77

Omicron : bientôt le BA13 ?

Les chercheurs du monde entier traquent le prochain variant du Sars-Cov-2, successeur d’omicron . C’est à qui sera le premier à le détecter. Force est de constater qu’actuellement ils ne semblent pas avoir grand-chose à se mettre sous la dent, sinon à décrire quelques variations à la marge du BA.1.

Rappelons que les premiers cas d’omicron ont été décrits entre le 15 et le 20 novembre 2021, en Afrique du Sud, mais également dans d’autres pays, en principe chez des patients ayant séjourné en Afrique du Sud. Signalé le 24 novembre sur des prélèvements faits la semaine précédente, mais aussi signalé aux Pays-Bas le 19 novembre. En France, premier cas à la Réunion le 1 décembre, en Ile de France le 2 décembre. Aux USA le 1 décembre également, chez une vaccinée en Californie. La suite on la connaît

Depuis mi-novembre, bientôt 5 mois et demi, nous observons la plus longue période depuis le début de l’épidémie sans signalement d’un nouveau variant ici ou là. Les seuls signalements sont des variations d’omicron. On a vu le DX, petit mixage entre delta et omicron, mais surtout BA.1 et BA.2, avec le XE, mixage de BA.1 et BA.2. Ensuite est venu le BA.3, et maintenant on cherche à nous inquiéter avec les BA.4 et BA.5. Ceci pour les plus importants, car environ 25 BA.1 et 25 BA.2 ont été décrits, ainsi que XG, XH, XJ, XK, XL, XM, XN, XP, XQ, XR et XT (tout cela ici).

Les anglais, qui ont vu le DX et surtout le BA.2, devenu majoritaire (la France a suivi), n’ont pas vu de différence clinique entre ces variants, sinon peut-être un peu plus contagieux, mais pas plus méchants. En ce qui concerne les symptômes, dans l’ordre de fréquence de ces B.B : fatigue, toux, fièvre, maux de tête, écoulement nasal, douleurs musculaires. Les problèmes de goût et d’odorat représentent moins de 10% des troubles, et les problèmes respiratoires encore moins. Particularité : insensible aux vaccins, et peut-être selon certains une immunité moins durable, mais je trouve qu’il est un peu prématuré de tenir ce discours 1 à 2 mois après les pics épidémiques.

BA.4 et BA.5, dont le premier cas aurait été détecté en France il y a quelques jours, viendraient d’Afrique du Sud, que l’on peut qualifier de pays des variants, pays qui aura détecté et transmis le plus de variants au reste du monde depuis 2 ans.

Alors face à ces alertes, je me suis précipité sur les chiffres d’Afrique du Sud pour voir s’il fallait s’inquiéter de ces variants ou non.

Pour les cas : on a une courbe plate, qui reste à 30 fois moins qu’en France !

Pour les décès, 5 fois moins, et toujours courbes qui semblent plates.

Par contre, en agrandissant l’échelle, on note depuis 2 jours un frémissement dans les cas, et plus faiblement dans les décès. À surveiller donc dans la ou les semaines qui viennent.

En conclusion, omicron a remplacé tous les autres variants de la planète, représentant plus de 98% des cas. Étant très répandu, il présente nombre de sous-variants, normal, c’est propre aux corona virus, et en affinant les recherches, on peut en trouver des milliers, mais à ce jour, pas une seule variation significative vers pi (prochain selon l’alphabet grec). Est-ce le calme avant la tempête ou le début de la fin ? Le Sars-Cov-2 nous le dira dans les mois à venir. Pour le moment, je serais plutôt optimiste. Et quand on arrivera au BA 13, soyez rassurés, il est en France depuis 1948, et tout le monde a déjà été en contact..

ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

77 commentaires

  1. Il faut se souvenir qu’un tiers des contaminations sont nosocolmiales en France. Chiffre de SPF. Mais les personnes contaminées à l’hôpital ont contaminé d’autres gens à leur tour qui ont contaminé d’autres gens.
    Si l’on continue à privilégier le traitement hospitalocentré avec omicron, la courbe aberrante des contamination et des décès s’explique.
    Une gestion autour de la médecine de ville et de la trithérapie antiviral + antibiotique + AINS comme en Corée du sud pendant la première vague aurait permis d’avoir beaucoup moins de contaminations et de décès.
    Et si l’on avait utilisé l’IVM ce serait encore moins évidemment.

    • C’est désespérant de voir que tout cela est connu depuis le printemps 2020 et que rien ne progresse sauf les profits de Big Pharma !

  2. Bien que pas tout à fait dans le fil du blog, je porte à votre regard cette vidéo, peut-être déjà mentionnée, mais les boosters sont toujours indispensables, cas d’un médecin encore et toujours poursuivi par ODM.
    https://youtu.be/NnIbIEFd37Y
    D’autre part, j’aimerais pouvoir accéder à Télégram simplement pour suivre le fil de C Cotton (E.LIBRE)(quelques difficultés sous LINUX). Enfin pour information, j’ai réussi à chopper COVID, je ne sais pas comment, mais cela date de plus de 3 semaines et je suis toujours ‘faiblement’ positif au PCR. L’infection a démarré comme une grippe sans beaucoup de symptômes et sans m’aliter mais avec une faiblesse générale et je ne me suis pas traité au départ. Après une semaine, des symptômes covid apparaissent : pertes goût et odorat + encombrement pulmonaire et j’ai pris de l’azi sans être vraiment sûr du covid, mais qui m’a bien dégagé, sans toutefois tout nettoyer; ma fille après une semaine me fait un test antigénique, résultat covid. Une semaine encore après je veux partir par avion et dois faire un PCR (25avril): faiblement positif. J’ai 72 ans, non vacciné, et je ne me suis jamais alité et il me semble maintenant guéri mais que cette infection semble longue avant disparition du virus! Question : quel est le délai pour revenir négatif, et y revient-on un jour?

  3. Sur le fil Telegram de Christine Cotton en date du 22 avril , télécharger le rapport de plus de 200 pages de documents déclassifiés en provenance des USA. Une bombe= EN RAISON DE SA NATURE (désormais) CONNUE, LA MALADIE DU SARSr-CoV-WIV EST FACILEMENT RÉSOLUE PAR UN TRAITEMENT PRÉCOCE QUI INHIBE LA RÉPLICATION VIRALE QUI PROPAGE LES PROTÉINES SPIKE DANS LE CORPS (qui induisent une réponse immunitaire hyperactive nuisible lorsque le corps tente d’éliminer les spikes des recepteurs AC2). Un grand nombre des premiers protocoles de traitement ignorés par les autorités fonctionnent, parce qu’ils inhibent la réplication virale ou modulent la réponse immunitaire à la protéine spike, ce qui est logique dans le contexte de ce qu’EcoHealth a créé. Certains de ces protocoles de traitement inhibent également l’action de la protéine spike modifiée. Par exemple, l’IVERMECTINE (identifiée comme curative, en avril 2020) fonctionne à toutes les phases de la maladie, car elle inhibe la réplication virale et module la réponse immunitaire. Il convient de noter que le phosphate de chloroquine (HYDROXYCHLOROQUINE , identifié comme curative, en avril 2020) est identifié dans la proposition comme un inhibiteur du SARS-CoV, tout comme l’interféron (identifié comme curatif, en mai 2020).
    LES VACCINS CODÉS PAR UN GÈNE, OU « ARMm », FONCTIONNENT MAL, CAR ILS SONT DES RÉPLICATIONS SYNTHÉTIQUES DES PROTÉINES DE POINTE DU SARSr-CoV-WIV DÉJÀ SYNTHÉTIQUES ET NE POSSÈDENT AUCUN AUTRE ÉPITOPE. L’ARNm demande aux cellules de produire des copies synthétiques de la protéine de pointe synthétique du SRASr-CoV-WIV, directement dans la circulation sanguine, où elles se propagent et produisent la même tempête immunitaire ACE2 que le vaccin recombinant. De nombreux médecins du pays ont constaté que les symptômes des réactions au vaccin reflètent les symptômes de la maladie, ce qui corrobore la nature synthétique et la fonction similaires des protéines de pointe respectives. Les personnes vaccinées n’ont aucun moyen de défense contre l’entrée dans la circulation sanguine, mais leur nez les protège de la protéine quasi-espèce recombinante pendant l’infection naturelle”( mieux connue sous le nom d’inoculation par aérosol) ». (page 17 du PDF). DONC DOCUMENT PDF DE PLUS DE 200 Pages disponible en téléchargement , en particulier sur le Telegram de Christine Cotton ( 22 avril). TRÈS INSTRUCTIF.

  4. Pourquoi fallait-il croire “coûte que coûte” à la fable du pandolin ? Parce que si on peut fabriquer un virus dans un labo, on peut en fabriquer autant qu’on veut. Le fait qu’il s’en soit échappé par négilgence n’a rien à voir avec le fait qu’on peut en fabriquer à loisir, et donc éventuellement le faire fuiter ou le disséminer sur commande. C’est possible et c’est ce que suggèrent les Russes. Des journaux sérieux ont traité de ces études dans les années passées, ce n’est pas nouveau. Par exemple des chercheurs ont travaillé sur un vaccin aérosol qui stérilise les lapins mâles pour lutter contre la surpopulation. Ce vaccin a été testé en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Il faut regarder du côté des usages vétérinaires dans l’agriculture.

    • Selon les recherches que j’ai faîtes tout a commencé au Vietnam en 2017.
      Les Chinois ont géré pendant 2 ans et demi sans problème et tout a dérapé à Wuhan en partie pour des raisons politiques.
      Les Australiens aussi semblent avoir su que leurs épidémies de “grippes” de 2017 et 2019 n’étaient pas des grippes. Il est probable que les gouvernement laotien et malaisien aient aussi eu vent de quelque chose et aient dissimulé la pandémie.
      Le Vietnam la backdoor des Russes en Asie de l’est. Les Américains accusent les Chinois qui accusent les Américains. On est dans un cercle. Mais peut être que tout est orchestré par un troisième acteur. Les Russe souhaitaient déclencher un conflit entre Américains et Chinois. Et ce virus aurait dû être le déclencheur.

      • Non !
        Ce sont les petits hommes verts qui orchestrent.
        Ils sont très petits, et utilisent des fusées de même taille que les “bics” pour se déplacer incognito.

        • Il y a suffisamment de tarés dans tous les pays pour que chacun puisse être incriminés : bidouiller des virus va bientôt être à la portée de n’importe quel petit Dr Folamour !
          Pas besoin de missiles nucléaires à la très lourde technologiqe quand des drones et des OGM viraux peuvent faire bien mieux, et qui plus est sans la moindre casse matérielle !

  5. Le variant M@cron est de nouveau en vitalité absolu depuis hier soir. Les Mougeons n’ont rien à faire des B13 et autres…mégabooster, pass et semi-confinement d’automne les rassureront. Fin du cycle. RV en 2017.

    • vivivi tout a fait 🙂 BA signifiant Bord Arrondi et 13 l’épaisseur de la plaque. 2.50x 1.20 en plaque ordinaire. se monte sur des rails métalliques…le vaccin pour l’automne étant aussi sur les rails mais pas pour la même raison 🙂

  6. Merci pour ces données toujours instructives et l’analyse toujours pertinente.
    Quand on révèle les gros écarts sur les cas et les décés entre la France et des pays d’Afrique, un argument est systèmatiquement opposé : la sous estimation des décès dans ces pays, à l’appui une étude publiée sur The Lancet et financé par … la fondation Gates !!! https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)02796-3/fulltext.
    Nul besoin de rappeler que le financeur est le directeur de fait de l’étude qui doit servir ses intérêts, retour sur investissement oblige.

  7. Je ne savais pas que le BA13 était présent en France depuis 1948 !

    Je vais en parlé, de ce pas, à mon vieux mari, qui est arrivé sur terre le 29 avril 1948…

    Cette année 2022 nous fêterons le même jour 40 ans de vie commune dont 35 de mariage… enfin… peut-être… On ne sait pas encore… Qui vivra verra…

  8. oui , mais cela va peut être s’ arrêter grâce à la destruction des laboratoires en Ukraine..Les laboratoires chinois sont surement au ralenti..
    A ce jour , aucun directeur ou responsable des laboratoires n’ a été inquiété , donc la de quelle coté se trouve la justice ?? Le covid a tué plus de monde que la guerre civile en Ukraine..

    • Ce n’est pas le covid qui a tué beaucoup de monde, mais l’acharnement des dirigeants mondiaux à ne pas vouloir le traiter avec d’autres moyens que le coûteux jus de chaussettes de Pfizer. Si on avait laissé les médecins du monde entier soigner les gens “normalement” , il y a bien longtemps qu’on n’en parlerait plus … Mais les bénefs de Pfizer passaient avant la santé des gens ….

      • Les dirigeants de Pfizer devraient s’inquiéter pour leur santé, ils risquent une plombémie aigüe, surtout aux USA où énormément de citoyens disposent de seringues du dernier cri (aux deux sens du terme) !

  9. A titre indicatif et afin de continuer dans l’esprit du BA13, le cabinet McKinsey a conseillé à notre ministre d’autoriser pour les confrères intéressés une formation complémentaire de médecin plaquiste . La formation dure 2 ans et permet d’obtenir par là-même un CAP afin d’être autorisé à traiter les patients . Rien de mieux pour essuyer les plâtres au cas où.
    Ca fait du bien de rire …Merci Zola.

      • Juste pour rire encore un peu car il n’y a pas de hasard. Vous dites que votre “vieux” mari (oh!) est du 29 avril 1948. C’est vrai qu’il est plus vieux que moi de deux jours puisque je suis du 1er mai de la même année … Etre né un 1er mai et travailler encore à bientôt 74 ans, faut le faire! Quant à vos 35 ans, vous êtes loin derrière: nous ça va faire 50 ! Mille excuses à tous ceux qui lisent ce blog mais pour moi ça valait le détour d’autant que j’apprécie votre blog. De mon côté j’ai écrit un livre en décembre 2020 ( inscrit à la bibliothèque Nationale avec code ISBN) où je prédisais tout ce que l’on a appris ces derniers mois y compris sur l’origine du virus ( pour moi virus Vivaldi..) et les pseudo-vaccins. Tirage épuisé en moins d’un mois. Que de coïncidences. Merci encore à notre cher confrère Maudrux de nous permettre d’échanger en toute courtoisie et loin des insultes dont on est parfois victimes sur d’autre blogs médicaux par tous ceux qui ont fortement envie d’emmerder les non-vaccinés et qui sont accrocs à la pensée unique.

  10. Quand le BA13 nous tombera sur la tête, on sera dans l’enduit 😉
    C’est plus élégant que de dire “dans la merde”.

  11. Tant que les progressistes mondialistes n’auront pas atteint leur objectif de la destruction disparition et réduction à 40% de la population mondiale ,drones ,avions ,planeurs ,satellites ,fusées et autres montgolfières pourront ensemencer la planète , enfin les pessimistes pensent que ça va être la merde ,les optimistes qu’il n’y en aura pas pour tous .

  12. Merci Zola pour cette pointe d’humour à la fin, si tant est que le BA 13 ne nous tombe pas sur la tête 😉 une question importante :
    – J’ai lu récemment, que des scientifiques auraient découvert du venin de serpent dans les protéines de pointe du virus ! Pas seulement dans le vax ( en plus ) Ce qui expliquerait la coagulation du sang avec la maladie même si pas vax ….En avez vous une idée svp

    • Suite : Quand au BA 13 , je m’étais fait la même réflexion en songeant qu’arrivé à ce variant, on nous injectera du plâtre dans les veines, en quelque sorte un traitement homéopathique.

  13. Il pleut dans le midi. J’ai essayé de compter les gouttes de pluie… puis je me suis contenté de regarder tomber la pluie. Dehors, j’ai pris un parapluie. Quand il fait beau sur la plage j’ai essayé de compter les grains de sable, puis j’ai admiré la plage sous le soleil trop chaud et j’ai protégé ma tête d’une casquette. La prévention, c’est aussi le soin n’est-ce pas ? Le soin de prendre soin.

  14. Bravo pour ton humour: j’avoue que le BA 13, il fallait y penser !
    Mais comme le disait Julien Lorcy:
    “La meilleur preuve que l’humour est une forme d’intelligence, c’est que ça énerve grave les cons.”
    Encore un grand merci pour ton blog.

  15. “Rappelons que les premiers cas d’omicron ont été décrits entre le 15 et le 20 novembre 2020, en Afrique du Sud,”
    Plutôt 2021 ?

  16. Bill Gates a déclaré que la pandémie était malheureusement finie.
    Qui sommes nous pour contester les visions de ce grand infectiologue?

      • OUI!Mettez vous a sa place:il a investi massivement dans tout un tas de sociétés médicales,un vulgaire variant delta puis omicron vient anéantir “malheureusement ” la terrible pandémie.
        Les gens ne sont plus assez malades,un désastre!ce monde ne tourne plus rond!

      • https://youtu.be/essI63xOvPI
        « sadly »….c’est peut-être du second degrè, ou une ruse, mais il l’a bien dit au Munich Security Conférence 2022: « Malheureusement le virus lui-même, particulièrement le variant appelé Omicron , est un type de vaccin qui crée à la fois une immunité (au niveau) des cellules B et des cellules T, et il a fait un meilleur travail pour la population mondiale que celui que nous avons fait avec les vaccins ». Sous-titrages en français ,

    • Non, “rassure t-il ” ensuite une prochaine beaucoup plus grave nous attend à la rentrée ouf !, Et il faudra que les injections géniques soient plus “précoces” avance t-il…Brave bête …

  17. A état corporel et psychique supposé égal

    1/ qu’est–ce qui distingue une maladie due à un variant d’une maladie due à un autre variant ?
    2/ fait-on la même maladie en 2020 qu’en 2022 ?
    3/ attaqué par le même variant un injecté une, deux ou trois ou quatre fois et un non-injecté font-ils tous les CINQ la même maladie avec la même gravité ?

    La globalisation, tout comme la moyenne, trompe.

    Surtout si on n’a pas le souci du juste mot pour la juste chose, le souci des mots pesés pour éviter d’accroître, voire pour contribuer à réduire, les maux pesants.

  18. L’Afrique s’approche de la ”période hivernale”, ça serait ”normal” que ça augmente un peu.
    Ici Covid disparaîtra quand il n’y aura plus de mesures spécifiques.

  19. Je trouve que l’inflexion de la courbe des cas en Afrique du Sud est très forte, et celle des décès un peu moins mais assez marquée tout de même .
    Est-ce que la panique chinoise de Shanghai ne serait pas liée à cela (les Chinois savent ce que font leurs chauve-souris avant même que les effets apparaissent qq part, et la lecture du communiqué de presse Gibertie diffuse aujourd’hui laisse penser que ce n’est pas forcément sans raison)

    • Disons que les gouvernants chinois ont la mémoire des épidémies séculaires qui pouvaient être là bas extrêmement meurtrières.
      A cela s’ajoute la suspicion provoquée par les programmes de gain-de-fonction menés sur fonds US sur le territoire chinois depuis 2017.
      De là probablement cet excès de précaution dans la mégalopole de Shanghai, dont les habitants ont fait les frais.

      • On peu voir aussi cette agitation chinoise, avec déguisements en spationautes des policiers, et ces confinements spectaculaires (malgré peu de cas) à grand renfort d’images TV, comme un joli enfumage pour justifier un blocage du traffic de marchandises (des milliers de cargo bloqués car non chargés ni déchargés) et notamment de denrées alimentaires .
        La guerre en Ukraine accélère le great reset et la Chine joue sa carte dans l’affaiblissement d’un occident aveuglé par sa soumission à un américanisme prédateur.

      • Et aussi une punition de Shangai plaque tournante du soft power chinois contre lequel Xi Jinping est en guerre. Et nous sommes à quelques semaines du congrès du parti communiste.
        À Pékin le nombre de contamination est équivalent à celui de Shangai il y a trois semaines et aucune mesures ne sont prises pour l’instant. Ce qui montre bien une volonté de punir Shangai qui n’a rien de sanitaire.
        On peut se souvenir aussi que Wuhan abrite une des plus importante communauté chrétienne de Chine et là aussi Xi Jinping prend des mesures discriminatoires contre les chrétiens depuis qu’il est au pouvoir. Donc on peut se demander si ce qui s’est passé à Wuhan est uniquement sanitaire. D’autant plus que la situation des IRA était comparable à X’ian et à Kunming sans que personne ne s’inquiète et ces deux villes n’ont pas subi d’énorme mortalité. Donc se méfier de ce que l’on voit.

  20. Ha ha, la bricoleuse que je suis trouvais étonnant cette appellation BA13
    Sinon me revient les propos du Dr Olivier Soulier du CDI parlant de Dame Nature faisant son travail pour rendre inoffensif ce virus trafiqué. Croisons les doigts