862

Quand Le Monde déconnde

J’avais commencé à le faire, il l’a fait, je n’aurais pas fait mieux, je vous le livre. Publié par Enzo Lolo sur son blog Mediapart.

Covid-19 – Les Décodeurs du Monde sur l’ivermectine : décryptage

Un article des “Décodeurs” s’attaque à l’ivermectine. En travestissant les arguments de ceux qui jugent le traitement efficace, en usant d’arguments scientifiquement contestés et en cherchant à politiser la molécule. On leur répond.

Les « Décodeurs » du Monde ont publié le 13 avril un article prétendant éclairer le débat sur l’ivermectine, en posant une question fondamentale : « S’agit-il d’un traitement éprouvé face à l’épidémie due au SARS-CoV-2 ou d’un faux espoir ? »

Une telle question, dont peut dépendre la vie de milliers de malades en France et de millions dans le monde, méritait un traitement rigoureux de la part des « Décodeurs ».

Hélas, la quantité d’éléments scientifiques que les « Décodeurs » n’ont pas vus, ou en tout cas pas mentionnés, est considérable, et l’article ne parvient qu’à générer de la confusion, ce que nous allons détailler ici.

Y a-t-il des arguments scientifique en faveur de l’ivermectine ?

Un paragraphe de l’article du Monde, en particulier, est sidérant. Titré « Sur quoi s’appuient-ils pour défendre l’ivermectine ? », il réalise l’exploit de citer des arguments sur lesquels personne ne s’appuie, et de faire silence sur la quasi-totalité des arguments utilisés par les « défenseurs » de l’ivermectine.

Ce paragraphe cite en tout et pour tout 4 sources scientifiques, qui sont donc présentées comme « les justifications » avancées pour soutenir l’utilisation de l’ivermectine contre le Covid-19 :

1) L’étude australienne in vitro menée par Caly et al. et publiée en Juin 2020 dans Antiviral Research.

Aujourd’hui, aucune voix n’évoque cette étude comme justification des traitements à l’ivermectine. Certes, cette étude a eu un rôle important en ouvrant une voie, et en conduisant des chercheurs du monde entier à mener des études cliniques pour évaluer l’efficacité de l’ivermectine sur des patients. Mais ce n’est pas sur une étude in vitro, menée dans des boîtes de Petri ou des tubes à essais que l’on songe à s’appuyer pour affirmer l’efficacité d’un traitement.

2) L’article de Bernigaud et al., publiée en décembre 2020 dans les Annales de Dermatologie et de Vénérologie.

Il est vrai que cet article est parfois évoqué par les défenseurs de l’ivermectine, en raison de son caractère spectaculaire (zéro cas de Covid sévère et zéro décès dans un EHPAD touché par le Covid-19 en mars 2020), mais les « défenseurs » de l’ivermectine sont conscients que cette article a des limites : il ne s’agit pas d’un essai mené sur l’ivermectine, mais d’un cas de sérendipité — le titre de l’article le précise d’emblée —, où l’ivermectine semble avoir eu des effets inattendus sur la Covid-19 alors qu’il était administré contre la gale. Charlotte Bernigaud et ses collègues n’avaient pas prévu de mener une étude, et n’ont donc pas mis en place un protocole dédié. En particulier, aucun groupe contrôle n’est constitué, que ce soit de façon prospective ou rétrospective. Cette étude était susceptible de justifier des recherches, comme celle de Caly et al. et elle peut constituer un indice, mais elle n’est pas utilisée comme « preuve » de l’efficacité de l’ivermectine.

3) Une étude menée par Dias de Malho et al. sur des hamsters.

Si cette étude peut éclairer sur certains mécanismes d’action de l’ivermectine, personne ne songe à l’évoquer comme preuve de son efficacité pour le traitement de patients humains.

4) L’étude de Rajter et al., mise en ligne en octobre 2020 et publiée dans Chest.

C’est la seule des 4 études citées par les « Décodeurs » qui correspond effectivement au type d’études sur lesquelles s’appuient les « défenseurs » de l’ivermectine.

Mais le Monde ne cite que celle-là (« On peut également citer uneétudemenée aux Etats-Unis (…) ») en oubliant qu’il y a eu 49 autres essais menés sur des humains, dont les résultats sont disponibles en ligne, et sur lesquels s’appuient les “défenseurs” de l’ivermectine.

Pire encore, les « Décodeurs » semblent clore le débat : « (…) [l’étude] montre que le traitement avec ivermectine est associé à une mortalité plus faible, mais souligne que des essais randomisés sont nécessaires pour confirmer ces résultats»

Ce bout de phrase mériterait un article de réfutation à lui-seul ! 
D’abord, il est d’usage de conclure un article scientifique en concédant que d’autres travaux doivent venir corroborer ce que l’on pense avoir trouvé, et ce type de formule n’est pas à prendre au pied de la lettre, et encore moins à interpréter comme « souligné », ainsi que le croient les « Décodeurs ».

Mais surtout, entre la mise en ligne de cette conclusion par Rajter et ses collègues le 13 octobre 2020, et la publication le 13 avril 2021 de l’article des « Décodeurs », il s’est écoulé 6 mois, pendant lesquels 22 résultats d’essais contrôlés randomisés ont été rendus publics ! Les Décodeurs s’en sont-ils aperçus ? 

Et c’est tout ?

Manifestement,  les « Décodeurs » n’ont interrogé aucun des « défenseurs » de l’ivermectine avant de publier une version imaginaire et de leurs arguments. En effet, aucun de leurs arguments sérieux n’est mentionné :

– ni les 49 essais cliniques (dont 26 essais contrôlés randomisés) menés sur l’ivermectine outre celui de Rajter et al. On trouvera ici un répertoire a priori exhaustif des études disponibles en ligne.

– ni les méta-analyses menées à partir de ces 50 essais, selon différentes méthodologies, s’accordant toutes à montrer une baisse de la mortalitéchez les patients traités à l’ivermectine, baisse comprise entre 68 et 83 %. Parmi les méta-anlyses utilisées comme arguments en faveur de traitements incluant l’ivermectine, on trouve celles de :
Kory et al. (peer reviewed deux fois, d’abord par Frontiers of Pharmacology, qui a toutefois refusé de la publier, puis par l’International Journal of Therapeutics)
Hill et al. (preprint)
Lawrie et al. (preprint)
Bryant et al. (preprint, étude menée selon la méthodologie stricte « Cochrane »)
Nardelli et al. (peer reviewed, publiée dans Signa Vitae)

– ni les revues systématiques, dans lesquelles des chercheurs expertisent les études déjà disponibles :
Cobos-Campos et al. (preprint)
Kalfas et al. (preprint)
McCullough et al. (peer reviewed, publiée dans Reviews of Cardiovascular Medicine)
Guillausseau publiée dans Horizons&Thérapies
Yagisawa et al. (peer reviewed, publiée dans le Japanese Journal of Antibiotics)

– ni les études épidémiologiques menées sur les pays ou régions qui ont favorisé l’utilisation d’ivermectine :
Etude de Hellwig et Maia comparant l’impact du Covid-19 dans les pays d’Afrique selon l’existence ou non d’une politique d’utilisation massive d’ivermectine en prévention de maladies parasitaires ;
Etude de Tanioka et al., assez proche de la précédente, comparant les pays d’Afrique organisant la prévention de l’onchorcercose par un traitement à l’ivermectine et ceux qui le font pas ;
Etude de Juan Chamie sur les cas du Pérou, du Chiapas au Mexique, de l’Uttar Pradesh en Inde, de plusieurs régions d’Argentine, de l’Alto Parana au Paraguay, et de plusieurs villes au Brésil ayant adopté l’ivermectine face au Covid-19 ;
Etude d’Emmerich comparant deux états brésiliens, le Pará et l’Amazonas, publiée dans l’Int. Journal of Environmental Researh and Public Health, et résumée ici.

– ni l’évaluation de la balance bénéfice/risque, tenant compte du fait que l’ivermectine est un médicament extrêmement sûr, sans effets secondaires graves, même en cas de surdosage. Avec une dose d’humour, le Dr Maudrux — que les « Décodeurs » mentionnent, mais dont ils n’ont apparemment pas lu le blog, et qu’ils n’ont manifestement pas interviewé — proposait le 1er avril dernier que l’on remplace le fameux « Restez chez vous avec du doliprane » par un « Restez chez vous avec de l’ivermectine », puisque, même si ça ne sert a rien, l’ivermectine est du moins plus inoffensif que le paracetamol. Plaisanterie à part, avec un risque pratiquement nul et des dizaines d’études cliniques et d’observations en population réelle accumulant les indices d’une efficacité importante, les « défenseurs » de l’ivermectine soulignent que la balance bénéfice/risque est manifestement favorable.

– ni la Loi : en France, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) ne doit pas attendre la “preuve” d’efficacité d’un médicament pour délivrer une Recommandation Temporaire d’Utilisation (RTU). En effet, selon l’article R5121-76-6 du code la Santé Publique, créé par le décret n°2012-742 du 9 mai 2012, une présomption d’efficacité suffit : “(…) l’agence procède à l’évaluation de l’efficacité et de la sécurité présumées de la spécialité dans l’indication ou les conditions d’utilisation considérées. Si cette évaluation permet de présumer que le rapport entre le bénéfice attendu et les effets indésirables encourus est favorable, elle élabore un projet de recommandation temporaire d’utilisation.” Comme on vient de le voir, cette présomption de balance bénéfice/risque favorable est, selon les “défenseurs” de l’ivermectine, largement établie. Bien mieux établie, affirment-ils, que pour une série de médicaments (Remdesivir, Bamlanivimab…) qui ont récemment reçu une Autorisation Temporaire d’Utilisation. Or, une ATU doit pourtant s’appuyer, selon l’article R5121-68, sur une “forte présomption”, avec des conditions plus strictes, dans la mesure où l’ATU concerne des médicament qui n’ont pas encore reçu d’Autorisation de Mise sur le Marché dans le cadre d’autres maladies, et qui sont donc moins bien connus.)

Des considérations éloignées de la science

L’article du Monde n’utilise pas que des arguments scientifiques pour évaluer l’efficacité de l’ivermectine : dans le paragraphe intitulé « qui sont ses défenseurs ? » les « Décodeurs » prennent le parti de citer en premier lieu trois personnalités d’extrême droite. En quoi une telle politisation de la molécule peut-elle éclairer sur l’efficacité du traitement ? Ce n’est que dans un second temps que l’article mentionne que des scientifiques et praticiens « soutiennent aussi » l’ivermectine, de mêmeque le prix Nobel de médecine 2015 Satoshi Omura. A lire les « Décodeurs », on pourrait croire que ces scientifiques ont attendu que l’extrême-droite française leur dise quoi en penser… C’est d’ailleurs sur un autre amalgame bien peu scientifiquement fondé que s’ouvre l’article : l’ivermectine a des points communs avec l’hydroxychloroquine et serait devenu « la nouvelle obsession de ceux qui défendaient autrefois le protocole du Pr Didier Raoult ». Est-ce une façon rigoureuse d’éclairer la question de l’efficacité de la molécule ?

Un essai non transformé

Les « Décodeurs » frôlent le travail sérieux lorsqu’ils indiquent que plusieurs pays ont utilisé l’ivermectine contre le Covid-19. Mais ils passent chaque fois à côté d’informations importantes, ne se demandant même pas quel effet cela pouvait avoir eu sur la santé des habitants…

– Ils citent la Slovaquie, qui a officiellement validé l’ivermectine en janvier, en donnant comme référence un article du 28 janvier 2021 de TrialSiteNews, mais ils ne creusent pas, et ne relaient pas cet autre articlede TrialSiteNews qui, le 11 avril 2021, fait le point sur ce qui se passe en Slovaquie depuis l’autorisation officielle de l’ivermectine : pénuries jusqu’en mars, hausse des prix du médicament imposées par les fournisseurs autrichiens, efficacité rapportée par les médecins, campagne de dénigrement du traitement dans une partie des médias, et baisse récente du nombre de cas détectés…

Ils citent la République tchèque, la Bolivie le Guatemala et le Honduras, mais sans autre détail.

Ils citent « certains états du Mexique », en donnant comme source un article qui ne parle aucunement des états du Mexique mais de l’IMSS (la Sécurité Sociale des salariés mexicains du secteur privé), qui a effectivement commencé en décembre 2020 à distribuer des kits de traitement comprenant de l’ivermectine à tous les patients testés positifs dans les centres qu’elle gère dans le pays. (On a abordé le cas du Mexique ici et ici.) 

Ils mentionnent la Bolivie, où 350.000 doses d’ivermectine avaient été distribuées, et le Pérou, pour dire que le pays a récemment retiré l’ivermectine de la liste des traitements recommandés. Pourquoi ? Avec quels effets ? Les lecteurs du Monde ne le sauront pas.

Quels arguments contre l’ivermectine ?

Enfin, les « Décodeurs » donnent la parole aux « experts » pour dénigrer l’ivermectine, mais sans innover : les arguments n’ont pas évolué depuis des mois, malgré la sortie de nouvelles études et la production de méta-analyses. Les arguments apportés sont :

– l’article de Prescrire du 11 février.
– le « Canal Détox » publié par l’Inserm le 26 janvier
– l’interview de D. Costagliola (de l’Inserm) dans the Conversation le 10 mars
– Un communiqué de la Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique (SFPT) 
– les critiques de M. Molimard (de la SFPT), semblable à celles qu’il livrait à 20 Minutes le 20 décembre 2020
– l’article de Lopez-Medina et al. publié dans JAMA

Les « Décodeurs » ne mentionnent aucune des réfutations détaillées que, par exemple, le Dr Maudrux oppose point par point aux arguments de Prescrire, de l’Inserm et de D. Costagliola, et qu’on trouvera ici et 


On notera que certaines des critiques de D. Costagliola ou M. Molimardreprises par le Monde sortent de la logique ou de la démarche scientifique : 

– « D. Costaglila a déploré le peu d’essais publiés. » 
A l’heure où le Monde mettait cet article en ligne, 50 essais étaient publiés. La remarque de D. Costagliola méritait-elle d’être reprise ? 

– « Les études citées par les défenseurs de l’ivermectine sont, pour une grande majorité, des preprints, des prépublications qui doivent être soumises à une expertise scientifique. » 
Le fait qu’une « majorité » des études n’aient pas encore été validées a-t-il la moindre influence sur celles qui ont déjà été validées par les pairs (peer-reviewed) ? Etonnamment, D. Costagliola ne mentionne aucune de ces dernières ; étonnamment, le Monde ne s’est pas rendu compte qu’au 13 avril, déjà 27 des essais menés sur l’ivermectine avaient été peer-reviewed (1) Certes ces études ne sont pas toutes de bonne qualité et certaines ont des biais importants. Mais ce n’est pas le cas de toutes, et les chercheurs qui ont procédé à des méta-analyses, et dont une partie du travail consiste à évaluer l’impact des biais, ont pu conclure à l’efficacité de l’ivermectine.

– « Les doses d’ivermectine employées dans certains essais sont parfois beaucoup plus élevéesque celles autorisées chez l’homme. » 
Plusieurs choses sont sous-entendues dans cette critique : les essais dans lesquels les doses d’ivermectine sont « normales » seraient sans intérêt ? Ce n’est pas le cas : quelles que soient les doses utilisées, l’ivermectine a indiqué un effet bénéfique. Dépasser la dose actuellement autorisé chez l’homme serait dangereux ? Ce n’est pas le cas, comme l’a établi une étude de Guzzo et al. publiée en 2013.

Pour finir, l’étude de Lopez-Molina et al. publiée dans JAMA est l’argument scientifique le plus utilisé contre l’ivermectine : c’est sur cette étude que se sont appuyées l’OMS, l’EMA et l’ANSM pour publier des recommandations de ne pas utiliser l’ivermectine. 

Cette étude fait pourtant l’objet de critiques scientifiques de fond, et de remises en causes à la fois sur sa méthode, sur ses erreurs, sur ses biais, et sur la discordance entre ses conclusions et ses résultats. Sur la page de l’étude, la lecture des commentaires (sous le bouton « Comment ») est édifiante, et une lettre ouverte adressée au JAMA par 100 médecins étatsuniens, titrée « L’étude du JAMA sur l’ivermectine est irrémédiablement faussée », condense en une page de sévères critiques scientifiques et éthiques.

L’une de leurs critiques consiste à rappeler que ce n’est pas parce que les résultats de l’étude sont statistiquement non significatifs que cela implique l’inefficacité du traitement, comme les auteurs l’écrivent dans leur conclusion. Un récent billet visait précisément à éclairer ce raisonnement.

Conclusions

La dernière partie de l’article des « Décodeurs » se contente de rappeler que les autorités sanitaires (OMS, Agence Européenne des Médicaments et ANSM) se sont positionnées contre l’utilisation de l’ivermectine. C’est factuellement exact, mais on aurait pu attendre de la part du Monde un travail journalistique plus incisif, visant par exemple à comparer les arguments scientifiques retenus pour autoriser le Remdesivir, les anticorps monoclonaux (Bamlanivimab) ou les vaccins, aux arguments scientifiques existant en faveur de l’ivemrectine.

En conclusion, l’article des « Décodeurs » du Monde masque l’existence de nombreux arguments scientifiques en faveur de l’utilisation de l’ivermectine, rapporte des arguments déconnectés de l’actualité et scientifiquement contestés pour tenter de discréditer la molécule, et a recours à des procédés éloignés de la science, en politisant le traitement et en présentant le problème comme une question opposant des « défenseurs » atteints d’une « obsession » à des scientifiques (épidémiologiste, pharmacologue…), en oubliant que le principal enjeu d’un traitement efficace est de sauver des vies, de soulager les hôpitaux et les services de réanimations, de faire baisser la peur et l’anxiété générales et de permettre à la vie de reprendre un cours moins entravé et moins surveillé.

(1) Études peer-reviewed sur l’ivermectine publiées avant le 13 avril :

Chowdhury et al., Eurasian Journal of Medicine and Oncology doi:10.14744/ejmo.2021.16263 

Rahman et al, J. Bangladesh Coll. Phys. Surg. 38, 5-9, doi:10.3329/jbcps.v38i0

Alam et al.Journal of Bangladesh College of Physicians and Surgeons, doi:10.3329/jbcps.v38i0.47512 

Bhattacharya et al.Int. J. Scientific Research, doi:10.36106/ijsr/7232245 

Espitia-Hernandez et al.Biomedical Research, 31:5 

Shouman et al.Journal of Clinical and Diagnostic Research, doi:10.7860/JCDR/2020/46795.0000

Kishoria et al.Paripex – Indian Journal of Research, doi:10.36106/paripex

Podder et al., IMC J. Med. Science, 14:2, July 2020

Chachar et al.International Journal of Sciences, 9:31-35, doi:10.18483/ijSci.2378 

Rajter et al.Chest, doi:10.1016/j.chest.2020.10.009

Chaccour et al., Scientific Reports, doi:10.1038/s41598-020-74084-y

Guerrero et al., Colombia Médica, doi:10.25100/cm.v51i4.4613

Behera et al., PLOS ONE, doi:10.1371/journal.pone.0247163

Morgenstern et al., J. Clinical Trials

Camprubí et al., PLoS ONE, 15:11, doi:10.1371/journal.pone.0242184

Spoorthi et al., IAIM, 2020, 7:10, 177-182

Carvallo et al., Journal of Biomedical Research and Clinical Investigation, doi:10.31546/2633-8653.1007

Bernigaud et al., Annals of Dermatology and Venereology, doi:10.1016/j.annder.2020.09.231

Ahmed et al., International Journal of Infectious Diseases, doi:10.1016/j.ijid.2020.11.191

Chaccour et al., EClinicalMedicine, doi:10.1016/j.eclinm.2020.100720

Hussain et al., International Journal of Molecular and Immuno Oncology, doi:10.25259/IJMIO_30_2020

Alam et al., European Journal ofMedical and Health Sciences, doi:10.24018/ejmed.2020.2.6.599

Procter et al., Reviews in Cardiovascular Medicine, doi:10.31083/j.rcm.2020.04.260

Wijaya et al., Cermin Dunia Kedokteran, 47:7

Hirsch et al., Microbiology & Infectious Diseases

Babalola et al., QJM: An International Journal of Medicine, doi:10.1093/qjmed/hcab035

Lima-Morales et al, International Journal of Infectious Diseases, doi:10.1016/j.ijid.2021.02.014

Elalfy et al., J. Med. Virol., doi:10.1002/jmv.26880

López-Medina et al., JAMA, doi:10.1001/jama.2021.3071

Galan et al., Pathogens and Global Health, doi:10.1080/20477724.2021.1890887

Pott-Junior et al., Toxicology Reports, doi:10.1016/j.toxrep.2021.03.003

Del Franco et al., Journal of Biomedical Research and Clinical Investigation, doi:10.31546/2633-8653.1008

Mourya et al., Int. J. Health and Clinical ResearchRecommander (7)

Et autre article d’un autre ami, sur le même sujet : https://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/fausses-nouvelles-et-mort-230799

Gérard Maudrux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

862 commentaires

  1. Au pays de Voltaire et d’Hugo on a quand même du mal à censurer les livres.
    Ne serait-il pas judicieux d’assurer aux livres sur la gestion de la pandémie un vrai succès de librairie.
    Celui de Didier Raoult (Carnets de guerre), de Christian Perronne (Il n’ont toujours rien compris)
    JJ Erbstein (je ne pouvais pas les laisser mourir), en plus pour ce qui le concerne ce serait un soutien
    Et -last but not least- celui de Xavier Bazin qui vient de sortir (Big pharma démasqué)
    Même si vous n’aimez pas lire, vous pourriez les offrir, les glisser dans les boîtes à livres, voire les oublier sur les bancs publics…
    Ca aurait de la gueule qu’ils soient tous les quatre dans le top ten des ventes en librairie!

  2. Comment connaitre l’etat actuel des traitement precoces de la covid?
    Quels pays la recommandent? Le Japon repart a la hausse, n’est il pas un pays qui utilise l’IVM?

  3. Un conglomérat pharmaceutique au casier judiciaire chargé: Pfizer «s’empare» du marché européen des vaccins, soit 1,8 milliard de doses par Prof Michel Chossudovsky – Mondialisation.ca, 21 avril 2021

    https://www.mondialisation.ca/un-conglomerat-pharmaceutique-au-casier-judiciaire-charge-pfizer-sempare-du-marche-europeen-des-vaccins-soit-18-milliard-de-doses/5655722?print=1

    Par ailleurs, quand on sait qu’il existe des molécules efficaces pour combattre la covid-19 à tous les stades de la maladie, dont l’ivermectine, comment expliquer qu’un éminent professeur consacre une vidéo à la vaccination dès lors inutile, déclare que le vaccin Pfizer a engendré 75% d’effets secondaires et des morts, et appelle les plus de 70 ans à se faire vacciner ?

    Comment appelle-t-on cela ? Et dire qu’il y en a pour l’applaudir, l’horreur dans toute sa splendeur ! Ce qu’on observe quotidiennement, c’est que ceux qui s’en prennent à Macron ou critiquent sa politique sanitaire ne sont pas à une contradiction près, en fait ils ne valent guère mieux à l’arrivée, et je pèse mes mots, écœurant.

  4. Une des auteurs de cet article est une “apprentie journaliste” telle qu’elle se décrit elle même (https://ginkio.com/6-84), et ne dispose pas d’adresse email au Monde. Elle n’est donc pas journaliste. Le site des décodeurs est un site de production d’information à vil coût, et de piètre qualité puisque réalisé par des apprentis. A qui il reste un long chemin d’apprentissage.
    L’autre autrice du texte ne daigne même pas répondre aux emails qui lui sont adressés….

  5. En France vous avez de la chance de compter sur des scientifiques et médecins comme le Dr. Maudrux bien renseignés..
    Félicitacions et courage face aux criminels qui siègent aux Gouvernements !!!!

    • Ils ne sont pas “bien renseignés”, mais ils se renseignent, par un long travail de recherche, d’analyse, sans parti pris, et en tout indépendance d’esprit, en utilisant leurs connaissances scientifiques, et leur bon sens. On ne peut pas en dire autant des autorités sanitaires

    • @IGNACE CABALLERO : Vous nous écrivez depuis un lieu hors de France : Espagne ? Amérique Latine ? Comment ça se passe chez-vous ?

  6. Nouvelle plainte pour “homicide involontaire” après qu’un homme de 75 ans, en bonne santé, soit décédé après avoir reçu la première dose de Pfizer-BioNtech :

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/landes/mont-de-marsan/vaccin-pfizer-biontech-une-famille-landaise-porte-plainte-apres-le-deces-d-un-homme-de-75-ans-2054587.html

    Les plaintes précédentes, en France pour “homicide involontaire”, portaient seulement sur le vaccin Astrazeneca, à ma connaissance.

    Les autorités, en France et ailleurs, ont choisi de vacciner des gens avec des vaccins qui incontestablement peuvent tuer ou rendre les gens plus ou moins handicapés. Si les gens qui sont vaccinés ne reçoivent pas expressément cette information, avant d’être vaccinés, sur les risques graves de la vaccination avec ces vaccins ARN contre le Covid-19, et c’est semble-t-il le cas (on ne les informe pas pour ne pas les dissuader de se faire vacciner), et bien les tribunaux seront effectivement amenés à juger des cas d’homicides involontaires et autres situations navrantes après la vaccination contre le Covid-19. Au demeurant si on continue comme cela, les plaintes finiront par avoir la qualification “d’homicide volontaire”.

    • Le seul “bénéfice/risque” ressassé par la propagande est d’ordre statistique, or ce calcul (intéressé) ne tient simplement pas compte de l’existence de traitements.
      C’est ainsi que toute personne décrétée “à risque” est poussée vers la vaccination, prétendue seule option disponible pour minimiser un risque présenté comme gravissime.
      C’est le marketing le plus spectaculaire qu’il m’ait été donné de voir.
      Il va de soi que le seul “bénéfice/risque” authentique est d’ordre individuel et devrait être pesé en colloque singulier entre le médecin et son patient en fonction des pathologies de ce dernier, et non simplement de la tranche d’âge statistique.
      Comme ce n’est pas ainsi que les choses se passent, telles qu’organisées par nos Zotorités, on peut effectivement prévoir que les familles seront de plus en plus nombreuses à sortir de leur réserve et porter plainte après le décès d’un proche pour cause de vaccination.
      En cause : le gouvernement mais aussi probablement le médecin vaccinateur ou auteur de la prescription de vaccination.

    • Le rapport bénéfice / risque est une notion individuelle.
      Son évocation au plan global est une ânerie et une imposture (de plus)

      • Vous êtes de mauvaise foi :
        – un mort du covid est un mort de trop donc il faut enfermer tout le monde, quand on perd un proche c’est traumatisant, etc …
        – un mort du vaccin n’a pas d’importance, c’est le bénéfice/risque pour la communauté qui est important.
        Peur/Emotion à géométrie variable 🙂 ou 🙁

    • Mucchielli est un de ces chercheurs en sciences sociales qui a plus fait pour la santé publique (comprendre la santé d’une population), que l’ordre des médecins et l’armée des laborantins (avec mes respects du matin).

      Quant à Big Pharma, les lecteurs francophones peuvent se renseigner avec le bouquin de Mikkel Borch-Jacobsen et al. [2013]. Un bon début
      Mais le mieux n’est-il pas de commencer par l’enquête de Robert N. Proctor sur les cigarettiers et l’épidémie de tabac … et de transposer à l’industrie pharmaceutique ?
      On saisit alors la configuration réticulaire de la biomédecine, les médecins se réclamant de la Science, les chercheurs leur livrant le produit breveté high tech, et nos corps biopolitiques perclus de tous ces conflits, molaires et moléculaires.
      Décodons les décodeurs, encodons les encodeurs !

      • J’ai posté avant d’avoir fini le visionnage, mais je trouve très bien. Même si il n’y a pas de grandes découvertes, l’analyse critique de comportements est assez intéressante.

        • @KSTET : Avant de voir la vidéo : mouvement tactique de Mucchielli ; pour ne pas que son soutient aux thérapies précoces soit rabattu par ses opposants sur une position politique nécessairement d’extrême droite il apparait dans une interviewé par quelqu’un de vraiment très à gauche ( et vive la Diamat !).

          Par où l’on constate que nous vivons l’affaire Lyssenko à front renversé.

        • KSTET
          J’ai regardé intégralement ce long interview. Qui a déjà suivi les prises de position de Laurent Muchielli n’y apprendra rien. Sauf peut-être sur le fonctionnement de son blog : une entreprise plus collective qui n’y parait. Un peu pénible à suivre vu l’élocution hésitante de Mucchielli.
          Reste à espérer que le petit réseau de G. Suing fera bon accueil Nota : je découvre que G. Suing a écrit quelques billets sur le protocole de l’IHU med

    • les commentaires ont été désactivés, voici la (seule) raison qui peut correspondre.
      ” YouTube peut avoir désactivé les commentaires sur certaines vidéos pour des raisons de sécurité (afin de protéger les mineurs, par exemple). En savoir plus sur ce type de contenu…
      Infliction de détresse émotionnelle à des mineurs :
      contenu susceptible de provoquer une détresse émotionnelle chez les participants ou spectateurs mineurs. Par exemple :
      Contenu qui aborde des thèmes réservés aux adultes
      Contenu qui simule une maltraitance parentale
      Coercition de mineurs
      Contenu violent
      C’est donc qu’l ne faut pas parler aux enfants de la violence faite par Big Pharma – on peut les vacciner avec leur soloperie, mais il ne faut pas leur dire la vérité !!!

  7. Figaro – 20/04/2021- Variants brésilien ou sud-africain: pourquoi l’épidémie de Covid-19 flambe en Creuse
    FOCUS – Deux clusters dans des Ehpad, où les personnes âgées avaient été vaccinées, ont été recensés.
    https://www.lefigaro.fr/sciences/variant-bresilien-ou-sud-africain-pourquoi-l-epidemie-de-covid-19-flambe-dans-la-creuse-20210420

    Puis : “Il faut mettre un cordon sanitaire autour de la Creuse durant quelques jours pour remonter toute la chaîne de transmission.
    Antoine Flahault, épidémiologiste à l’université de Genève”

    • Flahaut se croit encore en février 2020 quand le supposé premier échantillon du virus serait arrivé en France …. on encercle, on détecte, on élimine … la tenaille !
      Quel con !

      • “Il faut mettre un cordon sanitaire autour de la Creuse” C’est très intéressant d’un point de vue géographique, parce qu’il confine l’épidémie dans un territoire, ce qui est la méthode traditionnelle pleine de bon sens. Ce qui est irrationnel, en revanche, c’est de se confiner soi-même, son propre corps, sa propre bouche, dans l’épidémie, en pensant que le virus se déplace dans un espace de flux mondialisé qui englobe aussi le trottoir du quartier. Ce problème de la disparition de la perception du territoire pour situer la maladie, et se situer par rapport à elle, est le même que celui du néolibéralisme Européen ainsi que l’écrivait par exemple Alain Lipietz.au sujet de l’Acte unique : “ce programme insensé s’imposa avec la caution de la majorité des économistes, qui avançaient des estimations mirobolantes sur le gain qui résulterait de cette libéralisation sans harmonisation. Les marchandises et les capitaux pouvaient désormais circuler librement à travers toute l’Europe. Certes, cette étape impliquait une intense production de normes unificatrices au sein de la Communauté…” Remplacer “harmonisation” par territoire, “économistes” par médecins, “capitaux” par virus, “normes” par passeport sanitaire…et nous y sommes.

        • Il ne confine rien du tout.
          Cher SEB
          A propos de votre première phrase.
          Le confinement est une mesure totalitaire appliquée stupidement par des démocraties à la dérive, rongées par Big Pharma.
          Le confinement n’est ni traditionnel ni plein de bon sens.
          Ca ne marche pas et ça n’a jamais marché.

    • Le plus triste, ce sont les commentaires… Comme quoi tout est la faute du personnel soignant qui n’est pas vacciné. La débilité des gens est affligeante, ils ne retiennent que ce qu’ils veulent… Et le fait d’être vacciné mais d’avoir toujours la possibilité d’être porteur et contagieux n’en fait pas partie visiblement. C’est la secte du vaccin.

  8. La Commission européenne serait sous l’influence des lobby pharmaceutiques:
    “LOBBYING : CEO dévoile l’influence de l’industrie pharmaceutique sur la Commission européenne en matière de droits de propriété intellectuelle
    Bruxelles, 19/04/2021 (Agence Europe) – L’ONG Corporate Europe Observatory (CEO) a publié, lundi 19 avril, les résultats d’une enquête portant sur l’influence exercée par la Fédération européenne d’associations et d’industries pharmaceutiques (EFPIA) sur la Commission européenne au sujet des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins et les médicaments développés contre la Covid-19.

    S’appuyant sur une série de documents rendus publics à sa demande, l’ONG indique que la Commission a « essentiellement accédé aux souhaits de l’industrie pharmaceutique », opposée à la suspension temporaire des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins et les médicaments pour la durée de la pandémie – suspension proposée par plusieurs pays à l’Organisation mondiale du commerce.

    Corporate Europe Observatory dévoile les arguments utilisés par l’EFPIA – dont les dépenses de lobbying ont pu atteindre 5,5 millions d’euros en 2020, selon l’ONG – pour défendre le monopole des droits de propriété intellectuelle sur les vaccins.

    L’industrie pharmaceutique a déclaré à la Commission européenne en décembre : « tout est entre de bonnes mains, nous ferons en sorte que les vaccins atteignent tout le monde à travers le monde, il n’y a pas besoin de mesures extraordinaires […] Aujourd’hui, il devrait être clair pour tout le monde que ce n’est pas le cas. Nous devons développer la fabrication de vaccins par le biais du partage des technologies », a commenté Kenneth Haar, chercheur au Corporate Europe Observatory.

    Consulter l’enquête : https://bit.ly/3gnWGOc (Agathe Cherki)”

    • Il est probablement moins atteint et moins dogmatique que le nôtre.
      Attention je ne chante pas les louanges de BJ hein
      Je pense seulement depuis un an que nous avons décroché le pompon en termes d’immaturité et aveuglement volontaire et froideur technocratique à la tête de l’État.
      Même si quelques-uns se contorsionnent pour ne pas le voir et tiennent absolument au mantra officiel selon lequel, comme toujours, c’est pire chez les autres.
      A suivre donc les développements en Grande-Bretagne. Si les soins finalement sont mis en avant là-bas, cela serait une avancée de poids, pour les Britanniques mais aussi pour tout le monde. Ce serait, donc, défaite pour la secte des enfermistes shootés au Paracétamol. Le pire n’est pas toujours sûr !
      Fac et spera

      • Surtout, soigner at home les malades qui avaient été vaccinés, ça les rendra moins voyants….
        Notez, je dis ça … je dis rien

        • Je pense la même chose. Ce que l’on retiendra : la GB qui a massivement vacciné n’a plus de covid. Ce qu’on ne dira pas : les vaccinés, malades du covid quand même, ont été soignés à domicile.

    • Il ne parle pas d’ivermectine, ni d’aucune autre molécule ancienne. Il semble plutôt avoir en tête de nouveaux traitements onéreux. Coup double pour les labos : vaccins + médocs hors de prix.

  9. Bon alors voilà, on a le résultat de l’EMA (European Magouille Association) pour le vaccin Johnson et Johnson (et Johnson).
    En gros ça va.
    Evidemment il y a des thromboses. Bon.
    Et alors ?
    Un peu comme l’Astra Zeneca mais mieux.
    Si le défunt ressent comme une lourdeur dans les jambes, il faut le signaler.
    Le rapport bénéfice (pour le labo) / risque (pour le thrombosé) reste positif.
    De toute façon le zéro-thrombose, c’est pas sain.

    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/covid-19-l-europe-attend-le-verdict-de-l-ema-sur-le-vaccin-johnson-johnson-20210420

    • Oui Intéressant humour décapant. Fera-t-il réfléchir les mous de la réflexion? On peut le souhaiter quant à l’espérer pas vraiment. Ils ne sont pas nombreux dans les suivis de ce blog intelligent et documenté. Merci à vous également.
      Mais il faut prendre en compte que d’une part les pseudos vaccins causent des problèmes, et on ne sait pas à combien de cas, la balance gains/pertes bascule.
      D’autre part, l’Ivermectine en comprimé sera toujours mal notée par la Castafiore qui aura besoin de faire preuve d’inventivité pour dire que d’un côté en pastille c’est pas valable, NO RTU, mais qu’en injection à la B Gates (il finance à hauteur de 19 millions Medincell selon les affirmations de P. Gibertie sur son blog) ce sera recevable. On se demande si Medincell possède encore son autonomie dans sa production ou si c’est son sponsor qui décide de tout…On le saura bien un jour ou l’autre.

    • intéressant le Pr Raoult commence à prendre position !
      – de 70 ans inutile !
      c’est à eux de décider 🙂
      pour les + de 70 ans
      le bénéfice serait supérieur au risque !
      où sont les preuves avec si peu de recul ?
      alors que les effets indésirables sont astronomiques !
      jamais ont été constaté autant d’effets indésirables pour une vaccination ?

      • Selon moi il faut laisser Didie avancer progressivement.
        Le mur de la connerie ministérielle en solo par la face nord, il faut pitonner un peu plus, mais ça va passer.

        • Vous faîtes aussi dans la haute montagne, super, on se met dans une cordée pour attaquer l’immense connerie qui est en fait une façade pourrie, pour masquer un sordide calcul de la Grande Arnaque mondiale.

  10. Pétitionner ? Pas pétitionner ? No use ? Perte de temps…?
    Je viens de découvrir celle-ci, que j’ai signée : https://dejavu.legal/fr
    [Mille excuses si déjà signalée sur le blog !!!]
    Pas sans rapport avec le présent combat pour la reconnaissance – via RTU – de l’ivermectine puisqu’en phase 4 du développement de la pétition ( 1000 000 signatures soyons fous ) celle-ci se propose d’actionner une initiative citoyenne sur les traitements précoces. En attendant ce loto citoyen, la phase 1 déjà atteinte permet une requête amiable en communication de documents visant à obtenir les dossiers d’autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle des vaccins ainsi que les entiers contrats avec les fabricants (Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson).

    ???

  11. La courbe de mortalité liée au Covid-19, au Portugal, montre une baisse spectaculaire dans la période récente. Voir cette courbe qui se termine à la date du 19 avril où il est précisé : Décès 1 – Moyenne sur 7 jours 4.

    https://i.imgur.com/g2CKZo0.png

    Une telle chute spectaculaire de la mortalité n’a pas été observée en France (à la date du 19 avril il est précisé : Décès 447 – Moyenne sur 7 jours 292). Voir la courbe pour la France :

    https://i.imgur.com/GVeEXXC.png

    “France-soir” signalait le 2 avril qu’au Portugal un médecin sur deux prescrivait l’ivermectine pour traiter le Covid-19 : « Le quotidien en langue anglaise “Portugal Resident” a publié une enquête dans laquelle il a cherché à savoir quel était le pourcentage de médecins qui donnent ce traitement à leurs patients. Il apparaît qu’un praticien sur deux utilise ce médicament antiparasitaire, encouragé par l’Ordre de Médecins. « Ceux qui le soutiennent sont catégoriques sur le fait que cela fonctionne. »

    On voit déjà que l’ordre des médecins au Portugal encourage l’usage de l’ivermectine, ce qui est une grosse différence avec l’ordre français qui, à l’inverse, menacerait les médecins qui prescriraient l’ivermectine pour traiter le Covid-19.

    https://www.francesoir.fr/societe-sante/portugal-un-medecin-sur-deux-prescrirait-livermectine-pour-la-covid

    Donc on n’est certainement pas dans une proportion de 1 médecin sur 2 prescrivant l’ivermectine en France pour traiter le Covid-19, c’est beaucoup moins je suppose. La question se pose si cette chute de la mortalité au Portugal, en partie, ne serait pas liée à l’usage de l’ivermectine qui se répandrait de plus en plus dans le corps médical de ce pays pour traiter le Covid-19.

    • Vous avez raison et je cite souvent le Portugal vacciné à 19% et ayant mieux réussi qu’Israël vacciné à 61 %

    • Intéressant.Fait penser à l’Inde dans la 2° moitié de 2020.Hélas depuis la campagne vaccinale démarrée mi janvier,rien ne va plus.Les prédictions du mémoire d’Olivier Veran au Conseil d’Etat semblent malheureusement se réaliser.!

    • Vous trouverez des données plus précises concernant la situation COVID-19 au Portugal en suivant les liens :
      Au 10 avril : https://covid19.min-saude.pt/wp-content/uploads/2021/04/413_DGS_boletim_20210419.pdf
      Au 20 avril : https://covid19.min-saude.pt/wp-content/uploads/2021/04/414_DGS_boletim_20210420_.pdf
      Tous les passagers, nationaux ou étrangers, à leur arrivée au Portugal doivent:
      ▪ Présenter un test Covid-19 négatif, réalisé au cours des dernières 72 heures avant le départ, à l’exception des enfants qui n’ont pas atteint 24 mois.
      ▪ S’isoler pendant 14 jours, en provenance d’Afrique du Sud, du Brésil ou de pays avec un taux d’incidence égal ou supérieur à 500 cas pour 100 mille habitants au cours des 14 derniers jours, que ce soit par voie aérienne, terrestre ou maritime.
      ▪ La liste des pays qui répondent à ces critères est revue et mise à jour tous les 15 jours.

    • Ce monsieur qui est un avocat et non un médecin je le rappelle doit être salué pour son excellent travail.
      AMHA
      Nous avons le plus grand besoin de gens comme lui, au niveau européen et mondial.
      Mais cette opinion n’engage que moi, bien entendu.

    • En attendant, l’application de traçage des malades du Covid-19 TousAntiCovid se mue peu à peu en “pass sanitaire”, en intégrant depuis lundi soir un carnet permettant de prouver le résultat positif ou négatif d’un test de détection du virus, puis certifier l’état vaccinal. Pas obligatoire, la vaccination ?…

    • 40% de “Oui”, à quoi bon débattre ici ?! On se dit qu’il faut réagir pour sauver le plus de monde possible, mais ces gens ont-ils envie d’être sauvés ? La sélection naturelle fera le reste… Je suis dépitée…

      • Je pense que les pourcentages affichés ne sont pas fiables. Je lis 70 % contre le” pass” sanitaire ce 20 avril 2021 à 20.55. Mais je ne sais pas si les votants sont inscrits et je viens de voter deux fois sans m’inscrire. Pas très sérieux.

        • Ce sont des prises d’opinion à la volée sans aucun sérieux ni intérêt statistique, sauf pour leur promoteur qui tente de fidéliser ses clients en leur faisant croire que leur avis offre le moindre intérêt …

  12. si tous nous décidions de ne plus porter de masque du jour au lendemain,
    que se passerait il ?
    la peur ne basculerait pas de l’autre coté ?

    • Si je comprends bien, ce docteur valide ce traitement HCQ/AZT avec le concours de l’institut Pasteur du Sénégal, alors qu’en France, ce même institut Pasteur refuse de traiter de cette façon, ou au moins ne défend pas ce traitement “alternatif” au Doliprane. Au secours, ils sont tous cinglés ou aux ordres.

    • Mais oui, bien sûr 🙁
      La mauvaise foi et le cynisme ont beau nous être étrangers, il serait salutaire d’ouvrir les yeux sur leur existence et prévalence dans les “hautes” sphères de l’establishment à la française.

    • Remarquable =

      “”””” Comment expliquer que l’utilisation de l’hydroxychloroquine soit moins controversée au Sénégal ? Et plus largement en Afrique puisque le Maroc, l’Algérie ou encore la Côte d’Ivoire l’utilisent toujours.

      Je n’ai pas d’explications. Seulement au Sénégal, il y a deux choses à dire. La première du côté politique. Nous, scientifiques, ne sommes pas soumis à l’influence du politique.
      Le président nous donne entière liberté. Il nous écoute respectueusement et prend en considération ce que l’on dit.

      Vous pensez qu’il s’agit de l’inverse en France et plus largement en Occident ?
      Je ne sais pas. Je parle de ce que je connais au Sénégal. Je ne peux pas commenter dans les autres pays car je ne connais pas leur réalité.
      Ce que je peux témoigner ici, c’est qu’au Sénégal, nous n’avons pas d’état d’âme par rapport aux résultats des études. Si le monde entier trouve un résultat et que moi je trouve autre chose et que c’est convaincant, je ne vais pas arrêter pour autant. “”””

      • Le contexte du Sénégal, comme celui de beaucoup de pays africains (et de ‘pays chauds’ affectés par le paludisme), c’est aussi (peut-être même principalement) que personne là-bas ne peut croire à la fable européenne de la toxicité subite de HCQ décrétée en Europe. La chloroquine (Nivaquine) et ses dérivés y sont massivement utilisés depuis des décennies.
        Il en va sans doute de même pour l’ivermectine dans les pays où elle est utilisée massivement depuis longtemps pour traiter les maladies parasitaires.
        A part quelques notables soucieux de rester connectés au nombril du monde occidental, les soignants là-bas observent ce qu’ils connaissent bien et si ça marche, ils l’utilisent, comme de VRAIS soignants.

        • L’ivermectine en effet massivement utilisée en Afrique notamment contre l’onchocercose.
          Au Niger les lits Covid sont vides grâce à l’ivermectine.

      • Parce qu’on ne se lasse pas des bonnes choses, voici à nouveau l’interview du professeur nigérian Babalola, qui explique très bien la place de l’ivermectine au Nigéria, et la façon dont il a procédé (avec d’autres) pour que ce traitement, donné depuis 20 ans à des millions de nigérians contre cette terrible maladie qu’est l’oncocercose des rivières, soit le traitement du covid au Nigéria. Un vrai thriller médical et politique!
        https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/pr-femi-babalola

    • @CLAUDINE TATU :
      Merci pour ce signalement. Outre l’information concernant les traitements au Sénégal ( d’ailleurs je relève que le même Docteur Moussa Seydi prévoit de commencer des travaux sur l’ivermectine en relation avec des collègues français) c’est également un indice, faible mais patent, de l’évolution de l’Affaire dans le milieu de la presse.

      Une hirondelle ne fait pas le printemps . Marianne confirmera-t-elle cette ouverture rédactionnelle ? Natacha Polony vient de sortir un livre au titre à-demi aguichant : y trouve-ton dedans de quoi soutenir quelque espoir ?

    • Il y a quelques mois,Marianne avit fait un “sujet”sur un jeune couple de formation business,qui avait créé un bar concept “bar covid”.En prenant un spritz,on pouvait se faire tester.Les écouvillons pouvaient être “recyclés”,ce qui était “avantageux pour le prix de revient”!!Pas la moindre critique de Marianne..;
      Ils ont fait aussi un article sur Raoult sur le mode humoristique,tendant à le ridiculiser.En gros,d’ailleurs,ils ne parlent pas “covid”.

      • La plupart des journaux sont depuis mars 2020 (peut-être même bien avant) des girouettes. Le vent est-il en train de tourner ? Espérons qu’il tourne dans la bonne direction.

  13. Dans son avis du 16 avril, le Grand Chapiteau du Conseil Scientifique nous lit l’avenir :

    https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/avis_conseil_scientifique_16_avril_2021.pdf

    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-ce-que-nous-apprend-le-dernier-avis-du-conseil-scientifique-sur-le-variant-p-1-detecte-au-bresil_4377995.html

    Et l’avenir c’est ….. le covid-19 … mais attention, dans sa version samba, comprenez le variant brésilien.
    Je n’irai pas par quatre chemins : annulez vos vacances et tous aux abris !
    Résumé du dernier poulet pondu par cette clique :
    D’abord, désolé, mais le niveau de transmission du variant brésilien est (évidemment, pfff…) élevé, soit de 1,4 à 2,2 fois (on pensait de 1,5 à 2,1, mais non …) plus transmissible que le virus historique, mais un peu moins élevé que le variant britannique. Comme le variant anglais lui-même, n’est pas plus transmissible que le variant antérieur (dixit Raoult) on voit à peu près l’épaisseur de baranne où se baladent les gugusses …
    En suite sa dangerosité, en revanche, est encore difficile à estimer, comprenez qu’on le sait mais qu’on ne veut pas nous faire peur pour rien (vous pensez…) mais que, si, si, ça devrait être très grave, …non vraiment.
    Du coup le risque d’extension du variant brésilien (en fait on dit P1, mais brésilien ça fait plus vacances, surtout si vous devez les annuler) doit être pris en compte durant l’été 2021, ce qui veut dire des mesures de restrictions et d’encadrement des voyages, et bien sûr, la mise en place de mesures de restrictions, notamment un couvre-feu avancé (vers 15 h – 15 h 30 ?)
    Evidemment ce variant en tong n’est que très peu sensibles aux vaccins, qu’il faut donc renouveler, mais mieux.
    Alors ? qui c’est qu’est gâté ?

    • Dans le genre “boule de cristal”, Mathias Wargon (l’assassin qui insulte en rafale) a prédit que nous en aurions jusqu’en Octobre 2021.
      Ma femme prédit la même chose mais pour des raisons politiques, Macron aura besoin de se faire une virginité pour l’élection présidentielle et donc découvrira que tel médicament permet de soigner et de faire baisser “miraculeusement” l’épidémie.

      • Selon moi on est parti pour plusieurs années de variant-vaccin-confinement.
        Je pense aussi comme Madame votre épouse que Macron découvrira la pierre philosophale juste à temps.
        Mais le laissera-t-on faire ? Pas sûr …

    • Y a-t’il donc un intérêt à prendre de l’ivermectine en préventif ? Je ne suis pas médecin, je me pose la question car prendre un médicament n’est pas anodin, aussi secure soit-il…

      • Je ne suis pas sûr qu’il y ait un intérêt à le prendre en préventif sauf pour les soignants en contact régulier avec les malades…

    • Il semble que malheureusement cela puisse être le cas…
      Il reste donc à attendre le variant élyséen qui devrait se signaler par sa résistance à l’Ivermectine

    • Mercie Patrice

      Je lis dans votre article =

      “”””””””””MedinCell a testé l’ivermectine en prise régulière quotidienne sous forme orale pour simuler la libération continue du principe actif par un injectable longue action.
      Aucun effet indésirable n’a été observé avec les 3 doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 microgrammes/kg”””””””””

      Comment interpréter vous ces 100microgrammes (mg) / kg en 3 prises ?

      On nous dit en prévention 0.2mg/kg 1 fois par semaine, soit 12mg pour une personne de 60kg

      ou bien en traitement 0.2 à 0.3mg/kg au jour 1 + jr 3 + jr 5 soit 12mg à 15mg en 3 prises pour traiter les 1ers symptômes

      100mg, ça me parait énorme même si on doit comprendre divisées en 3 prises

      Votre avis à tous qui avez lu cet article SVP

        • Merci Christian A

          j’y perds mon latin

          100microgrammes = 0.1mg
          100 milligrames (100ug) = …. mg

          Merci d’éclairer ma lanterne

      • Dans l’article de Boursorama il est écrit

        “”””””””””Aucun effet indésirable n’a été observé́ avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.””””””””

        ça me parait plus cohérent que 100mg / kg

        • j’ai ma réponse =

          Administration
          Prise quotidienne d’Ivermectine ou de placebo par voie orale pendant 4 semaines pour chaque cohorte

          Doses testées

          Cohorte 1 : 200 μg/kg (jour 1) + 50 μg/kg par jour (jour 2 à 28)

          Cohorte 2 : 200 μg/kg (jour 1) + 75 μg/kg par jour (jour 2 à 28)

          Cohorte 3 : 200 μg/kg (jour 1) + 100 μg/kg par jour (jour 2 à 28)

  14. au lieu d’inonder de courier les députés et cie…
    si nous inondions de ce type de mail toutes les messageries des médias télévisés, presse et députés et autres ?
    qui passerait pour des criminels ? ceux qui affirment qu’il n’y a pas assez de preuves d’efficacité concernant l’imervectine ?
    https://twitter.com/i/status/1383754546942414855

    • Il y a la “bonne” science occidentale (qui ne soigne pas) et la mauvaise science (qui ne coûte pas cher et ne rapporte rien aux corrompus des plateaux télé français).

    • J’ai vu il y’a quelques mois , un interview sur Youtube du ministre de la Santé Marocain sur leur stratégie .
      Franchement un autre Niveau que nos sinistres Véran et Compagnie.

  15. « MedinCell avance dans son traitement contre la Covid-19 MedinCell a testé l’ivermectine en prise régulière quotidienne sous forme orale pour simuler la libération continue du principe actif par un injectable longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 microgrammes/kg. MedinCell développe plusieurs formulations injectables à action prolongée d’ivermectine, la plus avancée vise à prévenir de l’infection par la Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois. MedinCell a testé l’ivermectine en prise régulière quotidienne sous forme orale pour simuler la libération continue du principe actif par un injectable longue action ».
    «Actuellement en développement réglementaire, le programme mdc-TTG a pour objectif de proposer un traitement injectable sous forme de seringue pré-remplie, prête à l’emploi, et stable pendant 24 mois à température ambiante. La technologie BEPO de MedinCell va permettre la formation d’un dépôt sous-cutané de petite taille au moment de l’injection, qui agira ensuite comme une mini-pompe pour libérer régulièrement de l’ivermectine en se résorbant jusqu’à disparaitre complètement.
    La formulation longue action d’ivermectine du programme mdc-TTG, vise à offrir une protection contre le Covid-19 et ses mutants pendant plusieurs mois après une simple injection. Elle pourrait également être administrée aux personnes identifiées cas contacts Covid-19 pour les protéger.

    https://www.boursedirect.fr/fr/actualites/categorie/divers/medincell-avance-dans-son-traitement-contre-la-covid-19-boursier-d7b9493b670d0213e61acc181b39b0e6b3bb6899

    Contrairement aux vaccins ARN je serais tout à fait d’accord pour recevoir l’injection d’ivermectine de MedinCell, mais malheureusement les autorités en France n’ont pas pour habitude de faire des choses sensées s’agissant de la lutte contre le coronavirus, c’est même de façon systématique l’inverse.

    • Ils testent l’ivermectine sous forme orale pour ensuite le proposer en injection.
      Pour ce qui me concerne autant prendre les comprimés dès les premiers symptômes.
      A voir pour les soignants en préventif ?

  16. Apparemment Bambalaba déconseillé aux US par la FDA
    https://trialsitenews.com/fda-revokes-lillys-bamlanivimab-eua-as-its-efficacy-wanes-against-sars-cov-2-variants/
    extrait:
    ”Le 9 novembre 2020, sur la base de la totalité des preuves scientifiques disponibles à l’époque, la FDA a délivré un EUA à Lilly autorisant l’utilisation d’urgence du bamlanivimab seul pour le traitement du COVID-19 léger à modéré chez les adultes et les patients pédiatriques (12 ans et plus pesant au moins 40 kg) avec des résultats positifs au test viral direct du SRAS-CoV-2 et qui présentent un risque élevé d’évolution vers un COVID-19 sévère et / ou une hospitalisation. Il est important de noter que bien que la FDA révoque maintenant cette EUA, des thérapies alternatives par anticorps monoclonaux restent disponibles dans le cadre de l’EUA ”

    Mince, alors, la castafiore n’a pas pu intervenir avant la remise du rapport ?!!

    Par contre ça pourrait libérer une ATU à l’ANSM 🙂

      • C’est sûr que ça risque de représenter le sparadra du capitaine Haddock pour eux !!

        • A La Bastille on aime bien “Lilly” peau de chien…elle est si bonne et si gentille.. on l’aime bien à La Bastille.

      • Le ton monte, et là pour le compte, les liens commerciaux et autres intérêts – de toute nature – vont peut-être ouvrir les yeux aux conformistes béats ? Pas si sûrs hélas.

      • En fait la FDA a bien révoqué l’utilisation du Bamlanivimab, mais seulement quand il est utilisé en mono-thérapie. La FDA recommande de continuer à l’utiliser mais seulement en association avec un autre anticorps: l’etesevimab. La raison de ce changement est que le Bamlanivimab n’est pas efficace seul contre certains variants.
        C’est ce que j’ai compris en lisant cet article:
        https://www.medscape.com/viewarticle/949557

        • J’ai pas regardé le détail duis, mais quoi qu’il en soit, l’ATU était bien sur la monothérapie:
          ”Le bamlanivimab est développé en monothérapie mais aussi en association avec un autre anticorps monoclonal. A ce jour, seule la monothérapie est disponible” (au 22/02/2021).

        • L’ATU de la bithérapie, est quasi identique à celle de bambalaba en monothérapie 🙂
          Avec ce passage que je trouve assez croustillant:
          ”Aucune étude de toxicité n’a été réalisée pour l’association de bamlanivimab et d’etesevimab. Les données de sécurité préclinique sont disponibles pour chacun des deux composants administrés seul”

          • Je vais pas tout citer, quand même, c’est ici:
            https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=&ved=2ahUKEwjAp_fIhozwAhXyz4UKHVHrD_sQFjACegQIAhAD&url=https%3A%2F%2Fansm.sante.fr%2Fuploads%2F2021%2F03%2F16%2F20210315-atuc-bamlanivimab-etesevimab-rcp.pdf&usg=AOvVaw2FLR4jJjZQxigGiU2wpw9o

            Mais pour la virologie:
            ”Surveillance virologique
            La mutation E484K est péjorative pour l’activité du composant bamlanivimab et de l’association avec etesevimab et peut émerger sous traitement.
            Les patients feront l’objet d’une surveillance virologique à J7 post-traitement incluant une recherche de variants porteurs de la mutation E484K (ou d’autres variants selon les préconisations des CNR des virus respiratoires). En fonction des résultats, le calendrier des visites supplémentaires sera à décider en collégialité entre cliniciens et virologues avec des mesures d’isolement à mettre en place en tenant compte des recommandations en vigueur.
            Si le traitement a été administré avant le résultat du test de criblage (voir rubrique 4.2) (ndlr: idéalement faut un criblage pré-traitement) et qu’il s’avère que le patient est infecté par un variant porteur de la mutation E484K (ou d’autres variants selon les préconisations des CNR des virus respiratoires) il conviendra de renforcer le suivi virologique en collégialité entre cliniciens et virologues et mettre en place des mesures d’isolement en tenant compte des recommandations en vigueur.”

            Par ailleurs je suis pas assez familier (et surtout compétent) pour juger des études prises séparément. Mais en survolant les tableaux des améliorations du traitement en bi-thérapie, il me semble que l’on est proche de la ”différence non significative” de l’essai lopez-Medina sur l’ivermectine.

  17. Boursorama CP•19/04/2021 à 19:15
    “L’essai clinique mené par MedinCell confirme l’innocuité de l’ivermectine en administration continue”

    “L’essai clinique valide l’innocuité de l’ivermectine en prise quotidienne sous forme orale, pour simuler la libération continue du principe actif par une injection longue action. Aucun effet indésirable n’a été observé́ avec les trois doses d’ivermectine testées allant jusqu’à 100 μg/kg.

    MedinCell développe plusieurs formulations injectables à action prolongée
    d’ivermectine, la plus avancée vise à prévenir de l’infection par le Covid-19 et de ses mutants pendant plusieurs mois”
    https://www.boursorama.com/bourse/actualites/l-essai-clinique-mene-par-medincell-confirme-l-innocuite-de-l-ivermectine-en-administration-continue-c4b540ddfc606abd19f0e5017bfee711

  18. Puisqu’on en est à décoder les décodeurs, qui pourrait prolonger l’exercice à propos d’une affirmation concernant les traitements :
    Quelques autres molécules sont testées sans résultat probant pour l’instant : FX06, anticorps monoclonal LY-Cov555, famotidine, des neuroleptiques, des peptides mimant l’ACE2, ivermectine, etc. ?
    Source : https://lucperino.com/706/viroses-respiratoires-et-covid19.html
    Que serait un résultat probant ? Marks, oui Harry Marks, l’auteur de The Progress of Experiment, Science and Therapeutic Reform serait ravi !

  19. ” Le pouvoir en place pourra même avouer ses mensonges, le peuple l’acclamera, incapable de le croire mal intentionné et persuadé qu’il est au-dessus des soupçons. Il n’est donc plus temps de publier des résultats d’études prouvant l’efficacité de tel produit, le mensonge sur tel autre, de produire des courbes démontrant le caractère infinitésimal du risque sanitaire et disproportionné des réactions de peur. Surdité et aveuglement règnent en maître chez les personnes qui, conditionnées, sont privées de jugement et incapables d’admettre que des faits objectifs puissent démentir la réalité qu’elles ont construite.”
    https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/comment-la-dictature-simmisce-entre-les-clivages

    voila pourquoi je ne suis plus là, et je ne reviendrais pas.

      • Dommage aussi de vous voir partir HERVE_2

        Pour ma part, je pense que le pouvoir est conscient qu’il est possible soigner autrement et précocement et à pas cher de surcroît.
        Mais si cela devait se savoir par tous les publics non avertis comme nous, vous imaginez les actions en justice en cascades des victimes, des parents de victimes ….. des professionnels poussés à la faillite et au suicide

        Alors, il faut étouffer “quoique qu’il en coûte”

        Je rêve qu’un jour tous ces dirigeants politiques ou dirigeants de santé de pacotille doivent répondre de leurs actes criminels mais je ne sais même pas si je verrai ce jour hélas !

    • Ne partez pas tout de suite, on peut partager votre point de vue.
      J’ai lu ce que dit F. Badel. OK. D’accord avec ce qu’il avance.
      Il ne faudra pas compter sur la majorité des gens, devenus conformistes apathiques pour applaudir (qui au juste ? Le Dr Maudrux ? ça serait la moindre des choses) lorsque la vérité sur l’attitude criminelle des décisions prises par l’exécutif fera jour. Ils ont été habitués depuis longtemps à obéir sans réfléchir aux injonctions du père, du curé, de l’adjudant, du prof, du chef, de l’expert, du ministre. Comment faire pour développer un minimum de curiosité intellectuelle chez les conformistes ? Nait-on conformiste ou le devient-on ? Les deux ? Mais c’est vous qui décidez de ce qui est bon pour vous, ce qui est rassurant.

    • Bonne analyse de Frédéric Badel dans FSoir, la conclusion est malheureusement plombante !
      “Cette dégradation de nos conditions d’existence et la disproportion des mesures prises pour lutter contre un virus donnent du crédit au discours de ceux qui voient là le moyen d’instaurer un nouvel ordre mondial qui doit annihiler notre vie privée et nos droits individuels. Les premiers constats montrent les signes de la réalisation de cet ordre nouveau.”
      Frédéric Badel est médecin psychiatre.
      Auteur(s): Dr Frédéric Badel, pour FranceSoir

      La division (tout comme propagande et récession) est consubstantielle à la guerre. Cela est terrible… mais ce n’est pas insurmontable.
      La conclusion ultra pessimiste, et fascinée par le plan, ne me convient pas.
      Ceux qui, par lassitude (mais pas tout à fait dupes) veulent en finir par le vaccins, pass… et courbent sous le poids aujourd’hui, ceux-là seront prêts à relever la tête si des faits nouveaux les y encouragent.
      Il ne faudrait pas avoir à regretter, un jour, de ne pas s’être montré persévérant pour que les jours heureux reviennent…

    • Aucune tyrannie n’a jamais suscité plus de 10% de dissidents, celle-ci ne fait évidemment pas exception.
      Mais cela n’empêche pas le caractère instable par nature de la tyrannie ni le fait que les choses basculent à un moment imprévu.
      Défendre les libertés fondamentales, l’égalité d’accès aux soins, le bon sens, n’est pas un combat “perdu d’avance” car il faut distinguer entre le ferment et la pâte.
      Les circonstances comptent beaucoup en histoire. Elles ont été utilisées de façon grandiose par nos apprentis tyrans, qui ressemblent à des enfants qui jouent à voir jusqu’où ils peuvent jouer avec la machine technocratique et celle de propagande. Mais la bataille se livre et sur la reinformation et sur le terrain judiciaire. Courage.

    • Il ne faut pas désespérer, Dieu reste le Maître de l’Histoire et de toutes choses qu’Il dirige avec son infinie et toute bonne Sagesse. Tout se terminerait pour le mieux en Paradis sans nos péchés. A cause de sa très sainte Justice, l’Enfer sera hélas le terminus de nombreuses âmes. cf. messages de Notre-Dame de Fatima. Sursum corda…

    • Tous finiront par l’acclamer ici dans ce blog, qu’est-ce que vous avez cru ? Il n’y a pas plus démagogiques que ceux qui se déclarent anti-conformistes, parce qu’ils ne tiennent pas à passer pour des réactionnaires ou des révolutionnaires, ensuite vous vous apercevez qu’ils étaient disposés à faire bon ménage uniquement avec la réaction, c’est-à-dire tous ceux qui se réclament de ce système économique. S’ils le nient, alors demandez-leur pourquoi ils sont incapables de rompre avec. Là ils vont vous mépriser ou vous insulter, ils n’aiment pas qu’on les démasque.

      Soyons lucide. Cette opération (pandémie virale) est politique, son traitement est politique, son issue ne peut être que politique, cela fait 14 mois que tout le monde le nie ou l’admet du bout des lèvres sans en tirer le moindre enseignement politique ou bien pire encore…

      Je vous file un scoop, dans l’état actuel des choses, il n’existe aucune issue politique à ce régime totalitaire, puisqu’il n’existe aucune force révolutionnaire organisée pour rassembler tous ceux qui sont parvenus à la conclusion qu’il faut le renverser. Hormis la construire, je ne vois pas d’autres tâches urgentes à réaliser.

    • @HERVE_02 :
      le texte du Dr Frédéric Badel, psychiatre, est intéressant ( notons que s’il porte la date de publication du 19/04 sur FS je me souviens l’avoir lu quelques semaines plus tôt ailleurs). On peut supposer quelques portes dérobées à la scène qu’il présente !

  20. Bon, ça continue. Sur le site de P. Gibertie, ce jour, il annonce : ” PANIQUE A BORD : AXEL KAHN , D COSTAGLIOLA , G DERAY ANNONCENT QUE LA VACCINATION OUVRIRA LA PORTE AUX VARIANTS SUD AFRICAIN ET BRESILIEN”. Donc on irait vers un nouveau confinement les vaccins seraient peu efficaces. Faut convaincre le max de médecins de prescrire Ivermectine. A lire, blog très décapant.

    • Non
      Il faut reconfiner (un petit confinement strict de 3 mois) et préparer de nouveaux vaccins

  21. Ce matin sur France Inter, notre Pravda bien française, Dominique Costagliola a expliqué que le virus anglais étant bien plus contagieux que les variants brésiliens ou sud africains, pour l’instant, ces 2 virus ne prenaient pas le dessus. En revanche, a-t-elle dit, comme on vaccine à outrance, en fait ces variants résistants aux vaccins vont devenir majoritaires.
    Elle nous a bien expliqué qu’en vaccinant on favorisait ainsi l’apparition de virus résistants.
    L’absurdité de la situation et le non-sens de ses soutiens inconditionnels aux vaccinations ne semble pas l’effleurer un instant !
    Sans doute est-elle bien trop occupée à magouiller avec ses copains des labos en nous préparant une 3° dose avant bien sûr la suivant quelques mois plus tard…. Sacré pactole en vue.

    • Et les “journalistes” en face ? On peut supposer qu’ils ont doctement soutenu toute cette science.

      • Bonne question ! Les journalistes en face, à côté de leurs pompes ou en dessous de tout ?
        L’absence de contradictoire me semble un signe des temps : une démission du service public, un déni de démocratie et un désaveu de la controverse scientifique. One best way, et TINA. Soviétisation 2.0 ou thatchérisme international ?

        • Ce n’est même pas une absence de contradiction, c’est la “voix de son maître” et le cirage de pompes à longueur de journée.
          Pravda, en russe, veut dire “vérité” circulez il n’y a rien à voir, ILS réfléchissent pour vous !

          • Pour les journalistes que j’estime, et dont la droiture est hors de cause, cirage de pompes, non, cette clé d’interprétation ne fonctionne pas.
            Lors du référendum “pour l’Europe” proposé il y a une quinzaine d’année au corps électoral de notre douce France, le problème était le même : absence de contradictoire, ou si vous préférez de controverse, de pluralisme et de débat. Une démission du service public, un déni de démocratie et un désaveu de la raison. C’était déjà One best way, une seule voie et TINA. En France, vous dis-je.

            Aujourd’hui, est-ce que les journalistes hors de l’Hexagone font ce travail critique et organisent le débat ? Où ?

            Cela dit, décodons nos décodeurs, mettons en évidence leurs liens d’intérêts, la main qui les finance, les personnes dont ils relaient l’opinion et les stratégies d’influence du complexe pharmaco-industriel, et ce sera déjà bien. Un bon début. La médecine, comme les citoyens que nous sommes, ont tout à y gagner.

  22. Bonjour à tous! j’ai beaucoup apprécié la vidéo de la Réunion du Conseil Scientifique Indépendant CSI du 15 04 2021
    https://youtu.be/ZKGGAXDRVzI , c’est un peu long mais très instructif, elle montre notamment le décalage constaté par les Médecins traitants sur la fréquence ,réelle, authentifiée du Covid qui semble “noyée” dans beaucoup d’autres infections respiratoires (grippe,Srs ,etc.)… Il me vient à l’idée même de me demander si l’IVM ne serait pas également efficace pour la grippe et les autres affections virales respiratoires …. Quelqu’un a-t’il la réponse?

    • C’est simple: un arnM qui fait produire la protéine spike , qui est responsable de tous les symptômes.

      • pouvez vous développer svp ?
        l’arnm en question aurait donné le mode de construction du virus ?

        • Non mais je ne vais pas pouvoir vous trouver les références…. le « vaccin » est sensé demander à vos cellules de produire la protéine du virus pour laquelle votre corps produira dans un second temps des anticorps. Donc il y a un flou entre le moment où vous produisez la protéine et celui où le corps réagit . Déjà c’est tordu ! Le problème majeur est que cette protéine concentre toute la toxicité du virus . C’est elle qui est responsable de tous les symptômes. Du coup, pas besoin du virus en entier pour avoir l’équivalent de la maladie. Par contre, vous ne fabriquez pas le virus et vous ne le transmettez pas. Mais le vaccin vous rend aussi plus vulnérable à une éventuelle future infection…comme l’admet le ministère de la santé dans le mémoire adressé au conseil d’état.
          Ce mémoire est disponible sur France Soir…

          • En fait, l’article sur la toxicité de la protéine spike est également sur France Soir. Long article technique.

          • merci pour l’explication
            tordu ! c’est le mot 🙂
            donc on injecte l’arnm de la protéine responsable des symptômes ..cela veut dire que l’injection créé les inconvénients du virus sans le virus !
            en plus elle rend plus vulnérable à la prochaine infection !!
            à quoi sert il s’il ne protège pas mais au contraire facilite la prochaine infection ?
            s’il facilite c’est qu’il détruit les protections ou l’immunité face à ce type de virus, non ?
            c’est tout l’inverse d’un vaccin !
            il ne protège pas il incite l’infection !
            ai-je bien compris ?

          • @REMY
            En fait, les vaccins ne ciblent que et uniquement la protéine spike, qui en plus serait particulièrement sensible aux mutations du virus, qui d’une manière générale mute régulièrement et est capable de muter non pas qu’une seule, mais différentes composantes de sa structure (protéines, dont spike). Donc le vaccin ne ciblant qu’une seule protéine de la structure du virus, qui est la protéine que le virus est capable de faire muter le plus facilement, il devient ainsi inefficace contre les potentiels variants dont la protéine spike, et éventuellement d’autres, aurait(ent) changé.
            Une primo-infection naturelle aurait l’avantage de laisser la possibilité au système immunitaire de se “souvenir” de differents antigènes (protéines) appartenant au virus, ce qui lui laisse un champs d’action plus large lors d’une réinfection par un variant : il reste des antigènes “connu” de l’organisme présents chez le variant, et ainsi il est capable d’enclencher par ex la production d’anticorps contre une autre protéine qui elle est identique sur le virus de la 1ere infection et le variant.
            Enfin, la dispersion à droite à gauche dans tout le pays, et le rythme plus lent que celui qu’une immunisation massive imposerait (il fatdrait que tout le monde soit vacciné en même temps pour réellement faire chuter l’épidemie, avant que des variants ne puisse émerger) de la vaccination, permettant la circulation de virus entre personnes vaccinées et non vaccinées puis vaccinées etc, favorise particulièrement l’émergence de variants.

            C’est en substance ce que j’ai compris de l’explication d’un scientifique Canadien qui travaille justement dans le développement de vaccins depuis des années. La video est en anglais mais je vais essayer de retrouver le lien pour le poster.

          • nos cellules créent donc une protéine du virus sans le virus,
            nos défenses immunitaires sont chargés de créer des anticorps pour les détruire..
            si dans notre organisme nous avons des protéines semblables ou quasi similaire à cette protéine Spike, nos défenses s’attaqueraient à nos propres cellules contenant cette protéine !
            c’est ce que nous appelons une maladie auto-immune !
            on reviendrai donc à ce que dit ce Docteur !
            https://twitter.com/i/status/1383886873110536199

          • C’est en effet une consequence que l’on pourrait craindre, parmi tant d’autres.

      • MDR mais bon Antonin c’est tout à leur honneur ils font totalement abstraction de leurs convictions religieuses tout le monde sur le même pied d’égalité c’est beau, c’est grand, c’est noble c’est notre gouvernement

  23. INTERDISONT LE PARACETAMOL (DOLIPRANE*) LORS DU COVID

    Depuis plus d’un an, des polémiques perdurent sur l’utilité de la prescription de l’hydroxychloroquine puis de l’ivermectine.

    Des centaines d’études publiées, prépubliées, paraissent dans le monde sur l’intéret ou non de ces molécules au cours du Covid.

    Efficace ? Inefficace ? Concernant l’ivermectine une récente publication suisse

    ( https://www.hug.ch/sites/interhug/files/structures/coronavirus/documents/ivermectine-et-covid-19.pdf) fait le point sur différents articles publiés (dont l’etude colombienne randomisée et double aveugle (JAMA) souvent utilisée par les opposants à l’ivermectine, qui ne l’ont probablement pas lue…)

    Les conclusions de cette revue semblent claires : toutes ces publications seraient insuffisantes pour décider de l’utilité ou non de cette prescription.

    Le dogme du « tout vaccin » reste d’actualité même si la visibilité à moyen terme est faible ( la majorité des publications sont le fait des laboratoires pharmaceutiques les produisant ou liées à ces laboratoires … conflits d’interets? ).

    Autre dogme : la prescription de paracetamol (Doliprane*, Efferalgan*, Dafalgan*…) seul traitement au début de cette infection qui serait raisonablement utile et non nocif… Non nocif ?

    Quelles études (randomisées et en double aveugle) possède-t-on sur cette attitude thérapeutique considérée comme seule raisonable par tous les opposants aux traitements pré-cités ? Mais non bien sûr, pourquoi remettre en cause son utilisation; c’est un vieux médicament, et l’on sait qu’il est efficace sur la fièvre et les douleurs… tout comme l’aspirine…

    Justement l’aspirine !

    Jeune étudiant au début des années 80, nos enseignants nous apprenaient à traiter la fièvre des nourrissons et enfants, en utilisant la Catalgine* ou l’Aspegic* en alternance avec le Paracetamol, ainsi les parents pouvaient en donnant toutes les 3 heures un de ces médicaments, faire baisser la fievre parfois très élevée de leurs enfants… Mais au milieux des années 80,

    des chercheurs americains mettent en cause l’aspirine dans la survenue, au décours d’une varicelle ( puis d’autres infections virales) d’une encéphalopathie associée à une dégenerescence graisseuse viscérale (foie, pancreas…) ; des centaines d’enfants meurent en réanimation. On appelera ce trouble « Syndrome de Reye » (du nom d’un médecin australien mort en 1977, qui avait decrit des encéphalopathies identiques, publiant en 1963 dans « The Lancet » sans faire de rapprochement avec l’aspirine).

    Presque plus aucun médecin ne prescrira d’aspirine aux enfants fébriles et le nombre de syndrome de Reye chutera considérablement. Encore actuellement, même si l’on n’a toujours pas compris les mécanismes précis du syndrome de Reye, (alteration du fonctionnement mitochondrial, entrainant divers troubles métaboliques…) personne ne s’autorise à prescrire aux enfants de l’aspirine.

    Revenons au Doliprane*, (dont on n’a toujours pas complétement élucidé les mécanismes d’action) prescrit sans aucune étude (randomisées en double aveugle) aux patients covid + dès le début des symptomes ; le benéfice réel sur les douleurs et la fievre vaut-il le risque ? Après tout, comme dans le syndrome de Reye, ce n’est généralement que vers le 8°-10° jour, que l’état des patients peut basculer d’un simple syndrome grippal vers une insuffisance respiratoire et une atteinte multiviscérale mettant en jeu le pronostic vital. Personne, si je ne me trompe, n’a publié sur le devenir comparé des patients traités ou non par doliprane au cours des premiers jours Covid.

    Je sais que l’absence de preuve d’efficacité n’est pas une preuve d’inefficacité, mais l’absence de preuve de nocivité n’est pas non plus une preuve d’innocuité.

    Alors jusqu’à de plus amples informations, jusqu’à ce que des études fiables, sans biais, sans conflits d’intérêts, démontrent que le paracétamol n’est pas responsable, ou en partie responsable de l’aggravation des patients, plaidons pour l’arrêt de la prescription du paracetamol.

    Ce courrier n’est pas sérieux, Avril oblige bien sûr ( sûr ?), continuons à prescrire du doliprane et à vacciner la population

    LK

    • @LK : si cette problématique Doliprane/covid vous semble importante à creuser . On trouve quelques références sur le site pharmacorama du Pr Pierre Allain.

      • Grazié mille !
        Très bon site, et le Pr y souligne qu’il faudrait des études comparatives avec ou sans paracetamol ce qui me paraît être la moindre des choses

  24. Ce passage provenant du dossier ” Reiner Fuellmich ” donne à réfléchir :
    – « Existe-t-il des ” infections asymptomatiques ” ? »
    Bien sûr que non, car une personne qui ne présente aucun symptôme est en bonne santé et ne peut donc donner aucune réponse à un médecin lorsqu’on lui demande quels sont ses symptômes ;

    – « Un test PCR peut-il détecter une infection ? »
    Bien sûr que non, même l’OMS a dû l’admettre entre-temps. C’est pourquoi les tests PCR ne sont pas approuvés à des fins de diagnostic. Sans l’affirmation selon laquelle il existe des infections asymptomatiques, personne n’aurait pensé que des personnes en bonne santé et ne présentant aucun symptôme pouvaient être malades, et certainement personne n’aurait pensé à tester des personnes en bonne santé et ne présentant aucun symptôme.

    Et en effet avant cette mascarade sanitaire il n’est jamais venu à l’idée de qui que ce soit qu’une personne n’ayant aucun symptôme de maladie était malade et pouvait transmettre une maladie, or dans le coronavirus il a été précisé d’emblée que l’on pouvait être porteur sain ou asymptomatique et cela a été répété là encore jusqu’à satiété. Certainement pas innocent, tout un chacun devait inconscientiser le fait que même quelqu’un n’ayant aucun symptôme était un pourvoyeur de virions et autres agents pathogènes … Jusqu’à faire entrer dans la danse macabre les enfants, tout simplement machiavélique et tellement terrifiant, donc soumission totale par la peur aux diktats du 4° Reich. Avant ce lavage, essorage et repassage de cerveaux, au contact d’une personne ne présentant aucun symptôme de quoi que ce soit cette personne était en parfaite santé et ne pouvait donc en aucun cas représenter un éventuel ” danger ” pour nous. Après le coronavirus c’est tout simplement l’inverse : une personne saine peut nous rendre malade, Jules Romains n’a pas écrit son Docteur Knock en vain, son idée de base a fait des petits dans des cerveaux malades de pervers …

    • Je n’ai pas lu tout le Rainer du jour, cela dit il existe évidemment des infectés asymptomatiques. Leur degré de contagiosité peut se discuter. Mais nier leur existence est idiot

      • Cher Antonin : dans un domaine où la vérité d’aujourd’hui est le mensonge de demain (lol) n’est t’il pas envisageable de penser que si quelqu’un ne présente aucun symptôme c’est qu’il n’est pas porteur du virus ? N’oublions pas encore une fois que cette notion de porteur sain ou asymptomatique est basée sur des tests PCR n’ayant aucune valeur scientifique eu égard à leurs taux d’amplification, ils détectent le ” virus ” même là où il n’y est pas. Donc cette notion d’infecté asymptomatique provient là encore d’un biais volontaire dans les tests pratiqués. Un de mes proches a eu le virus, sa femme avec qui il n’a absolument pas changé ses habitudes (couple d’une trentaine d’années) ne l’a absolument pas contracté. Il y a vraisemblablement des êtres humains dont le système immunitaire fonctionne tellement bien qu’au contact du virus ce dernier est très rapidement réduit à néant et n’a donc aucune possibilité de développement. J’en arrive à penser que cette frange de la population (peut-être plus importante qu’on ne le croit) fait partie de ceux que l’on range dans les asymptomatiques, ceux qui ont été détectés positifs par les “faux-tests” mais qui n’ont aucun virus et donc ne contaminent pas, mais vous n’avez certainement pas tord, je me laisse emporter par mon imagination, c’est idiot, et je suis en train d’échafauder une théorie de véritables complotiste à 2 balles.

        • En effet, on savait avant 2020 que certains membres du foyer pouvaient attraper la “crève” sans que les autres tombent malades, alors qu’on pratiquait une “distanciation” hasardeuse.
          Mais c’était le monde d’avant, lorsqu’on ne pensait pas à se faire tester alors qu’on se portait comme un charme, pour savoir si on était un “porteur asymptomatique”….

        • Cher Melancoly Man,
          Votre réflexion est intéressante et vaut largement plus que 2 balles !
          Le problème me semble cela dit assez simple à énoncer.
          Il y a des cas où le virus est détecté (par mesure de la charge virale par exemple) et où le porteur n’est pas malade. C’est un porteur sain ou un infecté asymptomatique, question de vocabulaire. Evidemment leur nombre n’est pas connu, leur degré de contagiosité non plus. Mais dire qu’ils n’existent pas me paraît hasardeux.
          Nous sommes d’accord bien sûr que les faux positifs sont très nombreux avec les test actuels (40% en PCR et 63% en antigénique) et que confondre positif et malade est en soi absurde.

          • Cher Antonin, ma pierre d’achoppement (qui est à l’origine de ma théorie de profane) est justement la non qualité de fiabilité des tests PCR. Actuellement ils sont tous à des valeurs volontairement trop élevées pour faire du chiffre de ” positifs “. Si ces tests étaient d’une totale fiabilité nous pourrions sans l’ombre d’un doute affirmer qu’un vrai positif et asymptomatique existe réellement. Dans mon raisonnement, je vous le concède très hasardeux, je me dis que tant que l’on a pas de tests fiables ceux que l’on a classé positifs asymptomatiques ne sont tout simplement pas positifs et forcément asymptomatiques le virus n’ayant pu pénétrer chez eux grâce à leur immunité. Pour faire simple, je me dis aucun symptôme, aucune maladie, aucune contagiosité et cela même en ayant été au contact du virus, ce qui doit être plus fréquent qu’il n’y parait. Mais bon encore une fois …

          • La mesure de la charge virale n’est ni un Pcr ni un test antigenique
            Il ne faut pas tordre les faits pour les faire coller à une théorie

          • Dans la plupart des maladies il y a des porteurs sains

          • Je ne suis pas du tout d’accord pour nier le fait qu’il existe des porteurs sains asymptomatiques. N’oublions pas l’exemple du VIH où les contaminations se font le plus souvent sans que le porteur soit au fait de son statut viral. Il y a peut-être une sur-évaluation des cas concernant le covid, mais nier le fait que cela existe, c’est scientifiquement hasardeux…

      • Cher Antonin
        Reiner Fuellmich représente un gigantesque collectif de médecins allemands !
        sous entendriez que les médecins allemands sont des charlatans ? 🙂

        • Cher Rémy
          Je ne sous-entend rien. Ce que j’ai lu de Fuellmich, ce sont des déductions, des interprétations ou des procès d’intentions, bons ou mauvais. Mais ça ne va pas plu loin. Vous avez le doit d’être du même avis si cela vous parait juste.
          Mais pour ma part je n’ai rien lu de concret.

          • @ANTONIN47 et MELANCHOLY MAN .
            Je suis à chaque fois plutôt perplexe quand j’écoute “Reiner Fuellmich”. Et je déplore l’absence d’analyses avisées concernant l’initiative qu’il défend. Je le déplore d’autant plus que, à l’occasion de l’épisode H1N1, Wolfgang Wodarg -dont R. Fuellmich assure aujourd’hui la défense- était une voix qui avait compté.
            Je n’arrive pas bien à situer l’ action de Wodarg aujourd’hui.

    • Il y a longtemps, pour savoir si on avait été contaminé (sans le savoir et sans tousser ni cracher) par la tuberculose, on bénéficiait d’une “cutie” gratuite: Un test positif (rougeur et induration locale de 2 millimètres au moins) signifie que le sujet a été en contact, à un moment de sa vie, avec le bacille tuberculeux, qu’il s’agisse d’une primo-infection naturelle ou d’une vaccination par le B.C.G.
      On a été – à l’époque – porteur de la tuberculose sans avoir de symptômes. Donc on n’a pas eu le BCG. Peut-être n’est-ce pas le cas pour ces variants successifs qui rendent (tant mieux on a l’IV) les pseudos vaccins inopérants.

      • Preuve si besoin en était que là encore le vaccin n’était pas indispensable (pour ne pas dire plus) car l’immunité naturelle avait fait son travail, comme il en a toujours été et ainsi qu’il en sera toujours.

        • En effet et c’est le point essentiel, ce que je nomme le vaccin naturel.
          C’est d’ailleurs le seul vaccin que j’accepte dans le cas de figure du Covid19.
          Un virus largement répandu autour de moi et enclin à muter fréquemment, capable de causer une maladie qui est bénigne la plupart du temps ET pour laquelle des traitements efficaces existent, ne requiert en aucun cas une vaccination artificielle expérimentale avec son lot d’effets hasardeux pour les bien portants comme pour les mal portants.
          Je fais confiance à la nature pour me le faire rencontrer et me vacciner incognito, sans carte de vaccination ni passeport vaccinal.
          La vie est belle 😊

          • Totalement d’accord avec vous mais nous sommes malheureusement minoritaires car la désinformation et l’endoctrinement sont redoutablement persuasifs et efficaces.

  25. Ce Blog, c’est de l’or en barre. Remerciements et éloges à son auteur et à ses contributeurs. Je vais encadrer le doc. de l’audition au sénat du Dr Wodarg que “Jeannette” a transmis.
    Lettre de soutien au Dr Erbstein
    Des médecins ont joué leur rôle dès le début de l’épidémie en soignant leurs patients et malgré le peu de moyens dont ils disposaient pour se prémunir eux-mêmes contre une maladie particulièrement contagieuse.
    Tous les Français qui ont pris la mesure de ce dévouement et de la haute conscience avec laquelle ces médecins ont exercé leur art ne peuvent qu’éprouver une immense gratitude envers eux.
    Ils évoquent ces “justes” dont il faut conserver, préserver la mémoire. Le Docteur Erbstein est l’un d’eux. Et l’on voudrait que le Conseil National de l’Ordre des Médecins, comme l’a fait celui de la Moselle, lui reconnaisse un grand mérite.
    Il a fait ce qu’il fallait faire: soigner dès les premiers symptômes, comme tout médecin de l’Ordre atteint de la C-19 a dû le faire pour lui-même, je l’espère. Ainsi, des médecins tels que le Pr Bernard Kron répètent cette vérité première évidente qu’il faut soigner dès les premiers symptômes.
    Le Dr Erbstein a fait ce qu’il fallait faire, administrer les antibiotiques capables d’éviter le pire dans bien des cas. Et c’est ce qu’enfin a reconnu le ministre de la santé lors de sa conférence de presse du vendredi 20 mars 21.
    Le Dr Erbstein l’a fait savoir bien plus tôt que le ministre. C’est normal, le Dr Erbstein est un médecin de terrain.
    Jusqu’à ce que M. Véran en fasse timidement et comme en passant la révélation, les Français devaient-ils donc ignorer que prescrits précocement, certains antibiotiques jouent un rôle efficient contre la maladie?
    Je suis bouleversée non seulement par le sort que l’on fait au Dr Erbstein convoqué une seconde fois devant une commission disciplinaire mais aussi par celui que l’on a réservé aux Français en les maintenant dans l’ignorance.
    Mais j’ai confiance que vous saurez reconnaître le professionnalisme de votre confrère, les hautes qualités humaines dont il a fait preuve en soignant mais aussi en témoignant de son expérience auprès des Français pour la plus grande santé de la démocratie.

  26. Maroc, 37 000 000 d’habitants, 9000 morts Covid.
    France 70 000 000 d’habitants, 100 000 morts.
    Cherchez l’erreur …..Je viens de discuter avec un collègue marocain, il me dit que l’a bas ils prennent de L’hydroxychloroquine…

  27. Merci pour ce nouvel article. Mon avis est qu’il faut porter plainte contre ces désinformateurs car ils son co-responsables de nombreux décès qu’on pourrait éviter.

  28. critique de la méthode ?

    depuis le départ de la fausse pandémie, on essaie d’éteindre des débuts d’incendie que les gouvernants allument :
    tests pcr créant les faux positifs, les fausses études de Fiolet pour décrédibiliser l’HCQ et pour fermer les bars et restos, les mensonges des médecins de l’AP-HP apparaissant à la TV, la peur véhiculée par tous les médias sans aucune preuve, les sanctions prises vis à vis des médecins qui traitent avec succès, etc…
    nos actions se résument dans l’élaboration de courrier :
    aux députés, au président de la ripoublique, de l’ordre pour telle ou telle raison ..

    quand allons nous décider d’allumer notre départ incendie, et ce sera à eux de se justifier qu’ils ont tort depuis le début ?

    • Cher Rémy, voir ci-dessous les masques blancs : c’est peut-être le début d’une mobilisation de fond

    • Il y a de l’idée dans ce mouvement… mais je préférerais un mouvement dépolitisé et recentré sur l’essentiel, la liberté, l’égalité, et la fraternité. Je pense aussi que cela est nécessaire pour que les Français saisissent au plus vite que tout cela les concerne à 100%, et qu’il y a urgence à ce qu’ils s’expriment en masse et de façon pacifique.

    • cela se passe au Texas et que se passe t il au Texas ?
      EXIT LES CONFINEMENTS
      EXIT LES MASQUES
      l’Etat du Texas utilise massivement l’ivermectine !
      le nombre d’hospitalisés chutent drastiquement !

      • “Grâce aux avancées médicales des vaccins et des traitements aux anticorps, le Texas a désormais les moyens de protéger les Texans du virus”, selon votre source, pas de mention de l’ivermectine !

        • c est grace au faible confinement que le texas a obtenu un immunité de groupe. Par ailleurs de nombreux medecin soignent les malades ( ivm, hcq ou autres). Les etats confineur ont eu beaucoup plus de mal a contenir la mortalité, vaccination ou pas.

    • Impossible de partage sur FB comme d’hab

      “Le lien que vous avez suivi est peut-être rompu, ou la page a été supprimée”.

  29. 19 04 2021 07h40
    Dupont Aignan, (on aime ou on aime pas) mais il propose des solutions alternatives et Caroline Roux semble ébahie, connaissant son attitude de petit roquet habituellement , coupant sans arrêt la parole de ses invités, je trouve qu’elle l’a plutôt bien laisser parler en particulier de l’Ivermectine qu’elle ne connaissait pas.

  30. ça y est, je viens d’envoyer au CNOM la lettre proposée sur le site PGIBERTIE.
    Cela ne m’a pris que 5 mn et je ne suis pas très doué en messagerie électronique.
    Le docteur ERBSTEIN mérite que l’on se mobilise pour lui!!

    • N’étant pas médecin, j’ai envoyé un texte plus passe-partout :

      À l’attention du Président du Conseil de l’Ordre des médecins

      Monsieur,

      L’organisation que vous présidez donne l’impression désastreuse de reprocher au docteur ERBSTEIN de soigner ses patients COVID plutôt que de les abandonner à leur sort.

      Apparemment, ce médecin a choisi de prescrire à ses malades de l’azithromycine. “Ces antibiotiques sont actifs sur certaines bactéries gram positif. Ils sont indiqués dans les infections du nez, de la gorge et des oreilles (notamment lorsque les pénicillines ne peuvent pas être utilisées), ainsi que des infections des bronches et des poumons” d’après le Vidal.

      La maladie du COVID est nouvelle, toute contribution dans la recherche d’un traitement préventif ou curatif me parait souhaitable, si le patient est correctement informé.

      Alors que les victimes de la maladie s’accumulent, dans des conditions parfois indignes, ce médecin soigne, soulage, et guérit, semble-t-il, les patients qui lui ont accordé leur confiance.

      Par ailleurs, des traitements curatifs semblent être expérimentés avec succès un peu partout dans le monde, soutenus par de nombreuses études scientifiques, et avec l’accord des gouvernements locaux. Des traitements plus efficaces et moins dangereux que le paracétamol.

      En ce qui me concerne, si un de mes proches ou moi-même devait être renvoyé chez lui par son médecin avec le conseil de prendre du doliprane en attendant qu’il soit trop tard, la conclusion qui s’imposerait est qu’un tel médecin ne mérite pas d’exercer. Et aussi qu’un tel médecin mériterait peut-être d’être poursuivi en justice…

      Compte tenu de ce que je viens de rappeler, s’il est vrai que le docteur ERBSTEIN soigne ses patients avec succès, ma conviction est qu’il faut lui apporter tout le soutien qu’il mérite et considérer, voire diffuser, sa méthode.

      Veuillez agréer, monsieur, l’expression de mes salutations,

    • On a pu entendre le docteur Jean-Jacques Epstein dans le documentaire “Mal traités”. Dans lequel il a précisé qu’au début de la pandémie il avait bien appliqué les instructions officielles : « Restez chez-vous avec le doliprane, etc. Mais qu’il avait vu ses premiers patients mourir en appliquant les recommandations officielles. Puis quand finalement il a remplacé le Doliprane par un autre traitement (azithromycine, zinc, singulair, héparine) il a observé que plus aucun de ses patients ne mourraient du Covid. Sur 80 patients il n’avait aucune hospitalisation et aucun décès. Avec deux autres collègues ils arrivaient à 200 patients traités et aucune hospitalisation.

      https://www.youtube.com/watch?v=xRuH98LLPRk

      Il y a aura toujours quelques crétins qui diront que ces chiffres n’ont rien d’extraordinaire, que la plupart des gens guérissent spontanément du Covid. Je vais prendre l’exemple d’un essai clinique récent de phase 3 comparant la nitazoxanide à un placebo pour le traitement du COVID-19 léger ou modéré. En l’occurrence je intéresserait ici au résultat du placebo : 7 patients sur 126, soit un patient sur 18 a évolué vers une forme grave du Covid. Paracétamol, placebo ce serait pareil, même pire avec le Paracétamol si le patient malade du Covid en prend trop.

      https://www.prnewswire.com/news-releases/romark-announces-initial-results-of-phase-3-clinical-trial-of-nt-300-tablets-for-the-treatment-of-covid-19-301268321.html

      Il semble que le Conseil de l’ordre des médecins n’a pas le moindre intérêt pour les observations personnels des médecins quant aux résultats des traitements qu’ils appliquent. C’est comme si pour lui la seule chose importante c’est d’appliquer les consignes officielles, peu importe si elles peuvent tuer. Je pense, qu’en raison de ses actions, le Conseil de l’ordre des médecins pourraient faire l’objet d’une plainte pour mise en danger de la vie d’autrui. Infraction qui, selon le code pénal, peut être punie punie d’un an d’emprisonnement et de 15000 euros d’amende .

      • Ils sont nombreux dans ce cas, parmi eux effectivement les dirigeants du CNOM.
        Pas bien étonnant qu’ils soient devenus sourds et aveugles à tout ce que les gens honnêtes peuvent leur dire.

    • Très bonne interview en effet.
      “FranceSoir victime de la concurrence déloyale des médias subventionnés”

      (Azalbert : “..on a remplacé l’intelligence collective par de l’intelligence artificielle…

  31. DiViz’Interview avec Martin Blachier
    https://www.youtube.com/watch?v=OZuwcZFEaVE
    de Cabinet Di Vizio – du16 avr. 2021 – 36:40
    (A partir de 28:30 les traitements, Ivermectine, labos, jusqu’à la fin.)
    (Me Di Vizio : “Je suis assez stupéfait, de l’extérieur, de constater qu’au fond à force de vouloir faire de la science on ne fait plus de médecine..”)

    • Au nom de la science , ce qui etait la medecine est desormais considéré comme experimentation sauvage ou charlatanisme. Au nom de quelle science ? Si le medecin devient l executant de protocole etablis par des institution sous influence, il peut bientot être remplacé par des ordinateurs.

    • C’est assez intéressant pour comprendre comment il(s) réfléchisse(nt).

      En fait il part du postulat que les labos font de la bonne recherche, et il n’y a que eux. Pourtant, il semble qu’il y ait eu des biais dans les essais des vaccins (Astra et Jansen surtout). Il défend le Remvesivir, sans contester que les études préliminaires des labos se sont complètements plantés (jusqu’à une Reco défavorable de l’OMS quand même). Il cite même Yazdan Yzdanpana pour donner son avis sur la ”recherche académique”, alors qu’il n’ignore pas que c’est un des principaux bénéficiaire de Gilead (selon transparence santé, le truc officiel quand même !). Et aujourd’hui on nous parle d’un rappel nécessaire pour une vaccination efficace (?), qui n’empêche personne d’être malade, mais diminuerait les cas graves (ça fait quand même un peu bizarre un ”vaccin” qui n’empêche personne d’être malade).

      Et du coup c’est pareil pour l’Iver. La recherche Lopez-Medina et al (dont au moins des auteurs ou labo, a reçu des aides de Merck pendant l’essai, c’est écrit dans l’étude), ils la considèrent comme solide, alors que c’est la plus biaisé possible, au point que des médecins en arrivent à demander son retrait !!
      En fait je pense que si ils acceptent que des généralistes en observationnel, certains chercheur ”vieilles écoles”, … ont raison. C’est tout leur schémas de pensée qui s’effondre. Comparaison ”humoristique” ratée il me semble, vers la fin: di vizzio ”..Ivermectine pas d’effets secondaires”, Blachier ”Comme le sucre” Ben le sucre pour certaines personnes ou en excès (qui arrivent vite) il me semble qu’il y a pas mal d’effets secondaires justement !!

      • l affirmation que la recherche faite par les labos est d un niveau superieur est une absurdité qui s ‘appui sur un consensus ideologique : en affirmant une opinion , on la fait passer pour un fait reconnu par tous. C’est une escroquerie néo liberale qui malheureusement arrive a convaincre meme ceux qu’elle insulte.

        • D’autant plus que ces labos achètent des start-up aux technos prometteuses qui ont souvent émergé grace à des fonds publics.

    • Je trouve Me Di Vizio assez médiocre face à Martin Blachier, alors qu’il aurait pu le contrer sur des affirmations péremptoires comme la Chloroquine ne marche pas (en fait c’est HCQ+AZI en phase précoce, ce qui est une nuance énorme).
      Plutôt que de s’acharner sur la vaccination, il aurait pu attaquer le 2 poids 2 mesures et aussi montrer les courbes du Portugal sur la décroissance de l’épidémie (vs UK et Israël).
      Sur le couvre-feu, voir en Espagne avec des mesures différentes.
      Les mesures sont acceptées dans le mesure où elles sont proportionnées et ciblées dans le temps.
      etc … etc …

    • Je viens de regarder la vidéo de Me Di Vizio avec le Dr Blachier ( que je découvre seulement !). Il est question de l’Ivermectine autour de 31. Cette vidéo date du 16 avril. A cette date le Dr Blachier avouait qu’il n’avait pas examiné attentivement la question de l’IV . Je crois d’ailleurs à écouter ses propos qu’il n’était pas très informé ( très surpris de l’entendre parler des “quelques cas de parasitose” !?). Mieux informé, changerait-il de position ?

      Je note qu’à cette date du 16 avril, il affirmait que la campagne de vaccination n’était pas destinée à atteindre l’immunité de masse mais seulement à désengorger les hopitaux, et que , conséquemment, il n’envisageait pas de l’étendre aux plus jeunes .Nous sommes le 23 avril : est-ce là encore son opinion ?

  32. Ne faut il pas utiliser les memes outils qu’utilise la propagande Covid
    c’est-à-dire la PEUR pour stopper la folie vaccinale expérimentale que nous subissons depuis le 01 janvier?
    VACCINATION CONDITIONNELLE pour DÉFAUT DE TRAITEMENT !!
    exemple cette vidéo du Dr Sherri TENPENNY
    cependant elle a peut etre raison !
    https://twitter.com/i/status/1383532792156332032
    qu’en pensez vous ?

    • La réflexion du Dr Sherri TENPENNY qui dit que la lecture d’un rapport de 19 pages suffit pour se faire une idée assez précise des risques encourus illustre le degré de nullité (et d’inutilité pour la société) de tous ces sachants qui font l’opinion.

      “Dieu se rit des hommes qui déplorent les conséquences dont ils chérissent les causes.” Apocryphe de Jacques Bénigne Bossuet.

  33. Objectivement quel est le meilleur emploi de l’ivermectine ?

    les études montrent qu’elle est efficace à tous les stades de la maladie.
    Ses meilleurs scores sont en phase précoce de la maladie et en prophylaxie.

    Devrions nous pas axer une com’ en phase précoce du covid :

    remplacer le doliprane par l’ivermectine pour les cas + comme l’a souligné Dr Maudrux lors d’un précédent billet,
    et notamment dès qu’une personne est testé positif asymptomatique ou cas contact, l’isoler avec prise d’IVE !

    le message à faire passer et à retenir serait :
    positif = ivermectine

    • Comme les déconndeurs du monde, je déconnde : “Les antibiotiques, c’est pas automatique, l’ivermectine, si t’as la COVID, si ?”

    • Russia Today France ont des journalistes qui font du journalisme !
      c’est plutot un Grand Pas 🙂

      • Le Monde à l’envers ! Si les petits-enfants de la Pravda (Правда) font mieux, en matière de déconndage, que le canard boiteux des petits-enfants de Hubert Beuve-Méry, où va-t-on ?

    • Merci PHIL
      pour “L’ivermectine, traitement miracle contre le coronavirus ?” de RTFrance du 18/04/2021
      Un commentaire parmi d’autres : “robert andré il y a 2 heures :
      Selon un professeur argentin qui l’utilise, cette molécule a trois inconvénients majeurs : “elle marche, elle est sans danger et elle ne coûte rien”. En effet, pour les labos et tout ceux qui ont des conflits d’intérêts, c’est inadmissible !”

  34. Soutien au Dr ERBSTEIN / texte possible si cela peut être utile

    PROTESTATION CITOYENNE MOTIVEE
    Présentée par le citoyen soussigné,
    Agissant en sa qualité de citoyen de nationalité française
    CONTRE
    La procédure disciplinaire engagée par le CNOM à l’encontre du Docteur JEAN-JACQUES ERBSTEIN

    A. Nature et recevabilité de la protestation
    Fondée sur la liberté d’expression, la présente protestation citoyenne peut être adressée au CNOM par tout citoyen qui s’estime fondé à requérir de ladite autorité l’application effective, équitable et opportune des normes de droit.

    B. Motivation
    1. Le Docteur JEAN-JACQUES ERBSTEIN est convoqué par le CNOM pour avoir soigné un certain nombre de ses patients atteints du Covid-19 par prescription d’Azithromycine en traitement ambulatoire.
    2. L’affection dite de « Covid-19 » est une infection virale respiratoire. Ses complications nombreuses et variées sont dues à divers facteurs parmi lesquels : la réaction immunitaire excessive de l’organisme, les infections opportunistes virales ou bactériennes, et le retard de prise en charge des patients.
    3. La réduction des conséquences des infections s’observe principalement lorsque est mise en place une prise en charge précoce (ou au moins non retardée), et lors d’une réduction anticipée du portage viral et de la charge virale.
    4. L’Azithromycine est un antibiotique de la famille des macrolides. Cet antibiotique, bien toléré et de coût très modique, a été prescrit depuis environ 50 ans à des dizaines de millions de patients dans le monde entier. Cette formulation est pourvue d’une AMM pour le traitement de nombreuses infections respiratoires. Son activité antibactérienne et partiellement antivirale est bien connue.
    5. Tous les médecins qui ont prescrit l’Azithromycine en ambulatoire précoce peuvent témoigner que son administration, non seulement est dépourvue d’effet secondaire, mais aussi permet rapidement une amélioration de l’état général du patient et sa sortie de la phase virale en évitant ou réduisant fortement la réaction immunitaire que l’on observe en revanche généralement chez les patients que l’on a laissé étouffer sous le regard attentif de leurs proches.
    6. Note : les essais farfelus consistant à administrer les traitements précoces peu avant l’extrême onction ne semblent pas avoir donné de résultat significatif. Quoique certains qualifient ce procédé, avec sévérité certes, de cynisme scientifique, il faut bien reconnaitre que l’échec prévisible de cette étrange tentative est à mettre au compte de sa tardiveté même.
    7. L’opportunité d’ailleurs de la prescription d’azithromycine en phase précoce ne fait plus de doute depuis que notre Ministre de la santé lui-même en a recommandé la perspective, lors de sa conférence de presse du vendredi 20 mars 2021, évoquant expressément la nécessité pour les patients de consulter leur médecin traitant, patients auxquels « une antibiothérapie pourra être prescrite ».
    8. Le serment d’Hippocrate prêté par le Dr JEAN-JACQUES ERBSTEIN lui fait, outre le devoir de soigner, obligation de « ne jamais tromper la confiance » des patients. Très concrètement le patient fait à son médecin la confiance de lui recommander et prescrire le traitement adapté. C’est dire qu’aucun patient ne pourrait comprendre que son médecin ne prescrive pas le médicament adapté à sa maladie et à sa personne.
    9. En prescrivant l’Azithromycine, le Dr ERBSTEIN, comme des milliers de médecins en France n’a fait que son devoir de soigner et de ne pas tromper la confiance de son patient.
    10. Le CNOM est chargé en particulier de faire respecter « l’éthique et la déontologie médicale », ainsi que de « veiller à la qualité des soins et au respect des droits des patients » (extrait du site du CNOM).
    11. Il suit que le CNOM ne peut faire ici raisonnablement grief ni au Dr ERBSTEIN, ni à aucun autre médecin d’ailleurs, d’avoir soigné son patient et de ne pas avoir donc trompé sa confiance.
    12. C’est d’ailleurs ce que le Conseil départemental de l’ordre des médecins de Moselle avait fort bien pointé l’an dernier. Or on n’oserait imaginer que le CNOM se montre moins avisé, moins clairvoyant et moins compétent que ses succursales en province.
    13. Mais il y a davantage encore : depuis le début de l’épidémie de Covid-19, la consigne de traitement fut souvent l’attentisme au domicile sous la supposée mais imprudente « protection » du seul paracétamol. Or il est devenu de plus en plus clair que ces consignes retardant la prise en charge et le soin se sont révélées délétères. Le mérite des médecins qui n’ont pas fait l’erreur de se limiter à cette consigne médicalement insensée est donc d’autant plus significatif.
    14. Il appartiendra aux épistémologues et aux tribunaux de dire, chacun dans leur domaine, qui fut à la manœuvre dans cet incroyable et désastreux engrenage du non-soin.
    15. Ce serait donc l’honneur du CNOM d’entamer lui-même et sans délai l’examen des causes de ce suicide médical collectif au lieu que d’attendre d’être rattrapé par lui.
    Il est donc réclamé :
    1. La libération sans délai de toutes les charges pesant sur le Docteur JEAN-JACQUES ERBSTEIN
    2. L’octroi au Docteur JEAN-JACQUES ERBSTEIN d’une équitable indemnité au titre de ses frais de procédure et de conseil.
    3. La réserve en tant que de besoin des droits du Docteur JEAN-JACQUES ERBSTEIN de soumettre aux autorités judiciaire les demandes qu’il jugera opportunes en réparation de ses préjudices.

      • Perso je l’ai adressé par mail et par lettre au courrier de demain.
        Imaginez la tête du secrétariat du CNOM s’il en reçoit quelques centaines.
        Cela devrait faire un certain effet et en tous les cas ne peut pas nuire.
        Le mieux est aussi d’ajouter les commentaires qui vous paraissent importants si vous le souhaitez.
        Enfin l’essentiel est de :
        – rester courtois (tout excès condamne le propos)
        – et surtout de rester factuel. Les procès d’intention même concevables sont faciles à réfuter et affaiblissent les arguments. Quand vous écrivez, demandez-vous si le fait évoqué est notoire ou évident; Si ce n’est pas le cas, modifiez ou rectifiez l’argument; Un bon état de fait convainc à sa seule lecture.

    • 1. Le Docteur JEAN-JACQUES ERBSTEIN est convoqué par le CNOM pour avoir soigné un certain nombre de ses patients atteints du Covid-19 par prescription d’Azithromycine en traitement ambulatoire.

      => Etes vous sur de cela ? J’ai plutot l’impression que le CNOM l’attaque sur la communication au public et ce n’est pas la meme chose. Sur le traitement on parle de médecine, sur la communication on parle de liberté d’expression (et probablement du décret scélérat 2020-1662 qui entrave cette liberté).

      • Je n’ai pas (bien évidemment) le dossier du CNOM, mais cette nuance, cette argutie juridique, possible en droit, est pour un citoyen qui proteste en pratique peu opérante.
        Il faut raisonner par l’absurde : on ne peut pas féliciter le Dr ERBSTEIN d’avoir prescrit AZI et uniquement lui reprocher de l’avoir dit.
        Si le reproche se limitait à la communication, c’est pour attaquer la prescription d’une molécule qui commence à être reconnue. Ou alors il faut aussi que le CNOM attaque Véran (!) qui a fait la même communication.
        Cela dit, que chacun modifie mon texte ou fasse sa propre lettres selon sa conviction. C’est évident.

      • C’est bien possible… Ce qui m’inquiète, c’est sa fragilité physique ( maladie ) et sa fragilité émotionnelle qui découle à la fois de la première et de la situation actuelle qui dépasse l’entendement. Un voyage à Paris pour ce type de convocation devrait lui être évité…

        • Je crois que ce sont surtout ses livres qui dérangent…et principalement le dernier : 1349 Miserere nobis.

          • Rien de mieux qu’un roman pour faire certains parallèles avec une situation présente…

    • Si je comprends bien, on lui reproche d’avoir appliqué les recommandations du ministre de la santé, c’est à dire donner un antibiotique comme zithromax et d’avoir relayé la bonne parole du ministre ?

    • Tout à fait d’accord avec vous, j’espère que nous serons nombreux à suivre cette démarche.

    • Cher Antonin 47, je vais également écrire au CNOM en soutien au docteur Erbstein et je souhaiterais reprendre l’essentiel de votre courrier mais en apportant des modifications à vos points 1 et 13. En effet, je suis d’accord avec la remarque qui vous a été faite plus bas : le Dr Erbstein n’est pas tant poursuivi pour avoir prescrit un traitement précoce que pour l’avoir clamé haut et fort (notamment dans un article de la PQR, repris ensuite par la presse nationale). C’est donc à mon avis sur le terrain du droit et de la politique (davantage que sur le terrain médical) qu’il faut intervenir, d’où mes propositions d’ajouts sur les points suivants :
      B. Motivation
      1. Le Docteur JEAN-JACQUES ERBSTEIN est convoqué par le CNOM pour avoir, en plein pic épidémique et alors que lui et ses confrères étaient confrontés au décès de nombre de leurs patients (on rappellera que le département où exerce le Dr Erbstein fut l’un des plus touchés au printemps 2020), soigné avec succès un certain nombre de ses patients atteints du Covid-19 par prescription d’Azithromycine + zinc en traitement ambulatoire et partagé cette expérience positive avec ses confrères et plus généralement le public par voie de presse.
      […/…]
      13. Mais il y a davantage encore : depuis le début de l’épidémie de Covid-19, la consigne de traitement fut souvent l’attentisme au domicile sous la supposée mais imprudente « protection » du seul paracétamol. Or il est devenu de plus en plus clair que ces consignes retardant la prise en charge et le soin se sont révélées délétères. Le mérite des médecins qui n’ont pas fait l’erreur de se limiter à cette consigne médicalement insensée est donc d’autant plus significatif.
      C’est pourquoi la communication des effets positifs de ce traitement précoce par voie de presse par le Docteur Erbstein doit être analysée non seulement comme une nécessité morale et philosophique, mais aussi comme une obligation professionnelle dans le contexte du printemps 2020 où une administration publique a prétendu imposer un protocole de (non-)soins à des professionnels de santé, leur niant le droit d’exercer leur métier conformément au serment d’Hippocrate qui fonde pourtant les bases de la responsabilité et de l’éthique professionnelle de tout médecin depuis presque 2 500 ans…
      La parole officielle affirmant dès le départ l’absence de tout traitement précoce efficace (ce qui se traduit par le fameux : « restez chez vous, prenez du Doliprane et faites le 15 si cela va mal »), le Docteur Erbstein n’a eu d’autre solution que de clamer haut et fort qu’un traitement précoce efficace existait (on sait d’ailleurs désormais qu’il en existe plusieurs), conformément à l’expérience acquise avec ses patients, que sa diligence et son professionnalisme ont de toute évidence arraché à une mort inéluctable pour nombre d’entre eux.
      Dans un État de droit à vocation démocratique, le gouvernement ne saurait restreindre les libertés individuelles et publiques, sauf motif raisonnable et proportionné à l’objectif poursuivi. Cette liberté implique évidemment la responsabilité de celui qui en fait usage.
      La liberté d’expression du médecin, qui sauf erreur de ma part est également un citoyen, fait partie intégrante de ce corpus de droits inaliénables qu’un gouvernement démocratique ne saurait restreindre indûment, de la même manière qu’un gouvernement démocratique n’a pas à dire ce qui relève des bonnes pratiques médicales et interdire aux docteurs en médecine la prescription d’un traitement ambulatoire conforme à l’état de la science, face à un virus nouveau et meurtrier.
      Or c’est précisément ce qu’a prétendu faire au printemps dernier le gouvernement français, et c’est ce contexte exceptionnel (on l’espère, du moins…) qui justifie pleinement la nécessité impérieuse pour un médecin responsable, soucieux de respecter son serment d’Hippocrate, de soigner et de ne surtout pas infliger une perte de chance à ses propres patients, mais aussi de sortir de sa réserve afin de favoriser des soins optimaux et l’absence de perte de chance pour l’ensemble des membres de la communauté humaine à laquelle il appartient.
      Lorsque le devoir de réserve devient le cache-sexe d’une censure d’État et d’une atteinte aux libertés fondamentales, sortir de sa réserve n’est plus seulement un droit mais devient une obligation de tout professionnel soucieux de respecter la déontologie de sa profession.
      Dès lors, sanctionner ce médecin au nom d’un usage excessif de sa liberté d’expression, dans un contexte malheureusement avéré de dérive autoritaire étatique, relèverait d’un dévoiement des missions et du rôle de votre organisation professionnelle, supposée défendre tout particulièrement l’intérêt des patients.
      C’est l’intérêt des patients qui imposait à ce médecin responsable et soucieux d’éthique professionnelle de prendre une posture de lanceur d’alerte et de remettre en cause un dogme dont l’application zélée aura eu sans l’ombre d’un doute des répercussions dramatiques pour nombre de patients et leurs familles.
      Comme tout dogme, celui-ci est appelé de toute façon à se fracasser tôt ou tard sur le mur de la réalité ; les faits indiscutables et désormais partiellement endossés par le propre ministre de la santé (qui les niait catégoriquement il y a peu encore lors de ses interventions devant le Parlement), finiront par entrer dans le récit national et construiront l’histoire de cette épidémie et de sa gestion calamiteuse par le pouvoir politique.
      Errare humanum est, perseverare diabolicum. Ne doutez pas qu’une sanction, aussi minime fût-elle, prononcée à l’encontre de ce professionnel intègre et tout dévoué à ses patients qu’est le docteur Ebstein, demeurerait largement incomprise par l’opinion publique, qui suit de beaucoup plus près que vous ne le pensez peut-être les décisions du CNOM en matière disciplinaire. Elle susciterait un réel ressentiment et une impopularité à l’égard de votre organisation professionnelle, dont le devoir d’exemplarité est pourtant à la mesure de son lourd héritage historique (héritage qui, souvenez-vous, avait valu à un ancien candidat à l’élection présidentielle de demander sa dissolution).
      Au plaisir de vous lire.

      PS : tout mon soutien au travail admirable réalisé par le docteur Maudrux. Merci pour ce blog formidable !

      • Et si on faisait allusion en plus à la gestion calamiteuse du cnom relevé par la cour des comptes.
        et si on relevait qu’ au début de cette crise sanitaire ces instances ordinales ont particulièrement été muettes dans leur communication sauf à cautionner la doxa ambiante dodo doliprane 15 rivotril, sans une once de commentaire déontologique à adresser à leurs confrères.

      • Les précisions que vous apportez sont très intéressantes.
        Je n’ai pas trop étiré cet aspect afin de ne pas diluer ce qui me paraît le point central, mais vous avez bien fait de dire les choses comme vous le pensez.
        Des messages différents, chacun avec sa tonalité, c’est évidemment excellent.

    • C’est déjà ça !
      Cela fait un moment que Valeurs Actuelles effleure le sujet. S’ils s’y mettent vraiment, le Figaro finira par suivre aussi et on peut espérer une meilleure communication …qui compensera la soupe Le Monde-Libé.

    • La presse est en train de changer. Déjà le Parisien il y a 3 jours était presque neutre, faisant parler de nuls et moi comme seul défenseur, mais la journaliste n’a pas vraiment pris parti.

    • Excellent!
      Qui aurait pu imaginer que je finirais par m’intéresser au discours et aux positions de l'”Extrême”-Droite”…

      • Il y a des cercles de l’extrême droite qui récupèrent tout ce qui traîne et peut intéresser les membres de leur communauté dans des domaines très divers, qui tous ont en commun d’avoir une influence sur leur mode de vie ou de présenter un intérêt individuel ou éventuellement un intérêt collectif, à partir duquel une confusion peut naître sur leurs réelles intentions, qui demeurent nuisibles à la société en général de par l’idéologie politique qu’ils véhiculent, particulièrement sur le plan social.

        L’extrême droite ne condamne pas l’exploitation et l’oppression, elle est ni conservatrice, ni libérale, ni néolibérale, elle exploite tout ce qui peut permettre à la caste des aristocrates de pérenniser son hégémonie sur les autres classes ou le reste de la société, et si en plus elle peut contribuer à son bien-être, elle sera la bienvenue auprès des monarchies ou de l’oligarchie financière. Toutes les particularités nationales peuvent ainsi être exploitées, ce qui leur permet de brasser large parmi la population, qui dépolitisée ou sans conscience politique se fait manipuler aux dépens de ses intérêts.

        N’importe quelle cause peut faire l’objet d’une instrumentalisation, aussi pour avoir une petite idée sur les réelle intentions des uns et des autres ou la nature sociale à laquelle ils se rattachent, il suffit d’observer la position qu’ils adoptent sur l’existence du système économique (A distinguer des régimes économiques) pour être fixé, et à l’extrême droite ils partagent tous la même, comme à droite, à l’extrême-centre, sans oublier ce que certains appellent encore la gauche.

        Qu’un article soit cité ou reproduit dans un journal ou une revue d’extrême droite ne remet pas en cause les convictions de son auteur. Mais qu’il adresse délibérément à ce journal ou à cette revue un article afin qu’il soit publié, sachant à quel type de lecteurs en particulier il s’adresse, pourra laisser penser qu’il est proche de ce courant politique, à moins qu’il n’ait pas le début d’une conscience politique, ce qui est difficilement concevable, le plus probable étant qu’une collusion d’intérêts les rapproche ou donne l’impression d’une connivence entre les deux qui existe ou qui n’existe pas.

        On ne peut rien en déduire, sans savoir de quoi il retourne sur les questions que j’ai abordées.

        On rencontre des génies sur la plan scientifique ou artistique par exemple, qui sont complètement nuls en histoire ou en politique, bien que ce soit paradoxale, car en principe à ce niveau, l’imagination et la curiosité doivent être constamment en éveil et elles doivent se stimuler mutuellement, de sorte que n’importe quel sujet doit être à leur portée, ce qui doit leur permettre d’éviter l’écueil de l’extrême droite.

        Je suis sympa, je vole à leur secours, on ne pourra pas m’accuser d’en faire des suppôts de l’extrême droite. Il y a aussi des aspects dérisoires que je n’ai pas abordés ici, et qui peuvent jouer un rôle important dans ces relations…

        • Votre idéologie politique on s’en tape ! A travers votre prose vous représentez 40 ans de copinage, de corruption et de l’entre soi

          • Vous déblatérez ! Je vis en Inde depuis 1990 (hormis 3 ans passés en France), et je n’ai de lien avec aucun courant politique depuis 1981. La réalité est parfois cruelle, j’en conviens, il faut l’assumer.

        • Qu’est ce que vous racontez là ? On se contrefout de la source .L’important c’est de faire avancer le débat.Pour ce qui est de la récupération il en est d’autres domaines ou vous êtes champion. Alors Stop! concentrons nous sur cette affaire de santé publique qui concerne tout le panel de ce pays.

  35. Témoignage:A la boulangerie,ce matin:une fille d’environ 20 ans,je lui demande ;”êtes vous vaccinée,”Me répond “non,et vous”,”moi non plus”.elle:”on ne sait pas ce qu’ils mettent dedans,mais j’ai des copines provax”.Je lui ai conseillé de l’IVM,sielle avait des symptomes…

    • Plus précisément, le refus de prescrire un traitement disponible ne constitue-t-il pas une faute = perte de chance de guérison pour le patient.
      Autres sujets abordés : l’Hotel-Dieu de Paris; qu’en est-il de la responsabilité civile et pénale du vaccinateur qui obéirait à une décision officielle en contradiction avec les instructions du fabricant du vaccin.

  36. l’OMS, acculé, a été obligée de faire cette étude (qu’on cherche à étouffer à tout prix)

    que l’IVERMECTINE REDUIT LA MORTALITE DE 81% !!!!

    https://www.collective-evolution.com/2021/04/13/who-data-shows-ivermectin-reduces-covid-mortality-by-81-but-they-wont-recommend-it/

    et pourtant l’OMS recommande CONTRE son usage !!!

    Bande de pleutres et de lavés du cerveau, vous niez encore que leur but c’est de vous exterminer?

    Les brigands pillent et brulent la France et pas de prison mais, ACHTUNG si vous dites la vérité, au gnouf !

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/le-pr-fourtillan-un-des-intervenants-du-documentaire-hold-up-incarcere-20210418

    ne voyez vous pas que la France a été transformée par ces traitres en quelque chose de pire que l’urss et l’allemagne nazie?

    Savez vous que tous les morts de leurs vaccins qui n’en sont pas sont comptabilisés mais comme morts covid?

    https://archive.is/4R8TV

    Dr. Maudrux, je n’ai que respect pour vous, mais vous allez très bientôt subir le sort du Pr Fourtillan !!

    les gens vous écoutent ici, arrêtez le bla bla, l’heure est à l’action!

    Réveillez vous bande de lâches, allez bloquer tous les centres de vaccination avec banderolles “pas de traitement pour vous si pas de traitement préventif ivermectine pour moi”,

    l’extermination de l’espèce humaine…. complot bla bla…

    Ah bon? voyez les chinois, eux ont compris la stratégies des gilead et autres de même nationalié qui font partie du même complot, oui, complot! et donc les chinois autorisent que chaque famille aie 3 ou plus d’enfants

    https://www.rt.com/news/521358-china-birth-rate-us-immigration/

    allez les autruches, continuez à blablater et replonger vos petites têtes dans le sable!

    • bon ok Harry Tuttle, on a compris le message !
      on bloque les centres de vaccination ..
      vous bloquez lequel ? pour éviter de concentrer toutes nos énergies sur le meme centre 😉

      • je serai heureux d’y faire votre rencontre en personne…

        je vous assure, je suis sur le terrain, ici, là, partout, masqué on ne peut me reconnaitre sue les caméras de survéillance…

        ou à nouveau, n’est-ce que bla bla

        si suffisament de centres sont bloqués, ce sera in contournable dans les medias

        mais il n’y a pas que les centres, les cabinets de toubibs verreux (appelez d’abord et vérifiez qu’ils ne prescriront pas IV) et les pharmacies qui refusent d’en délivrer

        1 seule personne déterminée et malige peut leur fouttre une merde pas possible.

    • Le rapport chinois est très ironique. Car il est compris à l’envers !

      Il ne s’agit pour la Chine de faire davantage d’enfants… Mais simplement de convaincre l’Occident de ne plus en faire !

      Et ça tombe bien, le corona fait exactement cela.

      Une fois de plus, c’est objectif, la covidémence sert les intérêts stratégiques de l’Empire du Milieu…

      • cherchez LockPickingLawyer sur youtube, pas une serrure ne résiste à ce type.
        Et pourtant… un peu de SuperGlue et LockPickingLawyer est bloqué!

        “China must “fully liberalize” its birth-control policy to increase its labor force in the upcoming decades and compete with such countries as the US”
        Liberalize=libérer to increase=augmenter

        Im sorry, I’m afraid your comprehension of English is haphazard at best…

        • Même en anglais, vous tombez dans le contresens.

          Croissance démographique arrosée de pétrole = croâssance éco ça c’était le schéma 20ème siècle.

          Il est plus facile d’interdire de faire des enfants, modèle Mao, ou de baisser brutalement la natalité (terreur Corona) plutôt que de “forcer” les gens à en faire.

          Dès lors, appeler les Chinois à faire davantage d’enfants est à la fois un échec prévisible et une inutilité dans le 21ème siècle.

          La domination sera achevé par la technologie, dans un monde de ressources plus contraint.

          La Chine dès lors a deux objectifs :
          -accélérer la baisse de la natalité en Occident : check

          -pousser les immigrations “tiers monde” dans l’Occident pour achever de le briser/diluer : très check en Europe, et check aux USA.

          La Chine n’a plus besoin de “clients” comme vous dites, ça c’était le modèle précédent.

          Mais de vassaux, en clair des fournisseurs contraints (de matières premières).

          La domination sur les Etats-Unis est un mouvement double : hausse Chine et baisse USA…

          Qui peut encore prétendre que le couillonavirus ne fait pas plonger, un peu plus rapidement, l’Occident ?

      • indécrottable…

        gilead à l’origine (planifiée) des variants, c’est des chinois?

        vous avalez tout tout cru de la même façon ou seulement la propagande ambiante?

        Les chinois ont déjà gagné la guerre, pourquoi serait-il judicieux de dorénavent tuer tous ces nouveaux clients?

        indécrottable…

      • assurantourix47, c’est un honneur d’être au dessus de votre capacité d’intérêt

        • @Antonin47
          @Harry
          SVP, évitons les querelles de personnes qui sont hors sujet sur ce forum !

          • forum, que je comprends comme un lieu d’échanges et de confrontattion des idées et des points de vues, c’est bien mieux que sur tweeter !

          • Merci Bertrand L

            Ceux qui suivent ce blog en espérant voir sa disparition doivent jubiler en lisant de tels commentaires
            Cela me désole

          • Bertrand vous avez raison
            Je trouve juste dommage que Turtle vienne sur ce blog pour se défouler en insultant les participants. Si vous faites une copie des délire Turtle + Barclay, c’est assez malsain

          • qui sème le vent récolte la tempête, et je dirais que c’est plutôt votre vent qui est mauvais…

    • “”les gens vous écoutent ici, arrêtez le bla bla, l’heure est à l’action!
      Réveillez vous bande de lâches, allez bloquer tous les centres de vaccination avec banderolles “pas de traitement pour vous si pas de traitement préventif ivermectine pour moi “”

      Harry Tuttle: C’est le mode d’emploi idéal pour envoyer le Dr Maudrux en taule ou en hôpital psy ? Vous voulez faire la première page de “libé” et anéantir tout son travail de pédagogie ?

      • J’avais essayé de le faire comprendre mais vous le faites bien mieux que moi. Merci

      • en 40, j’avais des voisins juifs, j’aurais pu les cacher et les sauver mais vous comprenez… la gestapo…

        Dr Maudrux, je ne reviendrai plus ici si ça dérange, et vous savez que je n’ai pour vous que du respect, mais ça fait un bout de temps qu’on en fait de la pédagogie et du bla bla, combien sont morts alors qu’ils auraient pu être sauvés pendant ce temps?

        Car après tout c’est de cela que nous parlons, de vie et de mort.

        Nous critiquons tous ici les toubibs qui vous renvoient chez vous crever avec du doliprane… Au début la pédagogie d’accord, mais dorénavent qu’il est clair et limpide qu’elle n’aboutira à rien, (voir ci dessus l’OMS qui fait une étude que l’IV reduit de 81% les décès et recommande contre) en quoi cette pédagogie est elle differente de renvoyer crever chez eux avec du doliprane ceux qui attendaient plus noble de nous?

        Je ne juge ni ne jette la pierre à personne, chacun fait ce qu’il peut, mais comme le disait Martin Luther King “There comes a time when silence becomes complicity”, je vous ferai part de mon opinion qu’il arrive un moment où à mon sens la pédagogie devient complicité. Mais ce n’est que mon opinion et, de plus, je n’accuse pas, je regrette profondément.

        Moi j’ai ce qu’il me faut, mais je n’ai jamais été de ceux qui ne pensaient qu’à leur propre sécurité. Et pour cette rigidité qui vous a tous heurté, je vous fait tous mes plus plattes excuses, mais je vous le dit, vous avez tort. Et la gestapo s’occupera quand même et surtout de vous les dociles adeptes de la pédagogie.

        Vous n’avez pas encore compris la nature de ce régime, fort avec les faibles, et vice versa. Je crains que vous n’ayez aucune chance.

        A la Grâce de Dieu…

    • A Harry Tuttle.

      Il faut arrêter le crack ou la cock !

      Si vous manquez de respect envers les gens qui vous offrent la possibilité de vous exprimer librement, ne vous étonnez pas s’ils en viennent à vous retirer ce droit.

      Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. Jean de La Fontaine

    • Monsieur Tuttle alias L.B., respectez le Dr Maudrux et la noble cause qu’il défend avec courage.

      Soyez gentil, ouvrez votre propre blog que vous pourrez inonder de votre point de vue en long, en large et en travers, point de vue que je respecte autant que faire se peut, mais que je ne partage pas, enfin pour ce que j’ai réussi à lire de vos commentaires qui m’ont rapidement moins voire plus du tout intéressé. C’est peut-être vous qui avez raison, je n’en sais rien.

      J’irai peut-être lire votre blog si vous l’ouvrez, mais ici c’est le blog du Dr Maudrux.

    • Euh, bloquer des centres vides, c’est débloquer 😉
      Il faut être plus fin que cela.
      Il faut se moquer gentiment, ce qui n’est pas facile.

  37. Entretenir la psychose et brouiller les pistes. (Dans la revue de presse)

    Des coronavirus encore inconnus potentiellement « très dangereux » découverts à Wuhan – utura-sciences 17 avril 2021

    https://www.futura-sciences.com/sante/breves/coronavirus-coronavirus-encore-inconnus-potentiellement-tres-dangereux-decouverts-wuhan-4186/#xtor%3DAL-80-1%5BACTU%5D-4186%5BDes-coronavirus-encore-inconnus-potentiellement—tres-dangereux—decouverts-a-Wuhan%5D

    J’en suis arrivé à la conclusion provisoire que cela avait été une erreur de croire que ce virus aurait pu être fabriqué ou qu’il aurait été issu d’un laboratoire ou peut-être même qu’il provenait de Chine. La réalité était sans doute beaucoup plus simple, trop même, rien de tel pour passer à côté.

    L’oligarchie financière qui était sur le coup depuis déjà des décennies, c’est prouvé ou amplement documenté, a attendu d’être prête ou que les conditions qu’elle avait déterminées soient enfin réunies pour lancer cette opération ou réaliser ce coup d’Etat mondial, à partir d’un malheureux virus naturel que ses services avaient repéré ou suivaient à la trace. Il suffisait ensuite de l’instrumentaliser en usant de tous les pouvoirs dont elle disposait… Ce n’est qu’une hypothèse et je vais essayer de l’étayer.

    Quand au printemps 2020 le Pr. Raoult déclara qu’on était en présence d’une “grippette”, et que plus tard l’épidémie prit la forme d’une “cloche” caractéristique de ce genre de virus, ce simple constat ou ces faits auraient dû suffire pour adopter face à cette situation un comportement similaire à celui que nous avions habituellement ou tous les ans à pareille époque ou saison. Or il n’en fut rien, tout le monde cessa soudain de s’en tenir à la réalité pour se déterminer aveuglément par rapport au discours officiel alarmant, une aberration totale qui n’a jamais cessé jusqu’à aujourd’hui.

    Tous les médecins et professeurs sans exception à des degrés divers, qui par la suite prirent la parole dans les médias ou les réseaux dits sociaux, ne firent qu’alimenter cette pandémie créée de toutes pièces ou justifier les mesures imposées par Macron tout en formulant des réserves pour la forme que l’on peut caractériser maintenant d’opportunistes, les uns et les autres justifiant le port du masque, les tests à tour de bras, la suspension des libertés individuelles ou collectives, l’arrivée non pas d’une “seconde vague”, mieux des variants ou mutants à la pelle, pour finalement adopter des positions ambiguës sur la vaccination ou se contredire sans cesse…

    Du coup la version initiale d’une banale épidémie virale analogue à celle de la grippe passa à la trappe ou plus personne n’ose l’évoquer, alors que cette interprétation demeure valable. C’est ce contexte démentiel qui va créer les conditions favorables l’épanouissement d’une autre version, celle que nous avions justement abandonnée, sur laquelle vient se greffer l’apparition de nouveaux virus venus des quatre coins du monde et dont la Chine est un foyer inépuisable, la sinophobie tout comme la russophobie étant des produits de marketing politique sûrs ou éprouvés.

    Bref, on a complètement perdu la tête, comme toujours en pareille occasion, à moins que ce soit l’état habituel de la population…

    • Si je comprends bien, votre hypothèse est que cette pandémie ne serait qu’une grippe banale que les pouvoirs du monde entier aurait instrumenté pour justifier des mesures de suspension des libertés individuelles et collectives ?
      Désolé, je respecte votre point de vue, mais ce n’est pas du tout le mien !
      Je pense au contraire que le monde occidental, à la différence de la plupart des pays asiatiques et africains (excepté l’Afrique du Sud), a été totalement sidéré par l’émergence de ce virus inconnu dont il n’a pas pris immédiatement conscience de sa dangerosité. Un seul exemple: Mme Buzyn, ministre de la Santé, déclarait en Janvier 2020: “les risques de propagation du COVID-19 sont très faibles” !

      • Réponse à Bertrand L.

        Tout d’abord ce n’est pas “un point de vue”, mais une hypothèse basée sur des faits, une conjonction de faits réels et vérifiables.

        Ensuite, ce n’est pas uniquement mon hypothèse, mais aussi celle du Pr. Raoult, Péronne, etc. qui a de multiples reprises se sont exprimés sur ce sujet en faisant référence au taux de mortalité comparable à celui des épidémies de grippe saisonnière des années antérieures.

        Ensuite, je n’ai jamais dit que “les pouvoirs du monde entier” auraient instrumentalisé ce virus, mais l’oligarchie financière, ne confondez pas les marionnettistes et leurs marionnettes, particulièrement en occident. Que vous souhaitiez les ménager, c’est votre droit, mais la réalité c’est autre chose. D’ailleurs on y vient.

        Quelle dangerosité présente ce virus ARN ou rétrovirus ? Pas davantage que celui de la grippe, une multitude d’articles et de vidéos ont été publiés dans ce blog qui le prouve amplement, je vous y renvoie. Là vous vous êtes démasqué. Vient ensuite le coup de grâce.

        “Les risques de propagation du COVID-19″ étaient tellement faible que dès octobre 2019 les autorités sanitaires française entameront une procédure à l’encontre de l’hydroxychloroquine dont l’efficacité contre certains virus ARN était connue de longue date, je vous renvoie aux premières vidéos du Pr. Raoult où il l’avait évoqué, sinon vous pouvez faire une recherche sur Internet. Voici l’adresse du fichier :

        – L’Anses a été saisie le 8 octobre 2019 par l’Agence nationale de sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé pour un avis sur une proposition d’arrêté portant inscription de la hydroxychloroquine sur la liste des substances vénéneuses.
        https://www.anses.fr/fr/system/files/ANMV2019SA0175.pdf

        Pour terminer, ce virus était si peu dangereux, qu’ils feront tout ce qui était en leur pouvoir pour faire un maximum de morts ou plutôt attribuer un maximum de morts à la Covid-19, notamment empêcher les médecins de traiter leurs patients ou les intimider pour qu’ils y renoncent, cela aussi vous êtes censé le savoir comme toutes les personnes qui se connectent sur ce blog, alors qu’est-ce que signifie votre commentaire ?

        Morale de l’histoire : Vous avez confondu la dangerosité des représentants de ce régime avec la dangerosité d’un banal virus dont le taux de mortalité mondial officiel ou trafiqué peine à atteindre 0,03% ! S’agit-il d’un aveuglement idéologique ? Que vous teniez à Macron, à LREM, à la Ve République antidémocratique, au régime capitalisme, au règne de l’exploitation de l’homme par l’homme, c’est votre droit, mais réécrire l’histoire quand elle est aussi fraîche, c’était prendre un risque inconsidéré, à moins que vous n’en ayez pas eu conscience, je l’ignore, ce qui est tout aussi préoccupant.

        • Excusez-moi cher Tardieu, mais ni Raoult ni Peronne n’ont tenu des propos correspondant à votre théorie.

          • C’était à propos du taux de mortalité…

  38. Il faut absolument inonder le CNOM de protestations (courtoises mais fermes) pour soutenir le Pr Erbstein
    Ci-dessous les adresses telles que communiquées par P Gibertie plus bas.
    Même pour ceux qui pensent que les messages aux politiques ou aux autorités ne servent à rien, il faut cette fois écrire absolument :

    JJ Erbstein est médecin généraliste, comme d’autres il a sauvé des vies en prescrivant de l’azithromycine , du singulair , et un anticoagulant. Il n’en peut plus, blanchi par ses collègues de Moselle, il est persécuté par les sbires de Patrick Bouet , président de l’Ordre créé par Pétain.
    Je vous demande de manifester votre soutien au Dr Erbstein en écrivant à Bouet
    25 Avenue Du Raincy
    93250 Villemomble
    01 48 54 26 94
    ADRESSE :
    4 RUE LÉON JOST
    75017 PARIS
    CONTACT :
    TÉL. : 01 53 89 32 00
    FAX : 01 53 89 32 01
    conseil-national@cn.medecin.fr
    https://twitter.com/messages/293531398-560364126

    • De même faut-il une cagnotte pour l’aider à payer son avocat ?
      Patrice Gibertie peut-il nous renseigner s’il est au courant ?

    • un seul clic et tous ces messages de la messagerie de ce Mr Bouet disparaitront sans que personne le sache !

      rien de tel qu’une bonne manifestation de personnes physiques avec de bonnes vieilles banderoles avec un message clair tel que :
      un médecin guérit des patients du covid est poursuivi en justice par les zotorités sanitaires !
      ça peut faire secouer les méninges et médiatiser la folie ambiante!

      exemple ce médecin hospitalier qui explique ce qui se passe réellement à l’hopital !
      https://twitter.com/i/status/1383498881095245835

      • Est ce que les médecins vont réussir à écrire, comme en son temps, le manifeste,des 343 ,et dire qu’ eux aussi ils ont “faute” et prescrit de l Ivermectine à leurs patients ?

      • Alors si vous croyez, cher Rémy, qu’il faut une manif bien dure, il ne vous reste plus qu’à vous faire sauter devant le siège du CNOM avec une ceinture de doliprane …

      • Blague à part : 5000 mail ça fait beaucoup à supprimer … et 5000 lettres ça fait beaucoup de papier …
        Mais bon on peut aussi ne rien faire
        Quant-à manifester, il faut être à côté et s’attendre aux petits poulets

        • En effet.
          Il y a aussi Twitter, Facebook, etc. qui sont public quoique non exempts de censure.

    • 2 poids 2 mesures !
      tout dépend quel coin que l’on défend !
      exemple : D Ludovic Toro !
      il suffit de l’écouter !
      c’est abominable qu’un médecin ne s’exprime que sur le ton de l’émotionnel alors qu’il n’est pas en mesure de sourcer quoi que ce soit !
      pourtant Me Di Vizio lui rappelle le code déontologique des médecins !

      Sera t il inquiété par le conseil de l’ordre et par Mr Brouet ?

      probablement pas !

      propagande ?

      probablement que oui 🙂

      https://youtu.be/8QGIrpbvcBY

    • Je crains qu’il ne soit poursuivi à titre d’exemple, et non à titre personnel.
      Ils veulent instrumentaliser son cas dans le but de terroriser les autres médecins afin de les empêcher de nuire à la doxa en la contredisant ouvertement et en appuyant la crédibilité de leurs dires au moyen de constats factuels (les rémissions obtenues grâce aux soins).
      Face à ça, l’honnêteté du dr. Erbstein et la probité de sa démarche quand il a soigné (qui ont été reconnues par l’ordre départemental) ne seront pas des arguments de défense suffisants. Il a intérêt à avoir un bon avocat et une bonne stratégie de défense.
      @Dr. Erbstein, si vous me lisez : vous avez tout mon soutien (même si ce n’est sans doute pas grand chose).

      • Vous avez peut-être raison
        Raison de plus pour nous aussi faire de l’exemplaire
        Le CNOM croit être en petit comité, bien tranquille dans sa petite cuisine. Si les citoyens s’en mêlent ça peut avoir un petit effet.

    • Ok pour une bonne vieille lettre papier..
      Mais l’accusation du conseil de l’ordre ne vient elle pas en contradiction avec ce qu’a dit Veran en conf de presse fin mars, à savoir qu’une antibiotherapie pouvait être administrée pour éviter les surinfections?
      Dans ce cas, n est ce pas l’ordre qui est en tord?

  39. Je n’ai pas le COVID mais je suis malade de lire cet appel du Dr JJ Erbstein sur FB

    “””” Attention coup de gueule de désespoir 😕Voilà, j’ai les éléments et les griefs que le Conseil National de l’Ordre des Médecins (cnom) a contre moi.Je suis traduit devant la chambre disciplinaire du Conseil Régional OM du Grand Est sous plainte du CNOM pour avoir dit que je prescrivais de l’Azithromycine …Le pire est que jamais je n’ai fait mention de « protocole » ni « d’expérimentation …………….. (suite ci dessous sur sa page FB)

    https://www.facebook.com/jj.erbstein

  40. Dans la dernière vidéo de Me Di Vizio, DiViz-hebdo 16 avril ,il dit connaître au moins 3000 médecins qui prescrivent ivermectine et autres traitements précoces avec succès. En se basant uniquement sur des articles de lois, il pense que la prescription d’ivermectine devrait être une obligation. Il remet en garde les médecins sur la fausse « immunité » de la responsabilité civile et pénale qui exclura le défaut d’information des patients, notamment sur le « mélange » des différents vaccins sur une même personne .

    • voici la vidéo où il parle de l’IVM à partir de 18’15
      Il pose la question : ne faut il pas saisir le juge pour “perte de chance” ?
      Le refus de prescrire l’Ivermectine pourrait être considéré comme une faute à la vue des données actuelles .
      https://www.youtube.com/watch?v=-xoiGnbwI38

      • Mais l’ANSM pas si bête , n’a pas interdit la prescription d’IVM !
        La question est-donc : le refus de recommander l’ ivermectine peut-il être considéré comme une faute ?

      • imervectine versus doliprane dodo
        constitue une faute si imervectine pas prescrit au vue des données actuelles ..
        non assistance à personne en danger !
        attaque vis à vis des médecins qui ne prescrivent pas l’ivermectine ou vis à vis des instances sanitaires qui ne la recommande pas ou les 2 ?
        position intéressante à creuser je pense Dr Maudrux ..

      • médiatiser cette position à l’aide d’un avocat :
        imervectine versus doliprane dodo
        constitue une faute si imervectine pas prescrit au vue des données actuelles ..
        comme la propagande, le tout c’est de l’entendre 🙂

    • Dr Maudrux ….. 3000 médecins pour témoigner, même si la moitié ne le feront pas, voilà qui servirait votre cause
      Utile de contacter Me Di Vizzio pour lui faire part de votre projet , qu’en pensez-vous ?

  41. Petit retour d’expérience,sollicitée par une amie pour soigner une parente de 67 ans antécédent d AIT,BPCO,surpoids PCR positif, contage probable 15 jours avant
    prise en charge médecin traitant “restez chez vous, mangez bien et reposez vous et bien sûr doliprane”
    clinique: toux intense céphalées asthénie majeure nuit précédente passée au bord de l’étouffement
    IVM solupred AZY et bilan NFS CRP, d dimères dès que possible
    mieux en 2 jours test PCR négatif en 6 jours
    L’IVM semble négativer le PCR très rapidement !Dans l’IME ou je travaille des employés malades sont restés positifs pendant parfois 7 semaines

    • L’arrogance dans la mauvaise foi, l’AFP comme source de désinformation internationale. Affligeant mais hautement significatif du niveau des enjeux en cours.

    • Merci Camus pour ce lien, c’est très intéressant d’avoir le point de vue de Peter McCullough et de faire “sa connaissance” via cette interview. Encore une personne qui semble réfléchie, raisonnable et censée et qui ose s’ériger face à toute cette folie.

    • c’est pour cela que IVM HQ AZI ne seront JAMAIS autorisée !

      peut-être serait-il temps de se réveiller et de trouver d’autres moyens…

      Je pourrais dire moi j’en ai 15 kilos, démerdez vous, et pourtant je vous les dit

      mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne vent pas entendre

  42. En parcourant le code de déontologie médicale (code de la santé publique):
    Article R4127-9
    Tout médecin qui se trouve en présence d’un malade ou d’un blessé en péril ou, informé qu’un malade ou un blessé est en péril, doit lui porter assistance ou s’assurer qu’il reçoit les soins nécessaires.

    • Les soins jugés nécessaires sont définis au regard de l’état de la science.
      Et le CNOM qui dit l’état de la science conseille le doliprane
      Voilà, voilà, voilà ….

      • Ben non justement, la science déconseille le doliprane en cas d’infection (et l’OMS aussi) donc le CNOM en tant que personne morale exerce le charlatanisme.

        • Je suis d’accord avec vous bien entendu mais ceci dit depuis le 24 décembre de lege c’est le CNOM qui dit l’état de la science …

          • L’expérience ne s’acquière plus, mais se décrète. C’est très énarque, et maintenant ça touche l’Ordre qui devient savant en tout, par décret.

  43. https://www.dailymail.co.uk/health/article-9480051/Medical-student-21-died-day-getting-J-J-vaccine.html?ito=social-twitter_mailonline
    “…………..
    The figure of six was later updated to include nine people, including two people during clinical trials and seven after the vaccine was approved for emergency use, including one person who died.
    …………..”

    Donc ils ont eut deux thrombose en phase de test sur des populations faible de quelque dizaine de milliers de personnes et 7 thromboses sur plusieurs million de personnes. Les stats sont intéressantes.

    • excellent extrait où il est expliqué que beaucoup de médecins ne traitent pas peur des conséquences de l’ordre des médecins !

      le serment d’Hippocrate devient le serment de l’hypocrite !

      je soigne mes poches avec les traitements précoces “interdits” mais je ne soigne pas ma patientèle !

      bon …tout est dit ?

      • Ce qui veut dire aussi que ces médecins , craignant pour leur carrière ne témoigneront pas. Ils ont le choix entre la peste et le choléra : la sécurité maintenant et les plaintes demain. Suicides en vue ? Il y a des années qu’une omerta règne sur le suicide des médecins, dans le peloton de tête avec les policiers et les agriculteurs.

      • oui, mais pas que….
        Il y a aussi les recours juridiques (sans rapport avec l’Ordre des médecins) qui sont de plus en plus fréquents de la part des patients
        Et le médecin libéral sait qu’il sera tout seul à devoir justifier ses prescriptions . Du coup , il reste dans les clous de l’AMM .

  44. A l’instant sur LCI le Pr Bréchot (ancien patron de l’NSERM et de Pasteur, qui est maintenant à la tête de “Global Virus Network”, un réseau mondial de virologues, dont je me demande en quoi ils ont été utiles jusqu’à maintenant..) vient d’annoncer que la Nitazoxanide (molécule antiparasitaire du labo Romark) aurait montré dans une étude randomisée/double aveugle (mais avec un faible échantilon: moins de 200 personnes en traitement/placebo) de très bons résultats en phase précoce de la COVID.
    Bréchot a eu l’honnêteté d’indiquer qu’il était partie prenante dans l’étude qui vient de paraitre sur ce traitement et est resté pruden en disant qu’il fallait que ce soit confirmé sur une plus grande échelle.
    Mais bien entendu, pas un mot sur les autres traitements possibles comme l’IVM, qui est aussi un antiparasitaire !

    • Je viens de regarder l’interview.
      Ma 1ère pensée en l’écoutant a été : “c’est la première, la seule et l’unique fois depuis plus d’un an que j’entends un élu ou un politicien s’exprimer avec intelligence et lucidité”.

      • Cher J.Zed, peut-on savoir quelle a été votre seconde pensée ?
        Au demeurant, je partage votre première. Et quand bien même je tiendrais compte de la réalité de la campagne électorale, qui est nettement commencée, je continuerai à saluer tout élu qui aura le courage de se positionner avec autant de bons arguments, contre les pressions énormes qui sont exercées par le gouvernement en place, et d’autres institutions.

        Puisque le fonctionnement de l’Assemblée est largement réduit, je crois que seul le débat public ouvert peut faire bouger les lignes.

        Il suffit peut-être de quelques élus non alignés pour que de nombreux citoyens et élus se rendent compte que nous formons une majorité jusqu’ici silencieuse, parce que chacun se croyait seul dans sa bulle.

    • Quelle lucidité !
      Quel courage !
      Interview à partager largement (Merci à TVLiberté)
      Il est à souhaiter que l’omerta du scandale vole en éclats à bref délai, sous la pression conjointe des politiques honnêtes, des médecins honnêtes, des avocats et journalistes motivés pour défendre la santé publique.
      L’exécutif actuel, seul, nous a conduits à ce désastre et à cette honte, ce qui se fait est fait sciemment ! Donc, ce sont d’autres qui nous en sortiront.
      Je réinforme, tu réinformes… Bon dimanche

    • C’est aussi la première fois que j’entends dire que la Chine achète massivement la dette souveraine de la France. C’est totalement logique car la France passe depuis longtemps pour être l’un des pays les plus solvables. Je ne crois nullement à un complot d’origine chinoise aux origines de cette crise, mais si la Chine se retrouve sous peu au premier rang des créanciers de la France, il ne sera pas facile (à un futur gouvernement français) de se défausser de la “dette Covid”. Nous devrons payer QUOI QU’IL ARRIVE.

    • Le maire de Quimperlé a fait un choix différent; suite à la manifestation de plus de 600 personnes le 11/04/2021:
      “La plainte vise les responsables de l’association «A l’ère libre», qui milite «pour les droits de l’enfant et pour assurer le bien-être et les libertés des générations futures», selon son site internet. Elle vise également les responsables des collectifs nationaux «Réinfocovid» et «Laissons les médecins prescrire»”.
      https://www.lefigaro.fr/flash-actu/manifestation-a-quimperle-le-maire-depose-plainte-pour-mise-en-danger-d-autrui-20210416

    • Merci à DAD M d’avoir signalé cette interview.

      Bêtement prévenu à l’encontre de Xavier Lemoine, j’ai découvert, sur cette affaire, un homme de raison. Mais je tiens à préciser que Xavier Lemoine s’il maintient son appel à la désobéissance, qu’il avait d’ailleurs déjà formulé début janvier, précise bien qu’il s’agit de désobéissance CIVILE qu’il prend soin de distinguer de la rébellion.( il donne un exemple concret de ce qu’il entend par là)

      Ses paroles sont lestées de sa participation au conseil de surveillance du plus grand centre hospitalier de Seine Saint Denis ( lequel ? Infos bienvenues). Il révèle avoir porté jusqu’au plus au niveau de l’État -Macron himself- la cause des traitements précoces.
      Oui décidément un homme à écouter, dont je suivrai les prises de positions.

    • Consternant comme article, sur un site référencé destiné à informer des médecins…
      Mais heureusement contre-productif, à lire les commentaires qui eux sont rassurants, ouf !

    • l’article est aux ordres , mais depuis “l’eviction ” du site pour le Dr Maudrux on n’avait plus aucun doute . Ils se range derriere la doxa gouvernementale et des grands argentiers de ce bas monde .
      Par contre il est tres interessant de voir dans les commentaires des médecins
      que cela est tres loin de faire référence et unanimité .

    • Effectivement lorsque l’on regarde les commentaires il y a quand même pas mal de médecins qui possèdent encore un cerveau, on dirait ” l’arroseur arrosé ” cela donne un peu d’espoir

      • Exactement. À tous les lecteurs, surtout n’oubliez pas de lire les commentaires ! Si vous avez un minimum de sens critique, vous les auriez lu de toute façon. De nos jours, les articles de journaux, c’est comme les plaques publicitaires, elles ne valent rien si on ne lit pas les avis des clients insatisfaits.

        • Notamment le commentaire éclairé d’un certain Dr Maudrux que l’on ne remerciera jamais assez.

    • Page d’accueil du QDM, le ème article qui a suscité le plus de commentaires en a eu 11, celui là 56 🙂

  45. J’ai retrouvé l’interview du docteur Nicolas Hoertel, sur Cnews, qui a évoqué l’efficacité des médicaments antidépresseurs contre la covid-19, plus particulièrement de 2 d’entre eux (sans doute la fluoxétine et la fluvoxamine), en expliquant leur mode d’action contre le virus (médicaments toujours ignorés en France comme l’ivermectine et pas mal d’autres) :

    https://www.cnews.fr/emission/2021-04-17/bonjour-dr-milhau-du-17042021-1071624

    Ce médecin, avec d’autres personnes, avait publié une étude, le 4 février dernier, à ce sujet :

    https://www.nature.com/articles/s41380-021-01021-4

    A la fin de l’interview il a fait part de son espoir de pouvoir faire des tests cliniques à l’hôpital et en ambulatoire avec ces médicaments. Honnêtement cela aurait dû déjà être fait s’il n’y avait pas des blocages, en haut lieu, sur lesquels il est resté silencieux malgré des interrogations répétées du docteur Brigitte Milhau qui l’interviewait.

  46. Les lecteurs qui, par erreur, sont tombés sur
    https://www.facebook.com/kairospresse/videos/774172166793958/
    ou bien sur
    https://www.trendsmap.com/twitter/tweet/1382826973777432581
    voire sur
    https://gloria.tv/post/EwYZ8kQ44PvD2LRpDLdwsEePV
    Ces lecteurs donc, doivent savoir qu’ils ne respectent pas le ” règlement de la communauté YouTube”,
    lequel Youube, conscient des gestes barrières, a supprimé la vidéo ici:
    https://www.youtube.com/watch?v=o5Jx08sgQSE

    Sauvez des vies, respectez YouTube, aidez le gouvernement, en ne regardant pas cette vidéo.

    • Merci RPF pour cette belle marque de loyauté et de vigilance citoyenne !
      Tous anti-covid comme un seul … derrière Castounet.

  47. 1. Réflexion sur l’aspect médiatique : deux poids, deux mesures ?
    Je ne suis pas un lecteur régulier du Parisien, mais il me semble que sa ligne éditoriale dans le traitement Covid reste conforme aux autres médias mainstream, même si certains articles récents pourraient sembler parfois un poil plus constructifs.
    Pourtant ce journal appartient au groupe LVMH de Bernard Arnault…
    Très discrètement ce même Bernard Arnault, homme puissant parmi les puissants, finance par ailleurs le projet de traitement précoce (réhabilitation ancienne molécule) de l’institut Pasteur de Lille, projet pourtant retoqué en « priorité nationale » en février dernier malgré son soutien, avant d’être enfin récemment accepté…
    Il figure également, en son nom propre, (en 1er sur la liste alphabétique…) sur la liste des donateurs de l’IHU de Marseille (page d’accueil Ihu Méditerranée, cliquez sur « Merci à tous »). Le Pr Raoult avait d’ailleurs souligné dans l’une de ses vidéos de 2020 l’assistance logistique proposée par B. Arnault dès le départ de la crise à l’IHU, avec à la clé une fantastique réactivité en matière d’appro en équipements pour l’IHU. On se rappelle que plusieurs usines du Groupe LVMH s’étaient notamment investies à fabriquer du gel hydroalcoolique et des masques.
    Pourquoi une telle personnalité, aussi puissante, et à priori engagée au profit du monde scientifique « anti-doxa » reste-t-il aussi discret, en n’engageant pas sa force médiatique en complément de ses donations ? Je n’ai pas la réponse, bien entendu…
    2.Petit complément d’actualité :
    Pfizer testerait un traitement curatif oral en Belgique et aux USA (phase 1), en complément de ses vaccins préventifs (annonces hier dans la presse belge) ?
    https://www.rtbf.be/info/economie/detail_coronavirus-pfizer-belgique-lance-un-essai-clinique-sur-un-antiviral-contre-le-sras-cov-2?id=10742156
    A réserver aux éventuels malades déjà vaccinés par la future 3ème dose Pfizer ? Vendre une telle combinaison ou un tel protocole serait un jackpot assuré pour la firme…
    A mon sens (humble…) ça ressemble surtout à une réponse au projet de Merck, ou à une solution pour éteindre la « menace » de plus en plus sérieuse de l’ivermectine !

    • “Très discrètement ce même Bernard Arnault, homme puissant parmi les puissants, finance par ailleurs le projet de traitement précoce (réhabilitation ancienne molécule) de l’institut Pasteur de Lille”
      Vous posez là une question essentielle sur le rôle sans doute ambiguë, sinon ambivalent, de nos milliardaires dans cette terrible crise. Pasolini disait que la différence entre la France et l’Italie, c’est que la France est le pays du grand bourgeois de la lutte des classes et l’Italie celui du piccolo borgese avec la médiocrité d’esprit qui le caractérise. Ce qui est fascinant, en effet, c’est d’imaginer que la grande bourgeoisie française accepte de subir, au même titre que le peuple, pour le coup, cette gouvernance sanitaire d’opérette qui attaque sans repos, depuis plus d’un an, les libertés publiques et l’habeas corpus d’une manière tellement débile et méchante, faisant preuve d’une telle médiocrité d’esprit bourrée d’intentions…d’un tel intéressement…je veux bien croire que nos grands bourgeois ne s’y retrouvent pas complètement.

    • A Doms et Seb,
      il est possible que vous ayiez raison… Il est possible aussi que M. Arnault répartisse tout bonnement ses alliances et ses placements, afin d’être gagnant à coup sûr en sortie de crise. J’aimerais connaitre les autres placements : par exemple, industrie pharmaceutique ? Ce n’est qu’une hypothèse.

  48. IMPORTANT !!! Vérifiez votre courrier reçu coté spam, j’y ai trouvé un message du Dr Maudrux, qui a besoin de notre aide. Vérifiez donc le “courrier indésirable” reçu, vous pouvez y trouver un mail du Dr Maudrux !

    • Tout à fait prêt pour l’aider. Il faudrait que quelqu’un rédige le texte pour que nous puissions le signer. L’appel à “laissons les médecins prescrire” pourrait amener plus de personnes à signer cette pétition.

    • Rien reçu… mais bon je ne suis pas médecin…
      Un lien avec l’action internationale dont parle Di Vizio??

  49. ouf une bouffée d’oxygène, i j’ose dire.

    je suis effaré par cette campagne de terreur que Goebbels n’aurait pas renié.

    Merci à vous.

  50. Hier 17h30 à la pharmacie c’était l’heure de la vaccination exclusive à l’AZ (Vaxzevria).

    J’ai pas bien suivi ? c’est le seul vaccin disponible en pharmacie dixit le patron de l’officine.
    Les personnes qui attendaient étaient de tous âges : entre 40 et 80 ans à vue de nez. Plus de “jeunes” que de vieux.

    J’ai entamé au comptoir une conversation qui a quelque peu déstabilisé le pharmacien sur les éléments suivants :
    – depuis quand vitesse et précipitation correspondaient à un “progrès” ?
    – a-t-on une seule fois dans l’histoire vacciné sans soigner une maladie ?
    – les coronavirus sont réputés non immunisants. Le développement de vaccins sur l’animal se sont tous soldés par la mort de tous les cobayes (chats et furets). Intérêt d’une telle “vaccination” ?
    – pourquoi en Angleterre des vieux (+de 75 ans) meurent encore du covid alors que plus de 90 % de ces classes d’âge sont vaccinées ? conclusion mathématique : des personnes vaccinées meurent…

    Celui-ci a voulu évoquer le développement d’un vaccin contre le VIH. Je lui ai rappelé qu’à part des annonces tous les deux ans de la découverte du “vaccin” qui va marcher, en quarante ans aucun résultat probant concernant la vaccination. Vous savez, mon bon monsieur, la science avance bien plus vite aujourd’hui…

    Il ma avoué qu’il allait faire une migraine après mon passage.

    Je l’ai revu ce matin, je n’ai pas voulu relancer le débat. Toutefois j’ai remarqué qu’il ne semblait pas m’en vouloir pour la conversation que nous avions tenu la veille. Mais c’est jamais gagné.

    Son épouse également pharmacienne qui avait évoqué le risque que je prenais sur ma propre personne n’a obtenu comme seule réponse que je n’étais absolument pas inquiet et que des traitements efficaces existaient. Clôture du ban.

      • J’ai imprimé et fait passer à une personne pour la dissuader de se faire vacciner… prêche dans le désert. Elle a juste pris soin de prendre RV à l’hôpital pour avoir le pfizer…
        A propos pour détendre l’atmosphère, vidéo des goguettes «  elle est pfizer «  sur un air de Bachelet… ma tablette refuse de faire un copier coller mais visible sur recherche Google.

  51. Au lieu de se référer à des études réalisées ici ou là qui peuvent porter à polémique ou qui peuvent être contestées par n’importe qui mal informé ou mal intentionné, pourquoi ne pas se contenter des multiples témoignages qui proviennent de médecins ou de patients qui ne se connaissaient pas et qui se sont exprimés librement dans ce blog, car on ne voit pas quel intérêt ils auraient eu à les inventer, contrairement à ceux qui nient l’efficacité de cette molécule et font la promotion des vaccins ou relaient le discours officiel dans les médias, tout en ayant des conflits d’intérêts reconnus avec des trusts pharmaceutiques.

    Pourquoi ne devions-nous pas considérer légitimes ces témoignages qui prouvent que l’ivermectine ou d’autres molécules sont des traitements efficaces contre ce virus et s’en tenir là ? Les faits ainsi établis se suffisent à eux-mêmes, et ils devraient avoir force de loi au-dessus de toute autre considération qui ne pourrait être motivée que par des intérêts étrangers ou contraires à la santé de la population, de nature mercantile, idéologique ou politique.

    Je crois qu’il faut traiter cette question le plus simplement possible et s’en tenir à l’essentiel, pour qu’elle soit accessible à tous ou pour que chaque citoyen soit en mesure de comprendre qu’effectivement Macron nuit délibérément à leur santé, à leur intégrité mentale, à leurs conditions d’existence… Répétons-le, quel intérêt ces médecins ou patients auraient-ils eu à mentir, quel bénéfice auraient-ils pu en espérer ? Absolument aucun, sinon partager publiquement leur expérience pour le bien-être de tous et en tirer une satisfaction méritée.

    Maintenant posez cette question à Macron et ses semblables et vous aurez une toute autre réponse. Je vous mets sur la piste. A qui profite le crime ?

    – Le magazine Forbes a publié son 35e classement annuel des personnes les plus riches du monde.
    https://fr.sputniknews.com/photos/202104071045447168-forbes-publie-son-classement-des-personnes-les-plus-riches-du-monde/

    La liste comprend 2.755 milliardaires, soit 660 de plus qu’en 2020. Leur fortune totale a atteint cette année un chiffre record de 13.080 milliards de dollars, soit 5.080 milliards de plus que l’année dernière. Il y a 493 nouveaux arrivants dans le classement. 84 personnes ont été rayées de la liste, dont 23 suite à leur décès. La fortune totale des 20 premiers milliardaires s’élevait à 1.810 milliards de dollars en 2020.

    Le nombre de milliardaires français est passé à 42 personnes, contre 39 l’année précédente.
    Les 42 Français milliardaires totalisent ensemble plus de 510 milliards de dollars.

    – La fortune des milliardaires français a augmenté de 439% entre 2009 et 2020
    https://fr.sputniknews.com/economie/202012281044992009-la-fortune-des-milliardaires-francais-a-augmente-de-439-entre-2009-et-2020/

    – Ces 50 milliardaires US se sont fortement enrichis en 2020, possédant autant que 165 millions de leurs concitoyens
    https://fr.sputniknews.com/economie/202010091044549725-ces-50-milliardaires-us-se-sont-fortement-enrichis-en-2020-possedant-autant-que-165-millions-de/

    Et ce n’est pas hors sujet ou ceci explique cela…

    • Depuis le début je me pose la question du témoignage des médecins qui traitent et des patients traités. Pour les premiers on peut comprendre qu’ils ne s’expriment pas publiquement par crainte de représailles, mais si j’étais patient ou proche de patient traité avec succès il me semble que je remuerais ciel et terre pour le faire savoir, ce qui aurait sans doute plus d’impact que toutes les études à qui hélas on fait dire tout et son contraire.

      • Plus compliqué que cela ! Et j’en ai eu la preuve avec un de mes patient, reconnaissant pour un traitement réussi d’une autre pathologie et connaissant ma position sur les traitements précoces et les vaccins anticovid, qui s’est bien gardé de donner le nom de sa source (le mien) à son médecin traitant déclaré (qui lui demandait le nom), à qui il venait de refuser la vaccination proposée et d’affirmer que des traitements précoces existent. Pour me protéger. Je l’en ai remercié, en lui précisant que je ne cache pas mes positions en ce domaine…

      • c’est exact
        et cela aurait énormément de poids mais il est possible que le bon médecin soigneur ait demandé à ses patients ne pas trop ébruité
        par crainte de représailles …..
        par crainte d’être désavoué par ses confrères ….
        par crainte de voir son cabinet envahi ….

        tout simplement pour continuer à SOIGNER dans l’ombre

  52. L’arrivée récente des V.adénovirus a rebattu les cartes puisque désormais contrindiqués < 55 ans.
    Quid des 533.000 vaccinés par l'AZ (Vaxzevria) ? car la 1ere dose n'offre qu'une protection insuffisante et la 2ème dose leur est interdite. La parade s'appellera : prime-boost hétérologue (prime=1ère inj., boost=2ème inj., hétérologue=distinct)… Donc 2 injections de vaccins différents (c'est plus clair ainsi).
    L'avantage de cette "contorsion" est qu'elle:
    1/ contourne l'écueil de la 2e inj. par le Vaxzevria (et Janssen à fortiori) en utilisant un vaccin ARNm (Pfizer, Moderna)
    2/ augmente la réponse immunitaire…
    Sauf que selon l'HAS "…cette technique utilisée dans les années 2000, repose sur des études essentiellement effectuées chez l'animal ou dans des essais de phase 1 et/ou 2 chez l'homme (page 4)…" et que toujours selon l'HAS "..il existe donc un rationnel scientifique à proposer cette technique.." (page 6)…Quand je pense que c'est sur cette même base de "rationnel scientifique" (les fameuses cultures de Cellules Vero hSLAM) que l'ANSM dans son rapport du 31/03 a refusé le statut de RTU à l'IVM. (voir le rapport sur le site du blog)
    "…Or, les données relatives au recours au prime boost hétérologue dans la vaccination anti-SARS-CoV-2 sont encore limitées mais encourageantes. Elles concernent notamment des études d’efficacité
    de stratégies prime boost hétérologue associant un vecteur adénoviral et un vaccin ARNm menées dans des modèles animaux. Deux études sont actuellement disponibles (page 5)…" Deux modèles animaux !
    "…Les seules données relatives à des stratégies de prime boost hétérologues contre la Covid-19 actuellement disponibles chez l’Homme concernent le vaccin Gam-COVID-Vac (Sputnik V) (rAD6, rAD5)…"
    Ou enfin (page 6) : "…la HAS recommande d’utiliser les vaccins à ARNm actuellement disponibles (COMIRNATY, Moderna) pour l’administration, avec leur accord, de la deuxième dose chez les personnes de moins de 55 ans ayant reçu une première dose du vaccin VAXZEVRIA avec un intervalle de 12 semaines entre les doses…" AVEC LEUR ACCORD !!

    A vous de juger maintenant !

    https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2021-04/avis_n2021.0027_ac_seesp_8_avril_2021_college_has_concernant_le_type_de_vaccin_a_utiliser_pour_la_seconde_dose_chez_les_pers.pdf

  53. J AI COMPRIS QUE L IVERMECTINE FONCTIONNE QUE C EST POUR CA QU ILS L ON INTERDIT POUR IMPOSER CE POISON QU IL INJECTE MALGRES LES MORTS

  54. Le “Quotidien du médecin” m’avertit par mail de la sortie de leur nouvel article:
    “Ivermectine, hydroxychloroquine, azithromycine… : que risque un médecin en prescrivant ces traitements dans le Covid ?”
    Les traitements precoces seraient “Dangereux” Il s’agit de continuer à intimider les medecins pour les empecher de soigner. “en cas de pépin, ils devront en assumer toute la responsabilité devant la justice ordinale et les tribunaux.”
    https://www.lequotidiendumedecin.fr/liberal/exercice/ivermectine-hydroxychloroquine-azithromycine-que-risque-un-medecin-en-prescrivant-ces-traitements
    A mon avis, devant une infection à Covid19, vu la tres faible toxicité d’un traitement précoce comme par ex Ivermectine-Doxycycline, le rapport benefice/risque est excellent. Le rapport benefice/risque de ne pas traiter est mauvais. Ils sous entendent que l’Ivermectine serait utilisée à des dosages tres élevés toxiques, ce qui est faux, les dosages pratiqués sont tres raisonables et avec des résultats sur la mortalité, contrairement au Remdesivir.
    La mortalité est croissante (et on a encore rien vu, avec les variants bresiliens qui arrivent, 2x + contagieux et mortels, et peu immunisants), les hopitaux saturés et il est encore officielement interdit de soigner.
    Il y a une dilution de responsabilité, le qdm n’etudie rien, mais s’appuie sur l’avis d’instances officielles qui chipotent sur les criteres d’objectivité en pleine pandémie.
    L’irresponsabilité d’un systeme kafkaien qui interdit de soigner, bloquant l’usage de toute molecule repositionée, sape la confiance dans les autorités. Quand le vent tournera, ces autorités “devront en assumer toute la responsabilité devant la justice ordinale et les tribunaux.” Le danger etant de ne pas soigner et non de soigner raisonablement avec un traitement probabiliste éclairé par les études objectives disponibles et le retour du terrain. Il s’agit d’une technique de manipulation tres agressive: la projection defensive qui consiste à accuser les autres de ce qu’on lui fait subir. Que risque un médecin en refusant de soigner dans le Covid ? Il s’agit de mettre en danger la population.
    Maintenant, je pense qu’il faut agir, trouver encore des molecules à repositioner (l’Ivermectine pourrait rencontrer des resistances) et surtout de nouvelles associations, donc traquer les etudes en cours, les virus Covid19 évoluent vite et de plus en plus agressifs. Au début, l’Ivermectine seule en dose unique donnait des resultats spectaculaires, L’Azithromycine seule aussi. Maintenant, il faut imperativement associer et les resultats semblent tres positifs mais plus modestes.
    Les differents variants en évolution permanente necessiteront d’adapter les traitements, car ce ne sont pas tout à fait les memes virus. Il faut avoir de l’avance, car le paysage change en quelques mois.
    Les vaccins fonctionnent globalement, mais la pandemie progresse encore et il y aura toujours une bonne partie de la population qui ne sera pas protégée pour diverses raisons.
    Il est donc necessaire d’avoir plusieurs lignes de traitements precoces facilement et largement disponibles pour reduire l’agravation de la maladie, la saturation des hopitaux, les sequelles à long terme.

  55. je suis étonné que personne a priori ait rebondi sur cet extrait du Pr Raoult interviewé hier par “l’enfant” Bruce Toussaint de BFM!
    https://twitter.com/i/status/1383011896257839104
    Pr Raoult résume l’histoire de ce covid en une énorme supercherie en 5 minutes !
    1.les malades ne sont pas traités dès les 1ers symptômes dès le début de l’épidémie !
    2.on refuse les traitements qui fonctionnent
    3.une campagne de désinformation “inouïe” qu’aucun journaliste n’a remis en question : le lancet gate !
    4.on donne gratuitement un traitement mutagène qui ne fonctionne pas : le remdésivir
    4. celui ci mutagène engendre des nouveaux variants ! (plus tard dans l’interview)
    5. que l’Union Européenne achète la veille en masse (1 milliard d’euros!) de la non recommandation de l’OMS pour sa toxicité potentielle !

    toute cette mascarade pour une Autorisation Conditionnelle des Vaccins Expérimentaux dits Arnm !

    car quelque soit le traitement adopté, la VACCINATION ne serait PLUS OBLIGATOIRE !!!

    cela fait 1 an, que des milliers de vies sont sacrifiées tous les jours !

    tout ça pour ça !?

    • moi je trouve que Toussaint a été très complaisant. C’est normal qu’un intervieweur se fasse l’avocat du diable ! C’est son rôle, Raoult a pu développer tout son argumentaire sans réelle contradiction et même je trouve des perches tendues à plusieurs moment. Il y a même une ou deux fois ou Toussaint le ramène sur la question première après l’avoir interrompu, Raoult s’écoute un peu parler (même si c’est intéressant) et part facilement dans des sujets autre que son argumentaire de base.
      Il me semble en plus qu’il y a un reportage de BFM sur l’IHU prévu mardi prochain (21h00 il me semble).
      Je vais attendre un peu avant d’être affirmatif, mais je verrai bien une réhabilitation poindre. Et peut être une gentille orientation vers les traitements précoces, mais c’est encore un peu tôt et la bête est juste blessé elle continue à mordre (”le monde”, ”le quotidien du médecin”, …)

      • Visionné l’interview. Je partage en partie vos points de vue. Le Pr Raoult fait des digressions, bon. Son résumé sur cette immense arnaque est limpide. Par contre, je suis pessimiste sur une éventuelle réhabilitation. Bruce T ne semble pas agressif mais le débriefing qui a suivi a bien dézingué les traitements précoces…on va voir la suite, ça semble “bouger” et ça commence à mijoter.

  56. je viens d’entendre sur Cnews une interview par Milhau d’un médecin de l’APHP qui dit qu’un médicament du genre Prozac donné au patients covid+ bloquerai l’entré du covid dans les cellules jusqu’à 70% et éviterait des formes graves. Des études randomisées auraient été faites aux USA qui confirmeraient cela. A l’APHP ce médecin voudraient faire ces études mais l’APHP n’ a pas donné son feu vert!!! Qui bloque??? Je pense que cela bouge sur les traitements précoces

    • Effectivement ce blocage est encore une bêtise des autorités de santé en France. Une de plus à leur sinistre palmarès. Voir le lien ci-dessous pour un médicament voisin du Prosac, la fluvoxamine :

      https://c19fluvoxamine.com/

      Et en particulier cette étude :

      https://academic.oup.com/ofid/article/8/2/ofab050/6124100

      Extrait : “Nous rapportons une expérience du monde réel utilisant la fluvoxamine pour la maladie à coronavirus 19 (COVID-19) dans une cohorte prospective dans le cadre d’une épidémie massive. Dans l’ensemble, 65 personnes ont choisi de recevoir de la fluvoxamine (50 mg deux fois par jour) et 48 ont refusé. L’incidence des hospitalisations était de 0% (0 sur 65) avec la fluvoxamine et de 12,5% (6 sur 48) dans l’autre groupe. seule. À 14 jours, les symptômes résiduels persistaient chez 0% (0 sur 65) avec la fluvoxamine et 60% (29 sur 48) dans l’autre groupe.”

      • La Fluvoxamine et le Prozac étant des antidepresseurs puissants,on n’est pas étonné qu’il y ait moins d’hospitalisations chez eux.Le critère “hospitalisation” peut être contesté comme marqueur d’efficacité(une defenestration au domicile peut par ex.être l’évolution sous ttt:-().La Castafiore va vous dégommer;-)

    • le prozac pousse au suicide si c est ca que vous considéré comme un traitement c est le but de nos dirigeants faire du mort ,,????

  57. Merci mille fois M. Maudrux pour l’aide précieuse généreusement offerte à tous à travers les posts de ce blog, toujours superbement documentés et pertinents, à la bonne compréhension de cette maladie et de ses traitements.
    Je viens de lire ce matin un article (accessible tous publics) du QDM concernant l’Ivermectine, qui m’a révolté par la totale adhésion à la doxa gouvernementale dont il fait état : une réponse de votre part permettrait probablement de corriger l’accumulation de contre-vérités développées dans ce papier (qui a en l’occurrence déjà fait l’objet de commentaires désapprobateurs de plusieurs médecins) ?
    Voici le lien vers cet article : https://www.lequotidiendumedecin.fr/liberal/exercice/ivermectine-hydroxychloroquine-azithromycine-que-risque-un-medecin-en-prescrivant-ces-traitements?xtor=EPR-4-%5BNL_weekend%5D-%5B20210417%5D&utm_content=20210417&utm_campaign=NL_weekend&utm_medium=newsletter&utm_source=qdm
    D’avance merci, je vous souhaite une excellente journée.
    Dominique

    • Oups, je viens de réaliser plus bas dans les commentaires que vous aviez déjà été alerté par Hélène, et que vous étiez le “Gérard M” qui avait répondu à cet article en évoquant le doliprane…
      … Ils auraient peut-être mérité une “sanction” plus sévère ?…
      Merci encore en tout cas.
      Dominique
      ;o))

      • Et moi je n’avais pas vu non plus celui-ci, l’ordre de défilement des commentaires pour moi me fait parfois répondre sans avoir encore vu les précédents.

    • Je me suis contenté de commenter (le second partir du bas). J’ai vu aussi que d’autres ont commenté (Helene ?), et que la totalité des commentaires sont contre cet article.

  58. Les médias aux ordres. Après le torchon Le Monde, voici le média d’Etat FranceInfoKollabo: “Face aux variants et à l’incertitude autour de la durée de l’immunité des vaccins, franceinfo vous explique pourquoi ce n’est peut-être pas la seule fois qu’on pourrait se faire vacciner contre le Covid-19.

    Parce qu’on parle déjà d’une troisième dose pour certaines personnes
    Une, deux et bientôt trois doses ? Quelques mois après le début de la vaccination, l’hypothèse d’une troisième injection est parfois évoquée. Elle a déjà été recommandée par la direction générale de la santé pour les personnes immunodéprimées, chez qui le vaccin semble moins efficace. “Ces populations ne sont pas parfaitement protégées après deux doses et n’ont pas un taux d’anticorps suffisant”, explique Alexandre Bleibtreu, infectiologue à l’hôpital de la Pitié-Salpétrière à Paris. La troisième dose ne serait alors “pas un rappel”, mais une manière d’atteindre un taux d’anticorps suffisamment résistant au virus.

    L’hypothèse d’une “troisième dose problablement nécessaire” pour le vaccin Pfizer/BioNtech, évoquée par le PDG de Pfizer”.
    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccins-contre-le-covid-19-pourquoi-vous-n-en-avez-peut-etre-pas-fini-avec-les-injections_4374645.html#xtor=AL-79-%5Barticle%5D-%5Bconnexe%5D
    Monsieur Bleitbreu qui disait, il y a très très longtemps, le siècle dernier et donc le 19 Nov 2020 “« En entendant le battage actuel autour des projets de vaccins contre la Covid-19, je me dis que, collectivement, nous n’avons pas de mémoire. Je comprends l’espoir de la population et des gouvernements de trouver enfin un outil qui nous permette de sortir de cette période infernale. Moi aussi j’espère.

    Mais en tant que médecin, je ne dispose d’aucune donnée scientifique qui me permette de conclure si nous sommes ou pas sur la bonne voie. Donc la seule chose que je peux dire aujourd’hui sur les candidats vaccins, c’est « je ne sais pas ». Ben maintenant, 1 siècle euh 5 mois plus tard: il sait….

    • Le travail des médias est de rendre normal ce qui ne l’est pas, d’où cette douleur cognitive que nous subissons. C’est la pétition des fabricants de chandelles, de Frédéric Bastiat. Avec pour Soleil notre hôpital naturel qui travaille pour nous jour et nuit toute la vie, et la volonté, avec le vaccin, de faire d’un appoint un substitut.
      http://bastiat.org/fr/petition.html

  59. Il y a actuellement une flambée épidémique en Inde liée sans doute à des variants agressifs du covid-19 comme au Brésil. Je vois que même l’Uttar Pradesh est concerné. Ce pays qui a le triple de la population de la France compte actuellement moins de 10 000 morts au total (9480 dans le lien ci-dessous) contre plus de 100 000 morts en France. Ce qui signifie que lorsque le Covid a tué, jusqu’à présent, une personne en Uttar Pradesh, il en a tué plus de 30 en France.

    https://timesofindia.indiatimes.com/city/lucknow/covid-19-lockdown-in-uttar-pradesh-on-sundays-till-may-15/articleshow/82104267.cms

    Dans le lien ci-dessous qui évoque les traitements que l’Uttar Pradesh met en œuvre pour faire face à cette flambée épidémique, une surprise : Le Remdesivir est administré à des patients graves du Covid. Le lien indique également : « le gouvernement surveille également de près la disponibilité de huit autres médicaments couramment prescrits aux patients atteints de COVID-19, autre que le Remdesivir. Il s’agit notamment de l’ivermectine, du paracétamol, de la doxycycline, de l’azithromycine, de la vitamine C, du zinc, du complexe vitamine B et de la vitamine D3 ». « Les responsables du Département de la santé ont été invités à s’assurer qu’il n’y a pas de pénurie de ces médicaments dans aucun district. Combien de stock ils ont et quand ils auront besoin d’être réapprovisionnés. »

    https://zeenews.india.com/india/gujarat-extends-helping-hand-to-uttar-pradesh-gives-25000-vials-of-remdesivir-for-covid-treatment-2354971.html

    Visiblement les autorités de ce pays ne semblent pas au courant des dangers liés à l’utilisation du Remdesivir, notamment son caractère mutagène, le fait qu’il pourrait provoquer la création de variants du covid-19 :

    https://association-victimes-coronavirus-france.org/remdesivir-mutagene-chez-le-sras-cov2/

  60. Valeurs actuelles publie cette semaine un long article sur les traitements alternatifs du Covid, et leur mise à l’écart par les autorités sanitaires. Bon, bien sur Valeurs actuelles est un journal facho-nazi, mais curieusement lu par pas mal de nos politiques, qui ne dédaignent pas y apparaitre, à commencer par le président Macron.

      • Numéro 4403 p 84. 85 quel plaisir de lire cet article de monsieur Bazin.
        comment on fait pour mettre une photo de l article ?
        Mon époux qui lit valeurs actuelles et qui n est pas d accord avec moi mais avec la doxa me dit maintenant “mais que font les médecins” 😀😁😂je préféré en rire !

    • euh , nous sommes sur un blog je crois qui justement se distingue par le fait d’etre un espace d’echange et de tolerance pour les points de vues. ” journal facho -nazi ???? ” nous pouvons peut etre eviter ce genre de commentaire qui à mon avis semble HS et déplacé ici .

      • Vous n’avez pas l’impression que le terme employé par Cyril était plutôt humoristique ?

        • Ce n’est bien entendu pas une impression ! 😉 Et voir certains réagir au quart de tour est à la fois savoureux… et illustre parfaitement les mécanismes… de la covidémence.

          Car ce biais “fâchiste” est systématiquement utilisé par les médias covidéments pour débiter leurs saletés (exemple article des Déconneurs du Monde).

          Si les gens avaient un peu plus d’humour et de capacités à l’autodérision (2 qualités plutôt de “droite”, désolé)… les coviconneries seraient moins nombreuses…

          • Tellement d’accord avec vous, et sans entrer dans un débat politique car ce merveilleux blog n’est pas là pour ça, je pense qu’il faut profiter de ” l’opportunité de ce crime sanitaire ” pour faire un reset global dans sa façon de raisonner à tout niveau et d’ouvrir les yeux …

  61. Pour rester avec le monde et parce que ça fait du bien de prouver qu’ils avaient tort Un article du monde du 03 avril 2020 ou ils nous expliquent qu’en refusant le confinement, les masques, les couvres feu, les fermetures de restos…La suede va déplorer 70 000 décès en 2020…Bilan des décès covid en suede pour 2020…10 000 personnes…Apres ça on est quand meme en droit de se poser des questions sur le sérieux des prédictions et sur l’efficacité des mesures. https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/04/03/coronavirus-la-suede-va-perdre-environ-460-000-annees-de-vie_6035431_3232.html?fbclid=IwAR0jtZ353wWMiLyevAXtpTu4mR5WytxPi2aAjPRbadvwz6H2j0gDYdMTCP0

    • “Il « ne peut proposer aux patients des thérapeutiques insuffisamment éprouvées (article R.4127-39 CSP) », rappelle le CNOM”. J’ai donc mis un commentaire : est-ce que ne pas traiter ou donner du Doliprane ne tombe pas sous le coup de cette loi, et est donc condamnable ?

      • les vaccins également !
        leur phase 3 se terminant en 2023 !!
        insuffisamment éprouvés !
        les médecins vaccinant tombent ils sous le coup de cette loi également ?

    • Je pense que ça va jazer !!
      « Médecins, soignez : c’est autorisé. » ça c’est une spéciale dédicace à Mr maudrux !!
      Ils me semble même qu’ils reprennent l’arrêté d’interdiction de prescription de l’Hcq (art. du 05 2020), alors qu’il a été annulé au début de l’été si ma mémoire est bonne.

        • Merci de la confirmation.
          Par contre je suis impressionné de la vitesse de réactions à l’article, nombres de like, etc….
          ça va être un fil de commentaires intéressant à suivre (en tous cas ça commence bien !)

        • ”cette interdiction a été abrogée il y a plus de 6 mois,”
          C’est un peu comme Costagliola et l’étude in vitro ! Un peu de mal à passer à autre chose !
          M’enfin là, c’est de la désinformation il me semble.

    • L’Inde a dit dès le départ que déjà pour des raisons logistiques (conservation à très basse température, chaîne du froid) le vaccin Pfizer ne pouvait pas répondre à leurs besoins. Period.
      Mais la mauvaise foi et la propagande n’en sont pas à ces détails près. Trump, Bolsonaro, Midi sont favorables à l’IVM,ou l’HCQ donc l’IVM ou l’HCQ ne valent rien, etc.etc. Nous connaissons la musique 🎶

    • J’ai parlé de l’Inde ds une “contribution du Monde”(Distribution kits IVMetc 1,5M doses 2° semestre 2020,courbe des contaminations cassée fin d’année,vaccin démarré mi janvier 2021,redémarrage de l’épidémie maintenant.Il m’a été répondu que les services statistiques GB mentionnaient un confinement rigoureux ds le pays,qui suffisait à expliquer la décroissance des contaminations…j’ai répondu que je ne croyais guère à un confinement strict en Inde.A noter que ds ses 3 articles sur l’Inde ds les 2 derniers mois,le Monde ne dit pas un mot de la distribution massive des kits!

    • Vous n’avez rien compris, le vaccin chinois est moins efficace que le vaccin américain. Les médias sont les vrp des labos. J’espère pour eux qu’ils ont négocié une petite aide financière.
      Pour rappel, au début de la vaccination en Israël et en uk, ces pays ont déploré un nombre de morts quotidiens plus élevé pendant 6 semaines qu’au printemps 2020, malgré le confinement.

  62. Comment absorber de l’ivermectine facilement?
    Par contre pour le dosage, c’est plus complexe, mais vu que cela n’est pas toxique…

    Mangez de la viande ! Il y en a des traces dans le boeuf, plus dans le porc,
    mais le champion…. c’est la viande chevaline (j’ai toujours trouvé cela horrible de manger des chevaux mais c’est un animal avec lequel la pâte orale à l’ivermectine est presque universelle. Et les services vétos le savent et savent qu’il en reste toujours des traces importantes car pas absorbée ni réellement soluble dans l”eau, mais vu que IVM n’est pas toxique, ils laissent faire… Eh oui, l’hypocrisie)

    Evitez une cuisson trop soutenue mais une cuisson correcte est nécessaire avec porc et Cheval.

    Combien en absorberez vous? aucune idée… des traces, il faudrait une étude en double aveugle… 😉

    Mais on peut espérer peut-être un effet en préventif…

  63. Je tente de continuer de convaincre les conformistes qui résistent à tous mes arguments. La dernière: Le traitement de l’HCQ et AZY est toxique…Vraiment?
    Quand à ZIVERDOX, on me répond que les pays qui l’emploient ne savent pas compter et que les études sont imparfaites.
    Soit ils ne savent pas lire, soit ils sont graissés par la Castafiore.
    Sans déranger M. Maudrux, quelqu’un peut-il me donner un lien rapide où le traitement du Pr Raoult a été étayé par une étude “irréfutable” en double aveugle et randomisée ? J’ai tout ça pour l’Ivermectine, mais pas pour HDCQ et AZYT. Ensuite, je fais un topo pour mon carnet d’adresses. Merci d’avance,

    • indianexpress.com ›
      From control rooms to testing, several strategies helped UP contain …

      Cela ne répond pas à votre question, mais ce lien vers un commentaire d’un fonctionnaire d’État indien est très.onstructif sur la prescription de l’ivermectine.

    • Non, ça n’existe pas.
      En fait il y en a une qui a débuté, ~3000 dans chaque groupe, mais tous le groupe placebo est décédé (je vous laisse deviner quel était le placebo ça commence par un R).
      Par contre une personne est intervenu, pour demander que l’étude conclue à une toxicité du protocole DR (je vous laisse deviner quel est son nom, ça commence par un C).

      • Merci beaucoup pour ces précisions. trouvé le lien sur indianexpress, merci à Leonemile; et merci à KSET, mais je ne suis pas assez fortiche pour trouver le C…. je donne ma langue au chat ! Où se trouvait ses 3000 personnes dans chaque groupe ?? A suivre, et de prêt, pour la lutte qui s’annonce dure, vu que les médias veulent la peau de Ivermectine. Zaurons du mal = il y a assez d’études béton aux scores imparables.

        • Honnêtement en première intention j’ai cru à du trollage !! 😉

          Je pense qu’on peut discuter de l’efficacité de l’hydroxychloroquine, de son intérêt dans le protocole avec AZI + Zinc, mais pas de la toxicité. Qui est bien réelle, mais faible, connu maîtrisé et accepté avec un peu de surveillance.
          Les études randomisées en double aveugles ne sont pas la panacée ”irréfutable”. Pour l’Ivermectine voir la colombienne, complètement biaisée mais publiée dans le JAMA. Même des scientifiques qui ne soutiennent pas le produit doivent se demander quelle crédibilité donner aux publications ?

          perso si des gens me posent ça comme argument, je partirai sur de la dérision (comme je l’ai fait ci dessus), et finirai sur le vaccin et la politique vaccinale. Espacement des doses hors AMM conditionnelle, mélange des vaccins, processus d’injection intra musculaire apparemment contre toutes les recommandations, etc… Et si ça insiste, sur Anticorps monoclonaux, Remdesivir. Aucune étude favorables, mais distribués !!

  64. 200 milliards de dollars en vaccin
    C’EST POUR QUI LES POTS DE VINS ???
    COVID POLITIQUE terrorise les populations et tue fort peu
    le reste est littérature

    • Ce chiffre de 200 milliards ne serait pas celui qu’à annoncé B. Gates dans une interview : 10 milliards d’investis par sa fondation et 200 milliards de retour sur investissement.

      Ils font tout ça pour notre bien.

  65. Bon, Les Ripoux En Marche ne changeront jamais une situation qui leur est profitable un max. Comme c’est nos élus (députés, sénateurs) qui votent les pleins pouvoirs au gouvernement, autant leur écrire et les harceler jusqu’à ce qu’ils craignent pour leur réélection. J’ai écris à ma députée (LREM) et mes sénateurs (LR) en suivant le modèle proposé ici :
    https://www.mesopinions.com/petition/sante/arretons-confinement-destructeur/134416
    (en fait c’est pas une pétition mais un mode d’emploi pour écrire)
    j’ai eu 2 réponse, Larcher (je suis dans les yvelines) et la LREM, déni total de LREM, mais on s’en f… elle changera le jour ou elle recevra 500 lettres de mise en demeure et où elle craindra pour son poste.

    • Et Larcher ? C’est un monsieur qui compte dans la République la nôtre…… Sans indiscrétion, il dit quoi ?

      • Monsieur Larcher était le vétérinaire De l’équipe de France de sports équestres aux JO de Montréal en 1976.
        Vétérinaire…. cheval …. ivermectine ?

  66. https://www.ouest-france.fr/sante/vaccin/indre-vaccine-avec-le-serum-astrazeneca-un-homme-de-57-ans-meurt-d-un-avc-une-semaine-plus-tard-7228273
    “………….
    Mais Christian Moreau, le référent Covid de l’Ordre des médecins de l’Indre interrogé par La Nouvelle République, a tenu à rassurer, rappelant que les cas de thrombose ne concernaient qu’un patient sur 250 000.
    ……….”
    Bon si on compte 40 millions d’adultes, c’est accepter 160 morts de personnes en bonne santé sans aucune maladie juste sur cette cause. Et si on rajoute les envies de vacciner les enfants, c’est accepter au moins 80 morts sur cette tranche d’age qui ne présente pas de commorbidités et très peu de risques vis à vis de la maladie.

    • Cette doctrine de l’immunité collective via le rituel Vaccin me paraît a. irrationnelle et b. totalitaire.
      Il est facile d’embobiner les populations avec de fausses évidences.
      Les zotorités quoique corrompues ne sont pas hyperlucides non plus, ils croient à moitié à leurs propres mensonges, parce que ça les arrange. Ce qui n’atténue en rien leur grave responsabilité.
      Bref on nage dans l’obscurantisme.

  67. Bonjour Docteur,
    le blog de Laurent Vercoustre (qui comme le votre était hébergé par le QDM) n’est plus accessible. Savez vous s’il l’a fait renaitre ailleurs, comme le votre.
    Désolé de poser la question sur ce billet mais j’avais trouvé son blog fort intéressant lui aussi

  68. Quid de l’affaire de Bergame dans les médias français ? Avec mon moteur de recherche la requête “Francesco Zambon” et “Ranieri Guerra” et bergame ne donne pas grand chose : seuls france3 rhône Alpes et RTL en auraient parlé. Dans Libération, Marlène Thomas qui avait écrit un article en décembre n’a encore rien produit.
    Le Monde, Le Figaro, L’Humanité, La Croix…. à en croire ma requête Firefox sont muets. J’espère me tromper: …

  69. Bonjour M. Maudrux, Merci pour votre engagement.Je m’engage à ma façon et à mon petit niveau. Dans ce courriel que j’envoie à des journalistes de la radio et des députés, je parle de ma pétition déposée le 9 janvier 2021 et de l’évolution de la politique sanitaire en tout cas comme je la vois en tant que citoyen sélectionneur d’informations mais pas surinformé mais sidéré de voir comment est mis en place la politique de santé depuis 1 an maintenant.
    « Je vous mets ma pétition toujours d’actualité au vu de la campagne vaccinale avec des vaccins qui courent après les nouveaux variants du virus. Merci de signer et partager si elle vous convient bien sûr. Un médicament existant, l’ivermectine, est aussi utilisé depuis de nombreux mois par des médecins qui soignent les malades infectés par le Covid19 mais non, les autorités sanitaires en France ne veulent rien entendre et attendent un nouveau médicament mais pendant ce temps-là des personnes sont hospitalisés et meurent. Car le message diffusé de rester chez soi sans se soigner quand on est infecté est un non-sens. Je l’entends une ou deux fois par jour sur les ondes. Et décidément comment ne pas conclure que, ce sont bien les grands laboratoires pharmaceutiques mondiaux qui mènent la barque alors que la recherche est souvent financée par les Etats donc par nous-mêmes à travers nos impôts ! »
    https://www.leslignesbougent.org/petitions/encore-plusieurs-mois-de-vaccination-pour-que-l-etat-autorise-la-prescription-d-un-medicament-pour-traiter-la-covid19/?source=LLB109950001&utm_campaign=20210206_LLB
    Bien à vous. Bonne fin de journée. Sincèrement..Pierre Olmos
    P.S. ; une question : Si vous ou moi, sans le savoir, sommes porteur d’anticorps contre le Covid19 parce que nous avons été asymptomatiques et que notre corps s’est défendu et pourrait s’être protégé naturellement, est-il nécessaire de nous vacciner ? Merci.

    • Malheureusement ce n’est pas incroyable.
      En France aussi on entend parler de procédures inadmissibles dans certains ehpad.
      Vaut mieux ne pas être en collectivité si on veut conserver sa liberté de décision. Pas vraiment nouveau je pense. A l’armée, en internat, à l’hôpital, en maison 🏠 de retraite…ce n’est pas l’individu qui décide. Dupont-Moretti a dit hier que l’administration pénitentiaire ne forcerait pas les détenus à se faire vacciner. J’attends encore que les autres administrations lui emboîtent le pas sur ce point capital…..

  70. Très interressant et permet aux “profanes” de mieux comprendre pourquoi on nous manipule.Pour ma part et bien que je sois “personne à risque ” suite à 2 cancers ,il est hors de question que je me face “piquer ” avec leur saleté de vaccin.Je boost mon système immunitaire avec des produits naturels autant que possible et une bonne hygiène alimentaire. Aujourd’hui ,la pharmacologie est devenue une” usine à profits” au mépris du soins des patients.Les études bidonnées du LANCET et autre ainsi que la promotion de médicaments comme le REMDESIVIR (entre autre) ; les journaleux corrompus prouvent qu’on ne peut plus faire confiance aux labos qui font passer la rentabilité avec le bien -étre des malades.Merci à vous d’avoir apporté un plus dans ma conviction que des traitements existent mais sont ignorés face au pouvoir de l’argent

  71. Immunologie COVID-19 101 – Partie 1:
    https://covexit.com/immunologie-covid-19-101-partie-1/
    Voici quelques-uns des aspects abordés dans la présentation:
    – vaccins COVID-19: comment fonctionnent-ils
    – évaluation de la sécurité à court et à long terme
    – émergence de variants et leurs implications
    – immunité stérilisante versus prophylactique
    – évasion immunitaire et résistance aux vaccins
    – évaluation de l’efficacité du vaccin dans le monde réel v.dans les essais cliniques
    – modification de l’intervalle entre les doses; combiner différents vaccins?
    – immuno-sénescence et efficacité pour les personnes âgées
    – immunité acquise naturellement après avoir développé une maladie C19
    – durée de l’ immunité naturellement acquise v. celle acquise par un vaccin – a -t-on besoin d’un vaccin si l’on s’est déjà rétabli de C19?
    – les personnes à faible risque, généralement les enfants et les personnes en âge de travailler, ont-elles besoin d’un vaccin?
    – immunité collective: acquise par immunité naturelle ou immunité vaccinale?
    – dans quelle mesure sommes-nous proche de l’immunité collective, selon la juridiction
    – immunité étroitement ciblée versus immunité large
    – problèmes associés au déploiement actuel de la vaccination
    – qu’est-ce que le professeur Bridle a l’intention de faire personnellement en matière de vaccination
    – la nécessité d’une analyse coûts-avantages

  72. Je viens de lire l’article du Parisien sur l’ivermectine et je pense que la journaliste qui a écrit l’article mérite respect et bienveillance. N’oublions pas que son employeur fait partie des grandes fortunes françaises et que cet employeur a tout à gagner avec la flambée des marchés grâce au vaccin et absolument rien à gagner avec l’ivermectine. Cet article a au moins le mérite d’attirer l’attention d’une façon qui n’est pas foncièrement négative sur l’ivermectine.
    Et c’est une bonne chose car lorsque j’en parle autour de moi je suis surpris de constater le déficit de notoriété de l’ivermectine.
    Alors bien sûr la parole est donnée aux représentants de la corruption systémique qui en profitent pour asséner de lourdes contre vérités.
    Une anecdote amusante: ayant attrapé la gale (ne riez pas) j’ai obtenu par téléconsultation une ordonnance d’ivermectine et figurez-vous que la posologie était de 6 comprimés de 3 mg en une prise.(je pèse 85 kg). Donc rien à voir avec ce que prétend Yadanlagileapanade qui parle de dose 50 à 100 fois supérieure pour que ça marche dit-il.

    • @PIERRE VEYSSIERE
      Vous écrivez :
      “Et c’est une bonne chose car lorsque j’en parle autour de moi je suis surpris de constater le déficit de notoriété de l’ivermectine.”

      Oui, on est vraiment surpris : des personnes dont on attendrait qu’elles en aient entendu parler semblent débarquer du moyen-âge !!!

  73. Docteur,
    merci pour vos écrits, vos commentaires et merci aussi à tous ceux qui osent s’exprimer sur ce blog.
    Si vous croisez des journalistes, il serait intéressant de leur rappeler, leur charte de déontologie.

    Il s’agit de la charte de Munich de 1971.
    Elle définit leurs droits et devoirs.
    Ils oublient trop fréquemment les devoirs auxquels ils doivent répondre.

    Le 1 er devoir est simple.
    Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité.

    Vous conviendrez que nous en sommes à des années lumières.

    Excellent weekend à vous toutes et tous.

    • Je pense que le problème vient du fait que quasiment tous les médias mainstream en France appartiennent aux plus grandes fortunes françaises. Et quand on voit avec quelle brutalité Bolloré par exemple vire les journalistes qui lui déplaisent…

  74. Notre ministre de la justice donne le droit aux prisonniers de ne pas se faire vacciner malgré le risque que représente la surpopulation carcérale. Son argument : «  ce ne sont pas des cobayes, ils ont droit à la dignité » A noter que nos soignants visiblement l’ont perdue …quant aux italiens….

  75. Cette semaine, retours de 3 patientes prises en charge pour Covid 19 respectivement en mars, 37 ans et 88 kg, en février, 46 ans et 107 kg, en janvier, 29 ans et 104 kg. Toutes trois ont bénéficié d’un traitement de seconde intention par IVM que je prescris en général quelques jours après l’institution de mon traitement de première intention, lequel demeure, au risque de chagriner Gérard Maudrux d’une part et Jérôme Salomon d’autre part, mais pour des raisons diamétralement opposées, Zithromax (majoré à ½ g/24 H X 10 en cas d’obésité morbide)+ Kardegic 160 ; je le mets en œuvre soit parce que l’évolution clinique ne me satisfait pas, soit parce que la biologie révèle des indices d’une forme un peu agressive, D dimères un peu élevés, lymphocytes un peu bas, CRP à quelques dizaines. Toutes trois rapportent une efficacité spectaculaire du traitement. Le discours de la deuxième est particulièrement instructif parce qu’elle est Infirmière à Paris : « régression importante de la fièvre et de la toux 48 heures après la première sommation, plus le moindre symptôme 24 heures après la seconde, aucun effet secondaire ». Elle ajoute en rigolant que le seul de ses collègues ayant échappé à la maladie est un Infirmier d’origine croate qui se shoote religieusement à l’IVM tous les dimanches depuis le début de l’épidémie. Amusant, non ? Des esprits chagrins m’opposeront qu’il s’agit de femmes jeunes qui auraient peut-être aussi bien guéri avec du Doliprane ; je leur rétorquerai que faute d’études sur le traitement précoce en ambulatoire, je n’en sais rien mais ce que je sais, c’est que les réanimations des deux hôpitaux proches sont squattées non plus par des 80/95, mais par des 30/60…

      • Désolé pour vous mais non et pour trois raisons. La première est que contrairement à la dermatologie ou à la cardiologie électricienne, la téléconsultation est totalement inadaptée à la pathologie infectieuse respiratoire, parce que les 2 temps essentiels de la consultation dans ce domaine sont la mesure de la saturation et l’auscultation pulmonaire. Certes vous pouvez vous procurer un oxymètre de pouls mais le meilleur des smartphones ne rivalise pas encore avec mon Littmann Classic 3. La deuxième est que pour des raisons personnelles, je tente, à bientôt 69 ans, de réduire mon activité ; si ce n’était pas le cas, je commenterais bien sûr sous mon vrai nom et je m’inscrirais à « Laissez les prescrire ». La troisième est que j’aurais honte de me faire honorer sans avoir réellement fait mon travail, même si cela suppose d’assumer le risque d’être contaminé.

    • Merci beaucoup Docteur pour ce témoignage précis

      Peut on vous demander la posologie que vous avez administrée à vos patientes ? 0.2mg …. 0.3mg…. par kg
      Et le rythme de la prise d’Ivermectine

      Merci encore pour vos réponses

    • Le kardegic 160 est un médicament qui appartient à la famille des anti-agrégants plaquettaires contenant de l’aspirine et je connais au moins une étude relatant une certaine efficacité de celle-ci face au Covid-19. Voyez :

      https://journals.lww.com/anesthesia-analgesia/Fulltext/2021/04000/Aspirin_Use_Is_Associated_With_Decreased.2.aspx

      Il n’y a donc rien d’anormal, à mon très modeste avis, à mettre du kardegic 160 en complément de l’azithromycine pour traiter le Covid-19 en phase initiale. Le docteur jean-jacques epstein utilise une autre combinaison de médicaments incluant également l’azithromycine. L’essentiel est que cela fonctionne :

      https://twitter.com/jjerbstein/status/1373399145185153025

      • 0,3 mg/kg/ jour, 2 fois à 48 H d’intervalle, hors AMM, mais ce n’est pas le schéma que j’adopterais en monothérapie où je prescrirais la même posologie mais 5 jours consécutifs. Dans un monde idéal, il faudrait associer les 2 molécules selon un protocole qui ferait à peu près : J1, IVM 0,3 mg/kg, J2 AZT 500 mg ; J3 à J11 AZT 250 mg (sauf obésité morbide : 500 mg), J5 et J10 ration supplémentaire d’IVM. Dans la vraie vie, ce protocole se heurte à de nombreuses difficultés. La première est qu’il faut déjà avoir convaincu le patient de consulter alors que le pharmacien, le ministre et la voisine lui ont affirmé le contraire. La deuxième est qu’il faut lui expliquer qu’il doit prendre un traitement (l’AZT) alors que le journaliste, le DGS et Papy Mougeot lui ont déclaré qu’il n’en existe pas. La troisième est qu’il faut lui faire admettre d’acheter un autre médicament, hors AMM, l’IVM, qui ne sera pas remboursé. La prescription d’IVM est beaucoup plus facile quand le candidat revient en deuxième semaine avec une saturation limite et une très mauvaise note à sa copie de biologie.

    • L’essentiel est que vous soignez en première intention. Un grand bravo !
      quel dégoût d’être à trop de km de médecins comme vous !

  76. bonjour a tous une info de plus
    Lille : l’Institut Pasteur prêt à tester son antiviral contre le Covid-19 sur l’Homme dès fin avril
    Les équipes lilloises de l’Institut Pasteur ont identifié en laboratoire un médicament capable d’empêcher la réplication du coronavirus. L’étape suivante, les tests sur l’Homme, nécessite encore deux autorisations. Explication avec Xavier Nassif, le directeur de l’Institut.
    C’est un précieux sésame que vient d’obtenir l’Institut Pasteur de Lille pour ses recherches cliniques contre le Covid-19 : le label priorité nationale de recherche. Ce label oblige les autorités à se prononcer pour ou contre les tests sur l’Homme sous 8 jours.

    la source france info fr3 region haut de france
    il semble que l’institut veut aussi forcer l’ANSM pour faire un essai

    https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/lille/lille-l-institut-pasteur-pret-a-tester-son-antiviral-contre-le-covid-19-sur-l-homme-des-fin-avril-2044210.html

    • S’il s’agit d’un produit nouveau brevetable ou protégé par un brevet il devrait recevoir rapidement un accueil favorable de nos autorités !

  77. Bonjour Docteur Maudrux,
    Je connais plusieurs personnes entre 60 et 90 ans qui ont été très secouées par le vaccin Astra Zeneca et Pfizer aussi, avec de gros symptômes grippaux pendant plusieurs jours.
    Est-ce que les gens qui tiennent à se faire vacciner auraient intérêt à prendre en même temps de l’ivermectine pour éviter des effets secondaires graves ?

    • Perso je suis pas docteur, mais je trouve la réflexion très intéressante. SI l’Ivermectine empêche vraiment la réplication du virus. Est ce que ça bloquerait la production de spike ?
      Après @Gedeon, à m’en donné quand on décide de te faire vacciner on prend le risque d’effets secondaires (quel que soit le vaccin), et si j’ai bien compris, l’état grippal, est plutôt un bon signe de la réaction du corps qui lutte contre le virus.
      De ce que j’ai retenu (je suis maçon pas médecin) je ne prendrai l’ivermectine avec le vaccin, que en cas de gale ou de covid en même temps que la vaccination.

      • C’est une question intéressante au cas où le « vaccin » devienne obligatoire; si l’ivermectine empêche la pénétration de l’arnM dans la cellule MAIS peut elle lutter contre les nanoparticules qui peuvent traverser toutes les membranes cellulaires…Un article très pointu de France Soir fait état de la dangerosité de la protéine spike qui présente des séquences d’acides aminés ( insertions ? ) responsables des différents symptômes inhabituels. C’est aussi elle qui est responsable de la virulence et contagiosité.

        • Cet article de France Soir ne donne pas l’envie de se faire injecter un truc qui va demander à nos cellules de fabriquer cette protéine hautement toxique… Quant à la forte réaction post vaccinale, on peut espérer qu’il s’agisse d’un rejet massif du corps au poison qu’on lui injecte, minimisant peut-être l.installation de cette machinerie…

    • l ivermectine est utile contre sars cov2 graces a plusieurs mecanismes d’action tres précis –
      il n y a aucune raison de penser que l ivermecine pourrait guerir aussi les malades du vaccins ( à moins qu ils n attrapent le covid, ce qui semble leur arriver )

    • Fontanet est un imposteur capable d’accuser les restaurants dont il n’a même pas vu qu’ils étaient fermés …

  78. La vidéo limpide du Conseil scientifique indépendant d’hier
    ‌http://youtu.be/ZKGGAXDRVzI

  79. Un article pointu
    Par le Dr Kevin McCairn
    https://www.francesoir.fr/societe-science-tech/sars-cov2-alertes-sur-les-potentialites-toxiques-de-la-proteine-spike
    Je retiens cette phrase entre autres
    “La protéine Spike est neurotrope et permet au coronavirus de pénétrer dans les cellules cibles, notamment les cellules cérébrales, après avoir traversé la barrière hémato encéphalique. Il a été démontré dans des modèles murins que la protéine recombinante S1 conserve cette fonction neuroinvasive au travers de la barrière hémato encéphalique, même en l’absence de la capside virale.”

      • Non Jean-Yves, l’inquiétant est le fait que les gens se fassent vacciner, tout ce qui est relaté actuellement (plus ce qui n’est pas dit) était plus que prévisible …

        • Je pensais évidemment aux vaccins ARN. Qui ont le vent en poupe, et dont la revaccination est prévue à l’automne. Puis tous les 6 mois…

    • Extrait de cet article de “France-soir” : “La protéine Spike de SARS-CoV2 présente des séquences homologues de neurotoxines de venin de serpent de la famille des Elapilidae, ayant une activité antagoniste des récepteurs nicotiniques de l’Acétylcholine, en particulier la séquence 375-390 [10][11], homologue de la neurotoxine NL (Fig [5]), et la séquence 674-685 précitée [Fig 4D] [12][13][14], homologue de la cobratoxine et de l’α-bungarotoxine.  Cette activité antagoniste des récepteurs de l’acétylcholine serait impliquée dans des paralysies et dans des dysfonctions du système nerveux autonome dont la voie cholinergique anti-inflammatoire du nerf vague régulant l’activité des macrophages [Fig 6]. Les agonistes nicotiniques, et les modulateurs allostériques positifs du récepteur alpha-7 du récepteur nicotinique de l’acétylcholine telle que l’ivermectine [15], pourraient restaurer ces dysfonctions induites par la protéine Spike”.

      Lien cité dans l’article : “Ivermectin: a positive allosteric effector of the alpha7 neuronal nicotinic acetylcholine receptor” :

      https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/9463487/

  80. Une question pour tous les médecins qui ont peur de soigner :
    Comment vous sentirez-vous dans 1 mois, 6 mois, deux ans… quand la vérité sur les traitements finira par éclater ? Car elle finira par éclater !
    Rongés par les remords allez-vous inonder de vos pleurs les unités psychiatriques ? Vous cacherez-vous la face en prétextant simplement qu’On ne savait pas ?
    Comment vous sentirez-vous en prenant conscience que vous avez laissé mourir des gens ? quand vous vous direz j’aurais dû traiter, il n’y avait aucun danger à le faire et au lieu de cela j’ai prescrit du doliprane et envoyé en réa des patients que j’aurais pu et dû soigner, des patients que j’aurais pu et dû sauver.
    Vous direz peut-être : « Ah le fameux serment d’Hippocrate je l’avais pourtant signé ! Maintenant, donnez-moi s’il vous plaît un antidépresseur pour que je puisse oublier que j’ai trahi mon serment, que je n’ai pas soigné ! »
    Vous pourrez compter sur notre président pour vous signer un chèque psy, mais rachètera-t-il votre conscience ?
    Médecins s’il vous plaît soignez !!
    Et bien sûr un immense merci aux médecins qui agissent, alertent, se battent pour nous, aux médecins courageux qui se mettent en danger et qui n’ont plus peur !
    La peur, celle qui nous paralyse et nous enlève nos facultés de penser par nous-mêmes !
    La peur, celle qui fait de nous des moutons sans cervelle !

    • Merci MAÂT pour cet appel aux médecins frileux

      Malheureusement, je constate à travers les témoignages qui je lis un peu partout que ce n’est pas la peur de soigner qui les empêchent mais l’ignorance des traitements précoces.

      J’en ai pour preuve la face hilare de 2 médecins différents quand je leur demandé de me prescrire de l’Ivermectine, du zinc et de la Vit D

      Le 1er ne connaissait simplement pas l’ivermectine et le second m’a répondu
      ” Vous n’avez pas la gale… vous n’avez pas d’acné …. pourquoi vous prescrirai-je ces médicaments ”

      j’ai laissé tomber, j’achète mon Rubonzinc et mon ZimaD en vente libre
      Pour l’ivermectine c’est vétérinaire ou commande en Inde

      • cela veut dire qu’en 1 an , aucun n’a eu l’idée ou même envie de faire une recherche sur internet autour du Covid? pourtant les sujets de questionnement ne manquaient pas, et ils seraient forcement tombé sur l’un ou l’autre des ces termes? c’est effarant

        • effarant, c’est le mot juste !
          C’est navrant de constater que les jeunes docteurs n’ont même plus de curiosité et se contentent d’exercer avec ce qu’ils ont appris
          Celui qui ne connaissait pas l’ivermectine a moins de 40ans

          • Je crains qu’il suive à la lettre leur logiciel avec les onglets aide au diagnostic et arbre décisionnel, une fois le diagnostic posé. Génération QCM.

        • j’ai essayé il y’a 6 mois d’en parler à mon médecin,
          – que pensez vous de l’hydroxychloroquine ?
          – çà marche pas , Raoult a la grosse tête.
          – et la vitamine D ? (en plus j’en prends car j’avais une carence)
          – çà sert à rien pour le Covid.

          Prochaine fois que j’y vais je lui poserais la question sur l’Ivermectine.

          Pourtant c’est un médecin en qui faire confiance , il ne vous éjecte pas de son bureau au bout de 5 min pour passer au suivant, si vous voyez ce que je veux dire.
          Maintenant , vu ces journées très chargées , il a peut être pas le temps d’aller sur internet…
          En plus il l’a eu lui même à la 1ere vague , avec hospitalisation.

      • Je pense plutôt qu’ils bottent en touche afin de conserver une image d’intégrité, oui je sais j’ai mauvais esprit et voit le mal partout comprends pas d’où me vient cet état d’esprit, ça doit être mon atavisme.

      • “” Vous n’avez pas la gale… vous n’avez pas d’acné …. pourquoi vous prescrirai-je ces médicaments ”
        Pour les jeunes médecins:une maladie=>un médicament,c’est simple,clair et net,carré.Ils ont été élevés comme çà!La médecine,c’est aussi des recettes et du pragmatisme.

        • Je vous conseille de voir le film « Premiere année » qui relate les tribulations des étudiants de première année de médecine pour préparer le concours. Lors de ce film, un étudiant dit : « la réussite au concours dépend de la stimulation de notre cerveau reptilien. » Et c’est exactement ce qui se passe….. ce qui veut dire que les jeunes médecins sont formatés et ne réussissent que les perroquets à mémoire, qui s’aperçoivent , au bout de quelques années, que la vraie vie n’est pas celle qu’on leur a enseignée. La réflexion critique, la curiosité d’apprendre de nouvelles connaissances, le plaisir de soigner et d’écouter son malade qui peut avoir raison…. ont disparus….. c’est absolument désolant !

      • Des médecins qui ne s’informent pas, même prudents, sont-ce encore des médecins?
        Ou les porte-paroles de l’état et assurances?

    • Oui merci
      Mais j’ai la réponse : dans 6 mois ou un an ils se sentiront abandonnés par le gouvernement
      Minables

  81. Comme la mère Lacombe se voile la face devant les traitements qui pourraient faire baisser ses statistiques sépulcrales, j’ai eu l’idée d’écrire à Charlie Hebdo.
    https://charliehebdo.fr/pages/contact/
    Si même eux défendent Big Pharma … que fais-je ? allez, je suis le conseil de Tardieu : j’écris au pape !

    • Y’a des jours (tous les jours), je crois que Lyonnel/ alias Harry Tuttle a absolument raison.
      L’incommensurable travail du Dr Maudrux et de quelques autres médecins honnêtes dans le monde ne fait pas bouger les décideurs d’un iota. Nous sommes face à un rouleau compresseur qui avance et écrase tout sur son passage.
      Le Dr Maudrux a fait le job, à nous citoyens de nous lever. L’adversaire a le pognon, nous on a le nombre.
      Les chansonnettes et flashmob ne suffiront pas, sauf à nous galvaniser.
      Il nous faut urgemment réveiller les endormis, nombreux, beaucoup par pure paresse ou lâcheté.
      Personnellement je suis prête.

      • Moi également. Se coordonner vite pour des actions paisibles mais nombreuses. Préparer un court argumentaire à partir des infos de M. Maudrux. Rien que les faits. Mis bout à bout. Réveiller les apathiques du cerveau.

  82. Bonjour docteur,
    Cela fait des mois que vous vous battez ,comme beaucoup d’autres d’ailleurs, pour rétablir la vérité ou du moins un soupçon de bon sens. Je vous en remercie.
    Récente désabonnée du Monde, je n’ai pu qu’observer le changement radical de ligne éditoriale de ce média que j’affectionnais. L’article des décodeurs cité par le blog de Médiapart est en effet abject comme beaucoup d’articles récemment. Le Monde est devenu une source nécessaire pour savoir ce que le gouvernement mijote: ces derniers jours, il était occupé à communiquer sur les 100000 morts et leur célébration. Bingo: hier Mr Macron s’est prononcé sur le sujet. Toutes les figures qui tentent de réinformer sont systématiquement discréditées. C’est impressionnant. Nouvelle marotte : la vaccination des enseignants.
    En revanche, ils n’ont jamais évoqué la doctrine Macron, malgré ma demande, une discussion d’une heure trente du Président mise en ligne sur le site du Grand continent .
    https://legrandcontinent.eu/fr/2020/11/16/macron/
    Il détaille en fait son programme, sa vision politique de l’après covid qui rejoint malheureusement les préoccupations du forum économique mondial et de mr Schwab.
    https://fr.weforum.org/press/2020/06/la-grande-reinitialisation-un-sommet-unique-pour-debuter-2021/
    Ne pas hésiter à regarder les sessions du forum de Davos de janvier 2021, très instructives.
    Vous allez me dire « quel est le rapport avec l’ivermectine et un site plutôt médical? ». Et bien quand on cherche depuis des mois pourquoi les solutions proposées par les médecins sont systématiquement refusées, il faut bien finir par analyser la politique et l’économie notamment à l’échelle internationale. Des brides d’explications apparaissent. On comprend que mr Gabriel Attal est un young global leader au service du forum économique mondial et qu’il doit travailler en réseau avec ses petits camarades.
    https://fr.weforum.org/agenda/2020/03/les-young-global-leaders-francophones-de-la-classe-2020/
    Idem pour Mr Veran , young leader de la fondation France -Chine 2019:
    https://francechinafoundation.org/les-young-leaders-2019/?lang=fr
    On comprend mieux ses déclarations sur la possibilité de faire un cocktail avec les vaccins , mesure annoncée également par la Chine (https://www.rfi.fr/fr/asie-pacifique/20210411-covid-19-les-autorités-sanitaires-admettent-une-relative-moindre-efficacité-des-vaccins-chinois).
    Bref , en fouillant, en croisant les informations, une certaine logique se dégage. Très sincèrement, j’espère me tromper car dans le cas inverse, passeport vaccinal, surveillance de masse, crédit social chinois appliqué à tous deviendront notre nouvelle réalité.
    Ne lâchez rien.

    • une certaine logique : le reset n’est pas organisé pour des visée philosophiques , il sert à faire que les plus forts soient encore plus forts , et qu’ils puisent assurer leur pouvoir pour plus longtemps. En occident les oligarques parviennent de plus en plus à décider de la politique des Etats , de la couverture médiatique et donc de l’opinion publique. Ils savent diviser les citoyens, cest même leur principale méthode , et notre assignation a résidence n’est que la pointe d’un iceberg.
      Et nous, que faisons nous ? contre la séparation organisée, nous parlons, nous nous voyons , nous écrivons aussi, et nous chantons. Contre la séparation, nous reunissons les voisins, les collegues (attention au teletravail, c est la separation des gens). Nous avons une chance, c est d avoir vu ce qu’a pu faire le mouvement des gilets j ( sa seule existance était une victoire ).
      rendez vous chaque samedi .

    • Je partage cette vision pessimiste hélas. Il n’y a pas de hasard et cela n’est pas exactement un complot mais une nouvelle ligne politique de contrôle des masses. Par tous les moyens possibles. Passeports et carnet de bonne conduite comme l’expérience chinoise à Shanghai. D’autres macrons suivront avec ce projet. C’est pour eux une question de survie. Nous seront soit dans leur “normes” soit ” fichés” comme hostiles à la société. Réveillons nous.

  83. Toujours à blablater et en arriver nulle part, hein les adeptes du commando azerty?

    moi entre temps j’en ai 15 kilos (IV) ça m’a pas coûté grand chose, un peu pour le port, à peine.

    Le moment venu (la prochaine vraie vague qui tue comme des mouches), j’en offrirai gratos à qui en a besoin mais pas par courrier ni aucun lien internet.

    Nous avons à faire à des criminels de masse, nous assistons à l’extermination planifiée de l’humanité…

    et vous, vous blablatez, vous refilant à l’infini des preuves de liens qu’on vous extermine en espérant qu’éventuellement, ça servira à quelque chose. Comme le disait Einstein… faire et refaire, enfin. Je vous aime bien, vous êtes gentils, mais vous êtes indignes de la Liberté. Parfois, la liberté, ça se mérite!

    Les ennemis sont les labos bien sûr, mais aussi les médias, les tribunaux, toutes les élites politico ou éco de tous bords, les banquiers, les sociétés secrètes, enfin vous connaissez le reste… et aussi les toubibs et pharmaciens péteux et véreux qui refusent d’en prescrire ou d’en délivrer…

    Que faire?

    Bloquez les centres de vaccination, les pharmacies et toubibs véreux, partout, comme des gilets jaunes… recrutez les restos, bars, jeunes, etc même les politicos pourris Phillipot, Dupont machin, etc… hit and run, méthastasez vous, vous êtes une armée d’une grande puissance et vous n’avez pas les couilles d’assumer… dès que les keufs arrivent organisez vous, soyez prévenus et allez bloquer ailleurs…

    N’avez vous pas encore compris que ce régime dictatorial cède dès qu’on pousse fort? Imaginez vos affiches: “pas de traitements pour vous si pas de traitements pour moi”, “”ivermectine en curatif et préventif et tout rouvre”, etc, etc, pour le bla bla je vous fais confiance.

    Dr. Maudrux, il vous suffit de le dire et suggérer et c’est parti … la mobilisation commence.

    Vous voyez bien comme les vaccins (qui n’en sont pas) ne marchent pas ni contre tous les variants ni même ceux de maintenant et comme ils commencent à dire qu’il faudra un rappel tous les quelques mois avec un nouvel adnM… la vérité c”est qu’il n’y a que IV, AZI, HQ qui soient efficaces!

    Si vous êtes ce catalyseur non seulement vous sauverez le monde mais vous serez sûrement le prochain ministre de la santé qui pourra faire un vrai ménage sévère dans toute cette mafia médicale, vous êtes le seul à qui je ferais confiance… sinon ils continueront votre crucifixion qui est en cours…

    PS, achetez en des kilos offrez en à tous en préventif et curatif… on peut contourner les douanes si on est un commerce ou petite boite…

    • c’est costaud votre proposition, mais j’avoue que je suis à deux doigts moi aussi d’aller manifester devant l’OMS … les jeunes tombent comme des mouches au Brésil avec le variant, on peut s’inquiéter pour chez nous (et pourtant je suis quelqu’un de plutôt optimiste). Vous l’avez trouvée où votre ivermectine sans ordonnance ??? sa qualité ?

      • Ca m’intéresse aussi. Je pourrais en avoir pour moi par connaissance mais pas pour mes proches… Et pas 15 kilos !

        • Il y a aussi l’Ivecop, déjà dosée, en tablettes de 6 à 90.
          C’est un peu plus cher, mais si vous ajoutez la balance de précision, c’est plus efficace.

      • CORINNE ….. LYONNEL BARCLAY (HARRY TUTTLE)
        à déjà donné l’info dans un précédent billet avant d’annoncer que devant notre inertie, il disparaissait du blog
        Il faut rechercher dans le billet “Ivermectine, future “jurisprudence Médiator” ? je crois

        • https://www.chemicalbook.com/Manufacturers/Ivermectin.htm
          testée chroma, parfaite…
          si difficulté passez par un Freight Forwarder par ex au Lux…
          qui ça? Au moins lui était un pianiste de jazz accompli je crois, les autres qui se prétendent musiciens vous savez souvent leur pseudos sans imagination serait plutôt proche d’Assurancetourix….

          Cherchez Harry Tuttle, vous comprendrez… peut-être

    • Vous me faites penser au regretté Lyonnel Barclay qui déjà n’avait pas de maux assez durs …

          • C’est vrai que nous n’avons pas de nouvelle de Lyonnel depuis quelques billets…

          • Lyonnel avait annoncé sa retraite
            et nous laissait avec nos espérances 🙂
            Suis d’accord avec Harry !
            vaut mieux prévénir que guérir 🙂

          • Je suis d’accord, mais l’ivermectine ne s’achète pas en boulangerie comme du pain !

          • @Margot, c’est une idée ça !! Lui trouver une qualité culinaire quelconque (fait lever le pain, ou accélère la cuisson (ça doit être facile de bidouiller une étude là dessus) etc…)

          • Si j’écris au Pape, ce sera à propos de la Sainte-Ivermectine :
            Ramène la prospérité et accélère le retour de l’être aimé.
            Si en plus ça stoppe le Covid !

          • Le site fourni, perso, il me fait peur car je ne le trouve pas clair (ou alors je suis neuneu et j’ai du mal à comprendre), et je parle anglais alors j’imagine ceux qui ne le parle pas… Ce serait bien que quelqu’un (ou quelques uns) en commande et le fournisse ensuite sur le sol français (hum, pas sûre que ce soit légal et bonjour les problèmes si EIG derrière…)

    • Je suis d’accord avec vous. Il faut agir dans la réalité. Il est cependant important de savoir contre qui ou quoi on doit se battre.

    • “Nous avons à faire à des criminels de masse, nous assistons à l’extermination planifiée de l’humanité…”
      100 000 morts par ans en France, parmi ceux qui ne sont plus en âge de se reproduire, pour 60 millions d’habitants, à mon avis l’extermination va prendre quelques millénaires …
      Lisez la page Wikipedia sur les Marquises, 100 000 habitants à l’arrivée des Européens, plus que 2000 quelques temps plus tard à cause des épidémies. A cette époque les virus c’était autre chose, hein !
      Robert, retourne dans tes tuyaux !

      • Erreur cher ami, au départ c’était l’amerloque qui avait des visées sur les Marquises (contrôle pacifique sud) et qui y a été en premier et qui y a ramené ses couvertures vérolées (comme fait auparavant et même depuis avec ce virus synthétique dont l’origine est Fort detrick comme l’anthrax de 2001 et non pas la Chine)
        Les euros et français, ce ne fut que plus tard, après que l’amerloque ne choisisse Hawaii

        • Mon idée n’était pas de discuter des Marquises, mais de vous faire prendre conscience que “l’extermination planifiée de l’humanité” jouait petit bras

          • attendez la suite…

            la grenouille dans l’eau portée à ébullition…

      • Cet exemple que vous citez JACQUES GHÉMARD “100 000 habitants à l’arrivée des Européens, plus que 2 000 quelques temps plus tard à cause des épidémies” est la poutre dans l’oeil que l’humanité ne voit pas.

        Quand je dis ça c’est parce qu’une maladie mortelle pour toute l’humanité (SAUF éventuelle création satanique de laboratoire P4) n’existe pas dans la nature : chaque humain possède un système immunitaire distinct ce qui à pour conséquence qu’une maladie mortelle ne peut l’être que pour un nombre limité d’humains. La survie de l’espèce est “assurée”.

        L’exemple https://fr.wikipedia.org/wiki/Myxomatose est à lire avec attention, en particulier le paragraphe Histoire de la myxomatose : utilisation d’un virus pour éradiquer le lapin en Australie (avec effet de bord sur toute la planète) et la population de lapins existe toujours.

        Pour comprendre en quoi des systèmes immunitaires différents assurent la survie de l’humanité voir la vidéo de Mr Georget sur le système immunitaire ici : https://www.youtube.com/watch?v=A56uOBlWMZc
        Ecoutez avec attention à partir de 1mm01.

        Ps : pour précision, la population des Marquises est historiquement estimée entre 100 et 300 000 habitants autochtones.

  84. Ré-info  : LCI… aussi 🎶
    “Je suis pour me faire vacciner, mais j’attendrai 70 ans de plus par principe de précaution, vu qu’il a fallu 70 ans pour s’apercevoir que la chloroquine était toxique »
    “Pourquoi est-il trompeur de dire qu’il “a fallu 70 ans” pour juger la chloroquine “toxique” ?”
    https://www.lci.fr/sante/pourquoi-est-il-trompeur-de-dire-qu-il-a-fallu-70-ans-pour-s-apercevoir-que-la-chloroquine-etait-toxique-2172315.html#:~:text=On%20peut%20lire%20le%20texte,Covid%2D19%2C%20bien%20que%20cette

  85. Toute la question est comment trouver un médecin qui ne tombe pas dans la psychose de la désinformation et du “vaccin” est la réponse à tout … Pas évident …

  86. Interview magistrale du Dr Raoult en ce moment, sera sûrement disponible en replay sur… BFM TV !
    La corruption du Remdesivir y est expliquée (bravo !!)

  87. Dr Maudrux, avez-vous pensé à Karl Zero ? Ce “personnage” n’a pas la langue dans sa poche et n’hésite pas à donner un coup de pied dans la fourmilière quand il y a besoin. Il fait de très bons reportages sourcés et met au grand jour des choses dérangeantes. Je ne sais pas s’il est au fait de ce qui se passe en ce moment mais il est en général réticent au mainstream. Qu’en pensez-vous ?

    • Bonne nouvelle ! je retiens du commentaire que les ventes d’Ivermectine augmentent en officine

      • La réalité : 2020, 768 000 boîtes remboursées, soit 64 000 /mois en moyenne. Janvier 2021 : 73 000 boîtes, février : 71 000 boîtes., soit 8 000 de plus, 4 000 patients si 2 boîtes chacun. Il faut y ajouter une inconnue : les non remboursées.

        • Cher Docteur Maudrux,
          Je pensais aux boites délivrées hors AMM qui passent sous le radar de la sécu mais qui sont signalées par les pharmacies à la pharmacovigilance

  88. Bonjour! ce matin le commentateur “concierge” de Radio Classique parle de l’IVM et de notre “Doc Bayard”, bien sûr !, il reprend l’argumentation classique pour discréditer l’IVM mais l’on perçoit malgré tout un petit doute, la prescription d’IVM préventive augmenterait dans les officines,.alors gardons l’espoir !…

  89. le monde est financé par Bill Gates sur 6 ans pour pub pour la piquouse ,donc les fakes news sont de rigueur et partout les merdias nous assomment de mensonges si grossiers tele ,radio ,journaux. que nous ne lisant pas et n’écoutons plus,,nous les êtres humains ,on s’informe a la source de ceux qui font des études sérieuses et des médecins qui soignent et guérissent les gens, le Monde ,tout les journaux nous servent la soupe de cet énorme mise en scène de cette pseudo épidémie pour asservir a la tout robotique et a la surveillance généralisée,alors qui lit encore ce
    torchon
    ,les vieilles manières de servir les pouvoirs de Gates et Black Rock et de l’état qui les subventionne, le vieux monde qui va tomberait vite !

    • Toujours plus fou !

      La Suède condamne le projet fou de Gates sur le réchauffement climatique par F. William Engdahl – Mondialisation.ca, 15 avril 2021

      https://www.mondialisation.ca/la-suede-condamne-le-projet-fou-de-gates-sur-le-rechauffement-climatique/5655541

      Extraits.

      – Le 2 avril, l’Agence spatiale suédoise a annoncé que le programme SCoPEx (Stratospheric Controlled Perturbation Experiment), financé par Bill Gates, avait « divisé la communauté scientifique » et ne serait donc pas réalisé. SCoPEx était un projet financé pendant plusieurs années par des fonds personnels de Bill Gates pour tester la faisabilité de l’atténuation du soleil par le biais de la géo-ingénierie humaine.

      – Le plan consiste à larguer des aérosols de sulfate ou de poussière de carbonate de calcium dans l’atmosphère à partir de ballons à haute altitude, dans le cadre d’un projet fou visant à bloquer le soleil et à « empêcher » ainsi le réchauffement de la planète.

      – Cette dernière aventure de Gates en matière de géo-ingénierie montre à quel point la mascarade du réchauffement climatique est une entreprise non scientifique.

      – Depuis au moins 2010, Gates a appelé à une atténuation du soleil par l’homme. Il a donné 4,6 millions de dollars au physicien de Harvard David Keith pour faire avancer ce projet. Keith est conseiller de Gates depuis 2005. Avec Chevron, Gates est également un investisseur important dans la société de Keith, Carbon Engineering, une entreprise de capture directe de l’air basée au Canada.

      – Ce qu’aucun modèle informatique du réchauffement climatique n’est capable de faire, c’est d’intégrer les effets de notre soleil sur le climat de la Terre, et ce malgré les preuves scientifiques bien documentées que les cycles solaires sont le principal facteur de changement du climat au fil des ans. En fait, ils n’essaient même pas de le faire.

      • ” Ce qu’aucun modèle informatique du réchauffement climatique n’est capable de faire, c’est d’intégrer les effets de notre soleil sur le climat de la Terre”
        Heu, si ça se trouve il n’y a même pas besoin du soleil alors ! Qui a éteint la lumière dans ce cerveau ?

      • C’est à croire que les grandes fortunes des immensément riches ne leur donnent pas plus d’intelligence. Au contraire, ça les rend malades au point de croire leurs imagination. Et ça frise la psychose dangereuse pour nous en bout de chaîne. D’autant plus qu’ils peuvent acheter qui ils veulent. Quels moyens de contrôle pour bloquer des délires sans fin.

  90. Pourquoi France Soir dérange-t-il tant ?
    Xavier Azalbert pose la question, faussement naïf 🙂
    Ben…y a qu’à voir les gens qu’ils invitent…:
    https://www.francesoir.fr/opinions-editos/victoire-de-la-liberte-dexpression-et-dinformation
    https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/rtu-pour-livermectine-pourquoi-le-refus-de-lansm
    https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/video-debriefing-reiner-fuellmich
    Et tant d’autres
    Nom d’un petit bonhomme …
    Faut pas pousser…. !

  91. Les rencontres physiques et par telephone sont l antidote à l incarceration que nous subissons depuis un an et qui malheureusement devient une forme de vie ´ certains ne communiquent plus que par des « likes » –

    le premier pas de notre liberation se sont les rencontres.

    Ce n est pas par hasard si le pouvoir a privilégié ces deux modes d action : la fermeture des cafés et le teletravail – cela signifie : mort de la politique : coma de la citoyenneté : et meme : syndrome de stockolm

    • “Réprimer toute supériorité qui s’élève ; se défaire des gens de cœur ; défendre les repas communs et les associations ; interdire l’instruction et tout ce qui tient aux lumières, c’est-à-dire, prévenir tout ce qui donne ordinairement courage et confiance en soi ; empêcher les loisirs et toutes les réunions où l’on pourrait trouver des amusements communs ; tout faire pour que les sujets restent inconnus les uns aux autres, parce que les relations amènent une mutuelle confiance, de plus, bien connaître les moindres déplacements des citoyens, et les forcer en quelque façon à ne jamais franchir les portes de la cité, pour toujours être au courant de ce qu’ils font, et les accoutumer par ce continuel esclavage à la bassesse et à la timidité d’âme”

      “La Politique”, Aristote . L’ingénierie sociale, ça remonte à loin…
      https://fr.wikisource.org/wiki/Page:Aristote_-_La_Politique.djvu/459

      • Merci.

        “Certainement le tyran n’aime jamais et jamais n’est aimé. L’amitié, c’est un nom sacré, c’est une chose sainte : elle ne peut exister qu’entre gens de bien, elle naît d’une mutuelle estime, et s’entretient non tant par les bienfaits que par bonne vie et mœurs. Ce qui rend un ami assuré de l’autre, c’est la connaissance de son intégrité. Il a, pour garants, son bon naturel, sa foi, sa constance ; il ne peut y avoir d’amitié où se trouvent la cruauté, la déloyauté, l’injustice. Entre méchants, lorsqu’ils s’assemblent, c’est un complot et non une société. Ils ne s’entretiennent pas, mais s’entrecraignent. Ils ne sont pas amis, mais complices.”
        Étienne de La Boétie, Le Discours de la servitude volontaire

    • Absolument vrai.
      Ce que nous subissons est énorme.
      Il est donc anormal que les réactions visibles soient au total si faibles.
      Comme si la population entière était sous tranquillisants.

      • quand a population est terrifié,
        elle s’en remet à son bourreau !
        les médias sont les terreurs du peuple !
        les dernières sirènes annoncent le terrible variant brésilien qui touche essentiellement les jeunes !
        https://twitter.com/i/status/1382410541642223620
        voilà un exemple !
        une année de mensonges médiatisés !
        y a de quoi perdre le nord !

    • Puisque le blog vole très haut ce matin, je vais y ajouter un peu de poésie:

      Adossés à la nuit, prenons mesure du chantage,
      Ecarquillons les yeux pour défier les ténèbres,
      Tendons l’âme à la voix des veilleurs invisibles.

      de Colette Nys-Mazure, poète belge

  92. Il y a bien longtemps que le Monde occupe le créneau de La Pravda et maintient au fil de ses faillites et pseudo-changements une ligne éditoriale gauche chic qui jette l’anathème sur les désignés mal-pensants avec une rhétorique subtile et perverse. Rien n’a changé depuis le bouquin de Legris, “le Monde tel qu’il est”. Exaspérant et heureusement peu lu en dehors de ceux qui viennent y trouver ce qu’ils attendent de leur propre conformisme.

  93. Le court article (que vous citez à la fin de votre billet “Quand le Monde déconnde”) est terrible aussi pour le Monde.
    Je le recopie ici : https://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/fausses-nouvelles-et-mort-230799
    de J. Pollini – février 2021 : Fausses nouvelles et mort journalistique : l’exemple du journal « Le Monde ».

    En temps de guerre, il n’y a plus d’information, il y a la propagande.
    La crise est politique, la santé et les médias ne sont que des moyens.

    • Et cela d’autant plus que la guerre est CONTRE NOUS

      ´ et que les media sont leurs corps d armées déployés Pour neutraliser l’intelligence et detruire la volonté.

    • Pas inutile de préciser la qualité de Jacques Pollini : “Chercheur Associé à l’Université McGill, Canada, j’étudie le changement social et la résilience dans les sociétés pastorales, essentiellement les Maasai et Samburu en Afrique de l’Est. Je m’intéresse également au séisme qui est en train de secouer le monde avec la pandémie COVID-19, séisme qui a un vecteur biologique bien réel mais dont les ondes de choc sont amplifiées par la politique et la corruption de notre système économique. “

      • bonjour,
        je peux vous transmettre la page du Parisien. Comment vous faire parvenir une pièce jointe?

        • Déjà reçu 3 fois, merci. Pas trop méchant comme article
          Bravo à Frederic Adnet de l’Inserm, qualifiant Medina/JAMA de « méthodologie de haut niveau” ! ! ! (Ceux qui changent de protocole en cours d’étude, qui prennent dans le groupe placebo des patients ayant pris de l’Ivermectine, et qui en donnent aussi par erreur à ce groupe placebo). Et nous payons ces incompétents pour donner leur avis à la presse.

      • Pour lire, avant que la page ne devienne illisible, Ctrl A Ctrl C et ensuite Ctrl V par exemple dans un nouveau mail

  94. ce n’est même plus le vaccin (et autres produits de big pharma) qui est en jeu dans le refus de soigner le covid comme on soigne toute maladie, avec ou sans l’IVM : maintenant on nous fait comprendre à la télé qu’on doit continuer à vivre sous cloche – c’est à dire isolé, sans contacts – bien après Mai… Si on pouvait soigner la maladie, voire même si les vaccins étaient sûrs (on nous explique maintenant officiellement qu’ils ne le sont pas), les gens n’auraient plus peur et tout leur système qui consiste à nous isoler et à nous rendre discipliné ne tiendrait plus. Ils préparent déjà leur réélection en 2022.
    Pour mémoire, la ministre de la santé déclarait début juillet 2020 sur europe 1 : “les décisions du gouvernement ne sont pas prises en fonction de la situation sanitaire, mais pour que les français soient disciplinés”. Cité le jour même par le Pr. Toussaint, et jamais démenti. Pour une fois, les allemands, qui ont fait plier Merkel, ont plus de C… que nous… (je le sais, j’ai de la famille à berlin).

    • Supporter des types pareils à la tête du pays, cela pose la question d’une certaine forme de masochisme collectif (amha …)

  95. Merci M. Maudrux pour votre remarquable ténacité, vos analyses et surtout l’idée de démonter cette immense arnaque mondiale qui se réalise grâce aux moutons de Panurge que ce pays révèle, que nos institutions ont modelés peu à peu depuis des années. Quand les faits sont percutants, pas moyen de devenir indifférent, négligeant, ou d’abandonner. Il me semble que vous pouvez comptez sur un nombre de personnes solides. Je vous aide à distance, comptez sur eux, j’en suis. Avec admiration.

  96. Merci Dr Maudrux pour votre persévérance et votre implication dans ce combat au combien difficile, car comme le soulignait Mark Twain: Il est plus facile de tromper les gens que de les convaincre qu’ils ont été trompés » . Par contre, quand ils savent qu’ils ont été trompés …

  97. Le Monde
    Qui a dans de nombreux articles pris comme expère nathan peiffer smadja… Le grand, le beau, le mirifique.
    Tout est dit sur le niveau du torchon.

    • Digne compère de Castagliola, en effet 🙁
      Quand les théâtres rouvriront, une reprise ou mieux une adaptation de “UBU ROI” (d’Alfred Jarry) s’impose comme une évidence.
      Le casting est prêt. !!!

  98. je veux bien vous croire,mais, essayez de nous expliquer pourquoi des pays comme le bresil restent aussi sourds à ces études…
    quand à soutenir l ivermectine,il me semble, comme dit dans l article, que vous faites bien partie des gens sérieux qui ont soutenu (en citant plein d’études l hydroxychloroquine et le pr Raoult , non ?