545

Ivermectine : le côté obscur des décisions.

L’Article L1451-1-1 de la Loi n°2011-2012 du 29 décembre 2011 – art. 1 a été rédigé suite aux scandales du sang contaminé et du Médiator, afin que cessent les conflits d’intérêts et les dérives entachant les décisions de l’Agence du Médicament. Les décisions concernant les médicaments doivent être totalement transparentes, pour cela le texte prévoit que les débats, en premier lieu ceux concernant les acceptations et refus d’AMM de RTU et d’ATU, soient enregistrés et conservés, avec « le détail et les explications des votes, y compris les opinions minoritaires ».

ORIGINAL

Pour mieux comprendre la décision médicalement incompréhensible par l’ANSM du refus de RTU pour l’ivermectine, nous avons donc voulu savoir quels avaient été les débats, qui avait défendu quoi, sur quelles bases, et nous avons demandé l’enregistrement des délibérations ayant conduit à ce refus, conformément à la loi. Réponse de l’ANSM :

« A cet égard, les articles L. 300-2 et L. 311-1 du Code des relations entre le public et l’administration prévoient que les documents sollicités revêtent le caractère de document administratif, communicable à tout tiers qui en fait la demande. 
 
Toutefois, en l’espèce, de tels documents n’existent pas. « 

La loi n’a pas été respectée, les délibérations doivent rester « secret défense » ! Il a bien fallu que l’ANSM justifie cette situation, elle s’est donc expliquée, s’enfonçant un peu plus du côté opaque de la transparence.
 
« En effet, la pertinence d’élaborer la RTU précitée a fait l’objet d’une évaluation purement interne, menée par les services compétents de l’agence. A cet égard, il peut être rappelé que si l’article R. 5322-14 du Code de la santé publique permet au directeur général de l’agence de mettre en place des instances consultatives d’expertises, la mise en place puis la saisine de ces dernières n’est cependant pas une obligation et demeure purement discrétionnaire. .… Enfin, les dispositions du Code de la santé publique spécifiques à l’élaboration des RTU ne prévoient pas non plus de consultation obligatoire de telles instances. »


Il n’y aurait pas eu d’instance consultative ? Pas de consultation d’experts ? On ne sait pas qui a décidé, comment et sans concertation. On ne sait même pas si des médecins ont participé ! 

Alors que l’ANSM a été créée pour pallier les défauts de transparence, tout est à refaire.

On apprend que pour attribuer ou refuser une RTU, point besoin d’experts, point besoin de concertation, d’instances consultatives, de débats, cela peut être fait à la discrétion du directeur et d’inconnus, qui n’ont de comptes à rendre à personne !  Je pense qu’il serait intéressant de demander les mêmes documents pour d’autres molécules comme le Remdesivir ou le Bambalaba ! On pourrait avoir des surprises concernant le mode de fonctionnement de nos instances au-dessus des lois.
 

Et sans rire, l’Agence ajoute comme prétexte « la situation exceptionnelle que nous connaissons, qui a exigé de l’agence qu’elle procède à l’évaluation en question dans un délai contraint, tout en préservant l’intérêt de la santé publique. » 3 mois pour évaluer un médicament qui a 30 ans et déjà une AMM, c’est à dire lire quelques études, contre 15 jours pour évaluer des médicaments inconnus sans AMM ? De qui se moque-t-on ?
 
Comment le Président, le Ministre, les élus peuvent-ils accepter de tels comportements, alors que par le passé ils ont tout fait pour que cela n’arrive plus. A quoi servent les lois qui ont été faites pour garantir la transparence de ces décisions administratives ?

Il semble que l’ivermectine ait droit à un traitement particulier, pas seulement en France. Le comportement est le même partout : ne pouvant contrer une évidence médicale (la présomption d’efficacité), l’ANSM, l’OMS, l’EMA, le NIH trichent ouvertement, sans scrupules, avec la bénédiction des gouvernements dits démocratiques.

Rappelez-vous l’OMS. Elle fait faire un rapport par Andrew Hill, qui conclut : « Cette méta-analyse de 18 ECR portant sur 2282 patients a montré une amélioration de 75% de la survie, un délai de récupération clinique plus rapide et des signes d’un effet dose-dépendant de la clairance virale chez les patients recevant l’ivermectine par rapport au traitement témoin. » Décision de l’OMS : circulez il n’y a rien à voir !

Rappelez-vous l’EMA. Elle s’est prononcé en défaveur de l’ivermectine, en avouant ensuite les mêmes conditions que l’ANSM : il n’y a pas eu de vote, puisqu’elle n’a pas été saisie d’une quelconque demande d’utilisation, et que “les mises à jour des sections existantes qui n’affectent pas les recommandations notées, sont approuvées par les coprésidents du Panel sans vote du Panel.” !

Maintenant le NIH. Forts de la réponse de l’EMA faite ci-dessus à un groupe britannique qui demandait des explications, des américains ont voulu savoir comment le NIH avait pris sa décision le 14 janvier sur l’ivermectine, en faisant comme nous une demande de communication, conformément à la loi sur la transparence (FOIA). Le NIH ne répondant pas, plainte a été déposée devant un tribunal fédéral. Après nombre d’échanges et de contestations du NIH, il semble bien qu’il n’y ait eu aucun vote, ce que conteste le NIH, sans en apporter la preuve d’après ce que j’ai compris dans cet article.

Si les vraies raisons ne doivent pas être communiquées à la population, les explications « officielles » de ces organismes s’appuient essentiellement sur 3 choses, comme s’il y avait concertation. 1) Des doutes sur les concentrations moléculaires dans l’étude in vitro, alors qu’il y a bien longtemps que le problème s’est déplacé des boîtes de Pétri à l’homme ; 2) Ils citent des études trop petites, ainsi sur 6 études l’ANSM en cite 3 totalisant 67 patients traités, ignorant les 54 études avec plus de 17 600 patients, et 3) ils rejettent les études non relues ou non publiées, comme s’ils étaient incapables de les lire eux-mêmes..

En ce qui concerne ces nombreuses études non publiées, pourquoi ne le sont-elles pas ? C’est un autre des éléments de ce que certains appelleraient un complot anti ivermectine : les grandes revues refusent de publier. Quand les auteurs arrivent à publier, c’est dans des revues secondaires ou sans rapport. Ainsi l’étude sur la première Ehpad en France (Hauts de Seine) va sortir après un an, dans une revue de dermatologie, non d’infectiologie ou générale, tout comme l’étude Bernigaud dans l’Ehpad de Seine et Marne. Ce rejet systématique est arrivé à un point tel que les éditeurs de Frontiers in Pharmacology viennent de décider de démissionner devant ces refus de publications

Les réseaux sociaux ne sont pas en reste et participent à cette volonté de cacher la vérité sur l’ivermectine. Voyez cet impressionnant règlement de YouTube à ce sujet. Cela va au-delà de la censure ! Il est « interdit de contredire les informations des autorités sanitaires locales ou de l’OMS », « il est interdit de recommander l’usage de l’ivermectine, de dire que c’est un traitement efficace »

Pourquoi ces blocages, pourquoi cherche-t-on par tous les moyens, légaux et illégaux de cacher la vérité sur l’Ivermectine ? On a peut-être un début d’explication dans le dernier communiqué de l’UE du 6 mai : « En complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, laquelle a fait ses preuves, la Commission européenne propose aujourd’hui une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19 afin d’encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie…. La stratégie comprend des actions et des objectifs clairs, notamment l’autorisation de trois nouveaux traitements pour traiter la COVID-19 d’ici octobre 2021 et éventuellement deux autres d’ici la fin de l’année. »

Il aura fallu 16 mois depuis le début de l’épidémie pour que la Commission se décide à s’intéresser aux traitements autres que les vaccins ? Elle va débloquer des fonds pour la recherche, le développement, les essais cliniques et des commandes. Mais pour l’ivermectine, les macrolides, l’HCQ ou d’autres produits génériques ? Certainement pas ! 

Pourquoi maintenant et pas avant ? Est-ce que l’UE aurait attendu que les grands labos fassent des annonces concernant la sortie prochaine de nouvelles molécules, comme on vient de le voir ces dernières semaines pour s’intéresser au traitement ? Coïncidence ? Est-ce que toutes ces autorités médicales seraient plus préoccupées par la santé de l’industrie pharmaceutique que par la santé de la population ? On peut se poser des questions. Y-a-t-il des conflits d’intérêts dans les décisions prises et à prendre ? Ça vous ne le saurez pas, “on a oublié” d’enregistrer les délibérations fantômes.

Gérard Maudrux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

545 commentaires

  1. Bonjour
    JE CHERCHE UN SITE DE CONFIANCE en Français ET en France pour commander
    de l ‘ivermectine?
    merci pour vos réposes

  2. Okay, thanks for that information. Where can we find this report which makes Professor Raoult a pro-minister of health? On the CE site? Thank you for communicating the correct lead.

  3. J’ai demandé à l’EMA de bien vouloir me donner la raison pour laquelle l’ivermectine a été écartée malgré ses effets bénéfiques contre la Covid notamment en phase précoce.
    En voici la réponse officielle :

    AskEMA No-Reply Askema no-Répondre
    Cher M…,

    Le 22 mars 2021, EMA a informé l’utilisation de l’ivermectine pour la prévention ou le traitement de COVID-19 Après avoir examiné les preuves les plus récentes d’études de laboratoire, d’études d’observation, d’essais cliniques et de méta-analyses – [HTTPS: // http://www.ema.europa.eu/fr/news/ema-advises-against-utilisation-IVermectin-prevention-Tréatment-covid-19-OutSide-Randomis-Clinical-trials%5D
    Les résultats des études cliniques ont été variés, certaines études montrant aucun avantage et d’autres signalant un avantage potentiel. La plupart des études EMA examinées étaient petites et avaient des limitations supplémentaires, y compris des régimes de dosage différents et l’utilisation de médicaments concomitants. EMA a donc conclu que les preuves actuellement disponibles ne sont pas suffisantes pour soutenir l’utilisation de l’ivermectine dans les essais cliniques extérieurs de Covid-19.
    Bien que l’ivermectine soit généralement bien tolérée à des doses autorisées pour d’autres indications, les effets secondaires pourraient augmenter avec les doses beaucoup plus élevées qui seraient nécessaires pour obtenir des concentrations d’ivermectine dans les poumons efficaces contre le virus. Toxicité Lorsque l’ivermectine est utilisée à des doses plus élevées que les doses approuvées ne peuvent donc être exclues. D’autres études bien conçues et randomisées sont nécessaires pour tirer des conclusions quant à savoir si le produit est efficace et sûr dans la prévention et le traitement de Covid-19.
    Nous espérons que vous trouvez cette information utile. Si vous souhaitez fournir des commentaires sur la manière dont nous avons géré votre demande, veuillez remplir l’enquête: [https://ec.europa.eu/eusurvey/runner/askema]
    Bien à vous,
    Giulia Gabrielli
    EMA Stakeholders and Communication Division

  4. Je reprends un commentaire précédent. Je vois des complots partout. Le dernier que j’ai vu se profiler n’est pas très ancien. C’est lors de l’apparition de la carte vitale de la Sécu. J’ai dit à mes copains médecins, que c’était facile avec le numérique de se faire prendre ses données les plus intimes. M’ont dit que comme d’habitude je voyais le mal partout. Je vous donne un lien récent ci-dessous. Vous me direz que ça n’a pas de rapport avec l’Ivermectine ? Le problème est bien de comprendre que les systèmes financiers/profits intérêts et corruption, ont quelques intentions malsaines pour la population. Les enjeux sont énormes au plan financier et politique. Ils ont décidé de ne plus nous permettre d’être indépendants, autonomes, et de penser par nous -mêmes. De permettre aux gens de se prendre en charge. C’est clair, et ça n’est pas de la parano… Lisez ci-dessous ! La réalité dépasse tout.
    https://www.voici.fr/news-people/actu-people/elise-lucet-revele-ce-quil-se-passe-sans-votre-consentement-a-chaque-fois-que-vous-utilisez-votre-carte-vitale-a-la-pharmacie-703836

  5. Bonjour.
    Est-ce que quelqu’un pourrait m’indiquer des adresses de sites de confiance afin de commander de l’ivermectine?
    Est-ce que les personnes qui ont reçu le vaccin à base d’ARN, ce n’est pas notre cas, peuvent prendre de l’ivermectine, et si oui, avec quels effets?

    • grâce à cette liste, https://manifestes-libertes.org/medecins-engages/ j’ai trouvé près de chez moi un médecin très engagé pour les traitements précoces. Même si vous n’en trouvez pas près de chez vous, possible qu’une consultation à distance soit possible. je me suis assurée que ma pharmacienne est ok aussi, pas de pb, elle approuve et est indignée de la pression que l’on met aux médecins.) il faut tenter jusqu’à trouver un médecin qui soigne, idem pour la pharmacie (mais ne pas montrer l’ordonnance avant de s’en être assurée, pour protéger le médecin). Bonne chance!

  6. https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fwww.livemint.com%2Fnews%2Findia%2Fdrdos-2-dg-drug-for-covid-19-treatment-to-be-launched-next-week-11621040541189.html%3Ffbclid%3DIwAR0F2EZbxAnWDhLhRwYQj69kOOGrnVo3s1ATqOyUQ4BuELm-e98kuZnRgB0&h=AT3qX6uhfn3pzMMkYi7tASRhrRhs8G0Bgc8wp1zyI39qRItvMhSg72PukkHCqBRu4P0NVp7PRO0yteuR_rUDr-xmLEqBUa6Zd8GlJEBN5xAQxI8vI77QnFcySTt1p3iJZXFmUEH2AI_6Fij4UDAq&__tn__=%2CmH-R&c%5B0%5D=AT2b3alOWyTm9kxpDIOywv7TriCslG0tiob0-0LLtQqCAEyNEb4j2JuvU3ogkjb4sF2IiflR72EDje-k0qFHdwhPcfqBZ6tuHaAMt5BjdldmnXG_xACCb5mDyo1gEwlg0eJ8cLbdu_NlSQoHZ3ijbV1_

    Nous y voilà! ils vont sortir un médicament qui va coûter les yeux de la tête
    Braves labos!!!
    traduction en français du texte
    Covid-19 sera lancé la semaine prochaine
    Patients à l’intérieur d’un centre de soins Covid-19 à New Delhi (Hindustan Times)
    . Mis à jour: 15 mai 2021, 07:08
    AM ISTRédacteur
    • Le médicament a été développé par le laboratoire DRDO Institut de médecine nucléaire et Le médicament 2-DG de DRDO pour le traitement de des sciences connexes en collaboration avec les laboratoires du Dr Reddy
    • Il sera administré comme thérapie d’appoint aux patients Covid ou comme traitement alternatif, et son objectif est d’aider au traitement primaire.
    Le premier lot de 2-désoxy-D-glucose (2-DG) pour le traitement des cas modérés à sévères de Covid-19 sera lancé la semaine prochaine, a annoncé l’Organisation de recherche et de développement pour la défense.
    “Le premier lot de 10 000 doses de médicament 2-DG pour le traitement des patients infectés par Covid-19 sera lancé au début de la semaine prochaine et sera administré aux patients”, a déclaré un responsable du DRDO cité par l’agence de presse ANI .
    “Les fabricants de médicaments travaillent à augmenter la production du médicament pour une utilisation future. Le médicament a été développé par une équipe de scientifiques du DRDO, dont le Dr Anant Narayan Bhatt”, a ajouté le responsable.
    Le médicament a été développé par le laboratoire DRDO Institut de médecine nucléaire et des sciences connexes en collaboration avec les laboratoires du Dr Reddy.
    Il sera administré comme thérapie d’appoint ou comme traitement alternatif, et son but est d’aider au traitement primaire. Il se présente sous forme de poudre en sachets, qui se prend par voie orale en le dissolvant dans l’eau.
    Le contrôleur général des médicaments de l’Inde (DCGI) a approuvé le 2-DG pour une utilisation d’urgence au début de la semaine dernière.
    «Des essais cliniques ont montré que cette molécule aide à une récupération plus rapide des patients hospitalisés et réduit la dépendance à l’oxygène supplémentaire», lit-on dans une déclaration de DRDO sur le médicament obtenant un signe de tête DCGI.
    Selon DRDO, les patients traités par 2-DG ont montré une guérison symptomatique plus rapide que le Standard of Care (SoC) sur divers critères d’évaluation des tendances d’efficacité.
    “Une tendance significativement favorable (différence de 2,5 jours) a été observée en termes de temps médian pour atteindre la normalisation des paramètres spécifiques des signes vitaux par rapport au COS”, a-t-il déclaré.
    En avril 2020, lors de la première vague de la pandémie de Covid-19, les scientifiques de l’INMAS-DRDO ont mené des expériences en laboratoire sur le 2-DG avec l’aide du Centre de biologie cellulaire et moléculaire (CCMB), Hyderabad.
    Ils ont découvert que cette molécule agit efficacement contre le virus SARS-CoV-2 et inhibe la croissance virale.
    Sur la base des résultats, le DCGI avait autorisé en mai 2020 l’essai clinique de phase II du 2-DG chez des patients Covid-19.
    Dans les essais de phase II (y compris la gamme de doses) menés de mai à octobre 2020, le médicament s’est avéré sûr et a montré une amélioration significative du rétablissement des patients.

    Le médicament 2-DG de DRDO pour le traitement de Covid-19 sera lancé la semaine prochaine
    Patients à l’intérieur d’un centre de soins Covid-19 à New Delhi (Hindustan Times)
    . Mis à jour: 15 mai 2021, 07:08
    AM ISTRédacteur
    • Le médicament a été développé par le laboratoire DRDO Institut de médecine nucléaire et des sciences connexes en collaboration avec les laboratoires du Dr Reddy
    • Il sera administré comme thérapie d’appoint aux patients Covid ou comme traitement alternatif, et son objectif est d’aider au traitement primaire.
    Le premier lot de 2-désoxy-D-glucose (2-DG) pour le traitement des cas modérés à sévères de Covid-19 sera lancé la semaine prochaine, a annoncé l’Organisation de recherche et de développement pour la défense.
    “Le premier lot de 10 000 doses de médicament 2-DG pour le traitement des patients infectés par Covid-19 sera lancé au début de la semaine prochaine et sera administré aux patients”, a déclaré un responsable du DRDO cité par l’agence de presse ANI .
    “Les fabricants de médicaments travaillent à augmenter la production du médicament pour une utilisation future. Le médicament a été développé par une équipe de scientifiques du DRDO, dont le Dr Anant Narayan Bhatt”, a ajouté le responsable.
    Le médicament a été développé par le laboratoire DRDO Institut de médecine nucléaire et des sciences connexes en collaboration avec les laboratoires du Dr Reddy.
    Il sera administré comme thérapie d’appoint ou comme traitement alternatif, et son but est d’aider au traitement primaire. Il se présente sous forme de poudre en sachets, qui se prend par voie orale en le dissolvant dans l’eau.
    Le contrôleur général des médicaments de l’Inde (DCGI) a approuvé le 2-DG pour une utilisation d’urgence au début de la semaine dernière.
    «Des essais cliniques ont montré que cette molécule aide à une récupération plus rapide des patients hospitalisés et réduit la dépendance à l’oxygène supplémentaire», lit-on dans une déclaration de DRDO sur le médicament obtenant un signe de tête DCGI.
    Selon DRDO, les patients traités par 2-DG ont montré une guérison symptomatique plus rapide que le Standard of Care (SoC) sur divers critères d’évaluation des tendances d’efficacité.
    “Une tendance significativement favorable (différence de 2,5 jours) a été observée en termes de temps médian pour atteindre la normalisation des paramètres spécifiques des signes vitaux par rapport au COS”, a-t-il déclaré.
    En avril 2020, lors de la première vague de la pandémie de Covid-19, les scientifiques de l’INMAS-DRDO ont mené des expériences en laboratoire sur le 2-DG avec l’aide du Centre de biologie cellulaire et moléculaire (CCMB), Hyderabad.
    Ils ont découvert que cette molécule agit efficacement contre le virus SARS-CoV-2 et inhibe la croissance virale.
    Sur la base des résultats, le DCGI avait autorisé en mai 2020 l’essai clinique de phase II du 2-DG chez des patients Covid-19.
    Dans les essais de phase II (y compris la gamme de doses) menés de mai à octobre 2020, le médicament s’est avéré sûr et a montré une amélioration significative du rétablissement des patients.

  7. Cette pandémie de covid-19 nous a donné 2 leçons :
    – La puissance de la corruption
    – L’honnêteté des hommes

    • Je découvre votre commentaire. J’ai regardé, pas compris grand chose, je pense que lui non plus. Me donne l’impression de faire passer un message demandé (Iver pas top, HCQ toujours), d’où une démonstration pas claire.

  8. eu commissioner of health and food safety, Stella Kyriakides (the one who singed vaccine contracts) has to show transparency on her financial interests and those of her spouse.
    https://ec.europa.eu/commission/commissioners/2019-2024/kyriakides_en#responsibilities

    Next a German MP questions her as to why she left out a company her husband is director of, Maralo Limited
    https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/E-9-2021-001844_EN.html

    suspicions are high since 4million euros apparently landed on her and her husband’s joint account
    https://nova24tv.eu/world/eus-biggest-corruption-scandal-unfolds-as-e4m-appear-on-commissioners-account/

    So let me get this straight:

    1) the EMA bans any use of known and effective medicines against covid.

    2) Since there are no “alternative medicines”, the experimental covid vaccines are able to receive conditional approval.

    3) The person who signed these horrible contracts is under the spotlight for potential corruption.

    And no one is asking questions!?

    • Sven Giegold pose de bonnes questions à la Commission Européenne.
      Quelles réponses recevra-t-il et quand …? Ich bin gespannt… J’attends la suite sans en préjuger mais avec beaucoup d’intérêt.

  9. Bonjour, je viens de prendre connaissance de votre requête auprès du ministre de la santé , relative à l’ivermectine, cosignée par 1500 médecins notamment. J’adhère totalement à votre démarche, et je vous serais reconnaissant de m’indiquer si possible les coordonnées d’un ou plusieurs médecins voisins de mon domicile à NOISY LE GRAND 93160. Merci d’avance

    • en complément à mon message précédent, médecins évidemment co-signataires

  10. Bonjour à tous. Pour Ph.Chambatte:pouvez vous étayer votre propos qui fait du Pr Raoult un pro Véran ???car jusqu ‘à présent il a certes des propos en accord avec son statut de ” fonctionnaire ” mais avec message subliminal anti doxa assez évident…..;Merci de votre réponse

  11. Laplume
    Je lis quotidiennement votre blog mais interviens pour la 1e fois suite au témoignage du « covidé » qui me laisse songeuse. En effet celui-ci a suivi le protocole alternatif à base d’ivermectine et d’azythromycine, ce qui ne lui a pas évité les complications pulmonaires et leur cortège de coagulation et d’inflammation.
    Du coup je prends conscience que se soigner seul(e) dans son coin n’est pas la panacée. Et que l’hôpital reste malheureusement dans certains cas la seule issue en l’absence de médecins formés et de bonne volonté
    Dr Maudrux qu’en pensez-vous ?

    • Quel a été le délai entre l’apparition des 1°signes et le début du traitement?.Pour Carvallo,notamment il insiste lourdement sur la précocité du traitement

    • Bonjour,
      Je suis ce blog depuis de longues semaines et tiens à vous remercier pour toutes les informations précieuse que je peux lire, tant dans vos posts que dans les riches commentaires.
      Je voulais ici apporter un témoignage très personnel.
      Mon mari a eu le covid il y a quelques semaines. (poumons glacés, perte gout et odorat, très mal en point un matin)
      Ayant pris les devants, j’avais des réserves d’ivermectine et de doxycicline.
      Il a donc pris immédiatement une boite d’ivermectine (soit 12mg) en une seule prise, ainsi que 200mg de doxycicline pendant 5 jours.
      Le soir même, ça allait un peu mieux, le lendemain matin retour du gout et de l’odorat et le soir suivant, en pleine forme.
      Aucune rechute, aucune séquelle.
      Ni moi ni mon fils ne l’avons attrapé.
      Voilà. L’auto médication peut à mon avis être une excellente solution en ces temps incertains.

      • Merci pour votre témoignage précieux Walkowiak
        Votre mari n’aurait donc pris qu’une seule dose de 12mg et 5 jrs de doxy à 200mg

        Pas d’autre prise d’ivermectine après le 1er jour ?

      • Merci de votre témoignage. Avez vous pris vous-même de l’ivermectine à titre préventif, en tant que proche d’un malade ?
        Si ce n’est pas indiscret, votre ivermectine était de quelle marque et provenait d’où?

      • Merci à vous. Bravo. Réaction intelligente. C’est bien ce que je compte faire dans les mêmes circonstances. Mieux vaut anticiper. On doit lutter pour ne pas les laisser faire comme avec le traitement de D. Raoult et interdire les traitements précoces (vont-ils nou sinterdire de se soigner avec les plantes?? Tout ce qu’ils font est criminel. Nous devons avoir le droit immuable de prendre nous même notre santé en main.
        Il y a plusieurs affaires dans cette crise.
        1 = L’origine du virus. 2 = coup monté pour être presque tous malade et contaminés, pas de masque alors qu’on a vu dès fin janvier 2020 en Asie que la circulation se fait par aérosol. 3 = panique pour ne pas se soigner seul. 4 = nous rendre dépendant de leurs décisions, et coupable de se soigner seul. Monter les pro-vacc contre ceux qui ne le sont pas. On n’a plus le droit de se prendre en charge. 5 = vacciner sans savoir si on a des anticorps, c’est plus que louche non ?
        Vous avez eu raison; c’est un exemple qu’on doit propulser avant qu’on soit interdit de penser par nous mêmes.

      • bonjour, désolée pour le retard de réponse.
        Oui, une seule prise d’ivermectine. Non, pas de traitement préventif pour moi et mon fils. Je préfère avoir des boites de côté en cas de réel besoin.
        Sur la boite il est écrit Ivermectine EG, 4 cachets de 3 mg. Elle vient de la pharmacie.
        Docteur Maudrux, bien entendu, il ne faut pas tirer des conclusions sur un seul cas, mais je voulais juste apporter ce témoignage, qui corrobore ce que j’ai pu lire jusqu’à présent.

    • L ivermectin est un sujet sérieux!
      Tous les traitements le sont .
      Mais je suis d accord au bout d un an il faut se rendre compte qu aucune étude en OR ne les fera changer d objectif qui est la vaccination pour tous … qui générera des profits et des dividendes mais que pour certains !!

  12. Bonjour Docteur, encore merci pour tout ce que vous faites: c’est vraiment un boulot enorme et on ne doit qu’en voir la partie emergee je pense ! Juste pour info, combien de docteurs ont signe la lettre que vous vouliez (avez?) envoyer au Ministre de la Sante.
    Bonne continuation et merci de nous permettre a tous de vous lire, de vous connaitre et de vous apprecier depuis plus d’un an. J’ai quand meme appris enormement…

  13. Encore une fois Bravo et Merci pour votre combat pour dénoncer les dérives de la médecine. Nous implorons le ciel que tous ces gens corrompus soient punis un jour! Soutien total

  14. Ou Douste Blazy évoquait un meeting a propos du lancetgate https://www.globalresearch.ca/leaked-deadly-hcq-world-top-medical-journals-lancet-nejm-exploited-big-pharma/5715859 On May 24, a closed-door Chatham House expert meeting about Covid included the editors-in-chief of The Lancet and the NEJM. Comments regarding the article were leaked to the French press by a well-known health figure, Dr. Philippe Douste-Blazy,[xvii] who felt compelled to blow the whistle.

    His resulting BFM TV interview was posted to YouTube with English subtitles on May 31,[xviii] but it was not picked up by the English-speaking media.

    These were The Lancet editor Dr. Richard Horton’s words, as reported by Dr. Douste-Blazy: “If this continues, we are not going to be able to publish any more clinical research data because pharmaceutical companies are so financially powerful today, and are able to use such methodologies as to have us accept papers which are apparently methodologically perfect, but which, in reality, manage to conclude what they want to conclude.”
    Doust-Blazy made his own comments on Horton’s words:
    “I never thought the boss of The Lancet could say that. And the boss of the New England Journal of Medicine too. He even said it was ‘criminal’. The word was used by them.”
    “When there is an outbreak like Covid, in reality, there are people like us – doctors – who see mortality and suffering. And there are people who see dollars. That’s it.”

    • @CAMUS : c’est une information un peu éventée , datant du 1er juin 2020 sur Global research (lien que vous indiquez) ; au plus fort de la controverse sur le Lancetgate. Rien de bien neuf.

  15. Une vidéo en anglais dans laquelle s’exprime le courageux Pr McCullough.
    Il dénonce certaines mesures surprenantes prises en Australie.
    Ainsi, l’État de Queensland aurait interdit comme traitement de la Covid l’hydroxycloroquine et l’Ivermectine au début de la crise sanitaire avant même que ces traitements aient été étudiés et utilisés chez des patients atteints dans d’autres pays.
    Je vis dans l’état d’Australie occidentale où un acte de loi a été passé en 2016 autorisant la police et les militaires a administrer des traitements médicaux (y compris) la vaccination y compris sans le consentement de ceux qui se feraient inoculés.
    Sympa…
    https://rumble.com/vgqayr-something-is-up.-therapeutic-nihlism-is-worldwide.html

  16. Un an après que le premier groupe Covid-19 du pays, avec 5 cas, a été signalé dans le district d’Agra, le gouvernement de l’Uttar Pradesh a affirmé qu’il était le premier État à avoir introduit une utilisation «prophylactique et thérapeutique» à grande échelle de l’ivermectine et a ajouté que le médicament a aidé l’État à maintenir un taux de mortalité et de positivité inférieur à celui d’autres États, malgré sa forte densité de population :

    https://indianexpress.com/article/cities/lucknow/uttar-pradesh-government-says-ivermectin-helped-to-keep-deaths-low-7311786/

    • La corruption systémique n’est pas la même partout, c’est l’un des aspects intéressants de cette crise, observable entre autres dans les Etats fédéraux comme l’Inde, le Brésil, les USA. Bravo aux autorités politiques (où que ce soit) qui osent ne pas se conformer aux “instructions” de l’OMS et des labos, pour protéger leurs citoyens. Ils sont la preuve que c’est possible…

  17. Donc d après la vidéo du Pr Raoult
    Vacciné ne veut pas dire non malade ( ni même mort ) et non contagieux…
    Avec le pass sanitaire
    un vacciné peut être potentiellement contagieux et malade mais pourra grâce au pass sanitaire aller où bon lui semble et pourra contaminer des non vaccinés ..alors qu un non vacciné non malade ne pourra pas alors qu il n est pas contagieux et pas fragile ?
    Mais plus d 1 an on enferme en France tout le monde même des assymptomatic de peur qu ils contaminent tout le monde …??

    • Il évoque la possibilité de faire un test PCR ”pré vax”, perso je croyai que c’était obligatoire jusqu’à ce qu’une connaissance se présente à l’improviste dans un centre et me confirme que personne ne lui a demandé de test (quoi qu’on pense ici des tests).
      ça me paraît hallucinant, d’injecter autant de doses, sans s’assurer que les personnes ne sont pas porteuses. Je vois pas comment ça peut bien se terminer !

    • Mais,Emma,le Dr Raoult est en tout point d’accord avec le ministre de la Santé,dans son rapport au Conseil d’Etat du 19/3 dernier!!!

      • Bon, merci pour cette information. On trouve où ce rapport qui fait du Pr Raoult un pro-ministre de la santé ? Sur le site du CE ? Merci de communiquer la bonne piste.

        • Je suppose que vous avez compris mon ironie(3 points d’exclamation)Voici pour rappel des extraits du mémoire de Véran:
          Ecoutons plutôt les éléments du rapport transmis au Conseil d’Etat,suit à une requète d’un particulier âgé soucieux de savoir si sa vaccination allait lui permettre de recouvrer sa liberté:”

          Extraits du mémoire du Ministère de la Santé

          « L’efficacité des vaccins n’est que partielle»

          « Le vaccin n’empêche pas de transmettre le virus aux tiers. L’impact de la vaccination sur la propagation du virus n’est pas encore connu»

          « Les personnes vaccinées sont aussi celles qui sont les plus exposées aux formes graves et aux décès en cas d’inefficacité initiale du vaccin ou de réinfection post-vaccinale ou de la virulence d’un variant.»

          « L’efficacité des vaccins est devenue particulièrement contingente du fait de l’apparition des nouveaux variants»

          Les souches sud-africaines et brésiliennes «peuvent notamment occasionner des réinfections chez des personnes qui ont déjà été contaminées au Covid-19, ainsi qu’un risque d’échappement vaccinal»

          « Les personnes vaccinées peuvent développer des formes peu graves, voire ne pas être symptomatiques, et diffuser tout de même le virus» « Dès le stade des essais […] il n’y avait donc pas de garantie d’immunité»

          • Merci pour les propos du ministre, ce sont bien ceux du Pr Raoult effectivement. A l’IHU ils avaient raison sur toute la ligne.

    • oui c’est énorme !! et excellente remarque et démonstration !
      le pass sanitaire sert uniquement à presser les non vaccinés à le devenir !

      le pass sanitaire va permettre la libre circulation de personnes vaccinées qui peuvent attraper le covid le diffuser et le transmettre partout aussi bien aux vaccinées qu’aux non vaccinées ! !!
      alors que les personnes non vaccinées se voient privées de libertés arbitrairement !
      TOTALEMENT ABSURDE !

      faisons tourner cette remarque en masse 😉

  18. Bénéfice/Risque
    Dans le rapport de l’agence Européenne du médicament (https://www.ema.europa.eu/en/documents/assessment-report/covid-19-vaccine-moderna-epar-public-assessment-report_en.pdf) il est dit en bas de la page 47 que le vaccin Moderna va se loger pour partie dans le cerveau (brain). Cela est vrai aussi pour le Pfizer cf p 54 https://www.ema.europa.eu/en/documents/assessment-report/comirnaty-epar-public-assessment-report_en.pdf .
    De toutes les maladies auxquelles j’ai été malheureusement indirectement confrontées, celles touchant le système nerveux central comme la « vache folle » ou Alzheimer m’effrayent le plus. Elles ont pour point commun toutes les 2 l’accumulation de protéines dans le cerveau.
    Comme la vaccination va aussi avoir pour conséquence, à chaque injection, de faire s’accumuler sur une durée inconnue une protéine (la spike) dans le cerveau, le risque vaccinal est pour moi trop grand de vivre ensuite avec cette épée de Damoclès plantée dans ma tête.
    Est ce que je me trompe ?

    • Madame, Monsieur,

      Autant dire d’emblée que je suis un farouche opposant à l’instauration d’un “pass sanitaire”. Pour autant je m’interroge sur votre démarche.

      Cependant, je me demande comment avez-vous pu évacuer de votre appel le principal argument remettant en cause la nécessité de se faire vacciner : L’existence prouvée par plusieurs centaines d’études et de témoignages à travers le monde de molécules efficaces pour traiter la Covid-19 à tous les stades de la maladie ou en prophylaxie, ce que vous n’êtes pas censé ignorer ou alors, votre initiative n’est pas sérieuse ou encore, elle est destinée à servir une autre cause que celle annoncée.

      Alors qu’un vaccin n’a jamais pu être mis au point pour lutter contre un quelconque coronavirus (Pr. D. Raoult), pour la bonne raison qu’il mute en permanence, tout vaccin sera inopérant, y compris contre ses variants, c’est d’ailleurs ce qu’on est en train d’observer dans tous les pays ayant eu recours à une vaccination de masse, qui plus est, les vaccins n’empêchent ni d’être contaminé ni de contaminer d’autres personnes, pire, ils sont à l’origine de l’émergence de nouveaux variants qui peuvent s’avérer plus contagieux ou dangereux que celui pour lequel le vaccin a été conçu.

      Compte tenu de ces éléments, absolument rien ne peut justifier le recours à une vaccination, qu’elle soit de masse ou non, et peu importe finalement que l’opacité qui entoure ces vaccins et que vous avez dénoncée à juste titre, soit levée ou non, puisque des traitements efficaces existent pour venir à bout de cette maladie.

      Il ressort de cette analyse, que votre démarche sert indirectement à cautionner la vaccination, par conséquent elle s’inscrit dans le cadre de la stratégie politique adoptée par l’OMS et l’Union européenne, Macron et son gouvernement, d’où mon refus de signer votre pétition.

      M. Tardieu Jean-Claude

      Une autre pétition sur le même modèle est en ligne à l’adresse ci-dessous, elle a au moins le mérite d’être claire. Dans la lettre adressée au Ministre de la Santé on peut lire ceci qui est inacceptable :

      – Jusqu’à présent, votre stratégie se concentre sur la vaccination généralisée de la population, et nous espérons que cela portera ces fruits.
      https://www.mesopinions.com/petition/sante/passeport-vaccinal-libertes-jeu/132418

      On est en présence d’opérations démagogiques destinées manifestement à manipuler la population ou à détourner l’attention de la population de l’essentiel, à savoir : L’existence de molécules efficaces pour soigner la Covid-19 et mettre un terme immédiatement à cette mystification. J’ai oublié de préciser à propos de la pétition précédente, que la Fondation Jean Jaurès soi-disant de gauche, mais à connotation néolibérale, y participait en la personne de l’avocat Jérôme Giusti. Tout s’explique.

    • Bien d’accord avec Tardieu.En l’état actuel des choses,tout ce qui cautionne,ou même reconnait l’existence d’un vaccin(qui pour le moment n’en est même pas un)apporte de l’eau au moulin des vaccinateurs.
      Un “vaccin” est une thérapeutique prophylactique ayant subi des contrôles drastiques,souvent sur plusieurs années:rien de tout cela ici.Actuellement,utiliser pour ces injections de matériel génétique le terme de “vaccin” est de la publicité.

    • Le pass est finalement passé lors d’un second vote comme annoncé hier. La période d’urgence sanitaire est raccourcie de fin octobre à fin septembre. Le Modem a fait entendre sa petite voix en vue des prochaines élections. Petits arrangements …

  19. Flash info, spécial parano
    Microsoft, the ID2020 Alliance, universal digital identification and you.
    Pour l’instant les députés s’opposent au pass sanitaire.
    Quelle magnifique idée c’était pour promouvoir ID2020.
    Mais pour une efficacité à 100%, il faut vacciner à 100%, et renouveler l’opération une ou deux fois par an.
    Jusqu’ici tout va bien, mais la chute risque d’être rude.

  20. Vers 18h30 aujourd’hui, je suis passé devant un centre de vaccination près de chez moi, en région parisienne : une longue file indienne de 150 cobayes masqués attendaient pour recevoir chacun leur injection génique. Les “vaccinodromes” ne fonctionnent donc pas si mal… par la peur de la Covid19 et la croyance qu’il n’y a pas d’autre traitement possible. Miserere Deus.

    • Les files d’attente le soir sont composés (pour la plupart il me semble) de candidat-es à des doses non injectés, par des personnes ne satisfaisant pas aux critères (ce que les nouvelles règles ouvertes ce jour essaient de ”formaliser”).
      le reste étant sur RdV, doit pas y avoir de files d’attentes énormes.

      • C’est peut-être ce qui a accentué mon effroi ; il y avait une pancarte à l’entrée du vaccinodrome où se pressaient les victimes : “pas de vaccin sans rdv”.

        • Vous avez raison moi aussi ça me fait peur de voir cette soumission massive. Je ne sais pas pourquoi les intellectuels nous rebattent depuis longtemps d’ailleurs, les oreilles avec les Musulmans et les Chinois. On voit à l’œil nu que l’injonction totalitaire fonctionne ici aussi presque sans accroc. Avec bien entendu des dissidents un peu partout, dont je m’honore de faire partie. Soyons combatifs !

          • C’est toujours pour de bonnes raisons qu’on verse dans la dictature.
            Un jour c’est pour la sécurité attentats, un autre c’est pour le sanitaire, ensuite le climat ?
            Si on n’y prend garde, la démocratie disparaît progressivement et si d’aventure un dictateur en herbe arrivait au pouvoir une partie du travail aurait déjà été faite,
            Il n’aurait plus qu’à terminer le travail de sape.
            Distiller la peur dans la population pour faire passer des mesures liberticides comporte des dangers pour l’avenir.
            L’interdiction faite aux médecins de traiter leurs patients, est une mesure gravissime attentatoire à la liberté.

        • Peut être c’était des rdv, mais il y a eu quantité de témoignages de gens qui y vont quand même (faut en être à un stade avancé d’effroi quand même !).
          le panneau est surement là pour ne pas avoir à répondre toute la journée, à des demandes injustifié.
          Après une personne de mon entourage c’est présenté dans un centre à la place d’une autre (qui ne pouvait honorer le rdv) et c’est passé comme une lettre à la poste.

        • Ha ha ha
          ça me rappelle une bande dessinée (Achille Talon) dans laquelle le commerçant (Vincent Poursan) pariait qu’il vendrait n’importe quoi et que les gens se battraient pour l’acheter…
          Pari gagné, il lui a suffit de fermer le magasin et d’apposer un panneau “Pas de vente avant 15h et pas plus de 2 boites par personne”
          Les gens firent la queue et se disputèrent pour acheter… des cure-dents !
          Mes parents utilisaient cette méthode quand j’étais gosse: “pas de soupe pour toi…”
          ouiiiiin, j’en veux !

    • Je ne suis pas favorable au vaccin anti covid ( mais je suis loin d’être antivax) mais je serais dans l’obligation de me faire vacciner si le pass sanitaire est adopté pour reprendre certaines de mes activités professionnelle ( la présence en salon).

      • Alors que c’est parfaitement illégal ! outre le secret médical qui est bafoué, il est interdit de discriminer quelqu’un ou le favoriser selon son état de santé.

    • Dans la série “le covid comme on le vit”,hier ,sur Orange news,un titre”l’appli Vite ma dose”squattée par des “antivax”.J’ai posté le commentaire suivant:”Vite ma dose”de matériel génétique expérimental(fin de l’expérimentation au moins 1/2022)
      les réactions:24 prises en compte,les 4/5 favorables.
      Il y a une frange de population nettement “vaccino sceptique”.Ne desespérons pas!

  21. Il me semble, très naïvement, qu’en Europe la problématique de la Covid se situe quelque part entre celle de la grippe et celle du VIH/SIDA.
    Quand on va voir son généraliste, les mains dans les poches, avec une bronchite, ce dernier vous donne (à ma connaissance) immédiatement, le plus souvent, un antibiotique. Autre scénario. Si, cette fois, on va voir son généraliste avec une bronchite mais aussi avec, au choix, un test H1N1 + ; un test Covid + ; un test HIV +, qu’est-ce que ce dernier va faire?
    Pour la grippe il ne fera, en principe, rien du tout (en aucun cas vacciner), il ne soignera que la bronchite. Pour le HIV, je ne sais pas (je suppose qu’il soignera la bronchite ?). Pour la covid, il va peut être (il faut l’espérer) prescrire de l’ivermectine hors AMM, en plus de soigner la bronchite ?

    • En Asie quand vous avez la grippe le médecin donnera un cocktail de plante ou de l’HCQ ( prescrite au Vietnam contre la grippe) ou un anti-grippal. En France ce sera la plupart du temps Doliprane.
      Peut être que l’on ne sait pas soigner le covid parce que beaucoup de médecins ne savent pas soigner la grippe.

      • Vous avez vu juste et mon expérience de patient va aussi dans ce sens. En fait je n’ai jamais reçu en France de traitement sensé contre une grippe, en-dehors tout de même d’une prescription de vitamine C. C’est même seulement depuis la crise du Covid19 que j’ai réalisé l’existence d’antibiotiques dotés d’une action antivirale, et celle d’autres molécules efficaces pour combattre une infection grippale. Donc oui il y a certainement un rapport avec l’obscurantisme actuel…

  22. Le site belge d’information alternative , BAM !, a mis en ligne une interview ébouriffante du Dr Martin Zizi? C’est un peu long, ça part dans pas mal de directions . Annonce d’un article sur les tests ; brève et très vague évocation de quelque initiative à Stanford ; rappel des effets de l’amantadine ( dont le mécanisme est rapidement expliqué ainsi : l’amantadine empêche le virus d’entrer dans la cellule , l’ivermectine d’en sortir) ; intéressantes considération sur la charge virale infectante ; anecdote sur deux journalistes belges anonymes guéris par traitement précoce mais qui refusent d’en parler ; recommandations sur l’usage des différents types de tests ; dénonciation de l’absurdité du tout vaccinal autant que de la vaccination des enfants et des jeunes. peut-être que la lecture des articles qu’il a réussi à avoir dans la Libre belgique et dans Vif, aideront à mieux comprendre ses arguments. https://bam.news/videos/interview-bam-live-du-docteur-martin-zizi/

    • Comme la vidéo est longue, j’ai recherché direct AMANDADINE et Dr Martin Zizi, j’ai retrouvé ça ……

      Pourquoi meurt-on de la COVID-19 ?
      Le premier danger est le décours de la maladie, non le virus lui-même. Pourquoi ?
      Ce virus, comme tous les virus, amène des bactéries, et contrairement à d’autres virus de cette famille, le rhume par exemple, avec SARS-2 tout va très très vite. Entre les premiers symptômes sérieux et l’obstruction sévère des bronches ou les surinfections bactériennes, il n’y a parfois guère plus de 48 heures ! C’est très court pour agir. Pourtant, demander aux malades symptomatiques de rester confinés en attendant un test ou le résultat d’un test ; leur demander de s’isoler pendant sept jours (chiffre purement arbitraire, du reste), c’est comme jouer à la roulette russe. Rappelons-nous ce qu’a vécu Sophie Wilmès : son auto-isolement suite à l’apparition des premiers symptômes et, finalement, son éprouvant passage aux soins intensifs. En d’autres termes, en isolant les personnes, on donne l’avantage à un virus qui crée, de façon extrêmement rapide, des complications sévères voire fatales. Toutes les données sont concordantes.

      La COVID-19 n’est pas Ebola ! Alors que faire ?
      Comme vous le savez, un virus respiratoire s’attaque à nous en plusieurs étapes. Tout d’abord il rentre dans nos bronches via nos narines et/ou notre bouche, par la muqueuse oculaire également. Ensuite, il s’attache aux cellules bronchiques et y rentre petit à petit. Il fait alors deux choses : d’une part, il crée des bouchons dans nos bronches en détruisant nos cellules, d’autre part, il se reproduit. Des bactéries s’invitent alors et profitent du virus pour nous infecter à leur tour. Puis le virus crée une réaction immunitaire. Enfin, il va de plus en plus profond, arrive aux alvéoles, puis passe dans le sang. À ce moment-là le virus peut provoquer quasi n’importe quel symptôme, car nous avons affaire à une septicémie virale, et, bien souvent, bactérienne, et nous avons besoin d’une aide médicale lourde et de soins intensifs. Or, à chacun de ces stades, nous avons les moyens d’agir.

      Masques, visières, et autres gants offrent une protection très satisfaisante. Inutile de se transformer en cosmonautes pour traiter nos patients. Car, je le répète, il est crucial de soigner les gens et de remettre les stéthoscopes sur les thorax. Changer de paradigme, c’est aussi explorer de nouvelles voies ; car force est de reconnaître que le vaccin ne s’annonce pas comme le remède miracle que certains ont voulu nous vendre. Nos experts, à l’instar de l’OMS, ont récemment expliqué que le vaccin ne serait pas suffisant pour vaincre la COVID-19. Explorer de nouvelles voies, c’est aussi reprendre le chemin de médicaments qui existent et ont fait leurs preuves – rien à voir avec l’expérimentation de la chloroquine qui n’a jamais été prévue dans cette situation clinique.

      Les plus anciens se souviennent de l’amantadine, cette molécule utilisée contre la grippe durant les années 1970-1990. Elle agit en empêchant la formation de bouchons bronchiques. Le virus de la grippe y est devenu résistant. La bonne nouvelle, c’est que cette vieille molécule a été étudiée et essayée contre SARS-2 : les résultats sont excellents. Elle se lie à la bonne protéine de SARS-2[v], et, prescrite d’emblée (c’est important), elle diminue les bouchons bronchiques[vi]. La survie monte à près de 97 % chez les utilisateurs[vii]. En outre, une étude de qualité[viii] rapporte 100 % de survie chez 22 patients COVID-19 âgés et présentant tous des comorbidités. Pourquoi et comment ces patients ont-ils survécu ? Par magie ? Pas du tout ! Car ils avaient la maladie de Parkinson ou d’autres troubles neurologiques, et recevaient à cette fin de l’amantadine de façon continue. Face à leur infection par SARS-2, l’amantadine a joué son rôle protecteur. Cette information, bien plus que les chiffres journaliers des tests PCR, devrait faire la “une” des journaux. Nul besoin de faire de longues études cliniques pour confirmer l’efficacité de l’amantadine. Ce médicament – un antiviral – est toujours prescrit en France de façon courante, mais a été retiré du marché en Belgique où certains continuent de l’utiliser en médecine vétérinaire. Face à un vaccin dont les succès de demain sont (encore ?) très incertains, ma recommandation est ici : qu’avons-nous à perdre à réutiliser l’amantadine comme nous le faisons par le passé ?

      Source =
      https://www.levif.be/actualite/belgique/face-a-la-covid-19-changeons-d-urgence-notre-paradigme-carte-blanche/article-opinion-1380475.html?cookie_check=1620805211

      • L’amantadine…bien vu!Je l’ai essayée il y a une trentaine d’année,en Soins de Longue durée…Elle était utilisée comme prophylaxie en période épidémique grippale,pour ceux qui n’étaient pas vaccinés(si contage,prendre amantadine pdt 3 jours)Elle a été accusée de provoquer des épisodes de confusion transitoire.un bon candidat,j’espère que son faible coût et son ancienneté ne lui nuiront pas;-)

    • @Graindebeaute
      Oui Merci . Cette vidéo est très bien. Claire , simple et avec une belle pointe d’humour Belge!

    • Il est admis que les personnes âgées ne produisent pas forcément les anticorps, pourquoi ne vérifie-t-on pas par une analyse sérologique ?
      “on” vaccine mais sans savoir si l’organisme fait son travail, “on” s’en fout donc ?

      • D’autant plus qu’on sait qu’un faible taux d’anticorps est favorable à la survenue d’une ADE (anticorps facilitants)…

      • Bien sûr @jean-marie
        “on” s’en fout en haut lieu puisqu’on appliquer un plan marketing adossé à un supposé bénéficie statistique.
        A chacun de faire attention ⚠ à son risque propre, avant tout imprudent consentement.

  23. Pour redonner un peu le moral à @Tardieu Jean-Claude 😉

    source FranceInfo:
    Coup de tonnerre à l’Assemblée nationale. Les députés se sont opposés, par 108 voix contre et 103 pour, à l’article 1er du projet de loi relatif à la gestion de la sortie de crise sanitaire, mardi 11 mai. Le groupe MoDem, soutien de La République en marche, “a voté à l’unanimité contre” cet article, a annoncé le député de Vendée Philippe Latombe. “Nous avions donné des lignes rouges. (…) Nous constatons qu’il n’y a pas eu de dialogue, pas eu d’écoute”, a dénoncé l’élu.

    Cet article 1er prévoyait notamment l’introduction d’un pass sanitaire, conditionnant l’accès à certains lieux à la présentation d’un résultat de dépistage négatif, d’un justificatif de vaccination ou de la preuve d’un rétablissement à la suite d’une infection au Covid-19. Suivez notre direct.

    • Etape d’après selon moi : second vote en attente, les parlementaires Modem vont obtenir des garanties et donneront le blanc-seing au gvt. Bien cordialement.

        • – “Pour redonner un peu le moral à @Tardieu Jean-Claude”

          Mon moral est intact. Je suis plus déterminé et combatif que jamais à poursuivre le combat pour notre émancipation du règne de l’exploitation de l’homme par l’homme, l’idéal le plus élevé qu’il soit donné à l’homme de concevoir, mais qui malheureusement est loin d’être partagé…

          Les décisions adoptées par les représentants de ce régime honni ne peuvent avoir une quelconque influence sur mon moral, mes idées ou mes convictions, vous ne me connaissez pas.

          Vous vous étiez réjoui un peut trop vite du 1er vote intervenu à l’AN, ce qui révélait au passage à quel point l’idéologie du régime pouvait s’exercer sur vous… et la plupart des gens, hélas !

          • On se connait pas effectivement 😉 mais j’apprécie vos interventions. et vu la teneur de vos propos on partage peut être plus d’idées générales (qui ne sont pas l’objet ici, raison pour laquelle je ne me réjouis pas mais signale quelques informations, et fais attention à ne pas exposer mes idéaux (c’est pas l’objet)) 😉
            Bonne journée à vous et continuez à nous informez sur la situation en Inde, c’est précieux quand on a que les retours hexagonaux.

      • Nous verrons bien.
        En attendant, c’est tout de même une excellente nouvelle, probablement due au moins en partie au vif débat d’hier.
        Le désespoir en politique s’apparente au renoncement. La politique est un théâtre sur lequel les coups de théâtre, justement, ne manquent pas.
        A suivre bien évidemment.

      • 😉
        Castex vient d’annoncer sur la 2 qu’il y aura bien un pass sanitaire ?
        Et ce, malgré le vote ?

        • Ils ne renoncent pas, mais les opposants au projet ne vont pas renoncer non plus. Il y a de la mobilisation dans l’air…

    • Vérifié, exact, mais LREM va faire un second tour, ou trouver une astuce pour contrer ce vote et faire ce que veut Castex. Pour le gouvernement c’est inadmissible que SON assemblée vote contre l’avis de SA majesté Jupiter… Et ça doit nous rappeler un certain référendum. Cette constitution possède tous les moyens de passer outre des décisions des députés. Faut pas se lamenter, et proposer des actions coordonnées à M. G Maudrux pour lutter contre cette arnaque mondiale invraisemblable qui ne choque qu’une minorité, enfin, je ne sais plus qui réfléchit dans ce cas d’espèce. On doit être 1000 à 1500 à aider M. Maudrux ? Et les autres ? Ils sont informés, mais rien. C’est là qu’il faut aussi faire des propositions. Inventer quoi pour faire naître un peu de lumière de réflexion critique sur le sens de tout ça.

    • Merci de ces informations, les procédures avancent et le CNOM en particulier a du souci à se faire.
      Et moi qui croyais que les plaintes collectives étaient une spécificité du droit américain (class actions) …

    • Concernant le témoignage d’un rescapé sur France soir, je ne suis pas médecin, mais il me semble qu’il n’a pris de l’ivermectine qu’une seule fois, à dose assez faible (12mg). Pour les jours suivants il n’en parle plus, ce qui pourrait expliquer l’aggravation de ses symptômes.
      Or il semble que les protocoles actuels parlent d’une part d’augmenter la dose et d’autre part d’en prendre tous les jours jusqu’à amélioration. Qu’en pensent les médecins ?

      • Je suis pas médecin, mais aucun des traitements n’est le remède miracle (ni les vaccins d’ailleurs). Est ce que cette personne était ”chargé en virus”, autre problèmes (visiblement elle avait déjà un appareil à oxygène si j’ai bien compris) ?
        Puis les limites de ”l’automédic”, avec un accompagnement médical on lui aurait peut être augmenté les doses, ou adapté les traitements aux différents stades.
        Moi je retiens qu’apparemment cette personne a bien ramassé et je trouve qu’elle écrit très bien (on sent l’urgence dans son style), et sans traitement ça aurait probablement été pire.
        Après, une personne à un stade avancé, surement très contagieuse, qui doit aller à la pharmacie s’acheter un oxymètre !! ???
        Comment dire, le déconfinement va être joyeux !!

  24. La veille, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), l’instance de pharmacovigilance, avait rappelé, dans un communiqué, que « les traitements testés pour soigner les patients Covid-19 ne doivent être utilisés qu’à l’hôpital ». Leur emploi « doit se faire prioritairement dans le cadre des essais cliniques en cours », précisait l’agence sanitaire, qui insistait : « En aucun cas, ces médicaments ne doivent être utilisés ni en automédication, ni sur prescription d’un médecin de ville, ni en autoprescription d’un médecin pour lui-même, pour le traitement du Covid-19. »

    • C’est pourquoi des plaintes au pénal devront aussi être déposées contre les responsables de l’ANSM, le DGS et tous les organismes institutionnels directement impliqués dans les instructions mortifères.
      Car les recours administratifs sont voués à s’enliser .

  25. Croire ou non dans une force supérieure que l on peut appeler Dieu ou autrement et y croyant me rassure sur le sort réservé à toutes ces crapules dans une autre vie.Jusque là étant en démocratie, il faut suivre ces mesures hallucinantes et alea acta est…

    • Hélas, quand comme moi on ne croit qu’à ce qu’on voit et qu’on a dans cette vie, je ne suis pas convaincue que les “crapules” n’échappent pas à toute punition définitivement, excepté la mort qui nous punit tous, qu’on soit bon ou mauvais, idiot ou intelligent…
      Mais bien sûr libre à chacun de croire ce qu’il veut, tant qu’il n’essaye pas de me convaincre.

    • La démocratie n’implique en aucune façon d’appliquer des instructions qui vont à l’encontre de la vie humaine.
      C’est même un devoir d’y résister, qu’on croie au ciel ou qu’on y croie pas.
      Les nazis sont arrivés au pouvoir par les urnes et à la fin il y a eu Nuremberg.

  26. Bonjour Mr Maudrux,

    Monsieur ,
    Un grand Merci ! pour tous les arguments que vous nous apportez pour nous permettre d’argumenter face aux septiques de notre entourage ..
    Mais je me pose une question … Que fait Elise Lucet ?? subit -elle, elle aussi la pression et la politique de la peur ?
    Les associations FLCCC, AIMSIB, CSI j’imagine ont déjà cherché à la contacter ?

    • logiquement c’est l’inverse !
      c’est le journaliste qui cherche à contacter les associations FLCCC et les autres pour la recherche de la vérité !

      ah oui j’oubliais le terme de journaliste à changer en meme temps que le terme de réanimation au mois de février 2020 et personne n’a été prévenu !

      journaliste est une personne gentille et docile qui caresse le sens du poil de son financeur 🙂

  27. L’OMS met en garde contre l’utilisation de l’ivermectine pour traiter le Covid-19 :

    https://timesofindia.indiatimes.com/india/who-warns-against-use-of-ivermectin-to-treat-covid-19/articleshow/82546558.cms

    Cette mise en garde intervient après que le gouvernement de l’État de Goa en Inde ait approuvé lundi un nouveau protocole de traitement Covid qui recommande à tous les résidents de plus de 18 ans de prendre cinq comprimés du médicament ivermectine afin de prévenir la fièvre virale abrupte et parfois mortelle, qui accompagne une infection Covid-19.

    https://timesofindia.indiatimes.com/india/who-warns-against-use-of-ivermectin-to-treat-covid-19/articleshow/82546558.cms

    Et bien il va être intéressant de suivre l’évolution des statistiques de mortalité de l’État de Goa. Voici ce que donne la courbe de mortalité à la date du 10 Mai 2021:

    https://i.imgur.com/NvGYS8G.png

    • Est-ce qu’on peut encore se nourrir d’illusions concernant le rôle que joue cette organisation ?

      • La fondation Gates est le deuxième contributeur direct au budget de l’OMS, mais à quelle hauteur ?
        Donc les affaires sont les affaires.

    • @DAVID PERRIN : La mise en garde, tout à fait prévisible, de l’OMS c’est un simple Tweet du Dr Soumya Swaminathan, pas une communication plus substantielle. Pas de quoi fouetter un chat.
      pas ininteressant de regarder qui est Soumya Swaminathan : “In March 2019, Swaminathan became Chief Scientist of the World Health Organization, where she participated in regular bi-weekly press briefings on the COVID-19 pandemic.”
      “In 2021, Swanminathan was also appointed to the Pandemic Preparedness Partnership (PPP), an expert group chaired by Patrick Vallance to advise the G7 presidency held by the government of Prime Minister Boris Johnson”.
      [s’il faut en croire wiki (en)]

      • La composition du PPP : https://www.gov.uk/government/news/new-global-partnership-launched-to-fight-future-pandemics

        Sir Andrew Witty, Professor of Medicine at the University of Oxford & member of the Bill & Melinda Gates Foundation Scientific Advisory Committee, Sir John Bell, Managing Director of the COVAX Facility Gavi, Aurelia Nguyen, and Chief Executive Officer of the Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) Richard Hatchett.

        Pour le CEPI : https://fr.wikipedia.org/wiki/Coalition_pour_les_innovations_en_mati%C3%A8re_de_pr%C3%A9paration_aux_%C3%A9pid%C3%A9mies#Vaccin_contre_la_Covid-19

        • Coronabusiness. La piste de l’argent. Collusion OMS – Gavi (Gates) – Trusts pharmaceutiques, le tout sans frontières.

          https://www.reuters.com/article/sant-coronavirus-vaccins-covax-idFRKBN2CR134

          Reuters – L’Alliance pour le vaccin (Gavi), qui co-dirige le programme Covax d’accès mondial à un vaccin contre le coronavirus avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), est en discussions avec des fabricants de vaccins afin d’augmenter ses approvisionnement, dont l’entreprise chinoise Sinopharm, a déclaré lundi une porte-parole l’alliance.

          L’OMS a annoncé vendredi avoir approuvé un vaccin anti-COVID-19 fabriqué par Sinopharm dans le cadre d’une procédure d’urgence. Ce vaccin pourra ainsi être intégré dans le programme Covax et permettre à Pékin de jouer un rôle plus important dans la campagne de vaccination mondiale.

          “Gavi, au nom du programme Covax, entretient un dialogue avec plusieurs fabricants, dont Sinopharm, afin d’élargir et de diversifier davantage son portefeuille et de garantir l’accès à des doses supplémentaires aux membres du dispositif”, a déclaré lundi sa porte-parole en réponse à une question de Reuters.

          Le fabricant américain de vaccins Novavax a déclaré jeudi avoir conclu un accord avec Gavi pour fabriquer et distribuer 350 millions de doses de son vaccin contre le COVID-19 aux pays inscrits au programme Covax.

          Le laboratoire américain Moderna a signé un contrat en vue de la fourniture de 500 millions de doses de son vaccin contre le COVID-19 au programme Covax, a annoncé la semaine dernière l’Alliance pour le vaccin. Reuters 10 mai 2021

          Leur humanisme est la politesse des salauds, face à laquelle toute impolitesse est honorable

          AFP – La procédure d’homologation aide les pays qui n’ont pas les moyens de déterminer d’eux-mêmes l’efficacité et l’innocuité d’un médicament à avoir plus rapidement accès à des thérapies. Et elle permettra au système Covax, mis en place par l’OMS avec des partenaires de pouvoir envisager de disposer de vaccins supplémentaires. AFP 07 mai 2021

          • Les chinois sont là pour le business, car pour autant ils n’ont pas l’air de vacciner à tout va leur population.
            Croient-ils seulement en leur vaccin ? dont ils ont reconnu dernièrement la faible efficacité.
            Mais pour les affaires, qui en plus nous affaiblissent ils répondent présents. C’est toute leur stratégie.

    • ON suit ..,
      dans l’Uttar Pradesh aussi le nbre de cas a nettement baissé et le nombre de décés est en baisse.

      • En France on a 292 décès signalés le 10 Mai. A la même date l’Uttar Pradesh a 278 décès signalés avec une population de 230 millions d’habitants. Ils sont déjà descendus en dessous de nous en termes de mortalité journalière malgré leur variant covid particulièrement teigneux. Et l’écart ne devrait faire que s’accentuer dans les semaines à venir.

        Les autorités en France mériteraient de se voir décerner un palme de la nullité.

    • ils sont encore plus C… qu’on pourrait le croire, ils aggravent leur cas quand ils vont se retrouver devant les triibunaux, surtout quand on va voir les résultats sur la mortalité ,à moins qu’ils fassent trop peur à ceux qui voudraient l’utiliser

    • Cette vidéo est très bien faite !
      Surtout le passage @1:30 où on voit un affichage “Covid camp” et “Pfizer macht frei” à l’entrée d’un vaccinodrome avec des patients en pyjama rayé qui se font injecter le vaccin (du Dr. Mengele ?) par des robots…

  28. Sur le côté ”juridique”, il me semble que nulle part (comme le dit l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)) elle n’a obligation de mettre en place une commission, ou autre.
    Cependant, si j’en crois le décret donné en lien par le ministère de la santé relatif aux RTU ( https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/article_jo/JORFARTI000025836843 ), elle a des obligations factuelles (consultation des études scientifiques, évaluation bénéfices/risques, prise en compte d’éventuelles autorisations d’autres états, etc…).

    Du coup si elle n’a aucune obligation à fournir des CR de débats d’une commission qui n’a jamais existé, je pense que toutes les obligations qui lui sont imposés par le décret, doivent pouvoir être transparentes et à disposition.
    Que l’ANSM ait fait le choix d’une décision en interne ou non, ne me semble pas lui permettre de s’affranchir de ces contraintes. Elle devrait donc à minima fournir la liste des études (et peut être même l’analyse qu’elle en a faîte (en interne donc)), l’évaluation du bénéfice/risque, la consultation du propriétaire de l’AMM (mais ça je crois que ça c’est fait), ceci à minima.

  29. Objet : [penser_libre_membres] Les médecins suisses préviennent leurs patients sur les risques du vaccin contre le Covid

    Message du 02/05/2021:

    « Voilà le texte préparé par une femme médecin travaillant en Suisse romande afin d’alerter ses patients avant qu’ils acceptent de se faire vacciner contre le Covid-19.

    Votre consentement éclairé avant de recevoir le vaccin à ARN COVID-19

    Quelques vérités à accepter avant que je vous injecte le vaccin :

    1. Je comprends que je reçois un vaccin expérimental, entièrement nouveau, avec des ingrédients inédits qui n’ont jamais été administrés en masse avant l’été 2020.

    2. Je consens à participer à une expérience internationale menée par des entreprises pharmaceutiques et des politiciens qui n’assument aucune responsabilité pour tout dommage causé.

    3. Je suis d’accord de fournir mes données médicales personnelles pendant la durée de deux ans, au cours de cette étude post-autorisation de phase 3 puis 4.

    4. Je comprends que les vaccins sont encore en phase expérimentale et que les essais cliniques de phase 3 sont en cours – leurs achèvements prévus en octobre 2022 pour Moderna et en janvier 2023 pour Pfizer-BioNTech Comirnaty.

    5. Je suis au courant que les résultats définitifs de la sécurité et de l’efficacité de ces vaccins expérimentaux sont inconnus à ce jour.

    6. Je prends conscience que ce vaccin expérimental est un produit de génie génétique 100% synthétique – c’est un OGM, un organisme génétiquement modifié, qui sera injecté dans mon corps.

    7. Je comprends que ce vaccin expérimental peut :

    – ne pas me protéger de la maladie Covid-19 (ne protégerait potentiellement que des formes graves)

    – ni prévenir la transmission du virus SRAS-CoV-2.

    8. Je reconnais que l’analyse du ratio bénéfice-risque de ce vaccin expérimental est fondée sur des risques inconnus et minimisés, et des avantages surestimés et présumés. Les risques potentiels incluent l’atteinte à la fertilité, les troubles de la coagulation et les troubles neurologiques.

    9. J’accepte l’idée fausse selon laquelle être humain signifie être toujours un contaminant potentiel et un vecteur de maladie, idée faite pour susciter la peur.

    10. Je comprends qu’avec le vaccin, je dois garder les mesures barrières : règles de distanciation sociale, du port du masque, PCR et quarantaine si je suis testé positif à l’avenir.

    11. Je reconnais qu’à ce jour, des milliers de décès ont été signalés à la suite de cette campagne de vaccination expérimentale, ainsi que des centaines de milliers de blessés souffrant de troubles neurologiques, d’inflammations sévères et d’effets indésirables cardiovasculaires (thromboses, AVC, infarctus).

    12. Je comprends que la maladie de Covid n’est à haut risque que pour les personnes âgées et les immunodéprimés, et que pour plus de 99.7% de la population le décès n’est pas un risque : 99.7% de survie !

    13. J’ai pris connaissance des politiques et accords en Suisse concernant l’indemnisation et les compensations (maximum payé= CHF 70’000) :

    je comprends qu’il pourrait s’avérer impossible de poursuivre le fabriquant de cette injection contre le Covid-19 au cas où elle serait responsable d’un dommage sur ma santé, ou d’un décès.

    14. Je comprends et j’ai lu la liste des effets indésirables significatifs signalés en lien avec les injections contre le Covid-19.

    Les effets indésirables connus comprennent : l’infection au Covid-19, l’anaphylaxie, des problèmes neurologiques, troubles cardio-vasculaires graves, maladies auto-immunes, affections chroniques, la cécité et la surdité, problèmes de fertilité, dommages sur les fœtus, fausse-couches, mort-nés et décès.

    15. Je suis informé que la probabilité statistique de décès par Covid-19 est de 0,003% pour les jeunes (entre 0 et 19 ans), 0,02% entre 20 et 49 ans, 0,5% pour des individus âgés de 50 à 69 ans, 5,4% pour les seniors âgés de 70 ans et plus quand non soignés.

    16. J’ai pris connaissance que bien que vendues sous le nom de « vaccins », ces injections Covid-19 ARNm sont des thérapies géniques expérimentales.

    Les fabricants de vaccin décrivent officiellement l’approche ARNm, jamais autorisée auparavant, comme un moyen de « programmer les cellules d’un individu » ou, en usant de la terminologie de la société Moderna, comme le déploiement d’un nouveau « logiciel ».

    Dans la recherche passée, les injections d’ARNm ont montré qu’elles avaient un élément inflammatoire intrinsèque, ce qui rend difficile la détermination d’une balance bénéfice/risque « acceptable ».

    17. En tant que cobaye, je suis bien conscient que, contrairement à tout autre essai thérapeutique de médicament, je ne serai pas payé ni défrayé par le laboratoire pour cet essai de phase 3 dans la population générale.

    J’ai bien lu et compris, je donne mon consentement éclairé et j’accepte de me faire vacciner en toute liberté avec le vaccin expérimental Moderna/Pfizer et décharge entièrement mon médecin de toute responsabilité civile et pénale concernant cette injection et ses possibles conséquences.

    Fait à Le …/…/…

    Signature du patient :

    Merci de diffuser ce document à vos contacts.

    • Sans bien sûr faire signer mes patients, je pense reprendre pas mal d’éléments. Déjà qu’avant de leur délivrer le fameux certificat d’éligibilité au vaccin je leur fais un laïus. Mais je crois que beaucoup ne pensent pas être protégés de la covid, mais veulent être tranquille. À présent ils sont moins nombreux à invoquer la protection des plus fragiles.

  30. Des actions ne seraient-elles pas possibles pour se “montrer” et diffuser l’info ?
    – des masques, oui puisqu’obligatoires pour le moment, mais avec des messages
    ex : non aux vaccins, oui aux traitements précoces, non au pass vacinal, etc…)
    – nous sommes nombreux, nous pourrions enrayer la machine vaccinale, ralentir le mouvement au moins, en prenant des rz-vs et lors de ces rz-vs, faire signer le certificat établi par mr Brusa CarloAlberto content://com.android.chrome.FileProvider/images/screenshot/1620717745742329892157.jpg
    Ils ne signeront jamais !
    – pétition (établie communément ) à faire signer chacun autour de nous
    – “envahir” les généralistes en prenant tous rz-vs et demander, et redemander des prescriptions de traitements précoces
    Je ne sais pas si des rassemblements pacifiques sont prévus ? Envisageables ?
    Je cherche ???? D’autres idées ????

    • Excellente idée ! mais je n’écrirais pas “non aux vaccins”
      mais plutôt “non aux vaccins expérimentaux” ou non aux sérums expérimentaux”

      • @Falko
        Effectivement, vous avez raison
        Et pour d’autres idées ?

        Effectivement, vous avez raison
        Et pour d’autres idées ?

  31. La doxa vient de remporter une victoire. Des voix critiques se rallient à la théorie de l’accident de labo. Donc on continue donc à regarder l’arbre et on oublie la forêt.
    J’ai utilisé mon expertise en recherche documentaire et j’ai recherché la présence du virus avant Wuhan et j’ai tout un fichier de données concernant non seulement la Chine, mais aussi toute la région Asie Pacifique et même les USA. Toutes ces données montrent une circulation d’épidémie de pneumonies atypiques ou de grippes à tableau clinique inhabituel à partir de 2017. Tout commencerait au Vietnam au début 2017 (ou peut être au Cambodge en 2016 mais j’en suis moins sûr).
    Il y a eu des transferts de patients du Yunnan vers les réanimations du nord de la Chine à l’été 2017. La grippe 2018 a été intense en Chine mais rien comparé à celle de 2019 qui a fait 19 fois plus de malades. Et les cas de dengue ont augmenté de 500%. On a une “grippe” aux limites de la perte de contrôle au Laos. Une épidémie de pneumonie en Malaisie expliquée par la rougeole. Un cluster dans une école militaire en Nouvelle Zélande en 2019. Et même des clusters suspects en Californie dès 2018.
    Je suis évidemment prêt à envoyer le fichier au docteur Maudrux s’il en fait la demande..

    • Intéressant merci, j’avais trouvé toutes ces infos à 2 ou 3 exceptions près. Le taux de la population âgée augmente et va encore considérablement augmenter en Chine et en Asie du Sud-Est, ceci explique en partie cela en Inde également… L’exode vers les villes aussi ou la concentration humaine favorise les contaminations à grande échelle. Le développement des classes moyennes qui disposent de moyens financiers leur permettant de voyager aussi

      Pourquoi ne mettez-vous pas en forme toutes ces données et ne les publiez-vous pas pour les partager ? Si cela n’intéresse pas le Dr. Maudrux, je peux mettre mon portail à votre service. Je charge votre article dans le serveur du portail, et tout le monde pourra y accéder directement sans avoir à se connecter forcément à mon portail, à moins qu’il vous paraisse infréquentable ou porterait atteinte à votre crédibilité, à vous de voir.

      • Au contraire puisque cet article remet doxa et conspirationniste dos à dos.
        J’ai des trous dans la raquette. J’ai des données sur le Vietnam et le Laos, des infos indirectes sur le Cambodge mais il me manque par exemple des données concernant la Thaïlande.
        Il faudra que je retrouve aussi les infos sur les manœuvres navales sur les côtes du Yunnan en 2018 (une province sous blackout militaire ?).
        Tout dessine une zoonose partie sans doute du Cambodge où l’on a trouvé sur une espèce chauve souris un virus possédant 98% d’alèles en commun avec sars-cov2. Tous les indices pointent vers là.
        Tant qu’on ne regardera pas ce scénario de plus près on n’évoluera pas dans la gestion de l’épidémie qui relève aujourd’hui du bioterrorisme (application du protocole Hackett et Mecher). Pour basculer vers la santé publique il faut démontrer que l’épidémie est naturelle.

        • Votre conclusion est absurde… Puisque tout est fait pour nous affirmer justement… que la pandémie est parfaitement naturelle !

          Le “pangolin” et le méchant marché de Wuhan, vous avez déjà oublié ?

          Donc que vient faire le “bioterrorisme” dans cette affaire ? !

          Enfin, votre théorie est séduisante… mais elle ignore toutes les recherches sur les coronavirus, y compris avec “gain of functions” menées par les Chinois à Wuhan, avec l’armée bien entendu.

          Et pourquoi, l’épidémie aurait été siliencieuse en 2018 et 2019… avant d”exploser en 2020 ? Et surtout pourquoi elle aurait été circonscrite à l’Asie du sud-est pendant 2 ans… alors qu’en 2018 et 2019 les mouvements de touristes entre Asean et reste du monde étaient déjà massifs.

          Rasoir d’Ockam.

          Tout pointe vers une fuite du labo chinois en 2019. Là où ces salopards travaillaient sur ces virus.

          • Pas vraiment silencieuse puisque le gouvernement chinois a démenti une alerte sras en décembre 2017. J’ai toutes les infos qui le prouvent y compris des grippes associées à des complications cardio-vasculaires. Continuez à penser que c’est un accident de labo. Quant au bioterrrorisme aux USA c’est le docteur Mecher qui a été l’architecte de la covidemence. Et bon nombre de médecins militaires secondent Fauci dont le le médecin amiral Brett Grior, un partisan du confinement dur nommé par Trump.
            Justement le rasoir d’Ockham c’est l’épidémie naturelle.

          • Les recherches sur les coronavirus c’est les P3 de Shenzhen et Canton pas le P4 de Wuhan.

          • @COVIDEMENCE : un pote ex de l’OMS et de l’institut pasteur (+ de 80 ans) qui a couvert des épidémies d’ebola et de choléra en Afrique me disait en Avril que les épidémies connues peuvent être dormantes pendant quelques années (comme ebola), les gens sont toujours porteurs du virus et puis pour une raison inconnue, la maladie explose, pour s’éteindre en général 4 mois plus tard sans qu’on ne sache non plus pourquoi.
            Bref il est tout à fait plausible que ce virus ait été dormant pendant plusieurs mois ou années avant de trouver une mutation ou des conditions favorables à son explosion.
            Et quand bien même, ce n’est pas ça le combat. Le combat est de retrouver de la médecine honnête (qui soigne) et de la liberté.

        • @Jean D : Mais pour que les médecins soient autorisés à soigner il faut revenir dans le paradigme de la santé publique. Le protocole Hackett et Mecher relève de la lutte contre bioterrorisme. Donc il faut prouver que nous avons à faire à une simple zoonose.
          Dans le cas de covid 19 l’épidémie avaient explosé dès 2018 et le gouvernement chinois a tout fait pour étouffer l’information sans doute pour éviter une panique. Mais à côté de ça il y avait des protocoles de soin.

  32. Merci Mr Maudrux pour tout ce que vous faites
    Je vous suis depuis quelques semaines, j’ai découvert également le Conseil Scientifique Indépendant, une mine d’or d’informations, comme ici.
    Je m’aperçois que je ne suis pas seule et pas complètement “dingue”
    MerciS

  33. Dans la revue de presse de ce matin.

    Normalisation du totalitarisme.

    L’Assemblée valide le “pass sanitaire” malgré les critiques –
    Europe1 11 mai 2021
    https://www.europe1.fr/politique/lassemblee-valide-le-pass-sanitaire-malgre-les-critiques-4044287

    Le “pass sanitaire” sera d’abord réservé aux déplacements vers ou depuis l’étranger et subordonnera l’accès à des grands rassemblements ou à certains lieux. Il faudra présenter le résultat négatif d’un dépistage virologique, un justificatif de vaccination ou une attestation de son rétablissement à la suite d’une contamination.

    Air France teste le pass sanitaire vers la Corse –
    Europe1 07 mai 2021
    https://www.europe1.fr/economie/air-france-teste-le-pass-sanitaire-vers-la-corse-bientot-elargi-aux-antilles-a-la-guyane-et-a-la-reunion-4043480

    La France continue d’avancer sur la mise en place d’un “pass sanitaire” dans la lignée du “certificat vert numérique” proposé par la Commission européenne. Il pourra à terme contenir, via l’application TousAntiCovid, le certificat de test PCR négatif, le certificat de rétablissement du Covid-19 et le certificat de vaccination, tous délivrés par des laboratoires ou hôpitaux pour garantir leur authenticité.
    L’expérimentation actuelle sera élargie la semaine prochaine à trois autres destinations : les Antilles françaises, la Guyane et La Réunion.

    JCT – Mon épouse qui est en France ne pourra plus revenir en Inde, et ma fille qui vit à la Réunion ne pourra plus se rendre en métropole où voyager avec mes petits-enfants. A moins qu’elles puissent passer outre un test PCR. Moi, je ne remettrai plus jamais les pieds en France (depuis 2002 déjà), sauf si j’étais expulsé d’Inde.

    Bravo à tous ceux qui tiennent absolument à conserver ce système économique et ses institutions, je me retiens de les avoir en horreur. Tout ce que vous avez entrepris n’aura servi strictement à rien, hormis faire connaître quelques molécules efficaces contre la Covid. Il n’y a pas plus aveugles que ceux qui ne veulent pas voir.

    • Bonjour JCT et merci pour vos contributions et informations.
      Nous n’avons pas l’option de prendre un système supposé meilleur et de le mettre à la place d’un autre comme un changement standard de moteur.
      Cette illusion est implantée chez beaucoup d’entre nous par l’événement de la Révolution française, vu sous le prisme d’un narratif idéologique soigneusement entretenu. Comme c’est hors sujet je ne développerai pas ici.
      Je crois plutôt qu’il nous faut lutter de façon simple et ordinaire, selon les possibilités de chacun et en évitant les anathèmes et les exclusives.
      Dans l’immédiat il faut résister à la servitude volontaire et à l’hypnose induite par la suggestion omniprésente. Nous avons et aurons toujours le choix de résister, intelligemment autant que possible.
      C’est une lutte de longue haleine et non une quelconque “bataille finale”.
      Bon courage à vous et à tous.

    • Il y a un autre effet à ce système pour ceux qui auront le pass. Ils ne feront pas l’économie des tests PCR au passage et au repassage des frontières. Le PCR gratuit en France ne l’est pas ailleurs. Les USA demandent un PCR avant de venir , un PCR à l’arrivée (100 $ ) , un PCR 5 jours après et un PCR avant de repartir; coût pour une personne : 300 $ …sans compter la multiplication des écouvillonnages du nez dont on commence à entrevoir la dangerosité. Vous avez raison, la dictature se met en place pas à pas…la bataille a cessé depuis longtemps d’être sanitaire et nous sommes restés aveugles et passifs en attendant des élections qui n’auront peut-être même pas lieu….

  34. l’Assemblée valide le Pass Sanitaire

    Passe d’armes entre la députée Martine Wonner aux positions très controversées et le ministre de la Santé Olivier Véran lorsque celle-ci a fustigé “l’extorsion vaccinale”. “Des propos d’une gravité absolue”, a balayé le ministre.

    • Il nous faudra garder en mémoire le sens du vote de chacun de nos députés lors de ce scrutin.
      Martine Wonner est héroïque et l’affrontement de deux psychiatres à la tribune du Palais-Bourbon est un moment, spectaculaire et lourd de sens, de la tragédie collective que vit notre pays.

    • Veran avait il y a quelque temps comparé l’ivermectine à l’eau de javel, en réponse aux questionnements de Martine Wonner qu’il voulait tourner en dérision.
      On peut reconnaître à cette dernière beaucoup de courage car assez isolée au parlement.

      • Oui Martine Wonner est bien seule à la chambre des députés pour défendre avec beaucoup d’énergie la logique du bon sens, nous pouvons la remercier.

  35. Petite précision concernant “l”étude des Hauts de Seine” faite sur une HEPAD du 92 (haut de seine) en avril 2020, j’ai finalement publié dans le “journal of Infectious Diseases and Epidemiology” (aux USA en open source) mi avril 2021, titre : “Ivermectin and COVID 19 in Care home: case report “.Cette étude faite sur un petit effectif a donné lieu a une présentions a “reacting INSERM” le 4 mai 2020, mais l’INSERM a refusé mon projet d’étude sur plusieurs EHPAD….

    • J’avais retenu que tu m’avais signalé que cela allait être publié, mais pas que c’était fait. Je suis en retard d’un mail. Merci de ces précisions.

    • On peut compter sur l’INSERM comme d’habitude pour faire « avancer » la science…

    • Cher Gérard,
      Tous tes commentaires sont très intéressants mais il n’aboutiront pas tant que tant que tu ne déposeras pas une plainte pénale avec constitution de partie civile contre le directeur de l’agence afin qu’un juge d’instruction soit nommé et poursuivre l’enquête que tu as commencée
      Bon courage.
      Jacques Guiset

      • Le PNF ne peut-il pas s’autosaisir ? Faut-il d’abord un article du Canard ? ;-))

        • Le PNF n’est concerné que par les questions financières alors qu’en l’espèce on parle d’action au pénal pour non assistance à personne en danger, complicité d’homicide etc….qualification à définir.

      • Oui Je crois que pour avancer, il faudra envisager le pénal, car au niveau administratif tout est verrouillé, jusqu’au Conseil d’Etat où d’ailleurs a été nommé dernièrement le mari d’une ex ministre de la santé (sauf erreur).

    • Oui mais : “Il faut toutefois bien souligner que cette affaire n’a pas de lien direct avec les achats de vaccins. En effet, tous les prêts consentis l’ont été bien avant qu’on ne parle de COVID-19, et avant même que la Commissaire ne prenne ses fonctions à Bruxelles.”

    • Merci JEANNETTE . L’article conclut ainsi : “Il faut toutefois bien souligner que cette affaire n’a pas de lien direct avec les achats de vaccins. En effet, tous les prêts consentis l’ont été bien avant qu’on ne parle de COVID-19, et avant même que la Commissaire ne prenne ses fonctions à Bruxelles.

      Mais chacun a bien perçu le problème. Une enquête pour corruption visant la commissaire à la santé enfoncerait un nouveau coin dans la légitimité et la crédibilité de l’équipe actuelle, frappée par les polémiques sur son inefficacité et sa faiblesse. Au vu des risques qui couvent, c’est sans doute pour cette raison que la presse subventionnée, en France, a fait silence sur ce dossier. “

  36. Excellent! D’abord on interdit aux médecins de soigner (la population seulement) avec les médicaments qui fonctionnent et ne coûtent pas cher, ceci pour pouvoir vacciner tout le monde, ensuite on propose des nouveaux médicaments sensiblement plus chers et testés à la va vite qui continuera à ruiner la Sécu: à qui profite le crime?

    • Vous avez raison. L’UE parle des nouveaux traitements proposés par Big Pharma à grand renfort de millions et de facilitations de mise sur le marché. Mais la brèche peut profiter aux traitements existants car tout commence par une prise de conscience sur la faiblesse ( en restant polie ) du tout vaccin dans la stratégie.

  37. Enfin un peu de bon sens…
    « Après une année de stratégie désastreuse fondée sur le “tout-vaccin”, la Commission Européenne effectue une virage à 180° en élaborant une stratégie d’investissement sur les traitements anti-COVID. Désormais, l’ambition est d’identifier un “portefeuille” de 10 traitements prometteurs contre la maladie. Le désastre vaccinal de ces derniers mois explique en partie ce brusque changement de pied, qui annonce probablement une plus grande attention, dans les Etats membres, à des solutions jusqu’ici combattue par l’establishment médical proche du Big Pharma. »
    https://ec.europa.eu/com…/presscorner/detail/fr/ip_21_2201
    https://lecourrierdesstrateges.fr/…/virage-a-180-de-la…/

      • Quelle est la nouvelle strategie que vous evoquez ?

        extrait de l’article de France Soir du 30/12/2020
        “les Pr Peter McCullough, Harvey Risch, le médecin Peter Kory ont témoigné sous serment à la commission d’enquête sénatoriale sur les traitements en phase précoce. Ces derniers ont rappelé la base fondamentale d’une réponse à une épidémie virale avec les 4 piliers : le contrôle de la contagion par diverses mesures comme les gestes barrières, le traitement en phase précoce, les soins à l’hôpital, et le vaccin ou l’immunité de groupe.”

    • Excellent rappel d’une vidéo de janvier. Ses hypothèses et mises en garde commencent sérieusement à se vérifier. Un dossier avec les liens les plus instructifs serait bienvenu. Y a-t-il un informaticien pour aider le dr Maudrux ? Cela éviterait les recherches fastidieuses de liens pour informer les nouveaux venus.

    • L’expérience de thérapie génique par ARNm relatée dans cette vidéo a été menée par … roulement de tambours, Alain Fischer notre «Monsieur Vaccin».

      Cette expérience a été interrompue à l’apparition des 2 cas de leucémies.

  38. https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fdrsyedhaider.com%2Fcovid-19%2Fcovid-19-the-long-haul%2F%3Ffbclid%3DIwAR1sm8c415rUmD0fIGxlft8c9mD9WuJDqE8QS3OPUrJLXwznQKPUHYtX0NE&h=AT0odtIas8CGFQvR_RIuXn3xGLTTzhJdoSReods6PVECHzwtQLGjrQXGt7Kiv4CBpaXzgDO3VnyVrhBWtsH45ASQzsTT2YA4v24r6OgaLY0MDsdAWYFGfUoxPedW_J5b-5PZ2gTEosEnYpRz3Ryt&__tn__=%2CmH-R&c%5B0%5D=AT1xmPdUqOkWd0fRz02nY_6M2WLPXqMBhffPif0FdXhDPfIjvMHsklWCLtwy5pMw_9W0sNlyFjG43Xp-WI13x8F2lNSpJmgzOt7zeDRlIhlaHOxJFLc5aR4pwlOT8AiiGaVxGt-qqONz1VCdGUqEB2VvaVOVQNyBxBUE7IpZ9QmDcPM2rfGwBewEsT9QZmrakv8SRPVcz_WuwgaCbg
    extrait du document:
    Options thérapeutiques courantes
    1. Ivermectine 200 – 400 mcg / kg pendant au moins 2 jours, selon la gravité, et si elle n’est pas résolue, le traitement est poursuivi jusqu’à la résolution.
    L’ivermectine a été étudiée pour le COVID à long terme dans une petite étude péruvienne qui a rapporté une résolution complète chez 88% des patients en 2 jours et jusqu’à 95% de résolution avec une posologie prolongée au-delà de 2 jours. #LongCOVID #Ivermectine #DrSyedHaiderCLIQUEZ POUR TWEETER
    D’après mon expérience, les répondeurs partiels et les non-répondeurs à 2 jours parviennent à une résolution complète en un mois.
    Généralement très bon marché, sûr et bien toléré avec une très faible incidence d’effets secondaires pour la plupart bénins. Pensé pour fonctionner principalement en raison de ses effets anti-inflammatoires.
    2. Dexaméthasone 0,5 mg trois fois par jour pendant 2 jours puis deux fois par jour pendant 2 jours puis une fois par jour pendant 2 jours (peut également remplacer d’autres stéroïdes à faible dose si besoin est comme la prednisone 5 mg).
    Rapporté par le Dr Mobeen Syed (mieux connu sous le nom de «Dr Been»), un éducateur médical prolifique et une personnalité de YouTube qui a principalement déclaré l’utiliser à titre préventif au cours de la deuxième semaine d’une infection aiguë, mais a constaté qu’il pouvait également résoudre le problème à long terme Symptômes du covid.
    Il agit en supprimant le système immunitaire hyperactif et en calmant l’inflammation.
    L’inconvénient est qu’il n’y a pas d’études sur ce protocole, mais il est bon marché, sûr et bien toléré par la plupart des patients.
    3. Fluvoxamine 50 mg une ou deux fois par jour pendant 14 jours – particulièrement utile pour le brouillard cérébral et d’autres symptômes neurologiques car il traverse la barrière hémato-encéphalique et a un effet thérapeutique sur le cerveau.
    Les avantages de la fluvoxamine dans le COVID à long terme ont été signalés par quelques personnes, le plus célèbre Dr Drew , qui était 80% meilleur en quelques heures et 100% meilleur en 2 semaines. Il s’est avéré efficace à 100% dans les ECR pour prévenir le syndrome de longue distance lorsqu’il a été instauré au cours de la maladie aiguë.
    La fluvoxamine peut être associée à la mirtazapine 15 mg la nuit pour augmenter l’efficacité et diminuer les effets secondaires.
    La fluvoxamine est bon marché, sûre, avec une longue histoire d’utilisation pour le TOC, l’anxiété et la dépression. Plus susceptible de provoquer des effets secondaires que les deux premières options.
    Il a de puissants effets anti-inflammatoires générés par son activation du récepteur Sigma 1.
    Cependant, cela peut ne pas être une option pour ceux qui prennent déjà un autre médicament de la même classe, à savoir les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS), en raison de la possibilité accrue d’effets indésirables.
    4. Colchicine 0,6 mg une à trois fois par jour pendant 14 à 60 jours selon la profondeur des symptômes.
    Soutenu par le Dr Darrell Dimello , qui a traité plus de 20 000 patients à travers l’Inde, il a été largement utilisé à l’étranger pour prévenir et traiter le syndrome de longue distance.
    Pas si bon marché, mais toujours relativement économique et facilement accessible pour la plupart (avec des coupons goodrx gratuits, les 3 premières options coûtent généralement 10 dollars, mais la colchicine est inférieure à quelques centaines).
    Plus susceptible de provoquer des effets secondaires intolérables tels que des nausées, des vomissements et de la diarrhée sévères.
    L’effet thérapeutique ici est probablement basé sur sa puissante action anti-inflammatoire.
    Alternative: anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) en vente libre, en particulier le naproxène 220 à 550 mg toutes les 12 heures. Cela seul a résolu complètement les symptômes à long terme en 48 heures pour l’un de mes patients – et ce n’était pas ma prescription, alors bravo à lui pour l’avoir compris – j’espère que l’information sera bénéfique pour les autres.
    5. Anticoagulants – aspirine, plavix, eliquis, lovenox etc.
    Ceux-ci ont été utilisés par le Dr Dimello et d’autres dans le monde, souvent en combinaison avec la colchicine ou d’autres anti-inflammatoires.
    Pas cher et sûr s’il n’y a pas d’antécédents d’hémorragie, d’ulcères d’estomac, de varices (hypertrophie des vaisseaux sanguins de l’estomac ou de l’œsophage susceptibles de saigner) ou d’insuffisance hépatique. Les effets secondaires ne sont généralement pas un problème majeur, bien que certains puissent avoir des ecchymoses importantes.
    Ceux-ci fonctionnent probablement principalement en inversant la coagulation microscopique provoquée par l’inflammation. Parfois, il est nécessaire de faire des tests d’imagerie comme une tomodensitométrie pour aider à déterminer si les plus forts comme l’injection lovenox sont susceptibles d’aider.
    5. Maraviroc
    Un médicament anti-VIH, c’est cher (dans les milliers de dollars), et est plus risqué, avec des effets secondaires graves et sévères parfois signalés.
    Il agit comme un anti-inflammatoire et équilibre le système immunitaire. Compte tenu du prix, du profil des effets secondaires et de diverses contre-indications, il est plus bas dans la liste des options et il est peu probable qu’il soit nécessaire pour la plupart des patients.
    6. HCQ et tout le reste
    Il existe de nombreux autres médicaments, suppléments et herbes prometteurs, notamment l’hydroxychloroquine (bon marché et sûr malgré la fureur des médias) et nous espérons éventuellement pouvoir affiner les protocoles de traitement afin de mieux prédire qui bénéficiera de quel médicament.

    • Bravo et merci pour ce travail remarquable de recherche et de mise à disposition…

  39. Merci Dct Maudrux pour vos informations et vos mises au point qui cernent bien cette manipulation medias/politiciens/Labos
    je suis totalement en phase avec vous et,prof Peronne Toussaint Raoult Henrion Caude tubiana louis fouche
    vais regulierment sur reinfo covid et
    regulierment me mettre du baume au coeur sur you tube voir dans toute l europê les flashmob de HK sur ” Danser Encore….
    je fais circuler un max
    cadre retraité industrie pharma 70 ans

  40. 3 mois pour évaluer un médicament qui a 30 ans et déjà une AMM, c’est à dire lire quelques études, contre 15 jours pour évaluer des médicaments inconnus sans AMM ? De qui se moque-t-on ?

    C’est à cela que l’on voit que nous ne somment plus en démocratie, mais dans une mafiacratie où ce qui compte c’est le porte-monnaie des dirigeants, pas l’efficacité économique.

  41. Bonsoir Docteur,
    Je n’ai pas de formation médicale, mais je vous suis de temps en temps depuis plusieurs mois. Merci pour vos écrits forts intéressants.

    Quelques médecins américains s’interrogent sur des problèmes de santé (fausses couches, saignement menstruels qui durent, etc…) que rencontrent des personnes non vaccinées au contact de personnes vaccinées, sans pouvoir l’expliquer ou le comprendre. Notez que je ne connais le sujet que par leurs témoignages.
    Avez-vous écho de type de phénomènes? Quel crédit peut on accorder à ces témoignages selon vous?

  42. Merci Dr Maudrux pour votre travail. Pour moi, vous rejoignez les Raoult, Peronne, Toussaint …et les autres, c’est à dire ceux qui nous aident à comprendre la situation, à tenir dans ce chaos. Ne lâchez rien. Merci

  43. Il parait qu’un médicament en phase 3 ne peut être commercialisé uniquement s’il n’existe aucun traitement efficace contre la maladie visée. Si on reconnait l’ivermectine, on arrête de diffuser les vaccins dès la phase 3 et il faut attendre la phase 4. Grosse perte pour les labos… C’est peut-être la cause du refus de la RTU ? Qu’en pensez-vous ?

    • J’ai déjà répondu à ce genre de question. Certains gambergent sur le fait qu’avec une RTU ici ou là, cela interdirait d’autres thérapeutiques, notamment les vaccins. Non, il y a toujours moyen de cohabiter, de jongler entre AMM, RTU, ATU, de changer les textes,… De plus ici les indications ne sont pas les mêmes. Iver ou autre sont des traitements de la maladie, les vaccins ne sont pas des traitements, mais des dispositifs prophylactiques.

    • Cette lettre est bien le reflet concret des orientations suivies par le ministre de la santé pour traiter le SARSCoV-2 depuis plus d’un an. Elle ne fait que confirmer que toutes les médications à faible coût, même la vitamine D!, ne sont pas dans la stratégie du gouvernement, ne pouvant nous laissez penser qu’il y a des conflits d’intérêts dans le choix de ces décisions.
      Elle est dans la continuité du refus du dossier de RTU pour l’Ivermectine.
      A noter, dans ce courrier je n’ai relevé aucune référence à des publications scientifiques pour argumenter ces positions.
      Cette stratégie est en priorité dommageable aux malades et aux victimes, en second plan à notre économie…Seule solution envisageable pour un citoyen est le rdv aux prochaines élections.

      • Mafiacratie comme dit @michel c.
        ILS FONT COMME ILS SONT
        Le comportement dogmatique “diehard” est une autre caractéristique avec la morgue de gouvernants qui n’ont aucun compte à rendre au Parlement (c’est une petite différence entre France et UK)
        Il n’est guère envisageable de se dédire surtout quand on est allé aussi loin.
        Donc oui le citoyen doit en tirer quelques enseignements et le faire savoir par les urnes, sans préjudice d’autres moyens (judiciaires notamment). La bonne foi la pauvre a été expulsée de la salle des débats, elle ne fera donc pas avancer le schmilblick.

    • Je rêve ……………………

      “””””” Compte tenu du manque de données disponibles et suffisamment robustes à ce jour, recommande de ne pas prescrire de la Vitamine C, de la Vitamine D, ni de Zinc dans le traitement de la Covid 19″””””””

      Il est vraiment médecin ce type ???
      désolée, je ne peux pas l’appeler Ministre de la Santé

      • C’est sur un avis du HCSP (Haut Conseil de Santé publique), Mais le HCSP ne recommande pas de ”ne pas prescrire” (il fait cette recommandation pour d’autres, Hcq, Remdesivir,…), Il signale que ”ce n’est pas indiqué” (donc j’imagine que selon leur expertise; ”cela n’a pas d’effets positifs(?) Mais ce n’est pas contrindiqué”).
        Si quelqu’un-e veut s’amuser ça vaut le coup d’interpeller le HCSP pour lui demander: ”Pourquoi il recommande de ”ne pas prescrire”, comme l’affirme le ministre ?”

        Par ailleurs, si certain-es le souhaitent, ci après le lien vers le fichier (.zip) des déclarations d’intérêts des membres de la commission ”maladies infectieuses et émergentes):
        https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=dpi00106.zip
        Pas mal de Gilead, pfizer, Jansen, .. Des fonctionnaires de ministère, et au moins une personne qui a eu pas mal d’activité mais qui à la case rémunération répond: ”je ne sais pas.” 🙂
        J’ai pas tout consulté (les 10 premier-es environ)

      • Il n’est pas ministre de la santé mais ministre de la maladie.
        La France fait partie des plus gros consommateurs de médicaments. On prend des médicaments seulement quand on est malade. Donc la maladie se porte bien en France mais pas la santé.

  44. Et autre bonne nouvelle, les nouveaux cas baissent en Inde,…depuis , donc, qu’on y redonne de l’ivermectine. . Mérite d’attendre un peu pour confirmation à moyen terme mais..

  45. Merci Dr Maudrux pour tout ce que vous apportez dans votre blog. Je viens de voir et surtout d’entendre à la tv (oui, je sais qu’il ne faut pas trop regarder) un médecin (de très bonne fois, à ne pas douter) dire avec sincérité que la SEULE Solution pour sortir de la crise est encore et toujours la vaccination. Je ne suis pas médecin et pourtant, ça fait un bon moment que je ne crois plus en cette propagande. Ma question, comment est-ce encore possible que tant et tant de médecins croient encore à cette mascarade ? Ils sont intelligents, et pourtant ! Mon médecin, maire de ma commune (4000 habitants) a fait distribuer un questionnaire aux employés municipaux afin de connaitre les vaccinés et non-vaccinés….. et les non-vaccinés, croyez-moi, vu le caractère de ce médecin-maire, vont avoir fort à faire ! Comment peut-on être aveugle à ce point ? Ca me dépasse

    • Certes la proportion a pu varier un peu, mais mon impression est qu’il y a toujours existé plus de Diafoirus que de vrais médecins.
      Ce constat vaut pour d’autres professions.

  46. Merci Dr Maudrux, on se sent moins seul.
    Je suis effarée par le nombre de gens de mon entourage qui se font vacciner pour être ” protégés “,partir en vacances au soleil,et aller siroter un verre .
    Enfin la Vraie Vie reprend !
    Ces gens ne te croient pas quand tu leur parlent de l’inefficacité des vaccins, d’ une 3 * dose ,d’une annuelle, des effets secondaires avérés, et à venir ,mais cachés par l’ANSM ,avec la complicité des médias, aux ordres ,que dis je : au Garde à vous.
    Tes patients, voire des collègues ne te croient pas ,quand tu leur parlent du traitement par Ivermectine et Azytromicine.
    Un grand moment de solitude te submerge alors …
    Merci Dr Maudrux pour le réconfort que m’apporte votre article quand il paraît.
    Espérons ne pas voir ce pass sanitaire se transformer en pass liberticide, dans un état totalitaire.

    • Intéressant dans” 20 minutes” pour expliquer que peut-être le vaccin n’est pas l’arme ideale:
      Aux Seychelles:
      “Deux tiers des personnes testées positives ces derniers jours sont soit non-vaccinées, soit partiellement vaccinées, c’est-à-dire qu’elles n’ont pas reçu les deux doses”
      Donc en gros chez les positifs, il y a 1/3 de vaccinés , 1/3 de non vaccinés et 1/3 de semi-vaccines ( bon, pas certain peut-être 3/12 de semi vaccinés et 5/12 de non vaccinés .) Finalement vaccins ou pas….

      • Seychelles: Avec 60% des vaccinations Sinopharm, le reste en AstraZeneka. Le variant Afrique du sud representant 30 à 40% des infections.
        On sait que AZ protege tres peu contre le variant Afrique du Sud
        Avec les nouveaux variants, les vaccins donnent une protection partielle mais qui evite les agravations , les sequelles, les covids longs, les covids chroniques.
        Les sequelles, syndromes post infectieux, notamment neurologiques sont frequents, même chez les jeunes et les cas modérés, c’est un sujet largement abordé en Allemagne et en Angleterre.

    • Voilà l’argument que j’oppose aux mauviettes qui vont se faire vacciner pour l’unique motif de pouvoir partir au soleil, siroter un verre, aller au cinéma, manger au restaurant.
      Admettons que 50% soient non vaccinés, quel gouvernement, quel pays touristique, quel restaurateur… prendraient le risque d’exclure 50% des consommateurs potentiels?
      L’union fait la force, c’est sûr que si les non vaccinés représentent moins de 10% de la population ils risquent de subir une discrimination.
      Mon message ne s’adresse pas à ceux qui sont convaincus de l’efficacité des vaccins et se font vacciner chacun est libre. Mais il faut se faire vacciner pour de bonnes raisons pas pour de mauvaises.

  47. Juste pour rire un peu.
    l y a 2 jours:”Une panne informatique sur la plateforme Ameli ralentit la vaccination à Toulouse et dans toute la France”
    Encore un virus!

  48. Bonsoir Merci encore pour ce” billet” roujours aussi documenté et qui nous aide à supporter le ” nudge “ambiant .J’adhère aux réflèxions de PH Chambatte :qualité de l’immunité acquise par infection par covid ou par vaccination???J’èspère beaucoup du Valneva mais y a t il vraiment un espoir qu’il soit commercialisé à l’automne???? quid de Pasteur Lille et son repositionnement de l’octofène???Medincell sera surement muselé pour laisser place aux nouvelles thérapeutiques autrement plus rentables…….finalement tout nous ramène toujours à des histoires de pognon….

  49. Merci Dr MAUDRUX pour ce travail que j’admire et lis toujours avec beaucoup d’attention et que je partage avec mes amis médecins et non médecins afin de les aider à comprendre cet environnement COVID si particulier et si risqué.
    Encore merci et continuer à nous aider à garder les yeux ouverts.

  50. En Inde, pour faire face à l’épidémie, l’Etat de Goa, demande à tous ses habitants de plus de 18 ans de prendre 5 cprs d’ivermectine. A suivre.
    https://trialsitenews.com/goa-embraces-national-protocol-and-adopts-widespread-use-of-ivermectin-as-prep/?utm_source=Contextly&utm_medium=ChannelEmail&utm_campaign=COVID-19&utm_content=Notification
    Ces derniers mois c’était la ville de Mexico qui lançait une grande opération de distribution d’ivermectine, qui a concerné 200 000 personnes. Résultat : réduction des 2/3 des hospitalisations. (toutefois Mexico a 22 millions d’habitants). https://trialsitenews.com/mexico-city-wide-innovative-population-level-study-administers-ivermectin-based-home-kits-with-drastic-reduction-in-hospitalizations/?utm_source=Contextly&utm_medium=ChannelEmail&utm_campaign=COVID-19&utm_content=Popular%2BTrending

    • ah quand même !!!
      en prophylaxie

      “””””””””””””Le dosage

      Le ministre de la Santé a souligné que le régime comprend 12 mg d’ivermectine pendant une période de cinq jours “”””””””””””

      soit 5 comprimés de 12mg pendant 5 jrs

      En France, on ne trouve que du 3mg ou peut être du 6mg en comprimé alors qu’en Inde on trouve régulièrement du 12mg par comprimé ou gélule

  51. Bonjour, et merci pour ces informations précieuses.
    Où en est-on avec l’hydroxychloroquine ? Vous n’en parlez plus depuis quelques mois.

  52. Bonjour
    Je sollicite vos articles qui me donnent un autre aspect de la situation
    Merci d’avance
    Sincères salutations

    A CHANE

    • J’ai lu vos commentaires concernant l’Ivermectine, infecté par le covid 19 en décembre 2020, j’ai été soigné par mon médecin traitant qui m’a prescrit de l’Ivermectine et un antibiotique dont je ne souviens plus du nom, toujours est-il que selon moi, sont traitement à été efficace. Cependant dans votre analyse vous citez, des abréviations telles que, RTU, ATU, FOIA, HCQ, NIH, ANSM, EMA, qui pour le novice que je suis, je veulent rien dire, j’ai du à chaque fois vérifier sur Internet leur signification, il serait judicieux de préciser en début d’article leur signification afin que ce soit plus compréhensible pour des profanes tels.que moi.

      • Vous avez raison, mais on les utilise tellement souvent ! C’est fastidieux de répéter chaque fois, et c’est plus long d’écrire Agence Nationale de la Sécurité du Médicament au lieu de ANSM. Indispensable c’est vrai pour les derniers arrivés.

        • Il suffit d’ajouter un chiffre à la suite de chaque abréviation qui renverra à une note figurant à la fin de votre article. Vous connaissez la procédure.

          Vous copiez au fur et à mesure une fois toutes ces abréviations et les mots correspondant dans un bloc-notes que vous placez sur le bureau (Windows10), de manière à l’avoir toujours à disposition en cas de besoin lors des articles suivants, vous n’aurez plus qu’à faire un copier/coller au lieu d’avoir tout à retaper.

      • Le blog du Dr Maudrux a de nombreux mois d’existence et est très riche du travail considérable réalisé par lui-même, ainsi que par les toujours plus nombreux contributeurs.
        Il faut mesurer que ce qu’il produit est de grande qualité et exige beaucoup d’investissement personnel et d’abnégation.
        Il doit manquer d’un peu de temps libre….
        Je serais d’avis que chaque contributeur ou simple lecteur nouveau ou non fasse aussi un peu de recherche perso, car on peut pas toujours répéter.
        Il faut aussi ménager un tant soit peu le créateur de ce blog si intéressant et essentiel en cette période.

  53. @ docteur Maudrux : petite remarque de pure forme, venant d’une juriste, afin que votre billet soit encore plus percutant => au tout début de votre billet, il serait souhaitable de rectifier votre texte comme suit :
    “L’Article L1451-1-1 du Code de Santé publique, dans sa version résultant de l’article 1er la Loi n°2011-2012 du 29 décembre 2011…”
    … Le reste (parfaitement étayé et démonstratif, comme à l’accoutumée) sans changement.
    Bravo et merci pour tout ce que vous accomplissez.

  54. Juste de quoi devenir parano tellement tout ce qui se passe depuis un an paraît impensable, surréaliste, incompréhensible, révoltant !
    J’ai lu que le passeport vaccinal allait être mis en place par l’ UE à partir du 24 juin.???
    De quoi se poser des questions sur l’évolution de nos sociétés, versus modèle chinois ?

  55. Bonjour
    J aimerais savoir comment obtenir de ivermective pour me donner une chance de ne pas être contaminé par les Vaccinnés

    • Je viens de tenter une livraison via Aliexpress.

      Les cachets sont une version vétérinaire (en 5mg) pour chiens, chats et poules.

      J’ai tout ces animaux chez moi.

      Livraison pour la fin du mois de Mai.

      Je ne suis pas encore certain que cette commande passera les fourches caudines de la douane. En tout état de cause je tiendrai le site informé.

    • Je me suis fait une ordonnance de Stromectol (hors AMM) que m’a délivré ma pharmacienne, sans problème. Mais peut-être qu’il existe des pharmaciens craintifs ??

      • Un ami médecin m’a aussi fait une ordonnance hors AMM et la pharmacienne n’a pas fait de difficulté. Par contre le prix (10 € pour 4x3mg) est scandaleux. Même pour une molécule générique (Arrow), ils se gavent bien. Si non on peut aussi commander en Inde. Personnellement, je n’ai pas eu de problème avec la douane sur le site Reliablekart. Malgré des frais de port importants, c’est beaucoup moins cher si on en commande suffisamment.

    • le site pharma IndiaMart en Inde regroupe tous les pharmas indiens et vous dirige vers plusieurs fournisseurs d’ivermectine
      Les tarifs sont exprimés en roupies mais vous payez en $ et les échanges mails sont en anglais avec le fournisseur que vous choisirez. il faut payer par transfert bancaire. le délai est en 2 à 3 semaines. les frais de livraison sont entre 20 et 30$

      Perso, j’ai échangé avec Kachhela Medex Private Limited qui vend Iverlast 12mg – très sérieux –
      https://dir.indiamart.com/search.mp?ss=ivermectin+12+mg+tablet&prdsrc=1&src=as-rcnt%3Apos%3D1%3Acat%3D-2%3Amcat%3D-2&countryiso=FR

      J’ai finalement commandé sur le site Alldaychemist.com, il y 1 mois – tout s’est bien passé (15 jours de délai, pas de souci de douane) 30 comprimés 12 mg + de la Doxycycline 100mg + frais de port pour 59€ au total
      Malheureusement, ils sont en rupture d’ivermectine depuis 3 semaines

  56. Merci pour vos articles qui maintiennent un éveil nécessaire, afin que LA PEUR n’ait pas le dernier mot. Votre expertise et votre honnêteté sont des biens précieux.

  57. Question : Ne vaut-il pas mieux de prendre le “risque d’attraper” le covid et le sachant se faire soigner par un traitement plutôt que prendre le “risque de se faire injecter” ? Nos défenses immunitaires n’en seraient elles pas meilleurs par rapport aux variants ? Prendre un risque / virus plutôt que / à bigpharma ?

    • “Question : Ne vaut-il pas mieux de prendre le “risque d’attraper” le covid et le sachant se faire soigner par un traitement plutôt que prendre le “risque de se faire injecter”
      Bpnne question.Un élément de réponse:je pense que çà dépend de l’exposition.Le cas d’un retraité n’est pas celui d’un médecin par ex,qui voit défiler 20 personnes .j tous les jours dans son cabinet.Le salut collectif viendra d’un vrai vaccin,Mais quand?

      • Petite objection sur le principe de vacciner pour un coronavirus : les coronavirus sont non immunisants (Le Dr R. l’a dit haut et fort dès févier 2020) donc la seule solution est à rechercher dans les soins.

        Et ça tombe bien on a déjà trouvé des molécules qui “marchent”. Pour une fois que marcher n’est pas contraire à un saut dans le néant.

        • Peut être!En tout cas le principe d’un vaccin vivant atténué ou inactivé comme en Chine est completement différent de nos soi disant vaccins.Avez vous la réference pour DR?

          • “Peut-on penser qu’une vaccination fasse mieux qu’attraper la maladie et en guérir ?”JRpeut être,mais je ne suis pas expert en Santé du Public,un tel vaccin pourrait permettre d’atteindre plus rapidement l’immuinité collective,avec une diminution de la circulation du virus?Comme une distribution massive d’IVM d’ailleurs,mais dans ce dernier cas l’observance serait difficile à contrôler.

          • Les réponses que vous cherchez sont dans les commentaires du précédent billet. Les vaccins vivants atténués ou à arn présentent tous la protéine spike : c’est elle qui mute sans arrêt et à des endroits différents en même temps et c’est elle qui est toxique amené par n’importe quel vecteur. Je vous conseille aussi la lecture de certains articles de France Soir. Désolée mais vous cesserez alors de rêver…même à un vrai vaccin.

          • Claudine,il y a une différence essentielle entre faire produire par manipulation génétique de la proteine spike de façon incontrôlée et inadaptée à un nouveau variant et présenter au système immunitaire l’ensemble du virus de façon a produire une réponse immunitaire “naturelle”Maintenant ,je ne suis pas spécialiste en immuno,vaccinologie.

          • @JR : j’ai lu récemment que le virus sauvage donnait 80% d’immunité … résultat contradictoire avec celui des Chinois ?

          • Le vaccin quelqu’il soit aura du mal à immuniser, vu que la maladie elle-même n’immunise pas, certainement à cause des variants.
            Je connais des personnes qui ont eu 2 fois la maladie à quelques mois d’intervalle et guéries par des soins prècoces.
            C’est tout le problème des coronavirus, ils mutent tout le temps.

        • On a écrit récemment que les meilleurs taux d’anticorps sont obtenus avec l’infection naturelle et une injection de vaccin ARN messager 3 mois plus tard … cela s’explique parce que l’infection par le coronavirus donne une gamme d’anticorps plus large, mais non durable ..et le vaccin ( ce type de vaccin ) vient booster cette immunité … c’est ça la vraie médecine .. on découvre sans cesse

          • bonjour, ça serait bien de référencer des études cliniques de”vraie médecines ” pour les ignares que nous sommes. merci d’avance.

          • Bonjour
            Le dosage des anticorps spécifiques, non durables, ne signifie pas grand’chose car l’organisme conserve la mémoire immunitaire via les lymphocytes T. L’important reste que l’expérience immunitaire ne disparaît pas et aide à contrer une réinfection, avec même une efficacité (moindre mais réelle) sur les formes variantes de ce même virus. C’est ce que j’ai cru comprendre. Plusieurs études chinoises ont été signalées qui concluaient dans ce sens.

        • A Philippe Chambatte.
          Veuillez excuser nos réponses partielles et qui vous paraissent succinctes ou inadaptées mais nous avons depuis longtemps étudié et commenté tous les aspects de tous les types de vaccins et ce qu’on pouvait attendre ou pas des réponses immunitaires du corps à ce type de virus non immunisant comme le dit D Raoult. Je le redis : toutes les réponses que vous cherchez sont dans les billets précédents. Nous avons beaucoup appris et nous continuons à le faire mais il est difficile de rechercher les réf et/ ou de reprendre toutes les explications à chaque fois . Il n’y a pas de vaccin fiable pour un coronaro parce qu’il n’est pas immunisant par le biais des Anticorps et qu’il mute sans arrêt. Ce n’est pas pour rien que les militaires l’ont choisi pour arme potentielle.

          • “Le corona n’est pas immunisant”,Raoult l’a dit.Comme tout agent pathogène,il l’est “un peu”.Je ne crois pas qu’il faille éliminer totalement cette piste,qui peut en complément de médicaments type IVM,permettre de diminuer collectivement la circulation virale

        • Le covid non immunisant ? L’eau a coulé sous les ponts depuis cette assertion… L’immunité post infection via les lymphocytes T est aujourd’hui à peu près partout considérée comme forte et durable, et c’est ce qu’on constate apparemment sur le terrain, en particulier chez les soignants (exposés de façon récurrente au virus) : très peu de cas de réinfection, et pratiquement toujours bénins. Dans plusieurs de ses dernières vidéos, Raoult se montrait d’ailleurs relativement confiant quant à une possible atteinte d’une immunité collective du fait de l’addition de l’immunité naturelle d’une partie de la population, de l’immunité acquise post-infection pour une autre partie, et de l’immunité post-vaccinale pour une autre partie encore… C’est également en substance l’analyse actuelle de Drösten en Allemagne (dont les positions ont, également, pu changer au fil du temps en fonction des études publiées et constatations effectuées, ce qui est juste strictement normal pour une maladie émergente)… Pour autant, la mise en garde faite il y un an sur la stratégie du tout-vaccin, alors que faute de recul on ignorait si l’infection était immunisante, était évidemment parfaitement fondée…

          • Je parlais d’immunisation par le biais des anticorps et non par les lymphocytes T.

          • ” C’est également en substance l’analyse actuelle de Drösten en Allemagne.
            Une piste intéressante!Merci pour la reférence

    • @JEAN D j’ai lu récemment que le virus sauvage donnait 80% d’immunité … résultat contradictoire avec celui des Chinois ?

      – début mode sarcastique- ” mais les chinois sont des fourbes ! ” -fin mode sarcastique-

      La vérité est difficile à appréhender mais ce que je suis porté à croire c’est que le Dr R. aurait raison car il connait son sujet.

      Ce qui est certain, c’est que des personnes (en France) en sont aujourd’hui à faire leur second, voire un troisième covid en 18 mois.

      Ce constat répond à vos doutes légitimes ?

  58. Merci Docteur MAUDRUX pour vos analyses passionnantes et pertinentes et vos réactions énergiques ! Cela permet de rester conscient et apaisé contrairement à la plus grande partie de nos compatriotes, malheureusement !!!!
    Par contre, deux interrogations me « taraudent» l’esprit depuis plusieurs mois:
    1- comment expliquez vous que les journalistes d’investigation habituellement assez virulents ne s’emparent pas du sujet?
    2- comment se fait-il qu’aucun opposant politique au gouvernement en place ne se soit emparé de ces éléments pour avoir un sujet explosif de campagne pour les prochaines échéances électorales ?
    La puissance de « Big-pharma » est importante mais à ce point ??????

      • Je me pose aussi ces questions. La désinformation touche peut-être plus qu’on ne le croit. La gauche semble faire des brevets libres son cheval de bataille, sans se poser la question de la qualité des vaccins. Pour des journalistes pourtant aguerris comme Denis Robert (Clearstream), la question de l’HCQ est “pliée”, elle est inefficace. La question du Remdésivir n’a fait bouger personne, en dehors de rares articles comme ceux d’Etienne Campion dans Marianne (https://www.marianne.net/societe/discovery-les-experts-francais-qui-cherchent-un-traitement-contre-le-covid-sont-ils-sous-l).
        C’est déstabilisant, décevant.

        • au contraire !
          leurs positions sont claires !
          HCQ – IVE niet !
          Remdésivir – Banalivab OK !
          Vaccins expéimentaux OK !
          le mensonge est roi dans cette démocratie !

      • Je pense que vous connaissez la réponse mais que vous n’osez pas la révéler

    • Bonjour, Un politique s’est emparé de ce problème de soin depuis des mois, c’est NDA – Nicolas DUPONT AIGNAN. Le seul que personne ne veut écouter sérieusement. Plutôt que critiquer le Professeur RAOULT sur les plateaux télé, les médecins concernés devraient se mettre à son niveau.
      J’en profite pour remercier le Docteur MAUDRUX pour ses réflexions et observations pleines de bons sens

      • concernant Nicolas DUPONT AIGNAN, j’ai été très étonné en l’écoutant parler sur Monte Carlo, il a été question de covid, mais je ne l’ai pas entendu parler de l’ivermectine… je me suis demandé si on n’aurait pas coupé le passage !

      • C’est vrai mais je m’interroge plus sur les candidats potentiels à la présidentielle ! Ils ont une occasion rêvée pour faire un barrage à la réélection de MACRON !!!

      • Florian Philippot bien avant !!! Le premier à avoir défendu le Pr Raoult. Il fait campagne pour la liberté car dit-il, si on laisse faire, Il n’y aura même pas d’élections. Associé ce WE avec Francis Lalanne !! Pas franchement du même bord mais la question n’est effectivement plus là

    • l unanimité des médias, des agences de santé, des sociétés dites savantes, et bien sur des politiciens de tous bord, cela montre que quand il existe une DOXA, elle s’impose à tous :
      dans un tel contexte la notion de “journaliste d investigation” n a pas de sens, non plus que celle d ” opposant politique ” .
      Nous sommes dans ce qu’on appelait naguère (sans y croire) la pensée unique. Désormais, il n’y a plus de pensée unique , il y a LA PENSEE .
      Et nous ? direz vous. Nous, nous sommes – c est lourd à porter – la conscience de cette époque.

      • Le journalisme d’investigation version scientifique a quasiment disparu.
        Rien n’est plus facile pour l’industrie avec ses moyens financiers de tromper tout le monde avec des études bidonnées.
        Avant bigpharma, l’industrie du tabac était très performante aussi pour « enfumer » son monde.
        Même le Canard Enchaîné, financièrement indépendant n’a pas les journalistes compétents.

        • N’a pas les journalistes compétents, peut-être, ni (surtout) la volonté de se distancier du magma mainstream sur ce sujet crucial et clivant.
          Normal c’est la guerre chacun choisit son camp.

    • Je me suis posé les même questions j’imagine que les dirigeants, espérent en tirer des bénéfices, ou ont peur de perdre leurs subsides, les simples journalistes ont dû être briffés, et ont peur de se faire virer ou mettre au placard. J’ai envoyé des mails à plusieurs rédactions, qui ne pouvaient être plus claires, avec des liens choisis, ils n’ont pas bronché pour autant. Ce qui est plus étonnant encore, c’est un petit journal local qui ne m’a même pas répondu… j’ai bien envie d’y faire “une descente” pour voir ce qu’ils vont me dire, si j’arrive à perler à un gars de la rédaction.Ce n’est pas mieux avec la Maire du pays… ”ce n’est pas dans leurs attributions” J’ai répondu qu’on en reparlerait pour les prochaines élections!
      Ce que je sais, quand j’aborde des inconnus dans la rue, personne n’a entendu parler d’ivermectine, et si j’insiste , c’est vite ”ça ne m’intéresse ^pas”, ou mieux , un jour ou j’avais baissé le masque dans la rue , une personne âgée qui a eu peur que je lui transmette le virus… on devient des pestiférés !

  59. Les décisions de l’ANSM non conformes au droit restent-elles valides ? Question juridique à soumettre à expert idoine

  60. Tout ceci est totalement revoltant !!! “ils” ne se cachent meme plus pour commettre leurs crimes abjects. Il est grand temps de se revolter, j’espere que la justice s’en saisira et que ca ira tres loin. Mais les premiers pas sont deja d’embuches si on en juge aux fins de non recevoir du Conseil d’Etat lorsqu’il a ete saisi a maintes reprises par divers avocats ces derniers mois….

    • seuls les gilets jaunes ont eu une existence politique sans participer au jeu de a representation élue.

  61. Cher Gérard Maudrux,
    Maintenant que sont vaccinés plus de la moitié des israéliens et des britanniques et plus de 100 millions d’américains, on peut donc savoir :
    Combien y a-t-il eu de mort par thromboses, après 1ère dose ou 2ème dose, et avec quels vaccins ; combien de thromboses sans décès, et quelles autres complications sont répertoriées ; y a-t-il des complications pulmonaires par cytokines chez des patients vaccinés après avoir déja eu un contact covid ?
    Quelle est la réponse immunitaire : taux d’anticorps à 8 jours, un mois, 3 mois… et quelle protecton effective commence-t-on à constater ?
    S’il y a en France une baisse des hospitalisations Covid âgés, je la trouve bien légère… Quid des 90% de protection ? Et s’il reste 10% de vaccinés non protégés,commence-t-on à voir des vaccinés atteints de Covid, et à quelle fréquence ?Je note le tout début de réponse de Christine Rouzioux.
    Enfin, les réponses à ces questions, sont-elles aussi transparentes que le reste du débat ? Merci à G. M.

    • Vous oubliez les maladies auto-immunes après quelques mois. Il y en a toujours, mais en nombre tolérable ou non ? Quelques lupus et Guillain Barré commencent à montrer leur nez.

      • Tiens les lupus sont soignés avec … de l’hydroxychloroquine.

        Une “boucle” qui demanderait l’attention des chercheurs, ne trouvez vous pas ?

        Surtout à la lecture d’articles sur la protéine spike.

        • “vacciner” puis donner de l’HCQ que l’on refusait avant, quelle ironie délicieuse 🙂

    • Et c’est repartit pour un tour…. maintenant, ils vont mettre sur le dos d’horribles variants l’efficacite moins bonne que prevu des vaccins… trop facile !

    • Juste pour information, en Israel la déclaration d’effet indésirable est de la responsabilité surtout du détenteur de l’AMM. En Israël seul le traitement génétique utilisé est celui de Pfizer, donc on peut avoir de sérieux doute sur les résultats d’Israël.D’autre part je ne sais pas si vous consultez les statistiques de la mortalité sur le site Euromomo, mais alors qu’en semaine 11 de 2021 les chiffres n’étaient pas très favorables malgré une vaccination agressive, Israël a subitement disparu des radar pour ne réapparaitre qu’une semaine plus tard. Pourquoi ? Personne ne peut répondre à cette interrogation ou ne veut donner d’explication.

  62. Permettez-moi d’attirer votre attention à ce nouvel article du Dr. YEADON, ancien v-p. de Pfizer, pour qui ceux qui nient l’évidence d’une conspiration, devraient être taxés de “Coincidence Theorists” – théoriciens de la coïncidence, coïncidençophiles.
    Son article par ailleurs est – comme ceux de notre Dr. Maudrux national – excellent et courageux.

    https://www.conservativewoman.co.uk/why-are-we-being-lied-to-about-covid-theres-no-good-reason/

    • Merci à vous pour cet article du Dr Michael Yeadon, ce monsieur me paraît répondre aux critères pour être considéré comme lanceur d’alerte / whistleblower. Il est très important qu’il existe des personnes comme lui.

  63. Alors que l’industrie en général dépend essentiellement de ses clients, l’industrie pharmaceutique dépend plus que n’importe quelle autre de décisions de santé publique impliquant médecins, experts, revues scientifiques, instances de régulation, politiques, le secteur est connu comme le 1er corrupteur dans le monde.

    Quand Macron à peine arrivé arrivé au pouvoir, a pris comme 1ère décision de santé de rendre obligatoires 11 vaccins, c’était un mauvais signe qui s’est confirmé par la suite : il aura géré toute la crise du COVID en VRP des labos.

    L’apothéose de cette corruption est l’autorisation du Bamlanivimab vs l’interdiction de l’Ivermectine malgré, vous tapez où ça fait mal Dr Maudrux, continuez.

    • savez vous où l’on peut trouver cette video, car youtube l’a censurée, et je souhaite la voir. merci

    • Votre chien aurait dû vous emmener chez son vétérinaire pour une prescription d’ivermectine…
      Il vaut mieux parler à son chien qu’aux autorités de santé…

    • Votre témoignage est tres important, il souligne votre ressenti et vécu de malade, dans sa grande solitude sous les fermes instructions, l’ordre donné aux medecins de ne pas soigner leurs patients malades du covid. La grosse majorité des medecins abandonnent totalement leurs malades, c’est plus que non assistance à personne en danger, c’est tres agressif et c’est froidement planifié de facon centralisée. Une médecine controlée par l’etat comme le systeme sovietique. Le vécu et les émotions du malade n’ont aucune importance. Le stress resultant n’est favorable ni au patient ni à la société.

      De fait car interdit, le traitement precoce n’est pas possible pour la grande majorité, et la liste qui circule de medecins qui traitent ne fonctionne pas.
      On est forcé à l’automedication illicite, ou il faudrait se procurer à l’avance des medicaments delivrables que sur ordonnance pour etre capable de se traiter des les premiers symptomes, d’ eviter l’agravation ou le “covid long” chronique, les sequelles.
      https://www.bfmtv.com/sante/covid-19-la-perte-d-odorat-persistante-serait-associee-a-la-presence-durable-du-virus-selon-une-etude_AD-202105060067.html

      Mon généraliste aussi, pourtant un gars alternatif me dit: en cas de Covid, je ne peux rien pour vous, seul conseil: “paracetamol et le 15 si vous avez de grosses difficultés à respirer. L’Ivermectine, ca ne marche pas, rien ne marche sinon ca se saurait, la revue “Prescrire” le dit, et ils sont indépendants et objectifs”

      Suffisamment d’etudes, de retours de terrain, de protocoles montrent le contraire, malgres les nouveaux variants plus contagieux et plus infectieux qui obligent souvent à augmenter les doses, les durées ou les associations, on a, notamment :
      Ivermectine, Doxycycline, Budesonide, Bromhexine, Zn, Aspirine, (corticoides et anticoagulants si necessaire sous controle medical) * Ivermectine, il vaut mieux apparemment maintenant en avoir plusieurs boites, pour 4-5j de traitement si ca ne reagit pas rapidement.
      La Bromhexine et Ambroxol, des fluidiflants des secretions bronchiques sont en vente libre en France.
      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7502909/

      L’abandon concerne aussi la gestion de la contagion. Vous avez recu paradoxalement plusieurs appels insistants pour signaler les contacts mais rien n’est organisé pour les éviter, livrer votre alimentation (contaminer sa famille, les chien etant epargnés, contaminer dans les files d’attente des magasins, il faut bien se nourrir pendant 3 semaines…)

        • Merci pour le tuyau , tres interessant, je suis en train de tester votre enzyme, j’ai dans la main un flacon de 120 caps de Serrapeptase “source naturals” je prend 1 caps de 60.000spu/j à jeun 1h avant repas avec du curcuma…. L’enzyme du vers à soie ou des papillons qui lui permet de dissoudre son cocon pour en sortir. Elle aurait entre autres des vertus antiinflamatoires et de nettoyer l’organisme de depots et cellules mortes !?

      • “Prescrire” n’est plus ce qu’il, a été au début.Ils ont publié sur l’IVM une revue:l’essai contôlé de Vallejos(Argentine)sur 840 patient n’y figuralit même pas!

      • le problème est qu’ils n’ont pas toujours le temps( ou ne veulent pas le prendre hors de leurs consultations et sur les jours de repos, ou ce sont des imbéciles instruits. Je vous garantis que s’ils avaient passé ne serait-ce que le 1/10ème de mon temps à lire ce qui me passait sous les yeux depuis janvier 2020, ils auraient une toute autre vision du problème.. j’étais prêt à me faire vacciner, mais c’est bien fini, j’ai acheté de l’ivermectine, apporté des documents à mon médecin pour l’informer, et si j’étais anti complotiste, j’ai pris le temps de trier, et pour bien des sujets, je suis devenu pire qu’eux. Je vous garantis que je réserve un bon accueil aux politiciens qui viendront pour leur campagne électorale !

  64. Dr Maudrux, Serait il pas judicieux de condenser et créer une rubrique “Témoignages” de médecins de terrain sur l’efficacité des traitements précoces et plus particulièrement de l’Ivermectine à l’image de celui d’Hippocrate et Philippe Chambatte

    **Bonjour, mon Ehpad covidée a bénéficié d’un simple protocole Gale pour rester dans des clous connus avec l’ivermectine et moi d’une attaque de l’Ars ; elle conclue que malgré le risque que j’ai fait courir volontairement aux patients je n’ai eu «aucun hospitalisé ni aucun décès » … Donc mon cluster n’a eu « aucun hospitalisé ni aucun décès » de la Covid ! Les 6 Ehpad autour ont ratissé jusqu’à 30% en suivant les conseils de l’Ars. Mais Il Fallait Pas ! Mon syndicat Smaer prend en charge, Reinfo Covid me porte moralement et l’Association Victimes du Covid me soutient ; merci à eux!

    **On a soigné avec un collegue une femme de 74ans,forme assez sévère t°39,5,test covid ++.demarré un ttt par IVM seule,amélioration puis un petite reprise févrile avec asthénie.On a rajouté doxycycline à l’IVM.Elle “pete le feu”et a repris ses activités.Je ne crois pas que la séquence doliprane Samu hospit lui aurait été bénéfique,ni qu’elle aurait échappé aux fameux “covid longs”dont la presse nous abreuve avec des “protocoles de rééducation .respiratoire”

  65. Cher confrère, à chacune de vos publications je suis pleine de gratitude pour votre détermination et pour la précision de vos arguments. Un immense MERCI !

  66. La crise est gérée par les gens du bioterrorisme. Nous sommes en guerre. C’est là qu’est le problème nous ne sommes pas dans une crise gérée par la santé publique.
    Aux USA il y a d’anciens médecins militaires qui assistent Fauci. Chez nous c’est le conseil de défense.

  67. J’avais repéré l’interview de Mélanie Dechamps sur le site du magazine NEXUS. [ a pas peur camarade : on n’est pas obligé de croire aux ovnis pour apprécier la qualité -si si – des interviews diffusés par ce site]. Chef de clinique-adjointe à Louvain en Belgique, cofondatrice du collectif Belgium Beyond Covid, elle fait partie d’un collectif belge qui rassemble quelques pointures : #covidrationnel.

    Pas d’article sur les traitements, pour l’instant , mais qui sait demain ? https://covidrationnel.be/

  68. Bonjour Gérard
    comme toujours, tu ne lâche rien et tu as raison, car toutes les décisions actuelles sont manipulées politiquement et ceux qui les appliquent, seront récompensés , d’où le conflit d’intérêt à postériori..

    • Fort juste !
      conflits d’intérêts inexistants chez certains !
      effectivement, pour ceux là , ils étaient à venir !
      voir les promotions et décorations qui ont vu jour !

    • Très intéressant(sauf pour les résidents!)!Confirme ce que disait notre ministre de la Santé dans son mémoire au Conseil d’Etat

  69. Ce qu’il faudrait , ce serait de milliers de personnes regroupées , victimes de cet absence de soins , voire des proches de disparus et poser une plainte contre l’état, les ARS , l’ANSM et je ne sais qui d’autre pour mise en danger de la vie d’autrui (puisque ce c’est le terme qu’ils utilisent pour condamner les jeunes qui ne portent pas le masque).
    Quoi pour le cas ce serait pour corruption , conflits d’intérêts , Meurtres organisés en Bandes.

  70. Hé, là! … Faut pas laisser passer cela, surtout pas! Dr Maudrux, continuez la procédure, faites une demande d’avis à la CADA. Puisque l’ANSM reconnait ouvertement que les documents n’existent pas, indiquez que, conformément à l’article L1451-1-1 du Code de la santé publique, ces documents devraient exister, et envoyer la lettre de refus de l’ANSM à la CADA. L’ANSM confirmera à la CADA que les documents n’existe pas, la CADA confirmera que ces documents devrait exister. Alors vous pourrez faire condamner l’ANSM devant le tribunal administratif, et peut-être même faire annuler la décision concernant l’ivermectine! Pouvez-vous également publier le PDF de la lettre de refus s’il vous plaît?

    • Je sais pas si c’est à Mr maudrux de prendre ça en charge, mais à la lecture de l’article je me faisai la même réflexion (avec moins de pertinence sur la procédure).
      CADA: Commission d’Accès aux Documents Administratifs

      • Je rajoute, CADA il me semble dotée d’un certains pouvoir de coercition auprès des administrations.

        • je ne sais si c’est possible dans ce cas, mais une telle décision devrait être accompagnée de l’obligation de publication dans les journaux… ce serait la meilleure façon de faire connaitre au grand jour ce scandale

          • En temps normal, peut-être, mais nos parlementaires n’ont-ils pas accordé à l’exécutif à sa demande, toute latitude pour faire face à ce “fléau” ? D’où le secret Défense dont s’entourent les décisions dudit exécutif.

      • Bien entendu qu’il est facile de faire annule devant un T.A des décisions d’une réponse d’une administration qui ne respectent pas la forme. Mais ensuite, un T.A n’a plus de pouvoir pour faire aller les choses dans le bon sens et forcer les instances pourries. Seules des actions de groupes (après annulation de décisions) avec pub ne seraient ensuite efficaces parce que coordonnées avec d’autres actions de médecins et de victimes. Regardez le temps mis par Mm Frachon. M. Maudrux en fait beaucoup et il doit être submergé de boulot. En face ils ont de fric, le temps avec eux, la pub quotidienne. Hélas seule la rue peu faire bouger les choses.

    • C’est pour ce que j’en comprends plus compliqué que cela. Quand on regarde de près les textes applicables, l’argumentation formelle donnée par l’ANSM tient la route : aucune instance dont il aurait été légalement obligatoire d’enregistrer et publier les débats n’est selon l’agence intervenue dans le processus. Quasiment imparable comme argumentation, sachant que les textes règlementaires sur la RTU n’obligent pas à l’intervention ou à la consultation d’une instance collégiale spécifique dont les débats requerraient un enregistrement… Après, que l’ANSM ait fait en toute mauvaise foi un choix bien défini de procédure interne afin précisément d’éviter d’avoir à tracer ou publier, c’est une autre histoire…

      • Désolé, mais il n’est pas normal que l’attribution ou le refus d’une RTU se fasse en catimini, sans savoir qui décide et pourquoi. La Loi a justement été faite pour éviter cela.

        • L’esprit de la loi est celui que vous décrivez, assurément. Mais le texte permet pourtant la lecture que fait l’ANSM dans sa réponse. Avec bien sûr une mauvaise foi énorme. Cette “mauvaise” rédaction des textes légaux et règlementaires est-elle si étonnante ? La rédaction de ces textes a selon toute vraisemblance été élaborée et proposée en son temps par quelques haut-fonctionnaires du Ministère de la Santé : tout en sauvant les apparences (publicité demandée pour les débats des commissions), allaient-ils réellement se lier les mains en obligeant les agences de santé publique à devoir enregistrer et publier toutes leurs décisions ? En matière législative et réglementaire, le diable est dans les détails des textes, pas dans les intentions affichées… @G. Maudrux : votre avocat a-t-il une lecture différente des textes ?

      • Le tribunal administratif est rempli de condamnation d’administrations sûres de leur fait, mais qui mentent souvent sciemment pour faire des procédures (les préfectures sont championnes du domaine !)., les mairies c’est plus souvent des erreurs.
        Donc perso, je pense qu’il faudrait dans un premier temps consulter un avocat spécialiste du droit administratif, dans un premier temps. C’est pas sûr que ça coûte bien cher (le recours à la CADA doit être gratuit si je me trompe pas). L’avocat dira en peu de temps si un recours a une chance. Mais faudrait un collectif ou une assoc’, proche du lieu ou doit se déposer le recours (?)

    • Je plussoie Sylvain Rousselot, il est inenvisageable de laisser passer une chose pareille. Si l’ANSM s’est mise dans l’illégalité, c’est un point faible dans sa cuirasse, on peut donc l’attaquer par là. Quand on a la chance de repérer une telle faille chez l’ennemi, on se doit de l’exploiter à fond. Quid de Me Teissedre et des médecins qu’il représente? Des actions sont-elles en préparation?

      Pour nous qui ne sommes pas médecins et qui n’avons aucun “intérêt à agir” dans cette affaire, la rage et la frustration sont à la mesure de notre sentiment d’impuissance. Si le seul effet de ces actions en jutice était de faire que ces pourris dorment un peu moins tranquilles, ce serait toujours ça de gagné.

  71. LE 5IEM RéPUBLIQUE est au bout de sa dictature;
    on ne subit leurs lois que pour être taxés et ils ne se posent qu’en temps que commentateurs de leur diktat d incompétence; 150 citoyens seraient meilleurs que deux chambres élues, et modifier une constitution sur des fondements d’amateurs manipulés? vive la 6ieme république avec peut être des militaires aux commandes d’une nouvelle et vrai démocratie ? stop aux bonimenteurs !
    bravo dr maudrux

  72. Avez-vous vu l’annonce très médiatisé de l’essai d’un nouveau médicament oral anti-covid par Pfizer? Début de la phase 1des tests!
    Par exemple: https://www.journaldugeek.com/2021/05/09/pfizer-developpe-un-comprime-pour-guerir-de-la-covid-19/
    Apparemment il s’agirait d’un inhibiteur de protéase, une piste pour le VIH. Le Kaletra, déjà repositionné sans succès (clinique, mais pas forcement économique!), fait partie de cette famille de médicaments
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Inhibiteur_de_prot%C3%A9ase.
    Cela reste intriguant, même si on remarque que cela vient en même temps que l’hypothése de partage des brevets vaccinaux…
    Tentative de barrer les traitements précoces qui, eux, existent bien? Et ainsi mettre tout en attente pour capter les AMM?
    Ou encore, inquiétudes sur les effets au long cours des vaccins à ARNm, devenus hype, phénomène de mode? le coup de l’apprenti sorcier! Parce que, ces gens là, ils ont des enfants, et certains peuvent s’inquiéter qu’ils soient vaccinés?
    Oui, cela reste intriguant, non?

    • Comme je ne renonce jamais à instruire mon prochain; petit cours de marketing (j’ai du voir ça en 1ere année d’école d’ingénieurs en 1984).
      En gros, une société se doit d’occuper tout l’éventail des produits pour ne pas laisser de place à des concurrents potentiels.

      Sinon hypothèse plus “complotiste” : à la fin cela ne fonctionnera pas et ils nous referont le coup du “il n’y a pas d’alternative au vaccin”.

    • Dans les labos il y a plein de scientifiques de valeur, qui connaissent très bien les études et les risques potentiels, voire les ont déjà vus à l’oeuvre. Ils préparent peut-être une solution de repli …

  73. Révélations factuelles, rumorées et/ou supposées depuis le ”coup” de 2020 sur l’hexachloroquine, dont il était devenu notoire que l’ARS qui l’a classée en substance vénéneuse l’a fait en bout d’une chaine de conciliabules dont le point de départ était Sanofi, mais une fois de plus le Dr Maudrux apporte des faits vérifiés et indiscutables, nous sortant de la rumeur, pour l’établissement de la vérité, qui montre l’insupportable. Cette chaine d’actes illégaux placent les auteurs des décisions en situation de forfaiture avérée: il faut maintenant demander des comptes, sans relâche, et sans exclure de la chaine de responsabilité les ténors politiques, jusqu’au plus haut niveau. On sait à qui s’adresser pour celà, on ne va pas s’en priver.

  74. Je suis convaincue que la vérité va se révéler
    Je reste positive
    Peut-être que tout ça va permettre de faire émerger la partie cachée de l’iceberg,sinon ça aurait continuer à bas bruit.
    Imaginons un monde où la nature et les êtres humains seront respectés
    Vivons unis le plus possible car c’est en train d’émerger
    Merci d’être là dr Maudrux

    • Attention, par votre dernière phrase vous allez faire passer le Dr Maudrux pour notre gourou 🙂

    • La vérité est une notion subjective, écrite dans nos démocraties surtout par nos dirigeants (élus au service de l’économie, médias et administrations obéissantes) et acteurs économiques du sommet de la pyramide.
      Les contre-pouvoirs (médias et justice) fonctionnent mal en tant que tels pour un tas de raison trop longs à énumérer…
      Les forces en présence sont de fait totalement disproportionnées :
      ceux qui s’opposent resteront isolés dans leur résistance, puisqu’il n’existe pas d’adversaire puissant ayant intérêt à les soutenir contre le système du moment.
      Résultat : l’opinion générale, y compris des médecins bac+10 dont c’est le job, ne peuvent majoritairement croire ceux qui s’opposent, l’intérêt général bafoué par le résultat d’une collusion générale (mais dispersée) leur est “cognitivement” impossible à entendre (les sociologues et Dr Fouché décrivent bien ce phénomène)..
      L’ivermectine est en fait une (petite) illustration parfaite du Monde dans lequel on vit depuis pas mal de temps, voire toujours (à des degrés divers)
      Espérer à ce stade en la Justice me paraît vain, les faibles avancées possibles ne seront jamais suffisantes pour inverser le narratif actuel du monde occidental.
      Seul le profit, encore lui, détecté par les gros cabinets d’avocats pourront dans un futur lointain réécrire partiellement l’histoire du présent, malheureusement sans conséquences thérapeutiques ni sur le présent ni sur le futur proche…
      L’actualité d’ici là sera ailleurs…
      A moins d’évènements graves exceptionnels, rien à espérer à court terme.
      Désolé pour mon réalisme qui s’apparente à du pessimisme…

  75. Merci pour ce blog
    Et donc, une fois qu’ils auront vacciné la population il y aura des traitements………

  76. Donc selon l’ANSM, l’’article L1451-1-1 ne s’appliquerait qu’aux instances consultées par l’ANSM mais pas à l’ANSM elle-même quand elle va prendre une décision sur une demande de RTU pour un médicament.
    L’alinéa 2 précise que doivent être mentionnées le détail et les explications des votes. Donc il s’agirait uniquement du détail des votes et des explications de vote à l’intérieur des instances facultatives et seulement quand elles sont consultées, pas à l’intérieur de l’ANSM qui ne serait pas concernée par cette disposition ?

      • Disons que c’est plutôt son esprit qui a été détourné… Les textes du CSP permettent à l’ANSM de faire la lecture, d’interprétation stricte et littérale, qu’elle fait ici. La procédure pour l’examen des RTU ne prévoit pas explicitement de solliciter telle ou telle commission, conseil ou instance collégiale et l’obligation de publication des débats est en effet limitée à ce type d’organes de délibération. Ce qui veut dire que cette obligation de traçabilité et de publicité des débats n’existe pas pour les autres décisions de l’ANSM. C’est bien commode en l’occurrence pour cette agence… Maintenant, précisément, le choix de l’ANSM de ne pas recourir à une instance délibérative de ce type pour l’examen de la RTU demandée pour l’IVM n’est évidemment pas anodin.

    • C’est quand même extraordinaire que dans un pays qui se prétend démocratique, nous soyons en état d’urgence depuis un an et pour 6 mois encore, que les instances qui décident officieusement comme le conseil “scientifique” ou ce genre d’organisme (ANSM, ARS, etc …) de nos vies ne tracent pas les débats et qui vote quoi (contrairement à l’assemblée nationale).
      Bref ce n’est plus démocratique.
      La crise politique et intellectuelle voire démocratique a engendré la dictature sanitaire … il fallait bien combler le vide, l’homme a besoin de croire en quelque chose ou quelqu’un.

  77. Je prends beaucoup de plaisir à consulter ce blog. J apprends beaucoup de choses intéressantes et je lis les commentaires de gens avec lesquels je suis globalement en phase ce qui me change de la vie courante.
    Alors certes cette épidémie révèle que le modèle capitaliste financier néolibéral qui s’exerce depuis une quarantaine d’années dans le monde occidental ne fait pas le bonheur des populations. Et les mécanismes qui le sous-tendent émergent: corruption systémique et fabrique du consentement notamment. Dans ce système la prédation et la cupidité court-termiste règnent. Mais je pense que l’on sous évalue la bêtise des gens qui nous dirigent. Et s’ils étaient réellement persuadés que vacciner 80 % de la population permettrait d’atteindre l’immunité collective et dans la foulée la réélection triomphale de l’enfant prodige en 2022?
    Mais soyons optimiste ce bel avenir n’est pas certain.
    En dépit d’une retape effrénée la vaccination ne marche pas si bien que cela.
    Les jeunes générations commencent à comprendre que le risque de thrombose est à peu près aussi élevé que celui d’être intubé. On peut espérer que beaucoup de parents vont résister lorsqu’ils s’agira de piquer leurs ados et leurs enfants.
    Et avec moins de 50 % de la population vaccinée le Pass sanitaire n’est pas viable .

    • “modèle capitaliste financier néolibéral qui s’exerce depuis une quarantaine d’années dans le monde occidental ne fait pas le bonheur des populations”
      Vous confondez le capitalisme avec le capitalisme de connivence.
      ce n’est pas le capitalisme qui est à l’œuvre ici, mais l’absence de contre pouvoirs.
      Franchement, les systèmes économiques dirigistes ont largement prouvé qu’ils étaient les pires.

      • A Juila et Douar, mais pas seulement.

        “Les systèmes économiques dirigistes” ne veut rien dire, mais permet de se livrer à une certaine forme de prosélytisme, dont il est bon de préciser la nature.

        Ah le brave capitalisme, comme vous l’aimez ! En voilà une magnifique preuve de non-conformisme, et quelle preuve d’humanisme, quel idéal !

        Franchement, qu’est-ce qu’on n’irait pas chercher pour justifier la survie artificielle d’un système économique dont la mission historique est achevée depuis longtemps… ou le doter de qualités ou vertus qu’il n’a jamais eues. A les entendre il serait éternel, et apparemment une si grossière mystification ne dérange personne, comme quoi on est bien en présence de gens qui confondent manifestement croyance et connaissance, ils n’en sont assurément pas à une contradiction près… Ne leur demandez pas d’examiner sérieusement ces arguments ou d’imaginer s’il pourrait exister une alternative au capitalisme, ils en sont incapables, et c’est cette incapacité ou cette ignorance, qui en dernière analyse leur tient lieu d’idéologie et de vérité suprême.

        Les différentes idéologies renvoient à des rapports sociaux ou à des conceptions économiques et sociales inconciliables de la société, consistant à justifier ou non les inégalités et les injustices sociales, l’existence de riches et de pauvres, etc. l’existence du système économique qui en est à l’origine, bref, toutes les tares ou guerres qui en découlent, les institutions qui en sont les garants.

        Les différentes idéologies incarnent les intérêts (incompatibles) des différentes classes en présence, sans que ceux qui les ont adoptées n’en est forcément conscience, tout le problème est là. Je crois qu’en adoptant enfin une démarche scientifique, on devrait s’en sortir.

        Question : Ne vous êtes-vous jamais venu à l’esprit de vous demander si finalement les interprétations des différentes idéologies, du déroulement de l’histoire, correspondaient réellement à la réalité ? On vous a tellement menti, non ? Se la poser permettrait sans doute d’éviter certaines confusions, et de démêler la situation inextricable dans laquelle nous sommes pour le bien de tous, exceptés nos bourreaux, c’est bien cela que nous partageons ou notre objectif, n’est-ce pas ?

  78. Bravo et merci à vous .Ce que nous vivons est devenu l’enfer car SOIGNER n’est plus devenu une priorité chez certains médecins.Le vaccin et la rentabilité c’est tout ce qui les motivent.Heureusement il existe encore des personnes intègres qui dénoncent toute CETTE MANIPULATION et essaient d’ouvrir les yeux de ceux qui “refusent de voir” et c’est en étant tous solidaires que j’espère ;nous verrons le bout du tunnel

    • “SOIGNER n’est plus devenu une priorité chez certains médecins.” Ca je l’ai appris en lisant “Citadelle” d”A J Cronin publié en juin 1937. Donc ce n’est pas vraiment nouveau il me semble.

  79. Analyse encore une fois précise et juste . Seuls ce qui ne s’intéresseNY pas aux graves dérives ne se rendent pas à l’évidence . Et malheureusement , ils sont encore nombreux . Et quelles responsabilités pèsent sur les épaules

    • «Le Conseil d’État abrite de grands talents, dont celui d’accompagner le mouvement avec quelques bémols» (Régis Debray, D’un siècle l’autre, p.150). Je ne cite pas la phrase suivante, et évite le point Godwin ! Un grand merci au Dr Maudrux, avec respect et admiration.

  80. Comme l’a déclaré le chef de l’État : « nous sommes en guerre ». L’Histoire a montré que lorsque il existe une guerre , automatiquement un état de censure et de propagande se mettent en place. La ” bureaucrature” française, à l’apparence très démocratique est prête à rentrer en action pour appliquer simplement ce que l’on appelle : la raison d’État.
    Le mensonge, la contrevérité, l’insulte des opposants appelés « complotistes », etc… sont déployés dans les média serviles et les valets inféodés au Pouvoir. Le Pouvoir ne peut pas changer d’avis… le troupeau castré est sidéré par la peur, la religion vaccinale le conduit vers l’issue de l’enclos qui s’ouvre vers un Avenir radieux… comme avant ! Pauvres hypnotisés, pleins d’illusions !
    L’État est bête et méchant et feint toujours d’organiser notre Bonheur et notre Santé. Bon j’arrête car je suis en train de m’énerver. Gérard, je t’admire car je ne sais pas comment tu fais pour rester calme.

    • Et il ne faut pas écrire certains mots sinon les commentaires ne passent pas.

  81. Bonjour, mon Ehpad covidée a bénéficié d’un simple protocole Gale pour rester dans des clous connus avec l’ivermectine et moi d’une attaque de l’Ars ; elle conclue que malgré le risque que j’ai fait courir volontairement aux patients je n’ai eu «aucun hospitalisé ni aucun décès » … Donc mon cluster n’a eu « aucun hospitalisé ni aucun décès » de la Covid ! Les 6 Ehpad autour ont ratissé jusqu’à 30% en suivant les conseils de l’Ars. Mais Il Fallait Pas ! Mon syndicat Smaer prend en charge, Reinfo Covid me porte moralement et l’Association Victimes du Covid me soutient ; merci à eux!

    • Bravo à vous pour votre combativité au service de vos patients, et merci pour ces nouvelles du front.
      Face à face : d’un côté le Bon Sens allié à l’éthique, de l’autre (Bêtise majuscule, Voyoucratie, Sida mental… l’appellation est au choix…)

    • Bravo à vous Hippocrate (vous portez bien votre pseudo)
      et belle preuve qu’on peut soigner le Covid même chez les ainés

    • question
      le traitement contre “la gale” était il en prophylaxie ?
      Si oui, quelle posologie ?

      Ou bien aux 1ères manifetation d’attaque de “gale” ?
      Si oui, quelle protocole appliqué ?

      • La gale ne se traite pas en prophylaxie MAIS est particulièrement récidivante si les sujets contacts ne se sont pas traités en même temps et si des vêtements ou autres coussins n’ont pas été désinfectés dans le temps imparti ! 😉😉

          • merci Melancholy Man
            @ claudine, je parlais effectivement du traitement contre le Covid dans l’Ehpad de SOCRATE (post au dessus) que SOCRATE appelle pudiquement
            “””” mon Ehpad covidée a bénéficié d’un simple protocole Gale”””””

          • Il faut bien habiller les gens… On ne peut les laisser nus 😉

        • Moi qui ait lu Claudine en ”analogie” j’ai compris que protocole gale appliqué au Covid, donne: Personne covid+ + cas contact (donc fatalement certain-es en prophylaxie).

          Je sais pas si pour le covid Claudine recommande de désinfecter vêtements et coussins? par contre 🙂

          • A KSTET Merci de m’avoir lue entre les lignes😉…je ne sais pas s’il faut désinfecter les coussins dans le covid mais le coup du doudou oublié dans la désinfection de gale, à l’origine d’une réinfestation est cité dans les expériences vécues et obligent à tout recommencer d’où nouvelles ordonnances !!! On stocke comme on peut dans ce beau pays 🤫
            Suis-je plus claire?

          • limpide Claudine !
            Vous êtes diabolique en fait (clin d’oeil)

    • On a soigné avec un collegue une femme de 74ans,forme assez sévère t°39,5,test covid ++.demarré un ttt par IVM seule,amélioration puis un petite reprise févrile avec asthénie.On a rajouté doxycycline à l’IVM.Elle “pete le feu”et a repris ses activités.Je ne crois pas que la séquence doliprane Samu hospit lui aurait été bénéfique,ni qu’elle aurait échappé aux fameux “covid longs”dont la presse nous abreuve avec des “protocoles de rééducation .respiratoire”

      • Merci pour cette précision Dr Philippe Chambatte
        Je me posais la question si l’Ivermectine seule suffirait à enrayer
        Il semble que l’ajout de la Doxycycline soit nécessaire

        Cela vous ennuierait-il de préciser la posologie que vous avez appliquée pour cette dame déjà mal en point ?

        Merci beaucoup

        • IVM12mg à JO,J5,J9 en 1 prise.(4 cpés à 3mg )
          Dans ce cas particulier(T°39,5)j’aurais tout de suite associé Doxycycline 200mg/j en 1 prise au moins 5 jrs.

          • Merci pour cette info
            Je connaissais Iver 12mg, Jr 0 puis Jr 3, puis Jr 5
            + Doxy 200mg / jr pendant 5jrs
            + 2000mg à 3000mg de vit C (jusqu’à 5000mg sans problème) pendant 8 jr
            + 3000 à 5000 U de vitamine D pendant 10jr
            + 50mg de Zinc pendant 10jr
            + gélules de Quercétine

          • Très bien!La doxy d’emblée est utile si criteres de gravité(fievre,malais général,grand âge,toux ++)

          • Merci pour la précision sur la prise de Doxy pas forcément utile dans un 1er temps si symptômes bénins

      • Bonjour , merci de relater ce cas médical et sa solution thérapeutique.
        Macron devrait faire un stage Covid d’un mois chez vous, pour apprendre ce qu’est cette maladie et l’importance de la gérer avec des médecins de terrain.. Encore bravo ..pour ma part une autre anecdote de terain de soins de bon sens :…..

        la fille de mes voisin a effectué un voyage professionnel en chine de 3 mois à la fin du premier semestre 2019.
        Elle est revenue avec une ” pneumopathie ” et a contaminé ses proches.
        Ils ont appelé leur médecin Berrichon ne connaissait pas cette infection COVID , pour la bonne raison que fin 2019 les chinois n’en parlaient pas. Notre confrère Berrichon les a traité par azithromycine comme il se doit pour eune pneumopathie…Aucun membre de la famille n’a été hospitalisé..
        Je vous rappelle que nous avons un médecin Berrichon qui s’est illustré en viro logie généticienne , c’est le Pr MONTANIER qui est né à CHABRIS , canton du BERRY et qui a eu le prix Nobel pour la découverte du virus du SIDA .Il est maintenant black listé , il a été ridiculisé par les faux sachants alors qu’il avait dit la vérité sur la thérapie imunogène à moyen et long terme de la vaccination par ARN messager.
        Tout cela est du bon sens comme toutes les réflexions que nous lisons dans le blog de gérard Maudrux .
        En espèrant qu’il ne sera pas censuré , car en ce moment c’est le bon sens qui est censuré et non la manipulation politique …

          • Lui, cépapareil. Sa Majesté Impériale a droit à des égards particuliers dus à son rang. Nous, on peut se soigner à la brioche (introuvable ils ont tout bouffé).

    • Bravo d’avoir fait votre devoir..ça semble idiot, mais on en est là. Il vous a fallu un courage énorme pour faire ce pourquoi vous avez prêté serment. J’espère que vous ferez des émules., et que vous pourrez sortir indemne de cette histoire .

      • “courage énorme”Il en faut réellement aux généralistes en activité.En fonction de leur pharmacien(con ou pas)ils peuvent biaiser,c’est malheureux d’en arriver là,mais la gale est un vrai fléau;-)

    • Un très grand bravo pour votre initiative, dans un contexte pas simple !
      Quel courage comparé à vos nombreux collègues médecins qui n’osent pas…
      Vous faites honneur à la médecine
      J’espère que vous continuerez à bénéficier de vos soutiens si besoin.
      Mon beau-père, décédé dans son EHPAD jurassien, n’a pas bénéficié d’une telle chance

  82. G. Maudrux dixit :
    “Est-ce que toutes ces autorités médicales seraient plus préoccupées par la santé de l’industrie pharmaceutique que par la santé de la population ?”

    La réponse est dans la question.

    • Pour un scientifique, un hypothèse n’est pas la vérité. C’est juste une explication possible à vérifier. Si sans vérifier, vous proclamez que c’est une vérité alors ce n’est qu’un croyance. Mais c’est très humain même si personnellement je le déplore.

  83. Cet article qui se veut rassurant sur le spike vaccinal en expliquant qu’en l’absence de passage sanguin il ne peut entrainer de lésions endothéliales ,principale explication des complications: thromboses etc. Il explique que l’injection dans le deltoïde peu vascularisé au site de l’injection rend peu probable le passage endovasculaire.Dans cette hypothèse les accidents répertoriés, heureusement assez rares, ne seraient i-ils pas dus à une mauvaise injection faite sans s’assurer que le vaccin n’est pas injecté dans un vaisseau?…Cette précaution devrait peut-être recommandée qu’en pensez vous ? https://blogs.sciencemag.org/pipeline/archives/2021/05/04/spike-protein-behavior

    • Au vu de la distribution des organes touchés par la vaccination, il y a une migration des particules vaccinales en dehors du site d’injection sur les animaux qui ont été sacrifiés pour faire des nécropsies.

    • Nous l’avons évoqué plus bas en réponse à un post sur la composante vasculaire de la symptomatologie du covid (j’espère que mes mots sont justes).
      Nous avons effectivement entendu parler d’erreurs d’injections au début de la vaccination (autour de mars il me semble). Mais je doute qu’il y ait eu autant d’erreurs que cas de thromboses et autres troubles cardio-vasculaires, sans parler des autres EI graves…

    • L’injection dans un vaisseau parait bien possible vu la technique qu’on voit à la télé, sans aucune aspiration, mais il semble qu’elle soit déconseillée pour ces vaccins ARN ? qui sait pourquoi ? (on répond que cela ferait bouger l’aiguille et donc saigner …?)
      De plus il y a tous ceux qui sont anticoagulés et qui peuvent saigner dans le deltoide au point d’injection: la proteine S peut bien se balader alors dans l’hématome puis dans la circulation générale ? Et donc, passage sanguin et donc source de complications non ?

      • Oui les vaccins se font en intra musculaire.
        Normalement il y a peu de vaisseaux au niveau du deltoïde au point d’injection ; mais il y a eu des injections IV par erreur.
        C’est déconseillé d autant plus que spike est nocif pr l’endothelium vasculaire donc si l’arn m est injecté dans le sang il rejoint les cellules endotheliales qui produisent alors la protéine spike causant ainsi des désordres vasculaires, troubles de la coagulation.
        D’après certains scientifiques l arn injecté ds le muscle peut parvenir dans le sang, pour d’autres seule une infime partie y parvient et serait de ce fait plus ou moins négligeable. Pas encore de réponse tranchée donc, ni d’explications complètes à ma connaissances.

    • Je vous conseille le site reinfocovid qui reprend les notices de pfizer (et des autres) qui affirme que tous les organes sont susceptibles d’être concernés par le produit, ceci du cerveau aux gonades… si même pfizer le dit et déconseille les rapports non protégés jusqu’à deux mois après la deuxième dose. Pour un produit qui ne reste que dans le deltoïde, c’est pas mal non?

  84. Merci de vos explications, très claires dans ce monde opaque.
    Que peut-on faire ?????
    Confraternellement.

  85. Et donc la communauté européenne va financer A LA PLACE DES LABOS les études pour valider les nouveaux traitements qu’ensuite ils nous vendront à prix d’or ?

    • Bonjour Hippocrate. Bravo !
      Pour info : la posologie de la prophylaxie ds votre <> ?

  86. P. Kory pour illustrer le concept de désinformation cite un film intitulé judicieusement (en anglo-américain) “Concussion” . Les producteurs français ont choisi le titre plus héroïque mais moins parlant “Seul contre tous” [ nos cousins canadiens choisissant “Comotion”]
    https://en.wikipedia.org/wiki/Concussion_(2015_film)

  87. Cette crise est pilotée par les spécialistes du bioterrorisme. Ça fait plusieurs fois que je veux le dire avec arguments mais à chaque fois mon commentaires n’est pas publié comme si un mécanisme de surveillance éliminait certains commentaires. Je ne suis habituellement pas complotiste mais là on a l’impression que c’est un sujet à ne pas aborder.

  88. Merci pour toutes ces importantes précisions.

    J’en fais une publication spécifique comme suite de mon billet d’hier ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/05/09/appel-a-refuser-la-museliere-les-couvres-feux-totalitaires-linoculation-mortifere-et-le-pass-sanitaire/

    Sur les conflits d’intérêts et le Serment d’Hippocrate puis-je me permettre de rappeler la thèse de doctorat en médecine de M. Louis-Adrien DELARUE, 2011 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/12/these-delarueblanc.pdf qui fit grand bruit à l’époque en regard de l’affaire du Médiator.

    Encore merci, JBL

  89. J’ai compris il y a deux semaines à peu près. Ce sont les autorités en charge du bioterrorisme qui pilotent la lutte contre l’épidémie et pas celle en charge de la santé publique.
    C’est particulièrement visible aux USA. C’est le docteur Carter Mecher, qui un des auteurs du protocole Mecher et Hackett, qui a réussi à convaincre de la nécessité du confinement. Mais toute l’opération Red Dawn était une réaction des spécialistes du bioterrorisme des différentes agences américaines. On remarque aussi aux côté du dr Fauci, le médecin amiral Brett Grior, un proche de la famille Bush, partisan d’un confinement dur ( et nommé par Trump. D’ailleurs tous les scientifiques nommés par Trump sont des pro-confinement, ce qui prouve que les déclaration anti masque et anti confinement de l’ex président sont purement électoralistes).
    Jean François Delfraissy a participé à un séminaire sur les maladies émergentes où le bioterrorisme a été évoqué.
    https://malinfemerg.sciencesconf.org/
    L’attachement d’un certain nombre de scientifique à l’accident de labo alimente la doxa même lorsque les scientifiques en question n’y adhèrent pas. Car c’est devenu la clé de voute de cette doxa, malgré l’opinion de l’OMS que ce virus ne saurait être naturel. Mes recherches documentaires m’ont convaincu du contraire et tout le monde peut arriver aux mêmes conclusions que moi puisque je n’ai utilisé que des données issus de Flutrackers et de recherches Google.

  90. Merci pour votre travail remarquable.
    Que faire pour que cela éclate au grand jour comme a éclaté au grand jour l’affaire du Médiator?

  91. Utopie.
    Des éditeurs de Frontiers of Pharmacology démissionnent. Peut-être à cause d’une tension trop forte entre éthique et actes, d’un désaccord avec une supercherie ou un fonctionnement corrompu (mais c’est encore une tension éthique). Cette tension doit exister par ailleurs dans de nombreuses situations similaires dans les organes corrompus (tous ceux dont on parle ci-dessus), où se trouvent malgré tout des gens avec un reste d’éthique, peut-être pas aux postes les mieux placés (l’accès au pouvoir nécessitant probablement de s’alléger de son éthique), mais probablement des gens compétents (en plus de la compétence nécessaire pour autre poste situé à l’interface entre connaissance technique précise et étage politique où les enjeux sont autres, le fait de ressentir ces tensions éthiques est aussi un signe de compétence). J’imagine bien que la démission de ses gens de ses structures peut être facilement invisibilisée par leurs supérieurs politicards incompétents et autres corrompus. Mais si tous les galériens de ces offices démissionnent plus ou moins à la même période, en se faisant entendre et/ou s’associant au moins pour communiquer, tout en faisant valoir leur compétence, les grosses instances corrompues apparaitront plus nettement pour ce qu’elles sont : des coquilles vides. Faire nombre.
    Oui ces personnes risquent leur carrière en agissant ainsi, mais sans agir ainsi elles risquent la carrière et la vie d’autres inconnus (avec souvent des CV ou expériences moins propices à une reconversion), et ce en connaissance de cause, donc c’est un choix que de collaborer, une manière destructive de résoudre leur tension éthique/acte et de se positionner du sale côté. Même si on parle de ces instances corrompues jusqu’à l’os, je ne peux pas croire qu’il n’existe pas quelque part une frontière, une ligne jaune, où les acteurs ne se rendent pas compte de leurs actes (je ne parle pas des dirigeants ou autres décideurs inconscients et sourds aux vrais enjeux autres qu’économiques), et que leur éthique n’est pas un levier, surtout dans une domaine ou nombre d’entre eux a probablement agit par vocation à un moment de leur vie, voir ont été médecins. Nous sommes peut-être à un point où il faut interpeler lourdement (je ne sais comment !) ces acteurs (éditeurs des revues scientifiques, experts non concertés des OMS, ANSM, EMA etc… dont on n’a pas demandé l’avis ni le vote etc…) et les mettre en cause. Parce qu’ils sont aussi les grands coculs de ces histoires, et s’ils restent lâchement silencieux ils sont également complices.
    Autre utopie tant qu’on y est. Tant qu’à utiliser les méthodologies et logiciels liés à Cochrane, si un jour quelqu’un arrive à proposer et publier une revue ou méta-analyse Cochrane sur l’IVM, ses responsables ne sont-ils pas plus difficiles à faire sortir de leur gonds “éthiques” ? Et si ça passe, n’est-ce pas enfin avoir un lance-flamme en main pour “nettoyer” les autres, du coup les rats sortiraient rapidement des navires et les langues se délieraient.
    Voilà, juste un petit rêve, une utopie naïve …

    • oups, je viens de lire ceci sur le “qui sommes nous” de cochrane france :

      Qui sommes-nous?
      a propos
      Cochrane

      Fondée en 1993 sous la direction de Iain Chalmers, Cochrane est une organisation internationale indépendante et à but non-lucratif. Sa mission est de favoriser la prise de décisions de santé éclairées par les données probantes, grâce à des revues systématiques pertinentes, accessibles et de bonne qualité et à d’autres synthèses de données de recherche. Ces publications sont destinées à tous : professionnels de santé, chercheurs, patients et aidants.

      Plus d’informations sur la collaboration Cochrane ici

      La mission de Cochrane n’a jamais été plus importante ou utile pour améliorer la santé au niveau global. À l’ère d’Internet, les gens ont beaucoup plus facilement accès à l’information sur la santé, mais ils ont peu de moyens de savoir si cette information est exacte et impartiale.
      Cochrane France

      Le Centre Cochrane français, situé à l’Hôtel-Dieu à Paris, a été créé en 2010 par le Professeur Philippe Ravaud grâce à un financement du Ministère français de la Santé. Le centre est constitué sous la forme d’un Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS), regroupant la Haute Autorité de Santé (HAS), l’Assistance-Publique Hôpitaux de Paris (AP-HP) et l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM)

      je suis vraiment naïf !!!
      C’est que j’avais lu “indépendant” quelque part … Haha quel blaireau !

    • ”si un jour quelqu’un arrive à proposer et publier une revue ou méta-analyse Cochrane sur l’IVM”

      Il me semble bien que c’est le cas de la méta-analyse de Tess Lawrie (BIRD); Je sais pas si elle l’a soumise à publication par contre ?

      • Elle a été très déçue par le système cochrane et a perdu ses illusions…quant à l’indépendance supposée…Elle passe de désillusions en désillusions sur ce qui se passe actuellement ( comme nous tous ).

  92. Très beau travail d’investigation qui va être difficile à contester ; mais comment faire pour que ces manipulations secrètes passent ds la presse non spécialisée , la notre étant déjà vendue à l’industrie pharmaceutique ?

  93. Déjà l’ANSM est le nouveau nom de l’AFSSAPS plongée dans le scandale du Mediator. Il n’y a rien à attendre de ces gens là!!!

  94. Merci Docteur pour cette enquête véritablement choquante. J’espère que le collectif de médecins que vous êtes en train de constituer va finir par avoir du pouvoir sur ces institutions qui ne sont pas au service des malades et de la santé.
    J’ai contracté la Covid il y a 3 semaines. Réponse de mon médecin traitant : “Restez chez vous. Paracetamol en cas de fièvre importante. Appel du 15 en cas de difficultés respiratoires. Il y a moins d’une chance sur 100 que vous fassiez une forme grave de la maladie”. Rien n’a donc changé en un an.
    J’ai bien tenté d’acheter de l’Ivermectine par correspondance à l’étranger mais les délais de transport et les coûts étaient dissuasifs.
    Avec tous mes encouragements.

    • Sur le site”Laissons le médecins prescrire”,vous avez la liste par départements des médecins qui soignent.

      • Question :

        Pourquoi les braves médecins qui se manifestent ici ne proposent-ils pas leur service aux lecteurs qui en expriment le besoin, ou ne prennent-ils pas contact avec eux pour leur fournir les précieuses molécules ?

        • Personnellement,je suis retraité et n’ai pas la possibilité de prescrire en dehors de mes prochesMais quoi de plus simple que de repérer sur ce site un médecin local?.

          • Un médecin a-t-il le droit de se faire de la pub?

          • à ALEKP.Non,en effet.Les médecins du collectif LMP ont signé pour des raisons éthiques.La procédure prônée par les autorités n’est pas crédible.On peut toujours plaider pour ce type de raisons.Ce ne sont pas les études qui manquent pour l’IVM(par contre elles manquent pour des injections de matériel génétique expérimentales.

          • J’ai trouvé en tant que patiente que des généralistes pas sur inscrits sur le collectif prescrivent à la demande.

        • Bonne question. J’avais suggéré la mise en place d’un site de téléconsultation. Il faut savoir que le Conseil de l’Ordre fait régner la terreur et que trouver un médecin généraliste qui accepte de prescrire un traitement précoce relève de la quadrature du cercle. Les médecins de laissons les prescrire sont peu nombreux pour la plupart en retraite et concentrés dans certaines régions. Il faut donc se débrouiller. Perso j’ai obtenu de l’Ivermectine par téléconsultation via Qare en prétextant que je revenais d’Afrique et que j’avais la gale. Voilà à quoi on en est réduit dans notre beau pays.

      • La liste des médecins est limitée …de nombreux médecins appellent le collectif mais ne s’inscrivent pas par peur des représailles de l’ordre…Par contre ils ont le droit de prescrire hors AMM mais même cela, ils n’osent pas. Ce qui est rassurant, c’est qu’il y a une véritable épidémie de gale surinfectée dans ce beau pays…comme le fait remarquer Pierre Veyssiere…😉

        • Par contre, il est probable que Epiphare ne nous donne pas les chiffres de prescription de l’IVM en septembre, comme ils ont cachés les prescriptions AZT, HCQ en 2020

        • Moralité : quand on trouve un chien galeux, il faut toujours prendre un échantillon avant de le traiter. Cela servira plus tard.
          Voilà on nous en sommes dans ce pays.

    • Superbe article comme d’habitude. Par contre j’ai souri en lisant ‘alors qu’ils ont tout fait pour que cela n’arrive plus ! M’est venu à l’esprit le dicton grec ‘quand les portes sont fermés, il y a toujours une fenêtre d’ouverte’.

    • La montagne de preuves concernant l’ivermectine est suffisament haute et ancienne pour vous permettre de le menacer de poursuites pour refus de soin. Les formes graves sont certes rares mais il y a aussi les covid longs & co qui sont totalement imprévisibles et affectent tous les ages (a part peut etre les jeunes) donc le refus de soin est injustifiable.

      • Injustifiable et criminel. J’admire la patience du peuple français, d’autant qu’il se fait insulter régulièrement par ceux mêmes qui le maltraitent et qui lui reprochent (publiquement bien sûr) son manque d’enthousiasme pour une gouvernance aussi brillante.

      • J’ajouterai un argument pour le généraliste qui veut pas se mouiller, histoire de lui laisser une porte de sortie avant d’en arriver aux menaces de poursuites : s’il a peur de faire une ordonnance “covid”, lui dire de traiter une gale pour tout le foyer.

  95. Dr Maudrux : Pour vous signaler lien web inopérant dans votre billet . Dans la phrase “Après nombre d’échanges et de contestations du NIH, il semble bien qu’il n’y ait eu aucun vote, ce que conteste le NIH, sans en apporter la preuve d’après ce que j’ai compris dans cet article.” Cliquer sur dans cet article n’exécute aucune action.

  96. Merci de tout ce travail de recherche internationale. On voit que dans tous les pays des médecins essaient d’agir contre ce blocus. Plus ça se saura, plus nous aurons de la force.

  97. J’essaye de rester poli mais c’est pas facile… LE FOUTAGE DE GUEULE CONTINUE !
    Et “en même temps”… le génocide continue aussi, car cessons de nous voiler la face, tout cela est voulu et organisé.

  98. Et Pfizer vend son vaccin de plus en plus cher !
    L’Europe en commande plus d’un milliard en attendant le traitement « prometteur «  forcément que Pfizer met au point pour fin 2021.
    Miam, miam les milliards…

      • Nous sommes des cobayes. Dissoudre toutes ces instances serait LA SOLUTION.et laisser les médecins prescrire comme c’est leur devoir.

  99. Merci Docteur Maudrux, Encore une fois, votre commentaire éclaire sur les réels motivations de gens qui n’ont rien de médecin. Pour que le vaccin semblent non pas, une solution mais, la, solution, il faut empêcher l’accès à des molécules qui pourraient rendre le recours à la vaccination comme une mauvaise ou, la pire des solutions. L’affaire du sang contaminé, n’est donc pas un mauvais enchaînement, une maladresse ou un défaut du système, non, l’affaire du sang contaminé était inévitable avec des décideurs qui imposent des règles qui vont à l’encontre du bon sens, et qui n’ont pour seul objectif on le voit encore une fois, que de permettre à des laboratoires de se gaver d’argent. Et au passage, notez que ces gens, qui se présentent comme des entrepreneurs, donc évidemment des libéraux au sens économique du terme, se gavent d’argent oui, mais pire encore d’argent public ! On est bien d’accord, pour ces gens là, l’argent n’a décidément pas d’odeur, même pas celle du sang contaminé.

    • Je croyais que c’était de l’insouciane, ou de l’incompétence, je commence à me dire que l’affaire du sang contaminé n’était que le début de ce qui nous éblouit avec la covid, à savoir l’occasion de faire gagner énormément d’argent aux labos… et aux criminels qui le leur permettent. Ne serait-il pas temps que les politiques se ressaisissent et mettent un gros coup de balai dans ces instances criminelles, et que la justice soit saisie pour les mettre hors d’état de nuire. Ne serait-ce que pour l’économie en charge des dirigeants, ils ont été élus pour cela, pas pour enrichir des labos et des responsables pourris.

  100. Merci Docteur Maudrux, Encore une fois, votre commentaire éclaire sur les réels motivation de gens qui n’ont rien de médecin. Pour que le vaccin semblent non pas, une solution mais, la, solution, il faut empêcher l’accès à des molécules qui pourraient rendre le recours à la vaccination comme une mauvaise ou, la pire des solutions. L’affaire du sang contaminé, n’est donc pas un mauvais enchaînement, une maladresse ou un défaut du système, non, l’affaire du sang contaminé était inévitable avec des décideurs qui imposent des règles qui vont à l’encontre du bon sens, et qui n’ont pour seul objectif on le voit encore une fois, que de permettre à des laboratoires de se gaver d’argent. Et au passage, notez que ces gens, qui se présentent comme des entrepreneurs, donc évidemment des libéraux au sens économique du terme, se gavent d’argent oui, mais pire encore d’argent public ! On est bien d’accord, pour ces gens là, l’argent n’a décidément pas d’odeur, même pas celle du sang contaminé.

  101. Ne serait-il pas temps de cesser de voir du hasard ou de l’incompétence là où il y a CRIME?

    • Tout à fait d’accord. Les retards et tergiversations au dépôt de plainte de maître Fuellmich en Allemagne vous donnent une idée de ce qui se passe. Un deuxième procès de Nuremberg paraît être difficile à mettre en route malgré le collectif international de 1000 avocats et 10000 experts médicaux.

  102. Sans rire, les lois ne servent à rien ?
    Ici (Reinfo Covid) c’est clairement exprimé : https://www.youtube.com/watch?v=qINDpnHk5PE
    Par extension, encore et encore et encore… c’est pour tout pareil, à part qu’avec Covid les masques servent à bien dire qu’il y a une pandémie et que les décisions prises ont d’avantage d’impact immédiat, sinon rien de neuf sous le soleil.
    Votez braves gens, votez, vous serez con-sidérés.

  103. “Comment le Président, le Ministre, les élus peuvent-ils accepter de tels comportements, alors que par le passé ils ont tout fait pour que cela n’arrive plus. A quoi servent les lois qui ont été faites pour garantir la transparence de ces décisions administratives ?” réponse : tous ces décideurs que vous citez n’ont pas “tout fait pour que cela n’arrive plus”, ils ont répondu dans l’urgence, de manière démagogique, à la demande de justice d’une partie de l’opinion publique outrée par des pratiques immondes, mais ce sont des manœuvres dilatoires, des lois de circonstances, des écrans de fumée, de la poudre aux yeux. La pratique est courante. L’opinion publique s’émeut à raison ou non et le gouvernement réagit pour de rire. Les lois adoptées aux forceps, les décrets signés avec emphase ne s’appliquent pas forcément. Il suffit souvent de ne pas adopter les décrets d’application et le mauvais tour est joué. Nous sommes trop honnêtes pour comprendre ça.

    • Simple: Ils sont tous partie prenante, puisqu’ils ont tous un petit pactole en actions de Sociétés cotées en Bourse, ici ou là!
      Et comme, ça marche bien, les moutons continuent de porter bien sagement leur masque, ils font même parfois la police eux-mêmes (certains appelleraient çà du civisme!), certains (enfin ceux qu’on voit) réclament la vaccination à corps et à cris sans vraiment s’intéresser à ce qui se cache derrière, pourquoi donc voudriez-vous qu’ils changent de cap!
      Mai 20222 c’est loin! A quand les actions de groupe en France. Bizarrement rien, aucune réaction, ni chez “Que choisir” ni chez “60 Millions”, associations pourtant souvent promptes à réagir. Le travail d’intoxication intellectuelle les auraient eux aussi fait taire; à moins que ce ne soit leurs Directions!

      • Oui, c’est exact et vous avez raison! Comment se fait-il que les associations de consommateurs Que choisir ? ou 60 millions de consommateurs, n’aient pas réagi et alerté l’opinion en posant au moins la question ? Aveuglement? Naïveté ? Complicité ? Il y a un problème…

  104. Bonjour et merci de tous ces détails, depuis si longtemps, sur l’imervectine.
    Une question: la presse nationale, sud ouest, Nice-matin etc.. A t’elle été informée ? Pourquoi ne pas lui envoyer ce Blog ? Je suis certain que bien des journalistes seraient à même d’explorer le sujet, et de denoncer ces manquements, peut-être avec un poids supplémentaire que n’autorise pas la presse spécialisée ?
    Bonne continuation
    Cordialement
    PLhoumeau

  105. Cher M. Maudrux,
    Merci encore pour vos analyses, votre ténacité, votre travail colossal !
    Comme vous le suggérez, ne serait-il pas nécessaire de faire comme pour l’Ivermectine, de demander des comptes pour le Remdésivir et le Bambalaba, pour étoffer le dossier et montrer les dysfonctionnements répétés de l’ANSM ? Je n’ai pas le temps, ni les connaissances, mais il faudrait une équipe pour vous aider dans ces dossiers. A un moment, il y a aura suffisamment d’éléments, y compris pour des actions en justice ? Cl T

  106. “Cui prodest” = “cherche à qui le crime profite” ce n’est pas nécessaire de chercher bien loin…depuis le début de la crise du covid les appétits voraces inextinguibles des labos se sont exprimés de toutes les façons, allant de la production de fake news jusque dans les plus prestigieux journaux de recherche médicale à l’influence sur les scientifiques de tout poil et surtout les professeurs de médecine addicts des plateaux télé ainsi que le conseil scientifique du gouvernement et à la manipulation des instances de haut vol comme l’EMA, le NIH etc… Qui produit et vend aujourd’hui l’ivermectine orale ? 10 labos en France (MSD, Arrow,Biogaran,Cristers, EG, Gerda, Mylan,Pierre Fabre, Sandoz et Zentiva), et dans le monde le champion est Merck. Qui gagne de l’argent avec ? Tous, mais pas assez pour les actionnaires car le prix est bloqué comme pour tous les médicaments anciens. Et qui cherche actuellement des médicaments antiviraux (genre remdesivir) contre le SAS-cov2 pour gagner des milliards avec ? Probablement tous les labos, en tous cas il est de notoriété publique que Merck en a 2 en cours de phase 1-2. Donc il faut ménager le créneau commercial et amputer une branche bien vive mais qui fait de l’ombre pour laisser le champ libre au business…

  107. Dans une situation pareille, il y a moyen de porter plainte contre un état au niveau de la cour européenne de justice :
    voir les sites suivant: tout y est très bien expliqué . Il n’y a pas d’impunité et tout citoyen européen est en droit de réclamer des explications , les juges européens ne demandent pas mieux qu’un quidam dénonce une situation prise d’autorité sans fournir d’explications , dans le cas qui nous occupe , ce n’est pas du secret défense .:

    Comment introduire une plainte au niveau de l’UE …
    —— >https://ec.europa.eu/info/about-european-commission/contact/problems-and-complaints/complaints-about-breaches-eu-law/how-make-complaint-eu-level_fr
    Formulaire de plainte – Manquement au droit de l’UE …
    .
    ——->https://ec.europa.eu/assets/sg/report-a-breach/complaints_fr/

    C’est le plus simple et au moins cela dévoile les histoires que l’on veut garder secrètes

  108. Les labos pharmaceutiques préférant de loin des personnes malades à des personnes saines de manière à étayer toujours plus des bénéfices déjà indécents, on a aucun mal à imaginer un “pouvoir de persuasion” auprès des différentes agences, sans doute peu scrupuleuses du respect des textes et n’hésitant pas à produire de pompeuses excuses, dussent celles ci les couvrir de ridicule. Bizarrement, mon raisonnement me pousse à imaginer la complicité des divers gouvernements. Bon sang, je crois que je vire complotiste !!!

    • bon business pour les labos… chez moi, il fallait se présenter avant 9 h pour une prise de sang, maintenant pas besoin de rendez vous, c’est ouvert jusqu’à 13h

  109. Une année que ce labo travaille sur des injections d’Ivermectine comme traitement préventif de longue durée… ils sont entre autre financés par la fondation Biill et Mélinda Gate. https://www.industriepharma.fr/covid-19-la-biotech-montpellieraine-medincell-demarre-son-evaluation-de-l-ivermectine-en-traitement-preventif,113014 Étonnant vraiment que leurs essais ne soient pas encore au point après une année! Une intuition me dit qu’une fois la 3eme dose de vaccin vendue, même les plus naïfs se réveilleront quand ils verront que les choses ne s’améliorent pas (personnellement je pense que nous auront un répit cet été et une saison automne hiver à nouveau catastrophique à cause des variants résistants au vaccin), on leur proposera alors un traitement réellement salvateur (très cher , forcément), facile à relever dans un pass sanitaire (Faire une injection nécessite de passer par une instance sanitaire, alors que de donner des comprimés ne permet pas de contrôler si les individus le prennent ou pas). Si on admet aujourd’hui que l’Ivermectine marche en cp, aussi bien en préventif qu’en curatif, ce ne sera plus possible de contrôler les individus (et ce ne sera plus nécessaire non plus, la Covid devenant une maladie comme les autres )

    • @ Corrine …..même réflexion pour moi depuis le début
      “””” Si on admet aujourd’hui que l’Ivermectine marche en cp, aussi bien en préventif qu’en curatif, ce ne sera plus possible de contrôler les individus””””

      On est entré dans le contrôle de la population en pratiquant l’ignorance et la peur distillée quotidiennement par les médias

      Chaque jour, depuis que le déconfinement est entré en vigueur, on nous se félicite de la décrue des hospitalisations / réanimations tout en prouvant le bon effet de la vaccination et en abattant massivement les barrières de critères pour se faire vacciner

      “Voyez bonnes gens comme la vaccination va vous permettre de revivre normalement”

      Quand la vague d’automne fera sa réapparition, on traquera ceux qui ne sont pas vaccinés (les responsables inconscients) et on imposera la 3ème dose pour les vaccinés du printemps

      Chaque jour, on nous reproche de ne pas être vaccinés à notre âge (septuagénaires) et de faire courir des risques à nos enfants et petits enfants quand ils nous visitent. Le monde à l’envers en seulement quelques mois où c’étaient les plus jeunes qui risquaient de contaminer les ainés.

      J’espère ne pas connaitre le moment, où comme Renaud qui refuse le vaccin, voit sa fille poster la photo d’un chat tenant dans sa gueule son chaton pour le conduire à la piquouse ………… C’est révoltant et déprimant !

      C’est terrible, mais j’en arrive à souhaiter que la prédiction de certains, une vague de décès et de graves affections dans quelques mois, survienne chez les vaccinés pour prouver à mon entourage que j’avais raison …. le vaccin est plus néfaste que le Covid et on peut se soigner facilement dés qu’apparaissent les 1ers symptômes

      • il trouveront le moyen de dire que les morts, c’est la faute au variant, qu’il faut à nouveau se faire vacciner avec le nouveau vaccin

    • Le labo s’y est intéressé avant la Covid, pour les autres indications. Il est spécialisé dans la transformation de médicaments en présentations à action prolongée (comme la contraception une fois tous les 6 mois). Il a d’abord fallu démontrer que la prise au long cours ne pose pas de problèmes, ce qui n’avait jamais été fait, et pour démontrer cela, il faut en prendre un certain temps ! La fondation a financé une autre recherche.

  110. Bonjour et merci pour vos articles, toujours très pertinents.
    Concernant les publications sur l’ivermectine, il suffit de taper « ivermectin Covid 19 » sur le moteur de recherche de Pubmed pour trouver 195 publications en 2020 et 2021, dont, je crois, le CR de 37 études randomisées.

  111. – “Comment le Président, le Ministre, les élus peuvent-ils accepter de tels comportements, alors que par le passé ils ont tout fait pour que cela n’arrive plus. A quoi servent les lois qui ont été faites pour garantir la transparence de ces décisions administratives ?”

    Il en aura fallu du temps pour qu’on parvienne enfin à admettre – et encore ou à demi-mot, car sans en tirer le moindre enseignement politique pour le moment comme on peut le constater, que l’oligarchie financière était parvenue à concentrer un tel pouvoir économique et politique (judiciaire, médiatique inclus), au point de pouvoir imposer son programme, sa conception du monde à tous les peuples de la planète, dans un contexte de crise généralisée ou systémique du capitalisme mondial, uniquement pour pérenniser son hégémonie ou sa domination sur le reste de la société, ses privilèges, son statut, à n’importe quel prix. Ce constat sera évidemment contesté par la plupart des gens. Combien ? 99%. C’est possible, car seul 1% a réellement conscience de la situation, vous aurez deviné de qui il s’agit, n’est-ce pas ? Tout le problème est là et nulle part ailleurs.

    Voilà pour les objectifs de l’oligarchie financière, qui sont de plus en plus clairement identifiables. Tout le reste est du baratin, on a presque envie de dire hélas au regard de la monstruosité et de la cruauté de son plan, car effectivement elle avait tout minutieusement planifié de longue date, ce qui explique pourquoi ses porte-parole se sont employés à criminaliser tous ceux qui le mentionnaient en les caractérisant systématiquement de complotistes. Vérifiez, tout se tient. Et si vous n’en êtes pas encore convaincus, comme le Dr. Maudrux, vous allez y venir petit à petit, parce que c’est la stricte réalité ou vérité qu’on le veuille ou non.

    Quant à savoir si nous nous en sortirons, il n’existe pas cinquante mille issues ou alternatives. Soit on parviendra à s’organiser pour mettre un terme à ce régime politique pour neutraliser la capacité de nuisance de l’oligarchie financière ou confisquer son pouvoir, ses richesses qui doivent revenir intégralement à la collectivité toute entière, en d’autres termes on abolit le capitalisme ; Soit on n’y parviendra pas, et alors vous pouvez dire adieu à la civilisation humaine, à son émancipation, à la liberté. Non, il n’existe pas de demi-mesures en la matière, hormis chez les démagogues, naïfs ou ignorants, et si un changement de régime politique et économique devait intervenir, cela ne passerait pas par les urnes, sauf à se faire encore de cruelles illusions, ce seraient d’ailleurs les dernières…

    • Je rectifie au regard des commentaires qui ont été publiés depuis bourrés d’illusions, et aucun à la suite du mien, normal.

      J’avais écrit : Ce constat sera évidemment contesté par la plupart des gens. Combien ? 99%.

      Bingo ! Il fallait préciser ou étouffer.

      Ce sera mon dernier commentaire sur cet article, sauf réponse au mien si nécessaire.

  112. Bonjour,
    Que pensez-vous de:
    vaccins libres de brevets: https://www.lemonde.fr/international/article/2021/05/05/l-administration-biden-soutient-la-suspension-des-brevets-pour-les-vaccins-contre-le-covid-19_6079267_3210.html

    -> manque à gagner pour big pharma, mais la raison peut être que les vaccins ne sont pas la solution.
    Donc, plus de vaccins, le champ est donc libre pour un médicament (cher ?) produit par big pharma, vu que les vaccins n’auraient plus lieu d’être.

    • Malheureusement, on dirait qu’il vaudrait mieux militer pour autoriser à redonner un brevet temporaire à l’Ivermectine (et autre molécules efficace), que cette ”perte” de brevet sur des technologies médicales difficilement généricables de toutes manières.

      La mise aux enchères d’un protocole de soin, ou peut être autoriser un brevet pour une gélule incluant plusieurs molécules, Iver + doxy, …. (si c’est possible au niveau de la pharmacie ?)

  113. Ils ne veulent pas soigner
    ils veulent vacciner.!
    L équation est simple
    Confinement + couvre feu+ masques = vaccins

  114. Merci à nouveau mais …..

    Quoiqu’il en soit que doit concrètement faire une personne influencée par des complotistes du genre de Gérard Maudrux et encore insuffisante compagnie, si, face à des tests dits positifs, à des symptômes personnels, familiaux ou autres ou “simplement” par soucis préventifs, son médecin traitant officiel refuse une ordonnance basée sur l’ivermectine, sinon le zinc et la vitamine D3, et/ou des huiles essentielles et/ou de l’homéopathie et /ou des conseils nutritionnels ?

    Les doctes analyses critiques et propos fondés, souvent malheureusement non séquencés sur et sous la vidéo, c’est très bien en soi, surtout si on dispose de temps.

    Mais en pratique, face à un discours officiel politique et/ou médical grégaire et inféodé et à la peur collective entretenue par des fausses statistiques, le citoyen moyen critique, parents ou non, peut faire quoi d’intelligent et protecteur, voire salutaire ?

    • En parler avec son généraliste avant une infection Covid : 3 possibilités 1) il est déjà au fait des traitements précoces et les utilise . Là c’est facile (mon généraliste utilise l’azithromycine depuis une année mais ne connaît pas trop l’Ivermectine. Il me connaît et me respecte et m’a promis de m’en prescrire si je tombe malade car la molécule est sans danger et va continuer à s’informer) 2) le médecin n’utilise pas les traitements précoces mais entre en matière si on y tient et les prescrira en cas d’infection. 3) le médecin n’entre pas en discussion c’est plus compliqué, surtout émotionnellement (c’est pas agréable du tout de se confronter à son médecin de famille… j’ai dû prendre mon courage à deux mains pour le contacter à ce sujet, et même si j’ai été finalement bien accueillie, j’étais assez stressée à l’idée qu’il refuse la discussion, et j’aurais été très très attristée d’un refus ). Dans ce cas chercher un autre médecin à contacter en cas de Covid . Ils sont bien plus nombreux que l’on imagine à avoir soit de l’ouverture soit a déjà les utiliser sans le crier sur les toits . Utiliser son réseau d’amis pour trouver ce médecin ou voir les listes sur reinfocovid. Bref faut se bouger et cesser d’attendre que le système sanitaire devienne enfin logique et efficace pour soigner ce Covid

      • « … le médecin n’entre pas en discussion c’est plus compliqué, surtout émotionnellement (c’est pas agréable du tout de se confronter à son médecin de famille… j’ai dû prendre mon courage à deux mains pour le contacter à ce sujet, et même si j’ai été finalement bien accueillie, j’étais assez stressée à l’idée qu’il refuse la discussion, et j’aurais été très très attristée d’un refus ).”
        Moi, je n’étais pas très bien accueillie et j’ai été assez attristé et sanspossibilité de changer de médecin.
        Moi “Qu’est que vous pensez de l’ivermectine”
        Lui “Je ne pense rien.”
        Conclusion – “C’est expérimental. Tant que les autorités médicales ne recommandent pas l’utilisation de l’Ivermectine, je ne le prescrirai pas.”
        Finalement j’ai trouvé une pharmacienne, la fille d’un ami de longue date, à l’autre bout du pays qui va me l’envoyer par poste.
        On a l’impression d’entrer en résistance pour pouvoir se défendre. Il va falloir peut-être partir à Londres sauf que cette fois, là-bas, c’est pire.

      • @CORINNE
        Oui, je viens de me heurter moi aussi à l’évitement de ma question par mon généraliste. Pas eu le cran de le reprendre. C’était la fin de journée, d’autres patients attendaient encore…
        Il y a une liste de médecins sur le site du collectif laissons les médecins prescrire…mais c’est plutôt une liste de médecins ayant signé la pétition plutôt qu’une liste de médecins effectivement disposés à prendre le risque de prescrire. Sur le site de REINFOCOVID on me dit qu’une liste existe ; je ne la trouve pas !?

        • Voir mon commentaire un peu plus haut, médecin qui refuse de prescrire => menaces de poursuites pour refus de soin.

      • Je reviens de chez ma généraliste, petit problème d’infection oculaire saisonnière. Entretien :
        – Vous avez été vaccinée ?
        – Non.
        – Et vous le ferez ?
        – Non.
        – Pourquoi ?
        – Eh bien, j’aurais préféré qu’on autorise les traitements et puis, les vaccins étant au mieux dans la phase 3, je n’ai pas envie de servir de cobaye.
        – Bon, on n’en parle pas.
        – (Je n’étais pas sûre d’avoir bien entendu) Vous voulez qu’on en parle ? (Je pensais qu’elle voulait me convaincre, je souhaitais entendre ses explications).
        – Non, c’est inutile. (Excédée ? Nb de refus important ?)

        Ma conclusion : quand un patient ne peut même plus discuter d’un traitement avec son médecin, il ne peut plus y avoir de confiance et pourtant c’est une part importante de la relation patient/médecin, non ?

    • Nous sommes en réalité bien seuls.
      Il y a le collectif des médecins engagés ; mais il n’y aura pas nécessairement quelqu’un proche de chez vous prêt à accepter de nouveaux patients, comme c’est le cas dans le désert médical où je vis.
      Il y a l’option achat sur Internet avec les interrogations sur la sécurité du produit, et les risques liés à l’automédication, mais aussi la douane qui bloque vos achats.
      Il reste la possibilité de renforcer son système immunitaire avec ce qui convient le mieux pour chacun, vitamine C, D, Zinc, Quercétine etc… qui est à la disposition de tous, bien sur cela ne sera pas miraculeux mais pourra contribuer à aider.
      Quoi qu’il en soit merci au Docteur Maudrux d’agir comme il le fait. Les recours finiront par aboutir, on ne peux indéfiniment cacher la vérité et mépriser la santé et la vie humaine comme c’est le cas actuellement.

    • En pratique il faudrait en arriver au marché noir massif, sous le manteau pour que ça bouge !
      Mais il y a beaucoup de risques d’avoir des produits frelatés ! ceci dit, une autre solution étant d’avoir du bambalaba ou du Remdesivir frelaté ”officiellement”, est ce vraiment un risque ?

  115. Je suis effrayée de ce qu’il me vient à l’esprit car j’imagine que devant le nombre de décès et d’effets indésirables dûs à la vaccination qui arrivent et vont devenir trop visibles aux yeux des populations, les labos opèrent un repli stratégique avec des nouveaux médicaments aux molécules miracles qui seront approuvés, délivrés, et promus visiblement avec la même complicité des autorités médicales et des états que pour les vaccins.
    Donc nous n’aurons plus le choix ça sera vaccins où nouveaux médicaments miracles dédiés et imposés.
    La question que je me pose et qui me perturbe est : quel est le but de tout cela si ce n’est pas pour nuire ?

    • Sauf que entre un vaccin administré presque de force à toute une population et un médicament administré à un malade, seulement à un malade et (ceux de la Covid ne sont pas si nombreux que ça, quelques milliers peut-être si la vaccination s’arrête); y’a un monde!
      Et là les médecins qui soignent devraient y retrouver un peu de place!

  116. Vous n’êtes pas sans savoir que le système mafieux est devenu mondial, ils se réunissent à DAVOS, Bilderberg, Young Leader, etc etc. Leurs déclarations sont-elles toutes rendues publiques ? Préparons-nous à d’autres souffrances, les “dictatures marchent” pour finir en gouvernement mondial et totalitaire. La numérisation- robotisation des peuples est planifiée de longue date, Elle est inéluctable. Les aides et assistés se compteront par milliards.. La classe moyenne est laminée, elle était prévue , confortée, dès 1981, La lutte des classes est programmée. Désolé, mais les manipulations dites scientifiques ne font que commencer. Cela finira mal.
    J’ai entendu un président déclarer : “L’heure n’est pas à sauver des vies, mais à redresser…”. Cela vous paraît-il suffisant pour comprendre pourquoi, l’usage de l’ivermectine, entre autre, est considérée par les mafias : inacceptable? De longue date, les classes moyennes sont appelées à être laminées , ainsi, il en a été décidé. Un président l’a aussi déclarer , en catimini, à un autre “sortant”. Pourquoi les peuples n’ont pas été avertis ?

    • quand on voit que des actrices et acteurs de cinéma qui ont pu se permettre d’acheter et d’entretenir des Boeing personnels, on imagine le reste pour les mafieux qui nous dirigent!

  117. Très impressionnant. Merci pour ce travail remarquable. Espérons que tout cela finisse devant les tribunaux, avec des sanctions lourdes et exemplaires, assez pour être dissuasives à jamais. La peine de mort serait elle suffisante ?

    • A vous lire tous ici, j’ai peur qu’il ait plus de pourris que d’honnêtes gens sur cette planète. Même dans les tribunaux !
      Je suis désespérée ! Help !

      • Non non, ils sont juste plus voyants quand leurs forfaitures sont dévoilées, c’est tout Sinon ils aiment bien l’ombre Regardez l’ancien Ministre du Budget de Hollande qui planquait son pognon en Suisse, il avait rien dit à personne avant d’être démasqué!
        A part les gens de spectacle, bien sûr, mais sont-ils encore des influenceurs; pas sûr!

  118. N’ai-je pas entendu dire que toutes les autorités de santé d’Europe empêchent l’acceptation de remèdes, ne seraient-ce que partiellement efficaces, pour que l’in-existence officielle de tels remèdes permette d’accepter la mise sur le marché au moins provisoire de “vaccins” qui sont encore au stade d’essais, réduisant tous les “vaccinés” au statut de cobayes. C’est tellement vrai que les compagnies d’assurances refusent de couvrir les risques que présentent les cobayes en question.

    • Ce serait bien d’avoir une source confirmant cette supposition, avec un nom d’Assureur ayant mis le doigt dedans.
      Parce que là, ça ferait prendre conscience à ceux qui croient dur comme fer en cette pseudo vaccination, que ce sont eux qui prennent les risques, tous les risques.
      Quand on voit la défiance envers le produit d’AstraZeneca après seulement la publicité concernant quelques décès (il y en a beaucoup d’autres passés sous silence avec tous ces pseudo vaccins), cela suffirait sans doute à mettre une sacrée pierre dans la marre!

  119. Effectivement, incompréhensible lutte contre le traitement précoce de la covid par plein d’institutions si peu rspectables. On dirais que tout a été ficelé dès le premier jour. IVM est hors radar.Point.
    Je suis ébahi aussi par le nombre de colegues médecins, qui voient des nouveaux cas de Covid tous les jours, et n’ont aucune curiosité sur l’IVM ou l’AZT. Meme pas un coup d’oeil sur les nombreuses études!

    Je suis aussi ebahi par le nombre de confrères qui méconnaissent l’IVM ou l’ZT

    • Vous avez raison ! Comment,dans le cadre d’une consultation, alors que la salle d’attente est pleine, aborder le sujet de l’Ivermectine lorsque votre médecin vous dit ignorer le sujet? Comment imaginer qu’un médecin puisse l’ignorer ?
      Je lui ai refilé le lien du blog de Gérard Maudrux qu’il a noté et qu’il ira peut-être voir, si il en trouve le temps…Pas d’angoisse inutile en attendant le combat contre les attaques du Covid pas certain…Et je suis entourée de médecins de plusieurs générations dans la famille mais un seul se risque à l’Azithromycine !!! Les autres se conforment…

  120. Seul nom cité l’EU (en 3 clics)
    For example, the Exscalate4CoV project in relation to raloxifene. Raloxifene is mainly used to prevent and treat osteoporosis in postmenopausal women. The Italian Medicines Agency has authorised a clinical trial for its use in COVID-19 patients with mild symptoms. The trial marks the completion of the first phase of the Exscalate4CoV project, which (through the use of a supercomputer platform) has screened 400000 compounds (approved drugs and natural products that are safe in humans) for their potential as therapeutics for COVID-19

  121. Superbe billet. A partir d’un élément purement technique, la commission machin qui viole la loi, n’a consulté personne, n’a pas voté… vous parvenez à ouvrir le débat, et à pointer du doigts des abîmes assez vertigineux.

    Et surtout très sombres.

    Je note par ailleurs votre évolution personnelle, au fil des mois, très nette…

    Je me permets de répondre à votre dernière question, qui est purement rhétorique (vous le savez désormais).

    Tous les gouvernements des pays les plus riches, les plus puissants… ainsi que virtuellement toutes les institutions se battraient ensemble… pour défendre les intérêts de l'”industrie pharmaceutique” ?

    Désolé, mais cette idée est peu crédible.

    Mais alors… ?

    Ils ne défendent pas quelques sociétés, déjà fort riches par ailleurs… ils défendent le… coronavirus.

    Ils défendent la “pandémie” !

    Des traitements efficaces, donc l’ivermectine ou l’HCQ ou les antibios, mettraient… un terme à la pandémie.

    Et manifestement, c’est cela que tous ces gouvernements et institutions ne veulent pas…

    Je reformule : tout le bordel INSENSE que nous voyons sur virtuellement TOUTE la planète depuis 15 mois… ne peut pas trouver son explication dans la volonté de faire cracher des dividendes chez Pfizer, Moderna, J&J…

    • En effet, rien que pour la France, l’enjeu big pharma,(vaccins, tests, masques, divers), se chiffre en dizaines de milliards, les enjeux économiques en centaines de milliards, et bientôt en milliers.

      • @ Jib
        Ce que suggère Covidémence, c’est plus que ça. C’est le programme de démolition contrôlée des économies locales et nationales, pour que les multinationales les récupèrent, comme Klaus Schwab l’a expliqué avec « The Great Reset » et déjà avec « The Fourth Industrial Revolution ». Le plan sanitaire mondial est l’aubaine et l’instrument idoine pour avancer cette transformation.
        https://www.youtube.com/watch?v=I3oTkxlUNf4 (je n’ai pas la même façon de penser que Philippe Herlin, mais je suis rassuré de voir que des schémas de pensées différents n’empêchent de partager la même analyse que je fais avec lui).

        @Covidémence
        Votre remarque : « Je note par ailleurs votre évolution personnelle », me semble, heu….
        Le docteur Maudrux a pris le temps de trouver l’épine dans le pied de ce plan sanitaire, l’ivermectine, qui étend ses résultats à travers le monde. Et savoir manipuler doucement cette épine comme il le fait avec ce texte ciselé, sans se prendre le fatal coup de talon, ouvrant ses paragraphes vers les « abimes vertigineux » avec les mouvements de ses doigts, ça demande un peu plus qu’un simple cheminement personnel.
        Et j’ai besoin (on a tous…) du docteur Maudrux, de ses articles, de cette liberté étonnante qu’il laisse au forum et de l’ivermectine.
        Sinon, je partage tout votre message.

        • Vous n’avez pas saisi le sens de ma remarque.

          Je parlais de l’évolution des analyses. Et cela n’a rien d’extraordinaire. Nous sommes nombreux à avoir fait ce “cheminement”.

          Je pense à Jean-Dominique Michel par exemple en Suisse, ou même le prof Perronne.

          Au départ ils parlaient tous de dysfonctionnements, d'”erreurs”, de décisions “absurdes”, etc… Puis l’analyse s’est affinée…

          Et un an après, nous sommes tous devenus de facto… des “complotistes”.
          😉

          L’appât du gain, l’avidité, la “bêtise” voire les “erreurs” ne peuvent pas expliquer ce qui se passe dans le monde depuis 15 mois.

          • Tout simplement le capitalisme sans régulateur.
            Qui produit les mêmes effets que le stalinisme ou le maoisme mais en plus poli/policé/propre ou politiquement correct.
            Petit rappel, le capitalisme vise au monopole, par tous les moyens (rachat des concurrents, corruption, compromat, etc …)

          • Les complots mondiaux ne font que decredibiliser les lanceurs d’alerte.
            Il n’y a pas de complot mondial, juste de la corruption, et de l’opportunisme des interets qui exploitent des dirigeants d’une betise absolue, car elus sur leurs competences marketing, et plus ou moins places au pouvoir par des lobbies mediatiques.

          • Jean De
            C’est plutôt ce qu’on appelle “capitalisme de connivence”.

      • et à terme la ruine du pays, certains pourront faire main basse sur les biens de pauvres gens crédules qui ont respecté le port de masque …en leur faisant confiance, quand face à la dette colossale du pays on aura des taux d’intérêt insuportables.

    • @Covidemence.com
      Vous avez totalement raison seule réserve, de taille, il ne s’agit pas de toute la Planète, mais principalement des pays riches, ce qui limite de fait l’emprise du Forum de Davos

    • Vous avez totalement raison, seule réserve de taille: ne concerne en réalité que les pays riches, ce qui montre les limites de fait du Forum de Davos

    • Cher Mr Covidemence,
      Avais-vous lu ou entendu parler du livre de James Rickards, un économiste américain, sur la prochaine crise financière ? Le livre en anglais s’intitule “The Road to Ruin”. Il y mentionne notamment les régulations mises en place qui permettent de “congeler” nos biens. (Je m’excuse de ma traduction approximative, je ne suis pas économiste, ni médecin d’ailleurs).
      Ses propos font aussi référence au concept de “Ice Nine” qui décrit selon lui la future réponse de nos gouvernants et élites pour résoudre la prochaine crise financière. Au lieu de réinjecter du liquide dans le système (imprimer de la monnaie) , leur solution sera de le congeler.
      Ce livre est intéressant. Les mots utilisés pour décrire cette prochaine crise rappellent le jargon médical. “Contagion, virus etc).
      Je me demande donc si cette future crise dont il est question dans son livre n’est pas celle que nous vivons actuellement.
      La pandémie puis la vaccination de masse n’étant qu’une étape dans la “solution” imaginée pour y répondre.
      Bien cordialement.

  122. Comment ne pas comprendre que la Mafia est au pouvoir ?
    Il n’y aura pas de retour possible.

    • oui, mais attention, mafia en cols blanc… ils n’ont pas de sang sur les mains, car on meurt seulement de la covid>>>>…soignés avec du doliprane !!!

  123. Courage Maudrux
    On te suit, on est scandalisé
    On ne devra pas lacher et cette immense forfaiture devra être authentifiée. Hélas Dr P. Kory devient pessimisre

  124. Encore et encore bravo. Votre lettre à Veran est-elle partie et combien avez-vous eu de signatures ?

        • vieux et diminue ,je reste emerveille par les ecrits de Mr MAUDRUX ,Je ne comprend pas comment le president , le ministre de la sante ne soient pas les premiers a s interroger ,et le corps medical francais voir europeen

          • le Président a encore une marge de manoeuvre, Véran et son âme damnée, Salomon, sont cramés, on va leur trouver une place bien rémunérée où ils pourront nuire aux frais du contribuable.

          • Macron a été titré Young Leader à Davos , parrainé par Attali (ardent défenseur d’une gouvernance mondiale), financé par MCKINSEY , dont la branche française est dirigé par le fils Fabius. On rappelle que ce cabinet a été condamné à des millions de dollars pour sa participation active dans l’affaire des opiacés aux USA…et la cour n’est même pas pleine …on peut encore en jeter…

      • Magnifique succès !! 150% de signature par rapport à l’objectif haut !!
        Encore Bravo et merci aux signataires aussi, quelle que soit l’issue.

        Vous devriez peut être ”laisser” ouvert la possibilité de signature après avoir rendu publique la démarche. Même si ça n’a plus de ”poids” pour cette démarche spécifique, ça pourrait inciter d’autres à sortir du bois et élargir ce réseau.

      • Magnifique …. attendons le résultat ou plutôt la réaction de Veran
        Une copie a t elle été envoyée au Président Macron ?

        • Un tel sujet intéresserait peut être Élise Lucet ? Non ? Si quelqu’un avait ses coordonnées, au moins lui proposer l’idée ?

        • J’ai du enlever 700 signatures (pharmaciens, infirmières, kinésithérapeutes, dentistes, et autres professions non médicales pour que cela reste une lettre de médecins à médecins, sinon cela devenait effectivement une pétition, et que veut dire une pétition à 10, 20, 30 000 ? Même 100 000.

          • Comme vous, j’aime pas bien les pétitions (à part sur le terrain, elles permettent de faire de l’information avec une prise de contact facile).
            Par contre, proposer que votre texte soit signé à posteriori par des médecins (et pourquoi pas dans un tableau à part, par le personnel soignant), pourrait permettre à certain-es qui n’ont pas eu l’info avant de se positionner comme soutien.

          • à 100 ou 200 000, ça commence à faire jaser si c’est bien diffusé.
            Je ne prends pour example que la Lettre Ouverte des Anciens militaires qui de 1500 signatures est passée à plus de 25 000, et a essaimé avec 2 autres “lettres ouvertes”, une de solidarité du Personnel Civil, une autre du Personnel Militaire d’Active. Echos avec publications dans valeurs actuelles et (pseudo) analyse politique au 13h de TF1 et qq mots au JT de 20h de FR2. Sans oublier la risée des propos de la Ministre qui a dû s’y reprendre à 2 fois et la bêtise du dépôt de plainte de l’équipe Mélenchon et des députés du Groupe Les insoumis, renvoyés dans leur but par la justice.
            Ces lettres ouvertes ont un réel soutien dans la population. Notre président ne s’attendait sans doute pas à ce genre de coup! Souhaitons que ce ne soit pas un pétard mouillé et que la pression se maintienne