81

Omicron : la France mauvais élève ?

DANS LE MONDE, la vague Omicron aura été brève et massive, l’ensemble des pays du monde (ou presque) aura été touché en même temps, et la vague est presque terminée, y compris le petit rebond (BA2 ?), également marqué à l’échelle de la planète.

Omicron, à l’échelle du monde, a eu un pic avec 5 fois plus de cas que delta, 4 fois plus que la vague (mixte) précédente. D’ici fin avril, on peut en espérer la fin.

Qu’en est-il de la virulence de ce variant ? 5 fois plus de cas que delta, mais 8% de décès en plus seulement. Omicron confirme sur plusieurs milliards d’individus : 5 fois moins létal.

ET EN FRANCE ? 

12,5 fois plus de cas par habitants, 4 fois plus de décès que la moyenne mondiale.

Si on compare la France avec chacun des continents, pas de quoi se féliciter des résultats de notre politique :

L’Europe est le plus mauvais des élèves, et la France tire vers le haut si on regarde de plus près avec nos proches voisins. L’Allemagne semble être sur une mauvaise pente. Raisons ?

DÉCÈS :

Quant aux décès, les courbes sont imbriquées, nous avons été dépassés par l’Italie et l’Espagne en pics (+ 20%), mais leurs courbes étant moins étalées, le nombre total de décès par omicron est peu ou prou le même pour nos trois pays, rapporté au nombre d’habitants. Certes vous trouverez d’autres pays qui nous battent, comme le Danemark ou l’Islande, en général les pays plus vaccinés.

Si on fait le bilan global omicron en France, delta aura fait 5 820 décès du 20 juillet au 20 octobre 2021, omicron aura fait 22 876 décès depuis le 7 décembre, et nous ne sommes pas encore à la fin. Moins virulent, moins létal, mais in fine, le bilan n’est pas bon, 4 fois plus de morts que delta, contre 8% de plus à l’échelle de la planète. Espérons que le prochain variant, s’il est encore plus contagieux et moins virulent, ne fasse pas pire !

À QUAND LA 6è VAGUE ?

Reprenons les vagues, à l’échelle mondiale : en gros, les vagues avec nouveaux variants sont espacées de manière assez régulière, de l’ordre de 4,5 mois. La semaine prochaine nous arriverons à 4,5 mois de l’apparition des premiers omicrons. Il faudra peut-être un peu plus du fait du second pic avec B2, nous serons sans doute fixés pour la fin du mois. Il est peu probable qu’il n’y ait rien, plus probable que ce soient des sous variants, de moins en moins virulents. L’immunité vaccinale aura disparu, mais celle d’omicron sera plus forte et durable. On ne peut toutefois l’affirmer, car il semble que l’on puisse attraper plusieurs fois omicron, ou ses sous variants, mais comme le montrent les hospitalisations en France, cela semble de moins en moins grave. 

LES VARIANTS OMICRON

On nous parle de BA1, BA2, XE, BA3, sans oublier le DX (delta+omicron) qui inquiètent certains, et seraient plus contagieux. Ils seraient apparus en Grande Bretagne et en Israël. Pour le moment, je ne vois rien, dans ces pays où cela baisse plus qu’en France.

On nous parle aussi de la Chine (qui est au BA2), avec une recrudescence. 20 000 cas journaliers contre 150 000 chez nous avec 20 fois moins d’habitants. Certes on peut discuter de leurs statistiques, mais quand même, pas à ce point ! Quant aux décès…. deux annoncés ! Pas de quoi s’affoler, nous affoler. Je serais plus inquiet par les conséquences de leurs mesures : entre autres mesures agressives, ils ne ferment pas les écoles, mais séparent les enfants des parents !

ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

81 commentaires

  1. Je confirme pour ce qui est de Hong Kong: 20.000 cas par jour avec un effet inattendu de la politique de confinement et de séparation des enfants en cas de positivité des tests: une sous-déclaration notable, les gens se diagnostiquent avec des autotests et se cachent chez eux. L’immunité de masse a le vent en poupe !

  2. le cas de l Inde devrait quand même interroger (our world in data)
    VAx max 60 % ; courbe des infections asymptotique depuis 2 MOis ; à l’ivermectine généralisée depuis Avril 21….. IMPARABLE !

  3. ZOLA , Deux questions:
    1/ vous écrivez ” il semble que l’on puisse attraper plusieurs fois omicron” . Quand bien même vous assortissez cette remarque d’une réserve, l’information est d’importance. D’importance physiologique ( comment se fait-il que les défenses immunitaires ne soient pas opérantes ?) , épidémiologique et sociale ( je ne dirai rien aujourd’hui de la politique). Comme vous l’évoquez immédiatement, il se pourrait que ces réinfections ne soient pas dues au omicron stricto-sensu, mais à des variants de celui-ci . Ce qui serait tout de même une curiosité : certains opposants au récit officiel, n’ont ils pas affirmé que les infections aux rhumes, autres coronavirus avaient pu offrir une défense immunitaire contre covid ? Que ce serait même une protection durable ?!
    2/ Quelles sont vos observations, informations concernant la réponse des enfants, pré-adolescents, adolescents à omicron ? Pour faire court, j’étais resté sur le principe, énoncé par un médecin du doctothon : “la covid n’est pas une maladie pédiatrique”. C’était dit avant omicron, pour un virus alors plus virulent, mais moins contagieux. J’évolue dans un milieux où j’ai à connaître la situation de familles et de leurs enfants. Me sont parvenus quelques cas où l’enfant était bien malade. Pas d’infos précise sur l’état réel – hors ressenti des parents- la confirmation covid etc, etc…Mais tout de même, il me semble important de refaire un point à ce sujet. (ne serait-ce que, les cas même bénins se multipliant, les élèves sont soumis très fréquemment à des tests ; quasi tous les deux jours pour un ami d’ami…)

    Cordialement.

    • Réserves, oui, surtout en raison du recul insuffisant. On ne peut dire qu’on se réinfecte après 2-3 mois alors que ce variant a juste 3 mois, même s’il semble qu’il y ait quelques exceptions décrites. Certainement comme vous le dites, non des réinfections, mais des infections à variants différents. Au passage, si après une vague BA1 on a une vague BA2, le BA2 est une erreur, cela devrait être pi, virus à part entière et non sous variant.
      Pour les enfants, je ne peux être qu’observationnel. 8 petits enfants, tous l’on eu, 2 sans le savoir, les autres un passage de moins de 48 heures, moins que la grippe saisonnière. Aucun n’a signalé de problème dans leurs classes respectives. On le sait aussi depuis bientôt 2 ans, quel que soit le variant, il y a moins de morts chez les moins de 15 ans de la covid que de la grippe saisonnière. Alors ceux qui étudient ou proposent le vaccins dans ces tranches d’âge sont des incompétents dangereux, voire criminels, compte tenu des risques.

  4. Il est intéressant de regarder mortalité Antilles (Martinique/ Guadeloupe) par rapport Polynésie été 2021 Nb Dc comparable +- 30/100 de vacciner Delta hôpitaux débordés.
    Fin 2021 début 2022 Omicron Antilles +-40/100 de vacciner Polynésie +-80/100 de vacciner La CPS croit à la prévention= 1/3 de Dc en moins en Polynésie 6 à10 fois moins de morts dans les premiers mois 2022Pas de Pb de prise en charge hospitalière en Polynésie .On aurait espéré mieux .NB Polynésie un peu moins peuplée / Antilles mais plus de facteurs de risques [Chiffres John Hopkins]

  5. chiffres mortalité INSEE . Comparatif.
    Du 1er janvier au 14 mars 2022, 147 226 décès décès, toutes causes confondues, sont enregistrés en France à la date du 25 mars 2022, soit 4,1 % de plus qu’en 2019 (+ 5 820 décès). Ce nombre est toutefois encore provisoire et sera révisé à la hausse dans les prochaines semaines.
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/6206305#:~:text=Du%201er%20janvier%20au,2019%20(%2B%205%20820%20d%C3%A9c%C3%A8s)

    où en est la demande faite au Sénat à propos de la surmortalité anormale concomitante aux campagnes de vaccination de masse? Toujours pas d’enquête ouverte? de quoi les autorités politico sanitaires ont-elles peur?
    https://qg.media/2022/03/21/tribune-le-senat-a-t-il-peur-de-connaitre-les-consequences-de-la-vaccination-massive-de-la-population/

  6. En fait bcp de cas omicron ne sont pas diagnostiqués car il est massif et la population en a marre des tests. Donc bcp moins lethal de ce qu il apparait.
    Reste a regarder les chiffres de la mortalité brute – variable a 7 jours: on est dans les moyennes 25-75 des années avant le Covid 2009-2019.
    Donc la pandemie grave est bien finie ici en Europe depuis fin 2021.

  7. Le triste champ de bataille Ukrainien ou se déroule le Remake du “Parrain”( les Oligarches étant une espèce apatride, donc pas plus Russe qu’Américaine qu’européenne) nous aura permis de nous persuader un peu plus que ce virus intelligent a été “fabriqué”. Le Fils de Pépé Biscotte alias Joé B. a bien financé de nombreux laboratoires en Ukraine de même nature que celui de Wu Han. Donc l’Oligarchie mondiale semble bien décidée au Grand Nettoyage et au contrôle individuel ubiquitaire. Malthus a des adeptes.

    • Au chapître Ciné je conseille également aux jeunes générations le visionnage du film “Le sucre”. Peut-être comprendront-ils mieux pourquoi le prix du litre de carburant, des pâtes, de la farine, explose sans grande raison apparente.

  8. ET si c’était plus complexe que ça. On ne peut pas prendre que les datas qui nous intéressent pour démontrer quelque chose. Sur our world in data, j’ai pris les 10 pays qui ont un meilleur taux de vaccination que nous, à part la chine (fiabilité de leur data?). Des pays comme EAU, japon, vietnam, cuba, singapour ont de très faibles taux de mortalité avec une forte vaccination. Donc le levier anticovid est ailleurs mais où : soin précoce? capacité hospitalière? alimentation ? taux d’obésité? Le portugal a eu un pic d’une violence inoui sur une vague?
    Ben, j’ai aligné le nb de mort, de cas, de tx vax, de tx hopitaux, tx obésité, espérance de vie, tx cancer, tx cardio, tx diabète, %+65ans, densité de pop, sur ces 11 pays, je n’ai trouvé AUCUNE corrélation.
    Bref ce covid semble défier toute logique statistique 🙂 soyons modeste? et si on acceptait que pour l’instant c’est à ne rien y comprendre?

    • Hors EAU, tous asiatiques, . Là bas, vaccins ou pas, chacun peut se traiter avec IVM ou HCQ, car ce sont des médicaments ordinaires, peu coûteux et indispensables, et la population se soignée avec ses propre remèdes ( valable aussi au Japon)
      De plus, Japon mis à part, les chiffres sont ceux demandés par les autorités car l’autorité ..est l’autorité et ne saurait faillir .
      Enfin, les obésités sont négligeables par rapport à l’Europe ou les US

    • “Bref ce covid semble défier toute logique statistique 🙂 soyons modeste? et si on acceptait que pour l’instant c’est à ne rien y comprendre?”
      Excellente remarque, depuis février 2020, nous avons eu tellement de surprises avec la covid 19, qu’il faut rester humble.
      Chaque fois que des médecins, sur les plateaux de télévision, se sont risqués à faire des prévisions (en se basant sur ce que l’on observe habituellement avec les autres virus), ils se sont plantés en beauté ……
      Pour l’instant, nous apprenons de plus en plus de choses au fil des mois, et pourtant nous ne savons encore que très peu de choses.
      Merci pour votre commentaire plein de bon sens.

    • “Bref ce covid semble défier toute logique statistique 🙂 soyons modeste? et si on acceptait que pour l’instant c’est à ne rien y comprendre?”

      A essayer de trop comparer ce qui n’est pas comparable on a droit dans le mur. Bien que les données soient en théorie standardisées au niveau de l’OMS, la récolte des chiffres, elle ne l’est pas. Trop de pays ont trop de systèmes de soins différents, de population et de coutumes de soins différentes, etc…
      Extrapoler ces chiffres est donc… un non sens statistique, du moins dans le but affiché ici. Normal donc de ne pas trouver de corrélation flagrante.
      Pour trouver ces relations il faut restreindre le champ de comparaisons pour le moins à des pays ou etats soumis peu ou prou aux mêmes règles. Le mieux étant de se concentrer à l’intérieur des pays, d’en tire des conclusions évidentes et de mettre ensuite en perspective ces conclusions. Il est ar exemple intéressant de comparer les résultats des USA, Etat par Etat ou de l’Inde, Etat par Etat. Mais comparer Chine, France, USA, Japon et d’autres, ne permet pas de faire ressortir quoi que ce soit. Surtout quand on sait que ce virus est “saisonnier”.
      Il faut toujours se méfier de l’excès de données !

    • Non.
      Puis
      combien connaissez- vous de vaccinés malades , hospitalisés, ou dcd/avec omicron ou suivants ? Et de non vaccinés ?
      A force ,le fait d’être confrontés à une contradiction personnelle les fera peut-être réfléchir

  9. Bravo pour le boulot.
    Échappement immunitaire et augmentation du risque d’ADE et/ou d’immunodéficience vaccinale vont de pair.
    C’est ma compréhension.

  10. Bien mystérieux ces rebonds épidémiques.
    Quand à la Chine, je me méfie beaucoup de Francetvinfo comme source d’information. Ils ont par le passé démontré leur manque total de déontologie journalistique. En plus la dernière phrase m’interroge : “Certains centres de quarantaine autoriseraient cependant désormais des parents à accompagner leurs enfants malades à leurs risques et périls”.
    Combien de centres ? Dans quelles conditions les parents peuvent-ils accompagner leurs gosses ? Quelle est la logique ? Je veux bien que l’on prenne le régime chinois pour des “autoritaristes”, mais surement pas pour des imbéciles.

    • mais nous aussi on nous prend pour des imbéciles quand je vois une de mes petites filles (7 ans) et guérie être obligée par sa “maitresse” de mettre :le masque parce qu’il y aurai trop de cas positifs chez le bambins de sa classe ! Elle a peur pour elle? et pourtant elle est vaccinée … quelle dérision.

      • je vais demander à ma femme mais au delà d’un certain nombre de cas dans la classe, je me demande si les enfants ne sont pas censés porter un masque.

        • non, c’est complètement illégal, et ne pas oublier que les protocoles ne sont pas des lois mais des recommendations@,mais trop d’enseignants zélés ou flipper n’en font qu’à leur tête, également aussi parce que trop de parents ignorent leurs droits

    • Hier soir au JT Fr2 de 20h vidéo à l’intérieur d’un de ces centres par semble-t-il un Français Expat à Shangai. On y voit un bordel sans nom, je dirais même un vivier à microbes favorisant la contamination. Or pas ou peu de malades, et beaucoup d’asymptomatiques.
      Intellectuellement, les chinois touchent le fond ! A moins qu’ils euille par cette manip tous s’auto contaminer pour s’immuniser ! dans ce cas en effet rien de tel que mélanger infectés et non infectés.
      A moins bien sûr qu’il y ait ue autre raison. Il semble que la population commence à remuer, même là-bas. Les chinois ne seraient-ils pas aussi dociles qu’on le pense?

      • Dans le covid tout est politique depuis le début, partout, et surtout en Chine. La folie sans nom qui s’est abattu sur Shanghai n’est probablement rien d’autre qu’un énième avatar (peut-être le dernier ?) de la guerre à mort interne au PCC entre la tête pékinoise et la clique “libérale” (mercantiliste) shanghaïese, avant le congrès de novembre prochain qui sera la toute dernière chance de stopper tonton Xi dans sa présidence à vie.

  11. L’hiver est sans doute la période propice pour déclarer le plus de cas de décès covid.Il y a plus de décès dus aux maladies respiratoires.
    Le choix d’un coronavirus pour traumatiser les populations est un coup de génie:pas d’ immunité naturelle possible pour un virus qui revient tout le temps:c’est le cas du rhume.
    La propagande des covidistes est claire(Mégarbanne):tant qu’il restera des non-vaccinés,des variants nouveaux se créeront.On est prévenus sur la suite.

  12. Cher Zola,
    Merci beaucoup pour cette excellente revue de la situation.
    Je m’interroge sur les “covids longs” et je n’ai pas trouvé d’éléments.
    A-t-on une idée des causes ?
    Existe t-il des cas chez des patients qui auraient été correctement soignés ?
    Existe-t-il des prises en charge efficaces?
    L’ivermectine apporte t-elle un bénéfice ?
    Je vous prie de m’excuser si vous avez déjà traité la question, cela m’aura échappé.
    Merci en tout cas de m’indiquer où trouver des informations.
    Très cordialement
    Jean Michel Valentini

    • Les covids longs sont un mystère. Causes et variété des troubles, sans rapports les uns avec les autres.
      Il semble établi que ceux qui sont traités précocément font moins de covids longs, ce qui est logique : moins d’exposition au virus. Le problème est que ce sont les témoignages de ceux qui traitent, or il est impossible d’en faire des études, puisqu’on leur interdit de communiquer sur leurs traitements.
      Les vaccins protègent-ils des covids longs ? Ce n’est pas logique. En effet, s’ils protègent de la maladie, oui, mais si vacciné on attrape la covid, le virus se développant et provoquant ses troubles, il y a logiquement des covids longs, si on ne diminue pas l’infestation et sa durée avec un traitement.
      Le traitement des covids longs et surtout symptomatique, c’est à dire qu’il ne traite pas la cause, mais les troubles. Normal, on ne la connaît pas. Certains essayent l’Azi, l’Ivermectine, les vaccins, certains disent avoir des résultats, difficile de juger. Traiter avec des traitements inoffensifs, comme les deux premiers n’est pas grave, au pire, cela ne fait rien. Traiter avec le vaccin me gêne, car on ne peut pas dire qu’au pire cela ne fait rien, les effets secondaires ne peuvent être niés, et surtout, c’est injecter (indirectement) le toxique responsable du covid long. Où est la logique ?

      • “Le traitement des covids longs et surtout symptomatique, c’est à dire qu’il ne traite pas la cause, mais les troubles. Normal, on ne la connaît pas.”
        Parce qu’à votre avis il y a beaucoup de traitements qui agissent sur les causes ? Perso je n’en vois pas beaucoup !
        Exemples:
        – avec des IEC ma tension baisse mais personne n’est capable de me dire pourquoi elle est haute sans ces médocs !
        – avec les AINS ma sciatique n’est plus douloureuse, mais est toujours là !
        – avec du Paracétamol, la fièvre baissera peut-être mais il sera parfois impossible de savoir ce qui se cache derrière…
        etc…
        J’émets donc une autre idée à propos des Covid longs (si tant est que la dénomination soit adéquate): Et si tout simplement nous étions en présence de cas particuliers dus à des déficits immunitaires ou autre prédisposition à des maladies rares ou auto-immunes ? Dans ces conditions Covid n’aurait été que le ou qu’un des déclencheurs.

    • Les covids traités avec IVM et ANTIBIO ne semblent pas laisser de séquelles ( expérience perso recoupée par expériences d’autres médecins avec lesquels je suis en lien )En mai dernier j’ai traité une patiente de 60 ans avec facteurs de risques qui suite à sa première injection vax avait présenté un covid et contaminé 7 personnes de son entourage plus jeune Elle me disait un mois après” je suis en pleine forme mon fils a du mal à monter un étage il est épuisé…. ce sont les vitamines que vous m’avez prescrites ! Son fils lui avait été traité “doliprane”
      J’ ai l’impression suite à” échanges “avec des confrères qu’ il y a une tendance à déplacer les effets secondaires des vax sur les covids longs . Le brouillard continue.

      • je confirme pour l ivermectine + azyt Plusieurs cas autour de moi guéris en qq jours sans séquelles (par le même médecin. )

    • le cas de l Inde devrait quand même interroger (our world in data)
      VAx max 60 % ; courbe des infections asymptotique depuis 2 Mois ; à l’ivermectine généralisée depuis Avril 21….. IMPARABLE !

  13. Je me permets de vous transmettre la suite du cas réel et concret que j’avais traité, grâce à RIEN, dans ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/02/21/nouveau-dossier-pdf-a-diffuser-sans-pitie-pour-refuser-la-vaccination-comme-seule-solution/

    Mais surtout par ce nouveau PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/02/nouvelles-preuves-pour-refuser-la-vaccination-anti-covid-par-jbl1960.pdf

    Aux dernières nouvelles, V. était ménopausée et son compagnon l’avait quittée car avant cela, V. ne prenant aucun contraceptif, ils projetaient d’avoir un enfant… Je rappelle que V. est infirmière qu’elle s’est soumise, donc, et qu’elle s’en mord les doigts… Trop tard car elle ne récupèrera jamais sa vie d’avant. Contrairement à ce qu’à dit l’autre cron, elle ne pourra pas se faire dévaxxiner…
    JBL

      • Techniquement un coups et blessure, aprés c’est l’appréciation du tribunal qui compte.
        Sauf à prouver que le ministére avait des alertes qu’ils ont délibérement ignoré cela ne débouchera sur rien.
        Nous n’avons pas les donnés interne du ministère.
        Le juge ne lancera probablement pas une enquête. Enfin maintenant parce que dans cinq dix ans lorsque le pouvoir aura changé et que des jeunes loups voudront faire de la place ca peu devennir tordant comme histoire.

  14. La question la plus intéressante c’est pourquoi?
    Et là, rien n’est avancé !

    Pour la contamination qui basée statistiquement sur des test RT-PCR ils sont faits pour affoler le public; ils n’ont, en matière de science aucune réelle valeur !
    Par contre pour les décès il n’y a pas de triche possible, et la raison de cette augmentation de décès est lié au fait que l’on ne soigne toujours pas précocement : on laisse mourir !
    Il n’y a pas d’autre réponse possible !

    • “Par contre pour les décès il n’y a pas de triche possible”

      Là je crois que vous vous avancez peut-être beaucoup ! Une case à cocher sur un certificat électronique contre un petit billet supplémentaire. Assurément quelques uns ont dû succomber à la tentation.
      Surtout avec Omicron et plus encore avec son sous variants et même pour les boostérisés, les chiffres globaux sont incohérents. Il va falloir regarder précisément en fonction des tranches d’âges parce que même en tenant compte des décès dus aux Vaccins (suppositions), il semble bel et bien y avoir eu quelques transferts de causes ! Diminution de 10 à 30% d’autres causes; ce n’est pas normal ! Covid ne peut pas avoir fait disparaître d’autres pathologies, au mieux il les aggrave !

    • Pour les décès, du fait des attributions alléguées qui ne sont pas anecdotiques, il faut se référer aux décès toute cause et donc aux courbes du site https://www.euromomo.eu/ section Graphs and maps qui donnent une analyse précise par tranches d’âge.

      • C’est bien en analysant de telles courbes (il n’y a pas qu’Euromomo, heureusement) qu’on peut établir la relation que j’expose.
        En raisonnant en “mortalité standardisée”, 2021 n’est pas une mauvaise année (sous entendu il n’y a pas de surmortalité globale clairement apparente). Pour aller plus loin il faut donc “creuser”, faire des extractions. Et là on s’aperçoit des incohérences. Si pas plus de décès qu’attendu (la mortalité standardisée permet de comparer le réel à l’attendu, justement) et que plein de décès étiquetés COVID, mais alors qu’est devenu le manque de décès “autre cause”. C’est une simple addition, si le résultat doit être constant, quand on fait varier un facteur l’autre doit varier en sens inverse de la même proportion !
        Il y a donc eu manifestement manipulation !
        Et merci chez nous à l’Insee de donner accès aux fichiers complets des décès (sans la cause !), les comparaisons d’une année sur l’autre sont nettement facilitées. Après on récupère les stats du Ministère de la Santé sur le nombre de décès par maladies, etc… Les différentes associations tiennent également ces données, histoire de croiser et fiabiliser ces résultats.
        Il est par exemple intéressant de regarder les décès par cancer, AVC, thromboses, entre autres !

  15. Sur les effets secondaires qui touchent spécifiquement les femmes (règles, absence de règles, ménopause à 25ans, femmes ménopausées avec retour de règles) j’ai traité du sujet l’an dernier, avec un cas réel et concret et grâce au presque Dr. T’Ché-Rien notamment ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/02/21/nouveau-dossier-pdf-a-diffuser-sans-pitie-pour-refuser-la-vaccination-comme-seule-solution/

    PDF N° 245 de 27 pages ► Nouvelles preuves documentaires pour refuser la vaccination anti-COVID, par JBL1960, 21 février 2021 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/02/nouvelles-preuves-pour-refuser-la-vaccination-anti-covid-par-jbl1960.pdf

    Réécoutez bien l’autre cron face à cette dame concernant cette injection et celles et ceux qui ont refusés de s’y “soumettre” sic…

    N.B. : RIEN m’a également relaté le cas d’une jeune femme, injectée sous la contrainte, ménopausée à 25 ans… Elle ne l’a pas supportée elle s’est suicidée… + tous ces mômes de 9/13ans qui se sont suicidés à cause du protocole sanitaire qui changeait tous les 4 matins, des profs ignobles, du port obligatoire de la muselière… Pour tous ceux là = on n’oubliera jamais, jamais…

  16. Bref, on ne sait pas grand chose du successeur attendu d’omicron, ni si l’inefficacité encore plus nette des injections anticovid sur ce variant, a permis, en contrepartie, de développer le système immunitaire naturel des gens ayant reçu des injections.
    Plusieurs pays annoncent vouloir vivre “normalement” avec le sars cov2, du moins ses descendants, moins létal que la grippe saisonnière, mais il semble que ce soit rarement suivi d’effet… Raison (fragilité des injectés ?) et/ou corruption ?
    La Chine est LE pays qui a fait le choix du zéro covid. Et vit normalement depuis mars 2020, tout en contrôlant toute nouvelle infection. C’est vrai qu’avec la population de 5 fois les Usa ou 3 fois l’UE, c’est assez compliqué, mais en échange de la liberté de vivre avec infiniment moins de contraintes que l’Occident (les confinements étant toujours très localisés à la zone présentant des nouveaux cas), la population a coopéré efficacement.
    La nouvelle rumeur des enfants positifs au covid séparés des parents est évidemment une stupide fantaisie journalistique… si on peut parler de journalisme !

    • Les anglais ont choisi de vivre normalement depuis juillet dernier et leurs courbes sur https://www.euromomo.eu/graphs-and-maps/ ne semblent pas vraiment affectées par ce choix. D’autant que les vaccins basés sur le virus historique de Wuhan ont prouve leur inefficacité sur ses lointains descendants que sont Omicron et ses variants. On peut donc pour analyser les courbes ne pas tenir compte de cette vaccination. Seule l’immunité post-infection semble peser sur l’évolution des contaminations. https://recherche.unistra.fr/actualites-recherche/actualite-en-details/18454-covid-19-un-an-apres-persistance-des-anticorps-protecteurs-et-reduction-significative-du-risque-de-reinfection-1

      • “”D’autant que les vaccins basés sur le virus historique de Wuhan ont prouve leur inefficacité sur ses lointains descendants que sont Omicron””

        alors pourquoi tous ces vaccinés chopant le covid parfois sévère..

        • Oh là, avez-vous bien lu ?
          Si les injections répétées basées sur le virus initial de Wuhan sont de plus en plus inefficaces, n’est-il pas finalement normal qu’autant d’injectés soient atteints par les différents variants suivants ? Puisqu’il ne sont en fait protégés de rien ou presque; c’est maintenant démontré!
          Compte tenu que désormais seulement 36 millions ont reçu leurs 3 doses, je trouve ça plutôt rassurant. Qu’ils continuent d’attirer ces variants car visiblement les non injectés, eux sont nettement plus résistants à l’infection.
          Il n’y a plus 80% de vaxxinés mais la proportion est plutôt de 60-40, ça change tout !
          Enfin FranceTv Info (Fr2) annonçait 113 000 administrations de 4è dose chez les plus de 80 ans qui sont environ 6 millions (5,8 M en 2015). Espérant sans doute en vendre un peu plus en ouvrant ce “rappel aux plus de 60 ans (ah zut j’ai 4 doses de retard maintenant !) ayant fait leur 2è dose depuis 6 mois au moins, et donc 2 à 3 mois seulement après leur 3è dose ! On n’est pas loin de l’abonnement mensuel désormais !
          Aie aie aie, ça fait mal ! Quelle raison à cette désaffection massive? Les vieux ont-ils réagi, les toubibs en Ehpad ont-ils enfin réagi? Les familles ont-elles réagi ?
          Si oui les images des peureux masqués aux JT TV, courant à la 3è dose paraissent bien être de la propagande.
          La France silencieuse serait-elle en train de bouger?

      • Il me paraît difficile et non scientifique de ne pas tenir compte de la vaccination, d’autant qu’un effet facilitateur pour l’infection à omicron est expérimentalement et cliniquement très probable

  17. Sur le plus que mauvais résultat de la France, mais aussi de l’Italie et d’autres par rapport au monde, je ne vois pas qu’elle autre explication que les 3 doses quasi obligatoires pour l’expliquer dans ces pays.

    • C’est bien le sens de l’intervention du Dr Robert Malone lors de l’International Covid Summit qui met en garde contre les effets délétères des injections répétées sur le système immunitaire. Merci au Dr Gérard Maudrux pour son intervention +++

  18. Merci pour ce bon résumé des événements.
    Oui, les mesures sociales des Chinois sont, malheureusement, à l’image de ce qu’ils font ou ont fait assez récemment dans d’autres domaines . Et ils veulent exporter leurs mesures de contrôle social un peu partout
    Espérons que là nous saurons réagir

    • Les “chinois” ne veulent exporter que leurs produits !
      Pourquoi répéter les mêmes âneries que celles des merdias occidentaux à tendance Us ?
      On voit le niveau de désinformation actuellement sur Poutine, sur l’Ukraine. Pourquoi avaler toutes ces couleuvres ?
      Je me souviens de l’épisode “rohingya” en Birmanie. J’y étais. Les merdias Us et occidentaux en général ont repris avec fougue le discours de la CIA selon lequel les bouddhistes, moines en tête, avaient agressé les musulmans, et dont on a rapidement fait les victimes. Quand on connaît la Birmanie et ses bouddhistes, c’est juste profondément crétin.
      La conséquence, orchestrée par la CIA, a été de “dé-nobéliser” Aung Suu Kii, et son désaveux par l’Occident a permis le retour de la junte militaire qui avait gardé et ruiné le pays pendant 50 ans.
      Arrêtez de répéter les conneries des Usa… C’est criminel.
      C’est en vous répétant, et vous faisant répéter, les crétineries de crédit social “à la chinoise” que les vrais promoteurs du nouvel ordre mondial (ou autre dénomination commerciale) vous habituent à l’accepter en OCCIDENT.

      • “On voit le niveau de désinformation actuellement sur Poutine, sur l’Ukraine. ”
        C’est quoi cette désinformation, Poutine n’a pas envahi l’Ukraine et n’y a cassé aucune tasse ?

        • Bon sang.
          On répéte cette phrase merveilleuse prété á Montesquieu:
          Les responsables des guerres ne sont pas ceux qui les déclarent, mais ceux qui les rendent inévitables.
          Depuis 2014 les accords de Minsk dont nous étions garant n’ont pas été exécuté car nous avons refusé de faire pression sur la partie ukrainienne.

          • Eh oui mais vous vous rendez compte faut remonter 8 ans en arrière et réfléchir.! 2 choses que beaucoup ne savent pas ou plus faire, C’est sans doute plus facile de voir la blonde de Fr2 se pavaner dans une ville de l’ouest du pays au 20h et de relayer la propagande AFP.
            On a eu droit au phénomène pendant 2 ans avec cette fable à propos d’un virus, les mouches ont juste changé d’âne ! On aurait pu penser que le fiasco étalé désormais au grand jour aurait réveillé quelques consciences mais visiblement y’a là encore beaucoup de moutons !
            Décidément on n’est pas sori de l’auberge !

        • Je crois que sur ce point, si, certes Poutine a “enclenché la mécanique”, il faut malheureusement regarder aussi du côté de Zelensky et des exactions des Ukrainiens envers la population de l’Est du Pays, à majorité Russophone.
          Sur ce point, n’ayez crainte, c’est en train de se décanter et je vous invite à lire le blog de P. Gibertie. Ça fait près de 10 ans que les 2 pays sont en conflit plus ou moins larvé et quoi qu’aboie le Président Ukrainien, personne n’a l’intention d’autoriser d’intégrer ce pays ni à l’Otan, ni à l’UE ! Il va arriver ce qui devait arriver de longue date, la Russie va “récupérer” officiellement les territoires de l’Est et l’Ukraine va “rétrécir”.
          C’est tout ce que demande Poutine dès lors que l’Ukraine reste “neutre sur le plan de l’équilibre des blocs.
          Cette “drôle de guerre” aura quand même mis en lumière quelques ingérences nuisibles des USA dans le secteur. Il faut être bien naïf pour croire que seul Poutine soit responsable de cette situation. Et sinon comme toute guerre, il faut malheureusement déplorer des victimes innocentes.
          Bon, sinon, on est hors sujet !

        • Devant une situation confuse , toujours se demander « cui bono ? ». À qui profite le crime ?. Et revenir à l’historique. Excellente analyse de l’historienne émérite Annie Lacroix-Riz sur YT, qui remet bien les événements en perspective.

    • Non madame, les chinois ne veulent pas exporter, nos gouvernants veulent importer pour échapper aux conséquences de leur incompétence

  19. Encore une fois, merci !
    Je le rajoute sous ma publication d’hier ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2022/04/07/maquinesait/

    Incluant la 3ème et dernière partie du dernier chapitre (12) du livre dynamite de Robert F. Kennedy Jr. dont j’ai terminé la version PDF et que je devrais publier ce jour, conjointement avec R71.

    Puis-je demander au Dr. Maudrux s’il est intéressé de le relayer ?
    JBL

    P.S. : Ma dernière publication contient ce rappel PDF publié initialement en mars 2020 ► PDF N° 300 de 27 pages les preuves de la création du SRAS-CoV-2 / COVID-19 à l’Université de Caroline du Nord ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/06/coronavirus-saga-vt-march-2020-aujourdhui-via-r71-et-jbl-juin-2021.pdf

  20. Merci ZOLA pour cette nouvelle analyse. Cependant, j’aimerai connaître les différents symptômes de ces variants et sous variants car, selon les témoignages que j’ai dans mon entourage, les symptômes sont parfois assez dissemblables d’un positif à l’autre. je sais bien que cela peut tenir à la personne et à son son terrain, mais tout de même …

    • novax pour moi, ayant attrapé le micron, traitée seulement à l’ivm, 4c en 1 fois, au vu de mon poids c’est quand même pas rien..j’ai un bon médecin qui après la maladie, a mesuré les D.dimères et crp, heureusement car taux 2 fois plus élevé que la moyenne ! D’où piqure tous les jours de Lovenox ( anticoagulant )
      C’est quand même une belle sal..cette maladie trafiquée en labo
      mon mari azt et iver 4 jours fatigue et fièvre et tout s’est arrêté !
      Un jeune de 30 ans, novax non plus, a eu les mêmes symptômes que moi qui en a 60

    • Vous avez posé la question et fait en substance la réponse, la raison de ces différences c’est le “terrain”, rien que ça ! Et ça comprend l’individu, son mode de vie ainsi que son environnement, ceci depuis la nuit des temps !
      Les symptômes sont en général communs à nombre de maladies, en particulier désormais aux rhumes semble-t-il.
      Sans un séquençage précis, on voit bien qu’on est guère avancé !
      Se baser sur un test au résultat aléatoire n’est même pas suffisant. Or les séquençages ne sont pas monnaie courante.

    • Autour de nous tous sans problème de santé connu et hygiène de vie raisonnable sans en faire des tonnes…
      Une vague d’Omicron en janvier, presque tous non vax, 4 personnes de 15 à 50 ans sans lien de parenté: rhume et/ou bronchite et/ou toux et/ou symptômes grippaux sur 1 ou 2 jours.
      En mars, presque tous non vax, 4 personnes de 20 à 60 ans sans lien de parenté: déjà plus costaud, tous 3-4 jours de grippe au lit suivi d’un gros rhume pour la plupart.
      Alors B.A 1 vs B.A 2 ? Co-infections ? Contamination par des charges virales différentes ? Terrain ?
      Difficile voire impossible à savoir, et c’est bien comme cela que le gouvernement entretient la peur, en insistant sur la probabilité que ça dégénère alors que pour la plupart des gens la covid ressemble à un rhume, une angine, une bronchite, une gastro, au pire une grippe ou un mélange de tout ça…
      Probablement que si on testait tout le monde à la grippe autant qu’à la covid, on trouverait aussi des “vrais” grippés, des grippes bizarrres, des grippettes et des asymptomatiques.

      • Analyse frappée au coin du bon sens !
        C’est bel et bien cette folie des tests à outrance qui entretient la peur.
        Que les gens ne se fassent plus tester et qu’ils aillent voir leur toubib s’ils se sentent malades.
        Bref qu’ils recommencent à vivre comme avant, sans cette peur permanente et la fable tombera d’elle même.

        • Oui à condition que les toubibs puissent de nouveau soigner, la covid n’en sera que plus bénigne !
          J’ai lu quelque part sur un des forums du blog le cas d’une personne testée positive qui a dû mentir à son médecin pour obtenir un traitement autre que du doliprane. Quand on n’a pas de contacts ou accès à certaines ressources, se faire soigner peut relever du parcours du combattant et c’est le nerf de la guerre: en retrouvant un parcours de soins normal, la terrible maladie serait probablement beaucoup moins “potentiellement grave” et on pourrait oublier les pseudos vaxxins…

  21. Les autorités chinoises sont hors sol. Les mesures prises sont celles non d’un régime totalitaire mais d’un système cauchemardesque. Les autorités sont tellement sûres de pouvoir faire ce que bon leur semble, tellement déconnectées de la réalité, tellement détachées des populations, tellement conditionnées par un scientisme aveugle qu’elles s’imaginent arriver à un “zéro covid”. Comme si les virus allaient s’arrêter aux frontières et ne pas contaminer les animaux.
    Voir de telles mesures fait froid dans le dos. Les romans de science fiction sont dépassés par la réalité et ça n’a pas l’air de déranger grand monde.
    PS. Pour ce qui concerne l’emploi de mots justes, désolé, mais dans le cas présent, “le” covid a été la forme adoptée par les gens alors que “la” covid est la forme imposée par l’Académie. Or une langue ne peut être réduite à des normes édictées en haut lieu. De même pour l’appellation covid ou SARS …
    Chacun comprend ce que cela signifie et personne ne va employer une formulation, certes rigoureuse, mais inutilisable. Le langage courant n’est pas celui des spécialistes et si les spécialistes veulent se faire comprendre par les gens, il leur faut adopter un langage simple. Qui, par exemple, utilise le langage des juristes ? Cette simplification du langage n’empêche nullement de fournir les explications nécessaires.

    • Oui, d’ailleurs j’ai mis une courte vidéo sous ma publication d’hier à ce sujet.

      Et le petit Micron en déplacement, s’est précipité pour dire que le gouvernement chinois reconfinait… Sous mon billet également !

      Preuve, surtout, que CE vaxxxin sonne le tocsin !
      JBL

      • Sauf que faire la comparaison avec la Chine est une ineptie, scientifiquement parlant.
        Là-bas point d’injections de thérapie génique, du vaccin classique mais souche Wuhan (jusqu’à plus ample informé.
        Comme le virus a muté, suffisamment sans doute (comme pour la grippe) pour ne plus être suffisamment efficace et qu’il n’est pas certain qu’ils en aient un autre plus adapté (là je me dis que le 1er était prévu du fait de leur travaux sur le virus, mais qu’après ça se corse !) il est parfaitement dans la logique des choses de voire poindre une nouvelle épidémie.
        Mais comme le dit Zola, à part la méthode de combat adoptée, totalement idiote et sans rapport avec le danger, le reste c’est de la roupie de sansonnet. A variant égal, moins de cas chez eux que chez nous avec une population sans grand rapport et des modes de vies diamétralement opposés.!

        Et si on arrêtait de se focaliser sur les “cas” et les décès” Covid (j’ai enlevé l’article comme ça, pas d’embrouille linguistique !), puisqu’on sait désormais que c’est de l’intox en majeure partie. A moins bien sûr q’on ait découvert subrepticement que les “cas” étaient une nouvelle maladie.
        Je vous renvoie aux alertes hebdomadaires du réseau Sentinelles, depuis quelques semaines, les cas avérés Covid sont très bas et en décroissance alors que les cas de grippe sont exponentiels pour la saison (commencent seulement à décroître).
        Je finis par me demander ce qu’on teste finalement ! Pour les PCR on sait que c’est de la daube, mais pour les antigéniques, ne devrait-on pas se poser la question? Cette protéine “N” si j’ai bien tout compris ne serait-elle pas commune à un groupe de virus de la même famille, ce qui ferait qu’encore une fois on ne sait pas ce qu’on récolte ! Ceci expliquerait peut-être cela !
        Et vu le nombre de séquençages réels effectués (à part l’IHUM, ailleurs c’est minime), cette petite musique fait de plus en plus de bruit.
        Enfin à propos de Delta+Omicron. Mon fils et sa femme (non injectés à l’ARNm) on été contaminé à Delta (1 seul séquençage sur le 2 , mais corrélation temporelle parfaite !), juste avant Noël, donc qq semaines après le début de la vague Omicron. Ils n’ont depuis subi aucune autre contamination; ce qui parait logique. Il semble donc que pour en déduire une double contamination séquentielle dans le temps, il faille sans doute aller un peu plus loin dans les investigations. En résumé, est-ce Delta+Omicron, Delta+grippe, Delta+rhume….Delta+Vaxx (3 dose) ou Delta+ADE face Omicron…! les possibilités sont nombreuses et les données parfaitement, aléatoires quand elles ne sont pas tout bonnement absentes voire trafiquées !
        Je me suis attardé sur les “cas” mais il en va de même pour les décès. Un toubib belge d’un hôpital de Bruxelles dit en substance, tout va bien, tout est redevenu normal, aucune surmortalité , une fois qu’on a nettoyé les chiffres et raisonné en mortalité standardisée. En langage clair RAS, il y a des virus respiratoires en hiver ! Ça confirme également les chiffres “Sentinelles”. Covid est semble-t-il devenu une maladie endémique.

        Pardon pour la longueur

  22. “On nous parle de BA1, BA2, XE, BA3, sans oublier le DX (delta+omicron)”
    Face à un de ces agresseurs tous les « injectés moyens » (selon le nombre de doses?) ont-ils la même réactions ? Et les non-injectés ?

    Alors que déjà parler de « moyen » c’est globaliser, la doxa officielle a bien trop globalisé encore bien plus, depuis le début de LA (et pas le SVP) covid 19, qu’on ne devrait plus appeler ainsi en 2022, en privilégiant la formulation déjà plus réfléchie « les SARS-Cov2 de 2022 ».

    Évidemment c’est plus court de dire, avec une totale imprécision, « le covid 19 » comme si, à statut sanitaire supposé égal, un Français « moyen » (!!!) faisait la même maladie avec un virus (mutant de variant de mutant …) de 2022, qu’avec le virus initial dit de Yuhan

    Ce qui se conçoit bien ….

    Nous n’en serions pas là si bien plus de « sachants » de notre camp déjà avaient eu depuis le printemps 2020 le souci du juste mot pour la juste chose, le souci des mots pesés pour éviter d’accroître, voire pour contribuer à réduire, les maux pesants.

    “Flambée d’un nouveau coronavirus (novel-CoV) dans la métropole de Wuhan, en Chine centrale”

  23. Merci Zola
    Omicron immunise difficilement ? Le terrain ? Variation de l’immunité selon le virus ? La vaccination pourrait-elle avoir une incidence sur l’immunisation après la rencontre avec le virus?
    Faut-il aller chercher des différences de traitements proposés par les pays lors d’une infection, que faisons-nous de particulier hors le béret et la baguette pour être le mauvais élève?
    https://ourworldindata.org/covid-vaccinations
    Pauvres enfants chinois

    • “Pauvres enfants chinois” C’est à partir de ce moment que j’ai arrêté de regarder les info “en miroir”, celles de S.Trotta qui montrait les images de ces pauvres bouts de chou qu’on emmenait Dieu sait où :/
      Je n’ai rien contre Sylvano bien évidemment mais les images sont de trop pour moi…Les infos qu’elles soient minent la santé mentale et physique à consommer avec modération..