216

Covid : regarder derrière soi pour avancer sagement.

Confucius aurait dit que « l’expérience est une lanterne attachée dans notre dos, qui n’éclaire que le chemin parcouru ». Malheureusement en refusant de penser que l’expérience puisse éclairer devant soi, on s’expose à des déboires. C’est ce que font tous les énarques qui nous gouvernent depuis des décennies : ils savent tout, n’ont pas besoin de l’expérience des autres et du passé. Même chose pour les médecins, politiques et autres chefs de cabinets qui décident en matière de covid, point besoin de l’expérience de ceux qui soignent, point besoin d’études pour savoir si on peut donner un traitement précoce, vacciner les enfants, les femmes enceintes, mélanger les vaccins, donner une troisième dose, etc. Ils savent, cela suffit.

Je préfère Léonard de Vinci qui pensait que « l’on est toujours ignorant quand on n’a pas l’expérience », et que « l’expérience est le commencement de la sagesse », ajoutant que « l’expérience ne se trompe jamais, mais que ce sont nos jugements qui se trompent ».

Alors j’ai pris ma petite lanterne pour voir ce qui s’est passé hier, et si cette connaissance pouvait servir demain. Avec Our World in Data, on peut tout faire. J’ai voulu savoir après 18 mois, qui avait bien fait, qui avait moins bien fait, sans préjuger de ce qui a été fait.

Nous avons vu que regarder le nombre de cas est trop dépendant du nombre de tests, alors voyons les décès, indépendant du nombre de test (de plus on ne meurt qu’une fois), en prenant nos voisins (Italie, Espagne, Allemagne, Grande Bretagne), et ceux dont on a beaucoup parlé (Israël, Inde, Asie, Afrique, USA), en limitant à 10 pour ne pas surcharger. Voici la courbe depuis le début de l’épidémie.

On constate de suite qu’entre Afrique/Asie et Europe/USA, le rapport est de 1 à 10 ! Là il faut de suite corriger avec la population, les décès concernant surtout les personnes âgées. Globalement il y a 5 fois moins de plus de 60 ans par rapport à la population dans ces pays. Résultat, non pas 10 mais 2 fois plus de décès. C’est le bilan brut, sans chercher à expliquer, tant il y a de facteurs, ainsi on n’a jamais pu expliquer avec certitudes les différences importantes entre la France et l’Allemagne. Ce n’est pas l’objet du billet, sujet trop vaste et plus basé sur des hypothèses que sur des faits.

Une chose est intéressante dans cette courbe, ce sont les plateaux : il y en a deux : de fin mai à fin septembre en 2020, et de fin avril à juillet 2021, avec redémarrage ensuite, moins fort. Facteur saisonnier avec pause estivale décalée d’un mois ?

Les ascensions de la courbe correspondent aux vagues, les plateaux à une accalmie entre deux vagues. On constate que la seconde vague a été plus grave que la première, avec en fait une seconde et troisième vague qui se sont télescopées. Alpha et beta ont été plus meurtriers que Wuhan à l’origine de la première vague. On constate aussi que la quatrième vague (quatrième pour certains, première ou seconde pour d’autres comme l’Inde), due au variant delta, est beaucoup moins importante. On avait évoqué assez tôt un virus plus contagieux, mais moins virulent. D’autres diront que c’est le vaccin, mais cette vague, très contagieuse, n’a pas entraîné de mortalité importante dans les pays non vaccinés et aux conditions sanitaires moins favorables.

Cette dernière vague due au variant delta est en train de marquer le pas partout. Il est intéressant de suivre ces variants. Voici leur répartition mi-janvier. Les zones grises correspondent aux non séquençages. Alpha partout où on le cherchait, beta qui commence.

Répartition variants 15 janvier 2020

Voici la répartition fin juin, début juillet, avec l’arrivée fulgurante du delta qui pousse dehors alpha et les autres :

Répartition variants 1 juillet 2021

Dès qu’il arrive, sa croissance est extrêmement importante comme le montre cette autre courbe, qui n’est plus celle de la répartition des variants, mais de l’arrivée du delta dans le temps :

Arrivée et croissance du variant delta

Et voici le résultat aujourd’hui : avec cette contagiosité inégalée, le delta a pris la place de tous les autres :

Répartition variant delta mi septembre 2021

C’est un peu comme dans les infections bactériennes, vous n’avez jamais plusieurs bactéries en même temps (sauf souillures de prélèvements avec gênes non pathogènes), il y en a toujours une qui prend le dessus sur les autres.

Le cas de la France est spectaculaire : en juillet, ce variant est passé de 40% des tests à 70% en seulement 15 jours, et 95% 15 jours plus tard.

Son extension, très rapide, a peut-être été responsable de la chute rapide de l’indice de contagiosité, après avoir contaminé rapidement tout ce qui pouvait être contaminé. En effet, le R effectif avait amorcé sa descente annonçant la fin de la vague dès le 19 juillet 2021. On savait que cela allait baisser bien avant que le pass sanitaire et la vaccination obligatoire puissent avoir un quelconque effet. Alors qu’on affiche cette baisse que depuis une dizaine de jours, nous l’avions signalé ici il y a déjà 5 semaines. Vous verrez qu’on vous dira le contraire, mais comme le dit leur pub que l’on peut retourner contre eux : on peut débattre de tout, sauf des chiffres, il n’y a que les chiffres qui ne trompent pas.

Et qu’en est-il du petit dernier, le variant mu, apparu en Colombie ? Il semble peu contagieux ayant du mal à prendre une place dans le monde (près de 150 cas dépistés en France), même s’il est en train de devenir majoritaire en Colombie. Son extension n’a rien à voir avec celle du delta.

Si certains craignaient un virus plus virulent, comme dans cet article de France Info, ce n’est pas ce que montre l’évolution en Colombie, bien au contraire. Plus le mu prend de place, mieux cela va. Voici la courbe de mortalité du pays (superposable au nombre de cas), avec un pic au 1 juillet, il y a bientôt 3 mois. Depuis la baisse est spectaculaire.

Décès Colombie

Situation excellente due au vaccin ? Non, sans doute due au variant. En effet, la Colombie est moitié moins vaccinée que la France, et il parait que le mu serait plus résistant aux vaccins :

Vaccinations Colombie

Si on regarde une fois de plus le passé, on constate que toutes les grandes épidémies virales s’éteignent après 2-3 ans (avec quelques réminiscences). Cela a toujours été le cas, avec ou sans traitements, avec ou sans vaccins. Cela a été le cas pour la grippe espagnole de 1918-1921, comme pour la grippe russe de 1888-1890, plus proche de la nôtre à coronavirus, l’espagnole étant plutôt de type H1N1. Plus loin on a 1847-1848, et plus récemment 1977-1978 (H1N1). Pour ceux que cela intéresse, voici les 15 dernières grandes épidémies depuis le XVIIe siècle : moyenne 2-3 ans.

Est-ce le début des variants de plus en plus faibles, et les 6 à 12 derniers mois de cette pandémie ? L’expérience nous permettrait-elle d’être optimistes ? Nous l’espérons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

216 commentaires

  1. Cher Docteur, que c’est bon de retrouver vos billets, toujours aussi percutants et instructifs ! Merci !
    Vous dites que l’on constate que toutes les grandes épidémies virales s’éteignent après 2-3 ans (avec quelques réminiscences). Cela a toujours été le cas, avec ou sans traitements, avec ou sans vaccins. Pensez-vous qu’à cause de la vaccination massive, cela va créer et sélectionner des souches plus résistantes et donc augmenter le délai d’extinction de l’épidémie ?

    • C’est la première fois, alors on va voir, mais je ne le pense pas, le virus est plus fort, il fera comme d’habitude

  2. Contre la censure :
    https://www.francesoir.fr/opinions-editos/francesoir-la-presse-libre-attaquee
    Rappel pour la dernière ligne droite le 30, pour soutenir France Soir, afin d’éviter qu’il n’y ait plus de presse libre.
    Rappelons aussi que la patron de FS, c’est aussi des actions juridiques en cours à propos de :
    – la fricosphere comment analyser les liens d intérêts et remonter jusqu’à la source…le commanditaire.
    – les indiscrétions au sein de l INSERM et du Reacting
    – enquête sur la politique sanitaire de l OMS (plus de 400 pages d enquête en cours)
    – l’enquête sur recovery pour laquelle il va y avoir des rebondissements juridiques…

  3. On a enfin des résultats sur les conséquences du Pfizer sur les souris et on comprend mieux pourquoi ils refusent les autopsies post vaccinales pour les humains décédés
    https://pgibertie.com/2021/09/28/on-a-enfin-des-resultats-sur-les-consequences-du-pfizer-sur-les-souris-et-on-comprend-mieux-pourquoi-ils-refusent-les-autopsies-post-injections-pour-les-humains-decedes/

    C’ est une catastrophe si par malheur l’injection ne se fait pas dans le muscle mais dans une veine, une catastrophe également si le vacciné est déjà contaminé ou le devient dans les jours qui suivent.

    • même dans le muscle le produit se diffuse.. l’étude sur la biodistribution l’a montré sans aucune équivoque..

  4. Merci pour cette analyse. La fin de l’épidémie Delta est en dents de scie en Israel (est ce vraiment la fin?) avec nécessité de la 3ème dose recommandée la bas pour juguler la remontée de la mortalité chez les plus âgés. Devrions nous nous attendre à une remontée des cas avec la baisse progressive programmée de l’efficacité des vaccins (plus tardive chez nous car nous avons commencer la vaccination plus tard qu’en Israël)? Aussi, en reprenant l’argument raisonnable de Geert Vanden Bossche, devrions nous anticiper l’arrivée, dans nos contrées de vaccination de masse, de supers variants contagieux et résistants aux vaccins (qui en plus perdent de leur efficacité)? Les conséquences de l’arrivée de ces variants seraient selon Geert inquiétantes car la présence persistante d’anticorps spécifiques vaccinaux neutraliserait notre système immunitaire naturel. Les vaccinés seraient alors très vulnérables…

    • Par rapport à votre dernière phrase, “les vaccinés seraient alors très vulnérables” on peut ajouter : à cause d’anticorps facilitants. Le risque d’ADE serait plus important chez les sujets vaccinés notamment pour ce qui relève des variants. Cela, on le sait depuis le début mais il est interdit de parler de ce qui fâche. Espérons que le pire n’est pas devant nous.

    • Et n’oublions pas que c’est autant que Pfizer n’aura pas!
      J’aime flécher mes impôts , même en partie, et surtout en ce moment!

      • À MICHÈLE S
        Tout à fait d’accord, c’est autant que les impôts n’auront pas ! J’ajouterai : c’est autant que ma banque ne me piquera pas (dans un futur très proche) !

  5. Les derniers chiffres de l’ANSM sont en ligne.
    Fiche de synthèse arrêtée au 16/09/21.
    Rapport Pfizer arrêté au 26/08/21 : 75 pages à lire à tête reposée
    Rapport Moderna arrêté au 9/09/21.
    Pour les rapports des 2 autres, les rapports sont arrêtés au 26/08/21
    Pour ceux qui auraient une veille personnalisée concernant ces MàJ, un petit pop-up avertit que le système est non-fonctionnel jusqu’au 28 septembre, en raison d’une maintenance.
    https://ansm.sante.fr/dossiers-thematiques/covid-19-suivi-hebdomadaire-des-cas-deffets-indesirables-des-vaccins

  6. Pour info,le Dr Jomier,médecin généraliste,sénateur socialiste de Paris,rapporteur sur la question vaccinale,a réalisé une interview sur le forum médical Egora:c’est un chaud partisan de la vaccination obligatoire pour tous.Ce garçon pense que “l’unique raison du refus inoculatoire est politico idéologique”…(…)Il pense aussi “que les inoculés ne comprendraient pas que certains échappent à “ce devoir civique”.
    La question de l’efficacité individuelle et collective de l’inoculation de masse lui est totalement indifférente,puisqu’il n’en parle même pas.
    Je crois que je vais aller me dégourdir les jambes demain,un peu d’exercice est toujours salutaire😉

      • oui, en France on fait du cas par cas car il est bien évident que Macron et toute sa clique a peur des routiers car ils peuvent bloquer le pays vitesse V. Cela dit, cela aurait été bien venu que ces derniers faissent grève contre le pass et point barre, à l’heure qu’il est il aurait déjà sauté. Et puis les routiers ont des gosses comme tout le monde. Des gosses qui aujourd’hui se vaccinent pour aller manger un hamburger avec les copains ou faire du foot dans un club le w.e…

        • Comme disait l’autre, ça bosse, ça bosse : les routiers ont des gosses comme tout le monde… ou presque.
          Comment peut-on vivre sans passe ? Comment peut-on vivre sans gosse ? Tout le monde doit avoir des gosses, parce que “plus on a de gosses, plus on a de révolutionnaires” disait la propagande nataliste en Chine dans les années 1960. Et puis le vent a tourné.
          Qui serait asse quiche pour dire comme tout le monde à propos de vax et de passe ?

    • Marre de ce concept de fake news tout ce qui ne sort pas de la presse mainstream subventionnée est catégorisée “fake news”.
      Twitter n’avait-il pas été créée à l’origine pour les journalistes pour des sources plus indépendantes?

    • Ce type est sans intérêt.
      Par contre, techniquement, je serais intéressé de savoir avec quel outil on obtient une transcription mot à mot de l’émission. Je voudrais bien lire le texte retranscrit de certaines émissions de radio.

  7. Bonjour à tous je vous signale une information qui me parait importante parue dans France Soir. Il y a une vidéo de la conférence de presse tenue par des légistes. Cette vidéo apporte un éclairage inédit en montrant les coupes histologiques des patients décédés. D’une manière inattendue ces autopsies apportent une réponse, qui reste à confirmer, à la question fondamentale de la biodistribution des produits injectés. Question non abordée jusque là en dehors d’une étude chez le rat réalisée par Pfizer et passée quasi inaperçue qui montrait la présence des ARNm dans plusieurs tissus nobles dont myocarde et tissus cérébral. Là ces autopsies nous montrent que tous les tissus sont touchés.
    Cette vidéo est en Allemand. Le Pr Arne Burkhardt n’a manifestement pas l’habitude des conférences de presse mais j’ai eu l’impression d’écouter un anapath de haut niveau. Il me semble qu’une diffusion large de cette conférence est souhaitable. Quelqu’un aurait-il les compétences nécessaires pour apporter les sous titres en Français ou même en Anglais?

    Voici l’info rapportée par France Soir:
    “Selon un rapport paru dans le bulletin allemand Corona Transition, les professeurs Arne Burkhardt et Walter Lang, médecins légistes, ont présenté lundi 20 septembre à Reutlingen le résultat de dix autopsies pratiquées sur six Allemands et quatre Autrichiens, tous décédés suite aux injections. Les autopsies sont le résultat d’un effort collaboratif conduit par plusieurs experts en médecine légale en Autriche et en Allemagne ; d’autres autopsies sont toujours en cours d’évaluation.

    Elles ont été pratiquées à la demande formelle des familles. Sur les dix décès, sept sont “probablement” liées aux injections, dont cinq le sont « très probablement ». Pour les trois derniers cas, l’un d’entre eux reste à évaluer, un autre semble être « une coïncidence », et pour le dernier, le lien « est possible mais pas certain ».

    Une “crise de folie des lymphocytes”

    Accompagnés à Reutlingen par le Pr Werner Bergholz, expert-qualité, chargé de contrôler leurs travaux, les Pr Burkhardt et Lang ont résumé les conséquences des injections comme une « crise de folie des lymphocytes (Lymphozyten-Amok). Les lymphocytes sont un sous-groupe de globules blancs associés aux réactions immunitaires.

    Les principaux facteurs de cette crise de folie des lymphocytes qu’ils ont observés sont ceux-ci :

    Réaction immunitaire excessive avec risque de maladies auto-immunes (en anglais, « self-to-self attack »)
    Production excessive de lymphocytes (hyperplasie)
    Apparition de ganglions lymphatiques dans des organes où ils ne doivent pas se trouver sauf à y exercer une action de destruction (dans le foie, les poumons, l’utérus, la glande thyroïde, les glandes salivaires etc.)
    Et aussi, un « déstockage » (Entspeicherung) des organes lymphatiques, ce qui diminue les capacités immunitaires externes” (…).

    • @ à D. Sollelis

      – « probablement », « très probablement », le lien « est possible mais pas certain »

      On va loin avec cela ! On ne peut pas relayer une info aussi approximative, désolé, ce ne serait pas sérieux. Il y en a des tonnes du même tonneau sur le Net. On a besoin de données, de faits, de témoignages irréfutables.

      • Ce sont précisément des témoignages irréfutables. Ces (très rares) autopsies sont faites, les analyses soigneuses, contrôlée par des pairs. Les coupes histologiques, il faut les regarder, montrent un afflux massif de lymphocytes dans des tissus où il ne devrait pas y en avoir du tout. Cela a un sens. On est en période post vaccinale précoce et on a des décédés chez qui on met en évidence un orage lymphocytaire quasiment inédit. Ces pathologistes sont des gens expérimentés, les données recueillies ici ne font pas florès, ces images sont inédites. On ne peut pas exprimer les résultats de façon différente qu’en termes de probabilités mais c’est déjà beaucoup. Dire que la cause d’un décès sur deux est “très probablement” le vaccin au terme d’une autopsie de haut niveau n’a pas le sens d’un “peut être” (si j’ai bien compris -c’est là qu’une traduction sous titrée serait précieuse- il reste à caractériser la nature des lymphocytes ici mis en évidence par des moyens qui vont prendre du temps) mais a le sens (outre l’évidence juridique) d’indiquer que la nécessité de continuer à faire des autopsies (volontiers refusées ici en France en tous cas) s’annonce comme un impératif que l’on ne pourra plus contourner.

      • En matière de pharmacovigilance la notion de preuve irréfutable n’existe pas.
        Il existe un barème à 4 niveau suivant la grandeur de probabilité. Donc il n’y a rien de farfelu dans ces conclusions. C’est le contraire qui aurait été bizarre. Là les légistes ont respecté la gradation de probabilité telle qu’elle est employée partout et tout le temps.

  8. Bravo pour cette excellente analyse.
    Comment vont-il faire pour continuer à nous effrayer ?
    A moins que les rappels des vaccins déclenchent d’autres décès ? On dira que ces décès sont causés par le variant Tartempion contre lequel il faudra se vacciner !
    Serait-il possible d’avoir cet article au format PDF?

  9. Un confrère, infectiologue à l’hôpital Bichat, relaie deux tweets :

    Le 1er, écrit par le Dr Topol, médecin américain dont un des mérites a été de s’opposer au Vioxx de Merck, tourne en dérision l’efficacité de l’ivermectine en résumant les preuves de son efficacité par une … page blanche … https://twitter.com/EricTopol/status/1440712294359437326

    Alors qu’un peu plus loin, le chef de clinique de Bichat relaie celui du Pr Molimard, pharmacologue au CHU de Bordeaux et membre de Citizen4science, donc peu suspect de complaisance envers les traitements repositionnés (cf leur opposition à l’HCQ), qui se montre moins catégorique en classant l’ivermectine dans ‘recommandations against (except in clinical trials)’ ce qui correspond à celles du NIH.
    https://twitter.com/MathieuMolimard/status/1439992131695923200/photo/1

    Une page blanche vs la nécessité d’essais cliniques, ce n’est pas la même chose. Le confrère relit-il ses tweets avant de les relayer ?

    • Va-t-on en parler au journal de 20h??
      Tous vaxxinés, certains sont décédés et d’autres en réa… Que leur faut-il de plus ?
      3ème dose en cours, c’est affligeant !

  10. C’est marrant sur ourworldindata, le R au 20/7 est à 1,68. Parce que une moyenne sur 7 jours, et vous quotidien, ou autre source? Les moyennes sur 7 jours semblent plus pertinentes.

  11. Dans l’introduction de sa pépite ( 515 pages/ 2 éditions) « Vaccinations. Les vérités indésirables ; S’informer, choisir , assumer » Michel Georget (décédé en 2019) dit entres autres affirmations aussi interrogeantes qu’inquiétantes, voire explicatives de la situation actuelle (page 12) « La plupart des médecins ignorent tout ce qui va suivre concernant les dangers spécifiques des vaccinations »

    Se pourrait-il que le plus célèbre des Marseillais vivant qui a écrit il y a quelques années un livre (récemment réédité et actualisé) sur les vaccins et qui admire étrangement ce triste sire de Pasteur, pseudo-sauveur des enragés, soit de ce nombre ? Lui qui persiste sans réserve à utiliser le mot – pourtant inapproprié dans le cas – de « vaccin », alors qu’il s’agit d’une injection « gén(om)ique ».

    Il n’approuve pas, entre autres, le refus des soignants de se faire « injecter » une association de molécules aux effets maléfiques encore trop méconnus, a fortiori dans la durée, qui transforme en hamsters de laboratoire pour phase 3 une écrasante partie de la population ; y compris tous ceux , au nombre indéterminable, qui se sont fait injecter plus ou moins totalement à contre- cœur, parfois même en pleurant.

    Raoult produisant énormément de graphiques et de statistiques ne parle plus de sa chère peu coûteuse hydrochloroquine, entre autres, et encore moins de traitement ambulatoire précoce. Pourquoi ?
    Sic transit gloria mundi

    • effectivement, je me suis fait la même remarque: le professeur Raoult, confirmé à la direction de l’IHU et sans doute désireux de préserver l’avenir de son institut (mais pour combien de temps ?) est entré dans la dialectique gouvernementale qui est celle du “tout vaccin”, il ne fait montre d’aucun esprit critique quant à l’appellation de ce produit, ne fait pas de distinction selon les produits en question, il retient uniquement, collaborateur à l’appui (vidéo de mardi 21/9, que le vaccin réduit de moitié le nombre des décès et des réanimations. Pour avoir écouté ses vidéos depuis 18 mois je reste ébahie. Lui qui affirmait que vouloir vacciner tout le monde était une folie est tombé dans la démence ambiante. Il n’a eu aucun mot pour ce médecin de Papeete qui connaît de gros malheurs pour avoir prescrit le protocole de l’IHU, hors AMM évidemment. Aucun soutien pour ce médecin qui soigne mais un soutien à son tourmenteur, Crémieux, malmené par l’opinion publique. “On a le droit d’être intelligent” ânonne-t-il, mais on a surtout le devoir d’être constant. Aucun doute, le docteur Maudrux, lui, est remarquablement constant et cela fait un bien fou.

  12. Bonsoir et merci pour votre travail minutieux.
    Après avoir lu vos trois derniers articles, je ne peux m’empêcher de me demander combien de vies en France et dans le monde auraient pu être sauvées si les traitements précoces avaient été instaurés dès le début de l’épidémie?
    Malheureusement, Je pense que la réponse risque seulement de faire mal à tous ceux qui ont encore un peu d’humanité mais laissera indifférents nos dirigeants qui ne reconnaitront jamais leurs erreurs et persévèreront dans leur déni.
    Bonne continuation et bon courage à tous

    • C’est pour cela que nous avons désormais le devoir moral de changer de dirigeants.
      Ceux-ci ont franchi toutes les lignes rouges.

  13. Bonjour,
    Merci pour vos explications qui sont plutôt rassurantes et réalistes. Cela conforte notre décision de ne pas se faire vacciner et de lutter contre cette vaccination qui n’amène rien de bon.

  14. Merci beaucoup pour cet article bien etoffe , et comprehensible a tout un chacun . L’un de vous aurait il des informations , des données plus completes concernant le traitement REGENERON (= combinaison d’anticorps mononuclonaux) ? Apparemment , la FDA vient de valider ce traitement . Il aurait ete administre a D Trump il y a peu…. Merci bien .

  15. Dossier extremement fourni,serait il possible de l’avoir au format PDF afin d’en faire la diffusion auprès de mes amis ?
    Merci pour une réponse positive à ma demande.
    Courtoisement

  16. j’ai du mal à comprendre comment on peut isoler un variant d’un virus qu’on n’a jamais isolé. D’autre part comme le PCR n’est pas capable de faire le tri entre les différents “variants” (est-il m^ême capable de découvrir quelque chose ?) sur quels critères sont effectués les prélèvements qui donnent lieu à un séquençage permettant de définir quel est le “variant” en cause ?

    • Tout dépend de ce que vous appelez “isolé” mais apparemment son analyse génétique est possible

    • Du quel du variant du delta parlez-vous ?
      Est-il exact qu’un variant du delta qui entre en vous en ressort différent et que donc vous expectorez , à moins que ce soit par l’autre “sortie”, un nouveau variant ?
      Ce n’est pas avec des “précieuses” (pour les actionnaires de Bigpharma) injections qu’on viendra à bout de variants de variants qui vont varier.
      La cas du vaccin contre l’agresseur de la grippe “de l’an passé” devrait ouvrir les yeux.

      Est-il exact que les injectés vont être plus fragiles face à la grippe, vous savez cette maladie qui n’existait plus durant l’hiver 2020 et l’hiver 2021 !!!!

    • Merci à vous d’avoir évoqué les saines gueulantes de l’ami Louis-Ferdinand, seules capables de décrire l’état de décomposition actuel de ce qui fut le peuple français, désormais incapable de réactions autres que la trouille, le désir de jouissances immédiates et la servilité.

      • Etant donné que Céline parlait des Français d’avant guerre, on peut en déduire que rien n’ a changé et donc que rien ne se décompose (à part les vieux qui regrettent le “bon vieux temps”)

      • Toujours très riche en informations et en propositions qui en découlent.
        Peut-on espérer que l’accélération des échanges dans nos sociétés, accélère également ce processus de “maturation” de l’épidémie, qui nous en débarrasse finalement toujours.
        Avec un virus différent, il y a un très bon thinkerview. https://youtu.be/eLwiJwnrpEU
        Éducation en douceur et sans trop de violence à ce que l’on vit !

        • ,je me relis et je constate que ce n’est pas très clair.
          Le liens avec l’interview de R. Piarroux est donc une très bonne manière d’ouvrir les yeux à un entourage pour qui l’ éclairage serait trop violent.
          Pour le reste, c’est une question pour un spécialiste expérimenté es virus ou pandémies !

  17. C’est le même bilan qui est effectué par l’IHU Méditerranée à partir des résultats de leur propre séquençage. Toutefois Raoult met en garde contre la possibilité d’un retour de bâton avec un variant provenant d’un réservoir animalier, genre élevage industriel de visons…

  18. Vous êtes revenu, merci !
    Merci de penser que nous sommes capables de comprendre quand on nous explique intelligemment les choses. Et merci aussi pour la note d’espoir.

  19. Bravo Zola une fois de plus!
    Je vois que le CO ne vous empêchera pas de dire la vérité.
    @TOSON qui est véto je crois: des amis vétos m’ont appris qu’un vaccin contre la peritonite féline dûe à un coronavirus a été une catastrophe en développant les AC ADE (facilitants= Enhancement in english) et que c’est ce qui se passe actuellement avec les VAXXINS qu’on veut imposer à toute la population y compris les enfants qui n’ont quasiment aucun risque avec la Covid19.
    Or il existe un vaccin “normal”, VALNEVA, français mais fabriqué au RU car délaissé par l’UE à qui la France a délégué toutes les décisions concernant les vaccins (choix, tarifs, etc). Quelqu’un sait-il pourquoi les Anglais ont annulé leur commande?

      • C’est ce que je pense aussi, ils ont peut-être eu une proposition qu’ils ne pouvaient pas refuser des US/Pfizer 🔫 ??

    • Oui je confirme, le vaccin contre la PIF n’a même pas été autorisé en Europe.
      De même un essai de vaccin sur une coronavirose chez les porcs en Chine a fait plus de mortalité que la maladie…
      Je voudrais bien aussi savoir pourquoi Valneva est blackboulé… ça ne me semble pas être une raison scientifique ou sanitaire.

      • C’est probablement une raison purement commerciale. Ils ne font pas le poids face à Pfizer en termes de lobbying.

    • Je pense que vous avez raison , beaucoup plus de virus respiratoires depuis quelques semaines , on va bientôt être débarrassé du Covid dangereux, par bonheur la population mondiale n’est pas suffisamment vacciné pour développer des variants résistants au virus (espérons !!)

  20. France, Colombie, Afrique, Inde, Russie au XIXème siècle : tous ces pays n’ont pas le même niveau de vie et surtout d’hygiène. Un ami médecin me disait que ce qui a surtout fait reculer les maladies, à la fin du XIXème siècle, c’est l’hygiène. Je suggèrerais donc à certains bienfaiteurs de l’humanité, au lieu de vendre des vaccins, de payer des installations d’eau courante potable dans les pays pauvres… Autre question : pourquoi y a-t-il moins de personnes âgées dans les pays pauvres que dans les pays riches. On insiste sur le nombre de jeunes mais le petit nombre d’âgés est aussi lié à l’espérance de vie, directement corrélée avec le niveau de vie.

    • @ à Gendre-Peter

      Installer l’eau courante potable dans les pays pauvres ne servirait pas à résoudre les problèmes d’hygiène, si la majorité de la population demeurait pauvre ou misérable, et je crois avoir compris que c’était le sort qu’on leur réservait dans l’avenir.

      (En Inde où je vis) Dans les villages qui disposaient d’un réservoir et de robinets à chaque coin de rue ou de chemin, l’eau était gratuite. Le gouvernement vient de décider de raccorder chaque maison au réseau d’eau potable et de les doter de compteur, autrement dit, l’eau cessera d’être gratuite. Pour autant, ils continueront d’avoir de l’eau que quelques heures par jour, 2 heures à l’aube et 2 heures en fin de journée.

      Les âmes charitables qui disposent d’un revenu confortable appelleront cela le développement ou le progrès, oubliant de mentionner que cette nouvelle charge incompressible va s’ajouter à toutes celles créées au cours des 3 dernières décennies sans que les salaires aient été revalorisés en conséquence, de sorte que chaque Indien va devoir encore rogner sur les postes aléatoires comme la nourriture, les produits destinés à leur entretien, à celui de leur habitation, de leur moyen de transport individuel, les biens d’équipement, les loisirs ou divertissements, n’en parlons pas, ils n’en ont pas, bref, ils auront peut-être l’impression de vivre mieux qu’avant, alors qu’en réalité ils vivront encore plus mal. Ajoutons, qui plus est à crédit ! Et par bonheur, ils vivront plus longtemps, mais là je ne suis pas sûr que ce soit vraiment un cadeau qu’on leur aurait fait.

      Vaut mieux vivre bien moins longtemps, que mal et plus longtemps, la plupart des gens se contente du contraire ou s’en satisfont, hélas ! Mais ne pourrait-on pas imaginer vivre à la fois bien et plus longtemps, c’est une autre histoire, une utopie sous le régime capitaliste, et puis il faudrait commencer par être moins nombreux sur Terre, cela tombe bien les oligarques s’en occupent, quel bonheur !

      Cette réflexion en amène une autre toute aussi politiquement incorrecte.

      Je me demande si “l’espérance de vie” ne serait pas finalement une chimère destinée aux croyants qui s’imaginent un jour rivaliser avec les dieux et atteindre la vie éternelle. Il y en a qui sont assez fous pour y croire, la preuve : Les tenants du transhumanisme.

      A force de croire qu’elle est supérieure à toutes les autres espèces, l’espèce humaine en arrive à constituer une réelle menace pour la survie des autres espèces, et elle ne se rend même pas compte qu’elle est directement concernée ou en voie de disparition, si elle ne change pas radicalement les bases (économiques) sur lesquelles repose finalement l’ensemble des rapports qu’elle entretient avec le monde extérieur ou la nature.

      Le dernier épisode en date ou qu’elle vit actuellement n’est pas vraiment à son avantage, ou témoigne qu’elle n’a même pas conscience de faire partie de la nature ou que rien ne la distingue des autres espèces, hormis dans son inconscience, elle se figure qu’elle pourrait survivre au détriment de toutes les autres, ce qui est proprement suicidaire ou signerait son arrêt de mort.

      En conclusion, je crois qu’avant de se soucier de notre espérance de vie, on ferait mieux de se demander ce qu’il faudrait faire pour que tous les hommes bénéficient de conditions de vie qui leur permettraient d’accéder au bien-être, de s’épanouir individuellement, et de vivre en harmonie et en paix. Je ne pense pas qu’une société basée sur le profit et la marchandisation de tout ce qui existe permettra d’atteindre un jour cet objectif, c’est même une certitude absolue.

    • “pourquoi y a-t-il moins de personnes âgées dans les pays pauvres que dans les pays riches.”
      Dans la Bretagne natale de mon grand père, il y avait une moindre proportion de personnes âgées principalement parce que les couples faisaient beaucoup plus d’enfants. 14 pour les parents de mon GP, 11 pour sa soeur ainée et 17 pour une fille de cette soeur …
      Toute population qui s’agrandit par la natalité a une pyramide des ages en forme de pyramide. Dans une population stable c’est un cylindre avec un bout pointu.
      Et un pays est pauvre parce que sa population est moins éduquée et moins soignée, ce qui conduit à une mortalité infantile compensée par un grand nombre de naissance. Au lieu de 2 enfants on en a 12 et 4 survivent. Et quand on est soigné les 12 survivent
      Donc en fait il n’y a pas vraiment moins de vieux, il y a surtout plus de jeunes.

  21. Dans tous les domaines, Médecine, Industrie, Commerce, etc. ce que vous dites est exact, le maître mot est: ‘IL FAUT APPLIQUER LA PROCÉDURE”. pas de discussion, l’expérience à la trappe. On en voit les résultats dans notre petit monde de la Biologie Médicale passée aux mains des financiers: affligeant.

  22. Bonjour à tous.
    Voici un témoignage :
    “Je travaille dans un labo pharma qui fournit des produits d’urgence aux hôpitaux Depuis mi février il y a une explosion de vente d’Argatroban (anti thrombique d’urgence) CHU bordeaux
    2020 : 58 flacons
    17 fevrier 2021 au 21 juillet 2021 : 248.
    Juste en exemple. Je ne suis ni médecin, ni chercheuse mais je constate des faits un malade consomme et là, il consomme de l’anti coagulant …”. Quelqu’un aurait les moyens de vérifier cette info?

    • Excellente info !
      Reste à savoir quels types de patients en “profitent” !
      En Inde un des protocoles basé sur l’ivermectine+Doxycycline a intégré le Clopidogrel (Antiagrégant plaquettaire). Je connais j’en prends !
      Ces médicaments sont apparemment aussi bien utilisés pour des gens en phase inflammatoire du Sars-Cov2 mais apparemment également pour contrer certains effets indésirables des “Maxxins”, dont thromboses et micro-caillots.
      Un rapport de 1 à presque 5 sur 6 mois seulement soit 1 à 9 mini sur un an, alors que le nombre de “malades” doit être inférieur, démontrerait au premier abord une relation de cause à effet … avec la vaccination, seul paramètre existant en 2021 mais pas en 2020. Sans même éventuellement mettre l’accent sur les différentes générations de variants moins “dangereux” au fil du temps.
      Qui serait à même de confirmer la multiplication de l’utilisation de ce produit ?
      L’avis d’un Hospitalier (Médecin Réanimateur) serait précieux.

    • serait-ce à cause des inoculés amenés en urgence pour thromboses ?

      Février me semble loin de la masse des injections en vaccinodromes depuis mai/juin

      Ce serait bien de connaitre la fourniture des flacons entre mai et septembre aout/ septembre 2021

      • Il y a un site de la cpam qui permet de trouver toutes les boites vendues de tous les médicaments, le Dr maudrux avait fait un article comme cela il y a…. tellement longtemps.

    • On ne prête qu’aux riches 😁
      Je n’ai pas non plus souvenir de cette supposée réflexion de Maitre Kong.
      Les anciens considéraient que nous avançons dans la vie à reculons. Le passé nous est connu, non l’avenir.

  23. Prévenu par mail d’un nouveau billet, je reviens sur ce blog. Très instructif. Je me permets tout de même un commentaire : la “grippe russe” dont vous parlez fut une pandémie bien plus longue que vous l’écrivez me semble-t-il, puisque démarrant en 1889, elle dura jusqu’en 1994 (de cas sporadiques semblent avoir été constatés à Paris jusqu’en 1906) selon ma source ( https://www.vidal.fr/actualites/26269-pandemie-de-grippe-russe-une-covid-du-xixe-siecle.html ).

    • C’est le virus du communisme et de ses nombreux variants,troskysme,stalinisme…dont vous parlez il sévit encore actuellement même à Paris en 2021….

      • Virus créé par QUI? Marx et Lénine. Sans le premier, le second n’aurait pas existé et c’est ce second, QUI déjà? ah oui Lénine QUI crée les premiers CAMPS DE CONCENTRATION en Europe, dès 1918. C’est lui QUI, le tout premier dans l’Histoire, GAZE les populations civiles, en l’occurence des paysans. C’est ce Lénine QUI, entouré de Bronstein (aka Trotsky), Rosenfeld (Aka Zinoviev), Apfelbaum (aka Kamenev), Solomon (aka Sverdlov et 1er Président de l’URSS) a mis en oeuvre la doctrine de Marx: dictature (blablabla du prolétariat) qui fit, et ce n’est toujours pas fini, 100 MILLIONS D’INNOCENTS assassinés, des MILLIARDS de vies saccagées, disloquées. Sans QUI? Sans Marx et Lénine: RIEN ne serait arrivé: pas d’Hitler, pas de Staline Mao Castro Pol-Pot Ho-Chi-Minh etc etc De ces seconds couteaux, aucun n’eut la froide cruauté de Lénine. Un Lénine QUI creva en 1924, heureusement; car, à lui seul près de 10 MILLIONS de personnes furent assassinées d’Octobre 1917 et son Coup d’Etat jusqu’à sa mort politique en 1922; . N’oublions jamais.

        • Ne pas oublier que si Marx a pu écrire une partie du Capital projetée c’est grâce à l’exploitation de la sueur des ouvriers britanniques de son ami et hôte Engels

      • Dans certains articles que j’ai lu, on parle plutôt de vagues successives, comme actuellement, et on pouvait l’attraper plusieurs fois (un exemple célèbre : le Tsar de l’époque) comme aujourd’hui (du fait des mutations). Les dates de début citées vont de 1888 à 1890, celles de fin de pandémie de 1889 à 1895… Wikipedia attribuait encore il y a peu de temps (quelques mois) cette pandémie au virus grippal H1N1, expliquant que la grippe espagnole touchait essentiellement les jeunes du fait de l’immunité acquise par les anciens lors de pandémie de grippe russe…

    • L’article du Vidal par Stéphane Korsia-Meffre (novembre 2020) est effectivement très intéressant et stimulant pour une réflexion sur le sujet. Il donne beaucoup d’éléments descriptifs de cette pandémie de 1888-1895.

  24. Extraits d’un article du Dr pierre henri Bertondiot paru dans le Quotidien du Médecin en 2019 (introuvable aujourd’hui par une recherche sur le site)
    “Aucun vaccin, avec les nombreux toxiques qu’ils contiennent, ne pourrait avoir d’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) aujourd’hui si on leur appliquait les normes en vigueur pour les nouveaux
    médicaments.
    1) On ne compare JAMAIS les vaccins à des placebos réels (substances neutres, inertes) pour évaluer valablement leurs effets secondaires réels ; on donne alors d’autres vaccins ou d’autres substances intrinsèquement toxiques comme l’aluminium dans le faux groupe placebo.
    2°) Aucune étude des effets secondaires à long terme, alors que les maladies auto-immunes post-vaccinales peuvent prendre des mois voire des années à se déclarer !
    3°) Autre passe-droit, les vaccins sont dispensés de la moindre analyse
    pharmacocinétique, contrairement aux autres médicaments.
    4°) Enfin, Xième passe-droit dramatique, les vaccins sont aussi dispensés, là encore contrairement aux autres médicaments (et même aux cosmétiques qui eux ne sont jamais obligatoires !) de tests destinés à évaluer leurs potentiels cancérogène, mutagène et tératogène…
    Je ne connais personne qui, ayant étudié sérieusement les vaccins, continue à les défendre. Nous sommes des milliers de médecins intègres à penser la même chose, mais la peur nous retient de parler…
    Un médecin qui renonce à vacciner perd environ 20.000 euros de CA par an, parfois bien plus. Le vaccin représente 12% du chiffre d’affaires d’un généraliste et 33% de celui d’un pédiatre.
    Lequel est le plus crédible, du soi-disant expert, ou du médecin qui renonce ?”
    https://docplayer.fr/170692993-Vaccins-un-medecin-francais-ose-parler-article-du-docteur-pierre-henri-bredontiot-dans-le-quotidien-du-medecin.html

    • @Fabio
      Merci d’avoir le courage de l’énoncer.
      Une de vos consœurs, américaine, auditionnée par les représentants de son Etat avait même osé dire que les vaccins, et qu’elle avait énumérés , ne servent à rien

    • Il me semble avoir lu, sur les AMM conditionnelles concernant les “Produits” Pfizer, Moderna, Az et Janssen, les mentions des demandes complémentaires de l’EMA concernant justement la pharmacovigilance, les éventuels potentiels mutagènes et cancérogènes, de toxicité; entre autres.

      Ce qui devrait suffire à faire comprendre à beaucoup (dont un nombre important de soignants) que ces “produits” non seulement ne sont donc pas des vaccins (s’ils en étaient il n’y aurait pas eu besoin de ces données supplémentaires, si je vous suit bien !) mais qu’en plus ils doivent bien répondre aux règles applicables aux “Médicaments”, de thérapie génique en particulier.
      La guerre judiciaire ne faire que commencer !

    • Survolez donc au moins , si ça vous est possible, la seconde édition du livre (512 pages) de (feu) Michel Georget « Vaccinations. Les vérités indésirables ; S’informer, choisir , assumer ». Sans omettre dans le survol de cette pépite explosive très ignorée les précieuses pages 257 et 258 sur la véritable histoire de la rage et de ce triste sire de Louis Pasteur, le fondateur de l’Église du Sacro-saint vaccin, en retenant bien dans l’introduction ce lamentable constat (page 12) « La plupart des médecins ignorent tout ce qui va suivre concernant les dangers spécifiques des vaccinations »

  25. Merci pour cette analyse !
    Ce qui est aussi intéressant et peut peut-être expliquer les différences entre pays, c’est qu’un variant au début de son cycle de vie est plus virulent qu’en fin de vie lorsqu’il s’éparpille génétiquement. Ainsi un variant qui naît dans un pays sera plus sévère dans ce même pays que s’il est importé des mois plus tard dans un autre pays.
    En France, à partir d’automne 2020, on a eu un variant cocorico qui a fait beaucoup de dégâts. L’autre point concernant la France, ce sont les importations et le peu de contrôle des frontières en mode “open bar” pour faire vivre le tourisme. Alors que d’autres pays ont instauré des quarantaines, comme l’Allemagne.
    Mais nous, on a le pass anti-sanitaire pour mettre de la poudre aux yeux. On met du contrôle là où il est inutile d’en faire et une gestion en mode passoire là où il faudrait du contrôle, tout va bien !

  26. C’est clair comme le jour
    De mon coté, non vacciné, j’ai fermé mon cabinet médical le 15/9/2021.

    • C’est vraimentterrible, pour vous d’abord, pour vos patients ensuite.
      Avez-vous une structure de médecins “recalcitrants” qui vous aide à avoir des perspectives un peu positives, etc..? Car le passage de médecin, x patients par jour, à seul en famille, rage au cœur, doit être difficile.

    • Bravo pour votre courage ; tellement de vos confrères ont dû céder à
      contre-cœur ! Je suis dentiste et vais également fermer…une avocate me disait
      son étonnement de constater la non-réaction de nos conseils de l’Ordre !!!
      Cette épidémie aura révélé la grande docilité des peuples….

    • Un réseau de médecins “mis sur la touche” et ayant cessé leur activité malgré le fait que la loi du 5 août n’est pas applicable (voir explications sur Reaction 19) est entrain de s’organiser avec http://www.ah-si; bon courage à vous. Non vaxx cela ne m’aurait pas dérangé de renoncer au remboursement des consultations médicales pour avoir un médecin qui ne soit pas vaxx comme moi…Je crains que cela ne soit plus envisageable.

    • Vous n’aviez pas un délai d’un mois ?

      Quoiqu’il en soit félicitations pour votre courage et probité

  27. En l’occurrence, Confucius a raison.

    Cela fait bien longtemps que l’on sait ce qu’il en est des épidémies de virus respiratoires. Celle-ci se déroule comme prévu par l’observation. Et ce n’est pas le problème, ça n’a jamais été le problème.

    En revanche, totales ténèbres pour ce qui nous attend concernant l’expérimentation sociale que nous vivons et la nouvelle civilisation dans laquelle nous entrons. La lueur de l’expérience du passé dessine des contours glauques – et la situation présente confirme les observations du passé, comment des peuples et des individus se jettent avec foi dans des croisades que toute leur éducation leur ont présenté comme barbares. Pour ce que sera vraiment l’avenir… il faudra le vivre pour le savoir.

    Je ne crois pas un seul instant que les peuples occidentaux (les vaccinés) vont se reprendre (seule façon de sortir de la crise par le haut) : pour se regarder dans un miroir, il faudra des boucs émissaires. Pour l’instant, ce sont les non-vax. Une issue possible est de les troquer contre un ou deux responsables (c’est la faute à l’OMS aux mains des Chinois, c’est la faute à l’EMA qui a caché des données, à Pfizer, etc.).

    L’histoire montre de l’espoir : après 500 ou 1.000 ans d’obscurité, la lumière revient en général.

    • Euh…seul les Dieux peuvent avoir une espérance aussi lointaine, ou bien des profonds altruistes , de surcroît croyant au bon sens éternel…

  28. Bonjour Gérard, merci pour ton argumentation épidémiologique , statisticienne et éclairée en dehors de la propagande actuelle : les hommes politiques expliquent la médecine , les Médecins de plateau de télévision font de la propagande pour la politique paranoiaque actuelle et faire avaler le pass sanitaire …Ne baisse pas les bras continue ton argumentation de bon sens , malgré la situation tendue à l’heure actuelle,pour ceux qui réfléchissent avec bon sens , car les chiens de garde veillent …et ce bon sens est censuré pour faire avaler toutes les décisions ORWELLIENNES à la population .Merci de sauvegarder cette résistance intellectuelle et médico scientifique, ce qui n’est pas le cas d’un certain nombre d’intervenants sur les médias achetés…

  29. Bonjour
    Concernant “on n’a jamais pu expliquer avec certitudes les différences importantes entre la France et l’Allemagne”, je tiens à préciser que :
    L’Allemagne consacre 29% des ses dépenses communes de santé à l’Hôpital, alors que pour nous c’est 41% (pour un même niveau de ressource globale), soit 40% de plus
    -Qu’elle a trois fois plus de lits de réa, et 1/3 de personnel administratif en moins
    -Que l’Allemagne s’est préparée réellement aux menaces épidémiques, avec stock de masques, et exercices…
    Bref, conclure que nous aurions un manque de moyens hospitaliers, serait comme déduire de nos désastreux test PISA, s’aggravant à chaque nouvelle évaluation, que notre éducation nationale manque de moyens !

    • En Allemagne tous les hôpitaux ou presque sont sous statut privé , cf lois Hartz sous Schröder un socialiste ….., , et ne servent pas de réservoirs d’emplois locaux pour des basses raisons électoralistes !
      Si le % alloué à la santé est sensiblement identique , c’est en % du PIB et là ça fait une sacré différence compte tenu de leur avance de près de 1300 milliards en plus par rapport à nous .
      Autre différence ils ont plus utilisé l’HCQ que nous et utilisent actuellement ll’IVM , comme en témoigne un médecin allemand de réa qui dit que compte tenu des résultats il est moralement et ethiquement impossible de ne pas le proposer aux patients ….

      • A-t-on une source fiable pour cette affirmation de l’ivm utilisée en Allemagne et laquelle ( pourrait-on voir cet article ?)
        Merci d’avance du partage !!

    • On peut rajouter également que d’après la FNAQPA, lors de la première épidémie l’année dernière, l’Allemagne pratiquait systématiquement un test covid chez les morts dans les Ehpad. En Belgique, ces mêmes morts étaient totalement imputés au covid. En France, un peu des deux en fonction des besoins. Les résidents en ehpad, c’est 1% de la population française (600 000 résidents) pour 25% de la mortalité annuelle totale (150 000 décès).
      On voit bien que la mortalité en ehpad est une variable d’ajustement puissante pour faire dire aux chiffres à peu près tout et n’importe quoi.

  30. Excellente information, bravo, merci. De quoi en donner autour de soi.
    Et d’être à la fois rassuré sur la maladie, et démoralisé sur l’avenir de notre soi disante démocratie .

  31. Un nouveau variant emporte tout actuellement, le variant Z , comme Zemmour , les médias sont en boucle depuis 10j plus un seul médecin en plateau , tous disparus , les pour , les contres …Le cirque politique est parti pour les 7 mois à venir , même les prévisions catastrophiques, comme d’habitude, de Fontanet hier dans Le Figaro n’ont pas été reprises , le virus politique a repris ses droits ,

    • Z comme Zorglub le joker de macron qui va jusqu’a faire croire que le GR code qui fuite lui aussi il est un brave mouton, pour pulveriser le Pen ,debile ils vivent dans un autre monde a part Rousseau,Wonner,et autres alternatifs,personne ne repart sur leur vieille ideologie nazitaire.

      • Oui.

        Faire baisser Le Pen pour que LR puisse accéder au second tour.

        Si (et je dis bien si) c’est la manip, plutôt intelligent. En ce que cela prend en compte la réalité des rapports de force et mis au point un moyen de lutter contre l’élection évidente de Macron.

        Et oui, c’est dangereux, ça fait monter les idées d’extrême-droite. Sûr que ce n’est pas comme si depuis 35 ans la télé ne s’acharnait pas heure après heure à la promouvoir. On récolte ce qu’on sème.

          • Vous m’enlevez les mots de la bouche.
            S l’obligation n’est pas promulguée avant les élections.

  32. Avec toute la technocrasse actuelle, on n’aura même pas fait mieux que l’évolution naturelle. Peut-être pire… sans compter la destruction systématique de tous les fondements et valeurs de ce qui fait société. Merci docteur pour votre travail !

  33. Merci tout simplement. Je suis ces affaires folles depuis le début parce que j’ai du temps . Ces chiffres confirment mon intuition . Mais pour le «  cerveau droit» les courbes sont semble-t-il interdites .
    Je reste persuadé que la Chine a su très tôt qu’il ne fallait pas communiquer sur cette épidémie et une entente bien comprise avec l’OMS était nécessaire. L’immense confinement de janvier 2020 est l’exemple même du régime de terreur consolidé par des chiffres mensongers. Leur expérience de H1N1 est capitale. Très vite d’une part ils ont su détecter les sujets malades puis les sujets positifs , communiquer pour un peu de terreur dramatique ( hôpital de Wuhan construit en quelques semaines). Isoler et traiter ceux qu’ils désiraient soigner. Car on voit bien hélas que l’homme chez eux n’est pas investi des mêmes valeurs qu’en occident . Des pans entiers de villes ont été «  sacrifiés ». Les militaires bien compromis dans le P4 , aux ordres du comité central ont su renforcer leurs tendances au contrôle et à la répression , que nous nous empressons de suivre( crédit social du pass de la honte, division optimale de la population ( méprisée par ailleurs). Leurs frontières sont restées perméables longtemps pour l’émigration/ rapatriement, mais pas pour l’immigration !!! Mme Parly peut jurer ses grands dieux son rôle de mèche de détonateur est absolument capital ( Creil)
    , JO militaires etc . L’invasion de l’ennemi microscopique est une opportunité comme l’avouent Attali et Schwab afin de contrôler les masses et nous mener vers ce qu’ils appellent leur NOUVEL ORDRE. Que choisirons nous ? Sécurité sous contrôle ou Liberté avec risques .? Les intellectuels sont muets et plongés eux mêmes dans la terreur ou la paresse. Les créateurs ? Terrés dans leurs ateliers. La démocratie mourante n’a même plus le doux nom de représentative. Notre responsabilité de CITOYENS est engagée le 13 octobre un vote décisif , il nous appartient de le contrôler en interpellant avec une grande fermeté les députés et sénateurs sur leurs responsabilités dans l’Histoire de notre pays . Il faut les noyer de mails ,de lettres ,de présences aux sièges afin qu’ils comprennent que l’honneur de leur nom est en jeu . Car l’historiographie ne descendra pas au tombeau. La honte est un lourd fardeau pour les générations.
    A 70 ans je suis heureux d’avoir «  réagit » en 1985 en acceptant la responsabilité de l’aide aux malades et en persuadant tout un chacun que la seule mesure salutaire était de «  sortir couvert «  ( Libération ) , En impliquant à temps l’Ordre des médecins ( Louis René) . Le prix? : une carrière et le sourire narquois des bien pensants des bien disants et des malfaisants. Ces derniers n’ont pas gagné, mais 2020 n’est plus 1985.
    Merci Gerard de ton excellent travail . Un vieux confrère anesthésiste.

  34. Excellente synthèse que j’intègrerais dans ma publication du jour, en appui du dernier bulletin hebdo du Réseau Sentinelles, publié hier, et qui donne une estimation de 6 cas COVID+ pour 100 000 habitants (en Corse le taux est estimé à 12, alors que la population des résidents est de 340 000 personnes !)…
    Preuve, semaine après semaine, qu’il n’y a pas plus de pandémie que de beurre en branche !
    Une PLANdémie, oui = soit un PLAN muté en PLANdémie !
    Quand on pense qu’il suffirait de dire NON en masse, pour que leur petit jeu s’arrête…
    Merci pour votre expertise, JBL1960

    • “’il suffirait de dire NON en masse”
      C’est un oxymore, la foule va toujours dans le sens du courant général. Seul quelques individus acceptent de se différencier en allant à contre sens.
      Ici même il y a un courant général auquel il est mal vu de s’opposer

  35. Est-ce pour ça que la Croatie arrête la vaccination avec un taux de vaccinés de 50% ? Les conséquences du vaccin pouvant se révéler plus préjudiciables que le virus en lui même ?
    Purée de moine ( pardon pour nos ecclésiastiques) mais qu’est ce que c’est que cette psychose ? Au point de voir le médecin traitant se tordre les mains équipé comme si il travaillait dans le labo P4…Les stukas allemands étaient équipés d’une sirene pour terroriser les réfugiés sur les routes.Nous avons maintenant les médias.

  36. Merci Zola pour cet éclairage remarquablement étayé sur cette crise sanitaire au niveau mondial . Je pense malheureusement que le Sarscov2 dans quelques années laissera des traces indélébiles. Non pas à cause du Covid, qui sera rapidement ramené dans les esprits au niveau des épidémies antérieures , comme la grippe de 1968 l’a été, mais du fait des comportements humains dont nous avons été témoins : des dérives opportunistes et liberticides auxquelles nous avons été confrontés, des amalgames entre la science et la politique , toujours de sinistre mémoire, des conséquences sociales , sanitaires et économiques qui vont faire que de cette période l’Histoire ne retiendra que les comportements humains et leurs sinistres conséquences. Clivage de la population orchestré par l’hubris de certains , dans une simplification outrancière entre les bons et les mauvais, clivage dans les entreprises, les familles ; on a monté pour de mauvaises raisons les uns contre les autres, alors que le virus s’en fout. La situation de fliquage généralisé dramatique que nous vivons , où des citoyens doivent contrôler d’autres citoyens , la docilité et même le zèle de beaucoup déconcertent : n’avons- nous donc rien appris du passé ? Faut-il toujours qu’il n’y ait que quelques éclaireurs pour faire bouger les choses ? Il va en rester une profonde faille dans le peuple français, et une défiance généralisée envers la parole médicale, scientifique, politique et médiatique. L’ abstention massive aux dernières élections en est d’ailleurs le cruel marqueur. Beaucoup de dêgats en très peu de temps, et par contre des séquelles pour de longues années, en particulier en France.

  37. Comment le R-effectif est-il calculé? Le “Nombre de reproduction de base” (cf Wikipédia) est un nombre sans dimension, alors que la pente de la courbe à la dimension inverse d’un temps, il faut donc une donnée intermédiaire qui est le délai moyen pendant lequel un individu est contagieux. Que vaut-il dans le cas de la Covid, et quelle est l’influence des mesures sanitaires sur ce délai? Mystère, je n’ai jamais trouvé de réponse satisfaisante.

      • LE RO est un calcul d’une approximation divisé par une autre approximation, avec une approximation du résultat.

        les erreurs doivent s’annuler dans leurs têtes alors qu’elles se cumulent. l’épidémiologie théorique est une tartuferie.

        • Dans la pratique et contrairement à ce que tendent à nous faire penser les “calculs d’erreur” les erreurs se cumulent rarement et on plutôt tendance à se compenser effectivement.
          Mais bien évidement il faut envisager le pire et donc le cumul pour présenter ses résultats même si dans la pratique il faut plutôt miser sur la compensation.
          On reproduit assez bien le phénomène et utilisant une suite de nombres aléatoires donc on fait la somme ainsi que la somme de ces mêmes nombres préalablement arrondis et en comparant les deux résultats.

        • > les erreurs se cumulent rarement et on plutôt tendance à se compenser effectivement.

          D’ailleurs chaque prof de math l’observe bien : dans chaque exercice mathématique réalisé par des élèves, si à chaque étape il y a une erreur de calcul, à la fin on a bien un bon résultat car les erreurs se sont compensées. CQFD

          Et comme le résultat du RO est une mesure théorique qui ne peut être vérifiée (qui n’est pas une mesure physique tangible) par rien d’autre que le calculs qui a servi à le trouvé, en utilisant les nombres approximatifs de ses intrants… c’est certain que ce doit être le bon résultat puisqu’on peut pas le vérifier.

          le nec plus ultra étant un précision au centième basé sur des tests à haute valeur de fausseté.

          Il faut être capable d’entendre pas mal de c***eries

          • ” D’ailleurs chaque prof de math l’observe bien : dans chaque exercice mathématique réalisé par des élèves, si à chaque étape il y a une erreur de calcul, à la fin on a bien un bon résultat car les erreurs se sont compensées.”
            Je ne parlais pas de mathématiques mais de la vie réelle et donc certains donneront un résultat très éloigne de celui attendu à cause de leurs erreurs de calcul mais il est probable qu’un nombre important donnera un résultat plus proche de la réalité que ne le suggère le calcul d’erreur, si ils ont fait un calcul juste en utilisant des mesures un peu fausses

          • “il est probable qu’un nombre important donnera un résultat plus proche de la réalité que ne le suggère le calcul d’erreur, si ils ont fait un calcul juste en utilisant des mesures un peu fausses”

            il est probable… comme il est probable que le vaccin marche, probable que les enfants contaminent, probable que les asymptomatiques transmettent, probable qu’un vieux vacciné qui meurt 3 jours après meurt de vieillesse, probable que le gouvernement à fait du mieut qu’il peut, probable que les soignants non vaccinés ce serait une catastrophe…. probable que…

            La SEULE manière d’avoir une vision plus ou moins réaliste de ce qui se passe c’est à dire avec un intervalle de confiance qui va de 1 à seulement 2 ou 3, est de construire une population étudiée pour être représentative de la population générale disons 300 000 personnes (et c’est déjaassez faible comme échantillon car nous sommes dans des niveau de 50-75 pour 100 000) et TIRER au hasard dans ces 300 000, 10 000 personnes qui forme un sous-groupe lui aussi représentatif de la population générale, et de ces 10 000 faire un test pcr avec pour CHAQUE test “positif” une mise en culture et un séquençage INTÉGRAL pour bien vérifier que nous avons un véritable covid+.

            Chaque semaine, le même jour à la même heure, vous refaites un nouveau tirage au sort de 10 000 personne et vous refaites la même chose, pcr, mise en culture et séquençage. Au bout de 10 ou 12 semaines, vous allez commencer à avoir un nuage de point qui vous montrera s’il y a des cohérence. Ainsi si vous trouver en évolutions 1.45, 1.46, 1.48, 1.49, 2.00, 2.10 etc. vous avez une mesure cohérente avec une légère progression de l’épidémie.
            Si vous avez 0.57, 2.14, 1.24, 0.95, 2.36 etc… vous avez juste une merde et votre échantillon n’est pas assez important OU cette mesure est inutile et ne produit que de la merde… SAUF que nos kadors habitués à produire de la merde mensongère vont nous vendre des moyennes mobiles qui ne vont que lisser des résultats incohérent pour en cacher les incohérence. Et même avec cela on est en dessous du seuil de représentativité statistique…. il faudrait plutôt une pop de 3 millions de tirer au hasard chaque semaine 500 000.

            Parce que actuellement, vous testez les gens qui SE PRÉSENTENT, les gens se présentant (ou pas) non parce qu’ils sont malades (ou pas) mais suivant les annonces politiques d’ouverture ou de fermetures, de campagnes de pubs anxiogènes ou propagandistes, des annonces des débiles au pouvoir ou des journalistes en mal de pied de chaise pour se satisfaire. Et donc vous avez LE biais énorme qui discrédite tout le reste.

            Vincent pavant à fait une excellente vidéo sur l’article de 1927 (dans ces eaux là) sur les 2 clampins ayant publié cette théorie du R0, fondant la “matière” qu’est l’épidémiologie et démontre bien que c’est de la foutaise.

            Et si on me fait pas la méthode proposée au dessus pour gommer les biais, on arrive dans les calculs à faire des “ajustements” destinés à arriver au résultat que l’on veut.

            Cette épidémie qui tue tout le monde qu’on doit pas sortir de chez soi si on n’est pas vacciné, nous on cherche à se faire contaminer depuis 15 jours, et on n’arrive à trouver PERSONNE qui est positif (malade) autour de nous, personne. Où sont les covidés ? je ne connais personne qui connaît quelqu’un qui est malade.

            je suis preneur d’une culture dans une boute de pétri qui serait contaminante….

  38. Merci de vos analyses chiffrées . C est toujours instructif de vous lire .
    A propos de votre intéressante remarque sur les bactéries, il me semble que tout est question d écosystème ( ce qu évoquait Pr Raoult quand on posait la question saisonnalité)
    Je crois que c est Paul Valéry qui disait : ce qui est simple est faux …et ce qui ne l est pas n est pas exploitable.( je cite approximativement)
    Nous vivons sous le «  règne » de Descartes , approximativement une cause , un effet et vice versa, ce qui a permis le développement de la médecine moderne. C est ainsi qu on cherche, et trouve , des thérapies ciblées dans le cancer et dans les MAI , et qu on constate, sur le patient ,une foule d effets secondaires inattendus. Un peu comme un grand jeu de billard .
    La vie n est pas comme ça, le vivant est complexe , et un virus , c est vivant .
    Dans cette époque , où l on s intéresse tant à l écologie, jusqu’à y mettre un ministre, on continue à fonctionner sur base cartésienne, laissant dans l ombre le multifactoriel. Poussé à l extrême , on peut penser que ça nous a donné le tout vaccin , au détriment de la recherche d un traitement.
    Il y a en Israël 13 traitements en phase d essai clinique,qui avancent tout doucement ( financement ?), sans compter différents sprays nasals en France et en Israël ( efficacité prouvée et innocuité idem).
    Plus grave qu un soi disant complot mondial , la perversion de la pensée.

      • merci
        je ne connaissais pas la Proxalutamide qui semble en tête de traitement dans les différentes études

    • Descartes ? Mais non

      Les Français qui n’existent pas, plus que les Britanniques, les …., etc … ne sont pas cartésiens.

      Seule une minorité de Français le sont

      Dire “Le Français” ou “Les Français” (avec majuscule SVP) c’est globaliser bêtement

  39. Excellente synthèse évidemment, mais : les paramètres de l’épidémie de Covid étant liés non au virus mais bien au non-soin et au délire des variants issus de la folie ARN, bien malin qui pourrait dire si ce que nous vivons a le moindre rapport avec le passé !

  40. Merci pour ces analyses sérieuses et mesurées.
    Quoi qu’il en soit et quoi qu’il arrive, ceux qui sont au pouvoir, avec l’aide bienveillante et intéressée des médias dominants, nous énonceront leur vérité, même si les faits leur donnent tort. La réalité n’existant que lorsqu’elle est rendue publique, ne le sera donc jamais vu qu’elle les dérange. Ce sera donc grâce aux vaccins et aux politiques avisées de nos soit disant “élites” que la pandémie aura disparu. La vérité est désormais gouvernementale, le reste n’est que complotisme.

  41. – Globalement il y a 5 fois moins de plus de 60 ans par rapport à la population dans ces pays.

    Certes, mais l’Afrique, l’Asie ou l’Inde sont plus que 5 fois plus peuplés que l’Europe ou les États-Unis, donc le rapport que vous avez retenu ne vaut rien ou il ne peut que fournir des chiffres inutilisables, contestables ou sans valeur. Alors pourquoi les donner ?

    Si vous aviez comparé entre eux la totalité de la population de ces pays ou continents, vous seriez arrivé à la même conclusion ou elle aurait même été amplifiée, en 2020 et jusqu’en septembre 2021, il y a eu beaucoup plus de morts attribués à la Covid ou à ses variants en occident.

    L’espérance de vie n’est pas la même non plus.

    En France, en gros, vous êtes vieux à partir de 70 ans, en Inde à partir de 50. Pour ne prendre que les adultes, en France vous vous chopez un tas de maladies auto-immunes parce que vous bouffez beaucoup trop, vous êtes gavés jusqu’à la gueule, trop de viande, de graisse, de sucre, d’alcool, de tabac, en Inde parce que vous êtes en permanence en état de sous-alimentation avec des carences en tout ou presque par manque de moyen financier, vous vous goinfrez de riz parce que cela cale la faim, et les hommes picolent des alcools frelatés ou de très mauvaise qualité pour oublier la misère de leur existence.

    En France vous bouffez un tas de trucs issus de l’industrie agro-alimentaire bourrés de produits chimiques de synthèse, de véritables poisons. En Inde, ils sont réservés aux classes supérieures ou moyennes qui sont très minoritaires.

    En France, vous vous gavez aussi de médicaments, en Inde on n’en a pas les moyens.

    En France, vous vivez pour ainsi dire dans un laboratoire, votre milieu est aseptisé, vous fuyez le moindre microbe et votre système immunitaire n’est pas entraîné à les combattre. En Inde, c’est exactement l’inverse, mais à l’excès, parfois on a l’impression de vivre dans une décharge !

    En France, à moins d’habiter dans un village ou on pratique encore l’élevage, ce qui devient de plus en plus rare, vous n’êtes pas en contact en permanence avec toute sorte d’animaux. En Inde, on vit ensemble, on est inséparable pour ainsi dire, un peu trop peut-être.

    Bref, si on prend ces deux cas extrêmes bourrés de paradoxes comme on vient de le voir, on s’aperçoit qu’il n’y a rien de rationnel là-dedans, que l’évolution de la société s’est faite de manière anarchique et inconsciente, et forcément il devait arriver un moment où la limite de ce qu’elle pouvait supporter serait atteinte, nous y sommes. Pour conclure, le comble de tous les paradoxes sans être cynique, c’est que pour un peu, nous devrions remercier les psychopathes qui détiennent tous les pouvoirs d’aider la population à en prendre conscience. Comment ? Diable, mais en prenant en mains son destin !

    Pour en revenir à la trame, disons idéologique de votre article.

    S’il est exact que celui qui n’a pas de passé n’aura pas de futur, le présent demeure notre principal source d’inspiration où puise notre imagination pour changer la société, ce dont chacun s’emploie à se détourner de préférence, c’est à croire qu’il lui convient, qu’il l’avoue ou non, d’où l’impasse ou la situation inextricable dans laquelle nous sommes.

    Quand vous prêtez à ceux qui nous gouvernent ainsi que les élites à leur service, le refus ou l’incapacité de s’inspirer de l’expérience du passé pour “éclairer devant soi”, vous témoignez que vous manifestez encore des illusions dans ce régime et ses représentants qui n’ont que faire de vos lanternes. Si c’est sur cela que repose votre espoir, je comprends pourquoi la plupart des lecteurs sont démoralisés, il y a franchement de quoi ! Ce qui n’est pas mon cas, parce que la lumière qui m’éclaire se situe non pas dans le passé ou sous ce régime, mais au-delà.

    • Pour qu’un message passe et soit clair, il ne faut pas le noyer. Dire aussi que la mortalité est 10 fois plus importante est fortement critiquable, tant il y a de différences telles que vous citez justement. Il faut donc ramener à quelque chose de crédible, en faisant court. Je pense comme vous que c’est plus que 2 fois plus, mais alors il faut expliquer et détailler tous les facteurs, sinon on est critiqué. Je préfère 2 sans critiques que 5 annulé par des critiques. Dans un commentaire il y a peu, j’ai aussi fait remarquer qu’un africain de 60 ans vaut sans doute un européen de 70 ans et plus, tout comme j’évoque aussi régulièrement les conditions sanitaires. J’ai un peu évoqué tout cela dans le billet sur l’Afrique sous Ivermectine.

      • merci !!!! , contrairement à @ TARDIEU que je trouve tres peu clair et crédible voir tres tres pessimiste dans cette tres longue ( trop longue ) tirade
        Je pense egalement que votre ‘analyse est excellente ( comme toujours ) et surtout détaillée et sourcée .

        • Les choses compliqués ne s’expliquent pas en 140 caractère. La peste touiteur réduit les esprit.

          En faisant des approximations d’approximations on tue la pensée et on en arrive au niveau de veran qui hurle qu’il a vu une personne de 40 ans en réa…

          Je trouve que la présentation inde/france de @tardieu est précieuse car elle humanise les tableaux de chiffres. et un enfant vivant dans un bidonville et n’ayant pas accès à l’eau potable, ce n’est pas la même chose qu’un enfant vivant dans le 17ème arrondissement en terme de santé. Dès lors les comparaisons ne sont pas aussi simples que cela en disant qu’il y a moins de vieux.

      • @à ZOLA

        Je n’ai écrit nulle part que la mortalité était 10 fois plus importante ou je n’ai fait aucune allusion de cette sorte, vous devez confondre. Mon commentaire n’avait pas vocation à vous contredire, bien au contraire. La preuve.

        A partir des données que j’ai trouvées sur le Net ce soir.

        – Environ 10% des Indiens auraient plus de 60 ans en 2021, soit 137 millions.

        – 446 373 morts présumés de la covid, avec un ratio de 85% de plus de 60 ans, cela donne 379 000 morts.

        – 379 000 de 137 millions = taux de mortalité de 0,26%

        J’ai pris arbitrairement 60 ans pour la France pour voir ce que cela donnait.

        – Environ 27% de français ont plus de 60 ans en 2021, soit 18 millions (sur 67 millions d’habitants)

        – 120 000 morts présumés de la covid, avec un ratio de 85% de plus de 60 ans, cela donne 102 000 morts.

        – 102 000 de 18 millions = taux de mortalité de 0,57%

        Le même calcul à partir de 75 ans.

        – 9,5% de Français de plus 75 ans, soit 6,365 millions.

        – 120 000 morts présumés de la covid, avec un ratio de 85% de plus de 75 ans, cela donne 102 000 morts.

        102 000 de 6,365 millions = taux de mortalité de 1,7%

        J’espère ne pas avoir fait d’erreurs dans mes calculs, à âge égal en prenant ou non en compte l’espérance de vie qui est différente d’un pays à l’autre, on constate que beaucoup plus de vieux sont décédés de la covid en France qu’en Inde, entre 2 et 7 fois plus.

        Entre ceux qui sont morts d’autres pathologies et ceux qu’ils ont achevés, euthanasiés ou assassinés, sans oublier ceux qui sont morts faute de leur avoir prescrit les traitements existant, ceux qui se trimballaient des comorbidités sérieuses, ceux qu’ils ont refusé de prendre en charge et condamné à mort, ceux qui étaient en mauvaise santé sans le savoir, le résultat est conforme à l’objectif escompté par ceux qui avaient conçu ce plan sordide.

        En Inde, beaucoup de vieux sont livrés à eux-mêmes, littéralement abandonnés, maltraités, ils crèvent de faim assez souvent, ils ne bénéficient pas d’une retraite, ceux qui le peuvent travaillent au-delà de 70 ans, ils figurent parmi les plus misérables de la société, sous-alimentés, carencés en tout, manquant cruellement d’hygiène, et malgré tout ils ont mieux résisté à ce foutu virus que les vieux français bien mieux lotis, à croire qu’ils en avaient vu d’autres !

        Tenez pour la petite histoire. Ma belle-mère qui s’est éteinte de sa belle mort pendant son sommeil à 85 ans je crois, continuait de coudre, d’enfiler le fil à travers le chas d’une aiguille sans lunettes, 10-10 aux deux yeux, pareil pour feu les deux femmes du père de ma compagne, son père comme celui de ma compagne a conservé une vue intacte jusqu’à son dernier souffle… et pratiquement toutes ses dents !
        Mon épouse de 63 ans, dont je suis séparé, ne peut plus lire sans lunettes, et ma compagne de 51 ans non plus depuis longtemps déjà. Ils appellent cela le développement ou le progrès, cela donne à réfléchir.

        • Je n’ai jamais dit que vous avez écrit ça, c’est moi qui l’ai écrit, car c’est la conclusion trop rapide des chiffres que j’ai donné ! J’ai expliqué ensuite brièvement que c’était moins, et pourquoi. J’ai bien compris qu’il y avait d’autres explications, et je vous ai expliqué pourquoi je n’ai pas développé. Mettre 15 lignes pour expliquer ce chiffre, non.

  42. Merci pour cette analyse d’une épidémie a surtout existé par la volonté politique de ne pas soigner destinée à mettre en place l’impensable (buvard sur le visage, autorisation par suivi numérique de gestes vitaux etc..).
    Les épidémies virales s’éteignent naturellement au bout de 2 à 3 ans, écrivez-vous. Et il semblerait que nous approchons de cette limite. Reste à savoir si elle sera reconnue.
    Ce sont les virus qui nous ont fait découvrir de façon plus évidente la mise en place d’un nouveau type de gouvernance concocté depuis déjà un certain temps.
    En observant le tableau des souches de variants on note que la France a encore un peu d’alpha , ce qui , selon certains, serait une bonne chose pour permettre que les virus se fassent la guerre , évitant la domination absolue problématique d’un seul .
    On a de la chance .. Non ?

  43. Merci pour cette analyse et cette conclusion optimiste. J’espère qu’on aura un jour une explication sur l’écart en termes de décès entre la France et l’Allemagne. Celà permettra de clouer temporairement le bec à ceux qui pensent encore que notre gouvernement et nos professeurs de plateaux TV ont pris à temps les bonnes mesures.

  44. Le problème, c’est que ce délire paranoïaque n’a jamais été sanitaire.

    La meilleure preuve en est que les gouvernements ont rajouté des mesures totalitaires au nom du 4ème vague inexistante.

    Et aussi qu’ils ont systématiquement entravé la meilleure mesure sanitaire : soigner les malades.

  45. ZOLA : « Est-ce le début des variants de plus en plus faibles, et les 6 à 12 derniers mois de cette pandémie ? L’expérience nous permettrait-elle d’être optimistes ? Nous l’espérons. »
    C’est ce que laissait entendre le Dr Didier Raoult dans l’une de ses interviews récentes :
    Pr. Didier Raoult : Vie et mort des variants du SARS-COV-2
    https://www.youtube.com/watch?v=-ADM4mSW06w
    Et un exemple qui semble lui donner raison :
    La souche Covid ‘la plus mutée au monde’ avec 34 mutations est découverte alors que les craintes croissent une super-variante pourrait prolonger la pandémie
    21 avril 2021 – Henry Holloway
    https://www.thesun.co.uk/news/14667687/scientists-world-most-mutated-covid-strain/
    Aujourd’hui, plus personne n’en entend parler de cette variante africaine “super-mutée” ?

  46. Grand merci pour votre travail incessant de fourmi et pour votre bon sens salvateur, en cette époque d’hystérie collective.
    Ravie de découvrir que le variant “mu” ne semble pas méchant.
    BRAVO.
    Continuez !

  47. Billet très intéressant et bien documenté. Cette évolution sur 2 à 3 ans (D. Raoult en avait parlé) doit combiner l’effet de l’immunité générale en rapport avec le grand nombre de sujets non symptomatiques ayant hébergé un des nombreux variants, mais aussi le fait que les derniers variants deviennent moins virulents (tuer son hôte n’est jamais preuve d’une bonne éducation, ni bon pour le virus lui-même) et surtout plus contagieux et avec un portage plus long dans les voies respiratoires en l’absence de traitement (IVER, par exemple). On peut donc espérer la fin de la pandémie ou le début d’une coexistence « soft » avec ce virus « domestiqué « , mais probablement pas celle de la main mise autoritariste des gouvernants ?

  48. Il faut penser à l’avenir, le boulot de Président n’est qu’un CDD. Barroso est chez Goldman Sachs, Philippe chez Atos, Macron se réserve Pfizer, Moderna ou McKinsey.

    • Vous faites un travail extraordinaire !
      Merci encore de nous enseigner et de nous rassurer !
      Je ne comprend toujours pas comment on peut” Maxxiner “en masse des enfants: nos sociétés sont devenues folles, prêtes à saborder les générations suivantes pour pouvoir continuer à consommer…
      On remarquera en outre que ces ‘Maxxins “expérimentaux conduisent à la production d anticorps anti Wuhan initial…..

  49. Excellente analyse , vous mettez en chiffres ce que nous ressentons semaine après semaine. Il faut l’envoyer à nos dirigeants…mais nous savons tous qu’il n’y a rien de sanitaire dans les décisions. Merci pour ce travail

    • “vous mettez en chiffres ce que nous ressentons semaine après semaine”
      c’est tellement vrai .
      je parlais de cela dernièrement avec une amie (une des rares avec qui je peux échanger tranquillement sur l’histoire de cette pandémie) .
      je ne suis pas une scientifique mais juste une personne très intéressée par toutes ces questions sanitaires et politiques et nous parlions d’intuition , de ressenti , de recherches d’informations alternatives… même si nous ne sommes pas du tout de sensibilité d’extrême droite 🙂
      merci du fond du coeur Mr Maudrux !

  50. Si l’avant dernier paragraphe (“Si on regarde …”) est fondé, alors pourquoi les ténors de notre bord tiennent à dire haut et fort “Mes enfants ont été vaccinés, mais là ce n’est pas un vaccin …..”
    Difficile de reconnaitre qu’on s’est trompé même au sujet de ceux qui vous sont chers
    Les antivax soucieux de se contre-informer qui, depuis plus d’un siècle, refusent de rentrer ou sortent de l’Eglise du Très Saint Vaccin Miraculeux Indispensable et Irremplaçable fondée par ce triste sire de Louis Pasteur et ses complices ne sont pas des “tarés” (Pauvre lamentable Michel Cymès) .

    Face à un des nombreux mutants et sous-mutants du SRAS Cov 2 de moins en moins naturellement dangereux, même quand il est effectivement plus contagieux, la prévention plus ou moins vieille et éventuellement un traitement ambulatoire précoce, sauf cas rares ou co-morbidité sérieuses suffisaient. Alors que pour ces derniers il aurait fallu trouver autre chose que ces saloperies …. très lucratives.
    Ca fait des plus de dix décennies que des médecins de l’hémisphère Nord en particulier dénoncent dans des livres solides Pasteur et le culte vaccinal.
    Vous voulez la liste ?

    Tapez déjà “Michel Georget + Vaccinations

    • Oui je suis de votre avis .
      J’ai personnellement une expérience avec un chat vacciné qui a développé un sarcome du chat quelques semaines après …mais il n’est pas de bon ton de dire qu’on est ,non seulement contre ce faux vaccin ,mais contre tous les vaccins en général .On passe pour un sinistre adepte du New age .
      Pasteur est intouchable et sacré …mais quand on est lecteur de la lettre de l’AIMSIB ,et en particulier de l’excellent article du Dr Pierre Henri Bredontiot ,on ne peut plus s’agenouiller devant les vaccins .

      • Ce cas doit dater un peu. aussitôt que le vaccin contre la leucose a été suspecté d’induire des fibrosarcomes, le laboratoire l’a reformulé et depuis des années je ne constate plus ce genre de lésions, malgré un développement croissant de la vaccination féline. Le constat est d’ailleurs unanime dans notre profession. Bien à vous. Pascale TOSON Vétérinaire

      • Bonjour MF, votre chat a developpé un sarcome lié aux adjuvants (principalement l’aluminium de ces vaccins animaux) Du coup – l’aluminium a été supprimé des vaccins pour nos animaux (les vétérinaires sont ils moins lobotomisés que les médecins ?)… Mais pas de ceux des enfants (autisme, leucémies, etc ++++ voir cet édifiant travail d’investigation mené de main de maitre par une maman propriétaire d’un chat mort d’un sarcome et qui s’est demandé pourquoi l’alu était encore dans les vaccins des enfants. Remarquable documentaire : https://www.youtube.com/watch?v=tGdkUB8HTM8

    • Hop là, il ne faut pas raconter n’importe quoi !
      Si un jour vous vous faites mordre par un chien enragé, vous refuserez le vaccin de Louis Pasteur ?
      Parce que la rage déclarée, c’est 100% mortel, et dans des souffrances atroces (hydrophobie …).
      Le vaccin de Louis Pasteur empêche la survenue de cette agonie tragique. Vous êtes contre ?

      • Je vous approuve totalement et sans la moindre réserve il ne faut pas raconter n’importe quoi !

        Il faut commencer par le commencement : Se déniaiser à propos du
        grand bienfaiteur de l’Humanité » Louis Pasteur
        https://www.youtube.com/watch?v=hlt56cgV09M&t=14s
        Le savoureux accent alsacien de ce vieux militant ,René BICKEL (un ami dont je vous recommande vivement le site), c’est en prime

        Je peux aussi vous envoyer sur le même sujet les pages 257 et 258 de la pépite écrite (et rééditée) de Michel Georget (décédé en 2019, hélas pour nous) “« Vaccinations. Les vérités indésirables ; S’informer, choisir , assumer » (512 pages) qui passe en revue toutes les ignorances à propos de chacun des “vaccins salvateurs”.

        Dans son intro (page 12) il souligne ceci ” « La plupart des médecins ignorent tout ce qui va suivre concernant les dangers spécifiques des vaccinations »

      • @agnes
        > Hop là, il ne faut pas raconter n’importe quoi !

        puisqu’il est possible de se faire mordre par un chien (ou une chauve sourie) enragé, ne doit-on pas vacciner toute la population contre la rage ?

        • Bien sûr que non.
          Il y a un vaccin très efficace en cas de morsure par un chien enragé (prouvé par véto) ou non vacciné (chien errant).
          Donc pourquoi vacciner tout le monde ?
          C’est grotesque.
          En France, dans les années 1970 – 1980, la rage était vulpine (transmise par les renards). Je ne sais pas si c’est toujours vrai.

          • Les renards ont été vaccinés ( en déposants des appâts contenant le vaccin) et la rage a disparu en France

          • La rage vulpine n’a pas été éradiquée par les vaccins contre la rage placée dans des appâts pour renard, mais par la réduction des territoires sauvages et les chasseurs. 75% de la biodiversité animale en moins depuis 1970.
            J’habite en Ardèche dans un hameau de 6 maisons et je vois plus de chasseurs que de renards.

          • @Agnès
            > Bien sûr que non.

            Alors merci de ne pas donner en comparaison un vaccin dont on se sert comme un médicament lorsqu’on en a besoin ET un vaccin dont on se sert en prophylaxie pour tout le monde pour une maladie que l’on ne voit plus depuis des dizaines d’années.

            je sais que la vaccination est une religion, mais un peu de cohérence, si c’est possible, ne fait pas de mal.

    • Cette “expérience ” covid19 servira t’elle aux peuples du monde entier à éclairer l’avenir pour changer les modes de gouvernance, et à se méfier définitivement des projets de mondialisation ? Car quand seront publiés et compris les modes de diffusions des virus associés aux modes de diffusion de la propagande préalable puis constante, évolutive et croissante, il va falloir une sacrée dose d’intelligence, de créativité et de courage pour repartir sur de nouvelles bases, après avoir viré tous les acteurs de cette escroquerie mondiale.

      • Merci pour tout votre travail. Pourriez-vous nous éclairer au sujet de l’écart important entre la France et l’Allemagne ? Je n’ai jamais lu encore d’explications claires de cet écart, qui apparaît dans toutes les courbes statistiques, c’est étonnant et intrigant. Il me semble que creuser cette question pourrait être riche d’enseignements. Bonne continuation

  51. Merci pour ce billet très fouillé. Le professeur Raoult évite de parler de vagues, et parle d’épidémies successives, se superposant parfois, avec une dimension géographique. Les coronavirus concernés perdent très rapidement leur virulence et tout dépend du temps et de la distance du lieu d’apparition (selon la même source de sagesse). Les animaux restent une des sources de variants potentiellement virulents. La mortalité du Covid dépend de nombreux facteurs, dont le facteur démographique, mais aussi de la mise en œuvre de politiques préventives et curatives précoces (probablement plus en RFA que en France), et du sérieux de la détermination des causes de décès. Pierre de décoder l’éco montre que l’effet “vaccinal” n’est pas démontré statistiquement et que la surmortalité n’est guère que l’effet vieillissement de nos populations, quelque soit la maladie respiratoire infectieuse prévalente. S’il faut s’inquiéter, c’est plutôt de l’évolution de la société et de ses dirigeants, eux-mêmes pleins d’inventivité pour créer des problèmes ex-nihilo, sanitaires, climatiques, … et renforcer le contrôle sur nos vies.