361

Covid : pays plus vaccinés versus pays moins vaccinés

TrialSiteNews vient de sortir un article, intitulé « Enquête sur les tendances Covid-19 dans les 10 pays les plus vaccinés et les 10 pays les moins vaccinés ».

Deux tableaux résument bien la situation, et se passent de commentaires, sinon celui-là : « On peut discuter de tout sauf des chiffres ».

Certains chipoteront sur les pays sélectionnés, il y a peut-être des erreurs, un oublié ou un en trop. C’est ce que j’ai pensé en me disant qu’ils avaient omis l’Islande. Eh bien non, sur Our World in Data, l’Islande est « fully vaccinated” à 75%, donc inférieur au Cambodge, dernier de la liste. Le Portugal m’étonnait, je le croyais au niveau de la France, non, la liste semble donc juste (et vérifiable toujours sur OWD).

On peut confirmer en ce qui concerne les plus et les moins vaccinés :

Pour les courbes de cas covid, c’est moins évident, mais une remarque : TrialSite ne parle pas de niveau de contamination, mais de l’évolution, soit épidémie en cours de développement, ou d’amélioration. Seule critique recevable : le niveau de fiabilité des relevés, mais comme déjà expliqué plusieurs fois ici, si des pays ont des statistiques peu fiables, l’évolution des courbes est fiable, car au début, au pic et en fin de vague, les conditions de recueil sont les mêmes, les erreurs ou insuffisances, les mêmes. Augmentation ou baisse, c’est juste, par contre le niveau, peut être discuté.

D’autres ont fait le même constat il y a quelques jours. Autres courbes, autre présentation, même résultat.

« La vaccination ne réduira pas l’épidémie » était en début d’année un discours de complotistes. Aujourd’hui, c’est plus clair et non complotiste, admis par tous : « La vaccination ne réduit pas l’épidémie ». Même le premier financier et premier défenseur de la vaccination, Bill Gates, le reconnaît.

Le discours est maintenant différent : « la vaccination réduit les formes graves ». Sans doute, en espérant qu’on n’apprendra pas un jour que c’est la même histoire que le nuage de Tchernobyl qui s’est arrêté à la frontière. Des pays, des études, nous disent que la majorité des hospitalisés sont vaccinés, d’autres comme le nôtre, nous disent que la majorité des hospitalisés ne sont pas vaccinés. Qui croire alors que, depuis des mois, tout ce qu’on nous affirme s’inverse avec le temps ? Quant aux risques, circulez, il n’y a rien à voir, et le rapport bénéfice/risque appartient au passé de la médecine, même si cela a prévalu depuis plus de 100 ans.

Forts de ce constat, les esprits intelligents en déduiront que ce n’est pas en vaccinant plus, que ce n’est pas en mettant en prison les non-vaccinés, que l’on mettra fin à l’épidémie. Nos dirigeants ne voient pas que le virus se joue de notre campagne de vaccination et de notre pass avec notre 5e vague, que l’on ne peut même pas attribuer à un nouveau variant !

L’Inde s’est jouée du même virus, du même variant, en deux mois. Sans vaccin (3% à l’époque), et avec traitement. De plus, cela leur a conféré une immunité supérieure, plus durable et collective (67%). Résultat, depuis 7 mois, rien, pas de nouvelle vague en vue.

L’exemple antillais est aussi spectaculaire et devrait faire réfléchir et se poser la question de savoir si on prend les bonnes mesures. Comme pour l’Inde en début de vague, ils ont fait la une de tous les journaux, mais on n’en parle pIus aujourd’hui. Pourquoi ? Parce que, comme en Inde, sans vaccin, en recherchant par tous les moyens d’autres traitements, entraînant des ruptures de stocks, ils ont vaincu la covid. En un mois, le nombre de cas a été divisé par 40 en Guadeloupe et par 20 en Martinique. Ils ont résisté, ils ont gagné, contre le virus et contre l’Etat qui a cédé. Comme l’Inde, ils ont démontré que la vague cède peut-être plus vite sans vaccination. (Vous pouvez vérifier en tapant sur Google « chiffres covid Guadeloupe » ou Martinique).

Quant aux cas moins graves avec la vaccination, ceux qui justement sont susceptibles de présenter ces formes graves, sont parfaitement ciblés depuis 18 mois. Pourquoi ne pas réserver cette « vaccination » à cette seule population, celle qui en aurait besoin, au lieu de contraindre ceux qui n’en ont pas besoin, les obligeant à prendre un risque pouvant être supérieur à la maladie ? S’ils le souhaitent, bien entendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

361 commentaires

    • Ben ça je dirais que c’est une belle arnaque.
      Il s’agit probablement de la mortalité toutes causes sur une courte période.

      La Bulgarie, la Roumanie, la Hongrie etc… ont des taux de mortalité parmi les plus élevés au monde ( en tous cas en Europe).Comparer leur mortalité toutes causes avec celles du Danemark, de la France etc… pour tenter de démontrer l’impact du vaccin anti covid sur la mortalité est une arnaque.

      S’il s’agit de la mortalité covid sur une courte période, je vous invite à regarder les courbes des pays Africains, qui sont nettement meilleures, avec un taux de vaccination très bas.

      • J’ajouterais :

        Mortalité covid dans le monde :
        – 2020 , sans vaccin = 1 813 188 morts,
        – 2021 , avec vaccin = 3 383 225 morts, avec vaccin. ( 5 196 413- 1 813 188= 3 383 225)
        Alors que :
        1) les plus fragiles ont été emportés l’année dernière
        2) la prise en charge hospitalière s’est nettement améliorée
        3)Le virus est moins virulent
        4) depuis environ 1000 ans , toutes les épidémies( étudiées) s’arrêtent seules au bout de 2 à 3 ans, sans vaccin.
        5) L’immunité collective naturelle est beaucoup plus importante en 2021 qu’en 2020;

      • J’ai trouvé une critique de ce graphique ici https://peakd.com/covid-19/@normanfenton/the-european-unions-highly-misleading-chart-and-message-about-vaccine-effectiveness
        Elle me parait assez bien faite. Je résume : 1) image à un instant T qui serait peut être inverse à un instant T’ 2) détection des infectés non vaccinés plus importantes que celle des infectés vaccinés
        Et j’ajoute que si vraiment la vaccination donnait ces excellents résultats, je suppose que les gouvernements des pays européens vaccinés cesseraient de paniquer

        • “j’ajoute que si vraiment la vaccination donnait ces excellents résultats, je suppose que les gouvernements des pays européens vaccinés cesseraient de paniquer”

          1. Oui
          2.
          Ils ne paniquent pas, ils comptent leurs retrocommissions et les entretiennent
          3.
          Ils ne sont ni à un mensonge ores ni à une incohérence près.
          Aujourd’hui, clyster chez les pompiers de Gien, tous vaccinés, (un exemple parmi…)

  1. Zola nouvelles études validées et confirmées à population égale plus de cas graves Et décès chez les non vaccinés que faut il en penser ?

  2. Au cas ou de dangereux conspirationnistes attériraient sur ce site,on leur conseillerait vivement de se reporter sur “coordination santé libre”pour qu’ils y trouvent exactement ce qu’il ne faut pas faire,étant entendu que le “vaccin”est la solution,que dis je,le salut,et que ce salut est proportionnel au nombre d’injections.D’ailleurs on peut même en être récompensé ici bas,puisqu’une maison de passe,en Suisse,vient de proposer des fellations GRATUITES,sur présentation d’un certificat de “vaccination”de moins de 3jours(authentique,publié dans “Neon”,revue Suisse)
    Pour les femmes(question souvent posée)on doit pouvoir s’arranger.
    NB:notez bien que la fellation respecte en quelque sorte les gestes barrière:what else?

    • Bientôt Le pass = La passe …. Il est vrai que le pronom “iel” vient d’être ajouté au petit Robert qui va peut être bientôt devenir la petite roberte à moins qu’ils ne trouvent une autre dénomination de genre indéterminé !

  3. Qu’est-ce qui empêche la majorité des intervenants ici d’avoir le souci didactique de parler des « non-injectés » – avec un « machin liquide » aux composants mal connus – au lieu d’écrire « non-vaccinés »

    Ce n’est pas un vaccin, même si les mougeons le pensent en ignorant , entre autres, que ce ne sont pas les vaccins qui ont fait disparaître les épidémies. Ce qui est solidement expliqué depuis des décennies dans des livres écrits par des médecins de terrains

    Et récemment dans la pépite que constitue la seconde édition du livre (512 pages) de Michel GEORGET (décédé en 2019) « Vaccinations. Les vérités indésirables ; S’informer, Choisir , Assumer » (25 euros) .

    Nous n’en serions pas là si, après que l’éduca(str)ation nationale nous l’ait appris efficacement, nous avions majoritairement le souci du juste mot pour la juste chose. Le souci des mots pesés pour éviter d’accroître, voire pour contribuer à réduire, les maux pesants ; un combat militant qui en vaut d’autres, voire conditionne le succès des autres

    • C’est bizarre.
      La baisse de la mortalité des non vaccinés, comment l’interpréter?
      . Il semble que la population non vaccinée soit de plus en plus immortelle…curieux. 1ere idée: ce sont des personnes plus réfléchies, plus prudentes, qui s’exposent moins à toutes sortes de bêtises, dont la vaccination.
      Ceci est conforté un peu par la courbe des vaccinés:
      après une poussée très forte de la mortalité des vaccinés ( donc a priori, au début ce ne sont pas les plus raisonnables), cette poussée se ralentit au fur et à mesure qu’elle englobe des gens plus raisonnables – qui ont plus attendu.- , et même tout simplement maintenant la mortalité des vaccinés baisse.
      Est-ce que ce serait dû aussi ( ou seulement) au pic de mortalité observé à peu près toujours en début de vaccination, celle-ci étant plus étalée dans cette tranche d’âge prenant plus de temps?
      A creuser sans aucun doute

      • Ou les populations de non vaccinés se déplacent vers les populations vaccinées. Même question. Quelle est la source.
        Il faudrait aussi rapporter à la population générale vax/non vax pour tirer une quelconque conclusion.

    • Je re-réfléchis, et je rétropédale…
      En fait,le peu de vaccinés au départ ne donne pas de signification statistique très intéressante:même si la mortalité de leur catégorie apparaît inférieure à celle des vaccinés ce n’est qu’une apparence vu le nombre. mais le nombre augmentant, ces chiffres deviennent significatifs. Au moment où les courbes se croisent, on peut, je crois compter sur 30% au moins de vaccinés, donc tout est significatif, et le reste au moins jusqu’en aout; ensuite, la fiabilité est moindre pour les non vaccinés,
      Il semble que les vaccinés, voient donc leur avantage disparaitre sur les non vaccinés. De fait, il n’existerait plus
      L’écart entre les deux ensuite ne bouge pas, , les courbes sont globalement parallèles depuis jullet. Cette stabilisation reste à l’avantage des non vaccinés…
      Serait-ce que le variant s’attaque davantage aux vaccinés et phénomène d’anticorps facilitant?? que les non vaccinés sont plus prudents? .

      • Ou les vaccinés sont plus fragiles (cœur etc) et ils se sont laissés convaincre plus facilement de se vacciner, ne serait-ce que parce qu’ils voyaient plus souvent des médecins

    • N’est-ce pas que tout simplement, vaccinés ou non, au fur et à mesure des contaminations, une immunité réelle, et non factice comme avec le vaccin, se répand à travers les deux populations? A partir d’avril ceux qui n’ont pas voulu se faire vacciner devait contenir une grande proportion de “guéris” du Covid alors que les gens qui se sont fait vacciner étaient probablement quasi-tous négatifs, donc sur-exposés par rapport aux autres. A terme, les deux courbes devraient se rejoindre.

    • Merci pour ce post!Il faudrait informer Monsieur Véran,Ministre de la Santé,de ces chiffres inquiétants,alors que la mortalité au Chiapas traité par IVM,est 5 fois moindre qu’à Mexico,selon les chiffres de l’AFP.

    • Perronne est utile à notre réflexion mais on ne peut pas faire l’impasse sur ceci de très regrettable : être pour le moins complice « pendant 15 ans », entre autres, récemment des mortifères onze vaccins pour les petits bébés.

  4. Merci pour votre travail et votre persévérance
    La manipulation, l’endoctrinement ont si bien fonctionnées que même des chiffres officiels ou des aveux explicites ne changeront pas la “croyance” des personnes qui sont polluées par les médias Mainstream.
    La peur suscitée, associée à un mensonge répété, auront marqués beaucoup et comme une épine ou comme un corps étranger reste dans un coin du cerveau.
    C’est le propre du trauma, qui comme un corps étranger à été logé dans le psychisme et il faudra des années pour qu’il ne soit plus actif.
    L’effraction des discours politiques, appuyé de discours “médicaux” fallacieux a choqué, traumatisé à répétition.
    Dorénavant ce trauma filtre, interprête déformé toute donnée objective…. malheureusement
    Ce trauma a tué ( suicides, addiction,division,. ) Un travail “diabolique” qui ne s’arrête pas de la part de ceux qui ont été placés comme autorités…
    Merci pour votre travail, vous faites parti avec d’autres, Prf Péronne, M. Fouché, M Raoult…de la catégorie des humains pour qui la vie des autres a du prix

  5. Magnifique ce constat . Pourriez-vous envoyer cela à tous les journaux belges principaux, je ne sais pas comment avertir les autres si ce n’est quelques connaissances. J’essaye de me battre contre le vaccin depuis le début.

  6. Raisonnement par l’absurde numéro 2 :
    En France, le taux de létalité du à la covid19 est actuellement de 1.60 pour cent…Depuis vingt mois, sur 100 personnes contaminées, 1,6 (si l’on peut dire ) est décédée…
    En France, en 2021, 57000 personnes sont décédées parmi 6 millions de non vaccinés : sur 100 personnes non vaccinées, moins d’une personne est morte atteinte par le SRAS-COV-2
    Je récapitule :
    Sur 100 personnes contaminées, 1,6 sont décédées depuis le début de l’épidémie…
    Sur 100 personnes non vaccinées, une seule est décédée cette année…(pour l’instant,certes, et statistiquement!)
    C’est du raisonnement par l’absurde, certes, mais qu’est ce qui tient debout dans cette histoire de coronavirus ?

    • Avez vous tenu compte de l’âge des décès, des comorbidités et de leur gravité ?
      Avez vous constaté un excès significatif de la mortalité toutes causes confondues en 2020 et 2021, en tenant compte notamment du vieillissement de la population ?
      D’avance je vous réponds rien à signaler à tous les étages, si ce n’est quelques milliers de décès en trop par Rivotril, refus de soins, incompétence coupable.Et maintenant s’ajoutent les dégâts causés par les vaccins eux-mêmes.

  7. Puisque ce monde est absurde, raisonnons par l’absurde : à ce jour, en France, nous devons être environ 7 millions de français adultes non vaccinés. Cette année 2021, environ 57 000 personnes sont mortes de la Covid19. Puisque l’Etat, et tous les bien-pensants nous affirment que la plupart des décédés de la Covid 19 sont des non vaccinés, j’en déduis que 57000 personnes sont mortes cette année sur 7 millions de non vaccinés, soit 0,8 pour cent d’Insoumis…Moins d’un insoumis sur cent qui meurt au combat de cette guerre absurde, je crois que ça vaut le coup de continuer !

  8. 50 ans de Secret Défense pour tout ce qui concerne la gestion de la crise du Covid19 en France : Il ne pouvait pas y avoir pire aveu . Ça doit sacrément puer là-dedans et le couvercle doit rester fermer. Et si on pouvait faire un sarcophage, comme à Tchernobyl, ce serait certainement proposé.

    • Déjà le covid a servi de diversion pour dissimuler une épidémie d’adénovirus de type 7 à Wuhan. Mais ensuite en occident puisque l’adénovirus était arrivé avec les athlètes des jeux militaires.
      Il y a bien eu des recherches sur les adénovirus à Wuhan et la fameuse “bat woman” est impliquée.
      Les coinfections entre cet adénovirus et sars cov2 engendrent des cas très sévères.
      Pourquoi donc la présence de l’adénovirus et son interférence avec sars cov2 n’est pas reconnue officiellement alors qu’elle est documentée dans des articles scientifiques ? Cet adénovirus est-il sorti du labo ?

  9. https://youtu.be/wBm1BKL4zlg
    Visionnez et apprenez quoi répondre à ceux qui disent que l’ADEn’existe pas avec le SARS COV2 ET pourquoi les anticorps neutralisants (souche Wuhan)ne sont pas efficaces sur le Delta.
    D’où échec du vaccin et facilitation de l’infection par le même vaccin.
    Il va falloir Fact chequer les facts checkers

  10. Vous êtes toujours aussi pathétique, comparer des pays africains avec des pays européens avec une saisonnalité différente ça tient de la malhonnêteté intellectuelle, vous auriez pu comparer avec la Russie la roumanie la slovaquie.

    • C’est pas bête ça !! Reprendre un article (c’est une reprise de trialsitenews) qui compare à un niveau mondial, en le changeant pour ne prendre que les européens. ça ferait une comparaison européo-mondiale !!
      Et puis la saisonnalité c’est vachement important pour une étude de la vaxx qui a commencé il y a moins d’un an !!!

    • @Bernard Magnin
      Si je comprends bien l’épidémie explose à Gibraltar, Singapour, Portugal, Iles Caimans, Islande, Chili, Cambodge etc…..parce que Trial Site a fait une étude au niveau mondiale et a comparé les pays à fort taux de vaccinés avec ceux à faible taux de vaccination qui se trouvent majoritairement en Afrique ?

      S’ils avaient comparé avec la Russie et la Roumanie, il n’y aurait pas eu d’explosion des cas et décès dans ces pays très vaccinés .Et cela aurait été la démonstration de l’efficacité du vaccin.

      Je vois qu’on a affaire à un cador.

      • @,XMI
        Vous avez remarqué ? On se farcit en moyenne un zigoto de ce genre tous les dix jours. Heureusement, ils n’insistent pas.

        • @ Roubachoff,

          Tout à fait, mais il y en a quand mm moins ici que dans France Soir , et ils y restent moins longtemps.
          C’est un médecin le mec, il exerce près de Limoges; ce qui ne l’empêche pas d’être ramolli du bulbe.

          • ,XMI
            Je dirais même que pour être ramolli du bulbe, il n’y a rien de mieux qu’un médecin. Blague à part, dans cette crise, j’ai perdu tout le respect (considérable) que j’avais pour cette profession. Aujourd’hui, nous en sommes à en savoir plus que les abrutis qui nous soigne, et ils nous regardent de haut à cause de ça.

          • @ Roubachoff,
            ça fait des lustres que ‘ai perdu le respect pour cette profession. Ils sont par principe contre tout ce qu’ils ne connaissent pas , et se font un malin plaisir de le combattre. Beaucoup s’imaginent que le simple fait d’être médecin les convertit en expert en tout, y compris en ce dont ils n’ont jamais entendu parlé ( ni étudié)

      • Magnifique ce constat . Pourriez-vous envoyer cela à tous les journaux belges principaux, je ne sais pas comment avertir les autres si ce n’est quelques connaissances. J’essaye de me battre contre le vaccin depuis le début.

    • répondu sur le sujet à pierreg :
      En réponse à pierreg.
      J’ai pourtant signalé que ces pays pouvaient avoir un biais dans leur qualité de recueil. Il y a aussi l’âge, je l’avais bien signalé dans https://www.covid-factuel.fr/2021/09/05/covid-le-miracle-africain/ . J’avais fait une moyenne dans plusieurs pays : 6 fois moins de plus de 60 ans (donc logiquement 6 fois moins de morts). Maintenant ces biais comportent d’autres biais qui minimisent les premiers. Dans ces pays, à 50 ans, on est souvent plus “vieux” que chez nous à 70 ans. Ensuite tenir compte du nombre d’anciens, c’est vrai si on compare la mortalité, mais ici, c’est le nombre de cas, et il n’y a pas que les plus de 60 ans qui attrapent la covid. Pour les décès, il y a une population moins sensible, mais des soins qui ne sont pas les mêmes (chez nous à 50 ans on a droit à l’oxygène et on s’en sort, pas là-bas). Donc le biais le plus important, si on parle de vague et non de décès, il est cité, c’est sans doute les conditions de recueil, mais comme ce sont les mêmes sur 365 jours, on peut apprécier l’existence d’une vague ou non, sa croissance ou sa décroissance. C’est plus ou moins ce qui est traité ici.

    • Bonjour monsieur Magnin, ne sont pathétiques ni les uns ni les autres. Ce qui est pathétique c’est le déni, la distorsion de la réalité, ce qui est pathétique c’est de rétrécir l’être humain à l’état de cellule biologique malade dans un corps contaminé ou contaminant : le vivant est l’ennemi . Combien de virus sur terre ? Un virus à géométrie variable , à interprétation multiple :est-on sérieux? Ce qui est pathétique c’est l’éviction dès le départ de la notion complexe de système immunitaire or c’est pourtant sur la sollicitation de ce même système immunitaire que fonctionne le vaccin mais la dérive paranoïaque n’est pas à un paradoxe près. Ce qui est pathétique c’est que l’illégalité soit force de loi, ce qui est pathétique c’est de ne plus avoir accès à l’altérité, ce qui est pathétique c’est d’orienter la pensée vers un corps dénué de la capacité à réagir s’il n’est pas vacciné. Ce qui est pathétique, dans un paradoxe implacable, c est de supprimer la vie pour conserver la vie. Ce qui est pathétique c’est la nouvelle normalité : curieuse liberté qui est celle de transgresser et d’être transgressé. Ce qui est pathétique c’est le sexe sans l’amour , l’art sans la beauté, la médecine sans le soin,la politique sans le citoyen. Qu’allez-vous faire pour la vie aujourd’hui ? Belle et bonne journée. Anne.

      • Votre intervention était lumineuse, et tellement bien écrite ! Vous avez définitivement TOUT compris ! Ce qui est pathétique vient de s’engouffrer irrémédiablement et à haute dose dans nos vies !!!

        • Merci XZM, mais c’est à Ariane Bilheran que vous devriez adresser cet hommage car, en dehors de l’avant-dernière phrase , les propos ont été recueillis lors de la lecture de ses chroniques du totalitarisme que cet ange-là connaît sur le bout des doigts. Quelle est la différence entre un ange et un démon? L’ange connaît le mal aussi bien que le démon mais refuse de le faire. » C’est ainsi qu’Allah est grand » comme écrivait mon chroniqueur préféré. Tendresse infinie. Belle et bonne journée.Anne.

    • mais parlons en de la Roumanie… un record de mort depuis octobre avec une vaccination croissante, certes loin de celle des pays les plus vaccinés, mais c’est souvent dans les phases croissantes forte que se produisent les augmentations de cas et de décès ( ils sont à 36% de vaccinés)la saisonnalité semble intervenir fortement dans les pays de l’est; la Russie vaccinée aussi autour de 35% voit une aggravation sensible et depuis octobre également cela s’aggrave; ensuite il faudrait se. questionner sur la répartition des taux de vaccination; il est probable que là où il y a le plus de cas et de morts c’est là où il y a une forte densité et là aussi où on vaccine le plus, dans les régions plus éloignées on doit vacciner moins, en tt cas c’est à vérifier de plus près, avant de faire un jugement globalisais pour l’instant en Russie c’est pire qu’avant les vaccins, j’espère que vous allez apporter des contributions précises avant de m’attaquer pour malhonnêteté intellectuelle

  11. On pousse, on pousse à la vaccination dans le monde entier sans jamais parler des effets secondaires. Si on est hélas obligé de se faire inoculer quels médicaments prendre pour essayer d’éviter ces effets secondaires quitte à rendre inéfficace cette inoculation. Gérard Maudrux en avait parlé mais je ne retrouve pas ce qu’il avait dit. Si quelqu’un a la réponse MERCI

    • Question complémentaire aux médecins:
      Si la protéine spike est le principal toxique du covid, si la prise de traitements précoces neutralise une bonne partie de l’infection virale.
      On peut supposer que le traitement annihile en partie les effets du vaccin non ?

      • toutafé.Le site Réinfo covid nous apprend,dans”les traitemets ambulatoires”,que l’IVM agit en neutalisant le site de fixation de la spyke sur le site ACE cellulaire,et qu’aussi la VitD à forte dose neutralise ce site ACE.Donc IVM + VitD c’est ceinture et bretelles.

      • @ kstet
        je dirai plus, se traiter contre les effets pervers du ” vaccin ” améliore en réalité le vaccin, puisque non seulement cela va annuler les effets délétères d’un produit qui n’a en réalité aucun effet réellement positif, mais en plus peut apporter un rééquilibrage de l’organisme

        • Vive l’IVM et le vaxxin associé donc ?
          voilà le traitement qu’il nous faut a tous !!!
          Victoire des pros vaxxins au final!!!! nette et sans bavure..
          Quand doit-on se faire injecter, à quelle période ?

          • Enfin la solution qui va redonner un peu la foi au patron de Pfizer!Je ne sais pas pourquoi je pense à çà,mais j’ai lu quelque part que le fondateur de LolaCoca mettait une pincée de coke dans son breuvage,au début,çà marchait du feu de dieu,puis il a eu des ennuis avec l’administration,et du coup,il a arrêté.Ah oui,la tradition,n’y a que çà de vrai!🤣

    • Déjà à proscrire, toute utilisation de doliprane, au contraire l’aspégic pourra éviter la formation de caillots (sauf contre indication hémophiles … ) Ensuite, vous avez la NAC,(N-acétyl-cystéine), ou le glutathion, plus le Zinc, qui sont les mieux indiqués pour agir contre le stress oxydatif causé par l’oxyde de graphène des vaccins… il existe toute une panoplie d’autres anti oxydatifs… voici la vidéo suivante, très claire à ce sujet.
      Bien sûr, le plus efficace est de résister directement à la piqure, et mieux encore serait d’en faire une de Rivotril à double dose à tous les fous ordonnateurs de la seringue. ce serait pas cher, et très bon pour les finances du pays
      https://odysee.com/@reseau-influence:a/COMMENT-DEGRADER-L'OXYDE-DE-GRAPHENE-(VERSION-FRAN%C3%87AISE):d

      • Oui en effet j’ai vu des témoignages de personnes à l’état très dégradé et mauvais pronostic, qui affirment s’en être sorties grâce notamment à de l’aspegic (acétylsalicylate de lysine) assez fortement dosé.
        L’aspegic combine les propriétés anti inflammatoires et antiagrégantes plaquettaires de l’aspirine avec la lysine, acide aminé essentiel utilisé comme antiviral contre certains virus comme l’herpès.

      • ET…. pas de WiFi dans la maison. Privilégier ethernet + (si vous en avez) éteindre les portables pendant la nuit.
        Comme tout le monde le sait WiFi = micro-ondes , mais en plus ce WiFi pulse un très basse fréquence de 10 Hz, qui correspond à une fréquence cérébrale Alpha et empêche un sommeil profond , récupérateur

        • En utilisant ethernet ( du filaire, donc) il faut aussi penser à supprimer le WiFi de l’ordinateur 😉
          et cesser d’utiliser un four micro-ondes

  12. Trialsite news, excellente source d’information que je suis depuis un ans.
    Sinon, la justification officielle pour vacciner toute la population est bien connue (cf Fischer par exemple) : “Ok, la vaccination ne reduit pas beaucoup la transimission, mais un peu quand meme, et cette reduction meme modeste permet aux vaccines jeunes en bonne sante de reduire l’impact negatif potentiel qu’ils ont sur les vieux avec comorbidite. Une reduction meme faible de la transmission entre la premiere categorie et la seconde est tout de meme bonne a prendre”. Cet argument est transparent, on peut en discuter mais il est clair et net.

  13. Réponse à ROUBACHOFF
    D : un fiasco monumental
    Une autre remarque sur les pays vaccineurs et les moins vaccineurs.
    L’Inde, qui a beaucoup moins vacciné que nous, et ultilisé beaucoup l’ivermectine, a, au bout de 20 mois d’épidémie un taux de mortalité de 35 sur 100 000 habitants, soit pratiquement 5 fois moins que nous qui en sommes à 174 morts pour 100 000 h.
    Autre remarque à méditer sur la fameuse”pandémie” : je tiens des statistiques sur les 13 pays les plus touchés en terme de mortalité (la France est 13ème, et je pense pour un bon bout de temps). J’ai noté que ces 13 pays (sur environ 200) concentrent pratiquement 69% de la mortalité mondiale ! Etonnant, non ? Après bientôt 2 ans d’épidémie, 80 pays ont déclaré moins de 1000 décès dus au SARS-COV-2, alors que la France en est à 116 000 environ! Après toutes les mesures (confinements successifs, couvre-feu, vaccinations une, deux, troi doses, passe sanitaire, et propagande permanente) la France est à la 40ème place dans le monde au niveau du taux de mortalité pour 100 000 h, on aurait pu espérer qu’elle soit bien après la 100ème si leur fameuse campagne de vaccination avait été efficace !

  14. Macron annonce qu’il n’y aura pas de confinement des non vaxx ni de 3 e dose obligatoire pour tous,pas de quoi être rassuré ! D’ici 15 j ce sera le cas tant il a décidé le contraire de tout ce qu’il a annoncé depuis le début !

        • Au contraire ce sont les plus agés qui votent ,cela les rassurera vu comment ils se précipitent pour la 3 e dose de peur de ne plus avoir de pass au 15/12 pour aller aux thés dansants et autres lotos…

          • Pas moi ni my wife, des exceptions sans doute..c’est plutot dans mon entourage les 40 piges qui ont tous voté macron et les dits intellos..
            Pour le reste ont peut toujours en discuter longtemps on aura tous des arguments allant dans un sens ou un autre..
            que va t-il se passer qd macron obligera, c’est dans les tuyaux les 20 à 50 ans à la 3eme dose …

          • Aujourd’hui il y a deux theories, celle de la majorité ici, et pq pas, une autre, qui consiste à penser, et du fait du personnage auquel nous avons affaire, l’histrion sans enfant, macron veut se montrer tel le triophateur du virus, celui qui avait raison avant l’Allemagne, pris les mesures coercitives bien plus tôt que de nombreux pays européens…bref qu’il avait raison, et que sa politique porte ses fruits’ et donc inutile d’ajouter des contraintes supplémentaires.
            Par ailleurs ce qui est en vigueur maintenant est ce que les non vaxxs subissenrt en France depuis juillet non ?

    • C’est une forme de perversité ou au moins de malignité.
      Ceci dit, les annonces je n’en tiens aucun compte et les rumeurs pas davantage, autant que possible.
      Quant aux décisions, eh bien jusqu’à présent j’en tiens compte ce qui me complique pas mal la vie (c’est bien l’objectif n’est-ce pas). Pour la suite qui vivra verra.

      • Le règne par la prétendue sauvegarde de la santé est un moyen, pour une fin qu’il pensait triomphale, de subordination d’un peuple par la centralisation numérique . Il n’en est pas loin, puisque ceux qui courent après le pass sont nombreux, même chez les non-vaxx. Il n’a plus vraiment besoin de coercition, sauf par besoin pervers perso. Il suffit de continuer ce qui existe sans rien lâcher, ce qui aura même l’air d’une concession extirpée des entrailles.
        La solution est un renversement complet ( quelqu’un d’autre) . Le Courrier des Stratèges qui démarre un peu tard , semble aussi ( Philippot, Asselineau) y travailler et ça ne pourrait se faire qu’avec les maires , et dans tout le pays

    • A l’origine il est toujours contre les mauvaises décisions qu’il est ensuite amené à prendre du fait de la complexité du virus et de l’état de la science.
      En fait il est amené à décider contre ses idées et sentiments, ce qui devrait le rendre beaucoup plus sympathique que le dictateur lambda qui œuvre comme bon lui semble.
      Lui c’est toujours à « l’insu de son plein gré », car Monsieur a des principes quand il s’agit de prendre des mesures liberticides…..et ne voudrait pas passer pour un tyran sanguinaire…en pleine campagne électorale.

    • @BDX et aux autres : perso je m’attends à l’obligation vaccinale étendue à toute la population dite “éligible”. Eligible à quoi ? A se faire injecter un poison ? On est en pleine novlangue, là. “La vérité, c’est le mensonge,” etc.
      Le moment n’est plus de discuter des éventuels bénéfices de ce truc, il n’y en a aucun, c’est clair pour nous ici (sauf pour les trolls, mais un troll, si on le nourrit pas, il meurt tout seul).
      Le moment est venu de se dire: si obligation vaccinale étendue à tous, on fait quoi ? On résiste, mais quid des rétorsions ? Ou alors les 6/7 millions qui ont résisté sortent dans la rue. Si on vient à ça, vieille ou pas, j’y vais (dans la rue, je veux dire, pas à la piquouse !)
      Une aparté à ceux que le mot “vieux” ou “crève” dérange : faut pas avoir peur des mots, les mots ne tuent que quand ils sont manipulés par les pouvoirs. Dire “personne âgée”, ou “personne du 3ème âge” c’est juste de l’hypocrisie pour décrire une réalité : on naît, on grandit, on vieillit, on crève. OK j’aurais pu écrire “meurt”. Mais la différence c’est quoi ? “meurt” ça fait plus joli, plus propre que “crève”, c’est tout….

  15. Attention à la nouvelle arnaque à la mode.
    Comme il n’y a pas de corrélation entre les cas et les hospitalisations (et décès), on va vouloir nous faire gober que c’est grâce aux vaccins. Or, dans l’hisoire récente, toutes les pandémies (grippe espagnole, grippe asiatique, grippe de Hong Kong) se sont arrêtées toutes seules après environ deux ans, deux ans et demi. Pour toutes, sans vaccins, et pour l’Espagnole, sans antibiotiques et pratiquement sans réa. A méditer.

  16. Un PCR+ n’est pas un cas de Covid » : le Dr Gérald Kierzek jette un pavé dans la mare – Gala
    gala.fr
    « Un PCR+ n’est pas un cas de Covid » : le Dr Gérald Kierzek jette un…
    Alors que « la 5e vague est là », le Dr Gérard Kierzek a mené sur Twitter une opération de clarification..”
    Je trouve depuis le début que Kierzek n’est pas le pire des médecins de plateau. Mais bon sang, ça fait combien de temps qu’on le dit, ici ?

    • Sauf @roubachoff et je sais votre position sur ce sujet, comme de nombreux médecins, ’il se prononce systématiquement pour la vaccination 3eme dose pour les plus de 80 ans.. et bientôt 70 .
      Du moment que sa petite famille n’est pas concerne, pas de pb , ces mecs me font ch…

      • Je rappelle aussi que le même kier sec a organisé la rencontre bibi macron et les autres médecins à l’elysee ! Le mieux serait qu’il se mêle de ce qui le regarde !

      • @Masquarenc
        J’ai écrit “pas le pire des médecins de plateau”, ce qui, bien entendu, ne va pas très loin. Mais il est quand même moins agressif et moralisateur que Deray et Cie. Quant à sa position sur la vaccination des personnes à risques, c’est un biais typique de médecin. Après tout, notre ami Zola l’a aussi, et on l’aime bien quand même…
        Cela dit, j’enrage quand j’entends un des ces types présenter comme une révélation ce que nous répétons depuis un an et demi. Dans cette affaire, les tests PCR en folie auront été notre malédiction.
        Dernier danger d’enfumage en date : depuis que les tests sont payants, on en fait environ deux fois moins qu’avant. Le nombre de gens symptomatiques désireux de savoir s’ils ont le truc ou non restant stable – voire augmentant un peu – le taux de positivité grimpe arificiellement.

        • Oui il a qq atouts, ptetre aussi des entrées à l’elysee, de ce que j’ai pu lire..(réunion avec brigitte)…la ça me dérange un peu qd même..
          Enfin au point où on en est, faut pas être trop difficile..

  17. Suite au débat sur l’injection des personnes à risques, je propose le petit sondage suivant, histoire de bien savoir où nous en sommes.
    “Selon vous, la campagne d’injection massive, qu’on parle de “vaccins”, de “thérapies géniques” ou de tout ce qu’on voudra, est-elle :
    A) Un formidable succès
    B) Une réussite mitigée.
    C) Un échec relatif
    D) Un fiasco total.”
    Merci d’avance à tous les participants.

  18. Vu à la TV hier, Castex et autres ministricules congratulant et serrant les mains vigoureusement et avec poignées de mains significatives et complices, le tout SANS masques et gestes barrières et pendant ce temps là, nos bambins à l’école reprennent le masque ! C’est reparti pour un tour de vis mais pas pour nos édiles !

    • Comme la petite fête à l’Elysée, et après le match de foot
      Alors que certains départements imposent le masque en extérieur…
      C’est écoeurant et scandaleux,

      • prochaine étape, comme en Autriche…. “les non-vaccinés sont confinés en Autriche, y compris les enfants de plus de 12 ans “.le monde 14 novembre

  19. Merci pour cet article. Je m’en suis inspiré pour comparer les 10 pays les plus vaccinés et les 10 pays les moins vaccinés en confrontant les chiffres des décès dus au SRAS-COV-2 par population des pays respectifs, et établir un taux de mortalité pour 100 000 habitants pour le groupe 1 des très vaccinés et le groupe 2 des très peu vaccinés. Le résultat est édifiant. Taux pour le groupe 2 des très peu vaccinés : 5,68 pour 100 000 h, nombre de décès pour 100 000 h chez les survaccinés : 136,67 pour 100 000 h. CONCLUSION : les 10 pays ayant le plus vaccinés ont un nombre de décès pour 100 000 habitants 24 FOIS SUPERIEUR aux 10 pays ayant très peu voire pratiquement pas vaccinés !!!!!

  20. Comparer le Tchad à un pays europeen (ou l’éthipie.° me semble inclure un biais, en effet comme je le dis et redis à mes personels (et m^me sir le delta est plus agressif sur les jeunes que le virus d’origine) dans le spays en voie d edéveloppement qui ont parfois 55% de la population de moins de 25 ans et 1 à 2 % de plus de 65 ans, ceux qui devaient faire un covid grave et en mourrir sont morts depuis longtemps d’une autre maladie, par ailleurs ce spays ont des systemes de sante totalement à la ramasse et se baser sur leurs declaration est faire preuve d’une naivete confondante! travaillant beaucoup en Afrque et ayant mis en place une unite “covid” dans un des pays.. je peux affirmer qu’un jour il n’y avait pas de test un jour les infirmiers et medecins preleveurs etaient absent ppur cause d egreve car salaires non payés depuis des lustres etc etc.et encore il s’agissait des habitants de la grande ville.. car dans les campagnes… dans un pays ou dans la zone ou nous etions il n’y avait que deux blocs radio (en theorie mais un en panne) pour un territoire de 10 000 km².. en plus pour avoir un traitement il faut payer en liquide…
    Donc dans nombre de pays de l’afrique sub saharienne le COVID passe largement sous les radras!

    • J’ai pourtant signalé que ces pays pouvaient avoir un biais dans leur qualité de recueil. Il y a aussi l’âge, je l’avais bien signalé dans https://www.covid-factuel.fr/2021/09/05/covid-le-miracle-africain/ . J’avais fait une moyenne dans plusieurs pays : 6 fois moins de plus de 60 ans (donc logiquement 6 fois moins de morts). Maintenant ces biais comportent d’autres biais qui minimisent les premiers. Dans ces pays, à 50 ans, on est souvent plus “vieux” que chez nous à 70 ans. Ensuite tenir compte du nombre d’anciens, c’est vrai si on compare la mortalité, mais ici, c’est le nombre de cas, et il n’y a pas que les plus de 60 ans qui attrapent la covid. Pour les décès, il y a une population moins sensible, mais des soins qui ne sont pas les mêmes (chez nous à 50 ans on a droit à l’oxygène et on s’en sort, pas là-bas). Donc le biais le plus important, si on parle de vague et non de décès, il est cité, c’est sans doute les conditions de recueil, mais comme ce sont les mêmes sur 365 jours, on peut apprécier l’existence d’une vague ou non, sa croissance ou sa décroissance. C’est plus ou moins ce qui est traité ici.

    • Ils n’ont qu’à faire comme chez nous, Parler de tout sauf des chiffres.
      A part qu’ici aussi ils sont biaisés à l’envie. On élargit les ”réas” aux ”soins critiques” sans le crier sur les toits, on compte des covid+ à 8500 cycles, on augmente les lits d’hôpitaux en les supprimant, …., On prend des décisions sur une étude bidonnée, on a une pharmacovigilance qui demande de mourir deux fois pour valider un lien de cause à effet, ….

      Partout ce qui se compte facilement c’est la comparaison, l’Ide a été u très bon exemple.

      • J’ajoute, â moins d’être atteint d’onchocercose, on n’a pas vu l’hécatombe de millions de morts qui avait été pronostiquée pour l’Afrique en l’absence des vaccins…

    • @pierreg

      ce n’est pas entièrement faux ce que vous dites. Mais cela vaut pour TOUTES les statistiques. comme chacun est différent, on ne peut approximer par moyenne. Ceux de mon village ne vivent pas comme ceux de la courneuve ou comme ceux d’un petit village d’allemagne.

      Je trouve étonnant que toutes les critiques sur la méthodologie occultent le fait que la médecine n’est pas une science. Il n’y a que la pratique de terrain qui vaille, tout le reste, c’est bon pour occuper des étudiants et publier des études frauduleuses par pasteur et l’inserm.

      En revanche cela ne dérange personne de comparer des chiffres d’une année sur l’autre alors que la population a changé.

      Ce que l’on voit, c’est plein de morts après les vaccins du covid. Je ne dis pas qu’ils en sont la cause, je ne dis pas non plus qu’ils n’en sont pas la cause. Et comme aucun médecin ne peut me MONTRER qu’ils n’en sont pas la cause (dire ce n’est pas montrer) alors j’attends 70 ans (le temps qu’il a fallut pour trouver la dangerosité mortelle du plaquenil.)

  21. Pourquoi ne pas réserver cette « vaccination » à cette seule population, celle qui en aurait besoin, au lieu de contraindre ceux qui n’en ont pas besoin …

    Je ne comprends pas. Se pourrait-il qu’un vaccin jugé inefficace et avec de nombreux effets secondaires sur les moins de (disons) 65 ans, serait efficace et avec peu d’effets secondaires sur les plus de 65 ans??
    D’autant que pour cette tranche d’age (mais pour les autres aussi) on nous dit qu’il faut multiplier les doses (donc accroitre le risque d’effets secondaires).

    • @cata, bonsoir..
      on en a parlé en long en large et en travers surtout plus bas..vous verrez, en t^te d’affiche dans le désordre, Michele S , Roubachoff, Duchmol, Ammonet, Kstet, Nicole et bibi… et j’en oublie !

    • Je vais dire ou redire, mais il est bon de le rappeler, que pour sauver quelques vies du covid, si on s’en tient à ce qui a été publié, on tue aussi des gens bien portants très brutalement, ou à petit feu, on ne sait pas ce qui se passera pour eux dans les mois et années à venir…
      mais pire, le vaccin tue autant de jeunes qu’il sauve de personnes âgées, Alors que jusqu’à 60 ans on ne meurt pas du covid, sauf graves comorbidités, et encore moins si on avait des soins précoces systématiques… si on comptait le nombre de vies détruites en le faisant au prorata du nombre de jours perdus par rapport à la durée de vie moyenne de la population Française, on aurait obligatoirement une explosion des chiffres.
      De plus, quand on veut parler du bénéfice risque du vaccin, on devrait prendre en compte le fait que les chiffres sont biaisés par la quasi interdiction de soins précoces, c’est d’ailleurs grâce à cela que les vaccins on pu recevoir une AMM provisoire…
      …….Conclusion, ne cherchez pas un effet positif des vaccins , en réalité ces forfaitures sont responsables soyons encore plus clairs, de la plus grande partie des morts depuis le début de la pandémie (si toutefois elle existe ?) puisque depuis le début tout était déjà en place pour permettre leur mise sur le marché grâce au matraquage “restez chez vous … doliprane…il n’y a pas de traitement…” et recherches sur les traitements toutes interdites ou interrompues ou falsifiées

      • Paracetamol… Plus de 25 000 hospitalisations par an en France? mais ne comptons pas sur la publication de chiffres transparents …car on pourrait bien voir une augmentation des morts et hospitalisations depuis le covid à cause du doliprane, le seul substitut aux soins précoces préconisé pour nous protéger du ” remède de cheval ”.
        Une étude australienne publiée dans le très sérieux MJA (The Medical Journal of Australia)5 révèle qu’entre 2007 et 2017 il y a eu 95 668 admissions avec un diagnostic confirmé d’intoxication au paracétamol dans les hôpitaux australiens, occasionnant plus de 200 morts.

        En Australie, qui est peuplée de 25,36 millions d’habitants, le paracétamol c’est donc 200 morts sur 10 ans, soit 20 par an, et près de 9 600 hospitalisations par an…

        Qu’en est-il en France ? Mystère ! A croire que les données ne sont pas rendues publiques…

        Ou alors elles le sont d’une telle manière qu’il est vraiment « difficile » de les consulter.

        Toutefois, l’habitude de prendre du paracétamol est quasi universelle, on peut donc extrapoler sur ce qui se passe en France à partir des chiffres australiens.

        Faisons un peu de gymnastique mentale. Il y a environ 67 millions de Français, soit grosso modo 2,65 fois plus d’habitants qu’en Australie.

        Donc s’il y a 20 morts par année en Australie dues au paracétamol, cela équivaut à 53 décès sur la même durée en France. Et pour les 9’600 hospitalisations annuelles australiennes, on obtient 25’440 hospitalisations pour la France. 53 morts et 25’440 hospitalisations par an.

        Quand même !
        Didier Raoult a donc raison !

      • @rolland..
        si vous le permettez, je préfère décider moi-même de ce qui est bon ou pas pour moi…désolé moi aussi de le répéter comme beaucoup d’autres sur ce site.. Il serait également bon d’éviter de systématiquement catégoriser les personnes , en fonction d’un âge que vous avez établit d’ailleurs je ne sais selon quels critères? Pq 60 ans, et pas 55 ou 70 ???
        la bande à aux Blachier, Kier sec, Del fraissy ou DR, qui sont peu ou prou sur la même position, j’en est rien à faire… si vous le permettez de le dire !

  22. Pourquoi ne pas réserver cette « vaccination » à cette seule population, celle qui en aurait besoin, au lieu de contraindre ceux qui n’en ont pas besoin, les obligeant à prendre un risque pouvant être supérieur à la maladie ?
    Pour quoi poser une question alors que la réponse est a ce jour bien connue ?

  23. Il est inutile de chercher la rationnalité scientifique ,médicale ou même humaine de cette vaccination contre le Covid Elle a manifestement un autre but et “quoi qu’il en côute”sur l’évolution de la maladie et la santé des populations tout âge confondu Quant à la protection des plus fragiles c’est le rideau bien troué qui cache l’obstination à continuer cette tartufferie Les plus fragiles ont plutôt intérêt à éviter cette toxine sans efficacité aujourd’hui sur les variants qu’elle crée Il faut traiter c’est tout!!!avec ce qui marche IVM antibio Et quant à l’humanité de la démarche mon expérience de médecin ces dernières années m’a fait revisiter la notion de protection des plus fragiles bien avant le mantra repos/doliprane : patient hospitalisé pour pneumo désaturante traitée efficacement puis décision du service de ne plus rien faire pas d’hydratation rien !….attente de l’issue fatale Nous l’avons sorti de l’hosto et il est toujours là depuis bientôt 3 ans ,Malaise à domicile d’un homme de 55 ans les pompiers commencent un massage cardiaque ,dès son arrivée l’urgentiste de garde fait sortir la famille et stoppe les soins au prétexte que les services sont assez débordés comme ça…..et je pourrai continuer..Ce sont nos cotisations qui financent la Santé il faut toujours l’avoir à l’esprit

      • Pfizer et Moderna engrangeraient à eux seuls avec les vaccins covid19 93,5 ;millions d’euros par jour ( Astra Zeneca et Janssen ne feraient pas de bénéfices) et pour d’autres pistes s’intéresser à tout ce qui se passe de façon concomitante à cette pseudo crise sanitaire: .euro numérique par exemple Qu’ une maladie ayant eu une incidence si faible en 2020 ( 2% des hospitalisations et 5% de la réanimation )ai augmenté de 170 à 200 milliards notre dette publique c’est hallucinant !il faut bien des raisons cachées

    • En effet, en quoi une « vaccination » inutile aux catégories moins âgées serait bénéfique aux plus fragiles, dont le système immunitaire est déjà en vrac…c’est la roulette russe avec 5 balles dans le barillet.
      Si j’ai le choix, c’est traitements, hydratation, alimentation et compléments.
      Aujourd’hui l’hôpital fait peur et je suis plus rassuré quand je suis à la campagne que quand je vis à 2km de mon CHU.
      Je n’ai plus confiance qu’en la chirurgie, mais plus du tout en la médecine hospitalière qui s’est complètement décrédibilisée dans cette pandémie, bien aidée par les épidémiologistes, mathématiciens administratifs, politiques et journalistes.
      Le spectacle continue….

  24. Bonjour.
    Je vous suis, vous et Laurent M. sur Mediapart, Gérard M. ici même,(Et d’autres, je recoupe données, informations et réflexions), et la conclusion en filigrane dans les derniers posts, très bien amenée par le dernier post de Gérard ( août), est que l’aspect médical de cette aventure n’est qu’un vernis qui cache autre chose. Quoi, je ne sais pas, même si nombreux nous alarmes sur l’établissement d’une surveillance, mais je n’ai pas de certitude, et il ne faut pas d’ailleurs limiter son imagination pour anticiper l’avenir.
    Bref, nos dirigeants le sont non pas par leur mérite et leurs qualités d’intelligence, mais par le pouvoir financier de leurs relations, ils n’en sont pas pour autant totalement stupides au point de ne pas voir l’évidence de ce qui est rapporté ici, et des décisions de bon sens qui devraient en découler.
    Les statistiques nous démontreraient certainement, que LA ” chance” pour qu’une ” diversité” de décideurs fassent la même bêtise partout dans le monde, avec en plus une très forte proportion de décideurs en liens avec la mondialisation ( excusez ma vulgarité); donc cette unique ” chance”, est unique parmi des milliers de milliards d’éventualités bien plus heureuses.
    J’ai vraiment ressenti parmi vous et en d’autres lieux, depuis cet été, que l’enjeu n’est plus trouver des solutions médicales à un problème de santé individuelle et publique, mais trouver un espace pour la santé dans une histoire politique et idéologique.
    J’essaye d’être mesuré et clair ; ça fait du bien de verbaliser.
    Bonne journée.

    • @YO et autres : Le but de toute cette mascarade ou manipulation Covidienne n’est autre que politique et financier : Le gouvernants Européens sont à la botte des Commissaires Européens responsable de la dramatisation de la situation et de l’achat pour des milliars d’€ de médicaments aussi dangereux qu’inefficace dans un premier temps (Ex. Remdesivir etc…) puis de vaccins aussi nuls et dangereux les uns que les autres qui rapporteront à leurs complices de l’industrie pharmaceutique des bénéfices extraordinaires jamais atteints auparavant. Jamais l’UE ne reviendra sur ses décisions ce serait reconnaître ses conflits d’intérêts ;
      Par ailleurs toute cette manne financière sert également les pouvoirs en place qui ont également des conflits d’intérêts énormes … comment croyez vous que notre Napoléon IV atteint de nanisme intellectuel mais d’un égoïsme incommensurable et d’une ambition européenne démentielle, paiera sa campagne électorale Présidentielle ? Tous ceux qui sont en place ( y compris les médecins, scientifiques ou épidémiologistes télévisuels terroristes de la “Crrrrise Sanitaire”) ne veulent pas lâcher le coffre au trésor et sont prêts à acheter tout le monde quitte a endetter des générations ….On n’a jamais vu chez nous un Président distribuer autant de chèques ….

      • Pour illustrer mon propos et montrer que l’UE commande tout , un commentaire : En 1999, Jean-Claude Juncker (premier ministre du Luxembourg à l’époque avant de devenir président de la Commission européenne de 2014 à 2019) nous avait mis au parfum « Nous prenons une décision, puis nous la mettons sur la table, et nous attendons un peu pour voir ce qui se passe. Si elle ne provoque ni tollé, ni émeutes, parce que la plupart des gens ne comprennent rien à ce qui a été décidé, nous poursuivons pas à pas, jusqu’au point de non-retour. »
        https://nice-provence.info/wp-content/uploads/2021/11/Jean-Claude-Juncker-Pas-a-pas.jpg
        Si d’aucuns n’ont pas compris…

        • 98% de parisiens qui n’ont pas compris… ou si peu, car vaccinés contre leur gré, mais pourquoi n’a-ton pas 2 ou 3 millions de manifestants à paris ?

          • Parce que nos “élites” de l’UE, de l’OMS et surtout des la France on transformé notre pays, celui dont on se flattait qu’il était le berceau des Lumières et de la Révolution, en pays de “cagues mous” comme on dit du côté de Marseille;
            Voilà tout.

      • Franchement, pensez vous qu’ils sont tant que cela à la botte de big Pharma… aux grands maux, les grands moyens…qu’est ce qui les a empêchés de se réunir et de se retourner contre ces mafieux… au besoin, un missile bien placé aurait vite remis de l’ordre ! Et mieux vaut tard que jamais.

  25. Bonjour et merci pour les articles de ce blog qui essaient de poser les choses de manière factuelle et non hystérique. Ça aide à réfléchir. J’espère que ça va faire avancer la situation positivement.
    J’ai tout récemment entendu parler d’un site (anglo-saxon) qui recense les non-vaccinés et leurs antécédents de santé, leur délivre une carte avec un QR code censé les enregistrer comme “groupe-témoin” par rapport à la population vaccinée. Cela me semble extrêmement douteux, et personnellement, je n’irais pas donner comme ça des infos “sensibles” à n’oimporte qui, même si le projet me semble intéressant. Et en effet, j’aimerais avoir les avis des chercheurs qui sont peut-être ici sur ce point : si tout le monde ou presque se retrouve vacciné, ou du moins dans une population à peu près homogène en terme de type d’hygiène de vie etc, comment ensuite faire valoir que les effets secondaires relevés sont bien dûs à une injection particulière à telle date plutôt qu’à la canicule ou le froid sévère d’un hiver moins doux que d’habitude par exemple ?
    Est-ce que certains chercheurs travaillent là-dessus ?
    Je vous mets ci-dessous un lien sur l’analyse Reuter de ce site dont je parlais plus haut: (et merci d’avance pour vos éclairages)
    https://www.reuters.com/article/factcheck-coronavirus-vaccine-idUSL1N2P31VF

    • Je trouve qu’un groupe témoin de ce type n’est pas une mauvaise chose. En effet, regardez les critiques à l’égard des études Raoult : on ne regarde pas les résultats au prétexte qu’il n’a pas de groupe témoin pour comparer. Son éthique lui interdit de donner du placebo à des gens qui viennent se faire soigner, dont certains pourront mourrir faute d’avoir eu du médicament, sacrifiés sur l’autel de la statistique. Ce groupe témoin existait, ce sont tous les non traités. Si vous en faites un fichier, et que vous sortez ceux qui ont les mêmes caractéristiques que le groupe traité (âge, sexe, comorbidités), vous avez là un groupe témoin parfait, un vrai miroir, et vous pouvez comparer sans avoir à randomiser. C’est comme cela que les études devraient être faites pour respecter l’éthique médicale.

  26. Si on comprend bien les analyses statistiques de Pierre Chaillot, les décès toutes causes confondues s’accroissent significativement après les campagnes vaccinales. Les mêmes analyses montrent qu’il n’y a pas de propagation épidémique suivant le modèle utilisé par les autorités. On peut raisonnablement penser que les vaccinations affaiblissent plus ou moins durablement les défenses immunitaires (surtout chez les personnes fragiles) ce qui rend vulnérable aux pathogènes déjà présents dans l’environnement immédiat ou même stockés dans l’organisme. Il s’agirait donc d’un déclancheur pouvant conduire au trépas, même pour les formes pas grave du COVID comme disent les humoristes.

  27. Que pensez vous du discours hier matin de de fressy sur les traitements oraux en janvier vraisemblablement malgré les résultats catastrophiques d hier avec cette molécule ils vont quand même la sortir en janvier !! N y a t’il pas de moyens pour empêcher cette façon de faire
    Ils parlaient aussi des anticorps monoclaux comme panacée !!le redemsevir n a t’il pas été un super fiasco!!
    Je suis dépitée cela va t il s arrêter !!

  28. Mi nov 2020 environ 20 000 cas/ j sans vaxx en testant largement et « gratuitement «  ,nous sommes mi Nov 2021 75% de vaxx peu de tests et on est à 20 000 cas !!!!!

  29. Sur Euromomo on voit qu’ il n’y a pas de surmortalité (sauf en Ukraine ).On pourrait en déduire que l’on est revenu à une situation “normale” avec des virus d’automne hiver et que l’épidémie stricto sensu est terminée.

  30. Bonsoir Dr Zola, La réponse à votre question : « Pourquoi ne pas réserver cette ‘vaccination’ à ceux qui sont susceptibles de présenter des formes graves, au lieu de contraindre ceux qui n’en ont pas besoin, les obligeant à prendre un risque pouvant être supérieur à la maladie ? », la réponse est peut-être à rechercher, au moins partiellement, dans le compromis d’achat des quantités “astronomiques de vaccins” passées par la Commission européenne auprès des laboratoires pharmaceutiques ?
    « La Commission européenne a déjà réservé jusqu’à 4,6 milliards de doses de vaccins contre la COVID-19, et des négociations sont en cours pour obtenir des doses supplémentaires. Les livraisons de vaccins aux pays de l’UE augmentent régulièrement et la vaccination s’accélère. La Commission collabore également avec l’industrie pour renforcer les capacités de production des vaccins… »
    https://ec.europa.eu/info/live-work-travel-eu/coronavirus-response/safe-covid-19-vaccines-europeans_fr#garantir-laccs-aux-futurs-vaccins

    La population européenne représente grosso-modo 450 millions de personnes, nouveau-nés compris. Cela représente une dizaine de doses par personne ! Que feraient-ils de toutes ces doses si, en outre, ils décidaient de ne les réserver qu’a ceux qui en auraient “théoriquement” le plus besoin ? Sachant que même en cas d’annulation, ils devraient quand même les payer. Les offrir aux pays africains qui ne sont pas spécialement demandeurs ? Les détruire ? Et comment justifier ensuite une telle gabegie ?

    • “Les détruire ? Et comment justifier ensuite une telle gabegie?”
      Les détruire coûterait moins cher que de les injecter et de soigner ensuite les effets secondaires.
      Éviter la gabegie pour sauver la face?
      Cette explication paraît un peu mince.
      Difficile de penser qu’il n’y a pas une intention peu avouable derrière.

      • @ AP34 : on y vient, on y vient, à la théorie “complotiste” de la réduction de la population ! En douceur, pour ne pas trop choquer les gens, avec peut-être des doses de vaccin qui sont seulement des placebos, pour étaler le carnage dans la durée…
        Comme vous dites, une “intention peu avouable”, sauf qu’en fait ils l’ont avoué, dit et redit, “on est trop nombreux”. Et comme ils ont toutes les cartes en main et nous, nos yeux pour pleurer…

        • ”des négociations sont en cours pour obtenir des doses supplémentaires”…cela alors que les preuves de l’inefficacité des “vax ” sont accablantes….. ils ont des yeux et des oreilles comme nous, (encore davantage même…!) Pas la peine de chercher, et de faire semblant de ne pas comprendre leur but.

      • perso je n’y crois pas. Mais je suis peut être le benêt de service.

        Mon opinion se situe autour de quelque chose comme cela :

        Fuite de labo, accidentèle ou non.
        Lobying des labos pour vendre de la came
        Les gvt acceptent (argent facile à se faire) et empêchent les traitements anciens (avec l’appui de corrompus incompétents – spécialité française)
        Quelques connards profitent pour utiliser leur graal de l’arnM qui marche pas depuis 20 ans (si ils y arrive – c’est le jackpot médical pour 50 ans avec des trilliards de trilliards de bénéfice)
        Les gouvernements en profitent pour passer des lois qui ne passeraient pas (opportunisme politique)
        Maintenant qu’ils voient les effets secondaires, il FAUT absolument supprimer le groupe placebo (l’étude originelle a d’ailleurs été massacré comme cela dès le début -pfisser sait que son vaccin tue, mais ils ont l’habitude) comme cela on pourra toujours diluer les effets dans le multifactoriel.

        Comme les gouvernements sont responsables par contrat ils VEULENT aussi supprimer le groupe contrôle.
        Comme il y a eu des millions de morts évitables dans le monde à cause de la gestion de cette crise, ils vont aller jusqu’au bout parce qu’ils savent que la corde les attend (ce qui serait la solution la moins violente, car leur familles ne seraient pas touchées)

        Perso, je pense qu’il faudrait frapper plus fort que quelques centaines de pendaison parce qu’ils ont trop pris la confiance et si on veut s’évite un monde dystopique, il faut mettre un véritable point d’arrêt bien visible de très loin, et pour longtemps, que cela fasse un traumatisme violent dans la classe politique mondiale : 3 fusibles ne suffiront pas faut que le tableau complet brûle.

  31. Dans plusieurs pays, on constate et on s’inquiète d’une brusque augmentation des décès “non-covid”. Bien entendu, pour le moment, personne ne fait le lien avec les vaccins, mais ça viendra. (Voir l’histoire du labo de Wuhan. Il a fallu un an et demi pour que tout le monde en parle.) Sur l’efficacité des vaccins a ARNm, on est partout en Europe (après vaccination de masse) sur une repise de l’épidémie (dangereuse ou non, l’avenir le dira, mais ça dépendra du virus, pas des vaccins) et le mythe de la “protection contre les formes graves” se lézarde chaque jour un peu plus. Pour ne rien arranger, on “découvre” que les études (de toute façon baclées) de Pfiser étaient pipeautées – il paraît même, mais c’est à vérifier, que la firme (championne du monde des amendes pour fraude) a caché des décès dans son groupe des vaccinés.
    Dans ces conditions (désolé d’insister, mais c’est vital) il est urgent de ne PAS EXPOSER aux vaccins les personnes à risques. Si quelqu’un peut me démontrer le contraire, je suis curieux de voir comment il s’y prendra.

    • L’avantage des personnes à risque c’est qu’elles allaient mourir de toute façon. ainsi un vieux de 85 ans, avec un cancer on peut le vacciner et s’il meurt de son cancer, ben c’était prévu. une personne en phase terminale itou…
      Je crois que les zotorités on fait une vaccination pour voir sur les vieux qui allaient mourir de toute façon pour vérifier qu’on n’aurait pas 50% de décès dans la semaine suivant l’injection. Des cobayes de première ligne en quelque sorte. Ils ont vue que les décès s’étalaient dans le temps et qu’ils (la presse) arrivaient à le faire passer pour des morts normales. alors ils sont passé à la suite. et continue jusqu’au bout. Je fiche mon billet que dans quelques temps (mais pas trop parce que ca va finir par péter) ce sera dans les 11 vaccins obligatoires pour les enfants….
      on commence à préparer les bœufs qui écoutent la télé et lisent la presse que les problèmes cardiaques après les vaccins sont dus au changement climatique…. la boucle sera parfaitement bouclée.

      • Oui, on aborde là une notion très particulière : le “reste à vivre”. Selon ce principe, quelqu’un qui a un “résidu” d’espérance de vie pourrait recevoir toutes sortes de traitements, vu que “si ça ne lui fait pas de bien, ça ne risque pas de lui faire beaucoup de mal”. C’est une façon de voir les choses répugnante. Un certain professeur y souscrit pourtant, et ça a quelque peu douché mon enthousiasme pour lui. En oncologie, je n’ai jamais entendu dire : “Bon, ce malade est foutu, alors, qu’il crève maintenant ou dans trois mois, on s’en tape…” Pourtant, c’est la stricte vérité, mais s’y plier reviendrait à ne plus faire de la médecine.
        Nous sommes là dans un débat capital, mais qui le suit, même sur ce forum ? Trois ou quatre personnes… Pourtant, nous risquons tous d’être confrontés un jour à cette situation. Enfermés dans un Ehpad, coupés de tout et de nos proches, détruits mentalement (isolement en chambre) et physiquement (vaccins), tout ça pour être protégés d’une maladie qui risque (pas tant que ça : taux de mortalité en Ehpad, Covid ou non, 20%) de nous tuer un peu plus vite.
        Le petit ajout de Zola à la fin de son article est bien sympathique, mais c’est du pur idéalisme. Avec un homme comme Gérard Maudrux au ministère de la Santé, il y aurait une chance que les vieux des Ehpad aient la possibilité de choisir. (Souvent, ceux qui vivent chez eux sont aussi mal lotis à cause des “aides” qui les font chanter – je sais ce que je dis.) Avec Véran et Cie, c’est le confinement, la piqûre et le glissement imposés. Et comme ces horreurs se passent dans des endroits où les gens sont déjà confinés à longueur d’année, personne n’en entend jamais parler.
        Bien avant le Covid, nous étions conscients que la “grande dépendance” était un problème à la fois nouveau et majeur. A présent, nous savons ce qui arrive quand il y a des modélisateurs et des énarques aux commandes.

        • Plus mile avec vous @monsieur roubachoff. Je viens de lire plusieurs cas de personnes âgés qui viennent de dcd’ avec des pathologie, et qui viennent de crever soudainement etde façon inattendu, genre crise cardiaque.. personne ne fait le lien avec le vaxxin bien entendu, on parle deces pathologie longues..
          Qd au fameux professeur et ses sbires pareil que vous! Terminé pour moi, fini , hors de ma vue…

          • Sinon posons la question de l’euthanasie et le pb sera réglé !! curieusement les élus majoritairement y semblent opposée..why ??? Ca irait plus vite et ici, quels sont les avis sur le sujet ???

        • et au lieu de
          “pourquoi ne pas réserver cette « vaccination » à cette seule population, celle qui en aurait besoin, au lieu de contraindre ceux qui n’en ont pas besoin, les obligeant à prendre un risque pouvant être supérieur à la maladie ? S’ils le souhaitent, bien entendu.”

          moi je suis sur la ligne éminemment démocratique , anti vaxxination obligatoire, liberté de choix !!!
          “Pourquoi ne pas réserver cette « vaccination » à la population qui le souhaite au lieu de contraindre ceux qui ne le veulent pas”

          • Les risques du Covid pour les personnes très âgées sont bien.plus importants que pour les autres. Elles ont souvent davantage de comorbidites et un système immunitaire peu vaillant.
            Toute vaccination est, pour la majorité d’entre elles a priori moins risquée que pour les plus jeunes. On peut donc la leur proposer, sans risque de leur proposer qq chose de pire que la COVID.
            Ce n’est pas la question du “reste à vivre”, enfin, pas sur ce blog je crois.

          • @michele S…vous voyez michele S..je ne suis pas d’accord avec vosu pour une fois
            1 Chacun doit/devrait être libre de son choix et se déterminer en conscience de ce qui est bon ou non pour lui..
            2. je ne vois pas de preuve médicale , rapports ou pourcentages objectifs qui montrent que CES vaxxins apportent un avantage … d’ailleurs de ce que l’on lit en terme d’expérience vécu ici et sur d’autres sites, tend à démontrer bien autre chose..
            3. pourquoi catégoriser les populations ? la grippe et sa vaccination est simplement “recommandée”, et des personnes de moins de 65 ans mais exposées se font vaxxiner tous les ans ( ma généraliste pex,) moi aussi…, d’autres ici même le refuse…et son autant exposés pourtant ! J’ai rien contre, pourquoi pas avoir la même position pour un VaXXin ARN qui ici pourtant il me semble était plus que décriés… Cela a t-il changé ??? Aurait-on été séduit par les injonctions du gt, de blachier ???
            4. Sur les comorbidité , @Roubachoff a bien répondu, … savez-vous qu’il y a depuis qq semaines de nouvelles recommandations ( par la petite porte certes) qui permettent des contre-indications vaccinales… et au train où vont les choses il est possible que s’en ajoute d’autres, preuve que CES vaXXins sont de la m…. … et puis qd un vieux avec antécédents crève on dit que c’est à cause de ses comorbidités , accélérées pas le vaxxin la plupart du temps .; ce que l’on peut relever ici à la lecture des commentaires !
            au lieu de laissez – nous prescrire, ou plutôt à côté je dirais laissez-nous vivre !!!
            voilà entre autre…
            Et si le blog a changé de position sur les vaXXins autant le savoir !!!

          • Bien sûr, libre, chacun. Mais surtout ne proposer à priori qu’à ceux qui ont un rapport bénéfice ri8 avéré

          • @Michèle S. : “Toute vaccination est, pour la majorité d’entre elles a priori moins risquée que pour les plus jeunes. On peut donc la leur proposer, sans risque de leur proposer qq chose de pire que la COVID.”
            Pas d’accord non plus ! D’abord, ces trucs NE SONT PAS DES VACCINS. C’est con qu’il faille le répéter encore et encore ! Ensuite, en les pseudo-vaccinant et en les faisant crever plus vite, pour certains, vous trouvez que c’est quelque chose qui n’est pas pire que le Covid ? Les AVC et autres joyeusetés qui les rendent gaga avant (leur) heure, c’est pas pire ? Désolé, mais on a beau être vieux, on a le droit de finir sa vie dignement et surtout à l’heure adéquate, et pas expédié manu militari dans la tombe sans avoir la possibilité de choisir. Et dire qu’on interdit toujours l’euthanasie à ceux qui souffrent et la réclament ! Mais, mes bons amis, faites-vous donc vacciner contre le covid, y a une bonne chance que vous l’obteniez par ce biais, votre euthanasie !

          • @michèleS : ah, et j’oubliais: toute maladie est bien plus risquée plus on avance en âge et en maladies associées. De plus le système immunitaire devient moins efficace et réagit de toute façon beaucoup moins aux vaccins (aux vrais). Donc, non, la balance bénéfice/risque n’est pas meilleure pour les vieux, au contraire ! Votre raisonnement est décidément biaisé.

          • @ Michele S

            et si j’en crois @k2R post plus haut..
            “…On peut raisonnablement penser que les vaccinations affaiblissent plus ou moins durablement les défenses immunitaires (surtout chez les personnes fragiles) ce qui rend vulnérable aux pathogènes déjà présents dans l’environnement immédiat ou même stockés dans l’organisme. Il s’agirait donc d’un déclancheur pouvant conduire au trépas, même pour les formes pas grave du COVID comme disent les humoristes.”

          • La loi Claeys-Léonetti de 2016 permet l’euthanasie.
            Il suffit que la personne soit incapable de s’exprimer et de manger, et jugée être dans un état critique et hop ! Ma belle mère (non vaxx) vient de faire un gros AVC. La thrombolyse ayant échouée, la sédation a été votée “collégialement” par l’hôpital dès le lendemain de son arrivée. Nous nous y sommes opposés non sans difficultés.

          • “moi je suis sur la ligne éminemment démocratique , anti vaxxination obligatoire, liberté de choix !!!
            “Pourquoi ne pas réserver cette « vaccination » à la population qui le souhaite au lieu de contraindre ceux qui ne le veulent pas”
            Moi aussi
            et
            1. La liberté en matière desoin est la règle
            2. le traitement IVM ou HCQ + AZT ou dox +….devrait être la règle
            3. les vaccins proposés sont une escroquerie quant à leur réussite et non toxicité.Les effets indésirables graves sont les plus npombreux et graves qu’on ait jamais trouvé sur des vaccins
            4. Quant à leur efficacité dans tel ou tel cas;
            , elle est discutable, mais discutée
            Conclusion: a priori, mieux vaut être jeune , riche et en bonne santé que vieux pauvre et malade car
            1. cas 1 on trouvera à prix d’or éventuellement de quoi se traiter
            2. cas 2. on sera un peu immuno déprimé, sans ressource, très vulnérable à tout ce qui passe

            Le point final du billet est, me semble-t-il:
            y a-t-il une population sur laquelle il n’est pas forcément criminel de proposer le vaccin?
            Réponse, peut-être les personnes du 2..quoique.. Certaines et pas toutes. Donc propose à celles-ci peut-être, avec un médecin qui évalue individuellement le bénéfice risque , exiger jamais. Ceci dans le conntexte officil où..on ne traite pas ( ce contre quoi il faut se battre)

            Enfin,ET SURTOUT il me semble que ce billet n’est pas orienté ” quelle médecine contre le covid”, mais est une analyse chiffrée qui permet de montrer que les pays les plus vaccinés sont les pires question recontamination.
            que donc la seule conclusion est: les chiffres montrent que, globalement, cette ” vaccination” ne marche pas, au moins d’un point de vue global de santé publique..

            Toujours contextualiser.

          • @seb
            Merci pour votre témoignage.
            C’est donc devenu un gros risque de se faire prendre en charge dans un hôpital semble-t-il… entre infections nosocomiales et décisions “collégiales” irréversibles…
            Nous vivons un crépuscule…
            Il est plus tard que nous ne le pensons.

        • J’ai toujours pensé que l’ehpad était une mauvaise solution à un vrai problème. Je pense que les familles devraient garder leurs parents avec eux. ils ont encore beaucoup à apporter. Même s’ils sont un peu à l’ouest, ce sont encore les même personnes.
          Bien entendu la société de compétition et d’égoïsme, patiemment formée par l’éducation nationale et la gestion à l’américaine de la société est en très grande partie responsable. Les difficultés de ce nouveau monde dystopique n’aident pas.

          C’est peut être compliqué à mettre en place , mais je pense que l’on y gagnerait en humanité. comment voulez-vous construire une société humaine ou il n’y a plus aucun sentiments humains vrais : on donne nos enfants aux nourrices, à la crèche puis à l’école, on donne nos parents aux mouroirs. On fabrique notre incapacité à vraiment aimer, parce qu’on éloigne tout ce qui fait vraiment vibrer nos cœurs d’un amour véritable et inconditionnel. Et l’on devient des machines. notre conjoint n’est plus compliant avec notre façon de voir, on le change, comme un objet. On devient des objets.

          Pas étonnant que les gens courent vacciner leurs enfants pour qu’ils puissent faire de l’escalade : on leur donne des activités parce qu’on n’est plus capable de donner de l’amour. C’est vraiment super important de faire de l’escalade à 10 ans.. et honnêtement ça vaut bien le coup de prendre le risque de le tuer… non ?

          • Tout est dit !
            “comment voulez-vous construire une société humaine ou il n’y a plus aucun sentiments humains vrais : on donne nos enfants aux nourrices, à la crèche puis à l’école, on donne nos parents aux mouroirs.”

          • Merci Duchmol enchanteur pour ces belles et vibrantes paroles. Je finissais de frémir à la lecture des mots » vieux , crève «  que je préfère réserver aux pneus .

          • @Duchmol
            A priori, d’accord avec vous. A un bémol près : nous sommes aujourd’hui dans une situation tout à fait inédite où les enfants des résidents en Ehpad ont souvent eux-mêmes plus de 60 ans, quand ils ne vivent pas déjà en résidences de retraite. (Essayez d’y accueillir un parent plus âgé, vous verrez le résultat.) Du coup, tout reposerait sur les petits-enfants, encore actifs et en train d’élever leur propre descendance. Je ne dis pas que c’est sans solution, mais ça ne paraît pas simple.

      • @duchmol…
        “L’avantage des personnes à risque c’est qu’elles allaient mourir de toute façon. ainsi un vieux de 85 ans, avec un cancer on peut le vacciner et s’il meurt de son cancer, ben c’était prévu. une personne en phase terminale itou…”
        oui mais là l’exemple a 85 ans, si une même personne a risques avec un cancer a 65 ans , on fait quoi?? on le pique aussi pour abréger ses ” souffrances “…???

        • Je suis bien placé (onco-ecéphalie asympto-sympathique) pour vous dire que je suis certainement parmi les ”à risque”, et pourtant j’ai la chance d’avoir un suivi hebdomadaire de les bilans sanguins, ils sont juste ”au Top”. Je dis pas que ça va durer toute l’espérance de vie, mais au jour d’aujourd’hui je ne vois pas qu’est ce qui justifierait de risquer de déstabiliser ça, en prenant un produit (vaxx) pour lequel j’ai déjà réagit bizarrement (1 dose).

          D’ailleurs cette dose fait que ”je suis vacciné”, reste juste à espérer être dans 30 et quelques % d’efficacité 🙂 🙂

        • @masquarenc

          si vous me lisez, vous savez que je suis contre et que ce n’est pas une justification mais une accusation.

          Les oncologues tuent leur patients plus vite que le cancer. Il faut écouter nicole delepine qui explique qu’on a fermé son unité d’oncologie pour enfants à garches alors qu’elle avait de meilleur résultat qu’ailleurs.

          ils préfèrent rater les soins des enfants et en perdre pour rien, juste pour ne pas utiliser des anciennes molécules. alors les vieux….

          • @duchmol..oui je vous lis, je peux pas non plus lire tout. Là en l’occurrence je n’avais pas vu !

      • Entièrement d’accord, ça fait plusieurs mois que je pense cela, au vu de l’incitation toujours plus forte pour la vaccination… n’oublions pas , 98% de parisiens vaccinés… si les chiffres sont exact…et je parie volontiers que bon nombre d’autorités ont un vaccin de complaisance, sinon, ils sont encore plus cons que je le pense !

    • @Roubachoff: Il est urgent de n’exposer ABSOLUMENT PERSONNE à ce poison ! Qui, on ne le répétera jamais assez non plus, n’est pas un vaccin.
      Alors, incurie des “élites” ? Peur de perdre la face ? Stupidité crasse des dirigeants ? Permettez-moi de ne pas trop y croire…

      • Je viens de lire toute la discussion:je pense vaxxin pour personne, aucun avantage, ne pas sacrifier “ceux qui pourraient avoir un petit bénéfice”, soigner tout le monde par contre et arrêter de faire régner la terreur !
        Viscéralement je ne peux faire aucune confiance à ceux qui nous proposent cette “thérapie” génique. Si je suis vaccinée ce sera entre 2 gendarmes ou dans 1 camisole de force !

  32. Bonjour, je vous suis depuis longtemps et suis obligé d’avouer qu’a lire des études et sa contre étude corolaire je n’en peux plus.
    Ce personnage sur twitter s’y emploie pragmatiquement.
    Avec succès ? La grande complexités des méthodologies ?
    Qu’en est-il ?
    https://twitter.com/arikouts

    • @Fra Gui
      Si c’est une blague, elle n’est pas très bonne. Ari Kouts est un des pires salopards de la bande à Lacombe, Smadja, Deray et Cie. Contre les traitements, pour les mesures non pharmaceutiques, fan des vaccins… Bref, on oublie.

  33. L’année dernière 67 millions de français ont saturé notre système hospitalier ;cette année ce sont 6 millions de non vaccinés qui sont accusés de la même saturation. Dites donc notre système a sacrément périclité en un an !
    C’est la sardine qui a bouché le port comme on dit chez nous !

    • On pouvait prouver que les juifs n’étaient pas responsables de la diffusion du typhus dans les années 30, ça n’a pas empêché les nazis de le faire croire à tout un peuple, comme aujourd’hui on fait accepter la responsabilité et l’enferme ment des non vaccinés. Je pense que le débat ne porte plus sur la santé, mais sur la corruption des politiques et des médias. Et la comparaison avec les (quelques) pays occidentaux qui ne suivent pas la même politique.

      • Pour préciser mon commentaire : devinez comment récompenser quelqu’un qui vous achète (avec l’argent des autres) 22 euros un produit qu’il sait ne valoir que 2 euros ? Et comment vous allez assurer le marketing et la diffusion la plus large possible du produit- c’est à dire de vos bénéfices ? Pour moi le vrai débat porte sur ceux qui croient que la terre est plate, c’est à dire qui refusent d’entendre que les politiques sanitaires (quelqu’elles soient) ne sont pas sanitaires mais politiques.
        Par ailleurs les politiques actuelles ne sont possibles que parce que l’évolution d’internet les rend possibles : nous vivons un changement de valeurs et de civilisation.

        • en début d’année, j’avais fait ce paralèle… vous achetez une voiture chez votre concessionnaire, il vous dit qu’il sera libre de ne pas vous la livrer dans les délais, qu’il pourra vous livrer peut être un autre modèle (couleur, équipements, cylindrée, carrosserie, etc) que les essais ont été tronqués, que donc, peut être, elle ne marchera pas, les freins ou la direction pourront lâcher très brutalement, qu’il pourra revoir le prix à sa guise… mais que vous n’aurez aucun recours contre lui, et que vous devez payer par avance une partie de la commande. Pourtant c’est ce genre de contrat que tous les gouvernants ont signé… je regrette, personne ne signerait un tel contrat pour acheter une voiture… Qui sont donc ceux qui ont signé pour nous un tel contrat? Ils ont des comptes à rendre, c’est un minimum, on devra encore construire des prisons?;, non, ils ont coûté suffisamment cher… je pense que leur injecter 3 doses (pas d’un placébo!) d’un coup devrait faire l’affaire, plus saisie de tous leurs biens

      • Je suis tout à fait d accord avec vous comment manipuler les gens avec la peur de l autre!! C est terrible l histoire est toujours la même !!

  34. Titre dans Le Figaro de ce soir “est-il normal qu’il y ait désormais plus de vaccinés à l’hôpital que de non vaccinés?” …enfin la vérité surgit toujours!

  35. Heu… Oui mais ils semblent que même les pop à risque (les plus de 80 ans) représentent maintenant la majorité des hospitalisations )))

      • Et c’est bien le fond de la question ..pourquoi les vaxxiner compte tenu de leur état???? c’est ça le bénéfice pour eux , l’hosto, la mort anticipée ?

    • Une maison de retraite ds mon coin 42 pensionnaires tous vaccinés 2 doses et ben dis donc 32 covids en novembre des morts ben oui ceux avec des comorbidites plus lourdes!!
      Ce qui est génial c est que le vaccin qui devait diminuer le nombre de cas ds ces institutions ´ a rien changé et tout le monde est content !!

  36. Bonjour Mr Zola !
    On nous rabâche, depuis des semaines, que lorsque l’on fait une étude, il faut que se soit randomisé etc…. Je suppose qu’il y a un groupe à qui l’on donne le réel médicament et un autre groupe auquel on donne un placébo ?! Donc je pose la question : Si ces “vaxxxins” sont toujours en cours d’essais à l’échelle mondiale que nous connaissons, et ce, jusqu’en 2023, y aurait-il des lots de vaxxxins qui contiennent la soupe fabriquée et d’autres lots sans rien dedans qui auraient donc pour rôle, le placébo ?! Je m’intérroge, cela paraitrait logique ?!. Car comme nous sommes tracés, il est facile pour ces labos de faire leurs études par rapport aux effets secondaires de certaines personnes et d’autres personnes qui ne développent rien pour le moment ou d’ici quelques temps. Auriez-vous une réponse svp concernant les placébos ? merci

    • Il y avait initialement 2 groupes dont un placebo, pour la première publication ayant entraîné la validation. Ensuite le protocole devait se poursuivre 2 ans, pour voir à plus long terme la différence entre les deux groupes, mais ils ont, en violation avec les protocoles qu’ils imposent à tous, vacciné les placébo qui le voulaient. L’étude long terme est donc sabotée, car il n’y a plus de groupe placebo. Et ce sont les mêmes (ceux qui l’ont fait et les “scientifiques” qui applaudissent), qui, pour les autres, exigent un groupe placebo quand cela les arrange.

  37. Bonjour Zola,
    Je suis toujours avec intérêt ces analyses (avant de G.Maudrux puis de vous maintenant); elles sont toujours aussi poussées et pertinentes.
    La question qui commence à me hanter avec force est : pourquoi continuez-vous à vous évertuer à rassembler des arguments imparables et évidents, forts clairs et limpides, à destination des décideurs ?
    Pourquoi ne pouvez-vous pas penser à ce stade de la “crise” que ces gens fort intelligents et fort instruits sont parfaitement capables d’admettre “nos ” analyses et arguments.
    S’il continuent sur leur lancée mortifère, c’est donc (conclusion logique) qu’ils ont une autre motivation.
    Laquelle ? cela reste à prouver : l’argent, le pouvoir ou plus profondément la mise en place d’un “nouveau monde” où nous, “le peuple en surnombre” ne serions bon qu’à être “transformé à la chinoise”.
    Je sais, en disant cela, me positionner en “complotante” pur et dur. Mais n’est-ce pas justement cela la bonne direction ?
    JF

    • Je pensais bien au début que que ces gens fort intelligents et fort instruits sont parfaitement capables d’admettre ces analyses et arguments, mais force est de constater, avec le temps, que ce n’est pas le cas, sinon ils feraient autrement, ou accepteraient les traitements à côté des leurs. Ceci dit, comme vous le pensez, ils ne sont pas bêtes, alors le problème peut se voir ainsi : préférer que d’autres perdent la vie plutôt que de perdre soi-même la face ? C’est une question, pas une affirmation.

      • Perdre la face? Imaginons les stratagèmes d’ingénierie sociale utilisés jusqu’ici par les pouvoirs soudain dénoncés par la grande presse nationale et internationale; les traitements précoces peu onéreux “réhabilités”; soulignées la dangerosité et la faible efficacité de ces injections prophylactiques, etc…Je pense qu’ils risquent bien plus gros que perdre la face.

      • Perdre la face ? Je suppose que l’un des enjeux des Responsables politiques + Santé et de conserver la confiance de la population et des professions de santé, donc de rester crédible au travers de leurs stratégies, choix, communications et décisions. Il me semble que nos élites pensent (formatage ?) que le doute, la marche AR, le reniement, les excuses ne peuvent être affichés, car de tels propos ne seraient pas acceptées par la population, ce en quoi ils ont partiellement raison car l’intolérance de nos sociétés pour les erreurs est manifeste. Ils sont de fait condamnés à avancer dans une même direction, consciemment ou inconsciemment, sans jamais (trop) remettre en cause leurs décisions passées dans l’espoir de rester un tant soi peu crédible. Avec l’aide du matraquage des médias, ça fonctionne plutôt pas trop mal, puisqu’une majorité de médecins et de citoyens adhèrent encore à la doxa. Malgré souvent leur haut niveau d’intelligence…, Et ce malgré leur manque de confiance envers les médias et les politiques avant la crise…Constat assez consternant, mais finalement pas surprenant…

        • Peut-être que dans 20 ou 30 ans on aura le droit ( pour ceux qui en ont l’âge) à une petite séance de repentance, bien à la mode des derniers temps, de la part des descendants de Macron…

        • Pour ce qui concerne leur crédibilité, ils ont passé leur temps à se contredire eux mêmes et à ridiculement mentir avec le soutien des médias complices. Il est clair qu’ils utilisent l’ingénierie sociale pour leur communication/manipulation, ainsi ils pourraient en faire tout autant pour arriver à faire passer crème leurs”erreurs”. Or, le fait que l’on retrouve absolument le même discours, les mêmes mots dans la bouche des gouvernants et médias complices du monde entier démontre qu’il s’agit bien d’un plan général, suivit point par point, étape par étape. Certains pays mettent en place en avant-première certains points du plan (peut-être pour tester la réaction de la population, peut-être pour des raisons de constitution, ou encore pour diluer l’idée d’un plan général et mondial) les autres suivent, avec parfois des petites variations (pour les mêmes raisons que celles citées dans la parenthèse précédente).
          Si on ne peut affirmer avec preuve qu’il s’agit bien d’un génocide (même si tant d’indicateurs ne donnent pas d’autres explications à ce jour) on peut vérifier sans difficulté que l’une des parties du plan est bien le control de la population à la chinoise. C’est sur ce blog, il y a plusieurs mois déjà, que quelqu’un avait posté le lien du site officiel du Sénat sur lequel on trouve le projet “Crises sanitaire et outils numériques: répondre avec efficacité pour retrouver nos libertés” . En réalité comment, sous couvert de retrouver nos libertés, nous allons en perdre énormément.
          Donc à minima, control de la population, au pire…
          Il n’est donc pas question d’ego fragiles, il est question d’un plan rondement mené.

      • Perdre la face ? Ils risquent de perdre le pouvoir, et l’immunité pénale qui va avec. “Nous sommes en guerre” ils font sciemment ce qu’ils font et c’est bien sûr aux peuples de payer la note.

        • immunité pénale? il va de soi que si on renverse la situation, rien ne nous empêchera de revoir la question… ils ne se sont pas gênés pour bafouer les lois, on pourra très bien changer les lois de manière bien plus démocratique ! Et ce sera la première chose faire… par exemple Faucy a 80 ans, si on doit le juger un jour, nous n’attendrons pas 20 ans

    • @JF BAILLEUL : je plussoie. J’en suis arrivée à la même conclusion : aussi cons, c’est pas possible. Donc, autre explication. Tous ceux qu’on traitaient de complotistes se sont trouvés pour la plupart lavoir raison au fil du temps, il ne reste plus que ce dernier bastion…

  38. Ce qui m’étonne dans les échanges concernant une supposée “éradication” de ce virus, c’est de ne point entendre ni lire de remarques concernant le fait qu’étant aussi une zoonose (les animaux pouvant être porteurs de ce virus), cela invalide la prétendue utilité d’un vaccin.

    Puisqu’il y aura toujours, que ce soit à dans leur état sauvage ou domestiqué, les animaux peuvent transmettre la maladie.

    À moins de vacciner ou éliminer chaque animal à sang chaud de la planète, je ne vois pas comment un virus comme celui-ci pourrait être éradiqué par une intervention humaine, aussi sophistiquée soit-elle.

  39. Super !

    Avez-vous envoyé cet article en recommandé aux graaaaands décideurs politico-“sanitaires” ?
    Même si ça ne changera rien au final, ce serait toujours une pièce à apporter au dossier, lorsque la soi-disant justice se réveillera…

  40. Merci Zola. Personnellement je compare depuis un moment les chiffres covid par pays tres vaccinés et moins vaccinés et votre conclusion je l avais faite également. Je continu a suivre tout ça je le partage autour de débats ou je mets a plat de couture les covidistes !!! Merci encore pour votre billet qui va m être incroyablement utile pour donner des leçons a tout ces hypnotisés !!!

  41. Merci pour le travail d’éclaireur que vous effectuez. Seulement, pour les Antilles, on ne peut pas ignorer les mesures de confinement qui ont duré près de deux mois (d’août à septembre), et le maintien d’un couvre-feu (20h Martinique) toujours en vigueur qui cotribuent à la moindre circulation du virus.

    • > toujours en vigueur qui cotribuent à la moindre circulation du virus.

      perdu ioanidis montre dans son étude qu’aucune mesure sociale n’a d’incidence.

      mais d’août à septembre, nous on vit les fenêtres ouvertes (dans le nord de la france), c’est véritablement ce qui a permis de sauver les antilles. Ou alors c’est la pause pendant l’étè des émissions débile à la télé, j’hésite.

    • @ MAGUY,

      S’agissant de l’efficacité des confinement à laquelle vous faites référence dans certains de vos commentaires, une quarantaine d’études ont démontré qu’ils étaient peu efficaces, elles sont répertoriées dans l’article suivant :

      https://www.aier.org/article/lockdowns-do-not-control-the-coronavirus-the-evidence/

      Il faut ajouter à cela celle de Ioannidis publiée début 2021. Ainsi qu’une étude commandée par le ministère de la santé Espagnol, publiée en Juillet 2020 et portant sur un échantillon très large, qui a montré que les sérologies positives au covid 19 étaient supérieures dans le groupe confiné au non confiné ( ceux qui ont continué à travailler et prendre les transports en commun, sans masques) . Ce qui est un peu logique puisque lorsqu’on enferme des personnes infectées avec des non infectés, tout le monde fini par être contaminé.

  42. Bien sur, vous avez mille fois raison et merci de poursuivre cette tache. Je m’excuse de poster cela ici et non sur le forum mais ce n’est pas sans rapport je pense, cette interview remarquable relevée sur le Courrier des Stratèges.
    “Comment tant d’avocats et de juges peuvent-ils docilement appliquer un ordre autoritaire quand le sens de leur métier est de défendre les libertés”?
    La question vaut pour les médecins, hier encore l’un d’entre eux me disait : “mais on a le recul de milliards d’injections”. Non non non et encore non, le recul du nombre n’est pas équivalent au recul du temps. C’est une erreur majeure. Comment tant de médecins, de gens intelligents, ont-ils pu si docilement accepter l’argument de l’autorité sans chercher à aller plus loin. Pas d’étude de biodistribution? La fin justifie les moyens. Comment ça marche? “mais on connait ça depuis longtemps” Euh vous etes surs? Vous avez vu les données de Pfizer? pas la peine. Des traitements précoces? “Si ça marchait ça se saurait”. Pas d’étude de cancéro, de génotoxicité, pas grave on va vacciner les enfants (et même en sacrifier) , des femmes gravides au T1. Etc…La responsabilité des médecins dans cette affaire est sans égale.
    Mais il y a de grands avocats et heureusement des voix qui valent une bonne médecine:
    https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/11/16/diane-protat-juridiquement-letat-ne-doit-pas-porter-atteinte-au-droit-a-la-vie/

    • Et puis le recul sur les milliards d’injections c’est peut être facilement déjà 100 000 morts et peut être 1 millions de morts à 5 ans. parce que les myocardites le pronostic à 5 ans, il est pas fameux.

      C’est malaisant les médecins qui ont ces idées de monsieur tout le monde alors qu’ils ont la santé des gens entre leurs mains.

    • @SOLLELIS Oui COMMENT … Et comment faire confiance à nos médecins ensuite s’ils manquent à ce point d’esprit critique, de clairvoyance …
      Je profite de ce mot pour remercier beaucoup Zola pour tout ce travail qu’il nous offre et qui nous éclaire !

    • Passionnant. Un autre grand scientifique, censuré bien sur. Qui confirme les même choses. Traitements précoces, dangerosité des divers vaccins. Médecins de famille non formés à l’immunologie et encore moins à la vaccinologie… A diffuser largement. Et encore une fois, je n’ai aucune compétence pour cela mais si des geeks lecteurs de ce blog savaient comment produire les sous titres ce serait génial et hautement profitable pour les non anglophones.

  43. 100 000 fois merci . C’est exactement l’info que je recherchais.
    Vos mises au point sont tellement précieuses pour aider les non vaccinés qui passent pour des demeurés irrationnels.
    Reste à savoir si le vaccin protège effectivement des hospitalisations puisque c’est tout l’objectif de la vaccination : prévenir l’engorgement des hôpitaux.
    Mais comme vous le dites ce n’est pas une raison pour vacciner toute la population. C’est surtout contraire à la déontologie et l’éthique médicale du consentement et du colloque singulier médecin/ patient.

  44. vous continuez a ne pas voir que tout est un coup monté par les mafias pharmaceutiques pour faire du fric !!??
    les gouvernements sont a leurs bottes par obligation ..les faux vaccins ne sont la que pour faire du fric …vous faites le candide ?? ils n’en ont rien a foutre de nous ..lisez les livres de claire séverac qu’ils ont éliminé …et répondez à nos mail !!

  45. Bonjour. Merci pour cet excellent billet (comme tous les billets précédents, d’ailleurs !)
    Je ne veux pas commenter cette 5 eme vague qui hélas va être le test grandeur nature que nous ne souhaitions pas.
    Un fait : “PFIZER, BIONTECH ET MODERNA APPROCHENT LES 1000 DOLLARS DE BÉNÉFICES PAR SECONDE AVEC LEURS VACCINS”
    Soit 93.5 millions de dollars par jour.
    https://www.bfmtv.com/economie/entreprises/industries/grace-aux-vaccins-pfizer-bio-ntech-et-moderna-realisent-un-profit-de-1000-dollars-par-seconde_AD-202111160020.html

  46. C’est quoi et qui les cas confirmés de Covid?
    Un premier test PCR ou antigénique positif pour le cas, puis un second pour la confirmation ?
    Des symptômes, aucun symptôme ?
    La grippe?
    Le test PCR ne semble en effet pas vraiment discriminer entre Covid et grippe.
    Y a-t-il des séquences communes entre le Sars-Cov2 et l’Influenza?
    Si oui, l’amorce de la PCR est-elle partie de ces séquences communes?
    C’est une question à Zola.
    Autrefois (avant le Covid) – c’était le bon temps –, les malades de la grippe avaient des symptômes grippaux.
    S’ils n’en avaient pas, on n’en parlait pas, et nul ne savait, ni eux-mêmes ni les autres, qu’ils avaient la grippe.
    C’est différent aujourd’hui.
    Une parfaite illustration de l’aphorisme du Dr. Knock : “Tout bien portant est un malade qui s’ignore.”

    Bref, il y a un tel flou et une telle incertitude sur les cas qu’on peut faire dire n’importe quoi à ces statistiques.
    Idem pour les hospitalisés ou les réanimations car on va les attribuer systématiquement au Covid (ça rapporte) alors qu’il s’agit souvent, au moins en hiver, d’affections pulmonaires bactériennes.
    Le seul paramètre valable est le nombre de morts toutes causes.
    On est mort ou on est vivant, c’est du tout ou rien, ici pas de symptomatiques ni d’asymptomatiques.

    • “ici pas de symptomatiques ni d’asymptomatiques”
      J’aurais plutôt dû écrire : “ici, que des symptomatiques” : symptôme de vie ou symptôme de mort.
      À l’exclusion, naturellement, des zombis et autres morts-vivants.

  47. Ou est la pratique, où sont passés les principes de la médecine dans tout cela?
    Où est le serment d’Hippocrate ? C’est la manipulation qui prime; celle politique et celle scientiste …et des tas de choses inavouées car inavouables en ce qui concerne les buts poursuivis !
    C’est le serment des hypocrites, le bal des faux-culs ! C’est le Great-reset et le crédit social à la chinoise qui se mettent en place ! Nous sommes “en marche” vers un néo-soviétisme mondial, fomenté par une ploutocratie occidentale mondialiste qui veut en finir avec la “Démocratie” et aussi le “Principe d’Humanité” et nous envoyer vers le “Transhumanisme” : la fin de l’Humanité !

    • Mais donc les “Décodeurs” du >Monde vont-ils arrêter de déconner ? Il n’est aveugle qui ne veut voir :Plus il y a de monde vacciné, plus il y a de contamination. Le confinement de non vaccinés ne changera rien, Singapour avait si je ne me trompe confiné tout le monde au début donc peu de cas, puis ça vaccine à tour de seringues … et la contagion s’étend.
      Conclusion, un vaccin doit être efficace à 100%et sans effets secondaires graves sinon c’est un vecteur d’épidémie.

  48. 1 Heure de discution acharnée avec mon médecin de Famille (je lui ai fait passer une clé usb avec 400 pages des chroniques de G Maudrux)
    -Refus de considérer les 66 études/soins existantes : réponse (c’est pas randomisé et les organismes officiels français habilitant les médicaments ne la reconnaissent pas)
    – Il n y a pas d’antibio contre les virus …
    Déni complet de la réalité de la pandémie voici la lettre que je lui avait adressée
    Cher dr P.
    Voici un résumé d’une dizaine des 400 pages d’études et méta-analyses faites par G Maudrux qui (sans se dire épidémiologiste) n’invente rien, qui constate et relate à partir de sa lecture de la littérature médicale mondiale paraissant chaque jour sur la covid, et qui ont motivé mon choix d’être protégé et de passer de ‘’rien ‘’ à l auto-médication ivermectine depuis 1 an (- (à mes frais et à raison de 20 mg par 15 jours pour mes 67 Kg) .
    Je ne peux en rien juger du médical, mais, l’écrivain, le grand lecteur que je suis, l’animateur engagé depuis 60 ans et au contact de responsables de qualité dans de multiple domaines sait reconnaître un homme intègre, prudent, pondéré, respectueux absolu des règles déontologiques de sa profession. Un homme révolté par le mépris et le cynisme dont fait preuve une certaine médecine politicarde et intéressée.
    Il existe une autre voie qui s’est fait jour peu à peu dans de nombreux pays en dépit du forcing des assassins sans vergogne que sont les labos ‘’vaccins à tous prix’’. Cette ancienne molécule (domaine public) en étendant sa protection à l’humanité tout entière les priverait d’une poule aux œufs d’or 15 milliards de $. On empoisonnerait pour moins…
    L’IVERMECTINE n’est pas une lubie de complotiste mais une molécule sans SOUCIS qui a fait ses preuves depuis 40 ans. Je me souviens que G Maudrux, sur son blog du quotidien du médecin (dont il a été viré après 10 ans d’écrits divers car trop dérangeants) s’interrogeait dès avril 2020 sur cet éventuel médicament bien plus performant que le ‘’ rien faire et laisser mourir’’ officiel et ses 100 000 cadavres. Il est apparu dans une Ehpad de S et Marne par un exceptionnel phénomène de sérendipité (De la gale au covid : 100 % de protection dans les 15 jours pour les ‘’galeux’’traités au stromectol et 58 % de malades chez les autres). Le médecin qui avait fait ce constat a aussitôt alerté les autorités de cet effet inespéré de l’ivermectine. Aussitôt menacée de radiation si elle ébruitait cette prophylaxie involontaire.
    Depuis le stromectol à fait son chemin et ses preuves. Personne chez les Mengele de LREM ne s’interroge pour savoir comment un continent d’1 milliard et demi d’hbts, l’Afrique -hors magreb – grande consommatrice d’HDCquine, d’artémisia et d’ivermectine (pour qui l’OMS pronostiquait 80 millions de morts) est 100 ? 500 ? fois moins infectée que nous. L’Inde et son milliard et demi d’hbts est en passe d’avoir moins de nouveaux cas/j (11 000) que nous, alors qu’en avril 21, elle était à 414 000 infectés/ jour.
    Cher dr P, vous pouvez continuer à faire l’autruche, la conscience dans les sables de ‘’l’officiel du spectacle morbide’’ et du Conseil aux Ordres. Je ne vous en veux pas, ce sont les parcours qui font les hommes et leur caractère. Je ne connais pas le vôtre. Je suis simplement déçu, après avoir été en colère contre ce système, que vous n’utilisiez pas les droits (dans ses limites) que vous permet le devoir (soigner toujours) de la profession pour essayer de protéger (sans risque) vos malades. Rien, à mes yeux, ne justifie cet abandon de poste. Sinon le fait d’être un médecin au garde de à vous derrière son onchocercose et peut-être son affiliation à LREM ? .
    Je vous conserve une honorable estime et, si vous l’acceptez, l’amitié qu’a généré 20 années de péripéties médicales communes, mais je ne peux plus être soigné, le cas échéant par un médecin qui se retranche derrière l’officiel et refuse de me délivrer dans le respect de la réglementation , l’ivermectine que je prends déjà depuis un an. Je cherche un médecin à l esprit ouvert à Cahors 46000 ou j’habite. Merci à tpus bernaddulot@orange.fr

    • Cher Monsieur:
      Ci-dessous les études prouvant l’effet antiviral et immunomodulateur des macrolides:
      1-Azithromycin in viral infections DOI: 10.1002/rmv.2163 dans WILEY
      2-Azithromycin: dans Elsevier: Immunomodulatory and antiviral properties for
      SARS-CoV-2 infection https://doi.org/10.1016/j.ejphar.2021.174191
      3-Effets immunomodulateurs des macrolides frontiers in immunology
      doi: 10.3389/fimmu.2018.00302

    • Bravo ! Ceci devrait être une lettre type adressée à tout médecin de famille qui, nez dans le guidon, refuse de traiter d’éventuels infecté du Covid avec l’Ivermectine. Mon traitant a baissé les bras, lassé des injonctions du gouvernement et il est parti à la retraite. Il soignait les patients avec l’Ivermetine et l’Azithromicine avec succès. Mon nouveau, un jeune que je croyais compétent en la matière, “soigne” avec du Paracetamol, il est pour la vaccination mais qu’en sera t-il lorsque ses enfant , jeunes, seront obligés aux vaccins ?

  49. Bonjour,
    Je souhaite simplement partager une expérience vécue.
    Mon mari est dialysé dans une UAD (10 patients au total). 8 sur 10 (plus une infirmière) ont été récemment contaminés par l’autre infirmier du binôme (triplement vacciné et ayant repris aussitôt son poste à son retour de vacances en Turquie). Mon mari n’est pas vacciné (risque de thrombose + position perso), les 8 autres sont vaccinés. Pour tous, le résultat est identique. Direction l’hôpital. 4 jours d’hospitalisation pour mon mari traité par bithérapie + cortisone. Aujourd’hui, J contamination + 15, il est en pleine forme.
    Quant à moi, j’ai également été infectée, petite grippe et test négatif après 7 jours.
    Nous retirons de nombreux enseignements factuels de cette expérience. Mais le premier est de prendre conscience à quel point nous sommes “habités par la peur” et désinformés.
    Merci de votre attention

    • Chère Madame,
      Merci beaucoup pour votre témoignage et suis très heureuse que tout aille bien pour vous et votre époux.
      Pourriez-vous préciser si la bithérapie est Ivermectine et azithromycine?
      Je vous remercie par avance

  50. Mais qu’appelle-t-on fully vaccinated? quelqu’un peut-il clarifier ce point statistique crucial?
    Ce que j’ai lu à plusieurs reprises c’est que les labos ne veulent reconnaitre comme fully vaccinated que les personnes qui sont au moins 14 jours après la deuxième dose, tous les autres étant alors des non-vaccinés. Si tel est le cas ce serait une grande fraude à l’égard des non vaccinés, car on devrait alors distinguer trois groupes et non deux: le complètement vacciné, les encours de vaccination et les non-vaccinés strictes.
    Comment peut-on analyser les effets de la vaccination positifs autant que négatifs de façon honnête si on mélange ces deux populations dans une seule cohorte hétérogène. Ce serait une fraude scientifique énorme.
    Quelqu’un a-t-il des informations fiables sur ce point?
    Après la fiabilité des tests PCR élaborés non à partir du virus orginal ou de ses variants successifs mais à partir de morceau de virus de broncchiolite il ne faut pas s’étonner que les cas de grippes et autres maladies respiratoires saisonnières aient étrangement diminué.
    Après ce biais massif sur les tests, un tel flou sur la définition des cohortes introduirait lui aussi un biais massif de validité des statistiques sanitaires.
    Faudra pas s’étonner ensuite de nourrir le doute à l’égard de la science officielle.

    • Procéder ainsi « leur » permet de compter davantage de morts « non vaccinés » alors que c’est au contraire les injections qui ont entraîné la mort ! « Il les comptent déjà dans le nombre de malades hospitalisés ! Quant aux tests pourquoi ne donnent-ils pas le nombre de tests négatifs en comparaison de leurs « cas » positifs et…. Je trouve surprenant qu’il y en ait autant alors qu’ils sont désormais payants ??

    • Si vous attrapez la covid entre les deux doses, ou trop tôt après la seconde, on considère que le protocole vaccin n’était pas encore complètement terminé pour être efficace. On considère le vaccin comme efficace que si vous êtes complètement (“fully”) vacciné. Aujourd’hui sont considérés comme “fully vaccined” ceux qui ont le protocole complet, deux doses + un délai pour l’efficacité de la seconde dose. Il est possible que demain, on ne considère comme “fully vaccined” que ceux qui ont eu 3 doses… Aujourd’hui ils ne sont que “boostés”

  51. Hum? Ireland, les chiffres officiels sont au 15 Nov: 89.13% de la population elligible (c’est a dire au dessus de 12ans) double vax.
    alors j’imagine our world in data fait un pourcentage de la population total en incluant les moins de 12ans (ils disent 77%)
    En tous les cas, en irlande, les cas sont a la hausse !!! surprise surprise??!!

    • bien sur qu’il s’agit de la totalité de s populations et non des éligibles, et tout se complique encore, pour comparer, avec ce que dit plus haut @marc2728.. qui parle de 14 ou 15 jours après vaxx pour être comptabilisé? quels pays? qui prend en compte la 3eme dose ? comment comparer si d’un pays à l’autre les éligibles ne sont pas les mêmes catégories de population , des moins de 12 ans pour certains pays, pas pour d’autres !!! etc…

    • L,arnaque dont vous parlez ne vaut pas pour tout le monde.
      Posez donc la question aux administrateurs des labos concernés qui ont trouvé le Père Noël tout au long de l’année . La meMe réflexion peut être faite pour les différents corps médicaux et paramédicaux qui se sont graissé la patte à coups d,injections et de tests tout azimut.

    • ils semblent ??? Non, ils SONT… reprenons nous, nous prenons beaucoup trop de précautions dans notre langage, alors que maintenant tout est trop visible…à croire le formatage a en partie intoxiqué même les plus réticents parmi nous…!

  52. Question de Pascal Praud ce matin à l’infectiologue Robert Sebbag : comment se fait-il qu’aux Antilles peu vaccinées le nombre de cas ait drastiquement baissé ces dernières semaines ? Réponse du Dr Sebbag : “C’est le mystère de la circulation du virus”. Fermez le ban !

    • On dirait qu’il suit de près Gibertie ou ce blog pour poser cette question. Merci à lui. Continuez à poser les bonnes questions, on va vous aider.

  53. C’est une p’tin de bonne question !

    Pour beaucoup, dont je suis, je reprécise que je ne suis nullement antivax mais POUR la liberté vaccinale et totalement CONTRE l’OBLIGATION VAXXXINALE…

    Ce n’est absolument pas la même chose !

    En réalisant mes tous premiers PDF notamment pour alerter contre les dangers des compteurs communicants, de la 5G, des smarts-cities, etc. J’ai également, immédiatement alerté sur la nécessité de résister à toutes formes de coercition car c’est le même ressort qui est utilisé, le même !

    Par ailleurs, la dangerosité des ondes micro & radio sont connus depuis au moins 1972 avec ce rapport médical de la Navy que j’ai intégré dans ce PDF sur le sujet + la traduction en français des effets indésirables sur la santé, page 47 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/10/nouvelle-version-maj-pour-dire-non-a-la-dictature-technotronique-enmarche-en-france-30-octobre-2019.pdf

    Bien entendu, j’intègrerai cette nouvelle analyse dans mon billet du jour…

    JBL

    • J’ai mis à jour, ce PDF en septembre 2020 en intégrant la mutation du PLAN oligarchique de dépopulation en PLANdémie ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/09/stoppons-les-delires-technotroniques-sept20.pdf

      Et du fait des dernières déclarations zupitériennes sur les amishs : Page 6 sur 48

      nanotech massive des populations pour enrichir à milliards de $ le complexe
      PHARMACO-CHIMIQUE criminel et corrompu et descendant pour l’essentiel du
      complexe IG Farben et de la Standard Oil des Rockefeller dans sa connexion moderne
      Fondation Bill Gates et Fondation Rockefeller ► BIG PHARMA vs Médecine &
      remèdes naturels…

      « Mais allez en dictature ! Une dictature, c’est un régime où une
      personne ou un clan décident des lois. Une dictature, c’est un
      régime où on ne change pas les dirigeants, jamais. Si la France c’est
      cela, essayez la dictature et vous verrez ! La dictature, elle justifie la
      haine. La dictature, elle justifie la violence pour en sortir. Mais il y
      a en démocratie un principe fondamental : le respect de l’autre,
      l’interdiction de la violence, la haine à combattre. » Déclaration
      d’Emmanuel Macron Jeudi 23 janvier 2020 dans l’avion qui le
      ramenait d’Israël.

      “Évidemment on va passer à la 5G […] La France, c’est le pays de lumières,
      le pays de l’innovation et beaucoup des défis que nous avons sur tous les secteurs se relèveront sur l’innovation.”

      Le pays des lumières… Pourtant depuis bientôt 5 ans ce gonze passe son temps à les éteindre une par une les Lumières…

      Pas grave, nous aussi pouvons éteindre la lumière du N.O.M. et les mettre dans le noir total, nos petites lumières intérieures prendront le relais…

      JBL

    • Où avez-vous trouvé que les ondes radio étaient néfastes pour la santé ? En tant qu’ancien universitaire (Dr en chimie, Dr d’Etat en Biologie) j’infirme vos allégations. Les ondes radio sont des photons de très faible énergie qui au pire se dissipent en chaleur comme c’est le cas pour les micro-ondes des fours qui font vibrer les molécules d’eau et par conséquent dissipation de chaleur. Jamais un chimiste n’a pu montrer un quelconque effet des micro-ondes sur une réaction chimique autre que l’augmentation de température en milieu aqueux. Pour le corps humain les ondes radio ne peuvent pas entrainer ou favoriser une quelconque réaction chimique. C’est une vue de l’esprit ! Si vous voulez des photons plus énergétiques mettez vous au soleil, les ultra-violets sont délétères pour la santé à haute dose car ce sont des photons déjà très énergétiques et si vous en voulez pour votre argent subissez une bonne radiographie ou pire allez vous faire irradier avec du cobalt-60.
      C’est tout simplement idiot d’affirmer que les smartphones sont dangereux !

      • Je ne veux pas polémiquer sur ce sujet, ce n’est pas l’objet du blog.
        Mais toutefois
        La science progresse. ” Jamais avant,” ..n’a pas de sens pour dire le vrai. On peut dire “l’état de la connaissance théorique ne permet pas de”, c’est tout.
        Anecdote. 2012: , depuis 3 ans, je dors mal certains jours, pourtant tt va bien pour moi .
        Je pars 1 mois en Islande, pas de portable, ordinateur, etc.. je dors comme un BB. J’attribue ça au ..bonheur complet de réaliser un rêve.
        Je rentre en France, je prends mon smartphone, j’appelle une amie. Immédiatement, bourdonnement, mal de tête, une impression de ..grésillement.
        Je raccroche, qq minutes après ça s’arrête.
        Je réitère, ça recommence. Etc..mais de moins en moins fort. J’en déduis que coïncidence, non, corrélation oui avec sans doute accoutumance.
        Mauvaise nuit.
        Là, je crois comprendre qu’il y a pb plus global sans doute, et décide de tout éteindre, box etc..la nuit.
        Depuis , mes nuits sauf exceptions explicable par évènements précis, je dors très bien.
        J’en déduis qu’on a beaucoup de choses à apprendre concernant les phénomènes physiques, en particulier les effets des ondes radio (c ad electromagnetiques )

      • @jacqueshenry

        > “Où avez-vous trouvé que les ondes radio étaient néfastes pour la santé ? Les ondes radio sont des photons de très faible énergie qui au pire se dissipent en chaleur comme c’est le cas pour les micro-ondes des fours qui font vibrer les molécules d’eau et par conséquent dissipation de chaleur.”

        Je propose une simple expérience (puisque c’est cela la science : faire des expériences qui montre la théorie) on va, pour vous réchauffer un peu, vous mettre dans un micro onde juste quelques minutes, rien qu’un peu de dissipation de chaleur.

        > C’est tout simplement idiot d’affirmer que les smartphones sont dangereux !

        C’est le même simplement idiot qui explique que l’arnm est dangereux.. et pourtant.

        Ce que je n’aime pas chez les scientifiques de votre poil, c’est cette capacité à prendre les gens pour des cons. Vous ne connaissez à peu près rien au fonctionnement du corps humain, mais vous SAVEZ que tel ou tel truc n’est pas dangereux. comment expliquez vous les “electro-sensible” ? ah oui je sais c’est dans leur tête… vous êtes prêt pour faire une VAE médecin, tout ce qu’ils ne comprennent pas c’est dans la tête..

        bon le levothyrox nouvelle formule qu’était dans la tête c’est un peu un scandale sanitaire avec des morts, mais on a l’habitude en france…. on SAIT des choses. alors que le rôle du scientifique est de douter… truc de malade….

        • les ondes n’ont pas d’effet, essayez de mettre une mouche dans votre micro ondes, elle vibre des ailles à chaque passage du faisceau d’ondes… jacqueshenry devrait essayer de s’y mettre… avec en plus une bonne dose d’oxyde de graphène, rien que pour voir, puisqu’il est si sûr !

      • Mon témoignage factuel : je ne porte plus mon smartphone à l’oreille car quand une conversation se prolonge au-delà de 5 minutes, j’ai une douleur qui apparait au niveau de l’oreille, au niveau de la tempe presque. Sensation de tiraillements. Si vous ne croyez pas que tout est énergie, allez voir les travaux de Mr Emoto qui a étudié l’eau et l’incidence des éléments qui agissent sur sa transformation ! Vous serez étonné.

  54. Voir aussi :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Facilitation_de_l%27infection_par_des_anticorps
    Le fait de “vacciner” en provoquant une réaction immunitaire sur la seule protéine spike fait que les anticorps reconnaissent spécifiquement la protéine qui permet au virus de s’accrocher, et ensuite, se plaquent sur une cellule immunitaire destinée à les supprimer, permettant par la sa contamination…
    Autrement dit, plus on vaccine, plus on accentue la probabilité d’infection par les anticorps.
    C’est probablement pour ça que l’on assiste en France à un deuxième pic de variant Delta, alors que le premier pic était passé, et que les pics successifs ont toujours été par des variants différents.
    C’est probablement pour ça aussi que l’OMS demande de ne pas procéder à une vaccination de rappel…

  55. Il me semblait avoir vu pour Israël la dernière courbe ( de cas ou décès?) juste après et malgré la 3 émet dose , est ce exact?
    Pourquoi ne fait on pas un rappel avec un vaccin à virus complet inactivé? Merci

  56. Chiffres intéressants, merci.
    Une remarque
    “Pourquoi ne pas réserver cette « vaccination » à cette seule population, celle qui en aurait besoin..”
    Une précision s’imposerait: en laissant liberté totale aux personnes de se faire ou non injecter. Chacun doit rester libre de vivre en se soignant, ou non, de prendre un risque ou non, de se ” vacciner ou non

    • J’allais commenter en ce sens et vous m’avez devancée. Et je ne fais pas partie de cette population âgée et à risque. Mais chacun doit être libre de choisir, à fortiori ceux qui cotisent depuis longtemps (pour retourner l’argument détestable des collectivités sur la saturation des hôpitaux).

    • avec @roubachoff plus bas..
      Je partage votre point de vue,@roubachoff, étant concerné, comme mon épouse.. pas injectés, et encore moins en ce qui me concerne ne devant médicalement recevoir ces produits.. et comme l’état de santé des personnes âgés est ce qu’elle ,je vois pas l’utilité sanitaire, sinon les tuer soit peu à peu ( cancers…), soit plus directement ( cardiaque),mille fois on a discuté de ça, je comprends toujours pas ce besoin de mettre en avant la vaxxdes plus de 65 ans ,

    • Parce qu’ils se sont faits avoir comme des bleus par les labos qui leur ont fait signer des contrats en or pour eux et maintenant ils ont des milliards de doses à fourguer ,labos dont les services juridiques sont au moins aussi important que ceux de la recherche….et en plus c’est nous qui payons notre empoisonnement!

    • le meilleur emploi, réserver le vaccin à ceux qui y croient et aux médias, à ceux qui nous l’imposent, ils en ont grand besoin, puisqu’ils ne comprennent pas c’est en fait une bien petite frange de la population. Pas besoin de rappel, directement à triple dose…on réglerait très vite le problème l

  57. Merci Mr Zola pour ce bel article.
    Je partage les doutes quant à la pertinence des actuelles injections à ARN messager (Pfizer Comirnaty, Moderna) sur des populations âgées et immuno-déprimées. Vu le mode d’action de ces substances, le bénéfice me semble très incertain voire négatif dans de nombreux cas. La protection des aînés passe par les soins précoces en cas de symptômes et par une prévention active. Tout comme pour le reste de la population.

  58. D’un intérêt … VERTIGINEUX !

    Dès le début de l’épidémie, les Amish ont délibérément provoqué l’immunité collective, en maintenant leur rituel hebdomadaire de porter à leurs lèvres, TOUS (les fidèles de la même église) la même coupe.

    https://www.realclearpolitics.com/video/2021/10/10/attkisson_how_amish_communities_became_the_first_to_acheive_herd_immunity_from_covid-19_in_may_2020.html

    Ils ont eu, bien sûr, beaucoup de malades mais moins de morts que dans les populations baillonées et confinées et empoisonnées (par leur environnement, le stress, la TV-terreur, la malbouffe, l’obésité, le diabète, les faiblesses cardiaques, tous ces méfaits modernes auxquels les Amish échappent par leur mode de vie “19ème siècle”).

    Résultat : immunité collective atteinte dès mars 2020 !!!

    Plus aucun malade depuis, et çà les fait, beaucoup, rire.

    Bien sûr ils n’ont pris aucun médoc chimique, chez eux bannis, seulement leurs traitements naturels.

    Du même coup ils se sont immunisés contre la chrétienne charité car les tortures infligées aux autres américains leur ont permis de gagner plus d’argent, depuis deux ans, que jamais !!!

    PS : il va sans dire qu’ils refusent les injections géniques, tout comme ils refusent les “vrais” vaccins.

    La page dont je donné le lien plus haut m’a appris leurs refus : ils refusent toute obligation gouvernementale (notre constitution nous y soumet, la constitution américaine permet de tels refus aux communautés religieuses), dont l’école (ils éduquent leurs jeunes eux-mêmes)
    et la soumission au système de santé, qu’ils considèrent comme une arnaque.

    AMEN !

    • Oui j’ai pu lire cet article avant d’ouvrir le lien sur Google on peut activer la traduction…
      Et en plus comme ils vivent sans voiture ni électricité quoi qu’il arrive ils seront autonomes, ils ont déjà une longueur d’avance en cas de pénurie…

  59. Le bénéfice risque qu’on nous rabâche à longueur d’ antenne est habituellement valable pour « accepter » les effets secondaires d’un médicament lors d’un traitement en regard d’une pathologie qui progresse et fait aussi des dégâts mais n’est pas adapté à ces injections faites à des gens bien portant en population générale , ces injections peuvent se discuter comme « modérateurs » de la maladie chez certains profils mais guère plus .
    Avant la notion de bénéfice risque il y a , où il y avait le principe de précaution spécifique aux médicaments sous le vocable Primum Non Nocere !
    Auquel pour les vaccins il faut rajouter le tryptique habituel des vaccins qui est INNOCUITÉ PROTECTION DURÉE , chacun jugera de ces 3 paramètres pour ces dits « vaccins »

    • Bonjour
      Le rapport “bénéfice/risqu” n’est absolument pas discutable. Comparez le “cash-flow de Pfizer, Moderna ou autres Johnson, au risque pris par les seuls vaccinés (et même pas l’état, le “vaccin” n’étant évidemment PAS obligatoire. Seul le “pass” sanitaire l’est. Le “foutage de gueule” est extraordinaire, et ça passe…

      • La règle de Lavoisier s’applique partout ! Rien ne se perd, rien ne se crée. La nature aime bien les équilibres. Ici, quand les labos ont le bénéfice sans le risque, il faut que d’autres aient le risque sans le bénéfice, pour que l’équilibre soit conservé. A la loterie, pour qu’il y ait des gagnants, il faut des perdants.

        • Excellente remarque ! Merci pour ce nouvel article que je viens de transférer à une personne qui ne connaissait pas encore ce site.

        • Oh oui, MERCI pour les excellents articles et commentaires que vous faites pour nous, les RÉSISTANTS ! Je souhaite ardemment que la lumière soit faite un jour aux yeux de tous, mais, que c’est difficile de réveiller certains !

      • vaccin pas obligatoire, il faut le dire vite… il ne se sont pa gênés pour dire que le pass servait surtout à obliger les récalcitrants, et le code de Nuremberg est clair à ce sujet… pas d’obligation, directe ou indirecte… il suffirait que la justice soit moins pourrie… pour Fillon, on n’a pas eu à attendre leur réaction, pourtant le préjudice était bien dérisoire comparé à ce que coûte cette gestion du covid

  60. Il me fait plaisir de voir que le nuage de Tchernobyl est cité comme personnellement je le fais depuis plus d’un an. Restera à comparer le comportement des actuels partisans de la doxa officielle quand la vérité se fera jour devant les tribunaux (c’est ce que je souhaite), comme celui des allemands après le 2 février 1943 ou de nombreux français collaborateurs après le 6 juin 1944. Personne ne savait, bien sûr… C’est pas moi, Monsieur le Juge, c’était le Chef. Chef qui n’étant ni médecin, ni militaire (nous sommes six fois en guerre anti-Covid) mais préside le Conseil de Défense Sanitaire, ne pourra pas être inquiété. Splendide…

    • Bonjour,
      Leur obsession à injecter le maximum de personnes questionne.
      Si on se réfère aux “Guides Stones” et aux déclarations de B Gates la réduction de population semble bien faire partie des objectifs.
      On peut également imaginer un marquage (les brevets existent) ou une tentative de prise de contrôle de la santé de l’extérieur suite à des articles présentant le graphène comme un matériaux prometteur en matière de soins.
      Entre la mauvaise foi, les pressions diverses : assassinats de 3 dirigeants africains dissidents, passe, confinements ciblés et autre vexations variées pour “pourrir la vie” des récalcitrants, le déploiement de la 5G (accéléré pendant le confinement) l’installation de la fibre à marche forcée et les 40.000 satellites d’Elon Musk, ça sent la surveillance de masse.
      Enfin, nous avons les “précieuses” déclaration de Schwab dans son grand reset qui mentionne le virus comme une fenêtre d’opportunité.
      Je remercie ZOLA pour ses études, qui démontrent bien que le vaccin n’est qu’un prétexte.
      Je m’interroge encore sur deux points (en plus des “portes de sorties” du cauchemar) : les risques d’ADE, on ne devrait pas tarder à voir les effets secondaires (les essais de ce type de vaccin sur la dingue avait produit une catastrophe), et la contagion entre vaccinés et non vaccinés (les brevets existent aussi).
      Si procès il doit y avoir, cela suppose d’importants changement au niveau des “forces de l’ordre” et de la justice. Toutes nos institutions sont noyautées et Macron, qui n’est lui aussi qu’une marionnette, gouverne en sous-marin. A part avec des coup-d’état, c’est l’OTAN qui gouverne la planète et l’étau se resserre.
      Si cependant nous arrivons à les juger, j’aimerais qu’ils soient condamnés à une injection de leur saloperie (pas de sérum physiologique cette fois) tous les 6 mois avec port du masque et confinement chez eux… pour voir (!)
      Excusez moi, je n’ai rien sourcé, je lis beaucoup mais ne note rien…

    • Sauf que l’histoire du nuage qui “s’est arrêté à la frontière” est un beau fake.
      ça n’a jamais été dit par les autorités mais par “Libé” de manière ironique.
      Ce que disaient les autorités par la voix du Pr Pellerin, c’est que la radio activité additionnelle engendrée par l’accident, ne posait pas de problème de santé publique en France et il n’y avait donc pas de raison de céder à la panique.
      Les autorités de l’époque avaient évalué les risques et pris les décisions.
      Aujourd’hui, c’est rigoureusement l’inverse, on prend des décisions sans évaluer les risques: au début, c’était défendable, maintenant, avec le recul ce ne l’est plus.
      Pour en savoir plus, sur ce nuage:
      http://laurent-berthod.over-blog.fr/article-le-nuage-s-est-arrete-a-la-frontiere-une-accusation-calomnieuse-69317116.html

  61. Merci de tout ce travail d’information qui nous permet de nous informer simplement et efficacement . Plaisir de cette intelligence partagée , deception de notre réalité politique .

  62. Cui prodest est finalement le meilleur argument pour convaincre les inconditionnels du vaccin. Nier et interdire tout traitement à base de vieux produits antibiotiques, décrédibiliser tout ce qui relativise l’approche vaccinale et en camoufler les morts et effets indésirables, bloquer les concurrents, tout cela ne s’explique pas autrement. Le plus beau est l’attitude double des US qui en Inde ont en même temps jeté un écran de fumée sur le pays et envoyé des kits de traitements à base de macrolides, d’ivermectine, de vitamine D et de zinc. On peut en tirer des dizaines de bouquins à sensation

    • Il me semble que l’Inde produit sur place tout les composants du kit. Des agents de l’OMS sur place ont contribué à la distribution dans les états qui ne l’ont pas bloquée, parmi eux des citoyens des USA.

  63. Mais pourquoi donc dites-vous “vaccinés”, alors qu’un minimum de sens didactique et informatif veut qu’on dise “injectés” pour bien faire faire la différence aux mougeons de l’ “Église du Sacro-Saint Vaccin Miraculeux, Indispensable et Irremplaçable ».

    Alors que des dizaines de livres sérieux existent depuis des années sur toute la planète pour essayer de convaincre de la nocivité et de la remplaçabilité de ces vaccins de l’idéologie pasteurienne nuisible qui, pour le moins, ne devraient pas être administrés indistinctement à tous sans tenir compte de leurs différences d’état corporelle. .

    C’est déjà pas du pipeau pour vous l’immunité naturelle, l’alimentation pertinente et à défaut le traitement ambulatoire précoce ?

    Internet aidant encore plus, on peut être judicieusement anti-vaccins depuis des décennies si on prend le temps de se contre-informer

    Alors encore plus anti-injections géniques ou génomique

    Vous connaissez l’existence de la “vieille” Ligue Nationale pour la Liberté des vaccinations ou encore l’Association Liberté information Santé ‘(‘ALIS) dont je ne suis en rien le porte-parole ?

  64. Je rejoins la réponse de Roubachoff. J’ajoute qu’on devrait concentrer les moyens de prévention et fournir des kits de soins précoces préventivement aux personnes à risques (dont les âgés et/ou comorbidités) pour agir dès les premiers symptômes. C’est la solution en Inde (dans les états sympas). Évidemment c’est pas la solution des adorateurs du Pfitzer.

  65. Excellent article, mais je dois m’inscrire en faux contre la conclusion. Non, injecter un produit dangereux (et dont l’efficacité n’est pas prouvée, loin de là) à des personnes affaiblies n’est pas une solution. C’est juste la certitude de les exposer aux risques du vaccin. Il faut que cette dernière illusion finisse par tomber.
    Ce type de calcul bénéfice/risque est acceptable pour un cancéreux, par exemple. (Je sais de quoi je parle.) Pas pour une personne seulement SUSCEPTIBLE de contracter une maladie, et qui a encore de très bonnes chances de s’en tirer. En gros, les seuls vaccinables possibles, ce sont les agonisants. Ce qui pose un léger problème de cohérence…
    Je précise que le raisonnement serait très différent si les vaccins en question n’étaient pas hautement toxiques.

    • Je partage votre point de vue,@roubachoff, etant concerné, comme mon épouse.. pas injectes, et encore moins en ce qui me concerne ne devant médicalement recevoir ces produits.. et comme l’etat de santé des personnes âgés est ce qu’elle est je vois pas l’utilité sanitaire, sinon les tuer soit peu à peu, soit plus directement ,mille fois ont discuté de ça, je comprends toujours pas ce besoin de mettre en avant la vaxxdes plus de 65 ans ,

      • Vax pour les plus de 65 ans ? C’est le seul argument qui leur reste pour justifier la suite des injections… mais aucune étude n’a réellement prouvé une efficacité bénef-risque… En plus ils font le max pour contraindre le reste de la population à la 3ème dose… puis la 4ème, soyez en sûrs… 4.5 milliards de doses, c’est 10 doses par européen ! Ne cherchons donc pas non plus pourquoi partout, avec ou sans ivermectine et sans reprise importante des cas, on remet en marche le pass et on relance sans cesse les campagnes de vax.

    • @Roubachoff : 100 % d’accord avec vous ! Comme avec Masquarenc, et d’autres, qui soulignent cette aberration ! Mais foutez-leur la paix, aux vieux ! Mais laissez-les respirer ! On est vieux, on n’est pas gaga, ni retombés en enfance ! Enfin, certains le sont, mais pas tous. Même des vieux dits “dépendants” ont parfois des problèmes physiques sans avoir perdu leurs capacités mentales. Alors merde, quoi ! Laissez-nous décider si on les veut, ces poisons, ou pas ! Il faudrait qu’ici aussi on soit plus nombreux à nous insurger contre cette façon de voir, qui rejoint celle du Micron: “on vous oblige, mais c’est pour votre bien;” Eh non. Personne ne m’obligera à rien. Pour mon bien ou pas, m’en fiche.
      Et je vous assène ma dernière devise pour finir, “vivons heureux en attendant la mort.” Celle-là je l’apprécie, comme j’appréciais son auteur, le grand Desproges.