247

Véran désinforme, Castex s’affranchit de la philosophie des soins hospitaliers

Invité par France Inter le 18 décembre, le Ministre de la Santé Olivier Véran a présenté le variant Omicron comme une menace qui justifie de prendre des mesures plus sévères, notamment à l’encontre des non-vaccinés. Les arguments qu’il a apportés ne résistent pourtant pas à l’analyse.

Un Ministre de la Santé qui invente des faits

M. Véran, qui sait qu’en Afrique du Sud le variant Omicron a fait exploser le nombre de « cas » de Covid sans que la moindre hausse des décès ne soit signalée, a avancé que cela s’expliquait par le fait que la population sud-africaine était jeune, peu vaccinée et qu’elle avait été dévastée par les vagues précédentes.

La dévastation de l’Afrique du Sud ne semble pas manifeste : selon OurWorldInData, en 20 mois le Covid-19 aurait emporté 0,15 % de sa population, c’est-à-dire un peu moins que pour la France (0,18 % de la population selon le même site — tandis que d’après l’INSEE, dans le même laps de temps, l’ensemble des causes de décès emportaient 1,7 % de la population française.)

Nombre de “décès Covid” cumulés par million d’habitants, en France et en Afrique du Sud

L’argument du faible taux de vaccination des Sud-Africains pour expliquer l’absence mortalité due au nouveau variant reste assez mystérieux et, faute de le comprendre, on s’abstiendra d’y répondre.

Quant à la jeunesse de l’Afrique du Sud, elle est indéniable, mais cela n’a pas empêché une certaine proportionnalité entre le nombre de cas et le nombre de décès lors des vagues précédentes. En quoi la jeunesse expliquerait que soudain la proportionnalité et la mortalité induite disparaissent pour le variant Omicron ?

Nombre de cas et de décès par million d’habitants en Afrique du Sud

Son autre argument s’appuie sur l’exemple danois. Selon M. Véran, le Danemark a avec le variant Omicron un taux d’hospitalisation aussi important qu’avec le variant Delta.

D’où M. Véran tire-t-il de telles affirmations ? Il y a actuellement au Danemark une hausse des « hospitalisations Covid » (à des taux bien plus faibles qu’en France), hausse qui a commencé avec l’arrivée de l’hiver, comme à peu près partout en Europe, et bien avant l’apparition du variant Omicron au Danemark : la (petite) vague d’hospitalisations et de décès « Covid » au Danemark a débuté mi-octobre, tandis que les premiers variants Omicron sont détectés depuis la fin novembre, et n’ont pas encore supplanté le variant Delta au Danemark.

Nombre de cas de Covid et de cas Omicron détectés au Danemark

De façon assez étonnante, l’apparition d’Omicron coïncide même avec un infléchissement du taux d’hospitalisation, suivi une semaine plus tard d’une baisse des décès (voir aussi cet article.)

Nombre de “patients Covid” à l’hôpital par million d’habitants, en France et au Danemark

La hausse des hospitalisations danoises dont parle M. Véran n’a donc rien à voir avec le variant Omicron, et son argument est, là encore, déconnecté des faits.

En définitive, M. Véran a cherché à nous faire peur avec le variant Omicron, en inventant pour cela des arguments fallacieux, et nous a bel et bien désinformés.

Un Premier Ministre éloigné des données

La veille de l’intervention de son Ministre de la Santé sur France Inter, dans une déclaration télévisée du 17 décembre 2021, le Premier Ministre français avait prononcé une phrase insupportable, tant sa logique — et ses conséquences si on la suivait — sont dévastatrices.

M. Castex a en effet affirmé que le Président de la République et lui « [assument] de faire peser la contrainte sur les non-vaccinés, car les services de soins critiques et de réanimation de nos hôpitaux sont remplis pour l’essentiel de personnes non vaccinées. »

Il s’agit d’abord d’un énorme mensonge. L’immense majorité des patients en soins critiques et en réanimation ne sont pas atteints de Covid, mais sont hospitalisés pour de toutes autres raisons. Le fait qu’ils soient ou non vaccinés contre le Covid ne change donc rien à l’affaire.

Combien de patients sont actuellement en réanimation et en soins critiques en France pour diverses causes ? Il est difficile de le savoir précisément si on n’a pas accès aux données hospitalières, mais on peut s’en faire une idée approximative, grâce aux rapports de l’ATIH (ici et )

En 2020, nous dit l’un ces rapports, 645 328 journées d’hospitalisation en Soins Critiques (SC) ont été effectuées par 45 732 patients pour cause de Covid, et ces 645 328 journées ont pesé pour 8% du total des journées de SV en France. On en déduit par une règle de 3 que le nombre total de journées de SC sur l’année 2020 a été approximativement de 8 millions.

Même si les 5 % de « patients Covid » passaient en moyenne plus de temps en SC que les 95 % d’autres patients, on peut estimer que ce nombre de 8 millions de journées en SC par an est proche de la valeur habituelle (d’autant que l’autre rapport de l’ATIH nous informe que le nombre de séjours en SC — année atypique et perturbée — a été en baisse en 2020, de 5,9% par rapport à 2019.)

On calcule aisément que 8 millions de journées par an, cela veut dire environ 22 000 journées par jour (c’est-à-dire 22 000 lits de SC occupés en moyenne chaque jour de l’année.)

[Correction du 23/12/2021 : un document de la DREES indique que, fin 2019, il y avait 19 604 lits de Soins Critiques en France. Même s’il n’est pas resté inchangé depuis, on peut supposer que l’ordre de grandeur est resté le même : environ 20 000.]

Or, Santé Publique France nous indique que depuis 6 mois, le nombre de personnes hospitalisées pour Covid en Soins Critiques est resté en-dessous des 3000. Il vient d’atteindre 3000 — sur environ 20 000 lits de SC occupés —, mais l’inflexion est déjà visible et — sauf surprise — le pic pourrait bientôt être atteint.

Avec moins de 3000 « patients Covid » en Soins Critiques au moment où M. Castex prenait la parole, c’est donc que le Covid occupait moins de 15 % des lits de SC en France. Dans la mesure où, selon un récent rapport de la DREES portant sur le mois de novembre 2021, les patients hospitalisés en Soins Critiques pour Covid sont pour moitié vaccinés et pour moitié non vaccinés, les quelques 1500 « patients Covid » non vaccinés en SC occuperaient moins de 7,5 % des lits de SC, et sont donc très loin de « remplir l’essentiel » des services de Soins Critiques.

Pour les services de réanimation, quelques données manquent pour faire un calcul semblable. Rappelons que les “Soins Critiques” englobent les services de réanimation, les lits de surveillance continue et les services de soins intensifs. Mais Santé Publique France ne détaille pas le nombre de « patients Covid » en réanimation parmi ceux qui sont en Soins Critiques, la DREES ne donne pas la répartition vaccinés/non vaccinés pour les services de réanimation, etc. 

Quoi qu’il en soit, même si la grande majorité des patients Covid en Soins Critiques sont en fait en service de réanimation (qui comptait 5500 lits en 2019 d’après la DREES), les ordres de grandeur ne seront pas renversés : avec une partie seulement des moins de 1500 « patients Covid » non vaccinés hospitalisés en Soins Critiques, “l’essentiel” des 5500 lits de réanimation ne pouvait pas être occupé par les « patients Covid » non vaccinés.

Mr Castex a dont présenté des faits absolument faux.

Un Premier Ministre qui retourne la logique des soins

Mais ce n’est pas le plus grave. Justifier une discrimination massive envers une part de la population par le fait qu’elle prendrait des risques pour sa santé et dans le but de l’obliger à se protéger — et à se protéger d’une façon décidée unilatéralement par le pouvoir politique —, c’est du jamais vu. Jusqu’où ce raisonnement sera-t-il poursuivi par Jean Castex ? S’en prendra-t-il aux personnes âgées en leur interdisant toute sortie parce qu’elles représentent la grande majorité des personnes en Soins Critiques et en réanimation — que ce soit pour Covid ou pour autre chose ? Fera-t-il inscrire sur le pass sanitaire ou vaccinal le statut de « fumeur » ou de « non fumeur », pour interdire l’accès à la culture et aux loisirs aux fumeurs tant qu’ils n’arrêtent pas de fumer, en arguant de la place que prennent les fumeurs dans les hôpitaux ? Interdira-t-il les départs en week ends prolongés, parce que c’est à ce moment-là que les urgences doivent faire face à des pics d’accidents de la route ?

On peut certes comprendre que, si on tient mordicus à faire des économies en fermant des lits d’hôpitaux, il peut effectivement sembler judicieux de remplacer des moyens hospitaliers par une politique de tolérance zéro pour les comportements considérés à tort ou à raison comme risqués — ski, escalade, mais aussi consommation de vin, de bière, de charcuterie, de tout ce qui donne du cholestérol etc. — qui risqueraient de conduire quelqu’un à l’hôpital ; et de mener des campagnes de discrimination envers tous leurs adeptes. Mais est-ce la logique que nous souhaitons voir se mettre en place ? Ou un réarmement des hôpitaux, avec une politique de formation de médecins et de personnels soignants pour assurer l’avenir, ne serait-il pas préférable ?

Enzo L.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

247 commentaires

  1. Pr Stephan GAYET, CHU de Strasbourg: “L’ARNm est une très belle invention, mais elle ne marche pas”.
    Israel arrête la 4eme injection au profit de l’immunité naturelle.
    DREES chiffres officiels: 63% des décès covid sont des vaccinés.
    Journal liberation: 57% des hospitalisations covid sont des vaccinés.
    Etc…
    Etc…

  2. Le Problème de Veran :
    il fait plus de politique que de Médecine ..Il y a conflit d’intérêt. Ou il s’exprime en tant que médecin ou en tant que politicien influenceur !!!!!!

  3. Pourquoi l’Afrique du Sud est le pays le plus touché d’Afrique ?
    L’Afrique du Sud est le pays qui n’a pas administré l’association hydroxy chloroquine + azithromycine contrairement à plus de 50 pays en Afrique.
    L’Afrique du Sud est le pays qui compte plus de 90 000 décès covid-19 (presque autant que le reste de l’Afrique ensemble).
    C’est Ramaphosa qui est entré dans la corruption des européens.

    • Le Problème de Veran :
      il fait plus de politique que de Médecine ..Il y a conflit d’intérêt. Ou il s’exprime en tant que médecin ou en tant que politicien influenceur !!!!!!

  4. Toutes ces courbes et ces tableaux en anglais en guise de sérieux et de d’authenticité c’est du bidon. Elles sont adaptées à l’opinion de leur auteur. On en a marre de tous ces crétins complotistes, qui grippent le retour à une vie normale le plus rapidement possibles plutôt par leur égoïsme que par une soif hypocrite de liberté. Oui, La liberté d’acheter un pass sanitaire pour mourir à l’hôpital ou pour tuer les innocents qui n’ont demandé rien à personne. Les 40 millions de français environ vaccinés sont bien sûr tous bêtes et ils ont abandonné l’intelligence à ces 5 millions non vaccinés dont une grande proportion vient de certains milieux qui ne se reconnaissent pas dans la république et qui rêvent d’instaurer une dictature en France.

    • C’est ironique ou votre colère contre la situation vous accule au déni de la réalité que ces courbes rendent évidente ? Et vous pensez que vacciner les moins de 10% de non vaccinés va entraîner comme par magie un retour à la normale ? Je sais bien qu’aujourd’hui c’est Noël, mais il faut arrêter de croire aux miracles à votre âge…

    • @PICHON ANTOINE

      Si l’avis d’une spécialiste (plus de 10 ans dans la recherche sur les possibilités thérapeutiques de l’ARNm) est moins probant que votre avis personnel, ne regardez surtout pas cette petite vidéo, vous pourriez à minima faire preuve de doutes :

      https://twitter.com/CaudeHenrion/status/1474329538138193921

      Vos affirmations péremptoires et discriminatoires ne font pas démonstration. Informez vous et portez votre réflexion sur des éléments contradictoires mais ignorés dans la pratique de votre dogme.

      Note : dogme, point de doctrine établi ou regardé comme une vérité fondamentale.

      Sites officiels pour le suivi de la “vaccination” :

      https://vaers.hhs.gov (Vaccine Adverse Event Reporting System The Vaccine Adverse Event Reporting System is a United States program for vaccine safety, co-managed by the U.S. Centers for Disease Control and Prevention and the Food and Drug Administration) traduit cela donne “Le Vaccine Adverse Event Reporting System est un programme américain pour la sécurité des vaccins, cogéré par les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis et la Food and Drug Administration”

      https://www.ema.europa.eu/en/human-regulatory/research-development/pharmacovigilance/eudravigilance(EudraVigilance is the system for managing and analysing information on suspected adverse reactions to medicines which have been authorised or being studied in clinical trials in the European Economic Area (EEA). The European Medicines Agency (EMA) operates the system on behalf of the European Union (EU) medicines regulatory network.) traduit cela donne “EudraVigilance est le système de gestion et d’analyse des informations sur les effets indésirables suspectés des médicaments autorisés ou en cours d’étude dans le cadre d’essais cliniques dans l’Espace économique européen (EEE). L’Agence européenne des médicaments (EMA) exploite le système au nom du réseau de réglementation des médicaments de l’Union européenne (UE)”

      Maintenant vous avez la possibilité de confronter vos certitudes avec des données officielles. Je dois toutefois vous prévenir que des crises d’angoisse pourraient survenir à la lecture attentive des données publiées sur ces sites. Cela n’aura rien à voir avec la “dictature” des complotistes.

      Bon courage pour la suite.

    • Pour les courbes, désolé, la seule référence mondiale n’est pas française mais c’est la John Hopkins University, le monde entier l’utilise. Pour les articles, mêmes les scientifiques français publient en anglais (ce que je déplore, ils ne traduisent même pas en français).
      Pour les chiffres, ils sont universels, quelle que soit la langue, 2 s’écrit 2 en anglais et en français, 10 aussi.
      Maintenant allez voir les chiffres de l’agence européenne. Pour les effets indésirables, ils ont bloqué le compteur à 241901 depuis septembre, car cela dépasse ce qu’ils avaient prévu, pas assez de lignes dans leur tableur.
      Pour les décès 19 405, dont 15 094 déclarés par un professionnel de santé (au passage, plus de 3 500, décédés à une date donnée, ont disparu). Prenez ses 19 400 décès pour 700 millions de doses injectées en europe, et faites une règle de 3, en français, pour avoir le nombre de décès dans le monde, avec 8 Mds de doses injectées. C’est certainement du bidon comme vous dites, à moins que ce ne soit des chiffres incontournables.

  5. Bonjour,
    Merci beaucoup Enzo L pour la clarté de cet article 🙂👍

    Enzo L, je suppose Enzo Lolo dont on a pu voir des articles sur Mediapart ? J’avait justement vu un article de toi que j’avais trouvé très clair et très bien sur Mediapart qui comparait les chiffres de pharmacovigilance des injections anti-covid avec les chiffres de pharmacovigilance des 15 vaccins les plus administrés aux USA sur les 30 dernières années (il me semble que cet article datait du mois de mai), mais il a été supprimé par Mediapart cet été, peu après la censure qu’il y’a eu à l’encontre de l’article de Monsieur Muccheli…

    J’ai donc espéré que tu ais republié cet article, notamment sur France Soir, mais je ne l’ai pas retrouvé 😕

    Serait-il possible de voir cet article republié ? 🙏☺️ Et peut-être même actualisé avec les chiffres que l’on connait aujourd’hui ?🙏🥰❤️

    Merci beaucoup Enzo L, je te souhaite de passer de très bonnes fêtes ☺️

    Luciole

  6. “L’argument du faible taux de vaccination des Sud-Africains pour expliquer l’absence mortalité due au nouveau variant reste assez mystérieux” … mais c’est quasiment un AVEU non ?

  7. Un énorme merci pour vos billets intelligents, véritables reflets de la réalité, beaucoup trop souvent viciée ou cachée par nos “dirigeants”. Passez de bonnes fêtes de fin d’année

  8. Parmi les admissions COVID en réanimation (en valeurs absolues) :
    50% sont vaccinés
    50% sont non-vaccinés
    (remarque : ce n’est pas l’efficacité attendue du « vaccin »)
    La DREES invente donc une notion de « taille de population comparable ». (en valeurs relatives)
    https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/…/neuf-fois…
    Voyons voir …
    La population française est composée de 90% de vaccinés et de 10% de non-vaccinés.
    part en réanimation 50 %
    part de la population Vaccinés 90 %
    à taille de population comparable (100%)
    50% x 100%
    V = ————— = 0,6 %
    90%

    part en réanimation 50 %
    part de la population Non-Vaccinés 10 %
    à taille de population comparable (100%)
    50% x 100%
    NV = ————— = 5 %
    10%
    Le rapport de NV sur V est de 5 % sur 0,6 % soit 8
    Ce nombre fait apparaître une interprétation bidon de comparaison.
    “8 fois plus de non-vaccinés que de vaccinés sont en réanimation.”
    Aucun médias ne précisent « à taille de population comparable ».
    La réalité est tout autre, beaucoup de cobayes sont en réanimation.
    (cobayes parce que les vaccins génétiquement modifiés sont toujours en phase expérimental de test terminé en 2023 et ayant une autorisation provisoire de mise sur le marché)

  9. Bonjour,
    Merci beaucoup pour vos analyses, toujours pertinentes.
    Pour info, un lien vers la DREES, qui estime le nombre de lits en SC fin 2020 à environ 20.000.

    • Et qu’est-ce qu’elle allait foutre à Genève cette Amollie de Monchienlas ?
      Je suppose que ce n’était pas professionnel cette virée sinon le pilote ne l’aurait pas virée ?
      J’espère qu’AF ne lui aura pas remboursé son billet, et que les autres passagers se souviendront au printemps qu’ils doivent leur retard à Macron !

  10. Tenez bon Docteur, l’humanisme et l’empathie sont résolument dans notre camp !

    Pour donner au mensonge l’apparence d’une vérité, il faut lui apporter une énergie de persuasion croissante. Le point de rupture est proche, les mensonges sont de plus en plus flagrants.

    Le gouverne-ment commet une erreur majeure. Il tire sur les doubles vaccinés qui ont docilement suivi leurs injonctions [contradictoires !]. Ceux-ci constituent désormais le gisement le plus important des prochains anti-vax covid19 : par un refus croissant contre la troisième dose (où la suivante) et la vaccination des enfants.

    La référence, c’est Israël où 30 % des doubles vaccinés refusent la troisième dose et s’opposent à plus de 50 % contre la vaccination des enfants.

    Concernant les avis radicaux des vaccinolâtres qui pourraient changer d’avis : ceux ci ont fait un choix personnel de santé. Ce choix ne peut être mis en cause sans s’exposer à de terribles incertitudes sur l’évolution de leur santé. Il en va de leur équilibre psychique. Pour certains d’entre eux, seuls des effets secondaires visibles, du sang et des larmes décilleront leurs yeux.

    Il en demeurera qui ne changerons jamais d’avis.

  11. Tous ces tableaux et démonstrations de ce qu’on sait, en gros, depuis deux ans, me passent un peu au-dessus de la tête. D’autant que je mets vraiment en doute l’utilité de tout ça. On le sait, on sait qu’ils le savent, mais qu’ils continuent à faire comme s’ils le savaient pas (désolée pour la paraphrase de “on sait qu’ils mentent, etc.)
    Donc, du moins entre nous, les “éclairés ” (complotistes? Vous avez dit complotistes?) il me semble que la question n’est désormais plus là.
    La question, elle a deux branches :
    1. comprendre pourquoi ils font ça, sciemment, de manière parfaitement cohérente et logique si on se place de leur point de vue.
    2. savoir ce qu’on va faire face à cette totalitarisation de notre pays, que nous pensions (à tort ?) être une république.
    Zola, Enzo et les autres nous ont surtout donné les moyens de comprendre que ce qui se passe n’est pas “normal”. Et le mot est faible. Mais, si je ne m’abuse, ils n’ont fourni aucune explication ou tentative d’explication, probablement pour ne pas se faire taxer de complotisme, ou pour ne pas sortir de leur domaine, qui est le soin. Mais vient un moment où cette question, il faut vraiment se la poser. Non que je prétende détenir les réponses, hélas !
    2. Ce qu’on va faire. Là non plus je n’ai pas de réponse. On va devenir, on est déjà, les boucs émissaires par qui le scandale (le covid) arrive. D’aucuns, sur les réseaux de merde (euh, pardon, sociaux) appellent déjà à interdire aux non vax l’accès aux hôpitaux, aux magasins d’alimentation, et à leur imposer des amendes ou des retenues sur leurs retraites/salaires. Quelle belle aubaine pour notre gouvernement ! Perso, je m’attends au pire. Je le dis depuis un moment, et je ne suis vraiment pas ravie d’avoir eu raison.
    Donc, oui, on fait quoi? Pas trouvé d’infos sur l’assoc que DiVizio voulait créer. Si je la trouve, j’adhère. Mais sinon, quoi ? J’ai l’impression de me retrouver dans un de ces cauchemars effrayants où on est enlisé quelque part, on a beau essayer de se libérer, rien n’y fait. Sauf que le cauchemar, on finit par se réveiller. Là, le cauchemar est tout éveillé et ne semble pas vouloir avoir de fin.
    Désolée de mon pessimisme, mais garder de l’optimisme en ce moment me semble très très difficile.

    • Je vous comprends tout-à-fait, le cauchemar continue aussi pour moi (et c’est de pire en pire chaque semaine). Alimenté par l’arrêt imposé de mon activité médicale le 16 octobre dernier (carte de professionnel de santé désactivée par l’ARH), même si décidée par moi du fait de mon refus de me plier à l’obligation de vaxination concernant les soignants, par l’ostracisme croissant qui se généralise à l’égard des non-vax de la part d’un entourage totalement vaxiné, de confrères (ou plutôt d’ex-confrères) qui tiennent sur les ondes ou autres médias des propos qui me font douter de mon équilibre mental car je persiste à rester non-vax et prêt à en assumer les conséquences qu’ils préconisent (par exemple” https://mastodon.top/@Casimollo/107480418109814186“), enfin des propos de nos instances dirigeantes (qui apparemment désirent le rester, car l’option de retarder les prochaine élections est sur le tapis, même si “pas question pour Emmanuel Macron de modifier le calendrier malgré l’épidémie de Covid-19” https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/pr%C3%A9sidentielle-pas-question-pour-emmanuel-macron-de-modifier-le-calendrier-malgr%C3%A9-l-%C3%A9pid%C3%A9mie-de-covid-19/ar-AAS3Efs?ocid=msedgdhp&pc=U531 “) .Mais j’ai décidé malgré tout d’essayer d’entretenir un certain optimisme quant à l’avenir, car je pense maintenant que notre salut va venir d’Olmicron ! Grace aux papiers (et commentaires) publiés sur ce blog, qui me paraissent ainsi plus qu’utiles, et je pense qu’ils aident beaucoup d’entre nous à tenir le choc sur le plan psychologique. Le pourquoi, on verra plus tard…

      • Tenez bon Docteur, l’humanisme et l’empathie sont résolument dans notre camp !

        Pour donner au mensonge l’apparence d’une vérité, il faut lui apporter une énergie de persuasion croissante. Le point de rupture est proche, les mensonges sont de plus en plus flagrants.

        Le gouverne-ment commet une erreur majeure. Il tire sur les doubles vaccinés qui ont docilement suivi leurs injonctions [contradictoires !]. Ceux-ci constituent désormais le gisement le plus important des prochains anti-vax covid19 : par un refus croissant contre la troisième dose (où la suivante) et la vaccination des enfants.

        La référence, c’est Israël où 30 % des doubles vaccinés refusent la troisième dose et s’opposent à plus de 50 % contre la vaccination des enfants.

        Concernant les avis radicaux des vaccinolâtres qui pourraient changer d’avis : ceux ci ont fait un choix personnel de santé. Ce choix ne peut être mis en cause sans s’exposer à de terribles incertitudes sur l’évolution de leur santé. Il en va de leur équilibre psychique. Pour certains d’entre eux, seuls des effets secondaires visibles, du sang et des larmes décilleront leurs yeux.

        Il en demeurera qui ne changerons jamais d’avis.

      • Ah, je vais aller voir. Vous êtes un des intervenants dont je suis assez systématiquement les posts, car vous me semblez une personne selon mon coeur. De nos jours, c’est important de savoir qu’on n’est pas seuls !

        • Tous vos messages me tiennent chaud… Je me sens isolée, je cherche désespérément une voie et je lutte à ma façon. Poursuivez, vous êtes chaque jour cette boussole qui me permet de garder le cap.
          Amicalement
          V.

    • cool! la troisieme dose passe très mal alors que dire si la 4e arrivecomme en Israel.. pour un Omicron “très contagieux” donc en conséquence très peu mortel..Les gens vont en avoir marre de tendre leur deltoïde à la charmante infirmière..

      C’est une course de vitesse… pour vacciner avant que le pot aux roses soit découvert..

      Est-ce que quelqu’un aurait les codes Canal de Jean-Michel ?

    • Les décisions sont-elles plus politiques que scientifiques, selon vous Gérald Kierzek ?
      G.K. : Le Président Macron a compris qu’il fallait « en même temps » protéger par le vaccin et tout faire pour « arrêter d’emmerder les Français » et leur vie sociale et économique pour paraphraser Pompidou.

      Je dirais même plus : « Macron a compris qu’il fallait en même temps protéger LE vaccin et tout faire pour EMMERDER les Français dans leur vie sociale et économique » !

  12. Merci pour votre analyse que je partage totalement.
    Quelqu’un peut m’expliquer pourquoi notre gouvernement a choisi de gérer un petit problème sanitaire avec une mortalité de 1,3%, vs 1% pour la grippe sous le secret défense?
    Qui a-t-il de si grave qu’il faille le cacher au peuple pour les 50 ans à venir?
    Et pourquoi cela ne choque personne? Tous corrompus jusqu’à la moelle des os?

    • C’était nécessaire pour la réussite du plan diabolique de Pfizer et ses amis (ses chargés de mission dans tous les gouvernements occidentaux) !
      En attendant, c’est la Chine qui doit se frotter les mains, le monde occidental s’auto-détruit : elle n’aura plus qu’à ventiler les restes !
      (lui reste juste un “petit” problème, l’Inde qui ne s’est pas laissée couillonner)

      • @Mars
        J’ai plus que des doutes sur l’honnêteté de la Chine dans cette affaire. Cela dit, l’autodestruction de l’Occident me semble bel et bien actée. Quand on se transforme en une bande de trouillards qui ne pensent plus qu’à un virus certes embêtant mais qui ne menace en rien la survie des nations, ça sent en effet le sapin. J’ai des remontées hallucinantes. Par exemple, une triple vaccinée qui va imposer à sa femme de ménage double vaccinée le port du masque et la distanciation (chacune dans une pièce différente puis on permute). En plus de l’indéniable connerie que ça trahit (un éventuel virus se déposera partout) c’est d’une telle bassesse humaine qu’on en vomirait. Cela dit, la même idiote assure que les vaccins marchent très bien.

        • @Roubachoff : c’est dingue, ça ! Hier soir, en m’endormant enfin après quelques heures d’insomnie, je me suis dit texto : “En fait nous sommes en train d’assister au début de l’effondrement de la civilisation occidentale.”
          Puis je me suis dit “Pense à autre chose sinon tu vas jamais dormir.” ça a été difficile, et j’ai fait plein de cauchemars, mais bon j’ai dormi…

          • que la civilisation s’effondre n’est pas un soucis, qu”il (les riches pour faire simple) laissent un champ de ruine n’est pas un soucis non plus, qu’ils aient tout pillé non plus. le seul soucis c’est qu’ils restent pour nous faire chier.

            je ne vois aucune solution autre que de les éliminer physiquement, eux et leur famille.

          • Cela va arriver quand il y aura trop de chômeurs et trop de gens à la rue. Quand il faudra choisir entre payer son loyer, ses impôts ou se nourrir.

        • L’honnêteté de la Chine :
          – À Wuhan deux épidémies circulaient en même temps. En novembre en effet l’épidémie d’adénovirus 7 commencée en juin n’était pas terminée. Les coinfections entre sars cov2 et les adénovirus sont documentée. Elles provoquent des cas très sévères.
          – Depuis 2017 les événements épidémiologiques aberrants concernant les IRA sont légion en Chine. Et si l’on tourne notre regard vers l’Asie du sud est, une épidémie ayant les même symptômes que le covid a eu lieu à Lao Cai au Vietnam en janvier 2017.
          – En juin 2017, 70 soignants de la ville de Chengchun ont eu l’obligation de subir un check up médical sous contrôle policier. Cette ville abrite l’un des centre de recherche de Sinopharm la société qui a créé le vaccin chinois. Donc est ce que cet événement est lié aux premières recherches sur le vaccin ?

    • Bonjour,
      D’où sortent ces données ? Etes-vous épidémiologiste? Il me semble qu’il est compliqué de s’accorder sur la surmortalité hivernale due à la grippe, justement du fait de son impact direct ou indirect dans la mortalité.

      • c’est facile à s’accorder… la grippe c’est 500 à 1000 morts par an. Une asso lit (lisait) tous les actes de décès et répertorie les “grippes” dans les causes. on arrive à moins de 1000.
        Tout ceux qui veulent savoir le savent déjà.

    • Ce qui fait le plus peur à ce gouverne-ment c’est que, quelque soit le candidat opposé qui remporte l’élection, plus la vrai droit que la gauche lokke iou site insoumise, le candidat élu LEVERA le secret défense. Ce sera son droit et j’en connais qui le feront même pour d’autres scandales!

  13. Discuter de chiffres et de données médicales est tout a fait inutile. Toutes ces donnees médicales n ont plus aucune valeur. EIles ne font que confirmer ce que les gens non abrutis par la télé savent: la caste ment chaque fois qu ils ouvrent la bouche et plus le mensonge est gros et déstabilisant, plus les mesurent prises sont dépourvues de cohérences et se contredisent d un jour a l autre( Mc Kinsey a la manoeuvre) plus ils se régalent.
    Quelque soit les données et les incohérence le programme est écrit et il se déroule: Alors bonne chance.

    • Néanmoins une fois les données définitive disponibles, on a jusqu’ici pu les considérer comme fiables donc représentatives de la réalité (et cela semble toujours être le cas aujourd’hui).

      Et ce n’est qu’en confrontant encore et encore leurs mensonges à la réalité qu’on arrivera un jour à faire ouvrir les yeux aux gens. D’autant plus qu’un mensonge qui perdure en appelle toujours un autre pour ne pas s’effondrer, construisant au fil du temps une tour infernale mensongère de plus en plus bancale.

      Le vrai problème, évidemment, c’est que gouvernements et médias agissent comme s’il était impossible qu’ils aient un jour à répondre de leurs actes…

      • @Cygnes
        Hélas, j’ai peur que Ballast ait raison. Les gens ouvriront les yeux quand on leur présentera l’addition de toutes ces conneries. Après l’élection, si elle a lieu, quand Macron n’aura plus peur de se saborder. Mais pour nous tous, il sera probablement trop tard. Alors oui, les chiffres, les faits et le reste… Voilà deux ans qu’on les martèle, chacun à notre niveau et avec nos moyens. Moi qui suis un littéraire, j’ai suivi une quasi formation de statisticien pour comprendre et démonter les mensonges. Idem pour la médecine (merci docteur Maudrux) ou j’étais quand même un peu plus avancé que la moyenne. Tout ça pour quoi ? Entendre : “On s’en fout des chiffres, on ne veut pas mourir !”
        Moi non plus, je ne veux pas mourir. Mais je n’ai jamais entendu dire que le crétinisme rend immortel.

        • La peur de la mort, l’infantilisme, la pavlovisation de l’ex-citoyen postmoderne extrêmement manipulable est certainement pour beaucoup dans le”problème”. On parle de maladie de civilisation s’agissant de la malbouffe, de l’obésité et autres. Moi je vois une crise de civilisation qui concerne la citoyenneté, la morale et la perception de la vie et de la mort, et dont la crise covidiste ne serait que l’expression.

    • @Ballast: je n’avais pas vu votre post avant de dire grosso modo la même chose. J’ajouterai juste qu’à mon âge (75 ans) j’ai l’égoïsme de souhaiter que les choses tiennent tant bien que mal jusqu’à ce que je rende l’âme ( A qui??? LOL) et qu’on me fasse chier le moins possible d’ici là. Mais je plains vraiment les jeunes et les gosses, qui vont se prendre tout ça plein pot.

  14. Et pour couronner le tout , ce soir sur ARTE ANTIVAX les marchants de doute. Une enquête de Marc garmirian les antivax et leurs méthodes et ensuite ,la diplomatie des vaccins (ils savent en casser du sucre ces prova!!

    • Marc Garmirian : un autre nom à ne pas oubiier pour la charrette !
      Principe macronien de base :
      SI tous le monde est con, il n’y a plus de cons,
      et si tout le monde est coupable, il n’y a que des innocents !
      Macron cherche à ce que tout le monde participe à son crime afin que le monde ne puisse pas le lui reprocher puisqu’il aura été complice !

  15. URGENCE pour les vaccinateurs de contraindre les récalcitrants à la vaccination, car ils donnent un mauvais exemple : ils ne sont pas plus malades que les vaccinés.
    Urgence aussi, car la vague du variant omicron risque d’être assez courte, ainsi que la peur entretenue autour d’elle.
    Toutes les minutes comptent, d’après G. Attal.

    • lui aussi à la libération ça va être compliqué pour lui…

      Comme dirait l’autre le pal est une torture qui commence bien mais qui finit mal.

      • Et Blachier qui explique que
        1. omicron est vraiment un gentil virus
        2. il n’engorgera pas les hopitaux
        3. il omicron va prendre toute la place, et les suivants seront sans doute du mêm type: sympa
        Et
        Non, personne ne comprend pourquoi, on vient de s’en rendre compte
        Oui la vacc est la solution, et surtout Il faut la vaccination obligatoire des plus de 60 ans.
        C’est totalement idiot, et ça ne gêne personne chez Pascal Praud où il est devenu le chéri de l’émission.

  16. En résumé, selon le Journal International de Médecine Omicron n’est pas du tout méchant en Afrique du Sud mais va être terrible en Europe. Les deux premières piquouses étant désormais inefficaces il faut vite en faire une troisième.

    Des nouvelles rassurantes d’Afrique du Sud

    Le Cap, le mardi 21 décembre 2021 – En Afrique du Sud où il a été détecté pour la première fois, les premières données semblent confirmer la faible létalité du variant Omicron.

    En cette période morose marquée par la panique liée au variant Omicron et le retour des restrictions en tout genre, toute nouvelle rassurante est bonne à prendre. Cette année, le miracle de Noel pourrait venir d’Afrique du Sud, pays où le nouveau variant du Sars-Cov-2 a été détecté pour la première fois il y a environ un mois. Car si la nettement plus grande contagiosité de la nouvelle souche est désormais acquise, les informations qui nous viennent de la nation arc-en-ciel semblent indiquer qu’il est aussi moins pathogène.

    Les chiffres sont assez parlants : tandis que l’Afrique du Sud fait face à une explosion des cas (multiplication par 25 des contaminations quotidiennes en seulement trois semaines), les hospitalisations restent stables. Actuellement, 7 600 Sud-Africains atteints du Covid-19 sont hospitalisés, soit 40 % de moins que lors du pic de la vague précédente. Les décès sont également stables, avec environ 30 morts par jour dus au Covid-19.
    Des hospitalisations moins lourdes et plus courtes

    « Les hospitalisations n’augmentent pas à un rythme aussi spectaculaire que les contaminations » résume Michelle Groome, directrice de l’Institut National des maladies transmissibles (NICD). Selon des données révélées par le ministre de la Santé Joe Phaahla, seule 1,7 % des personnes contaminés par le variant Omicron ont dû être hospitalisés, alors que ce chiffre montait à 19 % lors des précédentes vagues de variant Delta. Même pour les personnes hospitalisées, l’évolution de la maladie semble moins sévère. « Nous avons observé une baisse du nombre de personnes nécessitant une oxygénothérapie » indique Waasila Jassat, épidémiologiste au NICD, qui explique également que les hospitalisations sont plus courtes. De plus, pour le ministre de la Santé, il est possible que le pic des contaminations soit bientôt atteint, puisque le nombre de cas baisse déjà dans la région de Prétoria, la première à avoir été touchée par le variant Omicron.

    Ces informations rassurantes sont-elles transposables à l’Europe et à la France, où la vague Omicron vient à peine de débuter ? Rien n’est moins sûr. D’abord parce que la population sud-africaine est bien plus jeune (et donc beaucoup moins sujette aux formes graves) que celle de notre vieille Europe. Ensuite parce que, selon les autorités sanitaires sud-africaines, la relative faible ampleur de la vague actuelle est due à la forte immunité naturelle de la population : selon des études sérologiques, plus de 70 % des Sud-Africains auraient déjà été contaminé par le Sars-Cov-2.
    Les Britanniques restent inquiets

    Au Royaume-Uni, qui est devenu l’épicentre européen de la vague Omicron, on a beaucoup de mal à partager l’optimisme des scientifiques sud-africains. « Il va y avoir de plus en plus de patients atteints par le variant Omicron à l’hôpital et en réanimation » prévient Chris Whitty, principal conseiller scientifique du gouvernement britannique. « La vague devrait toucher l’hôpital peu après Noel ». Pour le moment, seuls 65 personnes atteintes du variant Omicron ont été hospitalisés au Royaume-Uni et un seul est décédé. Mais pour Chris Whitty, la plus faible létalité de ce variant ne compensera pas sa contagiosité accrue.

    Autre source d’inquiétude pour les Européens, le vaccin semble moins efficace contre Omicron que contre Delta. Selon l’Agence de Santé Publique du Royaume-Uni, un sujet qui a reçu sa deuxième dose il y a plus de 6 mois ne serait protégé qu’à 10 % contre les formes graves liés au variant Omicron. Dans ce contexte, l’importance d’administrer rapidement une dose de rappel à tous les Britanniques devient primordiale. Plus de 41 % des Britanniques ont déjà reçu leur 3ème dose, ce qui fait du Royaume-Uni le leader européen dans ce domaine.

    Quentin Haroche

  17. Nous savons qu’ils mentent, ils savent aussi qu’ils mentent, ils savent que nous savons qu’ils mentent, nous savons aussi qu’ils savent que nous savons qu’ils mentent et pourtant ils persistent à mentir.
    Alexandre SOLJENITSYNE

    • Bien entendu, vous soulevez dans votre article ce qu’il y a de pire pour celui qui est en haut de l’échelle, avec du pouvoir et qui se permet tout et n’importe quoi pour satisfaire ses amis et ses intérêts personnels. Ce type de personnage devrait être irréprochable, exemplaire hors, depuis quarante ans, ce sont des donneurs de leçons dont les seules qualités sont la cupidité, l’avidité, le mensonge et le vice.

      • Et ce genre de personne, lorsque le vent change se retrouvent au bout d’une corde lorsque la populace est clémente.

        Ce qui en terme de CO2 est nickel, on fait une corde avec du lin…. ensuite on ne brûle pas, mais on composte…. on est positif en énergie.

  18. Merci pour ces explications aussi clair que documentées. Vous rendez compréhensible des choses que le gouvernements s’évertue à flouté à plaisir.

  19. Le cholestérol ? On voit que big pharma continue à pouvoir desinformer. Les statines diminuent bien le cholesterol mis celui ci est sans incidence sur l’état des artères. Dans toutes les cicatrices (dont les artérielles qui souffrent ) il y a du cholestérol meme chez ceux ayant un taux voisin de zéro. En revabche le cholestérol a de nombreux bienfaits dont celui de protéger des infections. Sinon merci pour votre analyse.

    • le “mauvais cholestérol est un truc de débiles. Le cholestérol est une molécule super compliquée à fabriquer, de mémoire, il faut 13 opérations chimiques. et il est super précieux, il sert à construire la solidité de la paroi des cellules (entre autre, et toujours de mémoire). Zéro cholestérol = mort.
      Comme il est super précieux ET compliqué à fabriquer, il est recyclé : on n’en excrète pas du tout. l’organisme le ramène à sa zone de fabrication. il a été DÉCIDÉ que le cholestérol qui va de la zone aux cellules est du BON et celui qui revient à la zone de fabrication est du MAUVAIS. C’est une décision de l’industrie des statines.
      Alors il est vrai que dans les calfeutrage des artères (qui s’usent à l’usage et surtout aux ‘angles’, la pulsation du cœur qui pousse le sang ‘érode’ les artères qui commencent à fuir et les “plaquettes” qui se collent peuvent porter du cholestérol. DONC on a commencé à dire que le cholestérol “bouche” les artères, en fait non, c’est vraie qu’il participe un peu et que s’il y en a moins c’est un peu mieux.. mais faire baisser le cholestérol par des médocs, il faut _prouver_ que le remède n’est pas pire que le mal, et ça c’est pas gagné. AUCUNE ÉTUDE POST 2004 (lorsqu’une mini opération main propre à modifié certaines règles de publication pour éviter les faux grossiers) n’arrive à montrer un avantage des ‘statines’. en revanche tout le monde en connaît les effets secondaires.

      Et comme pour tout le reste en médecine, on triche sur les bénéfices et on triche sur les risques….

      Un jour il faudra une table ronde avec des gens un peu éveillés pour mettre à plat les avantages réels de la médecine moderne dans nos pays occidentaux. Et ça risque d’être un peu saignant.

  20. J ai envoyé un courrier aux députés de ma régions avec les mêmes arguments que vous sur les alcooliques qui continuent leurs addictions sur les obèses diabétiques qui continuent leurs addictions,sur les fumeurs cancéreux ou insuffisants respiratoires et j ai demandé si on devait arrêter de soigner ces patients qui ne respectent pas les mesures de prévention !! Car ils encombrent les services de réa et hospitaliers si saturés !!
    Avec le pass vaccinal c est enlever la liberté de choix de chacun !! Et puis les bons les méchants ras le bol c le lit des extrémistes
    Stop que chacun de nous écrive à son député pour faire entendre nos voix de leur perchoir !!

      • Non . Ce n’est pas la définition adéquate : le définition adéquate est : c’est un choix de vie (ou de mort, c’est selon…) qui mène (très souvent) à des maladies chroniques, au vu de la dangerosité du tabagisme et de l’alcoolisme. Et de toute autre addiction, soit dit en passant, car elles mettent souvent en danger, non seulement ceux qui les pratiquent, mais aussi les autres : la fumée est dangereuse pour les proches, et les l’abus alcool, de psychotropes ou de certains médicaments tels que les anti-dépresseurs dont les gens font actuellement un usage immodéré créent eux aussi des comportements dangereux pour les autres et donc de nombreux accidents, notamment routiers ou du travail….

          • @VALETE09

            Je vous trouve un peu péremptoire. C’est faire bien peu cas des faiblesses humaines (un choix divin probablement). Vous pensez que les addicts le sont par choix ? qu’ils boivent par plaisir ? sérieusement .?

            @JP34
            Moi je pense qu’il faut poser la question des sidaïques (troll detected). Parce que les alcoolos c’est des looser dans les campagnes, des vieux qui ont une vie de merde… alors que les sidaïques c’est une bonne partie de la jeunesse branché gocho bobo.

            99% des “élus” (lol) sera d’accord pour discriminer les alcoolos mais pas les sidaïques, alors qu’un simple préservatif dans un rapport “au débotté” suffit. pas d’addiction, pas de maladies, pas de chronicité, juste un choix facile à faire.

          • @duchmol
            Je suis juste pas d’accord pour nommer un soin une pratique qui détruit celui qui s’y adonne et qui détruit encore plus sûrement son entourage.
            Et je n’ai pas envie d’entrer dans les détails.
            Et je ne vois pas non plus ce que la religion des uns ou des autres, ou leur absence de religion, apporte à cette évaluation.
            La manie bien française de se défausser sur la religion des questions gênantes, “sans doute”.

          • assez d’accord avec @LEROUGE
            les benzo-machin ont un mécanisme d’action
            proche de celui de l’ alcool!
            alors qu’importe le flacon!…
            pourvu qu’on ait l’ ivresse!

          • Parlez de maladie sociale si vous voulez. Mais de “soin,” alors là, jamais de la vie. C’est plus qu’une nuance. Voilà où nous en sommes.

          • @VALETE09

            Vous venez d’un trait de plume rayer ce que l’on appelle les déterminisme sociaux. Cette notion de déterminisme est ce qui différencie la droite (chacun à ce qu’il mérite) de la vraie gauche (personne n’est pas vraiment libre).

            Parce que à ce point là, on peut TOUT remettre en cause : accident du travail ? il n’avait qu’à faire attention ! un vieux attrape le covid ? il n’avait qu’à mieux respecter les gestes barrières ! le sida ? bien fait, il n’avait qu’à mettre une capote ! accident de ski ? qu’il crève tout seul sur les pentes. Moi dans l’absolu cela ne me dérange pas

            si le terme de “soin” vous dérange, on peut le changer pour mettre “compensation”.

          • Si cela vous dérange d’appeler soin un truc qui détruit, ca va compliquer la médecine puisque 40% des maladies sont iatrogènes. cel veut dire que 40% des malades sont détruits par des “soins” médicaux.

          • Je n’en suis pas à confondre l’alcoolisme et autres addictions, avec un SOIN tout au moins dans le vrai sens de ce mot..
            Je tiens également au libre arbitre et à la dignité humaine, et j’ai connu des gens de gauche comme de droite qui y étaient également attachés. Anachronique de nos jours.
            Je préfère la responsabilité de chacun qui est un autre nom de la dignité humaine.
            Allez parler de ce sujet avec d’anciens alcooliques qui aident d’autres à s’en sortir.
            Ou alors mettez l’alcoolisme sur le même plan que les “opiacés de confort” et autres “pseudo-soins” médicaux,
            Il faut s’entendre sur le sens des mots.

          • S’il faut s’entendre sur les mots et les maux en ce cas il faut arrêter de parler de soin lorsque l’on parle de médecine. Certains médecin soignent, mais une grande partie ne le font pas : ils donnent des molécules au petit bonheur la chance, suivant la propagande des labos relayés par les zotorités.

            La responsabilité de chacun ? c’est une sacrée arme qui n’a pas de manche, mais 2 lames : une contre l’autre et une pour cela qui la tient. C’est cette notion de “responsabilité” qui est portée en étendard par ces covidéments. Cette responsabilité que vous attribuez à tout un chacun est le ferment de l’apartheid qui est en train de se créer. Ceux qui ne se vaccinent pas sont des irresponsables. Et paff encore un écueil de plus dans le combat : vous devez expliquez que ce n’est pas une question de responsabilité alors que c’est le centre de votre univers mental.

            De toute façon on ne pourra pas gagner, parce que nous n’avons pas d’armes intellectuelles et que globalement, il y a 2 ans “on” (mais pas moi) était dans l’autre camp, celui qu’on combat aujourd’hui.

  21. Il y a longtemps déjà qu’on sait qu’une ” l’Agitation Mondiale, aidée d’une (fausse) pandémie, seront des moyens intentionnels de vendre des substances injectables…” (Unisersal FLU Vaccine – Chicago 29 Octobre 2019) – Anthony Fauci, Bill Gate et tout l’aéropage de la finance et de la politique des pays dits civilisés étaient dans cette assemblée de monstres – ON NOUS PRENDRAIT PAS UN PEU POUR DES CONS ?… En conclusion, il est temps pour les médecins, les scientifiques, etc… d’arrêter de débattre à propos de problématiques sanitaires qui n’ont pratiquement aucun intérêt si ce n’est celui d’alimenter les conflits – Le vrai problème est bien ailleurs : ” QUEL FUTUR VOULONS NOUS POUR L’HUMANITE ?… et donc : Quels moyens devons nous nous donner, pour éliminer les véritables éléments toxiques… “

  22. Article clair,sérieux et…courageux. je note que vous êtes davantage à pointer les personnes qui mentent. C’est salutaire. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin.

  23. Ajout à mon billet du 20 décembre : Grande Bretagne face à la vague omicron qui inquiète tout le monde, la réalité des chiffres : plus omicron envahit, plus la mortalité baisse ! Courbe en fin de billet.

    • Il me semble que Omicron est majoritairement détecté chez des personnes vaccinées et/ou jeunes, ce qui pourrait expliquer les tendances. Auriez-vous les chiffres sur les proportions de vaccinées/non vaccinées hospitalisées du fait d’Omicron en UK? Merci

      • Je ne suis pas sûr qu’ils aient déjà fait dans leur stats la différence omicron et autres. De plus cela va tellement vite, quand ils publient une semaine, c’est faux la semaine où on lit car entre temps omicron a triplé. On verra quand cela sortira.

  24. Bonjour,

    Bel article. Voici une source possible pour la comparaison des % d’admission : https://covid19-sciencetable.ca/wp-content/uploads/2021/12/Update-on-COVID-19-Projections_English_2021.12.16.pdf.
    L’utilisation de l’exemple l’Afrique du Sud, au vu des graphs de ourworldindata, que ce soit pour confirmer ou infirmer ce qui est dit, me semble très compliqué. Les courbes de cas sont à des proportions très différentes, et le ratio décès/nombre de cas (pour 1M d’habitants) depuis le début de l’épidémie à chaque vague montrent bien que l’Afrique du Sud a été plus touchée. Pour le Danemark, un article canadien (de presse) mais qui met en avant le fait qu’il y ait beaucoup de cas Omicron (en %) chez les personnes vaccinées (car moins de delta) et inversement pour les non vaccinées : https://www.mcgill.ca/oss/article/covid-19-pseudoscience/are-triple-vaccinated-people-more-likely-be-infected-omicron-variant-unvaccinated

    • Intéressantes ces deux études. Ce sont des plaidoyer pour la 3e dose et même si j’en ai fait une lecture assez rapide elles me semblent constituer de beaux exemples d’enfumage. Par exemple pour essayer de démontrer que le variant au micro-ondes a fait des ravages en Afrique du Sud on met en parallèle la courbe des cas qui effectivement monte en flèche mais on sait qu’elle vient d’atteindre son sommet et la courbe des hospitalisation qui ne monte vraiment pas bien haut et qui va sans doute s’arrêter là puisque l’épidémie régresse. Quant à la courbe des décès elle est plate.
      Ces courbes montrent donc que ce variant n’est pas agressif ce qui est en décalage total avec le commentaire.
      Quant à l’étude canadienne elle affirme sans citer de source qu’il y a 4 fois plus de non vaccinés que de vaccinés hospitalisés au Danemark alors que l’étude du ministère de la Santé danois reprise par Zola indique 23 % de non vaccinés hospitalisés.
      Ces études ont pourtant l’apparence du sérieux

  25. C’est insupportable ce suivisme , cette censure organisée bien avant la crise covid , où sont les Charlie charlot ? Ces mêmes personnes qui défilaient et défendaient la liberté d’expression ! Nous vivons dans un monde de crétins , et comme ils sont majoritaires , très peu de chance qu’il y en ait un qui ouvre un livre . Continuons , nous les curieux à ouvrir un livre , c’est nous la “différence” qui feront notre “nouvel ordre mondial” , celle de la culture et de la connaissance . Merci Monsieur avec un grand M

  26. Excellente analyse !
    Oui, pourquoi n’est-elle pas publiée en première page de tous nos quotidiens qui mentent de même ?
    Tous ces mensonges deviennent pathétiques, l’ennui est que les mensonges augmentent à mesure que les effets pathogènes du virus diminuent…
    Quand la majorité hallucinée de nos compatriotes s’en rendra-t elle compte ?
    Merci à vous Dr Maudrux de tenir bon devant la bêtise ( C’est un euphémisme !!)

  27. https://t.me/XavierBazin/829

    Ah la Ministre de la Santé Anglaise est venue faire peur avec le variant Omicron devant les caméras. Mais par chance, pour une fois, une journaliste qui ose quelques questions…

    Journaliste : “Combien de personnes hospitalisées ce matin avec Omicron ?
    Elle répond un chiffre très très bas pour une pandémie : « 774 hospitalisations de mémoire pour une semaine ».
    Puis se ravise et indique : « Avec Omicron c’est 10, peut-être 11 personnes en fait.»
    Journaliste : « Combien de morts ? »
    La ministre réfléchit longtemps, « Euh 100 … »
    Journaliste : « A cause d’Omicron ? »
    Ministre : « Oh Omicron ? » (bah oui Omicron, celui avec qui vous faites peur, tu t’en souviens déjà plus ?!). « Pardon désolée, on a UN mort AVEC Omicron ! »
    Journaliste : « Combien de personnes sont sous assistance respiratoire avec Omicron ? »
    Ministre : « Euh il n’y a personne sous assistance respiratoire.»
    La ministre se rend compte de sa connerie et insiste alors à nouveau sur la DANGEROSITE ! Lol !
    PLANDEMIE avec Omicron, cela va être dur à tenir !

    • La ministre interrogée par la journaliste est Gillian KEEGAN qui a pris ses fonctions le 16 septembre 2021 en tant que Ministre d’État aux Soins et à la Santé mentale (également connu sous le nom de Ministre de la santé mentale). C’est un poste de niveau intermédiaire au ministère de la Santé et des Affaires sociales du gouvernement britannique.
      La ministre est responsable des services de santé mentale et de prévention du suicide.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Ministre_d%27%C3%89tat_%C3%A0_la_Sant%C3%A9_mentale,_%C3%A0_la_Pr%C3%A9vention_du_suicide_et_%C3%A0_la_S%C3%A9curit%C3%A9_des_patients

      • Une authentique pointure “mondiale” en santé mentale ! ! !
        “Gillian Keegan a commencé à travailler dans une filiale de General Motors à Kirkby à l’âge de 16 ans, avant un diplôme en études commerciales à l’Université John Moores de Liverpool.
        Pendant près de 30 ans, elle a travaillé et vécu à l’étranger, travaillant dans les secteurs manufacturier, bancaire et informatique. Plus récemment, elle était directrice du marketing pour une entreprise mondiale dans le secteur de la technologie du voyage, avant cela, elle était responsable des ventes mondiales des clients et de la gestion des comptes, à Madrid pendant huit ans. En 2010, Gillian un an en master Sloan Fellowship à la London Business School, principalement pour mettre à jour ses connaissances sur la technologie numérique et développer ses compétences en stratégie et en
        leadership”…
        autant dire, dans l’art d’entuber (et non d’intuber) les gens !

  28. Bravo! Tout ceci est un exposé tellement excellent qu’il mérite de faire la une de nombreux journaux!
    Ce qu’il nous manque maintenant, c’est de comprendre pourquoi ils font et disent tout ça… mais j’imagine que l’on ne le saura jamais.

  29. Félicitations Enzo,
    Votre billet de blog pas encore censuré par Mediapart ? *
    “20 déc. 2021 Par Enzo Lolo | 11 commentaires | 10 recommandés ”
    Quand on voit comment le Minute de goôche Lib(ér)ation a accusé honteusement le malade auto-guéri Nicolas Dupont(-Aignan pour la politique), Mediapart n’est pas prêt de vous monter en première page !
    Pour N. D-A, j’espère que la Justice sévira contre Libé avant la présidentielle (et de préférence avant le dépôt des 500 signatures pour lui faire vraiment justice).
    * oui, je suis toujours abonné malgré qu’ils m’aient bâillonné pour 6 mois : faut bien surveiller “l’adversaire” !

  30. 82 ans sans aucune comorbidités non vacciné et toujours en activité, syndic bénévole d’un immeuble de bureaux/ activités, 8 à 10h par jour et les soirées à lire les commentaires sur ancien blog de Gérard Maudru Covid – Factuel,
    Question: comment trouver un toubib qui soigne (ex RIOUFOL –
    Dupont – AIGNAN ) Mon toubib qui hurle , c’est de la folie, et vous espérez vivre jusqu’à combien de temps …..bien entendu on est un peut en froid maintenant surtout que j’ai abordé sputnicV et Iverméctine , donc le réseau des soignants il existe ?

  31. Le plus grave est que ce discours est repris en boucle. Pas plus tard qu’hier, dans le journal la Provence daté du 20Décembre (sur la une:6 M de non-vaccinés, en page 2: Costaud … un menuisier de 36 ans … pensait ne pas avoir besoin de vaccin … nous l’avons rencontré en soins intensifs). Hier toujours pour une intervention en ambulatoire, je me suis fait traiter d’assassin, dans une clinique marseillaise, car refusant ce qui n’est pas un vaccin! Enfin hier, une cousine germaine, atteinte par Parkinson, marchant et parlant avec difficulté, a vu, aux urgences, son mari (75 ans)se voir refuser l’accès et sommé de sortir … à -4° et sa femme s’entendre dire qu’elle n’avait rien à faire là, car elle aussi non vaccinée. À quand le goulag ou les chambres à gaz? Je me tiens à disposition pour toute précision!

    • J’ai accompagné une personne aux urgences récemment… après avoir procédé à son inscription aux service des entrées, j’étais de retour dans un couloir quand un ‘”individu” que j’avais vu assis près de l’accueil m’a interpellé pour me demander mon pass!!! Ouh là là!!!ça a gueulé un grand coup de ma part… ” Un pass, un vaccin obligatoire, ? Moi jamais… et si j’ai besoin un
      jour de venir à l’hôpital, s’il le faut, ce sera avec une K… chik.”… ! ”
      sur ce, je suis retourné aux urgences pour avoir des nouvelles… j’ai su ensuite que le médecin était pro vaxx, mais respectait les non vaccinés… par contre les aides ou infirmières semblaient bien plus réticentes envers cette folie.

  32. Monsieur Véran est surtout ministre des solidarités, avec les labos et les oligarques. Maître Di Vizio, qui l’a connu il y a bien longtemps a évoqué une métaphore à base d’huitre, peu flatteuse. Avec Monsieur le Premier Ministre, ils ne nous étonnent pas depuis le début par l’intelligence de leurs propos publics, seule base de jugement pour nous. Mais derrière eux œuvrent dans l’ombre les subtils manipulateurs, architectes de la stratégie sanitaire qui s’exprime par des successions de décisions en apparence incohérentes. Mac Kinsey est aussi le cabinet qui a conseillé Pfizer dans la conduite de l’opération commerciale qui a conduit au scandale majeur des opioïdes aux USA. La santé publique, c’est pas leur truc. Inutile donc de prêter des sentiments aux porte-parole de tout ça : ils sont briefés régulièrement et reçoivent leur feuille de route. De temps en temps, ils improvisent et gaffent un peu, pour notre plus grand plaisir. Il faut toujours garder l’oeil sur la feuille de route stratégique, dont un jalon est le lancement à Davos en juillet (6 mois de retard) de la grande réinitialisation. À moins que…

  33. Comment prouver qu’un Gouvernement se paye votre tête ? Habitant au quatrième étage d’une résidence, j’explique à ma gouvernante que c’est grâce à Janna, notre chatte, s’il n’y a pas de souris dans l’appartement. Comment prouver l’inexactitude de cette assertion ? C’est comme la religion, et la croyance à Dieu, Yahve, Allah, Jupiter ou Macron.

    • Bonjour Mr Le Gueult
      La croyance aux chats, si c’en est une, me paraît la mieux fondée de toutes celles que vous citez.
      Ce n’est pas pour rien que les Egyptiens, peuple agricole de la vallée du Nil, ont domestiqué le chat et l’ont déifié pour ses bons et loyaux services qui protégeait leur principale ressource alimentaire, l’orge.
      Pendant des millénaires, ils ont interdit sous peine des plus graves sanctions, l’exportation des chats. Ils craignaient manifestement que les étrangers, ignorants et ingrats, maltraitent cet animal et ne lui rendent pas le respect qui lui est dû pour les éminents services qu’il rend à la collectivité.
      Depuis les Croisades, les Européens ont adopté le chat, non sans l’accuser fréquemment de sorcellerie (etc)
      Vive la sagesse des Anciens.
      Bonne journée !

  34. Il faut rajouter à cela le mensonge initial qui a conduit les médecins à ne pas diagnostiquer, les pharmaciens à retirer les médicaments et les gens à s’isoler sans se soigner. Evidemment quand on ne soigne pas une maladie potentiellement grave des gens se retrouveront à l’hôpital. Pourquoi ne pas faire pareil avec la grippe puisqu’il y a un “vaccin” ? Il est injuste de soigner les grippeux quand ils pourraient bénéficier d’un isolement si bénéfique pour eux.

    Tous les mensonges depuis le départ n’ont qu’un seul but : injecter au maximum. Nous en arrivons aux 5 ans et + et bientôt les moins de 5 ans. Et il y a peu de doutes qu’ils vont essayer de le rendre obligatoire pour eux aussi. Après tout, la réthorique cible à la fois les non-vaccinés et les enfants de moins de 12 ans.

  35. bonjour, le problème est donc l’égoïsme des non injectés, argument relevé dans beaucoup de discours de pro vacc. j’ai cherché longtemps pourquoi la liberté ne leur semblait pas importante, et peut-être que leur vie n’est pas créative, comme si on interdisait aux artistes certaines couleurs qui pourraient irriter les yeux des autres.

  36. Enzo, Zola, merci !
    Grâce à vous, et au Dr Maudrux initiateur de ce blog, ce qui nous reste de santé mentale, de capacité à réfléchir et de bon sens est préservé et stimulé.
    On ne sait pas où on va mais il y a encore quelques personnes sur lesquelles s’appuyer pour ne pas sombrer.

  37. Merci pour votre étude @enzo L.
    ce que vous relevez, cette succession de mensonges , lorsqu’elle est portée à une échelle internationale, laisse supposer,qu’il s’agit ptêtre d’autre chose, de plus sciemment et politiquement organisée, donc de plus sérieux encore que de simples mensonges de circonstance…

  38. Du bluff ,que du bluff ,que de l’intox , que de la manipulation pour terroriser les peuples , les progressistes mondialistes veulent absolument réussir le génocide entrepris , ils trouvent que la terre est surpeuplée ou qu’eux ne gagnent pas assez Combien de temps les populations vont-elles mettre pour faire le ménage et retrouver leur autonomie !

    • Les guerres, avec leur cortège d’épidémies plus meurtrières et de loin que le Covid19, ont “dépeuplé” la Terre depuis l’origine, périodiquement et souvent dans de fortes proportions.
      Quand la guerre prend fin, l’espèce humaine repeuple.

  39. J’ai commencé à reviewer le rapport du Conseill Scientifique reçu hier. Il me semble contenir des incohérences. Voulez-vous que je vous en fasse part?

  40. Ouai ! Vaut mieux en rire qu’en pleurer de ce singulier scénario glauque de science fiction, conjuguant le Docteur Knock et Merlin l’encanteur, fidèles serviteurs d’Arthur, surnommé Moustique, éduqué par Archimède, hibou savant lui transmettant ses “conseils scientifiques” ou pas scientifque d’ailleurs, le transformant tantôt en poisson, tantôt en écureuil, tantôt en Merle, etc. Est-ce que Moustique va parvenir à retirer l’épée de l’enclume le 10 avril prochain pour sceller sa souveraineté hubristique et son inaptitude de prendre lucidement des décisions, envers et contre tout ou tous, “quoi qu’il en coûte” ?

  41. Merci pour ces infos
    où trouvez-vous l’option d’affichage des “daily new confirmed cases and deaths” ?
    Je n’ai pas ça ! https://ourworldindata.org/explorers/coronavirus-data-explorer?zoomToSelection=true&time=2020-03-01..latest&facet=none&uniformYAxis=0&pickerSort=desc&pickerMetric=total_cases&Metric=Case+fatality+rate&Interval=7-day+rolling+average&Relative+to+Population=true&Align+outbreaks=false&country=FRA~GBR~ITA~NLD~ESP~SWE~BEL~OWID_WRL~USA~DEU~IND~ZAF

  42. On aimerait bien voir sur les chaînes de télévision des Perrone, Enzo, Maudrux et bien d’autres apporter la contradiction à cette “haute autorité scientifique” sur laquelle se base ce gouvernement pour prendre de telles mesures discriminatoires et liberticides.
    Cette censure des opposants est un scandale.

  43. A partir du moment où le gouvernement, ivre de pouvoir, ne cherche qu’une chose c’est à le conserver au-delà de tout argument raisonnable, le bien public n’existe plus, pas plus que la liberté, l’égalité et la fraternité qui sont piétinées. On voit bien la liberté se réduire comme peau de chagrin, l’inégalité monter et l’agressivité se développer entre citoyens à mesure du caractère clivant des décisions contradictoires et fondées sur le mensonge que produisent Macron et Castex. Urgentissime de mettre ce débat sur la table des présidentielles et de remplacer ce genre de politicaillons nuisibles et irrespectueux de la République par une personnalité intègre et crédible

    • @jean Cabane …”remplacer ce genre de politicaillons nuisibles et irrespectueux de la République par une personnalité intègre et crédible ”
      Il n’y en a pas, du moins aucun qui soit en possibilité électorale de les remplacer !

        • Si personne de crédible, intègre et capable ne se présente face à Macron, cela voudrait dire soit que nous ne méritons pas mieux, soit que le “Système” qu’il incarne est parfaitement verrouillé.
          …..

    • Ça fait plus d’un an que je pense que le plus grand risque est le report voire l’annulation de l’élection, pour cause sanitaire ou autre et au pire par modification de la constitution !
      Klaus Schwab en donne déjà l’exemple en reportant le forum économique à juillet pour cause sanitaire et ce à cause du Omicron le bien nommé. Et comme par hasard l’état d’urgence et le passe ont été prolongés jusqu’à fin juillet. Ces messieurs attendent les bonnes paroles du psychopathe en chef…Pendant ce temps et en agitant le hochet pour occuper le peuple infantilisé, on améliore les techniques de surveillance, les monnaies numériques, les identités numériques et les techniques de traçage ( encore un double langage : isoler tracer….)
      Jamais je n’aurais cru avoir un tel discours…😡

  44. Bonjour,
    Dans le domaine du mensonge, hier matin sur France Inter, nous avons eu droit à un florilège avec le Pr Fisher ! Il était incapable d’aligner le moindre chiffre cohérent. A la question d’un auditeur qui refusait le vaccin à ARNm et qui demandait quand les vaccins classiques seraient disponibles, il a répondu qu’il ne comprenait pas cette défiance puisque les vaccins à ARNm sont les meilleurs !
    Il était servi par deux journalistes à sa botte que s’en était écœurant.
    Saura t’on un jour combien Pfizer les paye pour inciter toute la population à se vacciner avec leur saloperie ?

    • “Jusqu’où ce raisonnement sera-t-il poursuivi par Jean Castex ? “. Question suivie d’exemples censés être parodiques mais malheureusement exactement la réalité qui nous attend sous la forme du Pass associé à des crédits sociaux. Il s’agira pour une fois d’avoir un train d’avance plutôt que de s’insurger a posteriori comme cela est le cas depuis le début. Comment de fois doit-on se rendre à l’évidence que “les complotistes avaient finalement raison”?

  45. https://wp.me/p37SRB-fTB

    Merci beaucoup pour toutes ces informations claires et précises.
    Je me permets de vous recommander ce site
    ( Liliane Held Khawam).
    Peut-être que les mesures prises depuis le début de tout ce cirque suivent une logique bien réelle.
    Avez-vous entendu parler de l’oxyde de graphène ?

  46. copié-collé : ” il peut effectivement sembler judicieux de remplacer des moyens hospitaliers par une politique de tolérance zéro pour les comportements risqués — ski, escalade, mais aussi consommation de vin, de bière, de charcuterie, de tout ce qui donne du cholestérol etc”

    Que vient faire la charcuterie et le cholestérol ici ? Dommage !
    Parce que la charcuterie (pas industrielle évidemment) est bonne pour la santé.

    Parce que l’auteur aurait pu parler de la consommation démentielle de “glucides” par les populations. Il aurait pu en parler d’autant plus que les formes graves des attaques virales par virus respiratoires aérosols, et les décès, concernent à 90% des personnes à la glycémie dérégulée.
    La “charcuterie” (de qualité) n’est un problème pour personne. C’est le taux de glucose sanguin qui est le problème majeur de santé, en France et dans le monde ! Le cholestérol alimentaire représente peu de chose parce que l’organisme produit lui même 80% du cholestérol. Le problème n’est pas le cholestérol, le problème est l’oxydation des LDL qui transportent le cholestérol ! Et ce phénomène d’oxydation des LDL est d’autant plus important que le taux de glucose sanguin est élevé. Voilà la réalité toute nue !

    Dans un article de qualité comme celui-ci je me devais de faire cette mise au point. Ce dernier paragraphe, par ce contenu, pose problème parce qu’il “désinforme”.

    • C’est comme mon récent militantisme contre les particules fines des bagnoles. C’est de la caricature. Les principes qu’énonce le gouvernement devraient être applicables à nombre de pans.

      Et en tant que grand consommateur de charcuterie, si le produit fini peut être très bons, la filière en amont est une catastrophe (et j’ai la chance d’avoir de petite productions à côté, mais l’abatage à la ferme étant ”interdit”, même les producteurs ne sont pas certains de ce qu’ils récupèrent (exemple vécu par un pote avec du cochon noir !)

      • Vous avez parfaitement raison. Un artisan boucher et producteur local m’a dit un jour être obligé d’envoyer les boyaux de faire ” laver” en Pologne avant qu’on lui renvoie le produit prêt à se faire ensaucissonner ! Aucune chance que ce soit les mêmes et comment cela est-il fait ?

        • Non et c’est définitif ! ça se fait un peu quand même mais il y a de la délation.

          Si le coeur vous en dit vous pouvez essayer de faire un abattoir mobile. Pour le boudin à l’abbatoir tous les sangs sont mélangés, vous récupérez un litrage du beau mélange.

    • Premier problème sur votre commentaire, il est peu explicite :

      Les lipoprotéines de basse densité (LDL) oxydées sont un type de cholestérol potentiellement dangereux qui est produit dans le corps lorsque le cholestérol LDL normal est endommagé par des interactions chimiques avec les radicaux libres.

      Le second, est la nature de votre mise au point :

      la charcuterie n’est citée qu’en exemple dans le but de démonter que l’on pourrait décider n’importe quoi au niveau de l’hôpital “Mais est-ce la logique que nous souhaitons voir se mettre en place ?”

      La question en suspend serait “avez vous de conflits d’intérêts dans votre prise de position ?”
      Prenez toutefois cette interrogation au second degré, sans intention de dénigrer ni vos intentions d’informer, ni vos convictions.

      AR ZEN êtes vous charcutier ?

      • Je me posais la même question m @ M JR, ou éleveur de cochon en bretagne par exemple?
        mais enfin je vois pas trop l’interet de discuter ici sur la charcutaille, bienfaits et méfaits comparés !!!!

      • Merci pour votre travail très clair
        La peur et le mensonge manies sans honte par Veran et en plus la servilité et la bêtise de Castex resteront comme une TÀCHE dans l histoire de FRANCE comme au moment de la collaboration…ici l ennemi est plus dissimulé mais tire les ficelles

    • @Ar Zen,
      Vous avez raison, mais il n’y a pas besoin que ce soit vraiment dangereux pour que les autorités culpabilisent et pointent du doigt…

    • Enzo l n’a pas dû lire les livres et articles du Dr Michel de Lorgeril à propos du cholestérol sinon il n’en aurait pas parlé. faites au moins l’effort de vous instrure sur ce sujet. Signé un rescapé ( si peu ) des statines prises ( Crestor, encore et toujours Astra Zenecca) pendant 10 ans alors que je n’avais aucun excès de ce côté, bien au contraire et l’abruti de cardiologue qui me soignait me l’a fait baisser à un seuil très dangereux.
      Pour info, rele é sur le Vidal ;” Attention

      Ce médicament peut être toxique pour le foie ou les muscles. Signalez à votre médecin toute fatigue anormale, perte d’appétit, douleur ou faiblesse musculaire. Des analyses de sang peuvent être prescrites afin de vérifier que le médicament est bien supporté.

      Des études ont montré que les médicaments de la famille des statines peuvent augmenter le taux de sucre dans le sang (glycémie). En cas de diabète ou de prédisposition au diabète (taux élevé de sucre ou de triglycérides dans le sang, surpoids, hypertension artérielle), votre médecin pourra décider d’une surveillance renforcée.

      De rares atteintes pulmonaires ont été observées avec certaines statines, le plus souvent lors de traitement prolongé. En cas d’essoufflement, de toux persistante ou de fatigue inexpliquée, informez-en votre médecin.
      Attention : Conducteur : ce médicament peut parfois provoquer des étourdissements.” mais PAS QUE et PLUS GRAVE!!!

    • Moi ce que je trouve dommage c’est qu’on s’empaille les uns les autres. C’est le niveau zéro du militantisme.
      Ensuite, dans cette population paupérisée, j’aimerais savoir le nombre de personne qui peuvent manger de la charcuterie “de bonne qualité”.
      Quant à izonka en manger moins mais de la bonne, j’ai envie de sortir la machine à tartes.

  47. Bonjour, ça fait du bien de vous lire.
    Veran et Castex menteurs et malhonnêtes? à vrai dire ça fait un moment que ça se voit…vraiment beaucoup.
    Préférer se donner les moyens de soigner plutôt que réprimer? Pas du tout leur programme. Au contraire leur programme c’est un système de bonus/malus social qui pourra être vaccinal (salauds de contaminateurs), hygiénique (salauds de fumeurs), écologique (salauds de pollueurs) et pour trier les méchants et les gentils il faudra des appli dans nos smartphones comme le propose déjà Thales (la boite des parking). Un QR pour prouver qu’on est vacciné, un QR pour prouver qu’on est majeur et bientôt votre tel sera aussi votre carte de débit, Vous paierez le parking avec (si pratique) mais Thales saura aussi si vous avez payé vos PV (si pratique pour ce bon Trésor Publique) etc, etc…mais un tel ça se perd, ça se vole alors encore quelques étapes et le troupeau humain sera pucé et sous contrôle. Combien auront la BONNE puce? Veran et Castex sans doute, et vous?

  48. Veran désinformé Veran ment , en bon Young leader de France China foundation on comprend mieux l’intérêt de ce réseau et de cette formation dans ce type de crise . Réseau par lequel sont passés Macron , Philippe … Touraine présidente actuelle d’Uniitaid qui de par ses « dons » désintéressés a corrompu l’étude de Hill sur l’IVM …

  49. Patrick Pelloux en colère . Vendredi soir sur les plateaux télés dans une émission de divertissements : il embrasse tous ses amis sur le plateau…Le lendemain avec un masque cette fois-ci, il vient nous faire la leçon. quelles bandes d’hypocrites.

  50. Au vue de tout cela, je propose la fermeture totale des hôpitaux. Les gens malades n’ont qu’à être en bonne santé! Non mais! Ça va plaire à Cadtex!

    • Vous résumez la logique comptable qui nous a conduit là où nous en sommes aujourd’hui, et pour nos dirigeants de l’époque et ceux de maintenant c’est loin d’être une blague. ( Castex en a été un des instigateurs)
      De 2005 à 2006, Jean Castex est directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins au ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale, où il participe à l’introduction de la notion d’objectifs et de rentabilité dans l’hôpital et à une rationalisation des coûts24 dans le cadre du plan hôpital 2007, qui introduit notamment la tarification à l’activité (« T2A »).
      Il est ensuite directeur de cabinet de Xavier Bertrand au ministère de la Santé de 2006 à 2007 cf Wikipedia

      • Je pense que les ultra-libéraux apatrides ont tout de suite vu le parti qu’ils pouvaient tirer de ce crétin !
        Au-dessus de tous nos connards gouvernementaux, il y a d’authentiques crapules transnationales uniquement motivées par l’appât du gain, seule explication logique à la situation actuelle, sauf à croire en le “global reset” des complotistes ! (mais l’un exclue-t-il l’autre ?)

    • Covid-19 : «Le meilleur moyen de soulager l’hôpital, c’est de ne pas tomber malade», avertit Jean Castex
      Par Le Figaro
      Publié le 24/10/2020 à 16:30, Mis à jour le 24/10/2020 à 17:14
      En déplacement samedi après-midi à l’hôpital nord de la cité phocéenne, le premier ministre a de nouveau mis en garde les Français. «Cette progression de l’épidémie n’est pas finie, a-t-il
      assuré. Mais nous allons tous ensemble faire face autour de nos soignants».
      (…)
      «Le meilleur moyen de les aider (nos soignants, NDLR) et de soulager l’hôpital c’est de ne pas tomber malade», a martelé le locataire de Matignon. (…)
      —————-

  51. Si tous les Français vivaient 100 ans il devrait mourir chaque année 1% de la ion donc en vingt mois 1.67%. Comme nous ne vivons pas tous 100 ans, le chiffre de 1.7% toutes causes confondues est tout a fait normal !

  52. Merci Mr Enzo pour ces constats totalement pertinents.
    Il est temps de mettre les points sur les i et d’appeler un chat un chat.
    Il ne s’agit pas (plus ?) de raisonner avec des fous mais d’attirer l’attention de ceux qui ne le sont pas, et qui sont victimes de la désinformation officielle, voire instrumentalisés pour diviser le corps civique et la société.

  53. Même si je m’attends à tout de la part de ce gouvernement de désaxés, je vois mal comment Castex pourrait barrer l’accès de l’hôpital aux non-injectés. Les urgences, ce serait un assassinat. Les soins et les consultations ? Il faudra sans doute toujours un test, mais il semble impossible d’instituer un apartheid sanitaire. (Encore que…, mais nous verrons bien.) Le Pass Vaccinal est donc un moyen de brimer un peu plus la partie de la population qui est la moins dangereuse de toute. Test pour les sorties, test pour les soins et consultations, test au moindre doute avant des réunions entre amis. Même certains vaccinés commencent à tiquer. Il faut avouer qu’ils sont loin, eux, de prendre de telles précautions. Attention, je ne cherche pas à monter quiconque contre quiconque, mais c’est la stricte vérité que tout un chacun peu constater.

    • La séparation peut se mettre en place à l’hôpital.. Le pavillon des non vacc, avec “soins” psy obligatoires, et paracetamol, personnel non volontaire, etc Et le reste.
      On peut tout imaginer.

  54. “Une politique de formation de médecins et de personnels soignants pour assurer l’avenir” ?

    A l’approche des jours étudiés pour, on ne peut qu’approuver ce très judicieux souhait, à condition que cette formation soit ouverte, réfléchie, contradictoire et la moins « pasteurienne » philo-vaccinale et philo-injectale possible, en toute indépendancedonc vis à vis de Bill Gates Klaus Schwab et Bigpharma si c’est encore effectivement possible.

    Tant a nui à notre pays (et d’autres) la majorité des médecins et soignants non-contre-informés, bornés ou soumis.

    Reconnaissance soit exprimée un jour proche par beaucoup, sinon officiellement, à tous les professeurs, médecins, soignants divers , sans oublier communicants qui ont eu l’intelligence et le courage de ne pas faire partie de ce troupeau moutonnier qui a fait des morts et des grands abîmés, ainsi que des traumatisés psychiquement pour plus ou moins longtemps.

    • “Une politique de formation de médecins”

      Lorsque l’on voit ce que l’état fait je trouve pas que ce soit une bonne idée qu’il s’occupe de formations de médecins. Imaginez votre généraliste aussi “conpétent” et “formé” que véran ?

      • Ça veut dire au minimum 7 ANS DE VACHES MAIGRES, le temps de les former !
        (à moins de continuer à faire comme maintenant, piller les ressources humaines du tiers-monde : comptez le nombre de noms d’ascendance “française” dans le personnel soignant des hôpitaux, et les médecins de plateau : Martin-Blachier doit se sentir un peu seul !)

  55. Je me suis retrouvée un jour près d’un jeune garçon qui venait d’être percuté par une voiture, je restais près de lui quand d’autres appelaient les secours, il est resté conscient, m’a donné les coordonnées de sa mère que j’ai pu prévenir, ainsi j’ai discuté avec lui le soir même. Il avait vu arriver la voiture et s’était dit qu’il devait faire comme un ballon 🎈. Ceux qui ont vu l’accident m’avait dit qu’il était passé par dessus la voiture. Ce réflexe lui a permis de s’en sortir sans lésion grave.
    Merci @Enzo L. de votre travail pugnace, résister à la pulsion de mort.

  56. Bonjour Enzo et merci pour la pertinence de vos articles que je suis aussi sur votre blog Médiapart.
    Concernant les données des contaminations, hospitalisations y compris SC et des décès, j’ai utilisé récemment le site suivant de la DREES
    https://data.drees.solidarites-sante.gouv.fr/explore/dataset/covid-19-resultats-issus-des-appariements-entre-si-vic-si-dep-et-vac-si/information/?disjunctive.vac_statut
    J’imagine que vous l’avez exploité puisque vous citez un rapport émanant de la DREES.
    Pour ma part, je n’ai pas réussi à faire une analyse qui me convienne.
    En effet les chiffres totaux (par exemple total des tests PCR ou total des tests PCR positifs) ne sont pas cohérents avec les chiffres communiqués par Santé Publique France (300 / 350000 pour la DREES contre 750000 pour SPF dans les premiers jours de décembre.
    Donc première question, quel est le niveau d’exhaustivité de ces données ?
    Par ailleurs ces données font apparaître des notions nouvelles comme un nombre de personnes symptomatiques (je n’ai jamais vu cette notion dans les données de SPF) et même des nombres de personnes symptomatiques positives (ne le sont-elles pas toutes : tous les positifs ne sont pas symptomatiques mais tous les symptomatiques devraient être positifs ?????
    Il y a au total 13 champs de données dont les explications données sur le site ne sont pas suffisantes (en tout cas pour moi) pour arriver à faire une analyse correcte de ces données.
    Donc, si vous avez l’occasion de vous pencher sur ces chiffres et ne nous faire une analyse pertinente comme vous avez l’habitude d’en faire, je vous en remercie par avance.
    Merci encore de vos articles. Entre les votres que je suivais sur Médiapart (avant la censure) et celles de M. MAUDRUX, je reconnais que j’ai trouvé grâce à vous deux des explications claires et documentées sur ce qui se passait depuis près de deux ans maintenant.
    SVP continuez. Nous tenons grâce à vous.

    • Les explications données par la DREES sont effectivement insuffisantes, et sans certitude, j’imagine que la différence entre les nombres de tests de SPF et de la DREES vient des tests antigéniques, qui ne sont pas des PCR, et que SPF comptabilise sans les distinguer des PCR.

  57. Presque deux ans de mesures inefficaces. Des mensonges en série et des contradictions à la pelle. Aujourd’hui, avec une majorité de vaccinés, même situation que l’année dernière à la même époque. Du coup, ce pouvoir se bunkérise et fait de plus en plus n’importe quoi. Et on n’en sortira jamais.
    Zola et Enzo, vous êtes avec d’autres la voix de la raison. Hélas, on ne raisonne pas avec des fous et des salopards, je l’ai déjà souligné sous un autre billet.
    Le seul espoir ? Que les vaccinés prennent conscience qu’ils se sont fait avoir. Sinon, c’est foutu.

    • Pleinement d’accord !
      Cela est réconfortant dans ce contexte mortifère de lire des paroles de bon sens,de sagesse …
      Et c’est exaspérant de constater cette incrustation persistante ,ce Culte du Mensonge ,du contre sens et de l’absurdité associée à une volonté d’attiser des pulsions de haine à l’égard de celles et ceux qui gardent un sens critique et tout simplement une Conscience !…
      Merci pour cette analyse et ce Commentaire .

    • ” Que les vaccinés prennent conscience qu’ils se sont fait avoir. Sinon, c’est foutu”

      Ca se fera plus vite si vous prenez soin, avec tous les gens censés – et sensés ? – de notre bord, “nos vedettes” incluses, de ne pas écrire et dire “vacciné” quand il s’agit d'”injecté”.

        • Merci à la “technique” de rajouter le I majuscule à INJECTES (c’est “bête” de ne pas pouvoir corriger soi-même)
          (je ne sais pas comment on tape le é majuscule)

          • É = touche “ALT” + 0201 c’est le code ASCII de la lettre au clavier. Vous trovez ça avec Google en demandant caractères Ascii et en précisant le caractère. Il y a de mémoire 256 combinaisons principales.
            Autre exemple:
            Ç = ALT+0199
            È = ALT+0200

          • @ MARS
            En réponse à :
            “(je ne sais pas comment on tape le é majuscule)”

            Essayez cette façon :
            Activez “majuscule bloquée”
            puis
            cliquez sur la touche “é” (tout simplement).

            Merci de venir nous dire si ça fonctionne

    • Mon fils, 36 ans, vient de faire sa 3eme dose. Il a été malade 2 jours après chaque injection, soit 6 jours pour une maladie qui ne durerait sans doute pas plus de 8, calcule-t-il. Donc pour lui, ça suffit, plus de bénéfice à en faire une de plus.
      A la question de la raison de ces injections à son âge, il a répondu “c’est pour les activités des enfants, on nous demande souvent le pass, tu vois, par ex, le marché de Noël .” Bon, je préfère ne pas m’énerver, mais franchement, ça, c’est du motif…

      • @Béraud-Sudreau
        Nous pouvons effectivement dire un grand merci à tous ceux qui se sont fait injecter pour des motifs parfaitement futiles. Au moins, les trouillards, c’est dans leurs tripes, donc un peu plus pardonnable. Encore une fois, pour neutraliser un certain nombre de trublions, il n’est pas question de monter quiconque contre quiconque. Mais un jour, il faudra quand même faire un bilan lucide, pour qu’une horreur pareille ne se reproduise plus. Pour les salaus, ni perdon ni oubli. Pour les trouillards, une compasion un peu gênée. Pour les crétins – on verra.