125

Aux USA, les autorités sanctionnent sans preuve

Ce qui est vrai aux USA l’est-il en France ?

Là-bas comme ici, l’immunité naturelle acquise suite à une infection est regardée comme peu fiable — lorsqu’elle n’est pas simplement ignorée —, ce qui sert de justification à la perte de droits de milliers de salariés. Là-bas comme ici, l’obligation vaccinale qui concerne certains métiers ou certains personnels s’applique aussi bien aux personnes guéries du Covid-19 qu’aux autres. En France, les soignants non vaccinés, par exemple, sont suspendus et privés de revenus mêmes s’ils ont eu dans le passé (plus de 6 mois) une infection au Covid-19 et en ont guéri.

Or, le cabinet de l’avocat états-unien Aaron Siri a récemment fait jouer le FOIA (« Freedom of Information Act », loi sur la transparence des documents administratifs) pour demander aux CDC (« Centers for Disease Controls », à peu près l’équivalent du Ministère de la Santé) de lui fournir tout document existant faisant état de cas observés où une personne préalablement infectée par le SARS-CoV-2, puis guérie, puis réinfectée, aurait contaminé quelqu’un d’autre.

La réponse — qu’en vertu du FOIA les CDC étaient obligés de donner à l’avocat — est saisissante : “Une recherche dans nos données n’a permis de trouver aucun document correspondant à votre demande.

Ainsi, aucune situation de ce type n’a été documentée : pas une seule fois depuis le début de la pandémie, la puissante administration chargée de surveiller et d’étudier les questions de santé aux USA n’a observé qu’une personne guérie du Covid-19 avait par la suite contaminé quelqu’un d’autre.

Il n’existe donc aucune preuve aux États-Unis qu’une personne guérie du Covid puisse être réinfectée et transmettre le virus à autrui. Cette hypothèse, brandie comme argument par les autorités états-uniennes pour exiger la vaccination des personnes guéries, est donc, jusqu’ici, purement artificielle.

Peut-on en déduire que l’infection par le Covid-19 procure une immunité extrêmement solide ? Dans la mesure où les CDC justifient sans honte l’absence de document par le fait que “ce type d’informations n’est pas collecté”, on laissera les chercheurs traiter cette question.

Peut-on en déduire qu’une part d’arbitraire préside à des décisions destructrices pour les droits des personnes ? Et que l’on ne prend pas la peine de chercher une justification scientifique avant d’imposer des mesures coercitives et des sanctions sévères ? Aux USA, cela semble désormais certain. Et en France ?

Enzo L.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

125 commentaires

  1. “Aux USA, les autorités sanctionnent sans preuve !”
    C’est cohérent : du moment qu’ils vaccinent sans preuves pourquoi s’embarrasseraient-ils de preuves pour sanctionner ?

  2. Un peu de contradiction https://la1ere.francetvinfo.fr/guadeloupe/les-vaccins-covid-19-procurent-une-immunite-plus-forte-que-l-immunite-naturelle-selon-une-etude-americaine-1154749.html
    ” Les vaccins contre la Covid-19 procurent une immunité 5 fois plus forte que l’immunité naturelle. C’est la conclusion du centre de CDC, le Centre américain pour le contrôle des maladies après une récente étude basée sur l’analyse de 200 000 cas”

    • C’est en contradiction flagrante avec plusieurs autres études dont un très grand étude fait en Israel. L’étude du CDC était critiqué pour son méthodologie . L’étude Israélienne montre qu’en effet il est 13 fois moins probable que une personne guéri de covid soit reinfecté qu’une personne vacciné. En plus on ne peut avoir aucune confiance en les autorités sanitaires Américains. Tous corrompus avec le système de porte tournante.

    • Ce serait bien la première fois dans l’histoire de la vaccination qu’un vaccin est plus efficace que l’immunité naturelle. Pourquoi faire alors des rappels? Qui a fait cette étude et qui l’a demandée ? Par ailleurs avec les “vaccins” actuels nous ne sommes plus dans le principe de la vaccination au sens princeps du terme. Nous sommes dans l’expérimentation à grande échelle sur une population non consentante, c’est à dire une expérimentation mafieuse.

  3. Ce vaccin n’en est pas un mais du poison comme la démontré e Dr Zoung. Le but dépeupler la planète et la mise en place du nouvel ordre mondial.

      • @ jacques ghémard
        C’est sûr qu’ils ne sont pas extra-lucides…!
        Toute leur démarche dégouline d’hybris. Dans leur délire ils sont les maîtres du monde, rien ni personne ne peut leur résister.
        Ils auront forcément des chocs en retour, de par la loi du karma, les causes et les effets.
        Je ne connais pas l’avenir mais je sais d’ores et déjà que le résultat sera plutôt éloigné de ce qu’ils anticipaient.
        Il est vital de réaliser qu’ils sont puissants et malfaisants mais pas tout-puissants.

    • Il vont déconfiner mais seulement les non vaccinés, c’est ce qui est en train de se faire en Autriche, et comme ils suivent la même feuille de route mondiale ces psychopathes, vous allez voir ce qu’ils vont oser faire, comme vous dites si on ne les arrête pas, la suite ce sera le crédit social chinois discuté actuellement au sénat, oui vous ne rêvez pas ils ont auditionné une diplômée de science popo française travaillant à honk Kong pour expliquer comment ça marche et ce qui peut être adaptable chez nous, c’est en ligne, ça fait froid dans le dos…
      Va falloir faire vite quelque chose sinon on est mort

      • il sert tellement m.@duchmol à rien que certains veulent le faire devenir vaccinal, donc plus de tests !
        !! ( cf article et tribune de ce jour sur le fig ) ..

        • Le pass ne sert qu’à faire chier les gens, c’est assumé publiquement… et peut être contrôlé les foules, s’ils arrivent à le mettre en place. Vous vous en rendez compte, parce que cela vous impacte. Nous on peut plus aller cherchez mes enfants dans le grand paris à cause de ma vieille voiture… mais tout le monde s’en branle. Pourtant cela m’embête plus que le pass.

          En fait on a du mal à s’émouvoir de ce qui ne touche que les autres… c’est comme l’instruction en famille, les 11 vaccins obligatoires… C’est ce qui a éclater notre société, les gens ne montent sur leur chevaux que s’ils sont touchés. Ce qui fait qu’un grand nombre ne s’y joint plus parce que quand c’était leur tour d’être touchés, ils étaient seuls.

  4. Nous nageons dans le reniement de toute référence scientifique et dans l’arbitraire depuis le début de la mascarade orchestrée par nos gouvernants, et nous ne sommes pas au bout de nos peines tant qu’ils ne seront pas arrivés aux limites de la politique de la vaccination à tout prix qui leur fait office de logique (il semble qu’il existe en réserve quelques bonnes petites mesures de coercition destinées à combattre les derniers réticents). Et puis il faut bien écouler les stocks d’ARN de Pfizer et Moderna avant de l’accès (peut-être?) à un vaccin “classique” type Valneva (qui va sans doute rencontrer encore quelques embûches sur son chemin…) !

    • Malheureusement, ce n’est pas seulement en France, c’est un truc mondial et ça touche surtout les pays riches où Big pharma a beaucoup de l’influence, l’occident quoi!
      Les chiffres ne sont pas toujours fiables les manipulations dans tout ce qui touche la pandémie sont inouïes mais quoi faire? Hélas on n’y peut rien si quelqu’un ose dire une vérité, la vérité, est taxé de complotiste!

      Tout est verrouillé, pas de vrai journalistes pas de vrai radios , je ne parle pas de télévision j’en ai pas ,mais de vrais moutons de panurge formatés par le discours officiel, qui gobent tout pourvu qu’on les laisse s’attabler sur les terrasses de café ! Quel monde , c’est vraiment triste.

    • @Philippe Fleury : on s’en fout, du vaccin classique ! Vacciner contre une maladie finalement banale, peu mortelle sauf pour quelques catégories de gens à risque (vieux, etc,) qui sont, en plus, les moins susceptibles de bénéficier du vaccin, ça reste une aberration, vaccin classique ou pas… C’est surtout contre ça qu’il faut s’insurger, que nous nous insurgeons, et pas en disant, “svp je veux bien être injecté si on me promets un truc moins risqué”, car truc moins risqué reste truc risqué (il y a des accidents, même mortels, avec tous les vaccins. Risque justifié à deux conditions : le taux d’accidents mortels est très très faible, et surtout : ON A LE CHOIX DE SE FAIRE VACCINER OU PAS, ce qui n’est plus le cas pour l’obligation vaccinale inscrite dans la loi pour des tas de gens, et de fait pour tout un tas d’autres, qui veulent pouvoir aller prendre un verre au café ou faire leur sport…) pour une maladie banale, peu mortelle, etc. On marche vraiment sur la tête, là !

      • Oui merci. Je ne veux pas d’un vaccin contre le covid quelqu’il soit. Je ne suis pas contre, je veux pouvoir décider pour moi. Chacun fait ce qu’il veut. Il ne faudrait pas que l’arrivée d’un vaccin « classique » favorise son aspect obligatoire.
        Par ailleurs j’ai perdu toute confiance.

      • Je préférerais recevoir un vaccin classique faisant office de « poudre aux yeux de perlimpinpin » face aux obligations administratives plutôt que de me retrouver confronté à la réduction des libertés qu’un pass vaccinal nous grignotera encore un peu plus d’ici peu de temps. Tout en gardant en réserve quelques doses D’IVM, d’HCQ et d’AZM au cas où…

    • Le vaccin Valneva est victime d’un blocage ” commercial depuis 9 mois. Un accord vient d’être signé avec la Commission Européenne pour un MAXIMUM de 60 millions de doses ( à l’échelle de tous les pays européens c’est pinuts” ). Premières doses en avril 2022 à condition d’une délivrance d’AMM par l’AME: c’est pas gagné .Entre temps, Merck aura pu vendre des millions de dose du Mulnopiravir à 600 euros la dose donc 6000€ le traitement.
      Bravo les Big Pharma et consort ainsi que tous les confrères qui cautionnent.

      • oui mais la majorité ici préfère sans doute être obligé au molnupiavivre, ou autres saloperies cancérigène qu’un vaccin plus ” classique”…
        chacun son trip !!!

        • > oui mais la majorité ici

          je crois que la majorité ici partirait bien pour de l’ivermectine, mais je suis pas un spécialiste de la majorité.

          • certes mais ce traitement est inaccessible pour certains, non officiellement reconnu, donc difficilement prescrit, et ne permet pas d’accéder à ce que nous souhaiterions !

          • “je crois que la majorité ici partirait bien pour de l’ivermectine”… seulement si le Zinc et la vitamine D ne suffisent pas !

        • ben allez y pour le vaccin, que voulez vous que je vous dise. Vous posez une limite que VOUS trouvez acceptables et trant pis pour les autres….

          une manière de voir. qui va avoir du mal à fédérer.. ce que j’en pene.

          • oui je comprends aussi votre point de vue @duchmol…vrai qu’il peut y avoir de l’égoisme dans une telle décision…c’est délicat…

  5. Que penser d’une époque, même d’une “civilisation”, ou lorsque vous voulez savoir, simplement comprendre, il vous est répondu: il vaut mieux ne pas savoir !
    Ce n’est pas de la “civilisation” : tout mais pas de la civilisation humaine !

    • Bah,j’ai eu le covid ,les anticorps 3mois après étaient encore a 4600,on m’a fait une vaccination et les anticorps 1mois cette vacc sont a plus de 40000,est ce drôle ,comique et devrais je accepter une nouvelle dose sans refaire dosage anticorps, qu’en pensez vous, c’est fort de café, non//?????!!!!!!

  6. Erreur il me semble !
    Vous écrivez, je vous cites : “En France, les soignants non vaccinés, par exemple, sont suspendus et privés de revenus mêmes s’ils ont eu dans le passé une infection au Covid-19 et en ont guéri.”.
    Pas les premiers 6 mois qui suivent une infection au covid. Dans ce cas, même non vacciné, le soignant obtiens un “Certificat de rétablissement” valable du 11ème au 180ème jour suivant l’infection. Ce certificat permet au soignant de travailler pendant 6 mois moins 11 jours, même non vacciné.

    • Vous avez raison. C’est une erreur partielle : les soignants contaminés depuis plus de 6 mois sont bien suspendus, sans considération de leur immunité, qui a pourtant des chances de continuer longtemps à les rendre non contagieux — contrairement aux vaccinés, qui ont des capacités assez importantes de transmettre le virus, et qui sont admis à travailler chaque jour à l’hôpital, sans tests…
      J’ai modifié pour en tenir compte.
      Merci !

  7. Petite reflexion autour du « covid », comme ça, pour rester sur ses gardes.
    Rappelons que le mouvement des « Gilets Jaunes » a été interrompu en raison de l’apparition soudaine du « covid ».
    Coïncidence, le « covid », lui, a commencé au moment du lancement de la 5G dans le monde, c’est-à-dire début 2020, alors que les discussions préalables autour de cette technologie faisait déjà l’objet de nombreuses contestations et notamment concernant l’effet sanitaire des ondes électromagnétiques et l’impact environnemental de cette technologie.
    Il est très important de noter que le réseau 5G utilise les mêmes ondes EMF que le « système de contrôle de foule » du Pentagone, c’est-à-dire le système d’armes non létales à énergie dirigée développé pour l’armée américaine (Active Denial System).
    La cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile pourrait donc être une arme de guerre déployée partout sur la surface de la terre, dans l’espace et sur les mers pour prendre le contrôle de tous les aspects de ce qui est vivant sur cette planète.
    En janvier 2007, une première unité de l’armée de l’air des États-Unis est équipée de cet appareil. En juillet 2010, l’ADS a été déployé en Afghanistan, mais n’a pas été mis en service. Les rapports de l’époque ont noté les problèmes opérationnels avec le système. En 2012, un centre de recherche en Russie indique qu’il travaille sur cette technologie. En novembre 2014, une entreprise chinoise présente un système utilisant cette technologie.
    Ce déploiement mondial à grande échelle permet aussi de constater que le retour à l’existence d’un monde multipolaire suite au déclin de l’empire américain n’est qu’une illusion. En effet, l’oligarchie ne contrôle t-elle pas les finances de la Fédération de Russie et celles de la Banque Populaire de Chine par le biais de la BRI (Banque des Règlements Internationaux) qui est la banque centrale des banques centrales et dont le siège est en suisse (qui croit encore à la fameuse « neutralité » helvète ?).
    Rappelons enfin que lors de son discours tenu lors du National Press Club à Washington en 2016, Tom Wheeler, président de la FCC (Commission fédérale des communications) sous l’administration Obama, dira, au sujet de la technologie 5G « qui doit arriver quelqu’en soit les conséquences » : « La 5G rapportera des dizaines de milliards de dollars pour ses propriétaires à travers des conséquences « imprévues et involontaires… » ».
    Le « covid », une pierre deux coups ?

    • Ah, ça fait vraiment du bien! Du complotisme, du vrai du pur et dur! Un mot qui est utilisé à tort et à travers, mais qui avec vous retrouve ses lettres de noblesse.

      • @Zola

        Oui revenons aux soins. Donc en gros depuis les 18 derniers mois, on a appris quoi de 9 ?
        Qu’ils mentent ? on le sait depuis 2 ans, qu’ils trichent ? on le sait depuis 2 ans, que les labos mentent ? on le sait depuis 2 ans, qu’ils maquillent les résultats, on le sait depuis 20 ans, que les traitements précoces marchent ? on le sait depuis .1.5 ans…

        Depuis 18 mois, on repartage de nouvelles infos qui disent la même chose qu’il y a 18 mois, que les antivaxX savent depuis 10 ans an au moins.

        Maintenant oui, revenons aux soins…. comme les premiers articles du Dr Maudrux… ou alors on devrait plutôt dire restons à parler de soins qu’on n’aura jamais sauf à faire comme les camés à se procurer illégalement de quoi se soigner, et regardons les avancer tranquille mimille petits pas par petits pas.

        Il ne faudra JAMAIS oublier les médecins qui ont fait ou on leur a dit de faire; dans le caniveaux.

        Je ne crois pas à la 5G et autres trucs, mais parler de ça ou de la nième étude qui montre que les traitements précoces marchent, au moins on a du neuf 🙂

        • @ Zola et @ Duchmol. c’est exactement les réflexions que je me faisais. ne faisons pas comme les “vaccinolâtres à tout prix” qui restent le nez dans le guidon et refusent d’admettre qu’il y ait des soins qui guérissent cette maladie, les médicaments existent et cette maladie dont la létalité minime a été mainte fois montrée, ne nécessite pas de vaccins, même type ” Valneva” qui n’aura jamais une efficacité à 100 % et sans danger d’effets secondaires graves comme devraient l’avoir tous le vaccins,et qui ne serviront qu’à remplir les poches d’autres industriels Pharmaceutiques.
          Les médias à la solde ou obtus répètent sur tous le tons qu’il faut vacciner et les “zotorités” poursuivent où empêchent de travailler ceux qui font autre chose que vacciner, alors revenons aux fondamentaux, traitements par les médicaments peu chers qui fonctionnent parlons en ici sans empêcher de vacciner ceux qui veulent l’être, c’est ça qui est essentiel,et encore plus lutter contre la confiscation de notre liberté par des mesures aussi tordues que dangereuses.

    • @ANNWN
      Sur ce blog nous cherchons à faire part de connaissances vérifiables et sourcées.
      L’observation de concomitances n’est pas une démarche suffisamment solide pour permettre de conclure quoi que ce soit. Le fait que 2020 soit justement l’année où j’ai changé de machine à laver ne donne pas beaucoup d’information, ni sur le Covid ni sur la 5G, ni sur ma machine.
      La 5G pose de considérables questions de surconsommation énergétique et est incompatible avec les objectifs de réduction des GES, par exemple, tout en rendant possible des technologies énergivores et/ou peu désirables (voiture autonome et toutes sortes de surveillance instantannée par vidéo) mais tout lien avec le Covid me semble plus imaginatif qu’autre chose.
      Nous ne traiterons pas ce sujet ici, et nous en tiendrons donc aux questions de politique sanitaire, de soin, de “vaccins” etc.

      • Si le billet d’ANNWN me semble avoir davantage sa place dans le forum, le recadrer comme vous le faites ressemble beaucoup à de la censure .
        Il y a donc sur ce blog des limites à ne pas dépasser…
        La politique sanitaire, de soin, de “vaccins” existe dans un contexte bien précis. Les “vaccins” étant liés au pass sanitaire, ils le sont
        donc à une forme de contrôle social.
        Pourquoi ne pas se poser la question des multiples formes que peut prendre ce contrôle, dont peut-être la 5G ?
        Ce que je ne suis pas en mesure de déterminer.
        http://www.next-up.org/pdf/5G_presentation_caracteristiques_tests.pdf

        • Je ne suis pas vraiment d’accord. La censure, ce n’est pas dire “:vous êtes hors sujet. Merci de vous recentrer”. d’ailleurs, le billet est là.
          Les motifs de division sont trop nombreux, on ne peut pas les laisser tous se développer sans montrer le danger , sinon, on explose. Regardez ce qu’une bête histoire de grammaire ou de langue a amené comme dérapage!
          Moi, je pense qu’il est possible qu’on reste centré sur la maladie, les traitements, les initiatives des uns ou des autres et leur popularisation si c’est lié au Covid et vaccins les articles scientifiques, les démarches juridiques, qq blagues pour se détendre ,
          Cherchons l’efficacité, autant que possible, avec un peu de sérénité, ce qui est sans doute le moins facile

          • > Moi, je pense qu’il est possible qu’on reste centré sur la maladie, les traitements,

            il suffit de juste repartager les billets en commençant il y a 18 mois, inutile de se faire ch*er à écrire des trucs. rien de neuf.

        • on a déjà du mal a convaincre malgré les faits nombre de personnes, si on y rajoute une éventuel et hypothétique probleme avec la5G..

          comme pour le linky d’ailleurs. On a parlé des ondes maléfiques faisant passer les opposants pour des zozos en oubliant le plus important:la coupure et la diminution de puissance a distance que les gens découvrent.

          oui restons à l’essentiel qui est déjà un colossal boulot

    • Pour réfléchir à la situation, il faut rester dans le global et ne pas s’attacher aux cas particulier. Pour la grippe classique, il y a aussi des personnes qui font 4 grippes tous les hivers, et d’autres qui n’en font jamais. Il y a des gens qui font 3 cancers différents en 20 ans, d’autres jamais. Aux vrais chercheurs, (s’ils en reste, et si on les laisse s’exprimer) de chercher pourquoi c’est jamais chez certains, beaucoup pour d’autres.

      • @zola… “Aux vrais chercheurs, (s’ils en reste, et si on les laisse s’exprimer) de chercher pourquoi ”
        je dirais plutôt aux vrais chercheurs de TROUVER pourquoi…!!
        c’est de Gaulle qui tde mémoire, des chercheurs qui cherchent j’en ai trouvé, mais des chercheurs qui trouvent j’en trouve ai pas…

        • Mince encore…

          Voilà la citation et sans faute ni coquille :
          « On se souvient la mémorable boutade attribuée au général de Gaulle à propos du CNRS en 1965 : “ Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche.”

      • Il me semble que l’humanité y a répondu par; l’organisation ”avant Covid” de la première ligne de soins, avec médecins de famille (au temps jadis), médecin traitant, puis les médecins référents, etc…
        Ce qui permettait de soigner quel que soit le problème en fonction de paramètres ‘individualisés”.

        Je préfère avoir des chercheurs qui cherchent à me soigner efficacement, qu’à comprendre pourquoi je suis toujours malade 🙂

        • > des chercheurs qui cherchent à me soigner efficacement,

          comme 40% des malades sont iatrogènes et que la iatrogènie est sur le podium des 3 causes majeures de mortalité (on ne peut pas faire une classement plus précis)

          je suis pas certain que c’est intelligent de les laisser chercher à nous soigner. Ou alors vous prendrez bien une petite perf de remdesivir ?

          Pour poser un “hoock” de réflexion sur le cancer. On dit qu’on vit de plus en plus longtemps après la découverte du cancer, et en même temps qu’on le détecte de mieux en mieux (de plus en plus tôt). Demandons à quelqu’un combien de temps on met pour aller à marseilles. Le parisien dit : 7 heures, le valentinois dit n’importe quoi, il faut 2 heures… et il vont au même endroit. étonnant non ?

          et puisqu’on parle de cette “science”, c’est quoi les traitements avec amm en oncologie ? et c’est quoi l’age moyen de décès des gens emporté par un cancer aujourd’hui, et il y a 50 ans ? moi les chercheurs et ce que l’on fait de leur recherche, je suis mitigé sur la confiance

      • > il y a aussi des personnes qui font 4 grippes tous les hivers,

        il suffit de sortir une étude rct double blinded, avec tests sérologiques pour que j’y “croive”.

        la grippe c'”est 500-700 morts par an, surtout chez des vieux malades pas de quoi fouetter un chat. À un moment donné, faut poser les choses calmement sur la table. Et le vaccin de la grippe doit être celui qui marche le moins de tous les vaccins, c’est dire.

  8. Voici la vidéo que je recherchais, du Dr JACKIE STONE (Zimbabwe) quiparle des résultats spectaculaires de l’ivermectine. Fortement malade, ell a utilisé l’IVERMECTINE sur elle même à 72 mg, un PATIENT TRÈS MALADE a pris 100 mg EN UNE FOIS …s’est RÉTABLI QUASI IMMÉDIATEMENT. vision floue et vertiges 48 heures. Une patiente très mal en point 60 kg, a pris par erreur 72 mg en une fois, aucun effet secondaire, guérie le lendemain.
    https://odysee.com/@ivermectine-covid.ch:5/Interview-de-la-Dr-Jackie-Stone-sur-l'utilisation-de-l'ivermectine-au-Zimbabwe:9

  9. Bonjour
    A propos de Bruxelles, Fillon avait dit à De Villiers, “que voulez-vous, ce sont eux qui nous commandent”. Quand Macron et ses sbires reconnaitront-ils, “que voulez-vous, c’est Big Pharma qui nous commande” ?.
    Le plus dramatique, c’est que le bon peuple les suit, comme les allemands qui furent de “bons” allemands entre janvier 1933 et le 2 février 1943, ou comme de nombreux “bons” français entre juin 1940 et le 6 juin 1944. Aucun Dictateur n’a jamais pu “dictaturer” tout seul.
    Et comme trois nouveaux TT viennent de sortir (quant à l’anticorps monoclonal, j’attends l’anti-idiotype, ce que ne font pas les IgG de plasmas de convalescents) la “preuve” selon Big Pharma, de l’efficacité de l’HCQ, Ivermectine, ou Clofoctol, voire simple oxygène en place du traitement Buzyn (personne ne savait que des malades doivent être soignés) ne pourra jamais être apportée, et le crime, comme le “nuage de Tchernobyl” ou le suicide de Boulin, n’aura jamais droit à son Nuremberg.

  10. En manif ce samedi, pas la foule qu’on devrait attendre, mais l’effectif semble se maintenir… les participants sont , , il me semble de mieux en mieux informés des dessous de la situation, et des objectifs inavouables des autorités. j’ai discuté avec une personne qui regardait passer la manif et s’intéressait à mon panneau (bricolage maison, panneau polyuréthane dans lequel j’ai inséré un tube alu aplati du bout, écrit des 2 côtés, sur lequel j’ai fixé avec une baguette et du sikaflex un autre affichage double face ( bande de tapisserie épaisse) , que je peux basculer avant/arrière, donc affichage modifiable au cours de la manif… très léger, pas trop encombrant, donc pas trop sensible au vent.) ensuite 2 heures sur rond point gilets jauns… pas mal de pouces en l’air de la part des voitures très peu de pouces en bas… tant pis pour eux, tant mieux pour nous, dans quelques rappels vax, on n’en parlera plus , sélection naturelle, leur imbécilité aura eu raison d’eux… aucun espoir , autant en rire !
    sur le retour j’ai pris un jeune en stop, conscient de la situation, mais m’a dit qu’il ne regardait pas la TV… je lui ai dit qu’il était temps qu’il s’informe davantage et en parle avec ses amis, que son avenir et sa santé étaient en jeu, expliqué les conséquences micro caillots…stérilité, avortements entre autres, et qu’il fallait apprendre à voir tout ce qui n’est pas logique… (interdiction de soins précoces, contradictions, mensonges évidents des autorités… etc… trop gros pour le croire, à priori, et pourtant! Il a, je pense, intégré le message.

  11. https://www.liberation.fr/checknews/que-penser-de-cette-video-du-project-veritas-montrant-des-scientifiques-de-pfizer-critiquer-le-vaccin-anti-covid-20211013_X4ZKKXY7X5CXVHE5YKFKZU2INU/
    Les arguments des fact checkers de check news volent très bas, question solidité des arguments on fait mieux… quand on peut on fait mieux; mais visiblement ce n’est pas le cas, Il est vrai que le niveau intellectuel de bon nombre de Français ne semble pas plus élevé, qui n’ont toujours pas compris à quel niveau se situe le problème covid

  12. Les décisions prises jusqu’alors sont toutes arbitraires et se cachent derrière des raisonnements fallacieux et des chiffres trafiqués et ce depuis janvier 2020. De nombreuses mesures antérieures à 2020 ont préparé le terrain. Nous sommes en dictature avérée et nous vivons l’aventure de la grenouille mise d’abord dans l’eau froide, puis tiède, puis chaude etc. La fumée s’élève dans le ciel et nos cris sont déjà étouffés…

    • Oui. Le Dr Seligmann est très sérieux et peut être classé en “lanceur d’alerte” par son analyse suivie des statistiques israéliennes. Je l’ai entendu longuement sur FranceSoir, à 2 reprises.

  13. Nous allons avoir besoin d’entraide humaine collective
    Qu’est-ce que le réseau SOLARIS ?
    Le réseau SOLARIS France est un « Internet Humain », un réseau d’entraide et de solidarité qui commence dans votre voisinage direct.
    Il est bien sûr totalement gratuit. Il représente le rassemblement d’être humains qui chacun, bénévolement, agit pour tous et qui ensemble, lorsque nécessaire, agissent pour un.

    Il fonctionne en arborescence au sein d’un maillage physique de toutes les personnes qui s’y joignent. Plus le maillage est étroit, mieux il fonctionne. Il débute donc tout autour de vous.

    Dans les temps difficiles que nous vivons, il va permettre à ce que personne ne demeure isolé face à ses problèmes. Il apportera des réponses rapides et de proximité aux besoins de chacun. Il mettra en lien les hommes et renforcera ce lien, plus qu’il ne l’a jamais été.

    Il se pourvoie de ses propres moyens de communication en cas de rupture des moyens traditionnels.

    Il fonctionne organiquement grâce à une bonne circulation de l’information, sans hiérarchie, sans chef.

    En savoir plus sur l’Esprit Solaris.

    Comment fonctionne « l’Internet Humain » ?

    Comme l’Internet numérique. Vous avez un besoin, vous lancez une requête dans un moteur de recherche et celui-ci vous propose les réponses les plus pertinentes.

    Ici, toutes ces étapes sont humaines. Vous entrez dans le réseau et alimentez une sorte d’annuaire local sur les ressources disponibles en compétences, matériels, hébergement, terrains, etc. Cette base de ressources manuscrite, est constamment mise à jour et disponible auprès de personnes fiables dans votre proche environnement géographique.

    Une interview radio qui présente le pourquoi et le comment du réseau SOLARIS : https://uploads.monsiteradio.com/podcast/mp3/212-82920-micmac-2021-41-Solaris-11.mp3

    Y-a-t-il quelqu’un derrière le réseau SOLARIS ?

    Oui, nous tous.

    Ceux qui l’ont fondé et établi son ossature et son fonctionnement sont entièrement bénévoles, affiliés à aucune structure politique, religieuse ou autre. Ils ne reçoivent aucun avantage d’aucune manière, de qui que ce soit.

    Nous fournissons la description d’un outil, un Internet Humain, que chacun où qu’il soit peut reproduire autour de lui et adapter à ses particularités locales.

    Comment rejoindre le réseau ?

    Pour le rejoindre, dans un premier temps vous pouvez contacter par e-mail votre réseau départemental et des départements voisins si vous êtes limitrophe.

    Nous en sommes au début mais le maillage s’agrandit très, très vite, montrant à quel point il répond à une demande urgente.

    Nous vous fournirons les contacts pour chaque département.

    En attendant vous pouvez contacter le réseau par ici : solaris.france@protonmail.com

    N’oubliez pas de préciser sur le mail vos coordonnées, votre département et votre localité importante la plus proche.

    Nous vous recontacterons pour vous aider à monter rapidement votre réseau local et le mailler avec les autres.

    SOLARIS France sur Telegram : https://t.me/solaris_france
    Ici une FAQ qui répond aux questions régulièrement posées au commencement des Cellules SOLARIS.
    A tout moment, vous pouvez émettre votre demande d’assistance à ces référents qui vous indiqueront où trouver la réponse auprès de personnes au plus proche de chez vous. Il suffira alors de les contacter. Vous le ferez ou le réseau le fera pour vous.

    Comme déjà indiqué, en cas de défaillance des moyens de communication habituels, le réseau est pourvu de moyens de communication autonomes et vous indiquera comment y accéder vous-mêmes.

    La géographie de votre territoire est donc maillée par des cellules qui se multiplient sans cesse, comme peuvent le faire les cellules du corps humain, pourvues de coordinateurs ayant une vision d’ensemble de la cellule géographique et veillant à son bon fonctionnement et de référents, dépositaires de l’annuaire local. Chaque cellule est autonome, sans hiérarchie et reliée aux autres.

    Le service que vous rendrez à quelqu’un au sein du réseau vous sera probablement rendu par quelqu’un d’autre. La personne que vous assisterez ne sera pas obligatoirement celle qui vous assistera le moment venu.

    Le système n’est pas basé sur l’échange commercial, ni sur le troc direct, ni même sur l’idée d’un échange de service. Il est basé sur la bienveillance envers chacun et ce que vous donnez à un endroit vous sera toujours rendu ailleurs lorsque vous en aurez besoin

      • Non je ne pense pas, l’adresse mail mentionnée est une adresse Proton mailTélégram n’est après tout qu’une messagerie !
        D’après ce que présente @Cerise, ça ressemble étrangement au fonctionnement d’un réseau peer to peer, tel le bon vieux eMule !
        Ce système fonctionne toujors puisque nombre de sites fonctionnent avec les fichiers torrent servant à télécharger J’ai cependant un peu de mal à comprendre le fonctionnement en simple visionnage de pages Internet
        Je suppose ici que c’est la connexion de chaque utilisateur qui servirait de point d’accès Internet
        En tout cas ça excite ma curiosité.

  14. En France voilà ce qui se passe
    Victor Fabius (le fils de Laurent Fabius) est à la tête de “La Firme”, soit l’agence McKinsey, une agence de conseil américaine assez ancienne, ultra-puissante, qui conseille de nombreuses multinationales et de nombreux chefs d’Etat dans le monde. Et cette firme, dont des membres éminents ont mis en quelque sorte Macron au pouvoir en 2017, pilote la politique vaccinale de la France, sur la demande de notre Président, depuis – au minimum – décembre 2020… Et pour la petite histoire, les bons conceils de McKinsey coûtent la bagatelle de 2 millions d’euros par mois à la France – de quoi acheter un bon paquet de masques FFP2 !… Donc oui, Victor Fabius est à la tête de McKinsey, qui pilote en sous-traitance notre politique vaccinale, et le père, Laurent Fabirus, est président du Conseil Constitutionnel !… McKinsey, c’est la pieuvre : de nombreuses personnalités politiques, proches de la Macronie, en font partie ou en ont fait partie (Eric Labaye, dirigeant de McKinsey auparavant, qui est aujourd’hui à la tête de l’école Polytechnique ; Karim Taddjedine, ex-membre de la commission Attali, et interlocuteur de la DITP ; Martin Bomhert , etc.). Précisons enfin que McKinsey encourage fortement les innovations technologiques et les travaux sur l’intelligence artificielle, avec une ligne que l’on peut soupçonner d’être fortement pro-transhumaniste et pro-GAFA, le tout avec la bénédiction d’Emmanuel Macron

  15. Merci pour toutes ces informations aussi utiles que nécessaires pour rétablir TOUTE LA VéRITé, rien que la vérité . Un jour, la vérité éclatera au grand jour, il faut de la patience, il faut résister, et battre en brèche ces informations complétement fausses véhiculées par le pouvoir en place, parce que ces informations sont montées de toute pièce pour étayer et justifier leurs décisions liberticides,

      • Je crois qu’il s’est soustrait à des obligations qui lui avaient été imposées par décision de justice.

        Ca c’est, je crois, les faits ; pour le reste, savoir si ces décisions auxquelles il s’est soustrait étaient justes, je n’ai pas envie d’en juger maintenant et le laisse à l’appréciation des lecteurs.

  16. « Nous savons qu’ils mentent, ils savent que nous savons qu’ils mentent, nous savons qu’ils savent que nous savons qu’ils mentent, et ils continuent à nous mentir. »
    ALEXANDRE SOLJÉNITSYNE (L’ARCHIPEL DU GOULAG)

  17. Je le rajoute sous ma dernière publication ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/11/12/ivermectine-hydroxychloroquine-nan-triple-dose-de-vaseline/

    Quelqu’un aurait-il des news concernant le film-docu PRIMUM NON NOCERE, dont j’ai intégré le trailer dans ce billet, et qui devait sortir le 11/11 ?

    Peut-être ont-ils décidé d’y intégrer les derniers éléments/évènements ?

    Le fait que Fourtillan ait été réembastillé le 9/11 pose vraiment question quand on se rappelle que Serge Rader a disparu l’année dernière…

    Par avance merci ; JBL

    P.S. : j’ai appris la tentative de suicide d’une personne travaillant depuis 25ans dans une clinique qui s’est faite tèje comme une bouse parce qu’elle refusait de se faire injecter !

  18. Je m’en étrangle! Sii aux US on n’a rien relevé, on ne risque pas d’avoir relevé qq chose.
    Merci Enzo!
    Quelle est, si elle existe, la version française du FOIA?

  19. “la puissante administration chargée de surveiller et d’étudier les questions de santé aux USA n’a observé qu’une personne guérie du Covid-19 avait par la suite contaminé quelqu’un d’autre.”

    Je suppose que vous vouliez dire : ” qu’aucune personne guérie…..” plutôt qu’une personne guérie….

  20. Bonjour,

    Merci pour ces informations.
    En effet, l’immunité acquise par la maladie est meilleure.
    Dans notre consultation Covid , j’ai exceptionnellement vu des ré- infections mais depuis la vaccination, les personnes infectées sont vaccinés dans 30-40 % des cas.
    Au Royaume -Uni, les autorités ne reconnaissent pas non plus les personnes infectés par le SARS-COV-2 19.
    Nous savons que les directives des états ne sont basées sur des faits scientifiques.

  21. Merci d’avoir glané cette information pour la partager. La façon de prouver que l’immunité naturelle persiste après infection (ce qui n’est pas le cas après vaccination semble-t-il) c’est de mettre en évidence l’immunité cellulaire anti Covid, c’est à dire la présence de lymphocytes spécifiques, car les AC disparaissent assez vite. l’INSERM avait fait cette étude chez des patients ayant eu la Covid19 et dont la sérologie s’était négativée et avait prouvé la persistance de l’immunité cellulaire. Je n’ai pas gardé cette étude; elle remonte à plus d’un an. Ce serait bien pour les soignants (ou autre profession ayant les mêmes obligations- pompiers, etc) de pouvoir faire ce test pour prouver à leur employeur, ou à l’ARS qu’ils sont parfaitement inoffensifs pour les autres (bien mieux que les vaccinés). Est-ce que quelqu’un sait où on peut faire cette recherche?

  22. C’est hallucinant ce déni d’un principe médical, pourtant connu certainement de tous les médecins. Cet acharnement aveugle à la piqure tend bien à prouver s’il en était encore besoin que l’intérêt sanitaire est à des années lumières des (éternellement) mauvaises décisions prises. Merci en tout cas pour la qualité et la perspicacité de votre travail.

    • Les décideurs frappent.
      Les faits démontrent, l’un après l’autre, que le but poursuivi n’est pas de protéger, de soigner,
      mais de vendre, injecter, coûte que coûte, les derniers produits créés, distribués à la hâte, abreuvant d’avides intérêts financiers.
      Le “principe de précaution”, le “rapport bénéfice / risque”, détournés de leur sens, ne sont plus que misérables arguments mensongers.
      Toute honte bue,
      Toute bienveillance piétinée.

  23. “Et que l’on ne prend pas la peine de chercher une justification scientifique avant d’imposer des mesures coercitives et des sanctions sévères ? Aux USA, cela semble désormais certain. Et en France ?”
    En France aussi, est-il vraiment besoin de le démontrer ?
    En particulier pour cette raison :
    En tant que médecin, vaccineriez-vous vos patients avec le vaccin contre la grippe de l’année passée, que vous auriez soigneusement conservé dans votre frigo ?
    Je suppose que non.
    La raison étant que le (ou les) virus a (ou ont) changé, et le vaccin également.
    De fait, il y en a un nouveau qui est fabriqué chaque année.
    Mais pas dans le cas du Covid, les vaccins sont restés les mêmes, ils sont toujours dirigés contre la Spike du virus originel dit de Wuhan d’il y a deux ans.
    Et pourtant le Sars-Cov2 mute aussi vite, sinon plus vite, que l’Influenza.
    Pour faire bonne mesure, l’Europe a commandé 1.8 milliard de doses à Pfizer, de quoi vacciner chaque Européen éligible avec 3 doses supplémentaires.
    Soit pour toute l’année 2022, et peut-être une partie de 2023.
    Et toujours avec le même vaccin, contre le Wuhan originel de début 2019.

    • Pourtant “un des avantages révolutionnaires des vaccins à ARNm est qu’il est très facile d’adapter les vaccins aux nouveaux variants, en introduisant des ARNm correspondant à plusieurs variants en circulation”.
      Il suffit de voir…

      • Très facile en principe, oui.
        Sans doute pour quelques centaines de milliers de dose.
        Mais très lourd en pratique, quand il faut fabriquer des milliards de doses.

      • Que vient faire cette citation, d’où vient-elle ?? pq ici , jusqu’à preuve du contraire, les traitements, médicaments et autres injections ARN précisément on n’en veut pas !!! et quand bien même les manipulations de type arn m seraient plus aisées !!!
        Par ailleurs je ne saisis pas trop cette phrase,
        ” en France, les soignants non vaccinés, par exemple, sont suspendus et privés de revenus mêmes s’ils ont eu dans le passé une infection au Covid-19 et en ont guéri.”
        voulez-vous dire que les sanctions pour les soignants guéris covid sont illégitimes , mais que pour les autres soignants non vaxxinés , finalement les sanctions sont légitimes ???

        • “Que vient faire cette citation, d’où vient-elle ??”
          C’est une partie du discours qui nous est servi depuis presqu’un an. Et que j’ai encore vu récemment dans des commentaires sur Mediapart. “C’est très facile d’adapter le vaccin”. Et pourtant, 8 mois après l’apparition de Delta, près d’un an après celle d’Alpha, Bêta et Gamma,ils ne sont toujours pas dans les seringues…

        • Pour la 2eme partie,” en France, les soignants non vaccinés, par exemple, sont suspendus et privés de revenus mêmes s’ils ont eu dans le passé une infection au Covid-19 et en ont guéri.”:

          il me semble qu’elle veut dire que:
          l’obligation vaccinale pour les soignants etant justifiée par la nécessité qu’ils ne puissent pas infecter les malades non covid et qu’ils ne puissent pas être infectés par les patients covid – ce qui avec ce qu’on sait sur les vaccins n’est pas un argument- il faudrait admettre que les soignants ex malades guéris et non vaccinés n’ont pas besoin de l’être., ce qui ‘est pas le cas, donc – en reprenant la fausse raison donnée de cette vax obligatoire:- l’immunité due à la maladie n’est pas reconnue en France

          (: Bien sûr qu’e l’Etat ne le reconnait pas puisqu’ill ne s’agissait en fait que d’obliger
          1. les médecins en général à se vacciner – ils sont donc ensuite plus dociles ,ils sont vaccinés, donc ils vaccinent-

          2. ceux qui promouvaient les traitements et se méfiaient de ces thérapies à démissionner de sorte que les patients soient bien obligés de suivre la vaccination à défaut de pouvoir trouver un médecin qui soigne.)

          • oui mais… pour moi cela semble établir clairement un distinguo entre les soignants non vaxxinés qui sont “sanctionnés” ( perte de salaire, etc), et ceux qui étant remis du covid ne devraient pas être sanctionnés ( alors qu’ils le sont)…là dessus je suis pas d’accord !!! aucune des deux catégories ne devraient être sanctionnées par l’état ???

        • les adenovirus pourraient faciliter les infections VIH… ce qui est une manière politiquement correcte de dire les vaccins à adénovirus pourraient rendre séropositif les injectés..

          en fait… l’adénovirus est une version modifié d’un virus de chimpanzé… ohhh quel hasard avec le vaccin de la polio cultivé en afrique sur des foi de singes verts… qui par un hasard curieux on crée le VIH, qui ressemble à s’y méprendre au SIV H pour humain, S pour simiesque…. Mais il y a la conférence de consensus ‘donc politique) qui dit que c’est pas vrai… comme les myocardites…

          Parfois on a des p*tains de coïncidences…. et en australie les essaies arrêtés parce qu’ils rendaient les gens positifs aux tests du vih.. mais que des coïncidences de complotistes…

  24. Merci @Enzo.L d’avoir fait ce billet spécifique.
    Un soignant peut prouver son covid par:
    -test pcr positif (et si c’est un faux tant pis/tant mieux vu la létalité de la pathologie)
    -une sérologie (les anticorps c’est bien cela?)
    -et cas d’immunité croisé pas de possibilité de preuve ?
    .. ça bouge aux USA..Merci pour l’espoir entretenu par votre travail

  25. Peut-être est-ce dû à la recherche de l’immunité collective version oms:

    L’OMS prône la recherche d’une immunité collective par la vaccination et non en permettant à une maladie de se propager au sein d’une couche de la population, car cela entraînerait des cas et des décès inutiles.
    L’immunité collective contre la COVID-19 devrait être obtenue en assurant une protection par la vaccination et non en exposant les gens à l’agent pathogène responsable de la maladie.

    Donc ça n’est même pas la peine de se poser la question, c’est vaccination obligatoire épicétou! Et donc pareil en France et ailleurs.
    (même si effectivement, dans le cas demandé, il ne semble pas y avoir propagation)

    • dans les infections virales , la protection assurée par la maladie elle-même est en général très supérieure à celle du vaccin, en particulier dans la durée.
      Et dans un calcul bénéfice / risque, l avantage varié en fonction de l âge et de comorbidites bien connues ( cancer en cours de traitement , hypertension , obésité morbide , insuffisance rénale grave, j en oublie peut-être).
      Nous ne faisons pas de la médecine vétérinaire où sont vaccinés tout le cheptel ou toute la basse-cour, sans distinction entre les animaux.

    • Oui mais en l’occurrence il s’agit de personnes qui ont déjà contracté la maladie, involontairement, qui n’en sont pas décédées et qui pourraient être immunisées.