269

Omicron, vaccins, petit tour du monde en images.

J’ai une grande admiration pour les caricaturistes. En un dessin, une bulle de 3 mots, ils arrivent à faire passer un message bien plus efficacement qu’en 2 pages. J’en suis bien incapable, alors j’essaye avec mes moyens, avec quelques courbes.

FRANCE :

Commençons par l’intervention de notre premier ministre avec le ministre des solidarités et de la santé, le 27 décembre 2021 (à partir de 13’55’’) :

Vous avez dit le mieux protégé au monde ? Résultat : la France est championne du monde des contaminations.

Notre premier ministre notait pourtant un grand changement par rapport à l’an dernier, en mieux, se félicitant par-là de toutes les mesures prises depuis un an. (N.B. Sous-titrages ministère, les écrits sont les paroles prononcées)

Nous ne savons pas de quels changements il parle. Que peut-on voir pour étayer ces propos ?

Quelle est la différence principale entre fin 2020 et fin 2021 ? A priori la vaccination. En chiffres, et en date du 27 décembre 2021, avant omicron, qu’est-ce que cela donne ?

Contaminations : Les différents variants peuvent changer la donne, plus ou moins contagieux, plus ou moins virulents. Par contre, intéressant chez nous, nous avons eu au second semestre 2021, deux vagues avec le même variant, delta. La seule différence étant la première vague, avec 50% de vaccinés deux doses, et la seconde, avec près de 75% de vaccinés deux doses. Les chiffres sont sans appel : même variant, 50% de vaccinés en plus, et 3 fois plus de cas. Quelqu’un a-t-il des explications ?

Alors si la vaccination n’empêche en rien la diffusion de l’épidémie, elle évite les formes graves :

Sans doute, tout comme l’ivermectine (ce que montrent 73 études qui convergent), mais dans quelles proportions ? On n’a pas autant de publications que pour l’ivermectine pour le démontrer. Alors que donnent les chiffres ?

Hospitalisations : Nous avons eu, de fin 2020 à mai 2021, avec alpha, des moyennes d’hospitalisations de 27 000 patients, avec deux pics dépassant les 30 000. Aujourd’hui, avec un variant beaucoup moins virulent, nous en sommes à 23 000, et ce n’est pas fini, cela continue de grimper ! 20% d’amélioration ? Avec un variant moins létal ?

Si on regarde uniquement delta et ses deux vagues, avant l’apparition d’omicron, nous avions avec 50% de vaccinés en plus, près de deux fois plus d’hospitalisations et de soins critiques !

Si l’impression de la diminution des formes graves semble réelle, et qu’on le souhaite, les chiffres et les courbes semblent moins évidentes que le discours officiel.

Quant à la proportion de vaccinés/non-vaccinés, avec ces non-vaccinés « qui encombre les réanimations », là on ne comprend plus. En effet, l’an dernier, tous non-vaccinés, nous avons rempli 6 000 lits de réanimation. Aujourd’hui, nous arrivons à 4 000 lits, « occupés à 90% par des non-vaccinés », soit 3 600. L’an dernier, 10% de la population non-vaccinée occupait 600 lits, aujourd’hui elle en occupe 3 600 ? Avec un virus 5 fois moins virulent, on est 6 fois plus malade quand on n’est pas vacciné ? Faut qu’on m’explique : soit je suis bête, soit on me ment. Ceci dit, pour les hospitalisations, on est encore sur le delta, quand même moins virulent que l’alpha.

AFRIQUE DU SUD

Que se passe-t-il dans le premier pays où l’omicron a rapidement supplanté les autres variants, pionnier qui devrait orienter les autres ?

Variant plus contagieux, vague plus forte et plus brève, variant 5 à 6 fois moins virulent. Signalons que ce pays, est un des moins vaccinés au monde. Contrairement à ce que dit notre premier ministre, ce n’est pas parce qu’on est plus vacciné qu’on est mieux protégé que les autres, le temps et l’Afrique du Sud prouvent le contraire !

DANEMARK

Quid du Danemark, cité par nos ministres ? Il suit peu ou prou l’Afrique du Sud. Vague bien plus forte, ce qui aplatit la courbe de l’Afrique du Sud (pays trois fois moins vacciné…), et mortalité un peu au-dessus, les courbes étant superposables. Vague plus forte et plus de décès pour le Danemark, malgré plus de vaccins.

ROYAUME-UNI

Même situation qu’au Danemark, avec quelques jours d’avance en ce qui concerne la fin de la vague qui semble amorcée. Deux fois plus de décès également, vaccination oblige ?

INDE :

Le cas de l’Inde est très intéressant. Ce pays a fait face en mars 2021 à une vague delta, bien mieux que n’importe quel pays. Ceci malgré un taux de vaccination quasi nul (3% à l’époque), grâce à une utilisation massive d’ivermectine, ce que l’on cache, mais que personne ne conteste. Depuis 8 mois, calme plat, grâce à une immunité collective de 67%, acquise par la maladie traitée. Que va-t-il se passer avec omicron ?

La vague omicron vient de démarrer, le 28 décembre 2021. L’ascension est comme ailleurs, rapide, liée à la contagiosité. La courbe des décès, elle, reste pour le moment plate. Pour le moment car nous sommes à 14 jours du début de la vague. Pour delta, il y avait un décalage de 15 jours entre cas et décès, comme ailleurs. Les trois semaines qui viennent vont donc être très intéressantes à suivre. Est-ce que cela va confirmer nos propos sur omicron et sur les traitements ? Est-ce que le cocktail omicron+ivermectine nous ramène à une grippe saisonnière ? C’est ce que constatent ceux, qui chez nous l’ont testé : 2-3 jours pas méchants.

Il sera intéressant de voir si la vague est forte ou non, ce qui nous dira si l’immunité contre le delta marche sur l’omicron, ou pas. La courbe des décès nous dira ce que peut donner le cocktail : 5 fois moins de décès que delta ? 10 fois ? 15 fois ? Nous le saurons dans 3 semaines. Une petite réserve : sous la pression internationale et de l’OMS, la vaccination est aujourd’hui à 45%. On verra aussi si avec ce taux ils se défendent mieux ou moins bien, avec un virus moins virulent. Petite réserve également, les lobbies anti-ivermectine ont gagné du terrain en Inde, il faudra regarder les Etats qui traitent et ceux qui ne traitent pas, plutôt que le pays entier. L’Uttar Pradesh devrait traiter et être peu vacciné, le Tamil Nadu l’inverse : pas de traitement, plus vacciné. Ce ne sont pas des petits Etats, l’Uttar Pradesh, c’est 4 fois la France en population, donc plus que significatif.

ÉTATS-UNIS :

Aux Etats-Unis, ils ont démarré il y a un mois leur plus forte vague depuis le début. La courbe des décès reste (encore ?) plate. Signalons que depuis début décembre 2021, les EU vaccinent 3 fois moins que la France par habitant, leur vague est 2 fois moins forte…

RESTE DU MONDE :

Quand on regarde l’ensemble des pays du monde, une tendance saute aux yeux et devrait interpeller nos dirigeants et nos élus, ce qui n’est pas le cas : les pays où il y a le plus de cas sont les pays les plus vaccinés Gibraltar, Portugal, Seychelles, Irlande, Islande, France,..), et inversement, moins de cas dans les pays les moins vaccinés (Inde, Bulgarie, Afrique du Sud, Sénégal, Madagascar, Nigéria,..).

L’écart risque de s’aggraver avec omicron, comme on le voit en France.

En effet, les vaccins ont été élaborés à partir de la souche Wuhan. Depuis il y a eu plusieurs générations de virus. En simplifiant, on a connu une seconde génération avec alpha, beta, epsilon et lambda, une troisième génération avec delta, et nous en sommes à la quatrième génération avec omicron. Les vaccins étaient sans doute efficaces sur Wuhan (mais sont arrivés quand il avait disparu), un peu moins sur la génération suivante, et encore moins à chaque génération.

Pour la grippe saisonnière, nous anticipons et vaccinons contre les virus à venir (ou supposés à venir). Ici nous vaccinons contre des virus passés, comme si pour la grippe on vaccinait avec des vaccins périmés de 3-4 ans ! Tout le monde sait qu’aujourd’hui on vaccine contre un virus avec un vaccin non adapté à ce virus. On nous prépare un vaccin contre omicron, il sortira quand nous en serons à la génération suivante. Nous courrons après, avec une, voire deux batailles de retard. Raoult l’avait dit au départ, qu’il ne croyait pas dans les vaccins contre ce type de virus qui mute sans arrêt. Ce ne sont pas les affirmations de notre Ministre de la santé qui affirmait que ce virus ne mutait pas qui ont changé les choses. La méthode Coué ne marche pas.

Ce vaccin améliore un peu les cas graves ? OK. De moins en moins ? OK. Mais pourquoi cela peut-il tout aussi bien aggraver les choses ? Quand on développe des anticorps contre un agresseur, nous l’avons vu, il existe des anticorps neutres, qui ne font rien, des anticorps neutralisants, qui agressent l’intrus, mais aussi des anticorps facilitants, qui aident cet intrus. Tout est dans l’équilibre. Si en multipliant les injections, vous multipliez des anticorps neutralisants qui ne font rien, mais aussi des anticorps facilitants qui aident le virus, leur addition va aider l’épidémie, mais peut aussi aider les formes graves, c’est ce qui se passe avec les vaccins contre la dengue.

Ce n’est pas pour rien que l’OMS, l’agence européenne, freinent la répétition des injections, mais nous allons dans le sens contraire. Ce n’est pas pour rien que notre pays est champion du monde. Mais champion de quoi ?

ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

269 commentaires

  1. La France sera le pays qui fonctionne à l’inverse des autres pays européens. Nous avons le pire 1er ministre et le pire ministre de la santé. Et ils continueront à obliger les rappels.

  2. PETITION “Respecter, promouvoir et protéger la liberté vaccinale dans toute l’Europe”
    La Charte des Droits fondamentaux de l’Union Européenne affirme clairement: « Le consentement libre et éclairé de la personne concernée doit être respecté dans le cadre de la médecine et de la biologie. »[1] Pas loin de 40% des citoyens européens[2] ne jouissent pourtant pas de ce droit élémentaire en ce qui concerne l’acte médical qu’est la vaccination. Il y a là une violation de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. En 2011, la Cour Suprême des États-Unis a déclaré que les vaccins étaient « inévitablement dangereux »[3]; la vaccination obligatoire telle qu’elle est imposée à ces citoyens est de ce fait inacceptable tant d’un point de vue médical qu’éthique, tout particulièrement lorsqu’aucune exemption médicale, religieuse ou philosophique n’est autorisée.
    Le E.F.V.V. (European Forum for Vaccine Vigilance http://www.efvv.eu), un groupe représentant une vingtaine de pays européens (aussi bien des États membres de l’UE que des non membres) réclame par conséquent:
    1. Que la vaccination obligatoire soit abolie partout en Europe dès lors qu’elle constitue une violation de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.
    2. Que la vaccination obligatoire ne soit jamais introduite dans un pays où les vaccins ne sont que recommandés actuellement.
    3. Que le Principe de Précaution soit appliqué en ce qui concerne la vaccination en Europe.
    4. Que les citoyens européens bénéficient d’un consentement libre et pleinement éclairé en matière de vaccination.
    5. Qu’un système européen efficace et indépendant d’enregistrement des effets secondaires vaccinaux (un système de « vaccinovigilance » comme il en existe un aux États-Unis) soit établi afin de surveiller la sécurité des vaccins.

    Quelle que soit la politique de votre gouvernement, merci de nous rejoindre en signant cette pétition et en la faisant circuler au maximum (déjà plus de 400 000 signataires).

  3. Bonjour à tous. Toute la famille de 5 a 72 ans est positive au Covid avec symptômes ( petite grippe 38 de température, courbatures, avec gros maux de tête). Personne n’a de comorbidité connue. Pensez vous utile de mettre en place un ttmt IVM+Azithro) ou juste ZN, vit D et C et huiles essentielles?

    • Pas de conseils de prescription (on est en lieu public),voir votre médecin… mais un conseil facile et efficace. Petit jeûne pour ceux qui le peuvent et pas d’absorption de sucres pour les autres. Bien hydrater et ne pas casser la fièvre trop vite (éviter le doliprane, lol). Pour les migraines sinusales un peu de chlorure de magnésium dilué….. et beaucoup de repos! 🙂

    • Chez nous Omicron, fièvre et courbatures sont passés en 24h, même pas eu le temps de sortir l’ivm (testés sur le tard). Dans l’entourage, 24 à 72h de symptômes grippaux, pas de complications mais dans le doute voyez ce que conseille votre médecin.

    • petit témoignage, vacciné 2 doses pour cause hopital depuis mi décembre, semaine dernière :
      – mardi je sens que quelque chose monte
      – mercredi, jeudi : fièvre à plus de 39°C mesuré, rhume, petite toux (4 fois par jour), mercerdi soir j’estime que j’ai assez chauffé, je prends 1g de doliprane. Jeudi je prends à nouveau 1g mais vers midi.
      – vendredi : toujours 38.5 le matin, test positif. Ca va mieux et je prends 500mg de doliprane dès le matin.
      – samedi : presque normal
      – dimanche : normal
      – j’ai pris de l’AZI dès le jeudi pour éviter que cela ne tombe dans les poumons. Je n’ai pas osé l’IVT ne sachant pas si c’était le covid ou une grippe et vendredi trop tard pour commencer. J’aurais du me tester dès le mercerdi voire le mardi mais étant vacciné et n’ayant pas vu grand monde, j’étais dans le déni et j’ai pensé gros rhume ou état grippal trop longtemps.

      • D’après l’ Institut Pasteur l’IVM “augmente l’élimination virale”(façon de dire autorisée de “diminution de la charge virale”,chez le hamster doré,et est active sur l’anosmie de ce charmant mammifère.L’innocuité est totale.

  4. Encore un article infâme de Mediapart contre Raoult !
    Les trois salopards : Youmni Kezzouf, Mathieu Magnaudeix et Pascale Pascariello !
    Complicité de génocide : la perpète les attend (à moins que quelqu’un n’ait pas la patience d’attendre : la douleur peut rendre les gens méchants !)

    • merdiapart a toujours été un journal de collabos.

      ce n’est pas de leur faute, c’est un repaire de bobo-gocho-parisiano-culturo ahuris. Il suffit de l’environnement lorsqu’ils foint (faisait ?) des live vidéo.. c’était déprimant cet univers de papiers pour en foutre plein la gueule…
      avec tout ce qu’ils sont censé avoir lu, ils sont toujours aussi con ?

      le truc c’est que leur public c’est l’électorat macron et comme le publc les paie, ils écrivent ce que le public veut lire.

    • N’hésitez pas à leur poster votre désapprobation à ces vendus, moi c’est ce que je viens de faire
      Je leur ai demandé pourquoi ils n’ont rien publiés sur les accidents et morts des injections depuis deux ans
      Ces salopards préfèrent taper sur le seul qui a soigné avec succès des centaines des marseillais

      • Ma désapprobation ils la connaissent, c’est pourquoi ils m’ont placé en coma artificiel jusqu’après les élections, des fois que je fasse du tort à leur croisade contre Lucifer Mélenchon !
        Mais l’avalanche de commentaires outrés déclenchée par leur pamphlet Raoultphobique primaire montre qu’il y a encore beaucoup d’abonnés pas prêts à se soumettre au terrorisme intellectuel de l’ancien de la LCR qui en a perdu toutes les idées pour n’en conserver que les pratiques !

    • “article infâme de Mediapart contre Raoult !”
      Celui du magazine “Le Monde”,signé Ariane Chemin,n’est pas mal non plus dans le genre.La bonne sou-soupe!

  5. Dans mon entourage,covid+ avec fièvre à 39,maux de gorge extinction de voix,asthénie intense.Non vax.Notion de visites répétées dans la sem précédente dans une clinique où son épouse était hospitalisée.Début ttt IVM Azithro.à 48h..Pas d’hypoxie.

      • Bof, mon épouse a eu ça hier, elle va déjà mieux aujourd’hui avec un peu d’aspirine. Elle est passée quand même à la pharmacie, histoire de profiter quelques mois d’un pass de “guérie du covid”; elle était effectivement positive, comme à la maison. Moi je reste désespérement négatif, pas de chance. Ayant eu le covid original Wuhan il y a 2 ans, sur place, en Chine, rien ne m’atteint plus, hélas, ayant anticorps et autres lymphocytes T à bloc. Ma fille de 19 ans dont j’ai relaté en août l’histoire ici avait eu, elle, besoin de traitement (IVM+Azithro) et guéri en quelques jours, dont surtout l’odorat indispensable pour elle. Mais là, ce virus, c’est désormais vraiment rien du tout, à peine un rhume. On n’a même pas pensé cette fois-ci à redemander de l’Ivermectine…Que tout ce cirque s’arrête!

          • Le simple rhume a entièrement éradiqué certaines tribus amazoniennes… Mieux vaut se confronter régulièrement aux maladies pour entretenir son système immunitaire et ne pas le court-circuiter systématiquement au moindre inconfort !
            Maintenant, là pour la Covid, tout le monde non hospitalier s’accorde à dire qu’il vaut mieux anticiper les complications avec ce qui a fait ses preuves partout où on ne refuse pas de les prendre en considération !

          • Le problème est qu’il reste encore des cas provoqués par le variant Delta ( donc formés plus graves)même si Omicron est majoritaire , d’où l’intérêt de traiter systématiquement.
            Le ces de Seraphim prouve bien que l’immunité naturelle est efficace quelque soit le variant.

      • J’oublie de préciser: je ne prends aucune précaution, aucun masque et aucun ‘geste barrière’, nous mangeons et dormons ensemble, voire plus si affinité, et ça ne change rien.

  6. Un immunologiste israélien de premier plan a adressé un message franc au ministère de la Santé de son pays : il est temps de rappeler ce qu’un nombre croissant d’experts savent déjà : l’éradication complète de l’agent pathogène SRAS-CoV-2 par la vaccination de masse a échoué en Israël. “La logique d’Ehud Qimron, qui dirige le département de microbiologie de l’université de Tel Aviv, est la suivante : “Avec les rappels successifs prévus, quel autre résultat pourrait-on obtenir avec un agent pathogène en constante mutation ?

    https://trialsitenews.com/top-israeli-immunologist-time-for-the-israel-ministry-of-health-to-admit-mass-covid-19-vaccination-a-failure/?utm_source=Contextly&utm_medium=ChannelEmail&utm_campaign=Ivermectin&utm_content=Popular%2BTrending

    • Sujet déjà abordé (sur le forum). “Ce n’est pas la Vit D le perturbateur endocrinien [à interdire] mais un excipient, le Butylhydroxytoluène (comme dans l’Adrigyl)”(mais pas dans ZymaD par exemple).

  7. @ALEKP
    Dans un de vos derniers posts,vous avez parlé d’echecs personnels du traitement curatif du covid par Ivermectine,n’ayant pu”eviter le passage par la case Rea”Pourriez vous,si c’est possible préciser le délai entre apparition des symptômes et début du traitement,association ou non à un traitement antibiotique?Merci..

    • Pour l’un, homme sans aucun atcd, mais net surpoids (imc à 30 même) presque 60 ans. Azithromycine sur 5 jours au début. Avec ivm, vitD, zinc, traitement débutés à son 3e jour ou 4e jour de symptômes. Desaturation au 10e jour à 86%, passage en hospit, O2 à 8l, 10l, puis en 24h passage en réa pour avoir 50l/min Non intubé. Corticoïdes et anticoagulants, avec complication liée à ceux-ci, alors qu’il respirait beaucoup mieux (et bossait depuis sa réa…). Il est donc resté en réa 8 jours au total, mais dans les 4 derniers jours il n’avait besoin que de 2litres d’o2. Le pb était hémorragique. Mi décembre.
      Et une vieille dame, plus de 80 ans, lourds atcd cardiaques, déjà sous antivitamine K, 5 jours de traitement ivermectine, pas d’azithromycine (contre-indiquée) mais une pénicilline, desaturation au 8e jour. Gros déséquilibre des avk avec un inr à 7, et atteinte pulmonaire majeure. Réa, non intubée, corticoïdes, céphalosporines, 50l/min et finalement décès au 13e ou 14e jour. Mi octobre.

      • Merci de cet éclairage,qui nous permet de progresser.
        Le poids semble à prendre en compte.
        Perso,j’ai soigné une femme 75 ans,en début d’épidémie,covid+ 39,5 t°,asthénie +++,d’abord IVM avec une amélioration incomplète,rajout d’ Azithro à J4,guérison..
        Je ne sais ce qu’en pensent les confrères,mais la doxy semble plus logique sur le plan chimique,pour suivre nos collègues de l’Uttar Pradesh;-)

        • Bonjour,

          Je confirme pour la Doxy qui est beaucoup plus indiqué que la pénicilline qui a peu voir pas du tout d’action dans cette pathologie.
          Pour l’Ivermectine, à noter que les américains ont bien augmenté les doses entre les premiers protocoles et les actuels.
          Enfin, comme tout médicament les échecs existent….

          • Oui la pénicilline était déjà débutée avant le diagnostic de covid. Elle avait commencé par un foyer. Finalement j’ai rarement prescrit de la doxycycline.

          • Comme nous tous! La Doxy n’étant pas un antibiotique de première intention dans les pathologies infectieuses ORL🤔

          • @Nespolo Anne
            Merci de vos commentaires.Que prescririez vous en deuxième intention,en cas d’echec de la doxy?

          • @CHAMBATTE:
            L’Azythromycine ainsi que probablement les autres macrolides , et la Doxy ayant en plus de l’action anti bactérienne une action anti-inflammatoire et anti-virale sont conseillés en début d’infection. Mais en cas de sur infection bactérienne secondaire il semble utile de rajouter une antibiothérapie classique type Amoxi /A.C ou C3G.

          • Merci.Bien d’accord.
            Pour ma part,retraité,je préfère passer la main au médecin traitant dans ce cas(suivi bio,indic de corticoides).

  8. Pétition pour la démission des membres du Conseil Consitutionnel
    https://www.mesopinions.com/petition/sante/passe-sanitaire-appel-demission-membres-conseil/165458?valid=true
    Rappelons les noms de cette fine équipe dont dépend la santé de 65 millions de Français :
    Pdt Laurent Fabius, ex Premier Ministre de sinistre mémoire depuis l’affaire du sang contaminé, père du dirigeant France de McKinsey !
    Alain Juppé, ex Premier Ministre de sinistre mémoire depuis l’affaire de son emploi fictif à la Mairie de Paris !
    Nicole Maestracci, une erreur de casting dans ce panier de crabe ?
    Michel Pinault, énarque, ancien directeur de l’UAP, puis de AXA, puis président de la commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF) (ne rigolez pas… sauf jaune),
    Claire Bazy Malaurie, ENA promo Voltaire (que du beau monde : Hollande, Royal, Villepin, Sapin, Jouyet, De Castries, Donnedieu de Vabres…), ex directrice des hôpitaux au ministère de la Santé de 1995 à 1998 et membre du conseil d’administration de Radio France, Cour des Comptes.
    Corinne Luquiens, a réussi à faire toute sa carrière de haut fonctionnaire au sein même de l’Assemblée Nationale (maître d’hôtel quoi).
    Dominique Lottin, une vraie magistrate, si si apparemment, (en remplacement de Belloubet nommée garde des sceaux),
    Jacques Mézard, Avocat, Sénateur, radical (ne riez pas), Ministre d’Edouard Philippe,
    François Pillet Avocat, Sénateur UMP LR, soutien de Fillon !

    9 salopards, ou juste 5 véreux pour 4 benêts ?

  9. Mes enfants ne veulent pas que je leur prescive le protocole, ne veulent même pas voir les courbes de Our World in data.
    On a été envoûtés, c’est pas possible.
    Mes Patients ayant accepté vont vite mieux, au pire ça me fera un groupe contrôle.

    • Quel dommage, pour ma part je serais très contente d’avoir un proche en mesure de me prescrire un protocole de traitement le moment venu ! Hélas, les médecins de mon entourage ne jurent que par le vaccin et me regardent comme une bête curieuse avec mon refus des injections arn messager. Ils considèrent que je me suis fait bourrer le crâne sur des affreux sites complotistes…un dialogue de sourds 🙄
      Le monde est mal fait !😞

      • mon médecin de famille a voulu absolument me vacciner Quand je lui ai demandé comment il pouvait m affirmer que Pfeiz était sans danger puisque seul Pfeiz connaissait son vaccin jamais vérifié par quiconque il est resté muet ! et il a refusé de me prescrire de l’ivermectine ! que j ai trouvé ailleurs.

    • Si ça tourne mal, il faudra porter plainte contre les gourous gouvernementaux et médiatiques vu que les fabricants, eux pas fous, ont su se mettre à l’abri !
      Vous leur avez dit qu’ils n’ont plus d’assurance vie (s’ils en avaient) ?

      • Réflexion faite, cette Covid est du pain béni pour les assureurs : toutes ces primes engrangées pendant des décennies sans rien avoir à rembourser !
        M’étonnerait pas que les actionnaires de Pfizer soient aussi ceux des grandes compagnies d’assurances !
        La cupidité est un sacré booster de vices !

      • Quand on a des gouvernants sorciers, mieux vaut les mettre dehors que de porter plainte contre eux.
        Qui instruira la plainte, sinon le peuple concerné?

        • le problème n’est pas le gouvernement, ce sont toutes les petits mains qui font chier les autres au quotidien.
          Ce n’est pas le gouvernement qui demande le passe à l’hôpital, la loi laisse le chef de service décider. c’est le médecin qui décide. C’est de lui dont il fut s’occuper.

          • Pas seulement …!
            Sinon c’est comme une allergie que vous traitez aux AH mais en continuant l’exposition à l’agent allergisant.
            La cause et les effets.

          • moi je trouve que c’est exactement l’inverse.

            si tout le monde refusait le pass, les resto, les hôpitaux, les médiathèques, le problème serait réglé. si les médecins soignaient, en 15 jours le problème aurait été réglé. Les gouvernements réussissent parce que les gens suivent.

            je trouve qu’accuser le gouvernement en expliquant que c’est la cause première c’est se dédouaner. le responsable est celui qui exécute. bien entendu il faut exécuter le gouvernement, mais il ne faut pas inverser le problème.

            Si les profs refusaient le masque pour les enfants et se mettaient en maladie (ou en grève générale illimitée) si c’était imposé, en 1/2 journée le problème était réglé (mais une bonne partie des profs trouver que c’est bien et même pas assez concentrationnaire) . que les individus lambdas soient “massacrés” par l’école et obéissent comme des animaux, je leur trouver une circonstance atténuante, mais que les gens cultivés qui gagnent leur argent à “servir” la population la massacre, c’est juste inacceptable.

          • Moralement, ça ne les dédouane pas, vous avez raison sur ce point.
            Mais les humains obéissent et sont majoritairement conformistes, ce n’est pas un crime en soi, c’est leur nature, et c’est ce qui permet en tout temps les pires scénarios.
            Moi je n’aime pas le “nous sommes tous coupables”, je préfère donc assigner à chacun ses responsabilités, et dans les crimes politiques de masse, c’est très exactement un rapport de puissance. Responsabilité puissance 1 pour l’exécutant final, responsabilité puissance 10, 100 ou 1000 pour ceux qui sont à l’origine de ces ordres, de la propagande mensongère et meurtrière, des cautions pseudo-scientifiques, etc.

          • Et donc quand dans le décret la demande du pass à l’hôsto dépend du chef de service ?
            Et donc quand le choix de la thérapeutique dépend du MÉDECIN et qu’il a le DROIT de prescrire hors amm ?
            Et donc quand les réanimateurs ont le DROIT de prescrire IVERMECTINE et préfère le rivotril ?
            Et donc quand le conseil de l’ordre à pour but de défendre les médecins et les attaquent ?
            Et quand les profs deviennent des sadiques à surinterpréter les “ordres” ?
            Et quand les syndicats et oppositions se servent de tout pour faire avancer leurs idées, peu importel es morts que cela implique ?

            C’est toujours le gouvernement ? sérieux ?

            Lorsqu’on se battait contre les boches, on se disait faut aller mettre hitler en prison ? les zôtres ne font qu’obéir ?

            je ne suis pas du tout d’accord. oui on a un gouvernement de mafieux (et on n’a pas le choix), il suffit de voir toutes les oppositions pendant ces 2 ans. Ils ont tous suivi le move pour ne pas être ostracisés et infréquentables. cela veut dire que ce n’est pas le gouvernement responsable. La responsabilité est celle de celui qui fait l’acte.

            Ce n’est pas vérantanplan autorisant le rivotril vétérinaire le coupable. C’est chaque médecin, chaque soignant qui l’a injecté. votre politique de remonter à la source va peut être supprimer cette cause, mais le prochain gouvernement demandant autre chose, les petits collabos du quotidien vont recommencer. Il faut les écarter définitivement ces petits collabos du quotidien. Sinon cela recommencera demain avec le moindre truc qui s’échappera par hasard d’un labo.

          • Pour le moment l’allergie continue car l’exposition à Véran et son boss, continue.
            Quand l’exposition aura cessé, nous verrons ce qu’il convient de faire et nous en reparlerons.
            Des exécutants potentiels, il y en a un “réservoir” inépuisable. Que chacun soit mis devant ce qu’il a fait. Mais pas en exonerant ceux qui ont organisé l’affaire et incité au crime. La justice ce n’est pas la TVA où seul l’acheteur finalement paye pour toute la chaîne. Ce scénario n’est déjà que trop fréquent devant les tribunaux.

  10. Ma voisine vaccinée, m’expliquait ce matin qu’un copain a elle est allé au Mexique et y est mort du Covid la bas
    Je lui dit mais il était pourtant vacciné. sinon il n’aurait pas pu s’y rendre…
    Elle a préférée me répondre qu’elle n’allait pas se faire vacciner de la grippe
    Mauvaise fois quand tu nous tiens…

    • Vu l’intensité du matraquage de la propagande, je pense moi qu’il ne faut pas être trop durs dans nos jugements envers les gens ordinaires.
      Ils ne savent plus qui croire et c’est le résultat logique de x années de gouvernement corrompu et corrupteur.
      Les gens savent qu’on leur ment mais ils ne voient pas le dessous des cartes.
      Vu notre degré de déliquescence et le verrouillage général du système politique, la République des copains, il m’apparaît de plus en plus probable que les compteurs devront être remis à zéro. Pour le moment le malaise grandit et les évidences s’accumulent.

  11. Que conclure donc, a part l’homicide volontaire… Appelons les choses par leur nom, et n’obeissons pas à leur imposture, voire leur folie de maltraitance, surtout envers nos enfants innocents

    • dire qu’il suffit qu’une personne concerné porte plainte, si jamais avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d’instruction….

      mais signer des pétitions ca va… mais aller au bout de la démarche, y’a de moins en moins de personnes.

      • Une Plainte pénale contre les parlementaires de la commission mixte parlementaire – Pour empoisonnement, association de malfaiteurs, complicité de génocide a été déposée
        C’est l’association bon sens, L’Association Internationale pour une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante (AIMSIB), et le collectif des maires résistant qui ont portés plainte le 10 janvier 2022
        Si vous voulez voir le dossier complet de cette plainte allez sur bonsens.Info vous pourrez télécharger l’ensemble de la plainte
        C’est du lourd…

  12. Je ne sais pas si je suis le premier à me poser cette question qui me parait pourtant évidente.
    Pfizer annonce produire déjà un vaccin pour Omicron, qui est apparu il y a moins de 2 mois et qui ne provoque pas de formes graves, par contre pour delta qui a vécu plus de 6 mois, qui vit toujours et qui amène des gens en SC, rien. Etonnant non ? (ou foutage de g…)

  13. Après presque deux ans, nous voilà dans une situation enfin limpide.
    1) Comme avec toutes les épidémies de l’histoire, le virus perd sa dangerosité au fil du temps.
    2) L’expérience de vaccination mondiale démontre qu’on ne combat pas un virus avec des injections. Contaminations record et fiasco universel.
    3) La belle fable des cas graves est facile à démonter. Prenons un patient qui me préoccupe particulièrement : notre cher ministre de la Santé, Olivier Véran à qui je souhaite… Hum, passons. Age 41 ans. Taux de létalité dans cette tranche d’âge : pas loin de 0. Utilité du vaccin ?
    4) Normalement, on devrait remballer et passer à autre chose. On parie qu’on en a encore au moins pour deux ou trois ans ?
    Si on n’arrive pas à la situation suivante :
    Au restaurant :
    “Client : Garçon, un steak/frites et une mousse au chocolat.
    Serveur : Monsieur sur votre Pass Sociétal, je vois que vous avez un taux de cholestérol au-dessus de la normale. Quant à votre glycémie, elle est très préoccupante. Notre menu auto-régulateur homologué par la Haute Autorité de Santé va mettre en surbrillance les plats qui vous sont accessibles.
    Client : Garçon, deux carottes et une figue ! Pour me consoler je prendrai une bonne bouteille de vin.
    Serveur : Monsieur, je vois sur votre Pass un avis très mitigé de votre banque. A l’évidence, vous tirez trop sur votre découvert. Notre carte des vins établie par le ministère des Finances vous indiquera les bouteilles autorisées par votre situation financière.
    Client : D’accord, oublions le vin. Avec les figues, vous me mettrez un café serré.
    Serveur : Monsieur, vous n’y pensez pas, avec votre pression artérielle !”
    Certains diront peut-être que c’est une vision paradisiaque. Moi, je citerai juste mon cher Léo :
    “L’enfer ? Une façon de voir et se laisser voyant.”

      • que nenni..Sartre..donc rien a voir !!
        j’ai trouve résumé..
        ” Cette citation est une des plus fameuses de Jean-Paul Sartre. Elle achève la pièce de théâtre Huis Clos, écrite en 1943. Huis Clos relate l’arrivée de trois personnages en enfer. Deux femmes et un homme cherchant à comprendre ce qui a pu les y conduire et quel est leur châtiment. Ils comprennent rapidement qu’il n’y a pas de bourreau, car chacun des deux autres est le bourreau pour le troisième. Leur châtiment consiste à vivre pour l’éternité tous les trois, à coexister, à se détester et à se supporter.”

        • Honte sur Ammonet !!!!
          Je rigole…
          Autre pièce de Sartre un peu oubliée mais à lire absolument : “Le Diable et le Bon Dieu.”
          Il y a quand même un léger rapport. Ferré admirait beaucoup Sartre – une oeuvre et un esprit bien plus intéressants que les caricatures que colportent aujourd’hui des nains intellectuels. Même si Sartre, comme tout un chacun, n’a pas eu raison sur tout.

    • extra ! *
      tu as oublié :
      moi Une choucroute pour ma femme
      Désolé mr mais le ministère de l intérieur ne reconnaît pas le pass de votre femme Sans doute une dame de pass ? En la considérant comme votre infirmière accompagnatrice je peux lui servir une verveine et une salade …
      L enfer est pavé de bonnes intention … j aurais préféré un pavé de boeuf !

  14. Merci Zola pour ces analyses qui me semblent très pertinentes, sauf une :
    Vous dites : “L’an dernier, 10% de la population non-vaccinée occupait 600 lits, aujourd’hui elle en occupe 3 600 ? Avec un virus 5 fois moins virulent, on est 6 fois plus malade quand on n’est pas vacciné ? Faut qu’on m’explique”
    Une explication me semble évidente : il y a beaucoup plus de contaminés cette année, non ?

  15. Merci à Zola.
    Il :dit:” les pays où il y a le plus de cas sont les pays les plus vaccinés Gibraltar, Portugal, Seychelles, Irlande, Islande, France,..), et inversement, moins de cas dans les pays les moins vaccinés”
    Je n’arrive pas à voir sur le graphique .C’est rapporté à combien d’hab?Merci de le préciser.

    • Le tableau est déjà assez chargé pour ne pas rajouter les chiffres. Pour les vaccinés, c’est en % de la population, l’échelle est à gauche. Pour les cas, c’est par million. Peu importe le chiffre, c’est le classement hiérarchique qui compte dans la démonstration. Si vous voulez les chiffres, c’est sur Our World in Data. Petit truc, si vous demandez “cas” ou “full vaccined” (ou autre), et que vous voulez les chiffres pour le monde entier, pas seulement les pays saisis, tapez en dessous sur “table”, et vous avez la liste de tous les pays (environ 160 pays) avec chiffres, que vous pouvez classer du moins au plus ou inversement.

  16. Intégré en totalité sous mon billet du jour ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2022/01/13/alerte-info-%e2%96%ba-chiffres-officiels-des-deces-et-des-effets-indesirables-adr-reports-de-la-s1-du-1er-au-11-janvier-2022-version-tract-pdf-a-diffuser-sans-pitie/

    Incluant le TRACT PDF des chiffres officiels des décès et effets indésirables en EUROPE après injections (Source ADR Reports de la S1 du 1er au 11 janvier 2022) ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/01/tract-pdf-chiffres-officiels-deces-effets-indesirables-s01-2022-.pdf

  17. La remarque n’a pas dû être faite. En effet vous écrivez dans l’avant dernier paragraphe: “Tout est dans l’équilibre. Si en multipliant les injections, vous multipliez des anticorps neutralisants qui ne font rien, mais aussi des anticorps facilitants qui aident le virus, leur addition va aider l’épidémie,”. Il me semble qu’il faut lire anticorps neutres au lieu de neutralisants.

  18. Expérience personnelle récente (mon épouse et moi-même). Nous étions sous Ivermectine à titre préventif (1 dose par mois) depuis plusieurs mois, moi-même vacciné par obligation (deux doses, la dernière le 3 septembre), mon épouse non vaccinée. Nous avons développé un Covid à partir du 1er janvier (probable Delta). Nous avons repris Ivermectine + vit D + zinc. Cela a été très dur, avec nécessité d’oxygénothérapie pour mon épouse. Cela guérit doucement.
    Impressions:
    – la prophylaxie par Ivermectine ne marche pas
    – le traitement est très modérément efficace…

    • il reste plus qu’à le publier chez pasteur gadget et vous serez célèbre.

      (deux doses, la dernière le 3 septembre), mon épouse non vaccinée. Nous avons développé

      et c’est le traitement et la prophylaxie qui marche pas ….

    • 1. Personne ne dit que c’est efficace sur 100% de la population
      2. Le traitement doit être pris en respectant dose et périodicité3. Peut que la vaccination est un facteur négatif: je crois avoir lu et entendu ( Henrion Caude si je ne me trompe pas) que au fur et à mesure des doses, le système immunitaire s’affaiblit.
      Il est possible que vous ayez une convergence de situations non favorables.
      Mais ça ne contredit pas l’efficacité à plus de 75% rapportée dans les études., et le caractère désagréable d’être dans les 25 qui restent.
      Enfin vous avez eu le covid donc vous devriez être maintenant très bien immunisé.
      Bonne soirée

    • Vous êtes chirurgien à Vire ?
      Vous êtes sûr qu’il ne vous manque pas une autre conclusion ?
      (je vous souffle un petit indice : ça concerne le vaccin) 😉

    • Bonsoir monsieur.

      Bon courage pour remonter la pente, surtout à votre épouse. Je lui souhaite un prompt et complet rétablissement.

      Pour l’ivermectine en prophylaxie elle était généralement donnée chaque semaine. Une itw du dr kory et d’un autre réanimateur il y a au moins 8 mois faisait état de leurs expériences : certains d’entre eux avaient espacé, tous les 10 jours, 15 jours ok . Mais à partir d’une dose (selon le poids bien sûr) toutes les 3 ou 4 semaines, ça ne marchait plus. Et c’était des équipes de réanimation, donc ils inhalaient du virus à chaque intubation… (Bon peut-être pas à chacun de leurs gestes, mais bref, ils étaient exposés.)
      Je suis incapable de vous retrouver le moment et l’interview. C’était une phrase, 8 secondes…

      Sinon en curatif, oui, j’ai eu des cas qui ont du passer par la case urgences (bilan scanner) voire même pour deux par la case réa. Il n’y a effectivement pas 100% d’efficacité. Ça fait quand même moins de réa qu’avec le Doliprane seul.

      • Vous dites” j’ai eu des cas qui ont du passer par la case urgences”
        Pourriez vous préciser le délai entre 1° symptômes et début ttt,car on insiste beaucoup sur la précocité du ttt.Merci.

    • L’IVM est destinée à tuer le virus si je puis dire, une dose par mois ne veut rien dire et personne n’est pareil, sans doute que le corps s’habitue à ne pas réagir de lui même, basse de l’immunité comme pour le vaccin : des études ont montré que l’immunité vaccinale se substitue à l’immunité naturelle bien plus forte, encore faut-il que notre organisme ait une réponse immunitaire à toute épreuve mais avec l’âge celle ci baisse, pas chez toutes les personnes âgées, mais presque. Ceci explique peut-être l’inefficacité de l’IVM dans vos cas.

      • Je ne comprends pas bien
        S’il m’en souvient bien, l’IVM élimine le virus présent dans l’organisme mais ne génère aucune immunité
        …?

        • IVM traite la maladie, mais ne donne pas d’immunité en soi, seul le virus peut immuniser. Si la prophylaxie était logique avec delta et autres (le problème étant l’espacement optimum, on le voit ici, et on n’est pas à 100%, mais sans doute 80), pour ma part je ne prendrais pas de prophylaxie si contact avec omicron, j’attendrai de l’avoir pour traiter, sinon, si IVM m’empêche de l’avoir, et pas d’immunité.

          • Merci Zola d’avoir précisé ce que je voulais dire et moi aussi j’attendrai de l’avoir utiliser le peu d’IVM que j’ai.

    • Désolé pour vous et votre épouse, mais la prochaine fois référez-vous au protocole de la FLCC à la fois en préventif et en curatif. Mais vous pourriez vous poser la question sur la belle efficacité de votre vaccination avant de vilipender l’Ivermectine, même si son efficacité n’est pas à 100%, elle est largement supérieure à celle de l’injection.

    • Affirmation non généralisable ! 1 prise par mois (je présume entre 20 et 30 mg en f du poids ? ) ne semble donc pas suffisante (encore que êtes vous certain que c était Delta ?
      en Uttar Pradesh entre Oc nov dec ils étaient à 10 morts/mois c étais delta DEpuis le 27 déc ils sont passé à omicron de 35 cas à 16000 aujourd hui et 4 morts jours..
      Personnellement je suis à 24 mg / 15 jours mais
      d après le dr Carvalho en Argentine 20 MG pour tous (797 soignants pendant 10 semaines c est 100 % de protection pendant 10 Semaines) et 58 % de covidés pour les 403 ”témoins”
      alors l IVERMECTINE ne marche pas en prises mensuelles !
      vlà

      la question qui reste
      Une prise par mois est elle suffisante

  19. les senateurs mettent la barre à 10 000 lits d’hospitalisation soit 2,5 % du parc de 400 000 lits. Au dela de cette très faible marge de manoeuvre la 5 ° puissance mondiale explose en vol !!
    Quid en cas de tremblement de terre
    ça fait d’autant plus peur qu’on a 3 millions d’octogenaires et + par rappot à 2005 !! et c’est à partir de cet age que le risque de cancer, AVC, chute, Alzeimer,etc progesse le plus !!

  20. MERCI
    Totale convergence avec la dernière vidéo de D. Raoult de mardi dernier.
    Plus on vaccine plus on augmente la contamination ; effet des AC facilitants avec pic à 15 jours.
    Question subsidiaire : comment se fait-il que quand on a un taux elevé d’AC à la sérologie, que l’on a donc eu le Covid récemment, de façon asympomatique, et que l’on a un PCR négatif, il ne soit pas possible d’obtenir un certificat de rétablissement et un passe valide ??? Pour le GVT le vaccin primerait donc sur l’immunité positive acquise par la maladie et donc de meilleure qualité !
    Et les vaccins à virus inactivés, quand?

    • C’est pour empêcher les gens de se vacciner avec un virus gratuit alors qu’il y a des milliards de doses de vaccins à placer pour se faire financer ses campagnes électorales par Pfizer (cf Cahuzac -> PS) !

  21. Il semble que la France atteigne le sommet de cette vague Omicron (on passe péniblement de 4206 à 4269 en 24h), la GB redescend franchement, l’Autriche en ascension rapide !

    • les pays africains en moyenne c est une montée de cas de 21/22 jours en moyenne et autant pour la descente ! Nous devrions commencer l atterrissage

  22. Vous avez, j’imagine, lu le dernier constat du professeur Raoult paru mardi dernier sur la chaîne de l IHU qui confirme vos affirmations sur l’importance des anticorps facilitant et la croissance des cas dans notre pays très vacciné. Comment arrêter le gouvernement et ses volontés de lois totalement en contradiction avec ces observations ???

  23. Particulièrement d’accord avec le fait que souvent une image vaut mille mots, je place en lien votre nouvelle analyse sous ma publication d’hier ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2022/01/12/le-chef-desarme-vlad-macron-veut-venir-nous-shooter-jusque-dans-nos-chiottes/ qui contient de nombreuses images percutantes créées par RIEN en instantanés dont j’ai extrait des images, citations chocs et autres dessins tout aussi signifiants.

    J’intègrerai votre analyse dans mon billet du jour, car l’Aile à Stick a extrait les données de la Pharmacovigilance Européenne de l’ADR Reports de la S1 du 1er janvier au 11 janvier 2022 des décès / effets secondaires des injections anticovid. Aussi je vais créer un Tract-PDF maxi Recto Verso pour nous permettre de le claquer aux museaux des covidiens et autres…

    JBL

  24. “Quant à la proportion de vaccinés/non-vaccinés, avec ces non-vaccinés « qui encombre les réanimations », là on ne comprend plus. En effet, l’an dernier, tous non-vaccinés, nous avons rempli 6 000 lits de réanimation. Aujourd’hui, nous arrivons à 4 000 lits, « occupés à 90% par des non-vaccinés », soit 3 600. L’an dernier, 10% de la population non-vaccinée occupait 600 lits, aujourd’hui elle en occupe 3 600 ? Avec un virus 5 fois moins virulent, on est 6 fois plus malade quand on n’est pas vacciné ? ” Je ne suis vraiment pas doué en maths alors je ne comprends pas la fin de la phrase, ça n’ était pas plutôt ” l’ an dernier 100% de non vaccinés occupaient 6000 lits, aujourd hui elle en occupe 3600″ ? Aidez moi à comprendre

    • L’an dernier, tous non-vax, 6000 lits occupés. Aujourd’hui, il n’y a plus que 10% de non vax, ils devraient, dans les mêmes conditions, n’occuper que 600 lits, et non 3 600 comme on nous le fait croire. Est-ce que ces 10% seraient 6 fois plus malades ?

      • D’abord merci Zola pour ce nouveau billet.
        Je me posais la même question que HAZÈRE-TYUILLOPE et si je comprend votre réponse vous extrapolez par calcul le nombre théorique de non vaccinés en soins critiques. Hors nous savons que l’information officielle ne va pas du tout dans ce sens. Et pour ma part j’ai rencontré sur le terrain plusieurs membres de personnel médical de réanimation en plusieurs lieux qui m’ont tous affirmés que les non vaccinés constituaient majoritairement les patients de Réa. Alors qui croire et comment être certain ? Puisque la seule et vraie problématique restant désormais avec le vaccin est bien si oui ou non il assure cette si fameuse protection contre les formes graves pour tous les patients “normo-immunitaires”. Je pense que statut vaccinal d’un patient fait partie du secret médical et pour cette raison je crains que nous ne puissions obtenir des chiffres objectifs de la réalité du terrain. Connaissez vous un moyen pour obtenir des chiffres fiables de la population Covid en soins critiques quant à leur statut vaccinal ?

      • Non vaccinés =piqué 0,1,ou 2 fois ,3 depuis -de 2 semaines.
        Du covid= avec test pcr +, qqsoit la maladie.

        Ça fait beaucoup de gens..

        • Depuis le temps que les non-vaccinés encombrent les lits de réa, ils devraient être tous morts.
          D’autant plus qu’au départ, il y en avait peu (10%)
          Et pourtant il en arrive toujours davantage.
          Curieux, non ?

      • Est-ce que les non-vaccinés attendent d’aller vraiment très mal pour consulter et se retrouvent en réa faute de soins précoces ?
        Avec ce qu’on entend, c’est limite si on n’aurait pas peur d’être liquidés en arrivant à l’hosto….
        Les vaccinés, mieux accueillis par leur médecin généraliste sont-ils mieux pris en charge de manière précoce ?? Et avec quoi ?
        Personnellement, vu l’échange glacial avec mon généraliste à la fin de l’été au sujet des vaccins, je vais hésiter à me précipiter chez lui si je chope ce connarvirus…
        Bref, peur du virus et peur du médecin qui n’aime pas les antivax…
        Ce n’est pas une explication très scientifique… mais bon on essaie de comprendre 🤔

  25. Bonjour,
    Un retour d’expérience : fille positive au Covid le 4/01. Nous l’avons cherchée en voiture le 6/01 pour qu’elle ne soit pas seule isolée à broyer du noir.
    Nous avons pris le midi de ce même jour un comprimé de 12 mg d’ivermectine. Renouvelé 48 h plus tard ainsi que pour notre fille.
    Nous sommes donc trois dans un petit appartement à la montagne de 36m2 avec notre fille covidee.
    A ce jour, J+7 aucun symptôme, nous n’avons pas attrapé le Covid hyper contagieux.
    Notre fille n’a plus aucun symptôme depuis plusieurs jours.
    Voilà, c’est du vécu.
    Je précise que nous avons 66 ans, que nous avions accepté les 2 doses en juin 2020 quand nous pouvions penser que cela pouvait nous protéger !
    (6 mois après IGG 65).

  26. Grande opération de sauvetage lancée ce matin par le gouvernement pour une grande malade…
    la danseuse du PS !
    Ce matin, l’organe de propagande officiel de l’Etat, France Inter, a bouleversé pour la première fois (depuis le 11 septembre ?) sa “matinale” pour accueillir en réanimation pendant plus d’une heure une patiente en complète hypoxie (moins de 5 % dans les sondages), une incertaine Hidalgo !
    Très incertaine dans la mesure où elle n’a pas été capable de répondre à une question primaire (de celle qu’un urgentiste pose à un malade pour savoir s’il est encore conscient) “en cas de deuxième tour Macron-Mélenchon, pour qui voteriez-vous ?” !
    Les deux maîtres de cérémonie urgentistes n’ont pas jugé utile de répéter la question sous une autre forme du genre “et entre Macron et Philippot ou Asselineau ?”, leur conviction sur son état comateux étant faite depuis longtemps !
    Rappelons que le PS milite pour la solution finale envers tous les individus témoins de l’ampleur du crime vaccinal mondial : les non-injectés !

    • On l’a dit et redit : le nombre de cas n’a aucune signification, c’est le %age de positifs sur le total des testés qui pourrait en avoir une.
      J’emploie le conditionnel car nombre de ces positifs sont asymptomatiques, et ils ne se feraient même pas tester si ce climat de psychose n’était pas soigneusement entretenu par le gouvernement et les médias.

  27. Bonjour,
    Je suis agée et pas vaccinée, je résiste mais je souhaiterais acheter de l’ivermectine au cas où. Plusieurs sites internet en proposent , lequel retenir ?
    Merci de me répondre, je lis régulièrement vos études et pourtant je ne suis pas médecin.

  28. Comment peut on dire que le vaccin améliore les cas graves si les variants sont de moins en moins violents?
    L’efficacité d’un vaccin doit se vérifier par rapport a une maladie grave,pas par rapport a un rhume.

    • Ça illustre admirablement l’escroquerie de l’EBM (evidence based medicine), où on peut faire dire ce qu’on veut aux faits. C’est pour ça que les médecins corrompus sont aussi violents vis à vis de Pr. Raoult qui préfère l’observation. Cette approche ne fonctionne qu’avec les vrais remèdes ou traitements, d’où l’anathème pour les labos.

      • Si ça été vu, mais Pfizer a alors décrété qu’il fallait 3 semaines pour que le vaccin fasse son effet, et donc que toute poussée Covid apparaissant dans l’intervalle ne devait pas être décomptée puisque les personnes n’étaient pas “officiellement” vaccinées au sens pfizérien-vu du terme !

          • Discuté avec une jeune femme dans le Tram Samedi en allant à la manif à Marseille : Accompagnée de sa petite fille – qu’elle ne fera pas vacciner – elle allait se faire vacciner car son medecin Ophtalmo refuse de l’opérer d’un décollement de la rétine dans la semaine si elle n’était vaccinée … Ce connard n’a même pas l’air d’être au courant des conseils de Pfizzer sur le délai, il et pour le terrorisme vaccinal.
            je lui ai conseillé votre site et d’autres qu’elle ne connaissait pas mais je n’ai pas voulu l’affoler avec des mise en garde, un décollement de rétine c’est grave et urgent pour l’opération. Que faire?

          • @ INOX
            Vu la rareté des ophtalmos elle ne peut qu’exiger le maintien de l’opération en le menaçant de prendre un avocat pour le trainer devant les tribunaux : ça pourrait lui coûter très cher sa faute est reconnue.

          • @inoxydable
            Totalement criminel (en plus d’être totalement illégal). Il faut porter plainte immédiatement.
            A un moment (j’espère) il manquera plus de médecins parce qu’ils sont en prison ou radiés pour faute grave que maintenant parce qu’ils sont non-vaccinés.

          • @inoxydable
            Totalement criminel (en plus d’être totalement illégal). Il faut porter plainte immédiatement.
            A un moment (j’espère) il manquera plus de médecins parce qu’ils sont en prison ou radiés pour faute grave que maintenant parce qu’ils sont non-vaccinés.

          • @inox
            Aller aux urgences ophtalmo de l’hôpital le plys proche avant ke 15…
            Et s’y faire opérer darre darre

          • @MICHELS
            1 un hôpital
            2 proche
            3 avec un service d’urgence ouvert
            4 comportant un ophtalmologue…
            Ça fait beaucoup de conditions à remplir : je vous trouve plutôt optimiste !

      • Yyyep, je me rappelle de votre billet sur la situation UK et du graphique produit, presque jumeau de celui que Raoult a produit lors de sa dernière interview. En effet ce n’est pas du tout une “découverte récente”.

    • C’est connu depuis le début de la campagne d’injections et même le ministère français dit de la santé le sait et si je me souviens bien, l’a dit publiquement le 31 mars 2021 dans son mémoire produit devant le Conseil d’État.

    • Ce n’était pas passé inaperçu pour tout le monde 😉
      Le Dr Sucharit Bhakdi (https://doctors4covidethics.org) en parle depuis un certain temps déjà. Et Raoult lui-même l’a évoqué plusieurs fois au cours des 3 derniers mois. Juste pas de façon aussi affirmative (parce qu’il a le bon goût, comme tout véritable scientifique, de ne rien affirmer avant que les données n’étayent amplement son opinion – contrairement à nos stupides politiques et bureaucrates).

    • Fait. Lien très bizarre, qui ouvre votre boîte mail google. J’ai voulu essayer, j’aurais pas dû. Pishing, ou drôle de manoeuvre.

  29. Bonjour, Je me suis servi de vos données sur l’Inde pour tenter d’ouvrir les yeux à un camarade de promo grand défenseur de la doxa gouvernementale et , alors que je commençais à ébranler ses convictions, il m’a transmis hier cette étude : https://www.ouest-france.fr/monde/inde/en-inde-des-morts-du-covid-par-millions-f5351b80-7229-11ec-9387-6c239fe68028
    Qu’en pensez-vous? Il s’y trouve des choses pertinente comme la surmortalité?
    Merci pour tout ce que vous faites

    • il faut pas le faire au global, mais état par état… en même temps ouest france…

      moi un contradicteur qui voulait me démontrer qu’il fallait vacciner l’afrique me montre un graphique de …. l’afrique du sud… lol le contre exemple parfait super vacciné (là où il testaient les vaccin en plus)

      • @ MALLET,

        En principe le diagnostic de covid se pose sur la base d’un test PCR positif, pas sur les déclarations de personnes qui n’ont aucune formation ni connaissance médicale.
        L’ Inde a très peu testé , 6 fois moins que la France = 497 000 tests/ million d’hab; contre 3 168 000 tests/million d’hab pour la France.

        Comment en téléphonant à 140 000 personnes, dans des coins reculés de l’Inde, comme l’indique l’article, peut on recueillir des données fiables?
        Le taux d’illettrisme dans les coins reculés de l’ Inde est relativement élevé. Comment des personnes illettrées, pour une grande partie, pourraient poser un diagnostic sans même, parfois, de test PCR ?

        • nan…

          En principe le diagnostic de covid (et de toute affection) se fait par une auscultation et une symptomatique, que l’on PEUT compéter par un ou des tests biologoqies, pcr ou autre, pour confirmer un diagnostic incertain.
          c’est cela la médecine. la vraie

          • En principe oui, mais dans la pratique ( mauvaise) c’est par le test PCR ( bidon et non fiable) que le diagnostic est malheureusement posé dans le monde entier.

            Les déclarations dans des gens dans les coins reculés, dans le cadre d’une enquête téléphonique, n’ont aucune valeur.

    • C’est peut-être vrai…ou pas. Je serais curieux de voir comment ils vont se démerder pour faire la même chose avec le Japon. Ça risque d’être intéressant…et beaucoup plus difficile.

      • A ceci, j’ajouterais que si ces nouveaux chiffres sont vrais, l’Inde ne fait pas pire que certains pays qui ont mis en place des confinements durs et avec, supposément, des services de santés et des conditions d’hygiènes supérieurs.

    • J’ai regardé l’article, cela ressemble à de la modélisation à la Pasteur, même à des comparatifs de mortalité covid et toutes causes, faites depuis le Canada. Rien de factuel. Des opposants aux traitements, des Mehra ou Costagliola, il y en a partout. Faut-il les croire ou croire les gouvernements des 30 Etas Indiens qui font remonter leurs infos. Je pense qu’on trafique plus chez nous que là-bas, mais je peux me tromper.
      En tous cas, leur vague, elle n’a pas duré longtemps, et les files d’attente devant les hôpitaux, les incinérations, on ne les a pas vu longtemps non plus.

      • Compte tenu du fait qu’en Inde les défunts sont brûlés on devrait voir des brulots constamment dans ce vaste pays, chose qu’aucun médias mainstream n’a fait. C’est du pipo comme celui des longue colonne de cadavres pour la crémation en Chine au début de l’épidémie. Cette propagande repose sur les affirmations d’un larbin d’origine Indienne à la botte de Bigpharma et des Gouvernements de province Canadiennes qui veulent, comme pour le Québec taxer les non Vaxx.
        Faire la crémation de 3,5 millions de cadavres en 2 ans, ça me rappelle celle des troupeaux britanniques pendant une dizaine d’années de 4 millions de bêtes abattues pour l’épidémie de Prion, un boulot gigantesque, impossible dont on a gavé les journaux pendant des années. L’odeur n’a dérangé personne ? En Inde non plus ?

    • Une étude scientifique supposée évaluér la mortalité covid en passant 140 000 coups de téléphone à des personnes choisies au pif….. ce n’est pas sérieux, c’est juste de la daube…. au mieux un sondage sans aucune vérification donc aucune valeur.

      • oui
        on téléphone à 1 personne sur 10 000 dan la population indienne et on découvre 3 millions de décès !
        En fait c’est une contre offensive (OMS ?) à tous ceux qui découvrent que l’Inde avec ses kits à base d’IVM a réglé le problème covid

    • Bonjour,
      même avec cette estimation (à confirmer) de 3 millions de morts, sur une population totale de 1, 4 milliards, l’Inde s’en sortirait un peu mieux.

      • C’est du même ordre de grandeur que nombre de pays européens comme la France, malgré des conditions sanitaires qui ne sont pas les mêmes. Mais là encore, on n’est pas dans le factuel.

    • Je me fends d’un commentaire (de commentaire) un peu long, mais le cas de l’Inde est extrêmement intéressant à plus d’un titre, à la fois sur la maladie et la manipulation par les images. 1,4 milliard d’habitants entassés les uns sur les autres dans des conditions de salubrité inconcevables pour la plupart des occidentaux, ça fait le meilleur terrain d’étude pour une maladie. Mais la situation dans ce pays a été soit passée sous silence soit objet de désinformation totale (en tout cas en France).
      Le confinement a été décrété pour faire plaisir à l’OMS mais une telle mesure est inapplicable en Inde. Le gouvernement l’a dit texto en mars 2020 et qui a déjà mis les pieds là-bas le sait. Idem pour les masques. Les photos de rues vides sont prises à des endroits précis et à des moments précis, ça reflète rien. Regardez les dates de confinement et les courbes de mortalité, aucune correspondance. La vague de 2020 s’est arrêtée toute seule avec très peu de dégâts : 150 000 décès soit 1.5% des décès total de 2020!
      La 2e vague en 2021 a été plus importante, avec le variant local. (Un fait très étonnant c’est que cette vague a coïncidé avec le début de la vaccination. Simple coïncidence?) Cette vague a été -à l’inverse de 2020- hypermédiatisée. Les images terribles: des cadavres entassés, qu’on est obligé de brûler sur des buchers… Même des covidosceptiques me disaient “quand même, regarde ce qu’il se passe en Inde”. Justement, regardez : 4000 morts/jours au plus haut dans un pays où meurent… 25 000 personnes quotidiennement. Ces images sont juste la réalité d’un pays immense où la majorité des gens pratiquent la crémation traditionelle! Pure propagande des médias.
      Et depuis, l’Inde a commencé à soigner les gens au lieu du tout vaccinal. Faut dire qu’ils se méfient un peu des saloperies des occidentaux (par ex : ils ont bien lutté contre les OGM que Monsanto & cie ont tenté d’imposer avec des conséquences désastreuses pour les paysans), et qu’ils sont assez grands pour trouver des solutions par eux-même. Alors, plus rien ou presque, et du coup plus un mot sur l’Inde dans les médias.
      A mon avis (je peux me tromper), cette remise en cause récente des chiffres n’est qu’une tentative de la propagande d’effacer cette tache qu’est l’Inde dans le discours officiel sur l’épidémie. A la longue des gens risqueraient de se poser des questions… alors on joue sur l’image caricaturale qu’a l’occidental arrogant moyen sur ce pays : sous-développé, avec un système de santé archaïque, gouverné par des intégristes religieux corrompus, qui mentent forcément sur les chiffres. La réalité est bien plus complexe. Sur les soins, ils ont peut-être moins de scanners à 1M de $, mais ils ont des médecins qui soignent. Anecdote perso : quand j’y suis allé, mon médecin m’a fait prendre une grosse pharmacie, totalement inefficace une fois malade sur place, puis soigné en 2j avec un médecin indien 🙂

      Bilan quand on regarde l’Inde : 1. faut pas croire tout ce qu’on raconte, 2. le covid tue surtout des gens vieux dans des pays froids, et 3. vaut mieux soigner que s’injecter des bouses expérimentales.

      Perso l’Inde fait partie de ma top liste pour l’exil 🙂

    • J ai une question sur la posologie Ce que vous préconisez ressemble au traitement anti gale (en Une fois)est
      suffisant ?
      Carvalho dans son expérience à Buenos Aeres Sur 797 soignants traités et protégés à 100 %% donnait )à tous, 20 mg Semaine pendant 10 semaines consécutives. Les non traités 403ont eu 238 covidés dans les 10 semaines
      efficace?
      POur l Inde le plus intéressant c est Uttar Pradesh 240 M d hbts De mémoire ils étaient à 372 décès/jour le 7 mai (alors qu ils avait commencé la distribution generale d ivermetine début Avril (oui ça prend du temps). Fin juillet ils étaient à 10 morts/j entre le 7 Nov et le 7 J 21 ils ont eu 14 morts enn 2 mois ! Article bidon du journal l IMMONDE (mes sources J Hopkins U et ;our world in data de Oxford U

  30. Mais quand cesserez-vous donc d’appeler vaccin ce qui n’en est pas ?

    C’est plus que lamentable, contre-productif

    Très interrogeant
    Il faut commencer par le commencement : Déniaiser à propos du « grand bienfaiteur de l’Humanité » Louis Pasteur.
    https://www.youtube.com/watch?v=hlt56cgV09M&t=14s
    Le savoureux accent alsacien de ce vieux militant, René Bickel (Cf. son site) , c’est en prime.

    Un anti-vaxx documenté depuis 1972

    • Quel plaisir de vous lire dans cet ilot de lucidité
      trop peu nombreux sont les gens qui mettent en avant que les soi-disant vaccins n’en sont pas
      et que ce ne sont que des médicaments géniques de moins en moins efficaces au fur et à mesure que les variants se distancient du virus de Wuhan contre lequel ils ont été conçus
      les gens lucides sont immédiatement traités d’huluberlus anti-vax et voués aux pires gémonies et agressions !
      c’est triste de voir comment nos compatriotes dans leur ensemble ont été faciles à manipuler !
      il est urgent que la lumière se fasse
      un grand merci !

      • “les soi-disant vaccins n’en sont pas”…. je me répète…5% des lots ont fait la majorité des morts…et quid des effets secondaires..? Vaccins ou pas, ces poisons n’auraient jamais dû obtenir d’ATU, on aurait traité avec HYDROXY… AZY… IVER ZINC, Vit. D…. pas de phénomène ADE, et quasiment aucun mort, ruine de l’économie évitée… C’est clair ?

    • Aux États Unis comme en France on appelle cela booster!! De quoi de covid? Peut on se demander ?
      Qd aux vaccins non utilisés en Europe savez-vous qu en équateur vous n avez qu astra et rien d autres quelques pfi pour les plus veinards’!!

  31. La dernière communication de Didier Raoult confirme l’hypothèse des anticorps facilitants qui accélèrent les contaminations avec ou sans conséquences symptomatiques.

    • Je n’ai pas compris la théorie des anticorps facilitant.
      Sans aucune formation médicale, j’ai ma propre interprétation, qui a le mérite d’être compréhensible par les gens comme moi.

      Les injections utilisent le même CHEVAL de TROIE (la spike)
      que le conardovirusSARACE2 mais de façon beaucoup plus sophistiquée et donc infiniment plus efficace, en faisant multiplier la spike par l’organisme de l’injecté! Et ceci de façon parfaitement désordonnée et totalement incontrôlable.

      La spike induit ainsi un SUPERCOVID qui provoque une infinité de lésions qui empoisonnent, blessent, handicapent, stérilisent et/ou tuent à plus ou moins long terme. Les atteintes les plus notables, qui surviennent à court terme, sont savamment niées par les injectolâtres. Devinez ce qu’il adviendra de celles qui surviendront dans des mois, des années, voire une ou des générations plus tard.

      • Les anticorps facilitants ne représentent qu’une explication parmi d’autres du pic post piqouse connu depuis belle lurette, mais personne ne peut expliquer le fait qu’ils disparaitraient passé 3 semaines, puisqu’après, c’est du 50% vacc/non vax !!!!!
        Jusqu’à preuve du contraire, la spike ne positive pas un test PCR, or c’est sur la positivité de ces tests qu’est déclarée la maladie covid.

      • Pour une théorie alternative, voir
        https://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-et-spike-syndrome-ne-pas-confondre (par Jamila Buret)
        De l’article j’extrais le § suivant :
        “Un exemple récent vient conforter cette hypothèse ; il s’agit d’une information diffusée le 31/12/2021 :
        « 2/3 des 25 membres de la station polaire belge sont testés positifs au Covid, après 17 semaines de confinement, bien que complètement vaccinés, testés au test PCR avant leur arrivée, et vivant à des milliers de kilomètres du monde civilisé ».

        • @François

          C’est une réalité immunologique certes, mais le fait que les gens soient malade de la picouse n’est pas idiot comme idée. Puisque ce qui rend malade lors de l’infection c’est la spike et ce que l’on injecte fait fabriquer de la spike.

          imaginons vous injectez le virus de la grippe à des gens et vous dites que c’est les ADE qui ont rendu malades les gens ? et si c’était l’injetion du virus ?

  32. Evident et à diffuser largement dans le Grand Public mais aussi chez les Médecins abrutis par la propagande gouvernementale.

  33. Pour les cas graves, nos ministres et autres médecins télé géniaux ne tiennent absolument aucun compte des progrès réalisés par les soins critiques depuis la première vague. Si je travaillais dans un de ces services, j’en aurais gros sur la patate. Mais ces gens préfèrent pleurnicher sur l’embolisation des urgences – auprès des décideurs qui les embolisent, justement.
    Combinés à une prise en charge précoce et à des soins adaptés (ils existent), ces progrès auraient permis d’endiguer l’épidémie et d’économiser des morts, des malheurs, des dérives autoritaires, des régressions médiévales et des milliards. Sans parler des cochonneries de Pfizer et Cie qui font des ravages (discrets pour le moment, mais ô combien réels).

  34. Si vous avez un peu de temps, relisez ”L’ours et l’amateur de jardins” de La Fontaine, et méditez sa morale :
    Rien n’est si dangereux qu’un ignorant ami
    Mieux vaudrait un sage ennemi.

  35. Même si nos dirigeants regardent ces chiffres, ils ne bougeront pas d’un iota !
    Ce sont des marionnettes aux mains des “Big Pharma” et ils veulent par tous les moyens vacciner à outrance. Ce n’est plus de la vaccination mais de l’acupuncture !!!

  36. Quand on regarde l’ensemble des pays du monde, une tendance saute aux yeux et devrait interpeller nos dirigeants et nos élus, ce qui n’est pas le cas : les pays où il y a le plus de cas sont les pays les plus vaccinés, et inversement.”

    Il n’y a pas que les dirigeants..l’académie de médecine aussi!

      • Pire qu’une secte, car effectivement on nous a fait rentrer dès l’école primaire dans l’Église du Sacro-Saint Vaccin Miraculeux, Indispensable et Irremplaçable . Et ce en nous faisant admirer indûment ce triste sire de Louis Pasteur qui en est le Prophète, sinon le dieu.

        • Je corrige : nous luttons contre deux sectes, les vaccinolatres d’un côté, les anti-vax de l’autre.
          Tentons de conserver le sens des réalités.

          • Etre anti-vax n’est pas être sectaire, c’est être suffisamment cultivé

            C’est savoir que Pasteur était un magouilleur malhonnête avide de gloriole.

            Je suis anti-vax et fier de l’être depuis 1972 quand j’ai arrêté d’empoisonner mes enfants avec des vaccins inutiles et potentiellement dangereux grâce a des certificats de courageux médecins
            La ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations existe depuis 1954z

          • Sophisme du juste milieu. :-/

            Et en ce moment ce que vous appelez les “anti-vax” (si vous voulez bien parler de ceux qui rejettent TOUS les vaccins), ne sont pas le problème. Que vous les jugiez sectaires ou non n’y change rien. Et ce n’est même pas le débat. Le simple fait d’invoquer le sectarisme des “anti-vax” dans ces débats, est assez louche. :-/

    • l’académie de médecine y retrouvent plus leurs lunettes et le change c’est que les jeudi en éhpad donc faut pas leur en vouloir pour l’odeur

    • Rassurez vous, les dirigeants le savent très bien.

      Les élus sont des “godillots” pour bon nombre, les plus lucides s’abstiennent ou ne viennent pas physiquement, mais empochent le fric, conscients du fait qu’il faut en profiter tant que ça marche mais que ça durera au mieux encore une législature.

      Le mensonge est autorisé en France, la conscience (malgré les morts inutiles occasionnées) est un vestige que l’on ne retrouve que chez certains “sans dents”.

  37. Tres intéressant.. les courbes ne mentent pas
    Attention
    Erreur 9eme dessin.couleur
    Afrique du Sud en vert -écrit en rouge, et réciproquement pour Danemark