ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

168 commentaires

  1. J’ai lu quelques commentaires, et me revient une réflexion de début janvier.
    On constatait ces retournement, mais exclusivement sur le propos de la vaccination, par contre, sur les traitements précoces, pas question de se dédire, pourtant c’était arythmetiquement 60 à 80% de réduction de la mortalité. Pour le vaccin, ils pourront dire je me suis trompé, mais s’ils reconnaissent l’existence de traitements, c’est nettement plus grave. Il y d’ailleurs une étude Brésillienne qui vient d’être publiée.

  2. Bonjour les cerisiers du Japon, ai vu passer un léger froncement de sourcils de nos indignes dignitaires: « il faut rendre l’information crédible « .

  3. Bonjour Épée d’or, merci pour ce résumé imagé . Le comique du coq piteux ah mais ! J’ai fait un test auprès de copains à l’oreille sensible aux médias sous perfusion monétaire continue. Samedi : réunion de travail ;tous comme Zorro . Leur ai rappelé l’expérience de Pavlov « avé « le chien et la sonnette , tout en leur disant que la prise de distance et la réflexion étaient de notre ressort et nous permettaient de ne pas finir conditionnés comme le chien de l’expérience. Quoi ??? Ils seraient eux aussi soumis à cette expérience dégradante? Dimanche: ah la joie de retrouver les visages ( pas tous) découverts…… le soir zéro Zorro et embrassades !Yes !!! Ça fait un bien fou😜🥰🎁🍀. Par ailleurs, toutes ces récentes chamailleries sur le blog étaient peut-être juste des soupapes ; cette folie est tellement difficile à vivre que parfois on peut céder à un comportement digne d’un bac à sable . J’espère qu’ils reviendront . Tendresse infinie.

  4. Mail reçu de Laurent Muchielli que je relaie ici abrégé à l’attention des personnes concernées et intéressées :
    1) le site du Comité international pour l’éthique de la biomédecine (CIEB) est ici https://www.ecsel.org/cieb/
    Il est dirigé par notre collègue italien le prof. Luca Marini. – hier (samedi 29 janvier) s’est tenu le premier sommet franco-italien des intellectuels résistants. Vous pouvez revoir et ré-écouter la journée ici : https://www.youtube.com/watch?v=u7tfK2KElU8
    2) Concernant le livre “La doxa du Covid”
    Le bouche-à-oreille fonctionne apparemment très bien et compense en partie les censures déjà constatées…
    Une soirée-débat aura lieu ce lundi soir (31/01) à 20h30 en direct sur le site de Quartier Général : https://qg.media/
    3) Création d’un groupe de réflexion sur les effets indésirables des vaccins génétiques.
    Ce groupe concerne exclusivement les professionnels du soin (aussi bien physique que psychologique) confrontés à ces effets dans leur patientèle. L’objectif n’est pas quantitatif (on ne cherche pas à recenser) mais qualitatif : il s’agit d’établir un tableau clinique général de ces multiples effets. J’invite les professionnels intéressés (médecins généralistes, pédiatres, psys, urgentistes, etc.) à m’envoyer un mail séparé à mon adresse personnelle laurent.mucchielli@protonmail.com

    • Le discours qu’il tient là est parfaitement sensé, on croirait entendre Kierzec.
      S’il a retourné sa veste, tant mieux pour les auditeurs et souhaitons qu’il persiste dans la lucidité.

      • Il n’est pas assez payé par son chef.peut-être?
        .Bon, prenons ce qui est à prendre. Au moins lui, on peut le diffuser sans se faire traiter de complotiste.

  5. Désolé pour mon info obsolète : ce sont près de 7 millions de dollars qui ont été récoltés.
    Sinon le principal syndicat de routiers canadiens dénonce cette action (je ne savais pas que la CFDT avait développé des métastases jusque là-bas) ! 😉

  6. Le convoi de la liberté au Canada prend des dimensions phénoménales et ils ont récolté plus de 2 millions de dollars (en 25 000 dons de 80 $ en moyenne) en une semaine pour soutenir les camionneurs.
    Bien évidemment les médias mainstream se focalisent sur les groupuscules d’extrême-droite qui essaient de tirer les marrons du feu !
    Et maintenant plus de 10 000 camions US entrent dans la danse et montent vers le Canada !

  7. Bonjour
    A partir du l’adresse sur le mail reçu, je ne peux plus me connecter !
    J’ai réussi en recherchant le site “covid factuel” et j’ai trouvé le coq.
    MERCI pour votre travail de vérité, opposé aux anesthésiés.

  8. Bonjour,
    Le lien hypertexte “Continuer la lecture” n’apparaît plus dans le dernier courriel reçu de Covid-factuel … ?
    Seule est accessible la mention “se désinscrire” …
    Juste une erreur … ou un complot ?
    Cordialement

    • Un bug que l’on n’a pas compris avec l’envoi de l’alerte. Bug et sur l’envoi (pas d’accès) et sur le billet qui n’a plus la mention “continuer la lecture”. Pas de correction possible. On espère pour le suivant.

  9. Hier Ivan Rioufol a publié sur son blog ( que je ne connaissais pas) un billet commentant les propos du Pr Delfraissy qui aura droit à une place de choix dans la basse cour déplumée :

    “Pas un mot dans la presse, ce mercredi. C’est pourtant une bombe qu’a lancée, hier sur France Info, le président du conseil scientifique, Jean-François Delfraissy. Lui-même en est convenu : il ne devrait « pas dire ça ». Le vaccin contre le Covid « est une forme de vaccin-médicament », a-t-il reconnu. « Il est comme les autres vaccins par certains côtés. C’est un vaccin, mais qui a un peu une forme de vaccin-médicament, puisqu’en fait, il protège contre les formes sévères et les formes graves. » « Ça, on ne l’a pas suffisamment dit », a ajouté le professeur, spécialisé en immunologie. « C’est nouveau, parce que c’est incompatible (…) Ça ne colle pas, mais c’est la réalité. Il est très particulier. Le vaccin contre le Covid a une action formidable pour prévenir les formes sévères et les formes graves, mais il a une action limitée dans le temps et sur la transmission. (…) C’est quelque chose qu’on aurait pu anticiper, mais qui était difficile (à prévoir). Les modèles animaux montraient que l’immunité était relativement faible. »”

    La reflexion vaccin-médicament a été commentée ici ou là ; pour moi c’est pas le point le plus saillant à retenir. Celui qui prime à mes yeux, qui convient à ce billet , c’est ( le contradictoire) : “C’est quelque chose qu’on aurait pu anticiper, mais qui était difficile (à prévoir). Les modèles animaux montraient que l’immunité était relativement faible.”

    https://blogrioufol.com/ces-charlatans-qui-ont-promu-un-faux-vaccin/

    • J’ai déjà signalé ici, qu’avec une injection tous les 3 mois, que ce n’était plus un vaccin, mais un sérum, comme on a eu du sérum antitétanique. Delfraissy vient de faire la moitié du chemin pour avouer la même chose.

      • Moi j’attends un article scientifiquement validé démontrant sur quelles classes d’âge ces injections ont effectivement un effet positif initial supérieur à leurs effets négatifs initiaux, à moyen terme et à long terme, y compris sur les générations futures !
        En l’absence de ce genre de démonstration, on reste dans le mysticisme pour ne pas dire la mystification vaccinale !

      • Bonjour Zola. Pouvez-vous nous donner les définitions médicales de vaccin et sérum. Je crois que la définition de vaccin a évolué depuis 2020. Et j’ai souvent entendu les “journalistes” parler de ces “vaccins” en termes de “sérum”: confusion??

        • Classiquement un vaccin vous protège définitivement ou sur le long terme, avec une injection (parfois un rappel). Tétanos, c’est 20 ans. BCG, variole, etc, une fois.
          Un vaccin, ce n’est pas 3 mois. S’il faut injecter tous les 3 mois, cela devient un banal traitement, à action courte. Si nous avions une protection durable à 95%, pendant au minimum 1 an, cela aurait été un vaccin. Pas d’effet (ou peu et insuffisant), ce n’est plus un vaccin, d’où la formulation de Delfraissy.
          Après les définitions exactes, c’est un problème de vocabulaire, pour arranger les uns ou les autres.

          • du coup les vaccins qui durent 6 mois sont à la limite de cette définition ?
            exemples :
            * vaccin grippe ( https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/les-maladies-de-l-hiver/article/questions-reponses-grippe-saisonniere ) * vaccin piroplasmose pour chien
            https://www.fregis.com/infos-sante/piroplasmose-babesiose-chez-chien/
            Il existe depuis un certain nombre d’années un vaccin contre la piroplasmose mais tous les animaux vaccinés ne sont pas complètement protégés. Il n’est pas efficace contre toutes les souches du parasite. Le vaccin permet de limiter la gravité des signes cliniques. La primo-vaccination se fait (à partir de l’âge de 5 mois) par 2 injections à 3-4 semaines d’intervalle. La protection s’installe environ 3 semaines après la première injection et dure environ 6 mois. Selon les risques auxquels le chien est exposé, un rappel 1 à 2 fois par an est nécessaire. Il est préférable de vacciner les chiens en dehors des périodes à risque. Le faire de préférence de décembre à mars.

          • Difficile de mettre une limite de temps pour la définition. Le raisonnable c’est un an, mais il faut remarquer que le vaccin pour la grippe est quasiment le seul à être dans ce cas, du moins chez l’homme. C’est lui qui abaisse cette durée d’action.

          • Je crois que le sérum est un extrait sanguin contenant les anticorps qui s’attaquent directement au pathogène (sérum du tétanos extrait du sang du cheval par exemple), tandis que le vaccin est une forme atténuée du pathogène destinée à activer le système immunitaire pour qu’il produise les anticorps contre ce pathogène !
            En l’occurrence le premier est curatif (action immédiate) et ne fait pas appel au système immunitaire, tandis que le second est préventif puisqu’il s’agit d’éduquer le système immunitaire pour qu’il apprenne à fabriquer les anticorps, ce qui prend quelques semaines, mais une fois la leçon apprise, elle ne s’oublie que très lentement, voire pas du tout pour la variole.
            Voilà pourquoi ça ne sert à rien de vacciner un malade, si ce n’est à l’affaiblir encore plus, au risque de le tuer (mais soyez certain que le coupable “officiel” sera le méchant virus et non le gentil injecteur).

          • @Mars
            Exact. J’ai connu (et appliqué) cette “conduite à tenir” aux urgences (mais je ne sais pas si elle est encore d’actualité) qui était, face à une blessure, rappel vaccination anti-tétanique si vaccination moins de 10 ans, sinon sérothérapie antitétanique. Vaccination=antigène (toxine tétanique), sérum=anticorps dirigé contre la toxine.

          • @Mars
            J’ajouterais qu’un “serum” est une solution d’immunoglobulines ou fragments d’IgG contre un agent pathogène, pour une action curative, mais aussi pour une immunoprotection courte (demi-vie de 21 jours), donc aussi pour une prévention, mais courte : IgG anti-HBV, IgG anti-diphtérique, antirabiques…

    • ““C’est quelque chose qu’on aurait pu anticiper, mais qui était difficile (à prévoir). Les modèles animaux montraient que l’immunité était relativement faible.”

      Donc ils s’en doutaient dès le début. DES LE DÉBUT !

      On l’avait, je crois déjà souligné sur le blog, et très tôt. Ce qui m’apparait important c’est que Delfaissy le reconnaisse sur une radio nationale ! (pas en off, entre deux portes)

      J’espère que les journalistes vont le tenir à la culotte sur ce point.

      • En tout cas, c’est bien grâce à la pugnacité des journalistes qu’il a été poussé dans ses retranchements. Pour moi il est clair que la direction de France Info était d’accord.
        C’est un signe, non isolé, qu’au sein des médias, le vent tourne…

    • Un vaccin-médicament ?
      Un médicament seulement ? Non, car un médicament n’est pas censé générer une production d’anticorps. Ou alors c’est qu’il y a allergie à ce médicament.
      Un vaccin seulement ? Non plus, car un vaccin contient directement l’antigène contre lequel les anticorps seront produits.
      Ici, il y a une étape supplémentaire : la production de l’antigène par processing de la substance injectée (traduction de l’ARNm en protéine spike).
      Ce serait donc un vaccin “du troisième type”, qui ne protège pas contre l’infection, ni la transmission, mais éviterait les formes … on connaît la musique.
      Un vaccin-médicament, une thérapie génique, un vaccin génique…? On a le choix.
      Reste que dans la mesure où l’injection serait peu ou prou un médicament, elle ne devrait évidemment pas être pratiquée sur des bien portants.

  10. Bonjour docteur Zola.
    M’autorisez vous à reprendre ce dernier post pour le diffuser et “éclairer”autour de moi.
    Vous êtes toujours aussi brillant et nous servez de phare dans cette tempête politico-pharmaco-médiatique. Un grand merci !

    • @MALLET. Ce n’est pas possible. Horreur. Un type brillant tel que ce marquis ? Macron ne serait pas dans la finale du second tour ? NON, je n’y crois pas. Qui dit ça ?

    • La popularité de Macron est moindre que dans les sondages de propagande.
      Certains prédisent un second tour Mélenchon-Zemmour.
      Ce scénario ne me déplairait pas.
      Encore un effort.

  11. Excusez-moi de jouer les trouble fête, mais :
    1. le nombre de cas ne veut strictement rien dire, il faudrait le rapporter au nombre de tests, car plus on fait de tests (comme actuellement) plus on détecte de cas… et il est fort probable qu’on se teste beaucoup plus en France et en Israël que dans le reste du monde.
    2. je ne comprend pas le “sans vaccin” d’aout-septembre 2021 : il y avait déjà des vaccinés. Et il se faisait beaucoup moins de tests en 2020…

    • Pour les cas et tests, cela a été effectivement plusieurs fois signalé dans plusieurs billets, mais y a-t-il 6 fois plus de tests ? De plus la grosse majorité des tests sont sur les symptomatiques et contacts, ce qui fait plus de tests car plus de cas.
      Second point, vous avez parfaitement raison, je suis allé trop vite. Corrigé.

      • Merci pour le point 2.
        Pour le point 1, l’explosion du nombre de cas en France et en Israël est le plus probablement due aux effets cumulés de la vaccination de masse et de l’accroissement du nombre de tests. Il serait intéressant de connaître la part de chacune de ces 2 causes.

        • Je viens de regarder Israel. OWD donne le nombre de tests. Il y a effectivement plus de tests, mais trois fois plus de tests que la dernière vague delta (septembre), et 10 fois plus de cas.France : 2 fois plus de tests, 15 fois plus de cas en comparant les deux vagues.

          • OK, merci pour ces précisions qui semblent effectivement montrer que la cause principale de l’explosion de cas est la vaccination et non l’augmentation du nombre de tests. A vue de nez à tests constants, 3 fois plus de cas en Israël et 7 fois plus en France. Ce qui est énorme et qui montre que le vaccin est au minimum totalement inefficace contre Omicron, et que si on compare Israël et la France au reste du monde, il favorise même l’infection !

    • @CATHY. Curieux alors qu’ici en France, on vante l’Autriche qui sanctionne les non vaxx. Elle supprimerait le pass et les sanctions ? Ursula va bondir sur son balais magique pour rectifier le tir.

    • Il n’y a plus (ou peu) de cas graves (“Le nombre d’entrée en soins critique ne reflète plus, en décalé, le nombre de cas positifs”) … mais quand même le risque ne diminue pas pour les non-injectés (” le risque diminue, hormis pour les non-vaccinés”).

      N’y a-t-il pas là une contradiction ?
      Et n’est-ce pas non plus un aveu qu’avant Omicron, les cas graves étaient donc essentiellement des injectés ?

  12. Absolument excellent ! Quelques images judicieusement sélectionnées valent mieux qu’un long discours ! Heureusement que le ridicule ne tue pas, il y aurait des décès (hors covid) au plus haut niveau de l’état !

  13. On peut rajouter deux choses:
    Les vaccins ARN n’avaient jamais réussi a etre développés avec succès avant le covid.
    On n’avait jamais réussi a trouver de vaccin contre les coronavirus.

    Et comme par miracle,tout s’est débloqué en 6 mois…

    • Effectivement si on avait utilisé avec succès les vaccins ARN « ils » nous auraient trouvé des articles scientifiques. Hors rien n’existe ! Hormis en médecine vétérinaire où on l’a utilisé et abandonné étant donné les effets délétères en plus de leur inefficacité. On l’utilise actuellement encore dans l’elevage intensif des poissons. Élevage court ( 1 ou 2 ans)où il semblerait que la mortalité ne soit pas exagérée… j’ai une formation de bioingenieur spécialisée en pisciculture

      • Pourriez-vous nous en dire plus sur votre exemple d’application en pisciculture, je vois mal les vétos injecter des millions d’alevins de truite un par un ?

          • Beau projet, s’il en est : tout à fait compatible avec la doxa de l’ANR (à ne pas confondre avec celle de l’ARN… quoique).
            Moi qui suis con et bien moins fortuné j’aurais cru pouvoir me contenter de conserver en élevage les truites résistantes à la SHV (si tant est que transformer du poisson en poisson soit écologiquement bien sensé).
            La recherche fondamentale, c’est toujours bien, mais la recherche appliquée, ça dépend beaucoup des buts poursuivis : ici cela me semble relever plus de “l’élevage de vaccins” que de “l’élevage de poissons” !
            Mais je peux me tromper !
            Et que devient la législation anti-OGM de l’Europe dans tout ça ? (oui, je sais, on l’a consciencieusement piétinée sans vergogne avec les injections covidiques chez le nouveau cobaye humain, sans même conserver un groupe témoin)

      • “on l’a utilisé et abandonné étant donné les effets délétères ”
        C’est intéressant,vous avez plus d’infos?
        Cela rejoint un peu les visions de Davos,ou l’humanité serait associée a un élevage intensif dont la finalité serait d’alimenter les marchés financiers vers la hausse.

    • Je ne suis pas certain que les vaccins à ARN messager aient encore un avenir après cette expérience mondiale grandeur nature.
      Les générations suivantes en jugeront

      • Suis pas certain. Ils vont rectifier les choses. Avec le vaccin annuel contre la grippe, ils leur fallait modifier quelque chose par anticipation. Spyke ou tout ou partie du précédent virus atténué ? Et ça tombait presque à côté l’hiver suivant. Mes parents ont tout arrêté à partir de 70 ans. vaccinés en octobre, malades chaque année suivante en février. Régulier. Après l’arrêt, plus rien. Ont bien vécus longtemps sans les vaccin ponctuels. Simplement, les lobbies ont fait le plein de résrves financières aux Bahamas. Del machin en touche, soyez certain. Quand aux transfuges du PS, voyez cahuzac.
        Par contre ils vont ici vouloir imposer un pass vaccinal tout de même, pour le fichage Ursulesque.

    • Epstein était un truand proxénète de petit calibre malgré son énorme fortune.
      Fauci est d’une autre pointure dans le mal et je n’ai pas l’impression qu’il soit porté au suicide. Au contraire tout le monde a peur de lui.
      Comme le système dans son entier (US, Canada, Australie, France et quelques autres) a été noyauté depuis des dizaines d’années par cette mafia, qui s’est fabuleusement enrichie sur le dos de la santé du public, ça m’étonnerait qu’il se dévoue comme coupable.
      Il se défendra bec et ongles. Il faut le voir répondre aux questions en séance du Congrès.
      Je crains un peu pour la santé de certains de ses contradicteurs et sonneurs d’alerte intrépides.
      C’est extrêmement spectaculaire ce qui se passe et bien sûr ça ne fait que commencer.
      Un autre élément est que tout ce monde (politique) maintenant souhaiterait passer à autre chose et enterrer l’affaire, mais vu les dégâts ce ne sera pas possible.
      La lutte continue.

      • Vous m’avez mal compris pour Fauci : je n’évoquais pas le suicide mais le “suicide assisté” !
        Fauci, ce n’est qu’un gros pion pour le cartel de Davos qui est derrière tout ça, mais s’il faut le sacrifier pour “sauver leur projet” (“notre projet” comme glapissait Macron) ça leur “en touchera une sans faire bouger l’autre” !

        • Je ne le perçois pas comme un pion (même gros)
          Il a organisé tout ça de longue date, déposé quantité de brevets, intrigué pour faire lever la suspension des expériences de GOF, et j’en passe.
          Il est une figure de la partie et non des moindres. Un boss quoi.

    • Si ces infos se vérifient, ça va chauffer. Mais là – bas c’est curieux et différent d’ici bas chez nos politicards caca. Aux States ils n’aiment ni les mensonges des politiciens, et pas trop leurs corruptions… Sait-on jamais, si fauci plonge, je ferme la trappe.

  14. @ValeursFactueL (nouveau média)
    Terrible méprise sur le blog covid-factuel !
    Oubli ? Censure ?… Je vous laisse juger 😉
    ”Dans une ferme du Poitou
    Un coq aimait une pendule
    Il est temps de venir à bout
    De cette fable ridicule,
    De cette crête à testicules
    Qui chante l’aurore à minuit
    ” Il avance ou bien je recule ”
    Se disait notre horlogerie
    Qui trottinait sur son cadran
    Du bout de ses talons aiguilles
    En écoutant son don Juan
    Lui seriner sa séguedille
    Pour imaginer son trépas
    Point n’est besoin d’être devin
    La pendule sonne l’heure du repas
    Coq au vin
    Dans une ferme du Poitou
    Un coq aimait une pendule”

    Je ne vous remercie pas, à cause de cette terrible faute de goût !! 😉
    https://www.youtube.com/watch?v=wf2OyHONyKM

      • Avec un énorme clin d’oeil et de coeur à toutes et tous !

        Il y a peu, un roi ni meilleur ni pire qu’un autre, vaniteux et vindicatif, assez sot mais environné d’experts en tout ce qui remue, bref sans surprise ni relief sauf qu’il s’imaginait si grand qu’il lui arrivait d’oublier ses escarpins à talonnettes dans les tapis cérémoniaux. Il advint ainsi, par malheur, qu’un soir de bal masqué dans la salle aux cent lustres ( il était déguisé en César ou en Jupiter triomphant, on ne sait plus! ), comme il saluait l’assemblée du haut de l’escalier royal, il s’emmêla si mal dans sa toge romaine qu’il dégringola jusqu’aux pieds des porteurs de plateaux de toasts. Il s’en tua net les deux jambes. Rien ne put les rafistoler. Il se vit donc forcé par le corps médical de marcher avec des béquilles.
        Son prestige en fut écorné. Ses experts travaillèrent donc à lui rendre l’éclat du neuf. Un génial communicateur, après deux jours de transe chamanique ininterrompue, trouva la parade adéquate.
        – Puisque notre bon roi, dit-il, est à jamais embéquillé, que ses sujets le soient aussi. Que l’embéquillement soit le signe pour tous d’une confiance retrouvée, d’une enthousiaste adhésion à la modernité nouvelle.. Et que les fous, les rétrogrades, les marginaux inconséquents, bref les possibles terroristes qui se risqueront à sortir sans leur béquilles soient désignés à la vindicte et privés de leurs droits sociaux.
        Le peuple a ceci de commun avec le boa de la jungle qu’il est capable d’avaler, les yeux fermés, n’importe quoi. Pour faire comme tout le monde, chacun s’embéquilla. Evidemment la vie ne fut plus aussi simple mais, peu à peu, puisqu’il fallait, on se laissa flotter du bas. Le roi mourut. Il fallait bien que cela, un jour, lui arrive. On épingla sur son cercueil la béquille d’or des héros.
        On pouvait à nouveau marcher, comme autrefois, sur ses deux pieds. C’est ce que dit un homme simple, un jour, dans un jardin public. C’était un de ces sans-bâtons que l’on regardait de travers quand il passait, les mains aux poches, à proximité des enfants. On lui répondit méchamment.
        – Aller sans béquilles ? Utopie, faux espoirs, rêverie perverse. On marche ainsi depuis toujours. Et d’abord qui t’envoie ? Quelle secte ? Que cherches-tu ? Que nous veux-tu ?

        – Vous informer, répondit l’autre. Regardez, faites comme moi. On peut mettre un pas devant l’autre, trotter si l’on veut, flâner. Essayez donc ! Que risquez-vous ?
        – Ne l’écoutez pas, il radote. Ces gens sont des dangers publics !
        On s’assembla autour de lui, on l’insulta, le bouscula, on brandit des cannes ferrées. Heureusement, il courait vite, beaucoup plus que les béquillards. Il s’en revint à sa campagne, cultiver ses légumes et ses fleurs.
        Après quelques jours de paix triste une femme vint. Elle lui dit :
        – Je ne sais pas ce que tu vaux, mais j’aimerais bien essayer.
        – Tu as deux pieds, deux jambes. Marche. Elle tomba aussitôt dans ses bras. On dit qu’ils eurent des enfants et qu’ils grandirent sans béquilles.
        C’est peut-être vrai, va savoir !

        • 🙂 🙂 🙂
          J’adore, c’est de vous ?

          En insistant un peu le côté ”atrophie musculaire”, et béquille standardisées (trop grandes pour les enfants, trop petites pour les géants, etc…), ça ferait une fable encore plus magnifique 😉

          • Non je ne suis pas l’auteur de ce conte, car comme beaucoup de contes, ils sont d’auteurs anonymes ! Quelle belle notoriété que l’anonymat ! Il s’est déposé un jour dans mon oreille et le ressort avec mes mots et ma sensibilité…
            tout comme celui-ci
            Toute la cour est là, attendant l’arrivée de l’empereur, quand Yajun entre et va nonchalamment s’asseoir sur le trône. Le premier ministre n’en croit pas ses yeux.
            – Qui crois-tu être pour entrer ici et te conduire de cette manière? Lui demande-t-il. Te prendrais-tu pour un ministre?
            – Un ministre? Rétorque le sage. Non, je suis bien plus que cela.
            – Tu ne peux pas être le premier ministre, parce que le premier ministre, c’est moi. Serais-tu un prince?
            – Non pas un prince. Plus que cela.
            – L’empereur?
            – Non, encore plus!
            – Serais-tu Dieu?
            – Non, je ne suis pas Dieu. C’est encore bien plus que cela.
            – Mais il y n’y a rien, au-dessus de Dieu!
            – C’est exact, répond Yajun. Je suis ce Rien.

    • Pour le point 1, l’efficacité était évaluée à l’époque sur une statistique misérable :moins de 200 personnes infectées dans le groupe placebo. Et on a décidé de vacciner l’humanité entière sur cette base. Irresponsable et criminel. OK

  15. Je viens d’écouter Antoine Flahaut, je crois que c’est la première fois qu’il critique la non pertinence des modèles mathématiques. Il faudrait lui rappeler la messe qu’il nous a chanté jusqu’à présent. 😉
    https://www.youtube.com/watch?v=A9TJqxzE9tw&ab_channel=SputnikFrance

    Question : que manque-t-il pour que puisse être “prouvé” l’effet facilitant du vaccin ? Il semble que la corrélation entre pays-les-plus-vaccinés et pays-les-plus contaminés est suffisamment probantes, mais certainement insuffisantes (on le conçoit bien), mais qu’est-ce qui peut faire preuve de cet effet ?

    Merci pour votre travail.
    Bien à vous.
    René Guichardan

    • Antoine Flawhow !
      Je ne comprends pas comment tous ces “ex pairs” qui se sont dramatiquement trompés, ou pire, qui ont délibérément trompé leur auditoire en débitant ce qu’ils ne pouvaient pas ignorer être des mensonges, peuvent encore avoir l’outrecuidance de ramener leur fraises dans les médias !
      S’ils croient que personne ne les attendra à la sortie, ils sont encore plus stupides que pourris !
      Ce sont des milliers de morts à leur passif : ça ne se règlera pas avec des biftons, même en Francs Suisses !

    • Bonjour René Guichardan. Et veuillez d’abord recevoir mes respects pour cette prise de parole à visage découvert alors que vous exercez une responsabilité associative . Pourriez-nous nous dire comment ça se passe en ce moment dans les cafés-philos ? Sur le forum de l’asso ?
      Sincèrement.

  16. Très bien vu. Merci beaucoup. Simple et féroce. Si on sait ici que les injections anti-covid ne protègent en rien de omicron. Normal, leur vaccin fut fabriqué pour le Wuhan, enfin leur truc arrivé trop tard. Mais pas pour les variants suivants. Comme pour les fameux vaccins anti grippe qui arrivent un peu tard. Ils protègeraient des formes grippales graves ? Alors pas étonnant qu’il y ait des nombreux cas, tous injectés, mais contaminés parce que pas protégés du tout. Avec les anticorps favorisants, ça augmentent les contaminations, mêmes asymptomatiques. Mais tous positifs au PCR… Ils ne disent pas tout, mais se prennent les pieds dans le tapis. Sont drôlement bien conseillés par MK.
    Et pendant ce temps là, leur plan se déroule et les conformistes avalent le tout. Merci ZOLA je vais faire circuler.

    • Ma fille a eu le delta il y a un mois. Et maintenant elle a le omicron. Donc si les anticorps du delta n’arrivent pas à combattre le omicron, il n’y a aucune chance que le moindre vaccin soit efficace.

      • Mon fils idem pas vacciné week-end avec des non vax. Se chope delta, pas très malade mais content d’avoir le pass. Sa compagne juste positive.
        2 mois plus tard il a omicron un très léger rhume. Sa compagne juste positive encore une fois sans symptôme.
        J’ai été étonnée je pensais que delta allait lui conférer une immunité. En même temps un léger rhume peut on considérer cela comme malade?

        • Grâce au Delta il a pu attraper le passe qui lui a permis d’attraper l’Omicron sans faire d’histoires, mais le mieux qu’il ait attrapé, c’est cette compagne attrape-sans-gêne : elle vaut tous les rappels !

  17. Mais Castex et Véran sont des acrobates farceurs, le président du conseil scientifique leur avait savonné la planche: c’était pas tout à fait un vaccin! Plutôt un médicament. Il faudrait avaler la pilule.

  18. Dans un article du 31 janvier 2017, intitulé Le monde à l’envers, le Docteur Maudrux écrivait notamment : « Et pendant ce temps, la France se la coule douce, évoluant inexorablement vers ce que j’appellerai un communisme doux où le parti unique est remplacé par la pensée unique, les gardes rouges par une évolution des mentalités qui introduit subrepticement un des sept pêché capitaux, la jalousie, afin que celui qui veut sortir du lot soit montré du doigt, dépossédé de ses biens, de ses libertés. Les règles économiques sont étatisées et planifiées, comme j’ai pu le voir (entre autres) dans une caisse au départ autonome et dirigée par ses affiliés, maintenant totalement sous tutelle. La responsabilité, la liberté d’action, la liberté de pensée et de parole disparaissent lentement mais sûrement. ».

    Quel visionnaire ! Tout était dit !

    https://www.covid-factuel.fr/2017/01/31/le-monde-a-lenvers/

  19. Il devient de plus en plus difficile de faire croire à la population que 500 000 cas de contamination par jour seraient dus à un trop faible taux de vaccination. Chacun connaît désormais dans son entourage des cas de Covid chez des vaccinés. Par contre certains ont tendance à penser que la vaccination diminue la dangerosité du nouveau variant omicron, ce qui n’est pourtant pas démontré dans les pays dont le taux de vaccination est faible (Afrique du Sud).

  20. Un coq en pleine mue, c’est pas chouette a voir, mais qui dit mue dit nouvelle livrée.
    Le problème est que nos instances ne semblent toujours pas prendre un autre chemin que celui qu’ils suivent!!!!

  21. le ministre francais de la sante , un medecin , ferait mieux d’ abandonner la polotique et de retourner a l’universite de medecine pour reapprendre que le PRINCIPE FONDAMENTAL de toute vaccination est de creer , lorsqu’ elle est efficace , chez le vaccine une IMMUNITE SPECIFIQUE et ce dernier ne sera pas atteint par la maladie MAIS JAMAIS LUTTER CONTRE LES FORMES GRAVES. Le meme principe demontre que les vaccins anti covid-19 fabriques il y a un an ( bases sur le virus de l’epoque ) NE PEUVENT PAS AVOIR D’EFFET sur les variants alpha , beta , gamma delta , omicron et les suivants….

    • Ben oui. C’est l’évidence. Le charlatan qu’il est nous fabrique du nouveau comme un saltimbanque d’opérette. Nier le réel. Et ça marche pour les conformiste, bien évoqués par G Maudrux. Par contre ça ne prend pas pour les parents qui protègent quand même leurs enfants. Les socialists du PS sont ouverts à toutes les bêtises du monde, et ils en rajoutent, pour protéger “les autres”.

    • non, je me demande si, pour lui un suicide indépendant de sa volonté ne nous débarrasserait pas plus rapidement et à tout jamais d’une telle créature, nous éviterait des morts supplémentaires, et lui éviterait de se poser trop longtemps des questions sur son sort.

  22. Déclaration de Mr Castex le 21 Juillet 2021 : “La vaccination, ça marche. On a constaté que les personnes qui ont deux doses, jusqu’alors, lorsqu’elles croisaient une personne qui était contaminée, devaient être cas contact et donc s’isoler. Les analyses faites sur ces personnes montrent qu’elles n’ont plus de chances d’attraper la maladie”,
    https://twitter.com/i/status/1417814056589840387
    Ça fait toujours du bien de rire un peu !

    • Oui j’y étais. Il a osé. Un guignol de plus à la TV. Rires jaunes, ils peuvent nous mener avec le führer par le bout du nez. On va renverser les pourcentages dans peu de temps.

    • La vaccination ça marche : aucune quatrième dose d’hospitalisée d’après mon modèle à 297 inconnus (les 51 % de députés n’ayant pas daigné participer au vote lors de l’adoption du passe vaccinal… ils avaient des culs de vaches à flatter) !

  23. Finalement, puisque les mots ne les touchent pas, peut-être que la bande dessinée est le meilleur moyen d’avoir un impact..
    Bonne idée!

  24. Même narratif ici au Québec qu’en France. La firme McKensie conseille aussi notre gouvernement. Ce qui se passe chez-vous se répète chez-nous 1 mois ou 2 plus tard. Merci de nous informer!

  25. Génial
    Il faudrait un crac en morphing pour faire un fondu enchainé qui donnerait avec transition de l’image une longue et interminable phrase idiote étalée sur deux ans !

  26. DGS-URGENT du 26/01/2022
    Mesdames, Messieurs,

    A la suite de la promulgation de la loi du 22 janvier 2022 renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique, l’autorisation d’un seul des deux parents est nécessaire à la vaccination contre le Covid-19 des enfants de 5 à 11 ans.

    Le nouveau formulaire d’autorisation, désormais unique pour tous les enfants de 5 à 15 ans inclus, est disponible sur le site du ministère des Solidarités et de la santé au lien suivant : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dgs-urgent_no2022_15_-_fiche_-_autorisation_parentale_26.01.22.pdf ainsi qu’en annexe.
    En outre, afin de simplifier l’accès à la vaccination, il n’est pas nécessaire que l’enfant soit accompagné par un de ses parents. La personne qui l’accompagne doit pouvoir établir qu’elle détient l’accord d’un des parents et présenter un formulaire d’autorisation parentale dûment signé par l’un d’entre eux.

    Bernard CELLI Pr. Jérôme SALOMON

    Responsable de la Task Force Vaccination Directeur général de la santé

    • C’est un crime voulu par les plus hautes autorités de l’Etat
      C’est un ordre signé, ils en répondront
      PARENTS ! ATTENTION !

    • Ils sont trop forts. Après avoir divisé les français, ils vont diviser les familles au lieu de leur laisser régler leurs problèmes entre eux, ils vont en créer de plus graves. Pour quel bénéfices ?

      • En effet, il y a en effet de quoi compiler un superbe florilège d’âneries toutes aussi énormes les unes que les autres. Il par contre fort regrettable ce cette accumulation d’imbécilités aient eu autant de funestes conséquences….

        • Oui c’est ce qui est très inquiétant. Les gens acceptent parce que c’est dit dans l’écran, les écrans. Internet délègue les pouvoirs de la personne à du virtuel manipulé.

      • Plusieurs. Le fric, le profit. Et surtout, habituer les gens à “déléguer” faire confiance aux ordres venus d’en haut. Ainsi, le collabo peut proposer son aide, ça facilite les choses. Au moins MK prend les bonnes méthodes des années 38/ 40. Accepter le traçage par QR code, si facile comme ausweiss à al mode BGates.

    • dans cette attestation rien ne donne à penser que le parent (indigne) a vu son consentement éclairer de quelque façon que ce soit.

      • Et les vaccinators, ont-ils signé un document où ils attestent avoir été parfaitement éclairés avant d’injecter cette merde ?
        Sans information officielle dument consultée, comment peuvent-ils s’autoriser à injecter un produit expérimental ? C’est du charlatanisme pur et simple !
        “Injecter ça et vous conserverez votre droit d’exercer tout en gagnant plein de sous”, ça c’est de l’information parfaitement éclairée !

    • Impossible pour moi d’ouvrir le lien, ni ici ni dans le mail reçu pour lire les modalités de cette autorisation… mémo : pour boire un café il faut un pass vaccinal ET une carte d’identité…pour ‘vacciner’ un jeune de 5 à 15 ans quels documents ? UN SCANDALE !

    • Tous dans la rue, ça suffit et ces assassins à la potence… Que pas un parent ne fasse piquer ses enfants, c’est criminel… Je crois qu’avec cette loi il va y avoir des réglements de compte entre parents d’ici quelques temps

  27. Par le docteur Jacques CORALLO NICE le 19/12/2021 relu le 26/01/2022

    A propos de l’échec de la campagne de vaccination. J’identifie 5 raisons.
    1/Il n’était pas réaliste de penser que le « vaccin » puisse être efficace à 95% longuement. On pouvait tabler en se référant à ce que nous savons concernant la grippe sur 50%, ce qui a été le cas en particulier chez les personnes les plus concernées âgées et immunodéprimées, et dans ce cas parfois 0%. Les expertises effectuées chez des sujets jeunes et en bonne santé ne pouvaient qu’ aboutir à une surévaluation. La mauvaise surprise a été la durée, constatée très faible de la protection, quelques mois tout au plus rendant vaine toute tentative d ‘éradiquer le virus par une campagne massive de vaccination.
    2/L’administration d’ARN a pour résultat de faire produire de façon massive une protéine unique et la production d’anticorps qui s’ensuit n’est pas adaptée aux variants. De ce fait la personne vaccinée est moins protégée contre le variant suivant qu’une qui aurait produit des anticorps à spectre plus large suite à une contamination. La vaccination de masse fait que face à chaque variant tout se passe comme si toute la population était naïve.
    3/La vaccination de masse est en elle même un facteur favorisant l’apparition des variants ( cf Delfraissy et co. https://www.thelancet.com/journals/lanpub/article/PIIS2468-2667(21)00036-0/fulltext9.).Les points 2 et 3 amènent à penser que même si le « vaccin » est susceptible, comme il est dit, de protéger des formes « graves » il pourrait être, d’une part en conférant une protection trop ciblée aux personne injectées, d’autre part en favorisant l’apparition de nouveaux variants à l’origine d’une prolongation de la période épidémique et provoquer ainsi l’effet inverse à celui recherché.
    4/Il est possible, non démontré, qu’après la vaccination survienne la production d’anticorps dits « facilitants ». Ce fait pourrait expliquer pourquoi on a pu observer des poussées épidémiques après certaines campagnes.
    5/ Le « vaccin » actuel n’entraîne pas la production d’anticorps au niveau de muqueuses respiratoires ce qui explique le portage viral chez les « vaccinés ». Universal Coronavirus Vaccines — An Urgent Need | NEJM
    6/Dernier point, non le moindre, les effets indésirables. Pour Véran tout va bien mais pendant ce temps les bases de données se remplissent sans que personne parmi les autorités ne fasse mine de s’en soucier. Une commission parlementaire dédiée à ce problème pourrait être la première approche, non la seule, les citoyens devront s’en mêler. Et ceci signifie qu’il faut de toute façon épargner les enfants. Qui pourrait se remettre de la mort d’un seul enfant par exemple par myocardite ? Et corollaire, l’approche vaccinale par ARN messager n’est pas la bonne.
    P.S. Je ne suis qu’un médecin retraité, néanmoins possesseur de quelques neurones et de quelques titres hospitalo-universitaires. Si les conclusions de mes propos sont personnelles, les bases de réflexion sont issues de l’examen de faits reconnus (source John Hopkins) et de publications référencées (Delfraissy, Fauci, Lina, Lascola, Gayet…). A partir de là ceux qui aiment réfléchir réfléchiront.

    • @ Dr CORALLO Exactement ! Merci pour cette synthèse. Espérons qu’elle sera lue par ceux qui décident et n’ont pas encore réfléchi.

      • si nos chères autorités sanitaires lisent cette lettre du docteur Corallo, le CNOM va être immédiatement saisi et le nom de ce médecin va être trainé dans la boue. C’est le monde dans lequel nous vivons. Le docteur Maudrux en a témoigné. Et quelques autres aussi comme les professeurs Montagnier, Joyeux, Perronne et Raoult.

      • Hélas ceux qui décident n’ont pas besoin de réfléchir, et ils s’en gardent bien,ils appliquent les consignes et engrangent les bénéfices. Rien à attendre d’eux.

    • Très bonne analyse Dr. Corallo. Vous n’êtes pas le seul sur cette planète à faire ces observations et à en tirer les mêmes conclusions. La politique est menteuse et les faits dévoilent ses intentions malveillantes. Merci!

    • Attention, le lien que vous venez de fournir du Lancet ne fonctionne pas, mon système de protection bloqué car infecté par un virus !

    • Le Defraichi a dit que le vaccin est à la fois un peu un médicament et un peu un vaccin c ‘est ça qu’il protège. Comment peut-dire des conneries pareilles : Différence entre un médicament et un vaccin :
      Un médicament lorsqu’il a des effets secondaires désastreux , torpides, on peut l’arrêter et en général ces effets s’arrêtent.
      Un vaccin et surtout ces injections génétiques sont définitives, on ne peut plus revenir en arrière quels que soient les effets à court ou long terme, on ne peut pas se “dévacciner”.
      Alors tout le reste est de la foutaise.
      Si je prend de l’IVM ou de l’HCQ pour me soigner, que ça fonctionne ou non, si je me rends compte que je ne le supporte pas, je peux arrêter d’en prendre, avec un vaccin ou dit comme tel, injecté ces définitif!

    • Pour le point 1, l’efficacité était évaluée à l’époque sur une statistique misérable :moins de 200 personnes infectées dans le groupe placebo. Et on a décidé de vacciner l’humanité entière sur cette base. Irresponsable et criminel.

    • “Qui pourrait se remettre de la mort d’un seul enfant par exemple par myocardite ? ”
      Ben, tous ceux qui prônent leur vaccination : croyez bien qu’ils n’assumeront jamais leur responsabilité (au pire ils auront juste du mal à se remettre de leur condamnation) !

      • Du mal à se remettre? Pas question, s’il le faut on changera la loi, c’est peine de mort… ils nous ont coûté assez cher , on ne va pas les nourrir en prison le restant de leur vie, car pas de remise de peine pour eux… regardez les amendes qu’ils nous infligent pour une simple histoire de pass frauduleux…

    • magnifique démonstration.
      comment se fait il que tous les arguments développés dans ce blog ne parviennent pas à trouver une audience capable de le sortir du purgatoire de la transgression dans ce qui fut un beau Pays de Liberté la France
      pourquoi n’éclatez- vous pas dans la presse en pleine lumière ?
      Durban51