118

Covid : bons chiffres, mauvaises conclusions

La covid aura été la plus grande foire aux chiffres, manipulés dans tous les sens. Tout le monde y va du sien, et tous, les pour, les contre, se donnent raison à partir des mêmes chiffres, sans parler des chiffres qui ne sont pas donnés. C’est l’éternel problème du verre à moitié plein, encourageant, et à moitié vide, déprimant.

L’un vous donnera des chiffres, justes, et vous démontre une chose ; l’autre, à partir des mêmes chiffres, vous démontrera le contraire. Le problème est qu’il y a toujours un os quelque part, car si l’on s’en tient aux chiffres, il ne peut y avoir qu’une seule vérité, 2 plus 2 ont toujours fait 4, même si on arrive à vous faire croire le contraire.

DÉMONSTRATION

Nous en avons un bel exemple avec la dernière publication canadienne. Désolé de prendre cet exemple, mais en France, on ne peut rien conclure à partir de chiffres où tout n’est pas donné, ni clair. Voici leur dernière publication gouvernementale du 8 juillet (traduction Google). Cette publication démontre que sur 2 267 000 cas, 52,8% des personnes décédées n’étaient pas vaccinées. 

Clair et indiscutable. Et pourtant, la réalité est peut-être différente ! D’ailleurs le commentaire un peu plus haut dans la publication est un peu plus nuancé : «même avec une efficacité vaccinale élevée, certaines personnes vaccinées tomberont malades, seront hospitalisées ou mourront ».

En effet les biais, volontaires ou involontaires, sont très importants, beaucoup plus importants que ceux que l’on essaye de nous mettre en avant dans les études non randomisées. Ici, il s’agit de résultats globaux, sur une longue période, qui ne sont pas comparables. Ce ne sont pas 1,2% des 4 doses et 52,8% des non vaccinés qui sont décédés !

Où est l’os ici ? On le trouve ici : « Données extraites le 30 juin 2022 pour les cas entre le 14 décembre 2020 et le 12 juin 2022 « . Y avait-il des vaccinés en décembre 2020 ? Non. Y avait-il des vaccinés au premier trimestre 2021 ? Oui, mais combien ? Tout est là. Quant aux 1,2% de 4 doses décédés, ce n’est pas parce qu’ils décèdent moins, c’est parce qu’ils sont très peu nombreux ! Pour les 4 doses, le décompte porte sur 3 mois, et pour les non-vaccinés, c’est 18 mois.

Pour être plus précis, allons voir les chiffres de John Hopkins :

Si aujourd’hui 82% de la population a reçu 2 doses ou plus, au 1 juin 2021, soit 6 mois après le début de la période analysée, ils étaient moins de 6%, les vaccinations ne s’étant amplifiée que pendant l’été 2021 comme le montre bien cette courbe. Alors décompter les morts avant vaccinations, ne permet pas de comparer avant et après vaccination.

Combien de morts devraient être exclus de ces tableaux dans la dernière publication ? Réponse toujours avec le John Hopkins :

65% des décès dûs au covid ont eu lieu avant l’été 2021, avant que les vaccinations ne soient complètes, et on note même une recrudescence depuis le premier janvier 2022. Cela ne plaide pas en faveur d’une diminution des formes graves.

Pour comparer le décès chez les non vaccinés ou vaccinés, il faut prendre la période après le premier janvier 2022, et non depuis le 14 décembre 2020. La moitié des décès correspondant aux 52,8% du premier tableau, n’ont pas eu lieu dans la période où l’on comptabilise les décès chez les vaccinés. Ce tableau donne une image totalement erronée de la vraie situation ! Si on retire la moitié des décès chez les non-vaccinés, ils passent de 52,8% à 26%, les vaccinés 1 ou 2 doses passent chacun de 18% à 30%, et les vaccinés 4 doses passent de 1,2% à 2%. Les décès chez les vaccinés passent donc de 1/3 à 2/3 des décès, et c’est pire si on ne prend que les chiffres 2022. (NB : Les totaux sont inférieurs à 100%, sans doute 10% de statuts inconnus)

Comme on le voit, des tableaux simples, parlants, peuvent tromper et donner un résultat inverse à la réalité. Il est sans doute préférable de prendre un peu de recul et de regarder les chiffres globaux, pour constater que sur une année, avec ou sans vaccin, on a autant de morts, ce qui est le cas en France, pour 2020 et 2021, 2022 s’annonçant sans doute pire. Cela ne plaide pas en faveur de moins de formes graves.

Certes, on constate une légère diminution des décès que certains attribueront aux 82,5% de « fully vaccinated » et diront que cela protège des formes graves. C’est faux, ils ne tiennent pas compte de la létalité des variants, de plus en plus faible, ce qui complique l’interprétation de ces chiffres, et oriente vers des conclusions inverses. Ce rapport mélange des morts alpha et gamma (premier semestre 2021) chez les non vaccinés, avec des morts omicron chez les vaccinés (6 derniers mois), dont la létalité est 6 à 7 fois moindre.

En effet, rappelons qu’à l’échelle mondiale, omicron, qui a engendré 4,5 fois plus de cas que chacune des 3 vagues précédentes, est responsable de 30% de décès en moins :

Tous ces chiffres sont justes, mais selon qu’on les regarde par un bout ou par l’autre, le résultat est différent.

ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

118 commentaires

  1. Suite à son canular sur a galxie chorizo, Etienne Klein aurait dit :
    “« Un canular a une vertu pédagogique. Il dit notre faculté à être dupé, interroge notre rapport aux sources… On va vu pendant le Covid que certains scientifiques isolés pouvaient publier des contre-vérités sans être contredits » ”

    >strong>Ce ne fut pas le cas, au contraire des scientifiques en meute qui eux ne se sont pas gênés pour publier des contre-vérités sans le moindre risque d’être contredits par le reste de la meute !

  2. Prescrire du 1er aout 22
    Deuxième rappel vaccinal chez les personnes à risque de formes graves de covid-19 : fin juillet 2022, un regain d’efficacité, mais des incertitudes qui persistent
    Articles suivants:
    Pavés (dans la mare) Des pavés jetés dans la mare ont éveillé le public et réveillé des autorités apathiques. Des pavés lourds à lancer. Faut-il attendre leur accumulation, ou bien agir et chercher dès à présent à résoudre les problèmes dont l’existence est parfaitement connue ?

  3. 74 % de fausses couches chez les Australiennes vaccinées ?
    ARISE AUSTRALIA
    So I went to the Brisbane rally today and I met a Dr called Dr Luke McLindon. He leads the fertility services at the Mater hospital and is the principal investigator for a series of randomised controlled trials. He is also the President of the Australasian Institute for restorative Reproductive Medicine ! He is top Dr in Australia in this field ! And he has been sacked!

    He just got sacked on Friday for not getting the jab and for trying to release his data on miscarriages post the jab.
    He has until next Friday to get out of his private practice rooms as he is no longer allowed to practice public or private!!

    He told me that he has been investigating miscarriages in couples/women post vaccination. He said a normal miscarriage rate is between 5-14%, sometimes up to as high as 16%. But as he has been keeping stats since the introduction of the vaccine, he has found that 74% of women who are vaccinated are now having miscarriages !

    Unbelievable… They are trying to hide this data and sacking anyone who speaks out!

    His career has just gone out the window!

    He is now spearheading ‘Doctors against Mandates’ initiative. A collaboration of Doctors who until now have remained publicly silent.

    Thank god there are still some doctors with morals and values left in the world

    • Excellent éclairage de Martin Mazurkiewicz sur le projet de loi gouvernemental actuellement débattu
      “Sans SIDEP, il n’y aurait plus d’épidémie.”

    • Hé ho !
      J’ai gagné un an de suspension sur Mediapart pour “fausses nouvelles” pour avoir publié le commentaire ci-dessus.
      Personne ne veut faire de même histoire de savoir s’ils m’en veulent personnellement, ou si c’est pareil pour tout le monde ?
      Merci !

  4. Objet : Vote Loi Sanitaire du 18 juillet
    Mesdames et Messieurs les Sénateurs du Groupe LR,
    En ce jour de fête nationale, je ne peux que m’appuyer sur notre belle devise pour structurer cette lettre que je vous adresse, au sujet du projet de Loi Sanitaire qui va être présenté au Sénat le 18 juillet.
    *LIBERTE : ” Liberté j’écris ton nom!”
    Comment concevoir qu’une nouvelle loi sanitaire, avec toutes ses contraintes et mesures absurdes voire dangereuses, puisse être en accord avec notre devise nationale ?
    Les Français réclament la LIBERTE dans leur choix de se soigner, de se vacciner ou non avec ces injections au mécanisme d’action très controversé, la LIBERTE pour aller dans les hôpitaux et la LIBERTE dans leurs déplacements vers la Corse ou les DOM-TOM.
    Encore aujourd’hui malgré la suspension du pass vaccinal en mars, cette LIBERTE est refusée à tous les professionnels à qui le gouvernement a imposé la vaccination pour exercer leur métier.
    Cette LIBERTE est refusée dans certains services hospitaliers à des malades qui se voient refuser une opération, un examen ou une consultation, s’ils ne sont pas vaccinés, ou testés.
    *EGALITE :
    Cette loi sanitaire met en rupture d’EGALITE des français qui souhaitent travailler et en sont empêchés, des français qui auraient besoin de se faire soignés et en sont interdits.
    Nous ne sommes plus égaux en France….
    *FRATERNITE :
    En s’entêtant encore à maintenir suspendus des soignants, alors que l’hôpital s’écroule, ou des pompiers, alors que les incendies font rage, le gouvernement applique-t-il notre devise de FRATERNITE ?
    Ces français, qui n’ont eu que le “tort” de ne pas être d’accord avec la politique vaccinale, se voient privés de leurs revenus depuis 10 mois, avec des enfants à charge et des situations financières qui sont dramatiques.
    Alors au moment de voter pour ou contre cette nouvelle loi sanitaire que Mme Borne va essayer de vous faire modifier dans le sens initial du projet, demandez-vous en toute conscience, si elle est conforme à notre devise de LIBERTE EGALITE FRATERNITE ?
    Des députés de votre groupe ont été courageux l’autre soir à l’Assemblée Nationale, et ont voté en conscience, sans se laisser manipuler par le fait qu’il serait ” irresponsable” et ” anti-républicain” de voter avec les partis dits ” extrêmes”.
    Ne serait-il pas plus judicieux d’ouvrir des lits et revoir le fonctionnement de l’hôpital, plutôt que de dépenser des millions dans des tests à la fiabilité douteuse et dans des injections dont le bénéfice/risque est plus que discutable, surtout chez nos jeunes !
    Pour vraiment protéger la santé physique et mentale des Français, je vous demande de voter CONTRE ce projet de loi sanitaire et d’exiger la réintégration des personnels suspendus pour non-vaccination.
    D’un côté vous avez la main tendue de ce gouvernement qui appelle à un soi-disant “compromis” pour qu’il ait le champ libre pour décider ensuite ce qu’il voudra faire par décret, et de l’autre vous avez vos électeurs qui vous demandent plus de LIBERTE, d’EGALITE et de FRATERNITE. Les français sont fatigués de toutes ces mesures. Ne vous trompez pas.
    Veuillez croire, Mesdames et Messieurs les députés, à l’assurance de ma sincère considération,
    Pharmacien retraitée

    • Bravo à vous pour cette lettre pleine de vérité et de bon sens.
      Moi aussi j’ai pris la plume le 14 juillet 2021suite au discours insupportable de Macron et le 14 juillet 2022, un an jour pour jour pour appeler à la raison car l’expérience est bien là pour démontrer l’inutilité du pass sanitaire et vaccinal.
      Espérons que toutes ces voix pleines de sagesse qui s’élèvent seront entendues… et non étouffées par le “chant de nos sirènes politiques”…

  5. Si vous souhaitez faire de même…

    donate@wikimedia.org
    Cher Monsieur Wales,
    Je vous rermecie de me faire part de la situation de Wikipedia que souhaiterais continuer à soutenir, même fort modestement.
    Je dois toutefois vous faire part de mon embarras en raison de la position adoptée par Wikipedia en ce qui concerne l’épidémie de Covid-19 et la façon dont les autorités internationales l’ont gérée et la gèrent encore.
    En tant que Docteur ès Sciences Biologiques et ancien chercheur au CNRS français, j’ai une longue expérience de la lecture des articles scientifiques. J’ai à ce titre la capacité de reconnaître les travaux corrects des incorrects. Ces derniers le sont souvent par erreurs involontaires dans les protocoles ou l’interprétation des résultats, mais en ce qui concerne la littérature covidienne mainstream, la répétition des “erreurs” m’a convaincu dès 2020 que ce n’était pas des erreurs mais de la mystification délibérée.
    Ce qui ne serait absolument pas toléré dans aucune discipllne scientifique semble monnaie courante en médecine où hélas évoluent plus de médecins que de vrais scientifiques et où les éditeurs sont sous la coupe financière des grands groupes pharmaceutiques.
    Une doxa, aussi largement partagée soit-elle, n’a jamais été une vérité.
    J’espère que Wikipedia retournera à ses principes fondateurs.
    En attendant, je préfère soutenir des sites plus “aware” !
    Cordialement,
    H. P.

    • Sur la problématique de la crise Covid19, il a eu davantage de lucidité et de crédibilité que d’autres, tant mieux pour les Brésiliens
      Quant à notre belle démocratie, sûr qu’elle est bien malade, quand un président élu s’assoit sur toutes les lois et que le conseil constitutionnel n’y trouve rien à redire

    • C’est curieux de juger les dirigeants étrangers comme ça. Le Brésil est un ensemble fédéral d’états. Les pouvoirs du président fédéral sont limités, volontairement, suite à la dictature militaire des années 60 mise en place par les gentils états unis plus au nord. Les élections dans les états des gouverneurs sont plus faciles à manipuler par les oligarques locaux. Comme aux USA, certains états suivaient les recommandations sanitaires du président fédéral, mais la majorité suivait celles de l’OMS. Le président Bolsonaro a repris la voie d’une certaine autonomie vis à vis des USA et s’associe aux initiatives des BRICS. On est généralement assez mal informés sur le Brésil par les médias de grand chemin.

  6. “Certes, on constate une légère diminution des décès que certains attribueront aux 82,5% de « fully vaccinated » et diront que cela protège des formes graves.”
    Je constate que vous négligez toujours l’effet moisson. C’est un peu agaçant.
    Mais merci pour votre abnégation au service de ceux qui ne la méritent guère , nous autres ici sachant depuis longtemps à quoi nous en tenir au sujet de cette engeance vaccinatoire !

  7. C’est possible ça ! Sur Chérie F.M entendu la propagande gouvernementale ” si vous êtes enceintes, vaccinez pour vous protéger et protéger votre futur enfant ! Les vaccins sont sûrs et efficaces” Mais quel propagande de salopards, et tout ça avec nos impôts !!!
    jamais je ne pardonnerai à ces criminels menteurs et à ceux qui ont voté pour eux !

    • La même propagande sur France musique depuis des mois! Les gens gobent tout alos pourquoi pas? Si on dis qqc nous sommes des complotistes!

    • Et sur France inter, hier, bien sûr. Mais que cherchent-ils à faire exactement ? Les médicaments à destination des femmes constituent l’essentiel des scandales pharmaceutiques des 60 dernières années. Le principe de précaution concernant les femmes enceintes s’était beaucoup renforcé, un « sanctuaire ». Rappel : thalidomide, dépakine, distilbène, prothèses PIP, médiator, essure, levothyrox, lomidine, isoméride, talc Morhange, vioxx, hormone de croissance, sang contaminé, vaccin hépatite B. Je pense non exhautif !

    • Les 3 milliards distribués aux media français par le régime EM (sur le budget de la Culture qui plus est) depuis le début de la crise Covid19, ont été justement rappelés par Christian Perronne dans son ITW d’hier au media alternatif 360.
      L’intox est massive et délibérée, c’est l’un des indices qui montrent la réalité d’une intention de nuire au bien public, en verrouillant une presse déjà très complaisante sans ça.

    • Une anecdote vécue. Une femme atteinte de SEP (Sclérose En Plaques) ne présente quasiment jamais de poussées pendant une grossesse, ça arrive, mais c est rare. Dans ma patientele, je ne l ai pas vu en 26 ans. Une de mes patientes, j
      porteuse de SEP est enceinte en octobre 2021. En février 2022, on m appelle car elle fait une poussée, et ce qui m’étonne mais bon pourquoi pas. En effet, L IRM montre une nouvelle plaque médullaire. On en conclut à une poussée. On l’a traite par cortisone à fortes doses, le double de ce qu on fait habituellement, ce qui m interpelle quelque peu. Je demande à la patiente si il y’a eu événement particulier. Oui me répond elle troisième dose un mois auparavent. Finalement elle accouche un mois plus tard à 26 semaines d un enfant de 600 gr. Au CHU de référence où elle a accouché elle interpelle l équipe gyneco quant au lien entre cet accouchement prématuré et la “vaccination”, on lui répond “circulez, il n y a rien à voir”. Cette patiente ne boit pas, elle ne fume pas. n a pas de FDR particulier , elle a 28 ans et a déjà un enfant de 4 ans ans en bonne santé. Première grossesse sans problème alors qu’elle était à cette époque là atteinte de SEP.

  8. Rajouté, en intégralité, dans ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2022/07/11/rappel-le-masque-preuve-de-notre-soumission-refusons-de-le-remettre-et-donc-de-se-soumettre/

    OUI, la COVIDémence a été mutée en haine, absolument.

    Il n’empêche que : “La véritable individualité ne peut fleurir que lorsque les moyens d’existence sont partager par tous” Dr Bones ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/06/textes-et-reflexions-du-dr-bones-traduction-r71-pagination-jbl1960-juillet-2022.pdf

    Comme il n’es plus temps d’alerter, mais d’agir, n’empêche qu’il y a un temps pour tout, même si ça urge !

  9. La question n’est pas dans le verre à moitié vide ou plein… La question est plutôt (comme vous l’écrivez) :

    “des tableaux simples, parlants, peuvent tromper”

    PEUVENT ?

    Non. Quand ils sont TOUS faux, qu’ils vont TOUS dans le MEME SENS, dans TOUS les pays.

    Voilà le point saillant !

    Je reformule : la niouze n’est pas de comprendre que l’on peut manipuler des chiffres, la niouze est qu’il y a bien une volonté CONSTANTE, MONDIALE de tromper, de manipuler TOUS les chiffres.

    Cela fait 2 ans et demi…

    On ne peut plus invoquer les “erreurs”.

    Ce phénomène s’applique bien entendu aux décès “vaccinés/non vaccinés” comme vous le soulignez… mais en réalité à TOUS LES AUTRES SUJETS (cas, morts du Covid, gravité, comorbidités, âges, nombre de lits occupés, absence de traitement, chasse aux médecins qui soignent, effets négatifs des produits ARNm
    , le mythe des masques, etc.)

    TOUT depuis 2 ans et demi va DANS UN SEUL SENS de manière TROMPEUSE.

    Voilà l’élément fondamental, sur lequel nous devons travailler.

    Se concentrer sur tels ou tels chiffres qui sont bidonnés par tel ou tel gouvernement, c’est continuer de voir la situation par le “petit bout de la lorgnette”.

    • Excellente synthèse ! Et malheureusement près de 30 millions d’individus chez nous ne se sont pas encore aperçu du phénomène.

      • Bonjour @lepiaf18
        Le citoyen de base, dans sa moyenne, est toujours facile à leurrer par des techniques appropriées.
        Ce sont les conséquences qui lui ouvrent les yeux lentement, le pouvoir bien sûr en est conscient et met en œuvre d’autres techniques variées pour détourner l’attention.
        Le peuple ne peut qu’exprimer son malaise, que ce soit par les urnes ou autrement. Il ne peut pas faire plus et nous ne devons pas le lui reprocher.
        Alain Houpert a raison d’être soucieux.

        • @Valete09
          A nous, justement de recentrer les sujets, afin avec le temps et toute la patience nécessaire, d’ouvrir enfin les yeux à cette partie de la population. Ne resteront fidèles à la Doxa que ceux qui refusent d’ouvrir les yeux. Pour ceux-là aucune condescendance !
          Quand j’entends ici ou là le mécontentement populaire prendre de l’ampleur:
          – Allemagne, obligation vaccinale enterrée au Parlement
          – Sri Lanka, président viré
          – Hollande, manif musclée des paysans et des pêcheurs face aux décision ineptes de l’UE
          – Autriche, annulation en avril de la Vaxx obligatoire
          -…
          Le point de bascule n’est sans doute pas très loin. Il n’est qu’à voir la vitesse où chez nous, nos journalopes du Service Public ont rangé l’énumération du nombre de “cas” et à laquelle le GVT a rangé au placard l’obligation du port du masque, plus nuisible qu’utile. Sans même évoquer le “cas” Estrosi s’étant fait retoquer de manière éclatante par la Justice !
          Et moi je reproche à ce Peuple froussard non pas son “malaise”, mais de ne pas remuer suffisamment fort. C’est tellement facile et confortable d’être “mou”. N’est-ce pas ce que certains avaient reproché au Président Hollande ? Et pourtant il n’a pas détruit le pays comme son successeur l’a fait !
          C’est par leurs actions qu’on peut juger les gens. Un mouton reste un mouton et présentement certains sont durs à réveiller. Il nous faut donc persévérer sans les ménager.

  10. merci beaucoup,
    mais rappelons quand même que 2 plus 2 = 4 ; certes, mais 2 fois 2 aussi !
    de même que 1,5 plus 3 = 4,5 ; autant que 1,5 fois 3 !
    A par cela, “les chiffres ne se discutent pas !”

  11. Lire à tout prix le livre d’Amin Umlil , étui est ce su’il à présenté au Sénat. Le préambule est particulièrement intéressant, car il décortique tous les textes régissant la pharmacovigilance,les divers cas connus anterieurs aux vaxx covid etc..
    Ce type m’epate.

  12. Des Canadiens avaient déjà soulevé ce lièvre et compris la tricherie. J’ai vu cela dans une vidéo.
    Je vais essayer de retrouver le lien.

    Ils allaient même plus loin : à partir du moment où il avait découvert la supercherie, l’auteur avait enregistré les chiffres cumulés semaine après semaine : après il n’avait plus qu’à faire la soustraction dans un tableur pour avoir les chiffres hebdomadaires de nouveaux cas et comparer avec les taux de “vaccination”.

    Le constat était édifiant : il n’y avait aucune différence significative entre vaxinés (quel que soit le nombre de doses et le temps écoulé depuis la dernière injection) et non vaxinés, que ce soit pour les hospitalisations, les décès, les soins critiques. Les taux respectifs correspondaient aux taux de chaque catégorie (selon le statut “vaccinal”) dans la population générale, voire plus élevés pour les vaxinés.

    Ceci n’est pas simplement une maladresse : on constate exemple après exemple que les autorités ne cessent de livrer des données biaisées et trompeuses, toujours dans le même sens, celui favorable à la vaxination, ou montrant l’extrême dangerosité du virus.

    Il en est de même avec les “études” bidons – en fait des simulations purement mathématiques avec des modélisations ad hoc – qui “démontraient” que les non-vaxinés sont les méchants contaminateurs des vaxinés (encore une “étude” canadienne), ou que le vaxin – avec les paramètres du modèle adéquatement choisis – a “sauvé” … 20 millions de vies! Excusez du peu.

    Résultat incroyable quand on se souvient que le covid pré-vax n’a fait que 6 millions de morts… allégués en plus de 18 mois (nombre très surestimé – j’attends toujours de les voir dans la mortalité mondiale totale. Quand est-on passé de 115 millions à 121 [2020+2021]? +6%, ça se voit!). Comment aurait-il pu en faire 20 soit 4 fois plus en une année alors que les “meilleurs” candidats (les “plus fragiles”) étaient déjà décédés, que des centaines de millions d’individus l’ayant contracté étaient plus ou moins immunisés, et que les nouveaux variants sont bien moins létaux? Risible.

    • Hier sur OWD; Nbre de décès depuis le début officiel de cette supercherie (mars 2020 !!): 6,35 millions. Pour plus de 7,8 Milliards d’individus sur la planète. Je vous laisse à tous faire le ratio exact (moins de 1 pour 1000) ! Et ça tourne entre 600 et 1600 décès/jour, en tout au monde. Chiffre ridiculement bas (moyenne française des décès toutes causes, environ 1500/Jour).
      Mais où est donc ce virus super, hyper tueur annoncé? Avec le recul on s’apercevra que quoi qu’on fasse ça ne changera rien ou presque. Ce genre de virus, quand bien même trafiqué par l’homme et accidentellement répandu (comme vous voyez dans ce domaine je reste prudent !) ne peut pas se combattre par ces méthodes. Seule l’immunité naturelle en viendra à bout. Il n’y a qu’à voir du côté des chauves-souris, elle ne semblent pas en souffrir, et pourtant elles les portent et les propagent ces types de virus.
      Par contre le (voir ici, simple recherche Google, donc parole d’Evangile !: https://www.google.com/search?q=dec%C3%A8s+covid+mondiaux) nombre des cas est lui, 100 fois plus élevé; cherchez l’erreur ! Qui n’en n’est pas une. Ils savent pertinemment que les tests PCR donnent des résultats farfelus en grand nombre. Ce n’est pas pour rien qu’ils ont essayé d’interdire les tests antigéniques en les discréditant.

      • D’accord avec vous sur les tests. Si Kary Mullis avait été vivant en 2020 il aurait été difficile à la mafia Covid19 de répandre cette croyance globale aux tests PCR. Charles Hoffe médecin canadien exemplaire, rappelait hier que le test PCR ne différencie pas entre virus vivant actif et vestiges de virus éliminé. Pandémie de cas entretenue par la peur qui a été injectée dans une bonne partie de la population…

  13. Merci Zola pour ces ” mauvaises conclusions” . Elles méritent une parodie de la chanson de Gilbert Bécaud ” L’important c’est la rose” que j’ai intitulée : “L’important c’est la DOSE”.
    Au début d’la pandémie
    Tu as cru ce qu’ils ont dit
    Même le masque dans la voiture
    Mais qu’est-ce donc cette aventure
    Malgré les confinements
    Pour condamner le présent
    Ils ont dit…
    L’important, c’est la dose
    L’important, c’est la dose
    L’important, c’est la dose
    Crois-moi.
    Si tu veux partir ailleurs
    Pass vaccinal à contre cœur
    Prends patience le vague à l’âme
    Evitant de perdre la flamme
    Porte un masque en attendant
    L’arrivée d’un autre variant
    Et pourtant…
    L’important, c’est la dose
    L’important, c’est la dose
    L’important, c’est la dose
    Crois-moi
    Toi pour qui désespérant
    J’ai chanté ces quelques lignes
    Pour te faire signe en passant
    De pas croire ces gens indignes
    Qui ne pensent qu’à une chose
    S’enrichir avec les doses
    Car pour eux…
    L’important, c’est la dose
    L’important, c’est la dose
    L’important, c’est la dose
    Crois-moi.
    Diffusé en PDF. PM 11 07 2022.

    • C’est excellent, bravo Docteur 🙂
      Avec tous les pastiches produits sur ce blog depuis deux ans, nous pourrions bientôt organiser un concert (pour promouvoir la bonne cause celle des traitements précoces)…!

      • En réponse à Valete09 et Michèle S, je vous remercie et vous rappelle que j’ai déjà publié sur les chansons de Johnny: “Oh Pfizer si tu savais tout le mal que tu nous fais” etc etc et ” Les portes du pénitencier bientôt vont se refermer sur tous ceux qui nous ont trompé” etc etc.
        Pour ne pas sombrer dans la déprime, surtout quand on est un médecin qui a un demi siècle de pratique, il est parfois préférable de tourner en dérision le scandale sanitaire actuel à défaut de pleurer de rage et de tristesse. Ce que je constate sur mes patients est contradictoire par rapport à ce que nous martèle la pensée unique merdiatique et politique. Je suis tout à fait d’accord avec les commentaires ci-dessus de Covidemence.com et Eric 67. N’oublions pas que depuis la nuit des temps et en l’absence de traitements et de vaccins, les pandémies les plus terribles ne duraient que 3 ans au grand maximum. Aujourd’hui, avec ce fameux virus que j’appelais déjà virus Vivaldi ( 4 saisons) en décembre 2020, on en est à deux ans et demi. Nous ferons le bilan intermédiaire en 2023 mais j’ai quelques doutes sur les Nièmes vagues et doses complémentaires que l’on nous annoncera. Je pourrai alors parodier CloClo avec” Ca s’en va et ça revient” etc etc.
        Et si on reparlait du phénomène ADE?
        Remercions notre confère Gérard Maudrux d’avoir initié ce blog qui permet de nous exprimer loin des insultes et moqueries malsaines que l’on constate sur d’autres forums professionnels. Merci, merci mille fois.

        • Je comprends tout à fait et partage votre sentiment Docteur, Mongeard, la chanson et la satire sont une réaction saine et adéquate.
          J’ai moi-même mis en pratique ce précepte, plusieurs fois depuis deux ans …!
          Continuez !
          Continuons !

      • J’en ai qqs uns en stock aussi :
        Sur l’air de la compagnie créole Ba moin en ti bo:
        Macron une ´tit dose, deux ´tit doses, trois ´tit doses t’es fou
        Écrire des textes parodiques m’a aidé à tenir le choc sur 2020 et 2021.

  14. Excellent article et démonstration aussi limpide qu’imparable, comme d’habitude. Encore une fois Bravo ! Par contre le problème sui se pose avec de plus en plus d’acuité est celui de la circulation de l’information. En tant que lecteurs assidus de vos billets, nous somme déjà tous convaincus de longue date. Vous lire nous est très agréable, cela renforce notre conviction et nous aide à construire une argumentation étayée face à d’éventuels covidistes de rencontre. Mais en rencontrons nous si souvent ? Nous écoutent – ils seulement ? Un vieux proverbe ne dit il pas qu’il est impossible de donner à boire à un âne qui n’a pas soif….Compte tenu de toutes les informations étayées et vérifiables qui ” sortent ” de partout, les armes ne nous manquent plus pour contrer la doxa officielle. C’est la GUERRE de L’INFORMATION qui est aujourd’hui essentielle. Les grands médias restent globalement soumis et verrouillées, malgré des ” fuites ” de plus en plus fréquentes et de plus en plus incisives. COMMENT FAIRE pour porter notre parole auprès du plus grand nombre d’une façon telle que nous soyons entendus ? ” nul n’est plus sourd que celui qui ne veut pas entendre “…

    • dans le registre des formules, latines ou pas, il y a aussi: Méfie toi du taureau par devant, de l’âne par derrière et de l’imbécile de tous les côtés ”

      Chronique villageoise:.

      Au village le cafetier vendeur de tabac et d’alcool ( donc de substances mortifères) claironnait que les non vaccinés allaient tomber comme des mouches et qu’il fallait les vacciner même de force. Un petit écriteau vient d’être posé sur son entrée: “fermé pour cause de covid”.

  15. Il manque dans ces données, les cas non encore protégés de la vaccination : ceux dont la date de décès est survenue moins de 14 jours après leur première dose de vaccin.
    Et ceux dont la date de décès après la 2 ième dose ou les rappels sont inférieur à 14 jours sont considérés comme n’ayant pas eu la 2ième doses ou ce rappel

    • Si les effets indésirables survenant avant 14 jours ne sont pas comptés (au titre d’effets du vaccin), il s’agit d’une fraude évidente.
      Les fraudeurs jouant alors sur la confusion avec la notion d’efficacité vaccinale…

  16. Le tableau de bord du Monde est aussi un superbe support pour faire relativiser les gens sur le danger ambiant.
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2022/06/29/covid-19-le-tableau-de-bord-de-l-epidemie_6038751_4355774.html
    Notamment la comparaison mortalité globale sur 2018-2019-2020-2021-2022.
    On voit que seule la première et la deuxième vague ont généré un pic.. due aux excellents soins fournis au début de la pandémie, le ‘ne faites rien avant de ne plus pouvoir respirer!”.

    La carte en couleur sur les pays montre que le pire est derrière nous. En 2020 2021 elle était toute rouge.
    La répartition du bilan humain de la pandémie montre que l’on diminue globalement. Et que actuellement le pic est en France et en Nouvelle Zélande!!! Bref, on est à des années lumière d’un drame de type ébola, les africains se foutent de nous ! Oui, mais les blancs, c’est pas pareil comme c’est solvable, il faut qu’ils meurent en générant un chiffre d’affaire!

  17. La bataille des chiffres fait rage dans tous les domaines ou l’on veut faire passer un message.
    Nul n’a besoin de grandes statistiques pour voir de manière empirique se qui se passe.
    Si le vaccin était efficace, sans danger, il n’y aucune contestation, et la guerre pro et anti n’aurait pas lieu. Mais la méfiance est venu pour plusieurs raisons :
    Les mensonges récurrents, les interdictions de soins, l’attente quasi messianique d’un vaccin, dogme thérapeutique infaillible, gravité de l’épidémie avec son cortège d’asymptomatiques massifs, origine suspect du virus, et enfin mise sur le marché d’une technique nouvelle génétique sans information, sans responsabilité, sans contrôle indépendant, issu de laboratoires corrompus, et discours politico médiatique à sens unique et stoppant toutes informations contradictoires les traitant de complotistes.
    Il n’en fallait pas moins pour semer le doute.
    Le résultat après presque 2 années d’injections on ne peut que constater l’inefficacité de ces injections par une épidémie sans fin, le muselage de toutes voix discordantes, scientifiques, médicales et les contrats opaques négocier en Europe, et le plus grave le constat empirique que chacun peut témoigner autour de soi les effets calamiteux des injections.
    Rien qu’autour de moi :
    Récidive de cancer, infections de gens triplement vaccinés, crises cardiaque après injections.
    Et beaucoup sans doute pourrait apporté des témoignages similaires sans grandes statistiques.

  18. “Plusieurs grandes villes chinoises ont annoncé de nouvelles restrictions sanitaires allant jusqu’au confinement total pour tenter de freiner la résurgence de l’épidémie de COVID-19 et Shanghaï se prépare à de nouvelles campagnes massives de tests dans les prochains jours après la détection d’un nouveau sous-variant de la souche Omicron, le BA.5.2.1.

    Macao a parallèlement fermé tous ses casinos pour la première fois depuis plus de deux ans.”
    REUTERS•11/07/2022 à 08:51

  19. Pourquoi envoyer à la traduction Google pour les chiffres canadiens? La grande majorité (ou totalité?) des publications du gouvernement canadien le sont dans les deux langues (lien français en haut à droite de la page).

  20. Merci de cette présentation qui au-delà de l’aspect santé prouve tout simplement que nous sommes victimes d’odieuses manipulations . Aujourd’hui et en plus ,il faut aussi savoir qu’un dénommé Bil Gate a investi et demandé dés 2017 ou 18 à pfizer de fabriquer un vaccin contre le monkeipox . Mais non mais non , aucun calcul machiavélique ni financier derrière tout ça , enfin vous pouvez rester naïfs ou non ,l’anesthésie mondiale est bien en cours …jusqu’au prochain et brutal voire douloureux réveil .

  21. Merci pour cet article (et pour tous les autres 😄)
    Une démonstration brillante et très claire de la manipulation d’opinion qui a lieu dans quantité de pays !

  22. Cette manière de calculer a été utilisée en Belgique en 2021, pour dire que dans les hôpitaux il y avait 92% de non vaccinés. Évidemment quand on calcule un pourcentage d’hospitalisation sur 6 mois dont 3 mois en plein pic d’epidemie sans vaccin et un très grand nombre d’hospitalisations et les 3 suivants en début des vaccinations et bcp moins de malades. Tout bon statisticien sait que l’on ne peut calculer un pourcentage dans ces conditions. Mais visiblement il n’existe plus de bon mathématicien « officiel ». Notre premier ministre a dit que c’etait une épidémie de non vaccinés. La démonstration de l’erreur de calcul n’y a rien changé. On a eu aussi notre passe sanitaire.

    • Excusez-moi mais ce n’est pas une “erreur” de calcul ! Même moi qui suis la plus mauvaise mathématicienne possible je n’aurais pas fait ça ! C’est fait sciemment pour alimenter leur thèse et dérouler leur plan.

    • La mauvaise foi officielle a joué à plein
      Concernant ces injections, ils ont fait le pari (“moi je crois aux vaccins”) ensuite on croise les doigts pour que la réalité se conforme à Nos désirs
      … c’est le niveau
      Et ensuite pour interpréter”correctement” les courbes, ils ont les techniciens ad hoc chez McKinsey, Pasteur… Cest du ressort de la Komm
      Ils sont d’autant plus sûrs que le public n’y verra que du feu, qu’ils n’y comprennent pas grand chose eux-mêmes
      Pauvre France
      Merci à vous Mr Zola

    • On n’apprend dès l’école primaire à ne pas mélanger choux et carottes.
      Puis plus tard à comparer ce qui est comparable.
      Tout ceci est permis par la paresse intellectuelle.

  23. N’oublions pas les morts d’une covid post-vaccinale dans les 12 à 18 jours (sauf erreur, car cela varie selon les pays et les études) après injection, et qui sont comptabilisés comme étant non vaccinés. Peut-être le plus beau tour de passe-passe de nos grands brandisseurs de chiffres.

  24. Merci Zola! toutefois, pour le dernier graphique, je préfèrerais que l’on garde bien la même échelle en ordonnée (par million) pour les cas et les décès, Ainsi on constaterais mieux que le Covid est quand même pas si létal que ça!,.. a comparer avec la mortalité habituelle générale toutes causes confondues.

  25. Le flou est entretenu, il est bien pratique pour plusieurs raisons
    – Faire passer le message qu’on a envie de faire passer
    – occuper les gens à recalculer, à communiquer, voire à contester
    – accuser ceux qui contestent et les traiter de complotistes, une grande partie de la population partant du principe que ceux qui sont toujours contre ont forcément tort…
    on me le reproche souvent; “oui, mais toi, tu es contre tout”.

  26. J ai une question aux savants biologistes immunologiques de ce blog
    Pensez vous que les variants hybrides d aujourd’hui dont dus aux vaccins en période d épidémie ?

  27. Quelle vinaigrette!
    de la Moutarde, du vinaigre, de l’huile et une bonne dose de logique puisqu’à ne comparer que des moments différents, on ne peut obtenir que des données indigestes!
    Merci de nous restituer notre intelligence…et le bon goût

  28. Merci pour tout, vos articles, votre blog qui m’apporte depuis bientôt deux ans un peu d’air pur dans ce monde de mensonges!
    Malheureusement la malhonnêteté permet toutes les falsifications et les moutons ne se rendront pas si facilement aux démonstrations logiques, ils préfèreront rester dans leur erreur pour ne surtout pas reconnaître qu’ils se sont fait avoir! Tant pis pour eux, j’ai fait une croix sur un certain nombre d’ « amis » qui m’ont traitée de complotiste, nombriliste, antiscience, mentalement dérangée ……et qui n’en sont plus désormais et ce n’est pas plus mal…

  29. C ‘est excellent. C’est tres simple à comprendre pour quelqu’un qui serait fâché avec les chiffres, et c’est opposable à de très nombreuses publications vaccinolatres.
    Merci

  30. On peut gloser autant qu’on veut sur les chiffres, mais on sait que l’imputabilité des morts au covid-19 est extrêmement douteuse: comme on ne fait plus de nécropsies, on ne sait pas de quoi les gens meurent et le fait d’avoir un test nasal positif (qui n’est même pas exigé pour remplir le certificat de décès) n’est en aucun cas une garantie que le décès n’est pas dû à un suicide, un infarctus, un AVC ou une pneumonie à pneumocoques. Le fait que le code “covid” soit fortement valorisé dans les déclarations de diagnostics, en ville comme à l’hôpital (ça double au moins le retour financier) biaise dramatiquement les stats et explique pourquoi certains diagnostics anciennement fréquents (grippe, pneumopathie non spécifique, embolie pulmonaire, cancer, etc..) se soient réduits de moitié ou plus dès mars 2020. Les codeurs hospitaliers subissent une forte pression pour surcoder le covid parce que le budget en dépend… Donc les bases de recueil étant fausses, comment peut-on dire quoi que ce soit de sensé quant aux décès ? tant qu’il n’y aura pas de recueil épidémiologique indépendant des sous et basé sur des critères durs, les mensonges fleuriront.

    • Précisément, si les chiffres des décès covid sont gonflés, ceux des autres pathologies ont forcément connu une baisse ± significative.
      @Zola : cela pourrait-il faire l’objet d’un prochain billet ?

      • J’ai toujours tiré des conclusions sur des faits et des chiffres indiscutables, vérifiables. Exercice difficile avec les décès covid, qui peuvent varier du simple au double avec les décès avec covid ou dûs au covid, et surtout des autres pathologies, dont on a les chiffres après 18 mois, 2 ans. En plus nos différents organismes donnent des chiffres différents. Un bilan sérieux ne peut être fait, malheureusement, qu’après quelques années, en comparant aussi avec les années précédentes et suivantes.

        • Je ne pensais pas aux morts covid, mais aux autres (cancers, AVC…) qui devraient connaître une baisse notable. Mais en écrivant cela, je me rends compte que justement ces stats devraient connaître un regain… grâce aux injections.
          Mauvaise idée.

          • À ce sujet je suis consternée par le nombre de gens qui déclarent ou rechutent d’un cancer autour de moi, surtout de type kc du poumon. C’est véritable épidémie.

          • En Autriche et Allemagne notamment, les cancers et maladies cardiovasculaires ont beaucoup diminué en 2020. On l’a montré sur le canal Real_Hero (Telegram) dans les publications. La mort Covid s´est substituée aux autres causes de décès…
            Lorsque les rapports ne sont pas factuels, même les chiffres bruts posent problème, en Suisse par ex. il y des gros % de statut vaccinal inconnu !
            Si les pays continuent de rapporter Covid des cancers et autres maladies graves, l’évaluation statistique va être difficile !
            Il resterait les décès toutes causes !

    • Du masque aléatoirement obligatoire au Remdisivir léthal, je prends un recul plus littéraire que ces chiffres finement analysée qui montrent le mensonge a atteint un paroxysme troublant. Les prises de positions d’emblée de politiciens faisaient déjà peser de très lords soupçons sur les annonces gouvernementales Ministérielles. Le bon sens du “médecin moyen” qui a un peu vécu ne s’y est pas trompé. Ce qui est révélateur est affligeant dans cette triste affaire c’est la mise à jour, à nu, de la malhonnêteté de nombreux médecins et en particuliers de ceux que l’ont devait écouter à défaut de les admirer. Ce que j’exprime ci n’est que l’expression d’une déception d’un médecin “moyen” après 42 ans d’exercice. Le vrai drame et le pire est le discrédit insurmontable qui atteint la profession médicale, du jeune ou vieux “médecin moyen” jusqu’aux plus grandes références de notre profession. Si notre profession n’est qu’agonisante son aura est définitivement entachée. La Confiance est morte pour nos patients. Une “valeur” est morte.

      • Non Docteur certains médecins ont sauvé l’honneur de la médecine, non seulement en France mais en Italie, aux Etats-Unis, etc.etc.
        Ceci dit, je constate avec vous que trop de vos confrères pendant cette crise se sont comportés de façon indigne de ce qu’on attend d’un médecin.
        Le pouvoir a utilisé la peur d’une maladie nouvelle et inconnue pour obtenir ce qu’il désirait
        L’attitude de l’OM a été et demeure particulièrement ignoble envers les médecins qui passaient outre à la consigne d’abandonner les patients sans soins. J’espère qu’il y aura des conséquences pour ces instances professionnelles (également celles des pharmaciens, incitant à la dénonciation) …

      • En ce qui concerne la confiance envers le corps médical qui chez moi était depuis quelques,années bien ébranlée, elle est effectivement morte. J’aurai confiance en certains médecins, er seulement parmi ceux qui ont relevé la tête.

        • @michele s..Tout à fait, confiance pour le moins ébranlée et qq soit la discipline. Par contre comment se rapprocher de ceux qui effectivement ont su soigner, hors des clous? Qui et ou sont–ils ?

        • là ou j’hallucine , moi n’ayant fait aucune étude supérieure et encore moins médicale, c’est de voir des médecins ou véto s’être enquillé les 4 doses ( je ne parle pas de faux pass là) sans avoir, passé la stupeur du début, recherché la cause et étudié les éventuelles conséquences de cette thérapie nouvelle..Au moins le docteur knock ne s’était pas suicidé pour prouver les bienfaits de la médecine

    • Ah le “codage” ! Comme celui des nombreux cancers de la peau qui sont codés ainsi alors qu’il s’git le plus souvent de simples verrues, mais ça permet facturer plus cher l’intervention aussi bien dans les secteur privé des clinique que des hôpitaux… Conséquence : recrudescence des cancers de la peau en statistiques; Et il y a d’autres anomalies comme cela…

    • Poiur cela , Euromomo qui donne les décès toute cause , pays par pays, nous donne un éclairage précieux. Il y a trop de biais pour pouvoir obtenir des chiffres réalistes en France. Le refus systématique des autopsies par les procureurs en est l’exemple flagrant.

    • Si je peux me permettre de vous conseiller la lecture de ces 4 dossiers PDF d’un auteur anonyme qui m’a fait l’amitié de me réserver l’exclusivité de l’analyse critique et conclusive du 14/10/21 que j’ai complétée et enrichie avec son plein et entier accord ► On ne planifie pas un cancer généralisé, 3 octobre 2021 ► Version PDF N° 141021 de 24 pages de JBL1960 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/10/anonyme-on-ne-planifie-pas-un-cancer-generalise-pagination-de-jbl1960-octobre-2021.pdf

      Du même auteur anonyme par ordre de parution du plus récent au plus ancien ;

      3 ► ÉTUDE D’IMPACT DU CONFINEMENT – Version initiale intégrale et originale au format PDF N° 365 de 16 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/09/impactduconfinement-20210725.pdf ;

      2 ► COVID-19 ; Des Statistiques au Scandale, 21 Mars 2021 – Version PDF N° 263 de 26 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/03/covid-19-des-statistiques-au-scandale-21-mars-2021-suite.pdf ;

      1 ► COVID-19 – Du mythe aux statistiques, 9 février 2021 – Version PDF N° 243 de 24 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/02/stats-covid.pdf

      JBL1960

  31. Excellente démonstration, mais qui voudra l’entendre ? Elle implique de la nuance et une ouverture d’esprit auxquels les médias sont imperméables de même que les convaincus idéologues. Les chiffres, graphiques binaires et péremptoires sont tellement plus faciles à assimiler.
    Il faudrait ressortir les discours des uns et des autres, avec leur morgue, de l’ époque des débuts des vaccins et les confronter aux résultats. C’est tout aussi binaire mais aucun n’aura envie de passer pour un con. Donc pas d’espoir que de telles démonstrations aient un quelconque impact sauf sur les gens déjà convaincus que les miracles n’existent pas, comme nous, pour nous rassurer sur notre positionnement.
    La seule solution à mon avis passera par la justice mais ça risque d’ être long et de ne jamais aboutir puisque dorénavant même en France on peut acheter son innocence, cf l’affaire Arnaud-Ruffin.

  32. Superbe et imparable démonstration, qui va dans le même sens que celles que Pierre Chaillot s’échine à faire connaître (https://twitter.com/decoder_l sur twitter) ! Malheureusement la compréhension des chiffres et le maniement des statistiques sont la chose du Monde la moins partagée, et ceux qui n’y entendent goutte ne sont pas les moins péremptoires à se prévaloir des nombres comme arguments !

    • Au-delà des chiffres, la simple variation sur la période d’étude démontre la manipulation délibérée des données. “Toutes choses égales par ailleurs”, ai-je appris sur les bancs de l’école. Nous sommes très loin du compte. Et pas besoin d’être un cador en stats pour repérer la supercherie !