216

Covid, pass, vaccins,.. Elle nous dit tout.

Ce mardi 8 février 2022, un ange masqué est passé dans le Sénat. Les sénateurs présents ont alors entendu des voix. Les voix de la vérité, de la science, de la sagesse. À tel point que certains, qui non seulement ont voté pour le pass vaccinal, mais étaient pour la vaccination obligatoire, ont demandé comment faire pour revenir en arrière.

Le Docteur Alice Desbiolles est médecin de santé publique, épidémiologiste, diplômée de vaccinologie. Elle leur a parlé des indicateurs, des modélisations, de la situation en réanimation, du pass, du confinement, des masques, des vaccins,… avec un calme olympien, en s’appuyant uniquement sur les études de tous les organismes officiels, dont les conclusions vont à l’encontre de tout ce qui est fait. Du factuel, rien que du factuel, qui transforme tout le discours officiel en fake news, le tout sans polémiquer.

Ce que les sénateurs ont appris et que manifestement ils ne connaissaient pas :

En ce qui concerne les indicateurs, elle déplore le niveau de transparence dans les données accessibles, dont une bonne partie ne sont pas fournies, notamment en ce qui concerne les patients en réanimation et les enfants, empêchant toute interprétation rigoureuse et pertinente. Il y a nombre d’écarts dans les protocoles, notamment concernant les classes d’âges et les comorbidités, rendant les analyses difficiles ou erronées, du fait de biais majeurs.

En réanimation, on fait l’amalgame avec trois catégories de lits (réas, soins intensifs et surveillance continue), et des indications sont erronées, notamment les hospitalisations “avec” ou “pour” covid. Elle nous apprend que 30% des » patients covid », n’ont pas été hospitalisés pour covid, mais pour une autre cause, toutefois étant par ailleurs porteurs du virus, sans que ce soit le motif d’hospitalisation. Ce chiffre monte à 50% pour la tranche 20-39 ans !

En ce qui concerne la tension dans les services de réanimation, elle cite une note interne de l’APHP, qui signale que cette tension et les reports d’intervention ne sont pas dus à des hospitalisations covid, mais à une fuite du personnel infirmier.

Le tout est couronné par une présentation partiale et orientée des données, qui ne respecte pas la neutralité et l’objectivité.

Elle évoque ensuite le recours systématique aux modélisations pour justifier les mesures prises. Or ces modélisations ont un niveau de preuves extrêmement faible, insuffisant pour alimenter la politique de santé publique au regard de leur impact. Il n’y a aucune évaluation de la pertinence de ces modélisations, alors qu’il y a un décalage très important avec la réalité.

Elle cite un travail fait par des polytechniciens sur ces modélisations, en citant l’exemple de la Suède. Lors de la première vague, alors que tout le monde confinait sauf ce pays, 11 modélisations ont été faites. Elles démontraient que ce pays aurait plus de 90 000 morts sans confiner. En réalité, il y a eu moins de 10 000 décès, 9 modélisations sur 11 étaient totalement hors réalité. Pour le docteur Desbiolles, « en la matière, l’erreur est la norme ». « La tendance systématique et constante à la surestimation conduit à des mesures de santé publique à fort impact et des mesures plus restrictives que nécessaire, comme le confinement ». 

On a également un rappel des modélisations publiées le 6 juillet 2021 par le Conseil Scientifique conduisant au pass, partant d’hypothèses erronées quant à l’efficacité des vaccins sur la transmissions et la contagiosité.  Elle signale que le critère de jugement principal dans les essais cliniques randomisées de Pfizer, ne portait pas sur le risque d’hospitalisation ou la capacité ou non à bloquer la transmission, critères utilisés pour justifier le pass, et ne concernaient pas non plus la prévention des formes graves ou la diminution du risque de décès. Ces données ne sont toujours pas disponibles, faute d’essais cliniques randomisés

Ces mesures ont été prises sans aucune donnée scientifique probante sur l’efficacité du pass. Ce dernier a été justifié pour deux raisons. La première était la sanctuarisation des lieux où il était appliqué, alors que des études (Institut Pasteur) ont montré un échec là où il était utilisé (clusters dans les bars et boîtes de nuit). La seconde était l’amélioration attendue du taux de vaccination, alors que nombre de pays (cités), sans pass ou qui n’en avaient pas encore, avaient montré qu’il était possible d’avoir un taux de vaccination de 100% chez les personnes à risques sans ce pass.

Si la vaccination peut apporter un bénéfice individuel chez les personnes à risques, le bénéfice collectif sur les populations à faibles risques n’a jamais été démontré. Il y a un niveau de preuves scientifiques insuffisant pour la mise en place du pass en population générale, n’étant pas dénué de dommages collatéraux qui n’ont pas été pris en compte.

L’étude du Conseil d’Analyse Economique prétendant la réduction de 4 000 décès grâce au pass est démolie en raison des conflits d’intérêts, car on retrouve les mêmes personnes au Conseil Scientifique, qui ne peuvent être juges et partie, et justifier ainsi a posteriori de la pertinence des mesures qu’ils ont prises.

Petit rappel au passage d’une note de l’OMS, d’avril 2021, sur le risque de ces campagnes vaccinales massives, pouvant conduire à une perte de confiance des populations dans les vaccins en général, ce qui serait très dommageable, ainsi qu’une altération du contrat social. Elle nous cite également une étude de l’Inserm, qui montre que le pass augmente les hésitations vaccinales, non seulement pour le covid, mais pour les autres vaccins.

Le docteur Desbiolles déplore ensuite la création du Conseil Scientifique, qui a shunté nombre d’agences ayant l’expérience de la gestion des épidémies, formées pour cela, et qui se sont occupé de toutes les diverses épidémies précédentes. Le choix des membres de ce Conseil a été fait par cooptation, les personnes se recommandant les unes aux autres, ce qui entraîne l’émergence d’une seule tendance, sans débat contradictoire, indispensable pour une action réfléchie et efficace.  Le 19 janvier 2022, dans un communiqué, le Conseil Scientifique a attaqué la médiatisation de la situation et les critiques.  « Le débat contradictoire scientifique, non seulement n’est pas organisé, mais n’est pas toléré, ce qui m’interroge très profondément. » nous dit le docteur Alice Desbiolles.

Elle soutient également la position du Professeur François Alla, démissionnaire du Haut Conseil de la Santé Publique, » on assiste aujourd’hui à un processus de décrédibilisation de toute voix discordante. C’est devenu très dur pour un expert de dire : je ne suis pas tout à fait d’accord avec les politiques. Les gens sont tétanisés. Ils ont peur de passer pour des anti-vaccins ou des complotistes. » ajoutant: » l’impression a été donnée qu’il n’y avait qu’une seule voix scientifique homogène et consensuelle dans cette crise, ce qui n’était pas le cas. Et l’impression était donnée qu’il n’y avait qu’une seule voie pour faire face à cette pandémie, encore une fois, ce n’était pas le cas. » Autre propos du Professeur Alla qu’elle fait sienne, disant que : « les agences sanitaires ont joué un rôle de Service Après-Vente pour enregistrer les décisions déjà prises par l’exécutif. » 

À propos de la vaccination, le docteur Desbiolles précise qu’on attend d’abord d’un vaccin de bloquer la transmission d’un agent infectieux, ce qui n’est pas le cas ici. Elle insiste pour que la vaccination soit ciblée sur les personnes à risques consentantes. 

Pour la prise de mesures, le niveau de preuves doit être rigoureux et le rapport bénéfice/risque doit être indiscutable, ce qui n’est pas le cas pour nombre de mesures comme le confinement, la fermeture des écoles, le pass, qui sont toutes des interventions non fondées sur des preuves. L’Université John Hopkins, a ainsi fait une étude sur 53 pays, montrant l’inefficacité du confinement.

Même chose pour les masques, l’OMS ne recommande pas le port du masque dans les activités sportives, et on l’impose aux enfants dans les écoles, mesure qui n’est pas fondée sur des preuves. Il n’existe aucune étude qui montre un quelconque intérêt, même chose pour le port du masque en extérieur.

Il existe par contre un niveau de preuves suffisantes pour vacciner des personnes à risques, mais clairement insuffisant pour une vaccination de masse, sans bénéfice collectif démontré pour des personnes non à risques. Elle estime qu’il est contre-productif d’empêcher les enfants de se contaminer avec omicron.

« On parle d’obligation vaccinale. Il faut bien voir que la médecine a vocation normalement à être suggestive et non pas normative et le respect du consentement des individus est un élément majeur de la médecine moderne, un élément majeur de la progression du droit des patients. C’est la loi Kouchner de 2002, dont on va fêter les 20 ans cette année, qui est aussi acté dans le Code de la santé publique. C’est l’article 36 du Code de déontologie médicale qui stipule que tout patient, après une information loyale, doit pouvoir donner son consentement libre et éclairé sur ce qu’il estime être sa balance bénéfices risques individuels. »

Plus loin encore, tester à l’aveugle dans la population générale n’a pas de sens. Dépenser 1,6 milliards par mois, d’argent destiné à la santé publique pour des tests, qui pour la plupart n’ont pas lieu d’être, sans fondement scientifique, n’est pas sérieux et devrait être utilisé ailleurs. Même chose pour les 60 millions dépensés par les hôpitaux pour contrôler les pass.

Pour les vaccins il existe une incertitude en matière de sécurité. 2 mois de recul ne permettent pas d’évaluer la sécurité du médicament. Il est important d’avoir plus de recul sur l’innocuité, ce qui a été souligné également par l’OMS.

L’usage de la vaccination doit être mesuré et proportionné, fondé sur des preuves, en raison d’un risque d’échappement. D’ailleurs la Haute Autorité de Santé, le 23 décembre 2020, ne préconisait la vaccination que pour les personnes à risques et non obligatoire. Cet avis n’a pas été suivi.

Il se crée en permanence des variants et sous-variants, et les animaux sont autant porteurs de coronavirus, participant à une dissémination.  Comment éviter la sélection de nouveaux mutants avec nos vaccins avec ce que l’on appelle une « pression de sélection » en vaccinant tout le monde.

Une publication du CNRS le 18 janvier 2022 souligne que « la stratégie optimale pour minimiser les dommages globaux de la pandémie consiste à focaliser la vaccination sur les personnes à hauts risques afin de les protéger individuellement et efficacement, tout en évitant de sélectionner et de faire circuler des souches résistantes à partir de vaste population de personnes à faibles risques ».

« Quand on met en place des mesures lourdes et coûteuses il faut que cela repose sur de forts niveaux de preuves. Persister dans une erreur n’en fait pas une vérité. »

Je pense que l’on devrait porter plainte à l’Ordre contre le docteur Desbiolles. En effet, pour être sur la même ligne et pour avoir tenu les mêmes propos, nombre de médecins sont actuellement poursuivis, menacés de suspension ou suspendus. L’Ordre ne doit pas pratiquer de discrimination et doit rester fidèle à lui-même. Il doit aller jusqu’au bout de sa démarche. Lorsqu’elle sera entendue, et qu’elle leur lira le serment d’Hippocrate, comme elle l’a fait devant le Sénat, en leur demandant qui d’eux ou d’elle respecte le mieux ce serment, ce sera un grand moment dans l’histoire de la médecine.

Docteur Desbiolles, RESPECT ! Respect pour vos compétences, pour votre connaissance, pour la simplicité avec laquelle vous expliquez les choses. Respect pour votre courage, votre éthique, votre indépendance, votre respect de la science, de la médecine, et surtout des individus, malades ou non. Vous avez rétabli l’honneur de la médecine et des médecins, tombé bien bas depuis 2 ans. Merci.

TOTALITÉ DE L’INTERVENTION DEVANT LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES DU SÉNAT

Le texte de l’audition sera bientôt disponible ici.

ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

216 commentaires

  1. “Elle insiste pour que la vaccination soit ciblée sur les personnes à risques”

    Je ne comprendrai jamais ce raisonnement qui consiste à dire : le vaccin est inefficace, inapproprié au virus à traiter, mais les personnes à risque doivent quand même être inoculées avec ce “vaccin”.
    Quand les travaux de Cotton montrent que les personnes à risque, les enfants, les femmes enceintes n’ont pas fait l’objet d’étude préalable spécifique ou n’étaient pas assez représentées en nombre dans l’échantillon, on dit oui mais, on s’en moque, il faut les inoculer, ils sont à risque vous comprenez. A quel titre, de quel droit ?
    Aucune logique là dedans. Il faut arrêter de proclamer ces âneries que les vaccins seraient efficaces sur les personnes à risque, ou alors en apporter la preuve. Mais peut être cela signifie qu’on se contrefiche de ces gens vu leur état et on se dit qu’après tout comme ils sont à risque, qu’ils décèdent de leur maladie ou du vaccin, de toutes façons ils décèdent: des victimes expiatoires !

    • Tout à fait d’accord avec vous ! Pourquoi se préoccuper de ces personnes que l’on a condamnées dès le début en leur interdisant soins, hôpital, réas. Ce sont des victimes collatérales désignées d’avance,sans aucun scrupule.

  2. Depuis cet interview, les médias répètent inlassablement que le virus progresse dans cette période hivernale, qu’il faut garder les gestes barrières ET vite se vacciner. Ce serait presque drole si il était dit “si il y avait un vaccin”
    Peut-être que le gouvernement cherche un provocation délibérée. Faut il attendre 2089 ??

  3. En réponse à François DEVERT
    Allez aux sources cher François et vous verrez que l’euro numérique a été annoncé par la Commission en juillet dernier, non pas pour dans 5 ans, mais dans 2.
    Notez qu’elle parle de lancement de projet tout en donnant déjà chaque détail de son fonctionnement, jusqu’aux slogans pour la faire accepter !!!!
    (Pas retrouvé le texte original, seulement une publication des échos:)
    https://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/la-bce-lance-officiellement-les-travaux-sur-leuro-numerique-1332168
    Puis la commission a fait paraître en novembre 21 un texte disant le projet avancé sans autre précision.
    Normal, l’ E-wallet ou portefeuille d’identité numérique européen est annoncé au stade adulte à partir de septembre 202, dixit Virginie Joron, député européen .
    Si le prochain Président n’exige pas le retour strict aux traités signés, ce n’est pas la France qu’il faudra fuir, mais l’Europe.

  4. Je suis rassuré de voir que certains commentaires rétablissent la vérité…en tant que microbiologiste, les approximations et erreurs qu’elle peut asséner la décrédibilisent à mes yeux. Chacun son champ de compétences et son expérience, elle n’en a que très peu

  5. Par le docteur Jacques CORALLO NICE le 17/02/2022
    Madame le Sénatrice, monsieur le Sénateur.
    Je me permettrai par la présente un ajout à l’information apportée par madame le docteur Desbiolles lors de son audition du 8 février 2022. Un des éléments les plus débattus et ayant suscité les plus d’interrogations lors de cette intervention a porté sur l’utilité ou la non utilité d’une vaccination de masse. Plusieurs arguments ont été à ce sujet développés. Un d’entre eux, non le moindre, concernait la pression de sélection de nouveaux variants par la vaccination. Cet aspect est bien sûr ignoré des non spécialistes. Il est cependant bien connu des experts. Ainsi le Professeur Delfraissy lui-même considérait dans une lettre au Lancet en date du mois de mai 2021 que cette survenue pourrait amener à une modification des stratégies vaccinales. Vous pourrez vous étonner que cette donnée essentielle se soit retrouvée uniquement dans une revue médicale anglaise, à moins qu’une publication ne m’ait échappé. Mais face à cette incertitude et dans le but de nourrir votre réflexion il m’a paru essentiel de vous apporter cette information que vous trouverez en pièce jointe.
    Bien cordialement. Docteur Jacques CORALLO
    P.S. Extrait du document : «If substantial immune evasion occurs, current vaccines are likely to still offer some benefit to individuals. At the population level, however, they could induce viral selection and escape, making the prospect of achieving herd immunity increasingly remote. This virological game changer has numerous consequences, not only for vaccines and treatment, but also for prevention and control strategies. »

  6. Foullini (nefastologue) qui êtes vous pour vous comparer à d autres et notamment au professeur Perrone qui lui est virologue et affirme que ce vaccin (injection) ne sert à rien ! Il peut lui documenter et étayer ses propos ,pouvez vous en faire autant ? Vous Et les complotistes ( faudrait voir à ne pas inverser les rôles )de votre espèce on devrait vous vacciner jusqu’à plus soif avec votre mixture ça bouste énormément la connerie malheureusement aucun effet côté cerveaux . Heureusement vous êtes pensionné . Continuer à faire honneur à vôtre serment d hypofric Et surveiller votre retour sur investissement plutôt que nous imposer vos elucubrations

  7. Beaucoup de compassion, en raison de son militantisme pro-complotiste et de sa haine ou, au moins, de sa farouche opposition envers tous les tenants du pouvoir ( politique comme scientifique et universitaire ), pour celui ou celle qui a établi ce résumé et comrnenté les remarques , dont certaines sont justifiées, de ce médecin épidémiologiste le Dr Desbiolles . Pourquoui ne s’est-il pas limité à citer ses propos et leur contexte ?Ses commentaires sont assortis de mensonges et d’accusations qui , s’il était vraiment courageux, devrai!t le conduire à porter plainte contre ceux qu’il accuse de trahisons, de ceux qui souffrent de conflits d’intérêt non déclarés et/ou qui se soumettent béatement au pouvoir exécutif du gouvernement actuel . Courage qu’il devrait avoir surtout sous un nom d’emprunt aussi noble et respectable que “Zola” !!!

    • Bravo les anonymes bardés de certitudes et frustrés de ne ne pas avoir le pouvoir dont vous rêvez , ni le poids souhaité de vos argumentaires . Allez donc courir derrière vos mentors , Mandrux ou Maudrux , très connu pour ses positions , Perrone et peut être encore Raoult, pour ne parler que des plus proches, fiers d’afficher leur nom , eux !
      Quant aux psychiatres et à la psychologie , ayez au moins l’honnêteté d’afficher vos compétences, très étendues selon vous, c’est évident , et d’aller consulter les meilleurs . Je ne répondrai plus à vos discours , tellement ils sont délétères et clivants, pour ne plus stimuler votre agressivité …

      • “Ses commentaires sont assortis de mensonges et d’accusations”. Pouvez-vous citer ces commentaires et accusations ?
        Vous n’avez pas répondu à ma question. Merci de préciser le poids de votre argumentaire avec honnêteté au lieu de fuir.

      • “Je ne répondrai plus..”
        Mais personne ne vous a demandé d’intervenir. Vous venez à la table et crachez dans la soupe et sur les cuisiniers ! ous êtes bien mal élevé,en plus d’être ignorant, mesquin et menteur..ce qui va bien ensemble .

      • Hou hou Monsieur Poli nie , hargne en bandoulière, haine pour bannière;
        infantiles trépignements . Je dis pour vous le «  de profundis » en pleurant.

      • et vous, vos arguments c’est quoi?un message délétère et clivant dont on comprend qu’il puisse stimuler l’agressivité !
        avez-vous visionné la vidéo en question? Moi je l’ai fait, avant de savoir que Zola avait fait un article dessus, en transcrivant par écrit l’essentiel du contenu de l’intervention de Mme Desbiolles; c’est utile car les gens hésitent à écouter une video si longue;
        je ne vois rien dans le texte de Zola qui soit étranger à ce rapport; maintenant si vous êtes capable de produire des distorsions on vous écoute
        il est vrai que Zola affiche son contentement à l ‘écoute d’un tel document et on ne saurait s’en offusquer, car il est tellement rare qu’une personne non liée par un conflit d’intérêts puisse témoigner officiellement, sous serment qui plus est, d’une vérité allant à l’encontre de tout ce qu’on nous a balancé depuis deux ans.
        qui est frustré en la matière? qui rêve de pouvoir?
        vous êtes docteur apparemment? bigre,comment faites vous avec des clients qui auraient le mauvais goût de tenir des propos délétères ? vous avez une camisole à proximité pour les calmer??

        • Coucou le revoilou Pollini Joseph, vite un Doliprane!…
          A chacun ses mentors, les uns partisans des soins précoces par ivermectine, hydroxychloroquine, antibios macrolides….utilisés avec succès par plus de 2 milliards de terriens en Afrique, Asie, Amérique du Sud….
          Les autres, talibans de la vaccination expérimentale ARN sans consentement, et farouches partisans du paracétamol et des soins palliatifs au rivotril, dont nos aînés ont largement « profité » en Ehpad où à domicile, sur consignes gouvernementales, grâce à des médecins experts comme J P.

  8. …”Je pense que l’on devrait porter plainte à l’Ordre contre le docteur Desbiolles. En effet, pour être sur la même ligne et pour avoir tenu les mêmes propos, nombre de médecins sont actuellement poursuivis, menacés de suspension ou suspendus. L’Ordre ne doit pas pratiquer de discrimination et doit rester fidèle à lui-même. Il doit aller jusqu’au bout de sa démarche…”
    Je pense qu’il faut ABSOLUMENT ÉVITER ce type de suggestion, même à prendre au second degré. Car ce faisant on SOLLICITE LE MAL, qui est là, toujours présent pour accomplir son office… ne semons pas nous même l’ivraie, d’autres savent le faire très bien et ne s’en privent pas…
    Sinon, BRAVO pour le reste et BON SUCCÈS dans vos démarches

    • Je ne suis pas sûr, même s’il faut effectivement le prendre au second degré. L’Ordre poursuit certains, car ils s’expriment, et pas d’autres. Il faut une plainte collective contre tous ceux qui s’expriment, de Veran à Deray, en passant par Marty et Cymes, pour montrer l’absurdité de cette situation, et la discrimination. Montrer que n’autoriser que la pensée unique est une atteinte à la liberté d’expression pratiquée par l’Ordre.

        • Il y a aussi le Pr Caumes qui vient de s’exprimer au Sénat (cf Jean Marie juste au dessus) pour démolir la vaccination. Une honte. Certains sont poursuivis pour moins que cela. Pourquoi certains ont le droit de dire cela et d’autres sont poursuivis pour la même chose ? Seul moyen de mettre l’Ordre devant ses contradictions (le terme est gentil).

          • Et de plus moi , on . m’emm..
            Mais je szvoure mon aisirquand je l’écoute. Tous ces types qui ont maintenant peur pour eux -éventuels procès mais tt simplement peur du nombre de doses- ou pour qelqu’un de leur famille

  9. On est dans le déraisonnable. Heureusement que certain remette les pendules à l’heure, bien que cela ne fasse pas bouger les lignes en France, ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays N’oubliez pas que le capital, cette entité globale qui détient l’économie mondiale a essayé de mettre en place, à travers cette soit disante pendémie ( qui n’en est pas une; voir la définition ) un début de controle des populations, notamment des démocraties( le vote, c’est mauvais pour les affaires) en utilisant de l’ingéniérie sociale, dont la peur fait partie des éléments à mettre en place. Le parangon plus que parfait de ce sysytème est le controle social à la chinoise. Vous vous dites que cela ne viendra jamais chez nous ? Détrompez-vous. Madame Vander Layen et ses copains ,accompagnés par les libéraux de tous poils sont en train de mettre en place la monnaie électronique, le E.euro qui s’appuiera sur la technologie de la Blockchain sera effectif dans 5 ans. C’est la Ste THALES via sa filiale IDEMIA qui est en train de développer ce projet industriel, avec pour s’assurer de la complète obéissance des citoyens, la reconnaissance faciale. La BCE aura la main mise sur chaque centimes d’euro dépensés dans l’union. Il n’y aura plus d’argent liquide. Vous n’aurez plus aucun anonymat. Pourquoi agir de la sorte ?
    Il y a eu deux alertes d’importance ces dernières années. La première c’est le Brexit qui a démontré que le suffrage universel pouvait défaire ce qui avait été fait 40 ans avant. Le deuxième alerte et non des moindres, c’est l’élection de TRUMP qui démontre que le suffrage universel peut mettre au pouvoir des gens qui peuvent contester les règles du libre-échange et du multilatéralisme. TRUMP a contesté l’OMC.
    L’oligarchie qui exerce sa domination sur le monde industriel se rend compte que le suffrage universel, apanage des démocraties doit être neutralisé, car cela met en péril la construction multilatérale et libre échangiste mise en place depuis plusieurs décennies. Les peuples se rende compte que la mondialisation qui profite au capital détruit son environnement, détruit les liens sociaux, détruits les acquis et l’appauvrit.
    Le risque que le suffrage universel remette en cause, L’OMC, le G7 ou le G20, L’OMS, voire l’Europe et toutes ces structures destinées à élargir les pouvoirs de l’oligarchie est une hérésie, un danger pour cette caste. Il faut donc neutraliser les effets du suffrage universel et utiliser les technologies numériques pour pérenniser sa domination sur nos sociétés.
    Voilà où nous en sommes aujourd’hui. Je laisse à chacun le soin de réfléchir au monde qui se prépare et à la responsabilité de l’accepter ou pas.
    Ci-joint le lien de Eric VERHAEGHE qui explicite mon propos, qui comme je l’avoue, a été abondamment copié pour écrire ce papier.
    https://rumble.com/vn7x3s-euro-numrique-saisie-des-comptes-bancaires-au-del-de-3000-eric-verhaeghe-no.html

  10. A la lecture de ces chiffres, faut-il seulement pointer du doigt les politiques, les gouvernants ou bien également tous ceux qui à tous les niveaux sont impliqués dans le suivis, l’enregistrement des données, leurs traitements, leurs communications? C’est à dire tout l’ensemble du secteur de la santé de l’infirmière qui ne rentre pas les bonnes informations aux hauts fonctionnaires qui gèrent!

    • Peut-être que prendre des décisions depuis le sommet sans prendre en compte le fait que les humains sont faillibles et plongés dans des environnements où le travail a peu de chances d’être impeccablement fait, serait en soi une erreur. Mais le lien entre votre question et le contenu du billet m’échappe.

  11. Un immense respect et un très grand merci au Docteur Desbiolles pour cette mémorable allocution devant le sénat qui a fait enfin réagir certains sénateurs au point de leur faire regretter devant un grand auditoire leur vote pour le Pass Vaccinal. Les grandes connaissances du Docteur, sa présentation très simple du problème et son coté humble ont eu raison de cette dureté qui règne depuis de longs mois au sein des politiques. Son intervention a aussi permis de redonné un peu de crédibilité au monde médical qui en avait bien besoin.
    Dommage que les grandes connaissances françaises en matière médicale ai été muselées par le pouvoir en place

  12. Très ntéressant.

    Je voulais savoir si le docteur Desbiolles a refusé la vaccination et si elle ira à l’hôpital si elle attrape le Co-Vid ? C’est pour me conforter

    • A son âge, si elle attrape le Covid, elle a vraiment peu de chances d’aller à l’hôpital. Et encore moins si elle reçoit un traitement précoce…

      • Quand on est médecin, on a les médicaments pour se soigner et nul besoin d’aller dans un hopital. Azythromicine ( antibio) Hyvermectine ( a utiliser avec grande attention) prendre du Zinc et de la vitamine D.

  13. Voilà comment on arrive à une manipulation à grande échelle pour protéger, semble t-il, la responsabilité de ceux qui détruisent, au nom d’une idéologie bien connue, la rentabilité, les structures de fonctionnement des Hôpitaux. Ces destructeurs n’ont pas d’autres alternatives que de se protéger pour éviter d’être mis en cause. Et les économies réalisées, avant et pendant la Covid, sont ridicules face à l’ampleur des dégâts !!! C’est ce qu’on appelle de l’incompétence, au niveau d’un pays, c’est GRAVISSIME, IMPARDONNABLE.

  14. Merci pour la pertinence de vos propos
    Comment garder en effet confiance dans notre système de santé et nos politiques qui ont fait pression par la peur ??

  15. Discours précis et rigoureux d’une épidémiologiste sans conflit d’intérêt.Merci au Dr Desbiolles.J’ai eu l’impression d’avoir pris du Primperan(R)

  16. Après la belle intervention du docteur Desbiolles qui met un peu de baume au cœur contrecoup au 24h Pujadas d aujourd’hui Pujadas blanc hier et médias présents sur le plateau sur base d une etude( j ignore laquelle pas arrivé à temps) Tous les vaccinés décédés du covid avaient des commorbidites, les plus touchés Et qui paient le plus lourd tribu à la maladie sont les non vaccinés , le vaccin est très efficace et grâce à lui on pourra sortir de la pandémie , il faut supprimer le pass vaccinal mais il faut conserver le pass sanitaire et surtout il faut rendre la vaccination obligatoire pour tous et surtout les plus fragiles ( accumulation de doses) Pujadas , blachier et cie se seraient -ils fait remonter les bretelles? Toutes ces affirmations alors qu ils reconnaissent que omicron est moins dangereux .

  17. Merci pour ce billet !
    “À tel point que certains, qui non seulement ont voté pour le pass vaccinal, mais étaient pour la vaccination obligatoire, ont demandé comment faire pour revenir en arrière.”
    D’abord on vote et ensuite on se pose des questions? A quoi va servir cette audition au juste ? Ce n’est pas un peu tard ???

  18. Courageuse jeune femme, face à ces gugusses qui s’offrent le luxe outrageant de faire semblant de se poser des questions.
    Théâtre de Tartuffes, dans lequel je ne suis pas bien sûre que notre Dorine obtiendra quelque victoire.
    Ils vont boucler leur pseudo enquête et défaire la loi anti-constitutionnelle et anti éthique à tous égards qu’ils ont votée et adoubée il y a moins d’un mois?
    Parce qu’une courageuse petite dame leur aura frotté le nez dans leur nullité?
    Qui peut rêver pareille chose?
    “Ah booon? Il faut un pass pour entrer à l’hôpital?” C’en serait drôle si ce n’était à vomir.
    Si ils pouvaient juste ramasser leurs petits billets, leurs petites accointances, leurs rêves de siéger aux côtés de tel ou tel à telle ou telle instance supranationale, voter comme on pisse : là où il est ordonné de le faire, et s’abstenir de cette pantalonnade.
    Ces gens sont répugnants.

  19. Pour les vaccins il existe une incertitude en matière de sécurité. dit C D
    Non, fin 2021 il n y a plus d incertitudes
    https://ansm.sante.fr/uploads/2021/12/21/20211221-covid-19-vaccins-rapport-pv-pfizer-19.pdf
    ou
    https://ansm.sante.fr/uploads/2021/09/24/20210923-covid-19-vaccins-cominarty-pfizer-rapport-18.pdf
    Voici deux liens pour le rapport no 18 de la très sérieuse Agence Nationale Sécurité du médicament…
    En résumé cet organisme officiel .. dit que pour Comirnaty de Pfeizer (soit la moitié des injections faites : 80 000 000) c’est, accrochez vous, 46800 effets secondaires post injection (la plupart dans les 2 jours ) dont 27 % GRAVES,     1167 décès en 8 mois !! et 140 pathologies répertoriées dues aux vaccins, des 9 cas
    d’ Agranulocytoses, aux 434 cas de Zonas.…
    La plupart des scientifiques qui bossent sur le réquisition des données pensent que moins de 5 % des effets post vaccins sont déclarés (y compris des morts du jour ou du lendemain… qu’on passent dans la case : mort du covid) je vous laisse imaginer le massacre !
    On connaît qq sportifs célèbres cloués à la maison depuis 5 mois comme J Chardy tennis pro
    ou Florian Dagoury, plongeur statique en apnée rec du monde, diagnostiqué avec une myocardite et une péricardite 40 jours après sa deuxième dose du vaccin Pfizer
    OU K Gourdon 3 ligne La Rochelle 20 sélections en rugby (impossible sur le net de savoir la cause de cette déficience cardiaque d’un mec de 30 ans en pleine bourre !

    Le lien pour trouver, dans le monde, 392 sportifs pro bousillés ou morts des injections pseudo vaccinales, dont une centaine d’athlètes de moins de 20 ans et 10 de 12 13 14 ans

    https://www.covid-factuel.fr/wp-content/uploads/2022/01/sports-listing.pdf
    Ce n est pas moi qui le dit c’est ANSécuritéM
    D après le VAERS de la FDA aux USA les ”injections’ c est plus de 53000 morts dans le monde (en réalité plusieurs millions de morts et des millions d’handicapés ..car 95 % des cas ne sont pas déclarés. J’ai personnellement 5 relations qui ont eu des effets secondaires et aucun n a été déclaré par son médecin

    • Si j’avais mauvais esprit je penserais que des lors que dans un groupe des choses sont cachées c’est qu’il y a une intention de tricher, mentir, et c’est depuis la nuit des temps.

  20. On s’aperçoit donc que des parlementaires, notamment des sénateurs qui pourtant n’ont pas de dissolution ni de 49-3 à craindre, votent des textes sans même se renseigner sur les causes et conséquences de ce qu’ils votent!

  21. “focaliser la vaccination sur les personnes à hauts risques afin de les protéger individuellement et efficacement,” Avec des tas de comorbidités, peut être mais le seul critère âge vous classe t il obligatoirement à haut risque? Et encore est ce si vrai et démontré que cela avec ces injections, j’en doute avec tout ce que je vois publié par ailleurs !!! Si quelqu’un peut infirmer concrètement ma conviction je suis preneur. Merci

    • Les éléments tendant à accréditer l’idée que les injections géniques expérimentales puissent bénéficier à qui que ce soit paraissent de plus en plus fantaisistes et contraire aux observations. Voir ou revoir le dernier CSI pour s’en convaincre.

    • Foutaise que ces pseudo vaccins fabriqués et distribués par les Mengele de big pharma et de LREM
      La protection c est IVERMECTINE ou HCLQ vit D Puis en cas d’infection traitement immédiat !

    • En tous les cas aucune personne à haut risque n’a été incluse dans les essais par les fabricants.
      Et on sait qu’avec l’immunosénescence on peut vacciner 10 fois sans générer d’anticorps.
      Il reste encore et toujours les soins précoces.

  22. “À tel point que certains, qui non seulement ont voté pour le passe vaccinal, mais étaient pour la vaccination obligatoire, ont demandé comment faire pour revenir en arrière.”
    (…)
    ET CES ABRUTIS GOUVERNENT NOS VIES.
    On va continuer encore longtemps à le tolérer, subir ?
    TOUT DÉPEND DE NOUS : ARRÊTONS DE DÉPENDRE D’EUX !

  23. L’industrie pharmaceutique ce moque pas mal de votre santé. vendre des vaccins au troupeau rapporte beaucoup d’argent.
    C’est de même avec les 11 vaccins des bébés. A la CEDH, on parle pour ces vaccins classique de ” consensus scientifique”. Lire les livres de Michel de Lorgeril.

    https://www.senat.fr/rap/r09-685-1/r09-685-11.pdf
    https://theconversation.com/lindustrie-pharmaceutique-emet-plus-de-gaz-a-effet-de-serre-que-lindustrie-automobile-118251
    https://odysee.com/@HealthAlternatives:d/Preparer-CDS-facilement-Andreas-Kalcker:0
    le tritium est un radionucléide,( il y en a d’autre comme le C14 retrouvé dans les poissons) que l’on retrouve dans l’eau du robinet , il passe la barrière placentaire. lire” Le livre blanc du tritium” m^me un osmoseur inverse ne filtre pas le tritium.
    mesures faites avec le laboratoire de l’ACRO ”
    https://www.sortirdunucleaire.org
    https://www.sortirdunucleaire.org/La-Loire-grand-fleuve-royal-et-sauvage-ou-grande
    Tout ça pour dire que trop de molécules chimiques et radioactives , ce n(est pas bon pour la santé et la biodiversité.mais on peut faire autrement…

  24. Désolé d’apporter une voix dissonante mais je ne vois pas bien ce qu’apporte le docteur Desbiolles de plus que tout ce qui a été si justement annoncé par les véritables médecins qualifiés de complotistes depuis 2 ans et interdits de prescription voire de médecine. Elle ne fait que reprendre leurs propos et en plus ne parle pas des décès avérés de ces ignobles poisons qui ne protègent absolument en rien, n’empêchent pas de contracter la maladie et contrairement à ce qu’elle affirme n’empêchent pas non plus pour les personnes à risque d’attraper la maladie. Confirmation officielle hier matin sur BFM que des personnes triplement ” vaccinées ” ont été hospitalisées en soins intensifs (j’en connais dans mon entourage) il y a seulement 1 mois le discours permanent était que le ” vaccin ” protège des formes graves et empêche les décès !!! La prochaine étape sera d’enfin reconnaître que ces poisons n’empêchent pas les décès, on y arrive progressivement malheureusement. Bien entendu BFM pour justifier cet état de fait a expliqué que toutes ces personnes étaient toutes atteintes de comorbidités. Une fois de plus discours à sens unique, pernicieux et mensonger car les personnes avec ce type de comorbidités qui décèdent à cause de ces comorbidités décèdent du virus et non pas de leurs comorbidités. D’autre part pourquoi ne parle t’elle pas de l’exemple plus que flagrant (entre autre) d’Israël qui est un des pays le plus vacciné au monde (idem Gibraltar) vous avez publié suffisamment de courbes à ce sujet, les Delépine aussi et tant d’autres … pour qu’elle n’ignore pas que la mortalité y est très importante ? Je ne comprends donc pas votre engouement pour ce courageux médecin certes, mais qui n’apporte rien de nouveau et surtout ne va pas jusqu’au bout de ce qu’elle aurait du expliquer.

    • Je trouve qu’elle apporte sur la synthèse globale, claire, argumentée. Elle apporte sur sa critique de la modélisation (qui est à la base de quasi toutes les décisions politique prises). Je n’avais pas vu auparavant d’évaluation des scénarios.
      Elle apporte avec insistance, l’importance du choix libre et éclairée (après avoir démontré qu’il n’a jamais existé, puisque informations basés sur des modèles faux).
      Christine Cotton, si on va par là n’apporte pas de grands scoop, sauf qu’entendre leurs analyses, compilées, ça laisse peu de place au doute:
      ”Il n’y a pas d’erreurs qu’ils n’ont pas commises !”

      • Oui KSTET lol et c’est pour cette raison que depuis le début le Professeur Perronne est totalement crédible car il a toujours tenu un discours identique et basé sur la seule science médicale. Didier Raoult (que j’ai admiré depuis le début) a trahi en cautionnant les ” vaccins ” dont il sait que ce n’en étaient pas et à l’heure actuelle ne pouvant ignorer les effets secondaires il n’en parle toujours pas, quelque chose ne colle pas chez lui depuis son revirement, je n’ai pas compris et ne comprend toujours pas.

        • Ben peut être déjà pas les ”admirer” sas réserve, perso je les soutiens car rien qu’apporter a contradiction c’est beaucoup.
          ça ne m’empêche pas de relever ce qui me semble être des contradictions ou des imprécisions. ça m’est arrivé ici aussi avec mr Maudrux. Déjà pour comprendre pourquoi je me trompais quand c’était le cas.

        • Entièrement d’accord, tant sur Desbiolles que sur Raoult, qui n’a jamais eu une position claire sur les vaccins. Ce qui n’enlève rien à ses mérites par ailleurs.

          • Peut-être (Raoult) tient-il simplement à pouvoir continuer à travailler en France où il à une equipe. Alors il y met un bémol ou fait de l’humour, en rappelant que la vaccination pneumocoque est valable 10 ans. Ce qui est une façon de dire ce qu’il pense de la “vaccination” Covid19, sans s’exposer à une exclusion de l’ODM (origine vichyssoise que l’on ne renie pas).

          • Sûr que le Pr Raoult vous a entendu : dans sa dernière vidéo, “il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain” il affirme pourtant qu’il n’a jamais,jamais, jamais vu d’aussi mauvais vaccins.

      • Non il reste encore beaucoup de valeureux (Très grand manque avec notre immense Luc Montagnier) Christian Perronne, Alexandra Henrion-Caude, Louis Fouché, Professeur Joyeux, époux Delépine mais vous me direz qu’ils ne possèdent pas l’impact médiatique eu égard à leur censure.

        • Sauf que Perrone, Henrion Caude etc…. ne sont pas entendus au sénat. C’est la première fois qu’un discours qui ne va pas dans le sens de la doxa gouvernementale est exprimé de manière aussi claire devant les sénateurs. C’est plus qu’ encourageant même si on n’est pas d’accord avec toutes les idées développées.

          • Ce n’est pas tout à fait exact car le professeur P a été auditionné par les parlementaires au Luxembourg il y a une dizaine de jours. Avec une argumentation très musclée.

          • @ Bernard,

            Oui je sais et A. Henrion Caude aussi. Mais pas au sénat Français ni à l’assemblée nationale et ilss ne risquent pas de l’être.
            Tandis qu’A.Desbiolles a été auditionnée au sénat Français.

          • oui, la nuance n’est pas insignifiante; entre des gens qui s’expriment ici, et un Dr qui le fait devant le sénat sous serment, je suis étonné que certains ne fassent pas la différence.. d’autant que le rapport en question détruit une bonne partie de la propagande du pouvoir et des médias
            alors je sais, il y en a qui n’admettent qu’un seul discours possible sans quoi ont droit aussi à une forme d’excommunication et d’accusation ” d’opposant contrôlé”
            il faudrait dire que le vaccin a 0% d’efficacité, que les virus n’existent pas, etc… personnellement, je suis prêt à tout entendre et tout imaginer mais par contre qu’une propagande éhontée comme celle que nous subissons puisse avoir comme seul substitut le discours de ceux qui s’affichent comme étant les “vrais résistants”,je me demande ce qu’ils feraient s’ils étaient au pouvoir

      • Bonjour épée d’or, agacé par tous ces doutes oui certes , mais toussa est vivant . Puis-je me permettre de vous donner un exemple de ce qui est réellement grave?. Une jeune femme enceinte de huit mois et ,fraîchement arrivée dans un camp d’extermination, demande au gardien qui « travaille « et l’emmène vers une chambre à gaz, si Elle pourrait bénéficier d’un landau pour son petit . Diriez-vous de cette jeune personne qu’elle est coupable de son manque de discernement ou qu’Elle est victime de son incapacité à se représenter l’innommable ? L’accroissement des techniques est sans bornes alors que notre capacité de représentation de même que nos capacités de perception sont limitées. Les hommes de l’ombre de ce siècle ont grand intérêt à nous maintenir dans l’obscurité sur la réalité de l’obscurcissement de notre monde. Nous sommes victimes de ce qui nous arrive et non coupables d’ être victimes . Je ne veux pas faire de morale mais juste vous rappeler que nous sommes vivants avec notre singularité et que c’est cela qui vraiment respectable et « chérissable «  au-delà des déceptions ponctuelles. Merci épée d’or pour vos écrits .

    • Le Portugal a plus de 98/100 ( des plus de 12 ans ) vaccinés ! Les courbes positifs, décès, hospitalisés sont édifiantes.
      Merci à cette dame d’éclairer nos élus de l’ombre. Mais servent-ils à quelque chose ?

  25. Merci pour cette information qui sort du correct habituel malheureusement elle ne sera pas relayée dans les médias et les craintes vont persister

  26. Il en aura fallu du temps ! Combien d’effets secondaires et de décès à cause de ces “vaccins” ? Combien de vies aurait-on pu épargner si l’on avait soigné précocement ? Enfin….la vérité finit toujours par percer, mais les dommages collatéraux sont énormes ! Merci aux chercheurs de Vérité !

  27. Très intéressant et terrifiant de découvrir que nos sénateurs n’ont finalement rien suivi et ont pratiquement 2 ans de retard malgré toutes nos relances.
    En espérant que le brillant exposé Docteur Alice Desbiolles soit écouté même si j’en doute. Au moins ils ne pourront plus dire qu’ils ne savaient pas.

  28. @Pierre493
    Je suis tout à fait révoltée de cette propagande de vaxx contre les “vieux”…
    On dirait que les vieux ça emmerde, ça coûte, ça peut dégager, ça fera des économies… ça a vécu, m<:d* alors !
    Je prétends qu'ils servent de cobayes à défaut de crever de ce vax immédiatement, voilà ce qu'on en pense en haut lieu… Et le corps médical est très embêté avec ça… Bon les vieux c'est un moindre mal, auraient-ils envie de dire, et puis faut bien le tester ce vax…

    C'est cynique !

    Un machin qui ne marche pas sur les jeunes, ni sur la transmisiion, ni la maladie,
    sauf ""peut-être pour éviter """les cas graves""" , dernière trouvaille ! on se fout de notre gueule, peuple d'andouille !
    Les médecins aussi, pour ne pas être qualifiés d'anti-vax, préfèrent-ils dire que pour les vieux , pardon les personnes agées, avec co-machin et toussa, peut-être que ça pourrait être utile "" … Des faux-culs ? même les plus illustres dénonciateurs de cette supercherie monumentale ???

    Je ne comprends pas !
    Ou alors je comprends trop bien qu'on nous prend pour des cons ! Et pas que les vieux !

    • Les vieux sont les moins vaxines moins cons et plus au courant de ce qui se passe depuis 2 ans, le refus de soin a declenche le doute immediat sur cette arnaque mondial covid ,les moins vaxs sont les vieux !!!

        • La plupart n’ont pas eu le temps ni les moyens de réfléchir, broyés par les contraintes du quotidien, et puis la plupart ont-ils la possibilité d’échapper à la vaccination ? C’est plus facilement un luxe de retraités?

  29. Bonjour,
    Bien-sûr, bravo à cette Dr, bravo, mais permettez-moi de poser la question : pourquoi si tard ?
    Pourquoi le consentement bafoué depuis début 21 ?
    Pourquoi aucune réaction avant février 22 ?
    Pourquoi ? je ne veux pas lui faire de procès mais quand-même, vous tous qui n’êtes pas entendus depuis le début de cette histoire malheureuse, ça fait 2 ans que vous tirez les sonnettes d’alarmes, et pas que vous !
    Pourquoi ces gens si bien placés n’ont pas élevé la voix avec les autres bannis des merdias subventionnés ?
    En 2 ans le mal a été fait, qui ne reviendra jamais en arrière….

    • “pourquoi si tard ?”

      Parce qu’on ne lui a pas donné la parole avant. Cela fait un moment qu’elle tient ce discours, qui était interdit, il y a encore peu de temps, dans les médias mainstream;

      • Il y a longtemps que l’on peut tout dire dans les médias NON mainstream, d’ailleurs elle a parlé chez Bercoff, tout récemment, mainstream ou pas ?
        Le pass voté par les sénateurs comme un seul homme, il y a longtemps déjà…
        Je sais, c’est dur dans ce pays d’aller contre la doxa, au risque de sa profession, crédibilité, reconnaissance, etc…
        Et c’est très courageux ! faut le lui reconnaître !
        Mais je maintiens que c’est tard !

        • Les médias non mainstream ne l’ont pas invitée avant non plus, par ce qu’elle n’était pas connue.

          Comment pouvez savoir qu’elle n’avait pas le mm discours avant ?
          C’était une inconnue qui sort de l’ombre depuis quelques semaines. Vous la connaissiez vous, avant son passage sur Sud Radio ?
          Perso, je n’en avais jamais entendu parler.
          Et comme dit si bien Leonette ce sont les sénateurs et députés qui sont à la ramasse!

  30. Merci beaucoup Zola de tout ce travail. Du coup je suis allé écouter sur le site … Et elle sait dire très clairement la manipulation qui a lieu.. Parce que tout mis bout a bout ne peut être une erreur.

  31. Voilà qui est fort bien dit et me redonne un peu d’espoir pour un retour à la raison. Les scientifiques indépendants seront-ils enfin écoutés? Ou bien la violence politico-financière continuera-t-elle la déshumanisation de notre Monde?

  32. Le savoir n’est pas uniquement devant nous à découvrir; il est aussi derrière-nous dans un passé riche d’enseignements!
    A ce sujet, ces Sénateurs, qui pour certains n’écoutent pas ce qui leurs est expliqué, et afin d’économiser leur temps, seraient bien inspirés de ressortir le rapport sénatorial de 2010 sur la grippe H1N1. Ils y trouverons toutes les réponses utiles à la compréhension de ce qui se passe aujourd’hui avec la Covid 19 !
    “ERRARE HUMANUM EST…
    PERSEVERARE DIABOLICUM”

  33. Fort bien mais il y a quand même un petit quelque chose qui me gêne dans cette affaire.
    Je constate un quasi consensus pour piquouser les vieux. Désolé d’évoquer mon cas personnel mais j’ai 72 ans je suis en pleine forme et je voudrais bien qu’on m’explique pourquoi un produit inefficace sur les nouveaux variants, potentiellement dangereux et peut-être même cancérigène, serait utile seulement pour les personnes âgées( et d’ailleurs qu’entend on par personne âgée…).
    Je vis avec l’idée ,confortée d’ailleurs par la lecture de ce blog, que le mieux c’est le traitement précoce à base d’Ivermectine et d’azytromycine.
    Mais peut-être ai-je raté quelque chose…

    • Tous les actes médicaux (traitements, chirurgie, vaccins…..) ne doivent être acceptés par la personne qui les reçoit qu’après un éclairage honnête par une (des) personne(s) de l’art (médecin par exemple ?)

    • Je suis médecin âgé de 67 ans, en retraite, et je me permets de vous dire que votre raisonnement est le bon en y ajoutant toutefois du Zn et de la vit D.
      Entre mourir de la Covid ou bien subir les effets indésirables (plus ou moins graves) de la vaccination mon choix va sans conteste vers le premier cas de figure.
      L’avenir nous dira si nous avons eu raison ou tort.
      Pour l’instant profitons des années de vie qui nous restent….dans le respect de chacun et de nos différences.
      ….Vous n’avez rien raté

      • oui mais voila le notre de docteur voulait absolument nous piquouser ( 65 et 71 ans sans comorbidités) et disait de faire attention avec les vitamines au lieu de nous en indiquer la posologie……Le docteur était l’un des piliers de la confiance, c’est effrayant ce qui arrive.Toujours pas piquousés et même pas un rhume en 2 ans en ayant renforcé notre immunité sans excès.

    • parfaitement d’accord avec vous, le traitement précoce est la meilleurs solution
      Médecin retraité de 74 ans en pleine forme physique et mentale ( azithromycine )

    • Pierre, entièrement d’accord ! 82 ans, je suis en pleine forme: Cela suffit de cette idée de “protéger les anciens”.. c’est du bleuf ! ils veulent ns éliminer ! Traitement immédiat comme pour toutes les maladies.. pour tout le monde

  34. Bonjour aux oiseaux sur la branche, la fête de la Saint -Valentin est née un 14 février cette date a été choisie car c’est le jour où les oiseaux commencent leur parade d’amour .C ´est beau hein? Au sujet de Mme Desbiolles , je suis plus réservée . Vous allez peut-être finir par croire que cette injection a un intérêt … pour certaines catégories de la population. Le discours doit être crédible, ne perdez pas cela de vue. Belle et bonne Saint Valentin à vous tous . Comment allez-vous fête la vie aujourd’hui ?

    • Non les vax sont dangereux ./
      Les milliers de médecins crapuleux qui ont renié leur serment devraient avoir du mal à dormir ! AUCUN médecin ne savait ce qu’il injectait à ses patients et c’est DéGUEULASSE ! Seul Pfeizer avait une très vague idée des effets de cette saloperie qu’il avait fabriquée ! Je n ai plus la moindre confiance dans le corps médical… J’ai 80 ans je ne me ferai plus vacciner contre la grippe. ! Ivermectine

  35. Merci ZOLA pour ce billet, l’analyse du docteur DESBIOLLES, qui vient compléter celle de
    Mme Christine COTTON. Espérons que les députés « à la botte » et les sénateurs cacochymes seront sensibles aux éléments factuels de ces grandes femmes.

  36. Bonjour Zola,
    Merci beaucoup pour votre suivi… On a eu beaucoup de chance avec cette toubib, elle a su la jouer fine.

    Je me pose une question, puisque les essais Pfizer ne mesuraient que le nombre d’infections symptomatiques confirmés par un test pcr positif, et ne portaient pas sur :
    – le risque d’hospitalisation ni sur celui de bloquer la transmission,
    – la protection des personnes âgées, vulnérables, enceintes, ni sur une moindre létalité, etc…

    Est-ce par chance que 50% des personnes à risques se trouvent améliorées ou y a-t-il un biais dans la récolte des données ?

    La question se pose d’autant plus que Norman Fenton (Londres) et Decoder l’eco soupçonnent à raison (calcul toute cause de mortalité) des excès de mortalité à chaque campagne de vaccination, sans compter que Raoult dénonce qu’une consigne stipule que rien n’est compris comme effet secondaire dans les 7 premiers jours qui suivent l’injection. C’est un problème, n’est-ce pas ?

    Autre indice allant dans le même sens, cette lettre ouverte d’un groupe de professionnels qui demandent la suspension immédiate de la vaccination :
    https://www-hartgroup-org.translate.goog/open-letter-to-the-jcvi-pause-vaccines-for-children-pending-urgent-review/?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp&fbclid=IwAR1IbyMYZ_r3CXaePpNv-CqFMHFp3Y0I61t9jHiD_mmO01qN2Q9Mpp3Oe3U

    • Oui cela doit améliorer un peu, pas autant qu’on le dit, d’où le rapport benefice risque positif chez ceux qui ont 25% de chance de mourrir quand ils attrapent la covid (cela baisse avec omicron), mais négatif pour les autres. Ceci est caché par les données trafiquées, notamment sur les cas graves, comorbidités et jeunes.

        • Nous sommes d’accord, mais dans le contexte actuel… Il est clair que moi je choisis le traitement, mais ceux qui n’en veulent pas, pourquoi les vacciner en dessous de 70 ans, sans comorbidité, sans libre choix. Il faut accepter une avancée pour d’autres, même si ce n’est pas notre choix.

          • Pour ceux qui ne veulent pas de traitement précoce, ils sont libres de miser sur la vaccination même si ce n’en est pas vraiment une.
            Oui, pourquoi pas.

    • les 7 premiers jours !? C est enlever 90 % des cas L ANSM covid rapport 19 donne un graphique qui montre que de 90 % à 95 % au moins des effets ont lieu les 2 PREMIERS JOURS après l injection des saloperies de Pfeizer !

  37. Dr Alice Desbiolles chez Sonia Mabrouk , Europe 1 le 5 janvier : 1 062 195 vues. https://www.youtube.com/watch?v=kMiqjwlOAe8
    J’ai survolé toutes les émissions des deux derniers mois : personne n’a fait mieux qu’elle. Le deuxième score, déjà très au dessus de l’audience habituelle des vidéos est de 750 k vues.
    Pourtant, elle n’avait pas de notoriété pour attirer l’audience, puisqu’elle était complètement inconnue du grand public. C’est Sonia Mabrouk, justement, qui l’a introduite en scène, ce qui lui a permis sans doute d’accéder à la commission du Sénat. J’ajoute que Sonia Mabrouk fait partie des quelques journalistes qui savent entrouvrir le plateau à des invités à pensée «hétérodoxe», hors du gros sillon mainstream et bourbeux.
    On a peut-être trouvé la femme qui murmure à l’oreille des pro-vax.
    Et merci à Zola d’avoir pris le temps pour relayer le contenu synthétisé.

    Moi, je dois être un radicalisé. Trop sauvache. H.S.

  38. Bonjour,
    Comme tous les résistants de la dernière heure, “ils ne savaient pas”. Quel parti politique à été CONTRE la soit-disant “vaccination” généralisée ? Quel parti a douté du port du masque dans une rue vide du Havre un jour de tempête ? Quel parti a soutenu, non pas des anti-vax, mais simplement des “anti-foutage de gueule” ? Il ne fallait pas choquer la majorité des “pantoufles silencieuses” (Max Frisch) qui votent.

  39. Rappelons que c’est au sénat et particulièrement chez les LR que se trouvent les lobbyistes les plus dangereux.
    Les sénateurs sont en pointe sur le digital wallet et autres joyeusetés technologiques liberticides.
    Ils auditionnent le docteur Débioles ou McKinsey pour la galerie.
    Par derrière ils préparent l’étau .
    Ces auditions sont juste des paravents pour présenter un semblant de débat démocratique.
    La commission européene a prolongé le pass vaccinal pour un an,pour le moment.

  40. Enfin un discours qui remet en cause le bien fondé de toute cette gabegie orchestrée autour d’un petit groupe de personnes dont la democratie et la pluralité des opinions ne semble pas être le fort.
    Un regret cependant .dans sa démonstration me Desbiolles dont je salue l’intervention semble valider la protection du vaccin contre les formes graves alors mêmes que l’observation du nombre de décès de 2021(année vaccinale pour faire simple) par rapport a 2020 (année sans quasiment de vaccins ) démontre le contraire puisqu’il est équivalent .Peut être une forme de prudence par rapport a la doxa ambiante ?

  41. Toute vérité n’est pas bonne à dire, surtout dans une société de plus en plus contrôlée et autoritaire, Merci pour votre travail d’information et d’investigation

  42. Et ce jour là, qui animait la réunion de la commission ? Le sénateur MILON, celui-là même qui a été rapporteur en 2010 de la commission d’enquête sur le rôle des firmes pharmaceutiques dans
    la gestion par le Gouvernement de la grippe A (H1N1). https://www.senat.fr/rap/r09-685-1/r09-685-11.pdf… Rapport dans lequel la majeure partie des graves dysfonctionnements et dérives politiques connues depuis 2020 à propos de la covid 19 avaient déjà été constatées pour le H1N1.

  43. Un immense bravo à Mme DESBIOLLES.
    Merci et bravo encore à ZOLA.
    Par contre, zéro pointé pour la plupart les sénateurs qui semblent “tomber des nues” en entendant une version différente de la doxa.
    Un peu de curiosité et de bon sens auraient pourtant pu leur mettre la “puce à l’oreille” tant ces “révélations” sont bien plus logiques et crédibles que les sornettes que l’on nous sert depuis deux ans.
    En un mot, cela confirme ce que je pense depuis longtemps : on est dirigé et gouverné par des abrutis séniles.
    Avoir tant d’expérience et être si con, faut le faire!!

  44. Merci beaucoup ZOLA pour ce compte-rendu, c’est une respiration qui fait du bien et elle a beaucoup de courage devant ces sénateurs totalement ignorants de ce qu’ils ont défendu. Elle démonte très clairement bien des points très litigieux dans cette affaire. Il reste la croyance (peut-être pas si forte que ça, mais difficile de tout rejeter sans doute) dans la protection des formes graves chez les vieux et fragiles, mais elle insiste beaucoup sur le consentement libre et éclairé et ça c’est capital !
    Qui l’entendra ? Encore un grand merci à vous ZOLA !

  45. Super d’avoir fait le point sur ce d’elle dit. Je l’ai entendu il y a plus d’un mois sur Europe 1, puis des extraits du sénat.
    Cette fille est formidable, l’air bien calme, et elle balance tout ce qu’on aime entendre.. au traitement près
    Pourvu que ce soit utile .

  46. Excellente intervention, j’adore bien sûr, mais je vais y aller de ma critique ”interrogative”.

    Mme Desbioles déclare quasi d’emblée, sa confiance quasi absolue en l’EBM. Hors si on s’en tient à ça, elle ne peut recommander la protection des plus fragiles contre les formes graves grâce aux vaccins, puisque les essais Pfizer n’ont même pas inclus les personnes les plus fragiles (voir C. Cotton, mais il me semble que les moins de 75ans n’étaient pas inclus). Sur ce point elle adopte la même position ambigüe que Raoult.
    Je précise que personnellement cette position ne me gène pas sur le principe. Sur la logique du discours par contre !!??
    Et justement, vu sa rigueur logique sur tout le reste du discours, j’ai du mal à croire qu’elle pratique un tel grand écart sans raison ! Est ce qu’elle a peur de participer à l’hésitation vaccinale (?) c’est l’hypothèse la plus crédible selon moi. Elle considère que ça perturberait trop les personnes ”cible”, âgées qui ont servi de cobaye (Mauricette & co) (?), ….
    D’ailleurs il me semble que De Logeril parle pour les essais Pfizer de ”simple aveugle randomisé” (une bouse selon lui).
    C’est là que je trouve Perrone plus agile intellectuellement en refusant le terme ”vaccin”.

    Autre contradiction, il me semble, l’ EBM, c’est ce qui est opposé à HCQ et Iver depuis le début, alors que Perrone dit depuis le début que même l’OMS (référence sur laquelle Desbioles s’appuie beaucoup) accepte l’idée de l’observationnel dans les cas d’urgence. Il ne me semble pas qu’il y est eu d’EBM pour la dexaméthasone (promu par Kory, entre autres, au sénat US)

    Sur ces deux points j’ai l’impression qu’elle s’autocensure !

    Je remets ici, le Fil Tweet des analyses des modélisations qui ont été utilisé pour les prises de décisions. C’est quasi que les sources des évaluations réalisés par le groupe (des polytechnicien-nes je crois)
    Citez par Alice Desbioles dans l’audition à la commission des affaires sociales.

    https://twitter.com/ModelisationC

    • Cher KSTET.
      Je dirais en préambule que si l’on vous offre un cheval il ne faut pas commencer par regarder l’état de ses dents.
      Je reconnais que les critiques que vous exposez sont également miennes et antérieures à sa prestation au sénat.
      Mais il faut, c’est une urgence, faire avec ceux qui oeuvrent pour que la vérité s’impose au plus grand nombre.
      Je considère que des actions concrètes “rachètent” des comportements ou des attitudes antérieures que j’aurais qualifiés de contraires à l’intérêt général. A l’inverse j’évite désormais ceux qui aujourd’hui encore persévèrent dans une forme de dissonance cognitive et se contentent de commenter et d’observer les foires d’empoigne des débat du haut de leur tour d’ivoire.
      Nous n’y arriverons que si nous luttons nombreux contre les mensonges de la politique “sanitaire” de l’exclusion sociale. Unis.

      • Ne vous inquiétez pas, je la soutiendrai à fond (je pense qu’elle va prendre cher par le OnFakeMeds 😉 )

        Je m’étonne juste, comme pour Raoult, que je défends depuis le début même si j’aime pas du tout son style (ses propos j’écoute je peux pas juger leurs pertinence). De Logeril aussi, il crache sur tout ce qui n’est pas EBM mais ne dénonce pas vraiment les vaxxins !

        Y à un truc qui cloche.

    • Il est effectivement étonnant de voir que ces présentations ne soient pas faites en aval de ce genre de commissions. Aussi je peux comprendre le désarroi de certains membres, surtout que cette présentation me semble extrêmement bien documentée. Je félicite donc cette personne, et j’espère que cette commission prendra la mesure du problème de fond, à savoir une remise à plat totale des modalités des décisions politiques sur le sujet.

      • Elle pouvait plier définitivement le match, à la question:
        ”Qu’est ce que vous auriez fait ?”
        ”Déjà appliquer les recommandations du rapport du sénat post crise H1N1 !”
        Peu ou prou ce qu’a fait la Suède. Dommage

      • Problème de traduction
        Traductions d’evidence-based medicine
        Médecine fondée sur des données probantes ;
        Médecine fondée sur le niveau de preuve ;
        Médecine fondée sur des données admises ;
        Médecine fondée sur des données probantes ;
        Médecine fondée sur des éléments probants ;
        Médecine fondée sur des faits ;
        Médecine fondée sur les faits ;
        Médecine fondée sur des faits prouvés ;
        Médecine fondée sur des preuves ;
        Médecine fondée sur la preuve ;
        Médecine fondée sur le niveau de preuve ;
        Médecine fondée sur l’expérience clinique.

        Le terme « Evidence-Based Medicine » a été inventé dans les années 1980 au Canada par Gordon Guyatt3, à la Faculté de médecine McMaster, pour désigner cette pratique que les cliniciens avaient développée depuis plus d’une dizaine d’années.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9decine_fond%C3%A9e_sur_les_faits

    • J’ai la même hésitation.

      La procédure d’autorisation d’urgence n’est possible que s’il n’y a pas d’autre traitement. Pour un repositionnement, c’est médicalement beaucoup moins lourd, car les effets secondaires sont déjà expérimentés, reconnus et renseignés pour le médecin traitant qui reste un garde-fou ultime avec son patient.
      Avec la procédure d’autorisation d’urgence il y a prise de risque en direct sur la population concernée. Or avec le “vaccin” anti-covid, la population est celle des personnes saines à l’échelle mondiale. En plus, on le sait maintenant, sans espoir d’atteindre l’immunité collective, qui était l’objectif initial. Alors qu’avec un médicament, son application est restreinte à la population des malades où le virus se trouve.

      C’est quand même la remise à zéro; la base à partir de laquelle réfléchir à un plan sanitaire, prendre la mesure des enjeux, avant d’ânonner qu’il n’existe pas de traitement précoce et même pour se méfier de ce mantra.

      Après, quand des gens ont accumulé une couche épaisse de bêtises, il est peut-être mieux de commencer par enlever les premières feuilles. Sans doute ce que le dr Alice Desbiolles a réussi avec des sénateurs.

    • Oui mais elle précise qu’un débat est indispensable. Sous entendu ce que j’affirme peut aussi être débattu. Donc ouverte à la contradiction sur l’effet des vaccins sur les formes graves. Non ?

    • Bonjour, ne dit elle pas à un moment que les détails de l’étude pff feraient l’objet d’une autre discussion ?
      Elle balaye déjà avec brio suffisamment de sujets. Le plus étonnant est le blocage des sénateurs, ils croient encore que ça réduit d’au moins 40% la transmission.
      L’argument qui porte le plus, c’est quand ils comprennent que s’ils vaccinent tout le monde ça réduit l’efficacité du vaccin. Ça ils aiment moins. Ça les touche.
      ++

  47. Bravo Madame , respect sans oublier de vous féliciter pour votre courage . Oui ,nombre de médecins se sont tu ,comme nombre de maires ne donnent pas de signatures à tel ou tel candidat . Pour les médecins , la pression et le chantage ont décidé de leur silence , beaucoup d’entre eux ont tellement eu ” la trouille ” qu’ils sont aujourd’hui convaincus de la véracité et pourtant des mensonges de l’état , sans oublier les manipulations qu’ils ont subies comme la population . En deux ans la France est anesthésiée , amorphe ,sans réaction ,surtout sans courage . Souhaitons que la perspective d’avril réveille les conscience si tant est que les gens réfléchissent pour être dynamiques et non pas rester des veaux !

  48. serment d’Hippocrate… si oublié ces temps ci ! Dire qu’il a été foulé aux pieds sur à peu près tous les points…

  49. Intervention forte en effet qui mérite d’être écoutée entièrement.
    Un regret toutefois, elle n’a pas été interrogée sur les traitements précoces.
    Et son fort attachement à la médecine fondée sur les preuves (elle le répète plusieurs fois dans son audition) me laisse penser qu’elle aurait peut être eu des propos allant dans le sens contraire de ce qu’un bon nombre d’entre nous défendons ici car c’est un reproche (que je ne partage pas) qu’on fait souvent à l’égard de ces traitements. J’aurais aimé avoir son avis là-dessus. J’ai écouté plusieurs de ses interventions récentes dans les médias, mais je ne l’ai jamais entendu sur ce sujet. En tout cas, à la fin de son audition, quand un sénateur lui pose la question de ce qu’il aurait fallu faire au début de l’épidémie, à aucun moment elle ne cite l’utilisation possible de traitements précoces pour limiter les hospitalisations et les décès.
    Je reste un peu sur ma faim.

    • Même constat que vous si dessus (j’ai mis du temps à écrire, en laissant plein d’erreurs d’écriture en plus !!)
      à part que je reste pas sur ma faim, c’était délicieux 🙂

      • Il y a un constat à garder en mémoire quand on propose une formule de soin
        A part peut-être les jumeaux homozygote, nous sommes tous différents
        Globaliser est toujours une erreur

        Un exemple : il n’est pas logique de parler encore de la Covid 19 en 2022
        L’agresseur est très sensiblement différent et on ne fait plus la même maladie déjà à point de départ supposé égal.
        Omicron n’a pas déjà le même effet sur un injecté et un non injecté. Logique non ?

      • C’est vrai que sur ce point, elle a été très claire.
        Globalement, je l’ai trouvé très carrée dans ses positions et elle les a bien défendues.

      • ‘Qui trop embrasse mal étreint’
        EBM c’est sérieux et incontestable …ou plus exactement dans la doxa. Il me semble avoir entendu le Pr Raoult faire référence à une publication comparant les deux méthodes d’évaluation (la moderne et la vieille) qui concluait que les résultats obtenus étaient identiques ! Après tout lorsqu’un médicament est efficace, il est efficace
        Là encore ce n’était pas le moment d’alourdir le propos déjà dense?

  50. Ca lui fait beaucoup de fleurs ci-dessous, mais ils sont amplement mérités.

    Malheureusement il n’est pire sourds …
    Quoiqu’il en soit difficile de vaincre un ennemi sans réfléchir « depuis sa place »

    Comment l’emmerdeur N°1 peut annuler plus ou moins vite l’obligation du pass vaccinal sans perdre la face ?

    Sans que les mougeons réalisent leur erreur de l’avoir cru, ainsi que son gouvernement, sans donner raisons aux résistants anti-inject qu’ils soient ou non , depuis plus ou moins longtemps, anti-vax comme toute personne soucieuse de se bien informer * ?
    Admettons que ce n’est pas évident pour lui, même avec les conseils de Jea , pardon, Maman
    * Pour s’en convaincre il n’y a pas que Michel Georget avec son édifiant «« Vaccinations. Les vérités indésirables ; S’informer, Choisir , Assumer » (25 euros) . Il y a aussi Michel DOGNA avec son très modéré « Le crime vaccinal » (17,80 euros)  

    • “Comment l’emmerdeur N°1 peut annuler plus ou moins vite l’obligation du pass vaccinal sans perdre la face ?”

      La manipulation qui sévit depuis le début utilise toutes les méthodes de manipulation mentale ou si l’on préfère de l’ “ingenerie sociale” et ça a très bien marché

      Pour cela depuis le début largement organisé et planifié (et avec l’aide du cabinet McKinsey mais pas seulement) ils ont toujours menti en se contredisant sans cesse d’une fois sur l’autre, (ce qui était bien sûr voulu —> confusion mentale) et a permis la réussite massive de l’opération.

      Annuler le pass-vaccinal serait fait, en fonction de la situation et si ça arrange électoralement le grand gourou de la secte Française.
      Ils pourront ensuite refaire l’inverse toujours si ça va dans le sens de la manipulation et des enjeux et en fonction du “climat”

      Pour cela les tests PCE bidons seront utilisés ou on trouvera aussi un nouveau variant pour justifier l’opération et ça marchera, mais il peut y avoir d’autres causes pour une autre emprise réinstaurée: troubles sociaux, etc.
      Cela permettra aussi de justifier de ce qui serait en fait les effets secondaires du “vaxxin” qui sont imprévisibles.

      Si dans la population le suivisme est le même, le Sénat suivra à 100% ou presque comme actuellement, et quels que soient les gens de qualité qui viennent s’y exprimer de façon cependant très modérée (ne serait ce que par rapport à ce qu’exprime le CSI qui n’est pourtant pas un extrémiste) ce qui n’aura qu’un effet aussi temporaire que limité.

      Ce mécanisme ne serait abandonné que s’il ne marchait plus, c’est à dire en fonction de son emprise en France et surtout à l’étranger

      Le Sénat et toutes les institutions républicaines anciennes ou nouvelles comprendront alors soudainement très vite, leur expérience de vieux professionnels de la politique leur permettra seulement d’anticiper et de trouver des raisons à un revirement et de “découvrir” alors des arguments très modérés

  51. Il est si étrange de voir sortir de presque nulle part cette figure certes “angélique” pour tenir un discours que nombre d’éminents “complotistes” tiennent sans faille depuis deux ans…

    • Pour compléter je dirai pour être plus clair que le Docteur Alice Desbiolles, malgré ses grandes qualités, tient en fait un discours très très en deçà de celui du CSI (conseil scientifique indépendant),
      que Gérard Maudrux à l’origine du présent blog, s’ était exprimé au CSI n° 41, en phase avec les membres usuels (du CSI) et qu’il convient régulièrement de relire son dernier message de départ qui était tout sauf convivial

      En fait le Sénat changera quand les vieux briscards qui le composent anticiperont un tournant dans l’histoire Covidienne organisée

  52. Une lumière dans la nuit, Alice au pays des merveilles 🙂 Le monde d’après aura bien besoin de personne de sa trempe, je la soutiens de tout mon coeur !

  53. Merci merci enfin un médecin avec des titres est écoutée car nous pauvres médecins isolés sans titre nous ne sommes même pas entendus par nos députés !!
    Je vous suis reconnaissante Zola de votre opiniâtreté ne lâchons rien chaque jour j alerte mes patients mais difficile sur le terrain les gens ne veulent pas être dérangés !!
    Mais je continue et j arrêterai pas!!

  54. Petite pensée tout de même pour deux valeureuses sénatrices qui se battent courageusement depuis juillet 2021 contre le passe sanitaire et le passe vaccinal, et qui sont à l’écoute des souffrances, je veux parler de Mme Muller Bronn (Bas-Rhin) et de Mme Noël (Haute Savoie) qui ont notamment reçu la pétition des 1000000 de signataires au Sénat et qui se confient de leurs difficultés dans cette vidéo
    https://alternatif-bien-etre.com/coronavirus/un-mois-apres-la-remise-de-la-petition-non-au-pass-vaccinal-au-senat-et-a-lassemblee-nationale/
    je vous conseille de suivre le fil tweeter de ces deux sénatrices qui relayent énormément d’infos, vous y trouverez notamment la séquence d’Alice Desbiolles au Sénat. N’oublions pas le discours admirable de clairvoyance de Mme MULLER BRONN lors du passe sanitaire, puis sa récente intervention au Sénat sur les myocardites des jeunes.
    A noter que son admirable engagement sur le Covid n’a jamais été relayé dans la presse locale (Dernières Nouvelles d’Alsace) média qui censure tous les billets critiques à leur devoir d’information.
    Bravo à Vous deux Mmes les Sénatrices, votre courage politique vous honore, en n’obéissant pas à vos directives de partis ou à des considérations personnelles d’ambition politique. C’est tellement rare qu’il fallait le saluer

    • Merci Doms , je suis d’accord avec vos propos et je pense aussi au sénateur de la côte d’or Dr H . qui se bat aussi pour la vérité . Tant d’autres courageux prêchent depuis des mois dans le désert ; il faut leur rendre hommage.

      • Oui, notre éternelle reconnaissance va à ces sénatrices et ce sénateur, à notre inlassable ami “Zola”, au CSI et à tant d’autres héros ! Dans l’avenir, il faudra créer pour tous ces combattants de la vérité un hommage bien mérité : être appelés “brave parmi les braves”.

    • Et aussi à une députée qui a été une des premières à remettre en question la doxa et qui en a pris “plein la tronche” à savoir Martine Wonner

  55. Pour les lecteurs de ce blog qui voudraient retrouver toutes les auditions de la commission des affaires sociales du sénat, c’est ici: https://videos.senat.fr/commission.SOCI
    On y trouve donc la remarquable intervention du Dr Desbiolles (comme nous le donne ZOLA en fin d’article), mais aussi toutes les autres: Delfraissy, Fontanet, etc.
    C’est excessivement long. Je me demande qui (journaliste, expert, historien, juriste) aura le courage de se pencher sur tout ce qui y est déclaré afin de démêler vraiment le vrai du faux, et de mettre en évidence les mensonges ? Sur les autres interventions, Nos sénateurs ne semblent pas vraiment très offensifs…

    En tout cas, ZOLA merci une fois de plus pour votre travail !!!

    • J’ai regardé le début de quelques interventions (Delfraissy, Salomon, Fontanet) : personne ne mentionne de conflits d’intérêts, même pour dire qu’il n’en a pas. Ça serait pourtant un critère assez simple pour aider les parlementaires à trier le bon grain de l’ivraie.

  56. Les sénateurs auraient été bien inspirés de lire quelques blogs tenus par des médecins…
    mais non, visiblement, ils (et elles) débarquent carrément !
    “mais que nous baillez-vous là ?”

    Ils (et elles) ont voté les yeux fermés et veulent nous faire croire qu’ils s’interrogent ? foutaise !

  57. Il ya déjà plusieurs semaines que l’on peut suivre les exposés passionnants du Dr Desbiolles. C’est loin d’être la seule à atteindre un seuil d’écoute public exceptionnel pour un exposé scientifique. Raoult, Perrone, Mucchielli, Toubiana ou la philosophe Barbara Stiegler et tous ceux qui s’exprime ici ou sur Reinfocovid, sont lus ou écoutés par des milliers de personnes, passionnées et le plus souvent convaincus. Le niveau de suivi des vidéos de l’IHU Méditerranée est particulièrement remarquable. Mais rien de cela n’existe dans le pays officiel. Rien dans les média officiels, même dans le cas de témoignage devant le Sénat! Rien dans le débat politique, du moins celui qui a droit de cité dans les média respectables. Le problème principal n’est plus quelle épidémie subissons nous, mais dans quelle société sommes nous entrée. Car les tenants de la doxa officielle ne prennent pas la peine de répondre aux critiques ou d’étayer leur arguments, ils se contentent d’ignorer les contradicteurs, tout comme ils ont ignoré la mort du Pr Montagnier. Pourtant, malgré leurs efforts ils n’ont pas – pas encore? – un pouvoir de censure suffisant pour que ces informations ne circulent pas et souvent mieux que la propagande officielle. Je rencontre beaucoup de gens autour de moi qui suivent de près les informations scientifiques indépendantes et se font leur petite idée bien loin de la doxa officielle. Tout se passe, comme si le pays officiel avait construit un mur infranchissable pour se mettre à l’abri du pays réel. Et lorsque le pays réel débarque sur les Champs Élysées, on envoie les CRS pour ranger l’incident dans la rubrique “violences et maintien de l’ordre”. Docteur, combien de temps cette schizophrénie collective peut-elle durer?

    • Bonjour
      Pas d’inquiétude. Depuis le début de l’ère industrielle, les psychopathes qui nous dirigent sous les applaudissements du public (on a connu pour les soignants) vont amener l’humanité très rapidement à sa fin. Il n’y aura pas deux générations après nous. Doublement de la population tous les 52 ans entre 1900 (1,6 Md) et 2011 (7Mds), jour du dépassement 29 juillet en 2021. Une exponentielle, ça va vite. Très vite.
      Positivons, comme le disent nos publicitaires, ce sera un bonheur pour les rares espèces que nous n’aurons pas réussi à éliminer.

  58. Pour avoir écouté la totalité de l’intervention, les sénateurs avaient l’air surpris mais revenaient vite sur leur surprise pour essayer de déstabiliser Mme La Docteure Desbiolles en lui demandant alors “qui ment? ou qui à menti?”
    je rappelle que ces auditions ont lieu sous serment, et que si le parjure est moins sévèrement puni qu’au Etats Unis il est tout de même puni en France.

    • C’est juste, certains ont l’air aussi d’être indécrottables. A propos de parjure, il serait peut-être intéressant d’éplucher les interventions précédentes, pour voir s’il y a un mensonge pour porter plainte.

    • Vous savez plus de 24 mois de manipulation des cervelles cela laisse des traces, même chez les sénateurs
      Enfin quelqu’un qui ose parler vrai avec des arguments étayés … ce qui dans cette république bananière est exceptionnel
      Merci à elle

  59. Bonjour, merci beaucoup pour cet article.
    Je me suis intéressé à la manière dont la presse “de référence” avait rendu compte de l’audition du Dr Alice Desbiolles.
    Le Monde : pas un mot
    Le Figaro : pas un mot
    Médiapart : pas un mot
    Les Echos : pas un mot
    Ouest-France ; pas un mot
    Le Parisien : impossible de faire une recherche
    FranceInfoTv : pas un mot
    Francesoir : pas un mot (mais le France-Soir d’Azalbert n’est pas mainstream, Il suit une ligne éditoriale contrariante)
    Les journalistes appelle ça : la hiérarchie de l’information, mécanisme selon lequel les informations qu’ils jugent d’un rang secondaire ne sont ni relayées, ni présentées.
    Je propose qu’autres qualificatifs pour expliquer l’absence de relais de cette audition et de son contenu : cécité intellectuelle, biais de conformité, autocensure, désir – quoi qu’on en pense – de ne rien faire qui pourrait rendre la tâche plus difficile au gouvernement et apporter de l’eau au moulin des extrêmes parce que le plus important est de sauver la démocratie française et de préserver le peuple des fakenews qui pullulent sur les réseaux sociaux, part-pris, connivence de classe avec les dirigeants, etc, etc.
    Si vous trouvez un article dans la presse mainstream sur cette audition, je vous remercie de me le signaler en réponse à ce commentaire.

      • Je ne sais pas si je n’y suis pas du tout et si les journalistes sont des menteurs. C’est possible. Mais je ne crois pas que ça fonctionne comme ça dans les rédactions. Il y a la question de la crédibilité, il y a des gens ou des mots qui font repoussoir. Il y a aussi des modes, des tendances, des moments où rien ne peut être entendu, et d’autres moments où quelque chose qui n’était pas entendu devient audible. Plus vous traiterez les journalistes de menteurs, plus vous les conforterez dans l’idée qu’ils sont dans le vrai. C’est un métier où la réactance envers ce genre de critiques joue à fond.

        • Vous intellectualisez trop la corruption:
          Toutes cette presse qui aurait du faire faillite depuis longtemps ne survit que grace aux centaines de millions( 666) distribues par Macron Et donc surtout ne pas deplaire au bailleur de fond

          • Bonsoir, en 2019 le total des aides à la presse, directes et indirectes, s’élevait à près de 76 millions d’euros. Comment atteignez-vous ce montant très symbolique de 666 millions ? Cette idée d’une presse soumise au gouvernement parce que recevant des aides me semble relever d’une fable ou d’un argumentaire marketing. Il faudrait le prouver. Le problème est plutôt à rechercher du côté des partenariats noués avec les réseaux sociaux et autres géants du numérique pour faire du “fact-checking”. Ça peut marcher, mais ça ne marche pas très bien sur certains sujets pour lesquels les fact-checkeurs n’ont pas de réelle compétence, ou ont comme référents des personnes partisanes. Comme par exemple, quand les fact-checkeurs s’intéressent à l’efficacité de l’Ivermectine. J’ai le souvenir d’un “débunkage” de fact-checking sur ce blog.

    • On peut être rassurés, les services adéquats du gouvernement veillent afin que seule l’information officielle circule…Avec ça tous nos grands bonimenteurs peuvent continuer à nous distiller les vérités qui les arrangent. Au moins le Dr Desbiolles aura permis de relever l’honneur des médecins.

    • Le sommet est pervers et c’est un fonctionnement courant chez ces gens là, la défausse, c’est simple ! Il suffit de ne rien répondre… quand à la presse ben y suivent la main qui les nourrit

  60. J’admire le docteur Desbiolles aucun doute là-dessus, ce qui m’interpelle c’est que les sénateurs aient attendu si longtemps pour s’informer de manière indépendante. La majeure partie de ce que le docteur a explicité avec précision était accessible depuis parfois deux ans (exemple de la composition du Conseil scientifique !) et c’est maintenant qu’ils veulent nous faire croire qu’ils découvrent ce qu’il était facile de découvrir depuis longtemps ne serait-ce qu’en allant sur le site de Réinocovid et en consultant quelques “bons” blogs comme celui du docteur Maudrux. Alors de deux choses l’une: soit ils se moquent de nous et se préparent une porte de sortie au cas où ils auraient besoin de circonstances atténuantes un de ces jours ou bien ils sont vraiment incapables de s’informer, ils sont donc incompétents à un point qui semble improbable. Je penche pour la première solution ayant eu l’occasion d’écrire à plusieurs sénateurs pour leur demander pourquoi ils suivaient aussi docilement les ordres du gouvernement et ne cherchaient pas à diversifier leurs informations. Deux m’ont répondu et grosso modo ils m’ont écrit “qu’au pays de Pasteur il fallait faire confiance à la science” (sous entendu celle définie par le ministre de la santé) et qu’ils n’avaient pas besoin qu’on leur donne des références d’études à lire car ils étaient amplement informés. La preuve que non … Combien parions nous qu’ils vont encore privilégier l’information officielle et celle des médecins complices? Je pose la question mais je connais la réponse.

  61. très bien.
    mais pourquoi le docteur Desbiolles est écoutée, quand les Peronne et autre Raoult sont cloués au pilori, renvoyés, blâmés par le conseil de l’ordre… ???

    • Il est possible qu’après cette intervention inacceptable devant les représentants de la Nation, Véran donne un coup de fil au Président de l’Ordre pour la faire taire.

  62. Incontestablement le Dr Desbiolles est une étoile de première magnitude dans la constellation des Chercheurs de Vérité. Chapeau bas, Madame. Et merci à Zola pour ce résumé concis et précis.

    La dernière minute de la vidéo m’a fait a un peu l’effet d’une douche froide, quand le président de la séance, le Dr Alain Milon (LR) dit : “C’est bon pour tout le monde ? Enfin “c’est bon…” (ricanements) … Tout le monde a entendu les interventions du Dr Desbiolles ? … Merci Madame. Juste une chose : vous avez dit souvent dans vos interventions que votre intervention était documentée et pragmatique. Il se trouve que les intervenants qui ne pensent pas comme vous nous disent tous la même chose. Ça devient compliqué pour nous ! Merci et bonne soirée.”

    Dans les premières minutes, le président avait demandé rituellement au Dr Desbiolles de prêter serment. Je trouve qu’il devrait, immédiatement après et systématiquement, poser une autre question rituelle : “avez-vous des conflits d’intérêt ?” Bien sûr le Dr Desbiolles n’en a pas et elle l’a dit spontanément, ce qui est précisément la marque des gens qui n’ont pas de tels conflits. Mais qu’en est-il de tous les autres intervenants “qui disent tous la même chose” ? Leur poser la question systématiquement, sous serment, aiderait les parlementaires à y voir un peu plus clair. (J’avoue ne pas avoir regardé les autres interventions, donc peut-être que cette question leur est déjà posée.)

    • “Il se trouve que les intervenants qui ne pensent pas comme vous nous disent tous la même chose. Ça devient compliqué pour nous !”
      Les sénateurs ne seraient donc pas capables de se faire une opinion par eux même ? Ils auraient besoin d’un consensus médical ?

  63. Elle a bien expliqué, et maîtrisé le sujet, merci à elle. Je note que ces gens discutent et prennent des décisions sans avoir pris connaissance de quoi que ce soit. Les écrits des labos déjà et ils ont reçu beaucoup d’infos des toubibs et associations. Cela me mets hors de moi, si j’oppose des arguments, je prends des infos et je planche le sujet sinon, j’écoute, je questionne et après je m’informe sauf qu’eux les infos ils les ont. Ils ne font même pas référence au fait que ces produits sont expérimentaux et que les études ne sont pas finies et certaines très peu voir pas faites. Je regrette que le dr Desbioles n’appuie pas assez sur celles des enfants, et aussi elle répète “sur les formes graves” et les études sont où?? Je pense que pour que son discours passe (ne soit pas prise pour anti-vax) le dr s’est censuré et je la comprends, je manque de diplomatie…

  64. On aimerait bien une transcription de l’intervention. C’est ou sera peut être disponible sur le site du Sénat. Certainement une personne dont les déclarations et publications méritent d’être suivies.

    • Pierre m’avait donné ce site : https://www.amberscript.com/fr/audio-texte/
      Le problème : 40 euros pour 1h45, ensuite il faut bien plus de 3 heures pour remettre le texte au propre. J’ai laissé tomber, sinon testé les 10 mn gratuites. Je me suis même planté pour ces 10 mn, saisissant les minutes et secondes pour couper la vidéo, mais j’avais 10mn et 01 seconde (j’avais mis 15″ et 15″ au lieu de 15″ et 14″ pour la fin), coût proposé : 20 euros, pour la seconde de trop. Toute heure commencée est due. J’ai recommencé avec de moins, cela marche bien.

    • « Des mesures proportionnées en ciblant la protection sur les personnes à risque consentantes tout en réduisant la pression sur le reste de la population« 
      Bonjour , Cher Confrere !

      Votre proposition ,citee ,me parait etre exactement la Definition des AFFECTIONS DE LONGUE DURÉE (ALD30),au nombre approximatif de 12 Millions , dont la Secu est gardienne jalouses des Prestations , mais n a pas eu l initiative de leur INDIQUER DES Mars 2020 , la NÉCESSITÉ DE VACCINATION du fait de leurs pathologies , sur un mode très incitatif, voire coercitif ! Au lieu de faire parvenir en janvier 2022 aux plus de 70 ans (mon cas , »déjà vaccinés en bonne intelligence raoultienne « ) une simple lettre d incitation !
      Quand la Santé publique est laissée aux politiques et a leurs stipendiés mi-scientifiques mi lobbyistes ,on voit les résultats d un délire Vaccinal quasi totalitaire! Je ne commenterai pas l attitude de MARTIN HIRSCH ,l Homme d EMMAÜS qui conduirait bien l HOPITAL A SE MOQUER DE LA CHARITE!
      La profession medicale s est faite exclure du jeu et cela sera definitif pour l’avenir des praticiens surtout du Secteur 1!!
      Bon courage aux Autres !!
      Confraternelles salutations
      E P

  65. La phrase incroyable =>
    “C’est devenu très dur pour un expert de dire je ne suis pas tout à fait d’accord avec les politiques.”

    C’est comme si le garagiste doit demander au boulanger comment réparer la voiture.

  66. Depuis le 01/01/2022 janvier 2022 au 13/02/2022, la France vaccine les gens tous les jours mais elle a enregistré chaque jour en moyenne 260 décès de covid-19.
    Par contre la RDC a en moyenne moins que 3 décès covid-19 par jour pour lea même période

  67. Grande dame.

    “Elle évoque ensuite le recours systématique aux modélisations pour justifier les mesures prises. Or ces modélisations ont un niveau de preuves extrêmement faible, insuffisant pour alimenter la politique de santé publique au regard de leur impact. Il n’y a aucune évaluation de la pertinence de ces modélisations, alors qu’il y a un décalage très important avec la réalité.”

    C’est un problème connu pour quiconque suit le sujet du changement climatique. Cela fait maintenant presque un demi-siècle que l’IPCC fait ou réunit des modélisations pour démontrer le réchauffement/changement climatique et alerter sur une hausse critique des températures. Ces modélisations sont utilisées pour pousser vers des politiques de réduction du CO2, les énergies “renouvelables”, le “bio” et bien plus encore.

    Mais ici aussi les modélisations ne sont pas confrontées à la réalité. Ainsi, les modélisations prévoient des scénarios catastrophe avec une augmentation exponentielle des températures à l’échelle mondiale. En réalité l’augmentation est stable depuis que l’on a des mesures précises (années 70) : environ 0,1 degré par décennie. Et cela ne concerne pas que les températures, le niveau de la mer est souvent cité lui aussi. Manque de pot, le niveau de la mer ne semble vraiment pas augmenter en pratique.

    Comme on dit dans mon domaine : garbage in, garbage out. Vous pouvez avoir les meilleurs modèles possibles, si vous mettez des données fausses en entrée, vous aurez des résultats faux en sortie.

  68. Merci 🙏
    Nous rendre notre dignité et notre reconnaissance de soignant face aux Sganarelles qui se prennent pour des médecins.
    PS:
    Sganarelle est un nom récurrent de personnage dans l’œuvre de Molière, dont l’origine viendrait du verbe italien sgannare, qui signifie « dessiller » (ou, pour mieux définir, « amener à voir ce qu’on ignore ou ce qu’on veut ignorer »).

  69. L’audition est remarquable, dommage qu’il n’y ait pas un document écrit. Personnellement je préfère consacrer quelques minutes à une lecture que des heures à écouter de l’oral. Où peut on trouver l’étude des polytechniciens qu’elle cite ?
    D’une façon générale, on sent que le couvercle de la marmite n’en a plus pour très longtemps avant de sauter. Macron, élections obligent, essaye de le maintenir plus longtemps que d’autres pays qui commencent à lever toutes les contraintes.

  70. Merci 🙏
    Nous rendre notre dignité et notre reconnaissance de soignant face au Sganarelles qui se prennent pour des médecins!
    PS:
    Sganarelle est un nom récurrent de personnage dans l’œuvre de Molière, dont l’origine viendrait du verbe italien sgannare, qui signifie « dessiller » (ou, pour mieux définir, « amener à voir ce qu’on ignore ou ce qu’on veut ignorer »).

  71. Les sénateurs ont fait remarqué qu’ils étaient face à deux versions des faits: la sienne et celle du gouvernement. J’ai bien peur, qu’au final ils ne fassent plus confiance en celle du gouvernement.
    Reste le problème du vaccin qui a évité les cas graves: ils (et elle) s’y accrochent comme à une bouée de sauvetage! Pourtant là non plus pas d’étude sérieuse, par contre les réserves de pfizer sur des bénéfices inconnus:
    * sur les populations à haut risque de covid sévère
    * contre la mortalité
    * …
    Et les courbes de mortalité et d’hospitalisation avant et après vaccination laissent un fort doute sur le sujet.
    Manquait aussi un mot sur les traitements existants.

    En tous cas elle avait très bien préparé son audition (et avait été aidée a t-elle dit): bravo!
    Reste plus aux sénateurs qu’à inviter Christine Cotton ou Vincent Pavan ou Pierre Chaillot, mais ne rêvons pas.
    Merci pour votre travail!

  72. L’Inde vire Comirnaty.

    Avant autorisation, l’Inde a demandé à Pfizer une étude, sur le sol indien, pour savoir si le vaccin est sûr et génère une réponse immunitaire chez les citoyens. Pfizer a refusé, et ne sera pas autorisé, perdant ainsi un marché de 1,4 milliards d’individus, pour ne pas dévoiler la sécurité de son produit.
    Son argument ? Pas besoin d’études car le vaccin est déjà approuvé dans nombre de pays.

    https://www.reuters.com/article/health-coronavirus-india-pfizer-idUSKBN2A50GE