139

Pfizer va-t-il nous vendre (cher) un traitement précoce moins efficace que l’ivermectine ?

Le Ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé il y a quelques semaines que la France a déjà acheté au laboratoire Merck 50 000 doses de Molnupiravir (aussi vendu sous le nom de Lagevrio), un nouveau traitement précoce contre le Covid-19, sur lequel les études sont en cours et qui soulève des inquiétudes sur les risques d’effets secondaires. Le prix aux USA est d’environ 850$ la dose, mais M. Véran a gardé secret le prix français de cet adorable cadeau.

Ce n’est pas la première fois que nos dirigeants dépensent généreusement notre argent, sous prétexte de Covid-19, en faisant des courses inutiles chez BigPharma : le Remdesivir (acheté par l’Union Européenne) et le Bamlanivimab (acheté par la France) sont des précédents.

Et comme on a un peu l’habitude, on ne s’étonnera presque plus lorsqu’on achètera du PaxlovidTM, le nouvel antiviral de Pfizer (aussi appelé “PF-07321332”), spécialement conçu comme un traitement précoce contre le Covid-19.

Un traitement précoce ?

C’est un traitement par voie orale, conçu pour être prescrit dès les premiers signes d’infection, ou dès qu’on a conscience d’avoir été exposé au virus (“specifically designed to be administered orally so that it can be prescribed at the first sign of infection or at first awareness of an exposure“). Il a d’ailleurs été testé sur des patients dans les trois jours suivant l’apparition de symptômes (“in patients treated within three days of symptom onset“), dit le communiqué de presse de Pfizer. C’est donc bien un traitement précoce — voire une PEP (une prophylaxie post-exposition), d’autant qu’il est aussi envisagé de le prescrire à l’entourage des personnes testées positives.

Spécialement conçu contre le SARS-CoV-2 ?
C’est ainsi qu’il est présenté par Pfizer : “PF-07321332 is designed to block the activity of the SARS-CoV-2-3CL protease“, c’est-à-dire “le PF-07321332 est conçu pour inhiber l’activité de la protéase 3CL du SARS-CoV-2“. C’est en effet une propriété importante, car elle empêche la réplication du virus dans nos cellules, comme l’explique fort didactiquement le Dr John Campbell dans cette vidéo mise en ligne le 9 novembre 2021.

Mais là où le Dr Campbell étonne davantage, c’est quand il détaille plusieurs publications scientifiques, déjà assez anciennes, qui montrent que l’inhibition de l’activité de la protéase 3CL du SARS-CoV-2 est une des propriétés de l’ivermectine.

Ainsi, Pfizer a cherché à reproduire dans un nouvel antiviral (qui sera sous brevet pour 20 ans) l’une des importantes propriétés d’une molécule pas chère et bien connue — que de nombreux scientifiques, chercheurs et médecins présentent depuis plus d’un an comme efficace en traitement précoce contre le Covid-19.

Par exemple, l’étude in vitro de Mody et al., soumise à Nature – Communications Biology en août 2020, montrait déjà que parmi les dizaines de molécules testées pour leurs capacités d’inhibition de la protéase 3CL, l’ivermectine est l’une des plus efficaces : elle a “opéré une inhibition complète de l’activité enzymatique de la protéase 3CL du SARS-CoV-2“, titre la Figure 4 de l’article.Figure 4 d'un article de Nature - Communications Biology © Mody et al.

(Figure 4 d’un article de Nature – Communications Biology © Mody et al.)

Comme le “Conseil Scientifique”, déjà attendri par la prochaine arrivée du Molnupiravir et du PaxlovidTM, comme de nombreux médias qui relaient la bonne nouvelle de l’efficacité du PaxlovidTM (TopSanté, RTL, Sud Ouest, Actu.fr, Le Parisien, Futura Santé, Le Point…) on pourrait se réjouir — au moins à moitié : certes on nous le fera payer cher, mais du moins on va enfin soigner les gens avec un traitement précoce qui fonctionne comme l’ivermectine…
Sauf que non ! Contrairement à l’ivermectine, le PaxlovidTM n’a qu’un seul mode d’action contre le SARS-CoV-2, ce qui, d’après le Dr Campbell, ouvre la voie à l’adaptation du virus, par l’émergence d’un variant résistant. Avoir plusieurs modes d’action simultanés rendrait nettement plus improbable l’apparition d’un variant capable de déjouer simultanément les obstacles multiformes qui lui sont tendus.

Une molécule dotée de plusieurs modes d’action serait donc probablement plus efficace et plus sure. Mais ça existe, ça ? Il ne faut peut-être pas trop en demander… Eh bien il se trouve que c’est précisément le cas de l’ivermectine :

– Parmi les publications scientifiques citées par le Dr Campbell, il y a cette étude in silico de Francés-Monerris et al., menée par une équipe du CNRS en association avec des chercheurs espagnols, et publiée dans Physical Chemistry Chemical Physics, qui observe que l’ivermectine se fixe préférentiellement sur le domaine de jonction de la protéine Spike du SARS-CoV-2 et sur le le récepteur ACE2 de nos cellules (donc à la fois sur la “clé” et sur la “serrure”) ce qui les empêche de se lier et fait ainsi obstacle au processus d’entrée du virus dans les cellules.Article de Physical Chemistry Chemical Physics © Francés-Monerris et al.
Article de Physical Chemistry Chemical Physics © Francés-Monerris et al.

– Un autre mécanisme a été mis en évidence par Choudhury et al. dans Future Virology : l’inhibition de la protéase transmembranaire à sérine 2 (“Ivermectin was found as a blocker of viral replicase, protease and human TMPRSS2, which could be the biophysical basis behind its antiviral efficiency.“)

– Dans Frontiers in Microbiology, Eweas et al. confirment la multiplicité des mécanismes d’action : inhibition de l’entrée du virus dans les cellules, inhibition de la réplication virale, et inhibition de l’assemblage viral (“Ivermectin efficiently binds to the viral S protein as well as the human cell surface receptors ACE-2 and TMPRSS2; therefore, it might be involved in inhibiting the entry of the virus into the host cell. It also binds to Mpro and PLpro of SARS-CoV-2; therefore, it might play a role in preventing the post-translational processing of viral polyproteins. The highly efficient binding of ivermectin to the viral N phosphoprotein and nsp14 is suggestive of its role in inhibiting viral replication and assembly.“)

Ainsi, l’ivermectine, anti-helminthique bien connu et d’un prix fort abordable puisqu’il n’est plus soumis à brevet, combine plusieurs modes d’action différents efficaces contre le Covid-19, dont celui du PaxlovidTM consistant à inhiber l’activité de la protéase 3CL du SARS-CoV-2

On remarquera que, fidèles à leur rôle, des fact-checkers ont déjà commencé à faire diversion : Associated Press a ainsi expliqué que les réseaux sociaux avaient bien tort de rebaptiser le PaxlovidTM en “Pfizermectine”. Parce que si on est sérieux et qu’on regarde leurs structures, on voit bien que les molécules de l’ivermectine et du PaxlovidTM ne se ressemblent pas du tout ; donc le PaxlovidTM n’est pas de l’ivermectine déguisée ! Ce n’est pas ce qu’on lui reproche, mais cette entourloupe permet à Associated Press d’écrire “C’est faux“, et il se trouvera bien des lecteurs, voire des journalistes, pour en conclure que le Dr John Campbell et les chercheurs qu’il cite racontent n’importe quoi, et que le PaxlovidTM est bien plus efficace que tout ce qu’on connaît jusqu’ici…

Laissera-t-on nos autorités creuser encore davantage notre dette en achetant à Pfizer du PaxlovidTM potentiellement faillible et au profil de sécurité inconnu ? Ou les contraindra-t-on à enfin reconnaître l’existence de nombreuses études scientifiques qui indiquent que l’ivermectine, comme plusieurs autres traitements précoces, a un effet bénéfique contre le Covid-19 ?

Au passage, une devinette : Gilead (Remdesivir), Pfizer (PaxlovidTM) ou Merck (Molnupiravir) avaient-ils intérêt à ce que des traitements précoces à base de molécules du domaine public soient reconnus comme efficaces ?

Dans sa vidéo, la dernière phrase du Dr Campbell parodie la campagne des autorités américaines contre l’ivermectine (“Vous n’êtes pas des chevaux, vous n’êtes pas des vaches ; sérieusement, les gens, arrêtez ça.”). Il s’adresse aux leaders du monde : “Vous n’êtes pas des chevaux, vous n’êtes pas des vaches, vous avez une intelligence humaine. Il faut l’utiliser pour suivre les preuves scientifiques, et réduire les souffrances, les malheurs et les décès parmi les humains.”

Enzo L.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

139 commentaires

  1. En octobre 2021, le New England Journal of Medicine
    publiait une étude rapportant des effets indésirables graves
    déclarés dans un centre antipoison Etats-Unien au décours
    de l’utilisation hors-AMM de l’antiparasitaire ivermectine
    dans la prise en charge de la Covid-19 (N Engl J Med, 2021,
    20:NEJMc2114907). Pour faire suite à cette publication, nous
    avons examiné tous les effets indésirables (EI) signalés avec
    l’ivermectine et enregistrés dans VigiBase, la base mondiale
    de pharmacovigilance. Nous avons mis en évidence une
    augmentation considérable des signalements d’ivermectine
    depuis mai 2020, lorsque les politiques de santé publique et
    les tabloïdes sud-américains ont commencé à mentionner
    l’ivermectine comme un traitement anti-COVID-19 potentiel.
    En date du 24 octobre 2021, nous retrouvons 1726 cas
    rapportant un EI associés à l’ivermectine en mentionnant
    une indication pour la Covid-19. Les effets
    gastro-intestinaux et neurologiques étaient les plus
    rapportés. Au total, 46 cas étaient graves (incluant 12 décès),
    et parmi ces derniers, 32 (dont 6 décès) ont reporté
    l’ivermectine comme unique suspect. Le tableau résume les
    principales caractéristiques de ces 32 cas. Les 6 décès
    comprenaient un arrêt cardiaque, un choc septique, un
    syndrome de détresse respiratoire aiguë et trois cas sans
    autre information clinique. Quatre surdosages ont été
    signalées et étaient principalement associées à des troubles
    neurologiques.
    Etant donné qu’il n’existe aucune preuve scientifique
    valable pour soutenir l’utilisation de l’ivermectine dans le
    cadre de la Covid-19, ces effets indésirables graves étaient
    probablement évitables. Ceci appelle à une extrême
    prudence lorsque les médecins sont tentés de prescrire des
    médicaments connus ou anciens mais qui n’ont pas fait la
    preuve d’une balance bénéfices-risques favorable dans
    l’indication choisie.

    source: https://www.chu-montpellier.fr/fileadmin/medias/Services/Pharmacie/crpv/20211210-Bip-4-CRPV-Montpellier.pdf

    • Comment peut-on faire croire à 12 décès alors qu’il y en avait 16 avant l’épidémie ? C’est bien peut-être 6, combien pour le Doliprane (en 30 ans 3 871 contre 21 pour l’ivermectine) ? Et sur ces 6, que l’on m’explique comment l’ivermectine peut donner par exemple un choc septique !!! le Sars-Cov-2 tue, le Sars-Cov-2 + Iver peut aussi tuer, mais réduit de 75% la mortalité, on n’a jamais annoncé 100%.

  2. Bizarre qu’un “nouveau médicament” soit d’emblée testé en association ( + Ritonavir) en phase III, sans en connaitre les effets potentiels et secondaires en utilisation seul? je cite le communiqué de Pfizer: “PF-07321332 inhibe la réplication virale à un stade connu sous le nom de protéolyse, qui se produit avant la réplication de l’ARN viral. Dans les études précliniques, le PF-07321332 n’a pas mis en évidence d’interactions mutagènes de l’ADN.”
    Les essai pré-cliniques ne sont pas des essais randomisés de phase III normalement. Le Ritonavir d’après le communiqué permet de prolongé l’action de l’anti-protéase, mais l’association de 2 médicaments peut se concevoir s’ils sont déjà connu de longue date pour leur efficacité et leurs effets secondaires ou qu’ils ont déjà été étudier en phase clinique séparément ? Ici le RITONAVIR semble servir d’adjuvant, mais c’est un médicament avec ses propres effets secondaires et pas un simple élément chimique. Aurait -on brûler des étapes ou bien cet anti-protéase ne serait qu’un substrat de l’IVERMECTINE qui n’aurait donc pas besoin d’être testé cliniquement puisqu’on en connait déjà les résultats cliniques depuis plus de 30 ans?

    • S’ils arrivent à faire une injection retard avec efficacité sur 3 mois, ce sera toujours mieux que les vaccins qui pourraient bien passer à un rappel tous les 3 mois (ils en parlent déjà au Royaume Uni)… car aucun effet secondaire avec l’ivermectine, et efficacité dès le 1er jour .
      Bien évidemment le plus rapide était bien d’autoriser l’ivermectine, car il suffisait de traiter précocement ainsi que les cas contacts éventuels , ou les personnes suffisamment à risque, puisque dans ce cas là l’efficacité est de quasi 100%, sans crainte des variants
      Sinon, cela date de début 2021, j’avais vu que, Bill Gates s’était intéressé à Médincell… je me suis ensuite posé la question, si ce n’était pas plutôt pour retarder leurs essais, car à partir de là, ils avaient plutôt laissé tomber le coté covid

  3. A-t-on une preuve matérielle que vos sollicitations auprès du ministère de la Santé pour prendre en compte et sérieusement étudier de plus près l’intérêt potentiel de l’Ivermectine pour le traitement précoce et la prévention dans le Covid (soutenues par une pétition que nombre de confères français ont signée) ont été “reçues” ? La “fête” semble repartir de plus belle avec cette 5 eme vague, un variant de plus, des perspectives humaines et économiques potentiellement désatreuses… La poursuite du déni complet de l’existence d’un traitement existant peu coûteux, peu toxique (prouvé), potentiellement efficace( puisqu’utilisant des modes d’action similaires aux médicaments en développement ) , et néanmoins négligé, pourrait finir par coûter cher aux responsables qui n’auront à aucun moment voulu le tester ?…ce qui aurait pu être fait depuis longtemps, en toute sécurité puisque connu comme tres peu toxique, et à moindre frais pour un médicament hors brevet…

  4. Je reçois régulièrement des mails du Dr Mercola (autour de 2 par semaines).
    Abstraction faite des messages publicitaires qui les accompagent pour vendre ses produits, il multiplie les accusations très compromettantes envers Pfizer et Fauci.
    Depuis le temps que ça dure, je trouve EXTREMEMENT BIZARRE que Mercola n’ait pas encore été trainé en justice par ces gens-là !
    Visiblement ils savent manier les médecins et les politiques, mais n’ont pas confiance dans la partialité des juges !
    https://media.mercola.com/ImageServer/Public/2021/December/PDF/pfizer-crime-history-pdf.pdf

    • Mercola est la bête noire de l’establishment US, nommé publiquement par Biden (en juin 2021 il me semble) comme “désinformateur numéro un”.
      Mais initier une procédure judiciaire contre lui est à double tranchant et pourrait se retourner contre eux.

      • Je me demande de combien de gardes du corps il dispose… (et combien d’entre eux sont des agents de la CIA infiltrés).
        Ben oui, il y a tellement de comploteurs que l’on finit naturellement par devenir complotiste !

  5. Le texte suivant vient de The Exposé d’hier et a très certainement été mentionné par ZAZA40 . Je le remets ici au risque d’un doublon
    https://etouffoir.blogspot.com/2021/12/la-fraude-la-therapie-genique-existe.html
    Toute impropriété médicale de traduction peut être signalée en commentaire du texte
    Le biologiste qui a écrit texte reste anonyme et on le comprend quand on sait ce qui arrive aux lanceurs d’alerte
    -Sarah Vaughan ( ex Merck)
    – Dr Noack , chimiste, qui a confirmé l’existence mortelle de l’hydroxyde de graphène dans des fioles
    entre autres

    • C’est avec ce genre de conneries (prendre du vrai pour propager le faux) que big pharma réussit à faire passer Raoult pour un gourou).
      “Le biologiste qui a écrit texte reste anonyme”, et pour cause, il doit juste avoir le diplôme de Dr ès Croc !

      • @MARS
        Un pseudo est une autre forme d’anonymat. Il permet à certains la vulgarité sur fond d’aigreur en déguisant même parfois une qualité qui n’est surtout pas prouvée par la teneur des propos.
        Vous recevez des NL de Mercola parce que vous vous êtes abonné . Nous sommes des centaines dans le même cas, parce que nous l’avons souhaité .
        Pour cesser de vous énerver contre ce riche “collègue ? ” il suffit de vous désabonner. Le calme , c’est bon pour la santé aussi.
        Quant à votre jugement contre un biologiste qui , comme vous, ne donne pas son nom , mais contrairement à vous, élabore ses arguments qui semblent mieux structurés et pertinents que les “conneries” dont vous nous gratifiez avec en prime une analogie sortie d’un chapeau d’illusionniste , il est juste celui d’un autre anonyme mais qui se prend pour et prétend à/ au point de vue de Sirius.
        Mars, Jupiter …. même combat ?

        • Désolé pour ma réaction épidermique, mais je dénonçais juste le fait que sur la base de faits proprement scandaleux et criminels, on extrapolait vers des grandes malveillance théorisées, voire théologisées, alors que je pense que le vulgaire appât du gain et du pouvoir suffit largement à expliquer ce qu’il se passe. Il n’y a de grand reset que dans l’imaginaire de certains clubs élitistes (de l’argent, pas de la pensée) qui se gargarisent de ça pour s’auto-justifier de leur viscérale vilenie.

        • J’ai pas bien compris contre quel “riche “collègue”” je suis censé m’être énervé, Mercola ou le biologiste anonyme ?
          Je ne sais pas si Mercola est riche, et encore moins pour l’autre…
          mais votre réaction m’a incité à retourner sur le lien “étouffoir” que vous avez fourni et auquel j’avais réagi. En fait il faut remonter à l’article original : https://dailyexpose.uk/2021/12/03/new-study-proves-covid-is-a-fraud/
          Là, on peut effectivement se demander si le virus a bien été correctement identifié au début de “l’épidémie”. Maintenant, avec tous les travaux faits, notamment à l’IHU, je ne vois pas comment il pourrait ne pas exister, lui et ses variants.
          Il y a suffisamment d’arguments scientifiques contre la politique vaccinale actuelle pour devoir faire appel à d’autres moins sérieux, ou non vérifiés, qui décrédibilisent l’ensemble de la critique.

  6. A noter que la vidéo du Dr Campbell a – fait rare – suscité des vidéos de réponse, de “débunkage” comme on dit. A ce jour, pas moins de trois vidéos de GTK Bioinformatics (très anti Ivermectine), une du Dr Yan Yu et une troisième sur une chaîne Youtube intitulée Back to the Science, chaîne animée par le Dr Susan Oliver et sa chienne Julie.
    J’ai tendance à en déduire que le Dr Campbell a touché juste, mais je ne suis pas un grand scientifique.
    Important à savoir, Campbell est pro Ivermectine, et pro vaccination, à condition de prendre la précaution de s’assurer que l’on ne pique pas dans une veine.

  7. Pour faire place nette à Pfizer, il faut tuer le soldat Iver
    Petite histoire vraie arrivée hier (pas à moi)
    Coup de sonnette ; deux policiers ; vous êtes bien M X. ?
    Oui.
    Vous avez commandé de l’Ivermectine en Inde ; la douane l’a bloquée et a fait une déclaratin auprocureur qui a lancé une enquête. Pouvez vous venir au commisariat pour votre déclaration ?
    À Suivre…
    Jusqu’à présent, le risque était de perdre son Ivermectine. Quelqu’un a-t-il connu ce genre d’escalade ?

    • Complètement fou. Moi j’attends 2 commandes, on va voir.
      Le problème et que l’ANSM a écrit à plusieurs reprise que c’était autorisé hors AMM dans le cadre du Covid. Quand un juge verra ça, il aura du mal à comprendre la plainte.

      • Bjr à toutes et à tous et M Kstet
        Moi c est parce que ca me gratte sur le dessus de la main et j ai honte de la maladie….😀😁😊

    • Y’a qu’à dire que c’est pour les puces du chien ou du chat (mais pas du poisson rouge)
      C’est vendu (cher) sous le nom de Bravecto par les vétos…

  8. LARRY EL KINSE
    J’ai commandé des pilules d’ivermectine de 12 mg ici hier :

    buyivermectinforhumans.us

    …Au cas où nous ne pourrions pas nous procurer plus de vermifuge pour chevaux.

    Des dizaines de personnes que je connais dans ma région ont pris du vermifuge pour chevaux et aucune n’a fini à l’hôpital. C’est un bon moyen de prévention et de traitement. Si vous avez des symptômes, augmentez les doses.

    Routine : toutes les deux semaines

    En cas de symptômes : immédiatement, dans les 12 heures, puis toutes les 24 heures pendant trois jours supplémentaires.

    C’est ce que nous avons fait ici. Tous les cas ont été légers et terminés en quelques jours. Personne n’a développé de problèmes persistants.

    • Ne pas commettre l erreur de D Raoult proclamant l’hydrox comme souveraine …. S’Il avait précisé que l’azythromycine était le médicament essentiel du traitement il n y aurait pas eu cette polémique ! De la même façon l’ivermectine seule semble excellente en prophylaxie Mais il lui faut un antibiotique macrolide associé pour un traitement efficace de la covid.

        • Merci @ drakkulla
          Raoult dit que AZT seule agit plus (= plus que HCQ seule) sur le virus, mais que (sauf contre-indication), la synergie AZT+HCQ est puissante et donc préférable. De mémoire je l’ai entendu d’autres fois dire la même chose (pas forcément dans les mêmes termes) dans certaines ITW du mardi. Je regarderai dans son dernier livre mais ça doit y être aussi.

          • En tout cas, ce qu’il dit est cohérent avec les résultats des études publiées par l’IHU, où le taux de mortalité des groupes traités par bithérapie est plus faible que celui des groupes traités à AZI seule ou à HCQ seule. (Mais dans cette étude, HCQ seule a de meilleurs résultats qu’AZI seule : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7315163/ )

      • @ STIMBRE B,

        Pourtant les médecins de l’ Est qui ont prescrit de l’ Azithromycine seule ont été persécutés par le CDOM, il en est de même pour l’ IVM;

        • Oui la persécution vise les traitements précoces, prescrits par des médecins en infraction aux consignes des ARS, et non la seule hydroxychloroquine.

          • Faut bien que des gens continuent de crever au doliprane pour pousser les terrorisés à se jeter sur la 3e injection, puis la 4e…

  9. On apprend ainsi que le chef de service en question est le Pr Raffi, en tête du palmarès de la corruption par les labos(le mot corruption est de moi, eux ils appellent ça honoraires), et depuis 1 an 1/2 connu pour ses insultes et menaces de mort envers Raoult. Ca commence a faire beaucoup pour un seul homme. Qu’en disent le Conseil de l’Ordre et BFM ?

    • Raffi en tête des conflictuels d intérêt ! (demi million d’euro de big pharma )
      °hors classement des col labos : JF bergman 992 000 € cardiologue Hôpit Lariboisière déjà en conflit d interet pour le Crestor
      ensuite :
      1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence. Il vient d’ être condamné à 300 € d’amende pour diffamation envers DR en attendant les 100 000 € demandés en dommages et intérêts.
      N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI). Et il s’est empressé de faire des essais l’Hydroxy sur des malades en réanimation alors que DR a bien précisé que hydroxy était efficace seulement en DéBUT de maladie.
      N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris – Saint Antoine. 212.209 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon. ELLE vient de recevoir LA LÉGION D HONNEUR ! :!!!!!!!!!!!
      N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris – Saint Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).
      N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.
      N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. A noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil* au papier toilette.
      N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.
      N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.
      N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées). ETC ETC LA LISTE DES CRAPULES notoirement arrosée en compte 13
      N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.
      N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead.
      N°12. François-Xavier Lescure de Paris – Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead.
      N°13. La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 € , dont 3.750 € de Gilead. Or Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.

      Lors de son audition à l’assemblée, le Pr Didier Raoult soulignait :
      «J’ai été surpris de voir que le directeur de Gilead, devant le Président de la République et le Ministre, tutoyait celui qui était en charge des essais thérapeutiques en France pour le Covid19.»

      2006 Sarko instaure les IHU ; à Marseille Deux candidats à la direction Y Levy et D Raoult On choisit le chercheur et non le politique .
      2020 pandémie D R propose AZY+HchQuine… Busyn interdit aux médecins de prescrire un médoc en vente libre depuis 20 ans Connu depuis 60 ans … Pourquoi .;;….. ???? par ce qu’elle est l’épouse de … de .. de … Y Levy . Et on est dans la merde à cause de cette crapule qui maintenant se goinfre à OMS 10 000 € /m ! VOus avez dit racailles ? FAIRE CIRCULER !

  10. I ordered some 12mg ivermectin pills from here yesterday:

    buyivermectinforhumans.us

    …In case we can’t get a hold of more horse dewormer.

    Dozens of people I know of in my area have taken the horse dewormer and none wound up in the hospital. It’s a good preventative and cure. If you get symptoms, step up the doses.

    Routine: every two weeks

    Upon symptoms: immediately, in 12 hours, then every 24 hours for three more days

    That’s what we’ve been doing here. Any cases have been mild and over in a few days. Nobody has developed lingering problems.

      • Français

        J’ai commandé des pilules d’ivermectine à 12 mg d’ici hier :

        buyivermectinepourhumains.us

        … Au cas où nous ne pourrions pas nous procurer plus de vermifuge pour chevaux.

        Des dizaines de personnes que je connais dans ma région ont pris le vermifuge pour chevaux et aucune ne s’est retrouvée à l’hôpital. C’est un bon préventif et curatif. Si vous ressentez des symptômes, augmentez les doses.

        Routine : toutes les deux semaines

        Dès symptômes : immédiatement, en 12 heures, puis toutes les 24 heures pendant trois jours supplémentaires

        C’est ce que nous avons fait ici. Tous les cas ont été bénins et terminés en quelques jours. Personne n’a développé de problèmes persistants.

    • Je m’y colle alors :
      J’ai commandé hier de l’vermectine en comprimés 12mg de cette adrtesse : buyivermectinforhumans.us
      …Au cas où nous ne pourrions plus mettre la main sur le vermifuge pour chevaux…
      Des douzaines de personnes que je connais dans mon coin ont pris du vermifuge pour chevaux, et pas une seule n’a échoué à l’hôpital. C’est bon en prévention comme en traitement. Si vous avez des symptômes, augmentez les doses. Routine (prévention): tous les quinze jours. En cas de symprîles : sans attendre, dans les douze heures, puis toutes les 24 heures pendant trois jours de plus.
      C’est ce que nous avons fait ici. Tous les cas ont été modérés et guéris en quelques jours. Personne n’a eu de séquelles.

  11. Bon, c’est pas comme si tout ça n’était pas connu depuis des lustres, ici du moins.
    Il me semble que la seule question qui reste c’est le “pourquoi” ils font tout ça. Il me semble qu’à cette heure, l’hypothèse de l’incompétence/bêtise/obstination par peur de perdre la face ne peuvent absolument pas tenir.
    Comme les Cylons de Battlestar Galactica (série géniale, au fait, que je conseille à tous les fans de SF de regarder) ILS ONT UN PLAN.
    Reste à comprendre ce plan et ce qu’il implique pour nous. Et personnellement, j’ai bien peur qu’il implique la soumission à ce que veut le gouv., c’est à dire la piquouse et/ou les médocs hors de prix, sous peine de rétorsions financières : amendes si on n’est pas vacciné, plus de remboursement sécu si on n’est pas vacciné, interdit de séjour partout si on n’est pas vaccinés, etc.
    Ne riez pas, c’est dans les tuyaux.

    • Le soucis c’est que l’obligation porte des responsabilités juridiques et pénales.

      je peut comprendre qu’ils bottent en touche en disant c’est votre choix de vous faire vacciné (ce qui est le cas) mais si cela devient obligatoire, celui qui aura signé l’obligation va pouvoir se retrouver devant un juge pour homicide… involontaire ou pas….

      Pour le moment tout le monde arrive à s’en sortir en louvoyant et diluant la responsabilité mais faut pas prendre de décision.

      pour le moment, celui qui se vaccine pour aller au resto et qui en meurt, je le plaind pas trop, lorsque ce sera obligatoire, il y aura des actions en justice au 1er effet secondaire et si la justice ne fait pas son travail, on le fera nous même.

      • @Duchmol : oui, je suis exactement du même avis sur la responsabilité pénale en cas d’obligation étendue à toute la population. Pour les soignants, etc, c’est différent puisqu’ils sont déjà soumis à une obligation vaccinale assez étendue dans leurs métiers.
        C’est pour ça que je n’ai pas parlé d’obligation vaccinale de la population générale, et c’est sans doute pour ça qu’ils se “contentent” d’inciter, comme ils disent : ça marche, beaucoup de gens qui n’ont pas l’obligation vaccinale par leur métier font les piquouzes pour pouvoir faire du sport, sortir, aller au restau ou au musée…
        C’est pour ça qu’il est peu probable qu’ils promulgent l’obligation pour toute la population. Et leur dernier outil reste la rétorsion financière.

        • Nous, les médecins, ne sommes soumis à l’obligation vaccinale que pour les vaccins qui ont obtenu l’AMM. C’est les cas actuellement avec les ARNm et consort? Je ne pense pas, sauf erreur de ma part. C’est pour cela que les Pzizer, Moderna et autres ont décliné toute responsabilité au cas où, et ce sont les Etats de l’UE et USA qui ont pris le relais.
          A propos, merci pour vos conseils: je vais améliorer ma recette. J’en toucherai deux mots à J Attali…(voir publication 1981 Livre de Michel Salomon, l’Avenir de la Vie). Sait on jamais…

        • RETORSION FINANCIERE ? Cela ne les dispensera pas de se retrouver un jour condamnés pour CRIME CONTRE L’HUMANITÉ, c’est bien dit dans le code de Nuremberg … pour faire court, pas autorisés à injecter une telle substance par aucun moyen détourné, car le problème est bien là, puisque les labos ont caché ce que contiennent ces substances, et les gouvernants ont signe en connaissance de cette méconnaissance

      • sauf qu’établir un lien de cause à effet entre une injection et un évènement grave type problème cardiaque, AVC etc… n’est pas forcément aisé, et qu’ils feront tout pour rendre ça impossible – la vaccination de tous pourrait même y contribuer en homogénéisant la population : plus de groupe de contrôle bénéficiant de meilleurs paramètres de risques… de ce point de vue, ils pourraient pousser à l’obligation pour mieux noyer le poisson.

        • Ils vont tenter, c’est pour cela que je rappelle que la “justice” remise dans quelques mains n’est pas une vérité immanente mais un consensus. NOUS acceptons que ce soit le cas en échange qu’elle soit équitable et juste. NOUS pouvons ne plus adhérer à ce consensus et faire justice nous même.

          ils ont tué pus de 50 000 personnes en france. S’ils pensent que cela va passer comme une lettre à la poste… ils se trompent fortement. en plus cette génération de politicien est JEUNE, il y aura tout le temps de les traîner devant la justice..

          • Ils le savent pertinemment et c’est pour cela qu’ils vont s’accrocher au pouvoir. Ce ne sera pas facile de se défaire de cette clique.

          • @Duchmol: Avec le secret défense, ils ont 50 ans devant eux avant d’être poursuivi, il me semble. Dans 50 ans, Macron aura 93 ans…
            Si je me trompe, merci de rectifier.
            Et j’espère de tout coeur qu’ils paieront, et cher, mais je n’y crois pas trop… Regardez le sang contaminé, pour ne citer qu’un des ces scandales.

          • ET bien, le peuple n’attendra pas 50 ans. Il faudra des réponses sinon cela partira en guerre civile. La vengeance personnelle a toujours existé et elle existera toujours. La seule manière de la rendre la moins présente est de proposer une justice équitable, juste ET qui semble juste.

            Le sang contaminé c’est 2000 victimes, des gens au pronostic vital pas fameux, là nous parlons de 100 000 victimes -1 millions dans dans le monde) avec des enfants et des gens en pleine santé.

            comparer les 2 c’est mettre sur le même plan la mort d’une personne âgée parce qu’on a oublié de fermer la fenêtre et une voiture de flic qui fonce volontairement dans une cours d’école et tue 5 enfants.

            ils ne s’en sortiront pas comme ça. au pire (ou au mieux selon) il se créera une organisation “terroriste” qui ira les chercher (avec les dents lol) un par un.

        • @JulietteD ; Oui, suppression du groupe témoin. ça a déjà été évoqué, ici et ailleurs. A mon sens, la seule chose qui irait dans notre sens est une augmentation des décès liés à des problèmes cardiaques ou avc, etc. Si les chiffres (qui ne mentent pas, tout le monde le sait !) s’éloignent par trop de la norme des 10 dernières années, il y aura de quoi se poser des questions.

    • @ Nicolas Bonnal,

      D’où tenez vous que la vaccination et le passe sanitaires sont obligatoires partout en Espagne?

      A ce jour seules 6 régions sur 17 imposent un passe sanitaire en Espagne.
      Passes sanitaires qui souvent sont bcp moins restrictifs que le Français et ne concernent que les discothèques et grands rassemblements, sauf qqs exceptions comme la Catalogne.
      https://elpais.com/sociedad/2021-11-26/certificado-covid-que-comunidades-han-aprobado-su-uso-y-para-que-actividades.html
      Quant à l’obligation vaccinale en Espagne, à ma connaissance , c’est vraiment n’importe quoi, elle n’est pas à l’ordre du jour, pour le moment..
      En Mars dernier, la Région de Galice a essayé de l’imposer, le Gouvernement central de Madrid s’y est opposé et a saisi le Tribunal Constitutionnel qui a déclaré cette mesure inconstitutionnelle.

        • il en dit tellement que je croyais que c’était un romancier… comme je n’arrive plus à lire toutes les infos importantes, je me contente de survoler ses titres

        • @ jyvaistoutdesuite
          C’est pareil quand il dit que le Trésor Public ( hacienda)interdit le cash à la maison, c’est juste du pure délire. Les paiements en espèces sont de plus en plus réglementés ( et limités), comme un peu partout en Europe occidental, c’est tout.

  12. Mais bien sûr, la fête continue pour les Big Pharma et consort.
    RECETTE pour une histoire sans fin et superbement lucrative :
    – Relancer la peur et la soumission en matraquant l’opinion avec l’Omicron.
    – Vacciner vite vite avec la troisième dose pour majorer l’effet ADE.
    – Sortir un lapin du chapeau ou le diable de sa boite pour justifier une 4ème dose mieux adaptée aux nouveaux variants dans les deux mois à venir.
    – Vacciner les plus jeunes à partir de 5 voire 3 ans afin de diminuer le taux d’immunité naturelle acquise et booster un peu plus les anticorps facilitants ADE.
    – Conseiller en plus des vaccins(bien évidemment) des traitements hors de prix et même, pourquoi pas sur les cas positifs à titre préventif par les mêmes laboratoires que ceux qui commercialisent les vaccins.
    – Radier de l’Ordre les médecins les plus réfractaires. Pour l’hôpital psychiatrique, on verra en fonction de l’évolution.
    – Menacer de confinement pur et dur les non-vaccinés et privation des remboursements médicaux y compris pour ceux qui cotisent depuis toujours.
    – Laisser mijoter quelques semaines pour convaincre les plus réfractaires.
    – Faire chauffer dans un four non crématoire mais quand même à 180° pendant 2 heures.
    – Servir très chaud avec une pincée de Conseil Scientifique et de Ministère de la Santé.
    – Consommer sans modération et sans masque après autorisation de l’ARS.
    – Remboursé à 100 pour 100 par la CPAM mais sur ordonnance par un médecin autorisé à prescrire (liste disponible auprès des autorités de tutelle).
    En cas d’indigestion, lettre en RAR directement à l’Elysée. Inutile d’écrire aux laboratoires qui ont depuis longtemps décliné toute responsabilité en cas d’effets secondaires graves.
    Bon appétit.
    QR code recette auprès de France Inter et BFM Tv.

    • @PatrickMongeard ; Super, la recette !
      J’ajouterai juste “… pour majorer l’effet ADE… et éliminer le groupe témoin.” C’est un point crucial de la recette ! Sans lui, le soufflé risque de retomber. Ce serait dommage de gâcher une si belle recette avec un simple petit oubli, non ?

  13. Bonjour je pense qu’il faut jouer les pouvoirs contre les pouvoirs.
    Les magistrats de l’ordre judiciaire (cour de cassation, cours d’appel et tribunaux judiciaires) n’aiment pas les magistrats administratifs (conseil d’Etat et tribunaux intérieurs). Ils ont des formations différentes (fac de droit + école de la magistrature contre sciences po + ENA) Les concsillers d’Etat sont très impliqués dans l’administration (secrétariat général du gouvernement, ministères…), il leur est difficile d’annuler des décrets qu’ils ont eu même rédigés. Les juges judiciaires; qui eux sont rarement impliqués dans l’administration sont jaloux de leur pouvoir
    Il n’y a qu’un domaine dans lequel les juges judiciaires peuvent faire ce qu’ils veulent :le domaine pénal et actuellement ils ne s’en privent pas.. Raison pour laquelle je propose que l’on commence par porter plainte contre Fabius pour prise illégale d’intérêt.

  14. Petit rappel de logique ( de nos gouvernants) shadok :
    – Je pompe, donc je suis.

    – S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème.

    – Pour qu’il y ait le moins de mécontents possible, il faut toujours taper sur les mêmes.

    – En essayant continuellement, on finit par réussir… Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche.

      • Les Shadoks avaient même des pompes spéciales pour les situations où il n’y avait pas de problème du tout. Quand on pompait avec ces pompes-là, non seulement il ne se passait rien – comme avec les pompes-Shadok ordinaires – mais plus on pompait, et plus il n’y avait rien qui se passait.
        C’était quand même une sécurité…!

  15. Pax Lovid.
    Paix et Amour.
    Peace and Love.
    Le service marketing a bien travaillé 😆
    Plus sérieusement, sinon, à quand une campagne de supplémentation massive de vitamine D à titre préventif ?

    • On apprend ainsi que le chef de service en question est le Pr Raffi, en tête du palmarès de la corruption par les labos(le mot corruption est de moi, eux ils appellent ça honoraires), et depuis 1 an 1/2 connu pour ses insultes et menaces de mort envers Raoult. Ca commence a faire beaucoup pour un seul homme. Qu’en disent le Conseil de l’Ordre et BFM ?

      • °hors classement des col labos : JF bergman 992 000 € cardiologue H Lariboisière déjà en conflit d interet pour le Crestor
        ensuite :
        1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence. Il vient d’ être condamné à 300 € d’amende pour diffamation envers DR en attendant les 100 000 € demandés en dommages et intérêts.
        N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI). Et il s’est empressé de faire des essais l’Hydroxy sur des malades en réanimation alors que DR a bien précisé que hydroxy était efficace seulement en DéBUT de maladie.
        N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris – Saint Antoine. 212.209 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon. ELLE vient de recevoir LA LÉGION D HONNEUR ! :!!!!!!!!!!!
        N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris – Saint Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).
        N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.
        N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. A noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil* au papier toilette.
        N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.
        N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.
        N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées). ETC ETC LA LISTE DES CRAPULES notoirement arrosée en compte 13
        N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.
        N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead.
        N°12. François-Xavier Lescure de Paris – Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead.
        N°13. La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 € , dont 3.750 € de Gilead. Or Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.

        Lors de son audition à l’assemblée, le Pr Didier Raoult soulignait :
        «J’ai été surpris de voir que le directeur de Gilead, devant le Président de la République et le Ministre, tutoyait celui qui était en charge des essais thérapeutiques en France pour le Covid19.»

        2006 Sarko instaure les IHU ; à Marseille Deux candidats à la direction Y Levy et D Raoult On choisit le chercheur et non le politique .
        2020 pandémie D R propose AZY+HchQuine… Busyn interdit aux médecins de prescrire un médoc en vente libre depuis 20 ans Connu depuis 60 ans … Pourquoi .;;….. ???? par ce qu’elle est l’épouse de … de .. de … Y Levy . Et on est dans la merde à cause de cette crapule qui maintenant se goinfre à OMS 10 000 € /m ! FAIRE CIRCULER !

  16. Ces scientifiques qui ne pensent qu’à leur portefeuilles et pas aux patients ! J’ai eu des vaccins , plusieurs fois au cours de ma vie- J’ai 80 ans – d’Ivermectine , Novaquine , etc et sans aucune conséquence et je ne me ferai vacciner que lorsque le Valneva sera accepté quitte à rester confinée dans mon jardin qui heureusement ne possède même pas ces horreurs de Bayer-Mossanto

  17. C’est comme le phénomène marque: un traitement oui mais signé pas m’importe quel medicament à deux francs six sous vieux de 20 ans. C’est ça la classe.! A quand le tatouage pfizer ou, merck ou je ne sais quoi à la place du petit crocodile?

  18. On peut même imaginer que Pfizer et autres sucrent et arrosent ,pas seulement l’OMS mais nombre de ministères de santé et autres possibles influenceurs ,à imaginer même de subvenir à quelques besoins matériel de tel ou tel ou tel et tel candidat sans oublier l’arrosage de nombre médias et journaleux pour matraquer les esprits ,ils suffit de constater le niveau aussi bas d’une population anesthésiée en France mais dans toute l’europe ( qui ne sera jamais qu’une zone géographique ! )

        • @jean d.
          …et ils s’en sortent mieux que les riches relativement à ce problème …
          A part Raoult et un ou deux autres hérétiques, il règne un silence profond sur cette réalité qui par nature détruit la propagande de nos artistes.
          Mais les faits sont têtus et ça finira par se voir …

    • je ne suis même pas sur qu’ils aient besoin d’arroser grand monde. Il a suffit d’instiller la peur (et de marginaliser les gens compétents, ce qui ne coute pas grand chose) pour que les gens se raccrochent à n’importe quel espoir.

      • Le Conseil d’Etat est vendu. Le secrétariat du conseil constitutionnel est assuré par le Conseil d’Etat, En plus le président du conseil constitutionnel est lié à McKinsey. La presse, dont Médiapart est vendue
        Restent les magistrats de l’ordre judiciaire qui actuellement ont une dent contre les politiques (cf. l’opposition à Dupont-Moretti, les condamnations de Sarkozy , le financement de l’élection présidentielle par la Lybie.)
        Je suggère de déposer une plainte contre Fabius pour prise illégalle d’intérêt, ce qui est avéré par son fils qui travaille chez McKinsey.
        Contrairement aux ministres, Fabius n’est protégé par aucun privilège de juridiction et sera enquêté par un vulgaire juge d’instruction et un petit tribunal correctionnel.
        De même, il faudrait creuser l’idée d’une plainte pénale contre la commission européenne et sa présidente qui ont fait des contrats léonins avec Pfizer

  19. Eh oui, les kabis se recinvertisdent. Et nos veaux vont se précipiter pour acheter , enfin se faire payer, bien cher un produit moins”bon” que l’ivm.
    Et ce sera notre faute si ka secu reste définitivement au tapis…

  20. Comment stopper ce lobbying des big pharma sur le gouvernement ? si réellement un traitement précoce efficace et bon marché existe ( L’Ivermectine), pourquoi ne pas le tester sur des volontaires par rapport à un placebo ou le Molnupivarir de Merck ? il serait intéressant de scruter dans le détail le financement de la future campagne électorale de LREM…mais comme EM a déjà réussi à planquer les 3 M € qu’il a reçu de Rothschild avant son élection, je doute que ce soit possible !…lire à ce sujet le dernier hors série du Front Populaire de Michel Onfray : “Macron, le bilan”…instructif !

    • je sais de source sure (quelqu’un ayant participé à la campagne de Macron) que McKinsey a contribué en nature à la campagne de M. en 2017.
      Un retour d’ascenseur en 2022 ne serait pas étonnant.

      • ba oui et n’oublions pas que le fils de Fabius travaille chez McKinsey
        Par ailleurs un médicament qui agit sur plusieurs causes et plusieurs variants ce n’est pas intéressant financièrement
        Il est préférable d’avoir de multiple médicaments; un pour chaque variant à 1 000 $ la dose chacun

  21. Le lobbying coûte cher d’où le prix de ces traitements aussi chers qu’inefficace. , joli tour de passe passe pour récupérer l’argent des budgets santé que se partagent les labos et ceux autorisent ces traitements . Définition même du capitalisme de connivence . .

  22. voilà de retour le style percutant et ironique de l’ex blog du docteur Maudrux, il me manquait ! A la question posée “Laissera-t-on nos autorités creuser encore davantage notre dette en achetant à Pfizer du PaxlovidTM potentiellement faillible et au profil de sécurité inconnu ? Ou les contraindra-t-on à enfin nos autorités à reconnaître l’existence de nombreuses études scientifiques qui indiquent que l’ivermectine, comme plusieurs autres traitements précoces, a un effet bénéfique contre le Covid-19 ?”, quelle peut être la réponse, comment “contraindre” nos autorités? L’idée est séduisante mais la stratégie à utiliser reste à établir. Le Conseil d’Etat a démontré sa volonté de se voiler la face et les décisions importantes étant prises en Conseil de défense non seulement leurs motivations sont secrètes mais les actes sont inattaquables en justice. Quant à espérer réveiller les sénateurs endormis ou/et béni-oui-oui, il ne faut pas rêver.

  23. Le scénario était écrit depuis longtemps. Comme je l’ai écrit il y a 1 an, la solution vaccins sera enfin déclarée peu efficace, car aucun des labo ne demandera l’autorisation définitive de mise sur le marché. Celle-ci signifierait suspendre leur non responsabilité (c’est la loi aux US comme en Europe).
    Comme par magie, alors que le miracle vaccins n’est plus crédible, apparaissent de nouveaux médicaments efficaces, jumeaux des médications interdites aujourd’hui, mais vendues 100 fois plus cher, et le pillage recommence.
    Aucun média ne vous l’a dit, mais ce n’est pas une première. l’arnaque Avastin/Lucentis est un parfait exemple. Novartis/Roche ont escroqué pendant 20 ans, uniquement en France, l’assurance maladie de quelques 20 milliards. Je vous laisse imaginer le chiffre au niveau du Monde.
    Ils viennent seulement de se faire condamner par la justice française dans le plus grand silence, 8 ans après avoir été condamnés en Italie, à payer seulement 440 millions d’euros!
    Aucun des complices corrompus, au premier rang desquels Touraine, mouillée jusqu’au cou dans cette escroquerie n’est et ne sera jamais inquiétée.

    • Le scénario est écrit depuis longtemps , la première tentative a été la grippe H1N1 , tentative qui a échoué , le Pr Peronne se trompe dans le titre de son livre , si malheureusement ils ont appris ,

    • Merci de ces informations. Pouvez-vous nous donner des références précises sur ces arnaques pour notre information.
      Il faudrait diffuser tout ça, ce dont les gens qui ne travaillent pas dans la santé, dont moi, n’ont aucune idée

      • Répondre demanderait un article entier. Je ne vais détailler que le début de l’histoire. Un ophtalmo américain souffrait d’un cancer de la prostate et bénéficia pour cela d’une injection d’Avastin (anti facteur de croissance vasculaire). Surprise, alors qu’il souffrait également d’une DMLA compliquée de néovaisseaux, sa vue s’améliora de façon spectaculaire! Il fila voir les collègues copains qui confirmèrent et documentèrent l’assèchement de ses néovaisseaux sous rétiniens.
        Une fois de plus, le pur hasard fut à l’origine d’une découverte qui révolutionna le traitement de cette terrible et très fréquente maladie. L’info circula dans le milieu comme une trainée de poudre et nous voulurent tous essayer l’Avastin injecté en intra-vitréen. Problème, l’ampoule d’Avastin est 7 à 8 fois trop dosée pour être injectée sans risque en intra-vitréen. Pas de soucis, à 45€ l’ampoule, on la fragmenta en 7 à 8 doses utilisables en ophtalmo. Nous vivions une révolution thérapeutique remplaçant les effets destructeurs du Laser pour un truc à 3 sous. YES .
        Maintenant, l’oeil, comme l’os ne se défendant pas d’une infection, impossible de simplement prélever dans le flacon et obligation de fragmenter chaque ampoule d’Avastin par une technique de flux laminaire (asepsie et stérilisation totale), dispositif très couteux présent uniquement dans les pharmacies centrales des grands hôpitaux, utilisés surtout pour les médications en cancérologie. Que cela ne tienne, on lança l’affaire avec nos pharmaciens. Cela marchait d’enfer
        C’était oublier nos ministres, nos politiques, les soit-disant experts (je parle là de la défunte AFFAPS traînant déjà trop de casseroles) et Big Pharma.
        Roche qui commercialisait l’ Avastin à 3 sous a traité les ophtalmos du monde entier d’escrocs (l’Avastin ne peut marcher car la molécule est trop grosse), d’assassins (Nous allons provoquer de multiples AVC), etc, etc.
        Et ministres, Afssaps, etc reprendre ces inepties quand la clinique disait partout le contraire, et nous menacer des pires sanctions (y compris auprès des pharmaciens s’ils nous préparaient le produit).
        Quelques mois plus tard, Novartis sortait le Lucentis, équivalent de l’Avastin, sous forme de seringues préremplies, avec un dosage adapté à l’usage ophtalmo pour la modique somme de, si je me souviens bien à l’époque, de 1400€ la passe.
        Explication: Roche et Novartis (2 sociétés suisses, sont financièrement très liés et appartiennent +/_ à une société commune propriétaire de la molécule.
        Seuls les pays moyennement riches (Argentine, Brésil, mais aussi les USA pour les pauvres sans couverture complète) continuèrent à utiliser l’Avastin avec grand succès.
        Même si le prix du Lucentis a légèrement baissé, cette arnaque perdure depuis plus de 20 ans. Très longtemps le Lucentis fut le médicament qui couta chaque année le plus à l’assurance maladie.
        Cette escroquerie mondiale dure depuis + de 20 ans. Ils ont engrangés des dizaines de milliards et ont été condamnés de quelques centaines de milliers d’euros. Elle perisite aujourd’hui. Touraine a été la ministre la plus engagée dans l’affaire, est personnellement responsable de centaines d’aveugles et ne sera jamais inquiétée (néovaisseaux d’autres pathlologies ophtalmo ne bénéficiant pas de l’AMM). En autre, j’avais lu dans la presse que la mère Touraine était allée à Davos rencontrer le patron de Novartis, à huis-clos!.
        Pourquoi Big Pharma et nos représentants se priveraient-il?

        • en tout cas merci de cette information même si elle n’est que partielle.
          J’ai rédigé ma plainte contre Fabius. Puis-je l’envoyer par mail avec ses pièces jointes pour qu’elle soit diffusée?

        • “Piquer” des inventions est une pratique courante. Au début de la photographie argentique en couleur, il fallait envoyer ses fils au fabrciant de la marque pour développement. Il n’était pas rare que le labo dise que la photo était raté et qu’il ne renvoie rien. Mais la dite phot était publié qq jurs après par Paris Match
          Ou il peut arriver qu’un manuscrit qui a été refusé par un éditeur soit publié sous un autre nom
          c’est la nature humaine

        • @casuffit
          Si ma mémoire est bonne…cash investigation avait traité ce dossier il n’y a pas si longtemps, donc l’info n’est rien face aux contrats et à ceux qui en bénéficient?

  24. C’est bien et toujours l’objectif de ces labos.
    Étouffer les solutions existantes et gratuites (ou presque) pour les substituer avec des non-solutions vendues à prix d’or. Les actionnaires vont être ravis, les corrompus qui permettent tout ça et qui s’en repaissent.

  25. Bonjour,
    Reçu de JIM, le rapport d’une épidémie dans une crèche anglaise avec (cité de mémoire) 52% des enfants contaminé asymptomatiques et 29% des adultes, les autres ayant une symptomatologie bénigne (non vaccinés est-il précisé) mais un seul hospitalisé sous ventilation (pas en réanimation, semble-t’il).
    Ci-dessous, mon commentaire à cet article. Je parie que, ne suivant pas la DOXA officielle il ne sera pas publié car l’article précise bien que ces personnes atteintes n’étaient PAS VACCINÉES, réfractaires inconscientes !!!
    ” Bonjour. Si avec ces cas rapportés, les français se se rendent pas compte que notre Gouvernement applique le bon principe “si vous voulez conduire un peuple où bon vous semble,  faites lui peur. Ça marche à tous les coups “. La preuve que la vaccination n’a pas d’indication pour une population saine, sans “comorbidité”. Sinon  il faudra vacciner  aussi les enfants contre les rhumes tous les ans,  voire tous les six mois, l’immunité vaccinale baissant dramatiquement, avec un “vaccin” ARN polyvalent.

    • Nous avons élu (légitimement par 43% du corps électoral) un banquier. Le gouvernement fait logiquement un boulot de banquier. Ce peuple ingrat ne va quand même pas lui demander en plus de faire un boulot de médecin, ce qui coûte un “pognon de dingues”. Que des vieux glissent dans les EHPAD, ça améliore le bilan des caisses de retraite. Le cynisme est sans limites, mais Notre Guide Suprême (ou son clone) risque fort d’être réélu.

      • Entre l’affaire Fillion et les curieux problèmes informatiques en cours de dépouillement, qui ressemblent fort à la soirée de dépouillement de l’élection présidentielle américaine, on peut tout de même s’interroger sur la légitimité.

  26. L’AMM des vaccins n’est que temporaire, ce qui veut dire qu’en cas de traitement reconnu efficace elle tombe…donc le petit jeu d’équilibristes cupides des labos est de faire acheter à prix d’or des traitements et vaccins en phase d’expérimentation, un provisoire qui peut durer aussi longtemps que la corruption des élites est efficace. ça nécessite d’arroser les influenceurs dans le domaine de la santé (les professeurs d’infectiologie, seul Raoult ne rentre pas dans la combine) mais ça rapporte gros !

    • à un milion de tests par jour en France pour les stressés du cas contact sans symptômes, (le nez qui coule en hiver et qu’on revient de l’extérieur à l’intérieur), même pas besoin d’être positif pour pouvoir le prendre en prophylaxie, je vous laisse faire le calcul en prenant des marges, c’est mieux que le vaccin !

  27. Y a t il (ou y aura t il) des journalistes assez curieux et pointus pour rdchercher et diffuser les liens financiers entre les laboratoires et les “medecins-journalistes de télévision” et surtout ceux entre Big Pharma et les fonds de campagne de nos hommes politiques au pouvoir ?

  28. Bien sûr qu’ils vont faire ça! Pourquoi ils se gêneraient? Ils ont tout bétonné et maintenant ils récoltent. C’est la base du capitalisme de copinage