168

Tout sur le Monkeypox

Comme l’a fait remarquer un lecteur, Pi ne montrant pas le bout de son nez après omicron, c’est Pox qui prend le relais, avec un discours des autorités mi inquiétant, mi rassurant. On nous dit qu’il n’y a pas de formes graves, ce qui est rassurant, mais on nous annonce des vaccinations, ce qui l’est moins. Qu’en est-il ?

Une simulation de pandémie à Monkeypox avait été faite il y a 14 mois, faisant dire que c’était prévu, voire organisé. Non. Cet organisme (le NTI) est sérieux, les responsables également, et la maladie n’est pas si rare et ancienne. Faites 20 simulations avec des germes différents pour des épidémies de ce type, il y en aura forcément une qui tombera juste. Si le résultat de cette étude est inquiétant, c’est parce que c’est une simulation dans l’hypothèse d’une guerre bactériologique, avec infestation initiale massive, ce qui n’est pas le cas ici.

Premier cas en France le 19 mai, 5 cas le 24 mai, 7 le 25, et en quelques jours en Europe : GB (57), Espagne (34), Portugal (37), Pays-Bas, Italie,… plus de 200 cas hors Afrique, dans une vingtaine de pays. Tout le monde semble touché.

La variole du singe, orthopoxvirose simienne pour son nom scientifique, est due à un virus, entraînant une maladie évoquant la variole. Cette maladie, transmise par les singes, est endémique en Afrique, le premier cas humain semble avoir été détecté au Congo en 1970 chez un jeune garçon de 9 ans, qui n’aurait pas survécu. Les réservoirs sont les singes, mais également les rats (qui est le principal hôte) et les écureuils. Elle se manifeste par une forte fièvre, céphalées et douleurs ostéomusculaires les premiers jours, puis évolue rapidement en éruption cutanée, avec la formation de croûtes. Le malade est contagieux une à 2 semaines.

Hors Afrique, les premiers cas semblent avoir été décrits aux USA en 2003, avec des patients en contact avec des chiens de prairie domestiques, infectés par des rongeurs africains importés. Pour la transmission chez l’homme, on avait jusqu’à ce jour évoqué un contact avec du sang, des lésions cutanées, des sécrétions d’animaux malades. Il semble toutefois que les premiers cas décrits aujourd’hui concernent des personnes non en contact avec des singes, la plupart étant homosexuels ou immunodéprimés, sans contact avec des animaux ou des personnes rentrant de zones endémiques. Si ce virus peut être attrapé via une activité sexuelle, “ce n’en est pas pour autant une maladie sexuellement transmissible”, affirmation surprenante de l’OMS en contradiction avec la majorité des premiers cas observés. Par ailleurs, certains peuvent se poser des questions quant à la diffusion d’une épidémie sur un terrain malmené depuis un an par de multiples agressions et perturbations immunitaires.

Est-ce une maladie grave ? Oui et non. 

Oui si on laisse faire, car elle est 10 fois plus mortelle que la covid. En 2020, plus de 4000 cas en Afrique, avec 140 morts, ce qui donne une létalité de 3,6%. L’an dernier au Congo, 58 décès, soit près de 10% de mortalité ! Si la Covid n’est dangereuse que pour les plus âgés avec comorbidités, la Monkeypox touche toutes les tranches d’âges, les plus jeunes semblant faire les formes les plus graves. Par contre elle est moins contagieuse. Il n’y a pas de traitement médicamenteux connu (en fait un viendrait de sortir, il n’y a pas de recul), pas de vaccin spécifique. 

Non, en raison de la faible contagiosité (à confirmer, mais cela est le cas depuis des décennies) et de la vaccination contre la variole, qui serait efficace à 85%, et serait donc à même de stopper l’épidémie en vaccinant les cas contact, contrairement à la covid. Maintenant d’où sortent ces 85% ? Mystère. Depuis deux ans, on a vu beaucoup d’affirmations sans bases scientifiques.

L’éradication de la variole a été obtenue grâce à la vaccination (ce que certains contesteront, je n’en doute pas…), et depuis 1980 on considère qu’elle a disparu, et on ne vaccine plus (depuis 1984 en France), tout en constituant des stocks, uniquement pour des raisons militaires, en cas de guerre bactériologique, surtout à la suite des attentats du 11 septembre 2001. Brigitte Bourguignon sur RTL le 25 mai le confirmait : “Il y a des stocks stratégiques ».

Le virus de la variole est un orthopoxvirus, de la même famille que le Monkeypox, et celui de la vaccine qui touche les vaches. La vaccination contre la variole a été inventée par Jenner, chirurgien anglais, en 1796, première vaccination au monde.

Si les première et seconde générations du vaccin n’étaient pas dénuées d’effets secondaires pouvant être graves (encéphalites), la troisième ne l’est plus. Dans cette troisième génération, à virus vivant atténué non réplicatif, deux principaux vaccins : l’ACAM2000 et surtout l’IMVANEX, de la société de biotechnologie danoise Bavarian Nordic (AMM en France et en Europe). À savoir : ces vaccins n’ont pas été testés en dessous de 18 ans (surprenant, et qui ne sera pas un obstacle pour certains.. ), ni chez les femmes enceintes.

La HAS préconise la vaccination des personnels de santé, il y en a qui vont être contents. « Les personnes adultes contacts à risque d’exposition au Monkeypox tels que définis par Santé publique France, incluant les professionnels de santé exposés sans mesure de protection individuelle ».  Cette phrase est ambiguë, ne limitant pas expressément aux cas contacts. “Exposé” n’est pas” contact”, tous les professionnels de santé étant exposés, mais pas forcément contacts.

En cas de contact, il faut vacciner entre 4 et 14 jours, après c’est inutile. Le schéma est à 2 doses espacées de 28 jours, 3 doses pour les immunodéprimés.

Selon BFM qui cite un document du Ministère daté de 2006, nous aurions un stock de 70 millions de doses, stock passé à 82 millions selon La Tribune de novembre 2015. Le problème est qu’il s’agirait de vaccins utilisés en France avant les années 80, pour certains fabriqués durant les années 70, qui ont été contrôlés par l’Agence française de sécurité des produits de santé, qui les a jugés “stables” en 2006. Ce point met à mal les propos de notre Ministre, qui s’appuie sur ces stocks qui pourraient être vieux de plus de 40 ans, alors que nos voisins, comme l’Espagne, commandent de la troisième génération. Il serait intéressant de savoir si ces stocks ont été renouvelés depuis 2015, car à cette date, La Tribune, qui avait enquêté, constatait que l’étranger renouvelait avec la troisième génération danoise, mais qu’en France, “Tout le monde se renvoie la balle et donc personne ne prend de décision”. Ce sont sans doute les mêmes qui ont géré à l’époque les stocks de masques. Cet article de la Tribune de 2015 est à lire, aujourd’hui il serait totalement catalogué comme complotiste, je l’ai archivé, au cas où… La nature de ce stock évoqué par la ministre est à confirmer, Buzin et Véran l’ont-ils mis à jour ? C’est une question, pas une affirmation.

Maintenant, si nos vaccins sont périmés, soyez sans crainte, Pfizer est là et va nous sauver. Il y a une semaine, la Food and Drug Administration aurait annoncé qu’elle avait approuvé la version intraveineuse du TPOXX® (tecovirimat) pour une utilisation aux États-Unis pour traiter la variole du singe. Le médicament a été créé par SIGA Technologies, qui a formé un partenariat lié au médicament avec Meridian Medical Technologies en 2019. Meridian est une filiale du géant pharmaceutique Pfizer qui fabrique principalement des antidotes pour les armes chimiques. L’EMA avait déjà validé le produit il y a 6 mois, pour traiter la variole du singe.

ZOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

168 commentaires

  1. “L’OMS craint que le virus ne s’installe dans les pays non endémiques”
    https://www.20min.ch/fr/story/loms-craint-que-le-virus-sinstalle-dans-les-pays-non-endemiques-133043568044

    Mais elle va boucler son clapet cette Organisation de Misère Sociale !!!
    Et dire qu’il y en a qui boivent ses paroles…
    1000 cas dans le monde depuis un mois pour 8 milliards de personnes… bah voyons…

    Il n’y a pas 36 solutions…
    1. Quand on cherche on trouve, alors avant qu’ils ne commencent à en parler et à tester il y avait peut-être déjà autant de cas dans le monde… je ne sais pas… (au passage idem pour le Covid-19)
    2. Si c’est le “vrai” virus de la variole du singe, c’est pas possible qu’il y ait plusieurs foyers dans différents pays en même temps… Ça ne peut donc pas être ça vu les faits, à moins que ça soit lié au point n° 1…
    3. Soit c’est un virus modifié par la main de l’homme (si on peut appeler ça un homme) et il y a eu gain de fonction rendant le virus différent et plus contagieux…
    4. Soit ils essaient de faire passer les effets secondaires des injections anti-Covid-19 pour une nouvelle épidémie (et d’autres choses (hépatite ni A ni B, GHB en soirée mais pas de trace de GHB dans les analyses, piqûres, Kinder-Buitoni, etc. ))

    C’est certainement un mix de 3 et 4…
    Je me souviens d’un Dr. italien qui alertait qu’une pandémie de Marburg allait être organisée afin de lui imputer les effets secondaires des injections anti-Covid-19. Ça viendra plus tard sûrement, comme ça William Henry Gates III sera content.

  2. Bonjour les chardonnerets, beaucoup de travail en ce moment : alerter tous les candidats aux législatives de l’effet Buchwald avec ex concret : épidémie de variole en 1954-55 à Vannes où le seul médecin sur les douze à s’être fait vacciné est décédé de la forme la plus grave: la variole hémorragique . Il a reçu la méfions d’honneur par P Mendès France à titre posthume . Également l’épidémie à Sumatra en 1966. Bisouskes.

  3. Document très intéressant : https://stacks.cdc.gov/view/cdc/8161
    In Vitro Characterization of a Nineteenth-Century Therapy for Smallpox
    Mar 09 2012
    traduction de l’abstract :Résumé
    Au XIXe siècle, la variole a ravagé les États-Unis et le Canada. A cette époque, une préparation botanique,
    dérivé de la plante carnivore Sarracenia purpurea, a été proclamé comme étant une thérapie efficace contre la variole
    infections. Le travail décrit caractérise l’activité antipoxvirale associée à cet extrait botanique contre la vaccine
    virus, le virus du monkeypox et le virus de la variole, l’agent causal de la variole. Notre travail démontre l’in vitro
    caractérisation de Sarracenia purpurea comme le premier inhibiteur efficace de la réplication du poxvirus au niveau de la
    transcription. Avec la menace renouvelée des infections liées aux poxvirus, nos résultats indiquent que Sarracenia purpurea pourrait agir comme
    une autre mesure défensive contre les infections à Orthopoxvirus
    et ceci :Treatment of Small-Pox by Sarracenia Purpurea
    Br Med J 1863; 1 doi: https://doi.org/10.1136/bmj.1.109.127 (Published 31 January 1863).

  4. “État des connaissances sur le Monkeypox” – 27 mai 2022 – note d’information, 9 pages, rédigée par les médecins du cabinet Barok avocats (Di Vizio) : “https://www.barokavocats.com/wp-content/uploads/2022/06/Actualite-medicale-du-27.05.2022.pdf

  5. Via OuestFrance..
    Il se répand !!

    “Variole du singe. Le nombre de cas confirmés en France passe de 16 à 33

    Santé publique France a indiqué qu’au mercredi 1er juin 2022, la France avait détecté 33 cas de variole du singe, cette maladie bénigne mais très rare en Europe. « La situation évolue très rapidement », indiquent les autorités sanitaires.”

  6. Di Vizio touite ce-matin pour affirmer péremptoirement que la doxycycline n’a jamais été utilisée pour soigner la variole du singe. Qu’en pensez-vous ?

    • Robert Malone s’est bien sûr interessé au Monkeypox. Dans sa dernière contribution, où il examine les travaux portugais, il se montre…alarmant. D’abord en choisissant l’hypothèse d’un virus issu d’un labo et trafiqué. Ensuite en indiquant une possible transmissibilité interhumaine accrue. Malone n’est pas pas fermement affirmatif mais ce sont là les hypothèses qu’il retient.

      J’espère qu’il se trompe.

      https://rwmalonemd.substack.com/p/monkey-pox-update?s=r

  7. ” C’est embêtant de ne vendre des médicaments qu’à des gens malades. Si on pouvait agrandir notre marché auprès des gens en bonne santé, il est évident que ça arrangerait nos affaires”.
    Déclaration de Henry Gasden directeur des laboratoires Merck, 1976, suite au rapport du scandale bien occulté de la vaccination antivariolique chez les cas contacts en 1970 notamment chez les soignants… Prémonitoire?

  8. Un de mes amis médecins était l’un des 40 premiers sujets atteints du Covid 4 jours le 14 mars après l’arrivée de cet avion nous apportant le virus, vous savez portant ce chinois malade le 11 mars 2020 à LA REUNION
    Rappel de l’ARS 974. La préfecture et l’Agence régionale de la santé confirment un premier cas de coronavirus (covid-19) à La Réunion. Ce patient est pris en charge par les équipes du CHU Nord. Son état de santé ne présente pas de signe de gravité.

    Mon ami médecin de 84 ans s’en était sorti avec de l’oxygène portable et des corticoïdes qui lui ont donné quand même un diabète. Pour ses séquelles respiratoires importantes, mon ami a consulté un CHU. Il y a reçu des ???anticorps ???. Le lendemain ou deux trois jours après, il était atteint d’un pemphigus bulleux foudroyant. Il en est mort.

    Regardez des images du pemphigus bulleux et celles de la variole du singe. Ce sont les mêmes lésions cutanées.

    Je dis cela, j’ai rien dit !

    La pemphigoïde bulleuse (PB) est la dermatose bulleuse auto-immune la plus fréquente. Elle est liée à des anticorps anti-membrane basale dermo-épidermique dirigés contre les antigènes BP180 et BP230.

    • Très intrigant !
      Petit extrait de wikipedia (mais tout l’article est à lire)
      “De rares cas ont été constatés chez l’enfant (une cinquantaine de cas dans la littérature, parfois à la suite d’une vaccination (ex contre l’hépatite B4) ou à la suite d’une médication (diurétique de l’anse).”

  9. Bonjour les Aurores ( aujourd’hui il s’agit du joli papillon ) cela fait 258, deux cent cinquante – huit jours que nos courageux soignants sont « suspendus sans salaire. » C’est du factuel. Pour ceux d’entre- nous qui n’ont pas le temps de tout lire et qui désirent avertir d’autres personnes : commençons par la bizarrerie de la nouvelle grosse ficelle mise sur le marché de « l’inftox«  le Monkey qui toucherait préférentiellement les sujets homosexuels mais par transmission aéroportée? Soit. Ce qui est essentiel à savoir est : monkeypox incubation 5 à 21 jours. La vaccination pour les » cas «  contact se ferait entre le 4ème et le 14ème jour après le contact . Ça reste une mauvaise idée tant qu’elle n’est pas appliquée, L’injection déclenche les effets Buchwald :1) chez une personne non- immunisée, la Vacc pendant la période d’incubation ou quelques jours avant aggrave la maladie. Collectivement cet effet se manifestera par un accroissement des formes graves et de la mortalité chez les malades. 2) chez une personne immunisée par une ancienne vaccination ou une ancienne variole la même vaccination déclenchera la maladie qu’elle aurait sinon évitée. Collectivement cet effet se manifestera par une amplification de l’épidémie. Il devient alors possible d’énoncer le théorème de Buchwald ( quel beau nom que voilà pour les friands de synchronicité ) Après l’imputation d’un cas, la vaccination de vrais contacts avec un vaccin doté du second effet Buchwald déclenchera des épidémies dans des populations même immunisées à 100% . C’est court et limpide vous pouvez l’emmener le faire lire et le faire si possible signer par votre maire , votre député, votre médecin, votre pharmacien, votre infirmière et tous ceux nouvellement habilités non par leur nubilité mais par le droit qui leur est donné de jouer de la seringue. Par ailleurs pour la fête des mères je vais faire imprimer un t-shirt bleu marine ou noir manche longue si possible avec les motifs suivants: un papillon aurore et une formule que voici : A /a flèche double sens Éq flèche double sens R/C trois flèches doubles sens en triangle vers le chiffre 3 . Explications: le papillon aurore car c’est l’aube de quelque chose de nouveau A /a Attention/ attentions Éq équilibre R/C responsabilité /culpabilité le chiffre 3 car c’est le chiffre de l’acceptation de l’altérité. Le trois est la voie royale de la socialisation respectueuse de soi- même et d’autrui . Je le porterais dès que possible . « Que vos journées soient longues et vos nuits plaisantes. »

      • oui et les hétérosexuels aussi youpi .hein K2R ? Bientôt le jubilé au R-U 🙄🙄🙄. Je me rappelle que Mélanie Trump, lors de sa visite protocolaire à la reine , portait exactement les mêmes tenues que lady Di . C’est agaçant tout de même ce manque de tact 😆. Juste une façon élégante de rappeler que Mélanie Trump n’était pas dupe. De même lors de la visite du couple au pape Mme Trump portait le deuil de façon outrancière. Tsss ce couple était infréquentable. A chacun sa façon de faire front à l’ignominie.

  10. Liberation est sur le coup !!!
    “CheckNews
    Monkeypox: avoir été vacciné contre la variole avant les années 80 protège-t-il de la variole du singe ?
    Dans le cas d’une vaccination antivariolique récente, une importante immunité croisée contre ces deux virus est documentée. Mais divers travaux suggèrent que cette protection croisée décline avec le temps.”

  11. de : Mare Seau

    Qui m’explique ? #monkeypox
    • Dans son avis du 24 mai 22, la HAS préconise la vaccination des cas contact entre 4 et 14 jours après exposition.
    • Temps d’incubation de la maladie = entre 6 et 16 jours.
    • La vaccination nécessite 2 vaccins espacés de 28 jours.

    Monkeypox : vacciner les adultes et professionnels de santé après une exposition à la maladie
    https://www.has-sante.fr/jcms/p_3340419/fr/monkeypox-vacciner-les-adultes-et-professionnels-de-sante-apres-une-exposition-a-la-maladie

    Source :
    https://twitter.com/SoloBucketpond/status/1530581499350814725

  12. @FauxNews:
    ”Le ministère de la Santé a confier la gestion de crise de Monkeypox au cabinet de conseil; Macaque Insey”

  13. Ce n’est pas la variole du singe.

    Enfin, du moins… ce n’est plus la variole du singe.

    Vous suivez les analyses génomiques et les -rares- discussions à leur sujet ?

    https://virological.org/t/discussion-of-on-going-mpxv-genome-sequencing/802/5

    Cette saloperie a MUTE, et beaucoup.

    Donc à quoi ça rime de gloser en ouvrant les bouquins d’histoire, au sujet de la “variole du singe”, en Afrique de l’ouest , et patatiti et patata ?

    Et que “le vaccin antivariolique protège à 85 % du monkeypox” (ce truc est répété ad nauseam).

    NOUS N’EN SAVONS RIEN.

    Christian Perronne le dit lui-même : “Je ne comprends pas… Ce n’est pas naturel”.

    https://twitter.com/top_politiek/status/1530689114265292800

    Même un enfant peut comprendre qu’une telle distribution géographique n’a aucun sens, et est TOTALEMENT différente des souches passées.

    Si le virus se comporte différemment… c’est qu’il est différent… ou que les hôtes ont changé…. 😉

    Dans quelques semaines on pourrait très nous annoncer que désolé, le virus échappe à la vaccination antivariolique et aux vaccin de Bavarian Nordica et que donc… euh… va falloir reprendre une piqure… ARNm fabriqué par Moderna (déjà sur le coup)…

    Même pour les plus de 50 ans. 😉

    Enfin quelles sont les chances que le virus de la variole du singe MUTE SUBITEMENT ET BEAUCOUP après 2 ans de délire Covid ?

    AUCUNE. Là encore c’est totalement absurde.

    Donc soit c’est une attaque (virus trafiqué, gain of functions)

    Soit ce sont les produits ARNm qui commencent à montrer leurs effets négatifs “long terme”, en démolissant/sensibilisant le système immunitaire de centaines de millions de personnes.

    Il n’y a pas d’autres explications rationnelles !

    Choisissez donc bien votre poison… car ces 2 hypothèses sont également terrifiantes.

    • N’oubliez jamais que nous sommes en guerre, celle des oligarques mondialistes et des dirigeants qu’ils ont achetés contre nous. Tout ce qui est inusité est probablement une arme dirigée contre nous. Ce n’est pas pour rien que M. Poutine se décarcasse afin de neutraliser les laboratoires de recherche biologique militaire en Ukraine, et qu’avec la Chine (RPC), il demande des comptes aux USA et leurs alliés. Ils sont tellement sûrs d’eux qu’ils brevètent leurs méfaits.

    • L’utilisation d’un virus muté issu de la variole à des fins médicales, vaccinales, n’est pas une nouveauté, comme je l’ai appris il y à quelques jours. Ce qui est curieux c’est que l’article du Midilibre,du 22/05/2022 pourtant, semble le découvrir et qu’il n’évoque aucunement le monkeycircus actuellement en tournée.

    • midi non libre … En tête des journaux de propagande ! En effet très ail tek comme sujet, on leur fait confiance aveugle O.o
      merci Michèle

    • “’L’Ursulesque Connection se prépare à perdre la boule une nouvelle fois…”” comme vous dites si bien !

      Je le crois, et me l’explique par le fait que le soldat dollars et toute son armée et officiers de la finance occidentale sont aux abois. (Certains s’en mettent plein les poches, mais pleins d’une devise en passe de devenir de moins en moins forte).
      Le covide est mal en point, le mon(k)eypox vient à point. Il s’agit comme pour le premier depuis deux ans : de ralentir les transactions (et surtout vers les sphères économiques non-alliées), blocage, confinements, sanctions.. et d’instaurer la peur pour – établir un contrôle maximum – des populations dans l’éventualité où, le remède politique ne suffisant pas, il faudrait en venir à la guerre.
      Tragédie qui ne doit pas nous empêcher de rester calmes et pragmatiques. D’avancer justement sans panique pas à pas. Exposer les faits les uns après les autres, les vérifier, mettre en lumière et démonter les manipulations, à une époque où la puissance de communication est – aussi – en notre faveur.
      Notre chance est peut-être – d’être arrivés à un tel niveau de potentielle destruction que l’intelligence de l’humanité dans ce qu’elle a de plus universelle sur la planète ne se contente plus de suivre les intérêts de quelques-uns aveuglément… Des voix résonnent dans tous les pays.
      Merci à Zola, Enzo…et tous dans la bataille de l’information.
      Pour le nouveau : “A propos du Monkeypox”, le 22 mai 2022, du Pr Christian Perronne :
      “””Bizarre.. bizarre.. bizarre…Le but de cette nouvelle affaire est-il de suspendre tous les transports et confiner la planète? Il y a largement de quoi se poser des questions.””

  14. Journal Officiel :

    Arrêté du 25 mai 2022 autorisant l’utilisation de vaccins dans le cadre de la prise en charge des personnes contacts à risque d’une personne contaminée par le virus Monkeypox

    https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045830824

    Dans lequel, il est écrit :

    📌 Article 1 :

    A titre dérogatoire, peuvent être autorisés dans le traitement prophylactique contre la variole du singe des personnes contacts à risque d’une personne atteinte de l’infection ou des professionnels de santé en milieu de soins exposés au virus Monkeypox :
    – le vaccin IMVANEX® ;
    – le vaccin JYNNEOS®.

  15. Sur son fil substack, le dr Meryl Nass signale le glissement de la phraséologie de l’OMS concernant le monkeypox [le Dr Nass , à plusieurs reprises dans son billet écrit moneypox, lapsus ou clind’oeil ironique, réponse de la bergère au berger ? ]
    Dans le même billet on trouve : “I received smallpox vaccines in 1951 and 1972 and believe I had insignificant reactions. I expect I am fully immune to smallpox. Tests done in people in 2003 published in NEJM suggested immunity was lifelong.”

    On y trouve d’autres remarques intéressantes.
    https://merylnass.substack.com/p/heres-what-you-should-know-about?s=r

    Par ailleurs, on trouve quelques précisions relatives à l’épisode monkeypox / USA/2003 là : https://brownstone.org/articles/the-monkeypox-outbreak-of-2003/

    “No patients have been confirmed to have had exposure to persons with monkeypox as their only possible exposure.””

  16. “Ce que l’on n’avait pas vu auparavant, c’est l’émergence de foyers de ce virus ‘variole du singe’ dans beaucoup de pays du nord de l’Europe ou des États-Unis.”
    Ce sont des singes fantômes qui ont pris l’avion gratos… Le vaccin antivariolique, vaccin homéopathique (à partir d’une maladie semblable) a eu une efficacité incontestable mais associé à l’isolement des malades avec vaccination des proches. Seul il n’aurait pas suffit. La variolisation isothérapie de pus d’une variole bénigne était très efficace et se pratiquait dans toute l’ Europe. Mais là de toute façon nous nous trouvons devant un coup monté comme la covid pour atteindre un but simple: injecter dans le corps humain des éléments que nous connaîtrons plus tard et qui n’ont rien à voir avec la vaccination. Complotiste? Je m’en fous comme de l’ an 40. Qui vivra verra.

    • 🎁🍀♥️ merci Baf, j’en ris encore! Le rire, le sourire, la lumière .. et des tympans, des cristallins, pour s’en réjouir. revoir Skippy avec les inconnus ) Ai visité le R—U à la recherche de «  camps de quarantaine «  tout confort eau chaude et tout et tout . Pas trouvé hors une prison pour femmes ultra moderne près de l’aéroport de Heathrow . .Que votre journée soit longue et votre nuit plaisante.

  17. Drôle d’article. Pas ça, pas vous. On sait que de nombreux travaux des biolabs US repartis un peu partout, et bien sûr en Ukraine, jouent à militariser ces maladies, on sait que dans le domaine de la santé au XXIs., il n’y a pas un organisme non corrompu. Comment peut-on imaginer qu’il n’y a pas de rapport entre la simulation de l’an dernier, toutes les annonces des ex-vendeurs de logiciels vérolés, pour faire peur aux populations déjà abruties par les mensonges concernant le COVOD, et l’apparition simultanée de cas, de “vaccins” brevetés juste à temps (et même juste avant), et la modification des évaluations de l’OMS (horresco referens) ou on accentue la dangerosité et on occulte le traitement rapide à la doxycycline. On a le droit et le devoir d’être complotiste.

  18. Un sauna Gay !!
    à Madrid …
    «La majorité des personnes testée positive ont un lien avec ce foyer», a expliqué vendredi à la presse Enrique Ruiz Escudero, en charge de la Santé dans la région de Madrid.

    ” Un sauna de Madrid, soupçonné d’être un foyer de variole du singe, a été contraint de fermer ses portes, ont confirmé vendredi 20 mai au soir à l’AFP les autorités sanitaires locales, au moment où cette maladie rare s’étend en Europe et en particulier en Espagne.”
    Le figaro !

  19. On peut vraiment se poser la question; quel vecteur viral a été utilisé pour les vaccins astrazeneca et janssen, ? un adenovirus de singe et des cas sporadiques de variole du singe apparaissent dans différents pays du monde sans lien entre eux et les medecins ne comprennent pas !!! Il faudrait que des journalistes d’investigation creusent le sujet !!

    • En Europe, et plus encore chez nous, c’est désormais un vœu pieux !
      Aux USA peut-être… dans 1 ou 2 ans, parce pour l’instant il n’y a pas assez de cas donc pas assez de “matière” pour travailler. C’est juste notre attention qui nous pousse à extrapoler… un peu (chat échaudé craint l’eau tiède).
      En plus aux USA ils ont pas utilisé ces 2 types d’injections, juste les produits Pfizer et Moderna, ça devrait donc finir aux oubliettes sauf si la bande à Bill tente le forcing !

  20. La Ministre de la santé n’a pas l’air d’être au courant tellement elle est ardente pour un vaccin administré à tire larigot :https://en-m-wikipedia-org.translate.goog/wiki/Tecovirimat?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc
    article original :https://en.wikipedia.org/wiki/Tecovirimat
    sans compter l’extrait de Sarracenia purpurea ;https://fr.wikipedia.org/wiki/Sarrac%C3%A9nie_pourpre impossible à trouver, mais en prévention il existe ça :https://forum.libertes.ca/viewtopic.php?t=1552
    Alors pas d’affolement….

  21. Vous voulez vraiment avec cette variole recommencer comme au début du covid ou on émettait des hypothèses ? Si ça ne vous dérange pas de revoir le même mauvais film deux fois de suite et émettre les mêmes hypothèses, attendez sagement les vaccins anticovid et antipox qui seront sur le marché cet hiver.

    • A choisir, je préfère que l’on demande à l’équipe du Pr Raoult q’elle nous trouve l’antidote à la variole du singe dans des médicaments repositionnés dont on connaît parfaitement les effets secondaires.

  22. Il y a eu quelques cas de monkeypox en entre 2018 et 2021 au Royaume-Uni.
    Le Lancet publie une étude qui donne des infos cliniques sur ces cas (car ils furent bien entendu observés, analysés, triturés) et dans un pays occidental, donc avec des moyens (analyses, tests PCR, suivi etc.). 7 cas donc : 4 hommes, 3 femmes. 3 chopèrent le monkeypox au UK (d’un homme revenant d’Afrique). Les 4 autres en Afrique. Conclusion ?

    Human monkeypox poses unique challenges, even to well resourced health-care systems with HCID networks. Prolonged upper respiratory tract viral DNA shedding after skin lesion resolution challenged current infection prevention and control guidance.
    En clair, ces patients conservaient du virus dans leur système respiratoire, avec excrétion… APRES la résolution des lésions cutanées… Et pendant un temps pouvant être assez long.
    Ils pouvaient donc RESTER contaminants, ou simplement PCR positifs… sans symptômes.
    https://covidemence.com/2022/05/27/avant-le-covipox-des-donnees-cliniques-etranges/ + Commentaires
    https://www.thelancet.com/journals/laninf/article/PIIS1473-3099(22)00228-6/fulltext

    • Le revoilà, lui, bon dans Gala (quelle chute d’audience !). Il semblait pourtant en disgrâce !
      Sinon sur le fond, il a pas compris grand chose depuis longtemps, prisonnier du dogme officiel. Ce n’est que quand il s’est mis à recommencer de réfléchir par lui même et que l’avenir de ses gosses était en jeu qui a retrouvé sa conscience. pas vraiment étonnant qu’il se pose donc LA bonne question. Sauf que ça c’est “complotiste” dans la forme !
      Ah sacré Martin, va se retrouver au chômdu si ça continue !

  23. Quel est le contenu véritable de ces “vaccins” prétendument conservés depuis 40 ans par l’institut Pasteur ?
    Le but n’est-il pas d’éviter de dire qu’ils sont expérimentaux, comme les “vaccins” anticovid ? La stratégie est bien rodée.

  24. Déclaration de B. Bourguignon, ministre de la santé : la vaccination contre la grippe du singe ne concernera que les soignants et les cas contacts. Rebelote : 1. Même méthode qu’avec la grippe du pangolin, d’abord les soignants. SAUF que les cas contacts sont aussi les exposés !!!!!!!! Le tour est joué !
    2. Photo de Bourguignon à l’institut Pasteur, qui conserve des vaccins anti-variole depuis la fin de la vaccination contre la variole dans les années 80. La grippe du singe n’est pas la variole. Ils annoncent vouloir utiliser des vaccins 1ére génération. Cette guerre bactériologique se prépare depuis très longtemps, semble-t-il !

  25. Sur une autre page, j’avais dit mon intention d’écrire un bref commentaire au sujet du Dr Meryl Nass qui a fait l’objet de poursuites iniques ( soumise à infamante expertise psychologique) suite à ses positions / politiques Covid.

    Je viens de tomber sur son fil substack…où elle signale les effets secondaire du vaccin antivariolique chez les recrues militaires américaines : myocardites et péricardites.
    https://merylnass.substack.com/p/how-common-is-myocarditis-it-hugely?s=r

    Le Dr Meryl Nass a un cv qui devrait impressionner le premier factchecker venu : https://legislature.vermont.gov/Documents/2016/WorkGroups/Senate%20Health%20and%20Welfare/Bills/H.98/Witness%20Testimony/H.98~Dr.%20Meryl%20Nass~Written%20Comments~4-22-2015.pdf

    En 2001 pour Libération elle était encore respectable : ” Le docteur Meryl Nass, qui vit à Freeport (Maine) est l’une des rares spécialistes de la maladie du charbon (anthrax). Elle a passé trois ans à étudier la plus grande épidémie qui ait sévi au Zimbabwe à la fin des années 70. Après la guerre du Golfe, elle a mené campagne contre la vaccination des militaires, considérant le vaccin comme très dangereux. Aujourd’hui, elle se dit «exaspérée» par l’absence de sérieux avec lequel les autorités ont réagi.”
    https://www.liberation.fr/evenement/2001/10/25/au-moindre-soupcon-il-faut-evacuer_381661/

  26. https://www.franceinter.fr/emissions/un-jour-dans-le-monde/un-jour-dans-le-monde-du-jeudi-26-mai-2022

    Yazdanpanah explique les bienfaits des vaccinations contre la variole pour cas contacts puis tous virus pour le monde entier (” in vaccine I trust ” globalement sur Fr I hier….et sans demande de déclaration de conflit d’intérêts en début d’émission, ni de déclaration spontanee sauf si j’ai raté un bout du truc
    Quand la loi va t elle être appliquée?

  27. ”L’éradication de la variole a été obtenue grâce à la vaccination”
    On annonce 2 Defakemerde en PLS
    Karine Lacombe suffoque, et cherche du remdesivir.
    Costagliola cultive des cellules vero
    Gigi Deray cherche des CD d’IRM d’écureuils
    Médiapart cherche si c’est pas Raoult qui l’a ramené d’afrique, lors d’un essai sauvage sur des rats blancs.
    Le fils Fabius relis le livre de la jungle
    L’institut pasteur achète deux supercalculateurs

    Ce coup ci on est prêt !!

    • ” J’arrive pas à croire que c’est déjà la saison Variole du Singe.
      Je n’ai même pas encore enlevé mes décorations ukrainiennes “

    • Excellent de chez excellent !!
      Pourriez-vous juste enrichir cette liste, il y manque notre cher ex-Ministre de la Santé (Le Véreux!), Castor 1er, et les Delfroissé, et ses acolytes du pseudo Conseil scientifique, notre cher Martin Blachier (qu’on n’entend ni ne voit plus), et aussi quelques TV Toubibs nettement moins loquaces depuis 3 mois… entre autres !

      Je vous fais confiance pour trouver les vannes qui leurs siéraient le mieux.

  28. J’ai signalé plus bas la page que l’OMS consacrait à la variole du singe en 2018. Les geeks du forums prendront l’initiative de l’indexer dans waybackmachine : on n’est jamais trop prudent.

    La NHS ( National Health Service) vient ainsi de modifier sa page consacrée au monkeypox.
    Sur son site web, cette maladie était auparavant décrite comme difficilement transmissible : ceci ne figure plus dans la nouvelle page. Par ailleurs il était précédemment indiqué que c’était généralement une maladie bénigne [traduction ?] (is usually a mild illness that will get better on its own without treatment.) dont on se remettait sans traitement. Ceci a été modifié. Il existerait [à l’évidence , ?] des traitements symptomatiques pouvant nécessiter une hospitalisation, que le NHS justifie afin d’ éviter la transmission.

    https://www.zerohedge.com/political/nhs-just-edited-their-monkeypox-page-make-it-scarier

    Les connaissances peuvent évoluer, mais les organisations peuvent également prendre parfois des libertés par rapport à la vérité. Il ne s’agit pas d’être parano, mais, instruits par l’expérience, circonspects et prudents.

    Nota : J’apprécie le côté réaliste et l’attention au patient du Dr Maudrux, et si j’accorde une attention particulière aux réflexions de Bernard Guennebaud, dont j’ai suivi – de façon très relâchées- les réflexions sur la variole depuis quelques années, je mesure également ce que les professionnels doivent accorder à ce qui demeure le cœur de leurs certitudes concernant la vaccination antivariolique.

  29. il faudra bien deux ou trois pseudo pandémies pour que les endormis puissent peut être ouvrir les yeux. Quelle mascarade. Moi j’attend la varicelle de la coccinelle…

  30. L’éradication de la variole a été obtenue par le vaccin ET l’isolement drastique et militaire des malades et des contacts et grâce au fait que ce n’est pas une zoonose (voir les articles aimsib : https://www.aimsib.org/2020/05/10/eradication-de-la-variole-la-desastreuse-vaccination-des-sujets-contacts/

    https://www.aimsib.org/2019/12/22/eradication-de-la-variole-les-grandes-manoeuvres-ont-commence/

    https://www.aimsib.org/2020/09/06/vaccinez-les-tous-confinez-les-ensemble-le-triste-exemple-de-1974/
    Le vaccin 3è génération n’est pas dénué de toxicité cardiaque : voir “Analyse de la toxicité des vaccins” par le Dr Michel de Lorgeril, cardiologue et épidémiologiste CNRS

    • Très intéressant, très instructif et très inquiétant avec nos fous gouvernementaux.
      L’effet Buschwald est -il le phénomène ADE, associé au phénomène de création de variants nés de vaccination pendant les épidémies?

    • Voir rapport final de l’OMS : https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/39258/a41464_fre.pdf;sequence=1.
      En particulier le point 8.2.4 p32 : « Les campagnes d’éradication reposant entièrement ou essentiellement sur la vaccination de masse furent couronnés de succès dans quelques pays mais échouèrent dans la plupart des cas ».
      Si elle est peut être utile (question ouverte), la vaccination seule n’a pas permis l’éradication de la variole. Ce n’est pas moi qui le dis mais le Dr De Lorgeril.

    • Conclusion: il faut refuser toute intrusion vaccinale. En général, les vaccins sont un échec car ce sont de mauvais vaccins. Les vrais vaccins sont la variolisation au bras et la scarification de pus de vaccine faits selon les règles de l’art. Ceux-là sont efficaces. Le reste n’est que littérature. La médecine des vrais médicaments est un art et l’art n’est pas de la science.

    • Hélène , que préconisez vous pour “éviter” la cata, et que pensez vous des antibiotiques de type doxycycline ou bien la plante sarracénie pourpre

  31. Je vois seulement que le délire sanitaire continue et le seul espoir c’est la vaccination. Encore et toujours la vaccination qui comme les antibios ont connu leur heure de gloire et à force d’en abuser on arrive à l’antibiorésistance.
    Ce qui me paraît stupéfiant c’est la croyance magique et quasi mystique qu’en jouant aux apprentis sorciers avec des injections dont on ne sait pas comment ils fonctionnent dans notre organisme à moyen et long terme.
    La vaccination le Graal en matière de santé qui nous renvoie avec l’émergence de nouveau virus mutants, vers une réalité qu’on préfère occulté.
    On joue avec nos systèmes immunitaires tellement complexes et spécifiques à chaque individu, comme au loto et c’est pas parce qu’on a gagné une fois que çà va toujours marché. Vanité des vanités tout est question de fric.

  32. ou la dictature de big pharma sur la planète en cheville avec les progressistes mondialistes qui veulent réussir la mise en place de leur nouveau monde …..En fait ,très récemment le professeur Péronne a bien confirmé que dés 2019 ,bill gate a investit bcp de $ pour la création d’un vaccin contre monkeypox ou variole du singe ,par hasard , mais non sûrement pas ,big pharma ,bill et d’autres ont déjà “fabriqué”et organisé d’autres pandémies , tel le covid et vont en créer d’autres pour lesquelles comme par miracle ,pfizer ,peut-être un autre aura un vaccin correspondant ,mais toutes ces “sauces “seront ou sont aussi toxiques que celles contre le covid ,mais là encore il faudra multiplier les doses pour ne pas être efficace mais grâce à l’ARN et surtout la molécule spike ,modifier le génome humain pour arriver d’ici peu à faire naître non pas des êtres humains mais des individus programmés pour ceci ou cela sans personnalité et encore moins de caractère ,donc adieu avis différents et discussions . La première étape se déroule sans doute moins bien et surtout moins rapidement que prévu parce que certains ont tiré la sonnette d’alarme sur les effets secondaires des “sauces” injectées , quasiment par le viol de la population ,pourtant , nombre de publications confirment qu’il y a eu plus de décès chez les vaccinés que non vaccinés . Enfin , pourtant d’un tempérament plutôt optimiste , je me demande à quelle sauce maléfique les autorités vont nous soumettre à l’automne ,voulant ” quoi qu’il en coûte” éviter tout mouvement social ou contestation … gare à de nouveaux confinements ,couvres feu ,ausweis …!

  33. Pardon d’avance pour ce commentaire tangentant la paranoïa, mais l’émergence étonnement “éparpillée” de cette épidémie me fait penser à l’explosion récente des cas de piqûres mystérieuses en boîtes de nuit.
    Pardon encore.

      • Je suis d’accord avec vous, cette explosion de cas d’une maladie autrefois très rare et réservée à certains pays est très suspecte. Certains la rapprochent d’un effet indésirable du vaxx qui donne un effet semblable…
        Les piqûres en boîte ou concert ont sans doute une autre explication, j’ai lu que certains les mettaient en lien avec les mutilations de chevaux. Mais là on entre dans la paranoïa… Et je n’ai pas trouvé d’explication.

    • Encore plus complotiste: Une gestion complétement débile du marché des annimaux de compagnie?
      Si cette maladie a des réservoirs annimaux, alors les annimaleries sont un sacrément bon vecteur.

  34. Si Bill gates est pret a fournir les vaccins anti variole ARN en quantité et dans un délai raisonnable,nous n’avons rien a craindre!
    Il faut sortir de cette angoisse perpétuelle!
    Une pensée émue pour la société Valnéva qui depuis deux ans peine a faire valider son vaccin anticovid et qui n’a pas vu arriver la pandémie suivante.Fail!

    • Il faudrait déjà nous prouver qu’il y a des vaccins efficaces contre les coronavirus ce qui est loin d’être le cas Valneva compris, alors que jusqu’à présent l’échec de la vaccination contre ce type de virus est flagrant depuis très longtemps et bien avant le MERS COV du Moyen orient de 2003.

      • Oui, pour Valneva comme pour tous les autres, le délai pour l’approbation d’un “vaccin” sur la base de son efficacité et de son innocuité mesurées reste à 10 ans !

      • Oui,le choix d’un coronavirus était une erreur de débutant.
        La variole c’est différent;puisqu’on sait que le vaccin “marche”,il n’y a plus de débat:tous vaccinés.
        Une nouvelle pandémie bien plus prometteuse.Bill a rectifié le tir(si j’ose dire).

  35. Drôle de texte que vous pondez-là cher Zola. On vous a lu moins naïf… vous ne faites aucun lien avec le vaccin anti covid et vous ne vous étonnez pas que les gays, qui peuvent avoir le Vih, soient touchés principalement? Ont-ils été vaccinés contre le covid ? J’imagine que oui d’autant plus s’ils sont immuno déprimés… certains des vaccins anticovid inclus dans leurs ingrédients le virus de la variole du singe : curieux non ? Bref en un mot comme en cent, de peur de penser pour le monkey pour ce que vous avez pensé du covid et des vaccins, vous faites dans la naïveté (peut-être est-ce une tactique de votre part) et prenez des gants que vous allez retirer dans quelques semaines. Les récents cas d’hépatite inconnue chez l’enfant et maintenant le pox devraient vous faire questionner sur le fait que les sachant et les décideurs cibles désormais les jeunes. A bon entendeur.

    • “certains peuvent se poser des questions quant à la diffusion d’une épidémie sur un terrain malmené depuis un an par de multiples agressions et perturbations immunitaires”.

      • C’est bien ce que je dis : vous reprenez une formulation prudente, ampoulée, politiquement correcte : “certains” “peuvent” “multiples perturbations immunitaires”. Le vrai Zola constate, juge et accuse. Vous retombez dans vos travers du début. Certes vous vous questionnez…alors que vous savez la réponse. Votre travail depuis 2 ans et remarquable. Je suis juste alerte et bienveillant devant ce qui le semble une régression de la pensée et du combat, certes usant, que nous menons contre un rouleau compresseur.

        • Franchement, dire “c’est à cause des injections anti-covid” serait une affirmation d’un point de vue.” Certains peuvent se poser des questions.. ” évite l’affirmation sans preuve, donc vite décriée, mais n’exclut pas, bien au contraire, ce qui n’est qu’une hypothèse, certes très sérieuse, mais hypothèse pour l’instant .
          Quant on voit comment malgré une bataille argumentee et solide pour les traitements, le gouvernement a maintenu ses positions anti-soin, le fait de poser des questions et de laisser chacun penser et creuser la question peut finalement se révéler plus efficace. Enfin, rien n’est certain…

  36. Un élément manque à votre article : ce n’est pas le monkeypox.

    Ou du moins : tout a changé.

    Car enfin, regardez la répartition géographique des “cas” officiellement recensés.

    En ce qui concerne le UK…. il est désormais dans toutes les “nations” puisque le Pays de Galles et l’Irelande du Nord ont annoncé ce matin leur 1er cas.

    Ergo : le Covipox… est parfaitement étalé..

    Il est impossible de dire qu’un individu, dans chaque région, a voyagé au festival LGBT des Canaries ou dans le sauna à Madrid… Les contaminations sont donc locales… et invisibles.

    Les “cas” qui sont annoncés forment ainsi la pointe de l’iceberg.

    Le Lancet publie une étude très troublante… concernant les signes cliniques de 7 cas de monkeypox de 2018 à 2021 (avant donc, enfin disons quand le virus ou les réactions à ce virus étaient encore “normales”).

    Maintien et exécrétion du virus dans les voies respirations APRES la résolution des lésions cutanées !

    PCR positifs… longtemps après…

    Bref, des propriétés déjà… étonnantes. Mais la saleté n’était pas contagieuse (très peu).

    2022… ça change. La contagiosité est là.

    Il y a eu mutation… et même “saut évolutif”, voire même “hypermutant” !

    https://virological.org/t/multi-country-outbreak-of-monkeypox-virus-genetic-divergence-and-first-signs-of-microevolution/806

    Les mots clés :

    -single origin,
    -evolutionary jump
    -leading to a hypermutated virus

    Est-ce vrai ? Est-ce une manipulation (rien de plus facile de modifier un génome enregistré dans une base de données) ?

    Ces mutations permettent elles d’expliquer le comportement différent du virus en 2022 ?

    Ou bien, aucun effet, et ce sont en réalité… les hôtes (nous) qui ont changé ?

    Parce que nous mangeons davantage de saucisses qu’en 2020… ou bien parce que nous avons été injectés avec des produits ARNm, mal maîtrisés, et pas testés ? 😉

    Ou encore est-ce la faute du “réchauffement climatique”… ? Des ondes 5 G ? 😉

    Bref, sans vouloir être alarmiste, votre article est dans la droite ligne des médias mainstream… qui ne font que répéter… ce que l’on SAVAIT du monkeypox… AVANT.

    Mai 2022 est très différent.

    Nouveau virus ou nouvelle sensibilité des hôtes… ? les 2 hypothèses sont là, et elles sont également troublantes….

    PS : vous oubliez que pour la fameuse simulation, la date du 15 mai 2022 a été choisie comme début de l’attaque terroriste…. Ca fait beaucoup de coïncidences. L’argument “on fait des tas de simulations donc 1 va sans doute tomber juste”… est TRES FAIBLE car il fait abstraction :
    -de l’historique récent (le couillonavirus… LUI AUSSI a fait l’objet d’une simulation)
    -le contexte géopolitique mondiale hyper tendu

    Il ne s’agit pas de dire que ce sont les gens qui ont fait la simulation qui sont responsables… Mais on peut tout à fait affirmer que quelqu’un nous TROLLE, et a pu utiliser ces informations.

    Pour encore accroître le “fog of war”, les dissonances cognitives, et achever de briser nos sociétés.

    Les 2 années qui sont passées… ONT PROUVE que tout était possible même et surtout les trucs les plus dingues (et nous en savons quelque chose… nous qui avons participé à la résistance contre la covidémence !)

    Bref, nous DEVONS être paranoïaques avec le Covipox.

    • curieusement ces nouveaux cas se situent dans les pays où sont revenus les “volontaires” pour l’Ukraine après leurs séjours, rapides pour la plupart, du côté de Marioupol où sont suspectés être situées les labos clandestins de biologie … Infectés lors de leurs séjours par accident ? Sujets d’expériences clandestines ? Ils sont repartis la queue entre les jambes pour la plupart. Serait-ce une explication dans le cas de la réalité de ces labos ?

      • vraiment? vous êtes certains de ce que vous dites? où peut-on trouver une traçabilité des “volontaires” partis en Ukraine et revenus?

      • Merci pour ce tour de la situation du monkeypox. Curieusement, des cas apparaissent un peu partout et sans patient zéro ? Les questions de COCIDEMENCE.COM son tut à fait légitimes. Nous sommes l’objet de désinformations et de mensonges permanents. Plus moyen de se référer à un avis fiable à part ceux de ce forum et des vraies sources vérifiées. SI le vaccin antivariolique “protège” à 85 % comment le savent-ils.
        On peut avoir le juste sentiment que tout ceci est prémédité – par les lobbies politicos -pharma et autres intérêts – depuis H1N1. Nous avons encore du mal à nous organiser face à ce rouleau compresseur des médias. Question vraiment de survie. Si un peu partout la résistance est là, elle n’est pas suffisamment coordonnées. Pau de relais à part les associations. Quand à la justice, c’est comme les médecins, leur donner les moyens d’être indépendants. E virer l’ODM.

        • Ces apparitions sans contact évident sont surprenantes. Avec l’augmentation, on aura peut-être une explication ? Autres animaux que les singes, sur défenses immunitaires diminuées ?

      • @ Zola. C’est vrai, il faut se baser sur les faits. Mais je ne peux pas m’empêcher de penser à ces labos clandestins en Ukraine dans lesquels seraient mêlés les Us, l’UK, même la France dont on a parlé aussi bien sur ce site que dans les réseaux sociaux. Mais bon ce n’est qu’une hypothèse de ma part sans réel fondement.

        • Clandestins..c’est vite dit. Aux yeux de sui? Seulement des populations européennes ou US où ces recherches sont interdites, pas aux yeux des chefs d’état, (de tous, ou presque)

  37. Ou comment big pharma dictate la planète . Voir les explications du professeur Péronne ces jours-ci sur l’avertissement et l’investissement de bill gate déjà avant 2019 pour un vaccin contre la variole du singe ….! En fait la confirmation que ces différentes pandémies sont crées ,diffusées et entretenues apparaît de plus en plus vraie et réelle malgré les gesticulations de nos et des autorités progressistes mondialistes pour quelques poignées de $ ! ! Sans doute la même “escroquerie” ,les mêmes manipulations que pour le covid !

  38. @ Zola : Vous dites ” L’éradication de la variole a été obtenue grâce à la vaccination (ce que certains contesteront, je n’en doute pas…), ” certes , mais pas que. C’est grâce à la vaccination et à l’ ENDIGUEMENT qu’elle a été obtenue et la vaccination des cas contacts a été une catastrophe. Vacciner les proches suspecter d’être déjà infectés c’est une hérésie.
    Lire les excellents articles ; de Bernard GUENNEBAUD de l’AIMSIB :
    https://www.aimsib.org/2020/05/10/eradication-de-la-variole-la-desastreuse-vaccination-des-sujets-contacts/
    ainsi que le dernier article du site : https://www.aimsib.org/2022/05/22/les-espagnols-risquent-de-mourir-en-masse-du-monkeypox/
    et suivre les commentaires réponses du même B. GUENNEBAUD détaillant ses analyses. B. GUNNEBAUD est un mathématicien hors pair; Ces billets se sont montrés très juste jusqu’à présent.

  39. Merci Zola pour avoir déjà pu synthétiser avec précision un tel billet sur ce nouveau sujet.
    Donc après “DARK WINTER”, “EVENT 201”, “TRUSTED NEWS INITIATIVE”, voici “GLOBAL PREPAREDNESS MONITORING BOARD (oms), “NUCLEAR THREAT INITIATIVE” … …

    • @JBL1960. En cherchant un peu je peux lire que le papa Eugen Schwab n’était pas du tout un nazi. Vers qui me tourner ?

  40. d’une épidémie de… peur … à une autre épidémie de peur …nous sommes supposés ne plus vivre plus qu’avec la peur de la maladie …

  41. Encore et encore , nous n’en finirons jamais avec ces salopards du gvt. J’espère que les Français injectés de 3 doses contre covid vont être aussi ec colère que moi. Le vaccin antivariolique est possiblement inefficace contre la variole du singe.

    • Marguillier ..je ne suis pas injectée du tout et n’ai jamais fait de test …même quand j’ai attrapé LE Covid , que j’ai soigné avec les moyens du bord : HE ,zinc ,vitD3 etc ….mais je suis très en colère quand je vois qu’on nous en remet encore une louchée …

  42. Je me demande bien par quel miracle des gens qui n’ont pas voyagé ni quitté l’Angleterre ou la France ont pu contracter le virus de la variole du singe
    Un virus se transmet d’humain en humain après un contact rapproché et durable
    Maintenant les génies US tripotent tout et n’importe quoi avec off course un vaccin à la clé
    La gouvernance par la peur, la coercition, la perte de libertés et les “vaccins ” obligatoires (+/- vaccins) sont promis à un bel avenir ….
    Pour les soignants réticents l’exclusion sera de règle …. ce pays a beaucoup trop de soignants qui encombrent les urgences et empêchent les administratifs et ARS de faire correctement leur travail ……… de destruction de notre système de santé sur ordre de la présidence et de McKinsey
    OMS et fondation Gates doivent déjà avoir programmé la prochaine pandémie

    • Moi et mon épouse également comme vous et cela ne nous pas empêché de voyage dans toute l’ Europe depuis 2 ans.

  43. Ce qui serait intéressant ce serait de connaître le statut vaccinal précis ( 1,2,3…doses) des sujets atteints car il y a quand même une grande correspondance géographique entre les localisations des sujets atteints ( lesquels n’ont aucune chance d’avoir été mordus par un singe) et les pays qui ont le plus vacciné. Cette information serait cruciale .

  44. ” Si les première et seconde générations du vaccin n’étaient pas dénuées d’effets secondaires pouvant être graves (encéphalites), la troisième ne l’est plus”

    J’aimerais savoir de quand date cette 3eme génération car le Pr Raoult n’en parle pas quand il a dit récemment:

    ” Le vaccin contre la variole est épouvantable, extraordinairement toxique,, incroyablement toxique. Après le 11 Sept, les Usa cherchent à envahir l’Irak et S Hussein est soupçonné de détenir des lots de variole. Le personnel militaire se fait vacciner et 100 soldats en sont morts pour une maladie qui n’existe plus.”

  45. Bravo..
    un nouveau virus créé en laboratoire pour les essais, en cas d’ une guerre bactériologique…
    Une nouvelle épidémie pour se faire encore plus de fric sur le dos des gens…
    et bien sur mackinsey conseillera à notre ploutocratie de faire vacciné les gens contre cette soit disante épidémie..Donc les actionnaires de physers et compagnies vont encore engrangé d’ énormes gains , Bien sur , la vaccination ne sera pas obligatoire, mais il vous faudra le passe sanitaire pour pouvoir voyager, donc sa continue , notre pays est devenu une dictature…
    Avez-vous remarqué , la baisse des infections covid depuis la destruction des laboratoires ukrainiens…oui…
    Il faut dissoudre tous les organismes de santé , et de recréé un organisme de la sante et sous la responsabilité du président de la république..
    ce n’ est pas des cabinets de conseils qui doivent statué sur la santé des français, donc , oui il faut dissoudre bigpharma…
    Donc , à compter de ce jour , je vous conseille de porter des gants latex lors de vos déplacements et achats, et bien sur de les nettoyer après dans une solution d’ eau javellisée , a chacun de prendre sa santé en main……

    • Problème ; les cabinets conseils sont mandatés par le président de la République… qui a des liens d’intérêt avec certains d’entre eux comme Mac Kinsey !!!

      •                                             Faux !

        c’est Macron qui est mandaté par les cabinets de conseils !

  46. Fiche OMS de 2018, en français : https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/monkeypox

    Associated Press du 23 mai : “… Germany has four confirmed cases linked to exposure at “party events … where sexual activity took place” in Spain’s Canary Islands and in Berlin, according to a government report to lawmakers obtained by the AP.
    Madrid’s senior health official said Monday that the Spanish capital had 30 confirmed cases. Enrique Ruiz Escudero said authorities are investigating possible links between a recent Gay Pride event in the Canary Islands, which drew some 80,000 people, and cases at a Madrid sauna. …” https://apnews.com/article/monkeypox-explained-health-72a9efaaf5b55ace396398b839847505

  47. Super exposé qui balaie bien tous es pb merci.
    Qq corrections à faire (morceau de phrase répété, chiffres sur nombre en Europe inférieur à la somme pays bas pkys Portugal plus France. .qq accords à et à ..,)
    Merci ncore d’avoir pondu un tel ensemble de données aussi vite!

    • Effectivement, chiffres différents selon les articles, selon qu’ils sont parus 2 jours avant ou après. Modifié. Merci.

  48. A quoi ça sert de vacciner les cas contacts supposés contaminés ? c’est trop tard non ? Le vaccin ce n’est pas de la prévention avant contamination qui n’est efficace qu’après plusieurs semaines ?

  49. Bonjour et merci pour cet article @zola..
    Juste une question….j’ai lu que les vaccins anti variolique injectés avant 1970 ou 1980 a la population en France étaient encore protecteurs… vraiment ? Mais contre le monkey ?

    • En principe oui, à 85%. Une génération est protégée, les anciens, une autre non, les jeunes du fait de l’arrêt en 1984.

      • J’ai eu un rappel antivariolique qui m’a filé une péritonite appendiculaire grave dont j’ai failli crever. Les enfants atopiques (eczéma, asthme, allergies) sont souvent aggravés par le vaccin antivariolique (expérience personnelle de médecin de campagne). A bon entendeur salut!

  50. Nos chers ministres vont bien trouver le moyen d’exploiter cette pathologie, quant à mes chers confrères spécialistes BFM, ils ne vont pas tarder à réapparaitre, dire des bêtises est une spécialité. Attendons nous au pire.