0

Des médecins contre des médecins

Le Conseil d’Administration de la CNAVPL a élu un nouveau Président le 19 janvier et renouvelé son bureau.

La Carmf est la caisse qui a le plus fait pour la collectivité et la défense des intérêts des libéraux depuis 20 ans avec la réforme du régime de base, la fixation d’un taux de cotisation modéré pendant 15 ans contre l’avis de la tutelle, avec des actions juridiques répétées contre la compensation nationale, contre la dégradation des conditions de gouvernance, avec l’expertise de son directeur le plus écouté et suivi dans les travaux techniques,… Tout ceci dans l’indifférence générale des autres sections pour ne pas dire plus.

Face aux enjeux, à la dégradation de la situation, elle a estimé devoir se présenter à la Présidence, et malgré son activité professionnelle, le Président Lardenois a accepté de se sacrifier. Peine perdue, tout était ficelé, et acheter des voix en promettant des postes au bureau (ce que j’ai toujours vu en 20 ans et tous les 2 ans dans cet organisme), n’a jamais été la politique de la Carmf.

Signalons que notre ami Chassang, Président de l’Unapl et paraît-il médecin, n’a pas apporté ses 4 voix à ses confrères. Pas même une voix, celle de notre autre confrère Decalf. Cette voix n’aurait rien changé, mais cela aurait été la moindre des choses. C’est drôle (si on peut dire) de voir les confrères voter à chaque élection professionnelle pour ceux qui les ont conduit avec beaucoup de constance et d’application à la dégradation actuelle de notre exercice dont ils se plaignent tous.

C’est donc le candidat désigné par le bureau de l’Unapl qui a été élu, en l’occurrence la Présidente de la caisse des pharmaciens. Rappelons qu’il y a 3 ans, lors de la seconde présentation de la réforme de notre régime complémentaire (retraite à la carte), le Président des pharmaciens était allé la veille à l’Unapl avec le bureau, pour prendre des ordres auprès de Chassang (et de Leicher présent).

Avec un directeur récemment condamné à deux reprises, au pénal puis par la Cour de discipline de la Cour des Comptes, qui reste en place à mon avis tant qu’il rend service à la tutelle, et le candidat de l’UNAPL et de la tutelle à la Présidence, je crains et j’espère sincèrement me tromper.

Gérard Maudrux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire

  1. Au dr Costamagna
    QUE FAIRE ?
    DESOBEISSANCE CIVILE
    Les lois que font nos politiques ne sont pas applicables car penser par des humains qui n’ont aucun sens pratique et de la réalité du terrain.
    Moi je me concentre sur mon métier qui est d’écouter, de soulager les patients le mieux possible en respectant les nouvelles données de la science médicale en me formant sans attendre la formation continue , encore une usine à gaz bien française,en mon âme et conscience.
    Désobéir est une obligation pour ma conscience de citoyen du monde.
    Plus on sera nombreux, moins ils auront de prise sur nous.
    Il faut avoir le courage de ces idées et aller au bout.
    J’en suis et vous?
    Daniel Latil d’Albertas

    • J’ai un problème, je n’ai jamais su ne pas appliquer les lois, même si je suis contre. Manque de courage ? Peut-être, ce qui en surprendra beaucoup, mais je ne suis que normal. Mais quand on a tout essayé et démontré qu’il n’y a pas d’autre issue ? 1789, cela a marché. Il y a toutefois une grosse différence : cette année les Français crevaient de faim, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Alors compter sur eux dans ces conditions ?

  2. Désolé Madame Tisserant mais vos propos mensongers montrent soit votre méconnaissance des qualités de Gérard MAUDRUX soit votre appartenance au système de préhembes qui détruit à petit feu notre pays et y décourage ceux qui ont des valeurs humanistes et entrepreneuriales. En attaquant Gérard MAUDRUX vous rejoignez le camp du mensonge et de la triche. C’est celui-ci que combat le docteur MAUDRUX depuis 30 ans. A ses côtés depuis tout ce temps, j’atteste que jamais il n’a failli ni renoncer à combattre avec droiture et désintérêt pour le respect, l’indépendance et l’honneur de nos professions.

  3. Cher Gerard
    J ai été pendant quelques réunions ,avant la fin de votre mandat , votre voisine de gauche dans ce CA que vous vilipendez . J ai pu en toute objectivité juger de vos qualités. Vous êtes intelligent et même brillant . Mais cela ne suffit pas pour faire avancer les causes que vous défendez .
    En témoigne le fait que la Carmf soit écartée du pouvoir depuis 20 ans et cela à cause de VOUS uniquement. Soyez en convaincu ! Votre caractère singulier, arbitraire et coléreux,votre absence totale de sens du collectif, votre manque absolu de toute diplomatie ont fait fuir les plus patients.
    Ne soyez donc pas aussi amère et ne tenez pas des propos aussi revanchards totalement dénués de fondement . Cela vous devolarise et vous dessert.
    Vous êtes parti avec les honneurs.Laissez nous sur cette bonne impression. Ne devenez pas un homme aigri et misanthrope ,voire misogyne,ressassant des contrevérités parce qu il n a plus accès à l information.
    Je suis témoin ( siégeant au titre de l Unapl pour les professions techniques) que Monique Durand pharmacienne n a jamais été LA candidate de l Unapl . Nous soutenions à équivalence deux très bonnes candidates à la Presidence , l autre étant Marie Anne François Presidente de la Carpimko.
    Deux femmes brillantes , compétentes et dévouées ayant en outre ( ce qui vous a toujours fait cruellement défaut et explique vos échecs répétés) le sens du collectif et du travail en équipe.
    Elles .méritaient toutes les deux d être à des postes clef dans le nouveau Bureau.
    Les dentistes et les sages femmes sont une population très importante au sein des professions libérales et avaient donc toute leur place également dans ce Bureau. D autant qu ils sont organisés , disciplinés au sein de syndicats puissants car largement représentatifs.
    Moi même qui suit agent général appartient à une federation qui représente 62 % de sa population. ( je ne suis pas dans le Bureau et ne m en sens nullement offensée )
    Enfin Jean Claude Spitz expert comptable et President de la CAVEC vient compléter judicieusemt ce Bureau au poste de trésorier où il apportera ses compétences professionnelles mais aussi son énorme relationnel.
    Enfin , cher Gerard , vous semblez oublier que dans sa grande sagesse ce conseil d administration a élu au poste de Secretaire general le nouveau President de la CARMF : Thierry Lardenois.
    Nouveau à la CNAVPL mais déjà apprécié car intelligent , réfléchi ,dynamique mais aussi courtois et consensuel.
    Qu avez vous à reprocher à ce nouveau Bureau?
    Il sera puissant, unitaire, efficace et saura “convaincre ” la tutelle de la justesse de ses choix (plutôt que de s y opposer systématiquement et sottement ce qui n à guère été efficace jusque là , convenez en ).

    Voilà cher Gerard mon droit de réponse .
    J ajouterai juste que j apprécie infiniment Henri Chaffiotte expérimenté et compétent
    Mais tout autant MICHEL Chassang qui est un des meilleurs Présidents que l’Unapl ait eus.
    Ces deux personnages font effectivement honneur aux médecins de France !!
    Chantal Tisserant

    • Je publie votre réponse car j’ai toujours défendu la liberté d’expression et c’est aussi du dialogue que sort la vérité.
      Arbitraire, coléreux, absence totale de sens du collectif ? Je ne suis pas sûr qu’avec ces qualités on est élu et réélu 20 ans, ceux qui me côtoient et me connaissent jugeront, interrogez-les. Manque de diplomatie ? Sans doute, car à la longue il y a des choses qui en se répétant deviennent inacceptables. Quand je vois le bureau aller prendre des ordres à l’Unapl, permettez-moi de poser la question : qui gouverne ?  d’exprimer mon désaccord et de le dire. Quand je vois des caisses taper sur la Carmf après le rapport Igas, pour éviter qu’on ne parle pas du leur, bien plus sévère, permettez que je m’en offusque et que je le dise. Vous avez des syndicats plus honnêtes qui ont caché ces rapports peu objectifs, et que chez nous c’est votre collègue Unapl Decalf qui a monté l’affaire en épingle avec sa coquille SNMCR, permettez que je le dise et que je m’en offusque. Même chose quand il parle d’escroquerie pour ma réforme pour en faire les louanges 3 mois plus tard devant la Cnavpl. Oui je n’ai pas été gentil ni poli quand vous avez voulu me remettre une médaille que j’ai refusé, expliquant pourquoi. Cela n’a pas plu, je le comprends. Misanthrope, misogyne,..?? Vous dérapez grave ! Prenez exemple sur moi : vous imaginez, vous affirmez, je ne dénonce que des faits, rien que des faits.
      Si être diplomate, c’est tendre l’autre joue, je ne le suis pas. Aigri ? Comment peut-on être aigri de garder la tête haute ? Parce que je n’ai plus accès à l’information ? Apparemment j’en ai plus que vous, même au sein de l’Unapl.
      Enfin je n’ai en rien attaqué à titre personnel Monique, au demeurant fort sympathique, que vous citez. J’ai presque un espoir et terminant sur un « j’espère que je me trompe », et c’est sincère, pas pour moi mais pour la collectivité que d’après vous je ne défends pas !

  4. La différence entre une dictature sanguinaire et certaine démocratie, est que cette démocratie n’est pas “trop” sanguinaire, elle vampirise doucement et sûrement le “bétail” qui, progressivement affaibli, tranquillement s’endort…mort. La vraie question est: pourquoi se laisse-t-on si bien rassurer au point de se laisser faire quasiment tous et sans se défendre ?( déshabillez vous on va vous doucher pour l’hygiène…)

    • Pourquoi ? Peut-être parce que le cerveau de la majorité des Français est mal formé, problème de mémoire, c’est de la mémoire vive, pas de stockage. Ils oublient vite et en face ils le savent. Un député m’avait dit un jour “tu sais, l’homme s’habitue à tout, même à la pauvreté”. On peut nous prendre un peu plus chaque année, et si cela ne va pas trop vite, ça passe.

      • Est-ce un mal français ou bien une constante humaine? (cf: La fabrication du consentement de Chomsky)