115

Les vaccins covid n’auraient plus la cote ?

Si les “vaccins” covid ont toujours la cote auprès des autorités sanitaires et politiques, qui multiplient les autorisations et indications dans des conditions qui auraient conduit à des radiations il y a quelques années, la population mondiale semble de moins en moins dupe.

Faute de réaction de la part des autorités qui sont mieux informées et avant nous, au début nous disions qu’il faudrait malheureusement plus d’accidents, plus de décès pour que les choses bougent. Nous y sommes peut-être. L’histoire du Médiator se répète en pire : freins de l’administration qui soutient le laboratoire, omerta, censure des lanceurs.

Avant, quelques dizaines de sportifs tombaient sur le terrain chaque année, maintenant c’est plus de 1000 par an (3 (et non 2) décès pour le dernier marathon Comrades en Afrique du Sud ( 28 août), un arrêt cardiaque au dernier semi marathon (2 octobre, Annecy),..), cela ne dérange personne. Que des gamins s’effondrent dans des cours d’école devant leurs camarades, cela ne dérange personne. Que des présentateurs télé, que des orateurs s’écroulent en présentation, cela ne dérange personne. Personne chez nos dirigeants, par contre il semble, au vu des derniers chiffres, que cela commence à déranger la population.

Si elle bougeait peu à ce jour, c’est parce que la presse ne l’informait pas. Là encore on a un début de frémissement. Merci à Télé7jours qui a relayé ce que Nathalie Marquay-Pernaut dit depuis des mois : JPP n’est pas mort de son cancer, mais de thromboses successives après sa troisième dose, jusqu’à la thrombose mortelle. Son mari n’a bien sûr pas été déclaré comme décédé du vaccin, tout comme Karin, avec des thromboses de partout, mais c’est normal à cet âge d’avoir des thromboses de partout. On a incriminé un facteur génétique, bien que toutes les recherches aient été négatives. J’ai dit merci à Télé7jours (et à Nathalie), mais j’aurais préféré dire merci au Monde, à Libération, au Point ou à TF1 et France 2.

À quoi voit-on que la population en a ras-le-bol de ces vaccins et de ces mensonges ? Aux chiffres de vaccinations, les chiffres eux ne mentent pas.

AUX USA

Aux USA, les effets secondaires sont enfin publiés par le CDC (équivalent ANSM). Il a fallu 15 mois de procédures juridiques au cabinet d’avocats Siri & Glimpstead pour avoir la transparence, qu’on ne devrait pas avoir à demander en médecine, surtout quand il s’agit de nouveaux traitements et de décès. Plus de 3,3 millions de déclarations, dont 25% étiquetées graves. Depuis, que voit-on sur les courbes de vaccinations, malgré la sortie d’un nouveau vaccin bivalent miraculeux (et autorisé sans étude chez l’homme, mais uniquement chez 15 souris qui aujourd’hui ne sont plus en vie) ? Une chute brutale en 10 jours :

EN FRANCE

Et en France, qui a lancé sa campagne avec le nouveau vaccin il y a 11 jours, a-t-on une remontée des vaccinations ? Non cela continue de baisser, de plus en plus :

MONDE

Et à l’échelle mondiale, que se passe-t-il ?

Même baisse, générale, même chute rapide, en une semaine.

Même s’il est sans doute encore un peu tôt pour juger de l’engouement ou du rejet de cette nouvelle “vaccination” face à plusieurs nouveaux variants qui arrivent (prochain billet), nous avons quand même des cassures nettes, alors qu’on devrait avoir des courbes se stabilisant ou remontant. Les 15 jours à venir vont être intéressants, et sur l’évolution de ces courbes, et sur l’évolution de l’iceberg qui commence à fondre et remonter à la surface.

Petite anecdote concernant la transparence et l’information du public, quand je vais sur le site officiel du gouvernement US (cdc.gouv), à la page « possibles effets secondaires », et que sur cette page, je clique sur l’accès à V-Safe, j’ai depuis quelques heures le message suivant : 

Problème technique ? Afflux de consultations ? Frein volontaire ? Revirement ? On sera fixé dans la journée. Ceci dit, le message est tout à fait adapté à la situation, oui, il y a quelque chose qui ne va pas dans ce monde, et l’on peut toutefois toujours accéder aux données par : https://www.icandecide.org/v-safe-data/

ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

115 commentaires

  1. Bonjour,
    En regardant le site auquel vous vous référez, j’ai quelques doutes sur l’augmentation du nombre de morts chez les athlètes, ceci pour deux raisons.
    1. Il n’y a pas de série de données acquises avec la même méthode sur plusieurs années, qui permettrait de mettre en évidence une augmentation en 2021.
    2. Le site Real Science relaye aussi des informations climatosceptiques !
    Quelqu’un connait-il une étude plus sérieuse sur ce sujet préoccupant ?
    Cordialement

      • Merci pour l’info !
        l’article du BJSM mentionne une centaine de “sudden cardiac deaths” chez les footballeurs entre 2014 et 2018. Combien cela ferait-il tous sports confondus ? Si c’est 10 fois plus, on arrive à 1000 et il n’y aurait pas d’augmentation significative en 2021-2022. Mais 10 fois plus me semble un maximum. Il y aurait donc peut-être un signal. Mais dans les deux bases de données, il y a une sous-estimation que l’on ne peut pas estimer (under-reporting ranging from 5% to 70%!). Il faudrait trouver des données multi-sport d’avant le COVID. A suivre…

    • Climato-sceptique est un terme au moins aussi idiot que antivaxx. Ça ne veut strictement rien dire.
      En vous exprimant ainsi vous montrez juste que vous êtes perméable, encore et toujours, aux discours officiels actuels qui ne sont là que pour bien formater les esprits avec un seul but, enrichir les lobbies.
      Être “sceptique”, en général, n’est pas une tare, ça montre au contraire que le discours d’en face n’est pas forcément convaincant. Donc que vous êtes éventuellement en capacité de réfléchir par vous même.
      Et en matière d’amalgames à propos du climat et de son éventuel “réchauffement” là encore on est… servi.

      Simplement; croyez-vous que la nature, c’est tout noir ou tout blanc et que l’humain est responsable de tout, même si l’humain a montré quelques mauvais exemples par le passé, proche ou plus lointain?
      Et si réchauffement il y a, croyez-vous vraiment que passer de la voiture à moteur thermique à celle à moteur électrique, comme de planter des éoliennes partout ou de recouvrir la planète de panneaux solaires (je grossis le tableau à dessein) sont des réponses crédibles? Non; il faudra… migrer… vers des terres plus hospitalières, si tant est qu’il en reste !
      Changez vos sources, en allant … aux sources, il y en a. En cherchant à éliminer celles dont les conflits d’intérêts sont trop énormes, comme ceux des “experts” du Giec par exemple. Pas plus crédibles que nos “amis” Fauci, Véran ou Delfraissy; la liste n’est pas limitative, malheureusemnent !

      • Les intérêts et les moyens de pression dont disposent les chercheurs du GIEC ne sont rien à côté des puissants lobbies (industriels et autres) que le réchauffement dérange. Ces chercheurs se sont heurtés aux mêmes difficultés que ceux-qui ont dénoncé les méfaits du tabac, des pesticides ou de certains médicaments. Mais contrairement à la recherche médicale, la recherche sur le climat n’est heureusement pas financée par des industriels, mais par les états, qui n’ont aucun intérêt dans la lutte contre le réchauffement. C’est d’ailleurs pour cela qu’ils ne font pas grand-chose !

        • De mémoire, ceux que vous nommés chercheurs en parlant du GIEC sont justement rémunérés par les lobbies. C’est EXACTEMENT la même pantalonnade que les études maquillées de Pasteur (équipe cauchemez-Fontanet) qui n’avaient que pour but de permettre à macron de justifier un début d’obligation d’injections d’ARNm et qui ne sont que des modélisations mathématiques foireuses et irréalisables.
          Dans le cas du climat, c’est pareil on commence par des études foireuses (cherchez bien vous devriez comprendre), on en démontre (enfin pour les niais), parce qu’en réalité ils ne démontrent rien à l’échelle de la planète, et pour cause ils n’ont environ que 150 ans de relevés fiables, à comparer à l’échelle de la vie sur Terre, c’est quantité négligeable, ça ne vaut pas un pet de lapin ! Puis on crie au loup, on instille la peur (encore et toujours), puis on formate les raisonnement (enfin ils essaient !) puis on (ils) vous proposent des solutions qu’ils décrivent comme les seules possibles; en agitant au besoin des chiffons rouges, tels la petite Greta, 13 ans ! Mais qu’est-ce qu’elle peut bien en connaître, cette gamine, du Climat géologique sur Terre et d ses évolutions sur des milliards d’années? Sait-elle déjà compter?
          Si vous voulez trouver des résultats de recherches fondamentales sur le climat (il en existe bien sûr, et ceux-là qui y ont participé n’ont pas attendu la création du Giec pour informer), il faut creuser Internet un peu plus profondément.
          Et contrairement à ce que vous avancez, c’est exactement comme pour la recherche médicale. A cela près qu’on a encore la chance d’avoir de la recherche fondamentale qui fonction dans ce domaine alors que pour le médical, c’est noyauté à peu près à 100% par les lobbies financiers et industriels.
          Personnellement j’ai quelques vidéos originales qui montrent (vous savez les études des carottes glaciaires, pôle-Nord, pôle-Sud, permafrost pus récemment) qu’au moyen-âge il y a eu des vagues de fortes chaleurs (ils n’appellent pas ça canicule qui en météorologie a une définition TRÈS précise) plus fortes que ce qu’on connaît actuellement. Quand on est attentif justement et qu’on prend du recul en arrêtant de zoomer sur une échelle de temps restreinte et qu’on élargit l’horizon de l’observation (là encore certains n’ont pas attendu les “experts” du Giec) on peut constater assez aisément que ces phénomènes sont plus ou moins périodiques (côté ampleur et répétitions) selon des formes que l’on peut qualifier de sinusoïdale. Certains cherchent également des corrélations entre les évolutions des formations des continents,des mouvements de la croûte terrestre et des éruptions volcaniques. Je serais curieux de voir ce que le Giec préconise de combattre les fortes émissions de CO2 si quelques volcans se réveillaient et décidaient (enfin personne ne décide, on ne sait même pas comment ça se produit) de cracher le feu ensemble.
          Je confirme donc, vous êtes contaminé par le discours ambiant promulgué par ces pseudo experts autoproclamés ou mis en place à dessein !

          • Le non contrôle de ces alarmistes est impressionnant, et tout le monde répète leurs bêtises.
            Un exemple : en ce moment, ils nous alarment sur la fonte du Thwaites, gros glacier de l’Antartique. Ils ont calculé que sa fonte ferait monter les océans de 3,3 mètres ! (https://fr.wikipedia.org/wiki/Glacier_Thwaites). J’ai calculé, il fait 600 *120 km, soit 72 000 km2. La surface des océans est de 361 millions de km2. Il fait donc 0,02% de cette surface. Je n’ai pas trouvé son épaisseur (hors eau, qui seule compte), un éperon rocheux culmine à 700 m. Si son épaisseur moyenne est de 500m (ce qui est très généreux), cela repésente 10cm sur la surface du globe, très très loin des 3,3m annoncés quand on reprend leurs calculs ! De plus on récupère 10% du volume fondu et qui est sous l’eau.

          • Merci Zola,
            Sur la fonte de la banquise il y a aussi en effet quelques imbécillités assénées avec assurance !
            Là encore si on creuse plus profond (il y a d’excellentes vidéos sur YT pour qui sait chercher) que les scoops de nos journaleux affabulateurs qui donnent un peu trop facilement la parole à des experts autoproclamés (tout comme les TV toubibs), on doit être capable de se convaincre tout seul du mensonge.
            Sur le sujet des courbes existent; la banquise est sous surveillance de scientifiques, des vrais, pas de faux experts, depuis un bout de temps et cette année, elle n’a pas diminué de superficie, c’est juste un déplacement des zones, elle aurait même augmenté de surface (si confirmé on repassera pour un réchauffement !). Les causes avancées (mais pas affirmées) seraient entre autres une variation de l’inclinaison de la planète sur son axe conjuguée à une variation de l’orbite lunaire (variation de la déclinaison). On peut éventuellement y ajouter une variation de l’orbite terrestre autour du soleil et/ ou la propension actuelle de cet astre à émettre plus de chaleur. On est dans ce contexte, très très loin du contexte augmentation du CO2 ou des gaz à effet de serre !
            Votre calcul est significatif; mais qui prend encore le temps de vérifier par le calcule, justement, les assertions de ces pantins? Il faut avant tout savoir compter, avoir la notion des proportions, etc, Bref avoir encore la faculté de raisonner ! Et dans ce cas, le sujet est passionnant.
            Et c’est encore une volonté délibérée de désinformer quand à longueur d’été on a entendu nos journaleux parler de canicule au lieu simplement de vagues successives de “fortes chaleur”. Abus de langage volontaire, une canicule en météorologie (et non pas en terme de climat) ayant une signification bien précise et sa “valeur” étant différente d’un lieu à l’autre, justement en particulier en fonction du climat local !

          • Bonjour,
            De quels lobbies parlez-vous ? Le service public de la recherche ? A qui cela profite ? Je ne vois vraiment pas.

          • Je réponds à Zola sur le flux de chaleur géothermique qui a effectivement été mis en évidence. Mais aucune AUGMENTATION de ce flux de chaleur n’a été mise en évidence, qui permettrait d’expliquer une fonte rapide en quelques décennies. L’argument du site “climatorealistes” ne tient pas la route.
            Quant aux 3,30 m d’augmentation du niveau des océans, il peut y avoir une erreur sur wikipedia, si la référence n’est pas un article scientifique validé par les pairs, ce qui est le cas ici (Pour la science est une revue de vulgarisation).

  2. le covid a été utilisé comme un moyen d’assouvir et opprimer les populations
    si ce moyen se relâche en ce moment (enfin !) il ne faut pas sous-estimer le fait que c’est en grande partie à cause d’un moyen plus puissant qui nous tombe sur la figure
    à savoir la guerre d’Ukraine et ses conséquences au plan économique (comme pour le covid largement grossies et exploitées par les ultrariches et leurs féaux)

  3. toujours passionnée par vos interventions. Quelle dommage que je ne puisse diffuser sur un RS. J’espère que les personnes déjà vaccinées ou jeunes hommes et femmes vont ouvrir leur têtes pensantes et voir ce que subissent surtout les sportifs, jeunes et en bonne santé pour éviter un cas grave

    • Bonjour Béatrice;
      “jeunes hommes et femmes vont ouvrir leur têtes pensantes”. Non ça, ça va être difficile vu que cette catégorie justement (celle qui s’est faite injecter pour tout un tas de raisons, futiles en général, mais bonnes à leurs yeux sans doute) ne pense plus que par smartphone interposé. C’est pas le créateur des applis CovidTracker et TrackMyWatt qui me contredira, lui qui abuse justement de cet état de fait. Sa dernière appli est particulièrement stupide ! Un voyant vert tant que ça va bien pour visualiser un paramètres qu’aucun citoyen e maîtrise ! Chapeau l’artiste, fallait le faire ! Fallait créer ça, ça leur manquait à nos jeunes !
      Pour les autres, “vaxxinés”, il est possible en effet que la prise de conscience arrive … doucement ! Ailleurs la chute est beaucoup plus brutale. Le Blabla de l’EM en maintiendrait-il encore sous hypnose? A moins que ce soit la honte d’egos froissés et désillusionnés de s’être faits berner.

  4. ….”au début nous disions qu’il faudrait malheureusement plus d’accidents, plus de décès pour que les choses bougent”.
    Actuellement on trouve ceci….Je ne sais plus ou je l’avais relevé. ….témoignage d’un médecin, relayé par F. di Vizio : “Je suis en service d’hospitalisation cette semaine. Certains patients n’ont pas pu être admis aujourd’hui parce que “les ambulances n’ont plus d’essence” Alors bravo, qu’ils continuent bien ainsi, ça réveillera encore mieux les endormis

  5. Allez, encore un petit effort, la population commence à prendre conscience du problème (euphémisme) ensuite il faudra s’atteler aux choses sérieuse, les pois ne sont pas immuables, les coupables devront payer, pour les plus haut placés, on pourra prévoir doliprane à forte dose, rivotril, la corde, ou l’échafaud, au choix! Est-ce assez clait ?

    • Bonjour l’Oeil du Naïf, merci de nous rappeler les propos de ce « scientifique « dont les émanations cérébrales étincelantes et riches en nuances nous laisse éperdus d’admiration.

    • Je trouve qu’il a raison:il ne faut pas prendre à la légère les gens dangereux susceptibles de faire beaucoup de mal ,lui par exemple!

      • Il n’a qu’une seule vraie compétence, ce… comment dire … médecin (il l’est, c’est vraiment donné à n’importe qui); Expert en retournement de veste !!!
        Bon depuis qu’il a craché dans la soupe, ouvertement devant caméra,en refusant de faire piquer ses gamins (un sursaut de conscience, peut-être), il semble être persona non grata ! Ah ces médecins en santé publique, sacré voie promotionnelle pour le portefeuille, apparemment (les ARS régionales, la Sécu… en regorgent). Sont-ce les 1ers de promos ou les derniers ?

  6. Merci pour ce nouvel article, et pour l’espoir qu’il suscite.

    Pourrait-on imaginer que les gens ordinaires (“informés” par les médias de grands chemins) commencent à percevoir, d’après leur propre expérience, que ces produits ne sont ni aussi sûrs ni aussi efficaces qu’annoncés par les vendeurs ?

    On constate dans les messages plus bas la perte de crédibilité des professions médicales. Il est clair aujourd’hui qu’elles jouissaient d’un crédit qu’elles ne méritaient pas.

  7. Certains Confrères me disent que Didier RAOULT est presque un charlatan. Leur argument massue est qu’il est très seul, isolé, ridiculisé. Je rappelle seulement que Galilée était seul à affirmer que la terre tourne. Il a eu la bonne idée de se déjuger sur le Bûcher.
    Les inquisiteurs Philippe, Veran, Buzyn, etc. Seront sans doute comme L.Fabius marchand de sang contaminé tout à fait informé. Déjà la Busyn est à la cour des Comptes à 30 000€/mois. C’est à vomir. Les journalistes, laquais des politiciens sont aussi coupables qu’eux.

    • Oui Didier Raoult est très seul comme Français en tête des classements mondiaux en microbiologie maladies infectieuses, grand prix INSERM, professeur universités, plus jeune président d’université etc….
      Est-ce que les critiqueurs lui arrivent seulement à la cheville?
      Ceux qui ont critiqué Raoult et ses confrères partisans du soin, ont en fait facilité la plus grande escroquerie de l’histoire de la médecine par l’industrie pharmaceutique entre les mains de la haute finance.
      Ils ont été aussi les alliés objectifs de la corruption, encore merci à eux…

  8. Trois personnes autour de moi, entre 66 et 80 ans, au moins triple dose (peut-être quadruple, je ne sais pas) ont eu des diarrhées sévères, longue durée et difficiles à soigner. Aucun des époux n’a été atteint. Recherche de la cause par analyses ; conclusion dans les 3 cas, cela doit être un virus. Serait-il possible que cela soit une conséquence de ces injections anti covid ? Car d’habitude, une gastro, cela est très contagieux et presque toute la famille y passe. Et des diarrhées aussi sévères et de longue durée, je n’en avais pas entendu parler avant, sauf pour un nourrisson.

    • Sur la base OMS, 766 000 troubles digestifs ont été déclarés, dont 129 500 diarrhées. On le sait aussi, seuls 2 à 10% de ces événements sont déclarés.
      La spike (du virus ou injectée), on le sait bien maintenant, provoque une agression artériolaire, avec microthromboses multiples qui peuvent toucher tous les organes. Pour le cerveau, cela peu aller d’une simple migraine à un AVC, pour le coeur cela peut donner myocardite ou péricardite avec signes cliniques, mais aussi sans symptômes, créant une insuffisance cardiaque compensée jusqu’à l’accident (sportifs, et pour les autres avec l’âge). Pas de raison que le tube digestif soit épargné, tous les troubles, comme la diarrhée sont possibles, cela dépend de la partie atteinte. Ceci dit, les gastro entérites, cela existe aussi, il n’y a pas que les injections qui peuvent être à l’origine de ces troubles.

  9. Bonjour aux fleurs de cactus , merci Épée d’Or pour ce nouveau post qui fait du bien . Je me permets de souligner le fait suivant : monsieur Macron doit particulièrement détester les médecins pour les pousser à se vacciner et à se corrompre . Il a empêché les médecins de soigner et en « même temps «  il a autorisé les professions non habilitées à faire des injections ( orthophoniste, kinésithérapeute, psychologue… ) grassement rémunérés pour ce faire . Je sais que c’est difficile mais outre le fait que beaucoup de soignants pensaient bien faire ( la candeur, la confiance et le désir du soin) , cela arrange beaucoup nos « dirigeants «  de semer la zizanie dans la population alors ne tombons pas de le piège grossier en nous trompant d’instigateurs . Sombrer dans la haine de certains membres de la société civile ferait la joie malsaine de ces grands déshumanisés .

      • Bonjour Nicole , c’est une piste. il serait peut-être intéressant pour la société de savoir qui et comment il a été « élevé « .

      • Macron à été éduqué par deux mamans. La théorie du genre laisse perplexe en ce qui le concerne. Il prétend avoir une vie d’échelle active avec l’une des 2. Il esquive la question d’être sans enfants. Il est bien sûr favorable aux transgenres et au PMA sans besoin médical. Il recule la date « légale » des avortements. Il légalise l’Euthanasie. Au total : est-ce un être Humain ?

        • Bonjour Chrétien François « Rien de ce qui est humain ne m’est étranger ». Juste une « infime « différence de croyance qui fait basculer de la lumière créatrice à l’obscurité destructrice. Avez-Vous lu le livre » L’ héritage du Christ » de Pierre Lassalle? Je l’ai commandé.

    • Je conteste votre vision des choses, les médecins et autres soignants aussi ont été grassement payés pour les injections … une minorité valeureuse de soignants a résisté et résiste encore et ne peut pas être comparée à la grande majorité honteuse qui a accepté un pacte qui l’amène doucement à sa perte. Et puis ces dérives ne datent pas du Covid mais reflètent l’effet grandissant du “circuit de la récompense” à différents niveaux ds la pratique médicale.

      • Bonjour Noway , bien sûr que certains médecins et autres professionnels non habilités ont succombé au chant des sirènes mais la fonction de médecin reste importante car c’est une fonction de recherche du meilleur soin pour chaque personne. Et les décideurs cherchent à saper cet art en souhaitant que nous jetions le « bébé avec l’eau du bain ».

      • C’est aussi une question générationnelle et de formatage. Les jeunes médecins dont je ne fais plus partie ont été formatés par big pharma et ont évolué avec l’ARs, l’ANSM , l’HAS. Leur professeur leur ont di” suivez les recommandations” alors il suivent. Nous les anciens ou presque n’avons pas connu ces institutions et avons pensé à réfléchir et à observer nos patients quand on avait qu’ un seul scanner de garde pour la région parisienne ou une seule IRM de garde pour Marseille (Marseille a toujours été en avance sur Paris en médecine). Je pense que la majorité des médecins aiment leur patients mais sont sclérosés par les procédures, recommandations et autres fadaises. Tant et si bien qu’il existe une sorte de schizophrénie entre ce qu’ils voient et ce qu’on leur dit de faire et tétanisés par cette discordance, ils acquiescent car c’est insupportable pour eux de réaliser qu’on leur ment. Un exemple, un de mes amis médecins âgé de moins de 40 ans suit à la lettre procédures et ordres quand son père aussi médecin âgé de 24 ans de plus raisonne librement et pense comme nous tous ici sur le forum.
        Question de formatage et générationnelle

        • Un tel formatage intellectuel à ce niveau là, c’est juste impardonnable. Au moins pour les médecins. Se rappellent-ils le serment qu’ils ont fait ? Pour les jeunes ça ne doit pas être si loin que ça. Pour les plus ancien; après avoir entendu les Cymès, Mascret, mégarbane, Lacombe, ….; là franchement j’ai des doutes ! Voient-ils encore des patients, sont-ils encore capables d’empathie? Permettez-moi d’en douter.

          • Pour les derniers cités par vos soins, c est la lumière des projecteurs qui les fait rentrer dans le rang. Pour les jeunes, c est terrible car ils sentent que quelque chose ne tourne pas rond dans le monde de la médecine actuelle mais ils en souffrent vraiment. Et ce n est pas facile de se révolter quand on a fait toutes ces années d études et de sacrifice de sa jeunesse. Car c est bien une sorte de sacrifice de sa jeunesse que sont les années medecine. Non les plus terribles, ce sont la génération intermédiaire entre 35 et 55 ans. On rentre dans le range et on ne se pose pas de question. Ceci dit, on ne peut faire de généralités. C est en tout cas mon ressenti après trente années de.medecine.

          • @Dr Thierry – C’est bien ce qu’on observe chez toutes les professions où le statut (relativement) élevé a demandé un investissement important. On est donc moins enclin à “tout gâcher” pour une “mauvaise attitude”….

            Il faudra un jour sortir de ce piège de la conformité de ceux qui façonnent l’opinion. Comment ? Avec le recours à l’emprunt pour financer ses études, on s’enfonce même un peu plus.

          • Effectivement docteur, Sacrifice est un mot trop fort. Quand on veut se mettre au service des autres, le sacrifice … on le mesure ! Je me suis engagé dans l’Armée de l’Air en 1973, pour 6 ans au départ, j’ai repiqué et ai finalement fait 26 ans. Bien que n’ayant pas fait d’études aussi longues, je suis malgré tout instruit (Préparation maths sup-maths spé aux Arts et métiers puis brevet supérieur de spécialité en Avionique à l’Armée) mais il semble qu’à notre époque le leitmotiv était justement de se construire un avenir, puis une famille, etc…
            Aujourd’hui les jeunes ne pensent qu’aux futilités et à gaspiller l’argent qu’ils n’ont pas et que leurs parents éventuellement se crèvent à leur fournir.
            Dernièrement aux infos, les jeunes internes disaient ne pas vouloir venir dans les déserts médicaux (parfois dans des petites villes de banlieue parisienne, comme si 1 h de TER pour aller faire la fête à Pigalle ou saint-Germain c’était inabordable !); ils auraient peur d’être “isolés” et d’avoir trop de travail. ils préféreraient de loin être salariés d’un hôpital, quitte à gagner moins.
            Quand en plus les programmes des Fac sont taillés sur mesure par Big Pharma, on obtient la situation actuelle.
            Mon généraliste, qui, lui n’est pas à blâmer vient de quitter la maison médicale du coin et de reprendre son autonomie, devinez qui fait la gueule?

        • Je pense que les études médicales à base de QCM et de remplissage forcé du cerveau ne contribuent pas à développer l’esprit critique et la réflexion personnelle…

        • Pour mémoire
          Dans la seconde édition du déniaisant livre (512 pages) de Michel GEORGET « Vaccinations. Les vérités indésirables ; S’informer, Choisir , Assumer » (25 euros), en page 12 de l’intro ce précieux chercheur décédé (quelque peu relayé par sa fille)écrit : « La plupart des médecins ignorent tout ce qui va suivre concernant les dangers spécifiques des vaccinations »

          Et ils ne parlent pas que des jeunes médecins, hélas

          Combien de prêteurs du serment d’Hippocrate depuis sa sortie en avril 2022 ont au moins survolé, ne serait- ce que sur internet ce qu’on dit du livre de Marc Menant “L’inquiétante histoire des vaccins” ?
          Et déjà combien parmi les médecins habitués de ce site-ci ?

          Leurs critiques nous seraient précieuses

          Merci

          • S’il n’y avait que ça qu’ils ignorent ! La pharmacopée est survolée, les médecines douces ou naturelles aussi et j’en passe.
            Depuis un trentaine d’années c’est du formatage en règle. Ils n’apprennent plus à confronter leurs observations ils n’apprennent qu’à appliquer des protocoles. Qu’un seul maillon de la chaîne soit indisponible et ils ne savent plus quoi faire !
            Je ne m’étendrai pas sur ceux, toutes spécialités confondues, qui n’ont même pas appris (ou ont déjà oublié) comment faire une injection intramusculaire. Et ça on a pu le voir pendant cette vaccination, criant d’incompétence !

        • 8 ou 9 ans d’études pour en arriver là. On pourrait économiser un pognon de dingue et suivre les recommandations des laboratoires.

        • Bonjour Docteur Thierry, j’ai également constaté que la jeune génération de praticien présente plus de signes d’anxiété que l’ancienne. Les protocoles sont rassurants. La dilution des responsabilités itou.

          • Bonjour Oudemia, ce témoignage ouvre la porte sur la malignité humaine , comment peut-on se réjouir (le soit-disant jury ) de bouleverser une jeune personne par des questions qui n’ont rien à voir avec son cadre d’exercice? C’est d’une très grande perversité. Décidément la médecine est attaquée sur tous les fronts. Terrible.

          • J’en tombe des nues. C’est pervers. ceci dit avec un Président aussi verbeux et sa clique de com, ca va dans l’air du temps. Incompétence quand tu nous tiens…..;

        • je partage votre analyse, l’enseignement devait être différent il y a 40 ou 50 ans. Je crois bien que ce n’est pas réservé à l’enseignement et la pratique de la médecine, hélas…Ceci dit, même les “anciens” ont parfois tellement idéalisé les autorités qu’ils s’offusquent d’une certaine résistance.

  10. En hommage à ZOLA dans son combat pour la vérité,
    cette citation de SOLJENITSYNE :
    « Nous savons qu’ils mentent, ils savent aussi qu’ils mentent,
    Ils savent que nous savons qu’ils mentent,
    nous savons aussi qu’ils savent que nous savons qu’ils mentent,
    et pourtant ils continuent à nous mentir. »

    P.S. L’ouvrage de Robert Kennedy
    Anthony Fauci Bill Gates Big Pharma, . Ed. Résurgence,
    préface de Christian Perronne,
    est publié en français et disponible, le plus souvent sur commande

    • Vous n’auriez pas un lien pour le bouquin complet, perso je n’ai que les extraits. Ce serait bien d’avoir la totalité, histoire de se forger sa propre opinion.
      Il semble qu’en plus Kennedy ait gagné son procès, ce qui pourrait renforcer la portée de son livre.

    • Il est absolument impossible de mener une guerre contre la démocratie puisque c’est un mythe et qu’elle n’a jamais existé.

      Car hélas, on ne le dira jamais assez : « Dès que nous disons le mot « démocratie » pour nommer notre mode de gouvernement qu’il soit américain, allemand ou français, nous mentons. La démocratie ne peut jamais être qu’une idée régulatrice, une belle idée dont nous baptisons promptement des pratiques très diverses. Nous en sommes loin, mais encore faut-il le savoir et le dire »(A.E)

      « Nous sommes victimes d’un abus de mots. Notre système (les « démocraties » occidentales) ne peut s’appeler « démocratique » et le qualifier ainsi est grave, car ceci empêche la réalisation de la vraie démocratie tout en lui volant son nom. » (S-C.K)

      « La démocratie, c’est le nom volé d’une idée quotidiennement violée » (J-P.M).

  11. Je lisais un peu les commentaires après cet article, ce qu’il se passe un peu partout en europe notamment, peut-être la vérité va finalement s’imposer, mais quelle “victoire” amère.

  12. A 70 ans passés j’étais prête à faire cette vaccination (je n’ai jamais fait celui de la grippe), mais des cas RECONNUS autour de moi m’ont fait reculer ! Faits déclarés par les médecins comme réaction au vaccin : une jeune femme a déclaré la sclérose en plaque après la seconde dose, une femme mûre a eu un problème neurologique, 6 mois plus tard elle remarchait mais avec des béquilles, etc… Mais le constat vaccination : dans ma famille les vaccinés ont eu un covid plus important que les non vaccinés (mais il faudrait aussi inclure les âges), certains l’ont eu deux fois déjà (idem chez mes amis ou des personnes de mon entourage) ! En ce qui me concerne je n’aurais jamais connu ma positivité si je n’avais pas eu l’obligation de passer un test ! Il serait trop long d’établir la liste des membres de ma famille et leur réaction, je reste au constat : les plus malades du covid sont les vaccinés. Vous exposez une étude qui confirme mes inquiétudes du départ ! Et au bout du compte une vraie loterie ! Je peux aussi donner des éléments vérifiables sur 3 cas en mars 2020 : deux personnes de mon entourage tombent malades, l’une prise en charge par son médecin avec un traitement, il était mal mais il a guéri, l’autre “restez chez vous, prenez du D…”, cette dernière hospitalisée trois jours plus tard ayant des difficultés respiratoires, s’en est sortie heureusement. Le troisième avait fait un AVC quelques années avant, avait des problèmes cardiaques, il a été testé positif (à l’époque pas de test en Europe), hospitalisé, soigné et est rentré chez lui trois jours plus tard ! Cela s’est passé dans un pays d’Afrique noire…. Mon médecin traitant a signé à l’époque une convention avec d’autres comme quoi elle soignerait ses patients s’ils déclaraient la maladie. Voilà le vrai scandale des médecins bien obéissants qui ne soignent plus ! J’ai juste la chance d’avoir une bonne santé, un bon médecin et de n’avoir pas d’obligation, et, d’avoir écouté mon intuition…La propagande continue toutefois (autour de moi beaucoup de personnes n’en veulent plus, mais ?) et quels seront les effets à moyen et long terme ?

    • Analyse pleine de lucidité, en effet. Ce qu’auraient dû faire les médecins dignes de ce nom. Ils avaient la Loi et la force pour eux. Il faut croire que parmi eux il y a plus de corrompus et d’accrocs au fric que de véritables “hommes de l’art”.
      Finalement pas vraiment étonnante comme situation; depuis 30 ans le nivellement par le bas sévit, pourquoi les professions dites médicales seraient-elles épargnées.
      Un autre exemple, le Maroc, mêm si la vaxx a aussi sévit là-bas, en 2020 il y a eu soins et il y a des herboristes à tous les coins de rue. Chez nous ils n’existent plus et il est même difficile de trouver une pharmacie pouvant faire des préparations à la demande en phytothérapie, y compris sur prescription médicale.
      C’est 200 ans à peine de médecine dite “moderne” contre des millénaire de médecines “naturelles”. Qui dit qu’on (qu’ils, plutôt) marche(nt) sur la tête !

      • Concernant la lucidité attribuée à @Geneviève, les débuts du covid dans l’ année 2020, étaient ceux qui étaient le plus émaillés des éléments simples choquants et sans appel qui ne pouvaient pas échapper à l’analyse d’un esprit critique s’il en existait.
        Les éléments de base étaient clairs et établis en 2020

        Seuls les résultats prévisibles (et prévus) ont eu le temps de se développer, la justice US de se réveiller et peut être (on le souhaite vivement) un Ursula Gate d’éclater en EU.

        Actuellement la croyance en la “vaxxination” a peut être baissé, mais tout est beaucoup plus flou, avec un brouillard bien organisé et des diversions gravissimes qui tombent à point en Europe.
        Il est plus difficile de trouver des chiffres officiels clairs non ambigus, certains ne sont maintenant plus fournis,
        Des catégories nombreuses pour l’analyse (vax 1 dose, vax 2, vax 3, +booster à chaque étage) sont créées par les autorités compétentes qui ont réussi le tour de force de faire à peu près disparaître le groupe témoin des non “vaxxinés”.

        Mes pensées vont vers ceux qui avaient compris il y a longtemps, eux, et refusé la vax et qui sont depuis sans ressource (même pas le chomdu), oubliés par la CGT et autres qui ne protègent que les riches syndiqués

  13. J’entends des amis vaccinés trois fois (dont du personnel de santé) me dire enfin: “et que va-t-il se passer dans cinq ou dix ans?” avec une pointe d’angoisse dans le fonds de la gorge.

    • Je leur répondrais, c’est trop tard pour reculer, tremblez maintenant; bande d’andouilles ! Vous savez désormais ce qu’est une véritable peur, et elle est pas près de disparaître, celle-là !
      Le principe de précaution, ça ne vous a pas effleuré? On vous dit de sauter d’un pont ou de tirer la goupille d’une grenade, vous le faites? Voilà, ce que je leur dirais. Après 2 ans 1/2 de maltraitance, y compris par Jupiter 1er lui même, à bientôt 68 ans, je n’ai plus vraiment envie de faire preuve de compassion.

  14. Merci pour ce travail de fourmi. Info à partager ma soeur a eu un covid long puis des effets secondaires des vaccins : arrêt de la ménopause, essouflement, fatigue, DDimères, quand le médin a commencé à trouver des nodules sur foie, poumons, ma soeur a dit c’est bon, j’attends pas la suite. Elle a semi-jeuné pendant 2 mois : que des fruits et des légumes, zéro protéines : tout est rentré dans l’ordre. A partager autour de vous, parce vu que ça rapporte zéro à big pharma, il n’y aura que le bouche à oreille pour diffuser l’info.

  15. Merci pour ces bonnes nouvelles et de vos analyses en général. Autre infi intéressante que l’on doit au député européen néerlandais Robert Roos lors de sa question à Mme Janine Small, présidente [sic] de la division Marketing international de Pfizer, représentant le PDG de Pfizer, Albert Boula : non, les vaccins n’ont pas été testés avant commercialisation sur leur capacité à stopper la transmission du virus. Justification : nous devions agir “à la vitesse de la science” (“at the speed of Science”). https://www.notonthebeeb.co.uk/so/8fOFNyDJ4?languageTag=en&cid=460981e9-d109-4ac9-814e-d22d020d84e2&region=af380fa3-519d-4364-2022-c589daf200b5#/main. Nos institutions ont pourtant imposé la “vaccination”, sinon pour soi-même, au moins pour les autres, notamment pour protéger nos aïnés, y compris en culpabilsant et en inocculant les enfants !!!

  16. Ce qui me semble ahurissant c’est que la grande majorité du corps médical se soit laissé abuser par un narratif mensonger employant le terme vaccin pour une thérapie nouvelle expérimentale sous AMM conditionnelle.
    Est-ce le mot magique vaccin? La confiance dans les mandarins par ailleurs perclus de conflits d’intérêts, la confiance dans les structures de l’Etat? dans les labos?
    Comme patient j’ai dit à mon médecin que j’en voulais pas compte tenu du caractère expérimental. Il a été surpris et m’a dit qu’il devrait être obligatoire.
    C’est là où on peut se poser des questions sur comment on peut envisager de rendre obligatoire une thérapie expérimentale sans le consentement éclairé du patient, qui vient bafouer le serment d’Hippocrate, le code de la santé la jurisprudence Nuremberg etc….
    Alors que par ailleurs on n’en est pas au premier scandale sanitaire…..
    Le battage médiatique et étatique l’a emporté sur le principe de précaution dès lors que le mot mythique vaccin a été employé.
    Pourtant La controverse scientifique est à la base même de tout progrès scientifique et elle a été niée, traitée de complotisme, pour laisser place à une religion vaccinale « ayatolesque », comme aux pires moments de l’obscurantisme « médiéval ».
    Dans cette affaire la médecine a perdu une partie de son âme, de sa crédibilité et c’est en fait le résultat d’une lente dérive vers un assujettissement progressif envers la puissance financière de l’industrie.
    Quant aux conseils de l’ordre, on est dans la contrefaçon grotesque…..à radier les médecins qui soignent…..et où sont passés les syndicats?

    • Vous n’avez qu’une solution… changer de médecin traitant !
      Rien n’a jamais été obligatoire quand on y regarde bien. Même pour les “soignants” il y avait des portes de sorties. Pire l’UE l’a écrit en long en large et en travers; il ne devait y avoir aucune obligation et aucune discrimination !
      Chez nous, pour tout ce qui allait dans le sens qu’ils voulaient c’était l’UE le chef de projet, mais pour tout le reste (forcer la main aux récalcitrants par exemple) c’était la Loi
      française, créée à la va-vite sur les bases d’une étude frauduleuse. Seuls les toubibs avaient les moyens de dire “NON” (les Routiers l’ont fait à propos du “passe”), ils se sont en majorité aplatis, c’est donc qu’ils sont à peu près tous corrompus, consciemment (la blonde Lacombe, entre autres, mais ps que !) ou peut-être inconsciemment (l’idiot de TV toubib Cymès par exemple).

      • Changer: facile à dire, mais le nombre des médecins était déjà insuffisant, si on enlève les collabos, nuls, naïfs ou opportunistes grassement profiteurs, il ne reste plus grand monde

        • “il ne reste plus grand monde”, mais si c’est pour avoir en plus des mafieux qui font régner la terreur auprès de leurs confrères, mieux vaut s’en passer

      • Je ne focalise pas sur mon médecin que j’estime par ailleurs, mais le prends comme un cas d’école représentatif du corps médical.
        Je cherche à comprendre comment quelqu’un avec tout de même quelques années d’études supérieures au compteur, arrive à concevoir comme normal, d’inciter fortement et même d’obliger dans certains cas, une population générale en bonne santé, à subir un traitement médical expérimental en l’absence de son consentement libre et éclairé.
        La médecine n’est pas une science exacte, elle se sert de données à caractère scientifique pour trouver une solution thérapeutique adaptée à un patient X, qui sera différente pour un patient Y.
        Comment peut on alors concevoir d’appliquer une seule et unique thérapie dite vaccinale, qui plus est expérimentale et sans aucun recul, à toute une population? En rejetant toute autre alternative possible, crédible, sous prétexte de complotisme….
        On n’est plus dans le scientifique et le médical, mais dans l’obscurantisme.
        C’est de l’ordre de la foi en une religion: je crois au « vaccin » expérimental.
        Ce cas de figure est unique dans toute l’histoire de la médecine.
        C’est comme si la majorité des médecins s’était retrouvée sous hypnose, incapable sauf exceptions notables de résister à l’imposture.
        Le serment d’Hippocrate a bien été jeté par dessus bord.
        La médecine ne pourra pas faire l’économie d’une reconstruction éthique de son enseignement et de sa pratique, car aucune institution médicale ordinale, syndicale, universitaire (hors IHU Marseille), étatique…..n’a été en mesure de remettre « l’église au milieu du village ».
        Mais attention le corps médical n’est pas seul concerné, l’Etat et ses institutions de contrôle, parlement, conseil d’Etat, Conseil Constitutionnel se sont avérés incapables de garantir les libertés fondamentales, constituant les bases juridiques fondatrices de la République inscrites dans la constitution et la déclaration des droits de l’homme.
        On prend ici la mesure de la fragilité de nos démocraties, face aux puissances financières qui arrivent à prendre le pilotage de la politique des États.

    • Avez vous calculé le chiffre d’affaires d’un généraliste qui aura réussi à inoculer deux doses à (mettons) 800 patients (les autorités ayant accordé un tarif supérieur à une vaccination classique). On doit être à 50.000€ de bonus sur l’année. Elle est pas belle la vie?

      • C’est sûr, ça a dû en motiver quelques uns, voire pas mal ! Et pendant qu’ils faisaient ça, qui s’occupait de leurs patients ou de ceux qui n’avaient pas de médecin traitant.
        Et les hospitaliers, ils n’avaient donc pas de surcharge à l’hôpital? Pourtant la “vaxx” a commencé pendant une “vague” si je me rappelle bien !
        On ne les entend pas beaucoup, ni s’excuser, ni tenter de se justifier, éventuellement.

    • De trop nombreuse personnes objectivement qualifiables de très bien ou bien, donc forcément altruistes, n’ont pas/ne prennent pas/ne trouvent pas le temps de se contre-informer à sources sérieuses de préférences également altruistes et se retrouvent donc de fait involontairement complices de l’impact mortifère sur les mougeons qui les entourent des mensonges médiatiques étroitement liés aux criminels discours (et subventions!!!) des marionnettes gouvernementales, elles-même manipulées par le duo Gates et Schwab dont ils/elles ne connaissent même pas le centième des  « édifiants » propos enregistrés et les écrits car, sûrs de leur « formidable » pouvoir, ces deux-là ne se cachent même pas.

  17. Il faut interroger les thanatopracteurs. Ils constatent, post mortem, des corps bourrés de thromboses, compliquant leurs techniques de conservation. certains disent n’avoir jamais vu cela… Curieux, non ?

  18. Sûr! Et quid de la déclaration de Jean Lassalle (“Je n’ai pas eu le Covid mais le vaccin, et j’ai failli en mourir. (….) Je ne savais pas que beaucoup de mes collègues n’étaient pas vaccinés.”) Déclaration snobée par les médias mainstream.
    Pour rappel:

  19. Oui ” something went wrong” ..and it goes on, dirais-je bien volontiers.
    Trois choses
    D’abord merci pour ces courbes et info qui sont le nerf de la guerre intellectuelle et psychologique.
    Sur la chute des vaccinations. Aux US, jamais le pic n’a été aussi haut qu’en septembre : je pense que beaucoup n’ont pas attendu les premiers froids, et donc la baisse ne me semble pas forcément réjouissante, simplement un ‘effet moisson “. Par contre, pas de pic chez nous, mais une baisse lente et affirmée. Ça, c’est vraiment bien.

    Quant aux blocages de sites… je me bats quant à moi depuis plus de 24h entre VPN divers ( ne pas rester longtemps sur la même provenance est indispensable) J’arrive à atteindre le site comme cela épisodiquement, plus aujourd’hui qu’hier .

    • Non, le plus haut n’était pas en septembre. Si vous remontez dans le temps cela l’était plus avant, notamment fin 2021, début 22.

  20. Nous en tant que médecin nous aurions du nous méfier d’avantage dès le début de l’épidémie à cause de la PREMIERE mondiale en France de l’interdiction absolu de certains traitement à nos patients. En l’absence de traitement reconnu il était licite de laisser à nos confrères, formidables observateurs sur le terrain, d’observer cette épidémie et de connaître le réel….

    • Oui, et c’est bien pour cela que la confiance de vos patients est en chûte libre, c’est le juste retour des choses. Vous étiez les seuls à pouvoir protéger les populations si vous aviez fait preuve de prudence, et de prise d’informations là où il le fallait.La plupart d’entre vous ne l’ont pas fait. On n’oubliera pas.

      • Ke “vous-même semble un peu désobligeant sur ce site, même s’il répond au “noys”.
        Je dirais aussi que depyis deux ans il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. Les vaccinés sont aussi, pour autant qu’ils ne sont pas menacés de chômage, responsables de leurs actes. Et encore, certains ont préféré changer de profession, ou k’exercer ailleurs. Les sportifs n’ont pas tous accepté etc..
        Je ne dis pas que c’est facile, bien sûr, mais si les médecins sont , après les décideurs, bien davantage coupables , l’absence de colonne vertébrale de beaucoup d’autres y est aussi pour quelque chose. Zola -l’ancien- n’était ni juif, ni militaire, et le risque était grand pour lui.

        • Michèle …et d’autres,
          Charlotte a RAISON sur le principe. Les médecins (et autres professions associées, pharmaciens par exemple !) étaient en 1 ère ligne pour déceler cette supercherie intellectuelle; c’est leur job !
          Or ils ont été très très peu nombreux à réagir sainement. Pire nombre d’entre eux ont “coopéré” activement. Sans eux les “vaccinodromes” n’auraient jamais vu le jour.

          Pour comprendre il faut malheureusement regarder du côté… des Facultés, noyautées par les lobbies depuis déjà plusieurs décennies, comme pour la “collecte des données de santé” qui s’est accélérée ces dernières années.

          Si des retraités instruits, scientifiques en général, ont réussi à découvrir le pot-aux-roses très tôt (mai 2020 pour moi !), on ne peut reprocher aux autres, moins instruits ou/et ayant moins de temps à consacrer à ces recherches d’avoir fait “confiance” à ces-dits professionnels. Ils peuvent être complices, mais complices passifs ! Et pour certains, ils en paient ou en ont payé le prix ! Pour beaucoup l’expérience devrait s’avérer… salutaire …. pour les autres, car pour eux….la punition est déjà là !
          Personnellement tous ceux avec qui j’ai pu en discuter on compris le message.

          Encore fallait-ils qu’ils aient quelqu’un dans leur entourage pour leur expliquer en se mettant à leur niveau intellectuel, donc faire preuve de pédagogie, ce qui ne court pas les rues sur les forums.
          Un exemple simple; pour démontrer l’inefficacité des masques, il suffit d’avoir imprimé, soit l’info inscrite sur les anciennes boites de masques (de début 2020 quand il en manquait, par exemple) et qui disait que ces “artifices” ne protégeaient ni contre les virus, ni contre les infections bactériennes, ils n’ont en fait qu’une action…mécanique, soit directement la précision de la norme sur le site de l’Afnor (ils se bordent les fabricants !) au sujet des restrictions d’utilisation des masques (eh oui c’est en théorie un produit… normalisé, un torchon sur le museau ça ne tue pas les virus !) reproduite ici, avec le lien vers la page du site, toujours existante bien que modifiée pour la circonstance (voir le titre de l’article):
          https://www.afnor.org/actualites/masques-de-protection-normalisateurs-initiatives-face-au-coronavirus/
          “En revanche, selon les circonstances, il ne protège pas contre l’inhalation de très petites particules en suspension dans l’air et potentiellement porteuses de virus.”
          CQFD ! Et des trucs comme ça, ça a fait son petit effet ! Pensez donc, taille du virus, 100 à 140 nm (nanomètre), j’ai pas été vérifier; limite de filtrabilité du masque chirurgical 3 µm (microns). Le virus est 15 à 30 fois plus petit, une grande quantité passe donc au travers. Raisonnement idem pour les bactéries. Tout le monde a porté le masque à l’hôpital (un comble quand on en connaît les effets néfastes sur un corps déjà affaibli, et là des études in situ, il y en a !); y a-t-il eu une chute massive des maladies dites nosocomiales ? Que nenni… re CQFD !
          Les médecins qui ont participé à cette ignominie; par ignorance, bêtise ou les deux;ont mis leur système neuronal en sommeil et ont appliqué la Doxa. Fin de partie, ce sont bien eux les responsables, au 1er chef ! Pour “éclairer un consentement éventuel” il faut avant tout donner les arguments pour, mais aussi contre; ce que beaucoup n’ont pas fait. Ils ont donc violé leur Serment. Ce sont eux qui ne devraient plus avoir droit d’exercer, pas le contraire.
          Seuls les résistants ont désormais mon respect, et mon généraliste en fait partie.

          • j’ai trouvé une nouvelle utilisation du masque. très pratique pour mon cas personnel. Mon infirmière m’avait dit que ce serait bien de protéger mon pansement du pied, près de l’orteil ! Mais… 2 jours plus tard, l’infirmière n’a pas apprécié que la peau blanchissait (cause manque d’aération) >>>à vous de juger, merci les masques quand on les a sur le nez !!! Effectivement 2 jours plus tard, nouvelle visite de l’infirmière, tout est rentré dans l’ordre !

      • Effectivement

        De trop nombreuse personnes objectivement qualifiables de très bien ou bien, donc forcément altruistes, y compris malheureusement des médecins, n’ont pas/ne prennent pas/ne trouvent pas le temps de se contre-informer à sources sérieuses de préférences également altruistes et se retrouvent donc de fait involontairement complices de l’impact mortifère sur les mougeons qui les entourent des mensonges médiatiques étroitement liés aux criminels discours (et subventions!!!) des marionnettes gouvernementales, elles-mêmes manipulées par le duo Gates et Schwab dont ils/elles ne connaissent même pas le centième des  « édifiants » propos enregistrés et les écrits car, sûrs de leur « formidable » pouvoir, ils ne se cachent même pas

    • Excusez moi mais ce n’est pas suffisant comme excuse, car depuis 2ans aux vues les graves accidents vaccinaux, et DC et la vaccination des femmes enceintes et des injections de rivotril dans les EPHAD les médecins auraient dû descendre dans les rues tout de suite et ça ne demandait pas de temps d’observation de 2 ans mais de reagir en masse dehors à la vue de tous pour avoir visibilité des patients et des merdias
      C’est trop facile de venir maintenant, je me sens trahis par votre corporation qui n’a pas souhaité alerter fortement et s’attaquer en masse contre votre conseil du désordre pourri qui n’existe encore parce que vous lui faites obéissance
      Si on en est là c’est aussi et surtout à cause de votre soumission, vous étiez aux premières loges pour lancer des alertes, et vous n’avez rien fait
      Ni pardon ni oubli

      • Il y a de très bons médecins, qui traitent, depuis le début, et obligés de se cacher aujourd’hui, sinon poursuivis par le désordre, mais aussi montrés du doigt par leurs confrères qui ne font plus une médecine basée sur des faits, mais qui ne font que suivre des protocoles et directives. Ils sont devenus incapable de voir, de réfléchir, de juger. Le corps médical a failli, il porte une très lourde responsabilité car il aurait dû être le premier à dire “attention, nous constatons un problème, redonnez nous la main que nous n’aurions jamais dû perdre”. Personne d’autre qu’eux ne pouvaient dire cela. Ils sont en première ligne, les premiers observateurs, mais aveuglés par leur suffisance.

  21. Bonjour cher Zola et merci pour ce nouvel article, bien documenté comme d’habitude.
    Le pire dans cette tragédie c’est la recommandation de faire vacciner les enfants, uniquement pour avoir une “immunité collective” , et donc d’accepter tranquillement qu’ils puissent avoir des effets indésirables (dont des myocardites et des péricardites) , sans aucun bénéfice en retour puisqu’on a su très tôt qu’ils ne développaient pas de forme grave…

  22. Comment ne pas trouver ahurissant ce super scandale sanitaire, unique dans l’histoire, cette soumission des peuples par une propagande mafieuse faisant la promotion quasi intrusive cérébralement de produits dont on n’avait pas testé les dangers (ou que l’on avait classifés secrets gouvernementaux, tous ces accidents souvent graves et pour le restant de la vie lorsque les vaccinés n’en meurent pas tout de suite, qui ont été tellement censurés, déniés par les autorités complices de BigPharma, … en comparaison, celui du tabac et de l’amiante, qui ont pourtant nécessité des décennies pour être validés, sont d’aimables plaisanteries.

  23. Bonjour cher Zola, merci infiniment de votre travail. Je constate aussi à ma petite échelle une forte baisse d’engouement pour ces produits et une poussée de méfiance notoire. Je vous copie ci-dessous le lien d’un article de la Stampa relatant le décès à Brindisi d’une jeune fille de 14 ans triple vaccinée et atteinte d’un covid foudroyant. Je n’ai pas vu de mention de ce cas dans la presse française.
    https://www.lastampa.it/cronaca/2022/10/10/news/ragazza_di_14_anni_muore_in_rianimazionerisultatapositiva_al_covid_nonostante_le_trevaccinazioni-11141298/?ref=LSHEXTRA-BH-I0-PM10-S3-T1
    Bien à vous
    JMV

    • Covid foudroyant ou phénomène ADE avec ces anticorps facilitant ?

      Comment avancer quand certains constatent, ou sont touchés par les effets secondaires, mais qu’ils continuent de penser que ces injections sauvent beaucoup de vie (comme dans l’article de Télé 7 Jours sur Jean-Pierre Pernaut). Ils en arrivent à dire que c’est terrible ce qui leurs arrive mais que c’est le prix à payer pour sauver des vies, comme s’ils disaient “on n’a pas eu de chance que c’est tombé sur nous, mais ça en vaut la peine ça sauve des vies”

      Il faudrait des affiches comme à Toulouse mais cette fois avec les vrais taux d’efficacité, ou plutôt devrais-je dire, d’inefficacité de ces injections multi-doses… …mais ça crierait encore que c’est du complotisme.

    • Seule nouvelle un peu « réjouissante «  ces jours-ci : l’OMS a indiqué qu’elle ne validait pas l’utilisation des nouveaux vaxxins bivalents du fait qu’ils n’avaient pas fait la preuve de leur efficacité…un début de prise de conscience?