160

Covid Israël : cobayes ou hamsters ?

Lorsque je discutais avec Jean Pierre Changeux de ses travaux avec l’Institut Pasteur, quand j’ai parlé des cobayes, il m’a immédiatement repris : “hamsters !” Ce dernier est l’animal le plus proche de l’homme pour étudier la covid, et si pour nous c’est presque pareil, pour la covid, les deux n’ont rien à voir.

Le 30 août sur C à vous, Véran parlait d’Israël, « pays pionnier en matière de vaccination » et à suivre. Ils servent donc de cobayes, pardon de hamsters pour le reste du monde. Il serait peut-être temps de joindre les actes à la parole et tirer les leçons de leur expérience, en espérant pour eux que cela ne se terminera pas comme leurs cousins lemmings filmés par Disney dans White Wilderness en 1958, poussés dans le précipice par les responsables (du film).

Alors où en est-on en Israël, cité comme modèle à suivre au début des vaccinations ? Peut-on avec ce modèle tirer des conclusions pour avoir ce qu’il faut faire et ne pas faire, ou faut-il continuer à ignorer l’observationnel au profit des statisticiens et modélisateurs ?

Voici la courbe des cas de covid en Israël, depuis le début de l’épidémie. Force est de constater, que vaccination ou pas vaccination, il n’y a aucun effet, sinon pire, plus il y a de vaccinés, plus les vagues sont fortes :

Echec total en Israël de la vaccination pour obtenir cette fameuse immunité collective et endiguer l’épidémie, alors que les indiens l’ont obtenu à 67,6% avec la maladie et les traitements précoces ?

Quels sont les biais possibles dans la lecture de cette courbe ?

Nous avons expliqué ici que la courbe des cas n’était peut-être pas le meilleur indice pour comparer, car cela dépend des tests : plus vous testez, plus vous avez de cas. Voici donc la courbe des tests. Elle est plus ou moins superposable, certains diront donc que ce n’est pas pire, mais que les 3 dernières vagues sont plus ou moins identiques compte tenu des tests plus nombreux.

Si ces 3 dernières vagues sont donc plus ou moins identiques, signalons que la première était sans vaccins ni traitements, la seconde moitié vaccins, la dernière très vaccinés. Cela confirme toujours le peu d’efficacité des vaccins, même dans un pays qui fait le forcing. Il en est de même en Islande, plus vaccinée qu’Israël : résultats de la vaccination non évidents.

Ces constatations ne sont pas l’apanage d’Israël ou de l’Islande.  Trois articles (du CDC, de l’Université d’Oxford et du Ministère de la santé de Grande Bretagne) le constatent également. Pourquoi cela ne marche pas ? La première raison est que l’on vaccine pour le variant delta, avec un vaccin fait pour la souche Wuhan. La seconde raison est une immunité qui s’épuise rapidement dans le temps, comme pour la grippe saisonnière.

Si nous n’avions qu’une seule souche, non mutante, et une immunité durable, comme pour les autres affections bénéficiant de vaccins, le résultat serait totalement différent. Les laboratoires et les autorités le savaient dès le départ, car c’est propre au coronavirus. Alors faut-il continuer à vacciner face à cet échec ? Une dose de plus peut-elle corriger l’échec des deux doses après 5-6 mois ? Pourtant l’OMS freine comme elle peut (comme un pompier pyromane) cette troisième dose, en raison du risque inconnu du phénomène ADE (anticorps facilitants), non certain, mais pouvant être gravissime, comme cela l’a été pour le vaccin contre la dengue, ou dans la péritonite infectieuse des félins, due à un autre coronavirus.

Au début on nous a dit qu’on allait être protégés à 96%. On n’ en parle plus. Ensuite on nous a dit qu’il fallait vacciner tout le monde, enfants compris bien que non concernés par la maladie, afin d’obtenir l’immunité collective. On n’en parle plus. On avoue maintenant que vacciné, on attrape et on contamine tout autant ! On nous dit ensuite que le vaccin, c’est uniquement pour éviter les formes graves, tout en nous disant qu’il faut aussi vacciner les enfants qui ne présentent pas de formes graves. Parmi les adultes, les seuls susceptibles de présenter des formes graves ont plus de 60 ans et des comorbidités, alors pourquoi obliger les autres à se faire vacciner sans espérer de résultat ? Est-ce qu’on nous cacherait encore quelque chose ?

Est-ce que cela protège vraiment des formes graves, et à quel niveau ? Le meilleur moyen de le savoir objectivement est de suivre la mortalité, qui elle ne dépend pas du nombre de tests. Voici donc la courbe des décès pour Israël :

 Comparons les deux courbes de septembre, la première en 2020 sans aucun vaccin, et la seconde, en 2021, beaucoup vaccinée. Celle du début d’année 2021 est perturbée par le démarrage de la campagne de vaccination, qui semble partout dans le monde aggraver les choses au début (on ne vaccine pas en période épidémique, les médecins le savent). Il y a la grippe saisonnière également qui a pu potentialiser. On constate alors une baisse des décès de 15% entre les deux courbes de septembre. Ceci à l’heure actuelle, cela peut changer (en plus, pas en moins).

Des biais sont-ils possibles ? Le premier est le variant. Si le delta est 15% moins nocif que l’alpha ou le beta, il n’y a pas d’amélioration de la mortalité. S’il est plus nocif, l’amélioration de la mortalité grâce à la vaccination est plus importante que ces 15%. Qu’en est-il ? Difficile de le savoir, car cette différence de 15% est relativement faible, d’autres facteurs pouvant intervenir. Les anglais ont comparé les mortalités des différents variants dans un rapport de fin août. Chez les plus de 50 ans (trop peu de décès en dessous pour être significatif), cela donne 4,8% pour l’alpha, 4,3% pour le béta, et 2,2% pour le delta, soit moitié pour ce dernier 50% moins mortel que ses prédécesseurs.

Là où cela se complique pour être objectif, c’est que ces chiffres sont globaux, et il faudrait séparer vaccinés et non vaccinés. Il serait toutefois faux de faire porter l’essentiel des décès par les non vaccinés, de moins en moins nombreux. Il n’y a pas de raison pour que cette catégorie de population meurt plus qu’avant !

Et là, tout le monde y trouvera son compte, certains verront le verre à moitié vide, d’autres à moitié plein. Les derniers chiffres israéliens montrent que 390 vaccinés 2 et 3 doses sont décédés entre le 10 août et le 8 septembre, soit 58% des décès, alors que ces vaccinés représentent 62% de la population. Différence peu significative. Par contre si on regarde de plus près, avantage au vaccin. 277 décès sur 3,45 M de non-vaccinés, contre 390 décès sur 5,65 M de vaccinés. Ce qui fait 8 pour 100 000 contre 7 pour 100 000, on retrouve les 15% de notre courbe. Par contre, si on ne regarde que les plus de 60 ans, où se trouve la majorité des décès et la minorité des non-vaccinés. Avantage vaccin, pour cette seule catégorie de population de plus de 60 ans.

Des biais ? Nous les connaissons, c’est celui des statistiques peu enregistrées pour les vaccinés quand cela se passe mal, on meurt souvent de coïncidences sans rapport avec la maladie ou le vaccin…  Il y a aussi le fait que vaccinés une dose et vaccinés deux doses de moins de 15 jours sont comptabilisés dans les non-vaccinés. Vous développez un covid ou une maladie vaccinale 8 jours après votre dose et en mourrez, vous êtes classé non-vaccinnés. Aux chiffres des dernières données, il faudrait ajouter les décès dus à la vaccination, dont la plupart sont d’ailleurs contestés. Chez les moins de 60 ans, Il suffit ici d’en rajouter seulement 15 (il y en a plus) pour inverser la tendance, avec le bénéfice/risque qui devient négatif. C’est ce que semblent observer les australiens, leur base d’effets secondaires signalant 487 décès après vaccins, pour 167 décès dus à la maladie depuis le début de la campagne de vaccinations.

Les chiffres du Royaume Uni sont à peu près semblables à ceux d’Israël concernant l’avantage vaccin. Par contre je ne suis pas sûr qu’aux Seychelles, quasiment vaccinées à 100%, on puisse dire la même chose. Voici leur courbe des vaccinations, des cas et des décès depuis janvier.

 

 La vaccination a commencé la première semaine de janvier, les cas sont apparus en même temps, les décès ont suivi, le tout étant parfaitement parallèle. Pourtant avant vaccination, les Seychelles n’avaient aucun problème avec la covid, comme le montre la courbe des cas depuis début 2020. (Même chose au Viet-Nam qui n’avait rien avant de commencer les vaccinations, ainsi que dans d’autres pays)

 Comme vous le voyez, difficile de se faire une opinion, chacun pouvant avoir une opinion différente et argumentée.

 Quelques certitudes peu discutables toutefois : inefficacité rapide sur le variant delta du vaccin préparé à partir de la souche Wuhan (et pire pour le variant mu à venir ?). Vaccinés, on attrape quand même (autant ?) la covid, et on transmet autant. Dans certains endroits sensibles, vacciné, on vous demande en plus un test, précaution justifiée. Immunité collective impossible.

 Les chiffres semblent montrer l’inutilité en dessous de 60 ans, avec un facteur bénéfice/risque qui semble s’être inversé, car évalué à l’origine en considérant une efficacité à 100%, durable, avec peu d’effets secondaires connus.

Bénéfice/risque positif au-delà de 60 ans avec comorbidité, qui si cela n’empêche pas la maladie, pourrait diviser par 2 la mortalité. A comparer avec l’efficacité très supérieure de l’Ivermectine + Azythromycine ou Doxycycline sur cette population, constatée dans deux publications françaises (P Loué et C Bernigaud) et plus généralement dans l’étude demandée par l’OMS, où l’analyse brute des résultats rapportée par les auteurs montre une diminution de la mortalité de 75%.

 Il existe une règle en médecine, entre deux traitements, à efficacité égale, toujours choisir le moins risqué. Encore faut-il avoir cette liberté de choix, et l’exiger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

160 commentaires

  1. Bonjour,
    Je suis les statistiques israéliennes à partir du fichier obtenu ici : https://data.gov.il/dataset/covid-19/resource/8a51c65b-f95a-4fb8-bd97-65f47109f41f.
    Entre le début du mois d’août et le début du mois d’octobre, je note une importante augmentation de la proportion de non vaccinés, aussi bien dans le nombre d’hospitalisations (de 35 à presque 75%) que dans le nombre de décès (de 19 à … 85%).
    Avez-vous une explication ?
    Merci d’avance.

    • Je ne lis malheureusement pas l’hébreu, le seul tableau que je comprenne dans votre page est celui avec les tranches d’âge.
      Les chiffres que vous me donnez ne sont pas cohérents. Si on prend la cohorte la plus importante qui fait la plus grosse partie des stats, c’est à dire les plus de 60 ans avec comorbidités, ils sont sans doute vaccinés à 85%. Restent donc 15% de non vax. A virus identique et vaccin efficace à 100%, les hospitalisation et décès devraient être divisés par 7, correspondant aux non vaccinés. A vaccin efficace à 50%, les non vax, ne peuvent excéder 26% des hospitalisation et décès.
      Voici comment je calcule. Supposons 100 malades, qui hors vaccins, donnent 10 hosp+décès. Maintenant sur ces 100, 15 ne sont pas vaccinés, ce qui donne 1,5 hosp+décès, et 85 sont vaccinés diminuant de 50% les hosp+décès, soit 4,25 au lieu de 8,5 (sans vaccin). Total hosp+décès dans cette population vaccinée à 85% et efficace à 50% = 4,25 + 1,5 = 5,75 hosp+décès au lieu de 10 si pas de vaccins.
      Les non vaccinés représentent alors 1,5 sur 5,75 des hosp+décès, soit 26%.Plus le vaccin marche, plus ce taux sera élevé. Avec un taux de réussite du vaccin de 80%, les non vax représenteraient 47% des hosp+décès (et 64% si efficace à 90%).
      Ces chiffres sont un ordre de grandeur, car il y a évidemment les moins de 60 ans, où on a plus de non vaccinés, mais sont aussi moins malades, la proportion doit rester peu ou prou la même dans cette tranche où il y a peu d’hospitalisations, ce qui modifie peu ces chiffres.
      Maintenant, on a presque autant de décès que sans vaccins. Si on fait porter les 3/4 de ces cas sur les 15% de non vaccinés, cela suppose que le virus est 5 fois plus mortel !

      • Bonjour,
        Merci pour votre réponse.
        Pourriez-vous essayer de télécharger le fichier ? Vous pourrez le faire, quand vous arrivez sur la page du lien, en cliquant sur la petite icône ronde, sur le haut et la gauche de l’écran, présentant une flèche bleue orientée vers le bas.
        Toutes les données du tableau sont décrites en anglais.
        Ou bien, vous pouvez me contacter par mail si vous le souhaitez.
        Merci d’avance.

        • Dur dur pour comprendre et arriver à lire ces chiffres, et surtout avoir une vue d’ensemble. Il faudrait sans doute copier coller, et transformer en colonne ce qui est entre chaque virgule.
          En glanant ici et là il y a des chiffres surprenant, certains peu cohérents, on dirait parfois que les non vaccinés meurent plus qu’avant, chez les moins de 60 ans, mais il faudrait pouvoir rapporter au nombre total dans chaque catégorie (comme le font les stats GB).
          On peut malheureusement voir de tout avec ces chiffres, dont on ne sait comment ils sont colligés. Ainsi, en France le pharmacien qui transmet les tests positifs, a des cases à remplir pour l’identité, le téléphone, etc, mais n’a aucune case pour mettre si le cas signalé a eu 1 dose, 2 doses ou pas vacciné. Alors comment faire de bonnes stats ? Quand il rentrent à l’hôpital, on a de tout dans leurs stats. Exemple ailleurs, des hôpitaux remplis de vaccinés en réa, et quand on creuse, aucun n’est signalé officiellement : https://aaronsiri.substack.com/p/whistleblower-fda-and-cdc-ignore-3e2
          Dur de ne pas dire de bêtises, comme notre ministre qui affirme devant les caméras que nous avons 0 morts de vaccins.
          Je ne sais pas où se situe la vérité, mais je connais des menteurs qui ne sont pas de bonne foi.

  2. Témoignages israéliens après l’injection contre le Covid-19 |
    Le projet Témoignages- Le Film (2021) a été créé pour fournir une plate-forme à tous ceux qui ont été touchés après avoir reçu les injections contre le covid-19, et pour s’assurer que leurs voix sont entendues, car elles ne sont pas entendues dans les médias israéliens.
    Nous espérons que ce projet encouragera de plus en plus de gens à raconter leur histoire.
    https://odysee.com/@QuantumRhino:9/The-Testimonies-Project—The-Movie-(2021):8

  3. Sans surprise le laissez-passer sanitaire est maintenu ,ils ne vont pas nous lâcher si facilement malgré un taux maintenant élevé de vaccination sous contrainte.
    Et Fontanet de l’IP dont les prévisions toujours catastrophiques à l’origine des décisions ne se sont jamais produites révélant ainsi la fragilité de ses modèles mathématiques continue en annonçant un automne difficile;
    Ceci dit le nombre de décès actuel est identique voir supérieur à la même période de l’an dernier sans vaccins.Vaccin au Wuhan original alors qu’on en est au 4 e variant…

    • Les vaccins c’est l’argent.
      Le pass c’est le pouvoir.
      L’un est plus important que l’autre….d’autant plus que l’autre…ils l’ont obtenu.

    • Le Conseil constitutionnel a pourtant averti dans sa décision du 5 août que les mesures – notamment le “passe” – devaient rester strictement proportionnées et donc le “passe” devrait être abandonné par anticipation au vu de l’extinction de la mini-vague “delta”, au moins en Métropole… si nous n’étions clairement en dictature. Dans une situation où le gouvernement s’assoit sur la légalité, où le Parlement l’appuie – et bien au-delà du seul groupe majoritaire – , où Conseil constitutionnel comme Conseil d’Etat sont au mieux, impuissants, au pire complices du dévoiement des processus institutionnels, où Corps médical, Presse, Syndicats, sont dans l’ensemble complices actifs ou passifs, comment sortir de l’ornière ? that is the question… Notre ami Tardieu qui voit la situation de loin a sûrement une solution à proposer, mais l’expérience des Révolutions passées n’incite pas à supposer que que son remède serait meilleur que le mal…

    • En fait c’est un peu court, 50% par rapport à quoi ? le SoC de Véran (Doliprane -> Réa) ou le SoC de l’IHU (je pense que c’est par rapport à ce qu’ils font puisque ce sont des données de l’IHU) ?
      D’après mes souvenirs, le SoC de l’IHU fait 5 fois moins de morts que le SoC de l’APHP donc CQFD, le vaccin permet de diviser par 10 (d’où le 9/10) le nombre de morts et de réa par rapport à ne rien faire avant l’hospitalisation.
      Je trouve aussi que cela manque de détails par classe d’âge.
      Enfin la place laissée à l’autre médecin est vraiment réduite. A nouveau j’aurais aimé plus de détails sur son étude.

  4. quelle violence dans ce discours de ce sénateur !
    c’est bien l’extrême droite qui nous gouverne depuis 4 ans !

    octobre s’annonce très sombre…

    1.obligation vaccinale pour tous
    2.obligation vaccinale pour les enfants de moins de 12 ans
    3.obligation de la 3ème dose en attendant les suivantes (certifiant l’utilité du pass sanitaire à vie = passe vaccinale qui permet de savoir qui est à jour non de sa dose (liberté (ou semblant) sous condition d’etre à jour de sa dose !!)

    commencez par lire la dernière minute de son discours !
    puis lisez entièrement ce dégueulis de discours de 5 minutes haineux vis à vis des français qui s’interrogent sur le bien fondé de cette politique sanitaire autoritaire !!

    il y a urgence !!

    https://twitter.com/AssoCovid/status/1439994288381771777?s=20

    • vu dans “le figaro” (ce n’est pourtant pas ma tasse de thé…et bizarrement les commentaires changent de braquet).
      Avant, nous, les anti-vaccins COVID et anti-pass étions de sombres crétins bas de plafond avec nos idées à la con de complotisme primaire…
      et bien en regardant les commentaires….je vois des gens qui se réveillent et qui parlent EUX de dépopulation concernant le vaccin.
      https://www.lefigaro.fr/politique/covid-19-un-projet-de-loi-pour-proroger-le-passe-sanitaire-sera-presente-en-conseil-des-ministres-le-13-octobre-20210920

      petit exemple et les réponses qui vont avec :
      JFB
      le 21/09/2021 à 07:39
      J’ai la fâcheuse impression que le gouvernement plutôt que tout faire pour soigner les Français du COVID avec des traitements efficaces( ils en existe quoique en dise le gouvernement) fait tout pour les obliger à se faire vacciner. La question est POURQUOI ?

      Anonyme
      le 21/09/2021 à 10:23
      Cherchez si vous en avez le courage. Les réponses sont connues mais atroces.
      X
      le 21/09/2021 à 09:26
      Peut-être pour appliquer un pass sanitaire qui n’est que la première brique du crédit social et du nouveau monde?

      Bien!!!
      Les choses commence peut être à bouger.
      A samedi!!!

    • Votre terme “les mauvais traitements de l’Ivermectine” est ambigu pour moi,
      on ne sait pas obligatoirement quel est votre but et on peut mal l’interpréter,
      par contre avant on sait quoi penser de BFM le plus ignoble vendu et collabo des merdias
      donc si on est pressé on a tendance à ne pas aller plus loin.

      Votre article est en fait intéressant mais il me semble comme récapitulatif de ce que beaucoup savent déjà.

    • Et l on me dira ” il ne faut pas comparer comme cela, regardez plutôt les chiffres des deces vaccinés et non vaccinés”. D accord mais il y a quelque chose qui cloche. On va me dire c est le variant. Pourtant avec ce variant le rapport hospitalisations décès est moins important qu avec celui de l année dernière. Comme tout ça ne tient pas debout une chose est certaine c est que l on nous ment !!!!

  5. Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article.
    J’apporte toutefois un bémol : le taux de vaccination aux Seychelles, consulté aujourd’hui sur ourworldindata, est de 75%.

  6. Bonjour M. Maudrux et merci beaucoup pour ce recoupage d’informations et tout le travail que vous faites pour faire émerger d’autres données que celles dont on nous abreuve quotidiennement.

    J’ai été vérifier la méta-analyse sur l’efficacité de l’ivermectine demandée par l’OMS dont vous donnez le lien (https://assets.researchsquare.com/files/rs-148845/v1_covered.pdf?c=1631134005) ce qui conduit à télécharger directement l’article en préprint. Et puis du préprint j’ai été voir l’article qui a été définitivement accepté : https://academic.oup.com/ofid/advance-article/doi/10.1093/ofid/ofab358/6316214 et publié le 6 juillet 2021. Sur le résumé de la page internet de l’article, il est noté une réduction de la mortalité de 56% ce qui reste considérable car si on avait traité les gens depuis le début ,”seulement” 56% de morts en moins c’est déjà énorme ! (Pour info les 56% de réduction de mortalité sont déduits de 11 études randomisés alors que dans le préprint les 75% de réduction de mortalité étaient déduits de 6 études randomisées). L’article est intéressant à lire (il faut le télécharger en PDF par contre) car il montre, en plus d’une réduction significative de la mortalité, les effets sur la clairance virale, la réduction de la durée d’hospitalisation etc.

    Le HIC par contre c’est que les auteurs mêmes de l’article ont publié le 9 août 2021 une “expression of concern” ici https://academic.oup.com/ofid/article/8/8/ofab394/6346765 . En substance ils disent qu’une des études qu’ils ont utilisées dans leur méta-analyse a été retirée car elle reposait sur des données frauduleuses; ce qui les conduit à leur tour à rétracter leur article initial avant de faire paraître une nouvelle version corrigée.

    La question qui me turlupine est de savoir quel est cette étude frauduleuse et dans quel sens cette étude avait été frauduleuse (pour favoriser ou au contraire dénigrer l’ivermectine ?).

    Affaire à suivre donc, j’attends avec impatience la nouvelle version de cette méta-analyse, en espérant qu’elle sorte vraiment et qu’elle ne soit pas enterrée. En effet si on en restait là, sur une méta-analyse rétractée ce serait une fois de plus un coup bas portée à l’ivermectine.

    Cordialement.

    Jean-LucT

    • Il me semble que les gens qui se fatiguent à produire des données frauduleuses, ont plutôt travaillé dans le but de dénigrer les thérapeutiques possibles ces derniers temps, non? En tous cas je n’ai pas vu le contraire. Cela laisse espérer un renforcement de l’analyse en faveur de l’IVM.

    • Rebonjour, je viens de me rendre compte que M. Maudrux n’est pas l’auteur de l’article et ne peut plus s’exprimer ! J’ai la mâchoire qui m’en tombe !

        • bonjour, parce que j’ai lu ceci dans l’onglet à propos des auteurs : “Suite au départ du Dr Gérard MAUDRUX, en raison de l’interdiction faite aux médecins d’exprimer un doute et d’ouvrir un quelconque débat quant à la manière de soigner imposée par les autorités, ce blog est repris par un collectif de non médecins, qui publient déjà ailleurs.”

    • C’est l’autre égyptienne Elgazzar qui aurait triché. Toutes les méta l’on retirée et baissé le résultat global. Je ne savais pas que Hill avait révisé son étude dans ce sens, car on n’entend plus parler de lui.

  7. Tests demandés à des double vaxx +14j donc dans les délais pour l’avion,pour participer à une épreuve sportive,à un gala, pour aller à l’hôpital ….ça va durer combien de temps le cirque?

  8. Chose étrange il semblerait que des amis se soient vu prescrire par des médecins en télé-consultation de l’ azithromicyne (plus d’autres médicaments non indiqués) avec ordonnance envoyée sur le champ par Internet à la pharmacie (et ou à eux) et qu’ils ont pu ainsi avoir très rapidement (en pharmacie de garde).
    Bien sûr action efficace rapide sur les problèmes respiratoires sans effet secondaire.
    Celà veut dire que dans le circuit officiel on peut être soigné avec de l’azithromicyne sans problème
    Pour mémoire, sauf erreur, l’Azithro avait été condamnée au même titre que l’HCQ début 2020 et plus catégoriquement suite au coup monté du Lancet fin 1ere trimestre 2020.
    Interdiction partiellement et confidentiellement levée en été 2020.
    La HCQ étant toujours en fait à l’ “Index” suite à la “chasse” au Pr Raoult.
    Donc l’azithro serait en pratique utilisée et seule ou associée à d’autres molécules contribuerait efficacement à des soins.
    S’agit-il d’un cas isolé, je ne sais.

    Bien sûr l’Ivermectine et d’autres seront toujours partiellement à l’ “Index” les autorités de ce pays ne pouvant se déjuger totalement et trop visiblement

    • Pfizer soi-même a reconnu en juillet 2021, discrètement mais publiquement, que la vaccination universelle ne suffirait pas à traiter le problème Covid19 et qu’il fallait donc songer à soigner les personnes réellement malades, vaxxinees ou pas. A partir de là……

        • Je connais la personne qui était malade et m’en inquiétais. J’ai vu la boîte de médicaments qui m’a surprise chez eux, ils ont proposé de me communiquer la façon de contacter le (les) médecins.
          Par Doctolib, il me semble (mais sans garantie).
          Bien sûr en téléconsultation donc prix élevé, remboursement Sécu, combien en % je n’en sais rien.
          Je ne les re verrai que dans quelques jours et n’étant pas de la Gestapo ni effectivement malade je n’en ai pas demandé plus, je ne ferai appel à leurs infos que si nécessaire pour moi.

        • Ce communiqué de Pfizer est montré (slide) et commenté à peu près au milieu de l’interview du 31juillet du Dr Robert Malone par Peter Navarro.
          Le lien a été donné hier par Zaza40 .

    • Pareil , l ex femme d’un collègue en a eu aussi récemment, il m’à montré la photo de l’ordonnance. Par contre dessus il y’avait aussi une prescription de Doliprane..

    • Confirmé
      Le gendre d’un ami , qui vit à Marseille, a été contaminé ainsi que son épouse (59 ans environ ) par leurs pt-enfants revenant de colo debut septembre.
      Ont été traités tous les 2 à domicile avec AZI . madame a été malade 3 jours, monsieur bien 8 jours, à domicile sous contrôle de la SaO2…tout va bien semble-t-il (non vaccinés)

      • “contaminés par leur petits enfants de retour de colo” ?

        est ce prouvé ? les petits enfants ont ils été testé positifs ?

        et meme s’ils ont été testés positifs (test pcr à 90 % bidon) ce n’est pas une raison de pointer du doigt les enfants, les grands parents ont pu etre contaminés par quelqu’un d’autre !!

        le nouveau bouc émissaire de big pharma relayé par le pouvoir et ses médias est de stigmatiser les enfants afin de les piquer également !!

        depuis le début de cette folie organisée du covid 19, les médias conditionnent le langage et la façon de réfléchir et de penser !

        cela s’appelle la fabrique du consentement ou la propagande !
        que l’on veuille ou pas depuis 18 mois Big pharma nous conditionne à l’aide de ces gouvernants corrompus et de leur médias appartenant à l’oligarchie !

        prenez le temps de réfléchir par vous meme !
        libre arbitre !

        le poste de Ceudet est plein de bon sens ! : on nous fait avaler des couleuvres à longueur de journée !

        18 septembre 2021
        Ceudet

        On se demande comment est calculé l efficacité du vaccin !!!! Si l on compare les deces en Israël en 2021 et 2020 le vaccin sauve des vies!!?? Pourtant rien dans ce sens pour l instant !!
        Regardez la courbe des deces et comparez septembre 2020 et septembre 2021. Malgré le vaccin septembre 2021 est pire que l annee derniere.
        https://graphics.reuters.com/world-coronavirus-tracker-and-maps/fr/countries-and-territories/israel/

        • “”les petits enfants ont ils été testé positifs ?””
          oui… puis les 2 parents bien malades… puis un 3ème enfant positif…
          empêchant le gd-père (vaccinés ) d’aller les visiter
          Faut-il se poser tant de question sur la circulation du virus dans cette famille ???
          la suite, je ne connaitrai probablement pas … qui sera vacciné
          je ne serai pas aussi intrusif .. mais on me le racontera peut-être

          • ah ! “les parents bien malades !”

            les enfants ne le sont pas et les parents le sont !
            forcément ce sont les enfants les responsables !
            les enfants sont les nouveaux boucs émissaires parce qu’ils ne sont pas vaccinés ??

            donc vous accusez les enfants responsables de la contamination de leurs grands parents alors qu’ils ne sont pas malades !
            et les parents eux malades ne sont pas responsables de la contamination de leurs parents ???

            LOGIQUE des médias de Big Pharma…
            donc il faut ABSOLUMENT vacciner les enfants de 6 mois à 12 ans !!

          • Tant d’enfants positifs dans une “colo” ? Ca constitue un “cluster” . Où, quelle “colo”, je n’ai rien vu dans la presse qui en ferait des “choux gras” …

          • Il semblerait que la chaîne de contamination c’est adultes -> enfants et pas l’inverse.
            Ainsi les études qui sont faites montrent que dans une famille avec des enfants “positifs”, les parents et autres enfants ne deviennent pas positifs.

            On ne peut conclure de rien si on trouve tout le monde positif dans une famille, sauf si on a une véritable cinétique de la progression de la contamination.
            J1 : personne de malade – test à l’ppui
            J2 : les enfants arrivent et sont seuls positifs parents toujours négatifs test à l’appui
            J3 : les parents deviennent positifs alors qu’il n’existe aucun autre moyen de contamination (aucune sortie en contact avec d’autres personnes….) tests à l’appui

            Sans cette cinétique, il est politique de dire que les enfants ont contaminé.

            je dirais même plus, il est stupide de parler de cela sand dire que les parents SOIGNÉS ne craignent pas grand chose. et donc transformer la vie sociale en univers concentrationnaire est un crime.

          • “J3 : les parents deviennent positifs alors qu’il n’existe aucun autre moyen de contamination (aucune sortie en contact avec d’autres personnes….) tests à l’appui”

            et l’on revient sur une épidémie de cas et non d’une maladie !
            les cas ne traduisent pas des personnes développant la maladie !!

            ils veulent tous nous vacciner grace à un test BIDON !!

            éveillons nous d’avantage !

    • Ben, Véran lui même dans je ne sais plus quelle allocution télévisée il y’a quelques mois, avait dit que l’on pouvait être soigné à la maison par des antibiotiques.
      Cela avait d’ailleurs l’air de sacrément l’emmerder..
      c’était surement pour préparer ces futurs ennuis judiciaires , ‘mais j’avais bien dit qu’on pouvait se soigner avec des antibiotiques ..”

      Par contre au niveau du protocole sanitaire , des instructions aux médecins , ????

      • @DAD M
        L’allocution télévisée d’Olivier Véran lors de la conférence de presse du 18 mars 2021
        (à la minute 29’ – pour accéder : https://www.youtube.com/watch?v=EGpGtyJaHS8 )
        « Si vous avez des symptômes, prévenez votre médecin traitant.
        C’est très important de prévenir votre médecin traitant de manière à ce qu’il puisse suivre votre état de santé, vous surveiller, et éventuellement vous proposer des traitements si la situation devait l’exiger. Y compris d’ailleurs par télémédecine.
        Dans le service de réanimation hier, certains malades avaient été admis en catastrophe à l’hôpital. Ils étaient restés chez eux avec leurs symptômes, n’avaient pas nécessairement perçu qu’ils étaient en hypoxie, qu’ils manquaient d’oxygène et qu’ils avaient besoin de soins.
        Ils se sont rendus compte trop tard de leur état de santé, justifiant un transfert pour des soins lourds de réanimation. …
        Dans certains cas, il pourra vous proposer des médicaments, un traitement.
        Si vous avez par exemple des troubles respiratoires, on pourra vous proposer de l’oxygène, y compris d’ailleurs chez vous. Cela se fait dans un grand nombre de situations, pour vous permettre de mieux respirer.
        On pourra également vous prescrire des traitements dans certaines indications précises tels que des ANTICOAGULANTS pour éviter les risques de thromboses, des ANTIBIOTIQUES pour éviter le risque de pneumonie et des dérivés de la CORTISONE si vous deviez vous aggraver. »

        • Stupeur ! Et j’ai encore des amis qui disent « il n’y a pas de traitement » merci j’enregistre la vidéo.
          Donc il sait bien Veran que le covid se soigne et qu’il ne faut pas « rester chez soi avec du Doliprane »
          Mais à quoi jouent les médias en ne relayant pas cette info ?

          • Il “sait” depuis mars 2021. Mais ils ne l’ont pas chanté sur tous les toits …! après avoir publié et soutenu le contraire, avec un aplomb inégalé, sur tous les canaux PENDANT UN AN, à grand renfort de “Les antibiotiques c’est pas automatique”.
            Ce retounement de veste en catimini ressemble fort à une nécessité juridique comme suggéré par @dad m.
            La preuve c’est que 6 mois ont passé et la plupart d’entre nous n’avaient pas eu connaissance de cette déclaration du ministre, déclaration hypocrite qui se présente sur le mode de “l’évidence première” et nullement comme un tête-à-queue ce qu’elle est sur le fond.
            Quant aux messages des ARS aux médecins, suivant cette Révélation Véranienne, j’aimerais les voir.

          • Je pense comme vous qu’ils ont agi sciemment en dissuadant les médecins de soigner les malades et en interdisant pendant des mois les médicaments les plus pertinents.
            On ne commet pas ce genre de choses par hasard ou par mégarde.

        • c’est juste ce qu’il y a de mieux pour faire sauter toutes les poursuites de la CNOM et autres foireux envers les médecins qui ont eu le courage de soigner, et au contraire les poursuivre pour leur infamie

    • Bonjour,
      Voici mon retour d’expérience personnel.
      J’ai contracté la covid fin août. J’ai pu me faire prescrire de l’ivermectine qui, associée à de l’homéopathie et des huiles essentielles, m’a permis de ne ressentir rien de plus qu’un rhume. Je ne minimise pas les effets de la maladie, je décris ceux que j’ai vécus.
      Ma femme a contracté la covid quelques temps après. Le même médecin l’a vue, à un stade un peu plus avancé de la maladie. Ce médecin n’a pas jugé nécessaire de lui prescrire de l’ivermectine. Toutefois, comme la maladie « tombait » sur les poumons de la femme, le même médecin lui a prescrit de l’azithromycine (en plus de l’homéopathie et des huiles essentielles). L’état de ma femme s’est rapidement amélioré.
      Ivermectine et azithromycine nous ont été délivrés normalement, sur présentation de la prescription, dans nos pharmacies habituelles. Seule différence : l’ivermectine n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale.
      D’après notre expérience, le plus difficile consiste à trouver un médecin prêt à prescrire ces médicaments.

      • moi avec de l’Artemisia Annua + complexe HE + Quercetine + Vit.C Lipo + Arg/Or Colloidal + Spiruline a gogo …..CoVid in ze toilet en meme pas 72h (et je suis gentil car plutot moins) avec une semaine de fatigue pour bien recuperer ……Extermination de Masse programmee (with the Vax1) depuis +2 de cennies par tous les KM$ fous a lies …..quand les gens vont se reveiller le cauchemar sera horrible avec aucun retour possible en arriere GAME OVER 4 Big Part of Mankind

  9. Sur RMC dans l’émission dite des “Grandes Gueules” et qui se révèle une petite bouche en fait car soumise à la doxa,encore un bel exercice de tolérance avec une émission sur les antivaxx,les antipass,les anti tout…avec que des intervenants “citoyens” provaxx,propass et pro tout …
    Sinon des nouvelles du Japon depuis qu’il a autorisé l’IVM mi aout leurs corbes ont l’air de chuter comme en Inde?

      • comment sortir de cette impasse “démocratique” (l’oligarchie nous impose le duel macron/lepen !) et de cette infâme crise du covid (l’oligarchie prétextant un pass sanitaire pour changer de société en la numérisant) ?
        y a t il une issue démocratique ?
        comment était organisée la démocratie athénienne ?
        https://youtu.be/oN5tdMSXWV8

        • La démocratie athénienne a fini dans l’hybris collective et un impérialisme auto-destructeur.
          Et même sans ça elle était censitaire et ne concernant qu’une fraction de la population générale.
          La souveraineté de l’Assemblée des citoyens (l”Ecclesia) a conduit à une montée inéluctable des démagogues et a la validation des décisions les plus ubuesques.
          Pour ceux qui révèrent Socrate, ce dernier lors de son audition (devant la Boule il me semble, un autre organe du gouvernement) a déclaré que le système judiciaire de l’Heliee un tribunal constitué par tirage au sort, était une folie.
          Egalement, pour ceux qui révèrent Périklès, je vous raconterai une autre fois comment il s’y est pris pour réformer le code de la nationalité, et les suites.
          Donc… je ne suis pas sûr que la solution soit à chercher de ce côté.

    • Chacun dout diffuser largement ce qui se passe là- bas . Cette courbe est tellement frappante!
      Quant au lien sur la nelle loi Calédonienne, les contre indications retenues sont ahurissantes. Par exemple il faut 2 effets secondaires après la 1 ère dose poyr être dispensé de la 2 ème.. donc par exemple aveugle et myocardite aveugle ne suffit pas ….c’est dingue.
      Gibertie fait un bon boulot.

    • “aucun médecin ou spécialiste ne peut confirmer cette vidéo ?”
      Faisant partie de la seconde alternative, je confirme que tout ce qui est dit et montré dans la video est formellement correct.
      C’est un résumé en images fort bien fait, tout cela a déjà été discuté longuement ailleurs.
      Après cela, on peut s’étonner que les effets secondaires soient si rares (sans doute une question de dosage), et en conclure que nos organismes sont drôlement solides pour résister à ça.

  10. Tandis que les rhinovirus empêchent l’infection du coronavirus 2 de syndrôme respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2) par l’intermédiaire de la réaction d’interféron, les virus de la grippe A peuvent la faciliter utilisant la régulation positive de l’enzyme de conversion de l’angiotensine 2 (ACE2), qui est le récepteur de SARS-CoV-2 en cellules hôte.

    Pourquoi ne pas vacciner au rhinovirus, puisque peu dangereux?

    • le vaccin n’est pas un jeu… ou on injecte des trucs aux gens pour voir ce que cela va faire….

      même si depuis quelques temps c’est un peu le jouet à la mode injecter des trucs aux gens pour voir ce qui se passe.
      mais cela un bon bout de temps que c’est comme ça… Essayer de voir pourquoi on est passé de 3 vaccins obligatoire à 11. C’est intéressant comme recherche.

  11. Intéressantes courbes aux US : Biden a fait le forcing sur les vaccins, et comme en Israël les cas et surtout les décès grimpent, deux fois plus de mort qu’en Israël ! https://tinyurl.com/49s9brna
    Des explications ? D’autant plus que la courbe des vaccinations n’est pas ce que l’on attendait. Obésité, facteur de risques ?

    • des décès du vaccin peut être. non répertoriés comme tel, sinon ils finiraient tous en prison pour de longues années (et sur la chaise électriques aux us).

    • Surtout que nous ne sommes qu en été !! Attendez de voir au mois de novembre !! Le docteur Colman a averti et pour l instant les faits lui donnent raison !!!

      • @Ceudet
        Oui, bravo et merci ! Vous mettez le doigt sur l’essentiel ! Avec vaccins, l’été 2021 est moins bon que l’été 2020, alors que les variants anglais et indiens se sont révélés pas si dangereux que ça. Que va-t-il en être cet hiver, avec la déferlante habituelle de maladies infectieuses ? A ce propos, quelqu’un sait si les tests PCR, chez un symptomatique, font la différence entre le Covid-19 et une autre infection ?
        Cet hiver, si ça cogne, nos cinglés confineront d’abord les non-vaccinés, et comme ça continuera à cogner, on passera à tout le monde. Logique… et voué à l’échec, vu que ni les mesures non-pharmaceutiques ni les vaccins ne viendront à bout du virus. La seule ressource – fabuleuse heureusement – c’est la médecine, hélas muselée depuis le début. Et l’épuisement naturel de toutes les épidémies.
        Cela dit, je remarque une autre dérive : entre les modélisations farfelues, les statistiques cumulées et pas annuelles, les “cas”, les changements de nom (pour la réa) et d’autres absurdités, on ne sait même plus de quoi on discute. Une épidémie de tests positifs, de rhume, de delirium lacombarium ? Alors, c’est très bien d’analyser l’Afrique et Israël, je ne dis pas le contraire, mais à l’entrée de l’hiver, justement, un petit point sur la situation en France (avec un peu de prospective raisonnable) ne serait pas trop mal.

        • demi-tour Lacombarium..
          Très bonne idée
          On peut ajouter delirium Blachierium. Hier il a encore récidivé…”il n’est pas normal de se plier à une minorité-les non vaccines- qui empêche d’atteindre l’immunité collective et oblige à vacciner les enfants.”

        • changement de noms ? comme le variant Indien qui est devenu delta quand l’Inde a décidé d’utiliser l’ivermectine le 23 avril, depuis les Français ne vont plus voir sur covid tracker… ils ont la mémoire courte

        • Vernon Coleman, né le 18 mai 1946, est un ancien médecin généraliste anglais devenu journaliste, puis chroniqueur polémiste et auteur de romans. Depuis plusieurs décennies, il est également engagé dans la défense de la santé de l’homme et du bien être des animaux. Cependant, ses violentes prises de position populistes répétées tous azimuts de façon péremptoire, son adhésion à de nombreuses théories du complot, sur la vaccination et la responsabilité du VIH dans le sida par exemple, lui attirent des ennuis avec la justice. Ses thèses diffusées sur ses blogs et dans ses livres sur des sujets liés à la santé humaine, à la politique et à la protection animale sont controversées et décriées. Ses déclarations non-fondées sur la pandémie de Covid-19 ainsi que ses diatribes contre la campagne mondiale de vaccination suscitent polémiques et critiques. WIKI

  12. Qu’en est il d’un biais rarement évoqué basé sur le taux de mortalité d’un pays depuis le début du Covid ? En comparant la mortalité suite Delta du RU (historique covid 200 morts/100000hab) à un pays ou un territoire DOMTOM (60 à 100 morts /100000hab) je pense qu’on oublie qu’un pays déjà fortement impacté durant les pics précédents aura mathématiquement moins de décès dans les pics en cours ou à venir en raison de l’effet de fauche qui a considérablement réduit le réservoir pluriannuel de personnes âgées fragiles ou à fortes commodités. Cette hypothèse complexifie à mon sens la comparaison entre pays et la virulence du variant Delta, qui de fait peut impacter différemment la mortalité des pays, et rendre l’analyse d’une éventuelle efficacité vaccinale encore plus aléatoire.
    En bref, (mon texte est un peu confus), je pense que la mortalité actuelle d’un pays dépend grandement du nombre de personnes fragiles susceptibles de mourir du covid, nombre plus ou moins important en fonction de la mortalité subie lors des premières vagues…

  13. google retreçit le tuyau ,comme le disait Pavent,afin que nous ne puissions plus publier autre chose que ce que eux veulent et ca se sent ,il faut passer par Duck duck ,et vous mettre sur logiciel libre,ce n’est que le debut, image ou pas ,ca ralentit et ils sucrent plein de trucs sur Google

  14. “suivre la mortalité, qui elle ne dépend pas du nombre de tests”
    Sauf si on affecte covid des décès juste parce qu’ils ont un test positif alors qu’ils sont morts d’autre chose ! Plus on teste les morts et les malades graves, plus on trouve de positifs …

    • Depuis le 31/03/21 plus de test ,diagnostic clinique ,toutes les infections respiratoires sont estampillées COVID 19 du coup,un des biais de l’étude de la DREES qui fait qu’elle est bidonnée.

        • These parfaitement complotiste. Si “tout est truqué”, il faut donc qu’un grand nombre de personnes participent au truquage et donc soient au courant de ce truquage mais qu’aucune ne révèle le truquage.
          Je suppose qu’à la DRESS, il y a comme partout quelques crapules, mais surtout des gens honnêtes, qui se sont peut être trompés, ont peut être mal communiqué, ont peut être manqué d’initiatives et de courage. Tout ça c’est n’est pas du truquage, c’est juste la médiocrité habituelle.
          Le complot est aussi une explication médiocre qui ne résiste pas à l’analyse.

          • ON eut “truquer ” tout simplement en obéissant aux ordres, par exemple de déclaré toute maladie respiratoire ou tout décès mort du covid même si c’est mort avec, ça n’existe pas ? Et dans le domaine des medias l’immense majorité des journalistes sur tous les sujets vont dans le sens qu’ils imaginent être celui du pouvoir et de leur financiers de patrons, ça n’existe non plus pas ?? Alors complotiste ?? Je ne sais mais en tout cas véridique !!!

          • Toujours à coté de la plaque.. ou alors je parle pas assez simplement et pas assez en détail.

            il est facile de truquer en modifiant le nombre de cycle, le nombre de cas à CT25 n’est pas le même qu’à CT50.
            Ensuite comme déjà dit, étiqueter covid des morts qui ne le sont pas c’est aussi du trucage. choisir ce que l’on décide de compter ou pas, ce que l’on décide de mettre en valeur ou passer sous silence c’est truquer. C’est comme eichman qui ne faisait que faire arriver les trains à l’heure.

            Par exemple en guadeloupe, les morts .. c’est le covid ou hypnovel + morphine ? là en plus de “trucage”, il y a clairement homicide volontaire.

            Lorsque l’on a “oublié” la moitié des morts, pas besoin d’avoir le certificat d’étude pour comprendre que le résultat n’est pas juste. Nous n’avons aucune statistique fiable à dispo pour avoir une vision de ce qui se passe. on est obligé de faire des côtes mal taillée avec des approximations d’approximations, parce qu’ils truquent les information qu’ils donnent pour cacher leur impéritie et leurs manipulations politiques.

            Ils savent qu’ils méritent la prison, ils essaient juste d’y échapper, mais avec le nombre de morts et esquintés des vaccins, ils vont y avoir le droit. Et la chaîne de responsabilité va être longue. Des gens comme lechytre vont peut être se retrouver entre 2 gendarmes..

          • Toujours aussi trollesque ce pauvre Duchmol !
            Je ne dis pas qu’il est difficile de truquer, je dis qu’il est difficile de faire participer sciemment un grand nombre de personnes à un truquage.

          • @jacques ghemard
            >il est difficile de faire participer sciemment un grand nombre de personnes à un truquage<
            Ce n'est pas difficile quand une pensée de groupe est en action pour endoctriner une population.
            C'est particulièrement possible quand l'exemple du truquage vient de la tête de l'État avec par exemple en octobre 2020 "Si nous ne faisons rien il y aura 400000 morts".
            Beaucoup même dans un contexte trivial et non politique, se sentent moralement (!) tenus d'abonder dans le sens du chef.
            A plus forte raison, dans ce cas de figure et quand des responsables à tous les échelons ont un intérêt personnel à promouvoir un "narratif" mensonger, lequel narratif leur est transmis hiérarchiquement.
            On assiste plutôt au phénomène contraire : le mensonge se propage largement trucages à l'appui (études frauduleuses) et le double langage devient alors quasi la norme chez ceux qui ne veulent pas prendre position contre une politique frauduleuse.
            Ce sont les personnalités intellectuellement intégres (disons Christian Vélot pour donner un exemple) et independantes qui sortent alors du lot pour s'inscrire en faux contre ce qui est devenu le mensonge officiel consolidé.
            La vérité coule de source, certes, mais la mauvaise foi a beaucoup de ressources pour s'y dérober et pour imposer une ligne de conduite irrationnelle.
            Ce n'est pas un phénomène accidentel rarissime.

          • Bonjour, Oui Monsieur Ghémard ,dont la sonorité du patronyme appelle la joie, la banalité du mal comme disait si bien Mme Arendt. Il suffit d’être un fonctionnaire consciencieux. Fonctionnaire déjà le terme est loin de l’humain non? Belle et bonne journée à vous.

          • “La sonorité du patronyme” …
            Comme le mot patronyme l’indique, c’est le nom de mon père (bien que ce soit le nom de sa mère et de son arrière grand mère).
            Et donc si vous cherchez un peu, pas comme l’autre troll, vous trouverez facilement que ce nom ne rime pas avec “banalité du mal”. Je vous laisse donc ruminer vos préjugés et insinuations et j’accepterai vos excuses
            Pour Valete09, je répète qu’il est difficile de faire participer sciemment un grand nombre de personnes à un truquage. Par contre les faire participer, sans qu’ils en soient conscients, à un truquage ourdi par un petit groupe, c’est effectivement possible et ça se fait tous les jours, par exemple avec la publicité pour plein de choses ou pour la propagande pour le vaccin à la mode…

          • Ils sont idéologiquement honnêtes et surtout préservent leur carrière,donc aux ordres.
            Pandémie de tests bidonnés appuyée par des modélisations bidonnées,cf Ferguson dont on ne rappelera pas les frasques maintes fois évoquées…
            L’Etat est à son service pas pour le nôtre.

          • Bonsoir Monsieur Ghémard ,étant responsable du message émis et donc de sa compréhension, je me permets de porter à votre intérêt le fait que: a) votre nom a une sonorité joyeuse et, qu’un peu de joie est toujours bon pour le moral en ces temps difficiles, donc merci à vous et à vos ancêtres. b) Je ne parlais pas de vous quand je rappelais les propos de Mme Arendt.Je disais simplement que le fait de bien “fonctionner “sans réflexion aucune sur le but de la fonction peut être source de déboires voire de malheur. Auriez-vous l’amabilité d’accepter mes excuses pour l’envoi d’un message qui a produit une confusion regrettable . Ce n’était pas le but. Bonne nuit.

          • Ok, merci HELIE
            Mon nom ne commence pas comme la gaité ni comme la tour de guet mais comme le gué qui permet de traverser la rivière. et s’écrit comme le ghetto, le h remplaçant le u dans le Nord et la Belgique

          • Donc pour le dire autrement, ce que je dis est un troll, mais si une autre personne le dit c’est une possibilité….

            C’est ce que l’on appelle de l’ad hominem… le niveau zéro de l’argumentation. ce ui n’est pas déconnant dans le contexte.

          • ” C’est ce que l’on appelle de l’ad hominem…”
            Oui voilà, c’est ce que vous devez cesser de faire

  15. Merci Dr ZOLA vos lumineux travaux resteront dans l’Histoire ; combat de la probité face à une entreprise de perversion de l’art de la médecine et des sciences !

    Pour mon verre, que je lève ici à la santé de tous, demi plein ou vide, je dirais que la coupe est pleine, il va bien falloir la boire et d’urgence ne plus accepter toutes les contraintes.
    (Mon sentiment : une œuvre qui persévère et diabolicum est. Au début ; une surestimation des décès covid. Et aujourd’hui ; une sous-estimation des décès dits covid vaxx. Nous avions très certainement sous-estimé la virulence de la corruption.)

  16. L’entretien avec le Dr Robert Malone traduit en français.
    https://twitter.com/GabinJean3/status/1438495096085823490

    A partir de 30 minutes , il parle de la 3ème dose :
    Des études suggèrent qu’après 2 doses (si immunité naturelle) ou 3 doses si immunité vaccinale., on risque ” d’ éteindre” la réponse immunitaire (diminution de la population T). et de passer à une zone de tolérance.
    Il conclue que les infos plus précises viendront bientôt d’Israël.

  17. Une theorie émise sur la page du Dr De Lorgeril pourrais vous intéresser, je la soumet donc au jugement des gens ici….

    Bonjour,

    j’ai une interprétation légèrement différente des graphiques worldometer en grande partie du fait que je ne mets pas la flèche rouge au même endroit. La vaccination a commencé en israel le 14 décembre, sensiblement pareil aux émirats (EAU) et au royaume uni (UK).

    ainsi le pic de janvier ne correspond pas au début de la vaccination, mais au pic de vaccination plus ~10 jours. les deux courbes (nbre morts covid ; nbre vaccinés) sont les mêmes courbes décalés de ~10j dont seule l’échelle diffère. (j’ai une vidéo : « Making Sense of Mortality with Joel Smalley » qui a bien sûr été censurée depuis sur youtube où il montrait très bien qu’en UK le double pic est parfaitement corrélé au nombre de vaccinés)

    Je regarde depuis 10 mois les différentes données avec cette hypothèse et je trouve cette hypothèse très robuste. elle explique les pics extremes dans les pays qui ont vacciné massivement rapidement, et les longs plateaux pour les pays qui ont vacciné petit à petit comme la france. ça explique aussi le double pic du RU. Ils ont eu un premier pic comparable et concomitant à la france (et autre européen de l’ouest), ce qui semble « naturel » mais au lieu de redescendre tranquillement comme ailleurs au moment même où ils démarrent la vaccination, ça remonte en flèche jusqu’à des sommets inégalés dans le monde.

    moralité : vacciner expérimentalement et massivement en période épidémique, c’est très con. et il n’est toujours pas clair si les vaccinés dans le premier mois post vaccination sont des supercontaminateurs ou des super déficient immunitaires (ou les deux).

    c’est le syndrome bachelot : vaccinée le 17 hospitalisée le 24.

    ceci est important parce que si on prend les 3 pays « exemples » de la vaccination de masse (israel, UK, émirats), les 3 ont leur plus haut pic dans la foulée de la vaccination. pic de morts covid, mais aussi pic de mortalité toutes causes confondues ; alors que par exemple pour la france, ça reste janvier 2017 pour les toutes causes, et mars-avril 2020 pour les covid soit le premier pic, pas le deuxième ou troisième (comme un peu partout sauf vaccination de masse). pour autant, il n’y toujours pas de début d’explication de ce phénomène or si on veut apprendre de ses erreurs encore faut-il commencer par les regarder en face.

    • Je ne me suis pas préoccupé des dates précises de vaccination. Pour Israël je n’en parle pas, et pour les Seychelles, j’ai pris les courbes au 1/1 car sur OWD la courbe vaccin commence au 6 janvier alors que les autres couvrent 2020. La première vaccination date sans doute de fin décembre, car il faut le temps que la maladie se déclenche et s’aggrave, soit 10/12 jours.
      Votre remarque sur les pics et les plateaux selon le rythme de vaccinations est intéressant.
      Enfin, alors qu’Israël semblait montrer une fin de cloche depuis 6 jours, on a une remontée, qui pourrait s’expliquer par la campagne de 3e dose qui a démarré il y a 1 mois ?
      Maintenant si on regarde les courbes décès et vaccinations aux US, il n’y a pas de corrélation.

        • Je me souviens avoir entendu Fauci dire que deux états (La Floride et je ne sais plus lequel) avaient beaucoup plus de cas mais qu’heureusement ils avaient beaucoup plus vacciné.
          Tout ça est assez vertigineux !
          Combien de malades du covid “non vaccinés” sont des vaccinés de moins de 15 jours, that is the question…

      • “… une fin de cloche depuis 6 jours;” en Israel
        Elle peut s’expliquer si on regarde le nombre de cas et de morts les 6 et 7 septembre avec NEW PER DAY et en zoom sur la période de temps : LES DEUX SONT A ZERO, ce qui est totalement impossible.
        Conclusion la courbe 7-days rolling average est faussée et montre une fausse baisse sur 8 ou 9 jours.

        • J’avais surtout remarqué que les chutes de cas et de décès ont lieu le même jour, ce qui est impossible, les vagues cas et décès ont un décalage de 12 jours. Une chute de décès correspond aux cas d’il y a 12 jours, pas du jour. Ceci montre des trafics de chiffres et rattrapages qui pourtant ne devraient pas se voir sur une moyenne de 7 jours, les courbes étant plus lissées, et pourtant !

        • Thailande aussi. Tout les pays exemptés de Covid pendant 1 an, ont vu autre chose après les campagnes de vaccinations. Pour ceux qui ont connu plusieurs vagues, c’est moins net, en raison d’une immunité acquise par maladie d’une partie de la population. C’est le cas de l’Inde, immunisée à 62% par la maladie, cela ne semble pas bouger avec les vaccinations, et à l’inverse, en Israel, “immunisée” par les vaccins, la dernière vague est apparue après la campagne 3e dose (voir OWD qui a une courbe “boost”)

  18. Il faudrait savoir ?

    – Comme vous le voyez, difficile de se faire une opinion, chacun pouvant avoir une opinion différente et argumentée.

    – Quelques certitudes peu discutables toutefois…

    Les brasseurs de vent, ceux qui ont du temps à perdre ou ceux qui ont l’art de tout contredire juste pour le plaisir vont pouvoir se défouler…

  19. A propos d’Israël ,il m’avait semblé lire quelque part une déclaration de leur PM ou de leur ministre de la santé que compte tenu de la situation actuelle les vaccinés étaient plus à risque que les non vaccinés,je ne la retrouve pas ,quelqu’un l’a -il lu aussi?

  20. Lu sur un commentaire de France Soir :
    ” tandis que les vaccinés se promènent comme des pangolins légitimes” …
    Il m’a rappelé l’humour irremplaçable de celui qui nous a réuni ici .
    Merci pour ce petit rayon de soleil qui pointe son nez à chaque nouvel article !

    Pour les Seychelles , le vaccin utilisé n’était il pas Sinovac en majorité ?