212

Covid : virez moi ces modélisateurs.

Vous vous souvenez, depuis deux ans, de ces modélisations qui sortent de temps en temps, excessives, sortant 8 jours avant des mesures de plus en plus incohérentes ? Chaque fois on se disait que c’était surprenant, manifestement exagéré et faites pour justifier une mesure à venir. Et puis après, en bon Français, on oublie. Jusqu’à la suivante.

Le Docteur Alice Desbiolles nous a expliqué (billet précédent), qu’» en matière de modélisation, l’erreur est la règle ».On s’en doutait, mais maintenant on en a la preuve : la mémoire des chiffres. Les courbes de l’étude qu’elle cite, sont impressionnantes, très parlantes.

PREMIER CONFINEMENT

Face à la première vague qui a affolé bien du monde, sauf les médecins qui traitaient déjà avec succès depuis quelques mois et sans se poser de question, il a été évoqué la possibilité de confinement. L’impérial Collège de Londres a alors fait des modélisations avec et sans confinement, modélisations qui ont poussé les pays européens à confiner, sauf un, la Suède. N’ayant pas confiné, il est donc intéressant de voir ce qui était prévu s’ils ne confinaient pas, et ce qui est arrivé n’ayant pas confiné. Les autres pays, dont la France, ont pris pour argent comptant ces modélisations, pour confiner.

Ces modélisations, ici dans Le Monde, prévoyaient 300 à 500 000 morts chez nous, et un besoin de 30 à 100 000 lits de réanimation. Nous avons confiné, et avec 27 000 morts, et 7 000 lits de réanimation occupés, nos autorités sont satisfaites, et réutiliseront ces modélisations à toutes les sauces pour les décisions futures.

Mais que s’est-il passé en Suède, qui n’en a pas tenu compte et n’a pas confiné ? Voici ce qui était prévu (90 000 décès), et ce qui est arrivé (en rouge, moins de 10 000 décès) : sans commentaire.

SECOND CONFINEMENT

Cette fois, c’est Pasteur qui s’y met, avec un scénario le 26 octobre si on ne reconfine pas. Confinement le 30 octobre 2020. Projections de Pasteur : le scénario du 26 est resté secret (certains journaux semblent l’avoir eu, comme Les Echos), voici celui réajusté du 30 octobre, tenant compte de l’impact du confinement. Macron avait annoncé que nous atteindrions 9 000 lits en réanimation, « quoi qu’on fasse ». Les modélisations donnaient jusqu’à 8 500 lits de réanimations occupés avec un R de 1,2 (Chaque courbe grise correspond à un R différent depuis 0,8 jusqu’à 1,2). Il n’y en a eu que la moitié d’occupés, malgré un R à 1,44. Selon les auteurs de l’étude, « seule la modélisation la plus pessimiste a été mise en avant par l’exécutif. Elle a aussi été présentée comme une certitude (quoi que nous fassions),alors qu’il ne s’agissait que d’un scénario parmi d’autres ».

DEBUT 2021

Pasteur et l’Inserm remettent ça, avec des modélisations poussant à un troisième confinement. Voici les courbes de l’Inserm, données mi-janvier et mi-février, ce qui arriverait sans confinement, et ce qui est arrivé, sans confinement. Le Conseil Scientifique avait fait une demande officielle de confinement strict de 4 semaines à partir de début février. Bizarre, on retrouve Yazdanpanah du côté des modélisateurs (Inserm), et des décideurs.

SORTIE DE CONFINEMENT 

Là encore, scénario Pasteur concernant les admissions journalières à l’hôpital, et la réalité.

PREMIÈRE VAGUE DELTA

Vague Delta et prévisions Pasteur du 26 juillet 2021 pour les lits de soins critiques. Ce travail a été fait pour une audition du Professeur Delfraissy et d’Olivier Véran devant le Sénat, dans le cadre du projet de loi élargissant le champ d’application du pass sanitaire. Audition lors de laquelle Delfraissy a dit que la variant delta était 60 fois plus contagieux, et Véran parlant de charge virale 1 000 fois supérieure. Chiffres qui ont laissé plus d’un sénateur perplexe. On peut supposer qu’il s’agissait de « modélisations personnelles scientifiques », et qu’ils n’avaient pas la même calculette.

ROYAUME-UNI

Au passage, retour à l’étranger, après la Suède, le Royaume-Uni. Mêmes modélisateurs pour qui la levée des restrictions poserait des problèmes qui n’ont pas eu lieu.

DÉCEMBRE 2021, SECONDE VAGUE DELTA

Alors « En la matière, l’erreur est la règle ? ». C’est ben vrai ça ! Et comme le dit Alice, « Persister dans une erreur n’en fait pas une vérité ». Vous verrez qu’ils continueront quand même.

DESSERT

Pour terminer, cerise sur le gâteau : nous avons appris que le pass vaccinal n’était pas fait pour empêcher la transmission et l’épidémie, ce que même l’exécutif reconnaît, mais pour : 1) sanctuariser les lieux où il était utilisé (inefficacité démontrée par Pasteur pour le pass sanitaire), et 2) augmenter les vaccinations.

En ce qui concerne ce dernier point, le bilan est fait sur cette courbe, celle des vaccinations journalières (moyenne 7 derniers jours), qui montre un échec total du pass vaccinal. Les sénateurs cherchaient à évaluer l’impact réel du pass vaccinal ? Point besoin de quelques heures d’auditions, qu’ils regardent cette courbe.

Finalement, ce pass vaccinal n’aura servi qu’à une chose : emmerder les français. Le Président avait dit qu’il souhaitait le faire, les représentants de la nation lui ont permis de le faire.

Baisse continue des vaccinations journalières, malgré le pass vaccinal

ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

212 commentaires

  1. Desolee erreur plus bas , plus de commande de vaxs en fevrier, mais reprise commande le 8 Mai Veran annonce deja une vague pour cet ete !!!!

  2. Bonjour
    .
    C’est bien de dénoncer un mensonge dans tous ces détails, cela s’appelle le “travail de vérité” et c’est glorieux. Mais au bout d’un moment on peut aussi chercher ce qui motive le mensonge mondial de l’OMS, mensonge relayé par près de 200 états.
    .
    Le premier motif que vient à l’esprit serait la corruption par BIGPHARAMA. Mais cette hypothèse résiste mal à l’analyse. Nous avons en effet près de 20 chefs d’état légitimes, démocratiquement élus, jaloux de leur indépendance, éclairés de conseils qui lisent tous les commentaires (y compris les vôtres) et ils ne sont pas forcément dans l’effet de cour. Parmi les démocraties, on exclut évidemment les USA qui montrent ici leur faiblesse moneycratique, restent des chefs d’état crédibles en Europe, en Asie et Océanie, le Canada, Israël, l’Afrique du Sud, etc. Cela montre que le motif du mensonge planétaire est autre. Il est même probablement bon, sinon comment convaincre tous ces chefs indépendants : un Chirac ne s’est pas laissé convaincre de l’existence d’armes de destruction massive en Irak. Un mensonge utile et nécessaire ?
    .
    On a déjà eu en 1986 un précédent assez discutable avec l’Etat français qui considérait que l’effet de panique serait bien plus néfaste que la radioactivité du nuage de Tchernobyl. L’exemple est malheureux, mais le principe est le même. On peut supposer ici que l’OMS a estimé que les solutions préventives et curatives ne permettraient pas de traiter l’épidémie, qu’il fallait un vaccin et que pour que ce vaccin soit massivement accepté, il fallait discréditer les solutions alternatives.
    .
    Ce mensonge est loin d’être gratuit ! Il envoie délibérément à la mort ceux qui auraient pu être traités par différents traitements avant hospitalisation, afin que la couverture vaccinale en épargne davantage : triste arithmétique guerrière. Rien que l’hydroxychloroquine a fait l’objet d’un triple mensonge : un faux article dans The Lancet (qui s’est excusé plus tard), des essais prétendument scientifiques dosés à 800 mg (une dose mortelle), puis, ce qui n’était jamais arrivé, l’interdiction aux médecins de prescrire une molécule connue depuis des décennies. Est-il vraiment nécessaire d’allonger la liste du mensonge à l’infini quand la cause est entendue ? Mensonge contre mensonge, les Antivax se gardent bien de comparer le nombre des victimes du vaccin (thromboses et micro thromboses) avec les vies sauvées par le même vaccin et les futurs décès du cancer faute de dépistage dans des hôpitaux suspects et saturés (longtemps saturés à 90% par les antivax…).
    .
    Le cancérologue annonce la vérité à son patient quand il y ressent une forte spiritualité, sinon le plus souvent il se donne l’obligation de mentir effrontément.
    .
    Quelle est la valeur morale du mensonge ? Elle nous vient de la morale judéo-chrétienne, donc des Ecritures plus ou moins bien traduites : contrairement à une croyance répandue, la loi Juive n’a jamais inventé ce commandement : « Tu ne mentiras pas » mais (TOB) [Exode 23] [1] Tu ne rapporteras pas de rumeur sans fondement. Ne prends pas le parti d’un coupable par un faux témoignage.MT 19 [18] ” Lesquels ? ” lui dit-il. Jésus répondit : ” Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne voleras pas. Tu ne porteras pas de faux témoignage.
    .
    L’affaire se complexifie depuis le développement entropique et quasi exponentiel des connaissances et le commandement juif n’est plus valide. Il faut lui ajouter quelque chose comme : « Tu ne développeras pas de vérité parcellaire » (alias mensonge par omission). Il est clair en effet qu’ici, tous les faits rapportés et autres témoignages sont vrais, mais ils sont une sélection drastique de la vérité, donc malhonnête.
    .
    La vraie solution viendra par les ingénieurs. On sait maintenant que le virus se propage principalement par les aérosols. C’est donc simple. Pour supprimer un virus aéroporté : supprimer l’aéroportage. Interdire toute réunion de plus d’une personne dans un local clos, donc transformer tous les locaux clos en locaux équivalents-ouverts, par exemple au moyen de ventilation mécaniques (VMC) contrôlées par le CO2. 8 milliards d’humains, autant de VMC, 8 Tera euros, une paille… Mais une efficacité pour tous les virus aéroportés et passés, présents et futurs. Cela permettra de ne plus avoir besoin du vaccin de la grippe

    • Merci pour cet argumentaire de bonne foi,mais vous écrivez:”les Antivax se gardent bien de comparer le nombre des victimes du vaccin (thromboses et micro thromboses) avec les vies sauvées par le même vaccin”
      Difficile d’évaluer ce nombre,faute,à maconnaissance d’études.
      on est cependant suspicieux à juste titre:pourquoi Pfizer n’a pas publié,à ma connaissance, ses études de phase I et II,sur 3 cohortes de 40000 personnes(Brésil,RU,Afrique du Sud)(par contre je peux affirmer,video à l’appui que Louis Fischer ne les avaient pas vues,lors de sa conf de presse de 12/2020)?

  3. Important pour signature avant le 8 avril :
    La Commission Européenne veut prolonger le pass sanitaire/vaccinal d’un an, prétextant le fait qu’il a été efficace même avec Omicron. Chaque citoyen peut donner son avis sur le projet auprès de la Commission avant la date limite. Lien ci-dessous pour accéder à toutes les informations à ce sujet :
    https://ec.europa.eu/info/law/better-regulation/have-your-say/initiatives/13375-Extension-of-EU-Digital-COVID-Certificate-Regulation_fr

    • bonjour
      une chose bizarre à signaler
      après m’être enregistré sur le site europa.eu indiqué
      j’ai déposé un mail exprimant mon opposition courtoise mais ferme à toute prolongation
      quelle ne fut pas ma surprise de recevoir immédiatement un mail disant que mon compte n’avait pas été activé
      il me semble assez évident que j’ai été rapidement rangé par une intelligence artificielle vigilante dans la catégorie des indésirables dans le cadre de la prétendue consultation ouverte !
      bien à vous

      • Pour ma part j’ai eu un peu de mal mais j’y suis arrivée
        Et j’ai vu immédiatement mon message au dessus d’autres dans plusieurs langues 100%contre la prolongation
        Il faut participer… même si on peut penser que cela ne servira pas à grand chose

  4. Paypal rejoint la dictature mondiale en bloquant tous les versements à !
    “PayPal est le dernier géant de la technologie à rejoindre le jeu de la censure, fermant ses services pour The Exposé, ce qui signifie que nous avons perdu plus de 75% de nos abonnés mensuels parce que la plupart nous soutenaient par le biais de PayPal. PayPal veut effectivement contrôler vos choix et vous dire quelles organisations vous pouvez et ne pouvez pas soutenir. Cela a eu un effet négatif sur notre campagne de financement de février et nous sommes maintenant à 71% du chemin jusqu’en février, mais seulement 59% financés pour le mois prochain ! ”
    https://dailyexpose.uk/we-need-your-support/
    Ils produisent plusieurs articles majeurs par jour et tous les articles sont disponibles dans toutes les langues (à sélectionner dans le cartouche de gauche de leur page d’entrée) !

  5. C’est le drame de notre société moderne, les décideurs font plus confiance à des prévisions faites au doigt mouillé qu’aux remontées du terrain.
    Exemple : je ne sais plus quel guignol affirmait à la télé qu’on ne savait pas qu’omicron serait inoffensif. Et bien si on le savait avec les remontées d’Afrique du Sud mais on a préféré faire confiance à des modelisateurs qui n’arriveront jamais à modéliser le réel.

  6. sauf erreur de ma part, il me semble que Yazdanpanah n’est pas un modélisateur mais bien un praticien hospitalier et membre du conseil scientifique, mais par contre Cauchemez et Fontanet le sont tous deux, responsables directs de tout ce qu’on a subi depuis deux ans

    • “Cauchemez et Fontanet le sont tous deux, responsables directs de tout ce qu’on a subi depuis deux ans.”
      Ceux-là faut qu’ils s’attendent à être attendus à la sortie, notamment par les parents des jeunes victimes de leur saloperie si la plainte de Vincent Pavan se retrouve classée sans suite par une justice immonde !

      • la plainte ne peut pas être classée sans suite puisqu’il y a constitution de partie civile et il y aura un juge, qui lui pourra les débouter.. vous me direz que ça revient au même? pas tout à fait, car ensuite on peut faire appel, etc.. certes de toute façon ça sera longerais l’intérêt est de voir quels scientifiques, mathématiciens oseront se couvrir de ridicule en défendant le travail de ces olibrius, car la justice saisie devra chercher des experts pour prendre une décision; il ne s’agit donc pas d’une plainte classique car elle attaque l’aspect fondamental ” les études ayant contribué aux mesures les plus folles étant elles valides scientifiquement?” il y a accusation de fraudes scientifiques; les accusés n’ont pas daigné répondre quand Pavan leur a demandé des explications et a formulé ses griefs; s’ils étaient si sûr d’eux, ils pouvaient le faire et entrer dans le débat purement scientifique..

  7. Un excellent documentaire, loin des mythes Pasteuriens, à partager :
    Terrain Le Film – Documentaire Complet Partie 1 et 2 [VOSTFR]

    TERRAIN expose la tyrannie de la fausse pandémie mondiale, fondée sur le modèle erroné de la maladie connu sous le nom de “théorie des germes”. Ce documentaire en deux parties explore la théorie du terrain, un modèle de santé qui fonctionne en symbiose avec la nature pour promouvoir le bien-être et la guérison, sans recourir à un paradigme médical corrompu et défectueux.

    https://cv19.fr/2022/02/16/terrain-le-film-documentaire-complet-vostfr/

    • bizarre; il est dit que l’hospitalisation pourrait passer de 17000 à 8000 alors que nous en sommes encore tout juste à 30000 ( geodes) alors il faudrait savoir d’où sort ce chiffre, d’autant que pour les SC ils citent le chiffre exact ,environ 3200

    • @ZOLA bonsoir. Je viens d’avoir la Covid sans doute Omicron que la sympathique Dermatologue qui m’a reçu pour me bruler au Front une Kératose qui me cassait les pieds depuis un moment. Problème, malgré son masque type FFP2 et le mien ( bleu) elle toussait un peu et bien entendu en approchant son visage pour contempler l’oeuvre elle me respirait dessus; Elle devait être vaccinée sans doute, mais patatras, environ 5 jours après, le dimanche dernier au soir je commençais à avoir quelque symptômes de fatigue et durant la nuit cela a été une catastrophe, les jambes coton, obligé de me lever tous les quart d’heure en titubant pour uriner mais ma faiblesse était telle que je n’arrivais pas à temps au toilettes … je vous laisse imaginer la suite; Après contact avec ma belle fille Infirmière dans un grand HP, une des se collègues VACCINEE 3 doses a eu un Covid Omicron confirmé carabiné et à eu les mêmes ennuis la nuit, les toilettes n’étaient pas assez proches et ses jambes, bref , je vous laisse deviner …)
      Un peu de fièvre durant la nuit et le lendemain Lundi toute la journée j’étais d’une fatigue importante, pas de perte de goût ni d’odorat , mais mal de tête et vertiges, l’appétit restait cependant ( pas trop), oxygénation bonne et le soir venu, après avoir pris contact téléphonique avec un médecin homéopathe “bienveillant” ( mon M.T spécialiste du Paracétamol, était quant à lui au ski ) il me donnait rendez vous pour le lendemain à 18 h par vidéo consultation; En attendant, je prenais vers 17 h, 2 cachets d’IVM car j’en avais une boite en réserve. 2 heures après je me sentais déjà mieux, les jambes plus solides et j’ai pu passer une bonne nuit moins agitée avec un soupçon de température ( pour une vraie grippe chez moi ma température monte facilement à près de 41 degrés et le lendemain plus de grippe qui ne dure généralement que 3 jours et je repars d’attaque). Le lendemain donc mardi, j’ai pris comme la veille la vit D, le ZINC, Vi C, NAC et le soir venu avant la vidéo les 4 cachets minuscules qui me restaient. Le Médecin, je lui rend grâce, compte tenu de ma corpulence m’a fait un ordonnance HORS ANM à 8 comprimé par jours pendant 3 js, plus l’AZT et vit D, ZINC , bref tout ce qu’il fallait ; plus un test PCR à effectuer ( j’avais fait un autotest lundi qui s’était révélé négatif…). Bref la totale..
      Je passais une nuit encore meilleure, les jambes moins “cotonneuses” mais j’ai transpiré somme jamais de ma vie sans fièvre forte, et je toussais un peu, de la gorge. Les mêmes symptômes que ceux de mon fils ainé en mars 21 qui, soigné au paracétamol par son médecin habituel vidéaste, avait “dégusté gravement pendant 10 jours (pneumonie ayant laissée des séquelles scanner) et que 5 tests négatifs ( 2 PCR et 3 antigéniques avait innocenté de tout Covid lequel, n’a été confirmé que10 js après par analyse qui montrait la présence d’anticorps du Covid…). le mercredi donc, et après une nuit de transpiration phénoménale, le gentil infirmier venu à domicile pour le test me confirmait en toute discrétions que tous les patients qu’il avait visité et qui s’étaient fait soigner avec l’IVM avaient récupéré bien plus vite que les autres, un seul âgé de 87 ans en comorbidités graves avait succombé à la Covid malgré les “soins” en Hosto.
      Ce jour je continuais mes soins et vers 14 heures, le verdict tombait : NEGATIF; Je n’aurai même pas droit au PASS quel qu’il soit qui m’aurait permis de me rendre à l’étranger pour diverses raisons importantes.
      Je précise qu’aujourd’hui je vais mieux ma toux de gorge se calme ” tisanes adéquates” et j’ai pris vers 16 h 30 mes 8 IVM. Je vais bien mieux à l’heure où je vous écris je vais même faire un séance de vélo d’appartement pour me dégourdir les jambes ;
      Je précise une chose, mon épouse qui dort dans le même lit que moi et ne voulait pas m’abandonner n’a aucun symptôme jusqu’à présent malgré le soufflet de forge qui me sert de respiration , Elle O+ et moi A+ explication ?
      Alors, je pose une question très simple : Après les faux test positifs personne ne parle des TEST faussement NEGATIFS ;
      Qu’est ce que ça veut dire ?

      • Oui il y a des faux + et des faux – . Autre possibilité, si l’ivermectine est très efficace, elle peut négative les tests en 48H. Enfin il y a aussi ce fameux B2, plus contagieux, qui serait indétectable. Indétectabls ? Mais comment on l’a trouvé ? En fait indétectable sans doute avec les tests antigéniques, mais détectable avec un PCR. Un qui va foutre le bordel dans les stats : avant il y avait des faux malades avec tests +, maintenant on va avoir des vrais malades, avec tests -. Il y a aussi des vraies grippes, mais là, cela ressemble quand même à un omicron…B2.

      • @ INOXYDABLE Merci pour cette observation clinique détaillée, ça permet de “s’y voir” puisqu’on doit tous y passer un jour ou l’autre !

        • Le plus curieux dans tout ça est que mon épouse et moi (elle 70, moi 73 et demi) avec co morbidités ( je ne m’étendrai pas la dessus mais elle sont vraies et importantes malgré une apparente solidité ) nous avons fait toutes les manifestations anti-pass à Marseille depuis le debut, sans masque au milieu dizaines de milliers de personnes hurlants, chantants sans avoir eu la Covid; Simples gestes barrières ( lavage des mains, vêtement aérés au Soleil après et supplémentations conseillées), par contre méfiance avec des contacts inconnus trop rapprochés c’est pourquoi, bien qu’ayant tous deux le besoin de consulter un ophtalamo et de changer de lunettes, nous ne l’avons pas fait et attendions de jours meillieurs. Nous n’avons jamais été non plus séparé de nos familles et de nos petits enfants ( saufs les interdictions de circuler dans la première période et encore, nous trouvions de subterfuges et il a fallut que j’aille consulter cette Dermato pour me faire contaminer;
          Cela me fait penser que ce sous variant Omicron B2 est transmis par échappement vaccinal comme l’ont suggéré certaines hypothèses, car les cas d’Omicron “normaux” dont j’ai eu connaissance surtout chez les non vaxx se limitent à un Rhume ( léger chez les tout petits par ex; ou un état griippal mais pas chez les vaxx où il a l’ai d’être costaud; Quoi en penser ?

          • @ Mars; Pas du tout et nous avons très bien résisté mon épouse et moi depuis le début de la “pandémie”; N’étant pas des trouillards hypocondriaques nous ne nous sommes privés de rien sauf les limites imposées de force par les Politiques tyranniques (très difficile d’aller voir notre fils en Suisse et ses enfants, un saut en Allemagne en trichant avec les tests 3 js, on déguerpissait avant contrôle car il y avait déclaration obligatoire de présence) et il a fallu l’insistance de mes autres enfants pour aller consulter une Dermatologue vraisemblablement vecteur de Covid… Grave erreur.
            Pour ceusss que ça intéresse, les premiers cachets d’IVM mêmes insuffisants pour mon poids, ont stoppé le Virus dans cette phase aigüe de la maladie, le traitement prescrit a été efficace, cette dernière nuit plus de sueurs nocturnes, ce matin, 6 è jour de la maladie et 4 è du traitement total, PLEINE FORME, juste la toux de gorge qui s’est un peu transformée au bout de deux jours en toux disons de bronches mais sans réelle bronchite sachant qu’ayant un petit emphysème des fumeurs, c’est ce qui se passe à chaque fois qu’une de mes charmantes petites filles me font cadeau d’un de leur rhume ou état grippal. Mais personne n’est pareil et aujourd’hui, ce matin, ça s’est calmé.
            Je dois avouer que mon tempérament sportif me pousse à reprendre mes entrainements, mais la sagesse de mon épouse ( toujours non infectée) me conseille de patienter encore au moins une semaine avant de recommencer ( se méfier des myocardites). Me contentei d’un peu de vélo d’appart; pour ne pas m’ankyloser.
            Lundi, je verrai mon M.T actuel, réfractaire à l’IVM ou tout autre soin réel et tenterai de le convaincre de me faire faire une sérologie destinée à voir si j’ai les anti corps ou mes Dimères car l’auto test d’hier était toujours aussi négatif. Mais je redoute le clash car je suis persuadé que l’IVM et le traitement prescrit ont été très efficaces et ont réduit la durée de la maladie et son intensité et tant pis pour les fanas de l’EBM qui veulent rester nez dans le guidon. Alleluia!
            Bon Week-End

          • Notez aussi que mon cas est comme on dit “anecdotique ” et ne rentrera jamais dans les études ou les statistiques, mais je me dis que l’IVM et les soins de médecins bienveillants feront plus que le Paracetamol et laissez vous mourir.!

      • Perso j ai eu un test positif en janvier, je soupçonne une grippe classique, qqs douleurs dans le dos, 4 jours d IVM, et aucun autre symptôme, même pas posé d arret de travail.
        J ai 41 ans.
        On ne dénoncera jamais assez ce test PCR/antigénique qui ne fait aucune différence…
        En attendant j ai gagné un QR code jusque fin mai soit après l élection

      • Merci pour votre témoignage!Je n’ai aucun exemple de patient ayant pris précocement de l’IVM qui se soit aggravé(en plus des études non françaises,et de l’exemple de l’Uttar Pradesh.
        Il faur absolument que vous ayiez untest +😉

  8. Bonjour Gérard , tu ne lâche pas et tu as raison contre tous ces modélisateurs et les médecins politicards ( qui font de la politique au lieu de faire de la médecine de terrain et de la médecine des preuves et de recherche pour ceux qui en seraient capables !!!).A ce propos Nous pouvons nous attristé que nos responsables politiques et de santé n’aient pas rendu un hommage reconnaissant au Pr MONTAGNIER natif de Chabris 26200 habitants qui a fait son cursus scolaire de primaire dans l’indre .Je ne comprends pas qu’olivier VERAN ne lui ait pas rendu hommage et cela montre bien ou nous en sommes arrivés ..dans notre pays ;; se faire voir , satisfaire son égo mais ne pas voir la réalité en face. Je rappelle que le PR MONTAGNIER a été qualifié de sénile lorsque ‘il a comparé le génome du Sida au corona virus de WUHAN en déclarant que les chinois avaient voulu mettre au point un vaccin contre le SIDA en jouant aux apprentis Sorciers …
    …L’avenir donnera raison au …BERRICHON !!! à suivre et encore merci pour ton action.. comme dhabitude je ne peux que te soutenir en ayant travailler avec toi à la CARMF et en connaissant ton bon sens . Ton approche de bon sens de cette crise sanitaire est celle qu’il faut avoir, comme Pour MONTAGNIER: le premier qui dit la vérité ……Amitiés;;; Denys et ne baisse pas les bras tu as choisi la bonne voie qui hélas n’est pas la plus facile

  9. A la lecture du dernier article de Mercola ” https://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2022/02/17/covid-criminal-network.aspx?ui=ae878c9ece53ad68c737dcbc2c5b61f14deae8e6e3611707a5eb4e9eb3eb6902&sd=20210807&cid_source=dnl&cid_medium=email&cid_content=art1HL&cid=20220217_HL2&mid=DM1108864&rid=1410053066 ” un doute me vient : L’Université Johns Hopkins est-elle vraiment indépendante et ses chiffres sur lesquels on s’appuient tous sont-ils vraiment fiables ?

    • un des constats qu’on peut faire au bout de ces 2 dernières années c’est qu’il devient légitime de douter de tout et beaucoup plus qu’avant.. oui, en qui on peut avoir confiance?
      cela rend les débats ouverts presque impossible; les seules vérités qui peuvent émerger ( encore que certains arrivent quand même à les contester) c’est quand la réalité observationnelle se trouve trop en porte à faux avec des assertions développées par des gens qui ont de réels conflits d’intérêts.. notamment les modélisateurs confrontés à leurs scénarios apocalyptiques ( intentionnels ou pas est source de débat)
      sur les batailles de chiffres c’est évident; on va argumenter sur le nombre de morts covid par exemple, les trouvant sur estimés, ou sous-estimés pour les coller à un discours dont on démordra pas
      il faudrait croire les chiffres officiels de la DRess par postulat qu’en france on est sérieux et qu’on ne saurait mentir, mais qu’en Inde il faudrait multiplier par 12,5 ( pourquoi pas 12,38 ?) les chiffres pour avoir une idée de la réalité!
      que vaut la parole d’une entité qui a été prise en flagrant délit de fraude et de mensonge? exemple, l’industrie pharmaceutique; vous feriez confiance à quelqu’un qui vous a déjà escroqué?
      après quand on s’affronte aux arguties techniques ça devient compliqué
      Alors John Hopkins, oui, on pouvait considérer que c’était “sérieux”,mais je pense qu’ils recueillent les données des pays qu’on leur transmet
      j’avais noté à plusieurs reprises des différences parfois sensibles entre ourworldindata et santépublique france sur le R effectif
      Avant je croyais que l’OMS c’était “sérieux”; je ne savais pas que c’était financé par des mécènes très intéressés et donc privés
      je croyais que l’institut pasteur c’était “sérieux” ! je croyais que le milieu médical, bien qu’une partie soit dans les conflits d’intérêt, était globalement “sérieux” et quelque peu soucieux de la santé de leur patients; nous en avons désormais un formidable démenti
      je m’accroche personnellement au simple fait que mon toubib traitant, consulté en. décembre pour une légère otite ne m’a parlé à aucun moment de vaccination pour penser que je peux encore lui faire un peu confiance, mais les branches pourries sont plus nombreuses que ce que j’aurais pu imaginer; je connaissais bien la faillite du système éducatif et la faiblesse pour ne pas dire la lâcheté de bon nombre d’enseignants, mais je n’aurais pas imaginé qu’il y ait des forcenés punissant des élèves ne portant pas le masque dans la cour “correctement” alors que ça n’est pas une obligation légale, quoi qu’on dise…
      alors donc, qui ou qu’est ce qui est vraiment fiable? pour s’approcher d’une vérité, il ne faut pas s’en remettre à un seul discours, et c’est pour cela qu’il faut fréquenter des forums comme celui ci pour ouvrir des pistes

  10. Les bonnes pratiques en termes de modélisation en général sont connues depuis bien longtemps, et une biblio simple montre que c’est aussi vrai pour la modélisation dans le domaine médical préparant à des décisions de santé publique. Cela fait l’objet de cet article, dont le titre ne paye pas de mine, mais qui est en fait passionnant, en présentant une méthodologie complète d’évaluation des modélisations dans le domaine médical:
    Caro et al. “Questionnaire to Assess Relevance and Credibility of Modeling Studies for Informing Health Care Decision Making: An ISPOR-AMCP-NPC Good Practice Task Force Report”
    https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1098301514000114

    Je suis assez déçu de constater la présence de quelques commentaires climato-sceptiques ici — alors que les sciences de l’environnement, et surtout les rapports du GIEC, sont bien au contraire le modèle à suivre en termes de rigueur scientifique et de déontologie. Les incertitudes sur les données et sur la conception des modèles sont toujours mentionnées dans ces rapports — le “garbage in, garbage out” est effectivement une question centrale que tout modélisateur doit garder à l’esprit en permanence, c’est absolument fondamental — ce qui amène les groupes de travail du GIEC à toujours indiquer le niveau de confiance des conclusions. Celles-ci font l’objet de débats contradictoires, qui peuvent durer des années, et sont expliquées de manière didactique dans un “résumé pour décideurs” — pratique reliée à une autre bonne pratique mentionnée dans l’article cité plus haut, au niveau de l’interprétation des modélisations.
    En comparaison de ces bonnes pratiques de modélisation à grande échelle, typiques des sciences de l’environnement ou de multiples disciplines de physique et de sciences de l’ingénieur, comme l’hydrodynamique, les pratiques de modélisation épidémiologique mentionnées dans ce billet, et en particulier l’absence de tout benchmarking, semblent relever d’un autre âge…

    • En matière de science lorsqu’une théorie, modélisation ne colle pas à la réalité c’est qu’elle est fausse ! Ça fait près de 40 ans qu’on nous prédit des évolutions climatiques qui ne se produisent pas ! On peut faire dire ce qu’on veut aux modélisations, ce ne sont que des programmes qui disent ce que le programmeur lui dit de dire.

      • Attention dans les modèles, il y a le modèle et son calibrage.
        Pour les épidémies, je pense que les modèles sont foireux.
        Pour le climat, les modèles sont calibrés en permanence et peuvent être rejoués sur le passé avec une bonne fiabilité.
        Cependant dans tout modèle, il y a des effets qui ne sont pas connus donc pas intégrés à la modélisation.
        My 2 cents.

  11. Je voudrais rajouter à mon commentaire ci-dessous qu’il n’y a pas que les modélisateurs qui se sont fourvoyés, mis le doigt dans l’oeil jusqu’au bout de leurs courbes ; il y a aussi les médecins praticiens hospitaliers. Eh oui! Ceux qui n’ont pas appliqué de “modèle” stricto-sensu, mais qui ont mis en pratique un mode d’emploi rigide, purement théorique. Dès la mi-avril 2020 un célèbre professeur italien dont j’oublie le nom a dit: “non, cessez l’intubation en cas de difficulté respiratoire post-covid, car c’est d’une thrombose dont il s’agit. Continuez l’oxygénation à plus fort débit couplée à des anticoagulants et anti inflammatoires. Cela peut même se faire à la maison”. Pourtant en France, comme un seul homme on a continué à appliquer le manuel fondé sur les apparences et à intuber à tour de bras, tuant 1/3 des patients en réanimation, pendant encore 8 mois au moins. Pourquoi ? Parce que la science théoricienne des Français ne pouvait être remise en question par ces bricoleurs d’Italiens? Parce qu’il fallait un “modèle” plus cohérent de cette histoire de thrombose liée à une infection? Parce que donc, là encore, ça ne rentrait pas dans les schémas? L’aveuglement par la théorie s’infiltre ainsi à tous les étages, du bureau feutré de l’épidémiologiste (la vérité est dans les courbes) au service haletant des réanimations (la vérité est dans le manuel)…

    • Les charlatans sont au pouvoir et une pseudo-science sert d’alibi à des politiques mortifères.
      Nous ne remercierons jamais assez ceux qui nous ont alertés.
      Bonne journée

  12. Bonjour,
    Merci pour l’article. Je me permets de revenir sur les chiffres liés sur la Suède en 2020.
    – Contrairement, à l’intitulé du graphique, l’étude du Imperial College considère le restant de l’année 2020 (~250 jours) (cf. table 1 page 11) (il y a eu 2 vagues en Suéde en 2020)
    https://www.imperial.ac.uk/media/imperial-college/medicine/mrc-gida/2020-03-26-COVID19-Report-12.pdf
    Le nombre de morts du COVID en Suéde en 2020 est d’environ 8 300 (pas 5 000 comme sur le graphique).
    – Ensuite l’argumentaire disant que la Suéde n’a pas confiné est plus sémantique qu’autre chose. Ils ont pris certaines mesures restrictives et donné un ensemble de recommendations qui ont été bien suivies par la population (avec une bonne discipline on réduit le besoin de coercition.
    Pour illustrer le propos on peut par exemple consulter le stringency index
    https://ourworldindata.org/grapher/covid-stringency-index?tab=chart&time=2020-01-22..2021-01-01&country=FRA~DNK~SWE
    Qui montre que le niveau de restriction était au même niveau qu’au Danemark qui lui a confiné.
    – Mon point de vue personnel est que le scenario “Suppression” du IP qu’ils définissent comme ceci “implementation of wide-scale intensive social distancing (modelled as a 75% reduction in interpersonal contact rates)” correspond à ce qu’il s’est passé en Suéde en 2020.

    Donc scenario Suppression, 8 300 morts, c’est dans la fourchette du modèle.

    • La légende de l’étude signale bien qu’il y a eu des mesures prises, cela n’a pas été une abstention. Il y a également plusieurs simulations en fonction de l’intensité de ces mesures, et effectivement le résultat se rapproche de la courbe de gauche, les mesures les plus fortes. Ils signalent, ce que j’ai écrit, moins de 10 000, vous signalez 8 300, c’est encore mieux.
      Le résultat final est le plus important : le confinement n’était pas indispensable.. Dommage que l’on ait pas de groupe témoin, confiné ou pas, car dans chaque pays, c’est ou tout ou rien.

      • Merci pour votre réponse.
        Je persiste sur l’idée que durant l’année 2020 les mesures de restrictions ont été trés importantes en Suède et à des niveaux tout à fait comparables à ce qui a été fait au Danemark ou en Finlande, 2 pays confinés. (je m’apercois que le lien vers le WOI ne marche pas)
        Mais le but de mon commentaire était plutôt de souligner que j’ai été décu par le site d’où viennent ces comparaisons. Il n’y a que des images et les sources des rapports mais rien d’autre. Le manque de contextualisation nous limite à un constat et c’est pour cela que j’ai tenté de creuser un peu plus sur la Suède pour essayer de mieux comprendre.
        Néanmoins il y a du trés positif dans tout cela c’est que l’Institut Pasteur a, comme par hasard, décidé de publier une revue de certains de ses modèles le 15/02 ce qui est trés intéressant.
        L’opacité de ces modèles est pour moi le plus grand soucis donc c’est un pas dans la bonne direction.
        https://modelisation-covid19.pasteur.fr/variant/Institut_Pasteur_Comparaison_Observations_projections_Omicron_20220215.pdf

        • La Suède n’a pas confiné en 2020, il n’y a eu aucune obligation, juste quelques recommandations. Les restaurants, bars, et tous les commerces sont restés ouverts toute l’année. il y a peut être eu des couvre feux, en fin d’année sur des périodes limitées, rien de comparable à ce qui s’est pratiqué dans les autres pays Européens.

          Certains modélisateurs ( il me semble que c’est Ferguson) avaient prédit 140 000 morts en Juin 2020 , s’ils ne confinaient pas.

          • En fait ce sont les médecins et journalistes enfermistes, qui ne supportaient pas que la Suède ait de meilleurs résultats que la France, qui ont tenté de faire croire que la Suède avaient pris des mesures très stricts que tout le monde a respectées. Il n’en est rien tous les commerces, bars, restaurants, hôtels, cinémas sont restés ouverts en 2020.

            Voici ce que nous avons constaté : du 19 décembre, date de notre arrivée, au 29 décembre, date de ce compte-rendu, les masques sont obligatoires seulement dans l’aéroport et dans les avions. Le chauffeur de notre premier taxi n’en portait pas et nous avons pu mettre de côté les nôtres pour une dizaine de jours. Dans la rue à Stockholm, dans les restaurants, dans les cafés, très rares étaient les Suédois qui en portaient

            https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/retour-de-suede-autopsie-dune-desinformation

          • Je pense qu’il peut être instructif de faire un petit tour des morts COVID cumulés à la fin 2020 (pour 100 000 habitants)
            – Suède: 81 morts
            – France 94 morts
            – Danemark 20 morts
            – Finlande 10 morts
            Peut on dire que la politique Suèdoise a été un succés? Tout est relatif.
            Pour revenir à la modélisation de l’IC. Il ne parle pas de confinement (lockdown) pour le scénario “Suppression” mais de mesures fortes qui réduisent fortement les activités sociales. (75% reduction in interpersonal contact rates).
            Mon argument est que cette objectif peut être atteint sans avoir recours au confinement (qui est lui aussi trés protéiforme). (cf page 6 du rapport en lien au-dessus)
            Je pense que la Suède a rempli ce critère et que donc la modélisation n’ était pas fausse.

          • @ EDOUARDT,

            Plus personne ne croit aux modélisations de l’ Institut Pasteur.
            La réalité est que la Suède n’a pas confiné, que tous les commerces sont restés ouverts et qu’elle a de meilleurs résultats que les pays Européens qui ont pris les mesures les plus strictes en 2020.
            Aucun observateur qui s’est rendu sur place n’a pu constater ces mesures très strictes ( voir article de France Soir, dont j’ai mis le lien).

            Pour ce qui est des meilleurs résultats des pays voisins :
            “Mais là encore, les comparaisons trop rapides sont trompeuses car il ne faut pas oublier que la Norvège et la Finlande sont nettement moins peuplées et nettement moins densément peuplées que la Suède qui compte plusieurs grandes agglomérations.

            87% de la population Suédoise est concentrée dans les aires urbaines qui représentent 1,5% du territoire.
            De plus la Suède a détruit le système hospitalier public, encore plus que la France, et pour cette raison ( manque de lit et personnel soignant) a choisi de ne pas soigner les plus de 70 ans au cours de la première vague.

          • @XMI
            Bonsoir vous noterez qu’à titre de comparaison, j avais inclus la Finlande et le Danemark (non la Norvège). Le Danemark a une densité supérieur (relative et absolue) à celle de la Suède.
            Je ne prétends pas détenir la vérité. La seule chose que je dis c’est qu’en ayant lu le rapport 12 de l’Imperial College dont il est question ici et en essayant de prendre en compte (dans la limite de mes compétences et de mes connaissances)
            – les hypothèses sur lesquelles il est construit
            – les conditions de restrictions (et les comportements de la population) en Suède en 2020
            – les nombres de morts effectifs en Suède sur cette période
            Je ne pense pas qu’on puisse dire que ce modèle était complètement à côté de la plaque.
            Je pense que le site dont il est question ici (https://evaluation-modelisation-covid.github.io/france/), a été mis en place pour des raisons de militantisme politique (pour la Commission du Sénat). Je n’ai aucun problème avec cela. Le problème c’est que ce site se présente comme scientifique “Ce site vise à rendre publique une évaluation systématique de la fiabilité de ces modélisations”
            Ici, il faudrait remplacer systématique par “sélective et partiale”.

          • @ EDOUARDT,

            Oui vous avez raison les modélisateurs, dont L’Imperial College, n’étaient pas à côté de la plaque. Ils avaient juste prédit entre 70 000 et 104 000 morts au mois de Juin 2020, il n’y en a eu que 4 à 5000. Ils ne sont pas à côté de la plaque si on admet, comme le souligne le Dr Desbiolles, que l’erreur est la règle.

            Par ailleurs, + de 400 études ont démontré que les confinements étaient peu efficaces.
            https://cv19.fr/2021/12/07/plus-de-400-etudes-demontrent-lechec-des-mesures-dites-sanitaires-contre-le-covid/

            “les conditions de restrictions (et les comportements de la population) en Suède en 2020”

            Quels comportements ? Ils seraient moins allés au restaurants, au café etc… que nous qui n’y sommes pas allés du tout parce qu’ils étaient fermés ?
            TOUT EST RESTE OUVERT EN SUEDE EN 2020, pendant que presque tout a été fermé en France pendant plus de 5 mois en 2020.

            Personne n’a vu ces restrictions strictes auxquelles vous faites référence, en Suède , en 2020, sauf les journalistes et médecins de plateaux télé. Certaines recommandation.

            Lisez le compte rendu de voyage en Décembre 2020, dont je vous ai mis le lien, publié dans F.S.

          • @XMI vous vous méprenez sur ma part. Je sais de quoi je parle sur les pays nordiques puisque j’y réside depuis 15 ans et ai des relations quotidiennes avec de nombreux résidents dans chaque pays.
            Vous seriez aller au Danemark ou en Finlande fin 2020, vous auriez trés certainement pu écrire la même chose que ce que M. Tordjman dit dans son article. (pas ou peu de masques, commerces et restaurants ouverts…). Il relate une expérience personnelle heureuse tant mieux pour lui. Je ne sais pas si vous avez eu l’occasion d’ouvrir le lien vers l’article des échos qu’il a inclu dans son article, on peut se poser la question du biais personnel de chacun Tordjman / Jacob.
            Et pour ce qui est de l’Imperial collège le nombre de morts envisagé dans le rapport 12 va de 3 000 à 90 000 et il y a eu 8 300 morts COVID en 2020 en Suède (cf image ci-dessus) (je vous invite à lire le rapport car ils y précisent leurs hypothèses et les limitations à appliquer aux chiffres qu’ils donnent).

          • @ EDOURDT,

            Le Danemark a appliqué un confinement très strict en Mars,2020, de plusieurs semaines , pas la Suède.

          • Bonjour @,XMI,
            J’espére que vous avez passé un bon week-end.
            Je ne suis pas historien et comme vous le soulignez justement dans votre dernier message le confinement est un concept à géométrie variable. Il peut être trés strict ou trés laxiste. Et des restrictions peuvent être trés significatives même si le mot confinement n’est pas utilisé.
            Mais revenons en à nos moutons. La seule raison de mes commentaires ici était de mettre en avant que l’idée avancée par le site source que les chiffres du rapport 12 du IC sont faux et alarmistes ne peut pas être justifiée en utilisant comme seul argument l’exemple de la Suède.
            Le site poursuit un but d’influence politique et non d’analyse scientifique. Je n’ai rien contre mais il faut appeler un chat, un chat.
            Ils mettent dans leur intitulé 1e vague alors que les données sont pour tout 2020, ne présentent pas les hypothèses sur lesquelles le modèle est construit (suppression = confinement?)…
            Et puis petit bonbon pour finir. On se demande aussi pourquoi ils utilisent en intor la Suède alors que tout le reste du site ne parle que de la France.
            J ai peut être une réponse. Le scénario suppression du Rapport 12 IC, pour le nombre de morts COVID pour la France de 21 517 à 114 526 morts en 2020. Et comme par hasard les chiffres officiels: >60 000. CQFD les auteurs avaient une thèse à défendre ils ont (mal à mon avis) choisi leurs exemples en conséquence.

  13. Il faut aussi virer tout ce conseil “scientifique” et tous ceux qui suscitent et relaient leurs déclarations sans oublier le cabinet Mc Kinsey qui nous coûte un “pognon de dingue” !

  14. Les utilisateurs de modèles ont une propension naturelle au catastrophisme. D’où cela vient-il ? D’abord d’une simple raison mathématico-physique: une modélisation n’est valable qu’avec “des conditions aux limites”. Or, en général, ces conditions aux limites ne sont elles-mêmes connues que par l’expérience, la connaissance du réel. Les modélisateurs du climat par exemple ont des courbes qui “divergent” vers la catastrophe parcequ’en fait nul n’a de référence matérialisée, prouvée, des phénomènes réels qui arriveraient au delà d’un certain taux de carbone. En médecine, chacun sait que la grande peste de Marseille (1720) s’arrête sans que des mesures particulières aient eu une quelconque efficacité. Mais les “modélisateurs du Covid” n’ont pas introduit de condistions aux limites dans leurs “études”, d’où leurs courbes sans cesse croissantes: tant qu’il y a du carburant (les peuples) et de la flamme (le virus) selon eux le feu continuera. Ce qui est idiot.
    Un autre élément jouant en faveur de courbes croissantes c’est la croyance maniaque en des ‘rétroactions positives’. Les réchauffistes du climat font pareil: si le CO2 s’accroit, alors l’évaporation augmente, alors il fait plus chaud, alors encore plus de CO2 se dégage etc. Si le virus est moins dangereux, alors il est plus contagieux, alors plus de gens sont contaminés, alors même si sa létalité diminue, le nombre de morts augmente… Ces gens ne voient que le pire comme avenir; ils nous voient comme sur position d’équilibre instable qui, légèrement déplacée, nous entraine d’une façon ou l’autre vers la chute.
    Evidemment ceci ne suit pas les lois de la nature dont celle de Le Chatelier qui dit au contraire que tout phénomène entraine une réaction inverse. C’est juste mathématique. Il est vrai que, de rares fois, un emballement de réactions existe. Tchernobyl par exemple et c’est bien depuis cette époque que les modélisations ont occupé les chercheurs. Mais même dans ce cas là, vu de plus loin, Tchernobyl a entrainé des réactions de protection, des renouvellement de la nature sauvage, des mesures humaines diverses qui ont limité l’ampleur des conséquences , Fukushima inclus.
    Non, la divergence catastrophique n’est pas la règle! Reste à savoir pourquoi cette option est-elle de nos jours la préférée des modélisateurs, imperméables à la raison

  15. Bonjour
    Je vous suis vous et vos confrères, collègues critiques, mesurés et sans concession avec beaucoup d’intérêt.
    Raoult nous a appris l’existence et l’utilité euromomo. Depuis la fin de l’été, je scrute régulièrement le ressencement des décès toutes causes chez les 15 44 ans ( et depuis peu chez les 0 14 ans) . Sans être expert, il me semble observer une surmortalité significative. De là à faire le lien avec les effets secondaires des vaccins….
    Quelqu’un a t’il une réflexion, un avis sur le sujet?
    Merci

  16. Bonjour
    A la suite de la deuxième injection Pfizer
    J’ai eu un embarra gastrique,suivi par une crise forte d’asthme avec bronchite et deux ATB,et une cystite sous ATB
    A la troisième injection avec Moderna sur les conseils de ma pharmacienne. A suivi un soir une crise de tremblement intenses qui a duré au moins deux heures avec impossibilité de me lever, et TA à 22/13 et pouls à 130;je suis restée deux jours allongées et je reste avec des tremblements
    et une fatigue+++
    Je suis infirmière à la retraite active.
    Je peux le signaler à qui?une association non gouvernementale ?
    Cordialement

      • C’est quand même dingue qu’une professionnelle de santé ne sache pas ça ! (en plus, à la retraite on est censé avoir plus de temps pour s’informer).
        Je lui souhaite néanmoins un complet rétablissement, et une mémoire d’éléphant envers ses vaccinators ! (par contre, je ne vois pas bien quel lien il pourrait y avoir entre un embarras gastrique, problème plus mécanique que physiologique, et ces injections)

        • Proverbe Belge (pardon pour eux !):
          Quand on sait pas, on va pas ! Une infirmière qui ne sait pas comment fonctionne le système auquel elle participe et au sein du quel elle travaille,
          Qui ne connaît visiblement pas la définition du mot vaccin, qui n’a pas lu la notice des produits qu’on lui a injectés, etc..
          Ça fait beaucoup d’incompétence, non ?
          Le lien avec un embarras gastrique, sans doute un lieu avec le microbiote intestinal, mais là ça dépasse un peu mes compétences et nous manquons d’infos sur le cas !
          Mais ces injections sont nocives à plus d’un titre, dans l’absolu tous les “organes ” et systèmes peuvent être touchés. Pourquoi le foie, les reins, le cerveau, le cœur et pas l’intestin ou l’estomac? De plus de mémoire Vomissements et diarrhées sont des symptômes éventuels de Covid et ce que certains appellent “Covid vaccinal” a été souvent (voire très souvent) observé. Je ne suis donc personnellement pas surpris.
          Encore une injectées qui va tomber de haut !

          • Vous êtes vraiment désobligeant. Un peu de respect pour une personne retraitée,qui a une formation médicale modeste, qui cherche à comprendre, qui est malade…
            Franchement je ne peux pas admettre pas votre morgue .

          • Surtout ceux qui sont maintenant compris, et qui se renseignent ailleurs que sur les chaînes nationales. Ne pas décourager ceux qui viennent derrière, sinon on ne gonflera pas les troupes.

          • @ Laigle,
            vous pourriez peut-être souhaiter un bon rétablissement à Delpech, au lieu de la taxer d’incompétente! Le peuple doit être uni dans le même combat, donc si des vaccinés 1, 2 ou 3 doses ouvrent les yeux c’est tant mieux! C’est pas en les fustigeant que l’on va faire avancer le schmilblick…

          • Bonjour Didier Laigle ( aïe les serres ,si vous me le permettez), selon vos écrits ( et il est vrai que le réveil est difficile pour certains) la personne blessée par les injections serait coupable d’être victime. Il est difficile voire très difficile d’arriver à se représenter qu’un gouvernement veuille sciemment provoquer la désolation au sein de «  sa » population. Non, cette personne est une victime et il ne me semble pas nécessaire de l’accabler davantage mais plutôt de l’aider comme l’a fait Jean -Yves C. Je souhaite à Mme Delpech une amélioration de son état de santé et suis réellement navrée pour vous.

    • il fait quoi votre toubib ?
      il doit signaler c est son boulot !
      moins de 5 % des effets secondaires sont signalés !
      l ANSM note pour comirnaty 1167 décès post injections de Pfeizer ! jusqu au 11 novembre Quel massacre !

      • Ils ne font pas, notamment par crainte d’éventuelles retombés négatives les concernant. Et leurs croyances relatives aux bienfaits du vaxxin leur interdit bien souvent d’accepter vaxxination et “effet indésirable”…

        • Ils préfèrent se rêver dans la peau d’un héros que dans celle d’un bourreau.
          “Aujourd’hui j’ai sauvé quelqu’un d’une mort certaine ”
          est plus facile à se dire que “aujourd’hui j’ai tué quelqu’un en parfaite santé” !

          • Le plus dur désormais, sera de trouver un médecin n’ayant pas perdu le sens des valeurs et de la mesure.
            Chez les anciens, qui ont été bien trop perméables au mauvais raisonnement, je sens qu’il va y avoir un peu plus de retraités.

    • Pour un signalement efficace, il conviendrait + tôt de rejoindre un groupe ou une association de victimes , car vos problèmes neurologiques semblent handicapants , et caractéristiques des effets indésirables des vaccins . Mais compte tenu de la doxa, les “officiels” vous renverrons à vos propres fragilités ou vulnérabilités pour disculper les vaccins et vous risquez de perdre votre temps et ce qui peut vous rester d’énergie
      Vous pouvez joindre reinfocovid , verity .
      Pensez aussi à vous detoxifier pour tenter de récupérer plus vite.
      Des intervenants de ce blog pourraient vous donner d’autres pistes complémentaires

  17. La France 67 000 000 d’habitants et la RDC 100 000 000 d’habitants.
    La France est vaccinée à 77,55 % et la RDC vaccinée à moins de 0.1 % !
    La France 136 000 morts et la RDC 1 300 morts !
    Quel a été l’effet de la vaccination en France ?

    • Oui, mais on vous rétorquera que ce n’est pas comparable, la population de la RDC étant plus jeune. Ceci dit l’espérance de vie est différente aussi.
      Une autre piste, à force de cohabiter avec des virus potentiellement virulents comme le paludisme et d’autres, peut-être le covid est-il une menace relative ? Pour le pays comme au niveau individuel… ?

    • faire gagner du fric à B Pharm et aussi à :

      °hors classement des col labos : JF bergman 992 000 € cardiologue H Lariboisière déjà en conflit d interet pour le Crestor
      ensuite :
      1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence. Il vient d’ être condamné à 300 € d’amende pour diffamation envers DR en attendant les 100 000 € demandés en dommages et intérêts.
      N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI). Et il s’est empressé de faire des essais l’Hydroxy sur des malades en réanimation alors que DR a bien précisé que hydroxy était efficace seulement en DéBUT de maladie.
      N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris – Saint Antoine. 250 000 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon. ELLE vient de recevoir LA LÉGION D HONNEUR ! :!!!!!!!!!!!

      Le docteur Didier Debieuvre 200.000 euros.
      Le docteur Xavier Mariette 200.000 euros.
      Le docteur André Grimaldi 190.000 euros.

      N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris – Saint Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).
      N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.
      N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. A noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil* au papier toilette.
      N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.
      N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.
      N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées). ETC ETC LA LISTE DES CRAPULES notoirement arrosée en compte 13
      N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.
      N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead.
      N°12. François-Xavier Lescure de Paris – Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead.
      N°13. La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 € , dont 3.750 € de Gilead. Or Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.

      Benjamin Fellous LREM
      Le docteur Didier Debieuvre 200.000 euros.
      Le docteur Xavier Mariette 200.000 euros.
      Le docteur André Grimaldi 190.000 euros.
      David Smadja 185 000
      Et puis aussi le pédiatre Robert Cohen (deuxième signataire de la tribune, plus de 150.000 euros perçus)
      docteur Jean Carlet (premier signataire de la tribune), environ 40.000 euros,
      docteur Alain Lepage. 20 000
      Au total, près de la moitié des 66 signataires de cette tribune sont dans cette situation de conflit d’intérêt potentiel, beaucoup d’entre eux ayant notamment reçu de l’argent de Pfizer ces dernières années. Or aucun ne l’a déclaré dans cette intervention médiatique lors même, répétons-le, que c’est une obligation légale.
      Odile Launay, membre du Haut Conseil de la Santé Publique et du Comité scientifique sur les vaccins Covid-19, elle aussi habituée des médias (quelques 155.000 euros),
      Mathieu Molimard (plus de 55.000 euros).
      A côté d’eux, le docteur Bruno Mégarbane fait figure de parent pauvre des labos avec « seulement » quelques 35.000 euros perçus1.
      le docteur Jacques Reynes 350.000 euros ;
      le docteur Jean-Michel Molina (auteur d’un article disant que l’hydroxychloroquine ne marche pas dans le journal officiel de la avec près de 330.000 euros ;
      Jean-Paul Stahl 145.000 euros ;
      Pierre Tattevin (président de la SPILF) avec près de 100.000 euros (
      le docteur Stéphane Paul 43.000 euros ; 
      le docteur Bruno Lina 34 000 euros ; 
      docteur François-Xavier Lescure 36.000 euros.
      Lors de son audition à l’assemblée, le Pr Didier Raoult soulignait :
      «J’ai été surpris de voir que le directeur de Gilead, devant le Président de la République et le Ministre, tutoyait celui qui était en charge des essais thérapeutiques en France pour le Covid19.»

      2006 Sarko instaure les IHU ; à Marseille Deux candidats à la direction Y Levy et D Raoult On choisit le chercheur et non le politique .
      2020 pandémie D R propose AZY+HchQuine… Busyn interdit aux médecins de prescrire un médoc en vente libre depuis 20 ans Connu depuis 60 ans … Pourquoi .;;….. ???? par ce qu’elle est l’épouse de … de .. de … Y Levy . Et on est dans la merde à cause de cette crapule qui maintenant se goinfre à OMS 10 000 € /m ! FAIRE CIRCULER !

      • Tout ça en taule à vie pour complicité de génocide mondial
        Merci pour le partage de cette liste diabolique que je vais partager à mon tour sous les vidéos les plus populaires de you tub afin que ça se sache !!!

      • Très bon récapitulatif, merci. Une petite réflexion
        Ceux qui sont en bas du classement sont vraiment des burnes commercialement parlant.
        Ils n’ont pas vendu leur âme pour grand chose, en même temps elle ne valait effectivement pas grand chose.

      • Un grand Merci @stimbre b pour cette compilation d’intérêt majeur !
        La corruption directe et massive est un élément-clef de l’Anomalie que nous vivons et subissons depuis deux ans.
        Je ne manquerai pas de m’e servir de votre liste pour ouvrir quelques yeux autour de moi.

      • Merci pour cette compilation qui dévoile un peu les dessous de l’iceberg; @Zola: j’aimerais savoir comment récupérer l’adresse (lien) d’un commentaire, merci

  18. En RDC depuis mars à aujourd’hui on a eu ce qui suit :
    impossibilité de confiner les gens qui vivent “au jour le jour”.
    Promiscuité dans les marchés à Kinshasa comme dans les grandes villes.
    traitement précoce de base : Chloroquine + azithromycine
    1 316 décès covid-19 en 23 mois sur un total de 2 500 000 personnes de 65
    ans et plus.
    En France
    traitement précoce de base : Doliprane
    A ce jour 136 187 décès covid-19 sur 13 450 000 de personnes de 65 ans et
    plus.
    Pourquoi en RDC on a enregistré seulement 0,05 % de mortalité de personnes de 65 ans et plus, tandis qu’en France on a eu 1,01 % de mortalité de personnes de 65 ans et plus donc en France 20 fois plus de morts des vieux ?

    • bonjour
      toutes choses etant egales,il faudrait ponderer ces chiffres en enlevant du calcul les morts de ehpad, qui en France souffrent de comorbidités et sont polymédiqués. En RDC il y a des chances qu’ils soient déjà morts avant

      • surtout ne pas oublier que ce pays est ”naturellement” protégé par tous ceux qui prennent de l ivermectine (parasites dont onchocercose) et l HCQ pour le palu ! Ce qui limite grandement les pandémies…

  19. Les modèles non catastrophistes n’intéressent personne, que ce soit intellectuellement ou financièrement !
    Maintenant les modèles “biologiques” sont bien plus instables et donc plus facilement manipulables que les modèles physiques, beaucoup plus “têtus” (cas de la règle de demie-vie des éléments radioactifs dont les nucléocrates n’arrivent pas à débarrasser les déchets de leurs centrales).

    • Sauf que là encore il semblerait que vous ayez une vue un peu simpliste des choses. Tout élément radio-actif est caractérisé par sa demi-vie, certes, mais celle-c peut être excessivement …courte ! si vous n’en êtes pas convaincu, posez la question à un hôpital. Et c’est comme les rayons “X”, ça dépend de l’exposition en dose et en temps !
      Enfin dans le fonctionnement d’une centrale les “déchets” ne sont pas tous du même type et ceux à demi-vie longues (voire très longue) sont peu nombreux en comparaison de la masse de “combustible” utilisé. Sinon pourquoi tenter de “dépolluer” une centrale arrêtée, ce serait peine perdue, non ?
      J’ai personnellement travaillé 7 ans avec, et à proximité d’une source au Césium et à manipuler des mini sources au Radium (et donc également au contact du radon, gaz toxique) et je ne suis pas encore mort ni n’ai jamais été contaminé (suivi médical permanent pendant toute la période, of course !). Dans ce domaine il n’est pas possible de généraliser. On n’emploie pas le Plutonium comme le Deutérium. Nombre d’éléments” ont un voire des isotopes radio-actifs. Ça aussi c’est un phénomène naturel. C’est l’utilisation qui peut poser problème (Centrale ou bombe par exemple)

      • Prétendre faire le tour de la question prendrait trop de temps, mais il y a quand même une sacrée différence entre utiliser quelques grammes ou milligrammes d’un radio-élément pour une application pointue, et utiliser des tonnes d’Uranium pour faire bouillir de l’eau !
        A l’échelle d’une génération humaine, “dépolluer” une centrale revient juste à transférer ses composants pollués ailleurs.
        Si vous avez pu vous en tirer sans dommages apparents jusqu’à présent en ayant travaillé dans de bonnes conditions de sureté, je doute que ce soit encore le cas pour les intérimaires embauchés par les sous-traitants des sous-traitant d’EDF pour faire le sale boulot que les derniers cégétistes de la boîte se gardent bien de faire !

  20. ISRAEL est le pays au monde le plus vacciné y compris en 4e dose
    et en même temps le plus contaminé
    je dois être trop bête pour y voir une preuve de la non efficacité des politiques du tout-vaccin ?
    espérons quand même un sursaut de lucidité !

    • Dommage qu’elle n’ait pas fait les mêmes observations et le même reportage pour cette épidémie covid. Elle aurait même garder le mm titre de l’émission :
      ” La pandémie de la peur”

  21. Merci ZOLA pour cette excellente démonstration avec ces courbes qui démontre le mensonge organisé…

    Le président argentin lance un appel de l’Argentine à Monseigneur Viganò, « Nous avons été choisis par le Nouvel Ordre Mondial pour faire des expériences par les vaccins sur des êtres humains, le président argentin l’a avoué
    https://qactus.fr/2022/02/13/argentine-un-appel-de-largentine-a-monseigneur-vigano-nous-avons-ete-choisis-par-le-nom-pour-faire-des-experiences-sur-des-etres-humains-le-president-argentin-la-avoue/

  22. Il y a un souci avec le référencement de cet article (en tout cas, selon mon ordi)
    Il apparaît dans la barre d’adresse sous le titre de l’article précédent. Et il n’apparaît pas dans la rubrique “récent”. Du coup, j’arrive pas à le faire suivre, forcément!
    Très étrange. Je ne peux y accéder qu’à partir du message reçu sur ma boîte mail

  23. Il est certain que la seule chose réussie c’est l’ emmerdement des Français, on peut aussi supposer une ruine économique remarquable …. Merci pour ces chiffres.

  24. Les modélisateurs du covid nous ont en gros expliqué qu’on allait tous mourir, et que la solution était d’acheter des médicaments chers et des vaccins chers.
    Les modélisateurs du climat nous expliquent qu’on va tous mourir si on ne jette pas à la poubelle tel ou tel instrument, outil, véhicule, chauffage, etc pour acheter à la place des trucs qui coûtent cher.
    Personne ne pose trois questions :
    -De la pollution ou du réchauffement, quel est le plus délétère, et quelles sont vos preuves?
    -Du réchauffement quelles sont les preuves qu’il soit dû d’abord au CO2? Et s’il est d’abord dû au CO2 quelles sont vos preuves que ça vient des individus?
    -Qui a fait ces “études”? Payées par qui? Ce “Qui”, que vend-il?
    Les parallèles sont frappants. Mais ça ne percute pas.

    • Très schématiquement, quand un modèle climatique est mis au point, on le fait tourner en démarrant bien avant notre époque, à un moment ou on commence à disposer d’observations météorologiques. On compare le résultat avec ce qui s’est réellement passé jusqu’à nos jours. Si ca colle on peut penser que le modèle sera plutôt bon pour la suite.

      • C’est infaisable car les données avant notre époques sont très disparates et que l’on est obligé aujourd’hui de les modifier pour les faires coller aux modèles. Rien qu’a l’hôpital quand il s’agit de prendre les données cliniques des patients (température, tension, pouls, …..), on sait que l’on a des variabilités selon les operateurs et les matériels.
        Après ce qui intéresse, c’est moins les données brutes que les variations de données pendant le temps de l’hospitalisation en dehors des donnés trop élevée ou trop basses.
        De plus les modèles climatiques sont bcp plus chaotiques avec des variables bcp plus difficiles à appréhender.

        • Entièrement d’accord, comme le reste c’est pipeau et Cie !
          Les lois de la nature sur la planète sont toutes tributaires de phénomènes alternatifs sinusoïdaux et de périodes définies. Or s’agissant des bouleversements (et non pas des “évolutions”), ceux-ci sont de période gigantesque (plusieurs dizaines de millions d’années), non à l’échelle de vie humaine. Il est donc impossible de les modéliser, plus nous n’avons pas de données.
          Dès lors vouloir modéliser les évolutions sur une (très) courte période, quelques centaines d’années tout au plus, est sans doute utile, mais les conclusions n’ont pas la même finalité.
          On ne sait pas si l’on est dans le creux, sur la bosse, dans la phase ascendante ou descendante de la sinusoïde. Là encore on a eu un triste exemple aec les “gaz fluoro-carbonés et le trou dans la couche d’ozone. A l’époque c’était ça la cause du “réchauffement”. Ah ben zut alors, fermé le trou et pourtant de plus en plus de clims et de frigos ! Cherchez l’erreur !
          Nos écolos sont comme e système de Santé, victimes des lobbies. Rien ne prouve ce que les climatologues avancent, ils viennent même de reconnaître que leurs modèles sont faux (Ah ben re-zut !). La raison pas assez de données sur les nuages et pas d’ordis assez puissant (rapport 1 à 1000 !). On croit rêver !

      • Les modèles mathématiques sont utilisé pour les prévisions économiques donc les crises économiques. Regarder depuis 50 ans combien de crises économiques ont été prévus : beaucoup, mais jamais celles que l’on a subit et jamais la date n’a été annoncée.
        Pour tout modèle, le tester sur des séries de données historique c’est tres bien. Mais ils faut prendre en compte l’erreur sur les les données comme expliqué par Barbepat et ensuite faire ce qu’il s’appelle un calcul d’erreur sur le modèle et lorsque l’on fournit le résultat il faut fournir le calcul d’erreur et son résultat.
        Dans toutes les simulations que l’on présente, pas d’indication sur l’erreur des donnes de bases et pas de calcul d’erreur. A partir de là vous pouvez tout démontrer à des ignorants (même Polytechniciens). j’en ai fait personnellement l’expérience sur des modèles très simples.
        Si vous allez sur le site de l’IHU méditerranée regardez les 10 première minutes d’une vidéo. Elle vous permettrons de voir ce que vaut un modèle mathématique sur des données non contrôlées :
        https://www.mediterranee-infection.com/medias-science-et-ideologie-la-polemique-sur-la-chloroquine/
        et sur la pertinence des résultats

    • Merci Clotilde Amourous, tout à fait d’accord avec vos propos. Mais quoi , vos pensées sont sensées ? Ah Madame ce n’est pas bien , il serait sage de vous résigner à la confusion et aux mensonges d’aujourd’hui et de demain .Nous vous proposons une vie pratique et distrayante et vous faites la fine bouche ; vous êtes une insensée . Maître Ducros

    • Bonjour,
      Je vous informe que le réchauffement climatique dû au CO2 était annoncé par Svante Arrhenius dès 1896 (ou proche de), et ça ne s’est pas arrangé depuis avec le pétrole et une population délirante tant en nombre qu’en mode de vie

      • Bonjour le Gueult l’impétueux ( si vous me le permettez ) , oui oui le CO2 mais enfin ce n’est pas la seule donnée qui participe au réchauffement cependant elle a un atout considérable : elle est exploitable. M’enfin Pékin et Dubaï utilisent de la neige artificielle et de la Clim quand c’est nécessaire pour refroidir leur peau en sueur . Les jets privés sont exemptés de la taxe carbone . La terre a plusieurs fois souffert de convulsions dans notre concours. Mais je sollicite votre mansuétude en effet , j’ai avalé la pilule bleue et je souffre d’un grave effet secondaire : le complotiste long. Merci d’être là.

      • Svante Arrhenius était un chimiste, pas un physicien. Il a, sur le CO2 (mal) copié les calculs de Joseph Fourier et inventé cette histoire d’effet de serre en reprenant les expériences de Horace de Saussure (18ème). Mais Robert Wood (inventuer des ‘verres de Wood’) a fait d’innombrables fois l’expérience de la serre et dé-mon-tré qu’Arrhénius avait tout à fait tort et qu’il n’y avait nul piégeage de rayons infra rouges dans la serre.
        Le jour où on démontrera qu’une couche froide peut réchauffer une couche chaude, on en reparlera

      • CO2 capté par les arbres et toute la verdure ! Pas vraiment dur d’arrêter de déboiser,… ou de reboiser. Donc … faux problème ! Encore l’arbre qui cache la forêt ou l’idiot (pas vous, je ne me permet pas; celui du proverbe!) qui regarde le doigt au lieu de ce que le sage veut montrer.

        Le CO2 n’est qu’un indicateur, pas vraiment la cause ! Celle-là il faut la chercher ailleurs. Allez une petite indication, le réchauffement de la croûte terrestre par diminution de son épaisseur, occasionnant de plus nombreuses et plus importantes éruptions volcaniques. Les mouvements de la planètes et variations de l’atmosphère liés à cette montée en température profonde ne sont pas modélisés, et pour cause Haroun Tazieff est mort et peu ont pris conscience de ces phénomènes à très long terme.
        le jour où les volcans dits “éteints”, pour certains, se réveilleront, j’en connais qui auront des surprises !
        Au fait qui a calculé le nombre de tonnes de CO2 émises au sommet de l’Etna ou du Vésuve ou de la Soufrière ? des tonnes sans doute. Et pas un écolo Bobo pour les obliger à porter une vignette Critair à ceux là, pas de “pass Carbone” non plus à l’horizon.
        Mais on se moque de qui. Encore une fois ce n’est qu’une question de fric. Ce qui ne nous empêche pas d’arrêter cette surconsommation effrénée et inutile. Aie, et pan dans la courbe de croissance des vendeurs fous rémunérés au chiffre d’affaires !

        • Les arbres ne fixent que très provisoirement le CO2 qui est relargué lentement à la décomposition du bois ou brutalement lors des incendies de forêts : le stock de CO2 actuellement fixé sous forme de bois est minime à l’échelle de l’atmosphère terrestre. L’essentiel du carbone de la planète est stocké dans les couches profondes sous forme de charbon, de gaz et de pétrole. Ceux que l’homme exploite sont ceux accumulés sur les continents ou leurs marges submergées et qui ont échappé à la digestion par la tectonique des plaques qui restitue, tôt ou tard, à l’atmosphère les stocks accumulés dans les grands fonds marins à travers le volcanisme de bordures.
          Ce que la photosynthèse a mis des centaines de millions d’années à stocker en profondeur pour remplacer le gaz carbonique par de l’oxygène, l’homme n’a pas mis deux siècles à le réexpédier dans l’atmosphère… et il n’est pas près de, ni même prêt à, le rattraper !
          Ne vous en déplaise, alors que l’aurait dû glisser vers une nouvelle glaciation dans les prochains millénaires, c’est vers une épouvantable canicule et une dramatique transgression marine que l’on fonce à tombeau ouvert (plus exactement à mine et robinets de gaz et de pétrole grands ouverts).
          Si vous êtes jeune vous allez en prendre plein la gueule, quelles que soient vos convictions actuelles, mais si vous êtes suffisamment vieux il vous reste une petite chance de mourir idiot et c’est bien humain de s’y raccrocher !

          • Désolé je ne vous suis pas, mais alors pas du tout dans ce catastrophisme totalement dénué de réalité. Même si quelques uns de vos propos sont justes (formation du pétrole, gaz et charbon sur des millions d’années), origine de cette formation, etc… en déduire que parce que l’homme et son industrie en ont brûlé quelques millions de tonne en quelques centaines voire milliers d’années (l’industrialisation, c’est pas très vieux!), l’atmosphère deviendrait irrespirable (saturation en CO2), et la planète inhabitable parce que canicule, est tout simplement irréaliste.
            Reprenez la partie éruptions volcaniques de mes propos (très synthétisés je le reconnais, mais ce n’est pas ici le sujet !), essayez de comparer les émissions de CO2 et priez pour que la planète “n’explose pas trop”. Là peut-être effectivement le vrai danger, mais nous ne pouvons rien y faire, juste essayer de s’éloigner des points “chauds”. N’est-ce pas au final ce que font les animaux en général, lors de méga incendies par exemple.

            Et oui je suis suffisamment âgé mais pas sénile, donc vous gardez vos propos désobligeants pour vous, je ne suis certainement pas idiot !
            Selon vous la période actuelle se situe où sur la sinusoïde ? On monte ou on descend. Les climatologues eux disent qu’ils sont un peu perdus, faute de données et à cause de modèles erronés ! L’inconvénient de cette discussion c’est qu’il n’y aura… personne pour nous départager !
            Sinon des canicules comme en 2021, j’en veux bien tous les ans, mais avec des printemps moins froids (pas un fruit !) et des étés moins pluvieux ! Ah enfin, le cycle “propagation des ondes électromagnétiques” est de 10-11 ans, tous les amateurs de radio connaissent ça. Là encore mouvement sinusoïdal, mais à “échelle humaine” donc observable, reproductible, et mesurable. Là est toute la différence.
            Les scientifiques (paléontologues entre autres) cherchent toujours où et comment l’humain est apparu il y a plusieurs milliers d’années, mais vous vous êtes capable de prédire notre disparition à échéance de quelques dizaines d’années? N’êtes-vous pas un peu “optimiste” quant à la justesse de votre raisonnement; avez-vous quantifié les choses ?

          • Intéressante discussion mais qui nous emmène bien loin de l’actualité Covid. Je voulais juste dire qu’il n’y a pas d’amalgame à faire entre les modèles climatiques du GIEC et les pseudo-modèles épidémiologiques de la Pharmafia. Les premiers, bien qu’extraordinairement complexes et nécessitant des milliards de données, sont bien plus sérieux que les trois mois de tests ridicules ayant présidé à l’imposition des injections Pfizer à toute l’humanité US-centrée.
            Le volcanisme que vous évoquez me semble être celui des points chauds, mais il est bien plus imprévisible et donc hypothétique que l’effet de serre qui est une simple constante physique propre à chaque gaz et fonction de sa concentration dans l’atmosphère que l’on mesure depuis plus d’un siècle. Il n’y a pas besoin de saturer l’atmosphère en CO2 pour provoquer une catastrophe climatique. Avec l’ère industrielle on l’a augmenté de 50 % (de 280 ppm à 410 ppm, soit plus que toutes les estimations pour le Plio-Pléistocène), et on va allègrement vers les 500 ppm bien avant la fin du siècle.
            Croire que “cela va bien se passer” est de l’angélisme… autant croire en Darmanin !

  25. A propos de la conclusion de l’étude comparative Github (Très parlante en effet !) En conclusion (bas de page), ils disent:
    “Malgré une précision moyenne de 10% du modèle, au moment du pic l’erreur réelle aura été bien plus élevée. Nous aurions souhaité comparer les projections du modèle aux autres pics (février 2021, avril 2021, août 2021) afin d’évaluer s’il s’agissait d’une erreur ponctuelle ou d’un biais systématique sur les pics. Une telle évaluation est importante car c’est l’anticipation d’un pic hospitalier qui conditionne la réponse politique.

    Malheureusement la mise à jour régulière des projections sur la page présentant les résultats écrase les projections publiées précédemment, et nous n’avons pas pu effectuer cette évaluation systématique. Une conservation des résultats précédents en open data aiderait une telle démarche et une appropriation par les citoyens.”

    Ben oui, c’est pas faute d’avoir demandé à Pasteur de s’expliquer. Puisque M. PAVAN en particulier qui a porté plainte contre l’étude ayant conduit au “Passe sanitaire” avait demandé ces données et qu’elle ne sont jamais parues ni ne lui ont jamais été adressées.
    Bon on rêve de toutes façons puisque la finalité ce n’était pas de publier scientifiquement mais de faire peur pour aider l’Etat à mettre ses mesures liberticides en place !
    Seul avantage, on peut chiffrer l’ampleur de l’écran de fumée; au moins + 40 % (ils sont même gentils, parce que les 400 000 morts de fin 2020 on n’y est toujours pas !).
    Pour le reste Github émet un vœu pieux, ces données ne seront jamais en open data en France, à moins que les politiques ou la justice s’en mêlent.
    Que va-t-il sortir de cette énième commission d’enquête, et de celle sur les “Cabinets de Conseils”?
    Qui peut croire au “réveil” de nos Sénateurs ? Entendrait-ils dorénavant quelques bruits de bottes extérieurs qu’ils auraient consciencieusement refusé d’entendre avant ? Parce que de tout ça il me semble que pour beaucoup, ils en ont été informés, nombre de citoyens lambda leur ayant sans doute écrit.
    Étaient-ils alors dans la doxa et croyant à une certaine forme de “complotisme”, ont-ils écarté le voile et entrevu la lumière, ou bien simplement la pression de la rue a-t-elle enfin un début d’écoute ?
    Ce qui entre nous est toujours totalement ignoré du Gouvernement et de certains médias. Qui va siffler la fin de partie ?

    • L’essentiel est bien de faire peur, car comme l’a parfaitement expliqué H. GÖRING au psychiatre Gilbert, en substance “si vous voulez conduire un peuple où bon vous semble, faites lui peur. Ça marche à tous les coups”.
      Effectivement, ça marche très bien, même avec des Gaulois soi-disant Réfractaires.

    • A DIDIER LAIGLE
      Les sénateurs ont préférés s’occuper du crédit social chinois pour l’instaurer en France
      Les drones policiers et la reconnaissance faciale sont déjà votés, la suite arrive
      Délégation sénatoriale à la prospective : compte rendu de la semaine du 8 février 2021

      https://www.senat.fr/basile/visio.do?id=c/compte-rendu-commissions/20210208/pro_2021_02_11.html&idtable=c/compte-rendu-commissions/20210208/pro_2021_02_11.html|c/compte-rendu-commissions/20210315/pro_2021_03_18.html&_c=S%E9verine+Ars%E8ne+&rch=gs&de=20201230&au=20211230&dp=1+an&radio=dp&aff=sep&tri=p&off=0&afd=ppr&afd=ppl&afd=pjl&afd=cvn

      • Bonjour Cerise, votre lien est très éclairant. Et m’a permis de trouver un autre rapport excessivement intéressant un autre très intéressant https://www.uscc.gov/sites/default/files/2020-12/Chinas_Corporate_Social_Credit_System.pdf rapport émis par le “U.S.-China Economic AND Security Review Commission” où l’on peut lire que les auteurs s’alarment du fait que le Système de Crédit Social Chinois va donner un avantage économique à la chine et que en conséquence, les USA (et les nations occidentales) devraient faire de même.
        Je donne ici Un extrait des recommandations soumises au congrès:
        << Build and pass a federal-level legal framework for data privacy that enables the productive sharing of data in the context of democratic values. If Beijing’s model of government data aggregation does indeed prove to boost China’s predictive capacity and bureaucratic efficiency, the temptation to follow in Beijing’s footsteps may be too strong for governments of developing nations to ignore. International adoption of Chinese-led government data collection models cannot be challenged without a stronger, more innovative, and at least comparably efficient model for supporting algorithmic regulation. The U.S. has an opportunity to set the global example for leveraging the power of administrative records and other regulatory data within the context of a data privacy regime based on democratic values, and the protection of personal privacy and national security. The U.S. cannot accomplish this without first establishing an overarching mandate governing what public and private sector organizations can and cannot do with U.S. citizen data — one that includes a framework under which personally identifying information in administrative and government records can remain confidential while enabling key data to be extracted to support algorithmic decision-making. At present, federal U.S. data protection regulations have only been rolled out in piecemeal fashion covering select sectors, with key data protection issues left up to the states. A strong federal data protection regime will serve as a basis to establish public confidence in government data security, and as a foundation upon which the U.S. can harness the power of its big data resources.

        A noter que le système de crédit social en cours de déploiement par la chine n'est pas uniquement au niveau citoyen mais aussi entreprise. Il est tout à fait possible que si les gouvernements (et notamment l'Europe) ont voulu imposer ce passe vaccinal, c'est que cette pandémie donne l'occasion de tester grandeur nature les prémices d'outils de contrôle de ce type. Le but étant d'avoir un avantage économique sur les pays concurrents. Malgré le souhait (comme exprimé dans les recommandations ci-dessus) de construire un tel système basé sur des valeurs démocratiques, on peut parier que nos gouvernants (politiques et économiques ne faisant qu'un) les "valeurs" démocratiques puissent facilement être re-définies pour construire rapidement un système qui pourra donner un avantage économique déterminant à ceux qui auront le meilleur.

        On est loin de la médecine, mais ce pourrait expliquer le comportement aberrant de nos gouvernements, s'entêtant à singer la Chine, sous le prétexte de la crise sanitaire ? …

  26. Pour info, en complément du tableau sur les “erreurs” :
    Billet d’humeur de la semaine, par Dr Christophe Prudhomme médecin urgentiste au SAMU 93, porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France et délégué national de la CGT
    Conséquences du manque d’administration
    La politique du démantèlement des administrations d’État pour les transformer en agences, couplée à la suppression de postes de fonctionnaires pour les remplacer par des agents non titulaires de la fonction publique a de graves conséquences.
    Le scandale des EHPAD en est le dernier exemple En effet, la création des Agences régionales de santé qui ont remplacé les Directions départementales et régionales des affaires sanitaires et sociales (DDASS et DRASS) s’est traduite par la suppression des postes de personnels techniques spécialisés chargés notamment des contrôles, pour les remplacer par des personnels administratifs et gestionnaires.
    Ainsi ces dernières années le nombre de médecins inspecteurs de santé publique a diminué de 40 %.
    Il n’est donc pas étonnant que le peu de contrôles effectués dans les EHPAD n’aient eu aucune conséquences, même ceux diligentés après des plaintes de familles, car l’autre nouveauté a été la fin des visites inopinées, les directions des établissements étant systématiquement prévenues, ce qui leur permettait de se préparer.
    D’autres scandales sont fortement probables en ce qui concerne la surveillance des établissements classés présentant des risques pour la santé publique car il n’existe plus d’agents spécialisés compétents, notamment des techniciens et des ingénieurs d’environnement et de salubrité.
    Ce qui est encore plus étonnant et scandaleux est que la charge des rapports de conformité a été dévolue aux entreprises qui peuvent choisir leurs prestataires, l’Etat se contentant d’examiner ces documents le plus souvent de manière superficielle, ne disposant plus des compétences pour en analyser le contenu.
    Le constat est sans appel, le choix idéologique fait est d’alléger le plus possible, voire même de supprimer, le rôle de contrôle et de régulation de l’Etat au profit des entreprises soi-disant étouffées sous les normes administratives et aspirant à recouvrer leur « liberté ».
    Il est urgent de se redonner les moyens de reconstruire une administration forte, disposant des ressources, des prérogatives, des compétences et de l’indépendance assurées par le statut des fonctionnaires, lui permettant d’assurer pleinement ses missions.
    Cela ne peut passer comme les libéraux le serinent en permanence par une diminution du nombre de fonctionnaires et un allègement des normes et des contrôles.

    • Il faut étendre votre constat aux études d’impact qui sont diligentées par les “promoteurs” et dont le résultat est “naturellement” favorable au commanditaire (sinon il s’adresserait à d’autres bureaux d’études plus “coopératifs”), d’autant plus que l’on a organisé l’incompétence des services de contrôle !

  27. https://lemediaen442.fr/entretien-avec-raphael-cohen-la-plus-grande-experimentation-criminelle-sur-lespece-humaine-depuis-lholocauste/ cette vidéo est longue, 1h40, mais prenez absolument le temps de la visionner, (interdit aux enfants de moins de …? ans. Je vous laisse juge

    Je ne pense pas qu’on s’acharne à disserter sur la pertinence ou pas de chiffres quand on a pris le temps de regarder cette vidéo… Quelle personne sensée aura envie de regarder ensuite si les modèles informatiques étaient bons… elle aura plutôt envie de savoir de combien sa vie sera raccourcie, et quels seront ses handicaps éventuels… et aura plus envie de réclamer la tête des responsables… Il est plutôt temps de manifester en masse et de désobéir civilement… Ce matin, je suis passé à la poste, à la mairie et à la sous préfecture , je n’avais même pas pris de masque, personne ne me l’a reproché, c’est moi qui leur ai expliqué la réalité Le masque est officiellemnt une passoire quand on respire, les virus sont en gros 2 fois plus petits que les pores d’un masque ..videz du sable plus fin que les mailles du tamis, vous verrez vite le résultat. Alors, remuez vous, la peur doit changer de côté, ça a commencé, c’est le moment ou jamais de nous débarrasser de ces criminels au pouvoir (vous trouverez d’autres liens intéressants sur le blog élections)

    • “Le masque est officiellemnt une passoire quand on respire, les virus sont en gros 2 fois plus petits que les pores d’un masque”
      Que vous êtes loin du compte !!
      Un masque chirurgical a des mailles retenant les “poussières” (et qq bactéries, dans les crachats ou éternuement) de 30µm (micromètres)
      Un masque FFP2 lui est “plus fin” avec un maillage à 10 µm
      Quant au virus sa taille est apparemment (après 2 ans aucune photo au microscope électronique, étrange, non ? Mais c’est une autre question !) de 100 à 140 nm (nanomètre); soit près de 10 à 30 fois moins !
      Pour les données des masques voir norme AFNOR. La mouture 2020 disait même clairement que ça ne protégeait ni des infections bactériennes ni des virus. C’était également marqué sur les boites. Désormais faut chercher l’info dans les tréfonds du texte de la norme et la mise en garde n’existe plus ! Ah cette propension systématique à modifier les définitions et la normalité !
      Passoire vous dites ? Oh que oui ! Un peu comme chasser un moustique avec un filet de tennis !
      Et pourtant des “singes masqués” dans la rue, qu’est-ce qu’on en voit encore. La peur n’a pas encore quitté assez de monde !

      • Je m’interroge, car un doute m’habite …
        Il est entendu que les pores des masques ne sont pas des obstacles aux virus. Je ne le discute pas.
        Par contre, le virus se ballade-t-il tout seul dans l’air ou noyé dans les postillons ? Si tel est le cas, les postillons eux sont filtrés par les masques, même les chirurgicaux … non ?
        Donc, au final, les masques n’ont-ils vraiment aucune efficacité ?

    • Vous avez sûrement entendu parler du Grand Jury dirigé par l’avocat allemand Fuellmich.
      Voici les liens pour le 1er jour et le 2ème jour de tenu du Jury : le 2ème jour est particulièrement instructif mondialement, et plus particulièrement concernant le Royaume-Uni
      https://odysee.com/@LeFrexit:3/FormatFactoryy2mate.com—Opening-Session-of-the-Grand-Jury-Proceeding-the-Court-of-Public-Opinion-Day-1_480p_1:2

      https://odysee.com/@LeFrexit:3/FormatFactoryDay-2-Session-of-the-Grand-Jury-Proceeding-the-Court-of-Public-Opinion-Historical-Background_partie-2:3

      La traduction n’est pas toujours claire, mais cela donne néanmoins une impression globale.

  28. Si l’actuel locataire de l’Elysée est à nouveau candidat at que par malheur il ne soit pas contraint à déménager , nous connaîtrons immanquablement d’autres restrictions de plus en plus difficiles à éliminer ,annuler et non pas pour des raisons sanitaires mais pour des raisons politiques . En fait en regardant l’histoire ancienne et plus ou moins récente , on a malheureusement la certitude que l’Europe veut se reconstruire à l’identique de ce qu’était l’URSS ,bien sûr l’Europe est et ne restera jamais qu’une zone géographique ,mais tous ceux qui pensent la diriger ( souvent non élus) donnent impression et certitude de vouloir instaurer un régime à la chinoise s’il n’est pas de l’ancienne URSS et tous les progressistes mondialistes en rêvent au point qu’ils se foutent des peuples quelle qu’en soit la nationalité , pour preuve la création de nos grandes régions :gouffres financiers ,lenteurs administratives , disparition des responsabilités ,etc…etc… sans oublier pléthore de fonctionnaires . A l’occasion et pour preuve du magma qui apparaît , la fusion de tous les peuples , c’est pas grave s’ils ne parlent pas la même langue , ils obéiront ,se soumettrons , constatons déjà la disparition de nos départements , ah , désolé , j’allais oublier que comme vous je ne suis rien .

    • @ Jeannot,
      ” sans oublier pléthore de fonctionnaires “

      Vous voulez dire qu’il y a trop de fonctionnaires hospitaliers ? Trop de soignants, trop d’infirmiers, trop de médecins urgentistes.

      • Il y a les fonctionnaires administratifs (les gestionnaires), pléthoriques, et les fonctionnaires fonctionnels (les productifs), désormais tous en sous-effectifs pour justifier la privatisation, que ce soit à l’école, à la santé, à la police et même à la Justice (comme pour l’arbitrage Tapie, privatisé pour pouvoir faire appel à des arbitres véreux) !

  29. Les Anglo-saxons ont un acronyme pour expliquer pourquoi certains modèles ou algorithmes ne fonctionnent pas: “G.I.G.O.” ou ” Garbage In, Garbage Out”…Garbage peut être traduit par ordures, déchets…en clair, si les données d’entrèe sont fausses ou incorrectes, les données de sortie le seront aussi !…mais si le but visé est de s’appuyer sur les résultats d’un modèle pour “faire passer” une décision déjà prise, alors tout est permis !

    • Le G.I.G.O. ne met pas en cause le modèle mais les données en entrée, mais un modèle reste une pure construction de l’esprit tant qu’il n’a pas été validé, c’est à dire que ses prédictions se sont bien avérées conformes aux observations (les modèles météos prédictifs fonctionnent désormais bien mais après combien de décennies d’ajustements par confrontations avec les observations réelles ?).
      Dans le cas du Covid-19, beaucoup de modélisateurs se sont basés sur des modèles prédictifs hors sol pour avancer des prédictions fantaisistes, ou pour les plus “honnêtes” un tellement large faisceau de prédictions que n’importe qui pouvaient aller pêcher LE résultat qui l’arrangait. Le pire, ce sont ces escrocs de l’Institut Pastiche qui ont inventé des modèles carrément fantaisistes (mathématiquement ineptes) n’ayant aucunement besoin d’être alimentés en données vraies ou fausses pour donner le résultat recherché par leurs auteurs : la tromperie de la population !

  30. Bonjour ZOLA, me permettez-vous d’utiliser votre travail pour le partager sur ma page FB en citant mes sources? c’est à dire votre page, vous et le Dr Desbiolles que je suis aussi depuis quelques temps et dont j’ai écouté l’audition au Sénat très intéressante

  31. Il faut bien comprendre qu’un modèle c’est un programme informatique qui sort ce qu’on lui dit de sortir. Si ses algorithmes sont faits pour que la courbe monte, elle montera, plus ou moins haut plus ou moins vite selon les paramètres théoriques (c’est à dire pas forcément proches de la réalité) choisis mais elle montera.
    Le seul intérêt d’une modélisation c’est d’éviter des calculs fastidieux.
    Principe fondamental : quand un modèle ne colle pas à la réalité c’est qu’il est faux.

  32. Bonjour les pics de vaccination en décembre 2021 et janvier 2022 ils à la 3me dose, ou à des personnes qui commencent leur vaccination ?

    • Quand on regarde les courbes “booster doses” et “fully vaccined”, on a plutôt l’impression que c’est 3e dose. Les booster ont bien commencé début décembre. Sans garantie.

      • Personnellement je crois que c’est pareil
        Booster, c’est dose de rappel et 3 e dose..c’est aussi ça.
        C’est juste de la com, non?

        • Oui 3eme dose, ça fait ringard, booster ça fait “scientifique” !
          C’est comme passe et pass, ou groupe et cluster !
          D’ailleurs il y a un adepte de cette nov’langue qu! mériterait bien le qualificatif de asshole à la place de son original franchouillard.

          • Après 2 verres, je n’en prends pas d’autres, je prends des boosters. C’est plus rassurant et efficace.

  33. “En tant que les théorèmes des mathématiques se réfèrent à la réalité ils ne sont pas exacts. En tant qu’ils sont exacts, ils ne se réfèrent pas à la réalité”.
    Albert Einstein

  34. Sans commentaire !
    Plus exactement : savoir pour quoi faire ?
    Pour vraiment savoir en bonne intelligence, avec discernement, en tout entendement : ou pour mieux tout manipuler ?

  35. N’est ce pas un des inventeurs sinon l’inventeur du modèle , Pelham Box , qui a déclaré lui même que tous les modèles sont faux !!!
    Les modélisations pour les prévisions de la vache folle, du H1N1 du SRAs se sont toutes révélées fausses dans les grandes largeurs .sans parler d’Ebola qui devait anéantir la population africaine .

  36. Mais dans cette histoire de covid ils n’en sont pas à leur coup d’essai
    Les précédents remontent à 2003 avec le SRAS qui devait selon les devins mathématiciens tuer des millions d’humains puis même chose avec MERS, grippe aviaire et H1N1et apparition des vaccinodromes
    Dans les faits de banales épidémies de grippe au niveau de la mortalité
    Les épidémies de grippe de 1958, 1969, 2017 ont fait autant de victimes que le covid avec des chiffres de population moindres en 1958 et 1969
    Quand à la véracité des chiffres qui nous sont annoncés ….. no comment, ils étaient annoncés uniquement pour manipuler les citoyens qui n’ont aucun moyen culturel de faire sereinement la part des choses
    Au passage écoutez donc ce que dit Louis Fouché:
    https://www.youtube.com/watch?v=geMr-jSX8uk

  37. Bonjour,
    Il est clair que nos autorités risquent d’avoir un jour des comptes à rendre à la justice. Sauf Macron, bien sûr, il n’est ni médecin, ni, pour un Chef des Armées anti-Covid (nous sommes six fois en guerre) militaire
    Mais, avec ce pouvoir qui restera en place, quel que soit ne Président élu (sauf révolution à l’espagnole, dont on sait ce que cela a donné), la Justice ne sera toujours pas INDEPENDANTE, (il est interdit de le dire, mais nous l’avons constaté maintes fois -juge Pinssau du Canard Enchaîné, affaire Boulin, affaire Ben Alla, plaintes multiples classées sans suite…).
    Le pouvoir à donc tout intérêt à entretenir l’illusion de la pertinence de son action. Ce que les fayots du pouvoir, et le bon peuple qui, comme les allemands avant 1945, les français du nage de Tchernobyl, du massacre de Timissoara, ou les américains des armes de destruction massive irakiennes… continuera à applaudir comme il a applaudi les soignants en refusant de voir l’énorme “foutage de gueule” auquel il a droit.
    Il y a eu un Nurenberg, mais il y avait un vaincu, et des vainqueurs. Qui, dans le cas présent pourra être vainqueur, dans ce système mondialisé au nom du seul argent ?

    • En effet, mais il n’y pas que ces scandales qui ont été mis sous le boisseau, mais à l’exception de MlP et E.Z tous les autres candidats susceptibles de barrer la route à E.M ont été à des postes plus ou moins importants dans les gouvernements précédents et ils n’ont jamais dénoncé les turpitudes commises. E.M qui n’avait jamais été élu était, est toujours dans la coupe des gouvernements précédents et des puissance de la finance.
      Les seuls qui auront intérêt à “déterrer” ces affaires seront ceux qui n’ont jamais eu à connaître ces évènements mais ça fera partie d’un travail secondaire de leur mandat s’ils sont élus mais comme je l’ai dit, jamais les Français n’éliront une femme à la Magistrature suprême, ils ne sont pas prêts, il ne reste donc que E.Z capable de moucher le morveux sociopathe qui nous “emmerde” comme il l’a dit. Ils ont mis la “crise” sanitaire du Covid dans le secret défense alors qu’il ne s’agissait que d’une maladie une épidémie dont on voulait cacher la réalité; Aucun intérêt à la classifier en “secret militaire ” ou autre, ( le volet financier ?) le nouveau Président aura toute latitude pour lever ce secret défense qui n’en est pas un.

      • Quelle naïveté! E.Z est piquouzé, il ne s’élève absolument pas contre la politique “sanitaire” qui n’en est pas une, il s’est donc lui même soumis à l’injection d’un produit étranger qui rapporte des milliards partout sauf en France… tu parles de souveraineté!

      • Zemour c’est la fausse opposition grand copain d’Attali, mêmes’origines et trop mis en évidence dans les merdias pour être honnête…
        Il promet la lune et n’en fera rien prétextant que l’Europe l’y obligera, comme la Le Pen…

          • L’esprit humain n’aime pas l’ inconnu!
            c’est la fameuse “résistance au changement”
            donc il vaut mieux une “peste sûre” déjà éprouvée…
            qu’un “choléra incertain”, mais anxiogène…
            MOI ou le chaos!…ça marche impec sur les laineux!
            hélas…

  38. La dernière courbe est bien un succulent dessert. Certes ils étaient globalement vaccinés, mais visiblement la menace a fonctionné à l’envers.
    Pour les entrées et le plat de résistance, merci car c’est criant. On nous a enfumé, menti tout à fait sciemment, des soi disant epidemiologistes et statisticiens par des choix de modèles explosantpar principe les chiffres , à celui qui les commande et les paye

  39. “qu’ en matière de modélisation, l’erreur est la règle »”
    et personne pour faire l’analogie avec les fameux modèles du GIEC,
    dont l’ historique montre qu’ils se plantent régulièrement!
    C’est pas le sujet?…hé bien si justement:
    quand on vous demandera un “pass carbone” pour faire (X) Km!
    X, déterminé bien sur, selon le modèle concocté par Ursula et sa clique!

    • Bonjour,
      Revenons au factuel. Quand bien même le réchauffement ne serait pas anthropique (selon Allègre, Trump, les sociétés pétrolières…), il est clair qu’avec un doublement de la population tous les 52 ans entre 1900 (1,6 Md) et 2011 où on s ‘enorguellissait d’atteindre les 7 milliards (7,85 estiméactuellement, mais “croissez multipliez” encore et toujours selon nos trois grandes religions monothéistes), et un jour du dépassement le 29 juillet en 2021, ça ne va pas continuer longtemps. Pas plus de deux générations au maximum avant que les rares survivants ne se battent pour la dernière sardine de l’océan.
      Mais pas d’inquiétude, il n’y aura même pas besoin de passer par le “pass carbone” pour arriver au “crédit social” et à la puce implantée entre le pouce et l’index -ce qui sera plus pratique que le smartphone qui peut être déchargé ou oublié…

        • On peut donc affirmer que Gérard Maudrux est l’allié de Bill Gates et des Big choses, sino comment pouvait il parler de ”Grandes épidémies” en Avril 2019.
          Comme par hasard ! 😉

        • Merci pour le rappel de ce billet de G. Maudrux, que j’avais raté!
          LUMINEUX !!!…et beaucoup de scientifiques (mis au placard!)
          pensent comme lui!

          • Oui le problème est bien la surpopulation… et la surconsommation des énergies fossiles qu’elle entraine et qui libère dans l’atmosphère ce que la nature avait mis des centaines de millions d’années à fixer dans le sous-sol et qui va rapidement mette une terme à la surpopulation voire à la population dans son ensemble !

        • Bien sûr! Cette soit-disant “bombe population” a toujours été un leurre, surtout par ses promoteurs du début, le Club de Rome et l’affreux couple Ehrlich qui s’est toujours trompé. La totalité de la population mondiale actuelle tiendrait debout, côte à côte, chacun sur 1m2 sur…la Corse!
          Quant au CO2 “anthropique” l’humanité entière en effet “ajoute” une molécule de CO2 sur 400 000 molécules d’air, une fois tous les 5 jours….

    • Je pense en effet que le GIEC n’est pas le bon outil.
      C’et une évidence pour moi que les écosystèmes et la biosphère partent en vrille et qu’on risque de partir avec, puisque nous sommes faits aussi de biologie. Il aurait fallu un inventaire et un suivi de l’évolution de l’état des eaux, terres, de l’air, ces écosystèmes (fonctionnements et stocks des vivants), avancement des types et flux de pollutions… Ce serait bien plus compréhensible pour tous, avec les problèmes plus évidents et les solutions qui s’imposeraient mieux d’elles-mêmes. Pour ceux qui ont eu ça entre les mains, l’Almanach de Cousteau, en 1981, avait commencé ce travail : c’était une esquisse, un début, une approximation, mais c’était autrement plus parlant que les rapports du GIEC. Les schémas, courbes, données statistiques, variables, boucles de rétroactions restent des informations formelles construites sur des données et paramètres choisis, peu compréhensibles pour tout un chacun. Ce n’est plus de la compréhension qui est sollicitée, mais de la confiance au scientifique qui présente les résultats. Ne croyez pas vos sens, ne croyez que les instruments, le réel vous trompe, seul le modèle explique, contentez vous des cartes, le territoire est notre affaire. Et, malheureusement, il n’y a pas de raison qu’il y ait moins d’aveuglement scientifique sur la biosphère, que médical sur le covid, avec l’emprise de l’oligarchie qui prend la place de l’emprise du réel.

    • Comme ce blog fait régulièrement allusion au GIEC, voici quelques réflexions pour éviter des raccourcis souvent trompeurs quand on est confronté à un système aussi si complexe

      – Le GIEC ne fait pas de prévisions : il compile et synthétise l’ensemble des connaissances actuelles, comprenant des observations mais aussi des simulations basées sur des modèles.

      – Pourquoi le GIEC s’appuie-t-il autant sur des simulations ? Parce que nous n’avons pas le choix. Contrairement à nombre de systèmes sur lesquels ont peut faire des essais avant de choisir une stratégie (y compris avec la vaccination), le système terre et nous ne faisons qu’un. Il n’existe pas de seconde terre dont on pourrait se servir comme bac à sable pour tester si oui ou non par exemple la déforestation de l’Amazonie aurait un effet. Le mieux qu’on puisse faire consiste donc à construire les modèles qui intègrent toutes nos connaissances. Sont-ils parfaits ? Non. En revanche, la multiplicité des équipes qui tentent indépendamment de modéliser le climat est un gage précieux pour comprendre et prédire l’évolution du climat.

      – sur la base de ces modèles le GIEC établit des scénarios d’émission avec différents cas de figure. La plupart des graphes montrent d’ailleurs la dispersion des résultats lorsque des modèles aboutissent à des prévisions différentes.
      Lisez par exemple le dernier rapport (https://www.ipcc.ch/report/sixth-assessment-report-working-group-ii/) Il n’est jamais question de prédictions mais bien de scénarios dans lesquels le GIEC prend justement beaucoup de soin à faire la part des choses entre ce qui est vraisemblable et irréaliste.

      – “les fameux modèles du GIEC, dont l’ historique montre qu’ils se plantent régulièrement!”
      Non, le GIEC n’a pas des modèles. Oui les modèles sur lesquels il s’appuie ne sont pas parfaits, ce qui explique pourquoi le GIEC dresse tous les 4-5 ans un nouveau bilan en intégrant les dernières avancées. Non ces modèles ne se “plantent” pas régulièrement. C’est même frappant de constater à quel point la grande majorité des modèles actuels, qui sont nettement plus réalistes que ceux du passé, ne font que confirmer la lourde tendance au dérèglement climatique. A bon entendeur : dans les scénarios que propose le GIEC, ce sont presque systématiquement les plus pessimistes qui sont en train de se réaliser.

      Pour conclure : si toutes les données épidémiologiques et leurs modélisations faisaient l’objet d’autant de vérifications croisées par nombre d’équipes différentes comme c’est le cas avec le GIEC, nous n’en serions certainement pas là avec le pass, etc.

      • Bien dit !
        Les scientistes de l’église de vaccinologie font énormément de tort à la science dans toutes ses dimensions et en particuliers aux climatologues dont les prédictions sont trop dérangeantes pour le commun des mortels car Pfizer n’a pas de vaccins contre le réchauffement !

    • J’ai fait plusieurs fois la comparaison, dont dans le billet précédent. Désolé de vous l’apprendre, par contre, mais le “passe carbone” existe déjà : c’est grosso modo ce que la taxe et le marché carbone a mis en place et qui est poussé par l’ESG et compagnie. Il n’y a certes pas de “passe carbone” individuel aujourd’hui, cela ne concerne pour le moment que les sociétés, mais l’influence de l’ESG garantit qu’à un certain point on vous refusera au minimum des prêts sur la base d’émissions carbones, si ce n’est pas déjà le cas.

  40. Merci encore (y a personne pour inventer un smileys qui dise merci ? 😉 )

    Pour la Suède première vague, si je me trompe pas les autorités ont admis (et se sont excusées) d’avoir abandonné ”sans soins adéquats” les personnes les plus âgées en plus.

    • Par contre le gouvernement français, lui ne s’est pas excusé pour avoir abandonné sa population et autorisé l’euthanasie active dans les EHPAD à l’aide du Rivotril

      • On ne s’excuse pas de mettre en place ce que Klauss Schawb vous propose depuis des années pour économiser des retraites et diminuer la population mondiale
        Macron n’a pas été young global leader pour rien, tout comme Attal, Édouard Philippe, Trudeau, Merkel, Tony Blair et Cie…

  41. On est bien dans une démarche qui n’a aucun rapport avec la science, le sens commun, l’intérêt sanitaire et tout avec l’argent, la corruption et le pouvoir. La seule chose curieuse est l’aveuglement de tant de gens. Psychose de masse, hypnose, … ?

    • L’emprise. Une femme battue a d’abord été insidieusement dévalorisé, financièrement contrôlé, ensuite il ne faudra plus qu’un geste de la main, l’intonation de la voix, pour que le chien obéisse, que l’enfant et la femme soient le coeur battant et l’esprit embrumé dans une panique si familière qu’elle est en partie diluée au fond d’eux. Alors il faut du temps et l’aide d’autres humains pour en sortir.

  42. On se demande à quoi a servi le rapport du Sénat de 2010 sur la grippe A (H1N1) http://www.senat.fr/rap/r09-685-1/r09-685-1.html où il était déjà question de ce problème :

    “Dans ses premières simulations, l’Institut de veille sanitaire (InVS) évalue alors l’impact d’une pandémie, pour la France – sur la base des pandémies historiques et en l’absence de toute intervention sanitaire – compris entre 9 et 21 millions de malades, 91 000 et 212 000 décès, et entre 500 000 et un million de personnes qui pourraient développer des complications nécessitant une hospitalisation.
    […]
    Au cours de la pandémie de 2009, deux modèles ont été utilisés en France : celui conçu par l’InVS et l’INSERM à la demande du CLCG en septembre 2008, dans le cadre de ses réflexions sur l’intérêt d’une vaccination prépandémique, et celui développé par l’équipe de M. Antoine Flahault, directeur de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Si seul le premier a servi à formuler des avis officiels, tous deux ont systématiquement surestimé les effets du virus, incitant les pouvoirs publics à persévérer dans l’idée que la vaccination de l’ensemble de la population était nécessaire. Dans son avis du 28 septembre 2009, l’InVS estimait ainsi sur la base de son modèle que le nombre de décès varierait « entre 6 400 et 96 000 soit 2 à 30 fois plus que la grippe saisonnière ». M. Flahault, pour sa part, estimait en mai 2009 que le virus pourrait tuer 30 000 personnes en France. Or, les données cliniques recueillies à ce jour dénombrent 312 morts.
    […]
    Au-delà même de ce problème de compréhension par les autorités de ce qu’est un modèle, l’absence de corrélation entre les estimations modélisées et la réalité constatée est frappante : l’estimation la plus optimiste du modèle InVS-INSERM s’est révélée près de vingt fois supérieure à la mortalité réelle.”