86

Covid : situation mondiale et variants

ÉVOLUTION MONDIALE

Où en est-on de l’épidémie ? Il semble que ce que nous avons écrit ici, il y a 18 mois, se vérifie : ce genre d’épidémie s’arrête naturellement en deux-trois ans. Dans trois mois, nous arriverons chez nous aux 3 ans, et nous venons de passer bientôt un an avec peu de soucis, vivant librement sans précautions, et cela va de mieux en mieux.

Cela se vérifie par les chiffres. Voici la courbe des décès dans le monde :

Ces dix-huit derniers mois, la mortalité aura été divisée par 10. Il y a juste la vague Omicron qui dépasse la courbe d’évolution, non en raison de sa virulence, mais en raison de sa contagiosité : beaucoup plus de cas, 3 à 4 fois plus, donc plus de décès, mais pas 3 ou 4 fois plus.

Cette tendance ne se voit pas sur la courbe du nombre de cas dans le monde, qui montre un nombre de cas peu ou prou identique pour chaque vague, excepté Omicron.

Nous verrons dans les 3 à 6 mois si le scénario le plus favorable se vérifie.

Voilà pour la version optimiste.

On peut avoir une autre lecture : OK pour la virulence qui s’atténue, mais pour les cas, il n’y a pas cette tendance, et pour les décès, rien ne garantit que l’on ne puisse pas avoir d’autres vagues venant contredire cet optimisme.

C’est vrai, et il y a peut-être une explication : cet optimisme est basé sur l’évolution de toutes les épidémies depuis plusieurs siècles, toutes ont évolué ainsi, même les plus mortelles, comme la grippe « espagnole » ainsi que le montre ce tableau.

Est-ce que, pour l’épidémie actuelle, cela n’est pas en train de traîner un peu plus, et pourquoi ? J’y vois une explication.

Toutes les épidémies ont cédé naturellement, sans intervention humaine, il n’y avait aucun traitement. Ici, pour la première fois, l’évolution n’est pas naturelle, avec des interventions humaines. Est-ce que les modifications et/ou perturbations de l’immunité, les stimulations du virus créant possiblement des mutations pourraient changer les choses ? Est-ce que des mesures de confinement excessives comme la recherche du zéro covid en Chine, ne vont pas freiner l’évolution vers une immunité collective naturelle, à l’origine de l’éradication de toutes les autres épidémies ? Ce sont des questions que l’on peut se poser si une épidémie traîne.

LES VARIANTS

Il semble que les nouveaux variants se suivent à un rythme de plus en plus soutenu, on nous annonce de nouvelles vagues, donc « tous aux vaccins pour vous protéger ».

Jusqu’à maintenant, nous avions 2 variants dominants par an, depuis douze mois nous n’avons plus qu’un essaim de sous-variants étroitement liés, dérivant tous de la souche omicron. Dans nombre de pays, on retrouve 5 ou 6 de ces variants en même temps, sans dominant, ou qui alternent.

Il y a 2 mois, dans ce billet, j’avais évoqué un précédent variant, le BA.2.75, avec lequel on a cherché à nous faire peur. Sceptique, je vous avais dit de ne pas paniquer, et comme prévu, il a bien fait pschitt. À Singapour où il est apparu, Il est en train de disparaître (35%, après avoir atteint 80%), au profit du XBB.

Ensuite on a vu apparaître le XBB, dont je parlais dans le billet du 16 octobre. Cela flambait à Singapour pays d’origine, et je disais qu’il fallait 15 jours de plus pour voir qu’il suivrait le même chemin que le BA.2.75. Nous y sommes, qu’en est-il ?

La vague de XBB est déjà terminée, moins de cas, deux fois moins de décès que BA.2.75.

Ce XBB est en train de régresser, au profit du BA 5 qui remonte.

Voilà maintenant qu’on nous annonce deux nouveaux variants, le BQ.1.1 qui représente déjà plus de 30% des contaminations en France, et se pointe le BN.1 aux Etats Unis (moins de 5% des cas), qui ont aussi le BQ.1.1 et le BQ.1, tous trois fils de BA.5. La mutation R346T du dernier échappe encore plus à l’immunité vaccinale. Selon le CDC, « les boosters bivalents ne ciblent pas le BN.1». Vous imaginez donc ce que l’on peut attendre de ce nouveau vaccin : sans doute pire en ce qui concerne l’inefficacité, mais aussi les inconvénients avec la multiplication des doses. D’ailleurs, face à cela, les autorités dans le monde entier ne semblent pas pressées d’imposer les nouvelles doses. Les soignants sont tous « hors délai », mais on fait comme s’il n’en était rien.

Alors voyons ce que cela a donné dans les pays où ces derniers variants sont apparus le plus tôt. Pour le BQ.1.1, on parle de l’Afrique, au Nigeria en juillet, puis Danemark, Italie et toute l’Europe.

Pour le Nigeria, pas de quoi fouetter un chat.

Le Danemark et l’Italie ont fini leur dernière vague, nettement plus petite, mais quand on regarde les variants responsables sur OWD, pas de traces significatives du BQ.1.1.

Quant au BN.1, apparu aux USA, ce ne sont pas les 5% qui vont donner une orientation sur les courbes. Tout ce que l’on voit, c’est que depuis 6 mois, on a une baisse progressive des cas et des décès, sans aucun signe (actuel) de remontée, tout au plus une courbe plate des cas depuis 1 mois (ne baisse plus). À suivre.

VACCINATIONS

J’ai écrit plus haut, et ici le 14 octobre que le monde semblait vacciner de moins en moins, de manière très significative. En voici la preuve, avec la courbe des doses journalières depuis le début de l’année : 

On note juste un petit sursaut terminé en France, avec l’arrivée du bivalent, sans doute des personnes qui ne peuvent pas dire non comme dans les ehpad. La France vaccine actuellement quand même 4 fois plus que la moyenne monde. Est-ce qu’il y a un lien avec cette autre courbe ?

CORÉE DU SUD

Pour terminer un petit tour en Corée du Sud. Pourquoi ? Parce que dans le dernier billet, j’évoquais ce que nous avions oublié, ce pays a été le premier à officialiser le traitement par hydroxychloroquine. Alors j’ai voulu aller voir le résultat.

Ils ont été tranquilles pendant près de deux ans, jusqu’à novembre 2021, j’ajouterai exemplaires. Et puis boum, ils rejoignent les autres pays, montrant par là aussi que leur phase de calme n’était pas due à des facteurs type climatique ou ethnique.

Alors pourquoi ces deux phases ? Il est probable qu’un certain laboratoire soit passé par là pour convaincre (ou corrompre ?). Comment puis-je dire cela ? En regardant cette courbe de boosters :

Quand on agrandit la courbe, les tout premiers boosters ont démarré mi-octobre, soit 15 jours avant le début de montée des cas. Quand je vous dis que des interventions extérieures peuvent modifier ces vagues ! Il y a un débat à ouvrir, entre immunité collective naturelle, et immunité pharmaceutique, comme le fait cet essai au Nigeria. (traduction excuser le “troupeau” du traducteur automatique !)

TRES URGENT
Recherchons des médecins qui ont subi des pressions de l’Ordre, orales ou écrites, pour ne pas faire de traitement précoce.
Également des témoignages sérieux de personnes malades, avec refus de soins qui s’est mal terminé.
Contacter sur temoignage.ordre@bonsens.org

ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

86 commentaires

  1. …dites donc chers amis :
    Il me semble percevoir un oiseau de feu,
    qui en guise de troll, n’en a que la queue ?
    Sans doute son avis, très récent,
    ne sera autre que celui d’un dément !
    RG

  2. Des chiffres, des stats, mais qu’est-ce qui est vrai dans tout ça ?

    On parle tout le temps du c.ovid, mais on ne l’a jamais vu !

    Les malades sont malades certes ! Mais à cause de quoi ? Les multi injections chargées de saloperies qui intoxiquent les organismes, la “nourriture” industrielle toxique, l’eau et l’air pollué, l’effet cocktail des ondes électromagnétiques qui s’intensifie sans cesse, les nano-particules, les OGM, le stress, la peur, la terreur, le graphène, l’aluminium, les métaux lourds, les médicaments, l’alcool, le tabac et j’en passe …

    Toutes ces raisons qui font que les personnes sont malades… En aucun cas à cause d’un virus hypothétique …

    Nous sommes intoxiqués de toute part, il faut remettre les choses à leur juste place !

    • Ce discours n’aide pas car il est sans aucune nuance et provocateur sans raison, surtout ici. Vous écrivez
      “On parle tout le temps du c.ovid, mais on ne l’a jamais vu !”
      Arrêtons ces bêtises.
      Je continue plus loin.
      “Toutes ces raisons qui font que les personnes sont malades… En aucun cas à cause d’un virus hypothétique …”
      La première partie oui, c’est certain, en n’étant pas intoxiqué par des produits comme ceux que vous citez, on aurait moins de toutes les maladies dites “du siècle “, ou plutôt chacune aurait moins de victimes, au sens personnes qui en souffrent.
      Dire que le virus est hypothétique, non. Il est, et même multiple… Ses conséquences par contre dépendent fortement du terrain, donc le plus souvent du mode de vie.

  3. Je vous remercie aussi ainsi qu’à ceux qui postent régulièrement les infos. Ce blog est une de mes références par les billets documentés qu’il propose et les nombreux liens des commentaires que je pioche en fonction de ma disponibilité. Je viens de voir la remarquable vidéo de Pierre Chaillot…
    Merci

  4. Une fois de plus, grand merci ! Vous êtes l’un de nos phares dans cette nuit noire de l’obscurantisme scientiste, pseudo-scientifique par définition.

  5. Cher Zola, merci mille fois !!!
    Non seulement, vous arrivez à trouver des sources fiables, mais de plus vos explications sont à la fois claires et très bien argumentées !
    N’ayant pas le temps de chercher toutes ces informations (pas toujours faciles à obtenir….), je n’en perds pas 1 miette et je vous suis très reconnaissant !

  6. Merci @ZOLA
    Si je résume pas de panique concernant la queue de ‘pandémie’, pas de doute sur la nocivité des injections, preuves à l’appui
    Quand au temps pour arrêter cette folie…se sont des morts, tellement de morts
    Pensée particulière pour tous nos jeunes étudiants en santé pris en otages Chronos

  7. Il est vrai qu’on a l’impression qu’il y a plein de “nouveau” virus hivernaux, dont la symptomologie n’est pas “habituelle”.

  8. Suis-je Paranoïaque ? Veuillez excuser ce préambule de 6 lignes. Dans cette pandémie médiatisée à l’extrême, où le Gouvernement a interdit de soigner, légalisé l’Euthanasie et où l’OMS a interdit de pratiquer des autopsies, ils en sont à maintenir la peur avec le spectre de la mort. Une conséquence évidente: diriger les Troupeaux vers les Vaccinodromes, et pire fabriquer des médecins vaccinateurs, collaborateurs de l’obscurantisme . Mais pourquoi cette publicité pour le vaccin qui a toujours des adeptes ? Voici mon délire: ” le vaccin inoculé est un Porte Greffon ” qui permettra à un autre virus une entrée rapidement mortelle. Ce nouveau Virus pourra être largué avec un délai variable selon les secteurs du Globe, et en variant les cibles. Il n’y aura donc pas de Pandémie mais des Épidémies par secteur, plus ou moins mortelles. L’Omerta des Politiciens du Club DAVOS sera de mise. Big Pharma se portera bien car aura “Le Bon Vaccin” et le fric. La régulation de la population mondiale sera orchestrée puisque c’est tout de même l’enjeu. Bien sûr l’élite de la Mafia mondiale ne va pas commencer demain. IL faut rassurer les couillons. Mais sur un siècle on peut arriver à l’objectif rêve de 2 à 4 milliard d’individus, puis ajuster. Je serais heureux d’avoir vos commentaires, votre diagnostic, voire vos quolibets et vos injures mais la pourriture de ce monde est telle que je me permets de délirer. Et cette idée stupide pourrait bien faire le sujet d’un film. Salutations confraternelles.

    • Oui vous êtes clairement paranoïaque ! A moins que ce ne soit qu’une réflexion philosophique.
      Plein de biais dans ce raisonnement qu’on peut qualifier de délire.
      Même si les études sur la génétique avancent vite grâce à l’informatique jusqu’à 2020 et la modification du règlement UE sur les OGM et la génétique, rien n’était possible sur l’humain.
      En plus ce virus (ce type même de virus) est sans doute particulièrement inadapté.
      Enfin Big Pharma n’a pas eu les moyens de réagir aussi vite sur une théorie aussi compliquée et aléatoire. Ils se sont sans doute contentés de trouver une parade rapide au problème de l’échappement de ce virus afin d’atténuer les conséquences pour leurs copains (du NIH et de Eco Health Alliance en particulier).
      Après la porte est ouverte, les “ciseaux génétiques” permettent toutes les manipulations, le résultat de celles-ci par contre n’est sans doute qu’un voeu pieux, pour encore longtemps sans doute.
      Ensuite qui peut dire ce qu’il adviendra ? Personne, ce n’est pas de la science-fiction, c’est de la fiction tout court. Pour que ce soit de la science on attendra encore un peu… longtemps

      • Trépanés ?
        Un des problèmes, c’est que des gens très bien donc – puisque c’est synonyme ! – altruistes du monde médical n’ont pas le temps de se contre-informer et deviennent de fait des complices, des cautions, des porte-voix des menteurs qui tuent ou pour le moins abîment

        En prime des précieux auteurs de longue vidéos très déniaisantes , oubliant quelque peu qu’ils ne sont pas seuls à en produire , n’ont généralement pas le réflexe de séquencer (avec ces petits rectangles jaunes sur la ligne rouge) et de reprendre en dessous de la vidéo ou à sa fin les titres des séquences

    • La publicité sert à vendre des produits inutiles et est commandée par les fabricants et leurs distributeurs qui en retirent le bénéfice. C’est un cadre général parfaitement adapté à la situation actuelle.
      Nul besoin de complot satanique, la corruption des vendeurs par les fabricants suffit. Même si une autre magouille en amont est toujours possible . Votre version est une magouille si porteuse de danger qu’elle a bien peu de chance d’être autre chose effectivement qu’un délire paranoïaque induit par les em…que nous subissons depuis bientôt trois ans.
      Mon remède. Musique, lecture, sport de plein air, et nourriture saine et goûteuse, en bonne compagnie.

  9. Oui ou non a-t-on réussi à isoler des variants sous un microscope en particulier dans le cas où il n’y avait aucune co-morbidité et/ou antécédents particuliers? Combien ?

    On a autopsié quel pourcentage de gens, ne serait-ce qu’en France, des gens
    sans aucune co-morbidité et/ou antécédents particuliers déclarés très officiellement – et pas pour se faire du fric – morts d’une des nombreuses Covid auxquels il n’a jamais été intelligent d’ajouter 2019 dès le 1er janvier 2020 ?

  10. Merci Zola pour ce nouveau billet, aussi documenté que tous ceux qui l’ont précédé. Merci de compiler inlassablement les données mondiales afin de. nous expliquer comme vous le faites l’évolution de cette pandémie

  11. Je ne suis pas certains que ces données épidémiologiques historiquement fondées soient encor , de nos jours, compte tenu de nos modes de vies et système de déplacements et d’échange encore adaptées? 2 ans et de mi en effet.
    Mais comme l’on sait par ailleurs, et les informations chaque jours nous le démontrent, cette épidémie ne relève pas uniquement du scientifique, du sanitaire, mais d’une volonté néfaste des dirigeants à l’encontre de leurs populations , ces données sont-elles viables ?
    les injections a répétition par les gvts, avec les effets que l’on connait et la propagation de nouveaux variants, ne faussent-elles pas la donne ?
    Connaitra -t- on réellement une fin d’épidémie naturelle ?
    Simples questions…

    • Bonjour, logique ,l’ intervention de Poutine en ukraine à fait fermer les laboratoires pour les virus, laboratoires franco americain , canadien et bien d’ autres pays..Mais , s’ il s’ avère réellement leur intention de réduire l’ humanité, la prochaine pandémie, les gens mourront pas de virus mais de ce qu’ ils leur ont injecté…l’ horreur en 2019 avec le retour de la solution finale ,par des capitalistes et avec l’ aide des Nazis ..Et ,le pire dans une indifference totale ,ils veulent continuer les injections , donc attention , si vous devez vous faire faire un vaccin de quoi que se soit, vous devez exiger 2 fioles du meme lot, la première que vous ferez examiner dans un laboratoire indépendant, et selon les résultats , vous ferez peut être l’ injection, bien sur cela représente un gros budget , mais votre vie en vaut elle la peine??..oui , c’ est terrible qu’ en 2022 nous ne pouvons plus faire confiance dans nos services de santé..Bigpharma n’ est plus une organisation de santé tout comme l’ OMS, c’ est devenue l’ industrie qui rapporte le plus à ses actionnaires.Autre question, si je rentre à l’ hôpital pour une opération, si je dois être transfusé, si je suis injecté par physers et que l’ on m’ injecte du sang avec du moderna , ou autre, comment mon corps va réagir, une mort rapide ou lente avec toutes les souffrances..
      vu le nombre d’ incident avant les événements , comment rétablir cette confiance dans l’ hôpital qui vous remet sur pieds , ou l’ hôpital qui vous livre au cimetière..c’ est l’ anniversaire de la mort de notre ami, après sa première injection, nous y pensons tous les jours…Marc

        • Question de fond avec un raisonnement par l’absurde:
          Et dans ce cas qui va la nourrir cette engeance malfaisante, si ils ont tué tout le monde avec leurs daubes? Plus d’esclaves des temps modernes, donc plus de production donc plus de profits; leur système s’effondre ! La dépopulation à cette échelle est un mythe, une vue de l’esprit. Surtout présentement quand les populations croissant le plus non pas utilisé ces thérapies géniques.Ça ne peut donc pas fonctionner, ce n’était donc pas le but ! Ils sont fous mais pas à ce point !
          Leur but c’est le traçage l’IA et le transhumanisme (La DARPA a déà planché sur le sujet). Ils commenceront donc par le traçage, sur le modèle Chinois.
          Et ça c’est un bon test, parce que là bas ça commence à grogner, c’est dire si la méthode est vicieuse.

          • Quelques éléments de réflexion :
            1) Il y aurait des traces d’un projet délirant de remplacer les populations occidentales par les migrants du sud en pleine expansion démographique (jusqu’ici), plus sobres et supposés plus dociles. L’ennemi, ce sont les classes moyennes occidentales (voir mon post suivant).
            2) la robotique et l’IA sont censées remplacer 80 % des travailleurs humains. C’est en cours. Par exemple, aujourd’hui, les marchés boursiers sont majoritairement traités par IA.
            3) Aussi puissantes soient-elles, les élites démiurgiques sont hors sol, et leur vision de la réalité dont elles rêveraient n’est peut-être pas très… réaliste, ce qui ne les empêcherait pas d’essayer de l’imposer.
            4) Qu’auraient-elles à craindre d’un effondrement ? Leur fortune dépasse l’entendement. Quoi qu’il arrive (en dehors des nombreux impondérables qui échappent aux amateurs de modélisation, du fait de la complexité du vivant), elles s’en sortiront très bien.

          • Extrait d’un article de l’analyste économique US Bill Bonner :
            “Mais les Etats-Unis ne seront pas le premier pays à détruire sa classe moyenne. C’est ce que font les grands empires et les républiques bananières. De la Rome antique au Venezuela actuel, détruire la classe moyenne n’est pas un effet secondaire de la corruption des élites, c’est la règle du jeu.
            L’empire romain devait sa prospérité principalement aux agriculteurs et aux artisans de la classe moyenne. Ils étaient la colonne vertébrale de la République, prêts à prendre les armes et les boucliers pour répondre à l’appel du devoir. Il s’agissait d’un groupe largement homogène, qui partageait la même culture et les mêmes valeurs.
            Mais ils représentaient également une menace pour la classe dirigeante. Dispersés et indépendants, il était plus difficile de les distraire avec les jeux du cirque ou de les acheter avec le pain distribué gratuitement à la plèbe urbaine. Ils pouvaient soutenir les élites, comme se soulever contre elles.”
            Matière à réflexion.

      • Il ne me paraît pas du tout certain que votre méthode à 2 fioles puisse être effectuée et encore moins que l’analyse de la première serve à quelque chose.
        En effet, avant, un vaccin n’était déclaré efficace qu’après de longs essais sur plus de 10 ans, et tout examen immédiat du produit sans intérêt.
        Quand à la confiance en qui que ce soit dans ce domaine, personnellement je n’en ai aucune, pire c’est devenu une défiance absolue, facile à assumer tant que l’on va assez bien, mais doublée d’un maximum de prudence .
        Je fuis les hôpitaux, au mieux considérés comme des lieux d’arnaque très dangereux, où l’on amène les gens si possible le plus loin possible de leurs proches, auxquels on limite tout accès et information, si ce n’est pour les prévenir quand il y a décès en général avec des explications minimum qui ne tiennent pas la route
        Merci quand même à Zola pour son travail toujours perspicace et attendu.

      • J’aimerai trouver des médecins qui se révoltent et fassent bloc devant le conseil du désordre et demander la dissolution de ce groupe de mafieux pour tout ce cirque Covid, dossiers et courbes à l appui à leur mettre sous le nez…
        Qu’attendent les médecins pour se regrouper et attaquer en justice cet ordre du désordre avant les prochaines pandémies organisées….
        Il serait temps de réagir fortement avant que des familles au complet soient décimées, les médecins ne pourront plus dire qu’ils ne savaient pas…
        Tout aujourd’hui démontre l’arnaque de ces injections létales

        • Je vais être méchant mais je dirais que la plupart attendent assis, vu qu’ils sont trop peu nombreux pour la clientèle potentielle.
          Tant que les “malades” viennent à eux, pourquoi risqueraient-ils des sanctions?
          C’est sans doute pour la même raison que certains se sont faits injecter, à moins bien sûr que ce soient les lavabos qui aient en fait reçu les doses. Contester en silence certains ont dû le faire, faire du bruit par sûr qu’on les y voient ! Si c’est pour faire comme les hospitaliers avec un panneau “en grève” dans le dos, nos dirigeants s’en moquent !

        • Les médecins ont perdu tout leurs pouvoirs. Ils n’ont pas les moyens de changer ou renverser quoi que ce soit…..
          Je ne pardonnerai jamais au conseil national de l’ordre, de ne pas être intervenu quand la porte parole du gouvernement a affirmé que les masques ne servaient à rien !!! La chasse aux sorcières, contre les généralistes qui ont essayé de trouver des traitements contre la covid, et qui ont utilisé la presse pour transmettre aux plus grand nombre possible de médecins de terrain, est elle aussi odieuse, incompréhensible, irresponsable et une véritable honte pour le CNOM.
          Par contre, les membres de l’ordre départemental, pour mon secteur, ne nous ont pas abandonné en 2020, ils ont pris des nouvelles des médecins isolés, ils se sont énergiquement opposés à l’ARS (qui donnait des masques à ses employés , mais pas aux médecins..) pour fournir des masques aux médecins de terrain et sont venus les apporter en main propre !
          Enfin, les patients ont plus de pouvoirs que nous et c’est à eux d’aller voir leurs députés et sénateurs, de leur demander que les choses changent et leur rappeler que les votes aux prochaines élections pourraient bien leur faire perdre leur postes…..

          • Vous les félicitez ICI d’avoir fourni des masques inutiles et dangereux contribuant beaucoup à la création de la panique asservissante et fructueuse pour Pfizer et autres criminels ?

          • sans entrer dans la polémique du masque, vous dites que “le patients ont plus de pouvoir que nous et c’est à eux d’aller voir leurs députés et sénateurs” . Vous rêvez , pour s’entendre dire” mais vous êtes médecin ” en s’appuyant sur la doxq des “zotorités” médicales!
            C’est aux “sachants” d’aller voir ces élus et de leur mettre le “pif” dans la MRD.

          • Imaginer un seul instant que le fait de rencontrer un député ( rencontre très codifié : pas plus de 3 personnes) puisse être d’une utilité même infime est illusoire. J’en ai fait l’expérience avant le vote du pass ” sanitaire “.Ce député ayant eu le Covid ( et nous disant avoir pris de l’hydroxichloroquine “sans pouvoir affirmer si cela avait agi “,n’ a pas semblé très ému par nos demandes notamment celle de ne pas le voter.
            Il était dans la doxa vaxxxinale.
            La sénatrice également rencontrée était sur cette même ligne …
            Rien à attendre de bon de ce côté là…
            Edouard Herriot disait à une époque révolue : ” La politique, c’est comme les andouillettes, ça doit sentir la m…e mais pas trop ” ,mais actuellement c’est une fosse à purin à ciel ouvert!

        • Moi aussi j’aimerais que les médecins témoins de problèmes et décès liés aux injections se fassent entendre. La crainte de représailles les en empêchent certainement.

  12. ênoter tout de m^me que malgré ce que l’on dit et considère, les chiffres sont pas terribles dans qq pays, dont la france, et remontent alors qu’il y a encore 1 semaine ils descendaient. tous , et même si les décès et hospitalisations augmentent peu; il faudra sans doute voir milieu de semaine prochaine. Moins optimiste que vous..

    • La question du constat de durée des épidémies passées peut-elle se conjuguer aujourd’ hui de la même façon? Les échanges inter-populations ne sont plus ce qu’ils étaient, et surtout les injections, en guise de vaxxins ne modifient-elles pas ces certitudes historiques?
      Sans compter qu’on ne sait si l’on doit raisonner encore uniquement sur des paramètres scientifiques ou sanitaires, sachant que tout cela relève , on peut s’en apercevoir chaque jours, d’une mauvaise volonté politique …
      Questions !

      • La question du constat de durée des épidémies passées peut-elle se conjuguer aujourd’ hui de la même façon? Les échanges inter-populations ne sont plus ce qu’ils étaient, et surtout les injections, en guise de vaxxins ne modifient-elles pas ces certitudes historiques?
        Sans compter qu’on ne sait si l’on doit raisonner encore uniquement sur des paramètres scientifiques ou sanitaires, sachant que tout cela relève , on peut s’en apercevoir chaque jours, d’une mauvaise volonté politique …
        Questions !

      • Bonne remarque concernant les échanges entre populations, mais on peut constater que ces grandes épidémies ont quand même mondialement diffusé. Aujourd’hui, cela va quand même certainement plus vite, ce qui devrait raccourcir la durée ?

        • Certes les mouvements de population rendent plus rapides les propagations des épidémies (A noter que la France n’a pas été un modèle, ayant bien trop tardé à fermer ses frontières aux aéroports début 2020!) mais dans le cas de ces virus relativement peu dangereux mais mutant très vite (l’un semble aller avec l’autre depuis la nuit des temps !), il semble bien que ce soit cette caractéristique particulière qui définisse la durée réelle des épidémies (environ 3 ans) et là tout se vérifie, même en utilisant un virus “trafiqué”.
          On peut même penser (espérer) que la durée soit éventuellement un peu raccourcie.
          Mais si l’on se réfère à quelques infos passées sous silence comme quoi des 1ers cas de pneumonie atypique auraient été déclarés entre août et décembre 2019 en Chine et aux USA (jeux sportifs militaires) on pourrait se dire qu’en fait non, on est toujours bien sur environ 3 ans.
          Et comme toute maladie de ce type elle devrait désormais faire “partie des meubles” le temps que l’immunité naturelle l’inclue dans notre patrimoine génétique. Des gens meurent toujours de la grippe.
          Si on avait affaire à un virus tel Ebola, mortel mais peu contagieux, la réponse sera fondamentalement différente.

        • Quoiqu’il en soit il est maintenant archi-prouvé, du moins pour qui est libre de le savoir ou le reconnaitre, que ce ne sont pas les vaccins de l’idéologie pasteurienne trompeuse qui ont fait disparaitre les épidémies dont vous parlez .

          Voir Qu’est-ce qui nous rend vraiment malades ?

          Tout ce que nous croyions savoir sur la maladie est faux . Deuxième tome 2 paru le 1 juillet 2022.  Dauwn Lester et David Parker avec une superbe, sinon jouissive photo d’une statue de Pasteur décapité

          Comme dessert : Un propos du Professeur Pierre Jacques Antoine Béchamp, l’adversaire d’un célèbre Jurassien soi-disant bienfaiteur de l’humanité injustement adulé sur des bases légendaires, à son confrère le Docteur Vindevogel :

          « Vous le savez mieux que moi, toute la médecine officielle, depuis la variole, la tuberculose, jusqu’à la plus vulgaire entérite, est la proie de systèmes préconçus qui, pour se soutenir, cherchent des faits et au besoin, en inventent, ou en imaginent. Vous avez beau faire, contre le bon sens, on vaccinera, on injectera, (…) pour tuer le microbe et la foule inconsciente approuvera gouvernementalement. On a beau écrire pour prouver qu’on se trompe et que l’on trompe, rien n’y fait : pauvre esprit humain !  »

          : Propos reproduits en introduction de l’éclairant et déniaisant ouvrage de madame Sylvie Simon : « Vaccins, Mensonges et Propagande » paru en 2009.

          Survolez

  13. Bravo, très clair, simple, facilement exploitable!
    Ce dont nous avons besoin pour marteler inlassablement les vérités qu’ils n’ont pas voulu entendre pendant 2 ans..

  14. Un point que j’oubliais: le développement ultra rapide des variants . Il est admis que les variations se font sur presion sur le virus: mortalité trop forte des humains qui élimine les souches trop dangereuses au profit des moins mortels.
    On sait aussi que les vaccinations augmentent les variations par leur résistance efficace à la souche visée. Mais le soi disant vaccin est-il bien efficace sur la souche qu’il vise? Et surtout comment le savoir? La forte vitesse de variation pourrait laisser penser qu’il est peut être efficace sur ce qui existe peu, les anciennes souches, et donne ainsi la place aux petits nouveaux.
    Il est admis aussi que les vaccins contre les virus capables de muter très vite ne peuvent être vraiment efficaces, et que c’est peine perdue.
    N’y a t il pas dans tout ça de quoi faire réfléchir et intervenir quelques virologues non complètement assujettis aux labos?

    • @Michèle S; Petite “piqûre de rappel” ce ne sont pas des vaccins !
      Partant de là, réflexions et fonctionnement biaisés.
      Les dernières études oct/nov 2022 tendent à montrer que les anticorps fabriqués par les “injectés” sur la base d’un modèle de virus qui ne circule plus (à moins d’être réintroduit) ne reconnaissent pas les spikes des nouveaux variants mais par contre que ces injections perturbent l’immunité des receveurs qui se fatiguent à fabriquer inutilement ces anticorps inutiles.
      La pression sur le virus (quel que soit le variant) ne serait pas dans ce cas la raison de la multiplication des variants. D’autres chercheurs pensent que c’est dû aux erreurs de recopie permettant la multiplication intrinsèque du virus. Oméga a muté plusieurs fois (nombre conséquent de sous-variants) alors que les injections sont en baisse constante parfois même drastique.
      En résumé peu importe ce qu’on fait, le virus vit sa vie et meurt en environ… 3 ans !
      La seule solution, c’est le traitement; précoce en priorité quand on sait en plus qu’on a affaire sans doute à un virus un peu manipulé en Labo.

      • Mais nous sommes tt à fait d’accord.
        Je le plaçais dans un contexte de vocabulaire reconnu par les partisans de ces produits. Peu importe le nom, car en le reprenant, leur théorie, leurs injonctions ne tiennent pas la route dans leur cadre de pensée. Je pense qu’elles cela qui permettra peut-etre de les faire cesser. “Mettons nous même dans votre cadre de pensée, observons,comparons, ça ne tient pas la route”.

    • Vous n’avez vraiment rien compris, Michèle ?
      Ce qui compte c’est que Pfizer et compagnie avec leurs actionnaires, et quelques médecins et hôpitaux vénaux fassent du fric sur les mougeons, ces fruits des amours des moutons et des pigeonnes ou l’inverse si vous préférez.
      C’est tellement gros que ça parait impossible.

      L’ironique c’est que probablement notre banque qui nous verse de ridicules intérêts pour l’argent que nous plaçons chez elle fait partie des bénéficiaires, donc nous, les contestataires de cette désinformation, aussi.

      • Non,vous vous trompez. Ce qui compte pour eux c’est que l’honnête toubib, le citoyen normal croît à St Pfizer pour que
        “Pfizer et compagnie avec leurs actionnaires, et quelques médecins et hôpitaux vénaux fassent du fric sur les mougeons, ces fruits des amours des moutons et des pigeonnes ou l’inverse si vous préférez.”
        Sans cette croyance ça ne marche pas . C’est sur la peur qu’ils ont construit la croyance, c’était la seule façon pour eux de se faire ce “‘pognon de dingue”
        Pour que le croyance tombe, il suffirait que l’accumulation d’incohérences dans des faits déclenchent un processus de remise en cause chez quelques virologues etc…

  15. On va devoir utiliser des superlatifs pour ce billet! Vraiment, il est ..exceptionnel , court, et avec des elements marquants, essentiels. Les comparaisons, sont les meilleurs choses à faire, si elles sont possibles sans biais .En cela la comparaison entre 2 courbes coréennes est magistrale.
    Les autres comparaisons sont très éclairantes mais les France/Monde pourront toujours être rejetées sur le thème:” Nous on teste, on déclare, on ne peut comparer au reste du monde dont les 2/3 n”ont pas notre “savoir faire”” -ne pas rire.
    Merci encore donc, pour ce billet bien intéressant à diffuser.

  16. Encore une preuve que cette crise est financière et non sanitaire et encore moins scientifique. Si l’on se préoccupe de ses citoyens, tel que devrait le faire un gouvernement qui respecte sa vraie mission, alors on informe de l’importance d’une bonne nutrition, du danger d’une carence nutritionnelle et/ou micro-nutritionnelle. L’hygiène alimentaire est la source de notre bonne santé ajouté à cela, l’activité physique et le sommeil pour booster et recharger le système immunitaire et le métabolisme. Quels que soit l’âge de l’individu. C’est aussi simple que cela, le reste est mensonge, corruption et une stratégie d’asservissement du peuple.

    • Je suis d’accord avec vous.
      Il “suffit” de l’expliquer au peuple en question.
      Tant que les MSM (mainstream medias) régurgiteront inlassablement la doxa, ce n’est pas gagné. 🤔
      “Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer.” 😉

  17. Mon témoignage est simple: Retour de Singapour, après un séjour de quelques jours au Vietnam, le 01/01/2020. Toux importante (une seule journée à 38°) durant une quinzaine de jours. Traitement par sirop antitussif prescrit par mon médecin traitant. Guérison sans séquelles.
    Test Covid en mars: négatif.
    Depuis, non vacciné, j’ai traversé toutes les vagues et leur variants sans aucun problème et sans traitement préventif.
    J’ai plus de 70 ans, donc sujet dit “à risque” selon les “autorités”.
    Depuis mi janvier 2020, je n’ai pas été malade, ni rhume, ni grippe. Peut-être ai-je acquis une immunité naturelle qui me protège très efficacement?

    • Bien puisque nous en sommes aux confidences mon cas est autre! J’ai choppé le covid il y a 1,5 mois via mes enfants vaxxinés deux doses, ma femme aussi, sujets a risques tous deux… Ca c’est moyennement passé et ca trainasse un peu! malgré les traitements préventifs ou curatifs préconisés ici, vit c, D3, zinc, sirop sprays etc.
      la question que j’ai déjà posée ici est donc de savoir si ceux qui l’ont choppé vaxx ou non auront des séquelles cardiaques ou autre ???
      bonsoir !

      • Là je ne vous comprends plus ! Avec tout ce qui est écrit ici, les démonstrations que les “fabuleux” vaxx Covid” sont inutiles et dangereux, vous avez fait vacciner vos enfants ? Mais à quoi ça sert des billets d’informations comme ceux de Zola ou de Enzo Lolo ou les témoignages des commentateurs….

          • @slow, mais c’est ca @Slow, plus de 40 ans, et tous leurs potes dito, vaxxs, pas des déglinguos à priori, tous ingénieurs, cadres supérieurs, chef de projet, etc… enseignants et professeurs d’universités…
            J’ai juste pu leur donner tous mles traitements préconiser ici,sauf iver, ils n’en avaient pas besoin…ils ont acceptés et sont reconnaissant, j’ai gagné au moins ça .;et ils regrettent cette vaxx je pense, pas sur du tout qu’ils y retournent…

        • @inox, non je ne le ‘ai pas fait vaxxiner, mon fils a 40 ans ! ma belle fille aussi. Donc voilà je leur est fournit les données d’ici des vidéos, etc..ils ont fait un choix, c’est leur choix !

          • @ MAS.Vous m’avez fait peur ! Puisqu’on parle de nos enfants majeurs … et non vaxx, aucun des miens ( 4) ne l’est. Le plus âgé ( 50 ans) a eu le le variant de 2021, il n’a pas voulu m’écouter et n’a pas pris l’IVM, il a un peu dégusté mais de constitution robuste a bien récupéré. Une de mes belles filles, vaxx par terreur et obligation a eu le Covid un même temps et comme mon fils, les PCR et autres test étaient négatifs, seuls la sérologie (?) a montré qu’il avait eu le Covid. Mon épouse et moi l’année dernière l’Omicron. tests positifs et analyse confirmant, mais soignés rapidement avec l’IVM et l’AZT, ça l’a stoppé net et pas de séquelles sauf pour moi, ancien fumeur une petite toux persistante durant 15 js. Nous sommes tous deux sujets à risques ( âge, pathologies ) et pas Vaxx. ma fille, non vaxx, sujette à risque ( surpoids +) et son compagnon idem,en plus fumeur, soignés immédiatement avec l’IVM, c’est passé comme une lettre à la poste. Mon autre fils 45 ans, en grand surpoids et diabétique, non vaxx n’a jamais eu le Covid alors que son épouse, infirmière vaxx 2 doses l’a eu et l’enfant (7ans) également. Tenez vous bien, j’ai eu l’année passé un curieux évènement, tous les symptômes d’un gros Covid plus un polyurie infernale : Stoppé net par l’IVM mais sueurs nocturnes invraisemblables SANS fièvre pendant plusieurs jours. Résultat tous les tests négatifs. Et maintenant, mon fils ( celui qui n’a pas eu le Covid) son épouse et l’enfant ont eu un épisode viral ( pas la grippe) de toux, de fièvre haute etc.. Ne se soignent pas. Tous les tests sont NEGATIFS;
            Alors je me demande si ces Vaxx à la noix n’ont pas favorisés l’émergence de virus bizaroïdes et non décelables. . Mon épouse et moi avons été en contact avec eux ces jours ci, rien, aucune contagion. Immunisés ?
            J’oubliais, mon dernier fils, Chercheur en Suisse, non Vaxx vient d’avoir ainsi que sa femme, un épisode de toux, fièvre etc…rappelant un Covid :Tous les tests sont négatifs. leurs jeunes enfants 5 et et 3 ans) de temps en temps comme tous les bambins, des rhumes parfois avec toux. Immunisés ?
            Je n’y comprends plus rien.
            .

          • @ Inoydable
            Vous avez raison. Parfois les tests de dépistages sont négatifs, alors que le tableau médical est typique d’1 covid.

            Pour ce qui est de comprendre…..nous sommes tous au même niveau ! Rappelez vous tous ces experts sur les plateaux télé, pendant l’année 2020, qui donnaient tous leur avis alors que l’on ne connaissait presque rien sur ce nouveau virus et cette nouvelle maladie.
            Ce virus se comporte très différemment des autres virus, même si on retrouve quelques points communs, et, on continue d’aller de surprise en surprise.
            Face à cela, nous n’avons pas d’autre choix que de rester humbles et de tenter de trouver des traitements en médecine “de ville” , pour les différents tableaux de covid que nous rencontrons, en espérant ne plus jamais voir ce que nous avons vu en 2020.

          • @ THIJAC; Merci de votre compréhension; je me permet de vous soumettre une observation à partir du dernier article scientifique de Hélène Banoun dans l’AIMSIB https://www.aimsib.org/2022/11/20/la-contamination-par-les-vaccins-a-arnm-est-elle-biologiquement-plausible-a-partir-dun-sujet-vaccine/
            dans lequel elle écrit à propos du “vaccin” :”Une augmentation de la transpiration après le vaccin Covid a été constatée [33] et des personnes ayant reçu le vaccin se sont plaintes d’une augmentation de la transpiration, notamment la nuit [34].”
            Est-ce que le Covid lui-même provoque cette transpiration extrême ? C’est ce qu’il semble m’être arrivé alors que la phase aigu de la maladie était passé grâce à l’IVM et l’AZT .

      • Pour ma gouverne avez-vous pris ivermectine et doxycycline qui si j’ai bien compris est le traitement préconisé ici. Pour les quelques cas de mon entourage immédiat qui l’ont utilisé ce fut une guérison quasi immédiate et spectaculaire.
        En revanche pour les autres effectivement ça traînasse comme vous dites.

        • @pierre, non pas nécessaires, juste toux et nez qui coule de temps en temps, de moins en moins J’ai eu covisoins au téléphone pour avis et traitements…fatigue surtout !!!

          • Etes-vous bien certain que ce soit des séquelles du Covid et pas finalement la mise en évidence d’autre chose ? Plusieurs virus de rhumes sévissent depuis septembre, sans parler des grippes et bronchiolites. Moi aussi je suis de votre âge 68 ans dans un mois) et non vacciné; je ne pense pas avoir attrapé “la bête” (jamais de symptômes spécifiques, pas de fièvre et jamais testé) mais il m’arrive assez souvent d’avoir nez bouché ou mal à la gorge. Et dans ce cas un peu d’homéopathie et ça passe.
            Et mes enfants dont un a failli faire injecter ses enfants (sport en club qui s’est éteint même sans le Covid!), je les ai convaincus… avec des arguments. Peut-être n’avez-vous pas employé les bons, d’arguments, aucun n’était apparemment dans une profession “sous obligation” ?
            Entre nous se faire injecter un produit encore en expérimentation, sans recul et sans en connaître les dangers pour simplement aller au resto ou au ciné, faut quand même pas être très intelligent.
            On le savait depuis le début que ce n’étaient pas des vaccins, encore faut-il savoir lire un dictionnaire (y compris sur son téléphone !). J’espère au moins qu’ils sont maris de vous avoir contaminé.

      • @MAS
        Je crois qu’il faudrait des dosages sanguins de qq marqeurs . Un médecin du blog pourrait sans doute être plus précis. En fonction du résultat vous sauriez sans doute quoi faire ou qui consulter.
        Oui, c’est compliqué avec nos enfants adultes qui vivent avec des imbéciles bien diplômés , conformistes comme peuvent l’être les loups d’une meute, et sûrs de leur supériorité sur les anticonformistes.
        Je compatis très sincerement

      • J’ai chopé le covid aussi (delta)sans vaccin, sans séquelles, j’ai pris un antibio (doxycycline) avec L’IVM et un antivirus (origan compact). 78 ans. Ma femme non vaccinée l’a eu aussi, sans antibio et sans origan, résultat fibrose à 45% et séquelles respiratoires jusqu’à ce jour. Je savais depuis le début (tests de Perronne et raoult) que l’antibio, une fois le virus installé était la clé de la guérison

  18. En souhaitant que les médecins concernés aient le courage de parler sans retenue ,ce qui n’est pas facile y compris et encore moins pour ceux qui ne sont pas classés du bon côté ,de la bien pensance qui sait utiliser ,inventer ,orienter ,peser sans limite sur les uns ou les autres ,c’est selon .
    Quant à “l’épidémie” elle passe son chemin ,confirme s’il le fallait le début de l’article , mais la vigilance doit être vive ,réelle ,non pas en raison de l’épidémie mais en raison des progressistes mondialistes qui dirigent le monde pour leurs affaires très financières et qui prévoient de revenir à la charge avec ” un pass mondial” pour chaque individu et là , courage ou pas ,il faudra résister , les Hommes ne sont pas à traiter en feed lot US .

    • En effet, cette “pandémie” a servi de prétexte et de champ d’expérimentation pour des politiques très dangereuses et plus durables que le SARS-COV2.

    • Tout à fait d’accord avec vous @jeannot ainsi qu’avec @valet09; le danger est bien dans tous ces technocrates aussi bien politiques que scientifiques qui sont sûrs de tout savoir et jouent bien souvent aux apprentis sorciers; que connaît-t-on de fondamental sur l’action des virus sur les organismes supérieurs? On veut à toute force appliquer les quelques connaissances parcellaires accumulées pour “traiter” mécaniquement des symptômes sans prendre en compte toute la complexité du vivant et l’état particulier de chaque organisme. La problématique est trop vaste et ouvre le champ à toutes les dérives.