153

Inde : quand l’OMS joue à cache-cache avec l’ivermectine

Quand l’OMS et le CDC (Center for Disease Control and Prevention, agence du médicament aux USA) distribuent de l’ivermectine pour traiter l’épidémie de Covid en Inde, se félicitent du résultat, mais refusent de dire ce qu’ils ont distribué.

L’Inde a vu déferler en avril-mai 2021 la vague delta, qui a inquiété le monde entier, tous les journaux en ont parlé en début de vague, puis plus rien, blackout total.  Tout comme Israël fait figure de modèle de campagne de vaccination (à suivre selon notre Président), en Inde, l’Etat le plus peuplé du pays, l’Uttar Pradesh, fait figure de modèle (qui n’est pas à suivre) dans le traitement précoce. Dans cet Etat, dont les possibilités de soins sont très inférieures aux nôtres, le résultat a été spectaculaire, tellement brillant que les médias du monde entier le cachent, de peur de ridiculiser leurs gouvernements respectifs.

Il y avait un témoin de marque dans cette campagne thérapeutique à grande échelle : l’OMS. Cet organisme a activement participé à la lutte contre la maladie, en faisant participer ses équipes avec celles du gouvernement local. Elle déclarait le 7 mai 2021, au plus fort de la vague (rapporté sur ce blog début juin), que ” L’Uttar Pradesh fai(sai)t le dernier pas pour arrêter le COVID-19 “, décrivant “des équipes gouvernementales traversant 97 941 villages dans 75 districts en cinq jours dans le cadre de cette activité qui a débuté le 5 mai dans l’État le plus peuplé de l’Inde, qui compte 240 millions d’habitants.” 

 Cette lutte agressive contre le variant delta comportait une campagne de tests et de traitements de porte à porte avec des kits de médicaments. L’OMS relatait : “Chaque équipe de surveillance est composée de deux membres qui se rendent dans les maisons des villages et des hameaux éloignés pour tester toutes les personnes présentant des symptômes du COVID-19 à l’aide de kits de test rapide de l’antigène. Les personnes dont le test est positif sont rapidement isolées et reçoivent un kit de médicaments accompagné de conseils sur la gestion de la maladie.”

Les médicaments composant le kit n’ont pas été cités dans le cadre du black-out des médias occidentaux à l’époque (et de l’OMS). Leur contenu était aussi secret que la recette du Coca Cola ou de la Chartreuse. L’OMS se félicitait d’y avoir contribué et formé des équipes : “Le jour de l’inauguration, les agents de terrain de l’OMS ont surveillé plus de 2 000 équipes gouvernementales et visité au moins 10 000 foyers.”

Un reportage a été publié sur le site Web officiel de l’OMS en Inde. Ce site détaille le travail de l’organisme contre le COVID-19 en Inde, y compris une discussion sur son “Cours en ligne pour les équipes de réponse rapide”. En discutant du rôle de l’équipe de réponse rapide (RRT), le site de l’OMS rapporte, “L’OMS a produit et publié ce cours à l’intention des équipes d’intervention rapide travaillant au niveau national, sous-national, du district et du sous-district pour renforcer la réponse à la pandémie, avec le soutien du Centre national de contrôle des maladies, du ministère de la Santé et du Bien-être familial, du gouvernement indien et des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies. » L’OMS s’est félicité de son action.

Oui vous avez bien lu, il y avait le soutien du CDC des États-Unis, sous l’égide de l’OMS, également sur place et au courant de ce qui s’est fait, validant encore plus la méthode et le résultat. Et l’OMS de conclure : “L’OMS aidera également le gouvernement de l’Uttar Pradesh à compiler les rapports finaux.” On attend toujours.

Cinq semaines après le début de cette campagne, mi-juin, les nouveaux cas avaient chuté de 97 %, passant de 310 783 cas en avril à 8 986 le 4 juin selon ZeeNews of India du 14 juin. Le 2 juillet le nombre de cas avait diminué de 99 %.

Il a fallu attendre début août (cela avait été signalé bien avant sur notre blog) pour que le contenu des kits soit dévoilé par une partie de la presse : Ivermectine, Doxycycline, Zinc et Vit D. Oui, vous avez bien lu, l’OMS et le CDC ont distribué ces produits en Inde, tout en les déconseillant au reste du monde. Sans doute produits réservés aux pays pauvres ! Nous aurions bien aimé être plus pauvres pour être mieux soignés !

Fin août 2021, les médias indiens remarquaient l’écart entre le succès massif de l’Uttar Pradesh et l’échec relatif d’autres États, comme le Kerala. Fin août, le Kerala (20% de vaccinés), avec ses 35 millions d’habitants signalait 31 445 nouveaux cas (et 215 décès) en une journée, alors que l’Uttar Pradesh (5% de vaccinés), avec une population de près de 240 millions d’habitants, ne signalait que 22 cas (2 décès) le même jour. La principale différence pouvant expliquer ces résultats que les vaccins ne corrigeaient pas : l’un avait le kit, l’autre le refusait, sur les conseils de l’OMS. Est-ce que, en distribuant d’un côté, en déconseillant de l’autre, l’OMS et le CDC ont volontairement voulu faire un test grandeur nature avec des Etats traités et des Etats placebos ?

Pas un seul empoisonnement n’a été signalé. Aucun article du centre antipoison indien ni aucun appel téléphonique n’ont été signalés. Sur les millions de kits de médicaments distribués, chacun contenant 120 mg d’Ivermectine, pas une seule personne en Uttar Pradesh n’a eu de problème avec le médicament « pour chevaux ».

Trois mois plus tard, quasiment aucun cas dans l’Uttar Pradesh, alors que le Kérala n’en a pas fini. Rappelons également que grâce à une maladie traitée, les indiens ont obtenu une immunité collective à 67%, plus durable et plus importante que celle obtenue par les vaccins, en vérifiant la chose auprès de 35 000 personnes dont plus de 7 000 soignants.

La réponse de nos médias ? Rien, omerta totale. Pire, on accuse l’Inde de cacher ses cas et ses morts (ce que nous faisons allégrement), ce que n’ont pas relaté les observateurs de l’OMS ou du CDC, pas plus que les réseaux sociaux (moins censurés que chez nous), ou les centaines de milliers d’occidentaux vivant en Inde. Pire, ils ont dit le contraire de ce que l’OMS a constaté et salué : le 10 juin, le Figaro titrait : « L’ivermectine a-t-elle permis à l’Inde de casser la vague épidémique ? ». Résultat : « cette corrélation temporaire ne constitue pas la preuve que l’ivermectine est efficace ». La preuve ? » Même rhétorique l’an passé pour l’hydroxychloroquine, que l’Inde n’a jamais cessé de recommander ». Nier l’évidence, c’est comploter sur le dos de la vérité. Seuls les chiffres ne mentent pas et ils sont là.

On attend toujours le rapport final promis par l’OMS. Las d’attendre, le gouvernement de l’Uttar Pradesh, lui, vient de publier la conclusion de cette affaire, alors que notre presse titre sur de nouvelles interdictions de l’ivermectine en Inde, par des autorités bourrées de conflits d’intérêts avec les laboratoires et non suivies par les Etats.

NB : Citations de l’OMS tirées du livre de Justus R. Hope, M.D. : “Ivermectin for the World », citées sur TheDesertReview. Ces infos ont déjà été données sur le blog depuis juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

153 commentaires

  1. Inde : une vaste enquête sur les conflits d’intérêts autour de l’épidémie de Covid-19

    https://www.francesoir.fr/politique-monde/inde-assignation-du-ministre-de-la-sante

    Un scandale impliquant la Fondation Gates, la Fondation Rockefeller, le Wellcome Trust, USAID, la Banque mondiale, la Public Health Foundation of India (PHFI), Glaxosmithkline, Bayer, Pfizer, Johnson & Johnson…

    https://indianbarassociation.in/health-minister-mansukh-mandaviya-served-with-the-contempt-notice/

  2. Juste un petit rappel, il me semble que les traitements recommandés tant à l’IHU qu’en Inde ne comprennent pas qu’un seul produit (HCQ ou IVM) mais toujours plusieurs dont un antibiotique des voies respiratoires : macrolide (IHU) ou cycline (Inde). Je parle des traitements quand la maladie est avérée

    • Mon impression à la lecture de différents rapports c’est que tant les anti paludéens que l’ivermectine jouent le rôle d’immunomodulateurs (sans risques) face aux dégâts provoqués par la protéine Spike. Les antibiotiques ont un autre apport (que je n’ai pas vu estimé), sans doute de défense et protection des voies respiratoires

  3. Merci. J’espère que ces in formations contribueront à réveiller quelques uns parmi ceux qui lisent vos excellentes informations. Encore une fois, merci

  4. Cher confrère,
    merci de persévérer dans l’information objective sur le covid-19, le SARS-CoV-2 et les vaccins.
    Je suis ulcéré de la désinformation officielle, du chantage, des menaces et de la rétorsion des labos (ainsi que de l’Ordre des médecins et de l’état) vis à vis de ceux qui ont une parole véridique.
    Il faudra bien un jour que (en partie grâce à vous) on se rende compte de l’absurdité des politiques actuelles. Mais même si un jour il y a un mea culpa, je doute que des sanctions réelles soient prises, à la hauteur du préjudice.
    Encore merci.

      • J’aurais aimé connaître les détails de l’étude….dans les 2 groupes ont ils fait une différence ?
        Il a fallu des mois pour nous apercevoir que le Remdesivir non seulement n’était pas efficace mais pouvait avoir des effets indésirables graves.
        Je n’ai absolument pas confiance.
        Ce médicament est il mutagène ?
        Surprenant qu’ils aient pris autant de précautions pour vérifier si les femmes étaient enceintes.
        Donc si AMM ce médicament sera distribué à tout le monde sans aucune distinction.
        Ils ne vont pas demander aux femmes de faire un test de grossesse avant de le prendre.
        Quand est il du sperme ?
        En ce moment tout est possible.
        Donc pourquoi pas une étude à grande échelle sur ce médicament et peu importe les conséquences. 🤔🤔🤔🤔🤔🤔🤔🤔🤔🤔

  5. IVERMECTINE ACHAT ?
    rappel d’un site en Inde…. sérieux, selon des utilisateurs de ce blog … tarifs très intéressants (exemple 0.5527 € le comprimé pour un achat de 200 comprimés 12 mg Iverheal, en envoi standard, 10 / 14 jours – colis traçable
    minimum de commande iIVER une boite de 100 comprimés
    https://www.saenterprisesrx.com pour le choix des médics du site, sinon voir ci-dessous les liens directs vers Ivermectine …. ou Kit Ziverdo, https://www.saenterprisesrx.com/search.html?ss=Ivermectin+Tablet+USP+12mg+-+Iverheal
    https://www.saenterprisesrx.com/ziverdo-kit.html#ziverdo-kit

    • chère Martine
      ce médicament est largement utilisé depuis plus de 50 ans comme anti-parasitaire, sans problème, sans effet secondaire.
      Il peut bien sûr comme tous les médicaments avoir des contre-indications, mais celles-ci sont très rares.
      Il y a assez d’essai contrôlé randomisés en double aveugle pour montrer à la fois son efficacité et son innocuité, bien que en raison de son prix dérisoire et des génériques, aucun laboratoire n’ai encore voulu investir dans de tels essais longs et onéreux.
      Faites une petite recherche.
      Cordialement
      Dr. Léo Claude Jadot

    • Quelle poso pour ivermectine en cas de forme longue ? Si vous avez des pistes des articles, merci par avance

      • cov long… on n’est pas à un jour près; alors je pense essayez trois prises…. une dose “normale” 0.2mg/kg renouvelée à 3 jours d'(intervalle… tellement peu d’effets secondaires, et encore moins d’effets graves>…. on pourra ensuite essayer de forcer la dose si résultats insuffisants… Merck a fait un essai randomisé à 10 fois la dose avec aucun effet secondaire, des médecins en ont parlé sur les blogs Maudrux, dont une médecin du zimbawe qui l’a expérimenté pour un covid africain rebelle à , il me semble près de 7 fois la dose, résultat remise sur pied en très peu de temps. J’ai aussi souvenir d’un médecin qui a soigné un cov long avec, il me semble une seule dose, le patient est passé se douleurs niveau 8 à niveau 2 en à peine 3 jours, et une amélioration dès le lendemain. Bonne chance … Merci de nous donner les résultats… ici, si possible, et sur les filles récentes, quand vous aurez expérimenté

  6. Que penser de l’épidémie semble t-il due au variant Delta qui sévit actuellement dans les pays de l’Est.?

    • Non seulement ils ne sont efficaces que contre quelques variants (ceux qui contiennent l’antigène identique à celui généré par les vaccins ARNm) mais par leur action étroite et sélective, ils favorisent l’émergence de nouveaux variants.
      Il faut s”habituer à vivre avec ces virus et si l’on croit aux vaccins être prêt à se faire revacciner sans fin.

  7. Bonjour Gérard,
    tu as raison de ne pas baisser les bras , l’avenir te donnera raison . le blog que tu as créé est très interactif et anti DOXA ; heureusement car sinon nous perdions notre âme cartésienne de scientifiques..Avec une propagande bien orchestrée par les médias et les organismes qui dépendent financièrement des politiques .Même Veran perd son lorsqu’il n’ a plus qu’un mot dans la bouche ” AMPHIGORISME ” pour critiquer ceux qui refusent scientifiquement la propagande actuelle sous tendue par des conflits d’intérêts .. et ce à tous les niveaux : juridictionnels , politiques à part quelques uns et l’OMS évidemment que tu évoque dans ton blog qui devient de plus en plus interactif avec des intervenants qui sont pleins de bon sens , ce qui est une qualité importante en ces temps troublés par la propagande !!!

    • Cher Chadenys
      conflits d’intérêt aussi avec les chercheurs et les services financés médicaux par big pharma et avec les journaux scientifiques et médicaux qui dépendent de leurs pubs. C’est triste et écœurant.

  8. Bonjour Gérard ,
    Tu as raison de ne pas baisser les bras et continuer à développer notre interactivité de bon sens face à toutes les conduites Orwelliennes mises en place par cette pandémie COVID.
    La dernière intervention de notre Ministre de la santé -Médecin neurologue- , c’est de définir les réflexions de bon sens de tous ceux qui contestent la DOXA actuelle ( des médias ,de certains politiques et institutionnels ) d’évoquer la notion d’amphigourisme ( Discours ou écrit burlesque, volontairement obscur ou incompréhensible ) pour qualifier leurs bon sens ; ce qui est un comble pour un médecin qui est à même d’argumenter scientifiquement , mais il n’a pas choisi ce terrain là ; aussi il est mal à l’aise entre les convictions médico-scientifique et la politique de propagande à contre courant ….qu’il représente

  9. Pas vraiment hors sujet
    Le droit, qui ne dit pas toujours le juste, ni le logique, permet-il de porter plainte contre son maire comme complice d’interdictions gouvernementales liées à la santé non fondées et anti-constitutionnelles entraînant l’impossibilité de participer à diverses manifestations locales dont celles financées par les impôts locaux ?

    • D’après l’article, ils parlent de l’Ivermectine avant le pic, mais disent que la descente avait commencé avant ! Ils se prennent le pied dans le tapis. Succès du confinement ? On aurait bien voulu voir cela ailleurs, en 3 semaines. Ils se gardent bien de comparer les Etats avec et sans ivermectine. Ils parlent de l’autorisation puis du retrait, sans dire que les indiens en prenaient avant ces autorisations, et que les Etats Ivermectine n’ont jamais respecté les consignes de retrait, pas plus qu’ils n’ont attendu une autorisation (d’ailleurs données par des organismes contradictoires, il y a plusieurs instances pas d’accord).

      • NB : ils parlent de consignes gouvernementales du 28 avril. C’est faux, c’est le 22, ils trichent un peu pour soutenir que la baisse a commencé avant les consignes. Il a été mis une copie de l’original de cette recommandation ici : https://www.covid-factuel.fr/2021/04/27/covid-19-en-inde/
        Par ailleurs le kit délivré ne date pas d’avril, pour les médicaments, c’est le Ziverdo, également déjà cité en décembre quand il est sorti : https://www.covid-factuel.fr/2020/12/10/le-traitement-du-covi-19-existe-2-ivermectine-efficace-a-100/, quelques mois plus tard 100 millions de kits avaient été vendus. Ils sont passé à une plus grande échelle avec le delta. Alors dire que l’ivermectine est arrivée trop tard pour traiter la vague est un mensonge.

      • @ à ZOLA

        Vous avez raison, tout sonne faux dans cet article, je n’ai plus le temps, il est déjà 1h10 ici, et hier je me suis couché à 1h30 !

        Ce qui m’a fait marrer, c’est le confinement le week-end, il n’y a pas de week-end en Inde, on bosse 6j/7 ! Et comme le dimanche est le seul jour de repos de la semaine, beaucoup d’Indiens en profitent pour faire chez eux ce qu’ils n’ont pas eu le temps de faire les autres jours.

        Sinon, dans tous les villages, tout le monde est dehors et papote comme si de rien n’était, sans masque évidemment. Ils en mettent un quand ils sortent du village, la peur du gendarme, mais dans le village, le gendarme ne s’y aventurerait pas pour cela !

        Tous les commerces sont ouverts 7j/7 jusqu’à tard dans la soirée, ce qui veut dire que les Indiens peuvent faire leur courses ou réaliser leurs achats tout au long de la semaine et se contaminer autant que possible, donc fermer les commerces 1 jour sur 7, c’est de la rigolade pour les virus !

        – Maharashtra – 124.7 Millions d’habitants. 139.362 morts. Densité – 365 hab./km2.
        Vaccinés (full) – 25 Millions

        – Uttar Pradesh – 241 Millions d’habitants. 22.896 morts. Densité – 828 hab./km2.
        Vaccinés (full) – 23 Millions

        No comment !

        Source : https://www.covid19india.org/ et https://www.mygov.in/covid-19

        J’ai été voir sur le Net qui était l’auteur de ce misérable article, Grégoire Ryckmans, un négationniste ou faussaire professionnel, un fanatique de la vaccination dont la spécialité est la chasse aux fake news ou plutôt à la création de fake news. Il a participé à la mise en place de “Faky, le nouvel outil de vérification des informations développé par la RTBF” qui utilise les données du Décodex du Monde, tout s’explique.

    • Croire ceux qui l’utilisent et soignent les malades on n’a plus besoin d’études pour prouver l’extraordinaire efficacité de l’IVERMECTINE

    • Bl53 vous le faites exprès ou quoi ?? C en est assez, c est très énervant, vous allez suivre la doxa mondialiste cabaliste diabolique et laissez nous respirer !!!!

      • C’est qui ces “nous” qu’il faudrait laisser tranquilles ? La communauté des croyants en l’ivermectine ? Pourriez vous laisser tranquilles ceux qui apprécient la remise en cause permanente des croyances et la confrontation des informations contradictoires ?

        • Si on veut pinailler, le nous c’est plus de 1 personne. Ainsi je peux dire nous en parlant de moi et de ma moitié.

        • A Jacques Ghémard et à BL53
          Ceux qui utilisent l ‘ IVM( associée à un antibiotique macrolide ou tétracycline ) n’ont depuis longtemps plus besoin d’études pour être convaincu de l’efficacité de ce traitement sur le Covid ils ont pu constater l’amélioration clinique spectaculaire de leurs patients traités. En moins de 24 heures chez un patient dyspnéique avec fièvre et toux incessante …. la fiévre tombe ,la saturation se normalise, la toux s’apaise ,les céphalées cessent .
          Cela devrait suffire à un médecin!

          • A Jacques Ghemard. Nous sommes les libres et eux les adeptes de la doxa gouvernemenrale

          • Et alors, ça interdit à BL53 ou à d’autre de poser des questions ?
            On peut être libre et donner à d’autres la possibilité de s’interroger ou de croire en autre chose.
            La plaie actuelle ne me semble pas être le covid mais plutôt l’intolérance !

          • L’intolérance, comme le mec qui va pinailler sous chacun des commentaires anti-propagande ? et soutenir chaque commentaire pro gouvernement ?

            ce type d’intolérance là ?

    • Rien qu’à la lecture de cette mention ‘Cet article n’est pas un article comme les autres, il fait partie du projet de fact-checking “Faky”‘, vous savez déjà à quelle sauce vous allez être mangés. C’est digne de notre ministère de la Vérité et de l’agence française de propagande (AFP factuel)

    • @BL53,
      Cet article de la RTBF est étonnant.
      Le raisonnement qu’ils tiennent vient corroborer l’hypothèse que c’est bien l’ivermectine qui a infléchi l’épidémie : “Il faut noter qu’en raison des périodes d’incubation et des cas présymptomatiques, le pic des infections est situé entre 10 et 15 jours avant cette date (soit entre le 21 et le 26 avril).”
      Or, comme le note Zola, ce n’est pas le 28 avril, mais le 22 que la recommandation de l’ivermectine a été adoptée, et publiée le 23 sur le site du Ministère indien de la Santé. (Grâce à Web.archive.org, on peut voir la page du Ministère telle qu’elle s’affichait le 23 avril 2021 : https://web.archive.org/web/20210423170840/https://www.mohfw.gov.in/
      On y trouve bien, dans les “latest updates”, datées du 23.04.2021, les nouvelles recommandations (“Clinical Guidance for Management of Adult Covid-19”), qu’on peut d’ailleurs télécharger.)
      Les 22-23 sont pile-poil dans la fenêtre que la RTBF a calculée (21-26) et ce n’est que parce qu’ils prennent une fausse date qu’ils concluent que ce n’est pas lié.
      Par ailleurs, comme beaucoup (Libé, une responsable de l’OMS et d’autres…), ils affirment à tort que la recommandation de l’ivermectine a été abandonnée après 40 jours. Il est vrai qu’une agence liée au Ministère a tenté de promulguer de nouvelles recommandations excluant l’ivermectine début juin, mais cette agence n’avait pas l’autorité pour le faire. J’avais abordé cet épisode ici : https://blogs.mediapart.fr/enzo-lolo/blog/300621/covid-19-et-traitements-nous-sommes-en-guerre-en-effet
      En réalité, l’ivermectine fait encore partie de la dernière version des recomandations, disponible sur le site du Ministère ( https://www.mohfw.gov.in/ ) Elles n’apparaissent plus dans les “latest updates”, mais on les trouves en suivant Resources > Hospitals > 24.05.2021

    • Ne pas oublier que la RTBF est la télé d’état belge (francophone) aux ordres. On a les mêmes chez nous.

  10. Traduction d’un article Indien sur l’emploi de l’Ivermectine
    https://www.thehindu.com/news/national/other-states/coronavirus-all-adults-in-goa-to-be-given-ivermectin-drug/article34532312.ece

    Panaji, May 11, 2021 10:25 IST
    Updated: May 11, 2021 10:26 IST
    Coronavirus : Tous les adultes de Goa recevront un médicament à base d’ivermectine
    Goa a enregistré lundi 2 804 nouveaux cas de coronavirus
    Toutes les personnes de plus de 18 ans à Goa recevront un médicament à base d’ivermectine quel que soit leur statut de coronavirus pour réduire la mortalité, a déclaré lundi le ministre de la Santé de l’État, Vishwajit Rane.
    Il a déclaré que les patients recevront 12 mg d’ivermectine. pendant une période de cinq jours alors que des groupes d’experts du Royaume-Uni, d’Italie, d’Espagne et du Japon ont trouvé une réduction statistiquement significative de la mortalité, du temps de récupération et de la clairance virale chez les patients COVID-19 traités avec ce médicament.

    “J’ai donné des instructions pour la mise en œuvre immédiate d’un traitement prophylactique (mesures prises pour prévenir la maladie)”, a déclaré M. Rane.
    Le ministre a déclaré que ce traitement n’empêcherait pas l’infection au COVID-19, mais qu’il peut aider à réduire la gravité.
    “Le comprimé d’ivermectine 12 mg sera disponible dans tous les districts, sous-districts, SSP, CSC, sous-centres de santé, dispensaires ruraux pour que les gens puissent en recueillir et commencer le traitement immédiatement, quels que soient leurs symptômes”, a déclaré M. Rane.
    Goa a enregistré lundi 2 804 nouveaux cas de coronavirus, portant son décompte à 1 21 650, tandis que 50 autres décès ont porté le bilan à 1 729, selon un responsable de la santé.

    • Goa a le même résultat que l’Uttar Pradesh, mais je ne l’évoque pas car 1,5M d’habitants. Delhi aussi, même attitude et même résultat. Uttarakhand également.

  11. Traduction du document pdf Indien sur le KIT anti COVID :
    https://www.goa.gov.in/wp-content/uploads/2020/10/Home-Isolation-Monitoring-Kits-For-COVID-19-Launched.pdf

    LANCEMENT DES KITS DE SURVEILLANCE DE L’ISOLEMENT À DOMICILE POUR COVID-19

    9 octobre 2020
    Aswina 17, 1942

    Le Ministre en chef Dr Pramod Sawant en présence du Ministre de la Santé Shri. Vishwajit Rane a lancé aujourd’hui le kit de surveillance de l’isolement à domicile pour les patients positifs au Covid-19 dans l’État. Secrétaire Santé Shri. Amit Satija, IAS, directeur, Département des services de santé Dr Jose D’sa, directeur, Direction de l’alimentation et Administration des médicaments, Smt. Jyoti Sardessai et le doyen du Goa Medical College, le Dr Shivanand Bandekar étaient présents à l’occasion.

    Ces kits seront disponibles gratuitement dans tous les centres de santé urbains et primaires pour tout patient positif au Covid-19 de l’État qui opte pour l’isolement à domicile. Le kit contient un oxymètre de pouls (1 n°), un thermomètre numérique (1 n°), des comprimés de paracétamol (15 n°), des comprimés de vitamine C (30 n°), des comprimés de multivitamines avec zinc (30 n°), des comprimés de vitamine D3 ( 2 paquets), Ivermectine 12 mg comprimés (10 nos.), Doxycycline Comprimés de 100 mg (10 nos.), Masques faciaux à trois couches (5 nos.), Masques N-95 (2 nos.), Désinfectant (100 ml), Lingettes à base d’alcool (1 boîte de 20 plis) et Gants (2 paires).

    S’exprimant à cette occasion, le ministre en chef a salué l’idée des kits de surveillance de l’isolement à domicile. Il a apprécié le travail effectué par les médecins de tous les CSC, SSP et CHU de l’État et les a félicités. “Il y a de vastes installations pour les patients positifs au Covid-19 dans l’État et les gens n’ont pas besoin de paniquer. De nos jours, de plus en plus de personnes optent pour l’isolement à domicile. Ce kit s’avérera être un changeur de jeu pour tous ceux-la.

    Actuellement, il y a 3500 isolements à domicile dans l’État. Le gouvernement fait de son mieux pour normaliser les services de gestion post-Covid-19. Le ministère AYUSH a formé un protocole standard pour le même et ce gouvernement formera ses médecins embauchés sous AYUSH de la meilleure façon possible pour assurer la gestion post-Covid-19 », a déclaré le ministre en chef.

    Mettant en lumière les réalisations de la faculté de médecine pendant les moments difficiles des derniers mois, le ministre en chef a informé que 150 accouchements naturels et par césarienne ont été effectués à l’hôpital ESI, Margao et que la mère et les enfants sont en sécurité et en bonne santé. Les médecins ont même pratiqué une césarienne sur une femme Corona positive. Aucune victime n’a été enregistrée lors de ces accouchements. Les gens devraient regarder ces histoires positives plutôt que de paniquer à propos du scénario. De nombreux patients souffrant de comorbidités se sont remis de Covid-19 et mènent une vie très saine », a déclaré le ministre en chef.

    Informant que l’hôpital du district du sud de Goa fonctionne maintenant à plein régime et que le nombre de lits sera bientôt augmenté, le ministre de la Santé Shri. Rane a déclaré que le kit de surveillance de l’isolement à domicile est disponible compte tenu des patients pauvres qui n’ont pas les moyens d’acheter un kit d’une valeur de Rs. 2000/-. « Le DHS avec l’aide des infirmières sages-femmes auxiliaires (ANM) et de la santé polyvalente Worker (MPHW) et Goa Electronics Limited passent 2600 appels téléphoniques par jour pour vérifier le niveau de saturation de chaque patient.

    Ces appels aident en outre les médecins à prendre la bonne décision dans le traitement des patients. L’État a acquis les meilleurs modèles pour gérer la propagation de la pandémie et continue de le faire », a-t-il déclaré.

    La fonction a été suivie par des médecins militaires dans tout l’État. Plus tôt, le Dr Bandekar a souhaité la bienvenue à l’assemblée. Le Dr Dayanand Rao a dirigé la fonction tandis que Le Dr D’sa a proposé le vote de remerciements.

    DI/NB/AXP/JS/2020/451 Département de l’information et de la publicité Gouvernement de Goa

    • Y-a-t-il un seul et unique variant de l’hypothétique virus de Yuhan de l’automne 2019 qui sévit actuellement à Goa et environs ?

      Est-il exact qu’un variant qui “entre dans” un corps en ressort différent parce que selon ses spécificités ce corps modifie le virus ?

  12. Merci à G. Zola (ou à Emile M.) pour cet article 😉

    Je ne fréquente plus ce blog qu’occasionnellement, mais vos billets continuent à soutenir mon moral de résistant. Même si c’est moins héroïque que de combattre une armée d’occupation, j’emploie ce terme pour signifier que je ne me laisserai pas inoculer !

    • Pas inoculer, mais peut-être enculer ?
      Alors ne t’approche surtout jamais de moi car ce serait ta fête, toit, l’incivique.

  13. Bonjour, J’ai beaucoup aimé votre article derrière lequel ll me semble qu’il y a un gros enjeu et qu’il est dès lors nécessaire de couper court à toute tentative de critique.
    Pourriez vous m’éclairer un peu plus?
    Je ne comprend pas “(qui n’est pas à suivre)” dans la 4e-5e ligne du 2e para et il n’y a pas d’axes d’ordonnées dans les 2 premières figures.
    Comment avez-vous fait vos calculs? Avez-vous un lien vers les données utilisées.
    Je suis scientifique (climatologie, épidémiologie) et vu le niveau de mensonge actuel j’essaie moi-même de justifier tout ce que j’écris dans ce domaine. Un problème du même tonneau s’est posé dans le domaine des sciences du climat et continue encore. L’avantage en climatologie est l’existence du GIEC, organisation internationale dont le rôle est de gérer le débat contradictoire, chose que je ne vois pas bien en épidémiologie.Ce n’est pas une critique et peut-être je m’y prends mal.

    • qui n’est pas à suivre)” dans la 4e-5e ligne du 2e para et il n’y a pas d’axes d’ordonnées dans les 2 premières figures.

      C’est bien sûr ironique..Pour nos zautorités sanitaires, la politiqUE SANITAIRE DE uTTAR n’est “pas à suivre”..
      Pour l’axe des ordonnées, je ne sais pas, peut-être faut-il aller aux sources d’ù viennent les courbes?

      • Ironique, oui, c’est la réponse du berger à la bergère.
        Pour l’échelle, c’est volontaire, il y a une explication simple. Les courbes Google sont identiques pour tous les pays et Etats indiens. En superposant les deux, on a l’impression qu’il y a eu autant de cas dans les deux Etats, ce qui est faux. On atteint les même chiffres, mais avec 6 fois plus d’habitants. J’ai donc aplati celle de l’Uttar pour me rapprocher d’une échelle commune (par habitants), sinon on a le même pic, ce qui ne correspond pas à la réalité. Avec les courbes de OWD j’aurais eu moins de problème, mais ils ne donnent pas les Etats indiens.

        • Bonjour,
          J’apprécie énormément ce blog mais l’histoire des échelles dans ce billet me chagrine fortement car il s’agit de cas et de décès par million, donc indépendant de la taille de la population. Les courbes semblent indiquer que, rapportée à la population, l’épidémie a été moins grave en Uttar Pradesh qu’au Kerala. Mais si vous avez réduit de 6 fois la courbe de l’Uttar Pradesh, la conclusion s’inverse (au moins pour la première période, ce qui pourrait aussi expliquer la suite favorable par une plus grand immunité acquise à cette période ??).
          Qu’en est-il ?
          Pourriez-vous aussi mettre un lien vers les sources s’il vous plaît ?
          Par avance, je vous en remercie sincèrement

          • Les sources sont régulièrement données et ce sont toujours les mêmes pour que chacun puisse voir. Our World in Data, où l’on peut faire beaucoup, et Google (tapez “chiffres covid”). Ici ce sont celles de Google. Pour comparer deux pays, OWD est supérieur, car rapporte au nombre de cas par million. Google ne le fait pas, mais donne les Etats indiens, ce que ne fait pas OWD. Pour comparer deux Etats, il faut donc prendre Google, mais pour être juste dans la comparaison, il faut rapporter le nombre total de cas ou de décès, donné par Google, à la population, ce qu’il ne fait pas, et que j’ai fait, car 30 000 cas sur 35 millions, ce n’est pas pareil que 30 000 cas sur 240 millions. Il faut donc diviser par 6 pour comparer ce qui est comparable. 30 000 cas dans l’Uttar = 5 000 dans le Kerala.

    • Bonjour Hubert
      Je pense que le “(qui n’est pas à suivre)” n’est qu’ironie, les ! et … ne sont plus nécessaires sur ce blog.
      Je ne sais pas si vous fréquentiez le blog de Gérard Maudrux, mais vous trouverez probablement des renseignements ou des liens vers des sites riches en data sur l’Inde en particulier :
      https://www.covid-factuel.fr/2021/06/10/les-miracles-de-livermectine/
      https://www.covid-factuel.fr/2021/06/17/ivermectine-inde-et-demystification/
      Les liens stats que j’ai mis en favoris :
      https://ncov2019.live/data
      https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries
      https://ncov2019.live/data
      https://graphics.reuters.com/world-coronavirus-tracker-and-maps/fr/countries-and-territories/india/
      https://covid19.who.int/region/euro/country/fr
      Je n’ai pas trouvé de lien permettant d’avoir les chiffres séparés de chaque état de l’Inde.

    • Voici un lien officiel du ‘Service de Santé’ du gouvernement indien donnant le nombre de cas par jour, de décès par jour, de personnes guéries par jour, etc… depuis 2020 et pour chacun des états indiens.
      Il reste ne reste plus qu’à les mettre très simplement en graphique avec Excel ou un autre programme équivalent :
      https://data.covid19india.org/csv/latest/states.csv

  14. Merci pour cet article édifiant, comme les précédents.
    Merci aussi à ENZO L pour ses explications.
    J’en conclue que même si les résistants non vaccinés ont du souci à se faire à cause de la folie furieuse de nos dirigeants, il reste toujours une lueur d’espoir et vous la représentez.
    Le passage du flambeau entre G MAUDRUX (qu’on ne remerciera jamais assez) et vous, est donc opérationnel et salutaire.
    Gardons courage et obstination car nous sommes dans le camp de la vérité.

  15. Merci Zola pour tous ces nouveaux billets.
    Merci à Zaza pour les liens scientifiques très intéressants.
    Je redoute cette obligation vaccinale compte tenu de tous ce que je peux lire et qui est basé sur la science, rien que la science. Il faut croire que ceux qui prennent de telles décisions ne lisent pas et ne voient pas ce qui se passe ailleurs?
    Je suis vraiment angoissée pour l’avenir de nos jeunes.

  16. Merci Dr Zola pour ce magnifique article qui exprime toute votre admiration pour l Inde que je partage!
    Quel dommage que le ministère de la santé israélien( et celui des autres pays dits évolués ) ne veuille pas autoriser l ‘ ivermectine en usage precoce pour eviter des 3 e doses inutiles de Maxxins aux adultes et aux enfants,sachant que la ( dernière ?)vague épidémique , par ailleurs modérée, est passée….

    • C’est en Inde comme en France, quand il n’y a pas eu injection et qu’il y a mort incontestablement en présence(quoique sans autopsie) d’un des nombreux variants 2021 on désinforme en ne distinguant les cas sans tenir compte d’une, deux ou trois ou plus co-morbidité ou éventuellement de zéro.

      Et encore faudrait-il inclure dans la liste la cause “sous-nutrition”

      Evidemment qu’il y a toujours mort pour les survivants de la famille, mais ……ais …..

  17. Hier sur France Culture sujet du jour de l’émission la méthode scientifique” une épidémie sans remède”….. . un certain Mr Canard et un Mr Lelievre chercheurs émérites…, se creusent la tête pour trouver un traitement oral simple, efficace et peu couteux .Courage messieurs les chercheurs l’Inde c’est à gauche en descendant vers la Méditerranée!

  18. Merci pour ces précieuses informations car en France la liberté de savoir est verrouillée.
    Pour partager on ne peut que copier coller ?

  19. Malheureusement les peuples ,particulièrement européens et spécifiquement français sont “gazés”,ils ne veulent même pas croire que le pass sanitaire n’a rien de sanitaire et ne sert qu’à constituer et mettre en place fichier et reconnaissance fasciale pour régime policier et finaliser la mise en place d’un régime totalitaire puis dictatorial .

    • je suis moins pessimiste, beaucoup de vaccinés ne sont pas dupes mais en attendant les présidentielles, la propagande continue.

    • A propos

      Dans les manifs quand on chante “On est là” il serait logique de remplacer “pour l’honneur des travailleurs …” par
      Contre la passe-sanitaire
      Nous aussi on est en guerre
      Même si Micron ne veut pas
      Nous on est là
      PS. L’idée n’est pas de moi; piquée sur la Toile

    • Merci ZAZA, merci à tous pour vos partages et vos recherches. “mais je ne sais pas ce qui leur faut….” Entièrement d’accord avec vous, j’ai encore partagé avec une amie très proche et rien, “non, ce n’est pas crédible” me dit-elle et bientôt la troisième dose pour elle, enfants et petits enfants de 18 ans. Pourtant c’est la personne avec qui je partage le plus. Elle fait partie de la catégorie de personnes qui n’a jamais souffert ni manqué de quoi que ce soit et qui ne se pose aucune question. Cette catégorie veut croire que la vie d’avant, celle qu’ils appréciaient ne s’arrêtera pas. C’est la catégorie la plus sourde et aveugle. Par contre, il a beaucoup d’autres personnes qui écoutent les infos que je partage. Elles écoutent et se réveillent même si elles ne voient et ne comprennent pas encore tout. Et on continue à informer et à réveiller en douceur.
      L’homme est de glace aux vérités ; il est de feu pour les mensonges.
      Citation de Jean de La Fontaine

  20. Beaucoup vu la vidéo de One America partagée, mais pas une seule fois la source primaire du gouvernement indien (ou de l’Uttar Pradesh ?) mise en ligne ou de journaux (de langue anglaise) indiens.

    Monsieur Jean-Claude Tardieu, je vous serai infiniment reconnaissant si vous pouviez partager ici des liens des journaux indiens ou du gouvernement faisant état de ce combat et de la déclaration officielle de l’efficacité de l’ivermectine (ma propre recherche a été infructueuse).

    • Bonjour. J’ai donné ma source, qui n’est pas celle du gouvernement indien, peu probable car ce n’est pas la situation de l’Inde, mais de l’Uttar Pradesh.
      Je suis factuel et je m’intéresse plus à la recherche des chiffres qu’à celle des déclarations, que je prends si elles correspondent aux chiffres indiscutables. Il suffit de voir les courbes pour constater qu’il n’y a plus de covid dans l’Etat, et qu’on peut le dire.
      Mais pour vous répondre, j’ai aussi cherché. Pas trouver sur les sites officiel Inde, c’est normal, mais j’ai trouvé leurs chiffres quotidiens sur https://www.mohfw.gov.in Ils confirment la situation d’éradication. Cliquez sur “COVID-19 Statewise Status (Click to expand)” pour avoir ce tableau : 129 000 cas hier au Kérala de 35M hab, contre 158 pour l’Uttar de 240M hab, avec zéro décès. Comme le dit notre pub gouvernementale, il n’y a que les chiffres qui ne mentent pas.
      Alors j’ai cherché cette déclaration dans l’Etat lui-même, et j’ai trouvé sur https://www.livemint.com/news/india/uttar-pradesh-34-districts-declared-coronavirus-free-claims-govt-11631413344586.html déclaration pour la moitié des districts, mais qui a près d’un mois, les chiffres montrent que cela s’est étendu à tous. Je corrige dans ce sens pour être plus précis : déclaration du gouvernement de cet Etat.

      • Merci pour votre réponse. Et merci beaucoup pour vos recherches à ma question.

        Les chiffres me paraissent suffisamment convaincants depuis le début (avril 2020 ou dans ces eaux, il me semble – tout n’a fait que confirmer ce signe qui était un espoir).

        En revanche, la position officielle est une question politique – et il semble (en l’absence d’une déclaration claire) qu’une pression énorme soit employée encore maintenant pour que le lien entre la libération de l’Uttar Pradesh du Covid et l’utlisation d’ivermectine ne soit pas publicisé outre mesure. (C’est tout autant une confirmation que la confirmation de l’efficacité de l’ivermectine… On vraiment l’impression qu’on stagne – voire que le narrative et les décisions qui suivent empirent cran par cran de façon régulière.)

        Bien à vous.

      • La communication du gouvernement dit : “On peut débattre de tout, sauf des chiffres””. Sous-entendu, les chiffres décrivent une réalité qui a force d’évidence et qui ne peut donner lieu à aucun débat : “Aujourd’hui, en France, 8 personnes sur 10 hospitalisées à cause du covid ne sont pas vaccinées. Tous vaccinés, tous protégés.”
        C’est ce que j’appelle un argument boomerang, qui peut revenir dans la face de l’envoyeur avec force :
        + si la situation évolue
        + si la causalité n’est pas vraiment établie
        + si les chiffres sont faux
        + ou si d’autres chiffres montrent qu’une autre stratégie sanitaire était et reste possible, comme ce blog le démontre inlassablement depuis mars 2020.
        Merci à tous ceux qui oeuvrent et ont oeuvré à diffuser de la réalité et non de la propagande.
        Lire à ce sujet l’article de blog :
        https://blogs.mediapart.fr/schepens-philippe/blog/031021/le-covid-et-la-crise-des-rationalites-honte-aux-journalistes-aux-ordres

    • La source citée à propos de la vidéo serait cet article du 4 octobre du site :
      https://www.india.com/uttar-pradesh/uttar-pradesh-lockdown-latest-news-today-24-districts-declared-covid-19-free-noida-gautam-buddh-nagar-ghaziabad-lucknow-ayodhya-full-list-here-cm-yogi-adityanath-4934364/
      Il donne la liste des 24 districts sur 75 où l’épidémie de Covid-19 serait éteinte mais n’y parle pas de l’ivermectine qui y serait utilisé ? Dans les autres districts, le nombre de cas y serait inférieur à une dizaine.
      http://upnrhm.gov.in/assets/site-files/protocol.pdf
      C’est probablement la chaine US One America qui fait le rapprochement entre les deux ?

  21. L’heure des bilans est elle venue?
    J’étais persuadé que la jeunesse occidentale n’accepterait pas les soi disant vaccins.
    Et pourtant la majorité des 18 30 ans est vaccinée.
    Une génération de crétins dopée aux jeux vidéos ?
    Et la perception critique et j’ose croire lucide de ce forum est minoritaire dans la population française.

    • “Une génération de crétins dopée aux jeux vidéos ?”

      Non cette tranche d’âge est hypnotisée par les réseaux sociaux et l’image d’une vie “normale” et idéalisée. A cette période on rentre dans la vie active et on souhaite se construire un avenir. Ils font exprès de leur boucher tout avenir possible sauf s’ils acceptent l’injection. Je sais de quoi je parle.

      Signé : un non injecté pas encore trentenaire.

      • Jeux vidéos ,réseaux sociaux ,séries….ce ne sont pas les hypnotiseurs qui manquent,voir la panique que la panne de ces réseaux sociaux d’hier au soir a déclenchée…le tititaynement mis en place il y a des années donne enfin les résultats escomptés.Les non contaminés par tout cela ne sont plus assez nombreux pour demander des comptes de la folie de ces 18 derniers mois.
        j’ai des doutes sur le commentaire plus haut qui dit que les vaccinés ne sont pas dupes quand même.

        • Hypnotiseur ou anesthésiant ?
          C’est pas pareil

          Que ce soit l’un ou l’autre n’oublions pas d’inclure le foot et le rugby, pour le moins, dans la liste.

    • ” Une génération de crétins dopée aux jeux vidéos ?”
      Chaque génération de crétins a sa dope. La mienne c’était Kronenbourg et/ou petit livre rouge.
      Bref, qui vous a permis d’insulter mes enfants ?

  22. Très instructif. Mais aujourd’hui la question est de savoir si l’épidémie est terminée. La grippe de Hongkong a disparu au bout de 2 ans.
    Qu’en pensez-vous ?

    • J’ai l’impression qu’on en est pas loin, sans nouveau variant qui émerge. Il y en a beaucoup d’identifiés, mais ils ont du mal à voyager comme le mu, dont on parle moins et qui ne fait pas grand chose là où il dépasse les 50%.
      Maintenant il faut être prudent. Allez sur Our World in Data, et prenez uniquement la courbe “monde”. 3 vagues successives en 18 mois, et on voit que pour dire s’il y en a une quatrième ou pas, il faut attendre 3 mois.

    • Ce ne sont pas les vaccins qui ont fait disparaître les épidémies, au contraire
      Survolez donc au moins , si ça vous est possible, la seconde édition du livre (512 pages – Rééditées) ) de Michel GEORGET (décédé en 2019) « Vaccinations. Les vérités indésirables ; S’informer, Choisir , Assumer ». Sans omettre dans le survol de cette pépite explosive très/trop ignorée les précieuses pages 257 et 258 sur la véritable histoire de la rage et de ce triste sire de Louis Pasteur, le fondateur de l’Église du Sacro-Saint Vaccin Miraculeux, Indispensable et Irremplaçable, en retenant bien dans l’introduction ce lamentable constat (page 12) « La plupart des médecins ignorent tout ce qui va suivre concernant les dangers spécifiques des vaccinations »

      Prévention (la plus précoce possible, mais même tardive) vaut mieux que vaccination, a fortiori systématique et généralisée, alors que pas mal de gens sont naturellement immunisés génétiquement ou grâce à leurs plus ou moins vieille approche judicieuse des soins pour leur santé

  23. Comme quoi ,nous avons bien des criminels au pouvoir en FRANCE qui ASSASSINENT en toute LIBERTÉ les patients par REFUS DE TOUT SOIN EFFICACES !!!!Ils préfèrent la corruption qui leur fait gagner de l’argent sur le dos des malades et des sacrifiés !!!!

  24. merci !
    vous êtes une des rares petites lumières dans la nuit de l’exploitation capitaliste mondiale

  25. Toute ma gratitude à l’auteur de cette rubrique que je qualifierais de “rééquilibrage” face à une constante désinformation.

  26. Chez nous un proverbe en Lingala dit : ” Sosso pèmbè azangaka mboka tè”.Ce proverbe veut dire que même en enfer on peut toujours trouver quelques saints
    (sosso pèmbè = coq tout blanc, mboka = village, dans un village on trouve toujours au moins un coq de couleur blanche c-à-d un saint homme)
    L’Occident est pour moi l’Enfer où tous les complots pour gagner beaucoup d’argents sont montés et où la corruption par big pharma des gouvernements règne en maître (USA, UE et Royaume-Uni).
    Le coq blanc représente les gens honnêtes qui ont le souci de guérir les malades de covid-19 et qui cherchent à promouvoir les médicaments efficaces pour les soins précoces.
    Dans ce affaire l’Occident et ses médias avec l’OMS et CDC, la règle c’est “bouche cousue”, silence absolue pour cacher la vérité qui peut engendrer des procès contre des dirigeants comme Macrons et les autres.

  27. Si l’ivertmectine est aussi efficace, la question est comment s’en procurer de manière sécuritaire et trouver les médecins qui vont accompagner la maladie avec des traitements appropriés.

    • le collectif “Laissez les Médecins prescrire” (cf le web) peut donner des coordonnées de medecins prescripteurs de traitements

      • Depuis le 28 août dernier, le Collectif a publié un message disant qu’en raison de sollicitations excessives et de demandes incongrues, la liste des médecins ayant signé le manifeste a été supprimée du site.
        Il est amusant de constater que si l’ivermectine ne “marchait pas”, pourquoi autant de gens veulent s’en procurer ?
        Alors que dans le cas du remdesivir, le seul traitement autorisé jusqu’ici dans l’UE, personne n’en veut !
        Pourtant l’UE, très préoccupée par notre santé, en a acheté à Gilead plus de 500.000 doses à plus de 2.000 € la dose !
        Pour ces ‘saloperies’, il y a un pognon de dingue mais, par contre, pour augmenter le personnel soignant, les caisses ont vides ! 😡

      • Merci…
        pour petite info, J’ai pris un rdv il y a qq temps avec l’un de ces medecins ” engagés”, mon rdv est proche, mais entre-temps ( vaxx obligatoire) quid de leur refus de vaxx ? existent-il encore, sont ils vaxxines, radiés, ont-ils mis la clé sous la porte ? Pour le , enfin la mienne je vous dirais..
        ca peut être intéressant…

        • Il y a une bonne proportion de retraités(comme moi) qui passent à travers.Dans les blogs précédents,il y a des adresses dans le pays de Tardieu

  28. Il parait que dans le temps les médecins chinois n’étaient payés en fin d’année que si le patient n’avait pas été malade

    Imaginez un peu çà en France en 2021

    • Ce serait la solution : que tous les ans les gouvernements paient à la pharma 10 centimes par personne et par âge lorsque les personnes n’ont pas été malades de l’année (c’est peut-être beaucoup ? : à l’échelle mondiale mon estimation est que ça fait 32 milliards d’euros max), moins 1 euro par personne et par maladie lorsque les personnes ont été malades dans l’année (nouvelle maladie ou non) (j’ai du mal à estimer, moins 20 milliards d’euros ?) et moins 100 euros par décès (moins 6 milliards d’euros). Ceci sur une base de définition de maladie figée pour éviter les dérives. Il convient dans cette équation de vérifier qu’une personne malade ou qui décède coûte à l’état plus que ces sommes (ce qui me semble être le cas, sauf peut être pour les décès et retraites, et là il faudrait changer la loi sur les impôts liés à la transmission de patrimoine) pour qu’il soit dans l’intérêt de tous (gouvernement et pharma) d’être en bonne santé à moins coût.

      Pour commencer cela, il faudrait qu’un pays (la Chine peut-être d’ailleurs ?) teste ce système, pour qu’au moins pour ce(s) pays les labos pharma aient cet intérêt là

      • J’analyse les risques d’un tel système : le lobbying pharma consisterait à faire en sorte que l’état fasse ce qu’il faut pour la bonne santé sans que la pharma ait à identifier ou développer de traitements. Donc il faudrait des primes pour identifier ou développer des traitements pour compenser cela. Par exemple le revenu pharma serait plutôt 5 centimes par personne et par âge, moins ce que j’ai décrit plus haut, plus des primes correspondantes, pour stimuler concrètement la recherche.
        Ceci dit cet ajustement ne serait peut-être pas nécessaire : si l’état finance par ailleurs la recherche publique, la pharma aura intérêt a faire en sorte que les découvertes de cette recherche publique débouchent sur la bonne santé et ce sera en fait son rôle principal

    • Les médecins aux pieds-nus..
      C’était du temps où de braves gens croyaient à la fois en la médecine, et aux vertus du communisme.
      Mais ça pourrait très bien marcher avec seulement la première partie!

      • ou alors plus simplement l’état ne paie rien à la pharma, il paie les médecins effectivement, en fin d’année selon la santé des patients à la fin de l’année : la même chose qu’en Chine traditionnelle mais en mutualisant les capacités de paiement de chacun via les impôts. Et la pharma est payée par les médecins qui n’achètent leurs produits que s’ils jugent que ça va leur permettre d’être mieux payés à la fin d’année

        • ça nécessite que le rattachement patient-médecin soit effectué d’emblée : que les médecins n’aient pas la possibilité de ne prendre que des patients en bonne santé.

  29. Au-delà de la coalition des labos pour soutenir les vaccins, Merck bloque l’ivermectine car ils veulent vendre une nouvelle molécule à la place, qui serait plus rentable même si moins efficace, le molnupiravir. Il faudrait que la pharma soit payée au nombre de gens en bonne santé (avec les critères de santé qu’ils ont actuellement définis) et non par rapport à des brevets : il faudrait aligner les intérêts.

    • PS: je ne suis pas anti-vax, je suis pour les meilleurs traitements, contre les lobbyings qui tuent, et pour améliorer le cadre afin que par construction il y ait moins de problèmes. Ils ont beaucoup de morts sur la conscience ceux qui ont écarté le traitement de Raoult, l’ivermectine et bien d’autres solutions. Le système qui valorise les innovations pose un problème majeur ici – il faut donc valoriser la santé en tant que telle, et pas des concepts distants tels que les brevets

    • Il parait que dans le temps les médecins chinois n’était payé en fin d’année que si le patient n’avait été malade

      Imaginez un peu çà en France en 2021

      • Ce serait la solution : que tous les ans les gouvernements paient à la pharma 10 centimes par personne et par âge lorsque les personnes sont en bonnes santé, moins 1 euro par personne et par maladie lorsque les personnes ont au moins une maladie, et moins 100 euros par décès. Ceci sur une base de définition de maladie figée pour éviter les dérives. Il convient dans cette équation de vérifier qu’une personne malade ou qui décède coûte à l’état plus que ces sommes, pour qu’il soit dans l’intérêt de tous (gouvernement et pharma) d’être en bonne santé à moins coût.

        Autre sujet: il pourrait être intéressant de rencontrer ce groupe d’étude de la metformine qui a été muselé https://bird-group.org

  30. Je viens de lire votre nouvelle lettre qui est passionnante ; mais pourquoi arrive t-elle ds les indésirables qu’en principe je ne lis pas ; je ne l’aurais pas trouvée si cela ne m’avait pas été signalé ; vous avez qd-même le droit de rapporter des choses justes et particulièrement utiles !

    • Ce sont les envois en nombre qui parfois passent en spams. Pourtant ici, c’est envoyé un par un, en 5-6 heures. Le logiciel doit fatiguer de temps en temps.

  31. Merci @Zola pour votre travail et votre pugnacité
    s’accumule ainsi les preuves factuelles et argumentés de ce qui s’est effectivement déroulé. Vous construisez méthodiquement des éléments de preuve, des documents que d’autres compétences pourront utiliser.
    Merci

  32. Vous vous souvenez que (en Inde) mon beau-fils et mon frère s’étaient rétablis à peine 48h après avoir pris 2 doses d’ivermectine (2x12mg), 2 comprimés d’azithromycine (2x500mg), 2 comprimés de zinc (2x25mg) et 1 comprimé de vitamine D (60.000UI), et déjà le soir même ils se sentaient déjà un peu mieux, je leur avais rendus visite plusieurs fois par jour pour voir ce qui se passait réellement, j’étais inquiet évidemment.

    C’est la rapidité de l’effet de cette molécule qui est remarquable. J’ignore mais j’imagine que la chute de la charge virale doit être aussi spectaculaire, ce qui permet d’éviter de contaminer autour de soi, j’avais pris la précaution de fournir le même protocole à tous les adultes de la maison par sécurité, et tout le monde se porte bien grâce à notre bon docteur Maudrux. Éternellement reconnaissant.

    Je suis plus que débordé avec mon portail, mais bon, je peux consacrer un peu de temps aussi à votre blog. Je viens de trouver cela, j’ignore si c’est déjà passé ici.

    – Ivermectin is likely to be an equitable, acceptable, and feasible global intervention against COVID-19. Health professionals should strongly consider its use, in both treatment and prophylaxis.

    https://journals.lww.com/americantherapeutics/fulltext/2021/08000/ivermectin_for_prevention_and_treatment_of.7.aspx
    ____________

    – The impact of ivermectin use in Zimbabwe

    https://medicalupdateonline.com/2021/04/the-impact-of-ivermectin-use-in-zimbabwe/

    IMI interviewed Dr Jackie Stone, a family medicine physician in based in Harare, Zimbabwe.

    “From 8th August until 24th December I didn’t lose a patient and if you look at our patient group, 26% of them [had oxygen saturations] of less than 80%”, she said

    The death rate rose sharply in January and peaked on 25th at 70 deaths per day. Official authorisation for the use of ivermectin was granted on 26th January. Just one month later, on 26th February, the covid death rate had fallen to zero.

    Vous imaginez l’épidémie éradiquée fin avril 2020 en France ?

  33. On a vraiment l’impression de vivre dans un monde de fous. C’est très perturbant, à la fin. J’ai 74 ans, je ne pensais vraiment pas vivre cette malhonnêteté poussée à l’extrême par l OMS et Bigpharma. Merci de nous tenir au courant

      • ni fous,ni criminels, je pense qu’aucun mot assez fort n’existe actuellement, ce qui se passe n’a jamais existé depuis le début de l’humanité

    • Chère Françoise

      s’il n’y avait que l’OMS complice de Big Pharma
      mais le pire pour moi, ce sont nos gouvernants qui sont élus pour protéger le peuple mais qui sont aussi complices……… sinon pire

      Votre cadette (71ans)

      • Nos gouvernants soutenus par leur opposition ! (Et sans avoir eu besoin de tuer Jaurès !)
        Votre cadet (68 ans)

    • Pour sourire.
      Informé sur ce triste sire de Pasteur dès le printemps 1972 et donc anti-vax et aussi végétarien à la même date

      On me dit toujours que je fais plus jeune que mon âge (78 ans) après 57 ans de militances diverses et variés.

  34. Merci pour cet article, ZOLA !
    J’ajoute quelques liens vers des sources, qui gagneraient à être encore complétés. Les recommandations officielles de traitement du Covid pour es cas asymptomatiques ou légers :
    – pour l’Uttar Pradesh : http://upnrhm.gov.in/Home/Index (sous la photo, on peut cliquer sur “REVISED UTTAR PRADESH STANDARD TREATMENT PROTOCOL FOR ASYMPTOMATIC AND MILD SYMPTOMATIC COVID PATIENTS” pour télécharger le document, dont la page 2 est en anglais.)
    – pour le Kerala : https://health.kerala.gov.in/advisories_view.php?id=17.7 On peut y télécharger le pdf des recommandations émises le 25 avril 2021 (ivermectine *pour les catégorie B et C*, càd Covid symptomatiques modérés à sévères ou patients à risques), et le pdf des recommandations modifiées le 5 août 2021, dont l’ivermectine a été exclue, laissant la place aux anticorps monoclonaux, aux côtés de Remdesivir et Tocilizumab…
    – et pour le Mizoram, très petit état qui se distingue actuellement par un fort taux d’incidence : https://health.mizoram.gov.in (mais il faudrait pouvoir traduire les documents présents sous l’onglet “COVID-19 (Mizoram)”.

  35. “Il a fallu attendre début août (avant sur notre blog) pour que le contenu des kits soit dévoilé par une partie de la presse : Ivermectine, Doxycycline, Zinc et Vit D”.
    Quelle est la source de cette info, SVP ?
    Fiable? Ou pas fiable?
    Certaines sources sont bien plus menteuses que le CDC ou l’OMS…

    • Avec le kit Ziverdo, déjà commercialisé à plus de 100 millions d’exemplaires dans ce pays, pourquoi voulez vous que cela soit autre chose. Hope a fait un livre entier sur l’Inde, je suppose qu’il sait de quoi il parle. Toutefois, je sens dans votre propos une affirmation : tous menteurs (vos sources ?). Vous avez raison, c’était du Doliprane, et il a fait disparaître le delta, et rien d’autre, vu le taux de vaccination à l’époque dans ce pays (3% en avril).

      • Ayant de l’ivermectine chez moi, j’imagine que je suis officiellement de la secte (votre réponse me conduit à utiliser ce mot).

        Sauf que j’aimerais bien un lien vers la fameuse déclaration officielle de l’Etat indien (ou de l’Uttar Pradesh ? déjà ce n’est pas clair pour moi) indiquant la victoire de cet Etat contre le Covid grâce au kit Ziverdo ou à l’ivermectine. Nous n’avons que la vidéo de One America.

        Le lien vers les déclarations du gouvernement ne devrait pas être si difficile à poser ici, si ? Pour moi, la source primaire est toujours meilleure que les exploitations qui en sont faites. Pardon – mais c’est l’essence même du travail que vous faites tous ici, et pour lequel tous les commentateurs (dont moi) vous remercient.

        J’ai essayé de trouver cette source moi-même quand il y a quelques jours cette vidéo de One America est sortie sur Tweeter – mais ma recherche a été infructueuse (j’y ai sans doute passé trop peu de temps pour un environnement que je ne connais pas du tout – les journaux et organismes indiens).

        Bien à vous, et merci pour votre travail.

    • En tout cas la source n’est pas l’OMS et c’est bien ça le problème, non ? Pourquoi l’OMS ne dit pas ce que distribuaient les équipes en question ? Si c’est le doliprane qui a permis d’obtenir ce résultat, j’aimerais bien le savoir !

    • Selon un communiqué officiel de l’état de Goa du 20-10-2021, ces kits baptisés « Home Isolation Monitoring Kit » sont distribués gratuitement à ceux :
      « These kits will be available for free at all Urban & Primary Health Centres for any Covid-19 positive patient in the State who opts for Home Isolation. The kit contains Pulse Oximeter (1 no.), Digital Thermometer (1 no.), Paracetamol tablets (15 nos.), Vitamin C tablets (30 nos.), Multivitamin tablets with Zinc (30 nos.), Vitamin D3 tablets (2 packs), Ivermectin 12mg tablets (10 nos.), Doxycycline 100mg tablets (10 nos.), Three-ply face masks (5 nos.), N-95 Masks (2 nos.), Sanitizer (100ml), Alcohol based Wipes (1 box with 20 plies) and Gloves (2 pairs). »
      Leur valeur de ces kits est de Rs 2.000, soit 23 €uros.
      https://www.goa.gov.in/wp-content/uploads/2020/10/Home-Isolation-Monitoring-Kits-For-COVID-19-Launched.pdf

  36. Espérons que quelque citoyen, organisation américaine arrive , dans un délai raisonnable, à accéder à quelques document officiel de la CDC via FOIA !

    [mais le CDC est-il soumis aux injonctions FOIA : j’ai cru lire que ce n’était pas juridiquement une entité publique!?]

    • J’ai eu la chance d’avoir un médecin qui n’a pas collaboré au serment d’hypocrite,il m’avait prescrit par avance le traitement ivermectine avec le protocole FLCCC. Allant de partout et ne respectant aucun gestes barrières j’ai fini par attraper ce virus,évidemment. Dès les premier symptômes,qui ne sont pas les mêmes chez tous les gens, dans mon cas,vertiges et une fatigue que je n’avais jamais connu jusque là. J’ai immédiatement pris 6 comprimés 3 mg d’´ivermectine,dose prescrite pour mon poids . Quelques heure plus tard,j’étais déjà beaucoup mieux . Deux jours plus tard j’ai repris 6 comprimés de plus et l’histoire était close. Ce médicament est vraiment efficace, 9,50€ les 4 comprimés,pas remboursés évidemment. Depuis j’en ai une bonne réserve malgré qu’on me dise que ayant déjà eu le virus je suis sensé être immunisé. Deux précautions valent mieux qu’une n’est ce pas.

  37. dans le texte il est écrit :
    “Sur les millions de kits de médicaments distribués, chacun contenant 120 mg d’Ivermectine, pasune seule personne en Uttar Pradesh n’a eu de problème avec le médicament « pour chevaux ».”
    Le kit contient 3 cachets de 12 mg chacun d’ivermectine. Chaque kit contient donc 36 mg d’ivermectine si nous parlons du Ziverdo kit.

  38. L’OMS s’est félicité de ces résultats.

    Ben, je crois que le lien donné (du 8/06) dit que (titre):

    L’OMS célèbre la suppression de l’ivermectine de son protocole Covid-19 par l’organisme de réglementation indien de la santé

    Vous n’auriez pas des liens qui pointent vers le site de l’oms?

    • Vous avez raison, erreur.
      L’article de Hope cité en fin de billet a plusieurs liens vers l’OMS, qui doivent permettre d’en retrouver plus. Je n’ai pas recherché le site OMS/Inde cité, car sans doute en hindi (mais possibilité en anglais ?)

      • Oui des liens vers l’oms (de may), mais je n’ai trouvé aucune information sur le contenu du “kit de médicaments”. Ce qui est un comble, si ce kit existe et qu’il soigne, son contenu devrait être diffusé le plus largement possible.
        En date du 01/10 j’ai aussi trouvé une remise de récompense pour le plus grand nombre de doses en une journée …

        • Je ne pense pas que l’on puisse trouver cette info à l’OMS. Dans l’article de Hope, il mentionne la composition : “Chaque kit domestique contenait les éléments suivants : Comprimés de paracétamol [tylenol], Vitamine C, Multivitamine, Zinc, Vitamine D3, Ivermectin 12 mg [quantité #10 comprimés], Doxycycline 100 mg [quantité #10 comprimés]. Les autres composants non médicaux comprenaient des masques faciaux, du désinfectant, des gants et des lingettes alcoolisées, un thermomètre numérique et un oxymètre de pouls. Voir la marque 2:33.
          Campbell rapporte que les éléments du kit qui ont attiré son attention sont les suivants : Du zinc, de la vitamine D3, de l’ivermectine et un traitement antibiotique secondaire. “Intéressant, c’est ce que le gouvernement a décidé de donner”. Voir la marque 3:40″

          Je vais commander son livre format numérique pour le traduire (format kindle, en espérant que cela marche sur ordi Mac, 4€, https://www.amazon.com/Ivermectin-World-Justus-R-Hope-ebook/dp/B0943T564G). Il est uniquement sur l’Inde, on doit avoir tous les détails.

  39. En Uttar Pradesh, il me semblait avoir entendu que le protocole avait 2 mesures :
    1- le traitement IVM des malades (avec le kit)
    2- IVM à leurs contacts familiaux, ça qui expliquerait l’impact sur la propagation
    Est ce qq un confirme ce protocole global qui a été utilisé ?

    • Pour les contacts je ne sais pas, mais logique, sinon cela aurait soigné les patients mais pas endigué l’épidémie aussi vite. Il y avait beaucoup d’autre mesures dans le protocole, “les autres composants non médicaux comprenaient des masques faciaux, du désinfectant, des gants et des lingettes alcoolisées, un thermomètre numérique et un oxymètre de pouls”, etc.

  40. Ouf le comité Nobel n’a pa décerné le prix
    aux inventeurs des injections génératrices de Spike.

      • “les chercheurs David Julius et Ardem Patapoutian récompensés “pour leurs découvertes de récepteurs de la température et du toucher”
        Toucher un cheque ? L’argent qui brule les doigts ?