154

Omicron plus fort que Pfizer

Les chiffres d’omicron commencent à tomber, et “on peut discuter de tout, sauf des chiffres ». Les chiffres ne mentent pas et ne sont pas tendres avec la stratégie du tout vaccin. Certains propos de scientifiques complotistes concernant le cumul des doses avec baisse des défenses, semblent se confirmer (également confirmé par les autorités britanniques). Quant au « vaccin », si on peut appeler cela un vaccin, avec une injection tous les 3 mois, ce n’est plus un vaccin, mais cela devient une thérapeutique génique, qui ressemble trop à ces chimiothérapies que l’on répète aux cancers stades terminaux, en attendant la fin. En espérant qu’ici, quand on parle de fin, c’est celle de l’épidémie, qui arrivera en 2022, l’histoire de ces grandes épidémies depuis des siècles étant toujours la même, avec ou sans traitement.

De plus on continue de « vacciner » avec un produit dépassé, fabriqué à partir d’une souche qui a plus de 2 ans, avec nombre de modifications depuis. Les responsables savent très bien qu’ils obligent à vacciner avec un produit qui ne marche pas sur le dernier variant.

LA VAGUE OMICRON EST PLUS FORTE DANS LES PAYS LES PLUS VACCINÉS

France, Danemark, Islande, Royaume Uni font partie des pays les plus vaccinés, l’Afrique du Sud des moins vaccinés

Chez nous, on aura peut-être du mal à décrocher si on continue de booster, d’autant plus que :

OMICRON SEMBLE PRÉFERER LES VACCINÉS

Voici ce que donne le site officiel d’Islande. Plus on a reçu de doses, plus omicron s’intéresse à nous, ce qui n’était pas le cas avec les variants précédents.

Cette courbe sur 6 mois, montre qu’avec delta, les adultes non-vaccinés étaient plus sensibles que les vaccinés, l’incidence passant de 500/100 000 chez les vaccinés à 800 chez les non-vaccinés. Avec omicron, c’est l’inverse, l’incidence est deux fois plus importante chez les vaccinés : 2 800/ 100 000 contre 1 500 pour les non-vaccinés. De 2 fois moins, on passe à 2 fois plus, soit un rapport de 1 à 4.

Autre courbe qui concerne plus omicron, montrant que depuis mi-décembre, plus on a de doses, plus l’incidence est élevée : les triple doses sont 3 fois plus sensibles, les doubles dose 2 fois plus, que ce soit chez les adultes ou les enfants.

Ces constatations se confirment dans nombre de pays où commence à se développer omicron, et ce selon les sources les plus officielles. Ainsi l’agence Reuter signale qu’aux Etats-Unis on retrouve la même chose avec les premiers cas. Il y a 15 jours, le Centre américain de Contrôle et de prévention des maladies (CDC), signalait que, sur les 43 premiers cas signalés, 34 personnes étaient entièrement vaccinées. Dans la population générale, les vaccinés représentent 61%, mais 75% chez les personnes touchées par omicron, dès les premiers cas.

79% des Danois qui avaient contracté Omicron au 15 décembre étaient entièrement vaccinés. C’est ce qui ressort d’un rapport publié mardi par le Statens Serum Institut (SSI), ministère danois de la santé qui suit les variantes suspectes du COVID-19. Sur les 17 767 infections par Omicron enregistrées au 15 décembre, depuis la déclaration du premier cas le 22 novembre, plus de 14 000 concernaient des personnes ayant reçu une double vaccination.

C’est repris par la presse étrangère, mais pas par la France, où paradoxalement 90% des contaminés par omicron ne seraient pas vaccinés, à entendre les pro-vaccins qui ne s’informent pas.

Dans l’Ontario, pour les nouveaux cas depuis mi-décembre, 4 vaccinés pour 1 non-vacciné.

En Belgique, c’est une fête de soignants, 33 participants doubles et triples vaccinés, 21 contaminations ! Contrairement à la France, la presse se pose des questions sur le sens du pass sanitaire en voyant de tels résultats chez les porteurs du pass ! Chez nous, rappelez-vous  ce discours officiel bien relayé par ceux qui accusent les autres de colporter des fake news : un non-vacciné a 12 fois plus de chance qu’un vacciné d’être contaminé !

En Allemagne, l’Institut Robert Koch, dans son dernier rapport hebdomadaire, daté du 30 décembre, rapporte à propos des cas omicron : 95,6% de complètement vaccinés (avec 28% de rappels !), soit 4,4% de pas vaccinés (taux de vaccination dans la population : 71%). En France, on ne publie pas ces chiffres, mais on met les déboires de la gestion de la crise sur ces seuls moins de 5% de non-vaccinés qui vont autant encombrer les hôpitaux que quand ils étaient 100% (l’an dernier), et ce avec un virus beaucoup, beaucoup moins virulent ! Bêtes ou menteurs ?

En France, il y a pourtant de très nombreux témoignages, tous les jours, dans toute la presse. Ainsi dans Ouest France, qui le lendemain va suggérer le contraire avec des infos en contradiction avec ce que l’on constate dans le monde entier.

OMICRON, UN VIRUS TRÈS FAIBLEMENT LÉTAL

Une fois établi cet échec du vaccin contre omicron, avec en plus une certaine affinité pour les doubles et triples vaccinés, la faible létalité d’omicron se précise dans les premiers pays touchés. À tel point que plusieurs pays, comme Israël ou l’Islande, commencent à se poser des questions sur la possibilité d’une immunité collective qui pourrait être obtenue grâce à omicron, alors que cela a été un échec avec ces campagnes vaccinales. En France, nous allons dans l’autre sens, en faisant tout pour vacciner, quitte à diminuer les défenses immunitaires avec le risque de créer d’autres variants ou des formes plus graves. Même l’OMS, qui a poussé aux vaccins au début, n’est pas favorable à cette multiplication de doses.

S’il est difficile de comparer un pays à l’autre du fait de nombre de biais possible, il est plus facile de comparer l’Afrique du Sud à l’Afrique du Sud, pour montrer cette faible létalité.

L’Afrique du Sud a connu 4 vagues très marquées, avec beta, epsilon, delta, et omicron. C’est un pays pas ou très peu vacciné (26%), ce qui ne vient pas perturber les résultats de chaque variant. Les variants sont de plus en plus contagieux.

Je vous avais écrit ce qui allait se passer dès le 30 novembre (Je veux de l’omicron), et le 5 décembre (Actualisation) que les décès allaient doubler, cela a été le cas, doublement par rapport au plus bas sur 2 ans. A part beta ces variants baissent en létalité. Beta a été 30% moins létal qu’epsilon, omicron l’est 7 fois moins que delta, et 10 fois moins qu’epsilon (ceci au pic, encore plus en volume quand on voit la cloche). 

Comme on peut le voir sur cette courbe qui réunit les cas et les décès : il y a eu 4 vagues de virus, mais pas de quatrième vague de décès ! (Nous sommes à 15 jours du pic de cas, nous devrions être à peu près au pic de décès.

Certains (comme O. Véran), vous diront qu’on a cette cloche courte en Afrique du Sud car c’est l’été. Pourtant son voisin le Bostwana a le même climat, a vu apparaître Omicron le même jour (peut-être même avant, et qui représente 100% des cas ce jour), ne décroche pas et continue de monter. La seule différence ? Presque 2 fois plus de vaccinés, et a augmenté massivement les vaccinations avec l’arrivée d’Omicron. Résultat : effet contraire, comme en France.

Bostwana/Afr du Sud : avec Omicron, 2 fois plus de vaccinations = 2 fois plus de cas, mais pas plus de décès

Omicron plus fort que le vaccin, dont il n’a que faire.

Omicron plus fort que le vaccin pour obtenir une immunité collective, plus forte et plus durable.

Omicron plus fort que le vaccin pour diminuer les formes graves : 7 à 10 fois moins.

Quant à Omicron + Ivermectine qui réduit encore plus hospitalisations et décès (de 75% selon le rapport d’Andrew Hill pour l’OMS), c’est le Nirvana, on va avoir des naissances au lieu de décès.

Dans ces conditions, Omicron est le mieux placé non seulement pour vous souhaiter une bonne année 2022, mais contrairement aux autres souhaits hypocrites que vous recevrez, il est, lui, capable de les réaliser.

Enfin, pour démarrer 2022 avec le sourire, Omicron vous envoie quelques nouvelles de ses cousins (envoyé par un cadre SS).

– Le variant Travolta donne toujours de la fièvre, mais seulement le samedi soir.
– Le variant Suisse reste neutre, quel que soit le test PCR, antigénique ou sérologique.
– Pour le variant Bordelais, pas de souci on a les Médoc.
– Le variant Normand est difficile à prévoir : “P’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non”.
– Le variant Belge serait redoutable, ça finit généralement par une mise en bière.
– Ne craignez plus le variant Chinois, il est cantonné.
– Par contre, le variant SNCF arrivera plus tard que prévu.
– Contrairement aux apparences, le variant du Bénin serait grave voire dangereux.
– En ce qui concerne le variant Italien, vous en prenez pour Milan.
– De son côté, le variant Ecossais se tient à carreau.
– Apparemment, avec le variant Japonais, il y a du sushi à se faire.
– On parle de l’émergence d’un variant Colombien, mais il semblerait que ce soit de la poudre aux yeux.
– S’agissant du variant Moscovite, c’est un méchant virusse.
– Pour sa part, le variant Corse s’attaque au bouleau puisqu’il est transmis par l’écorce.
– Le premier symptôme du variant Breton, c’est quand on commence à entendre le loup, le renard et la belette chanter.
– Le variant Français du Covid existe déjà, mais il est en grève !

ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

154 commentaires

  1. Lu au journal FEMMES SANTE Azithromycine
    “Aujourd’hui, il semblerait efficace chez 85% des patients Covid cependant aucune étude médicalement validée n’a fait ses preuves bien que de nombreux médecins de ville et hospitaliers le prescrivent et décrivent une nette amélioration des symptômes” partage le Dr Marciano. 
    En pharmacie de ville, l’azithromycine est vendue entre 8 et 10 euros selon qu’il s’agisse du médicament princeps ou de sa forme générique, et est remboursée à 65%.
    Source : Coronavirus SARS-CoV-2 : recommandations sur l’usage des anti infectieux. Avis du HCSP. 6 juin 2020.
    Merci au Dr Sebastian Marciano, médecin généraliste qui travaille aux Urgences médicale de Paris. 

    A QUAND IVERMECTINE ?

  2. Bonjour,
    Comme c’est la première fois que j’interviens, merci pour toutes vos contributions de fourmis que je suis depuis septembre dernier. C’est tellement précieux pour tenir bon dans ces moments difficiles.
    J’ai parcouru toutes les réponses pour ce billet, et je ne trouve pas de justification au choix fait de présenter pour l’Ontario les courbes en nombre de cas, et non celles pour 100 000. C’est un petit détail car on voit bien sur votre copie que celle-ci est facilement accessible, mais n’est-elle pas beaucoup plus parlante encore? Encore merci et meilleure suite!

  3. Repérée sur le Substack de Steve Kirsch, cette étude danoise montre qu’après 3 mois, la vaccination a une efficacité négative sur les infections : on est plus à risque d’être infecté si on est vaccinéé depuis 3 à 5 mois que si on n’est pas vacciné.
    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.12.20.21267966v3
    Un booster semble rétablir la protection. Mais ça interroge sur le phénomène qui touche les vaccinés depuis 3 mois et plus : phénomène ADE, qui nécessiterait un apport d’anticorps neutralisants frais pour surpasser les anticorps facilitants ? Atteinte du système immunitaire lui-même, qui aurait besoin d’une stimulation externe ? Autre…

  4. Article qui démontre que même si on se réfugie aux Pôles terrestre, on n’ échappera pas à Omicron :
    https://soirmag.lesoir.be/414962/article/2021-12-28/la-station-princesse-elisabeth-paralysee-par-le-covid
    Extrait ;” Tous vaccinés
    Entré en contact avec les autorités fédérales responsables du programme de la Station Polaire Princesse Elisabeth, l’explorateur Alain Hubert, opérateur exécutif de la station et responsable des mesures de sécurité, y compris sanitaires, a confié que tout le personnel présent avait reçu au préalable deux doses de vaccin, une personne a même bénéficié du booster. Il a aussi signalé que toutes les stations polaires ouvertes en Antarctique sont actuellement touchées par le fléau du Covid.”

  5. Emmanuel Macron a «très envie d’emmerder» les 8 millions d’enfants non-vaccinés… d’autant plus qu’ils propagent beaucoup plus le virus que les adultes

    • Et bien moi qui suis un adulte et même un vieil adulte avec co morbidités non vacciné, j’emmerde l’Emmerdeur en Chef car pour l’instant – et ça durera grâce à la vit D3, le Zinc, la vit C et journellement une rasade de jus d’Aronia – plus quelques précautions sanitaires de bon sens – je m’en sors très bien, sans injection de pseudo vaxx.
      J’emmerde d’autant plus ce sociopathe qu’il se ridiculise dans sa politique du spectacle (indigne) et qui s’imagine en désignant les Boucs émissaires , qu’il va s’attirer la sympathie de 90% de vaxx en oubliant qu’à part les terrorisés du Covid ( les vieux justement) et les convaincus, la plupart des soumis au Pass, vaccinal ou autre,ce gros pourcentage est constitué de gens vaccinés par confort et les autres parce que on les a obligé.
      Donc, si ce pourcentage d’obligés manipulés se réveillent avant les élections en raison de leur perte de libertés et qu’il suivent leur logique, ils seront des millions qui s’ajouteront aux non vaxx. pour éjecter ce nuisible…

  6. pour ceux que ça interesse les Bogdanoff affirmaient travailler avec Hartmut Geiger spécialiste des télomères (Université d’Ulm) et du rajeunissement des cellules souches hématopoïétiques, David Sinclair, généticien à Harvard, qui a réussi récemment à inverser le processus de vieillissement des cellules en administrant à une souris une coenzyme qui stimule les mitochondries et Jean-Marc Lemaitre CHU Montpellier qui explore les mécanismes sous-tendant la régénération tissulaire. Pour la petite histoire le médecin russe Alexandre Alexandrovitch Bogdanov qui menait en 1926-1928 des expériences sur le rajeunissement par transfusion sanguine est décédé au cours de l’une d’entre elles

  7. Un peu bizarre quand même ces Bogdanoff décédés car pas vaccinés… Sachant qu’ils estimaient avoir le droit de disposer de leurs corps pour faire des expériences ont-ils testé, dans leur quête de l’immortalité, une molécule destinée à inverser le processus du vieillissement ? et si oui a-t-elle pu fragiliser les télomères des cellules impliquées dans la régénération du tissu pulmonaire ?

  8. Du coup les fabricants d’injection enregistrent une baisse de 27 % de leur chiffre d’affaire:

    Mesdames, Messieurs,

    La progression exponentielle du variant Omicron sur le territoire national, avec plus de 200 000 cas positifs chaque jour, nécessite la poursuite de l’accélération de la campagne de vaccination. Le délai d’éligibilité au rappel a été réduit à 3 mois afin d’accroître le degré de protection face au variant et la demande en termes de vaccination. A compter du 15 janvier, la validité du passe sanitaire sera conditionnée à la dose de rappel pour tous les Français ayant fait leur deuxième injection il y a plus de sept mois, et ce délai passera à quatre mois au 15 février.

    L’accélération de la campagne nécessite l’implication accrue de tous les acteurs, que ce soit les centres de vaccination ou les professionnels de santé de ville, dont la mobilisation a été très forte en décembre.

    Toutefois, les commandes effectuées sur le portail de commande ce lundi à 18h30 sont nettement inférieures aux niveaux enregistrés les semaines précédentes : en baisse de 27% par rapport aux commandes passées à la même heure lundi dernier.

    Nous rappelons que les commandes sont totalement déplafonnées pour le vaccin Moderna et que, s’agissant du vaccin Pfizer, les pharmaciens peuvent commander jusqu’à trois flacons, les médecins et les IDE un flacon.

    Compte tenu de ces éléments et de l’enjeu actuel de santé publique, nous vous invitons à ne pas relâcher l’effort consenti ces dernières semaines et à assurer un haut niveau de commandes en vaccins. Il s’agit de protéger au mieux la population et de sortir au plus vite de la situation épidémique préoccupante et évolutive dans laquelle nous nous trouvons.

    Nous vous remercions encore de votre soutien et de votre mobilisation exceptionnelle et nous profitons de ce message pour vous présenter nos meilleurs vœux pour la nouvelle année.

    Bernard CELLI Pr. Jérôme SALOMON
    Responsable de la Task Force Vaccination Directeur général de la Santé

    • @DE COCK “Du coup les fabricants d’injection enregistrent une baisse de 27 % de leur chiffre d’affaire” : oui c’est un peu ça…:-)
      mais on peut aussi penser au stock à finir ! vu la gestion demandée pour la prolongation des péremptions des flacons dans les précédents mails DGS…

  9. Oui…Merci pour cette page humoristique ,
    En fait ,ils ne sont pas idiots , ils savent que le chronométré est en route..
    Et , après les élections , si se n’ est pas un comparse dévoué président , alors se sera fini les grosses sommes d’ argent à toucher en fin d’ année ,voir toutes les fin de mois, de l’ argent facile soutiré des caisses de sécurité sociale…
    Le plus dur , se sera de faire avouer , aux vaccinés, leur méprise et d’ avoir participer volontairement comme cobaye pour la plus grande industrie de la santé…Concernant ,les morts , pas un mot , faute à pas de chance ou mort pour le bien de la société…Concernant les boursicoteurs , comment leur faire reconnaître que l’ argent sale,mal, gagné, ne profite jamais …
    oui , puis en supposant que cinquante millions de gens se sont fait injecté un produit en phase d’ expérimentation , pour soit disant être protégé , que la plupart attrape une simple grippe d’ hivers, oui , la vérité de l’ entourloupe s’ éclate au grand jour..Et , hélas 2022 sera comme pour 2021, pire encore , ils pourront faire éclater la crise internationale , ce qui mettra le feux aux poudres, Oui , vivement 2023 , pour enfin souhaiter les bons vœux de nos traditions….

  10. Bonne année Touzirotoutou Mr Maudrux alias Zola et merci de commencer avec autant d’humour. C’est précieux, gardons-le pour 2022, on va en avoir besoin !

  11. Bonjour, meilleurs voeux 2022 à tous ceux qui participent activement aux articles, aux commentaires très sourcès de qualités, merci pour votre humour, votre culture. Vous représentez la France que j’aime!

  12. forcément qu’il y a plus de cas chez les vaccinés puisqu’on leur injecte de l’ARNm qui fait fabriquer par notre corps la protéïne spike responsable du covid19 ! c’est le vaccin qui rend malade ! le vaccin qui affaiblit le système immunitaire et le rend plus vulnérable en cas d’infection par le même virus ou un autre ! ils ont bon dos de dire que c’est à cause du covid mais nous les non vaccinés pourrions prouver le contraire…. aussi il est urgent pour eux de nous vacciner ou de nous rendre invisible dans des camps ou de passer à une autre crise comme une crise économique épouvantable qui bien sûr nous pend au nez !

  13. 3500 personnes en rea et il faut soi disant “trier””
    pourtant le 25 Aout 2020 nous avions été rassurés par mosieur Veran : “si la situation le nécessite, ce sont 12.000 lits de réanimation pourront être disponibles pour accueillir 2 fois plus de patients qu’en avril dernier
    Il faudra un jour rendre des comptes…

  14. France-infox:
    “Cette cinquième vague [de Covid-19] sera peut-être la dernière”, déclare Olivier Véran au JDD. “Omicron est tellement contagieux qu’il va toucher toutes les populations du monde. Il va entraîner une immunité renforcée : on sera tous plus armés après son passage”, justifie-t-il. Olivier Véran appelle néanmoins à “continuer à vacciner la planète en urgence” pour “mettre un maximum de chances de notre côté”.
    Ils n’ont toujours pas tout compris !

  15. Personnellement, je pense que les données islandaises de taux d’incidence ne me donnent aucune indication.

    Le taux d’incidence n’est pas un indicateur de l’épidémie, mais un indicateur des tests effectués. Il donne le nombre de tests positifs, pas le nombre de personnes contaminées. Poussons le raisonnement à l’extrême, ne réalisons plus de tests, le taux d’incidence sera nul, aura-t-on supprimé l’épidémie?

    Le taux d’incidence aurait un sens si on testait un échantillon aléatoire de la population chaque jour.
    Le taux d’incidence actuel n’est que le reflet de la population qui décide de se faire tester. On peut raisonnablement faire l’hypothèse que les non vaccinés ne souhaitent pas non plus se faire tester donc on détecte peu de cas positifs, donc un taux d’incidence faible et qui reste stable, ils n’ont pas de raison de se faire tester plus maintenant qu’il y a six mois. Inversement les double vaccinés, entendant que le vaccin n’est plus efficace et étant angoissé, vont se faire tester en masse et donc il y a beaucoup de positifs donc un taux d’incidence élevé même s’ils sont asymptomatiques. Ceux qui ont eu trois doses se sentent tranquilles et vont peu se faire tester.

    Le taux de positivité des tests n’est guère plus pertinent tant que la population testée n’est pas représentative de la population totale. On peut faire l’hypothèse qu’avant les fêtes on se fait tester parce qu’on va rencontrer des gens, donc un taux peu élevé, après les fêtes on ne se fait tester que si on a été cas contact donc un taux de positivité élevé.

    Le seul critère pertinent est le nombre d’hospitalisations. On voit qu’en Islande la différence entre vaccinés et non vaccinés existe, l’apparition d’omicron est trop récente pour connaitre les chiffres d’hospitalisation dues à ce variant.

    Le taux de positivité des tests n’est pas non plus très sign

  16. Merci ZOLA pour toutes vos analyses et bonne année à vous.
    Dans votre introduction pourriez-vous supprimer le texte “qui ressemble trop à ces chimiothérapies que l’on répète aux cancers stades terminaux, en attendant la fin.” qui n’apporte rien à la démonstration? En effet, je voudrais communiquer votre article à des personnes dont certaines sont cancéreuses ce qui risquerait de les choquer.

    • @Roger

      Vous ne le savez peut être pas, mais il n’existe aucune étude qui montrent que les traitements en oncologie ne tuent pas les malades plus vite que le cancer. Alors je sais bien que les assos de malades (financées par l’industrie du cancer) demandent des trucs ‘compassionnels’, mais à un moment, faut dire le vrai, même si ça fait mal.

  17. Je ne comprends pas votre analyse des données islandaises :
    – dans le graphique que vous publiez l’incidence pour les vaccinés est deux fois plus élevée que pour les non ou incomplètement vaccinés.
    – mais pour les vaccinés avec 3ème dose l’incidence est plus faible que pour les non ou incomplètement vaccinés (25% plus faible, ce qui n’est pas énorme, mais réel.
    De plus, juste après le graphique que vous commentez, il y a un qui montre que l’hospitalisation est 3,4 fois plus fréquente chez les “non complètement vaccinés” que chez les vaccinés (et 6,3 plus fréquente que les vaccinés avec 3ème dose). Ces données sont clairement en faveur de la vaccination.

    Personnellement, je suis en faveur du traitement, mais ne doit pas empêcher d’interpréter correctement les données fournies https://www.covid.is/data
    Merci pour votre travail, et les liens fournis !

    • Je ne comprends pas trop non plus votre problème.
      Pour le premier point, vous constatez aussi, que les totalement vaccinés, sont deux fois plus touchés, c’est la cohorte la plus importante.
      Pour le second point les booster, oui, ils sont en dessous, mais combien sont-ils ? Les chiffres de OWD sont en %, et je ne peux répondre. Si on regarde ces boosters, toujours sur OWD, ils sont récents, on a une cassure après mi-novembre, avec accélération. Leur importance est récente, cela devrait donc monter en puissance. C’est ce que semble montrer la courbe suivante, sur une période plus récente et plus courte :ils ne sont pas à leur avantage.
      Ensuite ce que vous qualifiez de suivante semble être non pas la suivante, mais celle d’après, de l’Ontario, où l’on retrouve ce rapport de 1 à 6, qui n’existe pas en Islande. Vous parlez d’hospitalisations, ici on est dans l’incidence, et si je vois bien 6 fois plus, c’est bien en faveur des non vaccinés, et non l’inverse !
      Est-ce que nous parlons des mêmes courbes ?

        • je comprends que @Zeff se pose des questions, mais il n’y a pas besoin de son certificat de primaire (que l’on obtient automatiquement en sortie de maternelle) pour s’apercevoir que 2021 est pire que 2020. Et donc TOUTES les mesures prises avec les vaccins font pire que sans.

          Normalement un enfant de 6 ans arrive à faire 2+2. (on excuse macron, véran, salomon, défraichy et la clique à cause de retards mentals, mais pour un individu lambda…)

  18. Merci Zola et à tous les ZAUTRES intervenants qui nous expliquent, nous démontrent que tout est mensonges, qui nous font passer de la colère à l’espoir et au sourire. Que cela fait du bien de savoir que nous ne sommes pas seuls à penser la même chose ! Vite, vite, que la vérité éclate et que cette nouvelle année fasse jaillir la lumière. Meilleurs Voeux à toutes et à tous dans le même souhait de retrouver la liberté de partager tous les bons moments qui se présentent sans modération…

  19. Merci pour cet ultime billet de 2021, rassurant, et à très juste titre. Cet acharnement français à nier ce qui devient jour après jour une évidence s’apparente de plus en plus à une hystérie destructrice. Espérons que tout ceci craque rapidement et qu’enfin la vérité, si souvent masquée, travestie et même niée éclate au grand jour. L’humour inondant le denier volet de ce billet est un régal. Merci

  20. Merci cher docteur Zola pour ce nouvel article et sa touche d’humour finale ; si Omicron pouvait nous sauver de la folie ambiante ce serait tellement bien…En tout cas, belle et bonne année 2022 à vous, aux vôtres et à tous les contributeurs.

  21. Si il repart aussi vite qu’il est venu et cette fois-ci définit ment
    En rendant visite à tous les vaccinés dont il prend la tête pendant 1 semaine
    Pour bien montrer qui est le chef ici
    C’est OMICRON bien sur avant de se carapace aussi vite qu’il est venu sans laisser le temps à CASTEIX et VERAN de vacciner tout le monde

  22. Bientôt on nous dira ” Omicron est finalement une forme de vaccin naturel” et comme les non vax l’ attrapent moins c’ est de leur faute si l’ épidémie continue….

    • Laissez dire …!
      Si vous voulez répondre à tous les sophismes qui circulent vous serez épuisé avant que la source se tarisse.

  23. Donc, (au conditionnel) cette apparente facilitation due aux vaxxxins serait elle autre chose qu’une VED (vaccine enhance disease), puisque la VED usuellement est accompagnée d’une aggravation de la maladie ?
    Serions nous en face, comme vous l’ecrivez, d’une baisse des défenses immunitaires sur un plan global (mais face pour l’instant à un pathogène modéré-Omicron) et nouvelle, directement imputable à l’ARNm ? Les observations sont elles identiques dans les pays qui ont utilisé des vaccins “traditionnels” ? Si non comment l’ARNm agirait-il ? Cela ne devrait il pas remettre en cause cette technologie de façon la plus urgente qui soit ?
    Donc les chiffres, une fois de plus nous amènent à nous poser encore plus de questions.

    • on a jamais réussi à fait un vaccin contre un coronavirus, tous les essais se sont soldé par plein de morts.
      on n’a jamais réussi à fait un truc qui marche avec arnM (allez demander au professeur fichier price combien il a tué de bébé bulles) car cela tuait ou provoquait des cancers. Tout le monde le sait, et on devrait le savoir encore plus dans le milieu médical.

      Mais miracle de 2020, on réussirait à faire un vaccin arnM contre un coronavirus, en moins de 3 mois ? qui peut sérieusement croire cela ? adossez-vous, respirez un bon coup, prenez le temps de la réflexion et reposez vous la question.

      comment de 2 trucs impossible à faire car pire que le mal que l’on travaille pendant 20 ans, on va réussir en 3 mois à résoudre les 2. avec des études bâclées et une phase 3 conduite comme une phase 4 ? présenté comme ça cela donne confiance ou pas ?

    • Cette technologie de l’arnM et la médecine est une bombe nucléaire laissée comme jouet à des enfants. Cela me fait penser aux électrochocs et aux piques dans l’oeil pour lobotomiser façon médecine psy des années 1900.

      Penser réparer le génome est le rêve des fous. C’est le même rêve fou que la géo-ingénierie ou la maîtrise des écosystèmes. Il faut avoir sacrément pris le melon pour imaginer faire mieux que la nature en 7 millions d’année. dès que l’homme à mis ses doigts dans un système naturel, il l’a cassé. documentez vous un peu sur les introduction d’espèces dans un écosystème pour “réguler”. À chaque fois, mais à chaque fois sans exception, le résultat a été pire que le mal. (blackbass, langouste américaine, prunus sérotina….).

      on ne connaît à peu près rien de l’adn, on considère que 90% est non codant (sans blague ! 7 millions d’année pour garder un poids mort de 90% ?), on ne connaît pas énormément de mécanisme biologique : pourquoi le cancer ? comment il démarre ? pourquoi chez certains et pas d’autres ? on ne connaît à peu près rien au système immunitaire. Pourquoi des gens sans “protection” ne contracte jamais une maladie et pourquoi des gens dit “protégés” peuvent l’attraper ?

      donc Vous avez 2 trucs que vous ne connaissez pas (ou si peu) et de ces 2 trucs vous faire un produit que vous voulez injecter à 7 milliard de personnes ?

      sérieux ?

      • D’accord avec vous, l’ADN non codant a forcément un rôle* sinon il aurait été éliminé depuis longtemps, comme les pattes chez les cétacés !
        C’est comme l’appendice que l’on a longtemps jugé “inutile” au point de l’éliminer à la moindre inflammation : “docteur, j’ai mal à mon petit doigt… pas de problème je vous le coupe… on a des coton-tiges pour le remplacer !”
        * dire qu’il ne sert à rien revient à dire que tout ce qui n’est pas succession d’octets ne sert à rien dans un ordi !

        • Cette histoire d’ ADN non codant que certains nomment Junk ADN ( ADN poubelle), me rappelle, sur certains aspects, le mauvais cholestérol. Après 7 millions d’années d’évolution, l’organisme produirait, chez des sujets sains, une substance qui lui est néfaste.
          il n’existe pas d’autre substance “mauvaise” produite en permanence par l’organisme, par des sujets sains, dans des conditions normales.

  24. Les courbes de “cas” et leur répartition entre vaccinés et non-vaccinés sont principalement proportionnelles au nombre de personnes testées.
    Augmenter le nombre de tests augmente automatiquement le nombre de cas. On craint l’Omicron -> on teste plus -> le nombre de cas explose. CQFD
    Et les gouvernements peuvent truquer les rapports vaccinés/non-vaccinés par ce système. Quand ce sont les non-vaccinés qui doivent majoritairement se faire tester vous montrez automatiquement que ce sont les non-vaccinés qui sont les cas les plus nombreux.
    Et n’oublions jamais qu’un test PCR positif ne correspond que rarement à une personne malade ou contagieuse.
    Bonne année à tous.

  25. Bravo encore à vous avec cette comptine de l humour de l humour
    Bonne nouvelle année meilleure je l espère et surtout que les gens se réveillent ferait un bien fou!!

  26. Alpha, le variant dit anglais était en fait un mutant de la souche australienne. Delta et Omicron descendent de ce variant alpha respectivement en +1 et +2.
    Si l’on admet que l’épidémie a commencé en 2017 à Lao Cai au Vietnam, alors l’Australie a sans doute été contaminé en même temps que la Chine.
    Les grippes records de 2017 en Australie sont officiellement considérées comme autre chose que des grippes. Bref dans la catégorie “le vaccin n’a pas marché, c’est certainement pas le virus de la grippe mais on ne sait pas ce que c’est”. Voilà comment les Australiens ont considéré leurs épidémies d’IRA en 2017. Les plus fortes en intensité depuis 1970.
    https://flutrackers.com/forum/forum/oceania/seasonal-flu-2006-2013-1-2-including-h1n1-pandemic-2009-aa/australia-aa/783424-flu-epidemic-experts-explain-the-reasons-behind-australia-s-bad-season
    En 2019 les contaminations toujours classées grippe ont été trois fois plus élevées.
    La souche australienne descend directement de celle de Lao Cai et non pas de celle Wuhan. D’ailleurs l’épidémie en Australie et Nouvelle Zélande a été moins virulente qu’en Europe et USA. Et ce avec la même politique. Mais c’était pas la même souche.
    Soit on a fait à une souche venant directement de celle de Lao Cai.
    Soit à une recombinaison de cette souche de Lao Cai avec un variant malaisien ( épidémie d’Orang Asli).
    Mais il ne s’agit pas du variant de Wuhan. Donc depuis novembre 2020 et l’arrivée du variant anglais en fait australien nous avons à faire à une toute autre épidémie.

  27. Merci Zola pour ce gros travail qui tendrait à montrer une forme de facilitation par les vaccins au vu du nombre de cas chez les vaccinés.
    Cependant je ne suis pas aussi optimiste que certains sur la fin de cette vaccinomanie. En effet vous ne citez pas les résultats sur la fréquence des hospitalisations en islande qui apparaissent juste en dessous de la courbe de l’incidence de cas par status vaccinal sur https://www.covid.is/data. En regardant l’incidence des hospitalisations (en nombre de cas pour 100.000) on s’aperçoit qu’il y a 3 fois plus d’hospitalisés parmi les non vaccinés que les doublement vaccinés et 7 fois plus d’hospitalisés chez les non vaccinés que les “boostés”. Ces chiffres vont dans le sens du discours répandu : “le vaccin protège des formes graves et surtout le boost”.
    Que pourrait-on objecter ? On n’en serait pas si là si on pouvait prescrire sans difficulté de l’ivermectine ?
    Personnellement je suis prêt à signer la fameuse décharge qui indique que je prendrai en charge le coût des soins (car je suis non vacciné) à condition que l’on m’autorise à me payer mon ivermectine.
    Je croise les doigts pour que l’évolution de l’épidémie se fasse très vite et qu’on n’arrête de vouloir piquer les gens avec des ARNm potentiellement dangereux car pouvant générer des maladies auto-immunes et autres maladies
    à ce sujet 3 entretiens avec Jean-Marc Sabatier permettent de rentrer dans les mécanismes de ces maladies potentielles et notamment de l’ADE (facilitation par les anticorps). Voici le 1er entretien : https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/jean-marc-sabatier-entretien-1
    Malgré tout soyons optimiste et je souhaite une bonne année à toutes et à tous en espérant que le variant omicron nous immunise tous.

    • Voici quelques données 27/12 https://twitter.com/felicittina/status/1476197620393644032 : Il y a 2 jours, les tendances indiquaient une convergence de l’incidence des boostés avec celle des non-vaccinés vers le 5 janvier. Au vu des chiffres du jour, celle-ci pourrait intervenir dès le 3, à une valeur proche de 2000!
      https://twitter.com/felicittina/status/1475527101273026567 : Islande Et bien voilà, la courbe des adultes vaccinés a croisé celle des non vaccinés, sans tergiverser (+53% d’incidence).
      Les boostés sont encore en dessous, mais l’incidence double en 4 jours au lieu de 48 jours pour les non-vaccinés 🚀(🔀 dans 10 jours à ce rythm

    • @Jean-LucT

      moi je veux bien signer une décharge si on me décharge en même temps de mes cotisations et de ma mutuelle obligatoire, de la part des impôts destinés à entretenir les rails et les aéroports.

  28. bonjour, j’ai trouvé ceci sur Linkedin. Qu’en penser??
    https://media-exp1.licdn.com/dms/image/C4D22AQE64osf1KxESg/feedshare-shrink_1280/0/1640969555426?e=1643846400&v=beta&t=9O42NYptIfS_7sQdKb-naf7JDwnlayYap2OyndjB4r4
    Une étude, qui vient de sortir, sur 12 000 foyers au Danemark, montre la réduction marquée de la contagiosité des vaccinés 3 doses, comparée aux vaccinés 2 doses et encore plus aux non vaccinés.
    voici le lien de l’étude. https://lnkd.in/dr6kcf7t
    Mis sur linkedin par M. Luc Réfabert (pneumo) pédiatre.
    franchement, moi, j’y perds mon latin ^^.

    • Cet article est un bon exemple du poids de ce qu’il faut bien appeler aujourd’hui le “scientifiquement correct”, un peu comme cette étude sur un substitutif du budésonide déconstruite il y a quelques jours par Enzo L.
      L’article contient effectivement des données qui me semblent contradictoires — d’un côté il tend à montrer une moindre susceptibilité à l’infection chez les double-vaccinés et les boostés — table 2. Notons que ces chiffres là sont obtenus après toute une série d’ajustements, cités dans le texte, qu’il serait extrêmement long et difficile d’aller vérifier.
      L’abstract met ceci en avant, et non les autres chiffres de l’étude qui sont eux clairement inquiétants pour la stratégie “vaccinale” : toujours dans la table 2, on voit par exemple que la susceptibilité à l’infection secondaire au sein de chaque foyer des “entièrement vaccinés” est rigoureusement égale à celle des non-vaccinés pour le variant omicron. Dit autrement, la double vaxx ne sert à rien pour l’omicron, la conclusion de l’article est en fait basée essentiellement sur les résultats du variant delta, avec un poids statistique largement majoritaire.
      Toujours dans la table 2, les auteurs ne font pas apparaitre la distinction omicron/delta — alors même que c’est le but premier de l’article — en ce qui concerne la transmissibilité (colonne 3). Or on pourrait s’attendre à ce que la transmissibilité (~capacité à contaminer) suive à l’ordre 1 le même comportement que la susceptibilité (~capacité à être contaminé). Les auteurs font juste apparaître en colonne 3 la valeur moyenne (delta et omicron), à nouveau dominée statistiquement par les cas de variant delta, puis en tirent une conclusion générale. Si jamais il apparaissait que les données omicron de transmissibilité étaient qualitativement différentes, on arriverait là à un cas de méconduite scientifique caractérisée.
      L’autre conclusion forte que l’on pourrait tirer de cet article, c’est que la double puis triple vaccination facilite grandement la transmission de l’omicron par rapport au delta. La table 3 est terrible : là où la contagiosité du omicron n’est accrue que d’un facteur 1.17 chez les non-vaccinés, elle est accrue d’un facteur 3.66 chez les boostés. Les auteurs insistent ici sur l’échappement immunitaire — ce qui certainement partiellement vrai, et en soi très inquiétant. Ce qui me frappe, c’est que le rapport 3.66 / 1.17, donc en gros 3, est supérieur au rapport des taux d’attaques secondaires à l’omicron entre les non vaccinés et les boostés, soit un facteur 2. Pour résumer, selon ces données, les boostés sont 2 fois moins infectés que les non-vaxx par l’omicron (avec les réserves habituelles sur le fait que le boost est forcément récent), mais contaminent déjà 3 fois plus qu’avec le delta. Même si ces chiffres ne sont pas directement multipliables, intuitivement au moins on peut s’attendre à une vaque épidémique portée par les boostés. Seule une distinction de transmissibilité en valeur absolue entre omicron et delta en table 2 pourrait confirmer ou infirmer ceci — or c’est la donnée manquante du corps de l’article, table 2 – colonne 3.

  29. Si cette nouvelle lue hier soir pouvait être le coup de grâce asséné au vaccin : https://lesakerfrancophone.fr/des-resultats-dautopsie-donnent-des-preuves-irrefutables-du-role-des-injections-a-base-darnm-dans-les-deces-post-vaccination
    On peut rêver, mais je crains qu’il faille encore beaucoup de victimes, tant physiques (morts, handicapés…) que psychiques (société, familles fracturées…).
    Malgré tout, le soleil qui brille et le fait que 2022 soit l’année de mes huitante ans, m’encouragent à souhaiter à tous une heureuse année.

  30. Bonjour, encore merci pour Zola an co pour toutes vos analyses et vulgarisation.
    Que ça fait du bien d’ouvrir le pc et tomber sur votre billet et sa conclusion qui nous a fait sourire
    Qu’on en finisse avec leurs mensonges mortifères et qu’enfin la vie prenne le dessus…

  31. Merci pour vos interventions J’attends chaque fois avec impatience de les lire car elles m’apportent de réelles réponses par rapport à ce que nous vivons.

  32. Excellent!
    Merci pour votre travail, vous n’aurez pas la légion d’honneur , mais le respect ,( le vrai) de milliers de personnes .
    Une très bonne année à vous

  33. Merci +++++ pour tout votre investissement et votre humour ,avec tous mes meilleurs vœux les plus sincères pour cette nouvelle année .
    Esperons que le virus de la manipulation politico médiatique perde aussi de son agressivité , pour que le printemps revienne en 2022..
    Bonne Année à Vous Tous

  34. Merci Zola pour votre persévérance ; qu’elle continue à nous éclairer en espérant que vos analyses objectives puissent être retenues par les quelques dirigeants encore lucides, s’il en reste, qui nous gouvernent !

  35. Merci Pour tous les articles 😉

    Je vais pas sortir la même tous les matins 😉
    Mais pour la létalité faible de Omicron, l’explication est simplissime:
    Il a été désactivé. C’est l’été en Af’ Sud en ce moment 😉

  36. Je vous dis MERCI et une excellente année!! Vivement le prochain variant donc!! On pètera le Champagne car lui n’en fera pas des bulles pour rien!! Bravo à vous!

  37. Merci pour votre travail Zola.
    Mais je pense que vous rentrez dans le piège….
    D’abord chercher la proportion de vaxx ou non vaxx pour ceux en soins intensifs n’est pas significatif:il n’y a pas assez de patients et on ne sait pas qui est placé en soins intensifs et pour quelles raisons.
    Ensuite vous vous appuyez sur le nombre de cas positifs:savons nous seulement ce que les tests détectent???
    En résumé nous avons un traitement douteux(les vaccins),censé nous protéger contre un variant affaibli (peu dangereux),avec un nombre énorme de cas positifs (positifs a quoi,aux tests?).
    En vérité il ne se passe rien de spécial sauf des gouvernements qui essaient d’injecter des populations totales avec un produit inconnu.
    Le résumé que j’ai entendu des “voeux du président” portait essentiellement sur le souhait de vacciner ceux qui ne l’étaient pas encore.Les fameux soit disant cinq millions,chiffre dont je doute.
    Cela semble le sujet le plus important pour un chef d’état.Cela n’a aucun sens médical.
    Le débat pourcentage de vaxx et non vaxx permet de manipuler toutes les opinions en occultant la seule question:
    Qu’y a t-il donc dans ces “vaccins” pour qu’il soit indispensable de forcer toute une population a les absorber tous les trois mois?

      • Effectivement le triste sire de l’Elysée annonce 12 000 (rond !!!) décès Covid
        On a analysé le sang de combien ?
        Ca inclut, entre autres falsifications, ceux qui ont été déclarés “mort covid” pour enrichir le médecin déclarant ?
        Ce sont vraiment des discours mensongers dans le but de nous soumettre à Gates et Schwab

  38. Bravo Zola
    Bel exercice de virtuosité littéraire, en dernière partie…
    Vous êtes un as de l’ironie, cette subtilité que j’adore, et qui échappe aux gouvernants…
    Oui, rions tous de cette absurdité cosmique, de ces confettis frelatés que nous envoient l’Etat et ses politiciens aveugles, avec leur vaccin ubuesque, pour un virus mascarade…
    Je vous souhaite une bonne année 2022, en espérant que définitivement, la vérité surgisse et que les Masques tombent !!!

  39. Merci docteur ! ” On a deux vies.La deuxième commence quand on réalise qu’on en a qu’une “.Confucius.Bonne année à tous les lecteurs de ce blog.

  40. Merci pour tout ZOLA. La résistance prend forme. Ils auront du mal à nous faire croire que des nouveaux vaccins seraient adaptés aux futurs variants. les cons ça osent tout…Michel Audiard pas piqué des verres….

  41. Enfin, cher Zola, plus de votre sérieux et de vios compétences, vous montez le curseur de la légitime agressivité envers nos ministres menteurs et manipulateurs…en les accusant. ZOLA, le vrai, serait fier de vous ! En attendant, quand viendra le temps de mettre les responsables en prison, j’espère que vius écrirez un J’accuse !…

    • Dans mon quartier, feux d’artifices partout ce soir : une amie m’explique «  c’est la fin du Covid « 
      Alors bravo à Zola pour nous éclairer depuis 2020 !
      Pourquoi ne pas y croire !
      Merci Zola
      Bonne année à vous et à tous

  42. MERCI vraiment d’avoir été là [“BEING THERE” aurait dit Jerzy Kosinski ] !
    Très BONNE ANNEE à tous.
    Et BONNE SANTE 🙂

  43. Chronique juridique du 31 déc 2021 par Maître X
    La police ouvre une enquête criminelle sur la distribution des vaccins en Grande-Bretagne.
    Aux USA, procédure contre le CDC pour la rétention des données Pfizer déjà disponibles pour la société Oracle !

  44. Merci encore ZOLA pour ce gros travail, trop clair en fait

    Parmi les gens peu nombreux à qui je viens de souhaiter des vœux, mails ou SMS, ils sont en fait tous positifs et confinés, quoique scrupuleusement à jour des vaxx.
    Certainement le hasard.
    Heureusement qu’ils me l’ont signalé après que je leur ai souhaité mes vœux et en réponse, car je ne sais quoi leur dire maintenant

    Evitez effectivement le contact avec les vaxx
    Bonne année 2022 à tous, espérant que notre pauvre pays sorte de sa folie mais j’en doute.

  45. Merci Zola !
    L’endemicité est là. Nous le savons depuis longtemps. ILS le savent.
    L’épidémie a commencé et se terminera comme toutes les autres très certainement.
    Il ne reste plus qu’à espérer que les jeux de pouvoir n’entachent pas 2022.
    Quel courage et quelle ténacité vous avez Zola ! Merci pour la force que vous avez su donner sans compter.
    Admiration. Respect.
    Très bonne fin d’année 2021 à tous

    • Je ne pense pas que le terme d’endémicité soit bien approprié ici : cela caractérise plutôt des espèces à distribution limitée ou des maladies locales à très bas bruit !

  46. L’humour et la non violence sont des formes de réponse efficaces contre la propagande indigne subie depuis 2 ans, mais avec une inertie qui demande de la patience. Omicron va aider l’humanité à retrouver le discernement nécessaire pour ralentir ou même bloquer ces tentatives de despotisme soit disant éclairé.

  47. La fête des soignants, c’était aux Iles Feroë. Mais l’information est effectivement passée par la RTBF. C’est très très surprenant.

  48. Merci du fond du coeur à Zola et tous ses amis, je n’oublierai jamais !
    Au fil des discussions “bon enfant” entendues ces jours-ci je ressent comme un certain réveil des consciences… un espoir pour que 2022 soit le retour des lumières 🙂

  49. Bravo pour finir avec un peu d’humour !
    Très bon réveillon à tous et souhaitons nous tous le meilleur pour 2022. Ne lâchons rien et essayons tous de nous mobiliser pour la grande manifestation du 8 janvier !

  50. Merci pour ces faits.
    Mais le pauvre type qui sert de président en attendant d’être officiellement représentant de commerce chez Pfizer a répété tous les mêmes mensonges au sujet du vaccin dans son discours electoral ce soir.

  51. Si l’omicron contamine proportionnemmement davantage les vaccinés que les non-vaccinés — et les rend donc plus souvent contagieux — le gouvernement décidera-t-il que les restaurants, cinémas etc. sont désormais résevés aux non-vaccinés ?

    • En Allemagne ( a 20 kms de chez moi ) : accès aux restaurants avec attestation de vaccination ou certificat de guérison avec ds les 2 cas Test antigenique . Idem cinéma , opéras .

    • Il faudrait laisser le choix au restaurateur.
      On verrait ainsi des panneaux “interdit aux vaxxinés”, et le restaurant plein
      L’hypocrisie consiste en ce pass nazitaire qui interdit l’entrée aux non vaxxinés.

  52. Bonsoir mon cher confrère,
    Merci pour vos “travaux d’hercule” tout au long de la pseudo pandémie pour nous informer et remettre les pendules à l’heure et l’église au milieu du village.
    Notamment pour ce dernier blog qui ne va pas plaire aux promoteurs du concours de fléchettes tous les 3 mois.
    Vous faites partie des médecins qui honorent leur profession, alors que beaucoup, hélas, ont trahi leur serment d’Hippocrate.

  53. dans https://odysee.com/@corona_research:6/Ivermectine–l'affaire-Andrew-Hill.-Qui-a-fait-pression-sur-ce-chercheur-pour-qu'il-change-ses-conclusions–(d%C3%A9cembre-2021):0 Andrew Hill, d’après Pierre Kory était totalement convaincu par l’ivermectine et avait fait des communications sur le sujet, a soudainement fin janvier 2021 indiqué qu’il ne pouvait plus présenter ce qu’il voulait puis a, dans les jours qui suivent, écrit un article évitant que l’ivermectine ne passe auprès des régulateurs. Même s’il est le seul auteur de l’article, il a indiqué que les conclusions ne sont pas les siennes et effectivement il est trouvé dans la manière d’écrire qu’il y a deux autres personnes qui ont rédigé, notamment une personne qui n’est clairement pas native in English. …dit qu’Andrew Hill lui a indiqué avoir notamment été très influencé par Dominique Castoglia sur la manière d’écrire. Interrogée peu avant, en décembre 2020, elle vient de recevoir le Grand Prix de l’Inserm 10 ans après Didier Raoult, et elle dit que ce n’est peut être pas par hasard, et quand on lui demande de préciser elle dit qu’il faut demander au PDG de l’Inserm (qui est Gilles Bloch): https://www.youtube.com/watch?v=aqi2vf9prNk Dans cette interview elle indique aussi que les données des vaccins sont claires et propres, et que ce qui différencie la bonne de la mauvaise science est la qualité des données. Il ne s’agit pas d’avoir fait des choses bien dans le passé (elle ne cite pas Raoult mais on devine qu’il peut y avoir un lien) il s’agit de faire des essais bien faits. A l’époque comme aujourd’hui, elle ne sur-vend pas pour autant les vaccins (elle disait qu’il manquait les données sur la transmissions pour savoir si ça réduit la transmission, en septembre elle disait que la double dose de vaccin confère une protection encore élevée au bout de 6 mois donc la 3ème dose pour tous non pas pour tout de suite) et donc semble avoir les mots justes plutôt que de se laisser influencer. Bref, il semble curieux qu’elle ait vraiment influencé ainsi l’article à moins qu’elle se soit fait influencée de façon inhabituelle pour elle.

    • Tout ce que je comprends, c’est que Costagliola va devoir répondre de la mort de milliers de personnes abandonnées au Doliprane ! (je me demande combien elle a été payée pour ça… à moins qu’elle ne soit encore plus conne qu’il n’y paraît)
      Une fin de carrière en apothéose !

      • C’est pas demain la veille que la castafiore répondra de quoi que ce soit.

        Peut être dans dix ou vingt ans si elle est encore en vie, ce qui ne serait pas un grand bienfait pour l’humanité, sera-t-elle amenée à répondre devant des tribunaux

        Dans 30 ans au mieux s’il y a une nouvelle génération de juges elle fera partie de la cohorte des responsables mais pas coupables qui se soutiennent tous.

        D’ailleurs si encore en vie elle fera bien sûr partie du gang du Conseil d’Etat ou d’un organisme de truands similaire.

    • 🤔😅
      et grand merci pour vos billets si bien documentés!
      Bon réveillon et à l’année prochaine , en espérant que les faits arriveront enfin à sortir au grand jour que les moutons se transformeront..en humains, et que ce cauchemar va s’arrêter.

    • Tout n’a pas été dit dans ces interview et dans le livre de Kennedy. Une action juridique est en cours, je ne peux en dire plus.

  54. Merci encore pour ce travail de dentelle Dr ZOLA, merci au Dr MAUDRUX qui a tout démarré, nous a aiguillés et que l’on n’oublie pas, à ENZO L et ses investigations, à tous ceux qui aident et interviennent sur ce blog riches d’infos et sur le forum. C’est un grand soutien par ces temps mauvais ! Souhaitons pour tous qu’en 2022 la vérité advienne ! la seule vérité !

  55. Bravo, on termine en étincelles cette ptain d’année…
    Vos conclusions, sous formes d’ allégories humoristiques font plaisir à lire..
    et puis le contenu traité est très clair, édifiant…et je suis heureux de constater M Zola que les informations que chacun d’entre nous collecte et transmet ici vous aident un peu dans vos analyses et synthèses…

    • Je ne suis plus obligé d’aller chercher les infos ailleurs, je les prends ici. Certes il y a un tri et une vérification, mais c’est très utile, on a quasiment tout, chacun apporte sa pierre. J’aime bien faire les synthèses et rendre clair ce qui ne l’est pas.

      • Ouf. Les gens intelligents et respectueux existent grâce à vous et G Maudrux. Merci et belle année à tous, la résistance commence.

      • Je me joins à Zola pour faire part de ma gratitude aux participants de ces discussions : depuis plus de 18 mois, bien avant de publier mes billets ici, je trouvais dans les commentaires une foule de sources précieuses et de grande qualité, qui m’ont aidé à comprendre une partie de ce qui se passe.

      • C’est grâce au Dr Maudrux et à son blog dans QDM que j’ai pu comprendre et analyser le désastre dans lequel on était entraîné. Le premier fait évident d’une manipulation a été l’interdiction de HCQ et de prescrire pour les médecins et ce dès janvier 2020 et ensuite la désinformation c’est installée partout. Je ne suis pas médecin, mais je pense qu’avec un peu de réflexion et l’aide de FORUM comme covid-factuel on comprend un peu plus facilement. Merci à ZOLA, ENZO, MUCHIELLI pour tout et continuons le combat.

  56. Cher Zola,
    Merci infiniment pour tout ce que vous nous apportez depuis des mois et bonne année! Espérons que votre vision optimiste des choses devienne bientôt virale et que les signaux encourageants que l’on commence gentiment à percevoir se confirment bientôt. Bien à vous

  57. merci pour ces toujours excellents billets
    je me pose une question , vous s dites que omicron a plus d’affinités pour les vaccinés , chiffres à l’appui , mais étant donné la plus grande quantité de personnes vaccinées , n’est il pas normal qu’on trouve plus de personnes atteintes ?? où il y a un rapport statistique qui et fait permettant de comparer vaxx et non vaxx ??? merci

    • Les premiers chiffres donnés sont très intéressants, quand il s’agit du taux d’incidence dans chaque catégorie. Je m’explique :
      Si vous avez 100 contaminés, 80 sont vaccinés, 20 ne le sont pas. Cela ne montre pas grand chose si 80% de la population est vaccinée. C’est alors neutre, le virus touche autant les uns que les autres. De même si 80% des hospitalisés sont vaccinés, c’est (presque) normal, puisque 80% de la population est vaccinée.
      Par contre si, sur 100 vaccinés 3 doses, vous avez 30 contaminés, sur 100 vaccinés 2 doses, vous avez 20 contaminés, sur 100 non vaccinés vous avez 10 contaminés, là vous pouvez dire que plus vous avez de doses, plus vous avez de contaminés. Ces résultats sont indépendants du taux de vaccination 1, 2, 3 doses, ou de l’âge dans le cas présent si on est sur le taux d’incidence de chaque catégorie, comme c’est la cas dans la publication Islandaise.

      • Sauf, que presque tout le monde a accepté le discours incroyable que le “vaccin” ne protège pas de la contamination alors que les 95% ont été calculé sur la différence du nombre de tests PCR positifs entre le groupe placebo et le groupe vacciné, sur une durée de plusieurs mois. Dans un essai réalisé par l’industriel, ou plutôt on l’a appris depuis par des sous-traitants, payés par lui, (pour ne ?) pas toujours (être ?) très scrupuleux…
        Rappelons également ces résultats (aujourd’hui passés aux oubliettes) de 50% d’efficacité après 12 jours et 80% avant la 2ème dose qui auraient du permettre d’accorder un passe vaccinal dès l’entame du processus… si l’objectif était vraiment sanitaire !

  58. Merci Zola !
    Merci pour cette recherche si nécessaire de la précision, de la clarté, même si personnellement j’ai peu de facilité à suivre ces chiffres autrement qu’avec un biais de confiance vis-à-vis, non pas de tout ce que vous énoncez, mais vis-à-vis de l’honnêteté de votre travail.( j’essaierai de faire mieux l’année prochaine)
    Et bienvenue à toutes ces naissances alors !
    Belle année à elles et à nous !

    • Bonsoir à tous et bonne année 2022.
      Cher Zola
      Il y a un passage de votre post que je comprends pas

      Je vous avais écrit ce qui allait se passer dès le 30 novembre (Je veux de l’omicron), et le 5 décembre (Actualisation) que les décès allaient doubler, cela a été le cas, doublement par rapport au plus bas sur 2 ans

      L’an prochain si vous avez le temps de m’expliquer..

      Amicalement
      Pierre Philippe

  59. Très honoré ZOLA, merci pour cet optimiste billet de fin d’année et ses plaisantes variations finales.
    Je suis malheureusement fâché avec les chiffres , et dois reconnaître que ce n’est pas par un examen raisonné des courbes de ceci ou de cela que je me positionne. “Suivez le juste, vous arriverez au vrai” a dit le grand Victor : voilà ma méthode.
    J’en sais la faiblesse ; en pâtis souvent, mais à dieu ne plaise, n’en puis changer. J’ai suivi vos billet depuis…un certain temps, ce qui me permet, de sentir le vent et de suivre le sillage que vous tracez..

    Un peu plus jeune que vous, approchant la soixantaine stridente, je serai toutefois vraiment serein, si je pouvais compter sur mon toubib en cas d’accident clinique (ce qui n’est pas le cas).

    Ma devise n’est pas plutôt mort que vacciné, mais serait plutôt : tout sauf le mensonge.
    J’espère pouvoir m’y tenir.

    Je vous souhaite une heureuse année 2022.( avec une peau lisse sans bouton)

    • Pas forcément omicron, d’ailleurs arrivé un peu plus tard, mais c’est pire : le vaccin ne marche sur aucun variant, pas seulement omicron, selon leurs chiffres. A ce sujet, quand je vois les courbes Allemagne et Belgique, je me demande s’ils ne sont pas passés à côté de l’omicron avec des lacunes dans le séquençage, car ils on eu le pic et sont en descente rapide, y compris pour les décès : https://tinyurl.com/37fu7jmh c’est bizarre.

      • Peut-être bien qu’Omicron va “rebooster” leurs scores dans la première quinzaine de janvier, l’Autriche semble avoir stoppé net sa dégringolade de cas… ?
        Le début de la semaine prochaine pourrait signer son arrivée en Germanie !

  60. Trop bien monsieur Zola…!
    Bravo et merci pour cette nouvelle démonstration limpide.
    Elle vient à point nommé pour clôturer l’année sur une note raisonnablement optimiste, en ce qui concerne la maladie causée par le Sars-Cov2.
    Finalement, dans la plupart des problèmes créés ou aggravés par l’homme, la nature parvient assez vite à rétablir l’équilibre.
    Joyeuse fin d’année à vous et à tous.

  61. Merci monsieur Zola pour cette analyse au fond bien réconfortante, et aussi pour ce merveilleux moment d’humour viral ! Bonne année et naturellement, bonne santé !

      • Zola vous êtes merveilleux ! Grande gratitude à vous pour 2021 et votre mélange subtil, constant et puissant de conviction, de travail, de rigueur, d’humour !!! Vous êtes une lumière repère en ces temps ténébreux….pour rester debout, garder le cap et nourrir le rationnel de notre courage pour questionner sans cesse – avec forces et bienveillance – nos compatriotes au réel et à la raison……Tout de bon à vous et vos lecteurs en 2022 ✨

  62. Extraordinaire bonne nouvelle pour finir cette année horrible. Mais le discours officiel reste toujours agressif envers les non-vaccinés, dont je me réjouis d’appartenir. Souhaitons que nos médias s’emparent de l’information, mais cela risque de rester encore un vœu pieu. En tout cas merci pour votre chronique que je suis depuis le premier jour.

    • Bonjour docteur,
      Décidément, cette année 2021 a été un cauchemar pour ma famille, j’ai perdu ma maman le lundi 22 fevrier 2021 je pense a l’aide du rivotril a l’hopital de St Avold. Le lundi soir ayant ete convoqué par les medecins me disant qu’il fallait l’aider a partir au bout d’1 mois de lutte avec seulement 5 jours de vitamine D3. J’ ai filme ma maman en lui demandant si elle souhaitait mourir ! Evidemment, elle m’a repondu que non ! J’ai la video… Comme il y avait le couvre feu le soir a 18 heures a 17h00 je lui ai dit que je l’aimais en la filmant et je suis parti ! 3heures plus tard l’hôpital nous annonce son décès. Il n’y avait personne dans les chambres a côté. Cela a éveillé mon attention ! L’un des deux docteurs m’avait dit ce lundi après-midi qu’il avait fait la meme chose avec ses parents ! Je lui ai dit que c’etait son probleme mais celui de ma mère ! Il s’est énervé en demandant a l’infirmière de rapporter la grosse machine Philips respirateur barbare a plus de 15l d’occigene ils int laissé cette machine a côté de ma mère et dans la video je lui ai demandé si elle voulait encore cette machine ! Évidemment elle a repondu : Non !! Elle avait une fibrose pulmonaire. Preconisation du medecin de famille prendre du doliprane ce qui provoque des tempêtes… . Ce soir nouvelle année un espoir avec omicron ! J’apprendd qu’a 15h mon fils c’est couché car mal de tête et fièvre et il n’est pas vaccinė ! Alors combien cela va durer et que lui donner ? Il est a Lyon avec sa mère et moi a Toulouse. Sa mère lui a donné du Doliprane et moi je lui ai dit de voir pour de la vitamine D3 comme celle que je prends depuis la mort de ma mère. Que me conseillé vous pour informer mon ex femme ? Merci et tres bonne année a vous et a tous ceux presents sur ce billet.

      • Ne vous en faites pas, chez les jeunes, omicron ou delta sont moins méchant que la grippe saisonnière, même s’il peut y avoir des accidents, comme dans toute affection. Alors pas de panique, la nature fait bien les choses, statistiquement mieux que le vaccin. Oui il y a mieux que l’inutile Doliprane, il faut compter plus sur la nature que sur le médecin, et lui faire plus confiance, ce qui me désole, mais aujourd’hui, face à des médecins sourds, que faire ?

        • Le Doliprane n a aucun intérêt, sinon le confort,quand on n’en peut plus de maux de tête, myalgies, fièvre élevée .
          Il est contreproductif en cas d infection virale ( voir travaux du Pr Jacob Institut Pasteur dans les années 70 )

      • “L’un des deux docteurs m’avait dit ce lundi après-midi qu’il avait fait la meme chose avec ses parents ! ”
        On nous a dit exactement la même chose à propos de ma belle mère ! Une neurologue qui donnait l’exemple de sa mère pour nous pousser à accepter la “sédation” pour “en finir le plus vite possible”. Il y a un coté serial killer avoué chez ces praticiens hospitaliers qui se donnent en exemple pour avoir, ou vouloir, achever leurs parents… Quelle morale !

  63. Merci Zola pour cette belle analyse qui permet de reprendre espoir même si malheureusement je vis en France. “Sans hypocrisie”, je vous souhaite une belle et heureuse année 2022, afin que vous continuiez à nous informer sur ce sujet.