239

Quand Pfizer démontre l’inefficacité du vaccin.

Avec le temps et plusieurs vagues, nous avons maintenant suffisamment de recul. En regardant ce qui se passe à l’échelle mondiale, après 7 milliards de doses injectées à ce jour, nous pouvons comparer l’année 2020 sans vaccin avec l’année 2021 avec vaccin, comparer les pays très vaccinés et ceux qui le sont moins. Il est temps de se poser des questions. Le bilan à l’heure actuelle devient significatif, portant sur 20 mois et des milliards d’individus. Quel bilan pour la vaccination de masse ?

On peut tout faire dire aux chiffres, je ne m’en prive pas, d’autres non plus. Si on peut montrer tel ou tel pays, pour dire tout et son contraire, c’est plus difficile en prenant la totalité du monde, en laissant de côté chaque particularité. En effet chaque pays a des conditions différentes, trop de facteurs pouvant modifier les résultats. La comparaison est parfois difficile, manipulatrice si on omet certains facteurs, mais en prenant la totalité, il y a moins de biais.

Voici côte à côte les courbes de cas de covid et de vaccinations dans le monde. La courbe des cas est parfaitement linéaire, on n’a pas l’impression qu’il y a eu cassure ou ralentissement avec les vaccinations. On note même une pente plus faible en 2020, puis une accélération.

Ceci dit, s’il n’y a pas de nouveau variant, il y aura ralentissement de la courbe de cas, qui sera attribué à tort aux vaccins. Ce sera l’inverse si un nouveau variant significatif apparaît.

On nous a dit en décembre 2020 que le vaccin nous protégerait à 96%, cela n’a pas été le cas. On nous a dit qu’il fallait vacciner tout le monde pour obtenir une immunité collective pour casser les contagions, cela n’a pas été le cas. Maintenant on nous dit, sans rire, que la troisième dose nous protégera à 95,6%.

Pfizer confirme l’inefficacité des vaccins !

Surprise, cette présomption d’inefficacité est confirmée par les laboratoires qui commercialisent et vendent leurs vaccins.

Il y a différentes façons de lire les études et articles. Il y a la lecture scientifique et statistique qui va saluer la méthodologie et valider les conclusions, même si elles sont erronées, le plus important étant que ce soit fait « dans les règles ». Cela a été le cas pour le Remdesivir et la plupart des vaccins. Même l’éminent énarque Laurent Alexandre a reconnu a postériori dans une interview qu’il s’était trompé sur le Remdesivir (ce que tous les autres n’ont pas fait), cela ne l’empêche pas continuer à faire confiance les yeux fermés à la même méthodologie. 

A côté de cette lecture bêtement scientifique, il y a la lecture des résultats avec un peu de bon sens et en s’intéressant plus aux patients qu’à la méthodologie. Avec cette lecture non scientifique, les résultats publiés par Pfizer laissent perplexe.

  1. Étude Pfizer sur l’efficacité des deux doses :

Rappelez-vous la première étude qui a conduit à l’autorisation du vaccin : 3 morts dans le groupe placebo, 2 morts dans le groupe des vaccinés. OK, petit avantage vaccin, mais sur une période beaucoup trop courte pour être crédible. Maintenant Pfizer a un peu plus de recul, et sur la même cohorte, il a publié une deuxième étude avec les résultats arrêtés à 6 mois, c’est à dire en juillet 2021 (étude complète ici).

Le résultat sur l’efficacité de leur vaccin est sans appel, et ce n’est pas moi mais Pfizer qui le dit : groupe placebo, 14 morts, groupe des vaccinés, 15 morts. Les scientifiques et politiques salueront la qualité de la publication, ceux qui ont un peu de bon sens regarderont le résultat : quel est-il ? Autant de morts d’un côté ou de l’autre, quel est le bénéfice ? Quel médicament serait autorisé à la vente avec de tels résultats à 6 mois ? Aucun. Les traitements précoces ont été rejetés pour moins que cela.

Certains sont allés plus loin en épluchant le détail des chiffres de Pfizer, pour découvrir qu’en fait il y a eu 20 morts dans le groupe vaccinés contre 14 morts dans le groupe placebo. En effet Pfizer avait proposé aux participants non-vaccinés du groupe placebo de recevoir le vaccin début 2021, et certains placebo-vaccinés sont décédés, ramenant à 20 le nombre de morts vaccinés dans l’étude Pfizer après 6 mois de plus. Je ne rentrerai pas dans cette polémique de chiffres pour ne retenir que ce qui est indiscutable : les chiffres de Pfizer ne montrent aucune supériorité du vaccin après 6 mois de plus.

2)Étude Pfizer sur l’efficacité de la troisième dose :

Si on sait regarder du bon côté, Pfizer récidive avec son étude sur la troisième dose, ses chiffres confirmant l’inefficacité de la vaccination avec les deux premières doses. Plutôt que de regarder les chiffres que Pfizer veut vous montrer, regardons les autres :

Étude sur 10 000 patients à jour de leur vaccination deux doses : 5 000 ont reçu le rappel, 5 000 un placebo. Suivi médian de 2,5 mois, ce qui est très peu, et veut dire que certains ont à peine 1 mois de recul. Est-ce sérieux pour publier sur l’efficacité ? Les optimistes se gausseront des 5 cas de covid dans le groupe “boosté” à la troisième dose, c’est la moindre des choses après 3 doses et 2,5 mois de recul ! Moi, je regarde l’autre groupe, celui des vaccinés à deux doses avec un peu plus de recul : 106 cas de covid. C’est le chiffre le plus intéressant. Pourquoi ? Parce que c’est 106 cas en 2,5 mois sur 5 000 vaccinés double dose ! C’est énorme, et cela montre l’inefficacité du vaccin après quelques mois.

Sur une période de 2,5 mois, avoir 106 cas de covid sur 5 000 vaccinés deux doses, cela correspond à 1,45 cas par jour, soit 19 430 covids avérés par jour pour une population de 67 millions ! Sur 2,5 mois, cela ferait une vague à 1,47 million de contaminés. Sachez que notre dernière vague a vu 1 million de cas sur trois mois, du 1er août au 31 octobre. Conclusion : cela fait plus de cas chez les vaccinés double dose que dans la population globale, alors qu’on nous dit que 80% des cas sont dus à des non-vaccinés. 

Précision : ce n’est pas moi qui raconte n’importe quoi, ce sont les chiffres de Pfizer. Un biais important, j’avoue, la série de Pfizer ne concerne que les plus de 16 ans. Il faut donc ramener ces chiffres à la population correspondante, ce qui fait non pas plus de cas, mais autant de cas. C’est confirmé d’ailleurs par le discours des complotistes devenu discours officiel, démontré dans de plus en plus d’études : le vaccin ne protège pas de l’infection, le vacciné est autant porteur et contaminant que le non vacciné, à égalité. Les chiffres de Pfizer ne font que le confirmer.

Quant aux 5 covids sur 5 000 “booster”, ils deviendront très probablement 106 dans les 6-8 mois qui viennent, tout le monde le sait mais fait comme si ce n’était pas le cas. Efficacité à 95,6% ? Ils ont berné les « spécialistes » une première fois avec le manque de recul, mais une publication parfaite. Ils vont les berner une seconde fois avec un recul de 2,5 mois pour prouver que cela marche. Ils se sont bien gardés d’attendre 6 mois afin de vendre cette troisième dose, et une fois digérée, passer à la quatrième, en préparation (déjà commandée dans beaucoup de pays).

Toutes les courbes, toutes les études, tous les discours officiels convergent vers ce constat : après une courte phase bénéfique, pas de bénéfice attribuable à la vaccination sur le moyen terme.

Si vous voulez d’autres études que celle de Pfizer, Paul Alexander et Harvey Rish m’ont transmis leur dernier travail : compilation des études montrant l’inefficacité des vaccins (27 études au 30 octobre 2021). J’attends avec impatience qu’on nous mette en face les mêmes études montrant l’efficacité des vaccins, ce que même Pfizer, premier intéressé, ne peut faire. Également tout neuf, cette étude du Lancet en Suède portant sur plus de 800 000 cas : vaccin devenu inefficace entre 121 et 211 jours, selon les vaccins ( et troisième dose proposée pour repousser un problème qui sera toujours le même !)

Protection des formes graves 

Si tout ceci remet en cause l’efficacité des vaccins et l’utilité du pass, il ne reste qu’un seul argument : le vaccin protège des formes graves.

Là il devient très difficile de ne pas dire de bêtises, tout dépend de la manière dont on fait les comptes, ce qui explique les disparités d’un pays à l’autre, alors qu’il s’agit du même virus et des mêmes hommes. Ainsi la France montre un résultat évident en ce qui concerne la gravité des dernières vagues, de moins en moins létales. 

Malades décédés avec le covid ou malades décédés du covid, cela peut faire une différence énorme. La France est également championne du tripatouillage des chiffres. Elle est championne des malades non-vaccinés en réanimation, et ses organismes statistiques n’ont pas peur d’oublier la moitié des morts comme on l’a vu récemment. La palme revient à notre ministre de la Santé qui affirme zéro mort du vaccin, alors que dans le monde on approche les 100 000 morts avoués. Pour arriver à ce chiffre, prenez ce qui est publié en Israël, en Grande Bretagne ou aux USA, divisez par le nombre de doses injectées dans le pays, et multipliez par le nombre de doses injectées dans le monde. Quand vous savez que, de plus, on nie au maximum ces décès, vous savez que le chiffre obtenu est la fourchette basse de la réalité.

Regardez la dernière vague en Israël, malgré les bi et tri vaccinés, vous avez 10% de décès en moins, en comparant avec la vague de fin 2020, sans vaccin. Même constatation en Angleterre : 10% de décès en moins, pas plus.

Si l’on accepte 10% de décès en moins fin 2021, avec vaccins, comparé à fin 2020 sans vaccin, quid de la responsabilité du variant dans ce résultat ? Depuis l’arrivée du delta, on sait qu’il est plus contagieux, mais aussi un peu moins virulent que l’anglais. Alors ce bénéfice de 10% : imputable aux vaccins ou lié à la nature du variant ? Il ne faut pas négliger non plus l’utilisation de plus en plus importante des traitements précoces, malgré les pressions pour ne pas les utiliser. Ivermectine 25 fois plus prescrite aux US, mêmes constatations dans beaucoup de pays, voire dans des pharmacies en France.

Pour se détourner des biais inhérents à chaque pays, le mieux est peut-être de revenir comme au début du billet, aux chiffres bruts mondiaux. Voici donc la courbe de mortalité monde :

Difficile, pour ne pas dire impossible, d’y déceler une baisse de la mortalité avec la vaccination. La croissance est toujours linéaire, avec une pente 2021 plus forte que la pente 2020. En France nous aurons au 31 décembre 2021 autant de décès qu’au 31 décembre 2020.

Alors moins de cas graves avec la vaccination ? Les chiffres permettent d’avoir des doutes, l’histoire jugera.

Après l’efficacité des vaccins, un petit mot concernant l’efficacité du pass. Il vous a été montré ici que la baisse du R effectif annonçait une fin de vague démarrée avant que le pass puisse avoir un quelconque effet. La reprise actuelle vous a également été annoncée avec ce R depuis 15 jours, malgré plus de vaccinés et le pass. CQFD. Vaccins et pass subissent le virus et ses variants, mais ne le contrôlent en rien.

Un peu d’espoir 

On vous avait également signalé ici que depuis 9 siècles, les 15 plus grandes épidémies virales n’avaient duré que 2 à 3 ans (avec quelques réminiscences locales), et ce sans vaccin ou traitement. Il en sera de même ici, avec fin probable dans les 6 mois, peut-être un peu avant, peut-être un peu après.

Un grand “charlatan” expérimenté vous avait expliqué il y a 18 mois qu’il en serait ainsi, et qu’il ne croyait pas trop dans les vaccins contre les virus à ARN. Il prévoyait une sortie avec des variants de moins en moins nocifs.

Certaines courbes semblent le montrer, quand on voit l’évolution en France sur bientôt 2 ans :

Le discours poussant à la vaccination est faussé. Il est censé justifier des mesures politiques et non médicales, et encourager une mise sous tutelle. Si les vaccins étaient réellement sûrs et efficaces, ce discours ne serait pas nécessaire, et aucun d’entre nous ne serait ici à polémiquer, car tous vaccinés comme dans toutes les autres occasions. Les vaccinateurs actuels sont acculés, ils sont prêts à tout pour échapper au piège dans lequel leur propre rhétorique et leurs politiques inconsidérées les ont mis.

Quant à ceux qui accusent les non-vaccinés d’être responsables de la situation, les traitant d’irresponsables, de dangereux individus à bannir de la société, qu’ils se méfient. Ils n’ont aucune preuve, aucun chiffre, aucune étude permettant d’étayer leurs accusations, car elles s’accumulent dans l’autre sens. Un jour ils peuvent être poursuivis pour diffamation et pour incitation à la haine. La justice s’appuiera sur des faits, des preuves, pas sur des propos sans fondement. La balance de la justice penche plus d’un côté que de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

239 commentaires

  1. encore un effet vax… une amie m’indique que ses voisins d’immeubles (âgés) sortaient toujours ensemble; l’épouse ne sort plus depuis jamais depuis quelques temps…. au dernières nouvelles, ils se sont fait vacciner, depuis elle est très fatiguée… tout va bien, ils ne se doutent de rien… prochain vax, si lui fait de même, c’est direct en hépad, et avec un peu de rivotril, le tour est joué !

  2. Merci pour cet article très clair.
    Avez vous comparé la mortalité TOTALE toutes causes confondues, sur 2 années.
    Compter les décès AVEC covid ou DU covid est difficile tant les chiffres et les constats de décès ont étés falsifiés.
    De plus, en gériatrie, si mes informations sont exactes, c’est sur une période de 3 ans que l’on se fait une idée sur le taux de mortalité, sachant qu’en fonction de leur âge avancé et des différentes fragilités que carences micronutritionnelles, polymédication, pathologies sous-jacentes…. induisent, les aînés succomberont plus ou moins rapidement à une grippe, un norovirus, une canicule, un covid, une dépression…
    Merci pour votre réponse, a moi personnellement mais surtout au publique TROMPÉ, ABUSÉ depuis bientôt ans.

    • Non. D’autres le font, mais pour le moment trop de biais possibles tellement les causes de décès déclarés sont variables. Dans les déclarations, il y a des “erreurs” volontaires, mais beaucoup sont des difficultés : décédés du ou avec le covid ? Sur 3 ans, on aura aussi des difficultés d’interprétation : l’espérance de vie en Ehpad est de 3,5 ans, certains seront donc une “avance” sur statistiques, ils seraient de toutes manières dans les décès sur 3 ans. Ensuite, ceux qui meurent aujourd’hui, ne mourront pas demain, et sur le long terme les courbes seront lissées.
      Par contre, avec les vaccins, même si aujourd’hui on meurt de mort “naturelle” avec des troubles de la coagulation à 25 ans, les statistiques, dans les 2 ans qui viennent, parleront s’il y a 3 fois plus d’infarctus que l’année précédente ou 10 fois plus de cancers du pancréas. Déjà aujourd’hui certains chiffres parlent dans les tranches d’âges où on ne meurt pas habituellement : chez les jeunes. Si en 1 an la mortalité de la tranche 15-20 explose, il faudra une explication crédible si ce n’est pas le vaccin. C’est beaucoup moins visible à 60 ans, mais là les chiffres seront incontournables.

  3. Lamentable!
    Comment accepter tous ces mensonges et manipulations ?
    Jusqu’où va-t-on aller pour le profit ?
    Merci de vos informations.

  4. Je ne peux que vous félicitez pour votre travail, je suis une infirmière à la retraite, et je me demande comment font nos dirigeants pour massacrer la population pour de l argent ou pire la toute puissance de la bêtise. On a du souci à se faire pour les élections. Je crains le retour de ces bras cassés

    • Nous avons les mêmes craintes, mais les premiers responsables de la situation, ce sont les journalistes. Si les français sont endormis, c’est grâce à eux. Les seconds, ce sont les médecins, qui ont démissionné. Si journalistes et médecins faisaient leur boulot, les politiques s’inclineraient, malheureusement ils rampent aux pieds des politiques, attendant quoi ?

  5. Bonjour Gérard

    Merci pour ta vigilance médico scientifique de bon sens et d’avoir anticipé le PFIZER-GATE. Maintenant c’est aux Médecins qui n’ont pas de conflits d’intérêts de décider et non aux Politicards. …qui n’ont plus qu’à passer la main.. Ils ont fait trop de conneries depuis le début de cette Pandémie. ..

  6. quel papier mal honnête. aucun des morts dans aucun des deux groupes ne concerne des personnes qui ont contracté le covid-19. cela devrait être considéré comme une preuve du sérieux de l’étude, puisque cela confirme que le groupe placebo et le groupe contrôle étaient similaires . par contre les formes graves du covid sont bien majoritairement chez les non vaccinés.

    • les formes graves c’est pas scientifique. c’est une appréciation personnelle. Votre commentaire est hors de propos. Dans une maladie seule compte les décès toutes causes. Vous prendriez un traitement expérimental pou diminuer le nombre de bouton ?

      Ce vaccin tue des gens, les études le montrent, la réalité le montre, tout le monde le voit.

    • Est-ce que tous les morts ont été autopsiés ? Petit rappel pour le jeune Beltran : tout le monde, les autorités ont affirmé qu’il s’agissait d’une allergie à l’arachide. Il a fallu que les parents demandent une autopsie pour prouver que ce n’était pas le cas. Mal honnêtes les chiffres de l’Université J Hopkins, qui fait référence, et repris par Our World in Data ? Malhonnêtes les 5 000 décès et le million d’effets secondaires recensés par l’Europe (sans compter les non déclarés) ? Honnête les 0 cas déclarés par notre ministre ?

      • Quand un médecin voit mourir le patient qu’il a convaincu de la totale innocuité du vaccin qu’il lui a injecté, pas évident qu’il soit très désireux de déclarer les conséquences funestes de son acte ! C’est bien plus confortable d’invoquer une fragilité insoupçonnée providentielle !
        La faute à pas de chance !

  7. On n’a jamais testé ni vérifié le taux des anticorps spécifiques ni pour vérifier l’efficacité du vaccin, ni pour vérifier l’immunité naturelle dans la période pré vaccin, ni pour confirmer le pouvoir immunitaire avec l’âge ! (on a déclaré la diminution voir la disparition de l’immunité après +/- 6 mois sans aucun chiffre ni avant le vaccin ni après la vaccination)!
    Déclarer la 3-ème dose comme «booster» les 2 inefficaces c’est au moins bizarre !!
    Proposer la «soupe vaccinale» pour la 3-ème dose donc Pfizer bon dans tous les cas indifférent des vaccins antérieurs, mélangé même avec celui de la grippe saisonnière sans tester le taux des anticorps (je l’ai demandé pour moi on m’a répondu que: officiellement il n’est pas demandé donc sans influence sur la nécessité légale de la 3-ème dose même s’il s’avère être bien positif;
    – le résultat ne sera pas inscrit dans le «carnet vaccinal» restant comme un caprice personnel !
    Dernière chose: on sait que le. Pouvoir immunitaire diminue avec 10% chaque décennie (jusqu’à 25 ans vous avez à revendre, après 75 ans il n’y a plus rien) Inutile de déclencher et stimuler la fabrication des anticorps si l’organisme ne fabrique plus ni pour la 1-ère ou 2-ème dose ni surtout pour la 3-ème !! Merci pour l’effort de la lecture !!

    • Merci à vous @podeanu tudor pour ces remarques.
      Nos autorités pratiquent le déni de réalité et une fuite en avant hasardeuse pour la santé publique, exerçant une pression et intimidation coercitive sur les individus pour les contraindre à une décision qui peut leur nuire gravement.
      Mais cherchent en même temps à faire porter la responsabilité des éventuels dégâts aux individus, médecins vaccinateurs (qui devraient se poser davantage de questions me semble-t-il) et personnes se faisant ou se laissant vacciner.
      En pratique l’immunité existante et prouvée suite à infection préalable doit être prise en compte davantage qu’elle ne l’est. Il faut l’exiger.
      Les personnes qui sont protégées au mieux n’ont pas à être forcées à prendre des risques inutiles.
      Concernant ces risques, celui de myocardite en particulier, les médecins de l’UE devraient lire la mise en garde juridique que leur a apparemment adressé le centre bruxellois de Pfizer-BioNtech. C’est le Dr Benoît Ochs qui a diffusé cette information dans son interview du 01-11. Si je comprends bien, préalablement à l’injection, le médecin vaccinateur doit informer le sujet (notamment le sujet jeune) du risque réel de myocardite et obtenir un consentement éclairé avant de procéder à l’injection. Faute de quoi il risque d’être tenu pénalement responsable en cas d’effet indésirable grave.
      C’est ce que j’ai cru comprendre.

  8. Rien de nouveau pour les gens sensés.
    Mais c’est toujours agréable d’avoir des éléments concrets pour étayer nos avis.
    Véran est vraiment médecin? Moi, je le suis, et j’ai honte.

  9. Pfizer : la première étude baclée et faussée selon le British Medical Journal ?
    https://www.bmj.com/content/375/bmj.n2635
    Extrait :
    « ..pour les chercheurs qui testaient le vaccin de Pfizer sur plusieurs sites au Texas au cours de cet automne (NB : 2020), la rapidité a peut-être été obtenue au détriment de l’intégrité des données et de la sécurité des patients. Un directeur régional qui travaillait pour l’organisme de recherche Ventavia Research Group a déclaré au BMJ que l’entreprise avait falsifié des données, supprimé l’insu des patients, employé des vaccinateurs insuffisamment formés et tardé à assurer le suivi des effets indésirables signalés dans l’essai pivot de phase III de Pfizer. Le personnel chargé des contrôles de qualité était submergé par le nombre de problèmes qu’il découvrait. Après avoir signalé à plusieurs reprises ces problèmes à Ventavia, la directrice régionale, Brook Jackson, a envoyé une plainte par courriel à la Food and Drug Administration (FDA). Ventavia l’a licenciée le même jour. Mme Jackson a fourni au BMJ des dizaines de documents internes de l’entreprise, des photos, des enregistrements audio et des courriels. »

    • Bravo !!! Cette information, qui en corrobore d’autres plus anciennes, parait essentielle ! espérons qu’elle sera suivie d’effet… les enregistrements audio, et documents internes devraient changer la donne ?

    • Extrait? Pas lu, pas vu dans la page ( texte ou video) c’est dans une page intérieure sans doute. Pouvez-vous préciser l’endroit?

  10. Bonjour, Pourriez-vous me renvoyer l’étude complète Pfizer que je n’arrive plus à télécharger ( il a publié une deuxième étude avec les résultats arrêtés à 6 mois, c’est à dire en juillet 2021 (étude complète ici). )
    J’en profite pour vous remercier d’avoir été un extraordinaire président de la CARMF.
    Merci!

  11. Qu’est-ce qu’un cas confirmé ? Test positif + symptômes ? Officiellement, le D veut dire disease : sans symptômes, pas de maladie donc pas de cas. Il faudrait aussi voir la courbe du nombre de tests
    Les décès sont avec Covid (aucun intérêt épidémiologique) ou dus au Covid ?

    • Chiffres Pfizer et courbes globales monde, rien ne pouvant être mis en doute, cela suffit. Point besoin de rentrer dans des détails sujets à polémiques.

  12. Comment des journalistes un tant soit peu sérieux peuvent reprendre vos articles de fake news? Il suffit de creuser un peu sur les propriétaires de ce site internet pour évaluer la qualité de ce site intenet

    • @no nymous, aujourd’hui toussaint, demain les morts, dormez bien et ne cherchez pas les propriétaires des sites pfizer, etc…, *.gouv.fr, etc… , WHO.int etc…, pour eux pas besoin de creuser, ils savent creuser nos tombes.

    • ça fait du bien d’avoir de temps en temps de vrais cons qu’on peut insulter…

      histoire d’évacuer les tensions de cette gestion de branleurs. merci ducon de venir de temps en temps raconter une connerie que l’on puisse passer nos nerfs sur vous.

      • Mais vous êtes tout à fait capable d’insulter sans savoir, au gré de votre imagination.
        Bref la connerie est universelle et n’a pas de camp

      • Oui pour les analyses de Pierre. Il fait du très bon travail.
        Je ne pense pas que le covid ait “massacré ” les vieux. Plutôt l’absence de soins et surtout le rivotril ont précipité les choses.
        Il y avait une analyse (à retrouver mais je crois que c’était l’IHU) qui montrait que, quelque soit l’âge d’un mort covid, son reste à vivre était inférieur à 1 an (comorbidité).
        En 2020 les hospitalisations covid représentaient 0,7% de toutes les hospitalisations.
        25% des 600k résidents en epahd décèdent chaque année: il est facile de trouver 100k morts d’une infections respiratoire en France pour une année donnée.

      • Bonjour Duchmol, Archimède à été tué, dit-on , par un soldat ivre; et si on l’avait mis à tourner une meule sous le fouet d’un surveillant d’esclaves, il aurait tourné exactement de la même manière que l’homme le plus épais. La vraie liberté consiste à se pencher ensemble , chacun avec son esprit ,sur les problèmes à résoudre .

          • Cher Duchmol vif comme un poisson-chat, ce que je voulais dire : Archimède ,ce bel esprit , a été tué par un homme englouti par la bêtise et le malheur. Les conditions oppressives ( externes ou internes ) ne facilitent pas le déploiement de la réflexion. L’aveuglement sur la situation actuelle peut sembler idiot mais au vu de l’acharnement à le maintenir il doit être bien protecteur . Un être qui m’est cher a cédé aux chants des sirènes m’avouant qu’il préférait l’injection pour garder sa place au sein de la société quitte à prendre le risque d’en mourir. Sa place lui est plus importante que la vie triviale qu’il évite par son statut social. D’autres se chargent de la trivialité du quotidien, il le déplore mais s’en accommode. La vraie liberté c’est par exemple celle d’artisans se penchant ensemble sur un problème , chacun avec leur esprit particulier , pour tenter de le résoudre. Vitupérer soulage un moment mais chercher à comprendre sans juger est un exercice salutaire. Mon propos est-il plus clair? Tendresse infinie.Anne.

          • Chère anne.

            Il est des moments ou la réflexion ne sert qu’à s’abstraire de la réalité et tel le penseur dans sa tour d’ivoire s’isoler de la trivialité du quotidien pour imaginer un monde meilleur, tirer des plans sur la comète, dessiner ses châteaux en espagne.

            Nous vivons ici un tel moment, une sorte de boucle spatio-temporelle qui fait que le lendemain est, en fait, un hier. J’en veux pour preuve ceci :

            “Les dernières attaques contre l’Ivermectine démontrent de manière spectaculaire les enjeux financiers qui sont derrière le traitement précoce et ambulatoire de la Covid, et la manière dont on manipule les Français.”

            Ce chapeau pourrait être le début du prochain article de notre nouvel hôte, et pourtant, il est du Dr Maudrux et date du 14 février 2021, vous pouvez le lire ici : https://www.covid-factuel.fr/2021/02/14/livermectine-attaquee-malhonnete/

            Si vous voulez un remake (demain est un hier) du cas du malnupiravenir, vous avez ce billet https://www.covid-factuel.fr/2021/03/04/covid-quand-lansm-danse-le-bambalaba-avec-lilly/ qui date du 4 mars et si la polémique sur les vaccins vous intéresse il y a un billet du 16 mars dont je vous épargne le lien pour éviter de passer sous les fourches caudines de askimet.

            Ce que j’essaie d’expliquer c’est que nous avons changé de monde : la rationalité n’existe plus et le mensonge est assumé, face caméra par TOUT LE MONDE. Ministres, députés, journalistes, médecins, institutions, ordres en tout genre. Il y a un plan mondial pour vacciner tout le monde tous les 6 mois. Le dénoncer ne sert à rien, partager les décès ne sert à rien, faire de longs billets ne sert à rien, apporter des preuves ne sert à rien, disserter des heures ne sert à rien, faire des recherche ne sert à rien, confondre les gens dans leur mensonge ne sert à rien (il suffit de regarder blachier).

            Tout cela ne servant à rien n’est qu’une forme de soin palliatif à notre impuissance : nous rabâchons comme des autistes les même choses, empilons des preuves sur des preuves, des données sur des données en penssant qu’à un moment un miracle va se produire et tout ce qui ne marche pas va d’un seul coup marcher. Vous remarquerez qu’en miroir c’est exactement le même raisonnement qu’ils ont pour les vaccins, si 2 doses ne marchent pas, essayons 3 ou 4 ou 5. Parfois un crétin vient pinailler sur un point de détail pensant déconstruire à bon compte toute la pyramide de savoir que nous avons construit depuis 18 mois. Parfois on laisse couler tel la goutte d’eau sur la plume de canard, parfois on lui envoie un retour de volée qui a le seul avantage de retourner sur une cible le méritant l’aigreur qui nous ronge petit à petit.

            Nous perdons des connaissances du vaccin, du non soin et les connards qui viennent défendre cette politique fasciste permettent au gouvernement de continuer. ainsi en 40 les allemands ont pu gazer les juifs de france parce que la masse les dénonçait, les flics français les raflait, les préfets français les déportaient et le gouvernement “légal” l’encourageait. aujourd’hui ces collabos d’un nouveau genre permettent que l’on pique nos vieux dans les ehpad, injectent les femmes enceintes (avec les fausses couches qui vont avec), myocardisent nos enfants, tuent à la pelle par le vaccin (on le voit dans les petits villages, parce qu’on connaît tout le monde)..

            Voila la situation, crue. Ainsi si Archimède a été tué par un soldat ivre (et donc dans un état altéré), c’est en conscience que le gouvernement fait ce qui se passe et dans l’indifférence parfois complice d’une masse critique de péquins.

            est-ce que moi aussi je le présente plus clairement ? La tendresse est toujours bonne à prendre quoi qu’un peu intime, et nous n’avons pas été présenté 🙂

    • Démonstration brillante, pertinence de l’argumentation, clarté des données mises en avant, bravo ANO pour votre intervention. On se sent tout de suite mieux. Vraiment.

  13. Je m’interroge depuis un an sur un simple fait : pourquoi SPF ne fournit pas les données mêmes données pour la grippe saisonnière et autres infections virales respiratoires que pour le covid (nombre quotidiens d’hospitalisation, nombre quotidien de passage en réa) ?
    Quelqu’un a t il un début d’explication à cela ? Si on ne peut pas trouver ces données sur SFP, savez vous où les trouver ?

    • vous savez bien qu’il n’y a pas eu de grippe l’an dernier enfin!!!
      je vous signale que le laboratoire français Biomérieux a sorti en janvier 2021 un test “ARGENE permettant la recherche simultanée dans le cadre d’une RT-PCR du SARS-Cov-2 et des virus responsables de la grippe A et B. Par ailleurs, ce test à haut débit, grâce à l’association d’une seconde PCR dans le même kit, permet également la recherche du VRS (virus respiratoire syncytial humain) et du hMPV (métapneumovirus humain), virus rarement ciblé par les tests multiplex.” qui permet de faire la distinction entre grippe, covid et autre virus. Je trouvais ce produit très UTILE mais regardez la cote de ce labo et vous comprendrez de vous même que personne n’a intérêt a utiliser ce genre de test puisqu’il n’y a pas de grippe on vous dit!! ni d’autre épidémie!

  14. Sur les 10% de mortalité en moins en Uk et Israel : on pourrait aussi mentionner le fait que les plus fragiles sont déjà partis malheureusement, et sans avoir pu être traiter précocement (en plus d’une immunité naturelle perenne et de plus en plus répandue).

  15. ” Si l’on accepte 10% de décès en moins fin 2021, avec vaccins, comparé à fin 2020 sans vaccin, quid de la responsabilité du variant dans ce résultat ? ”
    Vous faites totalement abstraction de la disparition des personnes fragiles en 2020, laissant peu de stock à tuer pour les nouvelles vagues : cela suffit très largement à expliquer la légère baisse des mortalités !

    • Les années passent et parmi les non fragiles de 2020, certains le sont devenus: on appelle cela le vieillissement: le stock se renouvelle d’années en années.

      • heu… le stock se renouvelle….

        les gens de 80,81,82,83,84,85 ans morts ne mourront plus. ainsi oui les fragiles de 79 vont devenir des fragiles de 80 mais les 80, 81,82,83,84,85 ne deviendront pas des 81,82,83,84,85,86.

        Pour le dire autrement, oui vous en récupérez un peu, mais pas autant et c’est pour cela que les cycles de moissons se font, habituellement, sans épidémie sur des cycles de 3 ans.. la je pense que l’on peut plutôt compter sur un cycle de 5 ans. Parce qu’un plus on a décidé de ne pas soigner.

        • Pas tant que ça. La pêche aux fragiles a été exceptionnelle en 2020, elle a ratissé les fonds, et même les hauts fonds, donc il y aura moins de poissons cette année dans les grandes profondeurs

          • A-t-on une idée du nombre de “vieux fragiles” – hors EHPAD où on a menti et forcé – qui ne sont pas fait injecter et qui sont toujours en vie ?

            Question annexe : “personnes fragiles” conçues par durant les premiers congés payé de 1936, vivant dans le même village et attaquées par trois “jumeaux” d’un même variant (plus contagieux mais moins virulents comme le delta) feront-ils exactement la même “maladie” avec les mêmes symptômes et les même réactions ?

        • C’est le propre du baby boom: de plus en plus de vieux.
          Un non fragile de 79 deviendra un 80 (ou 82, 83, etc) fragile.
          En général lorsque l’on meurt de vieillesse c’est que l’on est devenu fragile.
          Donc le nombre de vieux fragile va augmenter…et on le sait depuis les années 80. Lorsque la génération 40/50 sera passée, le nombre de vieux va baisser . Le reste à vivre à 75 ans n’a quasiment pas évolué depuis les années 70 (c’est surtout la baisse de la mortalité infantiles, divisée par 6 entre 68 et 2018, les morts sur la route et les accidents du travait,tertiarisation de l’emploi, qui à fait progresser l’espérance de vie (à la naissance).
          La population des vieux a augmenté avec les boomers, mais comme elle baissera après eux.

          • Un non fragile de 79 deviendra un 80

            oui mais ceux de 80 morts ne feront pas de 81 etc.

            attendons les chiffres mortalité toutes causes de 2021 et laissons pierre de le faire par classe d’age…

            on va voir que ce ne sont pas les vieux qui meurent en plus. bloomers ou pas.

  16. Même pour la France, il suffit d’aller sur Santé Publique France à la date du 31/10/2021 et trouver depuis 01/03/2020 le chiffre de 90;771 décès à l’Hôpital ; ensuite se rendre au 31/12/2020 et trouver 44.826 décès, et par différence on trouve 45.945 décès en 2021 avec les injections ARN Messager.
    De même avec les Personnes sorties guéries, soit 427.789 du 01/03/2020 au 31/10/2021. Au 31/12/2020 il yen avait 194.190; soit pour 2021 le chiffre de233.299 personnes guéries.
    En additionnant les décès et les guérisons par période, nous avons 239.016 entrées hôpital pour 2020 et 279.244 personnes entrées hôpital en 2021… soit 40.000 de plus pour 2021.
    A quoi servent ces injections?
    :

    • @IZEL
      Absolument d’accord avec vous. D’autant plus qu’on omet souvent un point essentiel : malgré ce que la bêtise à front de taureau (Véran, Deray et Cie) prétend, d’énorme progrès ont été réalisé dans la prise en charge du Covid – au moins au stade des soins intensifs et de la réa – hélas, la médecine de ville a capitulé en rase campagne. Mais ces médecins-là, on ne les entends pas, et c’est tant mieux pour eux, parce que personne ne les emmerde.

  17. Je m’essaie à la mauvaise foi covidiste : l’essai Pfizer est sur une population peu à risque de mourir du covid, elle prouve qu’il y a moins d’infections parmi les vaxx et que le vaxx n’induit pas plus de décès, donc pas d’effet secondaire.
    Donc il faut vaxx tout le monde pour éliminer le virus.

  18. Il y a un truc que je ne comprends pas bien, c’est Comment, le délinquant multirécidiviste Pfizer a pu faire une étude sur 6 mois, alors qu’il me semble qu’ils ont supprimé le groupe témoin bien avant en le vaccinant.

    J’ai peut être manqué un épisode ?

  19. @ZOLA « ..Depuis l’arrivée du delta, on sait qu’il est plus contagieux, mais aussi un peu moins virulent que l’anglais. Alors ce bénéfice de 10% : imputable aux vaccins ou lié à la nature du variant ?.. »
    Etant beaucoup plus contagieux, le variant delta actuel devrait provoquer bien plus de décès… la diminution des décès peut-elle être attribuée au vaccin , et/ou à la disparition des plus fragiles, et/ou à l’évolution naturelle du virus, qui ne trouve plus un terrain propice ??…
    Le terrain sur lequel se développe l’épidémie actuelle n’est plus du tout le même : les jeunes ayant sûrement pour la plupart eu un contact avec le virus ( leurs IgA des voies aériennes supérieures ayant éliminé le virus sans laisser de traces sérologiques… mais leur immunité cellulair se trovant renforcée ).. les plus anciens, vaccinés depuis quelques mois seulement ( après 6 mois beaucoup moins d’efficacité des vaccins)… ….la décroissance rapide de l’épidémie semble bien due à la conjonction des vaccins (cpdt peu efficaces dans le temps ) et des traitements précoces qui semblent monter en puissance…
    Espérons que dans 6 mois nous n’aurons plus besoin ni des vaccins , ni des traitements ( ni d’injures , ou autres condamnations faciles… )
    Pas de conclusions hâtives, comme dit justement l’un des interlocuteurs de ce blog..

  20. désolé mais sur une courbe indiquant le nombre CUMULE des décès, il est effectivement impossible de voir une baisse de ceux-ci!!! car les morts ne ressuscitent pas!! il vous faut trouver des chiffres par mois par exemple et on pourra alors comparer avant et après le début de la vaccination….

    • Pas d’accord, la courbe doit changer de pente et s’aplatir. Si efficacité 100%, plus de cas, courbe horizontale. C’est la pente qu’il faut voir, tant qu’il y a des décès elle continue de monter. S’il y en a plus, elle monte plus vite, s’il y en a moins, elle s’applatit. Regardez la courbe cumulée sur un seul pays comme la France : entre chaque vague, vous avez un plateau.

      • À la lecture de tout ce que l’on publie, les gouvernements ont réussis à mettre le doute dans le peu de confiance qui leur restait. Plus de confiance aux politiques, aux journalistes qui ne vérifient même plus leurs informations, plus de confiance dans la santé et les médecins (certains soignants l’on bien compris et démissionnent, où changent de metiers), plus de confiance entres amis vaccinés et non vaccinés, comment vivre encore en paix?

    • si vous voulez avoir le nombre par mois vous faites les différences d’un mois sur l’autre.
      Si vous voulez des vitesses d’augmentation moyenne par semaine sur certaines périodes, et les comparer, vous divisez les différences par périodes considérées, par le nombre de semaines qu’elles comportent.

      • il suffit de faire une droite des moindres carrées et calculer la dérivée, vous aurez l’augmentation.
        si vous aimez vous prendre la tête vous faites des droites des moindre carrés en intervalle glissant pour voir les évolutions.

  21. Je remarque la prudence de ce billet qui s’en tient à la mortalité toutes causes.
    Pas de conclusions hâtives comme j’ai pu en lire sur les effets secondaires sans avoir le détail par âge et aussi en population générale.
    D’ailleurs cet échantillon est trop faible pour savoir si la mort tombe côté effets secondaires ou mort normale.
    Il faudrait aussi faire une étude plus fine pour savoir quelles étaient les chances d’attraper le covid pour cette population pendant cette période de temps.

    • je suis désolé, mais c’est le commentaire parfaitement scientiste. Le mal absolu qui ronge notre société : la science 2.0 et la médecine 2.0.

      Lorsqu’il y a un accident et que le conducteur est testé à 0.55, est-ce que l’on demande une étude rct pour affirmer que c’est l’alcool ? non bien entendu, c’est une certitude.
      Lorsqu’il n’y a plus de polio dans le monde (sauf 2 pays avec des polios vaccinales) on ne se pose pas la question si c’est le vaccin qui change tout ou pas. Non pas la peine, on SAIT.

      Maintenant si pour la première fois on constate des SEP pédiatriques après la vaccination hepB en pop générale de 95 ET qu’un scientifique avait affirmé, avant la campagne, que cela allait arriver à cause d’une proximité entre un antigène et la myéline, là pas de conclusions hâtives, faut des comités financés par les labos pour pendant 10 ans disserter qu’y a pad’preuve que c’est peut être multifactoriel.

      Là on vaccine les enfants avec un vaccin qui fait produire de la spike, qui est cardio-toxique…. les enfants tombent comme des mouches dans les activités sportives mais là encore…”pas de conclusions hâtives, faut des comités financés par les labos pour pendant 10 ans disserter qu’y a pad’preuve que c’est peut être multifactoriel”

      le médiator, c’était pareil, le sang contaminé aussi, le vioxx aussi, le distilbène pareil, le H1N1 pareil. Ils vous font le coup au minimum tous les 5 ans, et entre deux c’est le même déni, les même ressorts.

      C’est CELA qui détruit la confiance dans la médecine, c’est cela qui fait qu’il y a de plus en plus de “non médecin” qui soignent les gens, c’est pour cela que les gens ne croient plus dans la science et que le péquin qui sort une théorie farfelue peut être cru. Il y a autant de chance que la terre soit plate ou que les images sur la lune soient un fake que la mortalité toutes morts ne soit pas du à la campagne de vaccination. En plus on CONNAIT les mécanismes biologique en œuvre. C’est multi documenté.

      Quand au truc digne d’un élève collège… mais faut voir si le virus y tuerait pas plus. les jeunes qui tombent pendant les matchs de foot, combien seraient morts par le virus ? il faut sauver combien de personnes âgées de 85 ans pour contrebalancer la mort d’un seul ado de 15 ans ?

      Maintenant les chiffres sont simple :
      en 2020 1.5 millions en surmortalité attribué au “covid” dans le monde (sans soigner sinon c’est pas drôle) et sans vaxXxin
      en 2021 3.5 millions en surmortalité attribué à “rien” dans le monde mais avec une campagne de vaxXxination jamais vu auparavant avec des études sur ces vaxXxins avec seulement 2 mois de recul.

      Maintenant c’est vrai que ce n’est peut être pas à cause du vaxXxin, un truc extra terrestre ? ou alors peut être que la terre est plate aussi. ou que les nazis ont une base sur la lune.

      allez petite vidéo d’un complotiste, pas un vrai scientifique comme défraichy :

      https://hostux.social/@sabcat/107201049953502318

      La question intéressante est qu’est-ce que l’école à loupée pour que des gens puissent avoir un raisonnement biaisé à ce point. C’est ma plus grand interrogation. En même temps un peuple complet pensait qu’il fallait brûler les juifs…

      • @ DUCHMOL,

        Concernant le lien entre SEP et vaccin contre l’ Hépatite B, j’ajouterais que ce risque figure dans la notice du Engerix B depuis 1992,avant la campagne de 1995.

        EIG très rare
        “Inflammation des nerfs (névrite) qui peut entrainer une perte de sensibilité ou un engourdissement, y compris une inflammation temporaire des nerfs provoquant douleurs, faiblesse et paralysie des extrémités et progressant souvent vers la poitrine et le visage (syndrome de Guillain-Barré), atteinte du nerf de l’œil pouvant entraîner une baisse ou perte de la vision (névrite optique) et affection démyélinisante du système nerveux central (sclérose en plaques)”

        https://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=62279329&typedoc=N

        • Ça explique que tout le monde se fiche des myocardites et des thromboses “très rares” générées par les vaccins Covid. Les campagnes de vaccination, c’est un peu l’assaut des tranchées à Verdun : on sait bien qu’il va y avoir des pertes, mais elles sont justifiées par la prise de l’objectif (même si dérisoire). Dès lors, le reproche que l’on peut faire à Macron est de se montrer trop rassurant alors qu’il devrait s’adresser au français pour leur dire qu’un certain nombre d’entre deux, y compris chez les jeunes, vont mourir du fait de la vaccination, mais que c’est nécessaire pour espérer vaincre l’épidémie. Il pourrait aussi promettre d’ériger des monuments aux morts pour commémorer la guerre de 2019. Peut-être aussi que lors des fameux “conseils de Défense”, les non-vaccinés sont comparés aux mutins de 1917?

      • @DUCHMOL : je ne suis pas je ne sais quoi 2.0. Au contraire je rends hommage à ZOLA de rester dans l’esprit de l’étude, c’est à dire le nombre de morts toutes causes (ce que fait aussi en général Pierre de Décoder l’éco). Cet article de ZOLA ne vise à aucun moment à mettre en évidence les EI. Il rappelle juste aussi le bidonnage de l’étude de Pfizer qui change les règles en cours de route.
        Je me sers de ce blog pour trouver des arguments le plus objectifs possible et qui prêtent le moins le flanc à la critique.
        Le Forum sert à débattre d’autres aspects.

        • @jean

          Vous expliquez qu’on ne peut rien dire, juste qu’il y a des morts. Je ne suis pas d’accord avec vous. Et je vous explique pourquoi. Tous les chiffres officiels sont bidonnés, c’est devenu la nouvelle norme. Il ne sert à rien de venir chercher à démontrer quoi que ce soit, d’être le plus objectif possible, parce que cela ne marche qu’avec des gens qui font pareil, or ce n’est plus le cas depuis 5 ans.

          Il n’y a pas de preuve que c’est le vaccin qui tue ? il n’y a pas plus de preuve qu’il n’y a pas de bases nazis sur la lune, pas de preuve que les reptiliens ne sont pas en train de nous exterminer avec une maladie reptilienne créé dans un laboratoire intra-terrien. Moi aussi j’essaie de rester le plus objectif possible et je n’arrive pas à réfuter cette histoire de reptilien. juste qu’il y a des morts et qu’on sait pas ce que sait. La seule chose qu’on sait, c’est que la SEULE différence entre l’année dernière et cette année c’est au 27 octobre, près de 100 000 000 millions de doses et nous avons une surmortalité de 10-15% par rapport à 2020 en france et dans le monde (6 000 000 000 de doses au 22 septembre)la surmortalité à plus que doublée.

          Je suis certain que la surmortalité est dûe au vaxXxins. C’est à celui qui me propose in-amicalement de me l’injecter de me PROUVER que ce n’est pas l’injection qui tue des gens. Et la théorie de la théière de russel, il peut se la mettre à cet endroit.

          Alors je veux bien croire que TOUTE la surmortalité n’est pas due au vaxXxin, il y a aussi l’euthanasie sauvage des vieux dans les ephad, le refus de soin, le confinement, les suicides à cause du masque et des mesures liberticides, le doliprane à la maison.. et je dois en oublier. Mais cette surmortalité est due UNIQUEMENT aux médecins. Soit ils piquent (vaxXxination ou euthanasie), soit ils soignent pas, soit ils soutiennent ces mesures liberticides. À la libération, ils vont avoir du mouron à se faire.

      • L’éducastration nationale n’apprend ni l’esprit critique, ni le bon français logique, ni le souci du juste mot pour la juste chose. Le souci des mots pesés pour éviter d’accroître, voire pour contribuer à réduire, les maux pesants.

        Mais vous parlez de la polio !!! Vous êtes sûr ? Pourtant on a des ténors supposés de notre camp qui défendent fièrement les vaccins classiques, donc le DTP, et révèrent Pasteur ….. en ignorant, entre autres, qu’il a failli faire tuer les petits Meister et Jupille
        https://www.youtube.com/watch?v=hlt56cgV09M&t=14s
        Le savoureux accent alsacien de ce vieux militant, René Bickel (Cf. son site) , c’est en prime.

        • > Pourtant on a des ténors supposés de notre camp qui défendent fièrement les vaccins classiques

          oui il y a plein même dans l’autre camps qui défendent les vaccins… mais “L’éducastration nationale n’apprend ni l’esprit critique, ni le bon français logique, ni le souci du juste mot pour la juste chose.”

  22. Au sujet du pass sanitaire, arrivée à Orly hier soir en provenance d’Espagne, aucun contrôle, absolument rien ! Nous avons quitté l’aéroport sans la moindre vérification, même pas d’identité et le pass sanitaire n’était pas demandé à l’embarquement à l’aéroport en Espagne

  23. Démonstration claire. Et sans surprise.
    Les victimes collatérales ne sont pas seulement les nombreux morts des injections, mais aussi les malades, ceux qui vont survivre difficilement avec une grave affection cardiaque ou autre, les suicides, les fins de vie brisées en Ehpad, les couples, les familles, les entreprises qui n’ont pas résisté à la pression, à l’angoisse, aux confinements, puis aux menaces.
    Il faut espérer que nous irons ensuite jusqu’au bout de la démarche pour comprendre l’ensemble du mécanisme vicieux qui a poussé à cette hystérie vaccinale meurtrière, qui a tué jusqu’aux enfants, et que les marchands de suppos et leurs suppôts soient jugés et punis.
    Les chiffres sont rappelés dans l’article, et les mensonges répétés de l’exécutif pour tromper et pour diviser sont évidents.
    Il ne s’agit pas d’une erreur d’appréciation presque pardonnable, mais véritablement d’un crime contre l’Humanité.

    • Il est certain qu’il s’agit d’un crime organisé et orchestré contre une partie de l’Humanité.

      Vous dites ” Il faut espérer que nous irons ensuite jusqu’au bout de la démarche pour comprendre l’ensemble du mécanisme vicieux”

      En fait “nous” qui avons résisté jusqu’à maintenant, irons jusqu’au bout de notre démarche, tant que nous tiendrons, le tout est que nous puissions élargir notre cercle et en fait c’est possible puisque Pfizer commence à nous aider, ce qui est énorme et cache certainement pire.
      De plus il est certain que nous allons vers la fin de l’épidémie.

      Cependant rien n’est encore gagné ceux qui ont été piqués une ou plusieurs fois n’accepteront pas de le reconnaître, ne serait ce que par crainte d’accepter de ressentir qu’en fait leur santé ne soit en jeu, qu’ils ne soient potentiellement un jour handicapés dans l’avenir et que c’est dû pour beaucoup à leur absence d’esprit critique ou peut être plus tristement à des contraintes ingérables..

      Mais ils se poseront la question sans le dire et peut être cela mettra en cause la suite des piquouzes à partir de la n+1 éme.
      Le “n” dépendant de chaque individu, mais le début de la fin s’amorce certainement,

      Les députés peu nombreux en séance même pour des votes cruciaux, ne manqueront pas de se poser des questions sur ce qui pourrait être retenu de leur responsabilité, devant des juridictions appropriées, seront-ils encore moins nombreux ou changeront-ils de position??

      • “Les députés peu nombreux en séance même pour des votes cruciaux”
        Vous faites erreur : lors du vote final qui seul compte il y aura assez de godillots macronistes pour que le “bon” texte passe

        • @sprilibre : n’ai-je pas entendu dire que, lors des votes, on vote et revote et rerevote jusqu’à ce qu’on obtienne le résultat escompté? En rameutant à chaque vote les “bons” députés?
          Tiens, ça me fait mal au cul d’avoir voté pour un député que je pensais capable de me défendre (pas un bon mouton macroniste) pour m’apercevoir qu’en fait ça ne sert à rien puisqu’ils ne vont pas aux séances…

        • @sprilibre : n’ai-je pas entendu dire que, lors des votes, on vote et revote et rerevote jusqu’à ce qu’on obtienne le résultat escompté? En rameutant à chaque vote les “bons” députés?
          Tiens, ça me fait mal au cul d’avoir voté pour un député que je pensais capable de me défendre (pas un bon mouton macroniste) pour m’apercevoir qu’en fait ça ne sert à rien puisqu’ils ne vont pas aux séances…
          Je remets mon comment car je me suis gourrée dans mon pseudo

      • “Il est certain qu’il s’agit d’un crime organisé et orchestré contre une partie de l’Humanité”.

        C’est bien pour cela qu’il faut bien orthographier
        Plandémie (billo-klausienne !) et pas pandémie

  24. Article parfait. Je retrouve le blog tel que je l’aimais.
    Deux remarques pour le principe :
    A) N’oublions jamais de préciser inlassablement que nous sommes confrontés à une pandémie du (trop) grand âge et de la (très) lourde comorbidité. Avec vingt mois de recul, on est sûr aujourd’hui que l’âge médian des décès est très élevé (80 ans pour un âge médian en France de 49 ans). Quant aux comorbidités, en creusant un peu, on découvrirait qu’il s’agit de pathologies dramatiques (obésité morbide, diabète lourdement déséquilibré, cancer, maladie cardiaque terminale, etc.). La pyramide des âges italienne et le récapitulatif des comorbidités suffisent à donner une idée du problème. Et ça, on pouvait l’anticiper dès avril/mai 2020.
    B) Sur la durée de la pandémie, je suis plus pessimiste que Zola. Après une accumulation de mesures catastrophiques (refus de soins, absurdités non pharmaceutiques causant un affaiblissement des défenses immunitaires, vaccins favorisant les mutations du virus) j’ai peur qu’on soit parti pour quatre ou cinq ans au moins. Parce que toutes ces erreurs ont contribué à étaler puis à répandre la maladie. Et nous avons encore à découvrir les joies du « Le Pire Reste à Venir » dont notre ministre de la santé, en bon citoyen, fera tout pour ne pas nous priver.
    Se pose alors la question politique, et elle est tragique. Aucun des candidats importants opposés à Macron n’a compris l’ombre d’un quelque chose à cette pandémie. Paralysés de trouille, tous se laisseront mener par le bout de la seringue par les autorités de santé et les médecins de plateau. Cela dit, si Macron est réélu, il faut s’attendre à un carnage médical, social et économique.
    En conclusion, souhaitons-nous à tous une très bonne Toussaint ! C’est de circonstance.

    • * rhume – inhalations
      @Roubachoff
      Si ce Covid devient une sorte de rhume bénin, être “parti pour 4 ou 5 ans” ne paraît pas trop grave. Et l’on ne se vaccine pas contre un rhume bénin. Reste à en informer nos autorités de santé.
      😁🤧😁

      https://www.passeportsante.net/fr/Communaute/Blogue/Fiche.aspx?doc=le_traitement_miracle_du-rhume

      https://www.topsante.com/medecine/troubles-orl/rhume-rhinopharingite/rhume-comment-en-venir-a-bout-51443
      —————-

      • @&&
        Tout à fait d’accord avec vous. C’est d’ailleurs comme ça que ça finira, très probablement. L’ennui, c’est que les autorités politiques et sanitaires en profiteront pour étirer inlassablement les restrictions et la vaccination. C’est ça qui m’inquiète, pas la maladie qui, répétons-le, doit être soignée, mais sans la faire passer pour le fléau de l’histoire humaine. Or, pour justifier leurs erreurs (ou leur folie), Macron et Cie n’ont qu’une solution : en rajouter tant qu’ils le peuvent.

        • la référence morale des élus et de leurs donneurs d’ordres
          Il faut mentir comme un diable, non pas timidement, non pas pour un temps, mais hardiment et toujours. Mentez, mes amis, mentez, je vous le rendrai un jour. Voltaire , Lettre à Thiriot, 21 octobre 1736.
          Le monde veut être trompé, alors trompons-le. Pétrone (12 66 avant JC).

      • @&& Je crois que le commentaire de Roubachoff ne voulait pas dire que la pandémie sera plus grave parce qu’elle durerait 4 ou 5 ans. Je pense plutôt qu’il veut dire par là qu’on nous CASSERA LES BURNES avec pendant les 4 ou 5 ans à venir, et qu’on ne récupérera rien de nos libertés si joyeusement assassinées, assassinat accepté par la plupart des moutons, car n’ayons pas peur des mots, il semble hélas qu’une bonne partie du peuple français soit désormais composée de trouillards qui n’ont rien compris à rien et se font injecter le poison officiel pour, justement, retrouver quelques libertés, que bien sûr ils ne retrouveront pas et surtout s’ils en crèvent, comme d’aucuns. Vous me direz, une fois qu’on est mort, on n’a plus de soucis et on n’a plus besoin de rien. On ne risque plus rien, non plus, puisque le pire vous est déjà arrivé !
        Allez, comme dit Roubachoff, Bonne Toussaint ! Ce soir je me ferai un bon petit film de zombie ou un truc bien dégoulinant du même genre, histoire de me remonter le moral (ben oui : je saurais que ça, au moins, c’est du cinéma !)

    • Ne pas oublier le risque principal : une épidémie d’effets indésirables graves présentée comme une épidémie de cas symptomatiques. C’est en cours, beaucoup le constatent mais peu osent le dire (ou on les fait taire).

  25. @Zola
    J’ai la tête ailleurs, c’est à dire plus envie ce soir d’analyser ces pbs. mon avis n’en est pas un, mais une suspicion

    Votre travail sur les derniers chiffres de Pfizer détruit incontestablement de façon pourtant très modérée dans son approche, la soi disant utilité de leur vaccin. Ce qui est déjà une bombe,
    Mais en fait, ils en sont bien sûr conscients eux aussi et les spécialistes un tant soi peu sérieux comprendront la même chose, les autres aussi mais ils ne le diront pas de suite.

    Mais ça va beaucoup beaucoup plus loin.

    Si j’ai bien compris (?) diverses interprétations des chiffres de Pfizer par des gens qui restent éventuellement dans l’ombre par prudence, disent après étude des documents, que si la firme a dévoilé sans le dire expressément l’ inefficacité de son vaccin, c’est en fait pour se protéger et éviter de reconnaître qu’en réalité les évidences sont en plus déjà négatives pour elle.
    Ce qui n’est pas en désaccord avec vos constatations.

    Si cela se confirme, et le Véreux est véreux mais pas aveugle il l’a prouvé, il est possible que l’on s’approche d’un virage prochain inquiétant, qui finirait en déconvenue si ce n’est scandale qu’il serait impossible de contenir longtemps.

    Il n’est même pas question d’évoquer ici les risques et dangers éventuellement terribles, possibles de santé pour un avenir de moyen ou plus long terme, ce pb n’est même pas abordé.

    Voir par exemple le lien
    https://www.profession-gendarme.com/pfizer-contre-pfizer-la-derniere-etude-est-frauduleuse/

    Virage à venir, A suivre ????????

    • Les macrons boys (en fait les DSK boys&girls) et le PS sont plutôt American Young Leader. La droite tradi (LR) est plutôt CHina Young Leader.
      Que l’on soit tondu par les uns ou par les autres, nous serons tondus.
      Ah si Chirac avait laissé Chaban au lieu de soutenir GIscard en 74.

      • Que ce soit les uns ou les autres, nous seront tondus, cela fait 40 ans (et plus) que c’est comme cela.Ils n’aiment pas gérer et ne sont pas compétents. Dépenser est plus facile, ensuite on aligne les recettes, facile aussi avec des moutons.

        • Moi je pense qu’ils savent très bien gérer : notre dette équivaut aux intérêts versés aux banques privées depuis 1973. Ce sont nos politiques qui ont décidé de cela.
          La culpabilisation sanitaire n’est que la suite logique de la culpabilisation économique.
          N’oublions pas que ce sont nos impôts qui sont versés aux banques.
          Bref, les français sont cocus depuis bien longtemps.

        • “Moutons” ? Vous êtes trop gentil, Emile

          Ce sont des mougeons, ce lamentable produit de l’accouplement mortifère d’un mouton et d’une pigeonne ….. ou l’inverse si vous préférez

          • @sprikritik : Un mot ici pour défendre et les moutons et les pigeons (j’avoue j’ai utilisé le mot “mouton”) car ces braves bêtes vivent leur vie de bêtes sans emmerder personne. Les pigeons sont un poil (ou une plume) plus fûtés que les moutons, car eux, ils vivent plus ou moins en symbiose avec les humains, qui finissent par ne même plus les voir, les milliers qui vivent dans nos villes… Les pauvres moutons, eux, vont à l’abattoir ou se font tondre la laine sur le dos. Tiens, ça me rappelle quelque chose… Les piquouze de la mort et les impôts pour financer ‘l’effort de guerre”, la guerre déclarée par Micron à un truc invisible à l’oeil nu…

    • Non la firme ne dévoile pas discrètement l’inefficacité de ses vaccins pour se protéger. Elle n’a rien à protéger, par contrat, les Etats acheteurs la décharge de toute responsabilité (seule l’Argentine a refusé ce contrat). Elle sort ses chiffres, sans commentaires, ce qui est quand même un peu comme vous le dites, une manière de se dédouaner : “vous étiez au courant”. Par contre elle justifie la 3e dose par la baisse d’efficacité dans le temps des deux premières doses, sans trop mettre le doigt sur cette efficacité. La première étude montre cet échec, sans insister, et en trichant un peu pour ne pas présenter pire, susceptible de stopper les prescriptions. La seconde remédie à ce semi échec, avec un résultat spectaculaire à 2,5 mois. Seuls les imbéciles s’en contenteront, refusant d’envisager ce que peut être ce résultat 6 mois plus tard. C’est ensuite aux autorités sanitaires d’évaluer le bénéfice risque, ce qu’elles ne font pas, car si le bénéfice à 6 mois est nul, il faut mieux regarder les risques, qui eux sont bien cachés.

      • Bien sûr Pfizer et les autres sont protégées par contrat… des conséquences des vaccins (sauf Argentine si vous le dites), à ce sujet du moins ma phrase est inexacte

        Ils admettent à peu près une inefficacité, ce qui est très nouveau me semble-t-il.
        Mais leur démarche concernant une présentation biaisée de résultats et une façon de procéder douteuse dans la conduite des tests par ailleurs normalisés pourra ouvrir d’autres portes (de façon actuellement déjà indiscutable)
        Il sera quand même de plus en plus difficile de cacher les réalités.

        Quand aux autorités sanitaires elles s’aligneront en fait sur le politique du moins tant que les choses pourront être suffisamment masquées
        Mais le fait est que le voile commence à craquer
        Cela partira-t-il en scandale plus tard comme il se devrait, quand et qui sera touché ??????

      • Mais cela part du principe que la justice est immanente et que l’on ne peut pas passer par dessus.

        Il est possible de passer par dessus les contrats et saisir tous les biens pfisser, confisquer les avoirs les comptes bancaires, démonétiser les actions, attraper les cadres dirigeants et les fusiller…

        C’est aussi facile que de dire : pass nazitaire dans les restaurants. Il suffit de le vouloir. Il n’y aura pas zeus qui va descendre sur un nuage pour nous électrocuter avec son éclair magique.

        • 1/ Il suffit de le vouloir QUAND on est aux commandes.
          2/ En application de la constitution, il suffira de 25% de suffrages exprimés pour que EM soit réélu.
          J’avoue que c’est cela qui me préoccupe le plus.

          • il faudrait remonter dans le temps et expliquer qu’en 1789, ils devraient présenter un candidat. pour mettre un peu de juridique dans l’histoire de france.

          • il suffira de 25% de suffrages exprimés pour que EM soit réélu.

            et d’ire qu’il suffit d’une seul balle pour qu’il ne le soit pas.

          • 1/ La révolution de 1789 en version spontanée, c’est pour moi assez comparable à la version pangolin pour le Sars-Cov2.
            Je ne crois (aujourd’hui) ni à l’une ni à l’autre de ces 2 narrations, aussi officielles soient-elles.
            2/ Une très grande différence entre 1788 et 2021, c’est que une majorité de la classe privilégiée d’alors était acquise aux “idées nouvelles”, via la guerre d’Amérique, l’Encyclopédie, etc. Ils ont donc favorisé le mouvement à ses débuts, même si beaucoup ont fait ensuite marche arrière devant l’avancée de la terreur.
            Victor Hugo le montre bien dans son “1793” et également
            Chateaubriand (témoin oculaire) au début de ses Mémoires.
            3/ Je ne préjuge pas de l’avenir. Il peut se passer beaucoup de choses imprévues d’ici avril 2022, propres à influencer le cours des événements.
            4/ Le “socialisme” en tant que doctrine, si on en juge par ses représentants à tous niveaux, offre peu d’espoir aujourd’hui de représenter un fer de lance anti-système.
            Les anti-système aujourd’hui sont en gros les libertariens, ce qui déconcerte beaucoup de monde.
            Qui vivra verra …

        • Oui, il y a des précommandes étalées sur 2 ans. Maintenant en ce qui concerne le message de contrat de Pfizer, je ne suis pas au courant.

  26. Merci pour vos réflexions partagées…
    Toujours rien quand à une éventuelle action plaquettaire des traitements initiés précocément?
    Fluvoxamine peut agir sur la coagulation et fluoxétine améliore la récupération post AVC… Cordialement

  27. Durée de l’épidémie
    Vous écrivez que suivant les enseignements de l’histoire il devrait en être de même, les plus grandes épidémies “et ce sans vaccin ou traitement” ayant duré 2 à 3 ans.

    Mais justement divers spécialistes importants plutôt hostiles à la “vaxxination” estimaient qu’il aurait fallu éviter celle-ci massivement et en pleine épidémie et que cela serait contre-productif voire dangereux Le Pr Raoult si j’ai bien compris disait aussi à peu près de même à cause des variants (bien que moins virulents?) que cela allait multiplier.
    Qu’en est-il ces éléments peuvent-ils augmenter cette durée moyenne constatée historiquement “sans vaccin ou traitement….”

    Sinon merci Zola, pour votre article extrêmement intéressant et en fait assez dévastateur pour le vaccin, tout en étant très modéré et partant de constatations aussi simples qu’officielles, si on veut bien le lire à tête reposée, conditions pas toujours facile à obtenir de nos jours

    • Il y a effectivement une constatation dans presque tous les pays : le début de la campagne de vaccination correspond à un regain de cas. Ce sujet est très polémique, mais toutes les courbes convergent. Cela a aussi été montré ici avec la troisième dose en Israel, avec vague aussi importante que la même de l’an dernier sans vaccin.

  28. Bonsoir, merci @Zola pour cette énergie renouvelée à combattre, argumenter, prouver, offrir des jalons pour comprendre et plus tard avoir les éléments prêts pour accuser.
    Je n’ai pas tout sérieusement suivi de votre démonstration car je suis ‘fatiguée’. Donc ma question est peut être non pertinente; si cette maladie est plus montée en mayo que grave, pourquoi ne pas comparer les morts toutes causes, les morts (cancer, avc, accidents, Alzheimer, suicide:cinq premières causes de décès en France) (cardiopathies ischémiques, avc, bpco, premières causes DC dans le monde) en fonction de l’âge aussi, avec notre obsession depuis presque deux ans ?
    Il a déjà été dit , par le Pr Raoult en autre, qu’il n’y avait pas eu de surmortalité en 2020, en France je crois. Les anglais ont indiqué une augmentation des décès de jeunes au cours de cette année
    Il y a toujours eu des morts, tous les jours que Dieu fait. Démystifier cette imposture de la pandémie pour arrêter le massacre des innocents.
    Afin d’enrayer notre mise sous tutelle, physique et morale.
    Bien sûr contrer leurs arguments fallacieux mais aussi avec des éléments plus généraux, déconstruire la gravité de la syndémie.
    Encore merci d’être là, Zola, Émile et toute la bande.

    • Je n’ai pas voulu polémiquer sur une maladie montée en mayo ou pas, sur la surmortalité ou pas. Ce sont des sujets délicats, à traiter sur un autre billet à part entière. Je ne le fais pas car il faut des arguments sérieux et indiscutables, j’essaye toujours de prouver, avec des faits, des chiffres, pas des hypothèses. Ici, j’ai voulu démontrer que les vaccins ne font rien, avec les seuls chiffres de Pfizer et non d’opposants aux vaccins.

      • Sans monter en mayo il suffit de montrer les mortalités toutes causes sur les 5 dernières années.

        Mais on va avoir bientôt les chiffres insee pour 2021, ça va être marrant d’écouter nos politiques…

      • @Zola: non, désolée, les vaccins ne font pas “rien” ! Ils tuent, ils estropient, et ça, c’est pas “rien” ! On a maintenant assez de remontées des effets secondaires graves pour l’affirmer, il me semble, surtout sachant que lesdits effets secondaires sont remontés à environ 10 % seulement. Alors ce n’est peut-être pas le thème de ce billet, mais c’est une terrible réalité qu’il conviendrait de ne pas occulter.

    • A propos de Raoult, dont les pas de danse sont interrogeants, qu’en est-il du virus du vison dont il nous parlait de temps à autre ?

  29. Les vaccinés aussi ont commencé heureux. Cela n’aura duré pourtant qu’un seul été ? Alors que le langage officiel admet maintenant la présence dans les services de réanimation d’un nombre non négligeable de vaccinés, qu’à cela ne tienne, la 3 eme dose est là et si cela ne suffit pas, il y a le moneypiravir, et même le Floxyfral° (fluvoxamine) tout dernièrement sorti du chapeau avec une magnifique étude réalisée par le laboratoire. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

  30. Superbe. Merci Zola. Concernant la diffamation je compte créer un groupe et attaquer Emmanuel le Chypre. Ce facho mérite directement la prison !!!!

    • L’idée m’est venue en fin de billet. Je crois que les arguments sont sérieux et que c’est jouable, mais attention aux propos émis, ces procédures ne sont pas toujours gagnantes, chaque mot compte. Je suis partant, pas pour attaquer, pour gagner.

    • Oui,implacable analyse qui en dit long sur la dérive éthique et même sur l’incompétence criminelle (voir Congrès de scientifiques à Rome récent )de ceux qui nous gouvernent…
      ” Quel médicament serait autorisé à la vente avec de tels résultats…Aucun”
      “Les traitements précoces ont été rejetés pour moins que ça…”
      Quand cette scandaleuse Tragédie macabre cessera t elle ?…

  31. Ce qui est désolant c”est de constater le nombre qui.accepte le vaccin uniquement pour prendre un pot à la terrasse d’un café (on peut excuser ceux qui sont menacés de perdre leur boulot). Mais aucune dictature n’a pu s’installer sans la complicité d’une grande partie de la population.

    • Faux, le discours ambiant est tellement puissant que sauf si vous êtes moins mouton que le reste de la population vous acceptez de vous faire vacciner pour vivre normalement cád aller au café, au cinéma, au restaurant, etc seul ou en famille et sans le passemoilesel sanitaire nada.
      Mais ils n’ auront pas de deuxième chance. Mouton peut être mais pas C..

  32. Bonjour
    Merci de votre courriel. Je me pose des questions à propos de l’épidémie “covid 19” qui semble sévir actuellement en Russie . Qu’en est-il au juste ?

    • Je viens de regarder sur Our World in Data, en affichant Russie, France, GB et Israel. Effectivement, peu de cas, rien de catastrophique, mais mortalité impressionnante. Par contre en bougeant le curseur temps pour regarder sur 2 ans et non ces derniers mois, aucune inquiétude pour les russes, ils ne sont pas au dessus, mais en dessous. Par contre, une chose intéressante que l’on retrouve ailleurs : les pays épargnés par les deux premières vagues, ne le sont pas pour les suivantes, comme s’il y avait une sorte de rattrapage. C’est le cas ici, ils sont un peu moins bien sur la dernière, mais avaient été épargnés par les premières.

      • Peut être la vitesse de propagation certainement différente pour chaque regions du globe. Ils vivent leur pic en ce moment sûrement.

      • le cas de la Russie interpelle, ils s’en sortaient plutôt bien, on a dit qu’ils utilisaient au début le HCQ, est ce la raison? mais ce qui est curieux c’est qu’ils n’ont pas bénéficié d’une baisse de mortalité au cours de l’été comme un peu partout, et également un taux de vaccination bcp plus faible que dans les autres pays européens; mi-juin nouveau décollage pour un nouveau plateau mi juillet autour de 700 morts, c’est pas mal, et enfin mi septembre croissance non démentie pour dépasser les 1000 morts; la question est/ la vaccination est elle insuffisante? c’est ce que vont dire. certains; mais on peut dire aussi que maintenant que la vaccination s’accélère et atteint 30% est. ce la cause de l’aggravation comme celle qui s’est produite dans certains pays?
        il y aurait à étudier les chiffres d’une région à l’autre; entre grandes villes où il y a plus de cas dans les grandes villes, mais c’est peut-être aussi là où on vaccine le plus? la réalité doit être peu homogène dans ce pays si vaste, et donc des chiffres globaux peuvent être trompeurs
        on ne sait pas non plus si là bas ils trichent comme en france en mettant cas covid pour des maladies respiratoires de saison et là bas dès septembre il peut faire froid; bref une réalité un peu difficile à cerner de loin

    • Autre élément d’explication en plus du rattrapage (qui est assez logique avec l’immunité naturelle et l’effet de moisson), HCQ a été sorti des recommandations officielles russes le 7 mai 2021. Aucune idée de la raison

  33. La droite des max est parfaitement parlante. La courbe décès cumulatif est incroyable: pente à peu près constante ( pour rassurer les vaccinés, ça ne sert à rien, mais ce n’est pas plus grave avec!)

    “La justice s’appuiera sur des faits, des preuves, pas sur des propos sans fondements. La balance de la justice penche plus d’un côté que de l’autre.”
    Puissiez-vous avoir raison!

  34. Comme d’habitude – tant lorsque vous présidiez aux destinées de notre caisse de retraite, que dans ces billets – vous nous PROUVEZ, Monsieur, que vous êtes – tout “travailleur manuel” (“Kheir urgos”…) que vous soyez – UN BON MÉDECIN.
    Vous nous donnez raison – s’il fallait encore le faire ! – d’avoir voté pour vous, et de continuer à vous suivre.
    Grâces vous soient ici rendues, Dr Gérard Maudrux “Le Preux” !
    Continuez, des hommes tels que vous…sont (hélas) en voie de disparition.
    Accélérée…

  35. Félicitations une fois encore pour cet exposé sans failles. Quand vous dites” Alors moins de cas graves grâce à la vaccination?, l’histoire jugera.” il faut rappeler le rapport officiel des essais de Pfizer publié dans le New England Journal of Medecine du 10 12 2020. https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2034577
    Cet essai porte 43548 participants dont 21720 ont reçu le BNT162b2 de Pfizer et 21728 le placebo.
    Pfizer conclue que la réduction du risque mortel (RRA)n’est que de 0,71%…La réduction du risque faible à grave (RRR) est par contre significative puisqu’évaluée à 95%. Chacun peut en tirer les conclusions mais en ce qui concerne la réduction du seul risque mortel, capital en terme de vaccination, Pfizer lui-même reconnaît que l’efficacité du vaccin est quasiment nulle. Les médias et les médecins de plateaux TV n’ont, comme par hasard, cité uniquement le risque relatif. C’est tellement plus facile. N’oublions pas également que la crédibilité d’un vrai vaccin se mesure à la durée de l’immunité acquise post-vaccinale: pour le moment, nous sommes loin du compte. ( je ne parle pas, bien sûr, du compte bancaire des labos). A méditer et merci encore pour vos écrits.

    • La réduction RELATIVE du risque faible à grave (RRR) est par contre significative puisqu’évaluée à 95%, sinon on est aussi autour de 0.8%

  36. Je pose toujours la même question un peu partout, je n’ai jamais eu de réponse.
    Je cite : “5000 ont reçu le rappel, 5000 un placebo.”. Mais comment sait-on, comment fait-on pour que ces 2 groupes soient soumis à la même quantité de virus pendant le même temps ? Indispensable pour pourvoir décider de l’efficacité ! Si on les laisse se balader et se faire contaminer au petit bonheur la chance, on ne peut strictement rien tirer des contaminations constatées.

    • Si sur la période d’observation le virus circule fortement et de façon homgène cela pourrait être valable.
      Mais ici, vu la durée des cycles, c’est un non sens de vouloir observer quoique se soit. Sur 6 mois, le virus à le temps de s’éteindre de lui-même (comme en 2020)….donc les conclusions sont plus que douteuses. C’est de la guignolade.

    • Dans la mesure où on n’injecte pas le virus pour avoir 2 groupes “homogènes”, on laisse faire le hasard, ce qui effectivement pose problème. Plus le nombre est important dans l’essai, moins ce biais est important. Ici c’est effectivement source d’erreur, mais 5 contre 106, il y a peu de chance pour que le résultat puisse s’inverser sous le seul fait du hasard.

      • @Zola

        111 contaminés sur 10 000 personnes, cela 1.11% c’est insignifiant.

        C’est exactement ce que raout expliquait : les études servent à monter en épingle un truc qui n’existe pas dans la vie réelle. D’ailleurs il suffit de regarder la réalité, levons le nez du tableau excell pour s’apercevoir que dans la vrai vie cela ne match pas. dans aucun pays, à aucun moment. Cela marche juste dans le tableur excell.

        en fait il y a une congruence. La médecine des tableurs et l’économie des tableurs : rien dans la vraie vie.

        • 1,11% contaminés en 2,5 mois, sur 67 millions, cela fait quand même 737 000. Insignifiant ? Et il ne s’agit que des vaccinés, si on prend que les 106 double dose / 5000, je vous laisse faire le calcul.

  37. Merci je viens de transmettre à un double vacciné qui ne voulait pas entendre, et qui bien que symptomatique ne voulait pas se tester.
    Finalement COVID.

  38. Je vous signale que je ne peux plus ouvrir votre page à partir du mail de news que vous m’envoyez. Votre page est déclarée “introuvable”! Je suis arrivée à la voir en passant par Google. mais n’est-ce pas une censure?

    • Bonsoir JBL1960, j’ai lu votre post , pour nous lever et nous unir il nous faut la connaissance de ce qui se trame sur le terrain. Pour que le NOM s’installe il faut de multiples complicités loco-régionales . Des régions et villes qui prêtent allégeance facilitent la mise en place logistique du plan . Ex : united cities of governement local QG Barcelone .co-présidente : Anne Hidalgo? . La Seine st Denis et Bordeaux seraient pilotes en France . Source: Urmil Ray mathématicienne. En auriez-vous vous eu vent ?

  39. Pourquoi je n’ai pas confiance dans les laboratoires ? Je vous propose de trouver ici une liste des amendes record payées par lesdits labos. On y retrouve Pfizer, asttrazeneca, Merck, etc. Et malgré des milliards de dollars d’ame,des, ces sociétés existent encore et ne font pas faillite, car le bénéfice est plus impmortant que l’amende. https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_largest_pharmaceutical_settlements
    Et pour ceux qui n’ont pas confiance en Zikipedia, voici un site américain qui recense les amendes de Pfizer
    https://violationtracker.goodjobsfirst.org/parent/pfizer

    • Dans la série l’industrie pharmaceutique vous aime et vous veut du bien,
      https://violationtracker.goodjobsfirst.org/industry/pharmaceuticals
      est un site intéressant et instructif (certains chiffres peuvent heurter un public non averti et les bien-pensants systématiques)…
      D’où il ressort que les entreprises pharmaceutiques américaines ont été condamnées 957 fois au civil et au pénal au cours des 20 dernières années, pour un total d’amendes de 56 milliards de dollars. Al Capone était un petit artisan.
      Dans ce lot et pour en rester aux actualités covidiennes, Pfizer a été condamné 71 fois pour un total de 4,7 milliards de dollars, J&J 58 fois pour un total de 4,2 milliards et Astra Zeneca (filiales US uniquement) 21 fois pour plus d’1,4 milliards.
      N’oublions pas notre cher Gilead, celui du Remdesivir le médicament anti-covid préféré de la commission européenne, condamné en septembre 2020 à une amende de 97 millions de dollars pour fausses déclarations, bakchich et pots de vins (kickbacks and bribery in english), mais pour un autre forfait que le Remdesivir…
      Moderna est trop jeune pour figurer dans ce classement. Un peu de patience.

      Bref, rien que du beau monde, éthique, déontologique, respectueux des lois et digne de confiance et d’investissement ( à ce propos, ceux qui ont investi début 2020 dans un panier Pfizer, Moderna, J & J et AstraZeneca ont quadruplé leur mise aujourd’hui).

      Cette industrie entièrement dévouée à la santé des citoyens du monde se trouve ainsi 2ème au classement des amendes auxquelles ont été condamnées les entreprises américaines ces 20 dernières années, derrière la finance et devant tous les autres, le pétrole est même dépassé et l’armement fait preuve d’une grande retenue par rapport à la pharmacie…

      Total des amendes auxquelles ont été condamnées les entreprises américaines depuis 2000, en dollars, secteur par secteur :

      Finance : 333 milliards
      Industrie pharmaceutique : 56 milliards
      Pétrole et gaz : 44 milliards
      Automobile : 31 milliards
      Énergie : 24 milliards
      Services de santé : 18 milliards
      Télécommunications : 14 milliards
      Informatique : 12 milliards
      Défense et espace : 7 milliards
      Chimie : 5 milliards
      Tabac : 345 millions (plus vertueux que Philip Morris tu meurs…la roue tourne)

      Les américains marient assez bien franchise rafraichissante et pratiques de gangsters, non ?

  40. Merci cher Zola, merci pour votre brillante démonstration, si seulement nos politiques pouvaient vous lire, reconnaître leurs erreurs et autoriser l’ivermectine, cela ramènerait un peu de sérénité dans ce pays, je me sens très mal depuis le 12 juillet…. De plus, je suis inquiète pour mon fils et ma belle fille qui ne jurent que par le vaccin pour reprendre une vie normale et sont prêts pour la troisième dose. J’ai très peur qu’ils vaccinent leurs enfants de 3 et 5 ans quand le gouvernement donnera le feu vert. Cela m’empêche de dormir… J’ai l’impression d’être dans un mauvais rêve depuis janvier. Pour eux, je fais désormais partie des complotistes. Je suis fière de suivre la science et rien que la science et personne ne me fera changer d’avis. Comme dit le Pr Perrone, je resterai droite dans mes bottes.
    Mon mari a eu ses deux doses de Pfizer malgré mes réticences, j’espère qu’il ne se décidera pas à faire les suivantes et que l’ivermectine le sauvera en cas d’ADE…
    Nous continuons à emmener nos petits enfants en vacances sans crainte, je prends mon traitement préventif la première semaine avec en plus Zinc, vit D, Quercetine, curcuma, HV de nigelle, vit C et tout se passe bien. Ils avaient une rhino pharyngite, me l’ont repassé mais rien de grave…on ne me fera pas vivre dans la peur, en tout cas je n’ai jamais fait de PCR, une seule fois un autotest et je vis très bien sans passe sanitaire. J’attends que l’épidémie s’éteigne d’elle même pour reprendre les voyages. Pas question de me faire injecter pour voyager….

    • Entièrement d’accord avec vous, Marie, moi aussi mon mari a fait ses deux dose de Pfizer, ma fille et son mari idem, et leur fille de 12 ans !
      Je suis moi aussi vue comme une complotiste, c’est comme ça.
      Courage !

      • Vous vous protégez comment de ces être chers, mais dangereux pour vous puisque génétiquement modifié ?
        Pour qu’il y ait complotiste, il faut qu’il y ait complot
        Que complotent les complotistes ?
        Question subsidiaire : comment faut-il judicieusement nommer des dénonciateurs bien informés de la plandémie ?

  41. Salut,
    Ce site est vraiment une mine de savoirs étayés. Ceci dit, les partisans de l’obligation vaccinale et du passeport sanitaire ne sont plus dans une démarche rationnelle. Il est clair que seule des pulsions inconscientes sont susceptibles d’expliquer leurs prises de position. Je ne parle pas des autorités qui, elles, savent comme d’habitude et agissent selon leurs intérêts ou ceux de leurs mandants. Je parle des innombrables quidam qui, rongés par la peur et la culpabilité, choisissent de se réfugier dans le conformisme bien plus confortable que la réflexion rationnelle (qui a ses dangers et ses incertitudes). Bref, il n’y a malheureusement pas grand chose à attendre de nos zélites. Elles savent très bien ce qu’elles font et pourquoi elles le font ! Quant à la foule, la redescente dans la rationalité (très relative toujours) ce n’est pas pour tout de suite. La troisième dose peut en ébranler quelques uns. Nous verrons.

    • Merci pour votre réflexion.
      L’intox fonctionne (vu l’étendue des moyens employés) mais la réalité parle de plus en plus fort.

  42. Excellent article, bien-sûr, et comme d’habitude, mais à mon avis un peu trop optimiste. Fin de pandémie dans 6 mois, j’aimerais y croire…

  43. Bonjour et bravo pour ce travail à Zola.
    J’en profite pour donner un lieu vers mon blog où j’ai posté un nouvel article sur le traitement de l’IHU par Mediapart concernant le premier article publié par Pascale Pascariello en avril 2020 et dont on peut dire sans trop se mouiller qu’il a violé à peu près toutes les règles de base du journalisme.
    Bonne lecture!
    https://freefrancois.blogspot.com/2021/10/le-long-des-golfes-pas-tres-clairs-i.html

  44. Les dirigeants corrompus par les labos (USA, UK, France…) ont atteint un point de non retour :
    – ne pas faire la 3ème dose risque de révéler le problème des anticorps faccilitants
    – mais faire 3, 4, 5 doses… va engendrer des effets secondaires croissants.

    Autoriser l’Ivermectine permettrait de sortir de cette impasse, mais ce serait reconnaître que son interdiction est responsable de 60 000 morts en France !

    Donc c’est impossible, ils vont mentir, nier, calomnier jusqu’à leur mort.
    La vérité ne pourra sortir que des pays émergents ou des 4 pays les moins corrompus d’Europe selon le classement d’Amnesty International : Danemark, Suède, Finlande, Norvège.
    D’ailleurs ce n’est pas un hasard si ce sont ces 4 pays qui on mis en doute la balance bénéfice-risque du vaccin Astra-Zeneca puis maintenant Moderna en-dessous de 30 ans.

    • Je me suis demandé pourquoi les politiques veulent vacciner les nourrissons et 100% de la population : on a déjà la réponse dans la suppression du groupe placebo ds les tests cliniques de Pfizer : ce n’est pas seulement un pb de fric, si tout le monde est vacciné on ne pourra plus incriminer les vaccins dans l’évolution de la santé de la population. Élémentaire, mon cher Watson : Plus (-) de témoin, plus de preuve.

  45. La propagande fait prendre pour véridique toute affirmation qui s’abrite derrière le paravent d’un semblant de science! J’appelle de mes voeux un nouveau tribunal de Nuremberg! Merci pour votre appel à l’esprit critique! JB

  46. MERCI +++ ! Si seulement ça pouvait faire réfléchir un peu en haut-lieu et tous ceux qui nous disent ce qu’on doit faire !! Ne lisent-ils que ce qui les conforte dans leur aveuglement ?

    • Merci cher Zola, merci pour votre brillante démonstration, si seulement nos politiques pouvaient vous lire, reconnaître leurs erreurs et autoriser l’ivermectine, cela ramènerait un peu de sérénité dans ce pays, je me sens très mal depuis le 12 juillet…. De plus, je suis inquiète pour mon fils et ma belle fille qui ne jurent que par le vaccin pour reprendre une vie normale et sont prêts pour la troisième dose. J’ai très peur qu’ils vaccinent leurs enfants de 3 et 5 ans quand le gouvernement donnera le feu vert. Cela m’empêche de dormir… J’ai l’impression d’être dans un mauvais rêve depuis janvier. Pour eux, je fais désormais partie des complotistes. Je suis fière de suivre la science et rien que la science et personne ne me fera changer d’avis. Comme dit le Pr Perrone, je resterai droite dans mes bottes.
      Mon mari a eu ses deux doses de Pfizer malgré mes réticences, j’espère qu’il ne se décidera pas à faire les suivantes et que l’ivermectine le sauvera en cas d’ADE…
      Nous continuons à emmener nos petits enfants en vacances sans crainte, je prends mon traitement préventif la première semaine avec en plus Zinc, vit D, Quercetine, curcuma, HV de nigelle, vit C et tout se passe bien. Ils avaient une rhino pharyngite, me l’ont repassé mais rien de grave…on ne me fera pas vivre dans la peur, en tout cas je n’ai jamais fait de PCR, une seule fois un autotest et je vis très bien sans passe sanitaire. J’attends que l’épidémie s’éteigne d’elle même pour reprendre les voyages. Pas question de me faire injecter pour voyager….

      • Ayant eu moi même le covid (77 ans) je voudrais préciser d’expérience que quand on devient positif (et symptomatique) il est extrêmement important, en plus de tout ce qui est dit, de se faire prescrire un antibio des voies respiratoires (macrolide ou cycline), c’est un facteur clef de la guérison : c’est comme pour le sida : le covid ça se soigne avec une tri thérapie 🙂
        Je sais pas pourquoi mais c’est un constat
        Et j’ai même lu dans la récente étude chinoise sur les effets de leur vaccin que la seule personne qui a échappé aux effets secondaires était sous antibio. Ils ne savent pas pourquoi.