402

Supplique aux partis démocratiques

Aujourd’hui en France, des centaines de milliers de personnes — et parmi elles des dizaines de milliers de personnels soignants — refusent, pour des raisons diverses, de recevoir une injection de l’un des vaccins autorisés en France.

Qu’elles aient tort ou raison, ce billet ne le tranchera pas. On s’attachera toutefois à montrer que les arguments pouvant conduire à refuser ces vaccins ne ressemblent pas nécessairement à la caricature qu’en font les médias et les autorités, et qu’ils peuvent être fondés sur des discours sensés et sur des analyses produites par des chercheurs scientifiques.

Ces discours et ces chercheurs sont ils sérieux  ? Là non plus, ce billet ne cherchera pas à le démontrer. D’ailleurs, comment le savoir à coup sûr ? Le fait qu’un scientifique soit taxé de « complotisme » par ses détracteurs ne suffit à prouver que sa méthode ou son raisonnement n’est pas solide ; cela, en tout cas, ne suffit pas à convaincre les citoyens qui doutent.

Car les raisons de douter existent. Nous en relèveront quelques-unes, qu’on ne peut écarter d’un revers de main, puisqu’elles émanent de sources qu’il n’est pas absurde de croire sérieuses.

« Les vaccins protègent les autres »

L’argument central qui soutient toute la politique visant à contraindre les citoyens à se faire vacciner, que ce soit par l’obligation vaccinale ou par le passe sanitaire, est l’idée qu’il faut protéger les autres, cette idée elle-même découlant de l’hypothèse que si on ne se fait pas vacciner, on a plus de chances d’attraper le virus et de le transmettre.

Or, diverses publications scientifiques, ainsi que des chiffres officiels, permettent de douter de cette hypothèse :

Cette étude menée par Subramanian & Kumar, chercheurs à Harvard, et parue dans l’European Journal of Epidemiology annonce en titre que, si l’on compare 68 pays dans le monde ou 2947 comtés aux États-Unis, les hausses du nombre de cas de Covid-19 n’ont pas de lien avec le niveau de vaccination (Fig.1).

Fig.1

Les calculs de corrélation menés par les auteurs les conduisent même à écrire que « la courbe de tendance suggère en fait une association légèrement positive : les pays ayant les plus fort taux de vaccination ont le plus grand nombre de cas de Covid-19 par million d’habitants » (« In fact, the trend line suggests a marginally positive association such that countries with higher percentage of population fully vaccinated have higher COVID-19 cases per 1 million people. »)

– Les rapports fournis par le Ministère britannique de la Santé indiquent parfois les taux d’incidence respectifs du Covid-19 dans la population vaccinée et non vaccinée. Ainsi, un récent rapport portant sur les semaines 35 à 38 (correspondant au mois de septembre 2021), montre que la différence entre vaccinés et non vaccinés n’est pas toujours dans le sens attendu (Fig.2).

Fig.2


Le tableau montre en effet que pour plusieurs tranches d’âge (encadrées en orange), la part de personnes testées positives est plus importante dans la population doublement vaccinée que dans la population non vaccinée. Si une même proportion de chacune de ces deux populations se fait tester, cela indiquerait donc qu’on a davantage de chances d’être porteur du virus si l’on est vacciné que s on ne l’est pas. Et si l’on suppose que les personnes vaccinées vont moins souvent se faire tester que les non vaccinées, on peut même penser que la différence du risque est plus importante encore, et que pour les tranches plus jeunes (encadrées en bleu, et où le taux d’incidence apparaît plus élevé chez les personnes non vaccinées) les chiffres ne sont pas forcément représentatifs et la différence de risque pas forcément dans le sens où elle apparaît.
De tels chiffres demandent sans doute une analyse et des études plus poussées, mais ils autorisent à soupçonner que l’hypothèse selon laquelle la vaccination protège de la contamination n’est pas juste, et que c’est peut-être même le contraire.
Évacuons un malentendu : les autres tableaux du même rapport constatent que le nombre de formes graves conduisant à une hospitalisation (Table 3 du rapport), ainsi que le nombre de décès (Table 4 et Table 5), sont plus rares parmi les vaccinés que parmi les non vaccinés. La vaccination offrirait donc bien à ceux qui sont vaccinés une protection contre les formes graves, mais, comme on vient de le voir, elle ne les empêcherait pas de contaminer autrui, voire les conduirait même à être plus facilement porteurs et contaminants.
Selon ces tableaux, qui coïncident avec certaines données en provenance d’Israël, et qui ne contredisent en rien les résultats publiés par les laboratoires produisant les vaccins — qui n’ont pas étudié l’impact des injections sur le risque d’être infecté et de transmettre le virus mais uniquement sur le risque de développer des symptômes —, les vaccins conféreraient donc une protection individuelle (contre les formes graves), mais pas collective.

Divers travaux scientifiques concluent par ailleurs que la charge virale portée par une personne contaminée — et donc sa capacité à contaminer autrui — n’est pas différente selon qu’elle est vaccinée ou non. Par exemple cette étude de Riemersma et al. (encore en pré-publication), menée sous l’égide des autorités américaines, arrive à résumer ses conclusions dans le titre (Fig.3) : « Les personnes vaccinées et non vaccinées ont des charges virales semblables dans les populations à haute prévalence du variant Delta ».

Fig.3

D’autres raisons de douter existent : plusieurs voix, notamment des scientifiques ayant longtemps travaillé à la conception de vaccins, tels Geert Vanden Bossche ou Robert Malone, ou encore le généticien moléculaire Christian Vélot, disent que la vaccination de masse pourrait constituer un danger collectif, et qu’il est nécessaire de garder non vaccinée une large frange de la population (de préférence ceux qui ne sont pas « à risque » face au Covid-19).

Voir par exemple les interviews de Robert Malone, de Geert Vanden Bossche ou de Christian Vélot.

Certes, ces chercheurs sont largement ignorés par les grands médias et décriés sur les réseaux sociaux (leurs pages Wikipédia se voient même modifiées par des internautes pour les discréditer), mais la justification de ces attaques ne saute pas aux yeux, et leur discours n’a aucune connotation délirante.

Pour résumer, leur théories tournent autour de l’idée que, puisque le virus ne cesse de muter lorsqu’il se reproduit dans des cellules infectées, s’il infecte une personne vaccinée, la pression de sélection due aux anticorps vaccinaux élimine les variants sur lesquels les anticorps vaccinaux sont efficaces et laisse donc toute la place aux variants résistants. Puisque les anticorps vaccinaux sont tous adaptés à la même version de la protéine Spike, les chances qu’un variant résistant à ces anticorps puisse contaminer une autre personne vaccinée sont élevés : ses anticorps seront impuissants. Tandis que chez les personnes non vaccinées, en cas d’infection les mutations du virus ne sélectionnent pas les variants résistants, mais les plus « rapides ». Dans ce cas, la probabilité qu’ils puissent résister aux anticorps d’une personne vaccinée est faible : un non-vacciné sera plus souvent porteur d’un variant non-résistant, et donc inoffensif pour les vaccinés, dont les anticorps seront efficaces face au variant en question.

Quant aux non-vaccinés contaminés par un variant résistant au vaccin, ils le combattent comme n’importe quel variant et s’en débarrassent. Ainsi, si tout le monde est vacciné, les variants résistants aux anticorps vaccinaux seront totalement dominants, et la « barrière » protectrice que constituent les non vaccinés ne permettra plus de protéger les vaccinés. Plus inquiétant : en ne sélectionnant que des variants résistants aux anticorps vaccinaux, les mutations ont davantage de chances de donner lieu à la naissance d’un variant à la fois résistant et plus dangereux.

Ainsi, sans avoir de certitude sur la validité de leurs théories, il n’est pas illégitime de leur accorder du crédit, et de douter du bien fondé de la vaccination de masse : si on écoute ces scientifiques, on peut même penser que l’altruisme réside actuellement dans le fait de ne pas se faire vacciner afin de mieux protéger les vaccinés, et de réserver les vaccins aux personnes à risque.

« Les vaccins sont sûrs »

Une autre question centrale est la sécurité des vaccins. Or, elle fait polémique, y compris parmi les scientifiques. Depuis 2020, de nombreux chercheurs alertent sur les risques d’effets secondaires des vaccins à ARNm (Pfizer, Moderna) ou à adénovirus recombinant (AstraZeneca, Janssen). Ces chercheurs ont-ils tort ou raison ? Leurs arguments étant divers, la réponse ne saurait être donnée une fois pour toutes, et encore moins être donnée par avance à toute critique.

Or, ce qu’on observe, c’est que depuis que les vaccins ont été mis sur le marché, aucune de ces théories critiques n’est évoquée par les grands médias, comme si elle était considérée comme fausse par principe. On peut penser que la Trusted News Initiative y est pour quelque chose : cet accord entre médias internationaux visant à ne pas nuire à la campagne vaccinale, et conclu en décembre 2020, avait certes pour but de lutter contre la désinformation concernant les vaccins, mais elle se traduit, sur les 3 ou 4 principaux réseaux sociaux ainsi que sur les recherches via le moteur de recherche Google, par une automatisation de la censure de presque tout discours (y compris scientifique) critiquant tel ou tel aspect de la vaccination, ou abordant les résultats de certains autres traitements. L’automatisation de la censure par des algorithmes concerne les réseaux sociaux, mais qu’en est-il des autres médias : quels critères permettent aux rédactions de faire la distinction entre un discours scientifiquement fondé et une fausse information ? Une application indistincte d’une forme de « principe de précaution » ne les conduit-elle pas à occulter toute information critique que leurs équipes ne sont pas en mesure d’évaluer ? Quoi qu’il en soit, le fait que des arguments apparemment sérieux fondés sur des publications scientifiques et que l’on trouve malgré tout en ligne, soient absents des grands médias, ne fait qu’aggraver le doute.

Bien qu’absents des plateaux télévisuels et jamais interviewés dans les grand journaux, les médecins et scientifiques qui soulèvent la question de la sécurité des injections sont nombreux. Par exemple :

– le collectif « Doctors for Covid ethics », décrivait les mécanismes précis pouvant mener de l’injection à des thromboses, dès février 2021 — avant qu’on entende parler des accidents vaccinaux qui ont conduit à la suspension du vaccin d’AstraZeneca dans certains pays.
– le Dr Hoffe au Canada ou le Dr Ochs au Luxembourg, entre autres, parlent des taux de D-dimères trop élevés chez nombre de leurs patients vaccinés, suggérant la présence de caillots sanguins.

– Robert Malone souligne le caractère prometteur des vaccins à ARNm, mais note que de nombreuses étapes de sécurité ont été court-circuitées dans la mise sur le marché des actuels vaccins anti-Covid : pas d’étude de carcinogénicité (induction de cancers) ; pas d’étude de génotoxicité (impact mutagène) ; pas d’étude sur les fonctions reproductives masculine, ce que l’Agence Européenne du Médicament écrit d’ailleurs noir sur blanc, à la p.13, ainsi que la FDA aux États-Unis, à la p.15 (Fig.4) ; aucune connaissance quand aux effets à moyen ou long terme de la concentration de certains excipients du vaccin (particules nanolipidiques) dans des organes tels que la moelle osseuse ou les ovaires — concentration révélée par la divulgation tardive d’une étude menée par Pfizer sur des rats.

Fig.4 – Extrait du dossier d’autorisation du vaccin Pfizer aux USA

– d’autres médecins ou scientifiques, que rien ne désigne a priori comme fantaisistes, émettent des critiques diverses sur la fiabilité des vaccins. On peut citer Peter Doshi (rédacteur au British Medical Journal), Peter McCullough (cardiologue et chercheur, rédacteur en chef ou rédacteur associé de plusieurs revues scientifiques), Michael Yeadon (ancien président de Pfizer), Tess Lawrie (spécialiste en méta-analyses et consultante depuis plusieurs années auprès de l’OMS)… Peut-être se trompent-ils, mais ce ne sont du moins pas des ignares proférant des élucubrations absurdes qu’il serait ridicule d’écouter.

– après de simples témoignages — peu vérifiables et souvent censurés sur les réseaux sociaux — qui circulaient pour affirmer que les incidents post-vaccinaux sont nombreux, et que les personnels de santé qui reçoivent des afflux inhabituels de patients atteints de divers troubles (problèmes cardiaques, troubles menstruels, thromboses diverses, syndrome de Guillain-Barré ou autres problèmes neurologiques…) y voient un lien avec les vaccins — ce qui peut suffire à troubler des personnes de bonne foi —, on voit désormais des études scientifiques corroborer le lien entre les injections et certains effets indésirables : par exemple, cette étude de Rose et al. publiée dans Current Problems in Cardiology mesure une augmentation du nombre de myocardites (19 fois plus que le nombre attendu chez les jeunes de 12-15 ans vaccinés) ; ou cette large étude de Witberg et al., menée en Israël et publiée dans le New England Journal of Medicine, montre un taux de myocardites post-vaccinales variable selon l’âge et le sexe, pouvant atteindre plus de 10 cas pour 100 000 vaccinés (Pfizer) chez les jeunes hommes (Fig.5).

Fig.5

De plus après les restrictions plus ou moins larges appliquées au vaccin d’AstraZeneca puis à celui de Janssen dans plusieurs pays, c’est désormais le vaccin de Moderna qui se voit suspendre par précaution, partiellement (Suède, Norvège, Danemark) ou totalement (Islande), en raison de décès intervenus.

Ainsi, les vaccins, qui étaient présentés comme sans risques il y a quelques mois, laissent de plus en plus paraître une part inquiétante de risque bien réels pour la santé.

Rappelons que pour les jeunes, le risque face au Covid-19 est très faible : en France (entre le 1er mars 2020 et le 9 octobre 2021), sur 23,5 millions de jeunes de moins de 30 ans on a compté 122 décès en 19 mois : cela représente 0,5 décès pour 100 000 jeunes. Et encore, il s’agit du nombre des décès « avec un diagnostic de Covid-19 » (Fig.6) (ce qui inclut une proportion inconnue de personnes décédées d’autres maladies, tout en étant positives au Covid-19 avec ou sans symptômes.)

Fig.6

Pour éviter 0,5 chances sur 100 000 de mourir du Covid, on invite les jeunes à prendre, dans le même laps de temps, 2, 3 ou 4 fois le risque d’une injection, avec jusqu’à 10 chances sur 100 000 de faire une myocardite, mais aussi le risque de souffrir de l’une des diverses autres formes d’effets secondaires graves, pouvant aller jusqu’au décès.

La question de la balance bénéfice/risque n’est donc pas tranchée — pas plus individuellement que collectivement.

Quelle prise en compte par les politiques ?

Le consensus médiatique laisse penser à tort qu’il y a consensus scientifique. Mais de nombreux citoyens, lassées de la complaisance de la plupart des grands médias vis-à-vis des autorités et de leurs « vérités » changeantes, se tournent vers des sources d’information alternatives sur Internet. Certains se contentent de sources de piètre qualité qui véhiculent des croyances infondées, mais d’autres vont consulter la littérature scientifique et les interventions de chercheurs — c’est le cas d’une partie du personnel soignant — et constatent qu’il y a un vif débat, et que la connaissance des vaccins anti-Covid et de leurs effets n’en est qu’à ses débuts

Considérer comme dangereuses, ignares ou égoïstes les personnes, soignantes ou non, qui jugent qu’on n’en sait pas encore assez sur ces vaccins, ne peut donc pas être uniformément exact. Et cela ne peut qu’être perçu que comme une violence et une injustice par les personnes concernées. Pour les personnels soignants qui préfèrent perdre leur emploi et leur revenu plutôt que de recevoir les injections qui leur sont imposées, ce mépris démultiplie la violence de leur plongée dans la précarité.

Dans ce contexte, le fait que les formations de gauche ou les syndicats n’aient pas pris la mesure de ce qui leur est infligé, le fait qu’ils ne manifestent pas un soutien massif, est vécu comme un abandon et une trahison.

Aujourd’hui, les voix de gauche, la presse de gauche, ne semblent en effet pas défendre le droit des personnels de santé non vaccinés à conserver leur rôle social, leur métier et leur dignité. Ce silence de la Gauche laisse un vide abyssal, dans lequel quelques ténors d’extrême droite cherchent à prospérer.

Certes, quelques articles s’émeuvent de la violence que subissent les refuzniks du vaccin, tels cette analyse de Guillaume Zambrano dans Reporterre, qui pointe que, contrairement aux soignants non-vaccinés et aux citoyens qui ne montrent pas leur passe sanitaire, les criminels ont au moins la possibilité d’être entendus par un juge et de se défendre avant d’être sanctionnés. Certes, au niveau local, des militants de plusieurs partis de gauche s’expriment. Mais de telles analyses sont rares, et ne constituent pas la version dominante dans les discours des organisations de gauche ou des syndicats.

Fin septembre, n’ayant pas publié sur ce blog depuis quelques semaines, nous avons reçu ce message privé :

«Nous sommes 130 suspendu-e-s, en congé, en arrêt depuis le 15, dans le centre hospitalier où j’exerce.
Nous avons besoin de gens comme vous, qui écrivez, avec rigueur. Nous avons besoin aussi de celles et ceux qui lisent vos articles et les commentent.
Une fracture s’est opérée dans tous les syndicats, partis politiques, familles, cercles d’amis et professionnels.
Nous sommes un certain nombre à attendre un soutien des partis radicaux de gauche, mais ils subissent eux-mêmes le même sort. Ils sont clivés et médusés.
Seule l’extrême droite se tient debout et cherche, sur les réseaux sociaux, à rafler des sympathisants. Moi-même, je m’y suis fait prendre! quelle horreur.
(…)
Nous, soignants qui ne rentrons pas dans le rang, nous allons probablement nous faire écraser.
Mais ce à quoi le gouvernement, les grands groupes et leurs sbires jouent, est très grave. Ils sont en train de jouer aux apprentis sorciers et nous le paierons tous cher, très cher. La blessure est profonde. »

Ce billet se veut donc une supplique aux forces politiques attachées à l’état de droit et à la protection contre l’arbitraire : qu’elles prennent la mesure du décalage entre la narration officielle, simpliste et binaire, selon laquelle « la science a établi que la vaccination de masse — par les 4 seuls vaccins autorisés en Europe — est la seule solution pour sortir de la crise, et les non vaccinés ne sont que des idiots dangereux, qui ne méritent aucune considération », et la réalité plus complexe du débat scientifique qui fait rage, et qui autorise à s’interroger sur la pertinence de la stratégie vaccinale et sur le rapport bénéfice/risque des vaccins.

Si on accepte que le pouvoir politique, tranchant à sa convenance dans un débat scientifique en cours et s’appuyant sur des médias complaisants, présente comme indiscutable la théorie qu’il a choisie parmi d’autres, et justifie ainsi des mesures punitives envers tout ou partie de la population, où seront les limites d’un tel mode de gouvernance ?

Les démocrates, et les partis politiques qui les réunissent, peuvent-ils laisser passer cela sans s’y opposer de toutes leurs forces ?

Enzo L.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

402 commentaires

    • un article de merde

      Or, il apparaît aujourd’hui clairement que les vaccins protègent efficacement contre les formes graves – et les hospitalisations ou décès qui peuvent s’ensuivre –

  1. Nous sommes encore beaucoup à avoir choisi de ne pas être vacciné .Je pense qu’il est temps maintenant de faire un réseau entre nous ; nous prenons nos risques en acceptant pas de nous faire injecter un produit qui peut dégénérer notre système immunitaire ( tout le monde l’a compris ) mais il est certain qu’ attraper cette saloperie peut parfois avoir aussi des conséquences . Il faut donc indiquer à tous ce qu’il est souhaitable de faire dans ce cas.Voir son médecin généraliste pour se retrouver avec du doliprane n’est peut être pas la meilleure solution,attendre de ne plus pouvoir respirer avant d’aller à l’hosto avec le risque de ne pas être soigné pour augmenter les statistiques et conforter la politique gouvernementale non plus. Donc merci d’être plus efficace et arrêtons tous de nous répéter ce que tout le monde à compris : soyons positifs ! je pense qu’il est maintenant nécessaire ( si c’est possible ) d’indiquer aux nons vaccinés la bonne marche à suivre en ne les laissant pas se dépatouiller individuellement devant le problème si cela dégénère pour eux. Merci de nous aider à faire les bons choix .Exemple d’organisation : dans chaque grande ville avoir une personne référente qui saurait au besoin aider .Je me nomme Hervé Joly . J’habite une petite commune dans le nord de la france . Vous pouvez me joindre au 0782035338
    Résistons ensemble

    • alors donner son num de tel sur un forum est une erreur de débutant. Lorsqu’on était jeune, (pff une autre époque) on inscrivait ce numéro sur un site gay pour les hommes et lesbien pour les femmes. C’était une autre époque… on favorisait la bio-diversité 😉

      Ensuite il y a déjà tout plein de réseau en vie réelle, le réseau solidarité active en est un, pour un nouveau monde aussi.. on les retrouvre sur télégramme assez facilement, avec des antennes départementale, voir ville par ville.

      ils savent quoi faire, ils ont des réseau de soignants qui soignent, des plantations d’art*mis*a, et tout un tas de trucs et astuces pour vous faciliter la vie. Certaines “instances” sont plus “survivalistes” que d’autres, d’autres plus “combatives”, d’autres plus “mise en lien”… comme dans la vraie vie quoi.

      Il y a moyen de trouver chaussure à son pied. La résistance s’organise, mais pas sur les réseaux “classiques”

  2. Bravo pour cette prise de position ! Nous sommes très nombreux à remettre en cause ce qui nous est imposé par la contrainte…plus nombreux, je pense, et de loin, que ceux qui sont d’accord avec les affirmations péremptoires non vérifiées dont nous abreuvent nos responsables politiques et ceux qui les suivent. Il faut que nous nous reconnaissions les uns les autres pour ne pas tomber dans les griffes des personnes qui adhèrent aux idées des partis politiques d’extrême droite, traditionnellement connus pour gouverner AUSSI par la contrainte et la peur ! Faisons-nous connaître, parlons, n’ayons crainte. Nous ne sommes pas complotistes. Nous sommes juste des gens normaux, attachés à leur liberté de penser, d’agir, de vivre selon leurs convictions profondes, en bonne intelligence avec ceux qui les entourent. Merci de m’avoir lue jusqu’au bout. Catherine

  3. Il manque très regrettablement une synthèse pour élus municipaux de bonne volonté pressé, eux qui sont à la base du mille-feuilles politiciens.

    Quoiqu’il en soit, sauf à se résigner à aller jouer à la roulette russe entre deux gendarmes, il serait grand temps, s’il n’est pas trop tard, de mieux s’exprimer avec  le souci du juste mot pour la juste chose. Le souci des mots pesés pour éviter, voire pour contribuer à réduire, les maux pesants.

    A cette date automnale, après ou non doctes et longues pertinentes analyses – malheureusement non résumées pour gens de bonne volonté débordés- il s’agit de parler didactiquement de diverses  (féminin) covids 21 dues en partie croissante à des injections et pas à  des  “classiques” vaccinations à  qui, par ignorance des réalités historiques et absence de sens critique ou manque parfois compréhensible de temps ,  on attribue  à tort le mérite d’avoir  fait disparaître les épidémies depuis les mensonges à propos de la rage de ce triste sire méprisable  de Louis Pasteur.

    Ce que malheureusement ignore ou semble ignoré une bonne partie de nos célébrités  anti-injections et pass sanitaire. Alors que le mensuel « L’impatient » le démontrait déjà en 1978.

    Voilà probablement pourquoi nous en sommes là pour le plus grand plaisir et profit du duo  billo-claussien et des dix têtes de liste de BIGPHARMA dont le chiffre d’affaire cumulé atteint au minimum 400, 9 milliards de dollars.

    Vous leur prendrez bien quelques actions ?

  4. https://mastodon.social/@Casimolo/107115972187819917

    “Des flics tabassent des soignants dans un hôpital public pour défaut de pass sanitaire. Il faut chercher pour trouver un compte gauchiste qui relaie ces images. Le silence de la gauche sur ces événements est lamentable et impardonnable.”

    les partis “démocratiques”, ceux ou il n’y a pas que des monstres

  5. Au docteur Maudrux et à ses associés.

    Ma réponse au tandem Socrate et Duchmol.

    Le procédé auquel vous vous livrez à mon égard s’appelle du harcèlement. Je regrette d’y avoir répondu indirectement sous la forme un bref trait d’humour somme toute mesuré. Mais je ne recommencerai plus, car, dans la mesure où on vous laisse faire, j’ai décidé de ne plus intervenir dans ce forum et même de cesser de me connecter définitivement à ce blog. En aparté, ainsi il n’y exprimera plus qu’une seule et unique idéologie, et tant pis pour la liberté d’expression.

    Après tout, il existe d’autres supports qui diffusent des données et des analyses comparables, en plus grand nombre ou mieux étayées, comme par exemple Mondialisation.ca, auxquelles on peut accéder directement sans perdre son temps ou passer par cette annexe de Twitter, autrement dit sans avoir à supporter les délires de mythomanes qui s’ignorent ou les propos de quelques individus particulièrement malfaisants, les intéressés se reconnaîtront aisément, et je pense que l’immense majorité des lecteurs n’auront aucune difficulté à les identifier.

    • Cela s’appelle “faire un caprice”.
      Heureusement que toutes les opinions politiques sont respectables…le monde serait d’un ennui dans le cas contraire.
      Je vous rappelle que vous avez commencé ce délire en me prêtant une volonté de faire l’apologie de l’extrême droite….
      Qui de vous ou de moi est le plus intolérant?
      Ce blog accepte la pluralité mais rejette l’injure grossière….et c’est très bien ainsi.

    • Mon cher Tardieu Jean-Claude

      Vous remarquerez que pendant très longtemps je n’ai pas répondu à vos commentaires, parce que je n’ai rien d’intelligent à dire dessus ou parce que le contenu est orthogonal à mes questionnements. ainsi je suis dans la politique de chacun pense ce qu’il veut.

      en revanche lorsque quelques chose me heurte je ne peux m’empêcher de le dire et lorsque la réponse est insultante, je ne peut m’empêcher d’insulter en retour. Même si dans votre cas, ce ne fut pas le cas. Ainsi lors que vous traiter de conneries les propos d’une personne qui se sent insultée, je suis désoler, mais je ne peux pas être d’accord avec vous. concernant les quelques lignes que j’ai écrites votre dédain transpire tellement de vos réponses qu’il est impossible d’y répondre, ni même de les lire. quand à être capable de dire qu’une personne fait l’apologie de l’estrême droate parce qu’il disait que c’est insultant de considérer qu’il n’y a que des monstres, je suis désolé, mais cela relève plus de la psychiatrie que de l’analyse politique. J’en suis désolé d’avoir à l’exprimer, mais lorsque l’on passe les bornes des limites, il n’y a plus de frontières.

      donc si vous vous sentez harcelé par 3 commentaires, j’en suis désolé. Vous avez l’impression qu’ici il y a un “nid” de fachos “ainsi il n’y exprimera plus qu’une seule et unique idéologie” parce qu’on vous aura bannis lol “et tant pis pour la liberté d’expression”.

      comme je vous l’ai déjà répondu je ne vote pour personne et je ne trouve dans aucun participant aux zélections une personne que j’aurais envie de voir président de la république. que cela vous désole pour votre candidat, vous m’en voyez encore désolé.

      Je me permets de vous faire remarquer “autrement dit sans avoir à supporter les délires de mythomanes qui s’ignorent ou les propos de quelques individus particulièrement malfaisants” est particulièrement insultant. ET vous acceptez bien moins des autres que ce que vous leur infligez. Je n’irais pas plus loin parce que cela ne veut pas le temps que je vais passer à parler à un mur qui nous vend une gauche (???) qui doit exister dans ses rêves d’enfants, mais qui n’existe plus.

      Peut être que lorsque la tension sera redescendu on vous reverra, ou peut être pas. Mais ne jouez pas les victimes, vous n’avez que repris en boomerang une partie de ce que vous avez envoyé.

      Mais je suis peut être moi “malade”, puisque généralement avec les “antifas” cela se termine toujours mal, car j’ai du mal avec leurs obsessions de voir des fachos derrière chaque phrase et je n’arrive pas à adhérer à leurs délires.

  6. J’écoutais Michel Cymes sur les non-vaX en général et les soignants non-vaX en particulier.
    Je me dis que cet homme fait honneur à sa profession.
    Quoique..
    …du coup je vais relire la Thèse de Louis-Ferdinand Destouche sur “La Vie et l’Œuvre de Philippe Ignace Semmelweis”…pardon…j’espère que notre Camarade JC Tardieu ne m’en voudra pas trop….

  7. Revue de presse. Le monde merveilleux d’aujourd’hui… et d’hier, demain on y est déjà.

    “C’est excessif mais ce serait la solution idéale”: faut-il confiner la population les jours de pic de pollution? – bfmtv 14 octobre 2021

    https://rmc.bfmtv.com/emission/c-est-excessif-mais-ce-serait-la-solution-ideale-faut-il-confiner-la-population-les-jours-de-pic-de-pollution-2049780.html

    Jean-Baptiste Renard, cardiologue et directeur de recherche au CNRS.

    Humour. Je vous en conjure chers lecteurs et concitoyens adorés, ne l’essentialiser pas, de grâce épargnez-le de vos sarcasmes, faites preuve d’empathie ou de compassion, ayez pitié de ce pauvre pécheur qui demain prêchera peut-être la bonne parole, amen (Signé le philocrate)

    Italie : le passe sanitaire devient obligatoire pour les salariés – France 24 14 octobre 2021

    En Italie, le passe sanitaire devient obligatoire pour 23 millions de travailleurs.
    https://fr.news.yahoo.com/italie-passe-sanitaire-devient-obligatoire-092141736.html

    Australie : amende de 5 000 $ et licenciement pour les non-vaccinés à partir du 13 novembre – lemediaen442.fr 14 octobre 2021

    https://lemediaen442.fr/australie-amende-de-5-000-et-licenciement-pour-les-non-vaccines-a-partir-du-13-novembre/

    Afin de forcer les Australiens qui refusent le vaccin, Micheal Gunner, ministre en chef du Territoire du Nord, a annoncé que toute personne qui ne recevra pas au moins sa « première dose » d’ici le 13 novembre aura une amende de 5 000 $ australiens (3 700 $ US) et ne sera pas autorisée à se rendre sur son lieu de travail.

    Les phtalates responsables de 100 000 décès prématurés aux USA –
    Topsante 15 octobre 2021,

    https://fr.news.yahoo.com/phtalates-responsables-100-000-d%C3%A9c%C3%A8s-041500547.html

    Les phtalates sont des composés chimiques qui ont pour but de rendre les matières plus flexibles : dans le plastique notamment. On leur donne aussi le nom de “plastifiant”. Ils sont considérés comme perturbateurs endocriniens, avec un impact connu sur la fertilité et responsables de la malformations fœtales durant la grossesse. On sait aussi qu’ils sont responsables de cancers et de maladies cardiovasculaires, ou encore au diabète.

    États-Unis : près de la moitié des enfants sont contaminés au plomb – Sciences et Avenir 14 octobre 2021

    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/etats-unis-pres-de-la-moitie-des-enfants-sont-contamines-au-plomb_158263#xtor=CS2-37-%5B%C3%89tats-Unis%20%3A%20pr%C3%A8s%20de%20la%20moiti%C3%A9%20des%20enfants%20sont%20contamin%C3%A9s%20au%20plomb%5D

    • Dans la mesure où l’on peut juger un arbre à ses fruits, pouvez-vous m’indiquer quel genre de fruit votre idéologie a-t-elle engendré dans l’histoire de l’humanité?
      Vous me traitez de stupide…soit.
      Comment faut-il juger une personne qui ose encore croire en 2021 que l’utopie collectiviste est la finalité de l’homme?
      Qui plus est une utopie particulièrement criminelle et sanglante au XX siècle passée et finalement très proche de l’universalisme macronien.
      Lorsque l’on en est réduit à manier l’insulte, l’aveu de faiblesse n’est pas loin.
      Non, vraiment, la longueur de vos commentaires cache difficilement le vide abyssal de votre pensée.
      Cordialement.

  8. Un seul mot : merci !
    J” espère tant un revirement de cette situation inquietante, affligeante …

  9. Merci infiniment, cher confrère, pour votre courage à témoigner et votre lucidité.D’autres l’on fait, comme le professeur Christian Perronne , le professeur Didier Raoult et bien d’autres et l’on payé très cher par leur mise au ban de la société ou par des sanctions ordinales.
    En Belgique, où j’exerce, L’Ordre des Médecins poursuit et sanctionne les médecins qui émettent des réserves concernant les “vaccins” ant-Covid-19.
    Outre les effets à plus ou moins court terme (thromboses, notamment des capillaires pulmonaires, cardiaques, rénaux, digestifs, cérébraux, cutanés et autres) je suis inquiet pour les effets à long terme, quand Zang et al ont montré que l’ARN viral pouvait être intégré dans l’ADN de cellules humaines, y persister et être actif.

    • Perronne est co-responsable de la criminelle obligation des 11 vaccins pour les bébés .A ce niveau de responsabilité il n’avait pas le droit d’ignorer la seconde édition du livre (512 pages – Rééditées) ) de Michel GEORGET (décédé en 2019) « Vaccinations. Les vérités indésirables ; S’informer, Choisir , Assumer ». Sans omettre dans le survol de cette pépite explosive très/trop ignorée les précieuses pages 257 et 258 sur la véritable histoire de la rage et de ce triste sire de Louis Pasteur, le fondateur de l’Église du Sacro-Saint Vaccin Miraculeux, Indispensable et Irremplaçable ».

      En mémorisant bien dans l’introduction ce lamentable constat (page 12) « La plupart des médecins ignorent tout ce qui va suivre concernant les dangers spécifiques des vaccinations »

      Prévention (la plus précoce possible, mais même tardive) vaut mieux que vaccination, a fortiori injection systématique et généralisée, alors que pas mal de gens sont naturellement immunisés génétiquement ou grâce à leurs plus ou moins vieille approche judicieuse des soins, alimentation incluse de préférence végétarienne et bio, pour leur santé

  10. Merci !!! Enfin l’impression de ne pas être seule à penser tout cela , impression si effrayante comme vous le suggérez .. se demander comment on en est arrivé là ..( par la peur.) ? Comme l’a écrit un auteur qui retraçait la monté du nazisme , «  on assistait à la disparition de l’intelligence » .. cette impression correspond bien à la situation que nous vivons aujourd’hui …! Merci encore pour votre analyse « ouverte »

    • je suis d’accord avec vous.
      Tout ce qui se passe me fait penser à une vieillerie, un slogan d’une banque qui a fait faillite pour avoir eu une gestion orientée court terme “short term has no future”. Observer à court terme une baisse des malades covid, c’est bien, mais ce qui va se passer à plus long-terme me semble autrement plus important, surtout pour tout ceux qui n’avaient pas grand chose à craindre du covid (d’autant plus s’ils avaient accès aux traitements précoces), et se sont fait injecter pour pouvoir continuer à vivre.

  11. Voilà un billet qui correspond en tout cas tout à fait à la “caricature” qu’en font les médias. Je ne sais pas trop ce qui de l’imbécilité ou de la saloperie préside à l’esprit de ceux qui rédigent ce genre de propagande (je crois personnellement qu’il s’agit de beaux exemples de purs salauds).
    Il suffit de prendre le 1er “exemple” présenté : les tableaux suivants sur ce même rapport (https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1022238/Vaccine_surveillance_report_-_week_39.pdf) en ce qui concerne les soins intensifs et les décès correspondent tout à fait à ce qui est attendu (bien plus de cas chez les non vaccinés), soit pour les décès à 60 jours 3 fois plus de morts pour les non vaccinés… Alors même que votre premier tableau indique une contamination assez équivalente (bien entendu liée aux réunions en groupe bien plus nombreux : d’où l’intérêt manifeste du pass sanitaire qui en fait protège plutôt largement les non vaccinés)…
    Et cela peut être fait pour tout le reste de cette plaisante littérature.
    Je ne sais pas trop combien les gens qui écrivent ou relaient ce genre de post ont de morts sur leur inconscience, mais heureusement qu’ils ne sont pas plus efficaces qu’ils ne sont intelligents.
    A présent, je vous laisse dormir entre vous…

    • @lisachapi. Le comble de désigner les contributeurs de ce blog (dont je ne suis pas) comme des endormis alors qu’il n’y a pas plus éveillés. Par contre la règle est de ne pas vomir sur les autres alors prenez exemple.

    • Il me semble évident que si l’on ne vaccine pas, il faut traiter précocement.
      Parmi les victimes non vaccinées dont vous parlez, combien ont été traitées précocement ?
      Parmi tous les traitements proposés ici https://c19early.com/ lesquels vous semblent à recommander ou pas et pourquoi ?
      Est-ce que ceux qui ont rejeté systématiquement ces traitements ne devraient pas avoir des morts sur la conscience ?

      Un salop imbécile ayant des morts sur la conscience (mais pas ceux auxquels vous pensez)

    • Bonjour Madame, il existe une autre pandémie , Elle rassemble , Elle cherche à comprendre, Elle s’attriste de la division , Elle porte le beau nom d’Humanité.

    • @Chapi
      Merci pour toutes vos gentillesses.
      Un extrait de l’ami Ferré :
      “Agacé par l’insecte au ventre crevant d’oeufs
      Décoloré, suintant, le crachat comateux
      Sur le trottoir enfin débonde
      Tandis qu’agonisant sous des pieds indistincts
      A l’aise, enfin chez lui, il me dit l’air hautain :
      “Je suis la conscience du monde.”

    • @Lisa: votre ton est des plus déplaisants et irrespectueux envers l’auteur et les contributeurs de ce blog. Vous n’étiez pas obligé.e de faire preuve d’autant de mépris, car nous cherchons tous 1er lieu la vérité.
      Ceci étant, en reprenant le 1er exemple que vous critiquez, je trouve que les conclusions qui en sont tirées par l’auteur sont inexactes: si on prend par exemple la ligne correspondant à la tranche des 40 – 49 ans, on voit:
      Nombre de vaccinés 2 doses: 74957, nombre d’infections 1225, soit un taux de 1,6%
      Nombre de non vaccinés: 12536, nombre de cas: 739, soit un taux de 5,9%
      Il n’est donc pas juste de dire qu’il y a plus de cas parmi les vaccinés que parmi les non vaccinés, sans faire référence aux populations auxquelles ces cas correspondent.

      • De ce que je comprends 1225 ne se rapporte pas directement à 74957, mais est déjà un taux, il s’agit de 1225 pour 100000 personnes. Enzo a donc raison.

      • Et j’ajouterai que Enzo continue par:
        Évacuons un malentendu : les autres tableaux du même rapport constatent que le nombre de formes graves conduisant à une hospitalisation (Table 3 du rapport), ainsi que le nombre de décès (Table 4 et Table 5), sont plus rares parmi les vaccinés que parmi les non vaccinés. La vaccination offrirait donc bien à ceux qui sont vaccinés une protection contre les formes graves, mais, comme on vient de le voir, elle ne les empêcherait pas de contaminer autrui, voire les conduirait même à être plus facilement porteurs et contaminants.

        Ce qui démontre, simplement, la mauvaise foi (euphémisme) de la personne de pseudo lisa chapi

    • “Propagande, saloperie”…Qu’est-ce qui est à ce point menacé, en vous, pour que vous écriviez des choses pareilles?
      L’HAS en ses avis ne peut être qualifiée d’organisme de propagande n’est-ce pas?
      Voici les dernières phrases de conclusion de l’avis de l’HAS rendu le 5 Octobre: (Stratégie de vaccination contre la Covid-19; Place d’un rappel par le vaccin à ARNm COMIRNATY):
      “Par ailleurs, la HAS insiste sur le fait que l’essai de phase 3 devra être poursuivi afin de pouvoir disposer de données d’immunogénicité, d’efficacité et de tolérance à plus long terme et souhaite être
      informée des résultats des analyses en sous-groupes dans cet essai, ainsi que des études mises en place dans le cadre du Plan de Gestion des Risques (PGR). La HAS souhaiterait également disposer d’informations complémentaires sur l’acceptabilité de la vaccination, en particulier sur les motifs des refus de vaccination chez les professionnels du secteur de la santé et du médico-social.
      Cet avis sera revu en fonction de l’évolution des connaissances, notamment au regard des données d’efficacité et de sécurité en conditions réelles d’utilisation sur un plus long terme
      (données israéliennes notamment), des résultats complets des essais de phase 3 chez l’adulte, ainsi que des données épidémiologiques et de pharmacovigilance”.

      Autrement dit, la HAS ne cache pas son inquiétude sur la tolérance à long terme vis-à-vis du vaccin, et sur les conséquences en matière “d’immunogénicité”.
      En outre, elle commence à se poser des questions sur le refus du vaccin chez les médecins et les soignants… Elle indique clairement que la mise sur le marché doit rester conditionnelle tant que des données à plus long terme ne sont pas mises à jour.
      Sont-ce là des saloperies peut etre?

    • https://www.santepubliquefrance.fr/dossiers/coronavirus-covid-19/coronavirus-

      1% des tests sont positifs..
      Chiffres-cles-et-evolution-de-la-covid-19-en-france-et-dans-le-monde#block-266151
      10% de la population est vaccinée1 dose , et 75 % 2 doses ( en gros)
      Si donc 80% des testés positifs, sont vaccines, c’est donc 0,8% des testés qui sont non vaccinés positifs, et 0,2% qui sont vaccinés positifs.
      Donc
      1. Peu de cas pour une vraie stat fiable, mais admettons que vu l’écart, il reste dans le même ordre, et gardons même le chiffre brut
      2.
      4 fois pas grand chose, c’est toujours bien peu.
      3. Les non vaccines se testent plus que les vaccinés et le delta donne très peu de symptomes. On peut donc sans risque supposer que les vaccines asymptomatiques , confiants dans leur vaccination -vous par exemple n’iront pas se faire tester, et continueront à contaminer leurs proches, vaccinés ou non.
      Donc,
      1. Les vaccinés ne risquent pas grand chose
      2. Ils contaminent moins les autres que les vaccinés

      Alors, au moindre rhume, voys qui ne payerez pas ke test..allez vous faire gratter le nez!

  12. Une rapide revue de presse.

    Ils ne savent plus quoi inventer.

    Un traitement anti-Covid testé sur 600 patients à leur insu: le Brésil face à un vaste scandale sanitaire – BFMTV 13 octobre 2021

    https://www.bfmtv.com/international/un-traitement-anti-covid-teste-sur-600-patients-a-leur-insu-le-bresil-face-a-un-vaste-scandale-sanitaire_AV-202110130193.html#xtor=AL-68

    En cause, devinez : l’ivermectine, l’azithromycine et l’hydroxychloroquine.

    BFMTV – Sur les 600 patients concernés, les lanceurs d’alerte ont dénombré neuf morts.

    Sans qu’on en sache davantage, il faudrait les croire sur parole.

    Les enragés ne désarment pas.

    Covid-19 : recours possible au pass sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022 – LePoint.fr/AFP 13 octobre 2021

    – Un retour de l’état d’urgence sanitaire possible
    – Les sanctions en cas de fraude au pass sanitaire durcies

    Borne n’exclut pas la perte du pass sanitaire pour ceux qui refuseraient la 3e dose – Europe1 14 octobre 2021

    Moi aussi je roule en scooter (en Inde) sans permis depuis janvier 2021…

    Permis de conduire : vers une explosion des retraits de points en 2023 – LePoint.fr 13 octobre 2021

    Le gouvernement prévoit d’envoyer 13 millions de lettres de retrait de points en 2023, après une baisse des points retirés en 2020, rapporte « Capital ». LePoint.fr 13 octobre 2021

    Quand ils s’échinent entre eux.

    – Covid au Brésil : Bolsonaro renonce à se faire vacciner – Paris Match 14 octobre 2021

    “J’ai décidé de ne plus me faire vacciner. J’ai vu de nouvelles études et mon immunité est au plus haut, pourquoi j’aurais besoin du vaccin?”, a demandé le président d’extrême droite lors d’un entretien mardi soir à la radio Jovem Pan, sans préciser à quelles études il faisait allusion. Paris Match 14 octobre 2021

    Une pandémie peut en cacher une autre…

    – Chine: forte hausse des prix à la production en raison du coût de l’énergie – RFI 14 octobre 2021
    + 10,7% en septembre.

    – Etats-Unis: les prix à la consommation repartent de plus belle en septembre – AFP 13 octobre 2021

    … et encore une autre ou l’art de brasser du vent comme ils brassent des milliards.

    – Les Etats-Unis vont construire sept grands parcs éoliens – AFP 14 octobre 2021

  13. Belle démontration de Pierre de « Décoder l’éco », à propos des deux études d’Epi-Phare.
    Il arrive à la conclusion évidente qu’il n’existe acune justification entre les milliards dépensés pour cette campagne vaccinale insensée et un objectif de santé publique :
    https://youtu.be/okPl8AZ-ZqA

    • On doit apprécier fort la manière calme et posée de ce garçon, dont les arguments imparables assénés avec une précision quasi-chirurgicale font toujours mouche. Ses adversaires peuvent tout au plus affecter de l’ignorer, faute de pouvoir le prendre en faute. Quel dommage que des personnes de cette qualité n’aient pas accès aux grands médias d’information du public !

    • Merci pour le lien !
      Sa conclusion rejoint ma remarque concernant le fait que la cour des comptes devrait se saisir de cette étude ! (voir plus bas)…

    • il l’est tellement qu’il arriverait même à s’échapper (selon qq dernières études) du corps du vaxxiné pour aller infecter une autre personne ! pas égoïste du tout…

  14. Le pire n’est pas toujours sûr : le Sénat vient de rejeter à une large majorité la motion du groupe socialiste qui demandait la vaxx obligatoire.
    Excellent discours d’une sénatrice que je ne connaissais pas, Mme Muller-Bronn.
    👍

    • En même, sans être complotiste, il n’est fou de penser que le résultat sera le même: la vaccination va devenir obligatoire d’une façon ou d’une autre…et toujours sous un fard très démocratique….

        • – Amende de 135€ si contrôlé sans vaccin, 1 500€ si contrôlé 3X sur 30j glissant.
          – Déremboursement (ou limitation) des médocs et frais hospi.
          – Prélèvement à la source (comme l’IR).
          Il sera très facile d’identifier et de sanctionner les non-vacc…surtout si 90% de la pop est vaccinée.
          Le physicien Philippe Guillemant a écrit un papier particulièrement pertinent à ce sujet en novembre 2020…

          • je ne crois pas que les gendarmes le feront. Même les feldgrau foutaient la paix aux gens dans les campagnes

          • @Socrate
            L’amende de 135 euros c’est pour l’absence de pass, pas l’absence de vaxx

          • Pour OSSAU et BAF.
            La Cnil a autorisé les listes des non-vax pour les médecins.
            Celà est suffisant: il n’y a plus de notion de secret médical.
            Le jour où la vaccination sera obligatoire, il sera très facile d’identifier les non-vax et de les toucher au portefeuille. D’autant plus que nous ne seront qu’une petite minorité.
            Avec 50% de non-vac le gvt n’aurait pas pu l’envisager.
            A 90%, il peut se le permettre.
            Rappelez vous la redevance TV, au début elle était déclarative…puis elle est devenue la règle (il ne fallait plus dire si on avait une TV mais dire si l’on en avait pas).
            Pas besoin de gendarme, pas besoin de la contrainte physique…il n’y a plus d’argent liquide, il sera très facile de la prélever ici ou là.

          • c’est pas encore que l’argent liquide va être supprimé car il huile les rouages d’une france du quart monde .Dans la campagne il y a un quart monde qui paye souvent au black les petits services, le bois de chauffage etc..

            Il suffi d ‘avoir le compte bancaire vide ou quasiment vide.
            Pour ce qui est du docteur traitant il sait que je le sais ayant menacé déjà mon épouse de ne pas la soigner…il ne faudra pas qu’il pleure…

          • Je pense que le pouvoir même s’il est corrompu, incompétent, cynique, à vomir… il n’est pas complètement idiot, il a l’intelligence du petit caïd de banlieue qui se sent bien fort entouré de ses sbires et il sait qu’il ne pourra pas avoir ses sbires en permanence pour le protéger lui et sa famille, et donc il navigue à vue entre 2 limites : ce que les gens acceptent et ce que les gens n’acceptent pas.

            Ainsi j’accepte de ne plus allez au restau (bon j’y allais presque pas), au ciné (pas du tout), au musé (cela fait chier pour ma gamine qu’est en instruction en famillle), j’ai du attendre à la porte de la bibliothèque (et je me suis senti traité comme un animal ou une sous merde – bien que la bibliothécaire soit gentille – nous étions 3 dans cette biblio, elle, ma fille et (pas) moi). J’ai supporté cette humiliation dans broncher parce que j’aime bien ma bibliothécaire. Mais c’est la limite. C’est mon 9.95 sur 10.

            Un psy de mes amis me disait les gens ne bougent qu’à 10, même 9.99 ils ne bougent pas. il parlait des situations anormales (harcèlement au travail, femme battus, enfants battus, flic violent….) Sa théorie est que arrivé à 10. rien n’arrêtera l’individu mis en situation de combat (certains se suicides) et ils seront capable “du pire” la bête qui sommeille en nous peut se réveiller… Une femme peut tuer sauvagement son marri violent.

            Ainsi, le pouvoir aux abois sait qu’il tire sur la corde. Il sait qu’une bonne partie des récalcitrants sait. Les infos commencent à sortir partout dans le monde. Les médias alternatifs brisent la chape de silence et si les journalopes allongés se donnent bonne conscience en faisant du débunking, les gens savent. Mc cullought le disait il y a 3 mois (on a l’impression que c’était au siècle passé) tout le monde connaît une personne qui a eu un soucis avec le vaccin. Pour le moment ils cachent mais lorsque l’insse va publier la population, il va être très très très facile de faire des soustractions et voir éclater au grand jour les morts. Ils se rassureront en disant c’est le covid ou la grippe ou autre… MAIS il y a une base de données des cas de décès avec les causes. Ils ne pourront pas la cacher longtemps.

            Donc le pouvoir sait qu’il est assis sur une poudrière et il sait que des gens commencent à devenir…. agités. Les RG viennent poser des questions sur nos réunions et nos manifs…

            MON avis est que le pouvoir joue sur du velours et qu’il ne fera AUCUNE action qui sera considéré comme de la violence pure, parce que cela lui sautera à la gueule.

            Même s’il y’ a que 5% de jusqu’au-boutiste cela représente plus de 3 millions de personnes, des lambdas non fichés, éparpillés partout, pas forcément en réseau, qu’il faudra aller chercher un à un, difficilement…. Ils ne sont pas assez… et le nombre de permis de chasse à explosé ces derniers temps….

            Bon courage à cela qui veut bloquer un compte…. celui qui bloquez mon compte, peut préparer son testament.

        • Entendu à la radio aujourd’hui, “on démarche au domicile des personnes âgées non vaccinées pour qu’ils se fassent vacciner “. Ben qu’ils viennent chez moi, je leur planterai l’aiguille dans la langue !

          • démarcher oui, je les attends mais avant qu’ils me plantent la seringue…

          • Pareil pour moi. L’infantilisation et l’esbroufe ont leurs limites.

    • Reporterre raconte n’importe quoi. Il y a encore bien plus de tonnes d’uranium envoyé en Russie pour retraitement que ce qu’ils disent. Mais c’est de l’uranium dit “appauvri” ou depleted en anglais. Il comporte MOINS de matériau radioactif que l’uranium naturel. Plus exactement 0.3% d’U235 contre 0.75% dans la nature. On peut le prendre dans la main et faire le mur du jardin avec, ça n’a aucune importance. De plus, ce n’est pas un “déchet” et c’est justement pour ça qu’il est envoyé chez des experts du retraitement, les Russes. C’est un matériau encore précieux dont on peut tirer de l’énergie, moyennant un habile mélange.

      • Je préfère mon jardin au vôtre, je crois.. car quelle que soit la concentration en U 235, il est rare d’avoir un terrain en uranium naturel pur…..

  15. Merci pour cet énorme travail, si clair et en même temps nuancé.
    Je veux partager que le Canada vient de passer une loi fortement liberticide : on ne peut plus prendre aucun avion depuis le pays sans une double dose! Ce qui fait que les ressortissants français sont littéralement enfermés dans le pays. Placé devant un double choix cornélien : ne plus revoir la famille ou bien se plier à un impératif étatique. Très dur.

    • il faut remettre en place les transports par paquebot? ou quitter le Canada en catimini sur un voilier?

  16. Je suis allé à la manif samedi contre l’obligation du pass sanitaire, samedi dernier à Orléans. La Cgt n’est pas venue, m’a t’on dit, parce qu’une partie de ses militants locaux (liés au NPA) refuse de manifester avec des gens de droite.
    Mais depuis quand le Covid, ou la politique sanitaire, ne s’attaque qu’aux gens de gauche (ou de droite, ça marche dans les deux sens)???
    De gaulle a réussi la libération parce qu’il a réuni les bleus, les blancs et les rouges.
    Ceux qui sabotent l’unité des citoyens attaqués dans leurs droits fondamentaux parce qu’ ils ne partagent pas leurs opinions par ailleurs sont comme ces racistes qui ne voudraient pas se battre avec quelqu’un qui n’aurait pas leur couleur de peau. Le thème de “la récupération” sert de cache sex à la pensée unique.

    • @jean78
      On est éduqué à cela, à se définir complètement et faire de même avec les tiers. Ensuite, il y a une pression pour accepter la relation sur critères en correspondance.
      Comme cela, chacun est enfermé dans sa propre définition avec un raffinement de paramètres allant de la définition sexuelle, jusqu’aux dogmes alimentaires, etc…
      Cela fait de chacun un être unique en perpétuelle quête de visibilité pour sortir du troupeau (whorisme) : c’est cher payé pour finalement être principalement solitaire, impuissant et reconnu mais par des algorithmes….
      Cette division semble fort utile à la paix de ceux qui tirent toutes les ficelles.

    • @ à Jean78

      Pourquoi la CGT et le NPA avec d’autres courants syndicaux ou politiques de “gauche” ou d’extrême gauche n’ont-ils pas formé un cortège derrière le cortège principale et derrière leur propre banderole ?

      Vous voulez que je vous disent pourquoi ? Parce qu’ils auraient été trois tondus et un pelé, je ne vois pas d’autres explications. Il y a fort longtemps quand j’étais à l’OCI, cela nous est arrivé plus d’une fois et sans problème.

      Ils sont la honte du mouvement ouvrier, quant au NPA, c’est le courant le plus dégénéré ou débile tendance “woke”… Après cela, comment voulez-vous que les travailleurs s’organisent et se mobilisent…

      Bien que mon courant politique La voix de l’Opposition de Gauche n’a pas de structure ou ne comporte que quelques sympathisants, je les ai appelés ainsi que mes lecteurs à participer aux manifestations du samedi ou dimanche. Je n’ai pas besoin de leur en dire davantage. Après les 19 000 pages de causeries que j’ai publiées depuis août 2008, il n’y a aucun risque qu’ils soient manipulés par qui que ce soit, tout du moins je l’espère.

      La trahison de la gauche n’en parlons pas, elle date d’un siècle, celle de l’extrême gauche date de 75 ans. J’ai 66 ans et je ne m’en suis réellement aperçu qu’à 50 ans après un passage à vide de 20 ans je suis revenu au militantisme le 11/9/2001, mais au lieu de basculer dans le gauchisme ou à l’opposé dans l’opportunisme ou à droite, j’ai au contraire décidé d’assurer la continuité du marxisme et du socialisme, ce qui peut paraître très prétentieux, disons que j’essaie d’y être fidèle ou d’en être digne, et je dois dire qu’à l’épreuve des faits, je crois m’en tirer assez bien. J’ai abordé absolument tous les sujets d’actualités depuis 2008 notamment, chaque fois j’ai pris position publiquement et jamais je n’ai failli à mon engagement politique.

      Il y en a qui croient que cela n’existe pas, et bien je suis désolé de les contredire, même si je ne représente pas grand chose, il existe encore dans ce pays un courant politique resté fidèle à la gauche ou au socialisme scientifique.

      • c’est bizarre, moi par contre je ne vois pas dans cette histoire pourquoi je refuserais de manifester avec des gens de gauche.J’ai même reconnu(lui pas) un gars de la lcr ou équivalent avec lequel je me frottais au lycée 🙂 mais je m’en contrefous.

        • Je pense que la situation est si grave que l’on doit s’unir par delà tous les clivages. Les étiquettes n’ont pas d’importance, les egos encore moins. Il faut défendre l’avenir de nos enfants et petits enfants !

          • Oui Nicole, absolument !!! ca me semble tellement évident et pourtant, tous n’ont pas cette attitude ….

      • Camarade,
        Etant sur le même blog, je pense que nous partageons le même constat que notre société va mal et que la crise du covid est un peu comme un exhausteur de goût: il amplifie la panade dans laquelle se trouve le Monde en général et la France en particulier.
        Il me semble, néanmoins important de vous faire part de la petite blessure que vous m’avez infligée en soutenant que je faisait l’apologie de l’extrême droite et du fachisme.
        Ayant un grand-père résistant au côté de Chaban, libérant la synagogue de Bordeaux en 45 et ayant vu 2 de ses frères mourrir en déportation…se faire traiter de fachiste….cela passe mal.
        Je note qu’il y a une sorte de 2 poids, 2 mesures chez vous: le peuple de gauche n’a pas à être assimilé à l’élite de gauche qui a eu le pouvoir dans tel ou tel pays, ceux de droite, eux, doivent être mis dans le même panier que certains idéologues extrêmistes.
        Je ne reviendrais pas sur la comptabilité mortuaire de telle ou telle idéologie.
        La lutte des classes: quelle classe…et SURTOUT quelle homogénéité à l’intérieur de ces classe?
        L’égalité? il me semble que l’arnaque vient de là.
        La liberté, elle, se défini relativement bien.
        L’égalité: l’égalité en droit? nous l’avons. En revanche instituer l’égalité des hommes entre eux de façon idéologique est une insulte à l’humanité.
        Vous viendrait-il à l’idée de refuser à un homme de pouvoir exprimer le meilleur de lui-même dans la société où il vit?
        Reconnaitre ce droit implique, de facto, que les hommes entre eux ne sont pas égaux (ils sont surtout différents entre eux et c’est ce qui fait la richesse d’une société). Ils ne sont pas égaux justement parcequ’ils doivent être libres.
        D’où la nécéssité de la Fraternité qui maintient une harmonie entre les hommes. Cette fraternité ne se décrète pas, elle se vie au niveau de l’individu. Le seul rôle de l’état à ce niveau est de permettre et d’encourager la culture de la fraternité.
        Enocre une fois, ne confondez pas le capitalisme et le liberalisme, l’individualité et l’individualisme. Derrière ces nuances sémantiques il y a une réalité toute humaine qui s’accomode mal de l’idéologie aveugle, celle qui ressemble plus à de la jalousie ou à de l’envie qu’à une réelle volonté de protéger l’intégrité de l’individu: intégrité physique, morale, philosophie ou religieuse.

        • oui merci de ce constat tellement évident qu’il est l’héléphant dans la pièce.

          Lorsque philipot dit un truc c’est un sale cynique d’estrème droate, si le PS vote une truc à vomir, c’est pas vraiment le PS.

        • Concernant le capitalisme. Comme il se base pragmatiquement sur une accumulation à cause des rendements décroissants.

          Le capitalisme ne peut fonctionner “humainement” QUE avec un état qui contrôle et empêche tout monopoles et oligopoles. Parce que le MARCHÉ est une allégorie ayant comme modèle un marché : 12 vendeurs de salades fixant chacun ses prix en n’ayant pas les même fournisseurs et ne dépendant pas de centrales d’achats ou des même fournisseurs.

        • @ à Socrate de France

          Depuis 19 mois, je n’avais lu un tel ramassis de stupidités.

          C’est pratique, parce que du coup on n’a pas besoin de perdre son temps à y répondre. Je vous encourage à persévérer dans cette voie, si, si, sans déconner, surtout ne changer rien, vous me rendez service.

          • sacré commentaire super rassembleur… ce qui est une mise en abîme plutôt parfaite…

    • @Jean78

      J’ai également participé à de nombreuses marches à Orléans.
      Pas étonnant que le cortège CGT ne suive plus, depuis cet été de plus en plus de manifestants venaient se poster derrière une banderole “Citoyen de tous bords 0% politique” laissant seul, et de manière assez caricaturale, le cortège CGT avancer en première ligne et séparé du reste. En même temps, leurs discours s’adressaient seulement aux “camarades” et leur langage ne laissait aucune place aux citoyens de tout bord. Leur méthode est contre unitaire, archaïque et poussiéreuse, autant ils avaient le mérite de venir manifester, autant ils se sont isolés tout seul à travers leur rigidité d’esprit. Pourtant je ne suis pas quelqu’un tourné vers la droite. Aujourd’hui la toxicité du système est telle que l’urgence humaine ne nécessite pas des regroupements “entre soi” mais plutôt des regroupements “entre tous” afin réunir ceux qui s’opposent et résistent.

      • @ à Hummes, masquarenc, Nicole, Ossau

        Ce qui est intéressant dans cette période trouble, c’est qu’elle permet de remettre les pendules à l’heure, tout le monde est obligé de se découvrir et c’est tant mieux, parfois cela réserve de bonnes surprises ou plus souvent des mauvaises, mais nous n’en sommes qu’au début, pour le moment c’est encore la confusion qui prédomine.

        La preuve, il y en a même qui croient encore que l’apolitisme existerait, c’est comme si on niait que notre peau ou nos yeux avaient une couleur, c’est ridicule.

        Dans le mouvement ouvrier, autrefois on avait l’habitude d’employer la formule du front unique : marcher séparément mais frapper ensemble parce qu’on était censé avoir le même ennemi.

        S’agissant de manifestations ou se mêle des organisations de droite ou d’extrême droite, on ne peut évidemment pas employer cette formule, et pour cause.

        Quelle que soit la tournure que prend la situation, il est hors de question de se situer sur un autre terrain que celui de la lutte des classes sous peine de se renier, attendez de lire la suite avant d’en arriver à une conclusion hâtive et injustifiée, s’il vous plaît.

        Cela dit, en fonction des conditions politiques qui prévalent et qu’on ne choisit pas, on peut arriver à un compromis si ponctuellement on partage le même objectif. On peut parfaitement concevoir que chacun participe à une manifestation sous sa propre banderole et ses propres mots d’ordre, en restant à sa place et sans provoquer les autres, c’est ce que j’ai préconisé.

        Mais pour des gens bornés et déformés par un dogmatisme qui frise le fanatisme comme ceux que vous avez évoqués, ainsi que d’autres lecteurs à juste titre, c’est impensable et c’est regrettable.

  17. Concernant la censure dans les médias, je vous trouve bien indulgent.

    Toute censure est par nature délétère, parce que seul l’individu est habilité à déterminer pour lui-même la pertinence d’une information, et seule la discussion argumentée entre ces individus permet d’établir l’existence d’un consensus quant à cette pertinence.

    C’est sur la croyance du contraire que se fonde le totalitarisme: les gens ne seraient pas capables de penser par eux-mêmes et tout exercice intellectuel doit leur être “épargné”, ce fardeau devant être réservé aux seuls êtres supérieurement intelligents en mesure de penser à la place des autres. Et par la plus heureuse des coïncidences, il s’agit justement de ceux qui détiennent déjà le pouvoir 😉
    L’étape suivante après avoir soulagé les gens du commun d’un fardeau trop lourd pour eux, c’est de qualifié de terroriste quiconque appellerait au questionnement. Et les gens ne souhaitant pas être ostracisés s’interdiront d’eux-mêmes de considérer toute possibilité de questionnement, et accuseront les libres penseurs de constituer une menace pour eux et leurs proches.

    Et je me demande pourquoi je parle au futur parce qu’on est en plein dedans, à quelques nuances près…

    • Le traitement par prozac et autres antidépresseurs de la même famille
      a pourtant aussi été recommandé pour traiter du covid !!!
      Les usa sont de grands utilisateurs de ce type de traitement… dit-on !

  18. Suggestion pour les soignants ” récalcitrants”:
    Téléphoner à vos collègues chypriotes pour vérifier qu’ il est disponible; allez a Nicosie et faites vous y vacciner par le Sinovac traditionnel; très peu d’ effets secondaires, encore moins que le Sinopharm..
    Ces 2 vaccins chinois sont reconnus par l’ OMS!

    Avec l’ attestation vaccinale double dose, vous devriez maintenant être en règle par rapport aux autorités françaises puisque celles ci vont devoir accepter les touristes chinois vaccines par ces 2 solutions chinoises .
    Le Prof Raoult recommande ces 2 vaccins dans ces précédentes interviews IHU du mardi sur youtube.
    Je suis personnellement pour les traitements précoces interdits par Veran mais il faut essayer de retourner ses arguments contre lui, pourquoi seulement les vaccins arn m dans l’ hexagone????

    • Cela ne fonctionnera pas.
      Voici la lettre reçue de la CPAM :
      Vous faites partie des personnes prioritaires pour le rappel de la vaccination contre la Covid-19 si vous avez déjà effectué un parcours vaccinal complet.
      Cette dose de rappel est à faire au moins 6 mois après votre dernière injection de vaccin contre la Covid-19.
      Dès maintenant, et si ce délai de 6 mois est respecté, vous pouvez prendre rendez-vous pour bénéficier de votre dose de rappel :
      Auprès de votre médecin traitant ou du médecin de votre choix ;
      Auprès d’un pharmacien ;
      Auprès d’un infirmier ;
      Ou dans un centre de vaccination, pour lesquels la prise de rendez-vous est notamment possible sur sante.fr ou en appelant le 0800 730 956, service et appel gratuits, ouvert 7j/7, de 8h à 20h.

      Si vous avez été vacciné avec le vaccin Janssen, il est recommandé de réaliser rapidement un rappel vaccinal avec un vaccin Pfizer-BioNTech, ou Moderna, en respectant un délai minimal de 4 semaines entre votre vaccination et la dose de rappel.

      Si vous n’avez pas encore été vaccinée contre la Covid-19, parlez-en avec un professionnel de santé ou appelez le 0800 730 956 pour prendre rendez-vous.
      Avec toute mon attention,
      Le médecin conseil national”

      Donc, avec quelque vaccin que ce soit il faut au moins une injection d’ARNm pour que le pass soit valide.

  19. A ceux que cela avait échappé.

    Supplique – Étymologiquement. 1578; supplic, n. m., 1340; du lat. supplicare (→ Supplier), d’après réplique, avec influence de l’italien supplica.

    Demande par laquelle on sollicite une grâce, une faveur (d’un supérieur).

    Supplier – Étymologiquement. 1360; réfection étym. de souploier (xiie), souplier (xiiie); dér. du lat. supplicare, proprt « se plier (sur les genoux) », de sub-, et plicare « plier » plus ou moins mêlé à un comp. de ploier (ployer); souploier signifiait à la fois « supplier », « plier, courber » et « suppléer ».

    Prier (qqn), en demandant qqch. comme une grâce, avec une insistance humble et soumise.

    Source : Le Grand Robert de la langue française

    Voilà un bel exercice de servilité ou d’avilissement.

    Je ne peux donc pas souscrire à une telle démarche contraire à mes principes et à ma conception de la dignité, notamment, désolé, pour rester mesuré ou ne pas en dire davantage, je la condamne.

    Pourquoi ne l’ai-je pas mentionné plus tôt ?

    Parce que je voulais voir avant ce que vos lecteurs avaient dans le ventre ou dans la tête si vous préférez. Sachant que leur état d’esprit n’était pas différent de celui des autres opposants autoproclamés à la gestion par Macron de cette crise fabriquée, il fallait les laisser se lâcher ou exprimer ce qu’ils pensaient réellement ou comment ils interpréteraient votre démarche, pour ensuite les ramener à la cruelle réalité, les placer face à leurs propres contradictions en leur rappelant la définition d’une supplique et la signification politique particulière qu’elle prenait ici. Gageons qu’ils hurleront à la perfidie, alors qu’en réalité ils ne devraient s’en prendre qu’à leur propre négligence ou à leur inconscience, leurs illusions qui les ont trahis ou qu’ils sont incapables d’assumer.

    Cette démarche produira forcément l’effet inverse de celui escompté, celui qu’elle mérite somme toute, parce qu’elle contribue à octroyer une légitimité à des partis qui n’ont rien de démocratique, dans la mesure où ils se sont fondus dans les institutions antidémocratiques de la Ve République, caractérisation qu’ils ont eux-mêmes employé à une autre époque, simple rappel. Et quand à l’occasion de cette machination ils ont tous rallié l’union nationale avec Macron, ils l’ont confirmé.

    Compte tenu que ce que vous appelez les partis démocratiques figurent parmi les alliés et complices de Macron et ses mentors de l’oligarchie financière contre le peuple, cette démarche témoigne à la fois de l’état d’impuissance auquel en sont réduits leurs adversaires (ennemis seraient plus appropriés) et des illusions qu’ils trimballent encore. Par conséquent, elle ne peut que les encourager à poursuivre leur œuvre destructrice, en tout cas, à leur place c’est ainsi que je l’interpréterais. Voici ce qui arrive quand on refuse obstinément de rompre avec le capitalisme et ses institutions, de les affronter… quoi qu’il en coûte !

    • Droit, courant. ,,Demande ou exposé adressé à l’autorité compétente sous forme précative, pour obtenir certains avantages non contraires aux lois et faisant appel à l’équité et à la bienveillance, plutôt qu’aux principes juridiques stricts“
      https://www.cnrtl.fr/definition/supplique
      Tudieu! il n’y a pas que le Grand Bob

      • à BAF, Socrate de France etc.

        Vous êtes tous dans l’allégeance à votre souverain, c’est votre droit, moi pas, et c’est le mien. C’est ce qui nous distingue.

        Je n’attends rien, je n’espère rien, je ne demande rien, je n’exige rien des représentants de ce régime ou des institutions de la Ve République, je n’ai aucun lien avec eux et je ne tiens pas à en avoir, je ne les fréquente pas, je ne partage pas leur idéologie.

        Je ne leur reconnais aucune légitimité pour incarner mes besoins ou mes aspirations, et pour les satisfaire je compte uniquement sur la lutte de classe ou la mobilisation des exploités et des opprimés et le combat politique que je mène à leur côté.

        Et si elles ne se mobilisent pas ou ne parviennent pas à trouver la voie pour renverser l’ordre établi et instaurer une République sociale, et bien je patienterai le temps qu’il faudra, jamais je ne m’abaisserai à demander au tyran en place qu’il daigne bien m’épargner quelques souffrances ainsi qu’à mes semblables, plutôt crever !

        J’allais ajouter, on a ou on n’a pas une conscience de classe, puis je me suis dit qu’on ne ferait peut-être pas référence à la même classe, donc je m’abstiens.

        • C’est amusant cet enchevêtrement de messages qui devient un tissage
          j’veux pas faire table rase, s’agit pas non plus de pactiser avec les fous, ou alors pour désamorcer le délire, travail de fond qui prend du temps, je n’ai pas de solution, nous essayons, plusieurs chemins. Chacun est convoqué à cheminer dans cette vallée des larmes et nous sommes tous horrifiés

    • Le Grand Gaffiot c’est bien aussi (supplex, plier le genoux).
      S”adressant à des personnes qui ont le pouvoir de fait (qu’il soit légitime ou pas) une adresse à leur égar qui en appelle à leur pouvoir, revient à faire une supplique.
      L’important ici n’est pas le courage d’affronter le pouvoir, l’important est de leur rappeler que nous ne sommes pas dupes.
      En allertant de la sorte le pouvoir, c’est prende date.
      Pour finir, je ne vois pas ce que le capitalisme vient faire dans cette histoire.

        • Monsieur Tardieu est un disciple du grand Léon, il faut penser comme lui. Seul le grand Léon a raison et il est quand même très, très sectaire.Il croit aussi au père Noêl .Noêl, Léon, tout est parfait dans son monde parfait, il devrait écrire une série pour Netflix.

          • @ à geraud

            Les lecteurs ne sont sans doute pas aussi stupides que ce que vous croyez.

            Hormis la caricature grotesque et l’invective, vous manquez singulièrement d’arguments. En fait, vous employez les misérables procédés que vous dénoncez chez les partisans de Macron et du passe, personne ne sera dupe.

          • Disciple de Léon ?
            Pas fan de l’amuseur public à moustache qui suppliqua, jadis, pour être enterré à la plage de Sète, autrement il aurait opiné du chef. Mais les purs et les durs n’opinent jamais du chef !

            Les mots (certains) ont un sens (incertains), mais seulement celui que chacun est capable de lui donner, et on le fait à sa sauce. Pour moi “supplique” ne me donne aucune sensation forte. Je n’en ai jamais fait. J’en use pas. Mais il ne me pose aucun cas de conscience, n’étant dévot d’aucune cause, noble ou ignoble.
            Le mieux est de citer l’ami Raymond Queneau [1942] : Mounnezergues semblait bien décidé par son mutisme souriant à lui extraire une supplique entièrement énoncée. Pierrot accoucha donc: – Je venais voir s’il n’y aurait pas du boulot pour moi au cirque Mamar

            Et ma conclusion ? C’est que ce vaccin dit anti-machin est devenu puant d’altruisme, ruisselant de générosité et dégoulinant de civisme à vous dégoûter de la vie. Par exemple, ce matin, encore : Lluis Quintana Murci.
            À écouter à partir de 12 mn 30, mais le clou du spectacle est à 17 mn 31 et les secondes d’après :
            https://www.franceculture.fr/emissions/l-invite-e-des-matins/genetique-metissage-et-pathogenes-du-neandertal-au-covid-19-avec-lluis-quintana-murci

      • il semblerait que tout ne soit finalement que question d’interprétations, propres à chacuns/chacunes…

        • Je suis d’accord avec vous, oui des interprétations différentes peuvent être légitimes.
          Je regrette simplement que pour une simple question de sémantique ont rejette l’intégralité de la démarche.
          Cette démarche (lettre aux parlementaires) à le mérite d’exister. C’est déjà pas mal.

          • “On rejette l’intégralité de la démarche”
            Il est beaucoup question des lecteurs que nous sommes.
            J’étais de bonne humeur, les mots sont nos arches.
            agressif fi monsieur votre haine vous assomme
            curieux auriez-vous quelque reflux gastrique?
            amical vous savez être plus sympathique

        • @ à masquarenc

          Certainement pas. Et vous faites quoi des faits ? Rassurez-vous la plupart des gens préfèrent les ignorer ou ne retiennent que ceux qui les arrangent.

          Notez qu’il y en a même qui trouvent encore le moyen de se demander “ce que le capitalisme vient faire dans cette histoire”, parce que les trusts pharmaceutiques n’en feraient pas partie, pas plus que les milliardaires qui ont considérablement accru leur fortune depuis janvier 2019, parce que Macron ne serait pas son représentant, sans parler du Forum économique mondial cité une multitude de fois dans ce blog qui serait une troupe d’opérette, et quant à la crise engendrée par la survie du capitalisme qui est à l’origine de cette machination, etc. bref, voilà comment au détour d’un misérable numéro de prestidigitation la réalité peut être pervertie. A quelle fin ? Demandez-le à leurs auteurs, mais il se pourrait bien qu’ils ne le sachent pas eux-mêmes.

          Vous aurez compris pourquoi je m’attarde sur les faits, n’est-ce pas ? On vient de l’illustrer, on peut ajouter que le traitement dont ils bénéficieront dans un discours, révélera les réelles intentions de son auteur, y compris ceux qu’il aura pris soin d’écarter, ainsi que son penchant idéologique. Plus loin, vous avez le commentaire le plus abominable qui a été publié dans ce blog depuis février 2020 pour vous entraîner si cela vous dit.

          Ne dit-on pas que certains faits parlent d’eux-mêmes, autrement dit, leur signification peut parfois se passer de toute interprétation. Ils sont très nombreux dans ce cas-là.

          Généralement, ceux qu’ils dérangent les fuient comme la peste, mais il arrive parfois que pousser dans leur dernier retranchement ou par vanité, ils se sentent obliger de les exploiter pour produire une interprétation qui les trahira et révélera leur véritable intention, sinon leur ignorance. C’est là qu’on les attend.

          Ils auront beau torturer les faits dans tous les sens pour les rendre méconnaissables et leur faire dire n’importe quoi, ils ne pourront jamais réfuter leur signification et elle finira par s’imposer un jour ou l’autre.

          C’est un vaste sujet qu’on ne peut qu’effleurer ici.

          • Il me semble que vous confondez capitalisme et libéralisme.
            Le communisme en URSS était un capitalisme d’état.
            C’est le libéralisme qui génère une concentration des richesses (grosso-modo la loi du plus fort).
            Le capitalisme est un procès et n’ont une fin en soit d’autant plus que l’état (s’il est vertueux) pose les gardes-fous.

          • Non mais moi je parle uniquement de la question de la définition, enfin des définitions données du terme ” supplique” pas d’autre chose…

          • Voyez vous dans ma tirade je me suis dite agressive
            et non descriptive car alors je vous aurez toisé
            et me plaçant au dessus de la mélée vous seriez devenu objet. On ne discute pas avec un objet, or je n’allais pas me comporter comme je vous reproche de le faire
            …quelques fois le matin, je poussais des cris d’animaux
            je gueulais comme un âne, de toutes mes forces
            et cela me faisait plaisir…
            (Prévert)

          • @ BAF
            – “On rejette l’intégralité de la démarche”

            Cette formulation n’est pas de moi, je vous ferai remarqué, il est donc malhonnête ou maladroit pourquoi pas, de la présenter de sorte qu’on pourrait croire qu’elle viendrait de moi.

            Cela dit où aurais-je contesté la liberté de chacun de soutenir ou de rejeter cette démarche ? Nulle part, je vous mets au défi de prouver le contraire.

            Dans votre commentaire ne figure aucun de mes arguments, aucun fait que j’ai cité, rien ou pire. Quand les médias ou un acteur politique veulent faire taire ou discréditer un opposant à la politique de Macron, ils l’accusent de complotisme, vous vous employez le même procédé en plus sournois et infâme encore, puisque vous ne précisez pas sur quoi pourrait porter précisément la haine que vous m’attribuer, laissant à penser aux lecteurs qu’elle serait destinée aux personnes qui ne partagent pas mes idées, ce qui évidemment n’a jamais été le cas. En fait, il semblerait que vous ayez inversé les rôles.

            Je me moque de savoir si mes commentaires peuvent choquer les âmes sensibles, malgré les précautions que je prends pour ne pas manquer de respect aux lecteurs ou ne pas empiéter sur leur liberté, et j’estime en retour mériter le même traitement.

            On ne peut pas plaire à tout le monde, et je sais pertinemment qu’il y a certaines vérités qui ne sont pas bonnes à dire, un principe que je récuse et que je refuse qu’on m’applique, autrement dit, si involontairement je commettais une erreur, je serais gré qu’on m’en informe pour que je puisse la corriger éventuellement.

            Nous sommes en guerre ne l’oublions pas, donc toute prise de parole se situe dans ce contexte. On n’a donc pas à se faire des politesses ou des courbettes ou à ménager les esprits trop faibles pour supporter la polémique, surtout quand elle prend une tournure particulièrement belliqueuse et pour le coup haineuse.

            Il n’a pas pu vous échapper qu’hier un lecteur avait osé faire l’apologie de l’extrême droite, je cite “il devient vraiment insultant d’en faire un repère à monstres inhumains, sans valeurs ni compassions”, cela ne vous a pas choqué apparemment, poursuivons, pour ensuite attribuer non pas à la gauche, ce qui aurait pu encore passer en se bouchant le nez, mais à “la pensée de gauche”, autrement dit, l’idéologie socialiste, d’être “à l’origine des plus grands génocides de l’humanité”, un monstrueux mensonge évidemment conforme à la propagande officielle, à croire que les deux guerres mondiales du XXe siècle et les 250 guerres qui ont eu lieu dans le monde depuis 1945 ne seraient pas à mettre au compte du capitalisme ou auraient été une bénédiction pour tous les peuples, et pour compléter le tableau, on eut le droit à l’apologie de “la primauté du collectif sur l’individu”, comme si la lutte de classe des générations passées n’avaient jamais existé et n’était pas à l’origine de nos droits ou acquis sociaux et démocratiques, puis il nous gratifia d’une ode à “la grandeur de l’individu” chère aux idéologues du néolibéralisme et du Forum économique mondial si épris d’individualisme à outrance, nous appelant pour couronner le tout à “méditer sur la place de l’homme dans la société et pas du rôle de la société dans la vie de l’homme”, niant que c’était les rapports sociaux ou la division en classes sociales qui déterminait la nature et la structure de la société, la place ou le statut social qui occupait chaque homme et non l’inverse.

            Bref, s’il y aurait quelque chose à haïr, ce ne serait pas l’auteur de ce commentaire qui n’en vaut même pas la peine ou je n’en aurais pas la force, qui au passage était également l’auteur de la citation qui figurait au début de votre commentaire, mais cette misérable entreprise de déconstruction et falsification du passé à caractère nihilisme et de facture purement réactionnaire, qui ne rechigne devant aucun moyen pour se faire valoir et nuire à notre cause, à moins que vous ne trouviez votre salut dans l’extrême droite et le fascisme, et dans ce cas-là vous n’auriez plus qu’à l’assumer. Je vous ferais remarquer que j’ai employé le conditionnel, donc ne le prenez pas autrement, s’il vous plaît.

          • @ Socrate de France

            – Il me semble que vous confondez capitalisme et libéralisme.

            C’est cela prenez-moi pour un imbécile pendant que vous y êtes !

            – Le communisme en URSS était un capitalisme d’état.

            Le communisme n’a jamais existé, hormis dans la tête des staliniens ou ceux qui avaient intérêt à le faire croire, la réaction.

            – C’est le libéralisme qui génère une concentration des richesses (grosso-modo la loi du plus fort).

            Ce sont les fondements économiques ou les rapports sociaux qui déterminent les lois de fonctionnement du capitalisme qui conduisent à la concentration du capital…

            – Le capitalisme est un procès et n’ont une fin en soit d’autant plus que l’état (s’il est vertueux) pose les gardes-fous.

            Allez donc racontez cela à un capitaliste ou à un banquier, il va bien rigoler !

            Quant à l’Etat, il est à son service, il lui sert de caution juridique histoire de lui garantir une légitimité pour en assurer la pérennité. A la limite, l’Etat pourrait disparaître que le capitalisme y survivrait, d’où la nécessité d’axer le combat politique pour l’abolition du capitalisme, et non de l’Etat, le Forum économique mondial s’en charge déjà…

          • La nuit porte conseil dit-on.

            Quand vous décrivez un comportement, il y a toujours des gens pour se sentir visés, à croire qu’ils se seraient reconnus et ne le supportent pas, donc s’ils ont un compte à régler, c’est avant tout avec eux-mêmes.

            Je me suis souvenu qu’un jour Gandhi avait dit, que ce qui était détestable ce n’était pas le christianisme, mais ce que les chrétiens en avaient fait, et bien c’est exactement la même chose avec le socialisme, le communisme ou le marxisme.

            Quant au capitalisme, il est indéfendable parce qu’il repose fondamentalement sur des inégalités (et injustices) entre les classes qui ne peuvent que s’amplifier au fur et à mesure que la population augmente ainsi que ses besoins, et il semblerait que ce processus soit parvenu à son terme. On pourrait ajouter qu’il est voué à disparaître, et que si par malheur il ne disparaissait pas à temps, il entraînerait la civilisation humaine dans son sillage, c’est le cauchemar que nous sommes en train de vivre en ce moment.

            On ne peut pas justifier sa survie artificielle à coup de dizaines de milliers de milliards de dollars qui hypothèque l’avenir de l’humanité, sans justifier ou cautionner du même coup toutes les conséquences qui en découlent, quoi qu’on en dise par ailleurs plus ou moins hypocritement. Ceux qui n’en ont pas encore pris conscience ou qui refusent de l’admettre, sont voués à se débattre dans des contradictions perpétuelles auxquelles il n’existe aucune issue, il faut qu’il le sache, c’est également ce à quoi nous assistons quotidiennement.

            Que ce soit à l’époque de la concurrence, des monopoles, de l’impérialisme, du néolibéralisme, de la technocratie ou du transhumanisme annoncée, quelles que soient les modifications qui soient intervenues dans les rapports entre les classes et à l’intérieur de chacune d’entre elles, au niveau de la division du travail à l’échelle mondiale, de la société toute entière, démographie, institutions, sciences et technologies incluses, les rapports sociaux (d’exploitation) qui sont à l’origine du régime économique sont demeurés les mêmes qu’on le veuille ou non.

            Et c’est parce que les oligarques ont pris conscience que les contradictions inhérentes aux lois de fonctionnement de leur système économique avaient atteint un niveau de tension insoutenable menaçant leur propre existence à brève échéance, et qu’ils seraient dans l’incapacité de les résoudre dans le cadre du capitalisme, qu’ils ont imaginé un plan destiné à tenter de les contourner, en vain toutefois, d’où sa nature totalitaire pour l’imposer à tous les peuples.

            Le carcan du capitalisme va continuer de s’imposer à eux comme à nous, parce qu’ils ne sont parvenus à créer de nouveaux rapports sociaux ou le modèle de société qu’ils ont conçu n’est qu’un vulgaire règlement de police, et c’est cette faille inévitable dans leur dispositif qui les perdra.

            Par conséquent, la lutte des classes va repartir de plus belle, dès que nous serons sortis du bourbier dans lequel nous nous sommes mis, d’où la nécessité d’y voir plus clair pour continuer le combat sur des bases saines jusqu’à la victoire finale.

            Ma modeste contribution n’a pas d’autre objectif. J’ai mis 2 heures pour la rédiger, il est 10h09 heure locale en Inde.

          • @tardieu
            > un lecteur avait osé faire l’apologie de l’extrême droite, je cite “il devient vraiment insultant d’en faire un repère à monstres inhumains, sans valeurs ni compassions”,

            Comment voulez-vous attirez des gens ? vous vous rendez compte de ce que vous dites ? vous essentialiser les gens, s’ils sont d’extrême droite ce SONT des montres. Je n’ose dire que l’essentialisation est une mécanisme fasciste…

          • @ à Duchmol

            Pour qui sait lire, Enzo s’est adressé dans ce billet aux “démocrates”, et aux “partis politiques qui les réunissent” et non à l’extrême droite, vous semblez être passé à côté. Et pourtant.

            Je vous ferais remarquer également que la citation que vous avez reproduite est extraite d’un commentaire d’un lecteur en réponse au passage suivant du billet d’Enzo, je cite – Seule l’extrême droite se tient debout et cherche, sur les réseaux sociaux, à rafler des sympathisants. Moi-même, je m’y suis fait prendre! quelle horreur, fin de citation. Donc là le doute n’était plus permis, en aucun cas l’extrême droite ne pouvait être concerné par ce billet, et pour cause.

            Bref, comme quoi il n’y a pas que moi qui sois préoccupé par la montée de l’extrême droite en France, et je crois avoir compris que c’était le cas de la plupart des lecteurs de ce blog, cela non plus vous ne pouviez pas l’ignorer. Là cela commence à faire beaucoup.

            Vous m’avez écrit, je cite : Comment voulez-vous attirez des gens ? Mais où avez-vous pu croire un instant que je m’adresserais à des gens qui font l’apologie ou la promotion de l’extrême droite ou revendiquaient leur appartenance à l’extrême droite, vous devez faire erreur ou vous avez confondu avec vos propres intentions. Cela ne me viendrait jamais à l’esprit, car je crois qu’il y a suffisamment de gens plus équilibrés et plus sains qui ne sont pas attirés par cette idéologie nauséabonde auxquels on peut s’adresser ou avec lesquels on peut partager des idées. Cela dit, libre à vous de les apprécier ou d’en fréquenter.

            Quant à l’accusation d'”essentialiser les gens”, sur le coup j’ignorais ce que vous vouliez dire par là, parce que c’est quelque chose auquel je n’avais jamais pensé tellement cette pratique m’est étrangère. Cela dit je vais vous répondre comme il se doit, car je ne vous laisserais pas commettre une pareille infamie à mon égard, là vous êtes allé beaucoup trop loin. Finalement, c’est quelque chose que je connais sur le bout des doigts et que j’ai en horreur.

            C’est un procédé éculé qui consiste à déterminer la nature d’une personne, et à la juger ou mieux, la condamner une fois pour toute en fonction de ses idées ou de son comportement, ignorant au passage que le propre de la nature humaine est d’être perfectible, susceptible de s’améliorer au cours de son existence.

            Bref, vous faites partie de ces quelques lecteurs qui passent leur temps à me prendre pour un imbécile ou un sale type. Pourquoi pas, je vais donner une occasion aux lecteurs de le vérifier.

            Apparemment vous n’avez pas lu le commentaire que j’avais posté le 12 octobre ou vous n’en avez rien retenu, il faut dire que c’est si loin, c’était avant-hier ! De quoi s’agissait-il ? Du changement de comportement des soldats en 1916 qui soudain refusèrent d’obéir à leur hiérarchie et de sortir des tranchées une énième fois pour aller se faire massacrer… Tiens donc, c’était justement destiné à ceux qui désespèrent de la nature humaine pour leur remonter le moral, noble intention, n’est-ce pas ?

            https://www.covid-factuel.fr/2021/10/10/supplique-aux-partis-democratiques/#comment-71375

            Entre nous, c’était également destiné à ceux qui éventuellement les auraient volontiers traités de moutons ou mougeons et qui auraient été très très mal… Moi je n’ai jamais traité de la sorte ceux qui se sont précipités pour aller se faire vacciner, je me suis même permis de les remettre en place en les invitant à ravaler leur mépris, j’ai l’art consommé de me faire des amis !

            Fort heureusement, nous n’en sommes pas encore au stade où les personnes sensibles aux idées de l’extrême centre, qui en réalité est le courant d’extrême droite de l’oligarchie, Marx disait que l’aristocratie financière, c’était le lumpenprolétariat de la bourgeoisie, la pire racaille, se transformeraient en milices et paraderaient dans les rues en se livrant à des exactions sur les opposants au régime ou à la vaccination, auquel cas pour sauver notre peau nous n’aurions plus d’autre alternative que nous rassembler pour les éliminer, sans avoir d’état d’âme ou à se demander s’ils auraient conservé ou non un reste d’humanité en eux…

            Voyez-vous, tout est aussi une question de mesure, c’est dialectique comme toujours. Si maintenant vous décideriez de les rejoindre pour éviter de vous faire massacrer, libre à vous et d’en assumer les conséquences. Prendre la mesure de la situation, c’est aussi prendre la mesure des dangers qui nous menacent. Moi je me suis toujours dis, que si un jour un type se pointait avec un fusil avec l’intention de m’abattre, je n’hésiterais pas une seconde à tirer dessus.

            L’hypocrisie ou la démagogie sur fond de considérations philosophiques pour couvrir des collusions et compromissions en tout genre, passe encore en temps de paix, mais nous sommes en guerre.

            Tous les jours sur le champ de bataille il y a des innocents de tout âge parmi nos semblables qui sont sacrifiés, assassinés parce qu’ils n’ont pas eu accès aux traitements précoces efficaces, tandis que d’autres voient leur vie détruite, parce qu’ils ont été conduits à se faire vacciner pour des raisons que je ne discute pas, ils ont été abusés, c’est la seule chose que je retiens. Je ne les juge pas, seuls leurs bourreaux méritent d’être exécutés ou qu’on anéantisse leur pouvoir de nuisance sur la société.

            Je vais vous dire un dernier truc, si j’étais vraiment ce que vous dites, jamais je n’aurais envoyé le moindre commentaire à ce blog.

          • @Tardieu Jean-Claude

            Cela fait 18 mois que j’avais pas lu tant de connerie, ce qui m’évite d’y répondre. ça fait plaisir non ?

            je vais me permettre juste de repartager ce qui disait chouard (probablement un sale collabo un peu connard sur les bords) : moi je parle à tout le monde, parce que le mec d’extrême droite, c’est une personne comme une autre et qui le droit au même respect que les autres. Et si je veux le faire changer d’avis, je commence pas par le traiter de connard 🙂

            ce qui est pas con.

            ps : je ne suis pas estrème droate, d’ailleurs je suis rien puisque je ne vote pas, et j’aspire même à ne plus être français et quitter ce beau pays pour des contrées plus froides. Ce qui vous fera un connard de moins sur le territoire.
            Mais c’est le rigorisme des “zantifas” qui dès que t’es un peu pas sur la même ligne t’insultent, tellement ils sont la lumière du monde et toi une sombre merde. Pas la peine de me répondre, je repars sur mon ancien tropisme de sauter vos com.

          • Petite incise, car c’est le plus important du coup

            > Pour qui sait lire, Enzo s’est adressé dans ce billet aux “démocrates”, et les partis qui les lient.

            dans cette gestion de crise AUCUN DES PARTIS DITS DÉMOCRATES ont été des démocrates, désolé sur tout l’échiquier politique, de l’extrême gauche à la droite TOUS, sans exception, se sont comportés comme des fachos, renchérissant à qui mieux mieux la mesure la plus liberticide qu’ils trouvaient.

            il n’y a plus aucun partis démocrate en france, désolé d’avoir à vous le dire, d’ailleurs je ne suis même pas persuadé que nous soyons encore en démocratie, et pas la peine de me sortir le couplet de la corée du nord.

  20. Quelqu’un saurait dire si la cour des comptes est saisissable concernant l’étude épiphare? La mode étant apparemment aux études scientifiques médiatiques non relues par les pairs?

    • ah ! parce qu’ Astra Zeneca ne produit pas d’effets secondaires ?
      Pauvres Israéliens … du vrai bétail cobayes

    • Ce qui est surtout marrant c’est que les gens qui pissent de travers parce qu’il n’y a pas ASSEZ d’études RCT pour les traitements précoces se lancent dans un schéma vaxXxinal qui na JAMAIS été étudié, rajoute des doses, mélangent des injections dont on ne sait absolument pas ce que cela peut faire car même pas envisagé par les producteurs

      • Sans compter que l’on peut allonger de 3 mois la date de péremption, recongeler des vaccins décongelés, et autres plaisanteries du genre, sans qu’aucune étude ne viennent approuver ces conduites.

  21. Merci pour cet article argumenté, complet, pondéré, qui complète les nombreuses informations à contre-courant des discours dominants.

    • Merci,merci, merci….je travaillais en réanimation, depuis le 15 septembre, un cauchemar à commencé pour grand nombre d entre nous et celui ci ,bien pire que la lutte contre la covid sur le terrain,c est vous dire la violence du truc… .on finit par penser qu on est peut-être fou car trop peu d informations données par de vrais professionnels.la pondération et l humilité sont aussi très importantes dans ces moments de doutes. Encore merci pour ce travail, cela aide à supporter l insupportable ,la manipulation ,le profit et l illogisme.

    • Très bien, bonne information.
      Voici quelques extraits =>

      Or, dans le covid-19,
      • c’est en se liant aux récepteurs du virus (appelés ACE2)
      • que le Sars-CoV-2 dérègle l’immunité
      • et induit des réactions inflammatoires,
      • aboutissant aux problèmes de coagulation,
      • voire à la mort, dans les formes les plus graves.
      Cette implication de la protéine spike est décrite dans des milliers de publications et nous en avons fait une synthèse dans un article contenant plus de 100 références : une vision globale de la biologie du SARS.

      https://www.francesoir.fr/archive-scientifique-libre/une-vision-globale-de-la-biologie-du-sars
      ————————-

      On ne peut donc nous reprocher d’être “anti-vax” !
      En revanche, nous sommes “anti-spike”, parce que cette protéine est toxique :
      elle induit
      • de l’inflammation (d’où les myocardites),
      • de la coagulation (d’où les thromboses),
      • de l’hypertension (le récepteur ACE2 de la protéine spike régule la pression sanguine),
      • et tous les effets secondaires graves pourraient être expliqués,
      • y compris les symptômes dépressifs post-vaccination (ou covid-19), car la protéine spike peut aussi induire la diminution de la concentration de sérotonine (hormone de la bonne humeur) dans le cerveau.

    • Merci pour votre combat et pour toutes ces informations tristes et inquiétantes mais ô combien nécessaires dans notre monde qui s’enfonce de plus en plus dans la cupidité et le mensonge.
      Une bonne série à voir en ce moment pour se détendre ( c’est ironique, bien sûr): Goliath, saison 4. Cela permet de méditer sur les intentions réelles des big pharma et compagnie… « La vérité vous rendra libres. »

    • Merci Julia Marie pour le rapport traduit et dont la lecture est à la portée de tous

      Édifiant, effrayant, horrifiant …. combien resterons debout après ce “génocide” et dans quel état de santé si les inoculés nous contaminent ?

      Dans quel monde pourrons-nous vivre quand nous serons mis à l’écart par les inoculés, même par nos proches qui n’ont pas voulu écouter nos mises en garde nous traitant de complotistes ?

      De plus en plus, je pense aux films de fiction (ultra fiction) qui décrivaient un monde déshumanisé censé nous effrayer et auquel on ne croyait pas … mais je pense que nous y arrivons à grands pas

      Je voulais il y a quelques temps, que l’automne et l’hiver prochains, démontrent les prédictions des lanceurs d’alerte en matière de catastrophe sanitaire pour les inoculés ( sur-réaction immunitaire aux prochains virus) mais je le redoute maintenant.

      Déjà 3 cas inexpliqués dans ma famille = cancer du sein alors que mamo nickel il y a 2 mois (50 ans)

      Chutes de tension à 7 / 8 à répétition avec perte de connaissance de quelques secondes (73 ans) en super forme avant ( courses de vélo, courses- randos en Hte montagne, alpinisme)

      Récidive brutale d’un cancer du larynx ( 68 ans) guéri depuis 11 ans

      • Impressionnat!Dans mon entourage,flambée métastatique d’un kc du rectum opéré.
        Bon courage

  22. les forces politiques qui défendent ces principe existe et elles sont très minoritaires, les autres sont corrompues….

  23. On pourrait ajouter une supplique aux politiques d’exiger des études scientifiques dignes de ce nom avec articles reviewés par les pairs. L’étude vantant l’efficacité du vaccin à 90% vaut son pesant de cacahuètes : comparaison de population hétérogènes, non prise en compte de la dynamique épidémique, non prise en compte de l’historique de l’ouverture de la vaccination. Cette étude est tout bonnement à classer verticalement. Même un élève d’école primaire pourrait le montrer !
    Comment faire pour contreexpertiser cette étude non publiée et encore une fois basée sur du vent qui servira sans doute d’argument pour les prochaines mesures?? Quand allons nous sortir de ce cauchemar ??

  24. Les politiques ne décident RIEN . Ils exécutent ce que les financeurs de leur parti leurs disent d’exécuter . Il n’y a pas d’intelligence en politique, juste de la soumission en échange d’un bon poste .

  25. Nous sommes en Dictature puisque l’on doit obéir sans réfléchir à ce que l’on nous impose. C’est très grave, tous les médias sont muselés, les syndicats n’existent plus et beaucoup de personnes acceptent sans rien dire… Honteux…plus jamais çà, c’était en 1943, 44, 45. Namasté beaucoup d’amour entre les êtres peux changer les choses, j’espère…Merci de vos infos.

  26. Impossible de transmettre les deux études que vous citez au QDM et à egora. Pourtant je suis retourné à la source immédiatement et il n’y n’avait nulle trace de la provenance des documents. La « modération «  des sites d’information médicale a refusé ces études pourtant présentées poliment. Par contre, publication à coup de clairon d’une étude française vantant l’efficacité des vaccins. Cette mainmise devient vraiment préoccupante.

  27. La quasi totalité des prétendues informations sur la Covid et sur les vaccins anti-Covid actuels,émanent de quelques agences et sont reprises par les médias et par Facebook, sans le moindre travail d’investigation scientifique ou de terrain….c’est le phénomène multiplicateur d’un courant d’opinon,un psittacisme journalistique planétaire ,sans le moindre recul et la moindre analyse scientifique

    • > ont été exemptés d’impôts (cadeau de l’État du Delaware), et placés dans des paradis fiscaux (cadeau de la Suisse qui abrite le siège social de sa société),

      @ANTONIN47 une réflexion ?

      • Réflexion simple cher @duchmol :
        1. L’état du Delaware aux USA est un authentique paradis fiscal et si le patron de Moderna y a domicilié ses gains, sa fiscalité sera “légère” !
        2. La Suisse n’est pas un paradis fiscal mais une société suisse (comme de n’importe où et comme ailleurs) peut y détenir et administrer des fonds qui ont déjà subi la taxation sur le revenu et qu’elle place dans un autre paradis fiscal afin que le rendement de ces fonds échappe à son tour au maximum à l’impôt.
        Il ne s’agit pas d’évasion mais d’optimisation fiscale qui consiste à faire le tour du globe pour faire passer le plus légalement du monde les différents types de revenus là où ils seront le moins taxés.
        Il serait facile pour l’Europe de mettre un terme à ce petit jeu. Il faudrait juste le décider.

        • les taux d’impositions en suisse ne sont-ils pas assez faible par rapport à la moyenne européenne ?

          C’est un droit certes. Mais en ce cas, il n’y a aucun paradis fiscal, juste des états décidant souverainement des taux d’impositions.

          • Pour répondre à votre question, cher @duchmol, en général il faut un ou deux semestres de droit fiscal et de droit social comparés.
            Si on veut faire un panorama sommaire (donc inexact), le taux « moyen » d’imposition (des personnes physiques) ne veut rien dire. Il faut plutôt parler de pouvoir d’achat (le vrai pouvoir d’achat est ce qui reste quand on purgé toutes ses dépenses contraintes) ou de taux de prélèvements obligatoires. En Suisse (et en très gros) l’impôt sur le revenu est plutôt élevé, mais le taux de prélèvement obligatoire plus moyen pour les salariés, beaucoup moins pour les indépendants (on peut facilement friser les 70%). Le pouvoir d’achat est un peu plus élevé que la moyenne, sauf pour les retraités modestes.
            Pour les entreprises, tout existe entre impôts cantonaux et fédéraux. A chaque société et chaque entreprise sa solution. L’impôt est rarement confiscatoire, mais jamais nul.
            Ce qui précède est très insuffisant; Il faudrait vingt pages pour dresser un état des lieux cohérent.
            Si je dois conseiller, ce n’est en tout cas pas en Suisse qu’il faut s’installer pour éviter la fiscalité.

          • A choisir pour le siège social d’une entreprise pour remonter des bénéfices… mieux vaut la france ou la suisse ? sans avoir besoin de faire 20 pages ou 2 semestre de droit social ou fiscal ?

            tout cela pour dire que si effectivement on ne peut juger à l’aune de quelques pourcentages, la situation historique de comptes numérotés (et je ne parle pas de l’or des nazis parce que je ne suis ps un maichant complotisss), et de secret bancaire à positionné ce petit territoire helvète sur un autre tracé que certains endroits ayant choisit (à tort ou a raison) d’autres trajectoires. que l’inconscient collectif exagère ou idéalise est probablement une évidence, mais le fond de sauce est là. Et ce n’est pas la société générale qui démarchait des clients suisse pour défiscaliser, mais ubs qui démarchait des clients français. Et je n’y suis pour rien.

            Je ne porte pas jugement, mais une simple constatation. Par exemple, la belgique a décidé de faire du dumping fiscal (en le faisant payer à sa population) et pourtant elle n’est pas au moins dans l’imaginaire au même niveau que la suisse. Et ce n’est pas de ma faute non plus. Effectivement le monde change, nonobstant le fait qu’il faille quand même (ou encore ?) porter les actes de son passé.

            si ce n’est plus le petit paradis fiscal qu’il fit, cet imaginaire collectif va petit à petit s’effacer, il faut lui laisser le temps.

          • Cher @Duchmol, réponses à vos questions techniques : pour la domiciliation de société : la Suisse ou Londres. Pour « remonter » les bénéfices : les Pays-Bas ou le Luxembourg.
            Quant-au reste, excusez-moi, mais les comptes numérotés ont en pratique disparu il y a plus de quarante ans. Et le secret bancaire n’a jamais été opposable à la justice.
            Pour ce qui est de l’inconscient collectif fantasmé, je ne peux rien faire. Il y aura toujours une marée d’abrutis qui pensent sans savoir, parce que c’est plus confortable que de chercher, d’apprendre et de comprendre. Aujourd’hui il y en a bien qui pensent sérieusement que les vaccins Arn ne sont pas dangereux. Vous avez raison il faudra du temps.

        • @ANTONIN47

          je veux bien vous croire, mais j’ai du mal avec la tirade sur “une marée d’abrutis”. D’abord parce que le scandale UBS n’a pas 40 ans, ensuite on ne peut pas regarder de haut les gens qui ne veulent/peuvent pas chercher par eux même d’abord parce que l’école les pousse à accepter la doxa ambiante.

          Sinon nous aurions en france une marée d’abrutis qui se fait vaxXxiner etr que s’ils crèvent, bon débarras.

    • J’ai un peu de mal à comprendre le pourquoi du comment de cet article. Je trouve l’ensemble bizarre.

  28. La seule façon que j’ai trouvé pour sortir de ces innombrables études et soi disant expertises, qui ne sont que de la manip de tableaux Excel à la seule fin de justifier les politiques, c’est de ne suivre et de ne tenir pour vraisemblable que les travaux et les analyses de ceux qui soignent et observent de vrais malades, en l’occurrence l’IHU et ses équipes. Sur ces travaux l’IHU annonce que les vaccins (arn) sont efficaces à 50%. Pour les personnes à risques bien sûr, puisque pour les moins de 40 ans il n’y a quasiment pas de risques et donc ni bénéfice ni efficacité. (une fois étude aux Usa sur 50 000 personnes, publiée par “statista” donne le même taux de 50%..
    Tout le reste n’est que propagande à mon avis

  29. Nous sommes dans un monde de complexité où la faillite idéologique et religieuse prend tout son sens dans cette histoire de coronavirus 2019 étiqueté version 2…La preuve : Du pape aux trostskystes, ils en appellent tous à la vaccination généralisée, soit-disant au nom de l’amour du prochain ou à celui de la collectivité…Le sursaut, le réveil, ne viendra pas d’une organisation politique, quelle qu’elle soit (je suis incroyant, en religion, mais aussi en politique) mais d’une prise de conscience des citoyens, quels qu’ils soient, face à une instrumentalisation, à une propagande étatique et médiatique, que je n’avais connu en 50 ans…Comment s’organiser face à cela… Tout le débat est là……

    • @ Jean-Michel CAPARROS

      – Le sursaut, le réveil, ne viendra pas d’une organisation politique, quelle qu’elle soit

      Vous avez raison sur ce point. Tenez j’ai trouvé quelque chose qui l’illustre très bien dans un état de guerre que j’estime similaire.

      La guerre 1914-1918 – Episode 5 – L’enlisement du conflit

      https://www.youtube.com/watch?v=x46MXEl2RnM

      Pour ne pas vous faire perdre votre temps, j’ai noté les passages qui nous intéressent ici. Ensuite j’ajouterai quelque chose.

      29:50 à 30:52
      31:52 à 32:09
      33:00 à 34:49
      39:57 à 40:45

      Une guerre qui dure déjà depuis plus de 2 ans, en vérité un véritable massacre, une boucherie comme l’humanité n’en avait jamais connu auparavant, des millions de morts inutiles… mais pas pour tout le monde évidemment, suivez la piste de l’argent comme disent certains.

      C’est la guerre des tranchées, chaque grande sortie des belligérants qui s’affrontent sur le champ de bataille ou de boue se solde par des centaines de milliers de morts de toutes nationalités, les généraux envoient leurs troupes à l’abattoir baïonnettes au canon face à d’énormes canons et des mitrailleuses qui les faucheront inexorablement.

      Tout le monde le sait du général au simple soldat, et pourtant ces massacres s’enchaînent ou se succèdent à un rythme soutenu et imperturbable comme si personne ne pouvait les arrêter et les hommes étaient devenus complètement fous. Puis, selon la loi de la dialectique, selon laquelle il arrive un moment où la quantité se change en qualité, à l’occasion d’une nouvelle sortie et d’un nouveaux monstrueux massacres identiques aux précédents, il s’avère qu’il ait été celui de trop, enfin, et simultanément et sans s’être donnés le mot les soldats de 56 régiments refusent d’obéir plus longtemps et se mutinent…

      Deux remarques. La première, ces soldats ne refuseront pas de continuer cette guerre qui n’était pas la leur, et ce n’est pas cet épisode qui mettra fin à cette boucherie. La seconde, bien que la décision adoptée par ces soldats de désobéir à leur hiérarchie ait été le produit d’une prise de conscience collective, elle fut davantage l’expression de la somme (ou l’addition) de prises de conscience d’intérêts individuels qui à un moment donné devaient se rejoindre, plutôt qu’une prise de conscience collective parvenue à maturité du sens ou de l’origine de cette guerre, à laquelle ils ne parviendront jamais en l’absence d’une puissante organisation qui l’incarnerait consciemment. Et de fait, finalement on pouvait affirmer après coup, qu’ils n’en tireront pratiquement aucun enseignement puisque à peine deux décennies plus tard le même scénario se répétera. On s’en tient strictement aux faits.

      En conclusion, les masses sont seules à décider le jour où elles prennent leur destin en mains et se soulèvent contre le régime. Personne d’autre ne peut le décider à leur place, personne ne peut les remplacer, avis à tous les mégalomanes qui prétendent le contraire et à ceux qui les croient, ni le plus intelligent ou le mieux disposé des hommes envers le peuple, ni le parti politique le plus progressiste, démocratique ou humaniste qui soit. Mais cela ne fait jamais le compte, la preuve, généralement les mobilisations, les émeutes, les révoltes ou les révolutions se terminent par un échec. Pourquoi ?

      Quand les masses entrent en mouvement ou se mobilisent, elles n’ont nullement conscience du processus dans lequel elles s’engagent, elles n’ont nullement conscience des tâches qu’elles vont devoir accomplir pour atteindre des objectifs qui demeurent flous dans leurs têtes. Elles savent ce qu’elles ne veulent plus, mais elles n’ont pas clairement conscience de ce qu’elles veulent et encore moins le moyen d’y parvenir, et si elles ne disposent pas d’une puissante organisation pour les éclairer et les guider, elles seront infailliblement vaincues ou elles devront se contenter des miettes que les vainqueurs leur accorderont, et ainsi de suite, leur vie faite de souffrances inutiles et injustes en tous genres se perpétuera de génération en génération…

      La question qui est posée comporte donc plusieurs volets qui seront abordés dans le commentaire suivant.

      • La suite.

        Quand les masses vont-elles entrer en action, on l’ignore. A quelle occasion, tout le monde l’ignore aussi. Tout ce qu’on sait, c’est qu’un jour ou l’autre la loi de la dialectique s’appliquera aussi ici. Ceux qui prônent des solutions individuelles ou qui veulent parvenir à leur fin sans les masses finissent généralement par tourner leurs fusils en direction des masses ou ils virent au fascisme, il faut le savoir. N’oubliez pas que vous faites partie des masses, avis aux suicidaires qui l’oublieraient !

        En attendant, tout ce qu’on peut faire c’est d’expliquer encore et encore ce qui se passe réellement à toutes les personnes qu’on croise, ce que chacun fait sincèrement dans ce blog avec ce qu’il croit avoir compris lui-même, que ce soit avec plus ou moins de bonheur, c’est autre chose, on en discute, tout le monde n’a pas acquis le même niveau de conscience politique ou n’a pas saisi l’enjeu de la situation, c’est normal, c’est la vie, tout comme la polémique.

        Ce qui nous fait cruellement défaut, c’est cette organisation, puisque toutes celles qui étaient censées nous représenter nous ont trahi ou elles figuraient déjà dans le camp de nos ennemis. Maintenant tant qu’on n’a pas pris conscience que la guerre actuelle est une guerre de classes et pas autres choses, il est vain d’espérer pouvoir la construire et vaincre notre ennemi.

        Brièvement. Il existe dans notre camp deux conceptions de la lutte de classes. Il en existe une qui consiste à se contenter de victoires, d’améliorations du mode vie et des conditions de travail ou d’acquis sociaux partiels, de la paix temporelle sous le régime en place, sans se soucier que toute la population ne sera pas logée à la même enseigne ou ne bénéficiera pas des mêmes traitements, du même statut ou des mêmes privilèges, mais surtout sans se soucier du fait que tout ce qui lui a été accordée un jour lui sera en permanence contesté et fatalement repris puisque la crise du capitalisme est quasi permanente et ne peut que s’amplifier, et une nouvelle guerre lui pend au nez…

        C’est cette conception de la lutte de classes qui a été adoptée par ce qu’on a appelé à tort les partis de gauche et tous les syndicats. C’est aussi celle qui prévalut chez les éléments dits progressistes ou humanistes des classes moyennes ou chez les intellectuels dits de gauche. Les principes sur lesquels elle reposait étaient tellement poreux, défectueux ou démagogiques qu’ils furent adoptés par des pans entiers des classes moyennes et des intellectuels plus ou moins ouvertement de droite, voire même à l’extrême droite, d’où la confusion extrême actuelle dans laquelle plus d’un sombre sans même s’en apercevoir. Voilà en gros pourquoi elle confine à l’impuissance et prépare nos pires défaites.

        L’autre conception de la lutte de classes consiste à l’inverse à prendre conscience de tout ce que la précédente ignore, autrement dit, elle considère que l’ensemble de la population ne pourra jamais accéder au bien-être, ne pourra pas prétendre à l’épanouissement individuel, à vivre en harmonie et en paix, aussi longtemps qu’un changement de régime économique et politique ne sera pas intervenu, et par conséquent toutes les luttes doivent se situer dans cette perspective pour rassembler les éléments les plus conscients de la société, de manière à être prêt le jour où l’affrontement direct entre les classes se produira… Si elle est beaucoup plus exigeante que la précédente, donc attaquée de toute part, c’est parce qu’à la fois elle incarne consciemment l’ensemble du processus historique, et l’étape qu’il doit franchir pour que les hommes parviennent à se libérer une fois pour toute du règne de l’exploitation et de l’oppression permanente qui est à l’origine de toutes leurs souffrances ou qui entrave leur liberté.

        Et on a pu observer au cours des 75 dernières années que tous ceux qui s’en écartèrent ou qui la rejetèrent, finissaient un jour ou l’autre par cautionner tous les crimes commis par le régime en place… A suivre.

        • Que dire de plus…. Il nous faut convaincre, convaincre, amener les “autres” à se poser des questions, sans imposer.
          Merci pour cette comparaison…

  30. Bonjour à tous les anciens “complotiss”, et bienvenue aux nouveaux qui commencent à comprendre.
    Merci à vous, Enzo L que j’ai souvent lu sous d’autres toits, pour votre supplique. Je crois hélas qu’elle ne sera guère entendue : cette campagne semble bien être en bonne voie pour se faire sur les mêmes sempiternels thèmes que les campagnes précédentes.La mascarade covid ne sera pas un item, semble-t-il.
    Je voudrais porter à votre connaissance si vous ne l’avez déjà lue cette lettre d’un simple médecin d’abord obéissant puis frappé par le réel.
    Si vous pouviez la faire circuler, peut-être aidera-t-elle certains médecins à oser se lever et défendre leurs concitoyens.
    En vous remerciant encore, et vous souhaitant le plus bel été indien possible.
    https://nouveau-monde.ca/lettre-ouverte-aux-presidents-des-conseils-de-lordre-et-a-tous-mes-confreres-cliniciens/

    • Une très belle et bonne lettre.
      Qui la lira?

      Bon, il habite St Antonin, on ne sait jamais, c’est peut-être un signe😆

    • Madame, j’avais déjà vu la lettre de votre Papa signalée,il y a plusieurs jours , sur les pages de ce blog je pense. Il faudrait espérer que sa voix et celles de plus en plus nombreuses qui vont dans le même sens fussent davantage entendues, en effet !
      Si vous êtes la personne qui élève des chiens qu’une rapide recherche sur internet a permis de découvrir – et non une homonyme – seriez-vous en mesure de fournir de l’vermectine q.s.p un gros chien de mon espèce (90 kilos tout mouillé) ? (Ne prenez pas ma requête trop au sérieux, on a encore le droit de rire quoique “ils” fassent de leur mieux pour nous en ôter l’envie…)

    • @Clotilde Amourous
      Merci
      La démonstration est implacable et pourra peut-être faire douter quelques mainstreams de bonne foi (s’il en reste!)

  31. “Seule l’extrême droite se tient debout et cherche, sur les réseaux sociaux, à rafler des sympathisants. Moi-même, je m’y suis fait prendre! quelle horreur”.
    Chacun a la liberté de choix politique. Néanmoins cette phrase relève du procès d’intention. C’est dommage.
    Etant issu d’une famille communistes anticléricale je n’ai pas de scrupule à rappeler à mes proches de gauche et d’ultra hauche:
    “Le silence de la gauche sur cette crise est cohérente avec ses princips fondamentaux qui veulent que le collectif soit au dessus de l’individu. La tourmente d’un individu ne va interresser la gauche que si cette tourmente remet en cause son existence propre.
    Je rappelle également que, historiquement, la pensée de gauche est à l’origine des plus grands génocides de l’humanité: et ceci pour une seule raison, la primauté du collectif sur l’individu.
    Encore une fois, la gauche est cohérente avec elle-même dans cette crise.
    Quant- à l’extrême droite (bonjour les clichés)…il devient vraiment insultant d’en faire un repère à monstres inhumains, sans valeurs ni compassions.
    Pourquoi la gauche élèverait la voix dans cette crise par vertu et la droite le ferait par opportunisme politique?
    Oui ce sont des gens de droite qui s’élèvent contre la tyrannie mondialo-collectiviste. Et alors?
    Pour le PC, les hommes étaient des bras pour travailler, pour les mondialistes, ils sont des ventres pour consommer.
    Dans les deux cas la grandeur de l’individu est niée.
    Il conviendra aux intellectuels de gauche de méditer sur la place de l’homme dans la société et pas du rôle de la société dans la vie de l’homme…Amen.

      • Oui, d’une certaine façon, je caricature.
        Un peu comme lorsque l’on réduit ce que l’on appelle extrême droite à certains comportements racistes.
        Il faudrait pouvoir faire le distinguo entre les idéologues de l’un ou l’autre bord et les citoyens qui, en toutes bonnes fois, les suivent.
        Mais globalement, la gauche et le libéralisme mondialiste poursuivent la même chimère: la transcendance de l’homme dans la collectivité et le matérialisme : toutes transcendance non matérielles (la spiritualité) sont abolies car elles libère l’individu au dépend du pouvoir en place, quelqu’il soit.

        • En pratique, nous savons tous où se situent en majorité ceux qui ( aux US, en France…) mènent aujourd’hui le combat pour la liberté et les droits de l’individu contre les empiétements de Big Brother et la dictature dite sanitaire.
          En mars 2021, je me suis fendu un matin d’une lettre au député François Ruffin, où je lui demandais de se positionner clairement contre cet état d’exception à prétexte sanitaire. Je n’ai eu aucun retour, pas même un accusé de réception.

          • C’est exactement cela. Je ne me permettrai (avec ou sans s) JAMAIS de reprocher à une personne d’être de gauche (ou d’ailleurs). La moitié de ma famille était communiste, non baptisés…des vrais quoi)…et c’étaient des gens biens, et même très bien. Mais c’est les idéologues qui n’allaient…ce qui a fini par exaspérer mon père qui a quitté le Parti et s’est fait baptiser en 1960. Fils et petit fils d’ouvrier, il ne supportait plus l’hypocrisie des élites communistes.

  32. les politiques actuels sont des psychopathes et obéissent au nouvel ordre mondial, qui n’en a plus pour longtemps et sera bientôt l’ancien ordre mondial. Donc tout va bien, on est au bout du système qui existe depuis quelques milliers d’années….. vive la vérité, vive l’éveil des peuple, vive la liberté et les enfants….

  33. Il faut absolument lire sur le site de l’ AIMSIB la réalité du fonctionnement de l'”agence européenne du médicament” qui est en grande partie financée par l’industrie pharmaceutique et n’est pas du tout une agence européenne financée par des fonds européens…. ce qui signifie que l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui fait la pluie et le beau temps s’inspire directement d’une officine de Big Pharma…. nous n’avions pas de chance avec l’AFSSAP noyautée par Servier, qui nous avait servi sur un plateau le MEDIATOR…. mais en France le gendarme du médicament nous sert des vaccins toujours à l’essai…. dans une population cobaye apeurée, qui croit à la gentillesse de l’État papa et de sa maman sécurité sociale !!!!!!!!!!
    le réveil des Français va forcément être haineux…. il ne faudra pas s’étonner de la violence qui va sortir de cette faute politique basée sur la propagande et de la tromperie. Nous ne sommes pas dans une crise sanitaire nous sommes dans une crise politique. Alors la notion de gauche ou de droite n’a pas beaucoup de sens. Les fusibles de notre belle démocratie non pas du tout fonctionné , le Conseil Constitutionnel n’est pas constitué de juristes constitutionnalistes ….. mais de politicards recyclés…. les députés se sont eux-mêmes exemptés du passe sanitaire (sans doute à cause de l’immunité parlementaire…) Il existe une hystérie collective du troupeau sous hypnose du « en même temps » de Jupiter .

    • @Bernard Duviguier
      Bonsoir,
      Le lien que vous donnez conduit vers une brève analyse des effets secondaires de l’hydroxychloroquine, faite à partir de la base de donnée FAERS. (VAERS reçoit les déclarations d’effets indésirables potentiellement liés à des vaccins, et FAERS concerne les autres médicaments.)
      L’analyse observe l’évolution du nombre de cas d’événements indésirables rapportés dans FAERS pour lesquels le patient concerné avait consommé de l’hydroxychloroquine (ce qui n’implique pas une causalité.)
      Et cette analyse remet en cause l’idée que, puisqu’on connait bien les effets secondaires de l’HCQ, ça ne posait pas de problème d’écouter l’IHU et d’en administrer. Son raisonnement part du fait que “les 2 dernières années (2020 et 2021) représentent en proportion sur ces 43 dernières années:
      – 61% des notifications de décès
      – 58% des événements graves.”
      (Source: https://threader.app/thread/1447067639818473477)
      Mes premières réflexions ont été :
      – quelle est la proportion des utilisations de l’hydroxychloroquine en 2020 et 2021 sur la totalité des utilisations depuis 43 ans ? Je n’ai pas les données permettant de le savoir, mais c’est indispensable pour contextualiser les 58% et 61%.
      Si par exemple 90% de la consommation d’HCQ depuis 1980 a eu lieu en 2020 et 2021 (à cause du Covid), le fait que 61% ou 58% d’es événements soient rapportés sur ces deux années serait plutôt rassurant…
      Ensuite je suis allé regarder de plus près sur FAERS.
      – Les histogrammes montrent une montée en puissance des effets indésirables rapportés ces dernières années chez des patients ayant consommé de l’HCQ. Moins de 500 par an avant 2015, puis une accélération (presque un doublement chaque année) à partir de 2015 : 786 en 2015, 1563 en 2016, 2789 en 2017, 4522 en 2018, 6709 en 2019. Je n’en connais pas la cause : utilisation en hausse pour le lupus ou d’autres maladies ? Amélioration du taux de déclaration ? Augmentation des effets indésirables de l’HCQ ? Autre ? Quoi qu’il en soit, les 15684 de 2020 sont plus élevés que si la progression avait continué au même rythme, mais pas totalement disproportionnés.
      – Enfin, en téléchargeant les 40000 lignes de la base de données, j’ai observé que les patients pour qui l’hydroxychloroquine est *le seul* traitement suspect sont extrêmement minoritaires : il y a généralement de nombreux autres médicaments cités.
      Il faudrait donc pouvoir évaluer le poids d’une éventuelle montée en puisance de la consommation d’autres molécules provoquant des effets secondaires, par des patients traités par hydroxychloroquine. C’est un facteur (hypothétique) qui pourrait suffire à faire augmenter les déclarations incluant l’hydroxychloroquine.
      – Et puis j’ai voulu vérifier une hypothèse : en recherchant “Covid” ou “coronavirus” dans la colonne “Raison d’utilisation”, j’ai compté que sur les 15684 effets secondaires déclarés en 2020, 4090 étaient liés au Covid, donc environ 25% du total.
      (Pour 2021, l’année est en cours, et les 8200 événements rapportés n’ont rien de manifestement étonnant.)
      – Enfin, dans cette même colonne, on retouve souvent, comme raison indiquée : “Covid-19 pneumonia” — donc un état déjà avancé de Covid-19 — avec pour effet indésirable rapporté : “traitement inefficace”.
      Pour conclure :
      L’augmentation du nombre d’événements indésirables chez des patients consommant de l’HCQ est en augmentation accélérée depuis 2015, sans qu’on en connaisse les causes, qui peuvent être liées à une hausse de la consommation d’HCQ ou d’autres médicaments, aussi bien qu’à une amélioration de l’utilisation de FAERS par exemple.
      L’auteur de l’analyse diffusée sur Tweeter a occulté cette augmentation depuis 2015, laissant entendre que c’est en 2020 que ça a brusquement augmenté, ce qui est inexact. (La hausse qu’on note sur 2020 n’est d’ailleurs que très partiellement imputable à la consommation d’HCQ liée au Covid, avec souvent la simple constatation que l’HCQ ne guérit pas la phase tardive de la maladie.)
      Les données de FAERS, en tout cas, ne suggèrent absolument pas une catastrophe due à la recommandation de l’HCQ par l’IHU, comme le laisse penser le message que vous avez repéré.
      Bonne soirée !

      • J’ajoute une observation, qui m’a surpris : la colonne “pays de l’événement” du listing des 40000 événements indésirables rapportés depuis 43 ans dans FAERS, n’indique que minoritairement les USA. Plus de la moitié indique “Canada”, et la quasi-totalité émane de pays occidentaux : Italie, Espagne, GB, France, USA, Allemagne… Les pays du Sud sont quasiment absents.

    • J’ai une forme grave du Covid, et je passe en réanimation, car on m’a dit de rester chez moi et de prendre du doliprane. A tout hasard,et faute de mieux on me donne de l’HCQ, mais je meurs du Covid car trop tard. Cela fait don un effet indésirable (dans ce cas mortel) de l’ HCQ. Il faut donc l’i perdure car elle provoque la mort?

  34. Bonjour,
    N’ayant pu répondre aux commentaires au fur et à mesure, je souhaite éclairer la démarche qui a conduit à ce billet et à sa dimension politique, inhabituelle sur ce blog. Cela pourra répondre en partie à quelques interrogations soulevées dans les commentaires ci-dessous.
    (Au passage, je précise que je ne suis ni Gérard Maudrux, ni ZOLA : je fais partie des nouveaux auteurs invités sur ce blog 🙂 )
    Auteur d’un blog sur Médiapart, j’ai reçu le message privé d’une soignante, que je cite dans le billet. J’ai pris conscience qu’en effet, on était en train de laisser couler en silence celles et ceux que leur hiérarchie a suspendu : le soutien qu’elles et ils reçoivent est beaucoup trop faible.
    Et, naïvement peut-être, je fais l’hypothèse que la faiblesse du soutien à ceux qui s’inquiètent du “vaccin”, mais aussi la faiblesse de la défense des TAP ou de la contestation de la surveillance de masse via le passe sanitaire, vient en partie de ce que ces combats souffrent d’une image “politisée” (image entretenue par la doxa), et politisée à droite en l’occurrence, puisque Philippot ou Dupont-Aignan, mais aussi des médias en ligne marqués à droite, ont pris position.
    Ce marquage à droite semble retenir toute une partie des citoyens de joindre leurs voix à ces luttes. Mon propos n’est pas de dire que seule la gauche est légitime pour porter ces batailles, mais que son absence les fragilise terriblement.
    En accord avec plusieurs commentaires ci-dessous, il me semble que pour faire reculer la doxa et le gouvernement, il faudrait rassembler au-delà des clivages politiques, et faire en sorte que les citoyens qui se situent à gauche se sentent *autorisés*, comme ceux de droite, à se mêler à la lutte pour faire reculer le projet autoritaire et anti-sanitaire que le gouvernement met en œuvre. Pour cela, l’idéal serait que des ténors de gauche aussi prennent enfin position.
    Même si ma sensibilité politique personnelle y transparaît malgré moi — certains commentaires ne s’y sont pas trompés ! — je ne cherchais pas à écrire un “billet de gauche”, mais à transmettre quelques arguments scientifiques (apolitiques), afin de permettre à des lecteurs de gauche — et idéalement à des *leaders* de gauche — de sortir de leur réserve.

    Par ailleurs, ce n’est pas forcément directement aux lecteurs et lectrices qui fréquentent réguièrement ce blog que je m’adressais — ce billet ne leur apprenait peut-être pas grand chose — mais aussi, à travers d’éventuels partages, à d’autres publics, moins habitués aux arguments “dissidents”.

    Merci en tout cas pour tous les retours et toutes les critiques !

    • C’est bien ainsi que je l’avais, comme beaucoup, compris.
      Sur les “ténors ” de gauche, Mobtebourg s’est exprimé il y a qq semaines piur non pas critiquer la vaccination mais dire qu’ellene devait en aucun cas être obligatoire, ( des médecins proposaient des traitements .
      Il est vacciné, favorable au pass car moins horrible que le confinement mais débat scientifique mal traité )

      https://www.dailymotion.com/video/x83ztg4

      C’est à ma connaissance le seul….

      • Contre la vax mais “favorable au pass car moins horrible que le confinement ”
        “En même temps” en somme?
        Défavorable au pistolet sur la tempe, mais pas à la flagellation?
        Pas tout compris, le Montebourg!

        • Certes, mais , à gauche, c’est déjà mieux que le reste… au moins, pas d’obligation, et réflexion sur existence de traitement . Il faut plutôt encourager ce genre de propos. Car il y a déjà beaucoup trop de vrais ennemis.
          C’est un peu, dans le paysage actuel, un petit verre d’air .

          • anna arendt disait qu’en choisissant le moindre mal, on se dépêchait d’oublier que c’était quand même le mal.

          • @Duchmol.
            Il ne s’agit pas de choisir, il s’agit de pouvoir faire alliance, tout au moins de ne pas mettre dans le camp ennemi celui qui est plus proche des amis. On a assez d’ennemis comme ça. il vaut mieux être plusieurs pour espérer vaincre

          • @Michèle S

            je retiens que les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Et le bonhomme qu’a fermé sa gueule pendant 18 mois et qui d’un seul coup l’ouvre parce que c’est la campagne présidentielle, ils mérite juste qu’on pisse sur son cadavre. les résistant de la dernière heures, très peu pour moi, ce seront les premiers à nous mettre en coup de couteau dans le dos.

            mieux vaut être seul que mal accompagné. alors j’imagine bien que dans le désespoir, on va s’allier avec tout ce qui ressemble un peu à autre chose que la doxa ambiante, mais donner de l’importance aux opportunistes est la pire chose à faire. il a laissé faire cet enfer sur terre, qu’ils passent dans l’histoire comme un collabos.

      • Celui qui a dit aussi que le plus gros problème de ségolène était françois et s’est empressé de faire parti d’un de ses gouvernements quelques 5 ans plus tard. Beurk …

    • Vous avez tout à fait raison Enzo L et votre article est parfait pour cela. Merci, je l’ai envoyé à plusieurs amis dans la doxa.

    • Il faut des synthèses pour élus municipaux de bonne volonté à la base du mille-feuilles politiciens généralement sur-occupés

    • Très bon article, comme d’hab, mais on ne peut que constater que le PS milite pour le vaccin obligatoire ! LFI réclame une levée des brevets, sans doute pour pouvoir intoxiquer le monde entier ?
      Pour ma part ça risque d’être abstention !

  35. Bravo et merci pour cet article;
    Une période si trouble, à 68 ans, je n’ai pas connu la guerre, mais jamais je n’aurais imaginé la situation actuelle, et je suis bien incapable d’imaginer l’avenir.
    Il ne me reste plus qu’à résister et espérer.
    Bon courage à tous Sincèrement Reconnaissant.
    Patrick Chanu

  36. Merci pour la pertinence de votre article…Quand vous parlez de centaines de milliers de personnes, personnel soignant et individus lambda, opposés à la vaccination à marche forcée, on peut donner des chiffres supérieurs : à mon avis, et sans grande marge d’erreur, je pense qu’environ 7 millions d’adultes en France ont refusé jusqu’à ce jour, pour x raisons, la vaccination généralisée, et sont donc réfractaires ! Comme tous ces gens, à 63 ans, je me sens ostracisé, mis au rebut, méprisé, pointé du doigt par une population lobotomisée, sous le coup d’un conditionnement de masse…Cette information alternative que vous fournissez, qui cherche la plus grande objectivité possible, est la bouffée d’oxygène essentielle pour tous les nouveaux résistants, les nouveaux “indignés”, de cette ère “SRAS-COV-2” – Merci et bon vent à vous pour cette parole souterraine qui ne demande qu’à éclore

    • Dans tous les pays qualifiés abusivement de démocratiques il y a une majorité de mougeons, ce produit monstrueux lamentable d’un accouplement entre un mouton et une pigeonne ou l’inverse à qui ont donne en permanence à manger du foot, du rugby, des faits divers de vedettes et autres dérivatifs anesthésiants.

      Comment se battre efficacement quand les ténors estimés de notre bord continuent d’appeler “vaccin” (un concept très surévalué et survalorisé) une « injection génomique » multi-composée aux effets proches, lointains et très lointains inconnus, ce qui était aussi le cas de pas mal de vaccins qui ne sont pas les premiers responsables de la disparition des épidémies. Ce que savent les anti-vax cultivés

      Hélas la majorité des gens qui “ont fait des études”, personnel médical inclus, ont pour Louis Pasteur, le pape de l’Eglise du Sacro-Saint Miraculeux Vaccin Indispensable et Irremplaçable une estime totalement non fondée. Ce que savent aussi et parallèlement les anti-vax cultivés

  37. Selon une étude EPIPHARE réalisée sur 22 ou 24 millions de Français, l’efficacité serait de 90% pour les + de 50 ans.
    Que vaut cette étude?

    • “Nous sommes en guerre”, toute désinformation est donc moralement justifiée …
      Les civilisations ça fonctionne un peu comme les étoiles. A partir d’un certain moment elles s’effondrent sur elles-mêmes.

    • Cette étude ne présente aucune garantie d’indépendance (et donc d’objectivité) puisque EPIPHARE est une émanation de l’administration de santé gouvernementale dont on a pu apprécier depuis le début de cette crise la grande proximité avec l’industrie pharmaceutique.

    • Epiphare, aucun conflit d’intérêt et objectivité maximale puisque créé par la CNAM et l’ANSM.

      • La critique pêche car le nombre égal de vax et non-vax dans l’étude est issu d’un appariement statistique qui est expliqué.
        Attention à bien cibler les critiques car comme dans toute étude bidon les mécanisme sont en revanche bien huilés !

        • les études cas-témoins, sont généralement de la merde.

          Si on a vacciné pratiquement tous les vieux en urgence, comment ils en trouvent autant de non vaccinés ?

        • une véritable étude est de faire une analyse des morts toutes causes et regarder vaccinés et non vaccinés.

          tout le reste est de la poudre aux yeux. car qui peut vérifier covid ou pas covid ? les tests pcr faux ? certains à 50 cycles ? d’autres à 20 ? aucune mise en culture, donc impossible de savoir si virus vivant ou test contaminé… aucune autopsie des décès pour valider que c’est un mort covid et pas avc ou cancer en phase terminale.

          Les études stats sur des grandes “cohortes” doivent avoir des outcom particulièrement stricts et vérifiables.

          • C’est pour cela que parler de cohortes ici est bidon. Un terme de plus dévoyé.

  38. Merci pour votre intervention.nos sommes à deux doigts de plonger dans un précipice insupportable.nous devons déterminer d’une réponse pour mettre un terme à cette égarement et cette folie et ce en prenant des action communes avec les autres pays.marche habillé de blanc pour les manifestations du samedi.mais tout ce qui est possible de faire en tant que citoyen

    • Bonjour Catherine, vous avez raison, je suis pour des marches blanches silencieuses, elles auraient incomparablement plus d’impact. Le Dr Benoît Ochs les préconise aussi.

  39. merci, et je vous supplie de continuer à nous éclairer de la manière la plus objective possible (comme vous le faites si bien) .

  40. Nos politiques s’enfoncent de plus en plus dans leur “doxa” car ils ont été tellement loin dans le mensonge qu’ils ne peuvent plus revenir en arrière dans cette période pré-électorale sans saper toute chance de se voir ré-élire.

  41. Ce qui reste incomprehensible c’est cette volonté à tous prix d’injecter l’Adn/Arn ..alors que d’autres vaccins ” classiques “ont reçus leur autorisation et validation.? Si quitte à une obligation pour les soignants proposé devant cette contrainte difficile, un choix du vaccin, la situation serait sans doute plus fluide . je veux dire que quand on a abusé de la population notamment des soignants, (mais que la contre partie serait “vous avez le choix du vaccin” , je suppose qu’il y aurait beaucoup moins de refus . Je suppose donc qu’il faut comprendre qu’on cherche à injecter de force à la population, uniquement les ARN…cela pause vraiment question d’autant que les niveaux de prévalence du covid semblent le plus élevés là où il y a le plus de “vaccinés ” de ce type..?

    • Les politiques ont eut plusieurs portes de sortie honorables durant cette “pandémie”, soit ils ne les ont pas vues soit ils n’en ont pas voulues.
      Ils se sont enfoncés dans le mensonge et il ne leur est plus possible de revenir en arrière à moins de renoncer à la présidentielle qui est l’alpha et l’oméga de la politique française.

    • C’est simplement que l’Europe a “réservé” plus 4 milliards de doses Pfizer – Cela me semble énorme car permet plus de 10 doses par personne… Donc il faut écouler.

  42. Un grand merci pour cet article.
    Le gouvernement avec sa gestion Covid ubuesque prétend nous interdire non seulement de réfléchir, de nous poser des question et même de douter. Nous sommes victimes du “Ministère de la Vérité” d’Orwell”

    • Et bientôt du Ministère de l’Amour, chargé de la re-programmation mentale des Réfractaires 🙁

  43. En fait, la machine a faire pression et a installer une “Doxa” sur la necessité de vacciner a grande echelle vient de Big Pharma qui veille a ce que les politiques asurent des ventes bien soutenus de vaccins.
    Si l’utilité du vaccin est incontestable pour les plus agés et à risque, l’imposition du Pass sanitaire a été utile au debut pour faire bouger les indecis a risque. Maintenant il ne sert a rien.

    • > Si l’utilité du vaccin est incontestable pour les plus agés et à risque,

      justement non, pour savoir si le vaccin est au moins un peu utile, il faudrait faire des stats de morts toutes causes dans 2 groupes au hasard. Parce qu’un vieux qui meurt de coïncidence, il est tout autant mort que s’il était mort du covid.
      Mais les seuls stats que nous avons est que si pas vacciné c’est toujours le covid, et ‘il est vacciné, c’est jamais le covid ni le vaccin.
      Avec des raisonnement à la pasteur, forcément le bénéfice est incontestable… mais si nous parlons de science, on ne parle plus du tout de la même chose.

      • Entièrement de votre avis. Il me semble que le fameux bénéfice du vaccin pour les “personnes âgées ou fragiles avec comorbidités” n’a jamais été étayé sur quelque étude sérieuse que ce soit.

    • Cher jorge, je pense que ça dépasse bigpharma ! bigpharma pour moi surfe sur la vague et fait de l’argent, ce que depuis longtemps, tous les big… (pharma, tabac, gafa, …) savent très bien faire ! On atteint là les limites d’un certain capitalisme !

      • ce ne sont pas les limites du capitalisme mais son objectif.
        Ce sont plutôt les limites de l’indépendance du politique.

    • Incontestable, déjà ce mot est plus proche de la croyance religieuse que de la science. Côté science il n’y a pas d’étude sérieuse, a ma connaissance, qui démontre que ce vaxx donne une protection réel a quiconque, ni aux plus âgés.

      • @AlainT
        Oui, sans oublier que les malades et les plus âgés sont aussi les plus susceptibles de souffrir gravement des effets secondaires. Hélas, on trouve le même biais de raisonnement à l’IHU, qui ferme les yeux sur cette question. Cela dit, le mot “incontestable” m’a fait bondir de mon canapé, et je vois que je ne suis pas le seul.
        Ici, nous ne tenons rien pour “incontestable” a priori, et c’est ce qui fait l’intérêt de ce forum.

          • @Duchmol : ce à quoi on pourrait vous répondre qu’il est également incontestable que vivre, ça tue les gens. En gros, c’est un peu le message que nous font passer nos chers dirigeants en niant tous les effets secondaires de cette merde !
            Je n’arrive même plus à trouver un qualificatif suffisant pour la colère qui m’anime…

    • utilité du vaccin est incontestable pour les plus agés et à risque ? Pas si sûr que cela, on a des moyens pour soigner qui sont refusés… si on avait utilisé préventivement de l’ivermectine, plus Vit D et zinc pour les personnes à risque, on aurait évité la quasi totalité des morts covid, et la totalité des morts vax, plus toutes les séquelles , y compris celles à venir

    • @ à JEAN-CHRISTOPHE YU

      Les illusions ont la vie dure. Pour qui roulent-ils ?

      On va encore me trouver excessif ou outrancier, je rappelle que la lutte des classes n’est pas une balade tranquille, mais une lutte à mort, et je crois que depuis 19 mois ,on a eu le temps d’en prendre conscience, dans le cas contraire, tant pis pour les âmes sensibles.

      Ils incarnent l’imposture que j’ai dénoncé dans un autre commentaire ou qui de gauche que le nom, car confinée dans ce régime honni par des milliards d’hommes et de femmes dans le monde.

      Dans ce document, hormis la notion vague de “médicaments existant” citée deux fois, il n’est nullement mentionné les médicaments efficaces en prophylaxie, période précoce et au-delà. Il n’y figure aucune condamnation de la vaccination de la population et les effets secondaires désastreux sont à peine évoqués (fertilité).

      Il y en a toujours qui ont un train de retard sur l’histoire ou qui la prennent en cours de route…

      – on dirait que la peur a anesthésié une grande partie de la gauche sur ce plan-là…

      En réalité, elle s’en contrefout ! N’oublions pas que dans le passé, à plusieurs reprises elle a été jusqu’à se suicider pour sauver le régime qu’elle était censée combattre. Disons plutôt qu’elle a atteint un tel degré de putréfaction, que la gangrène irréversible qui la ronge depuis un siècle lui a servie d’anesthésiant pour s’insensibiliser aux souffrances du peuple.

      – L’enjeu est notre avenir, celui de cette gauche en laquelle nous avons toujours cru. L’enjeu est celui de l’Humanité appelée à rencontrer d’autres défis, plus graves, sans doute, dans l’avenir.

      Extraordinaire, je crois que nous sommes unanimes à reconnaître la gravité exceptionnelle de la situation, et eux ils l’évoquent “dans l’avenir”, décidément on ne vit pas sur la même planète !

      Bref, leurs intentions sont louables, comme celles de chacun d’entre nous, personne n’en a jamais douté, les illusions en moins toutefois, mais cela ne fait pas le compte face à une machine de guerre.

      Finalement, leur exercice consistait en un mélange d’auto-proclamation, d’autosuggestion, d’auto-congratulation, d’autosatisfaction, censé convaincre les lecteurs que le cadavre puant de la “gauche historique” bougeait encore, malheur à ceux qui y croiraient encore ! Il n’y a pas de plus dangereux ennemi que celui qui avance masqué. On comprend pourquoi nombreux préfèrent encore la droite officielle.

      On pourrait les encourager à aller plus loin ou à rompre avec leur idole et le régime, mais franchement, je crois que cela ne servirait à rien.

    • où es notre gauche? comme vous le dites dans votre blog, elle a encore une fois raté son rv dans l’histoire… une désolation pour une femme qui comme moi, était très engagée syndicalement, et profondément déçue de leur rapidité à adhérer et à proposer même une vaccination obligatoire.

    • les ceusses qui se réveillent la veille des élections après 4 ans de sommeil, vous savez ce que j’en pense.

  44. l’obligation vaccinale via le pass sanitaire et la première marche vers l’asservissement des peuples. Déjà le sénat et la BCE envisagent de coupler l’euro numérique avec le pass sanitaire et la carte de crédit. bref une dictature à la chinoise. Tout est politique

  45. Bonjour
    C’est complètement effrayant et risque de l’être au fur et à mesure de l’apparition dans le temps des effets secondaires !
    Vous êtes une des rares personnes à avoir une approche globale mesurée étayée sérieusement et le doute qui est clairement le fondement de toute science intervient à chaque argument adverse (la science a toujours avancé avec des débats vous contradictoires et ce qui semble vrai un jour peut être démenti un autre jour
    Oui nous sommes orphelins d’une pensee politique de gauche : le désespoir nous guette
    Faut il demeurer confiant ? Les faits sont têtus et finissent par se dégager de toute influence, idéologique et autre

  46. Pharmacovigilance Europe : https://www.adrreports.eu/fr/ – déjà cent mille morts enregistrées suite au vaccin (il faut faire une centaine d’additions, c’est long et pénible, mais…). Et ce chiffre est notoirement sous-estimé (il n’y a qu’à voir, les Pays-bas font ~ le quart des signalement pour ~ 2;5% de la population européenne).

    En face, l’Europe affiche 770 mille morts avec le covid – chiffre sur-estimé, puisque de l’ordre de 95% des décès sont avec comorbidité, 5% n’étant attribuables qu’au seul covid (d’ailleurs, il suffit de constater que le nombre global de décès n’a pas bougé pour comprendre que les surplus réels de morts sont bien inférieurs à ceux comptabilisés).

    Bref, nous avons très probablement un vaccin qui aura tué plus que le virus qu’il prétend combattre. Brillant.

    • Accablant.
      Merci à vous @biem pour cette mise à jour, j’en étais encore à “seulement” 20000 morts cumulés du vaxxin en Europe et ça me paraissait énorme.
      Je ne sais pas combien à ce jour en “avouent” nos tristes autorités françaises de la DREES. J’avais noté en août entre 1000 et 2000 en cumul pour la France seule, les critères pour entrer dans cette statistique doivent être difficiles à remplir, et pour commencer il faut que la famille réussisse à obtenir une déclaration du décès comme suspect d’entrer dans le champ des “effets indésirables” … et on fait tout pour les en dissuader … Beaucoup ferment les yeux à tous les niveaux, c’est insupportable.

    • @Biem votre mise en perspective mériterait un billet sur notre blog préféré.
      @Valete je connais un cas de cancer+hypertension artérielle+disfonction rénale grave chez personnel soignant démarrage fulgurant deux mois après 2eme dose: parmi les collègues (dont des médecins) aucune suspicion du vaxx…la non vaxx que je suis n’a rien dit
      ce doit être cela le déni pour eux c’est physiquement, moralement, intellectuellement très dur il faut du temps, tout un cheminement pour changer subjectivement de place
      Cela en fait des ment de mensonges dans mon texte, on nous ment.

    • Vous parlez des morts mais combien d’effets secondaires invalidants. Dans mon entourage proche, j’ai eu connaissance de 2 “thromboses”
      La première s’est manifestée par un AVC avec hémiplégie 3 mois après l’injection, hémiplégie qui va peut être, être régressive chez une personne de 92 ans en pleine forme physique antérieurement, l’autre chez une personne de 70 ans en pleine forme qui a eu des épisodes fréquents de faiblesse de l’hémicorps D 2 mois après l’injection et qui s’est fortement amélioré avec la prise de Kardégic que je lui avait conseillé en tant que médecin retraité depuis 10 ans. Coïncidence ou conséquence de l’injection???

  47. Les forces même de Mensonge et de Mort qui sont derrière cette organisation de la peur ont peur elles-mêmes des forces que portent les hommes sincères. Il n’y a pas de mensonge sans vérité et d’ombre sans lumière. Il faut tenir bon seul ce qui est vrai en fin de compte triomphe.

  48. Haute qualité de recherche et d’analyse, très complet (notamment sur les théories de Geert), d’indépendance d’esprit, équilibre et recherche de vérité, une bouffée d’O2 dans un monde devenu fou. Je vais faire circuler en espérant que ce billet puisse réveiller le plus d’esprits possible. MERCI!

  49. Je pense que la réalité est beaucoup plus triviale.
    Il est moins couteux de vacciner (pour ceux qui ne savent pas calculer) que de soigner et cela rapporte plus politiquement que de prévenir.
    Bref pourquoi voudriez vous que des politiques vous suivent ?

  50. Bonjour.
    Grandmerci pour ce document détaillé et clair.en effet il nous faut résister à la pression du tout injection expérimentale. L’immunité naturelle vaincra et les personnes réveillées sont de plus en plus nombreuses. Grand merci à vous de nous dire la vérité.

  51. Ca m’avait échappé.
    “recevoir une injection de l’un des vaccins autorisés en France ” est une formulation mal pesée, sinon irréfléchie
    Nous avosn besoin de “ténors célèbres” qui ont le souci du juste mot pour la juste chose. Le souci des mots pesés pour éviter, voire pour contribuer à réduire, les maux pesants.
    C’est un combat militant qui en vaut d’autres, voire conditionne le succès des autres.
    Hélas non seulement l’éducastration nationale n’apprend pas ça au collège, mais même pas à l’Université.
    Autrement nous n’en serions là. A la veille peut-être d’être emmener pour une injection génomique entre deux gendarmes ?
    Merci
    Signé : Un multi-militant non conformiste depuis 1964.

  52. A-t-on expliqué aux politiques, qui pour 99% d’entre eux, sont là pour faire carrière, qu’il n’y a pas QUE les anticorps présents et mesurables qui protègent, et en plus contre une seule protéine qui peut muter régulièrement ? Leur a-t-on dit qu’il y avait aussi une immunité cellulaire, des cellules mémoires capables de ressortir des anticorps à taux protecteurs parfois en moins d’une semaine ? Ça, notre Conseil Scientifique à la botte se garde bien de l’expliquer, ni à la population, ni à des politiques qui n’ont aucune compétence sur la question, et n’ont qu’un but : avoir des électeurs, comme les religions veulent avoir des ouailles. Car les doctrines politiques, économique sont aussi des religions. Si une majorité croit, comme pour les bienfaits de l’amiante, des neonicotinoides, du pétrole ou des prouesses de nos gabelous pour arrêter le nuage de Tchernobyl à ce que nos autorités racontent, nos divers politiques qui espèrent arriver au pouvoir seront évidemment d’accord avec cette majorité.

  53. C’est exactement ce qu’on vit au Québec
    Ça me donne la nausée profonde ,j’ai mal à l’ame

  54. La première preuve du “foutage de gueule” éhonté de ce gouvernement, à résidé dans la “non pertinence” d’une recherche d’anticorps pré-vaccinale chez des sujets susceptibles d’avoir eu une Covid19. Vacciner par contrainte vis à vis d’une seule protéine des sujets déjà protégés naturellement contre un virus constitué à mes yeux le scandale du siècle.
    PS: je suis médecin biologiste retraité

    • 2 de mes filles et 2 gendres ont eu le covid il y a un an. 2 testés avant vax (1 en labo, 1 au vaccinodrome), presence d’anticorps, donc une seule dose de vax. Effets indésirables +++ pour 1 gendre et ma dernière fille, 3 jours HS, sans pouvoir bouger le bras, diarrhée terrible. Depuis, pour ma fille, retard de règles, hémorragiques et très douloureuses. Perturbations hormonales.
      Ma fille aînée a refusé de se faire vacciner, considérant qu’elle avait encore des anti-corps, comme son époux.
      C’est effectivement scandaleux de vacciner des personnes qui ont des anticorps et ont du coup des réactions violentes. Effets à long terme inconnus en sus. Qui a prôné une décision aussi débile ???

      • Qui a prôné une décision aussi débile ???

        décision dans la parfaite continuité de la gestion de la crise, les corrompus guidant les incompétents.

  55. Je m’informe beaucoup et je valide tout ce qui est précité, persuadée et convaincue car cela rejoint les études et avis de scientifiques comme les Pr RAOULT, PERONNE, MINTAGNIER et d’autres témoignages qui se rejoignent. Il suffit de connaître toutes les dérives de BIGPHARMA depuis de nombreuses années où il est question de profits souvent au détriment de la santé et on se rend compte que tous les richissimes actionnaires ont mis des personnes choisies par eux en vue de leur machination de corrompre tout le système de santé, d’une part par conflits d’intérêts et profits mais avec d’autres théories inavouables, dont plusieurs donnent des avis différents. Mais c’est un virus qui a été élaboré, selon certains par des humains, américains et les vaccins aussi. Selon certains élaborés avec une partie du virus du sida et celui de la malaria. Comme par hasard Agnès BUZIN avait interdit d’utiliser la chloroquine, alors que justement elle fait partie du traitement de pas mal de maladies infectieuses, dont la malaria. Donc, moi qui m’intéresse beaucoup aux études des médecines alternatives et qui ai eu à subir de graves problèmes à cause de médicaments néfastes, et donc avertie des dérives de Big…… J’ai tout de suite trouvé aberrant la théorie des pangolins, de Wuhan, mêlant Levy et Buzin… Déjà leurs précédents vaccins puisque je suivais l’avis du Pr JOYEUX et du profit par rapport à ceux déjà existants, surtout pour des nouveaux nés car cela influt sur leur système immunitaire. Etc ..

  56. 1 Votre titre ne semble pas en phase avec le contenu

    2 Vous oubliez en fait l’essentiel de ce qui a toujours été le but de ce blog qui aurait en partie perdu de sa pertinence.

    Le but n’était pas d’analyser les arguments destinés à accepter des vaccins ou pas

    Vaccin ou pas ce qui comptait pour le Dr Maudrux et pour nous, était éventuellement de comparer l’intérêt de quelque vaccin que ce soit (ADN ou non ADN?) et surtout ce qu’il pouvait apporter en comparaison à l’un des multiples traitements possibles si initié dès le début et qui se suffisait et très au delà

    Ces traitements correspondaient à notre combat

    Le pb étant que le gvt dictatorial avait tout fait pour entraver cette possibilité et organiser une peur sans fondement débouchant sur une quasi obligation vaccinale dont le but était tout autre.

    Il faut quand même noter que l’on ne dit plus aux gens d’attendre leur fin de vie pour appeler les urgences et que l’azithromycine fait réellement partie de la panoplie admise et utilisée, ce qui change tout, et que même le Verreux assez silencieux actuellement aurait reconnu il y a bien longtemps.

    Sauf erreur il s’agirait donc d’un rétropédalage pour considérer qu’en fait notre lutte est perdue ou n’a pas de sens.

    Il faudrait aussi se rappeler des derniers propos très désabusés si ce n’est très très révoltés du Dr Maudrux bien loin de ce billet totalement consensuel.

    En fait il nous a vraiment quittés, d’autres praticiens aussi l’ont suivi, et la dictature devenue consensuelle a gagné

    • Si on doit poser une constatation. on peut être encore plus “noir”. Rien de ce qui a été écrit ici n’a permis quoi que ce soit.
      Le droit est devenu un non sens.
      La médecine un truc lunaire
      La science une corruption étalon

      On sait TOUS ce que l’on voudrait faire en cas de maladie, mais nous n’avons accès à AUCUN traitement qui marche. Les douanes saisissent ce que l’on peut commander à l’étranger, et saisissent les stocks de médocs qui marcheraient. Le gouvernement pousse les médecins à euthanasier les personnes âgées et milite pour picouser les jeunes qui font des EI graves et meurent.
      Les gendarmes vont saccager les plantations d’artemisia en cherchant sur les rézos ceux qui en parlent.

      Nous vivons un cauchemar éveillé. RIEN de ce qui pourrait être écrit ne changera quoi que ce soit.

      • Allons, allons.
        J’ai dans mon placard un traitement qui marche, vous aussi et tant d’autres.
        La science est un sport de combat.
        Le droit … aussi mais ce n’est pas une nouveauté.
        La politique est corrompue…qui est-ce que ça étonne vraiment ?
        S’il suffisait de constater un mal pour le résoudre, le monde serait différent.
        Échanger et résister a un sens, où que ce soit.
        Ne serait-ce pas la fiction démocratique, selon laquelle “au final c’est nous qui décidons”, qui en aveugle et en démoralise plus d’un ?

        • Valete…
          “J’ai dans mon placard un traitement qui marche, vous aussi et tant d’autres.”
          bien pour vous, moi pas !

        • je m’en moque de savoir si je pourrais me guérir ou pas si je l’attrape (on cherche depuis 2 mois à l’attraper et on trouve personne de malade) j’aviserais à ce moment. Ce qui est désespérant c’est que la population générale accepte le nawack comme nouvelle réalité.
          Je m’en moque de pas allez au restaut, au cine, dans les grands centres commerciaux, je m’en moque que ma gamine ne puisse pas faire de sport (payant), pour le moment elle a encore le droit à la bibliothèque (et je reste à la porte comme un juif en 40 ou un “nègre” en 60). “On se regroupe “entre nous” pour se faire de bien, pour parler avec des gens qui ont encore une cervelle.
          Mais cette société s’effondre et la majorité défend de ses dernières forces cet effondrement. Et on ne peut pas s’enfuir aussi vite qu’on le voudrait.

          • Duchmol, bonjour, ah mais moi je suis bien d’accord avec vous ( encore que pour votre fille, ce ne soit problematique)…sauf que moi je ne cherche pas à ”l’attraper”…qd même…

          • nous on a besoin d’un pass pour partir en finlande (avion pour le voyage de reconnaissance) et pour revenir 2 tests à 150 euros..
            le meilleur moyen et de l’avoir attrapé, moins de risques qu’avec le vaccin.

          • Une idée me vient pour choper le Covid meme si ça devient difficile l’immunité collective se développant, elle vaut ce qu’elle vaut mais RDV à la sortie d’un cinéma, ou festivité quelconque demandez l’heure ou autre détail qui vous approche d’une personne, et faites le plusieurs fois à la suite…

      • Ne vous inquiétez pas pour les gendarmes ils n’iront nulle part ils ont déjà trop à faire dans les rues avec les manifs et protéger nos huiles corrompus jusqu’à l’os…
        D’ailleurs en parlant d’arthemisia, j’en ai fait pousser en pot sur ma terrasse grace aux graines vendues en ligne par le site serieux de semences anciennes kokopeli…
        Sinon y a la vente en tisane également sur le net
        Ne laissez pas la peur guider votre vie, c’est sur elle que compte nos mafieux pour nous amener dans le trou…

    • Désolé mais en terme de prise ne charge rien n’a changé
      Les consignes de la HAS n’ont absolument pas été modifiées
      “Le patient doit être prévenu que, même s’il a peu de symptômes, son état peut s’aggraver, en particulier entre le 6e et le 12e jour suivant l’apparition des symptômes, et qu’il doit contacter le SAMU s’il a une douleur thoracique, les lèvres bleues ou encore une perte de connaissance. ”
      https://basta-covid.fr/le-paracetamol-et-si-on-en-parlait/
      https://www.has-sante.fr/jcms/p_3261052/fr/covid-19-quel-suivi-pour-les-patients-covid-en-ambulatoire
      https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_test_positif.pdf
      Quant à l’AZI, elle st tout au plus tolérée, mais aucune démarche de prescription franche n’a été encouragée

  57. Excellent article très détaillé. Argumentaire que l’on peut utiliser sous forme de questions auprès des personnes convaincues du bien fondé de la vaccination, seul moyen d’endiguer la pseudo pandémie ! Déclencher la curiosité de ces mêmes personnes à aller chercher des informations scientifiques contradictoires.

  58. Merci Enzo pour cet article.
    Impossible évidemment pour moi d’y vérifier la véracité de chaque argument.
    En disant cela, je ne vous taxe pas de menteur bien sûr.
    Je dis juste qu”il est bien difficile de se faire une juste raison des choses dans le “pas drôle” monde dans lequel nous vivons.
    D’un coté, vous Enzo et tous ceux qui pensent qu’on nous manipule, et de l’autre une immense majorité qui soutient les choix du gouvernement et notamment la vaccination (telle par exemple la courageuse Irène Frachon que l’on a du mal à penser collabo des labo !).
    Et les médias tous à l’unisson : des “grands” comme France Inter, France Culture, …, aux “petits” comme Blast, Basta, etc.
    Dans ces rédactions, y’a pourtant des gens sérieux, des gens honnêtes, des têtes instruites, des têtes qui pensent, qui s’interrogent !!!
    Pourquoi ne dénoncent-ils pas la politique sanitaire en cours ? Pourquoi n’osent-ils pas a priori l’interroger dans leurs colonnes ?
    Sont-ils tous – tous ! – aveugles, muselés, compromis ? Ce n’est pas possible !!!

    Si mon modeste jugement me dit que vous êtes sûrement du bon coté de la raison, en ce qu’au moins vous posez les questions pour trouver raisons aux choses, j’avoue pourtant être perdu tellement ceux qui doutent sont minoritaires.
    Difficile pour moi d’imaginer que la grande majorité des penseurs, philosophes, sociologues, médecins, scientifiques, …, syndicats, associations humanistes, etc. se tairait si elle était convaincue que la voie prise est absurde.
    Si c’était le cas ça serait plus que désespérant, ça signerait que notre société est devenue folle.

    Voici un lien sur lequel France Inter accrédite l’efficacité des vaccins … : https://www.franceinter.fr/societe/enquete-ce-que-dit-exactement-didier-raoult-sur-la-vaccination-dans-ses-videos-youtube

      • Est-ce agressif que de dire que 2 + 2 = 4 ?
        Une majorité de Français, pas (tous) “Les Français”, et d’autres trop nombreux habitants de la France, se comportent pour le moins en – et sont peut-être effectivement des – mougeons, c’est à dire un lamentable croisement monstrueux et plus ou mois contagieux, voire mortifère, de moutons et de pigeonnes ou l’inverse si vous préférez

      • Fait : Amie de ma mère, 7 vaccinés qui se réunissent (2 doses), 6 malades dont une hospitalisée.
        Ce n’est qu’un des faits.

      • Ou alors, c’est un troll ? Si ce blog est dans le collimateur des zotorités, ce serait de “bonne guerre” qu’ils envoient des trolls pourrir un peu l’ambiance, non ?

    • Et bien c’est cela même, Monsieur, comme vous le dites : notre société est devenue folle.
      Avec une large majorité de moutons de Panurge consentants !

    • en 40 les radios, les journaux, les politiques et la majorité des gens pensaient bien que les juifs était une peste noir pour l’humanité. On ne peut donc rien reprocher aux flic français qui venaient les rafler de leur plein gré. CQFD

      fait : mon voisin, 30 balais en plein santé qui après sa deuxième dose est “dans le mal”, n’arrive plus à travailler, dort très très mal, goût bizarre dans la bouche…

      Cette vaccination est le plus grand scandale sanitaire des 2 millénaires précédents et le premier crime contre l’humanité du millénaire qui s’ouvre.

      • A vous tous-tes qui avez répondu à mon message.
        Je ne suis pas un troll, ni ne reviens de mars 😉
        Et j’ai bien la certitude que plein de choses ne tournent pas rond sur ce thème comme sur tant d’autres dans notre société !
        Mais cette certitude ne me permet pas de lever tous mes doutes sur le sujet dont on débat ici.
        Cela fait-il de moi un ovni ? un imbécile au sens littéral ?
        La plupart d’entre-vous -en tous cas ceux qui ont commenté mon propos- semble absolument convaincus. Il est sûr que ça permet de, probablement, plus trop interroger le fond des choses. La conviction offre un confort pour la raison. Je vous envie, vraiment. Et c’est pas ironique !
        Donc oui je nage dans les doutes. Rien n’est très clair pour moi. Ni du coté de ceux qui suivent / adoptent / soutiennent les consignes officielles, ni de l’autre coté avec ceux qui refusent souvent tout en bloc.
        J’ai vraiment l’impression que dans les deux “camps”, on opte pour le blanc et le noir : pas ou peu tempérance. Y’a les bons et les mauvais, ceux qui ont raison et ceux qui ont tord, ceux qui savent tous et les ignorants de tout.
        La bonne raison des choses ne serait-elle pas à chercher et à trouver patiemment et honnêtement quelque part dans ce vaste brouillard ?
        Qu’il y ait des abus, des erreurs de jugements , des stratégies finalement contre-efficaces, … , des conflits d’intérêts et des menteurs est évidemment à dénoncer haut et très fort. Mais cela doit-il conduire à penser que tout ce qui a été décidé était piloté par des esprits corrompus ?
        Je crois que l’on gagnerait tous et toutes à oser penser que l’on fait peut-être fausse route, et cela quelles que soient nos convictions (que l’on soit “pour” ou “contre”), pour avancer positivement, essayer de mieux comprendre les vrais enjeux, les vrais risques. Essayer de trouver la meilleure direction à prendre.
        En cela je remercie vraiment tous ceux qui ici ont le souci d’apporter un peu de leur lumière avec grande sincérité !

        D’aucun a dit “le doute est l’apanage du sage”. Je n’ai absolument pas la prétention d’un tel titre, pourtant je doute car je sais le monde fort complexe.

        • Alors c’est une longue réponse qui mérite une réponse argumentée.

          Faisons un exercice de pensée. Ces gens ne sont pas corrompus, de bonne foi et plutôt compétents pour officier (hypothèse A). Admettons. bénéfice du doute.

          1. quelle est la probabilité de retirer de la vente libre un médicament qui l’est depuis 70 ans et à fait preuve de son innocuité pile au moment ou il est utilisé en chine pour traiter la “pandémie”. Admettons que le fabriquant veut pousser un autre médoc sous brevet. Mais je ne vois pas en quoi cela change ? À part que le fabriquant se sente capable de corrompre le corps médical pour faire prescrire le nouveau à la place de l’autre. Donc déjà la corruption est dans la boucle. mais admettons que j’ai mauvais esprit.
          1B. Comment put être déclarée une pandémie aussi tôt avec aussi peu de cas ?
          2. Un professeur connu mondialement dans le milieu refait une expérience chinoise et trouve que la molécule qui vient d’être “reclasser par hasard” sur ordonnance soigne le covid précoce. et emballement médiatique pour le traiter de charlot alors qu’il était inconnu de tous ces médias il y a seulement 2 semaines avant l’emballement.. Comment cela est possible si nous partons de l’hypothèse A ?
          3. Comment il a pu être décidé que les médecins NE SOIGNERAIENT PAS (ce qui leur métier et leur serment) ?
          4. Comment d’un seul coup on fait la chasse aux médecins qui prescrivent en L’INTERDISANT DE PRESCRIPTION en ville. Je ne me souviens d’aucun cas similaire.
          5. pendant qu’on interdit de soigner on passe un décret pour autoriser HORS AMM, les produits d’euthanasie
          6. On transforme les pharmachiens en petit collabos en leur demander de DÉNONCER les médecins qui prescrive des traitements à leurs patients.
          7. On autorise des “vaxXxins” fait en quelques mois, SANS AUCUN RECUL, et avec un groupe témoin de SEULEMENT 2 MOIS. On cache les effets secondaires et ont force les gens à se vaxXxiner.
          8. Même comédie avec l’ivermectine. Des infos précisent que les stocks sont saisis et gardés par la flicailles ou les bidasses.
          9. Le vaxXxin semble tellement bien marcher que le groupe des officiants se sentent obliger de sortir des études frauduleuses pour montrer qu’il marche.
          10. La gestion de la crise est tellement lunaire que les officiants se sentent obligés de sortir des études frauduleuses pour montrer que tout va bien.
          11. le vaxXxin marche tellement bien qu’il TUE DES ENFANTS et ABÎME de nombreuses personnes et protège pas tellemetn les vieux. Mais c’est sûrement parce qu’il n’y a que 2 doses alors qu’il en faudrait 3 ou 4 ou 5. Pour quel vaccin (peut importe ce qu’on en pense) on parle de 4 ou 5 doses sur une période de 2 ans ? pour TOUT LE MONDE !
          12. Comment cela se fait que les médias sont unanimes pour conspuer ceux qui doutent et adouber n’importe quel crétin qui sort n’importe quelle connerie pourvu qu’elle peut aller dans le sens de cette gestion calamiteuse.
          13. Comment les rézos sociaux CENSURENT jusqu’au études scientifiques qui ne vont pas dans le bon sens. Faisant une pub aux frauduleuse.

          Donc maintenant imaginons que ces 13.5 points sont disjoints. quelle est la probabilité que cette parfaite concordance permettant le fiasco français et mondial ? si tout n’est que hasard et incompétences (je vous rassure je suis persuadé de l’incompétence mais trouve que ce n’est pas suffisant) comment cela se fait-ce que le 15 octobre est une date MONDIALE pour être doublement vacciné ? le hasard ? la St aurèle ? anniversaire de l’arrestation de dreyfus ? de laval fusillé ? de goering qui se pend dans sa prison ?

          ainsi comme je ne crois pas à ce niveau de hasard (j’y croirais lorsque je sortirais 15 fois pile à la suite avec une pièce équilibré) je ne peux qu’y voir un ensemble de mesures CONCERTÉES au niveau mondial. comme nous n’avons aucun élément démocratique ayant pris ces mesures. elles sont prisent en petit comité (chez nous on nous vend un cos eil de défense dont les réunions sont secrets défenses – je savais pas que soigner c’est du secret défense) secret. que l’on nous impose DE FORCE.

          pour résumer cette deuxième partie :
          secret + petit commité + force je ne vois que le complot qui permette de répondre aux simples questions comment et pourquoi ?

          ps : et encore je ne parle ni du contenu du “vaxXxin”, ni des pratiques commerciales qui les entourent.

  59. Remarquable synthèse, à étoffer le plus possible.
    Le basculement vers l’extrême droite deviendra inévitable si les politiques ne sont pas plus courageux. Le sont-ils? J’en doute. On va le savoir très vite, pas plus tard que le 13 octobre. Mais on connaît déjà la veulerie de la gauche (socialistes, écolos) qui a tenté de faire passer en commission du sénat un amendement visant à l’obligation des vaccins. Sont-ils tous noyautés par l’industrie pharmaceutique? On peut imaginer le scénario catastrophe en 2022, avec un taux d’abstention record et le passage en force d’une extrême droite motivée qui fera ensuite le vide des partis politiques (la politique anti-parti, vous connaissez? Elle était à la mode dans la première moitié du 20e siècle).
    J’ai signé le soutien au dépôt d’une plainte pour crime contre l’humanité à la CPI (Cour Pénale Internationale). Cette plainte est soutenue par les juristes et survivants de l’holocauste (voir https://www.petitions.net et explication en https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/dr-richard-fleming-octobre-2021 )

    • > On peut imaginer le scénario catastrophe en 2022, avec un taux d’abstention record et le passage en force d’une extrême droite motivée qui fera ensuite le vide des partis politiques

      et bien si cela peut assécher le marais, c’est un moindre mal.

  60. Merci à Enzo L.pour cette défense de la démocratie,en effet en danger.
    Pour mémoire,souvenons nous du nom de JOMIER,ci-devant médecin généraliste,sénateur socialiste(hé ,oui…),et rapporteur du projet de Loi en cours pour l’inoculation généralisée.Loin de s’interroger sur l’efficacité et l’innocuité de l’inoculation,il affirme “que le refus vaccinal est purement idéologique”.L’auteur de cette sinistre crétinerie aggrave son cas en suggérant une amende de 1500€(au début) pour ceux qui persisteraient…
    Des lettres de médecins ont été adressées aux députés.

  61. Bonjour Docteur,
    Merci pour ce billet fort intéressant. Heureusement, dans le paragraphe ci-après, vous avez tout faux:: “Seule l’extrême droite se tient debout et cherche, sur les réseaux sociaux, à rafler des sympathisants. Moi-même, je m’y suis fait prendre! quelle horreur.”
    L’extrême droit, ignoble comme de son habitude, fait ses calcules et magouilles. Personne n’est naïf. D’ailleurs, LREM est bien la droite extrême. Elles sont complémentaires et jamais antagonistes!
    Je vous invite à vous intéresser à la Cgt et au Pcf qui s’opposent à l’obligation vaccinale et au pass sanitaire. Le Pcf dans l’immédiat appel
    – au rejet total du pass sanitaire
    – au retraite de l’obligation “vaccinale” contre la covid
    – à la liberté de circulation, de réunion, de manifestation
    – à la fin de toutes les lois d’exception, d’urgence, de couvre-feux et de confinement.
    AMPLIFIONS LA MOBILISATION CONTRE LE PASS SANITAIRE jusqu’au retrait
    http://www.pcf-paris15.fr
    ——————–
    Heureusement!
    Bien à vous, on lâche rien.

    • EUUUH désolée de vous contredire Madame mais la CGT ne s’oppose pas à la vaccination, elle l’a veut généralisée… pas obligatoire mais généralisée, aux dires d’un CGTiste! allez comprendre ce raisonnement!

      • @ à conti entre autres

        Ce n’est pas non plus l’orientation de la direction du PCF.

        Vous vous demandiez peut-être où se trouve le lézard, j’appelle ainsi la faille dans une argumentation qui permet de mettre en lumière son aspect opportuniste ou les véritables intentions de l’auteur d’un article ou d’une déclaration.

        J’ai été sur leur blog et j’ai lu en entier leur article. Compte tenu que nulle part il n’est fait référence aux traitements qui permettent de se passer de la vaccination, si vous lisez cet article et que vous craignez d’être infecté, soit vous irez vous faire vacciner, soit vous n’irez pas et vous prendrez le risque de mourir. Maintenant, sachant qu’en présence d’une telle alternative la population s’est précipitée pour se faire vacciner, ce n’est pas cet appel qui va l’en dissuader, bien au contraire.

        Vous voyez comment on peut facilement se faire rouler ou manipuler, quand on n’a pas acquis un esprit critique suffisamment aiguisé, ou tout simplement quand on est bien intentionné.

        Comme je suis quelqu’un de contentieux je suis allé sur le blog national du PCF.

        Il m’a fallu aller jusqu’à la 7è page pour trouver un article en rapport avec notre sujet, publié le 25 août 2021 et intitulé – A propos des mobilisations contre le « passe sanitaire ». Que pouvait-on y lire ?

        – La vaccination est la seule arme dont dispose, à l’heure actuelle, l’humanité pour se protéger. En l’état présent des connaissances, rien n’atteste qu’elle ferait courir un danger majeur aux populations.

        – C’est la raison pour laquelle nous entendons lier l’objectif de la vaccination générale à l’exigence de démocratie sanitaire que nous portons depuis le début de la pandémie.

        No comment ! Je vous fais grâce de la suite, vous pourriez devenir violent !

        En politique, on ne se refait pas, cela n’a jamais existé et cela n’existera jamais.

          • @ à Olga, Jean-Luc, etc

            L’avez-vous lu au moins ? Non, car si tel était le cas, vous auriez remarqué qu’il n’y avait pas un mot contre la vaccination quasi obligatoire.

            Pire ou bien au contraire :

            – La CGT s’est toujours prononcée pour la vaccination à grande échelle, gratuite, volontaire, en France comme dans les pays pauvres.

            Vous savez lire, vous ne comprenez pas ce que cela signifie, c’est pourtant clair, ils font la promotion de la vaccination, donc ils se positionnent au coté de Macron.

            Ce qu’on observe surtout, c’est un niveau pitoyable de discernement et de logique à tous les niveaux de la société, pire qu’une pandémie. Je préfère ne rien ajouter.

            Au fait, des tracts du même genre, un militant m’en avez envoyé un paquet de la CGT et FO notamment, union locale, départemental, section d’entreprises… Jamais en tant qu’ancien délégué syndical FO je n’aurais osé distribuer un truc pareil.

    • @Olga, en effet position méritoire et originale du PCF Paris 15, c’est tout à leur honneur. Mais les principaux partis de gauche dont le PCF, ainsi que les Syndicats nationalement ne mènent pas la bataille contre le passe sanitaire, l’obligation vaccinale, l’état d’urgence, les licenciements de personnels soignants etc…et le retour aux libertés fondamentales.
      Ils ont été quasiment anesthésiés par Bigpharma et Macron Véran, qui disposent évidemment en soutien de la quasi totalité des médias subventionnés, bien que possédés par une belle brochette de milliardaires.

    • Qualifier d’extrémistes de droite ceux qui s’élèvent contre le politiquement correct imposé, ce n’est pas nouveau, c’est juste une opération classique de diabolisation pour éviter toute discussion.

    • La CGT et le PCF le font avec tellement peu d’empressement qu’il est heureux que vous le rappeliez car peu de gens s’en sont aperçus et surtout pas ceux qui ont sollicité ces faux culs pour les défendre, mais bien sûr pour se faire de la pub pas de pb et ils comptent sur vous.

    • Bravo au PCF – Paris 15, j’espère qu’ils réussissont à convaincre leurs camarades.
      Pour moi depuis le début de cette crise, la ligne de partage Gauche-Droite a perdu toute ombre de pertinence et ne sert plus qu’à diviser les opposants, et à entretenir quelques illusions tenaces ici et là.
      Nous avons une occasion en or de passer au crible notre classe politique et distinguer ceux qui ont une conscience, quelle que soit leur étiquette. Les autres ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas.
      La lutte continue.

      • Je suis d’accord avec vous, ou voyez vous encore un parti de gauche de droite, des consensus des un avec les autres pour nous donner des ´non reponses’ a toutes nos questions , depuis les annees 80, ca oui, des changement de clan ça oui. Il n’est pas surprenant que les gens ne sachent plus pour qui voter , ils s’abstiennent donc

      • @Duchmol
        Vous imaginez ? Un type qui débaroule sur un forum – à première vue, pour la première fois – et qui écrit deux mots ? Comme si ça le regardait, la longueur de nos posts ? Ou parlait-il d’autre chose ?

        • Ceci dit… et j’aime beaucoup TJC et ses commentaires, il le sait, mais il faut bien convenir que les propos infni, façon ’rouleau’ de Jack kerouac, c’est difficile à lire …

      • @Masquarenc

        moi aussi je m’écoute écrire, mais on ne peut pas montrer une chose en 3 mots. C’est le soucis de cette société de l’immédiateté : des pensées pré-mâchées, simplistes comme mode de raisonnement, sinon les gens n’ont plus la capacité intellectuelle de suivre le raisonnement.

        Ainsi : les vaccin ça marche (pays de pasteur) -> pass sanitaire pour éviter l’épidémie qui va tous nous tuer.
        Voila ce que le pouvoir dit, et re-dit. simple, court, accessible.

        Mais pour dénoncer ça, il faut étayer des raisonnements, il faut montrer que rien n’est simple et que même si le vaccin crée des anticorps, ce n’est pas le seule moyen, cela ne dure pas très longtemps, et cela tue des gens. Et c’est déjà un raisonnement simpliste qui manque de références, qui manque de “corps”.

        Donc oui c’est long de montrer quelque chose, et c’est d’autant plus difficile que nous vivons une société ou une présentation c’est un power-point avec 3 mots dans un slide et le présentateur qui lit les 3 mots.

  62. On aura beau dire, on aura beau faire « Dès que nous disons le mot « démocratie » pour nommer notre mode de gouvernement qu’il soit américain, allemand ou français, nous mentons. La démocratie ne peut jamais être qu’une idée régulatrice, une belle idée dont nous baptisons promptement des pratiques très diverses. Nous en sommes loin, mais encore faut-il le savoir et le dire »(A.E)

    « Nous sommes victimes d’un abus de mots. Notre système (les « démocraties » occidentales) ne peut s’appeler « démocratique » et le qualifier ainsi est grave, car ceci empêche la réalisation de la vraie démocratie tout en lui volant son nom. »  (S-C.K)

    Nous sommes en godillotcratie de droite ou de gauche depuis 1958

  63. dans un meme temps il est urgent de comprendre ce que nous subissons :

    un média tv indépendant (karukéra) met en lumière ce que nos médias nous dissimulent !
    https://youtu.be/U1-JaYQuQqw

    René Chiche met en lumière que les français sont soumis sans comprendre qu’ils le sont !
    https://youtu.be/Cghm_8UlgBE

    on ne peut pas compter sur les hommes politiques qui nient l’atrocité de ce que vit le peuple français depuis 18 mois,

    il est temps d’agir en rejoignant les Comités de Salut Public !
    https://www.comitedesalutpublic.fr/
    Faites connaissance avec le Capitaine Alexandre Juving-Brunet
    https://twitter.com/JuvingBrunet

  64. On vous a donné un os à ronger, vous n’attendiez que cela sans oser l’avouer, j’ai été assez critiqué pour mes commentaires politiques pour en sourire.

    Tout le monde va se jeter dessus avidement jusqu’à épuisement, à moins que cela ne dégénère en affrontement général, bien que je ne les pense pas. La plupart des lecteurs de ce blog sont trop vieux, la rage de vaincre de leur jeunesse s’est émoussée depuis longtemps, ils sont tout juste bon à s’indigner, ce qui est toujours mieux que rien, à condition qu’ils ne se trompent pas de cible ou d’ennemi.

    Je m’aperçois que personne n’a pris la peine de lire attentivement mes nombreux commentaires qui traitaient sérieusement de ce sujet ou n’y a compris quelque chose. Je n’en fais évidemment pas une question personnelle, ce serait prétentieux et stupide, je préfère m’épargner cela au moins.

    Vous me direz que c’est comme ceux qui savent que l’ivermectine est efficace, et qui malgré tout continuent de cavaler après un vaccin, autant pisser dans un violon. C’est pour cela qu’on ne s’étonne plus de rien.

    En attendant d’aborder à nouveau ce sujet sous un angle différent, je reproduis un passage du commentaire que j’avais posté et qui est paru ailleurs, je crois qu’il fournit des pistes de réflexion pour comprendre pourquoi

    – Quand quelqu’un évoque sur plusieurs pages la situation ou un aspect de la situation, mais évacue totalement l’aspect économique, la crise du capitalisme, la lutte des classes ou tout simplement les classes sociales et leurs antagonismes qui structurent la société, vous pouvez être absolument certain que l’analyse qu’il vous livre est biaisée ou ne correspond pas à la réalité.

    Si le risque de vous tromper est nul, en revanche le risque de produire une analyse tout autant erronée est une certitude, si vous n’intégrez pas les facteurs cités plus haut à la place qui leur revient (dans le processus historique).

    Allons plus loin. Si vous n’avez pas étudié à fond tous ses facteurs, votre tâche s’avérera impossible.

    Ajoutons que tout le monde s’est illusionné sur la gauche depuis des lustres. Les imposteurs qui étaient censés la représenter vous ont retiré le tapis du dessous des pieds en 81, et c’est seulement maintenant ou depuis 2007 que vous le découvrez…

    La SFIO se constitua à partir d’une coalition de 7 tendances politiques, seule une minorité incarnait véritablement le socialisme scientifique de Marx et Engels. A la première occasion ou au premier coup de canon, elle trahira et abandonnera définitivement son idéal, ce fut le 4 août 1914, il y a 107 ans. Qui le sait ou a encore cela en tête ? Personne ou personne n’en a tenu compte ce qui revient au même.

    En 1920 au congrès de Tours, la SFIO scissionna et le PC naquit. Quand ses dirigeants demandèrent à adhérer à la toute nouvelle Internationale, la troisième ou l’Internationale communiste, 21 conditions leur furent soumirent, ils les acceptèrent et le PC devint sa section française, pour faire bref. Mais les discussions furent âpres, ses dirigeants n’inspiraient pas confiance à Lénine et Trotsky, au point que Lénine déclarera que ce n’était pas un parti communiste, quant à Trotsky il exigera qu’ils rompent avec la franc-maçonnerie, dont il dira qu’il faudrait la brûler, je cite cela de mémoire. Qui le sait ou a encore cela en tête ? Personne ou personne n’en a tenu compte ce qui revient au même.

    Bref, la SFIO a trahi en 1914 et le PC n’était pas vraiment un parti communiste dès sa fondation en 1920, autant dire que ce qu’on a appelé la gauche pendant plus d’un siècle n’a jamais existé en tant que telle. Et c’est sur cette escroquerie politique qu’est venue se greffer l’extrême gauche, qui aujourd’hui a adopté la muselière et la vaccination pour tous au côté de Macron, tout est dans l’ordre des choses.

    Partant de là, je vous raconte cela mais tout le monde va s’en foutre, j’en suis arrivé à la conclusion que pour ne pas verser dans l’opportunisme et vraiment incarner le socialisme, il fallait faire l’inventaire de la lutte des classes du XXe siècle et étudier l’histoire du mouvement ouvrier, en utilisant les enseignements que les fondateurs du socialisme nous avaient légués. Je me suis attelé à cette tâche ingrate à partir du 11 septembre 2001, le jour de mes 46 ans, j’en ai 66 et je n’ai jamais arrêté depuis, en fait j’étudie tout ce qui me tombe sous les yeux.

    Puisque tout le monde en ce moment parle de folie, alors allons-y.

    Le plus fou, c’est quand on pense que le socialisme correspond aux besoins ou aux aspirations que toutes les catégories sociales ne cessent de revendiquer à juste titre, et qu’elles l’ignorent ou le considèrent comme leur ennemi, sachant que c’est la seule alternative possible au capitalisme, effectivement dans ces conditions on n’est pas près de s’en sortir ; passons sur ceux qui sont pris de démence et identifient l’UE ou le Forum économique mondial au communisme, alors qu’ils en sont une version inversée ou la négation la plus achevée.

    Parce que j’ai à l’esprit qu’il m’a fallu des années ou des décennies pour parvenir à ces conclusions, je conçois très bien à quel point elles peuvent être déconcertantes ou lourdes à digérer d’un coup, donc je ne me formaliserai pas qu’elles soient violemment contestées, réfutées, là ça va être une autre histoire, je reste ouvert à tout argument. La suite dans quelques jours.

    • ” La plupart des lecteurs de ce blog sont trop vieux, la rage de vaincre de leur jeunesse s’est émoussée depuis longtemps, ils sont tout juste bon à s’indigner, ce qui est toujours mieux que rien, à condition qu’ils ne se trompent pas de cible ou d’ennemi” Mais qu’est ce que vous en savez Tardieu de la nature combative des “vieux” de ce site ?
      Vous croyez avoir la rage en essayant de convaincre les commentateurs de ce blog avec vos “logorrhées scripturales ” strostkistes comme si la solution de la gestion honteuse de cette épidémie pouvait se résoudre par des billevesées de partis gauchistes moribonds et disparus qui n’ont jamais apporté la moindre solution lorsque certaines de leurs édiles étaient au pouvoir ou en étaient proches.
      Ce billet ci de E.L est une soft compilation de tout ce qui a été dit et dénoncé sur ce site mais comme l’a dit un commentateur ” En France, je ne connais aucun parti qui ait à son programme l’abolition de la République, la fin de la démocratie et l’annulation des élections. S’il y en avait un, je pense qu’il faudrait l’interdire.” Ben moi non plus je n’en connais pas mais laisser entendre que ceux de l’opposition dits de la droite Extrême ne sont pas démocratiques ou l’horreur c’est du lavage de cerveau .

      • « En France, je ne connais aucun parti qui ait à son programme l’abolition de la République, la fin de la démocratie et l’annulation des élections. S’il y en avait un, je pense qu’il faudrait l’interdire »
        Déjà presque achevé par…….?
        Manu!!!🤢

        • c’est clair: c’est pas la république qu’il veut abolir: c’est la France!
          le rêve des mondialistes et des Kommissaires UE!
          Les sosos ont trahi, les cocos sont couchés,
          alors oui, vite un patriote qui défende la culture française,
          …qui n’existe pas! a dit le micron.

        • @ à RUCHETON

          Vous avez raison, mieux ou plus précisément, c’est le programme des fascistes et du Forum économique mondial, quelle confusion extrême (Inoxydable)… mais peut-être pas pour l’intéressé ! Et il y en a pour accorder de l’attention à ce genre d’âneries !

          Inoxydable – Il n’y a rien à opposer à des gens qui prennent bien soin de ne citer aucun de vos argument, et qui plus est recourent à l’invective parce qu’ils en manquent. Aucune discussion n’est possible.

          Quant aux vieux en général, j’en fais partie désormais (66 ans). Autrefois on avait l’habitude de les traiter de réactionnaires, à juste titre, parce que déjà à cette époque nous ne supportions pas le régime en place que nos parents et grands-parents soutenaient, rien n’a changé depuis, précisons, avant même ou sans avoir la moindre idée politique en tête quand nous étions jeunes.

          Tout ce qu’on nous proposait, c’était de les imiter, de reproduire leur mode de vie débile, de se fondre dans le moule de cette société infâme, pense à toi disaient-ils, je n’ai jamais su ce que cela voulait dire, pense à tes études, à ta carrière, je n’ai jamais su ce que cela voulait dire non plus. Au bout du compte, c’est la seule chose que j’ai réussi au cours de ma vie, ne pas leur ressembler, quel cauchemar, surtout à son crépuscule !

          Ceci dit, je n’ai jamais manqué de respect envers quiconque, hormis mes patrons et les représentants du pouvoir, mais c’est légitime, mort aux tyrans et à la tyrannie !

          • Ben voilà ! Comme disait Freud, ” il faut tuer le père” … C’est une vielle histoire dans nos société dites civilisées, le respect des “anciens” n’existe plus que dans quelques sociétés tribales et encore, Que vos parents vous aient déplus n’a rien à voir avec le combat informatif que nous menons dans ce blog pour nous “désaliéner” de la tyrannie politico sanitaire menée par qui vous savez pour nous asservir. J’ai comme tyous les jeunes, eu ma riode de “révolte” contre mes parents, ça exite depuis la nuit des temps mais je ne vomis pas dessus d’autant que pour certaines choses et même beaucoup, ils avaient raison.
            Je lis toujours vos commentaires et j’en ai “fiché” certains, mais quand vous commencez vos antiennes sur la SFIO et autres, vous me saoulez, ça me rtappele trop la période , courte” où je fréquentais vers mes 15-16 ans “le Cercle de l’Harmonie” à Aubagne. Vous connaissez n’est ce pas. Ils m’ont fait fuir ces gens là avec leur endoctrinement à tel point qu’à l’époque je me demandais s’ils avaient un cerveau ! Passons…
            J’aime mieux vos nouvelles de l’Inde, ça sent le vécu, Sans rancune.

          • @ Inoxydable

            Je n’ai jamais mis les pieds à Aubagne, c’est mon épouse qui y vit.

            Ne lisez pas ce qui vous soûle, vous avez raison, mais je ne pense pas que vous ayez eu l’occasion de lire un discours identique au mieux, cela fait 20 ans que je cherche et je n’en ai pas trouvé, et je vous avoue que c’est ce qui me désespère. Hormis un militant de 76 ans avec qui je suis en contact depuis plus de 10 ans, aucun des lecteurs de mon portail ne m’écrit malgré les 3.000 connexions par mois depuis 2008 ou alors c’est très rare.

            J’ai été endoctriné pendant une courte période à la fin des années 70, cela fait plus de 40 ans. C’est ce qui arrive quand on ne peut pas penser par soi-même, notez bien que c’est le cas de la population en général, qui à ma connaissance n’en est pas davantage capable et l’ignore, sinon nous n’en serions pas rendus là.

            Ce qui se passe en réalité dans ce cas de figure, c’est qu’on passe d’un endoctrinement à un autre sans s’en apercevoir ou on refuse de l’admettre, notamment parce qu’on ne se connaît pas soi-même. La plupart des gens se leurrent sur ce qu’ils sont, plus rares encore sont ceux qui sont capables de psychanalyser à fond leur comportement, peut-être par crainte de ce qu’ils découvriraient, encore faudrait-il qu’il ait étudié sérieusement la psychanalyse. Quant à inclure ensuite l’observation quotidienne de leur propre comportement pour le rectifier ou s’améliorer, je ne pense pas que cela les intéresse vraiment ou que cela pourrait donner un sens à leur existence somme toute médiocre.

            Cela dit, cela ne suffit pas pour se doter d’une véritable liberté de penser ou d’un esprit critique aiguisé, je dirai même que cela ne sert strictement à rien, aussi longtemps qu’on n’a pas pris conscience que les lois de la dialectique régissent à la fois la matière, la nature, les idées des hommes, la société ou leur histoire. Et encore, cela ne signifie pas encore qu’on les maîtriserait, loin s’en faut, car ce n’est pas du jour au lendemain qu’on parvient à découvrir de quelle manière elles agissent ou elles se manifestent au quotidien en toutes choses ou rapports, cela nécessite un long apprentissage, une attention de chaque instant.

            On doit commencer par apprendre à observer et écouter, un exercice auquel une personne endoctrinée est incapable de se livrer, au passage, vous voyez qu’on traite bien ici de notre sujet. Et puis cela nécessite de faire preuve de beaucoup de modestie, ce qui fait défaut généralement aux gens endoctrinés. Remarquez bien qu’il ne faut pas trop leur en tenir rigueur ou les accabler, puisque habituellement ils sont bien intentionnés.

            Pour certains lecteurs je dois passer pour un extrémiste parce qu’ils me prêtent des idées ou un comportement qui me sont étrangers en réalité. Voyez-vous, quand quelqu’un ne partage pas mes idées, je fais la distinction entre ceux qui combattent pour la même cause que moi, qui ne partagent ma démarche ou ma stratégie sans y porter atteinte, et ceux qui au contraire s’emploient à y porter atteinte parce qu’ils ne combattent pas finalement pour la même cause que moi, entendez par là que ceux qui avancent masqués sont les plus dangereux, et il faut les démasquer impitoyablement.

            Les gens qui s’expriment dans ce blog appartiennent à la première catégorie. Certes, on n’est pas d’accord entre nous, mais chacun peut s’exprimer librement et laisse les autres s’exprimer aussi, ainsi la confrontation des idées peut avoir lieu et tout le monde en profitera. C’est un bel exercice de démocratie qu’on s’offre en quelque sorte.

            Mais je n’imagine pas un instant pouvoir m’exprimer dans un blog d’une organisation politique où les propriétaires appartiennent à la seconde catégorie, je serais censuré sur le champ. J’ai écrit à un tas de blogs et médias dits de gauche ou d’extrême gauche ou encore alternatifs, hormis un dont j’ai reproduit récemment un article, absolument tous n’ont jamais répondu à mes multiples courriels.

            J’arrête là, un super orage vient d’éclater, je débranche l’ordinateur et toutes les prises de courant de la maison…

          • @Inoxydable

            Un bref complément, l’orage est passé, et miracle on a du courant ! C’est cela l’Inde !

            L’endoctrinement ne passe pas par de longs discours, mais par le même discours plutôt court, rabâché mille fois et qui finit par s’incruster profondément dans votre cerveau, le 20H ou les infos en continu ou encore les publicités qui allient l’image, l’illustrent très bien aussi.

            Cela pour dire, que l’exercice auquel je me livre en prenant le temps d’argumenter chacune de mes affirmations, ne correspond pas du tout à ce procédé. Par ailleurs, les doctrines ou théories ne sont pas forcément à rejeter, tout dépend ce qu’on en attend et ce qu’on en fait par la suite, surtout quand elles représentent la synthèse ou la conclusion de longs et fastidieux travaux de recherche, si on le juge utile, on peut les prendre en considération ou les étudier, en prenant soin de situer l’époque lors de laquelle les connaissances qu’elles renferment furent condensées.

            Ceux qui essaient de nous endoctriner, ont une fâcheuse tendance à oublier que c’est la théorie qui doit s’adapter à la réalité et non l’inverse, c’est d’ailleurs à cela qu’on les reconnaît, et quand la réalité finit par les rattraper, leur théorie se casse la gueule et eux avec, cela ne fonctionne qu’un temps. La théorie qui est gravée dans le marbre aura beau taper du pied, elle ne pourra jamais réveiller un mort.

            Ceux qui se laissent prendre au piège de l’endoctrinement sont vulnérables, il suffit de leur servir le discours qu’ils attendaient pour en être des proies toutes trouvées. Les nouvelles recrues d’une doctrine en deviendront de dévoués et fidèles disciples et à leur tour des prédicateurs, comme dans les sectes ou les religions ou toutes organisations reposant davantage sur des croyances plutôt que sur des connaissances.

            Vous aurez compris que ma démarche est étrangère à ce procédé. J’insiste, parce que j’ai une activité politique publique depuis décembre 2004, donc je ne peux pas laisser dire n’importe quoi concernant mon engagement politique aussi marginal ou modeste soit-il, j’incarne un courant politique différent de tous ceux qui existent et je dois le défendre.

            Je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit de quoi que ce soit, je n’ai rien à vendre, je n’ai pas de fonds de commerce, pas de boutique ou d’appareil à défendre, aucune ambition, aucun intérêt personnel dans cette histoire, hormis ceux qu’on partage collectivement. Je préfère laisser mes interlocuteurs réfléchir librement aux éléments et analyses que je leur soumets, libre à eux de les adopter s’ils les jugent pertinents ou cohérents ou de les rejeter s’ils ne leur conviennent pas. On n’arrive à rien par la contrainte, et certainement pas à élever son niveau de conscience.

            D’autre part, non seulement je ne demanderai jamais à ce qu’on me fasse confiance, je m’y oppose catégoriquement pour les raisons qui viennent d’être évoquées. Si quelqu’un estime partager mes idées, car c’est quand même le but que je me suis fixé, il doit être en mesure de le prouver, pour se faire, il n’a pas plus besoin de ma confiance que je n’ai besoin de la sienne pour savoir quoi en penser.

            Nous ne sommes pas dans un rapport de dominant à dominé, vous comprenez, on doit dépasser ce mode de penser pour penser en homme libre.

      • Inoxidable…” La plupart des lecteurs de ce blog sont trop vieux, la rage de vaincre de leur jeunesse s’est émoussée depuis longtemps, ils sont tout juste bon à s’indigner ”
        Voilà, allez casser vous les viocs
        laissez Inox…

        • je le vois aussi lors de nos réunions du samedi.. la moyenne d’age ne nous permet pas de monter à l’assaut des barricades 😉

          C’est le noyau de résistance… ça va être compliqué si nous devons faire une résistance active. (le coté positif c’est qu’un mort ne perd pas beaucoup d’années de vie)

          • Certains trentenaires (jeunes par comparaison) apprécient notre mobilisation et nous disent que leur génération n’en est pas capable.
            Pour les barricades, nous ferons au mieux … 🙂
            SI JEUNESSE SAVAIT, SI VIEILLESSE POUVAIT

  65. Merci pour ce tour d’horizon bien documenté et étayé concernant les arguments interdits de cité par le pouvoir et les media complaisants, qui ont décidé que le débat scientifique était tranché (évidemment dans le sens qui arrange leur narrative). Le simple fait que ce débat, qui touche à la santé donc à l’intimité de chaque personne, soit devenu tabou et conduise celui qui veut le tenir à subir les insultes et l’excommunication (sociale, professionnelle…) montre l’étendue du recul des droits fondamentaux de la personne dans ce que certains osent encore appeler une “démocratie”. Sans doute le fait que cette injection génique soit le pilier du système de surveillance et de traçage improprement appelé “passe sanitaire” n’est-il pas non plus étranger (en plus du lobbying intense des grands labos, évidemment) à cette hargne face à tout questionnement relatif aux “vaccins” anti-covid. Mais les étiquettes apposées aux systèmes politiques ont la vie dure et le glissement totalitaire n’est pas même envisagé par tous ceux, très nombreux, qui associent pour toujours ce (beau) pays à un système démocratique. D’autant que celui-ci, comme vous le soulignez, est ardemment défendu par la “gauche”, historiquement associée au progrès social et à la défense des intérêts des opprimés ou disons, des plus modestes. Encore une étiquette totalement ridicule, au vu du projet de société défendu par ces partis dits “de gauche” !

    • @ à Miguel31

      – Mais les étiquettes apposées aux systèmes politiques ont la vie dure et le glissement totalitaire n’est pas même envisagé par tous ceux, très nombreux, qui associent pour toujours ce (beau) pays à un système démocratique.

      Si je peux me permettre, cela peut s’expliquer par le fait que la Constitution de la Ve République était bonapartiste et antidémocratique, sachant que, ce qu’on a appelé communément à tort la gauche ne reconnaissait pas les aspects bonapartistes et antidémocratiques de la Ve République, du coup, quand un glissement s’opérerait du bonapartisme vers la dictature, elle ne le reconnaîtrait pas non plus ou plutôt elle feindrait de ne pas s’en apercevoir, et pour cause.

      Il faut toujours partir de la nature du régime en place et observer de quelle manière les différents acteurs (ou courants) politiques le caractérisent, cela vous fournit de précieux renseignements sur leurs propres natures et leurs réelles intentions, et là vous ne prenez pas le risque de vous tromper, quoique, on va y venir plus loin. Oui, je sais que cela agacera peut-être certains de découvrir le b.a-ba de la politique parfois sur le tard (sic!), ce n’est pas à moi qu’ils le devront, mais à ceux qui me l’ont enseigné. Quoique en effet, il arrive que des partis rédigent de beaux programmes qui comportent des objectifs politiques qu’ils n’appliqueront jamais quand ils arriveront au pouvoir ou qu’au cours de la lutte des classes ils abandonneront avant même cette échéance, c’est ce qui permet de les confondre et de les démasquer très tôt.

      Quant à, je vous cite : la “gauche”, historiquement associée au progrès social et à la défense des intérêts des opprimés ou disons, des plus modestes, fin de citation, elle a essentiellement servi à accompagner le régime pour le compte des classes moyennes ou les couches supérieures de la classe ouvrière, qui avec les fonctionnaires constituent 80 ou 85% des syndiqués, la droite du mouvement ouvrier en fait, et qui étant les mieux lotis (corrompus) n’avaient aucune raison de lutter pour un changement de régime, elles serviront au contraire à garantir la stabilité du régime en place.

      Tout cela n’a évidemment rien à voir avec la gauche ou le socialisme contrairement aux idées reçues. Il faut rappeler, que la gauche caractérisait en principe ou théoriquement les courants politiques favorables à un changement de régime économique et politique, et quand on l’ignore, on ne peut pas comprendre la situation.

      Comme nous l’avons déjà mentionné ailleurs, la pseudo-gauche a toujours été aux côtés du régime plus ou moins masquée, et lors de chaque crise ou quand le régime peine à imposer sa politique ou elle est fortement contestée, elle se sent obligée de monter au créneau pour défendre le régime quitte à tomber le masque, et elle apparaît soudain au grand jour telle qu’elle est réellement. Seuls seront surpris ou choqués, ceux qui n’avaient discerné depuis longtemps qu’elle était synonyme d’escroquerie politique… Cette imposture est beaucoup plus effroyable que le 11/9.

      Maintenant, comme beaucoup vous allez me répondre, que faire, que proposez-vous ?

      Avant d’y venir plus tard, il faudrait déjà commencer par étudier et vérifier sérieusement les éléments de réflexion que j’ai fournis dans mes commentaires, les étoffer évidemment, puisque j’ai dû être bref et je n’ai cité que les principaux, et encore, ils en manquaient, et à l’issue de ces travaux, on verrait à quelle conclusion on serait arrivée et combien nous serions à la partager. Au passage, vous voyez que je n’ai jamais eu l’intention d’imposer mes idées à qui que ce soit, contrairement à ce que certains de mes contradicteurs en manque d’arguments ou d’imagination ont pu affirmer.

  66. Très bon article de Enzo Lolo (qui diffuse aussi sur ce site pour contrer les risques de censure qu’exerce Médiapart sur certains blogs qu’il héberge).
    Le titre me laissait penser que la supplique s’adressait aux partis démocratiques mais en fait, l’auteur semble s’adresser aux partis de gauche.
    Je ne crois pas que la gauche ait le monopole de la démocratie.
    Malheureusement, je rejoins l’auteur sur le fait que ni dans les partis de gauche républicaine, ni dans les partis de droite républicaine, se soient élevées des voix pour contrer la politique sanitaire de ce gouvernement.
    Seuls quelques députés ou sénateurs ont osé tenir un discours différent et se sont fait “lyncher” par l’ensemble des médias et encore plus sur les réseaux sociaux.
    Je vais quand même adresser un lien de cet article à ma députée (LREM, donc peu encline à reconnaître les torts de ce gouvernement) en espérant qu’il la fera réfléchir.
    La tonalité de cet article est d’une justesse incroyable.
    Il faut garder l’espoir que tous les éléments, actuellement contestés par les autorités sanitaires de la quasi totalité des pays riches et de l’OMS finiront par être reconnus comme réels. Malheureusement, pour beaucoup de personnes vaccinées, ce sera trop tard.
    J’ai renoncé à toutes les activités qui rendent obligatoires la présentation d’un passe sanitaire. C’est dur parfois, mais c’est le seul moyen de lutte que j’ai trouvé pour le moment.
    Bon courage à tous.

    • Bonjour
      Il me semble que certains médias (Cnews?) sont dans la situation des français entre le 2 février 1943 (reddition allemande à Stalingrad) et le 6 juin 1944. Comment ça va tourner et ne risque-t-on pas un procès dans le futur ? A la place de Delfraissy, Fischer, Veran et autres Buzyn ou Salomon, je commencerais à me faire du souci. Notre “Chef des Armées” anti-Covid (nous sommes six fois en guerre) n’étant ni militaire ni médecin, n’a, lui, aucun souci à se faire.

  67. Encore merci de vos réflexions elles sont pleines de bon sens comme d habitude elles ne sont pas polémiques

  68. Merci pour ce résumé qui reprend effectivement les discours alarmistes de grands scientifiques dans le monde entier. Nous devons continuer de nous mobiliser par tous mes moyens à notre disposition. Nous sommes prêts du but, la situation va se retourner Gardez le morale et votre esprit Gaulois Merci

  69. Quelle souplesse dans ce billet, je voys admire.
    Il est possible qu’il trouble quelques personnes de bonne volonté.
    Esoerons-le.

    Qq remarques sur fautes de frappe
    1. Un pas de trop
    …cela, en tout cas, ne suffit pas à convaincre pas les citoyens qui doutent.

    2. Plus loin
    Ceux qui ne son pas à risque

    3. Presque à la fin
    Le soutient

  70. A l’auteur :
    Cher Monsieur,
    Je suis fidèle lecteur de vos articles depuis le début de votre blog, et je continue à vous lire avec beaucoup d’intérêt.
    Merci.

  71. Bonjour ,
    Enfin on ose intérroger les partis de gauche devant leur soumission à cet ordre nouveau qui s’installe , malheureusement par peur d’être considéré comme étant complotiste , on préfére se taire , je suis un électeur de gauche et je déplore que cela ne veuille plus rien dire ! Je déplore que les partis de gauche se couchent lamentablement , j’en ai honte pour eux !!!! Mais quelle médiocrité , ma fille est infirmiére et a dû se faire vacciner ! Les intellectuels aussi se couchent lamentablement , aucune capacité à réagir , quelle bêtise de la part de personnes qui trop souvent sont trop éloignées de la population et sont en dehors des réalitées , c’est à vomir tant de médiocrité de lâcheté d’absence d’interrogation face à ce qui arrive au monde entier , la complicité des grands médias est dramatique également , on croit naivement aujourd’hui ce qui se dit sur nos écrans télé et dans les plus grands médias , sans esprit critique , un de mes amis ( ingénieur ) ne disait il pas si c’est écris dans “Le Monde “, c’est la vérité , nous sommes atteint d’une lobotomie sévére pour raisonner de façon aussi simpliste ! Il est temps vraiment de se réveiller et d’agir Une association qui se nomme Alliance du peuple me parait proposer une action intéréssante , attention qu’il n’y ai pas l’extrême droite derriére , je ne l’ai pas vérifier à ceux qui me lisent de le vérifier toutefois , mail contact@alliance-du-peuple.fr , le projet me parait trés intéréssant , ce qui est sûr c’est qu’il ne faut pas rester isolé et que nous sommes plus que jamais dans l’urgence ( voir aussi le dernier livre de Vandana Shiva , concernant la dictature digitale ! Courage , réveillons nous tant qu’il est encore temps . Cordialement Gérard B

    • Ce qui réussissent dans les partie de gauche sont aussi pourri que dans les partis de gauche et quand il y a une exception elle ne dure pas

      Un des plus gros poisons de nos mœurs politiques , c’est le droit de se représenter ou après avoir été députés d’aller dans la maison de retraite du Palais du Luxembourg

      Un mandat une seule fois

      • Et aussi que les politiciens condamnés par la justice continuent d’être éligibles ou le redeviennent après 2 dans etc.
        Et aussi l’inutilité sidérale des rapports de la Cour des Comptes.

    • Patrice Gibertie fait depuis le début, un gros travail de recherche documentaire internationale qui est précieux pour bien analyser les ressorts de la crise, en l’absence de tout travail d’investigation par les principaux médias.

      • J’amende:
        “en l’absence de tout travail d’investigation par les principaux médias” FRANÇAIS.
        Parce qu’à l’étranger on trouve encore des infos ! Mais faut-il s’en étonner ? Chez nous il n’y a plus guère de canal d’info indépendant !

  72. Remarquable papier que je conserve précieusement.
    Ceci dit, penser que les démocrates sont à gauche et “les autres” à droite me semble bien simplificateur. Mais, ce n’est que mon opinion.

    • C’est aussi mon avis. Disons que c’est d’autant plus désolant de la part de “la gauche”, qui s’est ramollie au point d’insignifiance. Peut être sera-ce un mal pour un bien, à terme. L’axe gauche-droite est devenu inopérant sur un bon nombre de problématiques, la crise sanitaire est la plus récente d’entre elles.

      • Quand on a juste peur déjà ça commence à pas sentir bon !
        Mais quand on joue sa vie (sans compter celle de ses enfants) pour aller au ciné ou au McDo, là c’est juste de la pure bêtise !
        Et quand on est ouvrier, qu’on risque en plus de se retrouver momentanément sans salaire sans s’être rendu compte qu’il y avait quelques possibilités de passer à côté et que les syndicats, censés conseiller en pareille situation, sont aux abonnés absents, voilà ce qui arrive.
        Les “partis ouvriers” n’existent plus depuis longtemps (en même temps, il n’y a plus beaucoup d’industries), sacrifiés par les ouvriers eux-mêmes (et parce que les syndicats, mangeant au râtelier du capitalisme dévoyé, n’ont pas su évoluer). La gauche telle qu’on la connaissait en France ne peut pas s’en relever; déjà moribonde puisque lessivée par le PS depuis plus de 20 ans !
        Pour avoir des syndicats forts il faut obliger les ouvriers à cotiser. Les obligeant par là même à être efficaces. Il suffit de regarder la puissance du syndicat Allemand de la métallurgie. En face les nôtres sont juste …minables ! Et c’est un cercle vicieux; moins ils sont efficaces, moins ils ont d’adhérents, moins ils reçoivent de cotisations et de subventions et dont moins ils ont de moyens d’être efficaces ! Savent-ils qu’à ce jeu de dupes (encore) ils vont disparaître ? Et l’ouvrier sera redevenu..esclave !

  73. Merci mille fois pour vos analyses claires et documentées. Hélas les “moutons” trouvent plus confortable de suivre le troupeau sans réfléchir et ne voient pas le précipice où on les mène.
    Blog partagé au maximum pour tenter d’en réveiller quelques uns.
    La supercherie est pourtant évidente depuis le début si on réfléchit un tant soit peu…

    • S’il n’y avait que des moutons ..
      Il y a aussi les mougeons, un monstrueux croisement évidemment stérile entre des moutons et des pigeonnes ou l’inverse.

      • Stériles, stériles, sur les plateaux TV, y’en a qu’ont fait des petits quand même. je vous laisse mettre des noms, c’est l’embarras du choix !

  74. où sont passés les nombreux médecins qui laissaient des commentaires fort instructifs sous les articles du docteur Maudrux? Ils me manquent…

    • Oh mais si , il ne m’est pas difficile de dire que les vaccins imposés ne sont en aucune façon des vaccins puisqu’ils ne protègent pas à 100 % des virus pour les quels ils ont été élaborés mais que ce sont des thérapies géniques , que le passe sanitaire est une pure forfaiture puisque sous couvert de ce “pass” on permet de recréer de vrais clusters potentiels puisque ces thérapies géniques n’empêchent pas d’être contaminé et de contaminer les autres, que ces pseudos vaccins donc n’ont pu être mis sur le marché avant la fin de leur étude en phase III pour cause d’urgence sanitaire que parce que il n’y avait aucune autre alternative thérapeutique ( l’hydroxocloroquine et l’ivermectine ayant été invalidées par nos “sociétés dite savantes” au service d’intérêts ….qui nous dépassent!) et qu’il n’y a plus plus gros mensonge que de dire “vaccinez-vous pour vous protéger et protéger les autres” et ça , de nombreux médecins peuvent vous le servir sur un plateau ( pas pas de chaine de TV!) à chaque fois que vous voudrez bien leur poser la question ……

  75. “Aujourd’hui je me trouve dans un pays où toutes les valeurs que je défendais n’existent plus, et pire, ne semblent plus défendables. Un monde de fous, un monde de mensonges permanents, à tel point qu’on ne sait plus qui ment, y compris soi-même, tant cette situation est savamment entretenue, comme si la vérité ne pouvait plus exister, ne devait plus exister.”
    Gérard Maudrux.
    Alors les “suppliques”, vous imaginez l’effet qu’elles ont. Tous les partis n’ont qu’une idée en tête : se débarrasser de ce merdier grâce à la vaccination obligatoire et à la baisse drastique des “cas” via la diminution phénoménale des tests. Quelques bonnes cases cochées ici ou là dans les EHPAD et les hôpitaux, et presque plus de morts non plus. Le pied, non ? Après, le successeur de Macron, tout aussi néfaste, qui qu’il soit, pourra lancer “Au fait, les gars, les 500 milliards cramés par ce type, on les rembourse comment ?” Et là, les réponses risquent de faire mal.
    Une petite remarque politique, sachant que je n’ai plus aucun intérêt partisan dans cette affaire, et ce depuis longtemps. En France, je ne connais aucun parti qui ait à son programme l’abolition de la République, la fin de la démocratie et l’annulation des élections. S’il y en avait un, je pense qu’il faudrait l’interdire.
    Une question à Enzo : avez-vous calibré votre billet pour échapper aux foudres de Médiapart (nouvelle déplublication de notre ami Mucchielli), ce média qui vient d’anoncer, juste avant la campagne, qu’il va renforcer la censure pour défendre la liberté d’expression ? Si c’est le cas, je vous souhaite bon courage…
    Une merveilleuse fin de dimanche à tous.

  76. J’aime bien cette phrase là” Seule l’extrême droite se tient debout et cherche, sur les réseaux sociaux, à rafler des sympathisants. Moi-même, je m’y suis fait prendre! quelle horreur.(…)”
    Où est l’horreur ? Vous vous plaignez que tous vous abandonnent et vous rejetez en apriori ceux qui se dressent pour vous défendre ! Si leur discours étaient le même que celui des autres ( vaccinolâtres, insoumis totalement soumis aux vaxx, thuriféraires de l’éminence perverse de La République Emmanuel Macron -LAREM -) ils n’auraient aucune utilité.
    Alors continuez comme ça et vous aurez la Marche Forcée pendant encore 5 ans – démolition de la société assurée- car vous vous abstiendrez à la prochaine élection plutôt que de donner un coups de pied au cul aux oppresseurs … vous n’aurez que ce que vous méritez et vous en pleurerez des larmes de sang !

    • @INOXYDABLE
      Même si l’extrême droite n’est pas ma tasse de thé – ça, j’ai quand même le droit de le dire – je suis d’accord avec vous. Après l’Armistice, les gens qui ont fait la fine bouche parce qu’il y avait un peu de tout dans la Résistance (y compris des royalistes et des antisémites) ont presque tous fini collabos voire pire. Il y a des moments où les clivages ne comptent plus, ce qui n’interdit pas de garder sa lucidité.

    • Je confirme.
      Marcel Déat, Doriot étaient de gauche et Mussolini d’ailleurs aussi. Henri Frenay, Honoré d’Estienne d’Orves étaient de droite voire catholiques pour certains (horresco referens).
      Les résistants se sont reconnus entre eux, ils ne s’aimaient pas tous mais ils ont appris à se respecter et à travailler plus ou moins ensemble.
      C’est tout le mal que je nous souhaite.
      Bonne journée

      • @à VALETE09 et pas seulement.

        Je vous rappelle que le CNR contribuera à empêcher l’unité de la classe ouvrière et des classes moyennes de se dresser contre l’Etat, pire, il contribuera à les mettre au service de la guerre impérialiste pour le compte du capitalisme français ou il participera à cette monstrueuse conspiration contre le peuple, qui consista à lui faire croire que la guerre était inévitable, qu’elle était pour son bien… La fin de la guerre fut marquée par un puissant mouvement révolutionnaire, à tel point que Thorez (PCF) venant en aide aux capitalistes décrétera que la grève était l’arme des trusts, donc condamnant le recours à la grève, et qu’il ne devait y avoir dans le pays, qu’un seul Etat, une seule police, une seule armée, celui et celles des capitalistes appelant au désarmement général du peuple en armes par crainte qu’il ne les retourne contre l’Etat… Toute cette partie de l’histoire est savamment et systématiquement occultée par les partisans de l’ordre établi.

        Le programme du CNR n’avait rien de socialiste, de communiste ou de révolutionnaire, il s’inscrivait dans la continuité du Front populaire de 36, qui constitua déjà une trahison du socialisme. Je crois que ceux qui vouent une haine au socialisme, feraient mieux de tourner leur haine vers ceux qui l’ont trahi, s’ils en sont encore capables, là c’est une autre histoire.

        Vous citez toujours les loosers, les caves, les vendus, les pires ordures, vous avez raison les Déat, Doriot, Belin (CGT), Mussolini, j’ajouterai Kautsky, le célèbre théoricien marxiste autrichien, et Plékanov qui introduisit le marxisme en Russie, qui tous deux basculèrent dans le camp de nos ennemis. Moi, fidèle à mes bonnes intentions et à ma classe, je préfère m’en tenir à ceux qui n’ont jamais trahi le socialisme, Marx, Engels, Lénine et Trotsky, il y en a beaucoup d’autres moins connus.

        Il y en a qui ont tendance à ignorer qu’on ne choisit pas les conditions dans lesquelles on vit et on mène un combat politique, elles nous sont imposées de l’extérieur ou on doit faire avec la situation telle qu’elle est. Quand on confond les deux, on en arrive facilement à vouer injustement ou de manière inappropriée aux uns ce qui revient légitimement aux autres, et donc à sortir des énormités qui n’ont aucun rapport avec la réalité. On ne s’en scandalisera même pas tellement on y est habitué.

        Partout s’étalent la même inconscience, ignorance teintée de la plus détestable démagogie, une haine farouche envers l’idéologie de la classe ouvrière ou des exploités et des opprimés au profit de l’idéologie de la classe dominante, c’est à croire qu’il coule dans leurs veines le sang de nos bourreaux et qu’ils prennent un malin plaisir à notre agonie. A droite toute !

        • Décidément il y a quelques générations qui ont du retard à l’allumage ! Comment voulez-vous que les gens de moins de 40 ans pensent à tout ça, ils n’ont pas ouvert un bouquin (alors d’Histoire de France proche !) depuis des années et ne sont que dans l’immédiateté, la futilité, le nez sur leur téléphone portable.
          Même si je pense la même chose que vous j’ai malheureusement peur que la bêtise l’emporte encore une fois et qu’on en repique pour 5 ans. Ce n’est pas vraiment comme ça que j’imaginais ma fin de vie !
          En France il semble qu’il faille être acculé, dos au mur pour que certains se souvienne que ce Pays a été un Grand Pays ! Hors la sortie de l’Europe il n’y a pas d’alternative ! Vous vous souvenez du slogan “C’est bonnet blanc, blanc bonnet !” Ça ne date pas d’hier (Raymond Barre il me semble), mais c’est bougrement d’actualité. Faut donc faire le ménage qui ça plaise vraiment ou non ! Et pourtant pas certains côtés l’Europe a du bon, mais caché sous le mauvais, il ne se voit plus guère ! Voilà ce qui se passe lorsqu’on laisse la main à des technocrates non élus. Et ce n’est pas faute de l’avoir dit, chez nous et ailleurs.

          • Bonnet blanc et blanc bonnet : cette vieille expression française, c’est le bonhomme Duclos avec son accent du terroir qui l’avait ressortie pour mettre sur le même plan les candidats “capitalistes” Poher et Pompidou en 69.

          • Si vous utilisiez un peu plus votre smartphone, vous trouveriez facilement que “bonnet blanc et blanc bonnet” c’est de Jacques Duclos qui ne voulait pas choisir entre Pompidou et Poher

          • “bonnet blanc, blanc bonnet” expression de Jacques Duclos (PCF) campagne présidentielle 1969…

          • @ à Didier LAIGLE

            – Comment voulez-vous que les gens de moins de 40 ans pensent à tout ça, ils n’ont pas ouvert un bouquin (alors d’Histoire de France proche !) depuis des années et ne sont que dans l’immédiateté, la futilité, le nez sur leur téléphone portable.

            En partant de ce principe ou si personne ne leur dit, ils ne risquent pas d’évoluer ou de comprendre la situation. Partager nos connaissances, ne serait-ce pas ce qui nous motive tous ?

            Je sais qu’on peut avoir parfois ou même souvent l’impression désagréable de ramer dans le désert, que voulez-vous, c’est ainsi.

            Et souvenez-vous, la détermination de nos ennemis est totale, infaillible, tout comme leur cynisme est sans fond, donc si nous n’adoptons pas les mêmes principes, nous sommes foutus !

  77. Bonsoir et merci…
    Article très intéressant, mais selon moi manque tout un volet “alternatif” à la stratégie vaccinale adoptée et imposée par le GVT, c’est à dire les soins préalables, ou curatifs, les autres possibilités vaccinales, avec d’autres technologies plus éprouvées..;les soins curatifs potentiels ou réels, les sprays etc… !!
    Reste aussi un peu étonné par les études montrant de façon indubitable que la vaccination permettait d’éviter les cas et formes graves du covid. Il me semble que dans ce forum et à qq reprises d’autres études ont pu mettre en évidence que ça n’était pas tout à fait le cas.. ( peut être est-ce une interprétation de ma part?)…

    • Pour votre culture, mais vous n’êtes pas du tout le seul jusqu’au sommet de l’état : une alternative c’est le choix entre deux solutions, et pas l’autre possibilité

      • Subtilité qui m’échappe, mais je n’ai pas un niveau d’intelligence suffisant ( ce qui explique mes erreurs) déjà sur ce forum je me sens dépassé par la somme des propos erudits développés…
        Merci tout de même pour votre mansuétude, on sent le philosophe en vous!

        • Très belle repartie, @Masquarenc ! Au lieu de prendre la mouche, vous lui rivez son caquet à notre précieuse… ridicule 🙂

  78. “C’est la guerre” qu’il a dit. Donc Jaurès est mort, l’union sacrée est faite, les vaccinés ont la fleur à la seringue, les marchands de canons s’enrichissent, à l’arrière on manifeste pour la réouverture des bistrots, et les privés de boulot pour non vaccination, seront réhabilités dans un siècle ou deux. Tout est normal !

  79. Bonjour à tous,
    merci Dr Maudrux pour la rigueur de vos articles et leur pertinence mais je pense que c’est prendre un bâton et taper de toutes ses forces sur une grande surface liquide. L’heure n’est plus à la discussion car TOUT ce qui s’est passé et qui continue à se passer est VOULU. Vos démonstrations parfaites et vos suppliques, ils s’en battent l’œil, ils s’en tapent le coquillard, ils n’en ont rien à cirer. Ils suivent leur feuille de route, tranquillou, heureux comme Baptiste. Écoutez ce qu’exprime Valérie Bugault:
    https://jesuismalade.org/2021/10/10/trahison-des-institutions-la-mort-de-letat-la-france-emiettee/
    Vous avez dans son discours toute la vérité. La France va disparaître en tant qu’ État. Nous ne sommes plus dans la raison. Tout ce que vous dites, ils le savent. Vous ne leur apprenez RIEN. Ils ont tout calculé. Il ne faut pas avoir peur de dire tout haut ce que vous appréhendez tout bas. Car derrière vos articles qui dénoncent rigoureusement et qui ne sont pas entendus, il faut se demander pourquoi? Que cache toute cette attitude abracadabrantesque ? ou qui nous paraît telle. Le fameux Great Reset qui fait encore office de complotisme et qui est tabou. Et oui c’est vrai et c’est ainsi. Que faire? Passer rapidement à la vitesse supérieure et quitter la critique qui ne sert plus à rien.
    Bien confraternellement
    Dr JO

    • Oui, c’est évident, néanmoins je suis d’avis de continuer à publier ces articles, ils serviront un jour à régler les comptes, car “ils” viennent évidemment ici pour surveiller ce qui se dit, (soyez-en certain) et tout doit être soigneusement mis sur la table aujourd’hui.
      Merci au Docteur Maudrux et à tous les rédacteurs de ce blog. 🙂

      • Bien sûr qu’il ne faut pas se taire. Il faut se méfier du vieil adage “qui ne dit mot consent”.
        Et il faudra bien que les générations futures constatent et agissent. Enfin il faut l’espérer; parce qu’à ma connaissance les phases d’esclavage à ce niveau ça ne dure pas ou alors c’est la meilleure façon de voir disparaître une civilisation.

  80. @ ENZO L.
    Bel article, plein de bon sens, modéré et bien écrit …
    Je suis perplexe de voir que par le monde, les politiques, les médias officiels et les réseaux sociaux paraissent être à l’unisson « pro-vaccination » ?
    D’où vient cette unanimité pour le vaccin, opposée à l’idée même de tous traitements précoces ?
    Une seule réponse : « Bullshit, ça ne marche pas ! »

    Je lisais ce matin un autre article qui m’a franchement scié le moral…
    C’est ce qui se passe actuellement dans ce petit état européen de 2,8 millions d’habitants qu’est la Lithuanie.
    Comment les gens peuvent-ils être aveugles à ce point ?

    https://www.zerohedge.com/covid-19/lithuanian-without-vaccine-pass-describes-life-under-medical-tyranny
    Traduction française :
    https://threadreaderapp-com.translate.goog/thread/1440910274962333696.html?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=en-US&_x_tr_pto=nui

    • Et ça marche vachement bien ces mesures dictatoriales mises en place de puis le mois de mai en Lithuanie, voir la vague qu’ils traversent actuellement.

      Entre 1800 et 2500 cas jours , rapporté à la population Française ça fait 50 à 60 000 cas/j.
      Entre 18 et 27 morts jours , rapporté à la pop française ça fait entre 400 et 650 morts /j

      https://www.worldometers.info/coronavirus/country/lithuania/

      • Ds cas, PCR vraisemblablement ! Mais où sont les malades. La même chanson partout. On a eu une(des) épidémie(s) de cas positifs asymptomatiques ! Elle est pas belle la nouvelle médecine ? Même pas obligé d’être malade pour être …malade !
        En résumés des non malades malades ! Ou des malades qui s’ignorent.
        Est-ce vraiment de la science ?

  81. Je suggère aux soignants non vaccinés d écrire une demande publique aux directeurs de Valneva,Novavax, Sinopharm et Sinovac pour recevoir en urgence leurs vaccins plus traditionnels et de se faire vacciner par ces méthodes devant témoins ( médecins et avocats) puis de faire recours devant leurs directions médicales !
    Même le Prof.Raoult est plutôt en faveur des vaccins chinois dans ses interventions de l’ IHU Marseille sur youtube tous les mardis!
    Je serais bien curieux de voir un refus face à cette action.
    Le “président ” Joe Biden va également ouvrir très prochainement le territoire US aux touristes chinois qui ne sont vaccines QUE par les sinopharm et sinovac à base de souches coronavirus originelles neutralisées….

      • Vous avez peut etre raison ,mais de cette facon; les politiques pourraient nous foutre la paix: leurs veux seraient realises(tout le monde piqouse en encaissant moins d effets secondaires inconnus….)

      • Un vaccin ne peut pas marcher contre un virus imaginaire.: il n’a pas été isolé…) idem pour le HIV, qui n’a toujours pas de vaccin..;et pour cause: toujours pas isolé non plus…Aller voir les régles de Koch….

        • Il semble que le vih existe par ces “vibrations”, c’est une thèse de montagier : on prend sa thérapie et le virus n’est plus détectable du tout, mais sa “vibration” l’est toujours, et si on arrête sa thérapie, au bout d’un moment, il revient. Montagnier pense qu’il est “re-créé” grâce à la vibration résiduelle.

        • “Un vaccin ne peut pas marcher contre un virus imaginaire.: il n’a pas été isolé…) idem pour le HIV, qui n’a toujours pas de vaccin..;et pour cause: toujours pas isolé non plus…”
          Ces virus ont été isolés et séquencés.
          Raoult à l’IHU a séquencé des milliers de souches de Covid, parmi eux des dizaines de variants.
          Ce que vous dites est l’exemple même de ce qu’on appelle aujourd’hui une “fake news”

          • je crois qu’effectivement il y a des séquences, mais j’aimerais voir un virus “isolé” de n’importe lequel de ses variants. Pas une séquence qui est le résultat d’opération complexe dont on ne peut pas vérifier le cheminement.

            un individu isolé permettrait de mettre fin à toute cette polémique.

          • à Duchmol :
            « il y a des séquences, mais j’aimerais voir un virus “isolé” de n’importe lequel de ses variants. »
            Je vois que vous revenez à la charge.
            Le virus isolé, vous l’avez vu et archi-vu. La photo du SarsCov2 vu dans l’objectif d’un microscope électronique figure en effet en bonne place dans la majorité des articles concernant ce virus. Il est vrai qu’avec ses pointes, généralement colorées en fausses couleurs, il est très photogénique.
            Une photo de variant ne vous apporterait rien de plus, car les infimes modifications de la structure de la protéine Spike (les mutations portent en général sur la séquence de cette protéine à l’intérieur du génome du virus) resteraient invisibles au microscope électronique.
            On ne pourrait les voir que par diffraction des rayons X sur la protéine isolée et cristallisée (c’est la cristallographie). À défaut de la cristallographie, la modélisation 3D permet en principe de prédire ces modifications. Il va sans dire que ces infimes différences de structure peuvent avoir des conséquences importantes sur la fonction de la protéine, par exemple son affinité pour le récepteur AC2.
            Vous écrivez encore :
            « Pas une séquence qui est le résultat d’opération complexe dont on ne peut pas vérifier le cheminement. »
            Vous n’êtes, semble-t-il, ni laborantin ni chercheur, je ne vois effectivement pas comment vous pourriez vérifier ce « cheminement ».
            Pour séquencer un génome, il faut d’abord isoler l’organisme dont il est issu, ici le virus. C’est très facile à faire à partir des cultures cellulaires infectées, essentiellement au moyen d’une technique de base, la sédimentation (on profite ici du fait que le virus est petit et dense, et qu’il va sédimenter plus vite que le reste dans le tube d’une centrifugeuse).
            Ensuite on casse la capside et on extrait et purifie l’acide nucléique, ici l’ARN.
            Ces techniques de purification sont parfaitement connues et leur protocole est décrit en détails dans les manuels de biologie moléculaire.
            « un individu isolé permettrait de mettre fin à toute cette polémique. »
            Il n’y a aucune polémique à ce sujet, vous perdez le temps et l’énergie mentale que vous semblez y consacrer. Des polémiques, Dieu sait s’il y en a, mais ailleurs. Par exemple au niveau des traitements précoces contre le/la Covid, sur la vaccination, sur le pass…

          • Monsieur @AP34 je tiens à vous dire merci pour cet abrégé aussi clair qu’impressionnant des bases de la génétique moléculaire !

          • 1. alors, non je ne perd pas de temps à cela, je fais juste remarquer que les gens qui parlent de truc purifié et gnagnagna, il y en a quelques uns et il suffirait de leur répondre en leur envoyant le bon lien qui leur montre ce que c’est plutôt que de les traiter de complotiste.

            2. pour le séquençage, il m’avait semblé lire que c’est une machine qui le fait et que parfois/souvent/j’aimalcompris elle “calculait” une partie de la séquence.

            3. SI (ce que je ne veux pas) je voulais me satisfaire intellectuellement de cette histoire de séquençage (ce dont je me moque éperdument), comme déjà dit je ferais une culture d’un virus (ou d’un variant) et j’enverrais à 10 labos dans le monde ne sachant pas pour les autres, ayant des machines différentes et utilisant des procédés différents pour voir s’ils trouvent la même séquence.

            Il n’y a que ce niveau de preuves (probablement inutiles) qui me satisferait intellectuellement. Probablement parce que je suis un ignorant et que c’est inutile parce que “on sait déjà” que ça donnerait les même séquences. La vérité est fille du temps, peut être que ce que l’on sait aujourd’hui sera faux demain. Oui je suis très curieux. (dans les 2 sens)

    • Ça va pas faire les affaires de l’Europe, ça parce que de ce côté, rien, nada, pas un vaccin classique Européen ! Qui dira encore que ce n’est pas une histoire de fric ! Sacrée VDL et tous ses conflits d’Intérêts

  82. À partir du moment où pour la même maladie le consensus scientifique diffère selon le pays c’est que ce sont des consensus politiques locaux. La meilleure preuve est que très tôt l’autorité de santé norvégienne a préconisé de bien estimer le ratio bénéfice /risque pour les +80 ans ayant des commorbidités. Ceci peut expliquer que les MG français n’aient pas fait un énorme forcing sur les +80 au grand dam du gouvernement. https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-01-15/norway-warns-of-vaccination-risks-for-sick-patients-over-80

    • Avec entre 87 et 92 % de vaccinés, si c’est pas du forcing qu’est-ce que c’est ? La pas la moitié des toubibs oeuvrant en EHPAD qui ont du se renseigner. Ont juste exécuté les directives envoyées par les ARS. De parfaits petits fonctionnaires. Ce n’est donc pas eux qui vont crie au charron, vu qu’ils se mettraient e porte-à-faux envers leur Administration de Tutelle mai en plus ils risqueraient de fâcher quelques familles. Pas bon pour le business ça !

  83. pourquoi s’adresser aux partis,les politiques sont en fin de course c’est a nous de nous révolter et de dire non,ils sont quasi tous pro vaxs ,ils sont tous dans le vieux moules liberal,juste une croyance debile sans savoir le contenu de cette abjection mortifére,c’est la fin de notre systéme,donc a nous de faire sans eux,ils savent que nous savons tout et depuis un an et demi sur ce programme abjecte de tuer et d’experimenter en direct sur les humains,de comment nous robotiser et les transformer en non humain cad en OGM,ils vont tenter le va tout vax obligatoire ,coupure internet ,coupure des energies,coupure du cash,des banques vont nous dicter notre facon de deênser comme eux le veulent,et vont nous remettre le couvre feu cet automne,ca chauffe trop dans la population ,mais ca monte de partout dans le monde,toute cette terreur sémantique est orchestrée par des psychiatres, pour ce”covid ” cad grippe,pas mechante,afin de pouvoir annihiler les états ,l’etat n’existe plus nos young leaders,mis en place par Bildeberg ,Black Rock ,and co,celui de l’Autriche ,qui en fait parti,vient de tombe,r,les banques vont couler,les metiers,le Vivant et en esclavageant ceux qui pucés par l’injection vont être guidés par un big data militaire,issu des USA,bon n’attendons plus rien de ceux qui corrompus ou aveugles conduisent le peuple a son extinction,ce sera sans nous,organisons la survie qui pointe sans eux,les reseaux locaux,les energies locales ,tous chez Enercoop, cesser les achats neufs ,olus leur verser de TVA,etc, et tout cela, ne sont que des manipulations politicardes et merdiatiques pour rester en place,aux ordres , ne votons plus pour aucun d’eux et prenons les mairies et faisons autrement, assumons nos desirs de faire autrement,l’ecroulement est massif ,des maires bougent en province,des elus aussi,mais si peu donc la crise est en nous ca c’est sure,des juges commencent a porter plainte,des millions de plaintes contre les etats dans le monde tombent,ils savent tout ca ,et la dictature techno financiere va s’ecrouler cet hiver.Le point de rupture est proche,ils sont insupportables,et les partis c’est fini.

  84. Merci, @Enzo ! Vous avez fait une synthèse étayée tout en essayant de ménager les susceptibilités de ceux qui veulent nous condamner à nous soumettre ou à ne pas être. Je crains que nos adversaires ne soient pour l’essentiel insensibles à l’argumentation raisonnée ou même au doute méthodique. Je crois aussi sincèrement qu’il est très naïf de différencier ou de graduer les appréciations que vous portez sur les décideurs (et autres influenceurs) selon qu’ils sont situés, ou se situent plus ou moins “à gauche” alors que ces notions n’ont plus guère de sens, ou en tout cas de pertinence, face à la problématique qui nous occupe et nous obsède actuellement.

  85. J’ai même pas lu votre argumentaire jusqu’au bout.
    Pas par mépris, mais parce que tout ce que vous récapitulez dans cet article ON LE SAIT DEPUIS BELLE LURETTE (Pour les incultes qui ne le sauraient pas, Belle Lurette, c’est la compagne de Gai Luron… OK je sors.)
    Tout ça va finir par me rendre dingue. Même le CBD n’aide pas…

  86. Concernant l’aspect politique. La “gauche” se rêvant le chantre du collectif contre “l’égoïsme” individuel ne peut qu’être pour cette tyrannie collectiviste préférant jouer le tous contre quelques uns. D’ailleurs mailenchont ne se réveille que pour sa campagne électorale, il trouvait même que le gvt déconfinait trop vite ! ! ! De tout temps ce collectivisme n’a fait qu’écraser l’individu au soit disant bénéfice d’un plus grand bien pour tous.

    C’est ce qui se passe actuellement, et même les lambdas que vous interpellez sur les effets indésirables graves qui touchent des enfants vous répondent avec assurance et certitude que “oui mais le virus y tue beaucoup”. Peut importe que VOTRE enfants soit mort du vaccin parce que de toute façon plein de vieux sont morts (parce qu’on ne les soignaient pas).

    Cet état d’esprit va tuer la gauche pour 2 ou 3 générations. Et effectivement, il va y avoir un basculement à droite marqué. Et comme la droite est devenue un centre qui s’accorde bien avec cette politique autoritaire (préférant gagner du fric que défendre les libertés individuelles), les gens vont se tourner vers de la droite plus radicale (qui n’a pas accès a ce fric magique de la corruption), philipot ouvrant la marche. Je ne connais pas les position du bougre sur l’économie, l’europe, machin ou choses, mais si aujourd’hui je devrais voter (ce que je ne fais pas) je voterais pour lui. Parce que même si je n’ai aucune idée s’il ferait une politique “potable”, il répond aujourd’hui à mon besoin de sécurité, qui est le besoin de base de la pyramide de Maslow. Parce que même si je n’ai qu’une chance sur 100 000 de crever du vaccin je ne veut pas tenter ma chance. (et on a un recul très très faible) il faut voir dans les 2 ans les morts qui vont arriver (et écouter zelenko). donc aucun bénéfice individuel et aucun bénéfice collectif. Devoir faire des études sur de très grandes cohortes pour trouver une différence minime de 1 ou 2% fait que ce n’est pas significatif, car il suffit de déplacer quelques personnes d’un groupe à l’autre pour que le résultat s’inverse. On dit que le placebo c’est 30%, donc une différence de moins de 30% me semble peu significative.

    D’ailleurs sur les rézos alternatifs que je fréquente au US, on parle de plus en plus de politique communiste des états bleu et de gens qui déménagent pour partir de cet “enfer communiste”.

    les gvt ont joué leur va tout dans cette crises et on cassé la société en 2, cette cassure ne se réparera pas à l’échelle humaine et la violence qu’elle a induit ne se résorbera pas d’elle même. Les gens se préparent à la résistance sur le long terme. la france va devenir un pays ingouvernable. C’est pour cela qu’on s’en va (et nous ne sommes pas les seuls)

    • @Duchmol : Vous avez raison sur tout. Mais on peut pas tous partir, pour des tas de raisons. Par contre, on peut en effet résister. Si on me vaccine, ce sera non seulement à l’insu de mon plein gré, mais parce qu’ils m’auront amenée à la Piquouze de la Mort entre deux gendarmes !

      • > mais parce qu’ils m’auront amenée à la Piquouze de la Mort entre deux gendarmes !

        je déconseille aux 2 gendarmes de risquer leur vie pour juste m’injecter un truc inutile.

        • @duchmol…on s’en fout à la limite qu’il soit “inutile” ce truc, non ? l’important hélas c’est qu’il est nuisible, toxique, dangereux..s’il n’était qu’inutile, ça ne serait rien…

          • @Masquarenc: oui, s’il était SEULEMENT inutile, je l’aurais sans doute fait pour avoir la paix. Le gros problème, c’est en effet la toxicité du truc. Quand vous lisez les rapports d’effets secondaires, ça fait sacrément froid dans le dos…

      • @Ammonet, il serait temps de vous rappeler que vous êtes un homme, apte à vous défendre, y compris par les armes, et que vous n’êtes pas seul. Pour ce qui me concerne, le gendarme qui me piquera est un gendarme mort.

          • ouais c’est malin, 2 génération de malins qui se sont battus contre les allemands pour les avoir maintenant aux rênes de l’europe…

            c’est malin.

        • @CINCINATTUS : Certes, je suis génériquement un homme (j’appartiens à la race humaine) mais du genre féminin, 74 ans, 58 kg, et je ne sais pas manier les armes (serait fichue de me tirer dans le pied si j’avais l’idée d’en acheter une…). Donc me défendre par la violence me semble difficile. Ceci dit, c’était une façon de parler, parce que si vraiment on essayait de m’injecter de force, c’est sûr que je me débattrais de mon mieux, qui n’irait pas loin mais c’est toujours ça.
          Et j’ai la chance que ma famille ait la même approche que moi !

        • @ à Cincinattus

          Vous vous sentirez un peu moins seul, quelle honte !

          Vous avez raison, c’est déconcertant de constater que la population qui possède des armes ne s’en soit pas encore servie depuis 19 mois, c’est à de demander à quoi elles lui servent…

          • @Tardieu jean-claude ; Leurs armes leur servent sans doute à tirer sur des lapins ou des cailles qui ne leur ont pas fait de mal…

    • Selon ce que j’ai entendu hier de mes oreilles, Philippot est pour le Frexit. Il veut également, s’il arrivait au pouvoir, faire modifier la Constitution actuelle, pour y inscrire l’interdiction des mesures de confinement général et de vaccination par coercition. Il insiste sur le fait qu’il s’agit d’une crise non pas sanitaire mais politique.
      Je pense que dans cette situation chaque parlementaire, maire, militant… parle plus de son propre fonds et selon sa conscience s’il en a une, que selon les habituelles lignes partisanes. Le bloc “union sacrée” qui regroupe autour des macroniens presque tous les PS et la majeure partie de la droite classique, n’en est pas moins impressionnant.
      L’état-major des LFI est tiède sur le sujet, mon impression est que leur position de groupe est opportuniste et cherche à tirer parti du mécontentement suscité par la politique de Macron. Mais il existe des opposants convaincus dans tous les partis, en proportion variable.
      Je trouve le silence des syndicats particulièrement révélateur. Je reçois par exemple la littérature de la CFDT… rien ou quasiment rien sur le sujet, sinon pour approuver la campagne de vaxxination et demander des moyens supplémentaires. Aucun soutien aux soignants suspendus.

      • les syndicats suivent la doxa et sont financés par elle et touchent des aides des technos de Bruxelles,a part SUD,donc nouveau syndicat de la Medecine libre a ete crée,un nouveau syndicat etudiant vient de se creer ,non aux vaxs etc…..

        • cherchez le financement et les aides de tout les syndicats sont a l’ordre de celui qui les finance,l’Etat n’existe plus le jour ou Minicron a reunis le gotha des labos a Paris,dont il est,l’Etat a éte dissous,donc le cirque des présidentiels ,orchestre par la secte mondiale,comme si rien ne se passait,c’est si énorme, comment ils nous prennent pour des débiles,Zemmour,marionette,et tous ,Jadot la face verdatre liberal,un macaron verdatrenet tous jouent le jeu mis en place, par notre Young Leader dictateur en chef et ses conseillers prives et sa milice .

      • vous avez l’air de découvrir que les syndicats ne défendent pas leurs adhérents…rien de nouveau pourtant; depuis toujours, c’est de l’opposition contrôlée….Preuve: ils se retrouvent “entre soi” au dîner du Siècle par exemple, avec Nicole Notat qui fut secrétaire générale de la CFDT, puis présidente du Siècle( cherchez l’erreur)….WIKIPEDIA : Elle est membre du club Le Siècle dont elle a assuré la présidence du 1er janvier 2011 au 31 décembre 20138 et est désormais membre de son conseil d’administration9

        • ” Le Siècle dont elle a assuré la présidence du 1er janvier 2011 au 31 décembre 20138″
          Hou la la, ça fait 181 siècles ça !

          • 181 siècles…
            Comme quoi ces gens-là, quand ils ont quelque chose, ils s’accrochent…

          • lorsque l’on fait copier-coller du wikipedia, on tire avec les numéros des références associés au milieu du texte..
            parce que le conseil d’aministration9, ça fait un peu scyfi

        • En France, les syndicats sont financés par les subventions étatiques et non par les cotisations. Or, nous le savons bien : on ne mord pas la main qui nous nourrit. Dit autrement : la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit.
          Il n’y a donc rien à attendre des syndicats. Il en va exactement de même, sauf exception (Valeurs Actuelles), des médias.

      • @ VALETE09 lisez la derniere itw donnée par BERGER a aujourd’hui
        enFrance , vous comprendrez sans probleme ( il roule à fond pour MACRON ) !!!

      • Alors pour vous répondre c’est assez simple ! Seule l’extrême droite (terme qui ne veut pas dire grande chose) en général est vent debout globalement; dont Philippot.
        Au PS on veut une “vaccination obligatoire”, bigre ils n’y vont pas avec le dos de la cuiller ! Il n’est donc pas étonnant qu’on n’entende pas la CFDT !
        Sur la gauche de tout ça, certes LFI aboie un peu contre la confiscation des libertés, mais ils sont “pris par le reste” des idées (contrôles à tout va, vive le QR code), mais le reste ne sait pas quoi opposer.
        Donc de 2 choses l’une, ou bien l’idée générale politique leur va bien, ou bien ils ne savent plus ce qu’ils veulent et seront donc effacés du paysage politique au profit de … Macron et de la bande de “centristes” élargie au centre gauche et au centre droit voire à quelques “Républicains”. Ceux qui en 2017 ont été appelés “Macron compatibles”. Alors oui ça fait du monde! Mais ça nous replace comme en 2017. Pas certains que suffisamment de Français veulent en reprendre et tombent dans le piège.
        Ce que je crains c’est plutôt que les enjeux aient été masqués sciemment parce qu’au final c’en est fini du partage classique droite/Gauche (Macron a fait éclater ça en 2017), les verts sont en incapacité de fédérer (comme d’habitude !). Ne reste que 2 clans 1/2 (le 1/2 étant LFI), Macron et sa politique Européiste libérale, et les représentants de l’extrême droite (ils n’ont jamais été aussi nombreux), dont certains seulement prônent une sortie de l’UE. Or là est à mon sens le vrai choix, quand on se drapelle que les règles de l’UE s’imposent aux Etats.
        Ainsi nombre de promesses de nombre de candidats sont irréalisables en l’état, ils le savent et les Français commencent à s’en rendre compte. Je citerai le cas de Mme Le Pen, qui sous couvert de “dé-diabolisation” (et pourquoi, c’est un parti comme un autre !) est passée d’une sortie de l’UE et de l’Euro à un Européisme convaincu. Ça ne peut pas prendre. Dès lors sa perte de points dans les sondages s’explique.
        En conclusion, il n’y aura que 2 solution (la 1/2 LFI n’ira pas au bout faute d’avoir un pied dans 2 flaques différentes), soit on en repique pour 5 ans avec un Macron ou équivalent (Bertrand ou Hidalgo), voire pire (Jadot, option illusoire sans doute !), soit les “nationalistes” (sans connotation péjorative), en gros tous ceux qui rêvent de “Frexit”, s’allient pour désigner un candidat unique sur un programme fort.
        Là vous verrez revenir les gens aux urnes ! Le fameux “pacte républicain” (idée bidon comme tout le reste) risquant fort de voler en éclat parce que prôné par des gens en qui plus personne n’a confiance.
        Après cette analyse je comprends que pas mal de ces politicards de salon soient dans l’expectative et gardent le silence le plus longtemps possible. Faudra bien à un moment qu’ils se positionnent.

      • @Valete09 : La position de Philippot sur ce problème me semble très saine et correspondre à ce que je recherche. Le seul hic, c’est que le programme de Macron, lors de son élection, n’incluait PAS la destruction de la démocratie, la quasi-ruine du pays et l’obligation de se faire injecter un poison… C’est dans quel discours qu’il a affirmé “Je ne rendrai pas la vaccination obligatoire.” ? Déjà, ça m’avait beaucoup inquiétée, cette formulation… A raison, apparemment.
        Pour dire que les programmes des hommes politiques, désormais, je les considère avec beaucoup de méfiance.