76

Covid, décès, vaccinations, chiffres mondiaux

Catherine THEILLET est programmatrice retraitée de la mairie de Paris. Elle aime bien les chiffres et nous a déjà fait des billets, épluchant notamment les publications statistiques VAERS et EMA, interrogeant régulièrement ces institutions pour avoir plus de précisions. Voici son dernier envoi sur les chiffres mondiaux, portant sur 245 pays.

PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE

AGRANDIR
AGRANDIR
AGRANDIR

LES PAYS LES PLUS VACCINÉS

AGRANDIR

LES PLUS TOUCHÉS PAR L’ÉPIDÉMIE

AGRANDIR

LÀ OÙ LA MORTALITÉ DES CAS COVID EST LA PLUS ÉLEVÉE (France 176e)

AGRANDIR

IMPACT DES DÉCÈS COVID SUR LA POPULATION DU PAYS : LES PLUS IMPACTÉS

AGRANDIR

Tableau original à charger

ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

76 commentaires

  1. Bonjour Gérard, tu ne lâches pas et je te félicite, l’avenir te donnera raison …
    Cette pandémie nous permet de mettre en évidence toutes les hypocrisies….scientifiques et politiques
    Amitiés
    au plaisir de suivre tes billets argumentés
    NB : j’ai failli faire une phlébite à la 2 ème injection pour raison professionnelle. …..Je ne ferai pas faire la suite de la série thérapie génique …,
    Amitiés

  2. Merci à Zola pour tout ce travail accompli depuis le début de cette crise sanitaire qui permet de révéler la vérité. Ci-joint un article récent démontrant les limites du “vaccin”, du Paxlovid et des anticorps monoclonaux,devant un virus qui mute de manière exponentielle et qui donne raison à ceux ayant préconisé dès le début de cette pandémie, un traitement précoce sans contre-indications notable, ni effets secondaires graves ni interactions médicamenteuses dangereuses: https://www.frequencemedicale.com/index.php?op=article&action=text&type=1&id=9077&fmnl=9fd5e502c1640f62738c8a908d3eb0f7&ReverseCode=R3BrNUoyNjNVMmw5WVJ4NzN3N1RYK2Jta0FwOWptY3hWbzRxRFA4aU5KRT0~~equal~~&specialite=medecine-generale
    Par ailleurs j’en profite pour remercier Zola personnellement pour m’avoir toujours soutenu, avoir répondu présent et donner des conseils face à l’adversité que connaissent ceux qui sont sur le terrain.
    Mon filleul m’a envoyé cette citation d’Emile Zola tiré du célèbre “j’accuse…” paru dans “l’Aurore ” le 13 janvier 1898, pour me soutenir et que je dédie à “Zola”: “Quand on enferme la vérité sous terre, elle s’y amasse, elle y prend une telle force d’explosion, que le jour où elle éclate, elle fait tous sauter avec elle”

  3. Merci pour cet énorme travail de compilation. La lecture de ces tableaux est un peu fastidieuse (surtout que c’est écrit petit !). Un analyse/interprétation des résultats serait bienvenue !

  4. Le problème : la mémoire poisson-rouge.

    Les gens oublient.

    Cette niouze d’une province canadienne vient nous rappeler à quel point ces “chiffres” sont ABSURDES.

    https://www.cbc.ca/news/canada/new-brunswick/covid-19-death-totals-new-brunswick-1.6624173

    “At the time, the provincial policy was to count every person with COVID-19 who died as a COVID-19 death, “unless there is a clear alternative cause of death, such as a car accident.”

    On peut difficilement être plus clair…

    La méthode, l’arnaque fondamentale, qui dure depuis presque 3 ans est :
    -un test positif dans les 30 jours précédant le décès
    -> égale “mort DU Covid”

    Et donc +1 dans ces fameuses colonnes de chiffres…

    Et encore le bémol sur les “accidents de voiture”… n’a pas toujours été respecté (très tôt on a eu des exemples absurdes, accidents de voiture, accidents domestiques et même blessures par balles… comptés en “morts du Covid”).

  5. Sous Excel, vous pouvez faire “save as pdf”. Sinon, vous imprimez les pages que vous voulez sous format pdf, si vous avez les drivers installés (Microsoft print to pdf), ce qui fonctionne sous Excel comme sous OpenOffice.
    Sous OpenOffice, vous pouvez exporter au format pdf.
    Depuis IE, vous avez “imprimer au format pdf” en plus.

  6. Difficile de voir comment ils ont détruit l’esprit critique de la population.
    Je viens d’apprendre que le frère d’un ami ( autour de 75 ans) était décédé du covid début aout. Cet ami ne s’était pas fait vacciner, car il se sentait relativement protégé par sa localisation et sa manière de vivre, ayant peu de fréquentations…) Puis un jour, dans son village l’école de ses petits enfants a été fermée, pour cas covid, des personnes assez jeunes sont décédées, non vaccinées… mais il n’a jamais cherché à comprendre pourquoi… (faute de soins précoces, quasi évident) Il avait alors revu sa position et décidé de se faire vacciner, ayant peur pour sa vie. (Je ne sais si son frère était vacciné). Son frère a été hospitalisé après une chute en juillet, suite à un malaise, je n’ai pas d’autres détails, je ne sais pas s’il avait des symptômes auparavant …le lendemain on lui diagnostiquait un covid >>> il a trainé 5 semaines à l’hôpital, est mort d’un problème pulmonaire !!! J’en conclus, pas de traitement, selon le protocole officiel covid, et ce qui, m’attriste, c’est que mon ami ne veut rien entendre, et ne se pose même pas la question de savoir quels soins il avait reçu. Alors que je lui ai posé clairement la question, il a bloqué toute discussion…
    Pour moi, c’est évident qu’on n’a pas voulu le soigner, … pensez, pas de traitement efficace >>>>> 5 semaines d’hospitalisation, et mort covid, c’est le jackpot assuré pour l’hôpital.
    dans ce sens, sur le forum, quelqu’un avait fait le calcul de ce que certains médecins on pu gagner avec seulement 800 patients vaxxinés double dose, . EST CE QUE QUELQU’UN pourrait nous donner un liens précisant les DIRECTIVES GOUVERNEMENTALES à propos des TARIFS ACCORDES en supplément d’une visite normale AUX MÉDECINS POUR EFFECTUER DE TELLES INJECTIONS.Je crois que c’était 20 €;
    J’aurais la “question qui tue” à mettre en ligne à l’intention des fake checkers et autres coupables, si j’ai ce document à leur proposer.
    Merci

    • “Difficile de voir comment ils ont détruit l’esprit critique de la population.”
      L’éducastration nationale dev(r)ait apprendre l’esprit critique , mais ça supposerait d’abord qu’elle apprenne et donne effectivement le souci du juste mot pour la juste chose, le souci des mots pesés pour éviter d’accroître, voire pour contribuer à réduire, les maux pesants.
      Ça aurait évité , par exemple d’actualité” que la majorité de nos concitoyens utilisent ou laissent sans réagir utiliser le mot “vaccin” quand il s’agit d’une “injection génique expérimentale”

      Ça aurait évité, par exemple d’actualité “prolon

    • J’ai personnellement vacciné des centaines de personnes, dans mon hôpital et dans un centre de vaccinations, et n’ai pas touché un seul centime (0,00 !!), étant 100% salarié d’un hôpital public. Arrêtez de raconter n’importe quoi sur l’intéressement financier des personnels médicaux et para médicaux pour promouvoir la vaccination. Ce n’est PAS le cas de l’immense majorité d’entre nous. Oubliez cet argument idiot, et tout simplement insultant pour nous !

      • Ne vous seriez-vous pas tout simplement fait… avoir ?
        Parce qu’à la lecture des texte fournis ci-dessus par ZLORE22, il semble bien que pour une catégorie de professionnels, ces rémunérations ont bel et bien … existé. Elles étaient même semble-t-il codifiées ! Le 100% salarié du Public qui vous aurait joué un mauvais tour?
        Maintenant donnez-nous donc la proportion des “100% salariés du public”, par catégorie, qu’on puisse se faire une idée de ce que vous avancez.
        D’autres part il existe plein de professionnels qui exercent en Hôpital Public, mais également à titre privé, se servant des locaux par convention. Les tarifs et plages de RDV ne sont juste pas les mêmes !
        C’est le cas à Bourges par exemple, zone que je connais bien. Chque fois qu’on demande un RDV, on a droit à a question; Public ou Privé? Et pourtant ce sont les mêmes toubibs; avec ordonnance à “tiroir”. Ils encadrent leur noms ou rayent les autres !
        Donc au lieu de pousser un coup de gueule stérile, élargissez d’abord votre champ d’observation. Ensuite il faudra nous expliquer pourquoi vous avez été si nombreux à opiner du bonnet face à cette énorme fumisterie.
        Est-ce la surcharge de travail, souvent non contestable (avec le gling-gling du tiroir caisse en corollaire pour certains, même à 25€ la visite y’a des bourreaux de travail !) qui vous a empêché d’aller vous renseigner à la source (en octobre 2020 on savait déjà que l’action sur la contamination et la contagion n’avait pas été testée, voir Documents EMA !)?
        Bientôt vous allez essayer de nous faire croire que vous n’êtes pas intéressé par le fric; mais alors comment allez-vous rembourser vos prêts “étudiants” contractés à la mode américaine.
        Quand j’étais plus jeune (il y a 30-40 ans), on ne voyait pas un médecin de campagne se plaindre, ils semblaient faire partie des “notables” avec un niveau de vie qu’on qualifierait sans doute de “confortable”.A ma connaissance les généralistes exercent pour beaucoup en cabinet, donc en libéral. Je peux me tromper, mais faut me le démontrer, pas invectiver.

  7. Bonjour, pouvez vous expliquer comment Gibraltar peu avoir un pourcentage de totalement vaccinés de 126.78 %. Je ne comprends pas comment on peu avoir plus de 100%. Merci

    • OUi.
      Des travailleurs d’Espagne , très nombreux à Gibraltar, se sont fait vacciner à Gibraltar, dont le pourcentage de vaccinés a donc peu de signification…

      • Bonjour Rolland,
        Je vais prendre ma retraite dans moins de 100 jours et RIEN ne me fera revenir sur ma décision.
        Peut-être ai-je mal interprété vos propos, mais, j’ai eu l’impression que pour vous tous les médecins qui ont vacciné étaient des pourris……
        Je suis profondément blessé et choqué par ces propos, par lesquels vous mettez tout le monde dans le même panier, avec 1 seul critère : il a vacciné contre la covid ou non.
        Vous rayez d’un seul coup tout ce qu’a pu faire un médecin de famille pendant 37 ans ainsi que pendant son internat !
        Où étiez vous et qu’avez vous fait de bien, pour aider les gens pendant que j’étais interne en pédiatrie ? Avez vous travaillé plus de 90 heures par semaine, passé régulièrement 48h dans 1 service sans dormir ? Sauvé de nombreuses vies, rassuré les parents, pris en charge des tentatives de suicide chez des moins de 16ans,? Dormi habillé pour rejoindre le service de pédiatrie ou la maternité en moins de 3 minutes, avoir rassuré les enfants quand leurs parents quittaient le service, avoir été angoissé à chaque cas de méningite en attendant de voir si l’antibiotique prenait le dessus sur la méningite ? Idem quand j’étais interne en médecine, ne travaillant jamais moins de 60 h par semaine ((auxquelles il fallait rajouter une garde de nuit sans dormir chaque semaine et 1 garde de week-end de 42 h sans dormir toutes les 5 semaines, accompagner les patients en souffrance, annoncer des nouvelles terribles aux patients (cancer, paralysie définitive, séquelles d’avc, etc, etc, etc)?
        Où étiez vous et qu’avez vous fait, quand je suis devenu libéral et que j’intervenais sur toutes les urgences (accident de la route, accouchement dans le camion de pompier, tentatives de suicide entre la vie et la mort, accident de tondeuse ou de taille-haie,, infarctus, etc, etc, etc ?
        Où étiez vous et que faisiez vous, pendant que moi je rentrai tard tous les soirs, épuisé, passant ma vie à m’occuper des patients et n’ayant même pas la chance de voir mes enfants dans la journée où le soir ?
        Où étiez vous, quand je recevais des femmes battues ou victimes de violence psychologique, des enfants ou ados victimes de harcèlement à l’école, des enfants souffrant des disputes et affrontements de leurs parents, des adultes victimes d’un harcèlement au travail, des adultes souffrant de dépression ou de burnout et n’ayant pas les moyens d’aller voir 1 psychologue, etc, etc, etc ?
        Où étiez vous et que faisiez vous, quand la CMU n’existait pas et que je soignais de nombreux patients gratuitement en leur fournissant même les médicaments, que je reconfortais les familles des défunts sans demander le moindre honoraire ? Que je devais annoncer des nouvelles terribles à mes patients (cancer, sclérose en plaque, myopathie, cancer d’1 enfant, etc) ?
        Peut-être pensez vous que je m’en mets plein les poches ? Hé bien non, j’ai des consultations longues et je prends très souvent beaucoup de retard, car pour la première consultation de dépression ou de burnout il me faut 45 mn.
        Vous vouliez savoir combien les médecins gagnaient pour les vaccinations contre la covid19 ? Dans les centres de vaccination je ne sais pas. Mais à mon cabinet médical, la communication de la sécu était tellement mal faite que n’ai pas su qu’il y avait un supplément en dehors de la consultation. Quand je l’ai appris, cela était trop compliqué à appliquer avec mon logiciel…. Par ailleurs, pour inscrire les vaccinations sur le site de la sécu, nous avons vécu un véritable cauchemar, car tout à été fait à la va-vite sur le plan informatique… Il a donc fallu revenir le dimanche et passer des heures à trouver une solution pour tous les cas particuliers. Bien évidemment, dans la semaine, la hot line informatique de la sécu était in joignable, il a fallu se dépatouiller tout seul pour trouver des solutions !!!!
        Ne croyez surtout pas que je me suis fait plein de fric avec les vaccinations ! J’ai donné des informations loyales à mes patients avec les avantages et les risques de la vaccination. J’ai aussi prescrit de l’ivermectine à certains patients, j’ai passé plus de temps pour faire 4 vaccinations que pour faire 4 consultations classiques, car les patients avaient beaucoup de questions à poser et j’ai répondu systématiquement à leurs questions.
        Enfin, pendant que vous étiez confiné j’ai continué à soigner mes patients sans la moindre protection, en faisant pourtant partie de la population à haut risque et en risquant de contaminer ma famille.
        Rolland, je ne vous en veut pas, mais je suis bel et bien blessé.

        • Tijac,j’ai adoré votre billet. J’aurais pu l’écrire moi même .La beauté et les difficultés de la vie du médecin de famille.
          Malheureusement tout cela est sans doute en partie dépassé vu l’évolution la médecine et des mentalités où l’on est dans une relation usagers / prestataires de service.
          Mais ça ne demande qu’à revivre puisque,malgré les difficultés du moment,les médecins hospitaliers gardent un souvenir exaltant de la pandémie où,disent-ils,ils ont pu faire le travail sans les entraves de l’administration et retrouver leur passion,soigner,soulager,guérir .
          En tout cas,je vous souhaite une bonne retraite,une 2 eme tranche de vie en bonne santé,la tête,et le cœur, pleins de toutes ces années de travail passionné.

          • Merci !
            Quel plaisir de lire votre commentaire ! Vous avez raison, l’exercice que nous avons connu a pratiquement disparu (ou si l’on plaisante, dâte du siècle dernier).
            La lecture du livre-bd “putain de covid”, mêlant les dessins de Védecé aux textes de L’interne de garde montre effectivement 2 choses :
            – les directeurs d’hôpitaux ont laissé les mains libres aux médecins pendant la crise et tout à beaucoup mieux fonctionné
            – en étant débarrassés d’une partie de la paperasse et des exigences du directeur d’hôpital, les médecins ont retrouvé leur vrai métier….qui est de soigner les patients, ils ont retrouvé l’esprit d”équipe, la volonté de s’ adapter et de trouver de nouveaux traitements, de ne plus penser que l’on en sait plus que les jeunes et au contraire d’écouter attentivement ce qu’ils proposent, etc, etc.
            Enfin, merci pour tout ce que vous avez eu la gentillesse de me souhaiter, pour cette retraite. Elle sera bien occupée et pleine de relations humaines/sociales, sans obligations, sans médecine, mais toujours pleine d’humour.
            En vous souhaitant à mon tour le meilleur pour votre futur et celui de vos proches et de toujours éprouver beaucoup de plaisir dans toutes vos activités.

        • Dans un Pays dit civilisé comme la France (?), qu’y a-t-il de “normal”, d'”acceptable” dans le descriptif épouvantable que je viens de lire ?
          C’est ça la vie de médecin en France ? C’est à ça qu’il souscrit en installant son cabinet ? C’est ça l’exemple qu’il souhaite montrer ?
          Aucune mention ici (ou si peu) des interdictions faites par conseil de l’ordre (!) / gouvernement en pleine “crise Covid”, auxquelles tant se sont rangés sans « moufter ».
          Cauchemar ou SF ?.
          Donc “c’est comme ça” et c’est parti pour continuer ainsi (à moins de faire pire) ?
          Merci pour votre témoignage de praticien (dont je salue l’Humanité, l’abnégation).
          Voici celui d’une patiente. Je ne peux :
          – ni abuser du temps d’une personne soumise à ce régime,
          – ni faire confiance à une personne soumise à un tel régime
          (comment peut-elle rester informée, préserver sa propre santé, mentale / physique ?)
          Je fais le constat de trahisonS par un système de santé qui n’en a plus que le nom, pour lequel ma confiance est perdue.
          En conséquence de quoi je poursuis derechef ma propre prise en charge, sous ma propre responsabilité, et prépare un discret départ quand je ne pourrai plus assumer ma propre vie.

        • Bonsoir Tijac,
          Vous avez comme beaucoup de vos confrères consacré votre vie à vos malades, oui Consacré me semble exact.
          Et au bout de votre carrière, vous n’avez pas désobéi au “vaccinez-vous” ” vaccinez les autres”. L’exemplarité globale d’une vie n’empêche pas la faiblesse par moment.
          Si seulement les médecins de votre trempe arrivaient à dire: on m’a trompé, je me suis trompé, j’ai été faible, j’ai cèdé , j’ai trompé les autres, tout ceci ou une partie seulement, les choses pourraient s’apaiser.
          Mais comprenez que ceux qui voient leurs vieux ou moins vieux amis, des jeunes et moins jeunes de leur famille, décéder de cancers foudroyants, et qui jour après jour se demandent ce qui va advenir des autres, ne sont pas disposés à vous accorder l’absolution sans la confession ni la contrition même avec vos mérites passés.

        • Réponse à Tijac et à Michèle S. Diplômé en 1977, ancien interne en chirurgie du CHU de Toulouse, lauréat de l’université, multi-diplômé j’exerce encore à ce jour la médecine dans des centres pour polyhandicapés (EAM et MAS) en raison d’un manque cruel de confrères qualifiés. Ce n’est pas pour une question d’argent puisque c’est du quasi bénévolat. J’ai vécu tout ce que vous décrivez avec passion et amertume. Accouchements à domicile, sauvetages en mer, permanences nuit et jour y compris les week-end, infarctus, AVC, OAP, embolies pulmonaires traitées à domicile face au refus des patients de faire 80 km pour se rendre jusqu’à l’hôpital le plus proche en l’absence totale, à l’époque de SMUR ou de SAMU. Globalement c’était en moyenne 12 à 14 heures de travail par jour 6 jours sur 7. Nous étions, vous étiez jeunes et avions la confiance absolue de nos patients. Mon expérience accumulée pendant toutes ces années et l’idée que je me fais de la médecine qui fut jadis la meilleure du monde m’a appris à être de plus en plus méfiant face au pouvoir médico-politique mondialisé y compris dans l’UE. Ancien rapporteur au sein de la Commission européenne en matière de santé, j’ai immédiatement et instinctivement été méfiant vis à vis des consignes inacceptables venues des conseillers eux mêmes conseillés par des cabinets de conseils venus d’ailleurs et bourrés de conflits d’intérêts. L’interdiction de prescription a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. La consigne était tout pour le vaccin, un peu de Doliprane et le 15 quand vous commencerez à vous étouffer…mais, aucun conseil, entre autres, pour l’acquisition d’un oxymètre pourtant non remboursable: à quoi bon. C’est ici que je ne vous suis plus dans votre discours. Votre expérience passée aurait pu vous rendre méfiant par rapport à un tel discours officiel largement relayé par la médiacratie. Pour ma part, bien qu’aujourd’hui salarié, j’ai farouchement refusé de participer aux vaccinations dans les vaccinodromes . Beaucoup d’autres ont sauté sur l’occasion car, ne vous en déplaise, c’était une large majorité: à 1050 euros par jour, la mariée était trop belle. Quant à nos confrères libéraux, la CNAM a estimé avoir versé entre 4000 et 6000€ en moyenne hebdomadaire à chacun d’entre-eux pour les seules vaccinations en cabinet. Qui plus est, au départ, cette somme devait être exonérée d’impôts . Devant le manque à gagner pour l’Etat de récupérer une partie des honoraires versés, cette exonération a ensuite été annulée. En compensation, 5,40€ ont alors été versés de façon complémentaire pour enregistrement au fichier national…
          Aujourd’hui, quand je fais le bilan de ce que j’ai moi-même directement constaté sur le terrain, je suis fier de mon expérience passée qui m’a rendu méfiant vis à vis de l’autorité médicale, y compris pour les abus concernant l’application des protocoles de fin de vie pour des patients qui n’avaient pas enregistré leurs directives anticipées…Je constate néanmoins que vous avez prescrit de l’Ivermectine, peut-être aussi de l’Azithromycine, des corticoïdes et des anticoagulants après dosage des DDimères: c’est très bien ainsi, l’honneur est sauf et je vous en félicite. Mais nous avons été largement manipulés dans l’intérêt de quelques- uns et pour des raisons bassement et exclusivement financières.
          Cordialement à vous de la part d’un vieux confrère pour qui le Primum non nocere reste la référence.

        • On ne va pas tous se mettre à jouer les anciens combattants !
          Admettons quand même que vous avez connu une sorte de “passage à vide” au moment il aurait fallu exercer une meilleure vigilance et un plus grand esprit critique par rapport aux solutions officielles, ce qui vous aurait évité de suer sur le site de la sécu pour les vaccinations et aurait agrémenté votre descriptif dithyrambique…

    • On a vu ce chiffre dépasser les 100% avec la multiplication des doses. Tout dépend de la définition des fully vaccinated de chaque pays. Il y a aussi la possibilité de vaccination de non résidents, mais je vois mal des espagnols venir se faire vacciner là alors qu’ils peuvent le faire chez eux. Est-ce que vous passeriez la frontière pour aller payer votre vaccin alors qu’il est gratuit chez vous, et que c’est strictement le même ? La réponse est peut-être dans le statut résident non résident, comment comptent-ils la population ?

    • Peut-être comptent-ils le % de personnes ayant fait plus que nécessaire.
      Vous pouvez avoir fait 4 injections, vous êtes à 200%.
      Mais le bon sens voudrait que si 99% sont réellement injectées, ce soit 99% et pas 126%. Mais 99%, cela ne parle pas, ou si cela dit 1% de résistants, ce que l’on efface avec 126%. Je serais eux, j’oserai 127% 😉

  8. Enfin l’on ressent des soubresauts de vérité, qui commencent à percer les murs de la propagande mondialisée des grands financiers et des Big Pharma voyous, ayant imposé leurs turpitudes matérialistes mortifères à des gouvernements collabos, lâches et soumis, en espérant que les populations anesthésiées de fakenews généralisées et sciemment orchestrées, vont réaliser à quel point ayant été abusées, elles ont la légitimité d’exiger des sanctions réelles et sérieuses à la hauteur de ces trahisons pour l’humanité.

  9. Avis aux lecteurs : le classeur source en Excel est disponible en chargement, dernière ligne du billet. J’ai pu modifier le xls pour qu’il sorte non altéré. Tous les logiciels transformant en Excel sa transformation en pdf l’altéraient.

  10. Tout ce qui fait référence à des Cas n’est pas comparable de pays à pays. En effet, plus on teste plus on trouve des Cas. Il faut donc passer de l’unité “Cas” à l’unité “Cas/100 tests”.
    Il ne faut pas oublier non plus qu’un Cas correspond normalement à un test PCR positif. Cela n’implique pas que la personne soit symptomatique, ni même qu’elle n’ai eu la covid. Une même personne a pu se faire tester plus d’une fois en 2 ans.
    Au Luxembourg, une étude sur moins de 100 tests positifs à montré que seul 15% étaient réellement positifs. C’est dire la fiabilité de ce test.

    • Quand c’est moins de 100 tests on devrait toujours donner les chiffres bruts (exemple 12 sur 80), et ne passer aux pourcentages que pour les comparaisons sur des grands nombres

    • C’est une évidence, et c’est ce qui rend l’exercice totalement vain (ça fait plus de 2 ans que nous sommes sur le sujet… c’est une perte de temps).

      -Test PCR -> “cas” : aucune harmonisation entre les pays et même DANS les pays ! Chaque labo fait sa sauce (CT etc.). Chaque fabricant de machine fait sa sauce. C’est le scandale absolu de cette pseudo pandémie (avec le nombre des “morts du Covid”).

      Donnée chiffrée totalement BIDONNEE et inexploitable.

      Il en va de même pour :
      -les morts du Covid (14 définitions utilisées en parallèle au UK… !!!!)…
      https://covidemence.com/2022/03/23/mort-du-covid-quatorze-definitions-au-choix/

      Rien que la comparaison Chine (4 morts par million habitants) USA (3 263) ou encore Thaïlande (469), Allemagne (1 815), France (2 384) démontre l’absurdité de l’exercice !

      Source : https://www.worldometers.info/coronavirus/

      -idem pour les “hospitalisations Covid”, les “cas graves Covid”, et même “ICU” (soins critiques, le bidonnage a été flagrant en France, mélangeant les 3 niveaux de soins critiques, même la Cour des Comptes se plaignait de ne pas pouvoir connaître le nombre REEL de lits…. occupés ou pas).

      Vous allez me dire, pas de bol. Non c’est bien une feature, une fonction de la covidémence… Bidonner toutes les données, pour créer le “brouillard de la guerre”, rendre les gens fous, et entretenir la covidémence.

      La SEULE DONNEE qui est factuelle, impossible à bidonner (dans la plupart des pays) est la “mortalité toute cause”.

      C’est tout.

      A nous de faire avec.

    • Oui ou non l’inventeur du test (décédé depuis)s avait-il déclaré que son test n’était pas adapté au Sars ?

      Oui ou non a-t-on prouvé, si on y croyait, qu’il n’était pas nécessaire d’aller au fond du nez au risque de blesser, mais qu’un prélèvement au bord du nez suffisait et donnait le même résultat …. non crédible ?

      Les préleveurs rarement désintéressés financièrement ont manqué de cohérence.

      • Bonjour
        L’inventeur du test PCR, Kary Mullis, malheureusement décédé en 2019, avait mis en garde à l’avance concernant l’utilisation de son test.
        Il a dit que le PCR ne devait pas être utilisé pour diagnostiquer une quelconque maladie, mais seulement pour confirmer un diagnostic basé sur des symptômes cliniques.
        La raison en est que
        “En faisant tourner le test suffisamment longtemps, on peut arriver à détecter à peu près n’importe quoi chez n’importe qui”
        Comme on sait, cette mise en garde n’a servi strictement à rien. Les intérêts financiers en jeu sont bien trop énormes.
        Si Kary Mullis était encore en vie, il aurait probablement été diabolisé à l’égal de Montagnes, Malone, Raoult et autres “charlatans” incommodes.
        Ainsi va le monde
        🙁

      • C’est rigoureusement exact !

        La preuve dans ce DOSSIER SPÉCIAL PDF À DIFFUSER SANS PITIÉ ► Les Chiffres de la psychose SARS-CoV-2 : La Fraude des Tests RT PCR permet la mise en place de la Dictature Sanitaire – Version PDF N° 224 de 18 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/12/dossier-special-fraude-tests-rt-pcr.pdf

        Que j’ai publiée en décembre 2020 !

        https://media.paperblog.fr/i/698/6987397/creer-cest-resister-resister-cest-creer-L-Yc6Mz9.jpeg

        Résister c’est la Vie ► La soumission, la résignation c’est la mort…

        JBL1960

  11. Sans vouloir se noyer dans ces tableaux qui ont le mérite d’exister, et même si le recueil des données peut être parfaitement folklorique dans les pays dit “sous-développées” ou parfaitement bidonné dans les pays dits “développés”, la conclusion universelle qui s’impose est que le taux de mortalité covidiqué 19 enregistré de part le monde est si modeste qu’il entre dans la marge de fluctuation inter-annuelle habituelle avec les virus à ARN (rhume, grippe, gastro…).

    • Eh oui, ça aussi on peut l’extraire assez facilement et sans trop m’avancer ça concerne aussi sans doute les pays où le système de santé n’est pas très développé. A part quelques pays avec un taux de décès/population compris entre 0,5 et 1%, la grande majorité tourne entre 0,0 et 0,3 %. Sacré dangerosité de ce virus, n’est-il pas?. Mais comment vont-ils faire désormais avec le retour de la grippe?
      Ces tableaux nous donnent la possibilité justement de tout remettre en place. Une mine de renseignements

    • C’est pour cela que j’ai extrait cette colonne. Il faut relativiser. Il ne faut pas oublier non plus les décès avec ou par covid. Il y a aussi des différences d’un pays à l’autre dans les recueils, mais on a là une idée globale.

      • C’est bien pour ça que j’ai précisé “focus sur la France !”. Là au moins pas de mélanges inter-systèmes, pas de doutes sur la “qualité” des soins, etc… Bref très peu de biais, à part ceux, volontaires de nos autorités !
        Une remarque cependant, Zola, dans le dernier tableau (2 pages), pour les décès (où justement la France est seulement 176è, vous avez grisé une colonne différente de la 1ère page. Page 1, colonne grisée est %DCD/Cas; page 2 c’est %DCD/Pop (la colonne d’à côté. Erreur de manip ou volonté?

        • Je viens de vérifier, j’aurais pu inverser, tant j’ai pris et repris ces tableaux pour les modifier, avec des inversions corrigées.
          Non, pas d’erreur. Le premier tableau (avant dernier), c’est bien les morts covid, rapportés au nombre de positifs. %DC/covid, soit les performances de chaque pays pour traiter les malades. Le dernier c’est les morts covid, rapportés à la population du pays, %DC covid/population. Soit la mortalité due au covid dans le pays, conséquence du nombre de positifs, de leur évolution et de leur traitement.

          • Le chiffre dc /pop est plus parlant. Il reste comme incertitude la définition de mort du covid, mais pas celle sur “qui se fait tester” .J’ étais étonnée du chiffre du Yémen , mais en fait ces pays ne testent pas, -ils ont d’autres chats à fouetter-. sauf ceux que la famille à bout d’espoir traîne al’hopital. Ils sont donc dans le pire état qui soit et meurent.
            A contrario, en France on a testé à tour de bras, donc on est”performant” pour DC/tests + mais moins pour DC/ POP.

  12. Félicitations une fois encore pour cet énorme bilan mondial. Une synthèse s’impose pour les non-initiés. Quoiqu’il en soit je vous fais confiance pour en tirer les conclusions. Votre perspicacité n’est plus à mettre en doute. Merci encore à vous toutes et tous dans la recherche d’une vérité face à ce que l’on pourra nommer : requiem pour les innocents.

  13. Merci Emile et merci à cette dame
    Sans abuser de votre temps et de votre bonté et de votre patience si vous souligniez en couleur la France, voire les USA, l’Allemagne et la GB, çà serait un petit plus intéressant pour gens de bonne volonté (mais) pressés.

    Ceci dit que faut-il comprendre par mort de la (et pas le !) Covid à supposer que ce ne soit pas mort de quelque chose ressemblant aux symptômes Covid “officiels”
    – mort de la covid sans injection ?
    – mort de la covid après une injection ?
    – mort de la v covid après deux injections ?

    Qu’entendent-ils par “contaminé” ?

    Merci beaucoup

    Au début en Italie ils fournisaient un calembert avec
    – mort de la covid
    – mort de la covid avec 1 co-morbidité
    – mort de la covid avec 2 co-morbidités
    – mort de la covid avec 3 co-morbidités et plus

    • Pour la France (ou autres) j’ai hésité. Il fallait le faire au début, mais maintenant il faut tout reprendre, reconstruire chaque page, puis après nombre de manoeuvres pour le sortir tel quel. Je remmenais ce soir ou petit à petit.

      Morts de la covid = morts après avoir attrapé la covid, peut importe le statut, chiffres globaux comme publié en

      • La grande information de cette « Affaire Covid » est qu’elle a acté la mort du Médecin Généraliste Interdit de soigner. L’Hospitalicentrisme a été de mise avec llégalisation de l’Euthanasie par Midazolam. Les lits réquisitionnés dans l’Hospitalisation publique a généré 3500€/j d’indemnité et par lit ! Ces lits sont restés vides: les malades ont été « traités » aux urgences, parfois en soins intensifs ou Réa. Ces derniers ont écouté Buzin ou Veran et se sont auto médiqués au Paracetamol. Pour jouer à Pierre et le Loup à fond, on en a transporté par voie aérienne en Allemagne. Et les établissements de soins privés ont été, comme les Généralistes, jugés indignes. Au total une absence de gestion complète et finalement justifiée car le nombre de morts, morts du COVID réellement et non des fausses déclarations (rémunérées) est infiniment petit, presqu’anecdotique. Ceux qui sont morts seraient morts sont ceux qui devaient mourir dans les semaines ou mois avenir.
        La répétition de Pierre et le Loup, version Panique à Terre, est un succès. Les Moutons sont dressés et prêts à collaborer au prochain suicide collectif sur Ordre d’Etat.
        Merci aux Pr Montagner, Peronne, Raoult, qui ont été injuriés parce-qu’ils ont dit la VÉRITÉ haut et fort et très tôt. Merci au Dr Maudrux qui nous a aidé à ne pas nous considérer comme des ânes « complotistes ».

        • Il reste des bons médecins, mais “la médecine” a failli en acceptant de ne pas soigner, et porte une grosse part de responsabilité. Ordre et syndicats n’ont pas bougé quand on a demandé cette grosse entorse au code de déontologie et au serment d’Hippocrate, devenu serment d’hypocrites.

        • Bien dit ,et tellement juste.
          N’oublions pas les Drs Kiercek et Blachier ,porte paroles officiels dans les médias,qui ont eu l’ honnêteté et le courage – ça va ensemble – de dire haut et fort le contraire de leur discours des 1 ers mois après réflexion sur retour d’expérience .
          Et tous ceux qui ont soigné en fonction de leur expérience et de leur jugeote.

    • J’ai tout repris en grisant les colonnes concernées et la rangée France. Pour les autres pays j’ai hésité : j’ai envie de voir celui-ci ou celui-là, mais mon voisin n’est pas forcément intéressé par les mêmes. Il y a juste un tableau où la France n’est pas dans les 100 premiers, j’ai ajouté son rang.

  14. s’il vous plaît, faites nous une synthèse, une conclusion, je suis incapable de la faire moi même et j’espère ne pas être la seule dans ce cas. Ayez pitié de notre incompétence…

    • Pas de synthèse ou de commentaire. Ces sont des chiffres bruts à la disposition de tous, chacun en fait ce qu’il veut. Commenter un tableau peut faire l’objet de plusieurs billets selon ce que l’on veut extraire et mettre en avant. Ce n’est pas le but, qui simplement de vous mettre ces chiffres à disposition, il n’y a rien à démontrer, donc pas de texte possible. Ce ne sont que des chiffres, si à un moment vous en avez besoin quand vous vous posez une question ou voulez comparer.

      • Oui, c’est bien aussi de ne pas commenter et de laisser à chacun son libre arbitre..
        Au delà du travail énorme de recensement des chiffres réalisé par notre contributrice, je ne vois pas en lecture très rapide de conclusion “objective” à tirer de ces éléments pour ma part! De ce que j’en vois , en retire, ce sont plutot des incompréhensions, des incohérences des invraisemblances entre chiffres de pays, des pays avec peu de cas et un taux de mortalité élevé, ou inversement,dito sur les taux et rapport entre vaxxination et décès, je ne trouve pas de cohérence même entre des pays limitrophes, de géographie ou de population comparable…
        De fait j’en reviens toujours a m’interroger sur la légitimité des chiffres transmis par la plupart des pays…
        C’est déjà trés difficile dans les pays qu’on connait le plus à priori en UE, alors sur les autres continents ????

        • Oh qui oui, on peut trouver des corrélations !
          En analysant, pays par pays, par exemple.
          Un petit focus sur la France (là au moins on sait comment ça marche):
          Si on regarde les 2 derniers tableaux:
          Dans le peloton de tête (11è) en ce qui concerne les Pays les plus contaminés (% de cas/Population=53,63 %
          Dans le peloton de queue pour les décès (176è) avec 0,23% des cas.
          J’en tire déjà une conclusion, en éliminant de facto le biais des différences de système de comptabilisation (1 seul pays, plein de cas et peu de morts !): On a finalement été face à une épidémie de … cas ! Des malades sans doute pas tant que ça et des décès…. encore moins ! Le rapport ATIH pour 2020 nous avait déjà ouvert les yeux; présentement ces chiffres confirment la tendance.
          Et là il serait intéressant de connaître la façon dont ont testé d’autres pays, proches des résultats de la France en matière de décès, histoire de voir pourquoi, chez nous, il y a eu autant de cas. J’ai bien ma petite idée (PCR à 40 CT par exemple); mais il y a sans doute d’autres raisons.

          • Comme vous l’avez suggéré dans une réponse, si la France est derrière pour les décès des covidés, c’est parce que les pays qui n’ont pas les mêmes infrastructures sanitaires sont tous devant, sauf conditions particulières ou problèmes de recueils.

      • Et..ce n’est ‘est pas un tableau.
        Il a le grand mérite de donner toutes les informations officielles, telles qu’en boomerang on pourrait nous les renvoyer car on observe que toutes les conclusions peuvent être tirées selon le choix des pays que qu’on prendrait.

        Il faudrait donc faire ce que les vaccinolatres feront , mais à l’envers por renvoyer que ..certes avec ces exemples, mais avec ceux-ci..
        C’est important.
        Pour une analyse, il faudrait pour chaque pays savoir
        Traitement Hcq ou ivm, spécifique pour covid ou habituel pour raisons locales
        Pourcentage de personnes testées ( le nombre de cas étant fort corrélé à celui-ci. )
        Quels âges injectés ?
        Etc….

        A ceux qui ont des infos et des envies de rajouter des colonnes en fonction de leurs idées et des ressources documentaires à notre disposition.
        Au hasard j’ai trouvé la Croatie qui m’intrigue avec plus de 0,4% de mortalité…Ont ils tout mis sur le dos du covid? Ont ils fait encore plus bête que nous ? Y a til eu une histoire politique qui a conduit à sur valoriser le nombre de morts covid ?
        En tout cas chapeau pour cette présentation exhaustive…Quel boulot!

    • Merci. J’avais “I love pdf”, mais les deux altère le pdf transformé en Excel, en faisant des bugs dans des colonnes ou rangées, avec mélanges. En fait j’avais reçu la source en .csv. En faisant enregistrer sous xls de base, j’ai pu le mettre en lien qui ne s’altère pas à l’ouverture. Maintenant dispo sur le billet. J’aurais dû commencer par ça au lieu de m’égarer dans des transformations diverses.

    • J’ai essayé au mieux. Avec le nombre de pays et de colonnes, impossible. Document original, peu lisible si affiché en entier. J’ai donc fragmenté en 3. En 4 on a rien de plus, et si on fragmente plus, cela devient un peu n’importe quoi avec 5 ou 6 pages, de plus il y a la largeur qu’on ne peut fragmenter.
      Je vais essayer de mettre en lien pour chaque tableau qui s’afficherait plus large, permettant d’agrandir chaque tableau, mais il me semble qu’en Excel cela ne s’affiche pas mais se charge. Je vais voir pour faire des images avant et voir l’affichage.

    • Il est possible d’agrandir le texte : maintenez la touche “ctrl” enfoncée tout en manœuvrant la molette de la souris vers le haut. (vers le bas pour diminuer le texte)

      • J’ai trouvé la solution, qui n’est pas en “exporter en pdf”, mais “imprimer en pdf”, qui me donne un tableau plus grand une fois incorporé dans la médiathèque puis importé dans le billet. Tout refait.